Issuu on Google+

Journal de la Ville de Villepinte

citoyenne

2012

#

$

"

!

"

LE NPTLÉRAIEUNR À L’I

Un budget maîtrisé

MARS 2012

Villepinte

N°40


EDITO

Défendre le pouvoir d’achat des Villepintois

Dans un contexte économique difficile (moins 840 000 euros de dotations de l’Etat), une nouvelle fois la Ville maintient le niveau deses impôts locaux tout en améliorant la qualité de ses services publics. Mieux encore :le fruit d’une bonne gestion nous permet de présenter un budget rigoureux et ambitieux. Rigoureux parce que les recettes de fonctionnement progressent plus vite que les dépenses ; ambitieux parce que les marges ainsi dégagées vont nouspermettre de créer de l’épargne pour poursuivre notre investissement dans les services publics locaux.

n Nelly Roland Iriberry Maire de Villepinte Première Vice-présidente de Terres de France

Ainsi, les grandes opérations d’équipement vont se poursuivre : l’achèvement de la première crèche municipale dite du « Château d’eau », le lancement de la seconde crèche, la reconstruction et l’extension du centre de loisirs des Fontaines, l’extension de l’école Vert Galant II, la poursuite de la rénovation de Fontaine Mallet, le centre de loisirs ouvert des Mousseaux.

Près d’un million d’euros est consacré à la poursuite de l’amélioration de la voirie communale et de l’éclairage public. Nous continuons la rénovation des bâtiments scolaires. Nous investissons dans les bâtiments publics avec des travaux d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite et dans le développement durable avec la pose de panneaux photovoltaïques sur certains édifices municipaux. La modernisation de notre ville se fait sur la base d’un budget stable et maîtrisé, sans augmentation. C’est ce budget qui permet à la Municipalité de maintenir ses taux d’imposition communaux ainsi que sa politique d’abattements si utile aux ménages les plus modestes. Notre collectivité a fait le choix de maintenir le pouvoir d’achat de ses habitants, tout en améliorant le service public et le cadre de vie. C’est un choix difficile mais possible. A l’heure où les problèmes de dette occupent les feux de l’actualité, formons le vœu que d’autres décideurs suivent la même voie : celle d’une pression fiscale mieux partagée et plus justement répartie.

VIllEpINTE cITOyENNE / N° 40 / MARS 2012

3


SOMMAIRE MARS 2012

4

EDITO

3

6

ACTUALITE

5à9 5 6 6 7

8

Deuxième édition du Marché du terroir Travaux : le point sur la crèche PLU : bientôt l'enquête publique Le cinquantenaire de la fin de la guerre d'Algérie Clinique de l'Alliance, établissement de soins psychiatriques Le Secours Populaire en collecte les 3 et 4 mars La ressourcerie 2mains donne une seconde vie aux objets Les nouveaux visages du commerce ÇA BOUGE

10 à 12

5

7

18

8 8 9 9

Budget 2012 : rigoureux et maîtrisé SPORT

Patricia Mirandela, une femme à la tête du hand Quand Villepinte met ses sportifs à l'honneur Une balade citoyenne le 4 avril pour débuter l'Intégrathlon Les basketteuses du collège Claudel remettent ça ! 13

14 17

CUTURE

Première exposition pour l'artiste Ange Ané Roland Giraud, un drôle de « technicien » « My Tati Freeze », l’hommage à la Femme Venez découvrir l’univers de Pacovska Enzo Enzo, un cœur et une voix Carnaval ; l’Afrique à l’honneur Festival Transit : l’appel à candidatures est lancé

13 à 15 13 14 15 15

16 à 18 16 17 17 17 18 18 18

19 à 20 19 Février à Villepinte Reportage : les jeunes villepintois aux Sports-Vacances 20 EN IMAGES

15

HISTOIRE

#

$

"

Villepinte Citoyenne - mars 2012 - N° 40 Journal d’information de la ville de Villepinte Dépôt légal à parution - ISSB 1278-4052 Directeur de la publication : Nelly Roland Iriberry, Maire de Villepinte Conception et réalisation : service communication - Mairie de Villepinte Rédacteur en chef : Olivier Charolles Rédaction : Olivier Charolles, Stéphane Fernandez, Rokya Karamoko, Caroline Garret, Fiona Imbratta et Florence Ruga Ont collaboré à ce numéro : service archives Photographies : service communication, Emilien Cancet, Adeline Capaldi, Mélanie Demarle, et Henri Perrot PAO : Flore-Anne Morgant, Sophie Puch-Herrantz, et Claude Vitale

!

"

N LE PLA ÉRIEUR À L’INT

Publicité : société Prest'action 01 56 49 10 00

Imprimerie Direct Impression Numéro réalisé dans le cadre de la protection de l’environnement sur un papier certifié PEFC.

4

VIllEpINTE cITOyENNE / N° 40 / MARS 2012

21

Le jardinage, quésaco ? VILLEPINTE PRATIQUE

22 à 23

Numéros utiles / Services Municipaux / Pharmacies de garde / Déchetterie / Etat-Civil / Ramassage des encombrants / Petites annonces / Permanences en Mairie principale / Infos du mois EXPRESSION DES GROUPES POLITIQUES

24

SUR LE SITE INTERNET

25

AGENDA DE MARS

27


COMMERCE

A lA UNE

AcTU

Marché du terroir : la deuxième édition aura lieu vendredi 30 et samedi 31 mars Initié l’an dernier par la municipalité, le Marché du terroir va connaître sa deuxième édition les vendredi 30 et samedi 31 mars. Avec une quinzaine d’exposants qui seront installés sur le parvis de la gare du Vert-Galant.

n Le Marché du terroir est organisé par la Ville (sur la photographie, Dominique Robert, Maire-adjointe chargée du commerce et de l’artisanat)

A

vis aux gourmands : foie gras, fromages, saucissons, miel et autres douceurs, sont annoncés pour le deuxième Marché du Terroir qui aura lieu vendredi 30 et samedi 31 mars sur le parvis de la gare du Vert-Galant. Porté par la municipalité de Villepinte et organisé par la Direction de l’économie et du commerce, ce Marché du terroir avait rencontré un franc succès l’an dernier à l’occasion de sa première édition, en mai. Souhaitant poursuivre sa politique d’animations, menée en partenariat avec l’Union commerciale, la Ville de Villepinte a ainsi décidé de reconduire cette opération en 2012, avançant la date de ce marché pour ne pas faire de concurrence au futur marché de plein air, lui aussi initié par la Ville, qui viendra s’installer dans quelques mois sur le parvis de la gare.

Une quinzaine de stands. L’objectif de ce Marché du terroir sera cette année encore de proposer aux Villepintois et à tous les voyageurs qui transitent par la gare R.E.R. du Vert-Galant, de découvrir une offre commerciale différente et complémentaire à celle des

commerçants locaux. Une quinzaine d’exposants est donc attendue pour ce week-end festif. De quoi émoustiller vos papilles, avec au menu foie gras, fromages et salaisons, produits provençaux, volailles, produits maraîchers, miel… Le tout complété par des vins et du champagne - à consommer avec modération. Vous l’aurez compris, c’est bien le goût, le bon, qui sera à l’honneur les 30 et 31 mars.

Sculpture sur fruits, souffleur de verre, potier… Pour compléter cette offre gastronomique, d’autres animations seront proposées au public qui pourra découvrir le travail d’un sculpteur sur fruits et légumes, ou le savoir-faire d’un souffleur de verre et d’un potier, ou encore se faire caricaturer en direct, le tout au son d’un impressionnant orgue limonaire. De son côté, l’Union Commerciale de Villepinte tiendra elle-aussi un stand avec dégustation de pains spéciaux et de charcuterie artisanale. Un deuxième Marché du Terroir qui viendra également mettre un terme à une semaine d’animation commerciale

débutée le mardi 27 mars dans tout le quartier. A cette occasion, un animateur assurera pendant toute la semaine la promotion des commerces locaux, qui proposeront des offres exceptionnelles à leur clientèle. n 2ème Marché du terroir, vendredi 30 mars de 10h à 19h30, samedi 31 mars de 10h à 19h, parvis de la gare R.E.R. du Vert-Galant.

marché

30 /3ar1s m

terroir

2012

du

Gare RER du Vert Galant

et Animations

Vendredi 10h/19h30 Samedi 10h/19h

commerciales Du mardi 27 mars au samedi 31 mars Avenue de la Gare et place de la Gare 10h-13h et 15h-19h

Plus d’infos sur www.ville-villepinte.fr

VIllEpINTE cITOyENNE / N° 40 / MARS 2012

5


VIE lOcAlE

TRAVAUX

AcTU

Le point sur la crèche

URBANISME

Malgré l’hiver, les travaux ont continué d’avancer au mois de février du côté de la future crèche dite du « Château d’eau ». Un peu plus doucement que les semaines précédentes, puisque le chantier a été arrêté deux semaines à cause du gel, mais la pose de la charpente et de la couverture s’est poursuivie, en attendant l’arrivée des premières cloisons intérieures.

PLU : bientôt l’enquête publique

D

epuis plus de deux ans, la municipalité mène l’ensemble des études nécessaires à l’élaboration d'un nouveau document d'urbanisme : le Plan Local d’Urbanisme (PLU), destiné à accompagner le développement urbain futur de Villepinte. Cette phase d’études touche aujourd’hui à sa fin. Le Conseil Municipal a en effet voté l’arrêt du projet le 14 décembre 2011, annonçant ainsi la mise en vigueur prochaine du PLU. L’élaboration du PLU a fait l'objet d'une large concertation depuis le lancement des études : balades urbaines, réunions publiques, constitution d’un groupe de travail PLU au sein des conseils de quartiers réunis régulièrement… Conçue pour informer étape par étape, cette démarche a surtout permis de faire « remonter » les remarques, idées ou préoccupations des Villepintois pour que le PLU devienne un véritable projet partagé.

centaine de personnes. Enrichi de ces contributions, le projet apporte les outils réglementaires pour une évolution adaptée à l’identité et à la fonction de chaque quartier. A l’échelle du territoire, il incite à la mixité sociale, à la complémentarité des fonctions urbaines et à l’excellence environnementale et énergétique. Aujourd’hui, le PLU est soumis à l’avis des partenaires de la commune (services de l’Etat, Région, Département, communes voisines…). La parole sera ensuite de nouveau donnée aux Villepintois dans le cadre de l’enquête publique qui se tiendra au printemps en présence d’un commissaire enquêteur. Le PLU pourrait être adopté au début de l’été 2012.

Une évolution adaptée à l’identité des quartiers. La dernière rencontre s’est déroulée le 7 novembre 2011, en présence de Madame le Maire, Nelly Roland Iriberry, et des élus en charge de ce dossier, afin de présenter le projet de règlement d’’urbanisme. La préservation des zones pavillonnaires, l’ambition paysagère, le maintien des commerces de proximité et de logements pour tous ont notamment été abordés lors de cette soirée qui a réuni une

En bref... Journées portes ouvertes au CEFAA, les 10 et 31 mars Le Centre de Formation d’Apprentis (CEFAA) de Villepinte organise deux journées portes ouvertes en ce mois de mars. La première aura lieu samedi 10 mars de 8h30 à 12h30 et la seconde le samedi 31 mars aux mêmes horaires. L’occasion de découvrir la diversité de la palette de formations en hôtellerie et restauration que propose l’établissement : CAP cuisine, Bac Pro service, BTS restauration DIMA… CEFAA : avenue Jean-Fourgeaud 93420 Villepinte Tél. : 01 49 63 42 42 - www.cefaa.net Santé : prochaine « Pause-Café », lundi 12 mars Vous aidez un proche malade ou handicapé. Vous ressentez le besoin d’échanger, de vous informer, de souffler… La « Pause-Café » organise chaque mois une rencontre à thème. En mars, il s’agira de « Je n’ai plus une minute pour moi ». Cette rencontre aura lieu le lundi 12 mars de 10h à 11h30 à l’Espace Jacques-Prévert (17 rue Jacques-Prévert). Contact et informations au 01 49 36 58 69 ou au 36 46.

6

VIllEpINTE cITOyENNE / N° 40 / MARS 2012

Le Centre Social André-Malraux cherche des bénévoles Vous voulez participer à la vie de votre quartier ? Rencontrer des personnes, partager des moments de solidarité et de convivialité ? Prenez part aux activités du Centre Social André Malraux endevenant bénévole: échange de savoir faire, de culture, de talentsartistiques ; accompagnement scolaire ; repas et fêtes de quartier ; apprentissage du français ; sorties culturelles ; actions de solidarité... Contact et renseignements au 01 43 83 89 58. Brocante de la Croix Rouge, dimanche 25 mars La Croix Rouge Française de Sevran-Villepinte organise le dimanche 25 mars de 9h à 18 heures une foire à la brocante, sur l’Esplanade Bel Air des Espaces V, boulevard R. Ballanger. Les inscriptions sont ouvertes au local situé 132 rue Michelet à Sevran, de 9h30 à 12h et de 15h à 17h30. Informations au 01 43 83 54 75. Erratum Une erreur s’est glissée dans le journal du mois de février. C’est au 01 43 84 00 51 que vous pouvez contacter Carole et Bruno, propriétaires du restaurant « De Brest à Venise ».


COMMÉMORATION

VIE lOcAlE

AcTU

Le cinquantenaire de la fin de la guerre d’Algérie Après 130 ans de domination coloniale (1830-1962) et 8 années d’une guerre aux conséquences dramatiques (1954-1962), les accords d’Evian qui étaient signés le 18 mars 1962 prévoyaient le cessez-le-feu le lendemain à midi. La FNACA. Même si le 19 mars 1962 ne constitue pas la date de la fin des violences en Algérie, il n’en demeure pas moins le premier jour d’une nouvelle relation entre deux peuples liés par l’histoire. Jean Vandycke est depuis 2003 président du Comité local de la FNACA, (Fédération nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie), organisation d’anciens combattants qui défend le 19 mars comme date officielle du cessez-le-feu en Algérie. Il commente. « La guerre ne s’arrête malheureusement pas du jour au lendemain. Par esprit de vengeance, des Harkis considérés comme ayant trahi leur pays ont été massacrés. C’est condamnable. Mais nous défendons le 19 mars, comme date officielle du cessez-le-feu confirmée par le référendum du 8 avril 1962 et l’adhésion massive à 90% des Français aux accords d’Evian. Nous participons sur Villepinte à toutes les commémorations qui sont un rappel de l’histoire y compris celle de l’abolition de l’esclavage. Rappelons que Villepinte a eu une rue du 19 mars qui a été rebaptisée rue des Anciens combattants en Afrique du nord par ceux qui veulent ignorer les guerres coloniales et effacer des pages d’histoire. De très nombreuses communes de France ont eu le sens de la mémoire en inaugurant des plaques de rues et de places du 19 mars pour que ce souvenir reste vivant. C’est une bonne chose que Villepinte retrouve la sienne. »

Un parc du 19 mars 1962. Par un vote lors du dernier Conseil municipal, la Municipalité a décidé d’attribuer la dénomination « Parc du 19 mars 1962 » au parc situé rue Charlemagne. Le 19 mars prochain à 17h45, à l’occasion du cinquantième anniversaire du cessez-le-feu en Algérie, le Maire et la Municipalité inaugureront ce nouvel espace dédié à la mémoire de toutes les victimes directes et indirectes de la guerre d’Algérie.

n Les élus villepintois participent chaque année à la cérémonie organisée par la FNACA Pierre Audat, première victime de la guerre d’Algérie. Pour avoir perdu l’un de ses enfants le 1er novembre 1954, au premier jour de cette guerre, date qui est restée dans l’histoire comme la fameuse « Toussaint rouge »,Villepinte ne peut que se sentir concernée par l’anniversaire des commémorations autour de la paix en Algérie. Pierre Audat était un jeune appelé du contingent villepintois effectuant son service militaire en Algérie. Le 1er novembre 1954, à Batna dans les Aurès, il monte la garde devant sa caserne avec le lieutenant Eugène Cohet. Brusquement des coups de feu éclatent et les deux jeunes appelés s’écroulent. Ce sont les deux premières victimes militaires de l’insurrection que longtemps les autorités s’obstinèrent à appeler « les évènements d’Algérie ». La mort de Pierre Audat suscita beaucoup d’émotion à Villepinte. Elle mobilisa les enfants des écoles et la Municipalité réalisa une affiche. Plus tard, elle honorera sa mémoire en baptisant l’une de ses rue de son nom. VIllEpINTE cITOyENNE / N° 40 / MARS 2012

7


VIE lOcAlE

SANTÉ

AcTU

Clinique de l’Alliance, établissement de soins psychiatriques : une synergie avec le tissu villepintois Ouverte le 9 janvier dernier, avec l’agrément de l’Agence Régionale de Santé, la Clinique psychiatrique de l’Alliance a une capacité d'accueil de 90 lits avec une Unité de Coopération de 20 lits, en partenariat avec l'hôpital Robert Ballanger, et de 10 places d'hôpital de jour. Cet établissement privé porté par le groupe Orpea-Clinea, installé en France, mais aussi en Suisse, en Belgique et en Italie, est situé voie de l’Orchidée Sauvage, le long de l’A104 (NDLR : à proximité de l’enseigne Grand Frais). Répartie sur plus de 5 000 m2, cette clinique dispose d’un accueil de jour et propose de nombreuses salles pour les ateliers destinés aux patients tels que : salle d'ergothérapie, d'activités, de sport, divers salons ainsi qu'un espace spa. A terme, quand l’établissement aura atteint son objectif d’accueillir 90 patients, le personnel comptera 22 infirmiers diplômés, 10 aides-soignantes, 18 agents de service hôtelier et 5 médecins. « Il s’agira en grande partie de Villepintois, explique Houria Mezemate, la directrice de la clinique. Nous favorisons l’emploi sur la ville, parce que ça nous permet aussi de créer de la confiance et de faire bénéficier Villepinte de notre implantation. Par ailleurs, nous sommes toujours en processus de recrutement ».

La parole à : Houria Mezemate, directrice de la Clinique de l’Alliance

SOLIDARITÉ

« Notre établissement a choisi dès le départ de travailler en étroite collaboration avec l’hôpital Robert-Ballanger. Sur nos 90 lits autorisés, 20 sont et seront toujours réservés à l’hôpital public de Villepinte, pour y accueillir leurs patients. C’est une expérience qui a bien fonctionné dans d’autres établissements de la région parisienne et que nous souhaitions recréer ici. Des rencontres ont lieu chaque mois avec les responsables de l’hôpital Robert Ballanger pour parfaire cette collaboration. Ce partenariat a été formalisé autour d'une Convention de coopération tissant des liens privilégiés et optimisant l'offre de soins dans le respect de la complémentarité des compétences de chacun. »

8

Le Secours Populaire en collecte les 3 et 4 mars à Simply Market Poursuivant sa politique d’aide aux associations à vocation sociale, l’enseigne Simply Maket a attribué au mois de février des chèques de 2 126 euros à l’association du Mas Saint-Louis et de 1 126 euros au Secours Populaire. C’est le directeur du magasin de Villepinte, Stéphane Kerdraon, qui a remis ces deux chèques aux représentants des deux associations. Du côté du Secours Populaire, la présidente Jacqueline Kertis, accompagnée par deux des membres du bureau, Naïma Bousselit et Marie-Claude Pouchin, par ailleurs élues au conseil municipal, a rappelé que la prochaine collecte aura lieu ce samedi 3 et dimanche 4 mars au matin, toujours à Simply Market. Il s’agira d’une « opération caddie », plus particulièrement tournée vers les produits pour bébés. Le Secours Populaire vous invite à y participer et remercie par avance ses donateurs.

VIllEpINTE cITOyENNE / N° 40 / MARS 2012


BON PLAN

VIE EcONOMIQUE

AcTU

La Ressourcerie 2mains donne une seconde vie aux objets Recycler ou retaper des objets issue de la récup’, pour les vendre à prix modique : c’est le travail quotidien de la « Ressourcerie 2mains ». Lecteurs DVD à 5 euros, jouets à 1 euro, cafetières à 5 euros, matelas de 10 à 20 euros... Voici une bonne adresse pour chiner ou vous débarrasser à bon escient de vos encombrants.

P

LES NOUVEAUX VISAGES

our équiper sa maison, plus besoin d’aller dans ces grandes surfaces de meubles - dont nous tairons les noms imprononçables. Tous les premiers et troisièmes samedis du mois, la « Ressourcerie 2mains » ouvre les portes de son entrepôt du Blanc-Mesnil aux visiteurs intéressés. 420 mètres carrés d’objets d’occasion en bon (ou très bon) état, retapés, nettoyés et en vente à des prix modiques. Répartis en plusieurs petits coins, vous y trouverez de la vaisselle, du textile, des canapés, chaises, armoires, jouets, livres, outils de jardinage…. Une vraie caverne d’Ali Baba ! Ce qui n’est pas revendable est « valorisé », c’est-à-dire que tout ce qui est recyclable est recyclé. Le bois est collecté dans une benne spécifique, la ferraille rapportée en déchetterie. Les objets irrécupérables sont acheminés vers l’incinération ou l’enfouissement. Pour le moment, la récupération des encombrants des particuliers, directement à leur domicile est expérimentée sur les villes d’Aulnay-sous-Bois et du Blanc-Mesnil. D’ici 2014, Villepinte devrait bénéficier de ce nouveau service. Un traitement des DEEE (Déchets Equipements Electriques et Electroniques) existe aussi : un bénévole informaticien répare si possible les ordinateurs avec les salariés. Entreprises, si vous souhaitez que vos ordinateurs bénéficient d’une seconde vie, n’hésitez pas à vous rapprocher de l’association Ressourcerie 2mains ! n Pour donner vos objets, appelez le 09 82 34 97 99. Dépôt sur place, ou collecte à domicile possible, se renseigner par téléphone auparavant pour le tarif (variable selon les dons). Ventes : tous les 1er et 3ème samedis de chaque mois de 10 à 18 heures. 19 avenue Albert Einstein - 93150 Blanc Mesnil (Dernière allée au fond à gauche, dernier lot n°38). www.2mains-asso.fr

Pizza et couscous

La boucherie du parc

Nouveau restaurant ouvert il y a deux mois, « Là "Chez vous"» propose à la fois des pizzas et des couscous cuisinés à la Marocaine. Le tout sous les bons soins de M. Elfidaoui. 2 bis allée Antoine de Saint Exupéry, derrière Lidl. Restauration sur place ou à emporter. Livraison dès 10 euros pour les Villepintois. Ouvert du mardi au samedi de 11 h à 14 h 30, de 18 à 22 h 30 (23 h le week-end). Fermé le lundi.Tél. : 01 49 36 39 39

Boucherie et alimentation générale réunies : viande certifiée 100 % Halal (contrôle arrisala), divers produits orientaux et autres fruits et légumes sont à la vente à la boucherie du parc Halal, tenue par M. Amejod. Ouvert du mardi au samedi de 8 h 30 à 20 h 30 sans interruption. Fermé le vendredi de 13 à 15 h et le lundi. Située au Centre commercial du parc de la Noue.Tél. : 01 41 52 38 87

VIllEpINTE cITOyENNE / N° 40 / MARS 2012

9


BUDGET

DOSSIER

Budget 2012 ambitieux et rigoureux Le budget 2012 sera ambitieux et rigoureux, en cette période de crise et malgré une baisse de dotations de l’Etat de 850 000 euros et une suppression de subventions du Département. Adopté le 8 février dernier par la majorité municipale le budget primitif de Villepinte va décliner un effort d’équipement élevé pour répondre aux besoins de la population, tout en limitant l’augmentation des dépenses. Bonne nouvelle également du côté des taxes communales qui restent stables pour 2012. 10

VIllEpINTE cITOyENNE / N° 40 / MARS 2012


DOSSIER

C

’est encore une fois dans un contexte économique bien difficile que l’équipe municipale de Villepinte a dû élaborer le budget primitif de 2012. Face au désengagement croissant de l’Etat, la municipalité a choisi de bâtir un programme d’investissements ambitieux utiles, tout en préservant des marges de manoeuvres financières pour l’avenir à partir d’un budget sincère et maîtrisé.

Isabelle Reydant, Maire-adjoint en charge des Finances

Les grands projets d’investissements pour 2012 Ces grands projets vont s’articuler autour de deux axes : Offrir de nouveaux services à la population et améliorer son environnement et son cadre de vie - la poursuite du projet de renouvellement urbain du quartier Fontaine Mallet

2 675 019 €

- la construction de l’ALSH des Fontaines

2 500 000 €

- la construction de la crèche dite du « château d’eau » 1 451 483 € 1 350 000 €

- l’extension de l’école du Vert-Galant - la construction du Centre de Loisirs Ouvert Point Accueil Quartier « Les Mousseaux »

800 000 € 100 000 €

- le lancement d’études pour la crèche du Vert-Galant - le lancement d’études pour la création d’un centre administratif

100 000 €

- l’élaboration du plan local d’urbanisme

42 000 €

Entretenir et rénover le patrimoine villepintois 955 000 €

- la poursuite de l’amélioration de la voirie communale - les travaux d’accessibilité des bâtiments publics et de la voirie aux personnes à mobilité réduite

250 000 €

- l’amélioration du réseau d’éclairage public

200 000 €

- la pose de panneaux photovoltaïques sur le Cosec

170 000 €

- la poursuite de la rénovation des bâtiments scolaires

166 000 € 65 000 €

- l’aménagement des espaces verts - l’amélioration des réseaux d’eau pluviale

BUDGET

50 000

Pouvez-nous nous indiquer dans quel contexte a été élaboré le budget primitif 2012 ? Nos citoyens font face à une crise économique sans précédent. Les communes, les départements doivent aussi affronter un contexte difficile, marqué par des contraintes socio-économiques et une évolution défavorable des dotations de l’Etat. Pour autant, avec vigilance et rigueur, la Ville respectera quatre grandes orientations dans son budget 2012 - une réponse aux besoins sociaux des habitants, en préservant le pouvoir d’achat des contribuables, en maintenant le montant de la subvention de fonctionnement du CCAS et en poursuivant les actions de santé publique ; - la poursuite de l’animation de la Ville, par le soutien apporté au commerce, aux actions culturelles ou à la pratique sportive ; - la réalisation d’un ambitieux programme d’investissement indispensable au bien-être des Villepintois (construction d’équipements pour la jeunesse et la petite enfance, rénovation et extension d’écoles, amélioration de certains équipements sportifs, amélioration de la qualité de la trame viaire, participation à l’amélioration des espaces publics dans les quartiers ANRU, accès des habitants de la Haie Bertrand à l’Internet haut débit, …) ; - la préservation des équilibres financiers de la Ville par une évolution modérée de l’endettement, une maîtrise des charges de personnel et des charges à caractère général. Comment s’annoncent les prochains mois en terme budgétaire ? Poursuivre les efforts pour maintenir la qualité de service que les Villepintois sont en droit d’attendre. L’année 2012 doit nous permettre de réfléchir aux conditions dans lesquelles s’exerce notre action, afin de préparer d’ores et déjà le budget 2013 qui sera certainement encore plus difficile à élaborer.

Un effort d’investissement continu et soutenu depuis 2008 "

"

"

"

"

" "

"

$""""!"""!#! +*"%%$"+,&"("

('"""!"""!#! (&"""!"""!#!

+#",%)"&%#"(" #",%)"&%#"(" " " "("

(%"""!"""!#! ++",$&"*&)"("

($"""!"""!#!

+%",!)"*%'"(" ",!)"*%'"(" +%"+%%"#&*"("

(""""!"""!#!

Depuis 2008 : plus de 2 millions d’euros d’équipements supplémentaires réalisés chaque année. 2012! : poursuite de l’effort en faveur des ! Villepintois avec plus de 14 millions d’euros ! d’investissements votés au budget primitif. !

+%"$*,"*++"("

'")'&"''$"("

! !

'"""!"""!#! &"""!"""!#!

)"*&+"**%"(" )"$'%"!*)"(" )"&#)"$$!"("

!"#$%"&%'"("

!

)",)%"!)!"("

! ! !

%"""!"""!#!

investissements mandat 2001-2008 ! ! investissements mandat 2008/... investissements prévus au budget 2012

$"""!"""!#! !"!#! $""(!

$""$!

$"")!

$""%!

$""*!

$""&!

$""+!

$""'!

$"",!

$"("!

$"((!

$"($!

VIllEpINTE cITOyENNE / N° 40 / MARS 2012

11


BUDGET

DOSSIER

évolution du stock de la dette Suffisamment évocateur, le graphique montre la gestion rigoureuse appliquée par l’actuelle municipalité. L’encours de la dette a ainsi baissé de 12 % depuis mars 2008, avec une baisse significative de plus de 20 millions d’euros par rapport à 2002.

,-./01.2#30#45.67#38#/9#38:8#;)%%)<)%*)=#82#>?//?8@ 4#3A80@.4# ,-./01.2#30#45.67#38#/9#38:8#;)%%)<)%*)=#82#>?//?8@4#3A80@.4# .67#38#/9#38:8#;)%%)<)%*)=#82#>?//?8@4#3A80@ élection municipale '!"!!!"

!"#$"$#

!%#&%'#

&!"!!!" ("#!)!# ()#$$%# )'#&!*#

)'#")'#

%!"!!!"

)$#$"(#

)"#)&&#

)+#$+*#

)"#""%#

)"#!%"#

$!##"

$!#$"

$!"!!!"

#!"!!!"

!" $!!$"

Fiscalité : les abattements les plus élevés en Seine-Saint-Denis Pour 2012, la municipalité de Villepinte a de nouveau fait le choix de maintenir le taux des impôts communaux ainsi que sa politique d’abattements. L’objectif étant de préserver le pouvoir d’achat des ménages. En matière d’abattements, Villepinte figure d’ailleurs en tête devant ses voisines de Seine-Saint-Denis comme le montre le graphique.

Le budget 2012 en actions

$!!%"

$!!&"

$!!'"

$!!("

$!!)"

$!!*"

$!!+"

$!#!"

!"#$%&$'%&()(*'+',-%&$(,%&.'%&+",-(,-%&$'&-(/'&$01()#-(2",&',&3454&6%"789'& !"#$%&$'%&()(*'+',-%&$(,%&.'%&+",-(,-%&$'&-(/'&$01()#-(2",&',&3454&6%"789'& :#,#%-;8'&$7&<7$='->& :#,#%-;8'&$7&<7$='->& '$"#

'!"#

&$"#

&!"#

%$"#

%!"#

$"#

!"#

Action économique 1 % '

Aménagements urbains Environnement 14 %

Services généraux ' ' ' 33 % ''

Famille 6 %

''

Interventions sociales et santé 4 % ' ' '

Annuité de la dette 5 % Sports et jeunesse 18 % '

Sécurité 3 %' Culture 5 %

12

VIllEpINTE cITOyENNE / N° 40 / MARS 2012

Enseignement 11 %

'


8 MARS : JOURNÉE DE LA FEMME

pORTRAIT

SpORT

Patricia Mirandela, une femme à la tête du hand On célébrera le 8 mars à Villepinte et partout en France la « Journée de la femme ». L’occasion pour votre magazine de consacrer un portrait à une Villepintoise engagée dans la vie associative. Joueuse, entraîneur et maintenant présidente, Patricia Mirandela donne effectivement une seconde vie au Handball à Villepinte.

D

epuis le début de saison, le handball à Villepinte vit un grand changement. Nouvelle association, nouveaux dirigeants, nouveau matériel et nouveaux maillots. À l’origine de ce renouveau : une femme passionnée, Patricia Mirandela. Pour elle, impossible de laisser Villepinte sans club de hand, après l’annonce de l’arrêt du RVVG en juin 2011. Patricia s’entoure alors d’une équipe pour créer le VHBC (Villepinte HandBall Club) en juillet dernier. Après plusieurs concertations avec la direction du service des sports, elle a naturellement pris la présidence. « Je ne voulais pas que les jeunes aillent dans les clubs des alentours », dit-elle. On efface tout et on recommence. Pour cette saison 2011- 2012, Patricia, comptable à Roissy, a obtenu une subvention de la Ville qui lui a permis de créer ce nouveau club, de repartir du bon pied, et changer certains comportements. « Au début c’était difficile, il a fallu travailler tous les soirs à la maison, et apprendre le côté administratif du Hand ». Loin des balles, Patricia a dû plancher sur les feuilles de matchs, organiser les équipes pour les compétitions. Ce qu’elle ne veut pas, c’est tout gérer toute seule, elle aime partager et montrer comment faire. « Si je ne suis pas là, je veux que le club tourne quand même, et quand je parle du club je dis toujours "nous"», dit-elle. Comme un capitaine d’équipe, elle n’aime pas travailler seule. Le hand : une affaire de famille. Si le handball fait partie de la vie de Patricia Mirandela, il fait aussi partie de celle de son mari et de ses trois filles. Chacune d’elles joue dans une équipe féminine du VHBC. Pour cette maman de 40 ans, le hand c’est une grande famille. Le VHBC compte près de 160 adhérents. « Quand un jeune est à l’extérieur,il n’est pas tout seul dans le quartier, il rencontre toujours quelqu’un du club ». Ces dernières années, Patricia entraînait les seniors filles. « Ses filles », comme elle les appelle, sont aujourd’hui de plus en plus nombreuses. Sur les neuf équipes, trois d’entre elles sont féminines.

n Le hand, c’est aussi une histoire de famille, pour la nouvelle présidente du VBHC, accompagnée ici par l’une de ses filles et un neveu.

Une experte qui transmet des valeurs. Depuis la création du VHBC, toutes les équipes ont repris les championnats au plus bas. « On se donne trois ou quatre ans pour monter en régionale. Il y a tout à refaire ». Maintenant, il faut s’entraîner d’arrache-pied et appliquer les valeurs de ce sport : combativité, ambition, rigueur, fair-play, esprit d’équipe, partage… Patricia a commencé le handball à l’âge de six ans et a appris ces valeurs très tôt. Aujourd’hui elle inculque aux plus jeunes le respect de l’adversaire : « le sport fait partie de l’éducation ». Depuis sa prise de fonction, Patricia Mirandela prend conscience de la difficulté à faire tourner un club. D’autant plus quand on est une femme ! En plus de son rôle de présidente et quelquefois d’entraîneur, c’est vers elle qu’on vient se confier. Déterminée et fonceuse, Patricia n’a qu’une idée en tête : « maintenir le club et donner envie aux joueurs de rester, et de revenir l’année prochaine ». Elle qui a grandi sur le terrain, accueille aujourd’hui 18 petits âgés de 5 à 10 ans. La relève semble assurée.

VIllEpINTE cITOyENNE / N° 40 / MARS 2012

13


SpORT

EN MOUVEMENT

CHAMPIONS

Idrissa Diarra était venu recevoir un Trophée d’Honneur, attribué à son frère Alou, ancien capitaine de l’Equipe de France de football et ancien joueur du F.C. Villepinte.

14

La cérémonie met également à l’honneur des bénévoles, comme ici les dames qui font le succès duTéléthon.

Quand Villepinte met ses sportifs à l’honneur Le 21 janvier dernier, le meilleur du sport villepintois était réuni aux Espaces V pour une tradition bien installée. La Ville de Villepinte a récompensé près de 40 associations sportives locales lors de la 22ème édition des Trophées des Sports dans une soirée riche en surprises... Elle a démarré par les discours du Maire, Nelly Roland Iriberry et d’Arnaud Keraudren, adjoint aux sports, qui a notamment rappelé le projet de Colisée de la Communauté d'Agglomération Terres de France et son président François Asensi : une arène de 20 000 places à proximité du circuit Carole, aux multiples fonctions sportives et culturelles, commune aux trois villes et dont le chantier démarrerait en 2014. La soirée était parsemée d’animations portées par des associations locales, comme le « Villepinte Tir à l’Arc » qui a fait l’étalage de sa précision et d’ambiance musicale assurée par le « Jazz Free Dance ». Sportifs, entraineurs, dirigeants, tous les acteurs qui font vivre le mouvement sportif villepintois ont eu droit comme le veut l’usage à leur traditionnelle remise de distinctions. L’organisation impeccable de cet événement, à l’actif du service des sports et la réussite de la soirée a manifestement comblé autant les sportifs et les dirigeants que leurs familles. On attend la prochaine édition avec impatience.

Loïc Riou, vice-champion du monde de hip-hop, ici récompensé par Mme le maire est également intervenant de « Sports et Loisirs Villepinte ».

Si elles portent le nom de « Sevran United Futsal », les footballeuses défendent bien les couleurs de Villepinte.

La soirée était entrecoupée par des prestations artistiques des associations villepintoises, ici « Jazz Free Dance ».

Lucas Vignal, tout jeune sociétaire du club de tir à l’arc, récompensé pour ses performances en 2011.

VIllEpINTE cITOyENNE / N° 40 / MARS 2012


SPORT SCOLAIRE

VIVRE ENSEMBLE

EN MOUVEMENT

SpORT

Une balade citoyenne le 4 avril pour débuter l’Intégrathlon L'Intégrathlon a pour vocation de rassembler valides et handicapés, novices et spécialistes, sportifs ou non, sur un même terrain de sport. Ville coeur cette année, Villepinte va débuter le programme par une balade citoyenne visant à lutter contre les incivilités. Plus de 5 000 personnes handicapées et valides, sont attendues du 4 au 8 avril pour la 3e édition de l’Intégrathlon. Cette manifestation sportive favorise l’intégration des personnes en situation de handicap. 40 activités sportives libres d’accès seront proposées dans les cinq communes qui composent le SEAPFA : Aulnay-sous-Bois, Le BlancMesnil, Sevran,Tremblay-en-France et Villepinte. L’Intégrathlon combine avec réussite des opérations tournées vers les scolaires, mais aussi et surtout, il s’adresse au grand public invitant les sportifs, les non sportifs, les handicapés et les valides à se rencontrer dans une ambiance d’échange et de partage. Après Aulnay-sous-Bois en 2011, c’est Villepinte qui sera la villecœur de cette nouvelle édition. Avant d’accueillir la soirée d’inauguration, le mercredi 4 avril, la commune proposera en guise d’ouverture une balade citoyenne intitulée « Le handicap et le piéton dans la ville ». Comme vous pourrez le lire dans la plaquette insérée dans ce numéro de « Villepinte

Citoyenne », il s’agira de sensibiliser les piétons aux incivilités quotidiennes, pour la plupart non voulues, en les mettant en situation de personnes à mobilité réduite. Des flyers seront également distribués pour informer les automobilistes du montant des infractions encourues en cas d’incivilité. Le départ de cette balade citoyenne aura lieu à 16 heures au Cosec du Parc des Sports le mercredi 4 avril. Le retour est prévu à 18 heures et tous les Villepintois sont invités à venir y participer. Plus d’infos sur www.integrathlon.com

Les basketteuses du collège Claudel remettent ça ! C'est un peu comme la rentrée des classes, les cadeaux de Noël et le feu d'artifices du 14 juillet. Chaque année, nous avons désormais pris l'habitude d'attendre la qualification des basketteuses du collège Camille Claudel dans l'élite du basket national. Cette année encore, elles ont décroché leur billet pour la phase finale du championnat de France des Sections sportive et Pôles Espoirs. Une compétition qui se déroulera à Rennes du 27 au 30 mars prochain.

Pourtant, cette saison, les observateurs ne donnaient pas cher de leur peau, après avoir perdu leur meneuse Binta Camara partie rejoindre le Pôle Espoir de Reims, Fabiola Tchobang au centre de formation d'Avignon ainsi qu' Emily Leal Barbosa et Soda Sakanoko à Paris XIII, le groupe qui avait fini 5e meilleure équipe de France la saison dernière se retrouvait fort dépourvu. Mais c'était sans compter sur les ressources inépuisables de la colonne de formation du collège Camille Claudel Basket, car c'est avec une équipe composée de 7 benjamines surclassées que les Villepintoises ont écrasé leurs homologues orléannaises et décroché leur qualification. Enfin, il faut noter l'extraordinaire performance de leur capitaine Diallo Diawara qui joue chaque week-end au plus haut niveau français et qui a ébloui la finale inter-académique de toute sa classe en gratifiant le public d'un magnifique triple-double (31 points, 12 rebonds et 10 passes décisives). Nous leur souhaitons bonne chance pour les « France » en espérant bien évidemment les voir aller le plus loin possible dans la compétition.

VIllEpINTE cITOyENNE / N° 40 / MARS 2012

15


pORTRAIT

EXPOSITION

cUlTURE

Première exposition sur ses terres pour l‘artiste Ange Ané Du 6 au 17 mars le centre culturel Joseph-Kessel va accueillir une dizaine de toiles d’Ange Ané. Un artiste villepintois inclassable au style inventif et coloré qui mélange les styles et les matières.

C

’est par le graff’ qu’Ange Ané a fait ses premiers pas dans l’art. « C’était à la fin des années 80, début des années 90. Je suis rentré dans un lycée à Paris et c’est là que j’ai rencontré des tagueurs et des graffeurs. Je dessinais déjà avant, mais c’est vraiment là que tout a commencé. J’avais déjà un style différent dans la façon de dessiner mes personnages ». Diplômé d’un Master Economie et Management de l’université de la Sorbonne Paris I, aujourd’hui cadre dans le privé, Ange Ané avait fini par mettre entre parenthèses ses talents d’artistes.

La révélation. Et puis, c’est au cours d’une visite d’une exposition qu’a eu lieu le déclic. « C’était en 2009, pour l’expo « Tag », se souvient le Villepintois. Je me suis rendu compte que je connaissais certains des artistes qui exposaient là. Je les avais côtoyés pendant ma période graff ’. Et c’est là que je me suis dit que je pouvais moi aussi faire ça, à ma sauce, que j’étais capable de faire comme eux ! ». Pour Ange Ané, ce ne sera pas un retour vers le graff’ de l’adolescence, mais une projection vers un style très personnel. « J’avais envie de matière », glisse l’artiste qui vit à Villepinte depuis 1986. La matière, ou plutôt les matières, vont donc progressivement investir ses nouvelles œuvres. De la céramique, des pagnes africains, du cuir, des boutons nacrés, de la paille… Autant de références à une Afrique que l’on retrouve dans les couleurs, dans les personnages et les animaux imaginaires qui naissent des mains d’Ange Ané. Chaleur et originalité. Car c’est bien de son imagination que l’artiste tire son inspiration. Posé le costume-cravate, c’est principalement la nuit qu’il crée, à son domicile, sans trop faire de bruit pour ne pas réveiller le reste de la famille. Il casse la céramique, coupe sans relâche le papier à matière, colle les tissus et autres fleurs

16

VIllEpINTE cITOyENNE / N° 40 / MARS 2012

séchées… Les personnages prennent vie au fil des épaisseurs, l’artiste leur trouve un nom. Depuis cette révélation de 2009, 35 toiles ont ainsi vu le jour. Toutes aussi différentes les unes que les autres, mais avec deux points communs : la chaleur et l’originalité. A tel point qu’il est bien difficile de classer l’artiste dans un style, dans une catégorie. Quand on lui pose la question, Ange Ané préfère se ranger du côté de l’art contemporain, celui du graff’ avec lequel il a démarré, mais aussi celui de Basquiat ou de Keith Haring. « Un contemporain qui est aussi ethnique, avec de fortes influences africaines », ajoute-il dans un sourire.

Première expo à Villepinte. Et c’est justement ce côté inclassable qui avait retenu l’attention du Centre culturel Joseph Kessel l’an dernier, à l’occasion du premier salon des artistes amateurs villepintois, Art’Villepinte. Repéré, Ange Ané a donc été invité à exposer en ce mois de mars une dizaine de ses toutes dernières créations, des toiles de 50X50 cm ou de 100X100 cm qui vont venir apporter de la chaleur aux murs du Centre culturel. Une toute première reconnaissance pour l’artiste villepintois, qui n’envisage pas pour l’instant d’abandonner son costume-cravate pour se consacrer à part entière à son art. Il est trop tôt encore pour savoir si Villepinte héberge l’un des futurs grands noms de l’art contemporain, mais ce sont ses habitants qui pourront déjà en juger au cours de ce mois de mars ! n Exposition Ange Ané, du 6 au 17 mars au Centre Culturel Joseph-Kessel. Entrée libre.


THÉÂTRE

SORTIR

cUlTURE

Roland Giraud, un drôle de « technicien » s’invite le 20 mars aux Espaces V Le theâtre de boulevard s’invite le 20 mars aux Espaces V avec sur scène un Roland Giraud exhomme d’affaires redevenu « le technicien »… de surface, au service de celle qu’il avait quittée 20 ans auparavant. Quiproquos et gags garantis.

Q

DANSE

uand il a quitté sa femme il y a 20 ans, Jean-Pierre, hommes d’affaires sans scrupules, ne se doutait pas qu’un jour il reviendrait à la maison lui demander pardon et lui solliciter un emploi, ayant tout perdu. Séverine accepte de lui redonner une chance et surtout un emploi. Il sera technicien, mais de… surface, au service de son ex. Sur scène, c’est Roland Giraud qui incarne ce technicien d’un genre un peu particulier, face à une pétulante Maaike Jansen bien décidée à faire payer les errements passés à son mari. Signée Jean-Luc Moreau, la mise en scène ne laisse guère de répit au public, qui va de rebondissement en rebondissement dans cette comédie de mœurs. Toutes les bonnes ficelles du théâtre de boulevard sont réunies dans cette comédie signée Eric Assous, l’un des spécialistes du moment en la matière.

Le Technicien Mardi 20 mars à 20h30 Espaces V Roger-Lefort Plein tarif : 25 euros Tarif réduit : 18 euros

« My Tati Freeze », l’hommage à la Femme de la compagnie « Black Blanc Beur » Pieds sur terre, tête à l’envers mais bien sur les épaules… les sept danseuses de la Compagnie « Black Blanc Beur » vous proposent ce samedi 10 mars aux Espaces V Roger-Lefort leur dernière création intitulée « My Tati Freeze », programmé dans le cadre de la Journée internationale de la femme. Un spectacle de danse hip-hop qui démarre par un passage en revue des clichés sur la féminité. De la femme de ménage à la jeune cadre stressée, les danseuses de « Black Blanc Beur » dressent un portrait plein d’humour de notre société avant de tout faire exploser. Les masques tombent, les talons font place aux pieds nus et la scène s’anime des performances de ces artistes qui montrent comme l’explique la chorégraphe de la troupe, Christine Coudun, « qu’une femme est capable de mener sa vie sans sacrifier, ni sa féminité, ni son intégrité. »

c Laurent Paillier

EXPOSITION

c Bernard Richebé

My Tati Freeze Samedi 10 mars à 20h30 - Espaces V Roger-Lefort Plein tarif 14 euros - Tarif réduit 10 euros.

Venez découvrir l’univers de l’illustratrice Kveta Pacovska C’est une grande dame de l’illustration jeunesse que le Centre culturel JosephKessel va accueillir du 27 mars au 28 avril. Signes, lettres et nombres rythment les œuvres de Kveta Pacovska. L’artiste née à Prague il y a un peu plus de 80 ans a publié plus de 60 livres et a reçu le Prix Hans Christian Andersen, la plus haute distinction internationale de littérature pour la jeunesse. Loups, chats, oiseaux, princesses, prennent vie avec des formes abstraites sous ses crayons, pinceaux et autres ciseaux, le tout dans des couleurs primaires fortes - le rouge est la couleur de prédilection de Kveta Pacovska. Parmi ses dernières parutions, on citera l’incontournable « Petit Chaperon Rouge » des frères Grimm. 25 affiches de l’artiste seront exposées à partir du 27 mars pour vous permettre de découvrir l’œuvre d’une artiste hors du commun.

Exposition Kveta Pacovska 27 mars et jusqu’au 28 avril Centre cultuel Joseph-Kessel Entrée libre

VIllEpINTE cITOyENNE / N° 40 / MARS 2012

17


A l’AFFIcHE

FESTIVAL TRANSIT

CARNAVAL

CONCERT

cUlTURE

c Michael Crotto

Enzo Enzo, un coeur et une voix Depuis son premier album éponyme sorti en 1990, Enzo-Enzo trace doucement sa route. Sans faire de bruit, l’une des plus belles voix de la chanson française a sorti 10 albums, dont le dernier « Têtue », qu’elle proposera ce 30 mars sur la scène des Espaces V. Enzo Enzo, c’est forcément « quelqu’un de bien », référence à cette « meilleure chanson de l’année » aux Victoires de la Musique en 1994, écrite avec Kent. Depuis, l’artiste a multiplié les expériences, prolongeant avec ce même Kent par un album et une tournée en duo, ou se plongeant

avec délices dans ses souvenirs d’enfance avec « Chansons d’une maman » et « Clap ». Mais Enzo Enzo est aussi « Têtue », comme le titre de son dixième et dernier album sorti il y a tout juste un an. Julien Clerc, Allain Leprest ou encore Kent lui ont écrit des titres, l’artiste invitant également Victor Hugo dans une de ses chansons. « Je n’en fais qu’à mon cœur » glisse Enzo Enzo dans l’autoportrait qui donne son titre à « Têtue ». Un cœur gros comme ça, qu’elle ouvrira au public villepintois.

Vendredi 30 mars à 20h30 Espaces V Roger-Lefort Plein tarif : 14 euros Tarif réduit : 10 euros.

L’Afrique à l’honneur le 1er avril Après l’Asie en 2011, c’est l’Afrique qui sera l’invitée d’honneur du Carnaval, programmé cette année le dimanche 1er avril. Plus de 3 000 personnes sont attendues pour cette fête organisée par les services culturel, enfance et jeunesse de Villepinte, avec la participation d‘une dizaine d’associations villepintoises. Quatre lieux de rassemblement (Marie -

Laurencin, Haie Bertrand, Place du marché, Stade Infroit) sont fixés pour un départ programmé à partir de 15 heures. Quatre batucadas viendront animer les différents cortèges et un petit train sera là comme l’an dernier pour faciliter le déplacements des plus jeunes enfants. Et parce que Carnaval ne serait pas complet sans des cotillons,

la Ville en distribuera à tous les enfants participants. Et la toute dernière étape de ce Carnaval sera programmée à 18 heures sur l’esplanade Bel-Air, avec « l’exécution » symbolique d’un bonhomme carnaval. Brûlé sous les yeux du public, le chenapan devrait aussi faire disparaître avec lui les rigueurs de l’hiver.

L’appel à candidatures est lancé Lancé il y a huit ans déjà par une équipe d’animateurs de Sevran, qui voulaient changer l’image du département, le Festival Transit, sous-titré « Nos habitants ont du talent » est reparti pour sa huitième édition. A Villepinte, c’est le Centre Social André-Malraux qui porte cette opération et la valorise avec une restitution de tous les talents locaux

prévue en mai aux Espaces V. C’est dans cette optique qu’un appel à candidatures est lancé. De la recette de cuisine au conte, en passant par la danse et la création d’objets originaux, tous les talents ont le droit de cité dans ce festival, sachant que le travail de restitution aux Espaces V se fera ensuite dans le cadre d’une création collective.

L’an dernier, plus de quarante projets avaient été retenus pour le Festival Transit, alors si en 2012, vous souhaitez embarquer pour l’aventure, rien de plus simple, il suffit de contacter dès à présent le Centre Social André Malraux. C.S.A.M. : 1, av. André Malraux, Tél. : 01 43 83 89 58 Courriel : samalraux@wanadoo.fr

Agenda... Le 16 mars aux Espaces V

Fabienne Thibeault et la troupe de Villepinte chantent les « Sixti’es, Seventi’es » Un voyage musical dans les années soixante et soixante-dix ! Un florilège des plus grandes chansons populaires. Que des tubes ! Venez chanter et fêter le printemps avec la Troupe de Villepinte... Un spectacle présenté par Fabienne Thibeault et Lila, vendredi 16

18

VIllEpINTE cITOyENNE / N° 40 / MARS 2012

mars à 20h30 aux Espaces V RogerLefort. Tarif : 8 euros, réservations au 01 55 85 96 10. Les 23 et 24 mars La Country s’invite aux Espaces V L'association Villepinte Country Dance vous invite les 23 et 24 mars aux Espaces V Roger-Lefort pour son Festival country. Le premier rendezvous est fixé le vendredi 23 à partir de 19h30, avec un concert de Ian Scott. Le samedi 24 mars, le Festival reprendra dès 10 heures, avec des stages et il se terminera très tard dans la nuit par un concert de Sandy et les Prairie Dogs. Tarif adulte : 15 € - Tarif enfant : 6 € Réservations au 06 33 09 70 99 ou villepinte.countrydance@orange.fr

Le 7 mars à la Médiathèque Projection de « La Langue de Zahra » Dans le cadre de la Journée Internationale des Femmes, le mercredi 7 mars à 14h30 à la Médiathèque aura lieu la projection du film «La Langue de Zahra» de Fatima Sissani sur le thème de l’immigration. Durée 52 min. Gratuit, sur inscription au Centre culturel Joseph-Kessel. Le 13 mars à la Ferme Godier Les contes de Gustave Akakpo Dans le cadre de sa résidence à la Ferme Godier, Gustave Akakpo propose un après-midi contes, le mardi 13 mars à 14 h. Il s’agira d’une création commune avec le chanteur franco-togolais Dâwa Litaabah-Kagita.


AlBUM pHOTOS

IMAGES

ça s’est passé à Villepinte - Février

s Le 5 février, le Professeur Aronnax invitait le public des Espaces V à voyager à bord du Nautilus. Direction : « 20 000 lieues sous les mers ».

s C’était le 21 février, au cours du vernissage de l’exposition « Femmes en Nomadie » réalisée par l’Institut du Monde Arabe et un collectif de femmes du Blanc-Mesnil.

s Les élèves d’une classe de l’école maternelle Charlemagne ont passé une semaine en « classe culture transplantée » dans les locaux du Centre culturel Joseph Kessel. L’occasion pour ces 18 enfants de se plonger dans le monde de la musique.

s Les photos prises par les Villepintois et Villepintoises dans le cadre d‘un atelier photo organisé par le Centre Social André Malraux seront visibles jusqu’au 17 mars au Centre Culturel.

s C’est le 16 février qu’Alou Diarra, ancien capitaine de l’équipe de France de football, originaire de Villepinte, a inauguré « Teams 5 », complexe de foot en salle installé à Roissy-en-France. Avec quelques grands noms du foot actuel, dont Steve Mandada, en arrière-plan sur la photo.

s Petit retour en janvier, le 29 plus précisément, avec la remise des prix du concours des maisons illuminées aux Espaces V. Cette année, 110 Villepintois étaient inscrits.

s Une vraie performance d’acteur manipulateur pour Jean Sclavis, sur la scène des Espaces V le 14 février pour les « Fourberies de Scapin ».

s Le traditionnel thé dansant a rassemblé comme chaque année plus de 200 participants le 19 février aux Espaces V (soit 68 personnes de plus que l’année 2011)

VIllEpINTE cITOyENNE / N° 40 / MARS 2012

19


REpORTAGE

VACANCES D’HIVER

IMAGES

Les jeunes villepintois aux Sports-Vacances Les vacances de février ont rimé avec amusements, découvertes et sports pour les participants aux sports-vacances de Villepinte. Le rendez-vous quotidien des enfants autour de plusieurs disciplines proposées chaque jour les a divertis du lundi au vendredi pendant deux semaines.

L

'enthousiasme et l’excitation étaient au rendez-vous durant ces vacances d’hiver, bien qu’elles aient été « trop courtes » au goût des jeunes villepintois. Les activités sportives, animées par les éducateurs du Service des Sports, ont su répondre aux attentes des enfants et de leurs parents. En effet, les enfants se sont vus proposer une palette de sports impressionnante et variée visant principalement à les distraire et à assurer l’apprentissage des différents sports proposés. À 5,60 euros la semaine et le stage « savoir nager » complètement gratuit, les 24 places prévues pour chaque stage ont très vite été pourvues pour ces vacances d'hiver. Et ce n'est pas tout, les seniors de Villepinte étaient eux aussi gâtés: des séances de gym, de randonnée, de musculation, de natation ainsi que des sorties au bowling étaient organisées. Replongeons donc ensemble dans l’ambiance des sports-vacances!

20

VIllEpINTE cITOyENNE / N° 40 / MARS 2012

Un programme bien chargé ! Pour satisfaire tout le monde, la mairie, qui offre aussi tout au long de l'année différentes activités sportives notamment avec l'École Municipale des Sports, proposait cinq stages à thèmes aux Villepintois âgés de 6 à 15 ans. Il y en avait pour tous les goûts, avec entre autres de la natation et de l’équitation. « L'idée principale étant de faire connaître tous les sports au plus grand nombre d'enfants inscrits à cette session, et que chacun puisse s'essayer à chaque discipline au cours de l'un des trois stages multisports proposés » indique Arnaud Cattenoy, responsable des animations et de l'E.M.S. au sein du service des Sports de la ville. En effet, ces stages étaient rythmés par trois disciplines journalières et étaient programmés de 13h30 à 17h30. C’est lundi 20 février que l’aventure a commencé. Pour cette première semaine, un groupe d’enfants âgés de 9 à 12 ans était attendu au centre

équestre du Château Bleu ! Au même moment, au gymnase Victor Hugo, on était tout excité d’arriver au sommet du mur d’escalade! Le lendemain, les uns se sont essayés au patin à glace pendant que d'autres ont plongé dans les bassins de la piscine...

Les prochains rendez-vous. Le succès est immédiat auprès des parents et des enfants qui en redemandent encore! Plusieurs stages identiques seront de nouveau proposés durant les vacances scolaires. Permettre à un maximum de Villepintois de découvrir des disciplines qu’ils ne connaissaient pas forcément en leur laissant le choix, c’est aussi là tout l’intérêt du Service des Sports de Villepinte. n Informations et inscriptions auprès du Service des Sports, 5, rue Pierre-Audat ou au 01 43 84 84 51. Tarif : 5,60 euros la semaine par enfant.


VILLEPINTE D'HIER ET D'AUJOURD'HUI

HISTOIRE

pAUSE

Le jardinage quésaco ? Pour la mère de famille, nourrir ses enfants pendant l’Occupation est un véritable casse-tête. Les aliments disparaissent des étalages dans les boutiques, tandis que l’Etat français réglemente leur distribution par de nombreuses lois et circulaires. La ville de Villepinte conserve dans ses Archives un document symbole de cette période de restriction : la carte de jardinage.

C

onséquence directe de l'occupation allemande et de l'arrêt des échanges commerciaux, la France connaît, dès 1941, une période de pénurie qui va déboucher sur la mise en circulation de cartes de rationnement. Si l’idée de la mise en place par l’Etat des cartes de rationnement apparaît déjà pendant la « Drôle de Guerre », elles ne seront pas mises en service avant l’Occupation.

Le rationnement des denrées. Cela n’empêche pas le rationnement de certaines denrées comme le sucre dès le 11 mars 1940 et les produits laitiers le 31 juillet 1940. Les cartes de rationnement sont en fait distribuées à la population civile à partir du 18 septembre 1940, trois mois après la signature des armistices avec l’Allemagne et l’Italie. Dès la fin de l’année 1941, tous les biens de consommation ne peuvent être acquis qu'en échange de tickets attribués aux citoyens en fonction de la composition de la famille (E : nouveau-nés, V : vieillards...). L’instauration de la carte de jardinage. Le 25 juillet 1942, le secrétariat d’Etat à l’agriculture et au ravitaille-

ment institue un nouveau type de carte : la carte de jardinage. Délivrée par la mairie du lieu où est situé le jardin, elle fixe les modalités de distribution des semences. Elle remplace les cartes qui étaient distribuées depuis 1940 par le « Secours National », qui a pris l’initiative de cette formule en zone occupée et qui a subventionné les Associations de Jardins Ouvriers et les Sociétés d’Horticulture. Seuls les exploitants d’un jardin familial ou ouvrier, les agriculteurs pour leur jardin potager ou les collectivités cultivant un terrain pour leur membre, peuvent obtenir cette carte, sous réserve que les produits récoltés soient destinés uniquement aux besoins des personnes vivant du jardin. La carte de jardinage donne droit à la délivrance de semences, d’engrais ou bien encore d’outils. Elle permet également d’obtenir des feuilles de tickets de « semences », dont la quantité varie en fonction du nombre de personnes vivant au foyer et la superficie du jardin. La généralisation de cette carte, comme de tous les autres tickets de rationnements, vise à une répartition équitable des produits entre tous. Le rationnement alimentaire ne prend fin que le 30 novembre 1949 avec la suppression du haut-commissariat au ravitaillement. C’est la fin de neuf années de restrictions.

« Le jardinage à Villepinte ». Les Archives de Villepinte conservent de nombreuses demandes de carte de jardinage pour la période 1942 à 1947. La plupart émanent de propriétaires de terrains situés au Vert-Galant, au Clos Montceleux ou bien encore à Bellevue. Bon nombre de ces propriétaires n’habitent pas Villepinte, mais pour environ 90% d’entre eux à Paris. « J’ai absolument besoin de plants de pommes de terres et les établissements Truffaut, où je suis client […] me déclarent ne pas pouvoir me fournir de plant sans le ticket à cet effet », demande une personne soucieuse de recevoir au plus vite sa carte de jardinage. Un certain G. Baussart, prisonnier de guerre entre 1940 et 1945 s’étonne de ne pas avoir reçu sa carte : « […] pourtant je dois être inscrit sur vos registres, car le percepteur d’Aulnay me réclame bien mes impôts depuis 1940 ». n Carte de jardinage avec sa feuille de tickets « semences », 1942 (Archives municipales de Villepinte, 4Q251)

VIllEpINTE cITOyENNE / N° 40 / MARS 2012

21


PETITES ANNONCES

Hôtel de Ville et renseignements généraux : 01 41 52 53 00 l Antenne Mairie du Vert-Galant : 01 48 61 86 30 l Centre Culturel Joseph Kessel : 01 55 85 96 10 l Conservatoire à rayonnement communal : 01 55 85 96 20 l Centre municipal de prévention et de santé : 01 43 85 96 09 l Mission locale : 01 41 52 53 69 l Piscine municipale Agnès Béraudias : 01 43 85 37 86 l Politique de la ville : 01 41 52 53 40 l Service jeunesse : 01 41 52 53 10 l Service logement : 01 41 52 53 55 l Service des sports : 01 43 84 84 51 l Services techniques : 01 41 52 53 53 l

d’expérience, cherche emploi et travaux chez particuliers. Tél. : 01 48 60 09 44

l Donne cours d’anglais pour tous

les niveaux. Disponible immédiatement Tél. : 06 30 41 16 45 ou 06 46 65 62 84

l Donne cours dans les matières

suivantes : français, anglais, tous niveaux jusqu’à la Terminale. Donne cours d’informatique : Word, Excel, Powerpoint. Déplacement possible. Tarif : 20 €/h. Tél. : 06 61 85 43 67

Vente

l Villepintois recherche don de voiture pour effectuer de petits déplacements pour aller travailler. « Si votre voiture ne vous sert plus, merci de penser à moi ». Roland. Tél. : 06 77 32 95 26

l Vêtements fille de 4 à 6 ans, très bon

l Recherche personne sérieuse et soignée pour 3 heures de ménage par semaine (H/F). Emploi rémunéré par Chèque Emploi Service Universel. Quartier "Les Mousseaux". Tél. : 06 77 90 47 50 (aprè s 19h)

l Personne titulaire du C.A.P. Petite enfance cherche enfant(s) à garder sur Villepinte et communes voisines. A partir de 1 an si possible. Tél. : 06 49 12 10 12

URBANISME

Assistantes sociales : 01 43 83 03 63 l Centre anti-poisons : 01 40 05 48 48 l Commissariat de Police : 01 49 63 46 10 l Eaux (urgence) : 0811 900 400 l Urgence Gaz : 0 810 433 093 l Urgence Electricité : 0 810 333 093 l Hôpital R. Ballanger : 01 49 36 71 23 l Parc des Expositions : 01 48 63 30 30 l Police Secours : 17 l Pompiers ligne de ville : 18 ou 01 48 60 61 10 l RATP : 32 45 l Samu : 15 ou 01 48 31 15 15 l SNCF grandes lignes : 08 92 35 35 35 l Police Municipale : 0800 093 420 l

Recherche

Services

l Carreleur retraité, 45 ans

NUMÉROS UTILES

pRATIQUES SERVICES MUNICIPAUX

INFOS

état pour hiver et été, de 1 à 3 € selon pièce. Livres de 1 à 7 ans, plus magazines Mickey, Picsou et autres, de 50 centimes à 2 €. Tél. : 01 43 85 75 18

l Ensemble poussette noire et rouge, cosy et protection. 40 € Tél. : 06 49 12 10 12

Villepinte

Si vous souhaitez publier une petite annonce citoyenne dans «Villepinte citoyenne » du mois prochain, vous devez faire parvenir votre texte avant le 15 de chaque mois, en donnant les termes de votre annonce, vos coordonnées et votre numéro de téléphone. Vous pouvez communiquer les textes : l par courrier à l’adresse suivante : Mairie de Villepinte Service communication - Place de l’Hôtel-de-Ville - 93420 VILLEPINTE l par téléphone au 01 41 52 53 01

Nouvelle législation sur le calcul de surface La réforme de la surface de plancher de référence en urbanisme entre en vigueur à compter du 1er mars 2012. A compter de cette date, la « surface de plancher » sera l’unique référence pour l’application de l’ensemble des règles d’urbanisme nécessitant auparavant un calcul des surfaces des constructions en SHOB* ou en SHON*. Définition : la surface de plancher d’une construction est égale à la somme des surfaces de plancher closes et couvertes, sous une hauteur de plafond supérieure à 1,80 m, calculée à partir du nu intérieur des façades, après déduction, sous certaines conditions, des vides et des trémies, des aires de stationnement, des caves ou celliers, des combles et des locaux techniques ainsi que, dans les immeubles collectifs, une part forfaitaire des surfaces de plancher affectées à l’habitation (voir article R.112-2 du Code de l’urbanisme). Procédure simplifiée pour les projets d’extension jusqu’à 40m² : un décret du 5 décembre 2011 relatif aux formalités à accomplir pour les travaux sur constructions existantes prévoit qu’à compter du 1er janvier 2012 les projets d’extension jusqu’à 40 m² d’une construction existante en zone urbaine seront dispensés d’un permis de construire, seule une déclaration préalable sera désormais nécessaire (sous réserve de ne pas dépasser les 170 m² de surface totale). Les différentes autorisations Travaux sur constructions existantes ayant pour effet de créer

Travaux n’ayant pas pour effet de porter la SP* au-delà de 170 m²

Travaux ayant pour effet de porter la SP* au-delà de 170 m²

Une SP* inférieure à 5 m²

Dispense

Dispense

Une SP* à 5 m² et inférieure ou égale à 20 m²

Déclaration préalable

Une SP* à 20 m² et inférieure ou égale à 40 m²

Déclaration préalable

Permis de construire

Une SP* supérieure à 40 m²

Permis de construire

Permis de construire

* SHOB : Surface Hors Œuvre Brute * SHON : Surface Hors Œuvre Nette * SP : Surface de Plancher

22

Déclaration préalable

VIllEpINTE cITOyENNE / N° 40 / MARS 2012

Pour tous renseignements, contacter le service urbanisme au 01 41 52 53 00


Christophe BORGEL Maire-adjoint en charge de la vie des quartiers, du lien intergénérationnel, de la démocratie locale et de la tranquillité publique Le vendredi de 14h30 à 18h30 sur rendez-vous

ÉTAT-CIVIL

S DE GARD

Nelly ROLAND IRIBERRY Maire et 1è re Vice-Présidente de la Communauté d'Agglomération Terres de France Le vendredi après-midi de 14h à 18h Hôtel de Ville sur rendez-vous

INFOS

Mariages Chantal LE BRUN et Jean-Luc GUILLOU Nadjema AHAMADA et Mouhtar Kassim ALI SAMBAOUMA Josiane ANGOULVANT et Michel MAILLARD Kahina AKIR et Abdelmajid TINFOU

Les dispositions de l'article 9 du Code Civil s'opposent à la divulgation de tout élément de vie privée d'une personne sans le consentement de celle-ci. Les données d'état civil ne peuvent être publiées que si les intéressés ont préalablement formulé leur accord par écrit.

Pierre FAGUIER Maire-adjoint en charge de l’action sociale, de solidarité et de la santé Sur rendez-vous Marie-Thérèse HUBERT Maire-adjointe en charge de l’enfance, de la petite enfance et des séjours Le mardi de 15h30 à18h - Hôtel de Ville sur rendez-vous Jeanne-Camille BROU Maire-adjointe en charge du développement économique, de l’emploi et de la formation Le jeudi de 10h à 12h et de 14h à 17h et le vendredi de 10h à 12h Jean-Marc NAUMOVIC Maire-adjoint en charge de l’urbanisme, des travaux neufs, de la gestion et de la rénovation du patrimoine Le mardi de 15h30 à 17h30 - Service urbanisme sur rendez-vous Isabelle REYDANT Maire-adjointe en charge des Finances Sur rendez-vous

Abdelkader ARRAHMANE Maire-adjoint en charge de la culture et des fêtes Ouazzanya MALKI Maire-adjointe en charge des relations internationales, de la coopération décentralisée et des jumelages Jean-Luc TERREYRE Maire-adjoint en charge du développement durable, des eaux, de la gestion des déchets, de la biodiversité urbaine et des espaces verts Danièle ILLOUZ Maire-adjointe comité de quartiers, en charge des affaires scolaires et du personnel communal Le jeudi de 14h à 17h sur rendez-vous Dominique ROBERT Maire-adjoint comité de quartiers, en charge du commerce et de l’artisanat Le vendredi de 14h30 à 18h sur rendez-vous Jean PORTA Conseiller délégué à l’urbanisme opérationnel, aux cérémonies, aux anciens combattants, au devoir de mémoire, à la culture de paix Le 1er mercredi du mois de 9h à 12h - Hôtel de Ville Les 2ème, 3ème et 4ème mardis du mois de 9h à 12h - Service urbanisme Sur rendez-vous Claude CHIROUSE Conseiller délégué à l’action sociale Sur rendez-vous Marie-Claude POUCHIN Conseillère déléguée au logement et aux retraités Le mardi de 9h à 11h sur rendez-vous auprès du Secrétariat des Elus Daniel PALCY Conseiller délégué à la voirie, la propreté, aux transports, à la circulation et à l’assainissement Kristina WEIDEMANN-ROUSSEAU Conseillère déléguée à la petite enfance Morgane OUDDAH Conseillère déléguée à la Jeunesse

Prendre rendez-vous auprès du secrétariat des élus : 01 41 52 53 00

PERMANENCES

Naïma BOUSSELIT Maire-adjointe en charge de la politique de la ville et rénovation urbaine

PHARMACIE DE GARDE

Arnaud KERAUDREN Maire-adjoint en charge du sport, de la jeunesse et de la vie associative Le lundi soir sur rendez-vous

LA DÉCHETTERIE

PERMANENCES DES ÉLUS

pRATIQUES

Tous les dimanches et jours fériés Pharmacie Dargent 21, avenue de la Gare Villepinte Tél : 01 48 61 59 99 l

Impôts : 6 mars 2012, de 14h à 16h sans

rendez-vous.

Avocats : 5 et 14 mars 2012, de 18h à 19h sur rendez-vous. l Notaires : 7 et 21 mars 2012, de 14h30 à 15h30 sur rendez-vous. er l S.O.S. Victimes : jeudis 1 , 8, 22 et 29 mars 2012, de 9h à 12h30 sur rendez-vous. l ADIL : 21 mars 2012, de 9h à 12h20 sur rendez-vous. er l Point Info Energie : jeudis 1 , 8, 22 et 29 mars 2012, de 14h à 20h sans rendez-vous. l

Bd, Laurent et Danièle Casanova

Tél. : 0 800 10 23 13 L’accès à la déchetterie est gratuit pour les Villepintois. Les usagers doivent présenter un justificatif de domicile.

Horaires d’ouverture Du 1er novembre au 30 avril l Lundi : 9h-12h et 15h-18h l Mardi : 9h-14h l Mercredi : 9h-12h et 15h-18h l Jeudi : 9h-14h l Vendredi : 14h-18h l Samedi : 10h-18h l Dimanche: 10h-14h La déchetterie est fermée les jours fériés. Rappel : pour les encombrants, ramassage sur rendez-vous. Contactez le 0 800 10 23 13.

VIllEpINTE cITOyENNE / N° 40 / MARS 2012

23


TRIBUNE

EXpRESSION DES GROUpES pOlITIQUES Groupe de la gauche citoyenne, communiste et écologique : Nelly Roland Iriberry, Pierre Faguier, Marie-Thérèse Hubert, Isabelle Reydant, Naima Bousselit, Arnaud Keraudren, Jean-Luc Terreyre, Jean Porta, Marie-Claude Pouchin, Daniel Palcy, Dominique Robert, Pierre Jean-Baptiste, Lahcen Essaid, Sabine Boury, Céline Massengo et Brigitte Arri. Un budget municipal de service (au) public, responsable et tourné vers l’avenir La majorité municipale vient de voter le budget 2012. Le contexte est difficile : le gouvernement de droite diminue de manière drastique les dotations pour notre ville - moins 840 000 euros - et dans le même temps, le Département annonce un moratoire sur ses subventions aux projets d'équipements nouveaux. Malgré cette mauvaise conjoncture nationale, nous continuons de miser sur l’avenir, en proposant plus de service public aux Villepintois. Outre les travaux d’entretien et de rénovation indispensables du bâti, des voiries et des espaces publics, nous poursuivrons cette année les travaux d’accessibilité des bâtiments publics et de la voirie aux personnes à mobilité réduite. Nous poursuivons également nos efforts en faveur du développement durable en équipant cette année le COSEC de panneaux photovoltaïques. Après la crèche du Château d’eau qui ouvrira bientôt ses portes, de nouveaux grands investissements sont à l’ordre du jour : l’extension de l’école Vert-Galant 2, la reconstruction de l’ALSH les Fontaines, la construction d’une nouvelle structure d’accueil pour les jeunes sur le quartier des Mousseaux. Des équipements pour nos enfants, et pour notre jeunesse, dans un esprit de solidarité et de confiance dans le potentiel de notre ville. Et, n’en déplaise à la droite, qui, n’ayant rien fait pendant le précédent mandat, nous taxe aujourd’hui à tort de laxisme, notre politique est des plus responsables : cette année, sans pour autant augmenter nos taux de fiscalité locale, les recettes de fonctionnement progresseront plus vite que les dépenses, et notre endettement restera très mesuré. Parce que rigueur dans la gestion ne rime pas nécessairement avec conservatisme, nous faisons chaque jour la démonstration qu’une politique volontariste peut être menée dans notre ville, dans le sens du service (au) public, sans remettre nullement en cause les grands équilibres budgétaires indispensables à la pérennité de notre action.

Groupe des élus Socialistes et Radicaux de Villepinte : Gonzalo Chacon, Christophe Borgel, Jeanne-Camille Brou, Trieu-Vinh Van, Karima Malki, Danièle Illouz, Lydia Suzan-Cyprien, Melissa Youssouf. Les 500 signatures, mode d’emploi : La question des 500 signatures revient systématiquement à l’occasion des élections présidentielles et 2012 n’est pas l’exception. Une règle simple a donc été instaurée : Pour pouvoir se représenter, un candidat devrait obtenir 500 signatures d’élus, provenant d’au moins 30 départements différents. L’objectif est d’écarter toute candidature fantaisiste et d’éviter de se retrouver avec une centaine d’engagements. Seuls les élus peuvent apporter leur soutien, c’est-à-dire les maires, mais aussi les députés, les sénateurs, les parlementaires européens, les conseillers généraux et régionaux, ainsi que des membres de l’Assemblée. Au total, il y a donc plus de 47 mille représentants qui peuvent signer. D’un point de vue statistique, il ne peut y avoir systématiquement que 80 candidats. Mais ce chiffre est purement théorique, puisque la plupart des élus refusent d’apporter leur soutien à un quelconque candidat. Les parrainages représentent donc un système de filtrage décidé dès le début de la Vème République. Cependant, ce système a ses limites. En effet, pour éviter une multitude de candidatures, les grands partis font pression sur les élus pour qu’ils n’accordent pas leurs parrainages aux petits candidats. Puisque les noms des signataires sont rendus publics, les maires craignent, soit des sanctions des électeurs, soit des pressions des grands partis. Des solutions existent pour pallier ces dysfonctionnements. Plusieurs candidats sont favorables à l’anonymat des parrainages, alors que certains aimeraient que les citoyens puissent parrainer eux-mêmes les candidats. A deux mois du premier tour, une majorité des candidats à l'élection présidentielle est encore loin d'avoir obtenu le nombre requis de parrainage. Le combat continue.

Europe Ecologie les Verts, avec Kristina Weidemann-Rousseau, rédigé par Claude Chirouse. Pic de consommation électrique Sobriété et efficacité, les solutions sont aussi simples qu’écologiques. Chaque gros hiver, la France se retrouve paralysée par l’irresponsabilité de la politique énergétique mise en place et perpétuée par les gouvernements successifs. Le tout nucléaire associé à une trop forte proportion de chauffage électrique, handicape fortement les ménages français tant dans leur confort qu’au niveau de leurs sous. Une situation dénoncée depuis longtemps pas les écologistes. Cette précarité énergétique devrait appeler à une réaction circonstanciée. Mais au lieu de cela, on culpabilise à chaque fois le quidam en l’appelant à faire des efforts. Il en faut certes des efforts mais il faut surtout lutter contre le gaspillage électrique : les gisements d’économie sont partout. Par exemple, les nouveaux panneaux publicitaires vidéos vus dans le métro parisien consommant chacun autant que six français ; ne peut on pas les neutraliser au moins temporairement, personne ne s’en plaindra. De nombreuses autres enseignes aussi nombreuses qu’inutiles devraient être coupées par civisme et ne parlons pas de milliers de mètres carrés de bureaux éclairés la nuit ? Aussi les collectivités territoriales devraient limiter l’éclairage public là où il est loin d’être nécessaire. Alors que l’on risque un black out, dans certains régions ; Bretagne ou Paca (Provence, Alpes, Côtes d’Azur) ; rien n’est fait. Notre gouvernement est irresponsable. Le chauffage électrique : actuellement, il occupe 31 % des logements, un record européen et on continue à le favoriser : en 2009, 80 % des logements français ont été équipés de chauffage électrique ; pourquoi ? parce que nos élites réfléchissent à court terme, et parce qu’il faut bien écouler des surplus engendrés par nos centrales nucléaires en temps normal. Le chauffage électrique est le premier responsable des pics de consommation et à quel prix ? Il est surtout avantageux pour les propriétaires puisque peu cher à l’installation. Par contre pour le locataire qui fait les frais du manque de rénovation thermique de son logement….. parce que le propriétaire n’a pas jugé utile d’investir. Heureusement l’étiquetage énergétique dans l’immobilier devrait mener à un changement de stratégie des propriétaires ; on l’espère. En attendant remercions nos voisins suisses et allemands qui nous revendent de l’électricité ; la situation serait désespérée autrement.

Expression libre du groupe « Villepinte à Cœur », rédigé par Daniel Laurent. Gouverner, c’est prévoir Cela fait 4 ans que la majorité municipale pratique la politique de Gribouille, guidée par sa seule idéologie : - des achats inconsidérés de matériels automobiles, le parc passant d’une centaine de véhicules en 2007 à 153, aujourd’hui, soit une cinquantaine de véhicules de plus depuis 2008. En moyenne une douzaine de véhicules supplémentaires par an, un par mois ! - des embauches massives, au nom de l’emploi et du service à rendre aux Villepintois. La masse salariale a tellement augmenté que Mme Nelly Roland annonce, elle-même, qu’elle doit la baisser impérativement. Aveu d’un échec de sa politique aux frais des Villepintois. Réduire les revenus des agents communaux pour corriger des dérives budgétaires depuis 2008 ? C’est la majorité de gauche qui fait du personnel une variable d’ajustement. Lors de la discussion du Budget de la commune, au Conseil municipal du 8 février dernier, nous avons voulu dire toutes les critiques que nous avions à formuler. Mme Nelly Roland nous a trouvés trop long et inintéressant. Impossible d’aller au bout de notre intervention. C’est la démocratie locale actuelle ! Il ne faut surtout pas dire que les finances de la Ville sont à bout de souffle. La règle d’or d’un budget communal veut, que pour son fonctionnement, les recettes d’une commune soient supérieures aux dépenses. L’écart n’est plus que de 3,6 M € en 2012. De 2001 à 2007, il était en moyenne de 5,7 M €. Consciente, trop tard, de cette dérive, la majorité actuelle veut redresser l’autofinancement grâce à la réduction des charges de personnel. Étonnante déclaration pour une majorité dite de gauche. De la même façon la politique d’abattements sur la taxe d’habitation qu’a Villepinte, la plus généreuse de l’ensemble des communes de Seine-Saint-Denis, que nous devons à M. Lefort et à son équipe, dont faisait partie Martine Valleton, risque de disparaître à cause de l’intercommunalité. Si des Villepintois perdent cet avantage social, ils le devront aux majorités municipale et intercommunale de gauche. La cerise sur le gâteau, c’est le poste des dépenses imprévues pour 2012 que la majorité municipale a fixé à 8.671,00 €, pas plus, pas moins. Voilà où nous en sommes d’une déroute budgétaire prévisible et non anticipée. Après avoir chanté tout l’été des 4 premières années de mandat, la majorité municipale doit maintenant valser.

Chaque auteur engage sa responsabilité quant au contenu de ses articles.

24

VIllEpINTE cITOyENNE / N° 40 / MARS 2012


A VOIR SUR lE SITE

clIc

Sur le site Internet Ce mois-ci, sur le site Internet www.ville-villepinte.fr, vous pourrez faire le plein de nouveautés à découvrir… Ce dernier vous offre une actualité permanente au travers de vidéos, photos, articles et la création de nouveaux outils. Explications en images. Résultats sportifs Dans la rubrique « Sport », une page a été spécialement conçue pour afficher les résultats de tous les évènements sportifs ayant lieu sur Villepinte. Tournoi de tennis, championnat de handball, match de basket… Vous y trouverez également à l’avenir des interviews, des portraits et des zooms sur des clubs villepintois.

Newsletter Depuis quelques mois, une newsletter est disponible sur le site. Elle permet de rester informé sur les évènements à venir et de revenir sur les évènements passés.Vous pouvez vous inscrire sur le site en y déposant votre adresse e-mail. Chaque début de mois, vous recevrez par mail cette newsletter d’information.

Formulaire d’inscription Vous souhaitez participer au Marché du Terroir, les 30 et 31 mars ? Avoir un stand le temps d’un week-end c’est possible ! Il vous suffit de remplir un formulaire en ligne depuis la rubrique « inscription » en page d’accueil.

Wafae Hamouti en vidéo

Dans la rubrique culture et conservatoire, vous pourrez découvrir la vidéo d’une jeune chanteuse, Wafae Hamouti, à la voix surprenante. Une interprétation bluffante qui a laissé le public des Espaces V sans voix lors du Super Loto organisé par le CSC Villepinte.

www.ville-villepinte.fr Comme chaque mois, vous retrouverez les actualités à venir en page d’accueil, les retours photos des évènements passés ainsi que la vidéo du mois. Bonne navigation !

VIllEpINTE cITOyENNE / N° 40 / MARS 2012

25


Prêts pour les vacances Pour les 6 - 17 ans

Inscriptions à partir du

2 avril 2012

Renseignements au 01 41 52 53 00 - www.ville-villepinte.fr GUIDE DES SÉJOURS D’ÉTÉ DISPONIBLE AU SERVICE ENFANCE/EDUCATION


!! %

'% #&

* +

/

,* ", ,*& ( !"

&"%( - +%# +%# +0!.%-

)$"+ "#)+%'0 0, %+"

1 1

/

! " #

#

"

#

LUNDI 12 MARS

' &! $ " %%% $ $

! $ "

à 20h30

vendredi 16 mars

Fabienne Thibeault

" SIXTI'ES, SEVENTI'ES " Que des tubes!

La Troupe

MERCREDI 21 MARS

VIllEpINTE cITOyENNE / N° 40 / MARS 2012

« Ca m’dit de lire » 11h - Public : de 8 à 13 ans - Gratuit Médiathèque Audition de la classe des cordes inter-classes 18h30 - Gratuit Conservatoire

SAMEDI 31 MARS

Concert Enzo Enzo 20h30 - Tarif plein : 14 € Tarif réduit : 10 € Espaces V Roger-Lefort

VENDREDI 30 MARS

Marché du terroir Vendredi de 10h à 19h30 et samedi de 10h à 19h Gare du Vert-galant

VENDREDI 30 ET SAMEDI 31 MARS

Atelier multimédia adulte 10h à 12h - Gratuit, sur inscription Médiathèque Ciné-Conte « inspiration africaine » 14h30 - Public : dès 8 ans. Gratuit, sur inscription Médiathèque

MERCREDI 28 MARS

Animations commerciales 10h à 13h et 15h à 19h Avenue de la gare et place de la gare

DU 27 AU 31 MARS

Exposition : Kveta Pacovska s’affiche Entrée libre - Galerie d’Exposition

Abonnez-vous à la lettre d’information municipale sur le site de la ville www.ville-villepinte.fr

Derniers jours pour les inscriptions scolaires Pause café : parlez handicap Service Enfance/Education 10h à 11h30 - Espace Jacques-Prévert

DU 27 MARS AU 28 AVRIL

Vendredi 10h/19h30 Samedi 10h/19h

Plus d’infos sur www.ville-villepinte.fr

Avenue de la Gare et place de la Gare 10h-13h et 15h-19h

Du mardi 27 mars au samedi 31 mars

commerciales

et Animations

2012

Gare RER du Vert Galant

terroir

du

/31

é 30mars h c r a m

Heure du conte - Isabelle Sauer « Dis pourquoi, dis comment » 10h30 - Public : de 3 à 6 ans SAMEDI 3 MARS MARDI 13 MARS Gratuit, sur inscription - Médiathèque Atelier multimédia jeunesse Carte blanche à Gustave Akakpo, Les contes, Petits croissants - Chocolats chauds 11h à 12h - Public : de 8 à 13 ans avec Dâwa Litaabah-Kagita Lecture Spectacle « Ulûpi princesse chipie » Gratuit, sur inscription - Médiathèque 14h - Ferme Godier 10h30 - Public : dès 7 ans - Sur réservation Tarif : 2 € - La Ferme Godier LUNDI 5 MARS MERCREDI 14 MARS Conseil communautaire Atelier multimédia adulte Mini concert Jupiter & Okwess International 19h - Villepinte 10h à 12h - Gratuit, sur inscription 29ème Festival Banlieues Bleues 50, allée des impressionnistes - Entrée libre Médiathèque 15h30 - Entrée libre Galerie d’Exposition Tutti Frutti, auditions inter-classes Conservatoire DU 5 MARS AU 6 AVRIL 18h30 Gratuit Exposition pédagogique JEUDI 22 MARS Conservatoire sur les bonnes habitudes alimentaires Spectacle scolaire « La petite fille sur le toit » Antenne relais jeunesse - Entrée libre VENDREDI 16 MARS 10h et 14h30 - Public : à partir de 6 ans Quartier Fontaine Mallet Show étape - Atelier Fabienne Thibeault Tarif scolaire : 3 € « Sixti'es, seventi'es » DU 6 AU 17 MARS Soirée musicale autour du printemps 20h30 - Tarif unique : 8 € Exposition : œuvres d’Ange Ané Audition inter-classes Espaces V Roger-Lefort Entrée libre - Galerie d’Exposition 18h30 - Public : 12 à 15 ans Conservatoire SAMEDI 17 MARS MERCREDI 7 MARS Club des lecteurs Atelier multimédia adulte VENDREDI 23 MARS 14h30 - Gratuit 10h à 12h - Gratuit, sur inscription Festival country avec concert de Ian Scott Médiathèque Médiathèque 19h à 2h Projection du film « La Langue de Zahra » DIMANCHE 18 MARS Espaces V Roger-Lefort 14h30 - Gratuit, sur inscription - Médiathèque Tournoi Départemental de Tennis de Table SAMEDI 24 MARS Toute la journée - Gymnase Infroit SAMEDI 10 MARS Festival country, avec stages Atelier multimédia jeunesse LUNDI 19 MARS et concert de Sandy et les Prairie Dogs 11h à 12h - Public : de 8 à 13 ans Anniversaire de la fin de la Guerre d’Algérie à partir de 10h Gratuit, sur inscription - Médiathèque 17h45 - Rassemblement Parc, rue Charlemagne Espaces V Roger-Lefort Heure du conte « Le diwan des femmes intelligentes » Contes et chansons arabes MARDI 20 MARS Atelier multimédia adulte à la gloire des femmes 10h à 12h - Gratuit, sur inscription. Théâtre Le Technicien 16h - Tout public : dès 12 ans Médiathèque 20h30 Tarif plein : 25 € Tarif réduit : 18 € Gratuit - Médiathèque Espaces V Roger-Lefort L’heure des tout-petits ! Danse Hip-Hop - My Tati Freeze 20h30 - Tarif plein : 14 € - Tarif réduit : 10 € Concours fédéraux vétérans/Triplette pétanque 10h30 - Public : 0 - 3 ans et leurs parents Stade Guy Mousset Médiathèque Espaces V Roger-Lefort

DU 2 JANVIER AU 3 MARS

)& & %

"

a d n age 2 1 0 2 S R A M

La liste des manifestations n’est pas exhaustive, n’hésitez pas à consulter le site Internet de la ville : www.ville-villepinte.fr pour plus de renseignements.

27



Villepinte Citoyenne, n°40, mars 2012