Issuu on Google+

olivier le blond


édito Le Blond n˚ 2 Une idée qui a la peau dure mais qui, somme toute, n’est pas si éloignée de la vérité. Il y aurait deux sortes d’artistes, « les grands publics » et les « show off ». Sur une scène d’art contemporain aussi frileuse que la France, ces derniers ont la primeur des branchés mais aussi des fous de peinture… qui connaissent depuis belle lurette les gérontes chenus briguant les cimaises de Beaubourg, pourtant relativement précurseur. Et, parfois, presque miraculeusement, émerge un jeune talent, qui réconcilie les deux écoles : un figuratif tonitruant de couleurs qui tend à une abstraction encore enfouie. La certitude du talent. La gageure d’une évolution réussie. C’est ce qui définit le mieux Olivier Le Blond aujourd’hui. Un autodidacte bourré de talent, en proie avec ses démons et qui nous fait le don d’une peinture généreuse et douce. Si la peinture est le reflet de l’âme, force est de constater que la sienne vaut le coup. Malgré ses doutes, ses incertitudes et son vague à l’âme. Olivier Le Blond est une peintre généreux, qui sait transformer ses noirceurs en formes colorées. De New-York à Paris passant par Londres et Barcelone, il fait partie de mes coups de fourdre. Cerise sur le gâteau, il est abordable. Je n’ai de conseil à donner à personne mais à votre place, je m’offrirais vite une de ses toiles (en tant que collectionneuse et « le-blondiste » de la première heure, je peux vous dire qu’on ne s’en lasse pas) avant qu’il ne soit plus dans vos moyens. À vous de voir… Anne Louistisserand, Factuel (éditions), Paris by night, 2002

Bing Bang, 2009-2010 acrylique, encre sur papier kraft 80 x 110 cm


La part de Dieu, 2009-2010

Géo, 2009-2010

acrylique, encre sur papier kraft 80 x 110 cm

acrylique, encre sur papier kraft 80 x 110 cm


After 2nd bang, 2008 acrylique, encre 245 x 100 cm


Last ADN, 2008 acrylique, encre 225 x 100 cm


L’infini, l’univers, le système solaire, la terre, l’homme, la flore & la faune Sources de données finies et déterminées, infinies et indeterminées. Last ADN (détail), 2008 acrylique, encre 225 x 100 cm


Humans… levels, 2009 acrylique, encre 250 x 100 cm


Vivre au présent la page nouvellement ouverte, corbeille de notre brouillon existentiel, vivre… Humans… levels (détail), 2009 acrylique, encre 250 x 100 cm


Fact seed painter, 2011 acrylique, encre 235 x 100 cm


Penser faire dire panser, 2005 acrylique, encre sur carton bois 80 x 110 cm

Étude sur les courbes et les droites, 2007 acrylique, encre sur kraft marouflé sur carton 60 x 80 cm


Impacts résiduels…, 2005-2006 acrylique, encre sur carton bois 80 x 110 cm

Impacts résiduels… (détail), 2005-2006 acrylique, encre sur carton bois 80 x 110 cm


Oceanic level, 2005-2006 acrylique, encre sur papier canson 60 x 80 cm

Sans titre, 2008-2009 acrylique, encre sur papier millimétré 50 x 70 cm


10 cover, 2006-2009

10 cover (détail), 2006-2009

acrylique, encre sur carton bois 50 x 70 cm

acrylique, encre sur carton bois 50 x 70 cm


Sans titre, 2008, collection privée

Sans titre (détail), 2008, collection privée

acrylique, encre sur papier millimétré 60 x 40 cm

acrylique, encre sur papier millimétré 60 x 40 cm


Petit discours de la méthode Je m’intéresse et travaille à illustrer les possibles systèmes, mécanismes d’échanges d’informations dans leur environnement, de leur perception / réception : l’infini l’univers, le système solaire le monde, la nature l’homme : \• sources de données finies & déterminées • ’’ ’’ infinies & indéterminées Ces recherches se nomment : Du Kantien au Quantique De l’entendement de ces infos, orales, physiques, chimiques, magnétiques, sort une réflexion sur la multitude des pistes à explorer, à saisir par l’esprit la nature des choses… Ce rayonnement impulse l’acte créateur, il tend à l’universel, « subjectivité transcendantale » kantienne… L’aventure intérieure / extérieure alors de peindre me libère de toute identité personnelle, je suis mélangé à l’alchimie du process des éléments, noumènes et autres phénomènes qui constituent l’image en devenir, secoué dans toutes les directions, dans tous les sens ! L’artiste en mouvement, instant de création… Puis retrouver sa conscience d’être, sa raison, sa matière grise et tenter de rendre lisible et intelligible le cheminement de la pensée. Cette représentation mentale s’articule de façon cognitive : plastique, graphique, sensitive. L’humanité a posé sur son monde un langage mathématique pour le contenir  ; je m’interroge sur notre faculté (volonté) à ouvrir de nouveaux horizons pour l’intellect, à développer le volume de l’imaginaire des recherches scientifiques, humaines, spirituelles, artistiques… olivier Lb… Unique et multiple, 2007-2008 acrylique, encre sur carton bois 60 x 80 cm

L’art contemporain doit être lié à nos sociétés, en dénoncer, par le jeu ou l’accusation, ses travers et ses contresens, son absence de règles pour rentabiliser le profit dans l’ombre de toutes réclamations.

L’art contemporain est social ou pas.


2012 exposition rétrospective, Omnibus galerie Besançon (prévue…) 2011 exposition à l’espace associatif et d’animation des Bains Douches, structure municipale de Besançon, du 17 oct / 6nov intervention au débat sur l’insertion, 17 octobre ,Journée mondiale du Refus de la misère,sur demande du relais solidaire Jeanne Antide participation à la Biennale de Microplis,les 21, 22 et 23 octobre à Besançon organisation de DEV’ART

2010 rééquilibre des forces en présence ! 2009 exposition collective au Conseil Général du Doubs 2008 animation et réalisation d’une fresque monumentale in situ, place Pasteur à Besançon, avec les usagers du relais solidaire Jeanne Antide, 17 octobre, Journée Mondiale du Refus de la Misère

2007 1er contact avec l’association Jeanne Antide en tant qu’usager, par bonne conduite et proposition de ma part d’animer des ateliers  « d’expressions de soi ! » cela prend forme et s’applique en 2007. Une relation de confiance mutuelle est créée entre les usagers,l’asso et moi

2006 contrat Sifa, assistant de réalisation, préparation au BEP de projectionniste, de janvier à juin, puis déménagement à Besançon

2005 exposition aux Archives départementales de Haute-Saône 2004 séjour au Maroc, diverses collaborations, co-goupillage d’actions sociales et artistiques, Salim Saddhiki, social, Houssein Miloudi, art

2003 repos et travaille de création, illustrations cognitives !

2002 formation de Mobilisation de compétences, création d’une pièce de théâtre clé en main : textes, décors, représentation au Thev’Feuillière, Vesoul (Greta 70) exposition aux Ursulines, salle référentielle de la Ville de Vesoul atelier d’expression presque LIBRE, maison d’arrêt de Vesoul via le Service d’Insertion Pénitentiaire de Haute-Saône

2001 contrat CES de 6 mois avec Terre des Hommes pour la collecte des habits création Peintures

2000 période de créativité et d’expérimentations plastiques 1999 éclosion des « Apprentis Créateurs, » association loi 1901 (que je préside encore actuellement)

1997 arrivée en France, j’étais en Grèce depuis 1990 1992-93-94 formation à la taille de Pierres, entreprise privée 1990 ouverture d’un Bar à vin à Fiskardo, Céphalonie 1989 saison sportive, triathlon, club du TAC bisontin 1988 service militaire, 13e Bca de Chambéry er

1 atelier de peinture, cohabitation avec un ami en fin de cursus ERBA

1984-1987 travaux saisonniers 1983 sortie du cursus scolaire

Olivier Le Blond inscrit à la Maison des artistes L823602 n˚ siret 478 836 521 00011 - APE 923A 4 rue Marulaz 25000 Besançon T 06 45 16 32 60 olivier.leblond1@orange.fr artiste en réseau : facebook, myspace, artsetter, twitter



du Kantien au Kantic