Page 1

L L E V U NO W W W.

CA

J O R P ES DU

R O . F A U CCGB

H T E B I ET JER

G

E C N A RM

O F R E P i

Bullet

es d t e s on

ti

rma o f n i ’ nd

ion t a s i l i ensib

SUIVEZ-NOUS

Dans ce 1er numéro EDITORIAL LES ENJEUX DU PROJET JERIBETH PHILOSOPHIE DU FINANCEMENT ETATS STATISTIQUES DES CAMPAGNES PANORAMA DES CONFÉRENCES

09/Avril/2018


’’

EDITORIAL

ENJEUX DE JÉRIBETH

Ce projet fait partie d’un ensemble d’éléments stratégiques de consolidation du ministère des GBUAF pour justement aider les églises africaines francophones à répondre à l’appel de Dieu.

ENJEUX CENTRÉS SUR LES ÉTUDIANTS

Dr Klaingar NGARIAL, Directeur du CACC

L

a roue de l’histoire tourne…Celle de l’histoire de l’Eglise de Jésus Christ aussi ! Et tous les observateurs avertis du monde chrétien sont unanimes pour reconnaitre en effet que, ce faisant, « le centre du christianisme mondial se déplace inexorablement de l’hémisphère nord vers l’hémisphère sud » plaçant fatalement les églises du sud – et donc l’ «Eglise africaine » – devant une responsabilité tout aussi historique : assumer et assurer le leadership de la mission mondiale comme ce fut le cas successivement des églises de l’orient puis de l’Europe et jusqu’à ces jours-ci, des Amériques (Canada et USA). Les Groupes Bibliques Universitaires d’Afrique Francophones (GBUAF) prennent au sérieux ce fait historique et en fait, le considèrent comme une vocation, un appel de Dieu à l’Eglise africaine pour prendre le devant de la mission mondiale, en ces temps qui sont les derniers. Du coup, les GBUAF se demandent ce qu’il faut faire et comment faire pour aider l’Eglise d’Afrique Francophone à répondre de la meilleure manière possible à cet appel, qui du reste se trouve être un réel privilège que Dieu fait aux africains. Le Projet Jéribeth est la réponse que les GBUAF apportent eux-mêmes à ces questions qu’ils se posent. Le Projet Jéribeth est le projet de construction des locaux du Centre Africain du Christianisme Contemporain (CACC), certes. Mais ce projet fait partie d’un ensemble d’éléments stratégiques de consolidation du ministère des GBUAF pour justement aider les églises africaines francophones à répondre à cet appel de Dieu. L’ensemble desdits éléments stratégiques comporte, par exemple, la création de l’Agence Universitaire d’Envoi (AUE) pour ranimer l’esprit missionnaire chez les étudiants ; la mise sur pied d’un Réseau Evangélique de Veille et de Prospection Citoyennes (REVPC) pour promouvoir la voix prophétique en Afrique francophone subsaharienne; l’élaboration du Programme Minimum Commun de Formation des Leaders Etudiants (PMC-FLE) pour produire des leaders situationnels de demain ; la mise sur pied d’un Service d’Accompagnement pour le Développement Institutionnel et la Gestion de l’Eglise (SADIGE) pour réduire l’abyssale fracture administrative dans les églises évangéliques de l’Afrique francophone ; et enfin contribuer à un changement fondamental des mentalités et de la compréhension de la théologie du financement de l’œuvre du royaume, etc. Le projet Jéribeth est conçu pour être la structure physique visible, essentielle et emblématique de ces éléments stratégiques dont il en constitue le liant.

Klaingar Ngarial

’’

... Les Groupes Bibliques Universitaires d’Afrique Francophone (GBUAF) prennent très au sérieux ce fait historique en mettant au centre le ministère étudiant. Ils se souviennent aussi, un brin nostalgique et coupable, que l’essor de la mission mondiale, autant au moyen âge qu’à l’ère moderne et même au temps de l’église primitive a reposé, sinon grandement du moins en bonne partie, sur l’apport chevaleresque considérable des jeunes dévoués à la cause de la mission – notamment la jeunesse estudiantine du 17ème au 20ème siècle de notre ère. Cette nostalgie mêlée à de la culpabilité se justifient par le fait que de nos jours c’est plutôt presque sur un désolant désert missionnaire dans le monde estudiantin que se posent les regards hébétés et désespérés des GBUAF. Du coup, les GBUAF se demandent ce

qu’il faut faire et comment refaire de la jeunesse estudiantine le fer de lance qui permette à l’Eglise d’Afrique Francophone de répondre de la meilleure manière possible à cet appel, qui du reste se trouve être un réel privilège que Dieu fait aux africains. Le Projet Jéribeth faisant partie d’un ensemble d’éléments stratégiques de consolidation du ministère des GBUAF dont, La création de l’Agence Universitaire d’Envoi (AUE) pour ranimer l’esprit missionnaire chez les étudiants, pour donner l’opportunité aux étudiants de s’investir dans l’expérience missionnaire dans un large système de partenariat avec les structures ecclésiastiques et para ecclésiastiques, que ce soit à court, moyen ou long terme ; La mise sur pied d’un Réseau Evangélique de Veille et de Prospection Citoyennes (REVPC) qui servent de modèle aux étudiants en matière de manifestation de la présence chrétienne dans nos sociétés en promouvant la voix prophétique en Afrique francophone subsaharienne; L’élaboration du Programme Minimum Commun de Formation des Leaders Etudiants (PMC-FLE) pour produire pour nos églises et nos nations des leaders situationnels de demain ; Contribuer à un changement fondamental des mentalités et de la compréhension de la théologie du financement de l’œuvre du royaume par l’enracinement dans leurs jeunes esprits du concept du «Privilège de donner », etc.

NOUVELLES DU PROJET JERIBETH - BULLETIN DE PERFORMANCE - N°0001

P.02


PHILOSOPHIE DU FINANCEMENT

DOSSIER

L’appel de Dieu à l’Eglise africaine pour prendre le devant de la mission mondiale a au moins trois implications majeures : (a) La préservation de la saine doctrine, (b) La diffusion de l’Evangile dans le monde, (c) Le financement du programme ainsi induit par les aspects a. et b. ci-devant cités.

’’

Le Saint Esprit qualifie des chrétiens pour les rendre capable de donner aussi de l’argent pour le fonctionnement du royaume !

’’

C’est de l’argent qu’il est aussi question quand la Bible parle de don de libéralité ! Comprenons-le bien : le Saint Esprit qualifie des chrétiens pour les rendre capable de donner aussi de l’argent pour le fonctionnement du royaume ! Et manifestement le Saint Esprit le fait de la même manière et avec la même importance que le don de prophétie, le don de guérison, le don de miracle, le don de parler en langue, etc. Exercer le don de libéralité, exercer son aptitude ‘immodérée’ à donner pour l’œuvre du ministère est éminemment spirituel. Et de même qu’à côté des prophètes, des docteurs, des évangélistes et les ‘guérisseurs’ par exemple, tout chrétien est capable, dans une moindre mesure, de parler de la part de Dieu, d’enseigner, d’évangéliser, de guérir des malades, de même aussi tout chrétien est capable du don de libéralité dans sa version « light ». Donner pour l’œuvre est indubitablement spirituel ! …..

SUJETS DE PRIERE

’’

N

ous voulons suggérer que la question de l’argent dans le financement de l’œuvre du royaume ne continue pas d’être perçue comme un banal sujet, un sujet bassement matériel et pécuniaire. Aussi, dans ce tout premier numéro de Performance et dans les autres numéros qui suivront, nous voudrions-nous nous attarder un tout petit peu là-dessus, le temps d’attirer notre attention sur quelques simples petites précisions sur la question.

3225 versets de la Bible sont consacrés à la question de l’argent

’’

Le résultat de l’exercice de la libéralité est strictement le même que le résultat des autres dons spirituels. C’est ce que l’Apôtre Paul affirme dans 2Cor 9. 12 quand il dit : « Car le secours de cette assistance non seulement pourvoit aux besoins des saints, mais il est encore une source abondante de nombreuses actions de grâces envers Dieu. » 3225 versets de la Bible sont consacrés à la question de l’argent : ces versets traitent de ce que Dieu pense de l’argent et de son utilisation ! L’argent est certes « le Mamon » quand il est notre maître. Mais il est notre serviteur et la Bible nous enseigne largement à savoir l’investir et à en faire un sage usage.

Nous rendons grâce au Seigneur pour les activités déjà réalisées :

Prier pour l’organisation et le déroulement des conférences Jéribeth du CAMEROUN : 29/04 à DOUALA 06/05 à YAOUNDE 13/05 à GAROUA

Les campagnes de mobilisations, Le terrain acquis…

Se préoccuper du financement du ministère est tout aussi spirituel que se préoccuper de la vitalité de la vie de prière du mouvement et l’excellence de l’application d’une leçon d’étude biblique. Dr Klaingar NGARIAL, Directeur du CACC

REQUÊTES POUR JÉRIBETH PROCHAINES ETAPES

conception des outils de communication,

C’est une responsabilité hautement spirituelle car : Concédée par le Saint Esprit au même titre que tous les autres dons spirituels ;

Donateurs souscrivantau projet Jeribeth

ACTIONS DE GRACE

Conception du projet,

Au regard de cette réalité historique et de cette importante vérité biblique et spirituelle, nous en appelons à une conversion des mentalités, un changement de perception quant à l’utilisation de l’argent dans le financement de l’œuvre du royaume au sens où :

Prier pour que Dieu continue d’inspirer l’équipe de coordination du projet et nous à la fin chaque étape là où nous devons poser le prochain pas

LA VIE DU PROJET JERIBETH ET DU CACC Prier pour que le Seigneur continue de bénir nos donateurs actuels et suscite encore beaucoup d’autres qui contribueront généreusement pour la réalisation de ce projet ; Prier pour la prochaine session du CACC (les KIADY, les Apprenants et leurs familles respective et le programme qui sera exécuté)

NOUVELLES DU PROJET JERIBETH - BULLETIN DE PERFORMANCE - N°0001

P.03


POINT STATISTIQUE DES CAMPAGNES

SOUSCRIPTION

Etats statistiques du projet Jéribeth au 05 Avril 2018 Abel YAMEOGO, Chargé de Mobilisation des Ressources, projet JERIBETH/CACC

VERSEMENTS DES AMIS À CE JOUR (05 AVRIL 2018) MONTANT FCFA PROMESSE TOTALE MINIMALE (PTM) MONTANT FCFA MONTANT US$

MONTANT US$

MONTANTS SOUSCRIPTIONS NON PRÉCISÉS (MINIMUM ESTIMÉ) [*]

91 245 000 182 490

MONTANT FCFA MONTANT US$

MONTANTS SOUSCRIPTIONS PRÉCISÉS (MSP) MONTANT FCFA MONTANT US$

72 645 000 145 290

9 499 200 18 998

MONTANT TOTAL VERSÉ À CE JOUR (05 AVRIL 2018) MONTANT FCFA

18 600 000 37 200

MONTANT US$

9 579 900 19 160

CONTRIBUTION DES ÉTUDIANTS À CE JOUR (05 AVRIL 2018) MONTANT FCFA MONTANT US$

80 700 161

[*] NOUS AVONS PRIS LE MONTANT MINIMAL PAR FOURCHETTE COCHÉ POUR CALCULER CE MONTANT PARCE QUE LES SOUSCRIPTEURS N'ONT PAS ENCORE PRÉCISÉ

BÉNIN CÔTE D’IVOIRE SÉNÉGAL BURKINA MALI

05 PAYS 07 CONFÉRENCES 468 PARTICIPANTS 193 SOUSCRIPTIONS ELÈVES ET ETUDIANTS SENSIBILISÉS À «�PAS UNE SEMAINE SANS JÉRIBETH�»

NOUVELLES DU PROJET JERIBETH - BULLETIN DE PERFORMANCE - N°0001

275 SUR 3 PAYS

P.04


PANORAMA DES CONFERENCES

GALERIE

Conférence Jéribeth BÉNIN 09 Avril 2017

Conférence Jéribeth CÔTE D’IVOIRE 23 Juillet 2017

Conférence Jéribeth BURKINA 8, 15 et 22 Octobre 2017

Conférence Jéribeth MALI 03 Mars 2018

CONTINUEZ A SUIVRE L’ACTUALITE DU PROJET JERIBETH SUR : @gbuaf

site web : www.caccgbuaf.org

PERFORMANCE N°0001 (Projet Jéribeth)  

PERFORMANCE est le bulletin d'informations et de sensibilisation du Projet Jéribeth des GBUAF.

PERFORMANCE N°0001 (Projet Jéribeth)  

PERFORMANCE est le bulletin d'informations et de sensibilisation du Projet Jéribeth des GBUAF.

Advertisement