Page 1

Bonne nuit à BobigllY... Il faut arriver la veille au soir pour faire la queue à la préfecture de Seine-Saint-Denis: un renouvellement de carte de séjour est à ce prix! RÉFECTURE de Bobi· gny, 30 avril, 6 h 45. EsplanadeJean-Moulm. Dev<lnt le bureau des étrangcno-

P

• bâtiment René·Cassln ", contenues par les barrières métalliques, 690 personnes se décomposant comme suit 280 A la porte 1 l'('trait des dossMmt. 270 à la porte 2 : re ndez-vous, renouveUement def! cartes de sé-

jour. 140 porte 3, le guichet des • réfugiés ~. La seule cha nce d'obtenir le ticket donnant droit a u « rendez-vous. à parti r de 14 he~, c'est d'arriver la veille au soir. De donnir là. Le cm q ulème Il. la porte 2, arrivé à 20 heu res, est algérien: «Ceux qui ont pris le pnmier mitra, ah ah ah., C'lI8t UII peu tard! JO Un Indien passe: "' Tu veux une place 1 C'est 20 ellros ! .. "' C'est le bizzfU!tJs des bldiens, ils font fa queue fXJur toi .'., confirme l'Algérien. Un coup le minuscule - lui fra nçais. eUe cambodgiennepatlente depulll la veille, 21 heures, et pour la troisième

Le

fois: • Alix viros, on nous aliait dit d'aller porte 2, ici, on flQU" a dit non, c',st porte 1. Trop tord pour refaire /0 queue. 0,1 U rappelé les uisas, ib ont redit porte 2 .. " Plus loin, une jeune femme, arrivée A4 heures:. Deux)Ow's de travail /oupis ! Mon em· ployeur en a manT / lA 27 avril, ma carte de dix am: Itait prite, mais la dame du guichet ne pou· l}(Jlt pail me la dnnTlJ!r aoont le 29, la date oû l'ande/me se ter· minait! " 8 heures, trois poli ciers baro.qués scrutent la fou le .• Vous allez voir, ils nous parlent comme il des chklls ! " 8 h 30, ça va ouvrir, tout le monde s'agite. Un fl ic a lpague la deuxième de fil e .• Madame, UOu.ol étiez pas la quand;e suis pa.lJsé routa l'heure, vous sortez de la queue! - Je travaille de nuü, mon mart a aUendu pour ,noi .' DoliC vous y étiez pa8 ! Monsleuret madame itaùml la, euxje les (U vus! fkrniu alH-r· tissemellt ou J'appelle le. ren·

a n Ca

é n î ha

c n E d r

forts 1R~n a {autre, Min 1 - Son mari était Id .' EUe a le droit .' a tteste la file. - OK ! Maisjout.l pas aux COM alH-C II()U" ! " Ça gruge pour de bon, là-baB,

5 u d

i a m

un grand AfTicaln se fau fil e. _easu·toi, bâtard.' -Aucun n't. peel.' • Bagarre. Le type est interpellé. Deux employé(!9 dt:lla préf~-

0 1 20

Lure se postent devant les premien, examinant leH pa piers. Le tri commence • Non, madame, ce n'ut pas le bon ~reau, il faut alÛ!r ... "" Oui, nIOMk"ur, vous elltrez. " . Non, madame .. , .. La Cambodgienne eRt renvoyée : "Parte 1, madame! .. Elle pleure. En haut sur la couraive, un rasta défoncé chante, un tr uc brilla nt en ma in , un poulpt sort un énorme mngue : • P"'ez VQtre couteau de suite! .. Embarqué. SanH menottes, ce n'était pas un couteau 9 heures, les admis ressortent avec leur ticket d'e ntrée. Les évincés s'époumonent." C'est ça /0 France! .. "Chut { /JOus allez nous les meUre à dos!", d'lUchow l'auistsnw d'un allocat. souriante, héla nt les fo nctionnaires • J 'al ici pLlI$icM8 dossiers... " Ça ne marche pas m ieu x.• Je dois revenir le 21 mai, après touœ la /luit ici ! .., enrage une de Hes clientes, mécontente.

Dominique Simonnot

Le Canard enchainé - 2010.05.05 - A Bobigny, il faut arriver la veille au soir pour faire la queue  

planadeJean-Moulm. De- fois: • Alix viros, on nous aliait dit d'aller porte 2, ici, on flQU" a dit non, c',st porte 1. Trop tord pour refair...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you