Page 1

Un réseau social professionnel débarque en Afrique (Afrique Avenir 03/05/2011) Aujourd’hui, plus d’Africains ont accès à l’Internet grâce à la possibilité de se connecter via la téléphonie mobile. Selon certaines études, en surfant sur le web, la majeure partie d’entre eux se dirige vers des réseaux sociaux. Ce qui a logiquement intéressé le français Viadeo, réseau social professionnel, lequel a, depuis peu, ouvert sa première représentation africaine à Dakar. Cette installation n’est guère surprenante car, avant même que Viadeo n’atterrisse sur le continent noir, il comptait plus d’un million d’africains inscrits, dont la majeure partie vit dans les pays maghrébins à l’instar du Maroc (250 000 membres) ou de la Tunisie (100 000 membres). Déjà assez bien implanté en Afrique du Nord, Viadeo, en investissant le Sénégal, a clairement montré sa volonté de faire de même en Afrique noire. Et, avec déjà plus de 50 000 utilisateurs dans son pays hôte et 80 000 en Côte d’Ivoire, la mission n’est pas du tout impossible. Ainsi, pour attirer le plus possible, le réseau social tient compte des contraintes du milieu : il est par exemple possible de s’abonner pour 5 euros (7 dollars) le mois et avoir accès à l’entièreté du site. Ce qui arrange autant les recruteurs que les chercheurs d’emplois africains. En plus, Viadeo mise également sur la publicité pour faire des entrées supplémentaires. Mais, Viadeo devra encore batailler pour atteindre ne fut-ce que le cinquième des abonnés africains de certains réseaux sociaux non professionnels. C’est le cas de Facebook qui compte 17 millions de membres en Afrique. Vu l’importance de ses services pour la gestion de carrière, Viadeo pourrait également recourir à l’aide d’institutions publiques pour se faire connaître. Écrit par Mimouna Hafidh © Copyright Afrique Avenir Paru dans www.africatime.com

1

Un reseau social professionnel debarque en afrique  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you