Issuu on Google+

DECEMBRE

2011

GRATUIT

ENIMITABLE

1


La Miss ENIM du mois

2


SOMMAIRE Edito……………………………………………….………………………………………….………………..…........... Page 4 Interview Exclusive de Monsieur le Directeur ……………………………….…..……………………... Page 5 Sorties du mois ………………………………..………………………………………………….………………..…. Page 8 Cocktail du mois ………………………………………………………………………………………..….…………..Page 9 Les TQ vont-ils passer l’hiver ? ….………………..…………………………………………..……………... Page 11 Qu’offrir à Noël ?! La Com’Info vous aide ! …….………………………………….……...…......…… Page 12 Luxury Engines ………………..………………………………………………………………………………..……. Page 15 VFE ………………………………………………………………………………………………………………..…….…. Page 18 La JE vous parle ………………………………………………………………………………………………………. Page 20 Boutique de l’AS ENIM ……………………..……………….……………………………………………………. Page 22 Dossier : le Rugby …………………………….…………………………………………………………………….. Page 24 Les différentes variétés de cacas …..……………….…………………………....………………..…..….. Page 27 Les Maths c’est beau, c’est poétique ! ………………………………………………………………..….. Page 29 Concours Com’Info ………………………………………………………………………………………..……….. Page 30 Une petite histoire ……………………………………………………………………………………………..….. Page 31 Où est Charlie ? …….………….….………………………………………………………..…………………..….. Page 32 Quizz de Noël ……….…………………………………….………………………………….………………..…….. Page 33 Jeux …………………………………………………………………………………………………..………….……….. Page 35 Sudoku ……………………………………..…………………………………………………………..……………….. Page 36 Ils l’ont dit ………………………………………….…………………………………………………………………… Page 37 ASCII paraît que …………………………………………………………………….…………………………..…… Page 38 C’est bon d’être un Enimien ………………………………………………………………………………..….. Page 39 BD …………………………………………………………………………………………………………………….……. Page 40 Infos pratiques …………………..……………………………………….…………………………………….……. Page 43

Bonne lecture !

3


Enimiens, enimiennes, Après un premier numéro, nous sommes de retour pour vous livrer nos nouveaux tours ! Vous manquez d’inspirations pour Noël ? Pas de panique, nous avons pensé à tout et vous trouverez plus loin plusieurs idées cadeaux un peu originales … Dans ces pages, vous trouverez également une interview exclusive de notre nouveau Directeur ainsi qu’une magnifique création de Monsieur Benoit WEBER qui a nous sorti un extrait d’une BD qui s’annonce grandiose ! Sans oublier bien sûr nos rubriques habituelles (jeux, ils l’ont dit, …) cependant nous sommes arrivés à un moment où un seul amphi ne suffit plus à écrire l’ASCII du mois … Alors si vous ne voulez pas voir l’ASCII disparaître de ce journal, bougez vous et écrivez en !!! (A ramener au BDE) Comme vous l’avez sûrement constaté (sinon cela ne saurait tarder), un billet à été glissé dans votre exemplaire. Ce billet est une offre de la SNCF à l’attention des Enimiens : en effet, pour chaque carte 12-25 renouvelée, un chèque cadeau de 10E vous est offert ! Attention toutefois, cette offre est réservée aux 45 premiers Enimiens alors ne perdez pas une seconde, si vous voulez en bénéficiez ! (lisez bien la brochure avant d’agir) Nous espérons que ce dernier numéro de l’année vous permettra d’occuper vos longues journées d’hiver ainsi que vos moments d’ennui profond, en particulier pour ceux qui rentrent en leur Meuse profonde ou en Vosgie … (une petite pensée pour eux)

La Com’Info souhaite à tous ses lecteurs un Joyeux Noël et A l’année prochaine !!!

4


Interview Exclusive de Monsieur le Directeur NOM : CHEVRIER PRENOM : Pierre FONCTION : Directeur de l’ENIM Son parcours : M.Pierre CHEVRIER, actuel directeur de l’ENIM, est avant tout un Enimien ! Il a rejoint l’ENIM en 3ème année après 2 ans de prépa. Durant ses études messines, il a poursuivit la filière M (Mécanique et Matériaux) et, parallèlement à sa 5ème année, il a fait un DEA (Diplôme d’Etudes Approfondies, l’équivalent d’un master de recherche d’aujourd’hui) dans l’idée de faire sa carrière dans la recherche. En 1994, après avoir décroché son diplôme ENIM, il a effectué le service national : préparation militaire, préparation militaire supérieure, école des officiers de réserve ainsi qu’un an de service en tant qu’aspirant. Revenu à la vie civile en juillet 1995, il démarre une thèse de doctorat à l’Université de Metz dans le domaine des blindages militaires et de l’impact sur les blindages militaires. Doctorat qu’il obtiendra le 23 octobre 1998. Dès la fin de son doctorat, il part à l’Institut Français du Pétrole à Paris pour un CDI en tant qu’ingénieur de recherche. Il démissionnera un an plus tard, en octobre 1999 pour revenir à l’ENIM sur un poste d’enseignant-chercheur ainsi que de maître de conférences. Depuis son retour, il s’est investi avec Mr Pierre PADILLA sur le développement de la recherche et a passé ensuite l’habilitation à diriger la recherche qu’il obtînt en 2004. En 2008, à la réélection de Mr PADILLA, il est nommé Directeur adjoint de l’ENIM et Directeur de la Recherche. Parallèlement, il est aussi élu Directeur d’un des laboratoires de l’ENIM, le LABPS (Laboratoire de Mécanique, Biomécanique, Polymère et Structures) par les autres membres du labo … Depuis le 1 novembre 2011, il occupe désormais la fonction de Directeur de l’ENIM.

SON PROGRAMME : Le programme que nous a présenté M.CHEVRIER couvre de nombreux sujets différents qu’il envisage d’améliorer tout au long de son mandat. Quoi qu’il en soit, de manière générale, il tâchera de maintenir le travail et l’énorme élan qu’a donné Mr PADILLA à l’ENIM et de continuer à développer les piliers de l’Ecole qui sont les piliers de l’enseignement supérieur dans la recherche de l’excellence, et qui forment d’ailleurs nos valeurs adorées : Travail, Honneur, Discipline. Son principe, dans la façon de diriger cette Ecole, est de faire rentrer des étudiants à l’ENIM en faisant tout ce qui est possible pour leur fournir à leur sortie le meilleur diplôme possible 5


dans les meilleures conditions possibles. Celui-ci se décline en plusieurs axes, le premier consiste à recentrer le débat concernant la formation d’ingénieurs. En effet, il nous a dit que « nous sommes une école nationale d’ingénieurs délivrant le diplôme d’ingénieur, nous devons donc délivrer un diplôme digne de ce nom et pour cela, il faut s’en donner les moyens ». Cet objectif représentera essentiellement son travail pendant son mandat de Directeur. Depuis son élection en novembre, il fuie la médiatisation de son image au détriment de celle de l’école car il veut que le dialogue cible l’ENIM et non son nouveau directeur. Il veut qu’on parle de l’ENIM pour ses projets étudiants quel qu’ils soient mais de grande qualité (PFE d’excellence, stages de qualité, projets associatifs merveilleux, …). Il veut qu’on en parle à propos de sa vie associative qui montre que l’ENIM vît, qu’elle fait des choses et pas qu’elle devienne un instrument politique ou autre, ce qui serait mauvais pour son image. Il souhaite rencontrer les étudiants, tous les nouveaux rentrants dans un amphithéâtre pour qu’il puisse se présenter, leur expliquer ce qu’est l’ENIM sauf que là, il a été nommé officiellement le 1 novembre et n’a été prévenu que le 7 novembre, ce qui fait qu’il n’y a plus de nouveaux entrants. Toutefois, il rencontrera la promo de la 4ème année quand ils reviendront de stage. A propos du fait qu’aucun discours n’a été fait suite à sa nomination à l’intention des étudiants, M.CHEVRIER nous en a expliqué la raison : « Je n’ai pas souhaité réunir tous les gens de 1ère année, de 2ème année et de 3ème année pour leur dire bonjour, je suis Pierre CHEVRIER, je suis le nouveau directeur. Cela ne m’intéresse pas. Mais c’est l’inverse du résultat voulu qui s’est produit sur certains élèves qui ont m’ont dit : « Vous ne vous intéressez pas à nous, vous ne voulez même pas vous présenter à nous ! ». Pourtant, c’est tout le contraire ! »

-

Pour revenir sur son programme, nous allons vous présenter chaque volet séparément afin de restituer au mieux ses paroles : La Recherche : Il veut booster la recherche et lui faire atteindre un niveau supérieur à celui d’aujourd’hui.

-

L’International : Il envisage de continuer à développer le volet concernant l’International tout en recentrant un peu plus sur les pays européens et anglophones, sans oublier la Chine, par rapport à l’Amérique du Sud.

-

La Vie Etudiante : A coups sûr le sujet qui a été le plus traité durant notre entrevue avec notre Directeur. Une Direction de la Vie Etudiante a été mise en place car la vie étudiante c’est beaucoup de choses ! Ce n’est pas que l’associatif (même si l’associatif en est un volet important), il y a aussi les volets de type social comme l’aide au logement, les liaisons avec le Crous, … tout ce qui a un rapport avec la vie sociale de l’étudiant. Cette Direction de la Vie Etudiante va donc englober tous ces volets qui constituent la vie étudiante. Dedans, on y trouvera, entre autres, l’Intégration (c'est-à-dire l’accueil) car l’intégration actuelle n’est pas traitée correctement, selon lui ! Cette année, « il y a eu 3 semaines d’intégration avec un peu de cours et une présentation de tous les services administratifs et au final tout le monde s’est endormi … Cela ne sert pas à grand-chose, c’est pourquoi l’administration est entrain de repenser complètement l’idée pour la rentrée de septembre afin qu’il y ait un vrai mois d’intégration ! Cela se fera bien sûr avec la concertation de nous, les étudiants puisqu’il y a dans l’intégration toute la partie « intégration étudiante » et il faut que les deux soient bien combinées. Ainsi, il va y avoir une cellule totalement dédiée à ce volet » nous a-t-il confié. 6


Ensuite, il y a eu une discussion à propos du volet tutorat car même si le principe du tutorat est très bien (faire en sorte de minimiser le taux d’échec), cela ne fonctionne pas ! C’est pourquoi, il y a désormais un groupe de travail qui se penche la dessus pour repenser le tutorat et faire en sorte qu’à la rentrée de septembre, on ait un tutorat qui serve à la fois aux étudiants mais aussi au corps professoral pour lui permettre de jouer un vrai rôle. De plus, il va y avoir la mise en place d’un parrainage dont l’idée serait de mettre en relation un ancien Enimien sorti il y a 3 ou 4 ans avec un nouvel entrant. Ceci permettrait d’avoir quelqu’un avec qui on peut facilement rentrer en contact quand, par exemple, on va chercher son premier stage … Ce concept a normalement déjà été présenté l’année dernière pour la première fois par l’ANIENIM et qui devrait être représenté à nouveau prochainement. Autre volet qui va être revu : la gestion financière des associations. Pour cela, il veut que la passation de pouvoir de chaque association soit faite après une formation afin que l’ensemble des associations soient structurées et qu’il ne faille pas tout recommencer à zéro. Ensuite, il veut arrêter de donner de l’argent aux associations au coup par coup : il veut qu’au prochain Conseil d’Administration (début d’année 2012) soit voté un fond. Et ce dernier, qui sera alimenté entre autre par une partie des frais de scolarité, que paie chaque étudiant, sera reversé aux différentes associations. Ces associations seront également aidées par des subventions de l’Ecole qui respecteront elles aussi un budget global annuel pour l’aide à la Vie Etudiante. Ainsi, une commission (comprenant des étudiants) sera chargée de recevoir et d’analyser les différents projets et décidera ou non d’alimenter et de subventionner l’association. Ce que veut aussi mettre en place la nouvelle Direction, c’est des emplois étudiants qui permettront à quelques uns d’entre nous d’être rémunérés et employés par l’Ecole (comme par exemple, du soutien scolaire interne à l’ENIM). Plus globalement, une cellule va être mise en place pour aider la vie étudiante. En effet, la Direction de la vie étudiante est une équipe de 6 personnes avec une personne à plein temps, Béatrice SALVEQUE (ancienne secrétaire de Direction de M.PADILLA). Les derniers éléments prioritaires pour M.CHEVRIER sont de remettre en place le dialogue à l’intérieur de l’Ecole, afin que l’ensemble des personnes puissent dialoguer et participer au débat, et ce tout en restant à leur place, ainsi que de recentrer l’Ecole sur sa véritable vocation qui est de former de « supers ingénieurs ». Pour cela, il veut effectuer un travail de communication sur 3 volets : La communication officielle de l’ENIM avec l’extérieur. La communication avec le réseau administratif de l’ENIM de manière à ce que l’information circule et qu’elle circule correctement et officiellement et pas par des réseaux qui ne sont pas les bons. La communication étudiante avec l’Enimitable qui est le journal de l’ENIM et le moyen de communiquer des étudiants mais la direction va aussi essayer de mettre en place un bulletin mensuel dans lequel elle va communiquer à propos de tout ceux qui peut se dérouler au niveau de la vie étudiante afin que cela circule de manière officielle. Pour conclure, cette interview nous a permis de nous éclairer sur des points importants pour chacun d’entre nous et de mettre fin à certains bruits de couloirs. Nous remercions tout particulièrement M.CHEVRIER pour le temps qu’il nous a consacré afin que nous puissions réaliser cet article. 7


Sorties du mois • Mercredi 21 Décembre : « A Dangerous method » / « Happy New Year » / « Footloose » / « La délicatesse » / « Le Havre » / « Les Boloss » / « Corpo céleste » / « La clé des champs » / « L'Irlandais » / « Hell and back again »

• Mercredi 28 Décembre : « 30 minutes maximum » / « Echange standard » / « Malveillance » / « A l'âge d'Ellen » / « Bruegel, le moulin et la croix » / « Les Crimes de Snowtown » / « Let my people go ! » / « Une Bouteille à la mer » / « Killing Fields »

• Mercredi 4 Janvier : « Un jour mon père viendra » / « Anonymous » / « Le Pacte » / « Une vie meilleure » / « Une Nuit » / « Freakonomics » / « Take Shelter » / « Goodbye Mister Christie »

Navet du Mois

Ce mois-ci, la Com’Info récompense le plus gros navet du mois : Nuit Blanche. Pourtant, sur le papier, le film a l’air sympathique avec Tomer Sisley et Joey Starr, et une histoire attirante. Mais, tout le scénario va se dérouler au même endroit : une boite de nuit. A la fin du film, on la connaît par cœur. En bonus, le spectateur visite la cuisine un nombre de fois incalculable. En plus, le récit est plat, on s’ennuie dès la première demi-heure. Puis, les méchants ne font pas peurs, au contraire, c’est des comiques. Vous l’aurez compris, il ne faut surtout pas aller voir ce film, sauf bien sur si vous aimez perdre votre temps et gaspiller de l’argent …

8


Cocktail du mois :

le ZOMBIE

La recette originale de ce cocktail peu répandu mais tellement culte n’est vraiment connue que de son inventeur. Mais comme à la Com’Info on est des oufs (à tel point que la Com’Barak peut aller se rhabiller), on a retrouvé, rien que pour vous, l’alchimie perdue … Le zombie est un vrai casse-tête ! Bien que simple à exécuter (il suffit de mélanger les ingrédients listés ci-dessous dans un shaker avec des glaçons, de verser le tout dans un verre plein de glace pillée et de faire flambé une coupelle de rhum à poser sur le haut du verre), les barmen le redoutent. Lorsqu’ils flambent le rhum, une nuée de novices se rue dessus comme des moustiques, reléguant la difficulté du zombie à une attraction spectaculaire. Mais ce n’est pas non plus un casse-tête pour les barmen ! Ce cocktail rend fou les buveurs qui titubent après deux verres. Don the Beachcomber, le génial inventeur de ce divin breuvage, numérotait des bouteilles sans étiquette selon l’ordre dans lequel on devait les verser. Ainsi, les barmen ne savaient pas ce qu’ils servaient et il conservait son secret.

Les Ingrédients : -

10 cL de Rhum (l’idéal est d’utiliser 4 rhums différents dont un bien épicé) 1,5 cL de jus de citron jaune 1,5 cL de jus de citron vert 1,5 cL de jus d’orange pressée 1,5 cL de Falernum 2 traits d’Absinthe 2 traits d’Angostura 1 trait de Chartreuse Verte

Quelques petites précisions pour la culture … •

10 cL de Rhum :

D’après nos diverses recherches, il semblerait que le must serait d’utiliser un mélange de rhums jamaïcains et sud-américains. Pour ceux qui veulent la crème, de la crème, qui sont motivés à arpenter le rayon alcool du CORA, voici un petit mélange sympa : - 3 cL d’El Dorado Spiced de Guyane - 3 cL de Santa Terese 1796 du Venezuela - 3 cL d’Appleton Estate VX de Jamaïque - 1 cL de rhum Dark Jamaïca qui apportera de l’intensité à ce cocktail à la fois dense et épicé Mais ne vous inquiétez pas, du simple rhum suffit aussi …

9


1,5 cL de Falernum :

A l’origine, le Falernum était un p’tit punch fait maison (rhum, jus de citron vert, sucre de canne) mais il s’est finalement imposé jusqu’à devenir un élément phare de la culture Tiki. Depuis, il perdu son rhum et gagné en épices (clou de girofle, gingembre, …). On le trouve en magasin sous le nom de Velvet Falernum. •

1 trait de Chartreuse :

Née dans un monastère en 1605, la Chartreuse Verte, appelée « élixir de longue vie » dès sa naissance, est connue pour être un digestif qu’on utilise beaucoup en mixologie pour sa saveur incroyable. Saveur, provenant des 130 plantes qui la composent, qui en fait la richesse de l’ordre des Chartreux. •

2 Traits d’Absinthe :

Réintroduite en 1988 grâce à Michel Rocard, qui leva l’interdiction d’utiliser la follette d’absinthe, la fée verte fait à nouveau des miracles (ASCII paraît qu’elle peut même monter jusqu’à 90°). On a entendu dire qu’il fallait la consommer avec modération mais ce n’est pas ce genre de mise en garde qui va effrayer un Enimien !

10


Les TQ vont-ils passer l’hiver ? Certains 1A se sont permis de critiquer l’emploi du temps des 5A en diffusant de fausses informations comme l’emploi du temps de certaines options n’ayant certes pas cours à l’ENIM, mais travaillant en entreprise pendant une grosse partie de la semaine, je parle bien des MLPs, ou encore en parlant de ceux qui circulent dans les couloirs pour des raisons associatives. A cela nous pouvons leur montrer que les 5A ont cours en leur présentant un emploi du temps de 5A bien rempli. Comme vous le verrez ci-après, sur la même période, un 5A a 47h de cours semaine et un 1A a seulement 25h de cours semaine soit 22h de moins. Donc nous pourrions nous dire qu’avec tout ce temps libre les 1A doivent cartonner en cours….. Et après une enquête durement menée par certains 5A, nous sommes arrivés à cette question : les 1A passeront-ils l’hiver ? La réponse à cette question est encore incertaine, mais nous pouvons déjà entendre dans les couloirs de l’ENIM le fameux hymne des 1A : « on ira tous à l’IUT, on ira… » sur l’air de « on ira tous au Paradis » de Michel POLNAREFF, ou encore avant un contrôle au lieu de le réviser on peut entendre, « moi j’y vais au talent, ça sa s’appelle le charisme ». Ou pire encore « y a un contrôle en Statique ? Non mais sérieusement » le jour même, voir même « on avait des exos à faire pour aujourd’hui ? ». Tout cela peut nous amener à nous demander si les 1A sont attentifs en cours ou s’ils y vont seulement pour signer la feuille de présence pour ne pas être automatiquement virés à cause des absences. TS QB, TS Kadoc et TS Tigresse

11


Qu’offrir a Noel ? Vous en avez ras le c** d’offrir à vos proches (ou à vous-même) des cadeaux classiques ? Nous aussi, alors voici notre sélection : Vous avez sûrement des amis qui se réveillent le matin, la tête dans le brouillard, en se demandant combien de bières il a bu la veille, ou bien qui terminent les soirées et qui s’amusent à compter les cadavres par terre … Si oui, cet article est fait pour vous !

Compteur de bières :

Avec un design innovant et high-tech, ce décapsuleur vous permettra de vous rafraîchir la mémoire sur vos performances de soirée, lors des lendemains difficiles … 7E

Pistolet shooter (Coup de cœur Com’Info):

Ce pistolet original est LE gadget ultime pour animer vos soirées. Il vous suffit de remplir sa cartouche avec le liquide de votre choix (contenance 40 ml), de viser la bouche de votre compagnon de soirée, et de tirer ! Même si ce pistolet shooter peut tirer à plus de 2 mètres, nous vous conseillons de l’utiliser à une distance inférieure à un mètre (sauf si vous êtres un tireur d’élite). 15.90E

12


Bottle lock : Quelqu’un a osé se servir dans votre dos … Eh bien maintenant vous pouvez mettre fin à ce genre de situation avec le Bottle Lock ! Comme toutes les plus grandes inventions, le Bottle Lock est incroyablement simple et fait apparaître l’incontournable : "Pourquoi n'y ai-je pas pensé avant ?". Doté d’une combinaison à quatre numéros, le Bottle Lock s’installe très facilement sur la bouteille, et fait également office de bouchon une fois placé sur le goulot. 15.50E

Good book :

Découvrez sans plus tarder la première lecture rafraîchissante !!! Ce magnifique livre au look « religieux », ou tout du moins à l’aspect « historique », renferme une véritable flasque à alcool (livrée vide… à remplir avec la boisson de votre choix). Vous rêvez de pouvoir dissimuler une petite flasque quelque part dans votre bibliothèque, pour vous accompagner lorsque vous vous isolez après une longue journée ? Alors le Good Book est le livre qu’il vous faut. Le Good Book est également idéal pour transporter votre petite flasque discrètement sans éveiller les soupçons …

Attention : il n’y a en revanche rien à lire dans le Good Book, prévoyez donc un autre bouquin pour vous adonner à la lecture. Idéal pour la Saint Patrick !!! 24.90E

13


Gommes préservatif (boite de 3) :

Vous aimez la provocation ? Voilà de quoi réveiller vos notes et faire tourner les pages de vos cahiers (et les têtes de vos voisins) : une gomme en forme de préservatif dans son emballage d'origine ! Plus vrai que nature, une boîte contient 3 gommes. Chaque gomme est emballée dans un sachet comme un vrai préservatif.

Attention : Ne pas utiliser comme préservatif !!!

Chaussons chauffants :

90 secondes de micro-ondes pour 2 heures de bonheur ! Le concept est alléchant n’est-ce pas ? En plus, ces chaussons-bouillotes sont remplis de matériaux 100% naturels : graines de lin et lavande ! Réchauffez vos chaussons au micro-ondes pendant 90 secondes à 800 Watts maximum et vous bénéficierez d'une douce chaleur relaxante grâce au délicat parfum de lavande.

Ces chaussons sont réutilisables des milliers de fois si vous en prenez soin ! Lors des premières utilisations, les chaussons peuvent être humides … Mais ne vous inquiétez pas, ce phénomène est tout à fait normal et disparaît après plusieurs utilisations.

14


Luxury engines Nous allons vous faire découvrir ou revivre aux travers de ces lignes les plus belles œuvres mécaniques de ces derniers siècles … De la mythique Jaguar type E à l’historique avion Corsair, en passant par les hords-bords de rêve tels que le Van Dutch ou le Windy SR 52. Ainsi, chaque mois, nous nous efforcerons donner vie aux merveilles mécaniques d’aujourd’hui, d’hier ou de demain !

La Jaguar Type E 50 ans d’un mythe !

Pourquoi ne pas commencer par le commencement, faire revivre une légende qui est née en même temps que l’autre grande légende qu’est l’ENIM Nous sommes le 15 mars 1961, Sir William Lyons, le chef d’orchestre de la marque Jaguar, vient de donner naissance à un véritable mythe de l’industrie automobile. Elégante, racée, sportive et deux à trois fois moins chère que ses rivales, la Jaguar Type E est née !

Le plus beau coup de crayon de l’histoire automobile Imaginée dans le plus grand secret, la Jaguar Type E succède à la saga des coupés XK, entamée dans les années 1940 et qui a forgée la réputation de la marque britannique. Mais qu’est-ce qui explique un tel succès ? Trois points majeurs. Le premier : son design d’exception. Dessinée par Malcom Sayer, aérodynamicien issu du monde de l’aéronautique, elle est devenue une perle rarissime en matière d’esthétisme automobile ! L’infinie longueur du capot avant, alliée à la rondeur et à la pureté de ses formes, à la douceur de sa face arrière plongeante mais aussi à la plastique de ses jantes à rayons et écrou central en sont la preuve ! Le deuxième point majeur de son succès est caché sous le capot (basculable d’un bloc vers l’avant) : un moteur XK. Ce six cylindres en ligne à double arbre à cames en tête alimenté par trois gros carbus SU bénéficie d’un réalésage faisant passer sa cylindrée de 3,4 à 3,8 litres et sa puissance de 160 à 265 chevaux. Le châssis monocoque, fruit de la compétition, est innovant dans sa conception. En effet, ses créateurs, Bob Knight et Norman Dewis, ont effet décliné un berceau, indépendant du châssis et fixé à la caisse par six boulons, qui reçoit la suspension à quatre roues indépendantes, les freins et le différentiel. De plus, reliés au différentiel, les deux-demi arbres oscillants sont suspendus par quatre combinés ressorts hélicoïdaux et amortisseurs. Ces caractéristiques techniques ont pu voir le jour grâce à 15


l’ingénieur en chef, William Heynes qui a actualisé la technologie Jaguar en abandonnant le pont arrière rigide, rompant ainsi avec la génération XK. Le seul bémol, aux dires de certains, serait la boîte de vitesses : une antique Moss non synchronisée qui détonne en nuisant à l’agrément de conduite … Quoi qu’il en soit, avec 1120 kilogrammes sur la balance, la Type E se targue d’un rapport poids/puissance de haut niveau. Son comportement routier s’avère souple et puissant grâce à un couple autorisant les meilleures reprises aux plus bas régimes et les plus belles envolées ! Le confort à bord d’une telle voiture, avec sa fameuse planche de bord recouverte d’aluminium guilloché, son joli volant en bois à trois branches, et sa sellerie sport sont à la hauteur de l’ensemble proposé ! Pour finir, le troisième et dernier argument de poids de la Jaguar Type E est son prix : affichée à l’époque à 40 700 francs, la Type E coûte trois fois moins cher qu’une Ferrari, deux fois moins cher qu’une Aston Martin ou une Maserati qui sont les autres vedettes des voitures de luxe !

16


La ligne originelle degradee Avec le remarquable coupé, Jaguar sorti quasi simultanément une version roadster. Ensuite, à partir de 1966, la marque britannique ajouta un coupé 2+2 pour répondre notamment aux demandes du marché américain. Avec 72 473 exemplaires de Type E vendus, elle devînt l’un des plus grands succès de la marque. A partir du Salon londonien d’octobre 1964, de nombreux paramètres de la voiture ont été modifiés. Le moteur est remplacé par un 4,2 litres, la boîte archaïque est troquée par un système maison entièrement synchronisé qui est plus agréable et surtout plus efficace. L’habitacle d’origine est également revu : l’alu de la planche de bord disparaît et les sièges sont désormais réglables. Après un intermède baptisé Série 1 et ½ par les historiens (mais non reconnu par la marque) qui voit l’arrivée du 2+2 à boîte automatique et l’installations d’un moteur beaucoup moins puissant de 170 chevaux à carburateurs Zenith Stromberg à cause des exigences draconiennes des USA, Coventry passe à la Série 2 en 1968. Toutes fois, même si les divers défauts de base de la Série 1 sont corrigés, la ligne originelle en sortie fortement altérée …

Le mythe denature En 1971 sort l’ultime descendant des Types E : la Série 3. Avec l’adoption d’un V12 de 5,3 litres de cylindrée, la dernière née se voit poser une ouïe d’aération surdimensionnée et des ailes perchées très haut. Comme elle a été fondée exclusivement sur le châssis long de la version 2+2, une boîte automatique a été montée. Toutefois, les ventes de la Type E vont bigrement chuter suite au rachat de Jaguar par British Leyland, ce qui va semer l’embonpoint général et l’altération de la qualité … Jaguar sortira ensuite, en 1975, la XJ-S qui va succéder à la Type E avec une voiture moins cher mais aussi moins sportive. Quoi qu’il en soit, la Jaguar Type E Série 1 restera toujours une référence en modèle d’esthétisme automobile et chacune de ses apparitions provoque encore des « WOUAH ! » d’admiration !

17


vfe 2012 : un seminaire a l enimienne Depuis quelques semaines, une équipe de trois joyeux compères placarde les murs de l’école avec des affiches colorées, spam les boites mails des 5A, organise des réunions où personnes ne vient et squatte le BDE le midi. On pourrait croire qu’il s’agit de l’équipe d’orga de la BOOM mais que nenni ! Car on parle ici d’une tradition réservée aux 5A : le VFE, pour Voyage de Fin d’Etudes. Pour ceux du fond qui ont des lacunes sur les traditions à l’ENIM, le VFE est un voyage (d’où le « V ») organisé par et pour les 5A pour célébrer la fin des études à l’ENIM (d’où le « F » et le « E »). Il se déroule traditionnellement dans une station de ski pendant une semaine, entre la fin du semestre 9 et le début du PFE. Le but étant de faire la fête une dernière fois avec tous ses collègues de promo et, accessoirement, de faire du ski. Le cru 2012 du VFE se déroulera à La Norma, une petite station des Alpes du 20 au 27 janvier 2012. On travaille encore sur le programme des festivités, mais on devrait y trouver de la course de luge, du foot sur neige, un barbecue au pied des pistes et une loterie avec un snowboard à la clef… Bref, de quoi s’occuper un peu afin de ne pas penser à nos camarades énimiens restés à l’école, comme les 1A et 3A (qui à dit les R&D aussi ?). L’équipe d’orga a encore du pain sur la planche puisqu’il reste des places disponibles pour le VFE et que, à la vue des VFE passés, il faut se préparer au pire. On peut par exemple penser à la garde à vue de 4 énimiens au commissariat pour conduite d’une motoneige en état d’ébriété l’année dernière (champions !) ou des séjours réguliers l’hôpital. Le rendez-vous est donné à tout le monde le vendredi 20 janvier au soir pour une « Shots on the Pistes » spéciale pour fêter comme il se doit le départ des 5A ! VFEnnement, TS+1 ZaiZai Mais aussi les deux compères de l’orga VFE : TS KamiKaze et TS ParadiZe

18


19


Bonjour à tous ! Les vacances de Noël arrivent à grand pas, ce qui veut dire entre autre que la Junior-Entreprise est lancée avec sa nouvelle équipe depuis maintenant 12 semaines. Durant ces douze semaines, le travail n’a pas manqué à l’ENIM-Etudes. Plusieurs études sont en négociation, et devraient être disponibles dans les premières semaines de Janvier, et une vient d’être pourvue concernant la création d’une base de données type Access pour un grand groupe aéronautique. N’hésitez donc pas à venir déposer vos CV au bureau 007, la prochaine étude est peut-être pour vous ! On recherche d’ailleurs quatre étudiants : - Un étudiant possédant de très bonnes bases en Structure des matériaux, qui sera aidé d’un étudiant possédant de très bonnes bases en Usinage, pour travailler de concours sur une étude dans l’automobile. - Deux étudiants maitrisant la CMAO et ayant un esprit d’innovation pour une étude de système mécanique, avec peut-être, un déplacement en Slovaquie (tous frais payés !) pour se rendre dans l’entreprise et voir sur place les améliorations et les corrections à effectuer. L’ENIM-Etudes travaille également depuis la rentrée pour adapter son espace de travail à la norme 14001, norme écologique et environnementale. Le mois de Novembre a aussi vu la tenue de deux congrès de Junior-Entreprise. Le premier, le Congrès Régional d’Automne des Junior-Entreprise de l’Est de la France, s’est tenu au sein même de l’ENIM les 12 et 13 Novembre. Cela fût l’occasion d’accueillir une centaine de membres des Junior-Entreprise, dont certaines ont fait le déplacement depuis Strasbourg et Reims.

20


Ces deux journées ont permis de former les nouveaux membres grâce à de nombreuses conférences et rencontres industrielles, mais aussi de développer la communication externe avec notamment un article dans le Républicain Lorrain.

Deux semaines plus tard a eu lieu le deuxième congrès de Novembre, le Congrès National d’Hiver des Junior-Entreprise de France, qui s’est tenu à Talmont Saint-Hilaire, près des Sables-d’Olonne. L’ENIM-Etudes y été représentée par deux de ses membres, Jean-Philippe WACK, Vice-Trésorier, et Vincent ETHEVE, Prospecteur. Ce congrès fût pour eux l’occasion d’approfondir leur formation et de découvrir les derniers outils utilisés par les J.E.

Le mot de la fin s’adresse à tous les 3A, mais aussi au 1A, en Février les 2A et les 5A vont partir en stage et en PFE, ce qui implique un changement de bureau à l’ENIM-Etude. De nombreux postes vont être à pourvoir, alors n’hésitez pas à venir vous renseigner à la J.E. Au nom de l’équipe de l’ENIM-Etudes, Arthur BERGERON, Responsable Communication.

21


BOUTIQUE Pull / Sweat :

Prix : 29.00€ variable en fonction des quantités commandées (sans flocage).

Polo :

Prix : 21.00€ variable en fonction des quantités commandées (sans flocage).

22


Flocage : Proposition suivante

Plus vite les intéressés se seront manifestés auprès de Barth, plus vite la demande des prix sera faite et plus vite vous serez fixé sur le montant total. Donc bougez-vous !

Renseignements à fournir : - polo et/ou sweat - flocage (nom, surnom …) et/ou numéro.

TH Barth : b.germain@enim.fr 06 72 02 96 23

23


Dossier : LE RUGBY (Part 1) Pendant le mois de septembre, très tôt le matin (ou tard le soir pour certains…), encore embaumé dans les vapeurs de Dragonne de la veille, et l’estomac encore retourné par ces rudes journées d’intégration, vous êtes peut-être tombé sur une émission de télé étrange où une trentaine de barbares sanguinaires se tripotaient allègrement sur un grand carré vert rempli de lignes et de pointillés rappelant vaguement les diagrammes incompréhensibles de thermo… C’était la Coupe du Monde de Rugby ! Mais voilà, peut-être que voir des athlètes aux mensurations démesurées se grimper dessus ne vous a jamais réellement excité, ou alors que vous êtes effrayé à la vue du sang d’une courge fendue par un crampon de 18 au ras de la pommette… Il est temps pour vous de découvrir ce sport majestueux, et ce texte vous permettra de différencier un coup d’envoi d’un renvoi aux 22, un coup de pied rasant d’un coup de latte dans la tempe, une fourchette d’une cuillère. De plus, si la lecture et l’orthographe ne sont pas vos spécialités, vous avez déjà les bases nécessaires pour apprendre le rugby, alors faites un effort, dévorez ces quelques paragraphes pendant vos heures d’amphi, ème et venez débattre de tout ça tous les jeudis à la 3 mi-temps !

PRINCIPE ET ORIGINE DU RUGBY « Le Rugby est un sport qui se joue à 15 contre 15 avec plein d’arbitres, à la mi-temps y’a de la bière, et à la fin c’est les néozélandais (ou le SU Agen) qui gagnent ! ». Si vous avez compris ça, vous avez tout compris au Rugby, enfin presque… Nous sommes en 1823 dans la ville de Rugby, en Angleterre. La scène se déroule au Collège de Rugby où se dispute un match de football très important puisqu’il compte dans la moyenne du troisième trimestre. Ce match oppose les chasubles rouges de la classe de Mlle Owen contre les roux irlandais abandonnés par leurs parents. Le ciel est menaçant et la lumière ne filtre qu’à peine derrière les nuages noirs qui viennent du nord colorant la terre, les lacs, les rivières. C’est le décor de ce match qui changera le cours de l’Histoire. En effet, alors que l’on semble se diriger vers un terrible 0-0 synonyme d’échec scolaire pour ces 22 jeunes gens, un éclair de génie vînt illuminer la rencontre. Le jeune WWE (ou William Webb Ellis pour les intimes), frustré de voir toutes ses frappes à ras le terre freinées par le terrain innocemment gras, décida de retirer sa chasuble (il recevra une amende de la FIFA pour ce geste), porta l’ingrat ballon rond dans ses bras ébouriffés, raffûta le dernier défenseur et s’en alla pointer le premier essai de l’histoire au nez et à la barbe rousse du gardien adverse. L’arbitre siffla main. WWE fût expulsé. Le Rugby était né. Les anglais mirent ensuite une vingtaine d’années pour se rendre compte que le Rugby avait le potentiel pour devenir une activité drôlement fun (enfin drôle ça dépend pour qui…) et ils décidèrent d’en créer les règles. Dieu seul sait ce qui a bien pu se passer dans la tête de ces maudits Britanniques mais alors tout y est passé : mêlée, ruck, pack, pick & go, drop, tee, arbitrage vidéo…TOUT ! Mais j’oublie le plus beau, l’objet coupable de toutes les détresses humaines, capable de réduire à néant le plus parfait des coups de pieds ou de rendre fou le plus expérimenté des arrières, également responsable de nombreux suicides collectifs à travers le monde : le ballon ovale ! A ce jour, nous ignorons toujours le comment du pourquoi de sa création mais d’après un document que m’a remis un informateur secret au Kremlin, après avoir menacé de remettre Christian Jeanpierre au commentaire, c’est uniquement pour faire chier.

24


LES POSTES Une des grandes forces du rugby, c’est le fait que tout le monde puisse y jouer : les grands, les petits, les forts, les maigres, les gros, les filles, éventuellement les roux… Mais évidemment tout le monde ne peut pas jouer à n’importe quel poste. C’est votre profil qui forcera la décision. Par exemple, si vous faites plus de 100kg et courrez le 100 mètres en 6min24 (ou plus), vous êtes un avant, un “gros” (au sens affectif bien sûr). Voici les offres d’emplois qui s’offrent à vous : - Piliers ou « pilar » (n°1 et 3, exemples : Sanglier, Tiha) : Vous n’êtes pas très sportif et votre déplacement manque de fluidité. Vous êtes la fierté de votre grand-mère qui s’extasie de vous voir engloutir, à chaque fois, une demi-douzaine d’assiettes de son cassoulet maison. Vos amis vous traitent de « gros sac ». Vous êtes un Pilier ! Autrefois cantonnés aux épreuves de force (la mêlée fermée) et phases dites statiques (les regroupements et les touches), les piliers doivent désormais tout faire : courir, plaquer, arbitrer, simuler des blessures, répondre aux interviews, bref être des sportifs. Ce sont les baromètres de la mêlée de leur équipe, et l’ami des tout petits qui trouvent leurs visages ronds et leurs têtes « sans cous » forts sympathiques. - Talonneur (n°2, exemple : Tarbeux) : Vous faites un complexe par rapport à vos compères de la 1ère ligne (les deux piliers) car vous êtes plus petit et un peu moins gros. Vous compensez tout de même par une plus grande tonicité et la faculté de savoir vous servir de vos deux mains. Vous êtes un Talonneur. Comme son nom semble l’indiquer le talonneur talonne, et il talonne tout ce qui se trouve sous ses pieds. Le ballon lors des mêlées fermées, mais aussi les joueurs adverses qui traînent dans les regroupements (ou ruck ou mêlée ouverte ou pyramide humaine ou gang bang). Il a, comme dit précédemment, de “bonnes” mains qui lui servent à lancer avec précision le ballon en touche, à mettre des fourchettes. - 2ème ligne ou « seconde latte » (n°4 et 5, exemple : Salto) : Vous faites peur aux enfants à cause de votre carrure et de votre barbe. Vous êtes le premier sollicité pour aller récupérer le chat coincé dans l’arbre et on préfère vous surnommez « la poutre » plutôt que « la perche ». Vous êtes un 2ème ligne. Les deuxièmes lignes sont, selon une coutume ancestrale, les plus grands joueurs de leur équipe (sauf à l’ENIM). Ils participent activement à la poussée lors des mêlées, déblaient dans les regroupements pour protéger ou récupérer des ballons et sautent en touche lorsque les piliers arrivent à les soulever. En revanche la possession d’un cerveau pour ce poste est facultatif, voir même déconseillée. - 3ème ligne aile ou « flanker » (n°6 et 7, exemple : Bruno) : Vous êtes un fantasme ambulant pour la gent féminine et le chouchou de votre prof de sport. Tout ce qui est notice et mode d’emploi n’est pas vraiment votre truc. Vous êtes un 3ème ligne aile. Les flankers sont athlétiques, à la fois puissants et mobiles. Ils adorent plaquer : plaquer au ras, plaquer à la carotide, plaquer en l’air, plaquer en cathédrale, plaquer sans ballons, plaquer leurs petites copines et quand ils s’emmerdent ils sautent en touche ou marquent des essais. Ils aiment également les balades en poney et faire l’amour sur la plage après certaines 3ème mi-temps bien arrosées. - 3ème ligne centre (n°8, exemple : Fucky) : Votre père est un 2ème ligne et votre mère est auvergnate. Vous faites votre footing avec vos 12 neveux sur le dos et une semi-remorque accrochée à chaque pied. Vous étiez tourneur-fraiseur dans le Vercors et on vous a fait miroiter gloire et fortune dans le Rugby. Vous êtes un 3ème ligne centre. Le 8 est un joueur très puissant et tonique assoiffé de sang (il tient ça de son père). Il est assez technique pour un gros et aime bien aller chatouiller les petits joueurs adverses. Il adore faire semblant de pousser en mêlée ou de sauter en touche. Quand il a le temps il fait même des trucs cochons avec son n°9 derrière la mêlée (communément appelé « 8-9 »).

25


Voilà pour les 8 de devant (ou pack). A noter que les 5 de devant représentent la puissance de combat de l’équipe, les 2 flankers l’endurance et le n°8 le sex-appeal (ou pas…). Maintenant, si vous êtes plus rapide que puissant, que vos mains vous servent à autre chose qu’à manger et que vous avez de l’admiration pour les kamikazes japonais, il y a forcément un poste d’arrière (ou « trois quarts ») qui vous correspond. - ½ de mêlée (n°9, exemple : Schtampeul) : Vous n’êtes pas très grand et votre prof de sport ne vous l’a jamais pardonné. Vous avez passé une grande partie de votre scolarité dans le cagibi au fond de la classe car la maîtresse n’aimait pas votre tête. Vous avez une joie de vivre proche du zéro absolu et vous n’aimez pas salir vos vêtements. Vous êtes un demi de mêlée ou « 9 ». Petit, rusé et véloce, le ½ de mêlée (ou « petit lutin qui gesticule dans tous les sens ») compense son manque de puissance par une agilité et une fourberie supérieures aux autres. Il est le premier maillon de la chaîne d’attaque et c’est à lui que revient le privilège de diriger le jeu de son équipe. Gueuler sur des molosses qui font deux fois son poids lui procure des plaisirs incontrôlés qui peuvent parfois aller jusqu’à l’érection quand il leur tape sur le cul. Il est le joueur qui introduit le ballon en mêlée, ainsi que le premier relayeur après une touche. - ½ d’ouverture (n°10, exemple : Barth) : Vous étiez très doués au football mais votre licence vous a été retirée suite à un plaquage dangereux sur le gardien de votre propre équipe. Vous êtes photogénique quand vous faites du sport et vous avez plus d’amis sur Facebook que Barack Obama. Être le sauveur de la patrie est une idée qui vous séduit et vous possédez déjà une carte de fidélité à la clinique la plus proche. Vous êtes un demi d’ouverture ou ouvreur ou « 10 ». Aussi bien à l’aise avec ses pieds qu’avec ses mains, le demi d’ouverture est le cerveau de l’équipe grâce à une capacité d’analyse rapide (mais pas forcément efficace) et une bonne vision du jeu. Il aimerait que les phases de défense se fasse « en touché » et que les ballons de son ½ de mêlée (avec qui il forme la charnière) arrivent avant le 3ème ligne adverse. A moins que le « 9 »ne fasse un caprice, c’est lui qui s’occupe de toutes les phases de jeu où l’on utilise le pied. - ¾ centres et ailes ou « les gazelles » (n°11 à 14, exemples : tous les nouveaux qui n’ont pas encore passé assez de temps à l’ENIM pour être assez gros) : Vous êtes prétentieux et vous pensez pouvoir survivre à un tsunami ou à un plaquage de Cudmore. Vous trouvez Usain Bolt rapide mais pas imbattable. Vous êtes croyant et vous pensez qu’il y a un être supérieur quelque part dans l’univers qui vous protège. Vous êtes donc un joueur de la ligne de trois-quarts : trois quarts centres pour les plus costauds et trois quarts ailes (ou ailiers) pour les plus rapides. Les ¾ sont des joueurs qui jouent leurs vies à chaque ballon que leur offre la charnière. Tous les plus grands subterfuges leur sont alors autorisés pour marquer des essais : vitesse supersonique, cadragedébordement, feinte de corps, feinte de passes (ou juste une passe pour certains joueurs). Rouflaquettes et chevelures éblouissantes font également partie des éléments de bases du parfait ailier. - Arrière (n°15, exemples : QB) : Vous faites tout, tout seul et vous trouvez que vous le faites bien. Vous avez hésité entre un diplôme d’ermite confirmé et une formation pour devenir jardinier dans l’armée de l’air. Vous aimez avoir des responsabilités mais pas trop. Vous êtes un arrière (ou « 15 »). L’arrière aime la solitude et les ballades aux bords du terrain. En défense, il est le dernier rempart avant la ligne d’en-but et donc celui que l’on remarque le plus lorsqu’il se troue lamentablement sur un plaquage. Parfois, il reste derrière pour couvrir le terrain ou pour discuter avec les remplaçants qui s’entrainent dans l’en-but, parfois il apporte sa contribution à l’offensive de son équipe en amenant le surnombre entre les trois-quarts (on dit alors qu’il s’intercale). En gros, il fait comme il veut…

« Six arbitres, six bières dans un pack… Coïncidence ? Je ne crois pas ! »

Si rien ne vous correspond vous pouvez toujours devenir arbitre et avoir la chance de pouvoir assister aux plus beaux matchs de rugby gratuitement. Vous êtes désormais prêt à découvrir les mille et une règles farfelues qui régissent ce sport. Rendez-vous dans le prochain Enimitable pour aborder le jeu, le vrai, avec toutes les cartouches, les mandales et l’hémoglobine que en font sa beauté ! Texte fortement inspiré de Johnny Willkillsoon (www.boucherie-ovalie.org)

26


Les différentes variétés de cacas Rien n'est plus varié que le caca. Aucun ne se ressemble. Chacun sa particularité. Consistance, couleur, effet, odeur, atterrissage, persistance, imperméabilité, tout est plus ou moins aléatoire. C'est fonction de ce qu'on a mangé, de ce qu'on a bu, de son état mental, du contexte économique, social et sexuel, des lieux, du temps, des toilettes, de l'épaisseur de la cloison, du papier-fesse qui reste etc. Néanmoins, des chercheurs enimiens ont réussi à regrouper les cacas les plus fréquents par famille. Le caca fantôme C'est celui que vous sentez sortir, que vous voyez sur le papier mais qui n'est pas dans la cuvette. Le perfecto C'est celui qui sort, que vous voyez dans la cuvette mais qui ne laisse pas de traces sur le papier. Rentrent dans cette catégorie "l'expresso-perfecto". Qui en plus du perfecto, sort en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. A ne pas confondre avec le caca-mytho, qui n'a lui jamais existé. Le caca "neiges éternelles" Vous avez beau vous essuyer, il en reste toujours sur le papier. Vous décidez alors de remonter votre pantalon et de mettre une feuille de papier dans le slip pour éviter les traces de freinage. Le caca 2 - le retour le retour de la revanche de la suite qui contre-attaque. Car vous avez beau avoir fini. Quand vous remontez votre pantalon, vous vous apercevez qu'il faut remettre ça. Le caca difficile C'est celui qui vous fait forcer tellement fort que vous craigniez la crise cardiaque. Le caca mammouth C'est celui qui est tellement gros que vous avez peur de le casser en tirant la chasse. Vous êtes surpris mais fier que cela vienne de vous. Le caca timide Vous voulez faire caca, vous sentez que c'est proche, mais tout ce que vous avez ce sont des crampes et des pets. 27


Le caca mal formé C'est celui qui fait tellement mal que vous jurerez qu'il sort de travers. Le caca splash C'est celui qui sort avec tellement de vitesse ou qui est tellement lourd qu'il vous éclabousse les fesses. Le napalm C'est le liquide jaune brun qui éclabousse toute la cuvette et qui te brûle le cul...le caca de lendemain de fêtes. Le caca de lapin Ce sont les toutes petites boules. Certaines coulent d'autres flottent. Le caca surprise Vous pensez péter, mais en réalité c'est plus que ça. Vous vous précipitez alors aux toilettes, mais c'est déjà trop tard. Le caca maitrisé C'est quand vous êtes en train de faire une bonne crotte dans les toilettes publiques et que vous vous arrêtez net car vous ne voulez pas que la personne d'à côté entende. Le caca bruyant C'est tellement bruyant que tout le monde autour rigole. Le caca mexicain Il sent tellement fort qu'il te pique le nez. Le caca élastique Celui qui refuse de tomber bien qu'il soit sorti. Vous espérez alors qu'en secouant le derrière il va se décrocher.

BON APPETIT !

28


_xá `tà{á vËxáà uxtâ? vËxáà ÑÉ°à|Öâx 4 De nombreux Enimiens pensent que les mathématiques c’est compliqué et ennuyant, mais la Com’Info pense le contraire. En voici d’ailleurs la preuve en image :

671Q9 7 1 Q 13 & 3 6 7 1 Q 13 & 3 7 1 10 20 PLAISIR 2 100 SERVIR A lire doucement Alors ce n’est pas génial les maths ?

29


Concours Com’Info Avec la nouvelle année qui arrive à grand pas, notre célèbre Charlie a décidé de réveiller les sens aiguisés de l’enimien avec un nouveau concept : le traditionnel « Où est Charlie ? » se modernise ! Fini la petite image blindée de monde où se cache un petit Charlie souriant ! Désormais, Charlie a quitté son image et est allé se caché quelque part dans les pages de ce journal … Mais attention ! Il peut être n’importe où : dans une image, derrière un titre, au milieu d’un texte … Pour rajouter un peu de piment à ce petit concours, le premier qui trouvera Charlie se verra récompensée par … 1 METRE DE BIERE ! Mais pour gagner le mètre, il ne faudra pas que le trouver, il faudra aussi être réactif ! Le vainqueur sera la première personne à nous envoyer un mail (tgermain.enim@gmail.com) dans lequel elle nous donnera la localisation précise de Charlie. Dernière précision, ce concours ne commencera officiellement qu’à la sortie du premier numéro de 2012 ! Mais dans notre grande bonté, nous en avons quand même glissé un dans ce numéro, pour vous entraîner un peu … Facile vous dites ? On va voir ca ! BONNE CHANCE A TOUS !

DANS

L’ENIMITABLE !

P.S : Le « Où est Charlie ? » de la page « Jeux » ne fait pas partie du concours ! 30


une petite histoire… C’est un jeune homme,

Un jeune homme se faisait embêter par des mouches.

Il décide donc de les faire fuir dans la fraîcheur d’une grotte.

Seulement, pour en ressortir seulement deux chemins se présentent à lui,

Mais les deux chemins sont gardés par deux grosses bêtes !

Il décide donc d’en créer un troisième.

Et sur ce chemin, il a la chance de voir deux belles cascades !

31


Où est Charlie ? ASCII paraît, le célèbre Charlie vient aux Boom ENIM ! Notre photographe a réussi à immortaliser ce moment, mais toi, sauras-tu le retrouver ? Un facile pour commencer…

Un autre un peu plus subtil …

32


QUIZZ de Noël Avec les fêtes de fin d’année qui approche à grands pas, en tout bon enimien qui se respecte, la consommation de boissons va augmenter de façon exponentielle ! Voici donc un p’tit quizz pour voir si vous savez ce que vous ingurgitez … Une ou plusieurs bonnes réponses possibles par question.

Q1. Q1 . De quoi est composé l'alcool ? De fruits fermentés De légumes pourris De canne De laitue

Q2. Qu'estQu'est-ce qui peut pousser à consommer de l'alcool ? Pour mieux draguer Le stress Les problèmes L’ENIM

Q3. Quels sont les effets de l'alcool ? Vomissements Diminution de la consommation Courir plus vite Manger plus

Q4. Je peux consommer sans modération : De la bière Du jus de fruit De l'eau Du rhum

Q5. Quelles sont les bonnes habitudes ? Boire la veille d'un examen Boire plutôt que réviser ses cours Alcool et école = compatibilité Ecole et révision = incompatibilité 33


Q7. J'ai consommé de l'alcool : Je marche de travers Je vois trouble Je plais plus aux filles/garçons

Q8. A quoi ça correspond ? Un petit punch (3cl) = un verre de bière (25 cl) Une coupe de champagne = un jus d'orange Un panaché = un verre d'ordinaire

Q9. L'alcool et la loi : J'ai moins de 18 ans, j'achète de l'alcool Si j'ai plus de 0, 8 g/l je risque une amende J'ai bu de l'alcool je peux conduire mon scooter

Q10. Un gobelet de rhum équivaut à : 1L de bière 1 coupe de champagne 1 verre de Vodka

34


Jeux

35


SUDOKU Rappel : Il est strictement interdit de se livrer ces jeux durant les heures d’amphi ... Hum hum !

36


Ils l’ont dit ... Contini : « Copier ce n’est pas tricher, c’est s’inspirer ! » « Priez le Dieu Calculus et allumez 2 ou 3 cierges … » Pardonnet : « On a de grandes queues et pleins de couleurs comme ça on peut mieux choper de la femelle mais par contre on peut aussi se faire tirer comme un lapin …. » Le Degemer mat : « Personne ne m’écoute alors je parle à Dieu ! » « On est pas ici pour branler le mammouth ! » « Il grandit comme un enfant dans le ventre de sa mère et pour grandir il va pomper sa mère ! Il est gourmand le petit ! » « Monsieur, vous pouvez aller moins vite ? - Ah non ! Il fait nuit, faut que je rentre ! Ma maman va s’inquiéter … » Aubry : « On avance un peu et on va se faire boucher plus loin. » « Je sais pas, j’arrive pas : il rentre pas dans le trou, mon doigt est trop gros ! »

37


ASCII Parait que ... - ASCII paraît qu’y a pas d’ASCII, la faute à qui ?!

38


C’est bon d’être un Enimien ! Comme tout le monde le sait, l’Enimien n’est pas un touriste et comme tout VIP, digne de ce nom, il profite de nombreuses offres : •

Partenariat « BNP Paribas » :

-

90E offert à l’ouverture d’un compte + livret

-

40E de bonus pour les 1ères années •

-

Pack MGEL remboursé par la BNP •

-

Partenariat « Ecole de Conduite Nau » :

Remise de 100E sur tous les forfaits •

-

Partenariat « SNCF » :

10E de chèque cadeau pour l’achat ou le renouvellement de la Carte 12-25 •

-

Partenariat « MGEL » :

Partenariat « Auto école Rallye » :

450E le permis moto au lieu de 650E •

Partenariat « Feu Vert » : (Marly & Jarny)

-

30% de réduction sur les pièces « feu verts »

-

10% de réduction sur les autres pièces •

Partenariat « VDR Alexandre » :

-

25% de réduction sur les pièces de réparation commune

-

45E l’heure de main d’œuvre •

-

Partenariat « Complétude » :

Organisation de recrutement pour cours particuliers à domicile (plus de renseignements au BDE) •

-

1 Menu acheté = 1 Burger offert (sur présentation de la carte) •

-

Partenariat « Quick » :

Partenariat « Metz Apéro » :

Négociations en cours ….

39


40


41


42


Infos pratiques ADENIM 03.87.34.66.62 Luc BLANCHET – luc.blanchet2@gmail.com - 06.64.28.91.88 ECO ENIM Vincent DAMIEN – damien.cm.vincent@gmail.com - 06.62.83.29.29 ACU ENIM Romain BOULOC – r.bouloc@enim.fr - 06.86.52.13.53 ENIM ETUDES 03.87.34.68.71 Bérenger ESCOLLE – b.escolle@enim.fr - 06.63.64.97.97 AI ENIM 03.87.34.54.03 Isaie COURILLEAU – icourilleau@hotmail.fr - 06.58.82.80.57 ASO ENIM 03.87.34.54.21 Charlie KLEIN – c.klein@enim.fr - 06.42.42.46.09 ENIM TECH 03.87.34.68.70 Nicolas HAUPTMANN – nicolas.hauptmann@gmail.com - 06.07.56.72.90 AS ENIM 03.87.34.54.22 Manon TESTE – teste.manon@gmail.com- 06.01.73.45.91

Les bureaux associatifs restent ouverts le plus possible pour vous accueillir, et les responsables se feront un plaisir d’écouter vos propositions ou vos idées pour faire évoluer toujours plus votre vie d’étudiant à l’ENIM. Si vous êtes trop timides ou que vous souhaitez garder votre anonymat, la « Boîte à idées » est à votre disposition dans la salle de repos 0A08 à côté du four micro-ondes !

Facebook : • « Adenim BDE »

Site internet : www.enimiens.net

« Boom Enim »

43


Enimitable Decembre 2011