Page 1

~

~

--

Claude Gu ~ant "taclé" par des barbouzes E brutal limogeage de l'~ Den.nll Blair, le patron des eapi ~_ US (17 service! de renseign ~.!nt, 100 000 agent., 50 milliard. de lIan de budget), a provoqué quelque moi à Washington ainsi qu'à Parll. Le New York Timel ", puil RFI et . Le nde" ont affirmé, daM des terme8 _~~ s, que la France était un • (acteur inwlo tai~" de la disgrAce de Dennis BlaU'. S on cel confrère., cet ambitieux enviss ait de développer une coopéra bon dans ~ les domainet avec le. serviœs frarta18. Et de ligner un engagement· à n:i:1u. e.· pionner la PraltU .. , a krit. Le onde" du 25 mai_ En fait , il a'agiss t plut6t d'une IOrle de pacte, au terme duquel les Etau·Uni8 et la Franoo conviendraient de ne plu. ,'elpionner, comm, C'ett en· core la règle, même entre alli~s. Autant d'affirmations plutpt contes· tées, è Pan8, par les gens de J..8 DGSE ct de la Direction du renseign~ent mlli· taire. Faudralt·i1 do~ cro' que l'Ely.liée s'était gardé d'évoqu , avec: lei atrons de 00. éminents 8 rvice. bllr· f:uzardl, lei propolition de Denni. Blair? Certains d'entre fi ][ affirment avoir découvert avoc stupe~.tr. dana · Le

L

C e L

Monde ., lea confidences de Claude Guéant sur la que.tion. Le numéro deux de l'Elyaée y confirmait que le chef dei espions US • avoü propo.1 un accord. e.la. ~rrwfl-ted du·huit moi•. C'itait un~ TNrspectjv~ Mu~lle et jntlre..ant~, une .orte d'aooutlu~m.nt du relations (ftlUlco·am4iricainest ,.

haut reepon&able de la Direction du ren· uignement militaire (DR.'d), A dégulter lentement: • Je suu ahUri por kif pro· PO' cU Culant, .'ille. CI .. iritablement tMU' . • Mais. Le Monde .- n'a nen in· vent', bien sar. Pui. il s'emporte .- A la DRM, MW n'ttlo11l plU au courant de«s contact•. Et .'iliJ ont riell~ment eu lieu, Ct!' &Ont rh. contact. entre amateu,... S'en· gager à n. rien voir, d: ne ri~n chrrchu [che:t le. Américainl] ct à ne rien '-e n· tendre-, c'.. t rulU!uh. Si, d••ur-crort, «. contacts ont dlbouchl Ifur un IcMc. c~ n'ut /luIre pro(n.ionnel d'~n. parltr. .. Claude Guiant en prend vraiment pour aon ~ade, et la réah~ ne plaide pas cn .a faveur. Sur le terrain, en Mgba· ni stan comme ailleurs, la coop4iratlon et

n î a ch

n E d

r a an

6 2 u d é

Espions peu pillUfICUI

0'00 cette réaction Imm4idiate d'un

0 1 0 2 i

les échangN d'informations avec les servicee US f.aur en mabère de motre-terrorisme) n'ont jamais été tonfonne& AllI vœux ezpnméa par Dennis Blair. "Ln Américain. nolU tran&md~rtt du 1n(ol au Cf)mpte'lIoutt~" affirme le même dirigeant de la DRM. Et tOUI le" allil. de l'Otan ,'efl plaignent aussi. " En guile de con.olation, cet expert français a appris que l'on reprochait au chef dei espions US de ne pas avoir réussi A obtenir que lei 11 lervÎcel de ren&eignement coopèrent cntre eus: et échangent Jeun lO(ormationl. Un rapport de 14 pagea de la Commil!luon du renseignement au Sénat remis A la Malll()n-Blanche, qUI lUI faitee proœa,. précédé de quelques hel1J'e$le limogeage de cet amiral barbo\Ue. Et ceci explique sana doute cela' 100 000 de Iles subordonné. !le IIOllt révélés fon déficienta dans la lutte anbterrorisle lur le loI américain. Obama veut que ça change. Voilà qui permettra peut.être, un jour, à Claude Guéant de répéter que travailler avec ces espion. US. même peu partao geux, est toujours une 6 ~1"8pectiw nou· udk et int/ru.ante -. Jérôme Canard

a m

Le Canard enchainé - 2010.05.26 - Claude Guéant 'taclé' par des barbouzes  

Jérôme Canard contacts ont dlbouchl Ifur un IcMc. c~ Américain. nolU tran&md~rtt du 1n(ol au Cf)mpte'lIoutt~" affirme le même di- rigean...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you