Page 1

FRANCE PALESTINE Comité de Montataire

“Je ne suis pas un terroriste, mais pas non plus un pacifiste. Je suis simplement un gars normal de la rue palestinienne défendant la cause que tout autre opprimé défend : le droit de m’aider en l’absence de toute aide venant d’ailleurs.” Marwan Barghouti Marwan Barghouti est né le 6 juin 1958 à Ramallah. Le monde qu’il découvre le révolte et il entre dès l’âge de 15 ans en résistance : il

adhère au Fatha. Il est emprisonné par les Israéliens en 1976 à l’occasion d’une manifestation qualifiée de “révolte palestinienne”... Il en profite pour apprendre l’hébreu. A sa sortie d’incarcération, il entre à l’Université de Beir Zeit où il obtient une maîtrise en histoire, une autre en science politique et encore un diplôme de 3ème cycle en relations internationales. Organisateur hors pair et homme de terrain très apprécié pour ses qualités d’orateur, il est l’un des principaux initiateurs de la 1ère Intifada en 1987, mais il est très vite arrêtépar l’armée israélienne et expulsé vers la jordanie. Il ne peut revenir d’exil qu’après la signature des accords d’Oslo en 1994. Il est élu au Conseil législatif de Palestine en 1996, il y

défend la nécessité d’une paix avec Israël. Il devient secrétaire général du Fatah pour la Cisjordanie. Le 28 septembre 2000 la provocation d’Ariel Sharon sur l’esplanade des mosquées lance la seconde

Intifada et la situation politique se tend à nouveau. Barghouti est accusé par Israël de lancer, via un groupe appelé les Brigades des Martyrs d’Al-Aqsa, des attentatssuicides sur le territoire israélien et contre les colonies israéliennes.

Après une tentative d’assassinat de l’armée israélienne dont il faillit être victime en 2001, il est capturé par Israël le 15 avril 2002 et inculpé de meurtres et d’entreprise terro r i s t e . Alors qu’il rejette les attaques contre des civils sur le territoire d'Israël, il es t condamné à cinq fois la prison à vie. À la veille des élections législatives Palestiniennes, il plaide pour l’unité des deux principaux courants palestiniens il est à l’origine du “document des prisonniers” une plate-forme inspirée du programme du Fatah, mais acceptable pour le Hamas. Pour réaliser la Paix, les Palestiniens ont besoin d’unité nationale autant que les Israéliens ont besoin d’un consensus pour leur retrait. L’homme qui symobilise l’espoir d’unité chez les Palestiniens est Marwan Barghouti.

Déclaration de Michel Warchavski, israélien journaliste, Président du centre d’information alternative de Jérusalem De sa prison Marwan Barghouti s’affirme aujourd’hui comme l’un des porte parole les plus populaires, les plus légitimes et les plus respecté du peuple Palestinien. Les dernières élections au conseil du Fatah viennent de le confirmer aux autorités israéliennes qui s’obstinent à la maintenir en prison, nous lançons tous ensemble ce message : Si vous n’avez pas totalement renoncé à un avenir de Paix pour nos enfants, prouvez-le en libérant le combattant de la liberté et de l’indépendance,

Marwan Barghouti.


Venez nombreux exprimer votre solidarité avec la Palestine

Jeudi 20 mai 2010 à 18 h 30 Place de la Mairie de Montataire La Municipalité de Montataire a pris à l’unanimité la décision de déclarer Marwan Barghouti, citoyen d’honneur de notre ville et d’apposer son portrait sur le fronton de la mairie, en présence de Fadwa Barghouti, son épouse, (avocate), de Jamal ABU LEIL, représentant de l’Autorité Palestinienne Jihad TOMALEYA, représentant de l’Autorité Palestinienne

Israël - Palestine : rassemblement à Montataire place de la mairie le jeudi 20 mai à 18 h 30.  

“Je ne suis pas un terroriste, mais pas non plus un pacifiste. Je suis simplement un gars normal de la rue palestinienne défendant la cause...