Page 1

AFPA N° 29 Décembre 2007

Les nouvelles de la Galaxie « AFPA du CENTAURE » pour disposer d’une nouvelle aire de restauration qui, à terme, sera conforme à la réglementation en vigueur et, souhaitons le, plus accueillante pour nos stagiaires, nos invités et nous-mêmes.

Editorial

C

es mois de novembre et décembre seront essentiellement marqués par les travaux des rampes d’accès handicapés pour les bâtiments 14 et 15 mais aussi et surtout par ceux du restaurant. Nuisances de tous ordres et difficultés de stationnement seront naturellement et entre autres le « prix à payer »

Mais la fin de l’année qui se profile, c’est aussi un moment particulièrement intense dans la charge administrative et formative permettant de viser un niveau de réalisation de nos prévisions quantitatives et qualitatives conformes à nos objectifs. Valeur aujourd’hui, il semblerait que nous y parviendrons. Merci à chacun de sa contribution et de son engagement. Jean-Jacques DESJARDINS

OPERATION AB CROISIERE

L

e contrat de professionnalisation est bien l’outil performant permettant aux entreprises d’améliorer la qualité de leur recrutement ! AB croisière (première entreprise française à s’être attaquée au marché de la croisière on line) se désespérait de trouver les 30 technico-commerciaux lui permettant de

Bertrand RENARD suivre l’évolution de ce marché prometteur. La croisière commence intéresser de nouvelles cibles de clientèles mais, dernier de la classe, nous sommes encore loin de nos voisins européens (241000 croisières vendues en 2006 en France contre 1200000 en Angleterre) et de nouveaux navires sont annoncés ! Le problème n’était pas simple car les compétences recherchées sont nombreuses et variées !

Sommaire

Editorial

1

Opération AB croisière

1

Pedagogicum est errare

2

Marquisette (Recette)

3

Bienvenue et départs

4

Nouveautés Péricles

4

Réunions

4

Nouvelles formations

4

Le technico-commercial chez AB croisière doit savoir vendre par téléphone, connaître parfaitement son produit (port de départ, formalités administratives, vie sur les navires, escales) bien maîtriser les fameuses TIC (technologies de l’informatique et de la communication) et accessoirement parler anglais ! (Suite page 2)


Page 2 OPERATION AB CROISIERE (Suite)

Grâce à la campagne d’information concernant la mesure « Contrat de professionnalisation », grâce à la mise en relation et en réseau des différents partenaires de cette opération (ANPE, plate forme de recrutement par simulation de l’ANPE, AFPA, ASSEDIC, OPCA

Bertrand RENARD transport) une trentaine de futur technicocommerciaux vont démarrer à l’AFPA un module de préformation visant à leur donner un socle de compétences suffisant et de sécuriser leur parcours en contrat de professionnalisation. 30 CDI sont au bout de cette opération !

Pedagogicum est errare ……Il est pédagogique de se tromper… Marie-Hélène SALHIEN

L

’idée de ce billet m’est venue au

pé… Il est responsable ET coupable !

lendemain de la défaite de la

Loin de moi l’idée d’être en la circons-

France contre l’Angleterre, en demi-

tance l’avocat du diable. Pour autant, je

finale de la Coupe du Monde de Rugby.

me permets de faire remarquer que si,

Les « observateurs » ne parlaient que

au rugby, l’erreur semble être fatale,

d’une chose : la « monstrueuse erreur »

en formation professionnelle, elle a une

commise par l’entraîneur Bernard La-

véritable raison d’être !

porte !

Stella Baruk, pro-

Frédéric Michalak en tête qui déclarait

fesseur et écri-

le 14 octobre : "ça se joue à rien, une ERREUR, un manque de chance. […] Les joueurs appliquent les consignes, on leur dit de taper dans un ballon, ils tapent dans un ballon. Ca a fonctionné contre les Blacks parce qu'eux essayent toujours de faire un exploit. Les Anglais ne cherchent pas l'exploit, ils nous renvoient le ballon et attendent l'ERREUR. Il fallait jouer autrement, oui, on aurait pu y arriver avec un peu plus d'ambitions, en travaillant plus les ballons portés. […] La tactique était la même que contre les All Blacks, jouer au pied. Ce match se joue sur une ERREUR. C'est une grosse occasion manquée mais il faut relativiser. On a fait ce qu'on a pu."

vain, est l’une des

Bon, voilà. C’est dit. Laporte s’est trom-

plus

résolues

à

défendre ce statut

de

l’erreur

dans la didactique des

mathémati-

ques. En rupture avec

l'enseigne-

ment officiel des maths qui, selon elle,

« conduit le plus souvent les élèves à répondre de manière absurde à des questions absurdes », elle propose une pédagogie où l'analyse des erreurs est inséparable des processus d'apprentissage. Elle explique, notamment, qu’en organisant avec l’apprenant ce qu’elle


Page 3 appelle « l’archéologie de l’erreur », il

sement utilisée, peut un formidable

identifie lui-même l’erreur et, surtout,

tremplin pour débloquer les démarches

ses causes. Alors, la confusion cesse au

d’apprentissage, dont elle est, somme

moment même où il en prend conscience.

toute, une étape naturelle.

Stella Baruk prône cette analyse « non-

Il ne nous reste plus qu’à espérer que

violente » de l’erreur couplée à un tra-

l’erreur « rugbystique » de 2007 sera

vail pédagogique essentiellement fondé

décortiquée, expliquée et commentée

sur le langage et le sens.

jusqu’à extinction de toutes les ré-

Nous voici donc bien empêtrés avec cette « aversion spontanée » de l’erreur qui nous a été inculquée dès notre plus

flexions pour qu’en 2011 en Nouvelle Zélande, les successeurs de Laporte et Michalak fassent un « sans-faute » ( !)

tendre enfance ! Or, l’erreur, judicieu-

MARQUISETTE Martine CHESNEL Conserver au frais. (Pour 7 litres environ de produit fini) Ingrédients 5 litres de vin blanc (12° minimum) 2 Kg de citrons non traités 600 g de sucre 2 bâtons de vanille Préparation Couper les citrons avec la peau après les avoir nettoyés et mettre dans un récipient pouvant être réfrigéré. Ajouter le vin, le sucre et les bâtons de vanille fendus. Laisser macérer 48 heures.

Dégustation Servir très frais et savourer avec modération !

D

ans le cadre de la démarche qualité et dans le but d’améliorer la communication interne sont nés, il y a 2 ans et demi, votre bulletin mensuel « Le Biduloscope » ainsi que son petit frère, l’espace collaboratif « Pegase ». Pegase, hébergé chez Mayetic, a été vendu à Oodrive. Ces derniers nous réclamaient des conditions d’hébergement sans rapport avec nos besoins. Nous avons donc été dans l’obligation de déménager. Le Nouveau PEGASE sera disponible dès janvier 2008. Toutes les consignes pour y accéder vous seront données à l’occasion d’un N° spécial du Biduloscope. A l’année prochaine …………...

GAEL’S VILLAGE : Le vendredi 15 décembre à 12 h, au foyer , distribution d’un panier gourmand offert dans le cadre des A.S.C. autour d’un petit buffet. Nous vous attendons nombreux.


Page 4 NOUVEAUTES PERICLES Code classement

TITRE

CC2

Christian BRUNET, formateur ITS pour des contrats pro

Instance de contrôle - CNRC

CC 53

Marché national-Audit sécrité- VERITAS

CC 53

Marché CS WAWE - Réalité virtuelle

Jonathan JANDIN pour un appui sur les dossiers FSE

Projet régional

CD 2

De retour parmi nous, Virginie DEBRAS pour la finalisation de la Démarche Qualité

Enquête stagiaire

DA 262

Emplois à pouvoir dispositif itinérant

EF 22

Nicolas CHIURCHI, Laurent BOSIO EF 22

Emplois à pouvoir

EF 24

Nominations

Nous avons rencontré : Jean-Martin ACHILLI et Bernard CHAPOULAUD, Directeur et CDRF du centre AFPA d'EGLETONS Gian Paolo ROSSETTI, Coordinateur projet LA RIVIERA Evelyne PERRIN, Responsable Partenariat ASSEDIC CÔTE D'AZUR Isabelle BORDY, Responsable plate-forme de vocation ANPE NICE Matthias BAULAND, Directeur Régional PACA ADECCO Gilbert MARY, Conseiller Général Jean ALFONSI, Président PACA OPCALIA Yvon GROSSO, Président T PLUS Henri BEAUVAIS et Pierre BERENGUIER, Proviseur et Chef de travaux du Lycée Pierre et Maire CURIE de MENTON Dominique DUFRESNE, Directeur Général de la Communauté d'Agglomération de la RIVIERA Française

Johnny Hallyday prendra sa retraite en 2009, mais c’est en décembre 2008 q u e M a x i m e ESTEVENON nous abandonne………. Nous lui souhaitons une très bonne retraite.

Vie des formations

ENTREES

SORTIES DECEMBRE

AEB

ANGLAIS ASSEDIC PAVA PRE PRO BATIMENT ACG AD SA

CPFTH

Nous avons participé : Aux ENTREPRENARIALES de SophiaAntipolis (A. JACQUART)

Comité de Rédaction : Directeur de la publication : Jean-Jacques DESJARDINS

Membres du comité de Rédaction Joëlle BONVALLET Denis CRETIN-GIELLY

Marie-Hélène SALHIEN Jean-Pierre COURCHAY

COURRIER DES LECTEURS Si vous souhaitez réagir à un article paru dans le Biduloscope, nous nous ferons un plaisir de diffuser votre courrier dans la rubrique « Courrier des Lecteurs ». Veuillez nous remettre vos courriers au plus tard le 20 du mois.

N’hésitez pas à nous communiquer vos articles, vos suggestions, vos remarques en nous les remettant en mains propres, en les glissant dans nos boites aux lettres ou en les envoyant à joelle.bonvallet@afpa.fr

Biduloscope Décembre 2007  

Bulletin n° 29