Issuu on Google+

L A PA SS I O N D U

CAP-CORSE est aussi sur w w w . m u l t i m a n i a . c o m / c a pc o r s e La Gazette d’informations éditée par l’Association des Propriétaires de Cap-Corse Trimestriel gratuit pour les adhérents. Reproduction autorisée... et même recommandée ! NUMÉRO 47 Juin - Juillet - Août 2001 As CAP-CORSE - Prés ident : Phili ppe J OUANNO - 23, Ave. des Chênes - 95250 BEAUCHAMP

CAP 2001 : BRAVO ! LE 1ER CAP

DU

21ÈME

SIÈCLE A ÉTÉ UNE RÉUSSITE GRÂCE À UNE PARTIC IPATION RECORD :

BRAVO !

PIRIAC, UN SITE MAGNIFIQUE , UN ACCUEIL EXEM PLAIRE : BRAVO !

Du 24 au 27 mai dernier, CAP 2001,

PLUSIEURS 1ÈRES

PARTICI-

PAT ION S

CAP :

À UN

la concentration

BRAVO !

nationale annuelle

DES CAP -CORSISTES DONT L ES BAT EAUX N ’ÉTAIENT PAS TERMINÉS ONT PU EM B A R QUER SU R L ES B AT EA U X PR ÉS EN T S : BRAVO ! LE

des Cap Corse, a eu lieu à Piriac-sur-Mer, sur la Côte d’Amour, au bout de la pres-

DYNAMISME D’UNE SÉ-

R IE EST

qu’île guérandaise.

L ’ A F F A IR E D E

TOUS...

Vingt et un skippers

REND EZ-VOUS A CAP 2 002 ENCORE PLUS NOMBREUX !

Philippe JOUANNO Président

enthousiastes et leurs équipages «Aïolos», le magnifique Cap Corse n° 243 des Castel, vainqueur de CAP 2001 grâce au talent de son jeune équipage. Bravo à la jeune garde. La relève est assurée...!

étaient au rendezvous... lire en page 2

LA GAZETTE DES CAP CORSE - n° 47 - Juin / Juillet / Août 2001 - page 1


As CAP-CORS E - Président : Philippe JOUANNO - 23, Ave. des Chênes - 95250 BEAUCHAMP

CONCENTRATION NATIONALE À PIRIAC-SUR-MER :

CAP ‘01 : 21 Cap Corse sur la Côte d’Amour ! par Alain URBAIN (alias Titus) «Pour 2001, nombreux étaient les cap-corsistes à souhaiter une concentration en mer. C’est Piriac, port et bourg charmant situé sur l’embouchure de la Vilaine, qui a été retenu. Succès total, puisque plus de 20 Cap Corse étaient présents, prouvant le dynamisme et la vitalité de la série. Du 24 au 27 mai, Piriac-sur-Mer a accueilli CAP 2001, la concentration nationale annuelle des Cap Corse. C'est avec une météo presque parfaite (des nuages d'altitude tenaces ayant obscurci le ciel vendredi et samedi) que le Championnat National des Cap Corse (couru à cette occasion) a pu se dérouler. Par contre, le vent orienté NordOuest à Sud-Ouest a soufflé régulièrement 2 à 3 avec un r égime de br is es côtièr es l'après-midi de force 4, permettant aux équipages d'exprimer leur savoir-faire dans les meilleures conditions. Six manches ont pu être courues. Dès le jeudi soir, après la mise à l’eau des bateaux, la horde joyeuse s’élance pour un triangle olympique. Immédiatement, le Cap Corse local «Aïolos» (n° 23243) donne le ton en accaparant la première place. Il ne la lâchera plus... D’entrée, son jeune équipage de Piriac, composé des deux frère et de l’épouse de l’un d’entre eux, a démontré que l’entraînement (ce sont des ré-

Cap Corse. Autant dire que le verbe est haut et l’enthousiasme communicatif !

gatiers en dériveurs assidus au S.N.O.) et la connaissance du plan d’eau (les courants de marée sont vifs par ce coefficient de vives eaux) sont les clés de la victoire ! La soirée est libre, mais un premier «pot» de bienvenue est offert aux équipages à l’occasion de la proclamation des résultats de la journée.

Vendredi, c’est un beau parcours côtier d’un peu plus de 10 milles qu’il nous est donné de réaliser, fais ant virer la bouée des Bayonnelles à la Pointe du Castelli, puis l’île

Dumet, et enfin la Basse Normande devant Mesquer pour une arrivée près du Grand Norven en face de Piriac. Cette manche se voit attribuer un coef. 2 et ceux, comme Aïolos, Titus, Altaïr ou l’Arlésienne qui savent se placer prennent une bonne option pour le podium final...

On termine la journée par un parcours «banane» au cours duquel Philyann, le bateau du Président de l’As Cap Corse, s’offre une belle sixième place. Re-résultats provisoires. Repot de l’amitié. Puis dîner officiel marqué par une chaude ambiance dans la salle prêtée par la municipalité. Ce sont près de cent convives qui communient autour de la passion du

Samedi, trois triangles olympiques sont au programme. Ainsi qu’un buffet froid servi après la traditionnelle proclamation finale des résultats. En décrire l’ambiance prendrait les dix pages de cette gazette. Alors, tant pis pour ceux qui n’étaient pas là... On les attend l’année prochaine !

Au final, c'est donc, comme prévu, le Cap Corse "Aïolos", numéro 243 - construit en 1966 ! - et barré par le jeune équipage du S.N.O. plein de talent qui rafle la mise, emportant sans aucune contestation les cinq premières manches. Derrière, la lutte fut acharnée

Suite page 3

LA GAZETTE DES CAP CORSE - n° 47 - Juin / Juillet / Août 2001 - page 2


As CAP-CORS E - Président : Philippe JOUANNO - 23, Ave. des Chênes - 95250 BEAUCHAMP

CAP 2001 (suite)

entre le 589 "l'Arlésienne" et le 397 "Titus" qui, après avoir terminé second des trois premières manches, a baissé de régime. "L'Arlés ienne", qui peaufinait ses réglages au fil des manches, en a profité et a terminé avec le même nombre

hisser sur le podium. Coup de chapeau à Altaïr (4ème) et Tripette (5ème) qui ont su faire douter le trio de tête. Ensuite, c’est par petit groupe de 3, 4 ou 5 bateaux que la bagarre a eu lieu. Ce fut le cas pour Chouren Pen Du, Papageno,

ques, comme ce fut le cas pour Mad’Rogue, Clapot, Ar Silienn et Kiwi. Une mention toute

de points ! C'est donc in extremis , et au bénéfice de la meilleure manche (1er dans la sixième), que "l'Arlésienne" termine second du Championnat, "Titus" conservant quand même la troisième place. Les bateaux qui suivent au classement ont tous été les auteurs de performances excellentes mais un brin en dessous ou trop irrégulières pour les

Solowskaïa et My Ladie d’Armor, ainsi que pour Kenvor, Emalia et Le Belloy. Pour le groupe suivant (Bois d’Ardeau, Monte Cristo, Philyann, Marine et Alérion), on constate quelques contre performances, mais... n’est ce pas «la dure loi du sport !» En tout cas, même en queue de peloton, on s'est bien amusé en se tirant quelques "petites bourres" homéri-

particuli ère d’ailleurs pour Mad’Rogue (coque bois vernie) et Kiwi (le bateau de notre webmaster) qui, tout juste rénovés par leurs propriétaires, auraient pu emporter le prix de beauté... s’il y en avait eu un !

Bref, le fameux "état d'esprit Cap Corse", fait de Convivialité, de camaraderie, de bonne humeur et d'esprit sportif a pu s'exprimer pleinement grâce, entre autre, à l'organisation bien huilée et efficace du Comité de Course du Cl ub Nautique de Piriac - bravo, messieurs, pour votre ponctualité, votre efficacité, votre gentillesse et votre dévouement ! - et à l’accueil de la Municipalité que nous remercions chaleureusement. Nous ne terminerons pas sans mentionner nos deux invités, le Corsaire «Ki Loullig» de nos amis M acé, Baudrimont et Genty qui ont fait une très belle 2ème place (hors classement officiel bien sûr), et le First 18 de Dominique Melès qui termine virtuellement à la 9ème place. Le «chapeaux bas, messieurs» ira à notre ami René Louvet qui n’a pu naviguer

Suite page 4

LA GAZETTE DES CAP CORSE - n° 47 - Juin / Juillet / Août 2001 - page 3


As CAP-CORS E - Président : Philippe JOUANNO - 23, Ave. des Chênes - 95250 BEAUCHAMP

CAP 2001 (suite) avec Saphir, trop occupés qu’ils étaient par l’intendance... A titre de conclusion, on a pu remarqué cette année que les jeunes sont monté au créneau, battant en brèche l'expérience des anciens qui se sont pourtant battu comme des lions. C'est d'excellent augure pour l'avenir de la série qui, avec 21 bateaux classés à son Championnat (25 inscrits), confirme son renouveau, son dynamisme et sa vitalité.

ÉMOTIONS : Témoignages de temps forts vécus par les «Capistes» 2001... GROSSE CHALEUR au CAP 2001 par La Crevette (Corsaire Ki-Loullig). Lors de la Coupe Rivièr e, j’avais été impressionnée par le départ au lof d’un Corsaire sur un bord de portant. Là, ENFIN ( ! ! !....bof, bof), j’ai connu les sensations de cette spectaculaire figure ! Mon skipper a été surpris par une vague et une risée alors que Denis se trouvait à l’avant afin d’établir le spi. J’ai senti le bateau se mettre à gîter plus qu’à l’accoutumé. J’ai vu le ciel, la mer bien proche, les hublots dans l’eau, et j’ai eu cette sensation qui fait monter l’adrénaline et le rythme cardiaque lorsque j’ai vu Denis, les jambes traînant dans l’eau jusqu’aux genoux. Heureusement, il avait pu se retenir à un bas-hauban et à une drisse... Mon seul réflexe a été de crier « Denis...!!!» Mais je suis fière ! Je

connais maintenant le départ au lof.... Je souhaiterais toutefois que cela n’arrive pas trop souvent....

«Y’EN A QUI CASSENT RIEN» QU’ILS DISENT ! par François Masingue (23357 - Le Belloy) Cela se passe au terme de la dernière régate du vendredi. Nous passons la ligne d’arrivée juste devant deux concurrents que nous avons brillamment (Si ! Si !) remontés sur le dernier bord. A peine deux longueurs plus loin - «CRAC» la barre se casse en deux ! L’équipière se retrouve à moitié à l’eau et le barreur un peu idiot avec son bout de bois dans la main... On sort l’aviron en catastrophe (pas facile de barrer avec ça !), puis on rentre au moteur, assez inquiets sur la possibilité de poursuivre les festivités ... Et bien pas du tout, les gens du Club m’ont prêté leur atelier, et leur matériel et quelques colliers «serflex» plus tard, le problème était réglé. La solidarité des gens de mer n’est pas un vain mot... Même à terre ! ILS ONT FAIT FORT ! par Gilles Macé (Corsaire KiLoullig). Piriac... Ca fleure bon l’air Breton ! Et là, mes amis capcorsistes ont fait fort, très fort : 21 bateaux (ils auraient même du être 25...!). Quel rassemblement ! Quel ac-

cueil du Club de Piriac ! Parcours aux marques parfaitement mouillées, ponctualité dans les procédures, parcours côtier comme il le fallait... Bref, pas un raté. De plus, nous avons reçu l’appui des dieux pour que cette fête soit une grande réussite. Ces 4 jours sont passés à une vitesse folle et ont été un grand moment de mer, d’amitié et de fraternité. Les images fortes : * Le magnifique «Mad’Rogue» de nos amis Strasbourgeois : coque bois vernie et marqueterie, superbe ! * Le magnifique «Kiwi» de Jean-Sébastien, à peine accastillé, mais sur l’eau; coque vert anglais et pont verni, de toute BEAUTE ! * Toute la flotte sous Spi quand on a la chance d’être devant ! ! ! - ça vaut une photo ! * Le sauvetage en mer effectué avec dextérité par Roger, un

équipier chien ayant glissé du pont... On voit qu’il a eu affaire avec la SNSM l’été dernier !!! * René en salopette bleue s’agitant s ur le quai lors des grutages et gérant à la perfection les entrées/sorties du parking.... En autre... Car il en a fait du boulot l’ami Louvet !

RÉSULTATS DE CAP 2001 Championnat National des Cap Corse - 24, 25, 26 et 27 mai 2001 - Piriac-sur-Mer

- 46 points - 10 - Kenvor - 23... - Dayot (R.C.C.) - 54 points 11 - Emalia - 23591 - Carson, Vonau (Rennes) - 54 points 12 - Le Belloy - 23357 - Masingue, Masingue (Y.C. Triel) - 64 points - 13 - Bois d’Ardeau - 23449 - Manu, Louis (Y.C. Le Pecq) - 81 points - 14 - Monte Cristo - 23465 - Pessin, Pessin (Y.C. St Mammès) - 85 points - 15 - Philyann 23572 - Jouanno, Jouanno et les bouffons (Y.C. Le Pecq) 87 points - 16 - Marine 23428 - Barat (Rueil) - 89 points - 17 - Alérion - 23433 De Poix (Rueil) - 99 points 18 - Mad’Rogue - 23530 Felden, Felden (Alsace) - 101 points - 19 - Clapot - 23126 Bouchardon (ESAM) - 102 points - 20 - Ar Silienn 23568 - Lefèvre, Lefèvre (Rennes) - 104 points - 21 - Kiwi 23594 - Loiseau (Orléans) 115 points. 25 inscrits - 21 classés.

1 - Aïolos - 23243 - Castel, Castel, Castel (S.N.O.) - 6 poi nts - 2 - l’Arlésienne 23589 - Lemmel , Veyre (V.G.A. St Maur) - 17 points 3 - Titus - 23397 - Urbain, Urbain (V.G.A. St Maur) - 17 points - 4 - Altaïr - 23416 Ouang, Geslot (Y.C. St Mammès) - 22 points - 5 - Tripette - 23491 - Drouin, Marien (Y.C. St Mammès) - 28 points - 6 Chouren Pen Du - 23525 Ledru, Maurice (V.G.A. St Maur) - 34 points - 7 - Papageno - 23408 - Marquis, Marquis, Charbonneau (Y.C. Draveil) - 40 points - 8 - Solowskaïa - 23469 - Giordan, Giordan (Y.C. Le Pecq) - 45 points - 9 - My Ladie d’Armor - 23508 - Le Strat, Laumonier (Y.C. St Mammès)

Suite page 5

LA GAZETTE DES CAP CORSE - n° 47 - Juin / Juillet / Août 2001 - page 4


As CAP-CORS E - Président : Philippe JOUANNO - 23, Ave. des Chênes - 95250 BEAUCHAMP

CAP 2001 (suite)

CAP CORSE DE TOUS PAYS... par Sylver Carson (23591 Emalia) Le hasard fait parfois étrangement bien les choses. JeanMarie Lemmel me téléphone un jour pour me proposer un équipier qui désire participer au CAP 2001 afin de se familiariser avec le Cap Corse dont il vient d’acquérir un exemplair e. J’accepte et prends contact avec Michel Vonau, en Alsace, pour l’en informer. Nous nous retrouvons quelques jours plus tard à Piriac, puis sur la ligne de départ. Le temps est beau. Emalia épouse les vagues et glisse sur la houle avec puissance et souplesse. Il évolue comme un prince en son royaume. C’est beau. Alors que nous nous restaurons entre deux manches, je mets le voilier à la cape pour profiter de cet instant de repos, de détente, de bien être, de rires et de confidences. Michel m’explique qu’il vient d’acquérir un Cap Corse construit au Maroc par un amateur dont il ne connaît que le nom. Mes réflexes de vieux casablancais que je suis se mobilisent, et je prie Michel de me confier le nom de cette personne. Ce qu’il fait. Je lui décris alors plusieurs détails précis de son Cap Corse qu’il reconnaît, surpris... et lui en donne d’autres qu’il ne connaît pas ! Hé oui, le cap Corse de Michel a été construit par un ami de

Casablanca, ma ville natale... Vous pouvez imaginer la stupeur et l’étonnement de mon équipier ! Hormis le constructeur lui-même, je suis sans doute la seule personne au monde à pouvoir lui raconter l’histoire de son bateau, et voilà qu’il me croise en pleine mer. Sidérant ! En fait, Emalia a accompagné les premiers pas (pardon, les premiers bords) de ce Cap C ors e nouveau né comme un frère aîné aurait pu le faire avec son cadet. Michel écoute mon récit avec émotion en découvrant la naissance et le passé de son Cap Corse. Au milieu de l’immensité de l’eau, le monde nous apparaît soudain bien petit...

UNE CURIEUSE ASCENSIO N PO UR UN BEAU BAPTÊME ! par Jean - Sébastien Loiseau (23594 Kiwi) Il étai t temps qu’il touche l’eau à nouveau, mon KIWI ! Dix ans sous un hangar, dont une partie à le restaurer. Mais cela valait le coup. Nous arrivons à PIRIAC vers 18 h 00, ce jeudi de l’Ascension. Horreur, le palan de la grue est en panne !… Nous sommes pris en charge

immédiatement par les capcorsistes présents : «Tu vas sur la cale avec ta remorque, et à cinq de chaque côté, on le mettra bien à l’eau». Quelle chaleureuse solidarité ! Mais le responsable de la grue a entendu la discussion et nous indique que le bras de la grue fonctionne encore. On convient de mettre Kiwi à l’eau aussitôt. Quel vertige ! Ce pauvre Cap Corse qui n’avait rien demandé toutes ces années durant se retrouve à près de 6 mètres au-dessus du quai, vol tigeant par-dessus d’autres bateaux, pour se retrouver à une hauteur indécente au-dessus de l’eau (à 3 mètres s ous le quai – faites le compte !). Le bras s’abaisse, et mon cœur se remplit de bonheur (et un peu d’anxiété). Il flotte...! Le temps de le gréer avec le coup de main expérimenté d’Alain et Christophe, et nous voilà partis, à la rame, au ponton réservé à l’Association. Le jour de « l’Ascension » n’aura jamais aussi bien porté son nom que pour ce brave « Kiwi » ! LA CHAUSSETTE ET LES MAGICI ENS par JeanYves Bouchardon (23126 Clapot) Jeudi 24 mai : Incroyable, je n’ai pas encore petit-déjeuné, et mon «CLAPOT» est déjà rangé au ponton. Tout s’est passé très vite. Trop vite ? Tout s’est enchaîné à une vitesse folle : 1- Le transbordement voiturebateau de tout le matériel nécessaire à une navigation dans les règles; 2- Le mâtage; 3- «L’embauche» de Serge (s ans vaines formali tés ) comme équipier (sympa !); 4- La mise à l’eau et la traversée du port au moteur.

Ouf ! Premier exercice réussi. Mais... René Louvet est partout à la fois. Devant «CLAPOT», il vise le haut du mât et questionne «El le sert à quoi , la chaussett e ?» Horreur ! La chaussette rouge (une vraie, en laine, taille 42) enfilée sur l’extrémité «haute» du mât comme protection pendant le transport est toujours en place... 7,8 mètres au dessus du ponton ! Le temps de rigoler un bon coup de ma déconfiture, et trois paires de bras sont intervenus. Le mât tombé, chaussette déposée, je n’ai que le temps de me saisir du tournevis sauveur tendu par Roger pour mettre ma girouette en place... Elle se retrouve à poste et à peine quelques secondes après : je peux la contempler à son altitude de service sans même avoir lâché le tournevis. Magique la manœuvre ! Merci à l’équipe de magiciens ! Cette fois c’est bien parti !... RENDEZ-VO US AVE C DES CHAMPIONS... par Michel Vonau (23593 Per Peinard) C’est mon 1° CAP depuis que j’ai acquis mon CAP CORSE l’an dernier et je suis vraiment bien tombé : une association dynamique, composée de membres sympathiques qui se retrouvent pour le plaisir de naviguer et de régater. Ce week-end de l’Ascension m’a permis de découvrir 21 CAP CORSE, tous différents les uns des autres du fait de leur aménagement intérieur et ex-

Suite page 6

LA GAZETTE DES CAP CORSE - n° 47 - Juin / Juillet / Août 2001 - page 5


As CAP-CORS E - Président : Philippe JOUANNO - 23, Ave. des Chênes - 95250 BEAUCHAMP

CAP 2001 (suite)

térieur. Certains étaient encore en «préparation», mais ils naviguaient. D’autres, au contraire, avaient fait l’objet d’une précieuse attention de la part de leur propriétaire, et le régal des yeux n’en était que meilleur.

P. Felden (Mad’Rogue) recoit la Coupe du Mérite (pour la qualité de sa restauration et la distance parcourue) des mains de P. Jouanno, Président de l’As Cap Corse. Cela étant, l’objet de cette rencontre ne consistait pas seulement en une exposition de belles unités, mais à tester les capacités des bateaux d’une même série et les compétences de leurs équipages. Le comit é d’organis ation a d’ailleurs bien fait les choses puisque les parcours proposés étaient variés et comprenaient même une épreuve olympique. Évidemment, il y a toujours des premiers et des derniers, mais l’essentiel ici consistait à participer. D’ailleurs 100% des participants ont été récompen-

sés. Pour dire que ce sont tous des champions où chacun a donné de son meilleur pour choisir le parcours optimum et affiner le réglage des voiles. L’image la plus forte pour moi fut celle de tous ces bateaux lancés sous spi sur l’un des longs bords du parcours. Il y en avait devant nous... et derrière. Avec Sylver, mon chef de bord, j’ai eu la possibilité de connaître en quelques jours, toutes les finesses de son voilier tout bois. Ma surprise fut totale lorsque, parlant avec lui de mon Cap Corse, il m’en donna plein de détails ! Mon bateau a été construit par l’un de ses amis en 1966. Le monde est petit décidément...

Sylver : «Comme ça ?» Roger : «Non, comme ça !» Je tiens à remercier toutes les personnes que j’ai rencontré à l’association depuis que j’ai acquis mon CAP CORSE et qui m’ont permis de participer à cette régate, Sylver pour m’avoir accueilli à son bord et tous ceux qui ont permis que ces quelques jours à PIRIAC se soient si bien déroulés, les organisateurs bien sûr, et les Piriacais pour leur hospitalité. L’an prochain, je compte fermement participer au CAP avec mon bateau. Que les régatiers se fassent du souci... Mon voilier a été baptisé «PER PEINARD». Il est tout bois, y compris les espars, et je souhaite l’aménager en «day boat» familial !

Sur fond de tête de maure, Mr le Maire et le Président du Club Nautique de Piriac, lors de leur allocution. Roger Vallet, Président du YC de St Mammès et saxophoniste de talent, a su créer une chaleureuse ambiance lors du dîner officiel.

CAP 2001 : ON Y ÉTAIT ! par Michel Lefèvre (23568 Ar Silienn) Impossible d’évoquer LE rass emblement CAP-CORSE 2001 sans tirer un grand coup de chapeau à tous les piliers de l’ass ociation (les René, Philippe, Alain, Gilles, Roger, Jean-Marie....) et à tous les s ympathiques et s i accueillants membres du cercle nautique de Piriac qui ont organisés cette magnifique fête dans un cadre superbe et sous une météo aussi favorable. Tout paraît tell ement bien huilé, en place, prévu, que cela semble simple, évident, facile. Bravo. ! ! Et merci. Je ne regrette qu’une chose, c’est de ne pas avoir gardé en mémoire le nom de chaque Cap-Corse, et celui de chaque propriétaire...

Encore beaucoup de progrès à faire pour ‘’AR SILIENN’’ et son équipage. C’est vrai, on devrait maintenant bien reconnaître la plupart des tableaux arrière... mais cela ne nous a pas privé de quelques modestes exploits. Par exemple : trois jours de navigation sans souci technique, ou encore, quelques brèves mais belles remontées sous spi, dans le dernier quart du peloton. Je ne parlerais pas de cette fichue marée qui s’est acharnée contre nous dans la dernière manche, pour nous empêcher de passer la dernière bouée... Enfin, merci à notre équipier intérimaire du dernier jour, Michel, dit «le Boufon», qui nous a procuré quelques raisons d’être optimistes sur nos chances de voir nos performances s’améliorer... un jour. Quoiqu’il arrive, l’essentiel c’est de par..ti..ci..per !!! Et ça, on sait faire. On reviendra !

Le podium : au centre, P.A. Castel (Aïolos), 1er - à droite, J.M. Lemmel (Arlésienne), 2sd - à gauche, A. Urbain (Titus), 3ème.

LA GAZETTE DES CAP CORSE - n° 47 - Juin / Juillet / Août 2001 - page 6


As CAP-CORS E - Président : Philippe JOUANNO - 23, Ave. des Chênes - 95250 BEAUCHAMP

RENCONTRE CORSAIRE / CAP CORSE :

Coupe Rivière 2001 à La Chapelle-sur-Erdre par Sylver CARSON (alias Emalia) Les 28, 29 et 30 avril 2001, la Coupe Rivière s'est déroulée en 7 manches sur l'immense et verdoyant plan d'eau de La Chapelle-sur-Erdre près de Nantes. Il y avaient 28 bateaux au départ. Les meilleurs régatiers des Corsaire étaient présents avec des gens comme Gélineau, Nicolas (anci en cap-corsiste !), Maloche, ou Gandar prêts à en découdre avec "l'Arlésienne", "Altaïr", "Titus", "Monte Cristo", "Ar Sili enn" , "M ar iekat" et "Emalia", les 7 Cap Corse. Le temps ne fut vraiment pas engageant : ciel bas et gris, averses, vent très variable de force 1 à 6. Pourtant, la course s'anima très vite. Samedi 28 avril La première manche fut un parcours en huit par vent de force 2 à 3. Les meilleurs Corsaire prirent aussitôt la tête de la cours e. "L’Arlésienne", de Jean-Marie Lemmel, leur résista héroïquement mais ne termina que 10 ème. "Emalia" de Sylver Carson fut souvent bord à bord avec le Corsaire "Ki Loullig" de notre ami Gilles Macé qui se pl aça 12 ème. "Emalia" finit 13 ème, suivi de "M onte Cris to" de Roger Pessin. Cette manche me permit d'apprendre qu'un bateau, même tribord amure, perd sa priorité sur un autre demandant «de l'eau» par sécurité... Dimanche 29 avril La seconde manche fut un raid de La Chapelle-sur-Erdre à Sucé. Le vent forcit, montant à 4, voire 5. "L'Arlésienne" défendit avec succès l'honneur des cap Corse et termina 7 ème. La troisième manche fut un triangle. Le vent monta à 5, puis à 6. "L'Arlésienne" lança

son spi qui provoqua une violente aulofée. Un hauban lâcha provoquant la rupture du mât. Pour "l'Arlésienne", malgré son grand potentiel, la régate était terminée ! "Titus" fit une remontée spectaculaire et livra à "Emalia" un duel sans merci dont il sortit vainqueur en terminant 9 ème. "Ar Silienn" de Michel Lefèvre, dont c'était la première régate, lutta avec persévérance et termina 22 ème. Il est à signaler que Michel, qui avait vu un match de foot la veille à Rennes, était encore dans l'am-

mollit et disparu même parfois. Ce fut le tour d’"Altaïr" de prendre la tête des Cap Corse en se classant 11 ème. Pour la sixième manche, ce fut à nouveau "Altaïr" qui fit le meilleur classement des Cap Corse en terminant 16 ème... A la septième manche, le vent monta un peu et s'établit à force 2/2,5, ce qui permit à "Emalia" de prendre la 11 ème place. Une petite bagarre sur la ligne d'arrivée me fit commettre une faute sur "Ki Loullig" de Gilles Macé. Mea culpa, et merci à Gilles pour son fair play.

L’ANCRE bénéficie d’un site superbe et... de son propre port ! biance et voulut faire un arrêt de la tête... sur la bôme. Il rapporta une belle bosse en trophée ! La quatr ième manche fut éprouvante pour les équipages. Les bateaux, surtoilés (régate oblige !), devenaient difficilement contrôlables, à tel point que plusieurs concurrents firent "relâche". "Titus" et "Emalia" se retrouvèrent bord à bord. "Titus" l'emporta en terminant, à nouveau, 9 ème. "Mariekat", le Cap Corse local barré par Xavier Rizet - première régate également - finit 20 ème. Lundi 30 avril A la cinquième manche, le vent

L’A.N.C.R.E. Cette Coupe Rivière 2001 fut possible grâce à l’organisation mise en place par la dynamique équipe du Club nautique de l'A.N.C.R.E. qui nous réserva un accueil chaleureux. Sur l'eau, le bateau jury régla nos ébats avec efficacité. La sécurité fut assurée par les Zodiac du Club. Le dimanche soir, le magnifique club-house permit de rassembler un dîner convivial d'une centaine de personnes, préparé et servi par les dames du Club. La soirée se termina, comme il se doit, par des chants de marins dans une chaude ambiance.

Le classement général Il fut établi sur les cinq meilleures manches courues. Coup de chapeau aux Corsaire qui ont fait une razzia sur les 11 premières places. "Emalia", à la 12 ème place remporta la coupe du 1 er cap Corse. J'avoue avoir été surpris par la performance "d'Emalia" dont Jean-Claude, mon équipier/skipper de dernière minute, a révélé le potentiel. Cette Coupe m'est tombée dans les bras alors que je ne m'y attendais pas. J'en ai été très ému. Cela m'a ramené 60 ans en arrière (hé oui...) lorsque, à 13 ans, je gagnais le 1 er prix régional des châteaux de sable ! Je me suis posé la même question : est-ce bien à moi que cela arrive ? Moment valorisant et éphémère que personne ne peut prévoir, une victoire étant faite d'un cocktail si complexe de composants... Alors, je m'apprête à applaudir avec le cœur le gagnant de demain, et je tourne mon regard vers Piriac où "Emalia" aura le redoutable honneur d'être un des Cap Corse à surveiller de près. La revanche est un pl at qui s e mange froid...! Classement Général : 1 - Corsaire 12917 - Nicolas - 6 points - 2 - Corsaire 12809 - Gélineau - 7 points 3 - Cors a ire 1 2 8 19 Maloche - 20 points - (...) 11 - Corsaire 12863 - Macé - 54 points - 12 - Cap Corse 23591 - Carson - 56 points (...) - 15 - Cap Corse 23397 - Urbain - 69 points - 16 Cap Corse 23416 - Ouang 76 points - (...) - 23 - Cap Corse 23589 - Lemmel - 104 poi nts - 24 - Cap Corse 23465 - Pessin - 106 points - (...) - 27 - Cap Corse 23568 - Lefèvre - 123 points - 28 - Cap Corse 23442 Rizet - 127 points

LA GAZETTE DES CAP CORSE - n° 47 - Juin / Juillet / Août 2001 - page 7


As CAP-CORS E - Président : Philippe JOUANNO - 23, Ave. des Chênes - 95250 BEAUCHAMP

Les Cap-Astuces de Titus Si vous désirez que cette rubrique soit riche, aidez Titus à la réaliser. Envoyez vos astuces ou faites connaître vos attentes à Alain Urbain: 51, rue Jean Jaurès - 92270 Bois-Colombes

ENTRETIEN : La machine à spi... En mer, le spi installé souvent dans le balcon avant, barbote plus qu’à son tour dans l’eau salée. Comment le nettoyer facilement ? De retour de Cap 2001, je me suis retrouvé avec 2 spis complètement blancs de sel. Alors que je commençais à les étendre dans le jardin pour les passer au jet, mon épouse (on ne louera jamais assez le pragmatisme de nos compagnes !) me fait judicieusement remarquer que le sel ne fondera pas avec l’eau froide. Devant mon regard médusé par tant de pertinence, elle ajoute : «Passes-les à la machine à laver. A 30°, cela ne devrait pas les abîmer.» Remarque personnelle : c’est décidé, je ne n’en change plus ! (de femme, bien sûr...), Tout de même un peu prudent, je choisi le plus ancien et, zou, à la rotative à bulles... Miracle ! Non seulement le spi est sorti indemne de son bain bouillonnant (fibres intactes), mais il était aussi beau qu’à son

POUR QUE L’EAU SALÉE N’AIT JAMAIS LE GOÛT DES LARMES...

SNSM - 9, rue de Chaillot - 75116 PARIS

premier jour. Plus d’hésitation, le plus jeune a suivi l’aîné et me voilà propriétaire des 2 spis les plus propres de la gent Cap Corse ! Mais attention : pas à plus de 30°... et essayez d’éviter le sèche-linge car là je ne garantie plus rien !

PROTECTION : Jonathan, gare à toi ! Les déjections des oiseaux sont parfois abondantes, toujours salissantes et corrosives pour le polyester de nos bateaux. Existe-t-il des solutions pour éviter cette pollution ? Ayant eu plusieurs bateaux successifs mouillés en rivière en Bretagne Sud, c’est un problème que je connais bien. J’ai essayé plusieurs s olutions , mais aucune ne s’est montrée miraculeuse... Les voici : - 1 - Croire qu’en espérant très fort les mouettes, mais surtout les goélands, i ront crotter ailleurs. A écarter d’emblée, ça ne marche pas. - 2 - Le filet à petites mailles que l’on achète dans les «jardineries ». Très efficaces . Mais... très long à installer et ne peut être envisageable que pour un hivernage long. Par ailleurs, il faut attacher solide et ne pas penser que le vent se contentera de passer à travers les mailles. Il est prêt à tout, le bougre, pour vous l’arracher ! Enfin, le moindre coin laissé libre d’accès pour une goël, lui fournira un WC attrayant. Inconvénient : la couche de fientes, après plusieurs mois, peut atteindre plusieurs centimètres d’épaisseur et laisser le pont définitivement marqué par la corrosion du guano... - 3 - Les anglo-saxons utilisent

«Piriac... entre 2 manches». Peintures et pinceaux font aussi partie de la panoplie du marin... Beau coup de patte, Denis ! un moyen écologique que j’ai temps, à force d’opiniâtreté, le essayé : le hibou en plastique vent se charge de décrocher nos (+ ou - 150 FF chez les ships) décorations qui ne manquent sensé être un prédateur naturel pas d’aller souiller la rivière ou des oiseaux de mer. Honnête- le paysage environnant. Alors, ment, je n’avais pas assez la foi peut-être bien pour soi, mais en ce système pour l’utiliser pas très sympa pour les autres. seul, et je n’ai mis en place mon - 6 - Et si on remplaçait les sacs hibou qu’en complément plastiques par des disque lad’autres moyens de protection. ser ? Est-ce que les éclats de luConclusion : cela faisait bien mière provoqués par le vent et s ourire mes vois ins de le s oleil éloigneraient les mouill age (c’est déjà ça !), oiseaux ? A vrai dire, je n’ai pas mais je ne suis pas en mesure encore testé, mais cela me pad’en garantir l’efficacité... raît être une bonne idée. J’ai - 4 - Un moyen assez simple déjà mis de côté les CD propour une immobilisation de motionnels que j’ai reçus des courte durée, c’est d’empêcher providers Internet pour l’été les oiseaux de se poser sur le prochain.... Mais, et quand le bateau. On utilisera à profit soleil ne brille pas...? tous les morceaux de bouts que - 7 - Enfin, voici la seule solul’on peut avoir à bord en les tion totalement efficace. En hiinstall ant dans le gréement vernage, je fais sortir le bateau pour former une sorte de sapin de l’eau, et je le fais entrepode Noël enguirlandé. C’est as- s er s ur terre-plein. A vol sez efficace. d’oiseau, il est stocké à 200 m - 5 - Complémentairement, on de son mouillage habituel. Eh peut «décorer» notre sapin de bien, plus une fiente, plus une Noël, avec des sac en plastique déjection... Etonnant, non ? attachés à nos bouts. Mais , Bon, il est vrai que ce n’est pas alors que l’étiquette navale la seule raison pour laquelle je nous suggère de retirer les fais sortir le bateau de l’eau en pare-battages en navigation hivernage. C’est le meilleur reparce que cela fait négligé, je mède anti-osmose jamais inne vous dis pas l’effet que peu- venté ! vent produire ces bateaux Si vous avez d’autres idées, «poubelle» sur la beauté du cette rubrique est à vous... paysage... Par ailleurs, si on En attendant, amitiés à Jonadoi t s’abs enter assez long- than, le goéland !

LA GAZETTE DES CAP CORSE - n° 47 - Juin / Juillet / Août 2001 - page 8


As CAP-CORS E - Président : Philippe JOUANNO - 23, Ave. des Chênes - 95250 BEAUCHAMP

ONTONS • BRÈVES DE PONTONS • BRÈVES DE PON... P

E

T

I

De nouveaux Cap Corse sur le marché de l’occasion... A vos chéquiers ! 1 • Vend : Cap Corse n° 23214 «Espadon», chantier SIBMA Navale, de 1966, tout bois,

roof classique, bien entretenu (caréné début mai) et prêt à prendre la mer, 5 ème cat., focs 1 et 2 en TBE, grand’voil e neuve, génois à changer (ou neuf - à discuter), HB 5 cv

T

E

S

Yamaha, visible à flots au port de Carnon (34). Prix : 20.000 F. Christian Lesavre - Résidence du Port - Rue St Clair 34280 Carnon - Tél./Fax : 04 67 50 93 55. M ail to : christian.lesavre@libertysurf.fr ou htt p:/ /www.multi mani a. com/chlesavre (photos). 2 • Vend : Cap Corse «Pil Poil» de 1967, coq. plastique JOUET, pont bois, jeu de voiles neuf (grand’voile, génois, spi), visible 56 (La Trinité-surMer). Prix : 20.000 F. Contacter Grégoire - Tél. : 06 64 24 98 06. Mail to : grinfar @free.fr 3 • Vend : Cap Corse de 1974, coque plastique Barat, pont

INTERNET & COURRIER :

vos messages... • 1 • NOUVELLES DE L’ASSOCIATION DU SUD-EST Alain Prieur, notre ami de Marseille, nous informe que son association est à l’origine de 3 initiatives bien sympathiques. Tout d’abord, à l’occasion du Salon Nautique de Marseille où un Cap Corse était exposé, l’association a lancé une souscription pour les «Res tos du Cœur». A raison de 10 FF. par souscripteur, de nombreux repas ont pu être offerts. Bravo ! C’est bien connu, à Marseille, l’humour est un art de vivre. Aussi, l’association a-t-elle organisé le 13 mai dernier «Zeu Rasse», manifestation nautique réservée aux régatiers fatigués, pas pressés, calmes mais bons vivants... ouverte

aux voiliers de 4,50 m à 6,80 m, donc bien sûr, les Cap Corse et les Corsaire, mais aussi les Maraudeurs, Golif, Edel II, Cap Horn, First 18, Flirt, Kelt 6.20, Muscadet et d’une façon générale à tout objet flottant de moins de 7 m ! Alain Prieur a définit la manifestation comme la course du millénaire, sans limite de fous rires, autour du Frioul en moins de 24 heures... On espère un compte rendu, Alain ! Enfin, «dans le Sud, il y a du pastis, du soleil et des nanas» et le «LOUCOMO », Cap Corse de pure race, entièrement équipé. Alain vous attend à son bord si vous passez par là... Pour tous renseignements : Alain Prieur - 74, rue Saint Sébastien - 13006 Marseille Tél/Fax : 04 91 81 39 73. Mail to : syzygie13@wanadoo.fr.

A

N

N

O

bois, roof type «Vent Fou», équipé, remorque et moteur, visible 94. Prix à débattre. Mr Strobel. Tél. : 01 43 24 81 96. 4 • Rare : vend «O’live», Cap Corse n° 23562 à moteur diesel inboard, tout plastique de 1983/84. Moteur révisé. Remorque. Jeu de voiles complet (hors spi) ancien mais en bon état, voiles d’avant sur enrouleur «tout ou rien». Bateau propre. Prix : 35.000 F. Nathalie Cartier-Cortési - 10, ave. de la Faisanderie - 78400 Chatou. Tél. Dom. : 01 30 71 55 13. Tél. Bur. : 01 34 80 45 31 (ligne directe). Mail to : nathalie. cortesi@cogifer.fr 5 • Recherche (toujours...) : Cap-Corse coque et pont plastique. Merci de contacter Alain de POIX à Rueil-Malmaison. Tél. : 01 47 51 47 44.

AGENDA

N

• RENCONTRE Corsaire/ Cap Corse, le 9 septembre au CVDN - 78520 Dennemont. Rens.: 01 34 77 23 29; • 6 HEURES de Vaux*, le 23 septembre au CVVX - 78740 Vaux-sur-Seine. Rens.: 01 30 99 32 97;

E

S

6 • Recherche : plan pour la réalisation d’un capot coulissant sur «Per Peinard». Merci de contacter Michel Vonau 20, résidence Royat - 68120 Richwiller. Tél. : 03 89 57 28 27. M ail to : michel.vonau @banquecial.fr

NOUV EA U La librairie m ariti me LE YACHT, bien connue des parisiens, nous accorde 5% de réduction sur les ouvrages techniques et la littérature maritime depuis le mois de mai. Pour bénéficier de cet avantage, il faut bien sûr présenter sa carte de membre en cours de validité. On y trouvera également des cartes marines (papier et électronique), logiciels, maquettes, demi-coques et objets de marine. Voir coordonnées en dernière page.

DES

Rappel du calendrier des régates patronnées ou organisées par l’AS Cap-Corse. Vous y r encontr er ez à coup s ûr d’autres cap-corsistes.

C

RÉGATES

• RUBAN BLEU *, le 30 septembre au YCT - 78510 Triel. Rens.: 01 39 65 73 20. • CHALLENGE ZACA*, le 28 octobre à la VGA - 94100 St-Maur. Rens.: 01 48 99 06 22. • Les PIEDS GELÉS*, le 18 novembre au CVBM - 94000 Créteil. Rens.: 01 42 07 14 13. * régates «phare» N.B. Cette rubrique n’est pas exhaustive... Envoyez-nous les dates de régates organisées dans vos Clubs !

INTERNET : le site de l’As Cap Corse Rappel : vous pouvez consulter le site Internet de l’As Cap Corse à l’adresse suivante : « http:// www.multimania.com/capcorse», et contacter l’asso. à «as-cap-corse@caramail.com ».

LA GAZETTE DES CAP CORSE - n° 47 - Juin / Juillet / Août 2001 - page 9


As CAP-CORS E - Président : Philippe JOUANNO - 23, Ave. des Chênes - 95250 BEAUCHAMP

Le carnet des bonnes adresses N.D.L.R. Cette page est libre de toute publicité. Ces adresses ne sont données qu’à titre indicatif.

Constructeur officiel des kits du Cap-Corse Contactez Claude MILLOT. Des kits au «barre en main», il a réponse à tout. Exemple «kit n° 1» : 35.000 F ttc (droits architecte et association compris). Le kit comprend: coque, pont et aménagements intérieurs assemblés. La dérive de 6 mm et le lest de 150 kg de plomb sont fourni s (non pos és). Prix «barre en main »: 71.500 F ttc (sans voile). CHANTIER CLAUDE MILLOT - 17, avenue Jean de la Fontaine - 77510 REBAIS Monsieur Claude MILLOT - Téléphone: 01 64 04 54 09

Réduction de 15% sur les mâts et les bômes L’As Cap-Corse a passé un accord avec AG Plus, le fabriquant de mâts et de bômes. AG Plus vous propose une remise de 15% sur présentation de votre carte d’adhérent de l’année. Pour information, outre ses mâts «classiques», AG Plus propose un nouveau profil, type «micro compétition» qui intéressera particulièrement les régatiers. AG Plus - 19, avenue de l’Alma - 94210 LA VARENNE SAINT HILAIRE Téléphone: 01 42 83 77 44 - Télécopie: 01 42 83 03 26

Réduction de 40% sur la remorque Les remorques R.G.F. sont bien connues et appréciées des cap-corsistes pour leur qualité routière et leur facilité de mise à l’eau. Si vous allez la chercher à Frèneuse, R.G.F. vous propose la «680 MF» à 10.180 F ttc (avec roue jockey et treuil) au lieu de 16.966 F, et la «820» à 11.230 F ttc au lieu de 18.710 F, soit une remise de 40%! (Carte d’adhérent à jour!) R.G.F. - 5, Route Nationale 13 - BP 25 - 78840 FRENEUSE Monsieur Alain GUYARD - Téléphone: 01 30 93 18 87 - Télécopie: 01 30 93 24 63

Réduction de 15% sur les voiles Nouvelle remise de 15% sur vos prochaine voiles sur présentation de votre carte d’adhérent à l’As Cap-Corse en cours de validité, ou d’une copie à la commande. Faites leurs confiance! Exemple tarif ttc (1999/1): grand voile std 11,60 m2, 270 gr, 2 ris, sigle, lattes et sac: 4.180 F - 15% • Génois std 6,80 m2, 240 gr et sac: 2.330 F - 15%. LONGITUDES TEXTILE - 19, Ave de l’Alma - 94210 LA VARENNE SAINT HILAIRE Olivier GORON - Téléphone: 01 42 83 46 56 - Télécopie: 01 42 83 03 26

LIBRAIRIE MARITIME

LE YACHT depuis 1925

Réduction de 5% sur la librairie Cette librairie bien connue de Paris nous accorde 5% de réduction sur les ouvrages techniques et la littérature maritime. Pour bénéficier de cet avantage, il faut présenter sa carte de membre en cours de validité. On y trouvera également des cartes marines (papier et électronique), logiciels, maquettes, demi-coques et objets de marine. Librairie maritime LE YACHT - 55, avenue de la Grande Armée - 75116 PARIS Téléphone: 01 45 00 17 99 - Télécopie: 01 45 00 10 02 - Mail to : le.yacht@wanadoo.fr

As Cap Corse :

LA GAZETTE DES CAP CORSE - n° 47 - Juin / Juillet / Août 2001 - page 10


Gazette_47_0601