Page 1

~~~~~~~~==

Un iour heureux UAND Sarkozy cst

sur le plateau des

19

m

ai

Glières, le vendredi 4 mai 2007, l'avant-veille du ReCOnd tour de l'élection présidentielle, ils n'onl rien dit; celte grossière opération électorale consistant à faire main basse sur ce haut lieu de la Résistance, où 159 maquiurd8 trouvèrent la mort après une tragique bataîlle contre l'année allemande, les laissa

ch aî né

du

de marbre. Quand le même

dument. On en a fait le tour. On sait qu'il euaie de capter ('héritage de la Résistance pour tenter de - faire prisithnt ... On sait qu'il est mArne allé jusqu'à prétendre s'inspirer du programme du COnseIl nationaJ de la Résis-. tance, au si beau titre, • La jours heureux .., ces quelques pages foudroyantes, écrites dans la clandestinité et publiées en man 1944, d'où sortirent la Sécurité sociaJe, les retraites par répartition, les services publics, la liberté de la pres!lft, le droit du travail, brer, tout ce qui fait que ce pays reste malgré tout Wl8 exception dans le monde mondialisé. Ce qu'a bâti ce programme, il est en train de le " défaire mithodiqw!ment ., comme l'a expliqué son ami

Le

Ca na rd

En

homme revint. lIur les lieux, fit le pitre dans le cimetière de Morette, sous les yeux du général Bachelet." Faut bien .s'amuser un pt'tit ~u" (. Le Canard ., 2613108), quand, (>0 avril derruer, au pied du monument commémoratif, il se mit à causer cyclisme, golf ré· minin, foot, illl n'ont rien dit: c'est le Pré-si-dent, voyons ! Mais quand 3 000 simplet! citoyens, un moill après IIll Vénue,!Ie réunis!Jentau même endroit, alol'8 ils ,'énervent. C'est" choquan.t » et mArne • triste _, a lâché le député UMP Accoyer. C'est - iUigitime .. , s'est étranglé le général Bachelet, président de J'Association des Glières. Et, sur l'étroite route de montagne qui grimpejU8qu'au plateau, on pouvait voir, la veille du rassemblement de ce di· manche 16 mai, des tags éner· vés peinturlurés par des UMP en souffrance: _ Vive &rlro ! .. Et au rond ils n'ont rien compris. Car Sarkozy,la plupart des personnes venues ce jour-là s'en contrefichcntépcr-

du MedefDenis Kewer. S'attaquer allx retraite5 tout en prétendant les sauver, par exemple. Tout ça, on le sait. Mais c'est Justement pour s'extraire 00 ce chantier de démolition qu'étaient là ces simples citoyens. Pour entendre les mots toujours jeunes des anciens résistants Walter BSB.8an, Stéphane Hessel, Raymond Aubrac, Odette Nilès (q w fut l'amie de Guy Môquet en priMn), Léon Landini. Et pour écouter d'autres mots, rafratchis88nts comme unjet d'eau froide, 00 simplea citoyelUl qui ne se prennent pas pour des héro! mais, à leur échelle, s'indignent, CQlll+ battent et resistent. Le doc.teur Poupardin racontant pourquoi à Ivry il a prescrit à sea patients en " affection longue durée. des médica+ ments remboursés à 100 %. Le _ Robm des Bois. Dominique LioLdisant pourquoi ses amis et lui ont- ritablî lejU&» à unjeune couple d'érémistes. Le magistrat Serge PorteHi évoquant cet- Etat limite» où nous sommes, _ 1tUJ.rqui par des atteintes aux libutis SOl18 égalell •. TOU8l'ont dit: la Résistance ne se résume pas à dce cérémonies guindées 8OU8 l'œil de gendarmes mobiles ; Jl.eS valeurs sont toujours Vlvantes, et elles ne sont pas bling-bling. Sur le haut plateau des Glières, ce dimanche, il faiBait un froid de canard. On se sentait bien.

20 10

Q

venu la première fois

Jean-wc

Porquet

Le Canard enchainé - 2010.05.19 - Sarkozy continue à vouloir s'approprier l'héritage de la résis  

du MedefDenis Kewer. S'at- taquer allx retraite5 tout en prétendant les sauver, par exemple. Tout ça, on le sait. Mais c'est Justement pour...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you