Page 1

La communication de

Olivier LALANE - Sarah BRUN


Introduction Pourquoi avoir choisi Cournon d’Auvergne ? La communication d’une petite ville a des visées différentes et s’organise différemment de celle d’une grande ville. Il est intéressant d’observer comment une ville comme Cournon d’Auvergne, limitrophe de la préfecture du Puy-de-Dôme, Clermont-Ferrand, communique à hauteur de ses moyens. Cependant on peut noter des points communs quant aux axes de communication suivis par chaque ville : favoriser le tourisme, informer les citoyens ou encore prouver son dynamisme. Il convient de se demander alors comment communique une ville de taille moyenne comme Cournon d’Auvergne ? Et surtout quels sont les enjeux de sa communication ? Nous verrons dans un premier temps que Cournon possède un contexte de communication précis, défini par des spécificités et une organisation communicationnelle qui lui sont propres. Nous nous intéresserons ensuite aux objectifs de la communication de la ville que nous mettrons en relief avec l’analyse d’un outil : le journal municipal.

Plan I. Un contexte précis de communication A) La ville et ses spécificités B) L’organisation de la communication : acteurs et fonctionnement II. Les objectifs de la communication A) Informer les citoyens B) Animer la ville et favoriser le tourisme C) Mobiliser, accompagner la démocratie locale D) Développer l’identité de la ville et le sentiment d’appartenance des citoyens III. Analyse d’un outil : le jounal municipal Conclusion Sources

1


I. Un contexte précis de communication A) La ville et ses spécificités Cournon d’Auvergne est une commune française située dans le département du Puy-de-Dôme et la région Auvergne. Cournon d’Auvergne - qu’on appelle volontiers Cournon - est la deuxième commune la plus peuplée du département (la ville franchira la barre des 20 000 habitants en 2013) derrière le chef-lieu de département et de région, Clermont-Ferrand, dont elle est limitrophe. Elle fait partie de la communauté d’agglomération de Clermont Communauté. Offrant un réseau de transport développé, un service de scolarité de la maternelle à Bac+2 et toutes les infrastructures nécessaires, la ville est un lieu idéal pour les familles et les jeunes qui veulent s’installer dans un environnement privilégié à mi-chemin entre ville et campagne. C’est donc sans surprise que Cournon est la ville la plus jeune du Puy-de-Dôme en terme de moyenne d’âge. La priorité est donc accordée à la famille et la jeunesse. De plus, la ville adopte une politique urbaine soucieuse du développement durable et de la mixité sociale. La qualité et la diversité des offres culturelles et sportives cournonnaises sont remarquables, tout comme le profond ancrage de la cité dans l’Histoire et le patrimoine auvergnat. Par exemple, depuis le XVème siècle, la Foire de la Saint Maurice tient une place particulièrement importante auprès des Cournonais. Enfin, la taille de la ville et sa politique ont un impact majeur sur son organisation : la plupart des services sont gérés par des régies municipales. Ce sont donc des fonctionnaires qui sont en charge de l’eau, de l’assainissement, des transports, du cinéma, du camping, des salles de spectacle, etc. En conséquence, presque toutes les actions de communication concernant ces services sont le fruit du travail de la ville. La ville est presque au maximum de sa capacité d’accueil de 20 000 habitants, ce qui explique qu’elle ne communique pas massivement à l’extérieur pour attirer de nouveaux habitants. Cela modifie sensiblement l’orientation de la communication, ainsi que les axes définis, puisqu’il va alors s’agir de communiquer principalement en interne auprès des citoyens pour les informer, les fidéliser, et les mobiliser.

2


B) L’organisation de la communication (acteurs et fonctionnement) Nous sommes allés poser des questions à Magali Valls, assistante chargée de communication à la mairie de Cournon. Nous avons également contacté Élodie Raimbault, la responsable communication, pour obtenir des réponses précises, notamment en termes de chiffres. Le service communication de la ville est en charge de la quasi-totalité des supports de communication. Il est composé de quatre personnes : - Une responsable du service - Une assistante chargée de communication - Deux graphistes-photographes Chaque année, la ville aloue 160 000€ de budget à la communication. Elle travaille peu avec des prestataires extérieurs (au rang de ces quelques rares collaborations, on peut citer JCDecaux et certains imprimeurs de la ville). Elle s’occupe elle-même des plaquettes culturelles (salles de spectacles, programmes de cinéma), des affiches, des flyers, du journal municipal et des suppléments. La ville tend à internaliser sa communication. Peu à peu elle grignote le marché. Auparavant, la plaquette du festival Puy de Môme par exemple, était réalisée par un partenaire extérieur, et depuis cette année, c’est la mairie qui la produit. Enfin, certains services de la ville s’occupent eux-mêmes de leur communication. C’est le cas par exemple du service jeunesse, qui ne fait pas ou peu appel au service communication.

3


I. Les objectifs de la communication de la ville L’axe majeur de communication de la ville consiste à diffuser l’image d’une commune où il fait bon vivre, résolument tournée vers la famille et la jeunesse, en faveur de la mixité sociale et de l’accès pour tous au sport et à la culture, avec pour ce faire de nombreux équipements et infrastructures.

A) Informer les citoyens

La commune cherche dans un premier temps à informer ses citoyens. Il s’agit d’abord de faire connaître à chacun les services proposés par la ville (établissements scolaires, associations, infrastructures…) à l’aide de plaquettes de renseignements, mais aussi de tenir au courant les citoyens des actualités de la ville, des travaux ou des projets en cours. Dans ce but, la commune dispose de multiples moyens : guide des élus, plan local d’urbanisme, livret de la Régie de l’eau... Un exemple : Le site Internet de Cournon (www.cournon-auvergne.fr) est un médium important pour la transmission de l’information. Propre, tenu à jour, et lisible malgré quelques défauts d’ergonomie (les news ne sont pas dans l’ordre chronologique, et on constate des doublons inutiles dans l’interface, la barre de menu horizontale étant doublée par une colonne de menu à gauche, aux rubriques identiques), il contient tout ce qu’il faut savoir sur la ville : les travaux en cours, les programmes de cinéma, les agendas culturels... On peut y réserver des salles, trouver des informations sur les écoles, les associations sportives. C’est un outil efficace.

4


B) Animer la ville et favoriser le tourisme

La ville mène pour ce faire une grande politique culturelle, avec des prix très attractifs pour rendre la culture accessible dès le plus jeune âge. Cette année, une nouvelle salle de spectacle a ouvert ses portes à Cournon d’Auvergne, La Coloc’ de la culture. Dédiée à la médiatation culturelle, elle propose des spectacles de danse, des concerts, des pièces de théâtre, des one-man shows, ou encore des lectures. De nombreuses manifestations sportives sont également organisées. Au rang des évènements qui mobilisent le plus le service de communication de la ville, on peut citer entre autres le festival Puy de Mômes, la foire de la Saint-Maurice, le marché de Noël ou encore Festiv’été, qui attire chaque été les touristes de passage. Un exemple : Tout au long de l’année, de nombreux documents de communication sont édités pour mettre en lumière la vie de la ville : programmes de cinéma, programme de la saison culturelle, programme des festivités d’Été, brochures historiques, affiches promotionnelles, flyers, etc.

5


C) Mobiliser, accompagner la démocratie locale Cournon s’engage à consulter ses habitants et à favoriser leur participation au quotidien et à la vie locale. En les incitant à se concerter et à comparer leurs idées, la commune vise à les faire réfléchir sur l’avenir et le bien-être de la communauté. Ces outils sont utilisés pour des campagnes de prévention, de sensibilisation, ou pour des messages politiques. Un exemple : La ville dispose de nombreux panneaux d’affichages destinés à la communication : - 20 « sucettes » Decaux (supports de plans de 120*176 cm) - 25 panneaux municipaux (80*120 cm) - 8 affiches agenda/évènements Decaux (format senior) - auxquels s’ajoutent un panneau digital et des panneaux Decaux d’annonce d’évènements Enfin, dans l’optique de donner la parole aux citoyens, le site internet leur propose un questionnaire sur le journal municipal pour aider à le rendre plus attractif et améliorer la pertinence de son contenu. On trouve par exemple des questions du type : « Lisez-vous telle rubrique ? Jamais, de temps en temps, tout le temps ? ». Belle initiative.

6


D) Développer l’identité de la ville et le sentiment d’appartenance des citoyens Il s’agit principalement de construire et valoriser l’image d’une ville dynamique, la rajeunir et casser l’image de ville-dortoir. On met en avant toutes les activités qu’on peut pratiquer à Cournon, tout le confort qu’offre la ville, sa propreté, son calme. On insiste aussi sur le patrimoine historique de la ville. L’intégration des nouveaux habitants est aussi un point important, et chaque année, quatre journées d’accueil sont organisées pour eux, animées par Monsieur Le Maire. Un exemple : Le logo de la ville a été actualisé en 2012. Fruit d’un travail interne, il modernise l’ancien logo de 1990. Les couleurs choisies sont rigoureusement les mêmes. Le vert, pour représenter la sécurité et le calme, et le rouge qui souligne une marche vers l’avenir, la compétition, la force et le dynamisme. Les traits ont été lissés, et la police d’écriture changée pour une police sans empattement, ce qui donne plus de modernité et de dynamisme à l’ensemble. Le carré qui entourait le logo a disparu, pour marquer l’ouverture de la ville sur l’extérieur. On retrouve enfin le nom officiel de la ville « Cournon d’Auvergne » en lieu et place d’un simple « Cournon » dans un souci identitaire : plusieurs villes en France portent le nom de Cournon.

Ancien logo

7

Nouveau logo


III. Analyse d’un outil : le jounal municipal Le journal de Cournon constitue l’outil principal de communication de la ville puisqu’il est vecteur à la fois d’information, d’animation, de mobilisation et de fidélisation. C’est le lien entre les citoyens et la municipalité. Les habitants reçoivent le journal de Cournon directement chez eux. Puisqu’il touche tout le monde, c’est un outil tout choisi pour diffuser des informations mais aussi d’autres supports de communication, intégrés au journal. C’est ainsi qu’on trouvera ponctuellement, à l’intérieur du journal, un cahier détachable, consacré par exemple aux activités prévues durant l’été, ou encore un petit manuel de survie en cas de catastrophe naturelle. Il est édité au format A4, avec un nombre de pages qui varie entre 25 et 35 et 10 600 exemplaires sont tirés à chaque parution, soit la moitié de la population cournonaise. Le journal a évolué au fil des années. D’abord mensuel, il est devenu bi-mensuel en 2011 (format actuel) et passera dès janvier prochain à une périodicité trimestrielle, avec 4 tirages par an. Le nom du magazine « Le Journal de Cournon » s’avère moyennement adapté puisqu’il n’a pas pour unique vocation d’informer. Compte-tenu du prochain changement de périodicité, un changement de nom pourrait être pertinent.

8


On retrouve en Une du journal un thème qui revient chaque année : la rentrée des classes, le marché de Noël, le festival Puy-de-Mômes… Tout ce qui fait l’intérêt et la force d’un journal municipal se trouve dans le Journal de Cournon. On trouve chaque mois : - Un édito du maire qui occupe deux pages - Un arrêt sur image qui revient sur les évènements qui ont animé la ville au cours des semaines précédentes - Des pages consacrées aux calendriers sportifs, tournois et récompenses - Des informations concernant les travaux et les projets d’urbanisme - Un agenda culturel - Un dossier thématique - Une rubrique « Mémoires » avec des articles de fonds qui reviennent sur l’Histoire de la ville - Des informations concernant la jeunesse et les seniors - Une rubrique décès, naissances et mariages - Une tribune libre d’expression politique accordée à l’opposition Le style d’écriture est assez souple, lisible et clair. En revanche, du point de vue formel, et spécialement du côté de la maquette, on a affaire à une mise en page assez froide, adulte, malgré de nombreuses couleurs. La faute à des pages chargées de texte, et des thématiques larges, qui ne sont pas personnalisées en fonction des publics visés. Au niveau du design, on fidélise et habitue le lecteur en utilisant les mêmes codes à chaque publication. Le mot « Journal » est mis en relief, toujours dans la même police, et constitue le logo du journal. On trouve le logo de la ville dans l’angle inférieur droit. Le magazine est clair, avec une charte graphique définie. Chaque rubrique est identifiée par un code-couleur (Violet pour le sport, Rouge pour la jeunesse, Vert pour l’urbanisme…), et de nombreuses photos illustrent les pages.

9


Conclusion On a pu constater qu’une ville comme Cournon d’Auvergne n’a pas les mêmes enjeux de communication qu’une grande ville comme Lyon ou même Clermont-Ferrand. Elle partage avec les grandes villes des objectifs communs (informer, mobiliser les habitants par exemple), mais ne cherche pas nécessairement à exporter une marque, ni à attirer massivement de nouveaux habitants. C’est une communication différente, résolument tournée vers l’intérieur du territoire. Dans cette optique, Cournon est une ville qui se débrouille plutôt bien. Avec à sa charge la communication de la ville ainsi que la communication de la majorité de ses services, le travail est dense, et le résultat est satisfaisant. On sent émerger un besoin croissant pour la commune de faire valoir son image, de renforcer le sentiment identitaire auprès des habitants. C’est dans ce sens que convergent la rénovation du logo, l’ouverture d’une nouvelle salle de spectacle et la centralisation de la communication opérée par la mairie. On voit donc que la communication d’une ville de taille modeste s’articule autour d’événements annuels majeurs, qui mobilisent les forces communicantes (festivals, foires, etc…), et a pour but la diffusion de l’information, l’animation de la ville, le renforcement de l’identité et la valorisation du territoire en interne. Au rang de ce qui reste à améliorer, il y a l’absence complète de la ville sur les réseaux sociaux. Une page facebook bien modérée et animée permettrait aux jeunes Cournonnais (cible-clé) de se tenir encore plus facilement au courant de ce qui se passe dans leur ville (bons plans du ciné, des spectacles, etc…), et constituerait une alternative intéressante à un journal de la ville très complet (et de qualité), mais un brin trop orienté vers un public adulte.

Sources > www.cournon-auvergne.fr > www.auvergne-tourisme.info > « Le journal de Cournon » n°180 (Septembre / Novembre 2012) et n°181 (Décembre 2012 / Janvier 2013) > Entretien avec Magali Valls, assistante chargée de communication à la mairie de Cournon d’Auvergne > Mails échangés avec Elodie Raimbault, responsable communication à la mairie de Cournon d’Auvergne

10

Dossier : la communication de Cournon d'Auvergne  

Aperçu et critique de la stratégie de communication d'une municipalité. Rédigé en duo dans le cadre d'un cours de communication des collec...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you