Page 1

Mairie d’Onex | Paraît 9 fois par an | Tirage : 9’000 exemplaires | Responsable d’édition :  Pierre Olivier ( 022 879 59 59 ) p.olivier@onex.ch | www.onex.ch    

   

   

   

oneX  Magazine n° 49 | Octobre 2013

 DOSSIER / Journée « Alimentation solidaire » éDITORIAL Carole-Anne Kast — ACTUALITé Nouvelles de la commune en bref — SANTé Prévention cancer — SOCIAL Café Deuil — écoles Escuelita — Développement durable Journée « Alimentation solidaire » — Urbanisme – Culture Le Colosse — culture Spectacles Onésiens — culture Festival Les Créatives — culture Nuit du Conte — Urbanisme Le Grand Genève — Aînés Anniversaires — Espaces verts Pyrale du buis — politique Mouvement Citoyens Genevois / Parti Socialiste — politique Parti Libéral-Radical / Les Verts — agenda du 8 octobre au 13 novembre 2013


2

3

Editorial  |

Sommaire

éDITORIAL Carole-Anne KAST

ACTUALITé Nouvelles de la commune en bref

Santé Prévention cancer

SOCIAL Café Deuil

page 8

écoles Escuelita

pages 9

Développement durable Journée « Alimentation solidaire »

pages 10-11

Urbanisme – Culture Le Colosse

pages 12-13

Culture Spectacles Onésiens

Culture Festival Les Créatives

page 16

Culture Nuit du Conte

page 17

Urbanisme Le Grand Genève

Aînés Anniversaires

page 20

Espaces verts Pyrale du buis

page 21

politique Mouvement Citoyen Genevois / Parti Socialiste

page 22

politique Parti Libéral-Radical / Les Verts

page 23

agenda du 8 octobre au 13 novembre

page 24

page 3 pages 4-6 pages 7

Carole-Anne Kast, Conseillère administrative

page 14-15

pages 18-19

IMPRESSUM

Magazine de la Ville d’Onex Mairie, chemin Charles-Borgeaud 27, 1213 Onex. mairie@onex.ch - www.onex.ch - n°49 – octobre 2013 Editeur responsable de la publication : Conseil administratif de la Ville d’Onex Ligne éditoriale et coordination des travaux : Pierre Olivier, Tél. 022 879 59 59, p.olivier@onex.ch Graphisme et mise en page : Sophie Neboux et Marianne Bousset Rédaction : Pierre Olivier, Anne Buloz, Aurore Duteil, Carine Papp, Cyrille Schnyder, Anja Würffel Photographies : Alain Grosclaude Imprimerie : SRO – Kundig / Impression sur papier 100% recyclé 9'000 exemplaires Prochaine parution : Novembre 2013

Editorial L'hiver vient La crise économique européenne frappe la Suisse, bien que plus faiblement, et donc aussi Genève et Onex. Souvent, dans une telle situation, on assiste à une sorte d'aveuglement budgétaire : moins de moyens, moins d’État, et après, à la première occasion, moins d'impôts ?

la Police cantonale ? Vous, nous, citoyen-ne-s onésien-ne-s, tout comme celles et ceux des communes où il y a des Polices municipales. Par contre, dans les communes où il n'y a pas de Polices municipales, il n'y aura pas de coûts supplémentaires, et comme par hasard, ce sont justement les communes les plus riches du canton.

Dans cette ligne, ces dernières années, le canton a baissé continuellement ses prestations faute de moyens. Les besoins ont été transférés sur les communes. Certaines choisissent de laisser leur population se débrouiller face à ce phénomène. Ce n'est pas notre choix : nous investissons le maximum de ce qui est possible en prestations pour notre population, et ces prestations ont un prix, la cohésion sociale aussi.

• Le peuple a clairement exprimé en 2012 sa volonté de faire de l'accueil de la Petite enfance une priorité pour Genève. Quel est le financement du canton pour mettre en œuvre cette volonté populaire ? Rien. Aujourd’hui l'accueil de la Petite enfance (places en crèche ou en accueil familial de jour) est uniquement financé par les communes. Nous avons 115 places de crèches à Onex et près de 70 places en accueil familial de jour, en collaboration avec le Petit-Lancy, Bernex et Confignon. Pour répondre à la demande à Onex, il faudrait doubler ces chiffres, ce qui représenterait une somme de près de 5 millions de plus pour Onex, sur un budget de 49 millions.

Le budget 2014 est difficile, les recettes fiscales se tassent, et il ne nous est pas possible de répondre à toutes les demandes de la population, de compenser les baisses de prestations cantonales et de maintenir tout ce que nous faisons pour les Onésiennes et les Onésiens. Deux exemples concrets : • M. Pierre Maudet – Conseiller d’État en charge du Département de la sécurité – a entamé une refonte des compétences des Polices municipales, leur donnant plus de prérogatives, dans le but évident de soulager la Police cantonale. A priori, l'idée est bonne en termes d'amélioration des prestations, mais concrètement, pour assumer ces nouvelles tâches correctement, il faudra que les communes investissent plus en matériel, en locaux, en personnel. Qui finance cet allègement du travail pour

Voici à quoi servent les impôts communaux : une sécurité de proximité, des places de crèches, du soutien aux familles, aux associations culturelles et sportives, des animations chaleureuses et conviviales, une offre cultuelle de qualité, des espaces verts agréables et accessibles, des bâtiments communaux pratiques et disponibles, des routes en bon état, etc. Aujourd'hui, l'hiver vient. Certains prônent alors le chacun pour soi. Pour ma part, je suis persuadée que les habitant-e-s d'Onex savent que lorsqu'il fait froid, il y lieu de se serrer les coudes et de jouer à fond la carte de la solidarité.

Article sur le "Grand Genève", pages 18 et 19

Onex Magazine  |  n°49  |  octobre 2013

Onex Magazine  |  n°37  |  Mai 2012


4

|  Actualité | Nouvelles de la commune en bref...

5

Nouvelles de la commune en bref...  |  Actualité  |

Actualité Parcours Nature en Ville

Inauguration lundi 28 octobre à 10h30, place du 150e, en présence du Conseil administratif de la Ville d’Onex et de la Conseillère d’État, chargé du Département de l’intérieur, de la mobilité et de l’environnement, Michèle Kunzler. Le parcours Nature en Ville est constitué de 12 bornes réparties dans différents sites de la Ville d’Onex : Cité, parcs, bord de l’Aire, Evaux. Le principe consiste à attirer l’attention du public sur la faune et la flore participant à la biodiversité en milieu urbain ou à proximité de l’habitat. Il s’agit également de mettre en exergue le précieux travail accompli par les jardiniers de la commune permettant de ménager faune et flore. Ce parcours représentera également un excellent support pédagogique pour les écoles de la commune et du canton. Relevons le fait que la Direction générale de la nature et du paysage de l’État de Genève, ainsi que le Jardin botanique de la Ville de Genève sont partenaires de cette réalisation.

Bienvenue en gare d’Onex pour l’exposition artisanale 2013 d’Onex Violon d’Ingres!

Cette année, Onex Violon d’Ingres vous emmène sur les rails de la découverte en compagnie du Cercle Ferroviaire de Genève. Dans le premier wagon, nos fidèles artisans exposent comme chaque année et vous accueillent chaleureusement pour une édition spéciale dans ce magnifique espace qu’est la Salle du Manège d’Onex. Au wagon restaurant, bonne ambiance et petits sandwiches, on vous promet du bon café et de la bière de chez nous. Nous ferons une halte le dimanche pour déguster les vins du domaine des Graves (Athenaz). Profitez de cette visite gratuite et laissez-vous émerveiller par les créations de nos exposants, bijoux, travail sur bois, carterie, patchwork, poterie, pastel, vitrail, peinture sur porcelaine et de nombreuses autres spécialités, ainsi que par le très beau matériel roulant que nous apporte le Cercle ferroviaire. Que ce soit pour venir voir rouler les trains ou pour admirer l’artisanat local, vous ne serez pas déçus du voyage ! Et attention, le wagon première classe abrite notre tombola, aurez-vous un ticket gagnant ?

Stage créatif pour enfants

Nous vous attendons nombreux, le chef de gare est prêt, il a sifflé le départ pour une magnifique aventure avec vos exposants onésiens. En voiture !

heures d’ouverture du Café Communautaire (mardi, jeudi de 16h à 21h, mercredi de 14h à 21h et vendredi de 16h à 22h30). La soirée de vernissage aura lieu le vendredi 8 octobre dès 18h.

Dates de l'exposition : samedi 12 au mercredi 16 octobre 2013 Horaires d'ouverture : samedi 12 : 13h30-20h, dimanche 13 : 11h - 18h ; lundi 14 et mardi 15 : 16h - 20h ; mercredi 16 : 13h30 - 18h Lieu : Salle du Manège, route de Chancy 127, Onex

Pour plus d’information, contactez le SJAC - rue des Evaux 2. Tél. 022 879 80 20. Email : sjac@onex.ch

Stage créatif pour enfants

Pendant les vacances d’automne, le Service jeunesse et action communautaire (SJAC) organise un stage pour enfants, du lundi 21 au vendredi 25 octobre de 14h à 17h. Ce stage mixte poterie – bricolage, peinture, dessin permettra aux 6-12 ans d’allier la découverte de la céramique et les différentes techniques telles que peinture, collage, dessin, etc. dans la fabrication d’une arche de Noé. Tarif unique : 125 frs + 10 frs par kg de cuisson. Renseignements et inscriptions du lundi 23 septembre au vendredi 18 octobre, sur place au SJAC, Maison Onésienne – rue des Evaux 2. Renseignements également par téléphone au 022 879 80 20.

Prochaine exposition au Café Communautaire

Le Service jeunesse et action communautaire aura le plaisir d’accueillir une nouvelle exposition : venez découvrir l’univers onirique de Massimo Gialanella, artiste peintre onésien qui aime « faire rêver celui qui regarde ». Visite libre et gratuite dans les Parcours Nature en Ville

Onex Magazine  |  n°49  |  octobre 2013

Vacances scolaires à l’UpAdos – SJAC

L’UpAdos (pour les jeunes de 12 à 17 ans, inscription gratuite) vous propose des animations durant les vacances scolaires d’automne : jeux, soirée repas, activités cuisine, tournois, billard. Passez nous voir ! Durant les vacances, les heures d’ouverture de l’UpAdos sont étendues : du mardi au vendredi de 14h à 19h. Possibilités ensuite de prolonger la soirée dans les horaires du Café Communautaire (jusqu’à 21h le mardi, mercredi & jeudi ; jusqu’à 22h30 le vendredi). Pour plus d’informations, contactez le SJAC - rue des Evaux 2. Tél. 022 879 80 20. Email : sjac@onex.ch

Atelier jeu d’échecs

Tous les mercredis de 17h à 19h, venez jouer aux échecs au Café Communautaire. Atelier libre, gratuit, sans inscription tous niveaux et pour tout public. Avec la présence d’un animateur de la Fédération genevoise d'échecs. Le matériel est fourni sur place. Pour plus d’informations, contactez le SJAC - rue des Evaux 2. Tél. 022 879 80 20. Email : sjac@onex.ch

Exposition artisanale d'Onex Violon d'Ingres

Onex Magazine  |  n°49  |  octobre 2013


6

|  Actualité | Nouvelles de la commune en bref...

Mosaïque Ateliers - Théâtre

Que peuvent bien avoir en commun, une personne atteinte du syndrome « Gilles de la Tourette » jurant comme un charretier, une autre effectuant en permanence des calculs mentaux, une qui répète tout deux fois, une qui vérifie et revérifie tout, et un obsessionnel qui ne marche pas sur les lignes ? Ils veulent tous consulter le docteur STERN éminent spécialiste des T.0.C. ! N'hésitez pas à me contacter par mail ou au 079 307 32 84 si vous avez besoin de plus d'informations. Catherine Stadelmann, pour Mosaïque Ateliers-Théâtre.

La ludothèque « l’Île aux trésors » vous invite à participer à son traditionnel troc de jeux et jouets pour et par les enfants.

Samedi 12 octobre 2013, de 14h00 à 17h00, à l'Ecole du Vélodrome (chemin de la Mère-Voie 60)

C'est un grand marché où plus de 135 enfants pourront vendre où acheter des jeux, jouets, livres, vélos, patins, cassettes diverses, etc. Pour la vente, l'inscription est obligatoire à la ludothèque à partir du 9 septembre, Voici nos horaires : lundi et mercredi, 16h-18h ; vendredi 10h-11h. Renseignements : Ludothèque L’Ile aux Trésors (ch. de Vers 8, 1228 Plan-les-Ouates) ; tél. 022 794 37 17 ; ludoplo@bluewin.ch

Programme de Culture & Rencontre

Cours - Cinéma - Conférences (Collège de Saussure, 1213 PetitLancy, www.culture-rencontre.ch) Cours Chinois, russe, arabe, portugais, mais aussi anglais, allemand, italien, espagnol… Cours de communication non violente, d'estime de soi, d'éthique, d'histoire de l'art, de bridge, de zumba, de taiji, de salsa, de tango, d'informatique etc. Vous pouvez encore vous inscrire (dans la mesure des places disponibles) ! Conférences Le tram 14 sur une voie artistique : Conférence sur 5 interventions artistiques de Genève à Bernex, en présence des artistes : Silvie Defraoui et John M. Armleder. • Mercredi 16 octobre 2013, 20h (aula du Collège, rez-supérieur, entrée libre)

Le Conseil administratif in corpore et les agents de la Police municipale

Onex Magazine  |  n°49  |  octobre 2013

7

Campagne « Dépistage cancer du sein »  |  Santé  |

Cinéma Ciné-Kid • Mardi 15 octobre, 16h45 - aula du collège : Boule et Bill de Alexandre Charlot, Franck Magnier - Belgique 2013 - 81', 6/6 • Mardi 5 novembre, 16h45 - aula du collège : Le royaume des chats de Hiroyuki Morita - USA, Japon 2003 - 75', 0/7, 35mm / dvd Cinéma CinéSaussure • Jeudi 17 octobre, 20h - Aula du collège : Sugar Man de Bendjelloul Malik - Suède 2011, 86', 12/12, • Jeudi 31 octobre, 20h - Aula du collège : Blancanieves de Berger Pablo - Espagne 2011, 104', 16/16, noir/blanc, vost • Jeudi 7 novembre, 20h - Aula du collège : 38 témoins de Belvaux Lucas - France 2012, 104', 12/14

Atelier « Préparer ses examens scolaires »

Cet atelier s'adresse à toute personne en cours de scolarité et qui va passer prochainement des examens scolaires de tout type, oral ou écrit. Il a pour objectif de proposer des conseils, de permettre des échanges entre participant-e-s sur les différents moyens pour se préparer au mieux en vue de passer des examens. Organisation, révision, concentration, gestion du stress sont abordées. Cet atelier sera animé par Julien Thiébaud, psychologue conseiller en orientation. Lieu : Centre associé d'Onex (rue des Evaux 2, au fond du parking) Date : 21 novembre 2013 de 17h à 18h30 Inscription : jusqu'à la veille au Centre associé ou par téléphone au 022 388 46 81 de 13h30 à 17h30. Renseignements : Colette Bertagna, Centre associé d'Onex, tél. 022 388 46 81

Nouvelle agente à la Police municipale

Pour compléter son équipe de la Police municipale, suite à la démission d’un agent, la Ville d’Onex a engagé pour le 1er septembre Madame Sabrina Podda, en qualité d’agente de Police municipale. Cette nouvelle collaboratrice a prêté serment devant le Conseil administratif, mardi 24 septembre 2013. Elle peut, dès à présent, au même titre que ses huit collègues, mettre en œuvre l’ensemble des prérogatives, attribuées par la loi applicable aux agents de Police municipale (LAPM). En termes de parité, nous sommes très heureux d’avoir une présence féminine dans l’équipe

« Le cancer du sein : un mois pour en parler ! » Le mois d’octobre est dédié dans le monde entier à la sensibilisation et à l’information sur le cancer du sein, le cancer féminin le plus fréquent : chaque année en Suisse, environ 5’500 femmes développent cette maladie. Bien que le risque augmente nettement après 50 ans, la maladie touche également des femmes jeunes, puisque 20% des patientes ont moins de 50 ans au moment du diagnostic. A noter que chaque année, 40 hommes sont aussi touchés par un cancer du sein dans notre pays.

invite systématiquement, par courrier, les femmes âgées de 50 à 74 ans domiciliées dans le canton. La femme reçoit une information complète pour qu’elle puisse choisir de faire un dépistage en toute connaissance de cause. Le programme de dépistage répond à des normes de qualité strictes : les lectures sont faites par deux radiologues indépendants ; les appareils utilisés sont soumis à des contrôles de qualité. Le coût de la mammographie est pris en charge par l’assurance maladie de base (LAMaL) hors franchise.

Dépister tôt pour mieux soigner Il a été démontré qu’un cancer du sein se soigne d’autant mieux qu’il est diagnostiqué tôt ; le cancer du sein fait donc l’objet d’un programme organisé dans de nombreux pays, et dans notre canton depuis plus de 10 ans. Ainsi, et en association avec l’amélioration des traitements disponibles, une diminution de la mortalité et la possibilité de bénéficier de traitements moins lourds deviennent réalité. L’examen recommandé pour ce dépistage est la mammographie ; elle est proposée aux femmes dès 50 ans tous les deux ans. Pour ce faire, la Fondation genevoise pour le dépistage du cancer du sein (FGDCS)

Optimiser la prise en charge et la qualité de vie de la patiente Si la maladie est déclarée, il est primordial que les femmes aient accès à la meilleure prise en charge, qu’elles comprennent et s’approprient leur traitement et qu’elles bénéficient de soutien. A cet effet, les différents spécialistes – gynécologues, oncologues, chirurgiens, radiologues - travaillent en lien dans le cadre de consultations pluridisciplinaires  ; les associations de patientes, telles que l’Association Savoir Patient, soutiennent les malades et apportent leur expertise dans l’évolution de la prise en charge, ainsi que dans l’amélioration de la qualité de vie de la personne malade et de son entourage.

La Ligue genevoise contre le cancer est également en première ligne pour le soutien aux patientes et à leurs familles, ainsi que pour l’information du public au travers de brunch –conférences. Une semaine d’information à Onex Du 14 au 18 octobre 2013, la Ville d’Onex, en partenariat avec Cité générations, la FGDCS et l’Association Savoir Patient / Réseau Cancer du Sein, donne l’occasion à la population de s’informer sur cette thématique. Exposition photo, tables rondes, films et stands d’information animés sont au programme. Entrée libre. N’hésitez pas à nous rejoindre !

RENSEIGNEMENTS, questions et programme : • www.cite-generations.ch • contact@cite-generations.ch • Tél. 022 709 00 00 Campagne onésienne coordonnée par le Service prévention sociale & promotion santé (SPPS) et Cité générations – Maison de Santé (clinique et permanence d’Onex) – route de Chancy 98.

Sabrina Podda, nouvelle agente de la Policie municipale, prête serment

Onex Magazine  |  n°49  |  octobre 2013


8

|  Ecoles  |  Escuelita

Le lancement des cours d’espagnol latino-américain pour enfants, organisés par l’Association La Escuelita-Onex, a eu lieu le 4 septembre à la Maison Onésienne. Ce projet, soutenu par le Contrat du Quartier, est organisé par cette Association sise à Onex dans le but de proposer aux enfants issus de la migration latino-américaine des cours de langue et de culture de leur origine. Car il n’existe pas d’autre lieu à Genève, en dehors des lieux privés, où apprendre ou améliorer la connaissance de sa langue maternelle et connaître un peu mieux des aspects de sa culture (également ouverts aux enfants d’autres nationalités dans la mesure des places disponibles).

de sa langue et de sa culture premières constituent un avantage pour l’acquisition de la langue locale et d’autres langues, ainsi que pour l’intégration, lorsque la construction d’une identité se fait dans la valorisation de la culture dans l’environnement social. Plus tard, cela peut être également un atout professionnel dans un monde où la mobilité et la diversité de cultures sont choses courantes. Cette année, notre activité sera focalisée sur la tranche d’âge des 7-12 ans, mais il est évident que le besoin se fait aussi sentir pour des groupes d’enfants plus jeunes et plus âgés. L’association s’en préoccupera probablement dans le futur, après une première année de lancement. Et il s’agira d’une première approche de la langue orale et écrite, ainsi que de divers aspects de la culture latino-américaine : un peu d’histoire et de géographie mais aussi des ateliers de musique, de danse ou de cuisine comme certaines traditions.

Comme on le sait, des cours à l’intention des enfants de certaines communautés résidant dans notre canton existent depuis très longtemps à Genève : pour les enfants italiens, espagnols, portugais, albanais, et autres, organisés parfois par les ambassades ou les consulats, parfois par des organisations locales comme la notre, grâce à l’appui du Contrat du Quartier et du SJAC. Pour plus d’informations : Tél : 076 753 63 83 On reconnait largement aujourd’hui que de bonnes connaissances escuelitaonex@gmail.com – Facebook : La-escuelita-Onex

9

Café Deuil : partager pour moins subir Les Cafés Deuil existent en Suisse depuis 2007. A Onex, c’est en avril 2012 qu’ils ont eu lieu pour la première fois et depuis nous en proposons deux par an, au printemps et en automne.

deuil d’un enfant, le deuil d’une situation (perte d’un emploi, de sa santé, …), les différentes étapes du deuil, le deuil d’un animal de compagnie, etc.

C’est une proposition qui a été faite à Onex Santé, le pôle santé du Service prévention sociale et promotion santé (SPPS) de la Ville d’Onex, par une habitante d’Onex, Thérèse Edera, qui était à la recherche d’un lieu public où les proposer.

Du fait que les Cafés Deuil d’Onex sont coordonnés par un service communal, le SPPS, nous avons choisi de les réaliser au Café Communautaire, un espace de rencontre géré par un autre service communal, le Service jeunesse et action communautaire (SJAC). Nous avons la chance de pouvoir compter sur deux thérapeutes du deuil pour orchestrer ces séances. La première, Thérèse Edera, a une longue expérience dans l’écoute et le soutien aux personnes confrontées au deuil. Elle a travaillé plusieurs années pour l’Association Vivre son deuil, présidée par Rosette Poletti , dans l’animation de Cafés Deuil et pour la ligne d’écoute aux personnes ayant perdu un proche. La seconde, Martine Golay-Ramel, est, notamment, psychothérapeute, médiatrice, formatrice et directrice d’Espace Multiformations. Mais aussi spécialisée en proximologie, une science nouvelle qui met le proche aidant au centre de la réflexion et permet, par exemple, d’identifier les difficultés qui peuvent advenir dans cette activité.

Nous avons trouvé tout à fait adéquat et pertinent d’offrir aux habitant-e-s un espace d’échange sur ce thème qui, bien évidemment, nous concerne tous. En outre, nous sommes très sensibles à la part de la rencontre, de l’échange, du lien social dans la promotion de la santé et assurés que ce sont là des facteurs déterminants. Cet espace d’échange s’appelle Café Deuil car il s’articule sur le même principe que d’autres cafés à thème : Café Philosophique, Café des Parents, etc. Le principe est de proposer, dans un lieu public ouvert, une soirée de partage, de discussion et de réflexion, et d’offrir des pistes de solutions afin de ne pas repartir « les mains vides ». Se retrouver avec d’autres personnes ayant traversé une épreuve similaire permet de se sentir moins seul, de faire l’expérience d’une écoute bienveillante, d’un partage, d’une possibilité de se dire, de pouvoir mesurer le chemin parcouru, ou à parcourir. De repartir avec de nouvelles pistes, quelques outils et, qui sait, de tisser de nouveaux liens. Lors des soirées, différents thèmes peuvent être abordés : le

Onex Magazine  |  n°49  |  octobre 2013

Café Deuil  |  Social  |

Les participants sont principalement des habitants d’Onex, adultes, parfois accompagnés de proches (amis, familles) venant de communes avoisinantes. Jusqu’à présent ce sont plutôt des petits groupes, de 6 à 12 personnes. Prochain Café Deuil : mercredi 16 octobre 19h30-21h, au Café Communautaire, rue des Evaux 2, 1213 Onex. Entrée libre. Anne-Maude Dougoud Service prévention sociale & promotion santé (SPPS)

Onex Magazine  |  n°49  |  octobre 2013


|  Développement durable  |  Journée « Alimentation solidaire »

10

11

Journée « Alimentation solidaire »  |  Développement durable  |

Le goût et la solidarité internationale sont liés Trois ans après avoir été désignée « Ville du Goût 2010  », la Ville d’Onex a souhaité organiser un nouvel événement dans le cadre de la «  Semaine du Goût  ». Durant un après-midi, deux classes d’Onex-Parc ont participé à un atelier dédié au pain et au chocolat, puis une table ronde a rassemblé une quarantaine de personnes au Manège.

La seconde dégustation a connu encore plus de succès puisqu’il s’agissait de chocolat ! Blanc, au lait ou noir, aux éclats d’amande, noisettes caramélisées, pistaches salées, à l’orange, à la vanille, à la fleur de sel ou au piment… Les écoliers ont pu découvrir le large assortiment proposé par Max Havelaar, l’un des principaux acteurs du commerce équitable depuis sa création en 1992.

Le 19 septembre dernier, deux classes de l’établissement scolaire d’Onex-Parc ont eu la chance de suivre l’atelier « Pain – commerce équitable et chocolat », organisé en collaboration avec Slow Food et la Commission Tiers Monde de l’Eglise Catholique (COTMEC). Les élèves – des 5P et des 8P – ont reçu chacun une boule de pâte, qu’ils ont pu façonner à leur guise. En fin d’après-midi, c’est leur propre petit pain qu’ils ont pu manger pour le goûter !

Ce n’est pas un hasard si ce sont ces deux classes qui ont suivi cet atelier. Dans le cadre de l’Agenda 21 scolaire, elles se sont investies dans un projet au Pérou, où il est largement question de commerce équitable, et ont également pris part aux « Balcons Vivants », des modules qui les ont ouverts à la diversité alimentaire. Ce que l’on a d’ailleurs pu voir puisqu’ils se sont montrés particulièrement à l’aise pour préciser, à l’aveugle, le type de chocolat, sa texture, sa saveur et son arôme. En fin d’année scolaire, ces deux classes seront chargées de partager leurs connaissances avec les autres élèves de leur établissement.

Dégustations de pain et de chocolat Eric Pierron, boulanger à Satigny, leur a montré comment préparer du pain, avant de leur parler de son métier. Le boulanger leur a notamment expliqué les différentes farines qu’il utilise (blé, maïs, orge, sésame, lin) et les graines qui peuvent agrémenter les pains. La dégustation a, ensuite, montré une nette préférence pour le pain de seigle aux graines de pavot et la fameuse cuchaule fribourgeoise.

« Le goût de la solidarité ! » Le thème de la solidarité internationale a également été au centre des échanges lors de la table ronde qui a rassemblé une quarantaine d’habitants de la commune en début de soirée. « Le goût de la solidarité est une nécessité et non un luxe si nous nous soucions des générations futures », a déclaré Ruth Bänziger, la Conseillère administrative déléguée, pour lancer la discussion.

Différents intervenants ont représenté les producteurs, les consommateurs et les restaurateurs. Pour l’heure, c’est la banane qui connaît le plus de succès, puisqu’elle représente deux-tiers du chiffre d’affaires des produits issus du commerce équitable. « Nous vendons 150 produits estampillés Max Havelaar dans nos magasins et nous nous sommes engagés à développer notre assortiment de 75% d’ici 2015. Le chiffre d’affaires du commerce équitable augmente chaque année », se réjouit Anne-Marie Gisler, responsable développement durable de Migros Genève. Il reste, cependant, encore marginal puisqu’il représentait 3 milliards de dollars en 2012, pour un total mondial d’exportations de 16'700 milliards de dollars. Après les débats, place à une autre belle rencontre, gustative celle-là, valorisant à la fois les produits du commerce équitable (dattes, noix de cajou, chocolat) et les produits locaux, avec notamment les fromages de chèvre de la chèvrerie du Champ Courbe à Cartigny et les charcuteries de la famille Graf à Bernex. Le succulent ceviche – spécialité péruvienne de poisson cru mariné – réalisé avec du brochet du lac Léman a rassemblé produits équitables et du terroir ! Anne Buloz

Onex Magazine  |  n°49  |  octobre 2013

Le commerce équitable est un partenariat commercial fondé sur le respect, le dialogue et la transparence. Le chocolat - Savez-vous que ? • Seulement 5% du prix de vente revient au producteur, soit environ 6 centimes par plaque. • La Côte d’Ivoire est le plus grand producteur au monde de cacao, avec 35% de la production mondiale. 700'000 paysans travaillent de petites parcelles. • 250'000 enfants travaillent (et sont souvent traités comme des esclaves) dans les plantations en Afrique de l’Ouest. • La Suisse est le pays le plus gourmand au monde avec 12 kilos par an, soit 250 grammes par semaine.

Onex Magazine  |  n°49  |  octobre 2013


|  Urbanisme – Culture  |  Le Colosse

12

13

Le Colosse  |  Urbanisme – Culture  |

Tram 14 : une sculpture de 10 mètres de haut installée à Onex En décembre 2011, la ligne de tramway reliant Meyrin à Bernex en passant par Onex était inaugurée. Dans la continuité des aménagements liés au retour du tram dans la région, le Département de l’instruction publique, de la culture et du sport (DIP), par l’intermédiaire du Fonds cantonal d’art contemporain, a lancé un projet : proposer aux communes traversées d’accueillir une intervention artistique. Les Villes de Genève, Lancy et Onex, ainsi que les communes de Confignon et Bernex, ont répondu positivement. La Ville de Lancy est la seule dont le projet a déjà été réalisé. « Tram et trame », l’intervention artistique de Silvie Defraoui, a été déclinée dès cet été aux arrêts Quidort, Petit-Lancy et Les Esserts. Les autres œuvres devraient être installées par étapes, d’ici 2016. Sept modules en granit La Ville d’Onex a commandé une œuvre au Suisse Ugo Rondinone, un artiste contemporain majeur. La sculpture « Human Nature », haute de 10 mètres et pesant 70 tonnes, est un assemblage de sept modules en granit brut. Elle sera installée, sauf contretemps lié aux aléas climatiques ou de chantier, les 4 et 5 novembre

prochains sur la pelouse à l’angle du chemin Gustave-Rochette et de la route de Chancy, juste à côté de l’arrêt de tram « Onex » et de la place des Deux-Eglises. Ce projet est porté notamment par le Fonds cantonal d'art contemporain. Il est basé sur la solidarité entre les communes et la recherche de mécènes privés. Bien que le DIP reste propriétaire de cette sculpture monumentale, « Human Nature » est destinée à veiller sur le cœur de la Ville d’Onex. L’autorisation de construire ayant été délivrée le 30 août, les fondations ont été réalisées à l’issue du gros travail préparatoire nécessaire pour accueillir ce mastodonte : les panneaux publicitaires ont été déplacés fin septembre, tout comme un lampadaire et des poubelles. Un nouveau cheminement sera également nécessaire. Par contre, aucun arbre n’a été coupé. Le béton coulé début octobre ayant besoin de 30 jours pour durcir, la sculpture sera montée début novembre.

Une attraction sans précédent Les curieux pourront assister à un spectacle inédit puisque cinq camions livreront le monument, qui se trouve actuellement en Italie. « Ce sera très impressionnant. Le chemin Gustave-Rochette devra peut-être même être fermé durant un ou deux jours pour permettre à la grue d’installer la sculpture. Une réunion de chantier, qui réunira l’architecte, les Transports publics genevois et la Direction générale de la mobilité, déterminera la marche à suivre », précise l’urbaniste de la Ville d’Onex, Frédéric Pittala.

Si le souhait de l’artiste était que sa sculpture soit maintenue humide et éclairée en permanence, ce ne pourra cependant pas être le cas, notamment pour des raisons de coût. « Il aurait aimé que l’humidité permanente lui donne une patine verdâtre, afin d’en faire une œuvre vivante. Cela se fera plus lentement, selon l’aléa des saisons », explique Frédéric Pittala. Deux cartels seront placés au pied du colosse pour rappeler qu’il fait partie d’un projet global d’interventions artistiques le long de la ligne du tram 14. Anne Buloz

Onex Magazine  |  n°28  |  Février 2011

Onex Magazine  |  n°49  |  octobre 2013


14

|  Culture  |  Spectacles Onésiens

15

Spectacles Onésiens  |  Culture  |

Brigitte Rosset — Humour / One Woman Show One woman show | Tous les publics "Smarties, Kleenex et Canada Dry". Pour illustrer la déception amoureuse, Brigitte Rosset campe une palette de personnages hilarants et emballe le tout dans un paquet de dérision et d'humanité bien ficelé. Après Onex en 2012,courez l’applaudir au Théâtre du Léman! Brigitte Rosset (texte et jeu), George Guerreiro et Jean-Luc Barbezat (mise en scène), Thierry van Osselt (création lumière), produit par Grégoire Furrer productions. Après avoir raconté les joies de la vie de couple et de la maternité dans Voyage au bout de la noce et Suite matrimoniale avec vue sur la mère, il est cette fois-ci question de largage et donc d'amour dans ses différentes déclinaisons - du trop peu au trop plein! - de thérapies, de fragilité, de colère, d'espoir ou d'abandon. Cette formidable comédienne a joué ce spectacle à guichets fermés à Onex en 2012. En attendant un nouveau solo à l’affiche d’une future saison onésienne, une séance de rattrapage est programmée au Théâtre du Léman.

Théâtre du Léman, Mercredi 16 octobre, 20h30, Durée : 1h20

Prix des places : Fr 42.- à 62.- selon zone ; réduction de Fr. 10.- (par zone) pour les abonnés des Spectacles Onésiens.

Ana Moura — Fado COMPLET ! Fado | Tous les publics Dans la constellation des fadista, une nouvelle étoile est née. Sa voix fait des merveilles, tant dans le répertoire du fado traditionnel, que dans celui du jazz-blues où Ana Moura s’aventure parfois. Ana Moura (voix), Ângelo Freire (guitare portuguaise), Pedro Soares (guitare acoustique), André Moreira (basse acoustique), João Gomes (claviers), Mário Costa (batterie et percussions). Remarquée par les Rolling Stones lors d’une tournée à Lisbonne, ils l’invitent sur scène. Prince, à son tour séduit, l’accompagne sur un morceau… Pas mal pour lancer une carrière internationale! Ce qui est sûr, c’est que son talent d’interprète est immense et son timbre légèrement voilé dégage ce qu’il faut de sensualité pour faire grimper l’émotion à son comble. Dans son dernier album Desfado, produit par Larry Klein, les arrangements sont plus jazzy, voire pop, mais elle n’abandonne pas pour autant ses racines portugaises. Un voyage musical qui parcourt le monde et revient sur les rives du Tage.

Marc Perrenoud Trio — Jazz Vernissage du nouvel album de Marc Perrenoud, accompagné par ses deux fameux acolytes Cyril Regamey et Marco Müller! Ce pianiste et compositeur inspiré est l’un des tous grands musiciens genevois, qui peut se targuer d’une belle carrière internationale. Il subjugue par son touché impressionniste et son groove naturel. Marc Perrenoud (piano), Marco Müller (contrebasse), Cyril Regamey (batterie). Amoureux du jazz et mélomanes avertis, ne ratez pas ce vernissage du nouvel album Vestry lamento de Marc Perrenoud, accompagné par ses deux fameux acolytes Cyril Regamey et Marco Müller! En perpétuel mouvement, ce musicien prolixe a sorti trois albums en cinq ans, joué près de 300 concerts avec son trio, sans compter sa participation à diverses aventures et collaborations artistiques, dont Piano Seven. Intenses, éclatantes, voire volcaniques, les compositions de Marc Perrenoud le sont assurément, mais le musicien ne surjoue jamais. Il subjugue tout en délicatesse et excelle par un toucher impressionniste qui groove grave et swingue méchamment.

Salle Le Manège, Jeudi 31 octobre, 20h30

Fr. 25.- ; AVS, AI, chômeurs, offre famille, Club Tribune et abonnés annuels Unireso, Fr. 20.- ; jeunes de moins de 20 ans, étudiants et apprentis jusqu’à 30 ans, Fr. 18.- ; carte 20 ans/20 francs, Fr. 15.-.

Salle communale d’Onex, Vendredi 18 octobre, 20h30

Prix des places : Fr. 42.- ; AVS, AI, chômeurs, offre famille, Club Tribune et abonnés annuels Unireso, Fr. 35.- ; jeunes de moins de 20 ans, étudiants et apprentis jusqu’à 30 ans, Fr. 30.- ; carte 20 ans/ 20 francs, Fr. 20.-.

Onex Magazine  |  n°49  |  octobre 2013

Renseignements : 022 879 59 99 ( lu-ve 13h45-17h45) Billets en ligne sur www.spectclesonesiens.ch Chéquier culturel accepté

Onex Magazine  |  n°49  |  octobre 2013


17

Nuit du Conte  |  Culture  |

Rire en novembre Le rire n'a pas d'âge, ni de frontières, il est gratuit et se partage. Eh bien, la prochaine Nuit du conte en Suisse (NCS), qui sera fêtée pour Onex à la Maison onésienne le vendredi 8 novembre, sera l’occasion de réunir petits et grands, autour du thème proposé pour 2013 : Histoire de rire. Pour cette traditionnelle Nuit du conte en Suisse, sept conteuses membres des Conteurs de Genève (Mouvement des Aînés - MDA) s’apprêtent à vous réjouir, ¨vous faire sourire, rire, marrer, rigoler, bouffer, ou soupirer d’aise…

La Nuit commencera dès 15h30 avec des contes orientés, mais sans exclusive, vers les enfants - les tout petits, puis ceux des écoles. Ensuite tout le monde est invité. Sauf pour la dernière conterie (21h) : elle est réservée aux adultes !

venez prêter l’oreille. Vous êtes attendus. Tout est gratuit !

Les conteuses préparent cet évènement avec la chaleureuse collaboration de l’équipe de la Maison onésienne. Où le Service jeunesse et action communautaure concocte, pour 19h, un entracte gourmand agrémenté de petits discours municipaux. Jeunes et aînés, habitants et passants,

Et aussi : www.conteursdegeneve.ch

Pour le programme : Ouvrez l’œil ! Le flyer bleu est largement distribué dans Onex et sur Canal Onex.

Hélène Assimacopoulos, conteuse

Onex Magazine  |  n°49  |  octobre 2013


18

|  Urbanisme  |  Le Grand Genève 

19

Le Grand Genève  |  Urbanisme  |

Le Grand Genève Grand Genève : qu’est-ce que c’est ? Le Grand Genève, anciennement connu sous le nom d’Agglomération franco-valdo-genevoise, est composé de quatre entités. Deux sont situées en Suisse, le Canton de Genève et le District de Nyon, et deux en France, une partie du Département de la HauteSavoie et le Pays de Gex. Métropole internationale dynamique, le Grand Genève compte une population totale de près d’un million habitants, pour un périmètre de 2000 km2. Cette agglomération transfrontalière regroupe notamment les villes de Genève, Nyon, Bellegarde, Ferney-Voltaire, Thonon-les-Bains, Annemasse, Saint-Julien-enGenevois et Bonneville.

Quelques chiffres (qui datent de 2010) : • 2 pays : la Suisse et la France • 212 communes • 2000 km2 : en grande majorité des espaces naturels et agricoles • 65'460 : le nombre de logements construits entre 2000 et 2010 • 440'000 emplois (68% à Genève, 24,5% en France et 7,5 dans le Canton de Vaud) • 550'000 passages quotidiens de la frontière, dans les deux sens • 918'000 habitants (+31% en 20 ans)

Onex Magazine  |  n°49  |  octobre 2013

Dépasser la logique de la frontière Le Grand Genève est une communauté de destin, où la volonté politique est de maintenir une qualité de vie sur l’ensemble du territoire. Les différents lieux fréquentés quotidiennement par ses habitants – qu’ils soient liés au logement, au travail, aux loisirs ou à la consommation – dépassent les logiques de frontière. Le Grand Genève réunit neuf thématiques : urbanisation, mobilité, logement, économie, environnement, formation, santé, culture et relations internationales. Vous trouverez de nombreuses informations, notamment un agenda culturel des activités proposées sur l’ensemble de l’agglomération, sur le site internet www.grand-geneve.org Anne BULOZ

Quelques dates :

12 juillet 1973 Un accord franco-suisse crée le Comité régional franco-genevois (CRFG), où sont représentés le Canton de Genève, l’État français, les Départements de l’Ain et de la Haute-Savoie. Ont été intégrés depuis : la Région Rhône-Alpes (2004), l’Association régionale de coopération du Genevois (2006) et le Canton de Vaud (2007). Juillet 2003 La Charte de Développement des Transports Publics Régionaux (DTPR) marque l’engagement des partenaires en faveur d’un développement des transports publics urbains, périurbains et régionaux. Le DTPR se concentre sur trois réalisations : le CEVA, la communauté tarifaire intégrale (UNIRESO) et la navette Genève-Bellegarde.

2004 Lancement du Projet d'Agglomération franco-valdo-genevoise, chargé de prendre en compte les problématiques du territoire, notamment le développement souhaité, la politique de services et les prestations publiques transfrontalières. 3 mai 2012 Le Projet d’agglomération devient le Grand Genève. Les 918'000 habitants sont appelés à participer à une démarche unique : choisir un nom à l'Agglomération franco-valdo-genevoise, ce sera le Grand Genève.

Onex Magazine  |  n°49  |  octobre 2013


|  Aînés  |  Anniversaires

20

21

Pyrale du buis  |  Espaces verts  |

Anniversaires Les larves peuvent dénuder une haie en deux ou trois semaines

Née le 4 août 1923, Maria Pasini a fêté ses 90 ans. Elle est entourée de son frère et sa famille, ainsi que de Ruth Bänziger

Espaces verts : nos buis sont en danger Il y a de quoi s’alarmer : tous les buis plantés à Onex sont en danger par la faute de la pyrale du buis, un insecte originaire de l’est asiatique. Cet envahisseur s’est implanté un peu partout dans la commune. Si rien n’est fait, les larves peuvent dénuder totalement une haie de buis de deux mètres de haut en à peine deux ou trois semaines !

Née le 23 juillet 1923, Denise Tiercy a fêté ses 90 ans en compagnie de sa fille, de son beau-fils, et d'Eric Stauffer

Mariés le 15 août 1953, Huguette et Maurice Terrettaz ont fêté leur 60 ans de mariage. Ils sont accompagnés de Carole-Anne Kast

Ces attaques sont les premières à toucher notre commune. Elles sont d’autant plus préoccupantes en raison de la forte concentration de buis à Onex. Plusieurs raisons expliquent cette affection pour cet arbuste : il s’agit d’un persistant, de plus très résistant à la sécheresse et à l’aise dans une terre pauvre. Un beau spécimen de trois mètres de haut se trouve, notamment, dans le parc Brot. Le problème est que la pyrale du buis n’a pas de prédateurs. Il n’existe qu’une solution pour sauver les arbres touchés : les traiter le plus rapidement possible. C’est, d’ailleurs, ce qu’ont déjà fait les jardiniers communaux. Lorsqu’ils le peuvent, ils utilisent des produits biologiques. « Comme il y a des buis un peu partout, il faut faire très attention que ce que nous utilisons ne soit pas trop toxique. Cela abîmerait la végétation qu’il y a autour, sans compter les abeilles et autres insectes qui butinent ses fleurs », précise

Mariés le 24 juillet 1953, Alma et Otto Kunz ont fêté leur 60 ans de mariage. Ils sont accompagnés d'Eric Stauffer Onex Magazine  |  n°49  |  octobre 2013

Une seule solution existe pour sauver les buis malades : les traiter

Jean-Daniel Bischoff, le chef des Espaces verts de la Ville d’Onex. Trois générations à décimer par année La principale difficulté est que trois générations de pyrales éclosent chaque année. Il faut donc effectuer les traitements à trois reprises. Et certains produits ne font déjà plus effet… Si les jardiniers de la commune se chargent des buis menacés dans l’espace public, chaque privé se doit d’en faire autant sur ses arbustes malades. Sinon, non seulement leurs buis seront entièrement dénudés, mais en plus le foyer continuera de s’étendre. « Sur certains buis, il n’y a déjà plus une feuille. Certains disent que si le bourgeon est encore présent, les feuilles repousseront l’année suivante, mais d’autres affirment le contraire  », s’alarme JeanDaniel Bischoff. Ce qui est d’ores et déjà certain, c’est qu’en raison de cette maladie, qui a également été repérée dans les autres communes genevoises, il faudra désormais traiter les buis chaque année. Il y a de quoi être inquiet pour l’avenir d’autres arbres puisque de nombreux platanes sont malades, qu’un nombre considérable de pins meurent et qu’il n’y a quasiment plus d’ormes. « Pour protéger les marronniers touchés par la chenille

mineuse, nous avons installé des nichoirs à mésange dans une trentaine d’arbres. Les résultats sont bons : les mésanges mangent les chenilles et les marronniers se portent mieux», précise Jean-Daniel Bischoff. Qui espère que des solutions seront trouvées pour sauver les buis. Anne Buloz

Comment identifier un buis malade ? Il faut le contrôler tous les 10 jours, dès le mois de mars. Généralement, les chenilles jaunes et vertes s’attaquent au bas de l’arbuste, côté sud : le bas des buis devient brun et ressemble à une toile d’araignée. Que faire? S’il n’y a que quelques chenilles, vous pouvez les enlever à la main, sinon, il faut acheter une préparation bactérienne dans une jardinerie. Les applications par pulvérisation doivent s’effectuer préventivement ou dès l’apparition des premières larves. Même en cette période de l’année, il est nécessaire de détruire les papillons afin de les empêcher de pondre, sinon, une nouvelle génération ressortira au printemps prochain.

Né le 11 août 1923, Jean Gallea a fêté ses 90 ans, en compagnie d'Evelyne Grillet, coordinatrice du Bureau des Aînés, ainsi que de Ruth Bänziger Onex Magazine  |  n°49  |  octobre 2013


22

|  Politique  |  Mouvement Citoyen Genevois  |  Parti Socialiste

Mouvement Citoyens Genevois

23

Parti Libéral Radical  |  Les Verts  |  Politique  |

PARTI LIBÉRAL-RADICAL MOUVEMENT CITOYENS GENEVOIS

Piste cyclable de la route de Chancy, cyclo-tourisme ou cyclo-terrorisme ? Il y a quelques mois, votre conseil municipal a demandé à ce que les pistes cyclables de la route de Chancy, soient revues, car la priorité donnée aux cyclistes met en danger les piétons.

belle démonstration qu'à force de faire campagne à vélo, nos magistrates rosevertes ont oublié que la sécurité concerne tout le monde, y compris les piétons, sur nos trottoirs.

L'idée était de retirer la bande marquée et de mentionner clairement que les cycles n'ont plus la priorité sur les piétons. Le groupe MCG avait même demandé à ce que des ralentisseurs soient installés.

Aujourd'hui, le résultat est là : la bande cyclable a été retirée et de minuscules panneaux routiers, "cycles autorisés", ont été installés. De splendides affiches provisoires, appelant les cyclistes à respecter les piétons, ont été posées.

Au nom de la sacro-sainte liberté de circuler à vélo, au mépris des autres usagers de la chaussée, il nous a été répondu par notre ministre de l'insécurité que les ralentisseurs n'étaient pas une solution, car chers et dangereux pour les cyclistes. Une

Force est de constater qu'en fait d'amélioration, la situation n'a fait qu'empirer, les cyclistes continuant à foncer entre les piétons, les invectivant au passage, vu qu'ils sont maîtres des trottoirs et se

Indemnités du Conseil administratif : le retour de la transparence et de la raison ! fichent des panneaux, comme des feux rouges. Pour ne pas reproduire cette situation ailleurs, nous avions même réussi à faire retirer des projets similaires dans le plan directeur communal de mobilité douce, au grand dam de notre duo rose-vert. Depuis toujours, le MCG soutient toutes les formes de mobilité : douce, motorisée, privée, publique, dans le respect des autres usagers.

Raphaël Coudray Conseiller municipal

En décembre 2012, le Conseil administratif présentait un projet de révision de leurs indemnités qui prévoyait à la fois un volet de régularisation de certains frais forfaitaires et à la fois un volet d’augmentation d’environ 25%, alors même que ces indemnités avait déjà été augmentées de 10% en 2011. Le PLR avait dénoncé non seulement cette augmentation injustifiée dans son ampleur, mais également la régularisation souhaitée qui baignait dans le flou le plus total. Nous avions déposé, en février 2013, une motion qui demandait une vraie régularisation, transparente et inscrite dans un règlement de remboursement des frais, comme cela se fait dans les entreprises, qui serait voté

chaque année par le Conseil municipal, dans le cadre de l’étude du budget. Lors de sa séance du 10 septembre, le Conseil municipal a unanimement accepté cette motion PLR. Un règlement sur les frais sera donc établi par la Mairie et il devra être approuvé par le Conseil municipal, assurant ainsi une parfaite transparence plus que nécessaire aujourd’hui. Mais en acceptant cette motion PLR, le Conseil municipal a aussi demandé au Conseil administratif, si celui-ci souhaitait toujours s’augmenter, de revenir avec un nouveau projet plus équilibré et plus raisonnable. Il n’est en effet pas tolérable d’entendre notre Maire se plaindre au

Parti SOCIALISTE

Les Verts

Bientôt des quartiers propres dans la Cité ?

Que se passe-t-il au pied de la Tour Bleue ?

Il y a quelques temps, les Socialistes et les Verts ont récolté des signatures pour quatre pétitions « pour un quartier propre » demandant des bennes enterrées sur quatre sites de la Cité. Elles ont été signées par une centaine de personnes chacune et déposées au Conseil municipal. Le constat des nombreux signataires de la pétition a été largement partagé par les élus. À savoir, que les sites actuels, avec des containers à l’extérieur, sont sales, malodorants, et que la propreté n’est pas respectée par certains habitants. D’où l’impression d’avoir un quartier sale. Nous avons été déçu, car même avec la demande des habitants, la majorité de

Onex Magazine  |  n°49  |  octobre 2013

droite du municipal ne veut pas investir dans ces installations. Néanmoins, un consensus s’est dégagé pour demander un renforcement du règlement de la gestion des ordures, afin d’exiger des propriétaires d’immeubles qu’ils investissent pour le remplacement des points de collecte d’ordures avec des containers par des bennes enterrées.

Les Socialistes et les Verts soutiennent cette démarche, tout en restant très attentifs à ce qu’elle porte les fruits escomptés. Nous restons convaincus qu'il faut installer des sites de récoltes de déchets modernes et adaptés aux besoins pour que la Cité soit propre et actuellement la meilleure solution passe par des bennes enterrées, n'en déplaise à ceux qui ne veulent pas investir pour la Cité.

Car finalement ce n’est pas seulement les habitants qui bénéficient d’une propreté accrue au pied des immeubles, c’est aussi le propriétaire et c'est aussi sa responsabilité : il peut généralement récupérer des locaux et l'entretien de ces sites est plus aisé. Daniel Cattani

Depuis début septembre, un chantier a pris place au pied de la Tour bleue sacrifiant la zone de verdure ainsi que les arbres. A leur place, les onésiens pourront découvrir au printemps 2015 une nouvelle galette commerciale qui accueillera notamment le magasin Denner et une Pharmacie Populaire. Cette initiative émane de la Fondation HBM Emile Dupont, propriétaire du terrain et gérant plus de 1500 logements, principalement sur les communes d’Onex et de Vernier. C’est d’ailleurs un projet prévu depuis longtemps puisqu’il a fait l’objet d’un plan localisé de quartier (PLQ) rentré en force en 1997. Mais la situation économique n’étant pas au beau fixe, le projet est

resté en suspens jusqu’en 2009 où l’autorisation de construire est entrée en vigueur. A l’époque, les Verts s’étaient opposés au PLQ car il était impensable de construire des commerces au détriment d’une zone de verdure en pied d’immeuble alors que les habitants du quartier pouvaient déjà profiter de commerces à quelques mètres de là. Mais la majorité des partis y étant favorable, ce projet a finalement été voté. Lors du Conseil Municipal de septembre 2013, les élus ont accepté une résolution approuvant un empiètement du projet de 18m2 sur du terrain communal. Cette surface sera compensée après les travaux. Il faudra encore attendre avant de voir le

Conseil municipal, comme dans la presse, qu’un Conseiller administratif onésien qui gagne 6'000.- nets par mois, à 60% ou 70% (soit entre 8'500.- et 10'000.- nets par mois à plein temps !), doive s’inscrire à l’aide sociale. Cette affirmation fausse est une insulte à tous ceux qui galèrent chaque mois avec beaucoup moins. Ce débat sur les indemnités s’avérait nécessaire et se conclut par une transparence accrue et le sentiment pour nous d’avoir apporté un peu de raison et de rigueur dans la gestion des affaires communales. Yvan Zweifel Conseiller municipal

résultat final, mais que l’on soit favorable ou non à cette nouvelle galette, elle aura au moins l’avantage d’apporter quelques emplois supplémentaires sur la commune. De plus, une réflexion sera faite pour que les accès soient confortables et respectueux de l’environnement. Des places réservées aux personnes à mobilité réduite seront également prévues devant les commerces.

Sabrina Pasche Conseillère municipale

Onex Magazine  |  n°49  |  octobre 2013


|  Agenda  |  du 8 octobre au 13 novembre 2013 Date Tous les dimanches de l’année

Catégorie Économie

Evénement Marchés du Monde

Lieu Place des DeuxÉglises

Horaires 8h30-14h

Renseignements Mme Graziella Bucolo-Mautone Tél. 022 879 59 59

Café Communautaire

Selon les horaires du Café Communautaire. Service jeunesse et action communautaire Permanence mardi de Tél. 022 879 80 20 19h à 21h et mercredi de 16h à 17h.

Café Communautaire

17h-19h

Service jeunesse et action communautaire Tél. 022 879 80 20

Café Communautaire

16h-19h

Service jeunesse et action communautaire Tél. 022 879 80 20

Exposition de peintures de Massimo Gialanella

Café Communautaire

Horaires du Café Communautaire

Service jeunesse et action communautaire Tél. 022 879 80 20

Politique

Conseil municipal

Salle du Conseil municipal

19h

Mme Jeannette Sanchis Tél. 022 879 59 59

11 octobre

Culture

Les milles et une voix : contes et Villa Tacchini arts de la parole

20h

Mme Lucienne Stitelmann Tél. 022 793 01 68

12 octobre

Tout public

Nettoyage de la forêt des Evaux Forêt des Evaux

9h30-12h

Association des parents d'élèves de l'école d'OnexParc (APEOP), té. 076 476 84 11

12 octobre

Tout public

Marché de jeux et de jouets de la Ecole du Vélodrome Ludothèque de Plan-les-Ouates

14h-17h

Ludothèque L’Ile aux Trésors Tél. 022 794 37 17

Du 12 au 16 octobre

Tout public

Exposition artisanale d’Onex Violon d’Ingres

Le Manège

Sa 13h30-20h / Di 11h-18h / Lu et Ma 16h-20h / Me 13h30-18h

Mme Sylvie Matthes / Tél. 022 793 66 58 www.onexviolondingres.com

15 octobre

Culture

Ciné-Kid : Boule et Bill

Collège de Saussure - Aula

16h45

culture&rencontre / Ciné-Kid Tél. 022 388 43 28

15 octobre

Culture

Petit Black Movie présente «Persans dessus dessous», dès 4 ans

Cinéma-Théâtre d’Onex 16h30

Blackmovie v.teta@blackmovie.ch www.blackmovie.ch

16 octobre

Tout public

Conférence : Le tram 14 sur une voie artistique

Collège de Saussure - Aula

20h

culture&rencontre www.culture-rencontre.ch

16 octobre

Spectacles Onésiens

Brigitte Rosset - Humour

Théâtre du Léman

20h30

Tél. 022 879 59 99 www.spectaclesonesiens.ch

16 octobre

Tout public

Café Deuil

Café Communautaire

19h30-21h

Service prévention sociale et promotion santé Tél. 022 879 89 11

17 octobre

Culture

Ciné-Saussure : Sugar Man

Collège de Saussure - Aula

20h

culture&rencontre / Ciné-Saussure Tél. 022 388 43 28

18 octobre

Spectacles Onésiens

Ana Mourra - Fado

Salle communale d’Onex

20h30

Tél. 022 879 59 99 www.spectaclesonesiens.ch

Du 21 au 25 octobre

Enfants 6-12 ans

Stage créatif

Maison Onésienne

Lu-Ve: 14h-17h

Inscriptions sur place / Service jeunesse et action communautaire / Tél. 022 879 80 20

28 octobre

Développement durable

Inauguration du parcours «Nature en Ville»

Place du 150e

10h30

M. Pierre Olivier / SRD Tél. 022 879 59 59

31 octobre

Spectacles Onésiens

Marc Perrenoud Trio - Jazz

Le Manège

20h30

Tél. 022 879 59 99 www.spectaclesonesiens.ch

31 octobre

Culture

Ciné-Saussure : Blancanieves

Collège de Saussure - Aula

20h

culture&rencontre / Ciné-Saussure Tél. 022 388 43 28

1er et 2 novembre Tout public

Ski Bazar, par le Ski Club Onex

Salle communale d’Onex

Dépôt : Ve 17h30-21h30 Vente : Sa 9h-14h

Ski Club Onex /secretariat@skiclubonex.ch www.skiclubonex.ch

3 et 6 novembre Tout public

Récrés-Spectacles : Saska Circus, dès 3 ans

Le Manège

14h30

Tél. 022 879 59 99 www.spectaclesonesiens.ch

5 novembre

Culture

Petit Black Movie présente «Petites folies de Lettonie», dès 4 ans

Cinéma-Théâtre d’Onex 16h30

Blackmovie v.teta@blackmovie.ch www.blackmovie.ch

5 novembre

Culture

Ciné-Kid : Le royaume des chats

Collège de Saussure - Aula

16h45

culture&rencontre / Ciné-Kid Tél. 022 388 43 28

7 novembre

Culture

Ciné-Saussure : 38 témoins

Collège de Saussure - Aula

20h

culture&rencontre / Ciné-Saussure Tél. 022 388 43 28

12 novembre

Politique

Conseil municipal

Salle du Conseil municipal

19h

Mme Jeannette Sanchis Tél. 022 879 59 59

13 novembre

Festival Les Créatives

Soirée d'ouverture avec Emilie Gassin / Défilé de mode Pilipili by Nancy Nana

Le Manège

19h

Tél. 022 879 59 99 www.lescreatives-onex.ch

Du mardi au vendredi

Tout public

Tous les mercredis

Tout public

Tous les mercredis et jeudis

Tout public

Du 1er au 18 octobre

Tout public

8 octobre

Café-Livre-Échange : pour partager des livres Atelier jeu d’échecs : libre, gratuit, sans inscription, tous niveaux, tout public Antenne citoyenne : pour découvrir internet et l’administration en ligne

Onexmag 49  
Advertisement