Issuu on Google+

Sarko grande gueule mais petit joueur en Afrique ICOLAS SARKOZY la .·r.Dça~ frique. Joùrleux,les dltlaleur$ q uiltent le sommet de Nice. L'action de Tota l et ulle d'A rna perdent 10 points l la BourR dt Paris.» II~las. cc, nou ... dles wnl totalement imaginaires. Elles fiaient publi~s

cc N met fin l

dans uDJournal MIII~ par l'lb50ciation Survie el diunbuf, le 31

mai, cn marge du sommet Afrique-France. qui ~unis5Ai1 b. Nice les J't~nlanl'l d'une cinquantaine de pay~

Pourtant. celle p(ome!o~ de liquider la Françafrique. sa dlplom..1lJe o;ecrète et ~ rtscaull affairiste,> ... d' un a u Ire lige .., Sarko l'a bel et bien osfe lorsqu'il ~Iail candidat à la présidence. Rhullat, trOiS anl> après? Le~ rdations de la

carl. Bourgi, conseiller de l'ombre. proche~)clans Bongo (Gabon) CI Wade (Sén~gal), est devenu l'intime de Sarkozy. Deuxième piller. Claude Guéant est l'homme des missions déllcales, des contact~ privilégib .vec ccrtairu. Etats stratégiques; Libye. Angola. Algérie. elc. El I,'ec les patrons des groupes rrançai~ (Bouygues, Bolloré, Total. Areva) actifs en Afrique. Qunnl au dermer arri ...é. Dov ürah. bombard~ à la ttte de l'Agence fr.mçai..c de dheJoppement (AFD) grâce à Bourgl, il fut le directeur de cabInet d'un maniSlrc de la Coopérilliun Irès « françafri. cain _. Michel Roussin. Pas facile, dans ce contexte, de p~'lCnter, comme le voudmil J'Ely~ée, la réunion de Nice comme. le sommet d u re· nouvea u _ D'ailleurs, ce que ""uhalle lourtoul Sarko - plutÔt indifférent au reste -, c'est un « renouveau .. du business avec ]' Afnque. C'est que le continenl, en plein décollage, est counist,

c n E rd

a n a eC

France avec le continent noir reposent principalement sur trOIS hommes. Qui n'incarnent pal> une: franche rupture avec le ~I­

colorualisme franccrafncrun.

L

A commencer par Roben Bourgi. ms spirituel CI proclamé du peu relUisanl Jacques Foc-

investi. exploité par des pays Jusque-là inviSibles. le Canada, le Br~stl. l'Inde el SlinOUI la Chine. El, partOUl, l'innuence de la France régresse. ParfoIs pour de tilles raisons d'amourpropre. AInsi le procès de l'Angolagale a fermé loutes les

pones à Luanda. où les laux de crOissance d~passent 10 %. Envolées les perspectives de "ente d' Air~, ~ construction d'mfrastructures par nos bt!tonneurs et d'accroissement des forages offshore de TalaI. A Nice, l'accent ~tait donc

u d é

n i u j 2

ART FRAHÇAFRICAIN : VERSI~ ÉL YSEENNE

n î ha

0 1 20

mis sur • l'ouverture aUJ: enlreprlses el au~ partenaires sodaux ... Pour les secunds on repassera. loeuls ... quatre syndicalistes, dont trois fnmçais. ttalcnt in'iCnls. Côté sociétés, en revanche, ISO afncaines et 80 françaises complaienl un reprtsenlanl Joli plateau, mais ~ de quoi reconquérir la grandeur perdue outre-Médllerran6e. Car. comme le préci~c l'africani~te JeanFrançois Bayart au • Nouvel Obs _, Paris. n'a plus un kope<:k Il mettre dans sa poli tiq ue et da ns l'aide publique au dé .. elopptment ., A la dif· férence des nouveaux conqutmnts du contInent nnir. Qui pretenl, investissent. écha.ngent a.vec les Elats dont ils lorgnenl les bIens ou Je ~ou~·snl. El, cOnlraircmcnt à la France. accompagnent leurs nctes d'une vraie politique d'Immigrafion ef de coopérai Ion umver..itairc. Le « reaou"eau .. passerait-il par un humiliant dtsavell de Besson el d'l1onefeult'" Jeon-Fra~oi. Julliard


Le Canard enchainé - 2010.06.02 - Sarko (comme toujours) grande gueule mais petit joueur en Afrique