Issuu on Google+

créativité numérique sarah brun yassine bakiri olivier lalanE


le projet

L’origine du projet Le projet part du postulat simple que le concept d’arrêt de bus est améliorable. Attendre le bus, c’est souvent long, ennuyeux, et anti-social. Les gens ne se connaissent pas, écoutent de la musique avec leurs écouteurs ou sont sur leur smartphone. Pourquoi y-T-IL UN Véritable enjeu ? ► Parce qu’on est amené à utiliser de plus en plus les transports en commun ► Parce qu’on assiste à une destructuration du lien social, tout le monde rivé sur son smartphone aux arrets de bus Le but ► Amener du divertissement dans un lieu d’ordinaire ennuyeux ► Créer du lien social à partir d’un lieu qui ne s’y prête pas d’habitude ► Transformer le « ouf, personne n’attend le bus, je vais être tranquille » en « personne n’attend le bus…dommage ». Qu’est-ce qu’un arrêt de bus ? « L’arrêt de bus peut se réduire à un poteau d’arrêt indiquant les lignes desservant cet arrêt, avec les horaires des passages et leur tracé schématique. Faisant partie du mobilier urbain, il peut comporter un abri [...] contre les intempéries, qui permet d’afficher, outre les horaires, un plan de réseau, d’y disposer des sièges, une poubelle. » Wikipédia

QuE TROUVE-T-On presque systématiquement à un arrêt de bus ? ► Horaires de passage ► Sièges ► Tableau indiquant les trucs qui arrivent ► De quoi être protégé de la pluie ► Des poubelles ► Eclairage ► Distributeur ► Publicité

2


BRAINSTORM

QU’aimerait-on trouver EN PLUS à un arrêt de bus ? ► De quoi se laver les mains ► Le journal ► De quoi recharger son portable/son pc ► La position GPS du bus de ma ligne, en temps réel ► Des infos sur le nombre de places restantes dans le prochain bus ► Accès internet en wifi ► Du chauffage ou de la climatisation ► Un bouton demander l’arrêt au chauffeur ► De la musique ► Des vélibs Qu’est ce qui est Désagréable QUAND ON ATTEND SON bus ? ► Quand il fait trop froid ou trop chaud ► Quand les bancs sont mouillés ► Attendre ► Rester debout ► Attendre son bus, et ne pas pouvoir monter dedans parce qu’il est plein ► Il faut faire signe au chauffeur pour qu’il s’arrête ► Rater son bus de justesse...et devoir attendre ► L’hygiène qui peut laisser à désirer QUE FAUT-IL prendre en compte ? ► L’utilisateur est souvent pressé ► L’utilisateur n’a pas forcément envie de parler aux gens qui attendent avec lui ► Gens de tous âges, vieux, handicapés, et pas toujours de même nationalité ► La personne qui vient à l’arrêt de bus ne sait pas forcément quelle ligne il doit prendre Les questions à se poser ► Comment donner envie à l’utilisateur d’entrer en contact avec les autres gens ? ► Comment rendre agréable l’attente ? ► Quel jeu vidéo facile/ludique/pas lassant/accessible/coopératif/multi/addictif etc, adapté à la fois au scoring, aux parties courtes, et au lien social ► Comment rendre plus intéressant l’utilisation des fonctionnalités de l’arrêt de bus plutôt que l’utilisation de son smartphone ?

3


benchmark

LES ARRÊTS DE BUS EXISTANTS ► Jusqu’à présent, les « arrêts de bus du futur » n’ont été que des « concept-station », à la façon des concept-car automobiles. On n’a fait que montrer ce qu’on pouvait faire avec la technologie, mais sans réelle application derrière. ► Outre les arrêts de bus customisés à l’occasion d’un événement dans un but purement publicitaire, il existe déjà des arrêts de bus innovants permettant d’améliorer le quotidien des usagers. Le meilleur exemple est un arrêt de bus avec air conditionné à Dubaï. ► Certains permettent de passer le temps plus vite : c’est le cas de celui de Playstation qui propose un arrêt de bus en papier bulle ou celui d’Apple équipé d’une balançoire. ► Seolane Innovation propose pour le futur de la ville de Paris « iBusStop », une borne d’arrêt de bus connectée apportant les informations utiles relatives aux transports en commun, au trafic etc. ► En 2011, Yahoo! a lancé l’opération « Bus Stop Derby » : des arrêts de bus comportant des écrans tactiles sur lesquels les passants peuvent jouer seuls ou en coopération. Vingt arrêts de ce type sont répartis dans la ville de San Francisco et chacun récolte les scores accumulés par les passants qui peuvent tenter de faire gagner leur quartier. Qu’est-ce que le Leap Motion ? Il s’agit d’une technologie permettant de contrôler en trois dimensions un écran d’ordinateur à l’aide de ses doigts. Un petit module de la taille d’une clé USB détecte nos mouvements et offre une précision optimale de 1/100ème de millimètre. Après s’être associée avec Asus, la marque Leap Motion vient de prendre Hewlett Packard pour second partenaire, afin de s’assurer une présence sur 20% du marché mondial des ordinateurs portables. Par rapport au tactile, cette technologie ne soulève aucun problème d’hygiène et s’avère idéale pour les lieux publics. Qu’est-ce que la technologie Qi ? Le Qi (prononcez « chi ») est une méthode de transmission d’énergie sans fil qui permet de recharger par exemple un smartphone à une distance de 40 mm maximum grâce à l’induction magnétique. Son créateur, le Wireless Power Consortium (qui regroupe des entreprises du monde entier de différents secteurs de l’industrie), a pour volonté d’instaurer un standard mondial pour la transmission d’énergie sans fil. Des marques comme HTC, Huawei, LG, Motorola, Nokia, Samsung et Sony sont les premiers partenaires du projet.

4


CONCEPT

DESCRIPTION MOBiUS est un arrêt de bus du futur. Il permet aux usagers de se divertir et d’accéder à de nombreuses informations (actualités, infos pratiques, infos trafic, itinéraires) en attendant leur bus. Il combien plusieurs technologies de pointe un confort optimal. MISSIONS ► Divertir les usagers ► Dispenser des informations utiles ► Recréer du lien social ► Générer des retombées financières (éditeurs de jeux vidéo et autres annonceurs publicitaires numériques) ► In fine, augmenter la fréquentation des transports en commun

Fonctionnalités ► Jeu vidéo multijoueur sur des espaces personnels, qui font face aux bancs ► Accès aux actualités, heure, météo, infos pratiques (cafés, distributeurs, restaurants, hôtels...) ► Carte interactive (zoommer, dézoomer, tourner, repérer un lieu en un geste, etc...) ► Possibilité de recharger son portable ou sa tablette via une bande Qi placée le long des bancs. ► Ecran GPS qui indique la position de chaque bus sur la carte, et le temps approximatif d’arrivée ► Affichage du temps d’attente, du nombre de places restantes dans les bus qui arrivent, en temps réel (calcul fait en fonction du Nombre de personnes ayant oblitéré la montée) ► Signalement au chauffeur d’un arrêt demandé lorsqu’un usager indique sur l’écran qu’il emprunte la ligne en question.

5


CARACTéristiQUES

La structure ► Dimensions : Toit : 23m x 4m Structure : 21m x 2m Entrées latérales : 1m50 de chaque côté Entrée centrale : 1m50 ► Alimentation de la totalité de l’arrêt grâce à des panneaux solaires situés sur le toit. ► Alimentation supplémentaire grâce à la station vélib’ adjacente : l’énergie accumulée grâce à la dynamo des vélos est récupérée par l’arrêt de bus qui la transforme en électricité. ► Réseau Wi-Fi public très haut débit. ► Eclairage LED situé dans le toit couplé à un détecteur de présence. ► 2 lave-mains automatiques (façon sèche-mains Dyson). ► Poubelle à proximité de l’arrêt. Les bancs ► 2 bancs de 40cm x 8m avec 4 places chacun. ► Technologie Qi pour recharger sans fil tout appareil électronique (smartphone, tablette…). Les écrans interactifs ► Dimensions : 2 écrans géants interactifs de 1,50m x 8m. 2 écrans supérieurs de 50cm x 8m. 4 écrans latéraux de 2m x 1m. ► Matière incassable transparente. ► Technologie « Smart glass » permettant de faire varier la luminosité de l’écran en fonction de la lumière extérieure pour éviter tout éblouissement ou reflet. ► Technologie « Leap motion » offrant une détection de mouvement optimale et une navigation fluide. ► Caméras détectant la présence ou non d’une personne assise (ou debout devant les grands panneaux) et qui active l’interface en conséquence. Les bus ► Puces GPS intégrées dans les bus pour suivre leur trajet en direct sur le plan interactif des écrans latéraux.

6


SWOT

Opportunités ► La société pousse de plus en plus à l’utilisation des transports en commun ► Le leap motion est une technologie en plein développement. ► Les arrêts de bus sont des endroits où les gens s’ennuient. ► Nouvelles formes de publicités imaginables, audiovisuelles et interactives Menaces ► Faire une interface trop chargée et peu intuitive. ► L’arrêt de bus peut ne pas être utilisé comme tel mais comme un lieu où passer le temps. (squat par des gens qui ne prennent pas le bus ?) Pour éviter ça, faut composter le ticket/oblitérer son pass pour jouer/avoir une dose de gel etc) ► Risques de vandalisme. Forces ► Réponse à un vrai besoin : combler l’ennui et faire passer le temps, en décloisonnant les gens. ► Arrêt de bus écologique. ► Les écrans ont été construits dans nouvelle matière incassable. ► Nouvelle source de revenu très importante car les éditeurs de jeux vidéo payent pour que leur jeu soit jouable sur les écrans (= publicité pour eux) Faiblesses ► Arrêt de bus dépendant de l’électricité. ► Consommation élevée en énergie. ► Coût élevé de construction et d’entretien

7


identité

LE CHOIX DU NOM Le nom « MOBiUS » permet de rassembler les 4 caractéristiques principales de cet arrêt novateur : ► La mobilité (« mobi ») symbolise à la fois le transport et la détection de mouvement. ► Le « bus » : transport utilisé. ► La convivialité (« us », « nous » en anglais) : l’arrêt permet de rencontrer des gens, de jouer avec eux. ► Le numérique (« i ») : la lettre i en minuscule est habituellement employée pour le symboliser. LE LOGO ► Numérique et énergie durable sont représentés par le ruban de Möbius, référence culturelle au symbole du recyclage et au logo du studio de développement Microsoft, Visual Studio. ► Un transport suppose mouvement et dynamique, symbolisés par la flèche au sein du ruban. CHARTE GRAPHIQUE ► Police Novecento wide Bold en majuscules, fine, sans empattement, moderne. ► Les couleurs du logo de MOBiUS sont déclinées sur l’arrêt de bus mais aussi dans l’interface de navigation des écrans. L’orange donne une touche de dynamisme au logo, accompagnée de deux bleus et d’un gris sobres. ► Le trait en-dessous de MOBiUS représente une ligne de bus.

8


MAQUETTE

ECRANS PRINCIPAUX ecran n°1 ► Choix de l’itinéraire : si « je ne sais pas » la personne peut consulter le plan.

◄ ecran n°2 Choix de l’interaction : jeu vidéo, actualités ou infos pratiques.

9


ecran n°3 ► Interface du jeu : exemple ici avec le jeu Tetris.

◄ ecran n°4 Interface des actualités : l’utilisateur peut slider d’une page à l’autre et rejoindre une partie en cours à tout moment.

10


ECRAN superieur

ecran n°5 ▼ Actualités permanentes audessus des écrans géants.

ECRAN lateral exterieur

◄ ecran n°6 Horaires des prochains bus.

11


Vue de l’extérieur de l’arrêt. ▲

12

Vue de l’intérieur de l’arrêt. ▼


Vues de l’intérieur de l’arrêt. Les gens interagisent sur les grands écrans et sur le plan interactif. ▲▼

13


LE JEU

Par défaut, les écrans sont indépendants les uns des autres. L’utilisateur a donc son propre espace personnel sur lequel il peut choisir de jouer, de suivre l’actualité ou de chercher des infos pratiques. Si des joueurs sont côte à côte et que le jeu le permet, les écrans peuvent se réunir pour ne former qu’une seule interface. Comment jouer ?

Il est impossible de jouer en solo. Si un seul joueur clique sur jouer, un message apparait sur son écran « en attente d’autres joueurs » et une notification est envoyée instantanément sur les autres écrans. Les règles du jeu et les commandes de gameplay s’affichent rapidement, partant du principe que le système leap motion sera déjà largement utilisé au quotidien. Les gens peuvent rejoindre une partie à tout moment. Dès qu’un second joueur rejoint le jeu, la partie commence automatiquement en duel ou en coopération selon le jeu. Si des personnes supplémentaires veulent entrer en cours de partie, elles sont placées aléatoirement dans les équipes formées. A tout moment le joueur peut décider de revenir au menu. Certains jeux proposeront des rôles différents selon le temps dont dispose la personne. Quelqu’un qui attendra par exemple 30 minutes sera promu Général lors d’un jeu de guerre et aura des missions complexes, tandis qu’une personne restant 5 minutes sera simple soldat. Idées concept ► Jeux de rythme/musicaux : chacun peut jouer d’un instrument différent pour former un groupe au complet. Cela implique cependant qu’une seule partie soit jouée à la fois dans l’arrêt pour éviter les dissonances. ► Tetris : le jeu pourra être joué sur tout un écran pour le rendre plus difficile et permettre à toutes les personnes du banc de participer. ► Jeux de course : après s’être fait prendre en photo et avoir choisi leur véhicule, les joueurs se trouvent tous en compétition, avec écrans séparés. ► Fifa : les joueurs s’affronteront dans un match de foot sur écran géant. Beaucoup de possibilités existent encore mais dans tous les cas, le jeu changera chaque semaine. Un vote peut éventuellement être mis en place pour garder ceux qui ont le plus de succès. Les éditeurs seront mis au défi d’offrir une arcade faite de jeux dans la rue à la portée de tous, courts et parfaitement adaptés à la technologie Leap motion.

14


Dossier de créativité numérique : l'arrêt du bus du futur