Page 1

UN BILAN 2008-2013

DES PROJETS

...une équipe

2014-2020

www.avenir-gignac.com


Chères Gignacoises, chers Gignacois, Nous savons tous combien la situation géographique de notre commune en cœur d’Hérault, sa proximité de la métropole régionale, son évolution démographique, son environnement et son attractivité sont les atouts d’un futur développement maîtrisé et équilibré. Aujourd’hui, notre équipe a donc pour objectif le renforcement de son rôle sur ce territoire attrayant, tout en vous apportant, à vous, habitants de Gignac, cette qualité de vie qui facilitera votre existence quotidienne. Ainsi, nous améliorerons ou mettrons en place des équipements structurants et des services de proximité de qualité pour répondre avec efficacité aux nouveaux besoins que vous avez exprimés ou qui s’imposent avec les bouleversements d’une société en perpétuel mouvement.

L’avenir se construit, il ne se subit pas et c’est ensemble, usagers, associations, technicien(ne)s, élu(e)s que nous élaborerons une stratégie définissant une vision anticipative de l’évolution de notre cité en établissant un ordre de priorité des futures réalisations. Avec “GIGNAC TERRE D’AVENIR”, notre ville, riche de son passé, fière de son présent, prépare résolument son devenir…

2

Jean-Marcel Jover


Finances

Des dépenses maîtrisées pour financer l’avenir Ce que nous avons fait Les investissements que nous avons réalisés ont permis de faire avancer de grands chantiers nécessaires à la modernisation de notre cité. Plus de 3 millions d’euros ont été mobilisés pour la seule année 2013 pour le programme de restauration du patrimoine, d’aménagement de voiries ou de soutien aux associations. Grâce à une gestion rigoureuse le taux d’imposition reste inférieur à la fiscalité de communes voisines de même importance. La richesse des équipements collectifs, reconnue par tous, justifie pleinement les efforts budgétaires, réels mais réalistes, que nous avons accomplis.

Ce que nous ferons Maintenir le cap des investissements pour les 6 prochaines années en maîtrisant la dette, c’est là le défi de notre prochain mandat. Toujours plus de rigueur et de précision dans les dépenses de fonctionnement permettront de maintenir la qualité des services à la population, tout en soutenant de nouveaux projets sans augmentation des prélèvements.

Dépenses : question à Jean-Marcel Jover À ceux qui affirmeraient que la commune s’est endettée durant votre mandat, que souhaitez-vous répondre ? “La commune a investi près de deux mille euros par an pour chaque habitant et ce, avec un impôt stable sur les dernières années. Nous avons misé sur des infrastructures dont les générations futures bénéficieront encore dans plus de 20 ans (maison de retraite, poste de police, salle de spectacle, Tour…). Si vous avez le choix entre acheter un mobil-home pour dépenser moins ou prendre un crédit pour construire une maison agréable, vaut-il mieux vivre dans l’inconfort ou investir de manière raisonnable pour améliorer votre qualité de vie ?“ www.avenir-gignac.com

3


Jeunesse

Un engagement historique en faveur de la jeunesse Ce que nous avons fait Développer les services autour de l’enfance et de la jeunesse est notre préoccupation première depuis que nous avons pris nos responsabilités d’élus. Ces 6 dernières années, notre investissement en la matière a été couronné par de belles réussites :

“Contrairement à d’autres municipalités, ce sont les élus qui se sont directement penchés sur l’application de la nouvelle réforme des rythmes scolaires. Ce sujet du périscolaire faisait déjà partie de nos convictions politiques, preuve en est de l’Accueil de loisirs associé à l’école (ALAÉ) créé 1 an avant cette réforme. Pour nous, ces activités annexes sont essentielles et ont un vrai rôle à jouer dans l’éducation et la construction personnelle de nos enfants.“

• Création de l’ALAÉ • La création du Centre social « Le Mescladis » intégrant le Centre de loisirs et la Maison des jeunes • L’application exemplaire de la réforme des rythmes scolaires • Les améliorations apportées au restaurant scolaire • La mise en place du Conseil municipal des enfants Une offre structurante qui dote Gignac de services dynamiques à destination d’une jeunesse de 0 à 25 ans et renforce son rôle moteur sur toute la vallée de l’Hérault.

Olivier Lecomte 4

Atelier peinture, ALAÉ


Intercommunalité

Ce que nous ferons Notre prochain objectif est de mener à bien la restructuration du complexe scolaire historique, en vue d’anticiper l’accroissement de la population d’ici à 2020-2025. De 640 enfants aujourd’hui scolarisés, l’école pourrait ainsi accueillir une centaine d’élèves en plus dans 10 ans. Un programme ambitieux avec la création notamment d’un nouveau restaurant scolaire qui poursuivra son action de sensibilisation au « bien manger » : introduction de fruits et légumes bio, intervention d’une diététicienne, confection de repas par un chef étoilé local… L’école profitera de la proximité de terrains de sport réhabilités et d’un accès privilégié aux équipements culturels municipaux (le Sonambule, la médiathèque).

Se mettre au service d’un territoire “Notre volonté est de faire de chaque citoyen un acteur du territoire intercommunal, pour qu’il puisse s’y épanouir pleinement. Nous souhaitons donc défendre des actions créatrices de richesses et d’emplois dans des secteurs porteurs tels que le tourisme, l’artisanat, l’agriculture et la viticulture. L’action que nous mènerons sera guidée par trois valeurs fortes : solidarité, complémentarité, mutualisation“

Sylvie Contreras

Ce pôle scolaire innovant, labellisé « École Internet », se veut le berceau de la réussite pour tous. Les activités périscolaires organisées par l’ALAÉ, se développeront en partenariat avec les associations locales.

Élection intercommunale : mode d’emploi L’élection directe des représentants des communes à la CCVH ouvre cette instance à une autre forme de gouvernance. En mars prochain, dans l’isoloir, les Gignacois pourront donc désigner les porte-parole qui les représenteront devant la Communauté de communes.

Projet de restructuration du pôle scolaire www.avenir-gignac.com

5


Économie

Accompagner l’essor d’un pôle économique Ce que nous avons fait Gignac est en pleine mutation. Bourg agricole il y a encore quelques années, la ville s’est enrichie de services diversifiés, de nouveaux résidents et a vu s’implanter des TPE (très petites entreprises) dynamiques. Nous avons accompagné cette mutation pendant 6 ans, soutenu les initiatives, séduit les acteurs économiques en promouvant notre ville

et sa situation stratégique au cœur d’un territoire de plus de 30 000 habitants. La création du parc Camalcé, porteur de 130 emplois, est la première pierre d’un vaste programme qui vient confirmer ce rayonnement et conforter notre volonté de faire de Gignac un pôle économique influent au niveau local.

La ZAC La Croix, ouverte à la commercialisation 7 hectares supplémentaires jouxtant le parc Camalcé et la future gare routière, viendront donc étendre la ZAC La Croix. Entreprises artisanales, commerces, services et acteurs publics cohabiteront sur cette nouvelle zone d’activités créatrice d’emplois. Un projet moteur pour la ville.

Ce que nous ferons Nous soutiendrons les grands projets économiques de demain en partenariat avec la Communauté des communes : La finalisation de la ZAC La Croix qui prévoit l’implantation de nouveaux commerces, la sortie de terre d’un parc des expositions de 4000 m2, l’accueil d’une foire économique d’envergure, la création de stationnements dans le centre historique, l’aménagement 6

d’une nouvelle gare routière ou encore l’extension d’un centre médical pédopsychiatrique, annexe du CHU de Montpellier. Autant de projets ambitieux que notre équipe expérimentée saura accompagner et défendre. Tout un programme qui offre de réelles perspectives de redynamisation de l’emploi et qui devra mobiliser tous les acteurs locaux, privés, publics et usagers.


Environnement

Un environnement de qualité à préserver Ce que nous avons fait Notre ville bénéficie d’un cadre de vie d’exception qu’il nous appartient de sauvegarder. Nos actions en matière d’aménagement de la ville ont toujours été conduites dans le respect de cet environnement. Pour sensibiliser au tri sélectif, le Conseil municipal des enfants a par exemple organisé des opérations de nettoyage des berges de l’Hérault. Nous avons également mis en place des dispositifs permettant la réduction de la consommation d’énergie, notamment concernant les éclairages publics.

Ce que nous ferons • L’aménagement d’espaces municipaux comme le parc dédié aux loisirs aux anciennes sablières, le jardin « Le Sautarel », des jardins bio partagés ; • La mise en place de circulations douces avec l’extension du circuit du pedibus, la piste cyclable reliant l’école à la ZAC La Croix et aux berges de l’Hérault, les transports en commun avec la nouvelle gare routière et son aire de covoiturage ; • La préservation des ressources en eau avec une nouvelle usine de potabilisation à la Combe Salinière ; • Le développement des énergies renouvelables avec la pose d’une 3e turbine sur le barrage de la Meuse ; • La sensibilisation des jeunes citoyens au respect de l’environnement avec l’aide de l’association « Demain la Terre ».

Projet d’envergure autour des berges de l’Hérault Le projet départemental Valcordia vise à aménager une « coulée verte » le long des berges de l’Hérault. Rachat de terrains, défrichage, transformation de l’ancienne usine hydraulique en musée… un projet entériné que nous accompagnerons sur notre commune dès 2015.

www.avenir-gignac.com

7


Ville

Développer un lieu de vie, préserver une ville d’histoire Ce que nous avons fait En matière d’urbanisme, le programme « Rénovissime » que nous avons lancé avec la CCVH a marqué la politique de la ville. L’objectif de ce programme est de

lutter contre l’insalubrité de l’habitat pour rénover les centres anciens et développer les logements sociaux privés. Nous avons ainsi pu racheter des maisons inhabitées et insalubres, les rénover et y reloger des familles. Notre soutien indéfectible au marché hebdomadaire, qui occupe une place centrale “La revitalisation du centre ancien entre dans sa deuxième phase de travaux. Notre patrimoine en grande partie restauré, nous allons pouvoir nous atteler à repenser concrètement le centre ancien, lui redonner tout son sens et permettre aux Gignacois de se réapproprier leurs commerces de proximité, leur marché, leurs rues piétonnes.“

Sylvie Contreras Rénovation de la tour de médiévale, 2013

8


dans l’animation du cœur de ville, s’accompagne par ailleurs d’un

vaste chantier de restauration du patrimoine et d’aménagement du centre“. La tour médiévale, l’esplanade, la place de la Victoire, la tour de l’horloge, la fontaine Molière ont ainsi fait l’objet de rénovations et travaux d’embellissement.

Ce que nous ferons Marché de Gignac le samedi matin

Favoriser l’accession à la propriété, lutter contre la spéculation, poursuivre la réfection de logements par l’acquisition et la réhabilitation d’îlots dégradés en partenariat avec la CCVH… Notre action se mettra au service de tous et d’un urbanisme harmonieux et maîtrisé. Côté travaux, outre le projet de la ZAC La Croix, notre priorité sera de rénover la Grand-rue, de créer une piste cyclable et piétonne pour relier le centre aux nouveaux quartiers, de poursuivre la rénovation du patrimoine autour du square de la fontaine Molière et la tour de l’horloge afin de

revitaliser les commerces de proximité et le tourisme intra-muros.

Du futur rond-point « Route de Montpellier », un trottoir facilitera l’accès piéton vers le centre. Notre champ d’action cherchera son équilibre entre développement des nouveaux quartiers et valorisation du cœur de ville.

Pour une ville sereine Les moyens mobilisés depuis 6 ans ont permis de créer des outils modernes de lutte contre la délinquance et l’incivisme : agents municipaux supplémentaires, poste de police, réseau de vidéoprotection, opérations « tranquillité vacances ».

www.avenir-gignac.com

9


Action sociale, culture, sport

Construire du « vivre ensemble » Ce que nous avons fait

“Les dispositifs mis en œuvre dans le cadre de notre politique s’adressent à tous nos concitoyens. Ils visent à favoriser la mixité sociale, impliquer les usagers dans la vie de la commune, lutter contre l’isolement. Nous continuerons d’affirmer que la culture est une nécessité sociale et favoriserons une vie culturelle intense. Aux côtés des Gignacois, nous questionnerons leurs envies et anticiperons leurs besoins. Nous renforcerons l’attractivité de Gignac par des propositions culturelles de qualité à fort rayonnement, contribuant au développement économique de la ville.“

Anne-Marie Déjean Gérard Edmond-Mariette

10

Développer une ville, c’est construire du lien social. Ce lien, nous le créons à travers les rendez-vous culturels que nous organisons, nous le provoquons sur les terrains de sport que nous mettons à disposition, nous le consolidons grâce au tissu associatif que nous soutenons. Ainsi, chaque année,

nous aidons une centaine d’associations qui dynamisent la vie de la commune et concourent à son rayonnement extra-muros. Côté infrastructures sportives, le passage du FISE (Festival International des Sports Extrêmes) dans notre commune, aura permis de créer un nouveau skate park.


Ce que nous ferons

par la diversité Depuis 2011, le Centre social « Le Mescladis » créer du lien entre les associations, entre les générations, autour d’événements forts comme « la semaine bleue », avec à présent un projet particulier vers le public « famille ». Avec une médiathèque à pleine maturité, l’aboutissement de projets à portée régionale comme le « Sonambule » et la densité de notre tissu associatif, nous avons su offrir à notre ville une visibilité hors de ses frontières.

La culture en chiffres (saison 2012/2013)

2 321 inscrits à la médiathèque 81 157 documents prêtés 16 161 entrées au Sonambule

Les grands dossiers « sport » du prochain mandat concerneront l’implantation d’un nouveau gymnase et la restructuration des espaces sportifs. En matière de culture, nous accompagnerons la médiathèque dans son évolution et pérenniserons notre soutien au Sonambule, haut lieu de rencontres culturelles, avec une identité forte autour de la ressource artistique locale et sa diversité.

Un soin supplémentaire sera accordé à la mixité des publics, à travers les concerts, l’éducation artistique, le cinéma, l’accueil des résidences d’artistes et des écoles. Enfin, dans le plus grand respect de la tradition, nous souhaitons encore étoffer le panache de la fête de «  l’âne Martin  », si cher à notre ville.

Foire aux associations 2013 www.avenir-gignac.com

11


Personnes âgées

Maintenir le lien intergénérationnel Ce que nous avons fait La solidarité intergénérationnelle est un idéal que nous défendons énergiquement depuis toujours.

Spectacle semaine bleue, 2013

Une maison de retraite nouvelle génération Un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) remplacera prochainement la maison de retraite « Le Micocoulier », dont la capacité d’accueil était devenue insuffisante. Ce nouveau projet d’EHPAD que nous avons porté avec énergie et persévérance sera géré directement par le Centre communal d’action Sociale et ouvrira 65 lits dont 12 dédiés aux personnes désorientées (Alzheimer…) à un tarif des plus attractifs. 12

Nos actions sont nombreuses. Dans le cadre de « la semaine bleue », dédiée aux personnes âgées, 200 personnes de 4 à 95 ans, travaillent main dans la main chaque année pour offrir une comédie musicale à 1200 spectateurs. Tout au long de l’année, de nombreuses autres actions sont organisées par le Centre social, l’ALAÉ, la maison de retraite, en lien avec les associations.


PortraitS

La parole à de nouveaux venus sur la liste Anaïs Postal, 31 ans, 2 enfants, assistante export

Jérôme Simon, 26 ans, maraîcher bio

“Je vis à Gignac depuis 3 ans avec mon mari et mes deux petites filles. Après plusieurs années à l’étranger nous voulions autre chose pour nos filles. Nous nous sommes installés dans le centre ancien. Je souhaitais être actrice de ma ville, je me suis donc proposée comme bénévole au Sonambule et ai rejoint la liste de M. Jover pour apporter ma vision de jeune maman et un nouveau souffle aux projets déjà en place. J’ai été notamment impressionnée par le travail du Centre social que j’ai vu naître et je pense qu’une réflexion ur la communication du lieu pourrait amener de nouveaux publics à y participer. J’ai également envie de m’investir sur d’autres dossiers comme ceux de la petite enfance et de la culture.“

“Ma famille vit à Gignac depuis toujours. Après mon BTS en technologie végétale j’avais à cœur de m’investir ici, sur mon territoire, en tant que maraîcher bio. Je me suis engagé aux côtés de JeanMarcel Jover pour défendre l’agriculture de la vallée et apporter mes idées sur les vrais sujets qui préoccupent les agriculteurs locaux. Je parle de la difficulté d’acquérir des parcelles pour les jeunes qui souhaitent s’installer, ou d’en transmettre pour ceux qui partent en retraite. Notre vallée est quasi autosuffisante en matière de productions agricoles, grâce notamment à la proximité du fleuve, il faut donc préserver cet atout en encadrant un développement urbain qui a tendance à vampiriser les zones irrigables.“

www.avenir-gignac.com

13


Trombinoscope

Une équipe engagée pour sa ville Jean Marcel Jover, Inspecteur divisionnaire des Finances publiques - Retraité

Sylvie Contreras,

René Gomez,

Chercheur au CNRS

Ingénieur Informatique

Anne Marie Déjean, Enseignante spécialisée, retraitée

Olivier Lecomte, Agent artistique

Architecte DPLG

Gerard Edmond-Mariette,

Claudine Déléris,

Christian Borel,

Retraitée de l’armée

Maraîcher

Maguelonne Suquet,

Catherine Debono, Secrétaire médico-sociale

Compositeur

Jean Claude Bosch, Agent SNCF, retraité

Lamyaa Lesage,

Jerôme Simon,

Educatrice spécialisée

Maraîcher


Laurence Sola,

Stephann Jacquot,

Directrice adjointe de crèche

Technicien expert électroménager

Johanna De Reilhan,

Pierre Larman,

Professeur des écoles

Responsable financier

Magali Bousquet,

Remi Coletta,

Assistante maternelle

Maître de conférences Université Montpellier 2

Isabelle Pascal Lassalvy,

Farid Attar,

Professeur au lycée agricole

Directeur adjoint contrôle de gestion

Anaïs Postal,

Benjamin Clapier,

Export manager Daumas Gassac

Etudiant BTS production industrielle

Valérie Delval,

Gérard Tissot,

Consultante

Cadre commercial, retraité

Martine Noël,

Richard Garcia,

Institutrice retraitée

Retraité des mines

Sylviane Pantano, Secrétaire médicale

Roland Montel, Agent territorial, retraité


8

Route

4

de L aga ma s

1 - Restructuration du complexe scolaire 2 - ZAC La Croix 3 - Nouvelle gare routière 4 - Centre médical pédopsychiatrique 5 - Parc dédié aux loisirs aux anciennes sablières 6 - Nouvelle usine de potabilisation à la Combe Salinière 7 - Rénover  le centre ville (Grand-rue) 8 - Une maison de retraite nouvelle génération 9 - L’implantation d’un nouveau gymnase et la restructuration des espaces sportifs 10 -Le « Sonambule » 11 - espace vert (Sautarel)

10

9

Route

6

1

de Lo dève A 750

11

2

7

3 11

5

Réunion publique : Vendredi 21 Mars 2014 au Chai de la Gare à 18h30

Venez également rencontrer notre équipe au local de campagne de l’Orangeraie, 2 bis avenue de la République

www.avenir-gignac.com

Imprimés à 3 000 exemplaires par Exaprint - Janv. 2014 - Ne pas jeter sur la voie publique.

2014/2020 Projets d’avenir


Gignac terre d'avenir, un bilan, des projets ...une équipe  

Bilan & programme de la liste Gignac terre d'avenir pour les élections municipales de 2014

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you