Issuu on Google+

PROGRAMME D’ACTION M.N.S.D NASSARA 2010 – 2014 SIXIEME CONGRES ORDINAIRE

TILLABERI 07 AOUT 2010


I)

DES DISPOSITIONS GENERALES

01. Cette nouvelle édition du Programme d’action du MNSD-NASSARA s’inspire, comme les autres, de la philosophie fécondante de la Société de développement. 02. La société de Développement vise la construction d’une Nation Unie et Solidaire, tendue vers le même idéal et mue par une même volonté de progrès. Elle vise également la participation responsable de tous les nigériens et de toutes les nigériennes à la recherche de solutions aux problèmes de développement économique, social et culturel. 03. La stratégie d’action du Parti est le développement à la base, fondé sur la démocratie participative selon le triptyque Consultation, Concertation, Participation. 04. Le Programme d’action du Parti tient compte des défis majeur du 21e siècle marqué par la mondialisation et les progrès en matière de Droits de l’Homme, de démocratie et de bonne gouvernance. 05. Respectueux de la liberté d’entreprise, le Programme d’action du MNSDNASSARA s’inscrit dans la logique de l’économie de marché. Toutefois, il garantit un développement durable à travers la recherche de la croissance économique tout en tenant compte des préoccupations d’ordre politique, social, environnemental et culturel. A ce titre, la lutte contre la pauvreté, l’exercice de la bonne gouvernance politique, institutionnelle et économique ; la lutte contre le VIH/SIDA, le Paludisme et d’autres endémies ; la lutte contre la désertification en vue de la préservation de l’environnement ; la préservation de nos valeurs socioculturelles et la mystique du travail bien fait constituent le credo du MNSD-NASSARA. 06. Tout en basant le développement du pays principalement sur les efforts internes, le MNSD-NASSARA reste ouvert au reste du monde. Aussi, l’option du Parti en matière de politique extérieur consacre l’intégration territoriale, le bon voisinage et la défense des intérêts du peuple nigérien à travers une politique d’intégration harmonieuse du Niger à la sous région, à l’Afrique et au monde.

II)

DES GRANDES ORIENTATIONS DU PROGRAMME

10. Ouvert à tous les citoyens nigériens animés du même idéal d’édification d’une nation prospère pour l’instauration de la Société de Développement, le MNSDNASSARA détermine sa ligne politique en appliquant des dispositions des textes fondamentaux du Parti qui demeure le cadre de référence idéologique et la source principale de cette politique. 11. Le parti mettra tout en œuvre pour mobiliser les forces sociales en vue d’élever leur niveau de conscience pour une meilleure participation au développement économique et social du Niger.

2


12. L’objectif fondamental du MNSD-NASSARA est l’édification d’une nation unie et prospère à travers une démocratie participative la plus large et la plus effective possible fondée sur les principes de base que sont : la Concertation, la Consultation et la Participation. 13. Les organes et structure de participation du MNSD-NASSARA s’attacheront à tous les niveaux à développer la dynamique sociale indispensable à la réalisation des objectifs suivants : 131. la consolidation de l’unité nationale par la lutte contre toute velléité de régionalisme, de racisme, d’intolérance religieuse, de manifestation de clan et d’idéologie partition. Le MNSD- NASSARA veillera donc à ce que chaque nigérien quels que soient son origine, son sexe, sa langue, son lieu de résidence et ses convictions politiques, philosophiques et religieuses, accède avec le maximum de chance a un épanouissement harmonieux de son être par une jouissance complète de ses droits dans l’accomplissement de ses devoirs. 132. l’instauration d’une justice sociale par : l’égalité de tous devant la loi ; le respect par chacun de ses obligations de citoyen ; la jouissance des libertés fondamentales individuelles et collectives ; l’égalité de chance pour tous en particulier les couches les plus défavorisées ; 5. la juste numération du travail de chacun ; 6. la répartition équitable des biens et services de la nation en vue d’assurer un bien être individuel et collectif; 1. 2. 3. 4.

133. la mise en œuvre d’une politique de mobilisation de la jeunesse en vue de son épanouissement et sa pleine participation a l’édification nationale ; 134. la promotion et la responsabilisation de la femme afin de lui permettre de réaliser ses aspirations légitimes dans le cadre de la construction nationale ; 135. le développement d’une politique cohérente de promotion des travailleurs dans le cadre d’un dialogue permanent avec les partenaires sociaux ; 136. la promotion et l’organisation de la solidarité nationale ; 137. la consolidation des mécanismes de prévention, de gestion, et de règlement des conflits au plan national et sous-régional ; 138. la consolidation de la paix et de la sécurité au plan national, sous- Régional, Régional et international ; 139. l’établissement avec tous les peuples épris de paix et de justice, de relations d’amitié et coopération mutuellement avantageuse ; 14. Le MNSD-NASSARA appuiera la réalisation de la reforme administrative en vue d’instaurer une véritable administration de développement.

3


III)

DES OBJECTIFS DU MOUVEMENT NATIONAL POUR LA SOCIETE DE DEVELOPPEMENT AU PLAN POLITIQUE

Notre parti réaffirme son adhésion au combat pour la démocratie, la sauvegarde des droits de l’Homme et de ses libertés, au Niger, en Afrique et dans le reste du monde. DES FORCES SOCIALES 1. Cadre privilégie de mobilisation des populations en vue de l’édification nationale, le MNSD-MASSARA doit constamment adapter ses organes et structures aux mutations qui affectent la société nigérienne pour réaliser ses objectifs et créer une dynamique permanente d’action. Il se fera à travers : 10. le respect des options fondamentales définies par les textes fondamentaux du Parti ; 11. un choix judicieux des Hommes à tous les niveaux ; 12. un programme intensif de formation de ses membres ; 13. la libre expression des opinions et de sensibilités en son sein. 2. En outre, le Parti vise la satisfaction des besoins fondamentaux de l’Homme nigérien : alimentation, santé, éducation, culture, travail, habitat et sécurité, communication et information. 3. Dans cette perspective, Programme d’action du MNSD-NASSARA est fonde sur la reconnaissance du postulat selon lequel le développement me saurais être impose, encore moins réalisé de l’extérieur. Il s’agit d’organiser et de mobiliser les forces sociales au sein des structures de participation du Parti, qui constituent les cadres propices à l’épanouissement de potentialités individuelle et collectives. Il s’agit également de créer les conditions d’une mobilisation sociale plus large en faveur du développement et de l’amélioration constante de l’image du pays. 4. Le Parti portera une attention particulière aux groupes cibles ci- après ; femmes, jeunes, travailleurs ruraux et ceux du secteur moderne, personnes âges ou invalides. 5. Il accordera une place de choix à la résolution de leurs problèmes et oeuvrera à l’amélioration de leurs conditions de vie par la formation en vue de leur insertion dans les circuits économiques. 6. En ce qui concerne la femme en particulier, le Pari oeuvrera en vue de lutter contre toutes formes d à exclusion à l’égard des femmes. Le Parti oeuvrera par action approprier à leur pleine intégration dans tous les programmes de développement.

4


7. Ainsi, il portera une attention particulière à l’application de la politique nationale de la promotion de la femme et de l’enfant. DE LA JUSTICE 1. Le Parti veillera à restaurer une justice au service du droit et de l’équité qui passera par une révision profonde des systèmes judiciaire et pénitentiaire. 2. La justice sera dotée de ressources matérielles et humaines en rapport avec sa mission et sa vocation. 3.

une meilleure couverture judiciaire du territoire national sera recherchée en vue de rapprocher d’avantage la justice du justiciable. Ce besoin de rapprochement requiert une adaptation du droit aux réalités nationales. 4. En outre, l’accessibilité des populations aux avocats sera favorisée en déconcentrant le barreau. 5. les populations seront sensibilisées sur le fonctionnement du système judiciaire. 6. le Parti veillera à la préservation et au renforcement de l’indépendance du magistrat. 7. le Parti oeuvrera en outre à l’intégration juridique régionale. DE LA POLITIQUE EXTERIEURE

1. En matière de relations extérieures, le Parti veillera à la mise en œuvre d’une diplomatie de développement par l’affirmation de notre identité nationale et par une coopération diversifiée. Cette politique aura pour principes et objectifs : 10. le respect de la dignité et de la défense des intérêts du peuple nigérien ; 11. la mobilisation, la défense et la protection des nigériens à l’extérieur ; 12. le respect de l’indépendance et de la souveraineté des Etats ainsi que la non ingérence dans leurs affaires intérieures ; 13. l’attachement aux idéaux de l’Union Africaine, de l’Organisation de Nations Unies ; 14. l’attachement aux droits de peuple à disposer d’eux - même ; 15. la consolidation des relations amicales avec tous les pays épris de paix et de justice et notamment avec les pays voisins ; 16. la recherche des voix et moyens favorisant la construction de l’unité africaine et l’appui aux efforts d’intégration sous-régionale et régionale ; 17. la lutte pour la paix et la sécurité internationale ;

5


18. la promotion de la coopération Sud – Sud ; 19. le renforcement et la diversification de la coopération bilatérale et multilatérale, régionale et internationale ; 20. la promotion d’une politique active de bon voisinage. 2. A cette égard, le Parti favorisera une politique de défense des intérêts nationaux à travers notamment : la défense de l’intégrité du pays, la recherche de la sécurité, de la stabilité, de la paix au niveau sous – régional, régional et international. 3. Il oeuvrera à une coopération active dans le domaine de la lutte contre le terrorisme au niveau international. 4. De même, le Parti préconisera le renforcement d’une politique de coopération fondée sur l’égalité de droit et l’intérêt mutuel. La promotion d’une politique active de bon voisinage. 5. En vu de contribuer à la réalisation des principes et objectifs de la politique extérieur ainsi définis , le Parti établira des relations d’amitié et de coopération avec les mouvements ou partis politiques en Afrique et dans le monde partageant les mêmes idéaux. DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION 1. Le MNSD – NASSARA oeuvrera à développer une politique cohérente d’information et de communication. 2. En matière de presse, d’information et de télécommunication, le Parti veillera à la réalisation des objectifs suivants : 21. la promotion de la liberté de presse dans le respect des droits du citoyen ; 22. le soutien aux initiatives du secteur privé pour le développement des médias privés ; 23. la contribution des médias au renforcement de l’Unité Nationale ; 24. la poursuite et le renforcement des actions de sensibilisation, d’éducation et d’animation des populations aux actions de développement par l’extension des centres d’écoute collective ; 25. le renforcement des capacités d’intervention des structures d’information et de communication ; 26. le renforcement des structures régionales de collecte et de traitement de; l’information par une décentralisation accrue et une politique d’équipement volontariste et efficient 27. la contribution à l’amélioration de l’image de marque du Niger à

6


l’extérieur par une politique dynamique de promotion auprès des media étrangers ; 28. la modernisation et l’extension des infrastructures technologiques de production, d’émission et de diffusion en vue de désenclaver le pays afin de permettre à tous les nigériens des centres urbains comme ruraux, partout ou ils se trouvent sur le territoire national d’accéder aux messages radiophoniques et télévisuels ainsi qu’aux nouvelles technologies de l’information et de la communication ; 29. l’appropriation et l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (téléphone, radio, télévision, Internet, informatique, vidéo, cinéma, presse écrite, moyen de production et de diffusion etc.….) ; 30. la poursuite du développement des canaux de communication de proximité : radios rurales, radios communautaires, radios locales ; 31. l’organisation et la mise en réseau des radios locales et communautaires en vue d’améliorer la qualité de leurs prestations ; 32. le développement et le renforcement d’un partenariat en faveur du financement des médias.

DE LA REFORME ADMINISTRATIVE ET DE LA DECENTRALISATION 1. Pour accomplir correctement sa mission, l’Administration Publique doit être, au – delà de la gestion des affaires courantes, une véritable administration de développement. Elle le sera par l’instauration d’une éthique nouvelle, avec un personnel compétent, dévoué et soucieux du service public. 2. Cette administration de développement nécessitera un changement de mentalité de la part de tous. Elle doit être engagée, compétente pour servir avec efficacité le développement à la base a travers une décentralisation intégrale. 3. La politique de décentralisation, véritable réponse institutionnelle au problème de la participation responsable des populations aux actions de développement à la base, sera poursuivie et renforcée par le transfère progressif et réaliste des moyens humains et financiers aux entités décentralisées. 4. A cette égard, le MNSD – NASSARA donnera l’impulsion nécessaire aux reformes dans le respect des droits des populations et des collectivités dont les initiatives et la créativités seront en permanence encouragées et soutenues. DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DU DEVELOPPEMENT LOCAL 1. Dans la mise en œuvre de la politique de décentralisation le MNSD –NASSARA inscrira l’aménagement de l’espace rural dans la stratégie nationale de l’aménagement du territoire.

7


2. Il encouragera la participation et la responsabilisation des populations dans la gestion ainsi que la conservation des ressources disponibles au niveau de leurs terroirs. 3. Il visera à travers l’aménagement du territoire : 30. réduire les disparités régionales par une répartition équitable des investissements publics et privés ; 31. contenir l’exode rural en maintenant les populations dans leurs terroirs à travers des projets a haute intensité de main d’œuvre (HIMO) ; 32. responsabiliser les populations en les invitant à réfléchir et à élaborer elles – mêmes des programmes de développement adaptés à leurs besoins ; 33. adapter et généraliser la démarche (aménagement intégré de terroirs) impliquant la réalisation des schémas directeurs de développement régional.

DES FORCES DE DEFENSE ET DE SECURITE 1. La stabilité, la sécurité et la paix sont essentielles pour impulser tout développement durable. 2. Conscient du rôle des forces de défense et de sécurité pour le maintien de la paix et de la sauvegarde de l’intégrité territoriale, le Parti veillera à : 21. la formation des forces de défense et de sécurité aux valeurs démocratiques ; 22. l’amélioration des conditions de vie et de travail dans les casernes ; 23. un meilleur partenariat entre civil et militaire ; 24. la promotion d’activité productive pour assurer une meilleure intégration des forces de défense et de sécurité aux actions de développement économique et social. AU PLAN DES FINANCES ET DE LA GESTION DE L’ECONOMIE AU PLAN GENERAL 1. Les années 1990 marquent le début de l’exacerbation de la crise économique et financière qui sévissait au Niger depuis les années 80. 2. Les conséquences les plus préoccupantes de cette d��térioration de l’économie se sont faites dans tous les secteurs, rendant la situation et les perspectives des populations nigériennes précaires.

8


3. Le Parti accordera une attention particulière aux questions économiques et financières. DES FINANCES PUBLIQUES 1. La mobilisation des ressources financiers et l’amélioration de la gestion des Finances Publiques, base de toute indépendance économique, demeurent des objectifs clés du Programme du MNSD – NASSARA. 2. L’augmentation escomptée des recettes de l’Etat découlera : 21. d’une reforme fiscale adaptée a nos réalités économiques et qui permettra d’élargir l’assiette. 22. de l’instauration d’une justice fiscale ; 23. d’une lutte ardue contre la fraude, l’incivisme fiscal et l’interventionnisme ; 24. de la dotation des différentes administrations fiscales en moyens matériels et humains adéquats. 3. En matière de dépenses, le Parti veillera à une gestion rigoureuse des deniers publics et au renforcement des structures de contrôle de cette gestion. 4. Pour appuyer la décentralisation, le Parti oeuvrera à l’amélioration de la gestion financière des collectivités décentralises par : 41. le renforcement des capacités des collectivités à mobiliser et à gérer des ressources financières pour des investissements rentables ; 42. la définition d’une fiscalité locale appropriée ; 43. la réduction de l’impasse budgétaire dans laquelle évolue les collectivités territoriales ; 44. la mise en place d’un Programme d’Appui aux collectivités prévoyant des possibilités d’accès au crédit ; 45. la lutte contre la corruption et le détournement des deniers publics ; 46. la formation des futurs élus locaux pour une bonne gouvernance locale. DE LA MONNAIE, DU CREDIT ET DE L’EPARGNE 1. Le MNSD –NASSARA continuera de soutenir l’appartenance du Niger à l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Il militera pour une meilleure maîtrise de l’outil monétaire commun dans cadre régional et pour une plus grande convergence entre les objectifs de la politique monétaire communautaire et les exigences du développement économique national.

9


2. Dans le domaine du crédit, le Parti créera les conditions d’une meilleure intervention des institutions bancaires dans le financement des activités économiques à travers, notamment : 20. la poursuite de l’assainissement de la situation financière du tissu bancaire actuel ; 21. la création des conditions favorables à une meilleure bancarisation de l’économie ; 22. la mobilisation de l’épargne ; 23. la restauration d’un climat de confiance entre opérateurs économiques et établissement de crédit ; 24. une meilleure exploitation des opportunités dans le domaine de la bonification d’intérêt et garantie de prêts qu’offrent les institutions régionales et sous – régionales dont le Niger est membre et la redynamisation des structures nationales ; 25. la recherche de ligne de crédit extérieures adaptées et destinées en particulier au financement de l’agriculture, de l’artisanat, des petites et moyennes entreprises nationales et à l’entreprenariat des jeunes et des femmes ; 26. la création des conditions attractives pour les investisseurs étrangers, notamment ceux des pays voisins. 3. par ailleurs, en vue d’encourager l’insertion progressive du secteur financier Informel dans l’économie, le Parti recherchera des sources de financement alternatives au système bancaire classique. Il veillera, notamment, à la promotion des structures coopératives d’épargne et de crédit en milieu rural et la relance des activités de la caisse d’épargne et de crédit. DE LA PROMOTION DU SECTEUR PRIVE 1. Convaincu que le secteur privé est appelé à jouer un rôle moteur dans la croissance économique au Niger, le MNSD - NASSARA, entend par conséquent associer étroitement les opérateurs privés aux politiques de reformes facilitant un développement de ce secteur. 2. Les axes du programme s’articulent autour des actions suivantes : 21. l’élaboration d’un cadre juridique/institutionnelle fiscal incitatif pour le secteur privé; 22. la suppression de toutes les entraves administratives qui continuent de peser sur le secteur ; 23. l’élaboration d’un programme approprier de formation professionnelle ;

10


24. la recherche des lignes de crédit ; 25. la formation des cadres du secteur privé ; 27. le soutien au secteur privé; 28. la mise en place d’un système de garantie des risques pour faciliter l’intervention bancaire dans le financement du secteur privé . DE L’INTEGRATION ECONOMIQUE REGIONALE 1. Conformément a ses principes de politique extérieure, le MNSD – NASSARA attachera une grande priorité à l’intégration économique régionale avec tous les pays de l’Afrique de l’Ouest. A cet effet, il appuiera activement toutes les initiatives visant à faire évoluer les différentes organisations sous-régionales et régionales notamment l’UEMOA, la CEDEAO et l’Union Africaine en une véritable union économique. 2. C’est pourquoi, le Parti engagera le Niger avec l’ensemble de Etats Africains, à la recherche voies et moyens permettant la mise en place d’un système économique et monétaire intégré au niveau du Continent en tenant compte des Objectifs à chacun des Etats. AU PLAN DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DU DEVELOPPEMENT RURAL 1. Le MNSD-NASSARA accordera une priorité absolue à la promotion du monde Rural. Dans cette perspective, la politique du Parti visera trois objectifs Essentiels à savoir : 11. accroître substantiellement la productivité du secteur rural, par la Modernisation et diversification de la production afin de parvenir à la Sécurité alimentaire ; 12. sauvegarder, restaurer et améliorer la gestion de notre environnement ; 13. libérer notre économie rurale des facteurs contraignants notamment par : 130. la maîtrise des eaux de surface et des eaux souterraines ; 131. la lutte contre la désertification et les ennemis de cultures ; 132. la gestion rationnelle des systèmes agricoles et pastoraux ; 133. la mise en œuvre d’une politique foncière conséquente, notamment par la poursuite et l’intensification de l’application du Code Rural ; la participation et la responsabilisation des populations rurales dans leur propre développement ; 134. la sécurisation des producteurs par une politique de

11


commercialisation des produits à travers des structures fiables et des prix rémunérateurs ; 135. la facilitation de l’accès au crédit aux producteurs et autres professionnels des différentes activités rurales ; 136. l’encouragement à l’investissement privé dans le secteur rural ; la redynamisation des organisations à caractère coopératif afin qu’elles défendent au mieux les intérêts de leurs membres face aux exigences de la libéralisation des marchés ; 14. pour atteindre ces objectifs, des actions spécifiques seront menées : DANS LE DOMAINE DE L’AGRICULTURE 1. Il s’agira de : 11. renforcer et adapter la recherche agronomique, en vue de la mise au point et de la vulgarisation de nouvelles variétés répondant à la demande des producteurs ; 12. développer de nouvelles technologies accessibles aux producteurs ; 13. rechercher un environnement économique favorable aux groupes de producteurs leur permettant d’être des entités économiques viables appuyées et soutenues par des actions conséquentes en matière de formation, de prix et de crédit ; 14. valoriser les ressources en eau par l’adoption et la mise en œuvre d’une politique par : 140. la gestion adéquate des aménagement hydro - agricoles et l’extension des superficies irrigables ; la réalisation de retenues d’eau et barrages hydro -agricoles ; le développement des cultures irriguées notamment par la campagne agricole de saison sèche ; 15. rechercher et vulgariser tous les moyens de transformation et de conservation des produits agro-pastoraux adaptés aux conditions climatiques ; 16. mettre en œuvre une politique cohérente de développement de l’agriculture et de l’élevage en vue de leur intégration. 17. élaborer une stratégie de sécurité alimentaire qui assure la disponibilité de l’offre, l’accessibilité des produits alimentaires aux revenus les plus faibles et la constitution d’un stock de réserve au niveau paysan et au niveau national. 18. rechercher constamment les voies et moyens pour mieux préparer le pays à affronter et gérer efficacement les aléas nature

12


et minimiser leurs effets négatifs sur l’économie agricole. 19. réhabiliter les Centres de Promotion Rurale (CPR).

DANS LE DOMAINE DES RESSOURCES ANIMALES 1. Le développement de l’élevage vise les objectifs ci-après : 10. renforcer la recherche zootechnique et vétérinaire ; 11. améliorer la santé du cheptel par une augmentation de la couverture vaccinale et par des actions de dépistage ; 12. améliorer l’offre de produits et intrants zootechniques et assurer une meilleure diffusion par la mise en place d’un système d’approvisionnement adéquat ; 13. dynamiser les associations de producteurs pastoraux et accélérer la formation des éleveurs en matière de gestion des espaces pastoraux et d’exploitation du cheptel ; 14. poursuivre la mise en œuvre des programmes de développement de la zone pastorale en vue d’aboutir à une politique de gestion rationnelle des ressources naturelles ; 15. promouvoir et développer l’élevage semi - intensif et intensif ; 16. dynamiser, diversifier et rendre plus efficaces les circuits de commercialisation du bétail et des produits pastoraux afin d’assurer aux producteurs des débouchés et des revenus rémunérateurs ; 17. appuyer la production animal.

DANS LE DOMAINE DE L’HYDRAULIQUE 1. Les objectifs poursuivis sont les suivant : 10. assurer une meilleure couverture nationale en points d’eau tant en milieu urbain que rural et pastoral ; 11. mettre en place un système adapte de gestion et de maintenance des points d’eau ; 12. développer des techniques simples de maîtrise de l’eau de surface et de l’eau souterraine ;

13


13. développer la recherche en vue d’une meilleure connaissance des ressources hydrauliques ; 14. protéger la ressource en eau, la qualité de l’eau et les écosystèmes aquatiques ; 15. promouvoir le rôle du secteur privé et de la société civile dans la gestion du secteur ; 16. faire participer les populations à la conception et à la réalisation des infrastructures hydrauliques ; 17. valoriser les ressources en eau à travers une meilleure organisation des filières du secteur. DANS LE DOMAINE DE L’ENVIRONNEMENT 1. Le MNSD –NASSARA attachera une priorité à la protection de l’environnement et à la gestion durable des ressources naturelles. 2. C’est pourquoi il entend : 20. renforcer la sensibilisation, la formation axée sur l’éducation environnementale et la motivation des populations en vue d’une meilleur gestion des terroirs et d’une totale participation aux actions de lutte contre la désertification ; 21. intégrer la gestion de l’environnement dans un cadre de gestion globale de ressources naturelles en vue de l’amélioration des conditions écologiques du pays ; 22. mettre en place un dispositif de collecte d’informations sur l’environnement notamment sur le suivi et l’évaluation permanente du phénomène de la désertification ; 23. promouvoir les ressources fauniques, halieutiques et apicoles ; 24. intensifier les opérations de reboisement participatif avec des espèces forestières économiquement rentables, tel que le gommier (Acacia Sénégal) ; 25. rechercher, développer et vulgariser tous produits ou moyens qui créer un cadre de vie agréable tant en milieu rural qu’en milieu urbain. DANS LE DOMAINE DE LA METEOROLOGIE

14


1. En matière de la météorologie le Parti entreprendra des actions dans le domaine d’adaptation à la sécheresse et aux changements climatique par un usage optimal des informations agro – climatiques. 2. Par ailleurs des prévisions climatiques saisonnières qui fournissent des informations qualitatives sur le déroulement de la campagne agricole seront diffusées à l’attention des producteurs ruraux en vue d’une sécurité alimentaire durable. 3. Le Parti veillera à l’extension du réseau pluviométrique, agro – météorologique et météorologique en vue d’une plus grande maîtrise du climat. DES MINES ET DE L’ENERGIE Dans le Secteur Minier 1. Conscient du rôle important de ce domaine le Parti mettra l’accent sur la diversification de l’exploitation minière. 2. Les potentialités réelles de notre sous – sol en ressources minérales et le rôle déterminant que celles- ci doivent jouer dans notre développement en tant que facteur d’accumulation interne impose que leur exploitation puisse assurer une meilleure intégration des différents secteurs de l’économie nationale. A cet effet, le MNSD – NASSARA s’appliquera : 20. au renforcement des capacités dans la couverture géophysique et géologique des régions a potentiel miniers ; 21. à la promotion des petites et moyennes entreprises dans le secteur en modernisant les exploitations artisanales ; 22. à l’encouragement des investissement privés dans le secteur.

Dans le Secteur de l’Energie 1. Conscient du rôle important de ce domaine le Parti mettra l’accent sur le développement énergétique. 2. En matière d’énergie, la politique du MNSD – NASSARA visera à terme à réduire la dépendance du Niger tout en développant les interdépendances énergétiques d’une part à rendre l’énergie disponible et accessible aux entités économiques et aux populations. Le Parti s’attellera : 20. au renforcement des capacités institutionnelles du secteur (planification, programmation du développement énergétique) ; 21. à la promotion des énergies nouvelles et renouvelables ; 22. à la promotion a moindre coût de l’usage de toutes formes d’énergies ;

15


23. à la consolidation de la politique d’électrification rurale ; 24. au renforcement du partenariat dans l’exploitation du pétrole.

DE L ’INDUSTRIE, DU COMMERCE, DE L’ARTISANAT ET DU TOURISME De l’Industrie a. La politique industrielle prônée par le MNSD- NASSARA met l’accent sur la transformation des produits nationaux et la satisfaction des besoins des populations nigériennes, sans exclure la conquête des marchés sous – régionaux dont l’accès est facilité par le processus d’intégration. b.

Dans cette perspective, le Parti veillera à : b1. aménager un environnement juridique, fiscal et administratif favorable ; b2. organiser et structurer le marché national par la production de biens concurrentiels sur le plan interne et externe ; b3. promouvoir la création d’unités industrielles à caractère sous – régional et régional ; b4. encourager et appuyer les initiatives industrielles privées notamment dans le domaine des produits agro – pastoraux.

Du Commerce 1. Vu son importance dans l’économie nationale, le commerce doit être rationnellement organisé et contrôlé. 2. A cet égard, le MNSD –NASSARA veillera à : 20. organiser et développer les échanges intérieurs ; 21. poursuivre la politique de libéralisation déjà amorcée ; 22. organiser les activités commerciales en vue de la professionnalisation des opérateurs ; 23. développer et diversifier les exportations par l’élimination des obstacles qui entravent le commerce extérieur et par la mise en place de mesures appropriées de promotion de financement et

16


d’incitations fiscales ; 24. renforcer la complémentarité et l’intégration des secteurs d’activités, des structures d’encadrement et de promotion ; 25. assurer le contrôle des normes et de qualités des produits. De l’Artisanat 1. Dans le souci d’une grande intégration de l’artisanat a l’économie nationale et d’une amélioration des ses performances, la politique du MNSD – NASSARA consistera à libérer ce secteur des entraves d’ordre technique et organisationnel qui pèsent lourdement sur lui. 2. C’est ainsi qu’il veillera à ; 20. assurer une bonne organisation de la formation et de l’apprentissage ; 21. mettre en place un cadre juridique et réglementaire adapte à l’artisanat ; 22. assurer des meilleures conditions d’accès aux marchés nationaux et internationaux des produits de l’artisanat ; 23. mettre en place une politique fiscale incitative ; 24. rechercher de meilleures conditions d’accès au financement. 3. Ces objectifs seront soutenus par l’organisation de la profession d’artisans en corps de métiers et une meilleure coordination des actions d’appui des différents intervenants.

Du Tourisme 1. Il s’agit d’exploiter au maximum les potentialités que recèle notre pays et les possibilités résultant d’une meilleure promotion dans ce secteur en matière de création d’emplois, d’apport de service, de promotion de l’artisanat, de l’unité nationale et de rapprochement entre les peuples. 2. Dans ces perspectives, le MNSD – NASSARA entend : 20. développer le marketing touristique sur le Niger ; 21. diversifier l’offre touristique actuelle et la consolider à travers un programme de réhabilitation des entreprises de tourismes et des infrastructures d’accueil ; 22. améliorer l’efficacité des actions de promotion et de commercialisation de produits touristiques ;

17


23. encourager la création de nouveaux pôles touristiques ; 24. assurer une meilleure organisation et favoriser une plus grande incitation des investissements dans le secteur par la création de plus grandes facilites d’accès aux financements ; 25. augmenter la desserte aérienne du Niger ; 26. intégrer les fêtes traditionnelles dans l’offre touristique. Des Transports 1. En matière d’infrastructures modernes de transport et de communication, le MNSD –NASSARA poursuivra les efforts entrepris. 2. De nouvelles possibilistes de désenclavement doivent être recherchées dans les domaines de la navigation fluviale et maritime, des transports terrestres, ferroviaires et aériens. Il s’agit spécifiquement de : 20. assurer la conservation, l’extension et l’entretien des infrastructures existantes ; 21. intensifier le désenclavement des zones de productions et améliorer le transport en zone rurale ; 22. exécuter le projet d’extension des lignes de chemin de fer en vue de desservir le Niger et la sous – région ; 23. assurer la navigabilité du fleuve Niger en menant à son terme le projet déjà existant dans le domaine ; 24. coordonner les activités des réseaux de transport nationaux avec de la sous – région ;

ceux

25. assurer une meilleure desserte aérienne du pays. 3. En outre, le Parti encouragera toutes initiatives pour faire profiter le Niger des opportunités que nous offre le Droit International Maritime. DE L’HABITAT ET DE L’URBANISME 1. Il s’agira pour le Parti d’élaborer et développer une politique nationale de l’habitat et de développer sur l’ensemble du territoire nationale une politique de logements sociaux par la mobilisation des ressources financières internes. 2. Cette politique se poursuivra, notamment à travers: 20. la révision des modalités d’octroi du crédit logement et l’allégement de la fiscalité dans le secteur ;

18


21. la redynamisation des organismes de crédit – logement ; 22. la création d’un système de épargne – logement et de crédit à l’habitat permettant à la population à faible revenu d’accéder à la propriété ; 23. le renforcement, la diversification et valorisation des matériaux locaux de construction et des technologies alternatives ; 24. la recherche et l’amélioration de l’habitat rural en mettant à la disposition des populations de nouveaux procédés de construction tout en valorisant l’architecture traditionnelle. 3. En matière d’urbanisme il s’agira : 31. prendre des mesures en vue de trouver des solutions urgentes aux problèmes que pose l’urbanisation ; 31.

de poursuivre l’assainissement de nos villes.

AU PLAN DE L’EDUCATION ET DU DEVELOPPEMENT SOCIAL ET CULTUREL Options Fondamentales 1. Le développement du secteur social occupe une place de choix dans le programme du MNSD- NASSARA. 2. Ainsi les principales préoccupations des organes du Parti à tous les niveaux sont : 29. l’éducation et la formation ; 30. la santé et les affaires sociales ; 31. la population ; 32. l’emploi et sécurité sociale ; 32. l’habitat et l’urbanisme. De l’ Education et de la Formation 1. Dans ces domaines, les options fondamentales du MNSD – NASSARA sont les suivantes ; 11. l’accélération de la scolarisation universelle et l’alphabétisation, l’amélioration de la qualité et de la pertinence de l’enseignement de base et moyen en général et de la formation professionnelle constituent les fondements de la politique du MNSD- NASSARA.

19


12. le Parti s’attachera à créer les conditions favorables à une démocratisation de notre enseignement à tous les niveaux. 2. A cet effet, les actions à mener sont : 20. le renforcement et le développement des capacités institutionnelles des Ministères en charge de l’Education et de la Formation ; 21. le développement d’un partenariat actif et diversifié en faveur du système éducatif ; 22. l’accélération de la scolarisation surtout en milieu rural et particulièrement au profit des filles ; 23. la promotion de l’éducation non formelle, notamment en directions des jeunes femmes ; 24. la reforme et l’adaptation de l’offre éducative à la demande afin de réduire les disparités entre régions, entre zone urbaines et zones rurales entre garçons et filles ; 25. le renforcement et le développement de la formation professionnelle à tous les niveaux ; 26. l’amélioration de la qualité de l’éducation par la rénovation des curricula (programmes) ; 27. l’accroissement des infrastructures scolaires à tous les niveaux ; 28. l’amélioration de la qualité de la formation et des conditions de vie des enseignants ; 29. la mise en œuvre d’une politique nationale de production de matériels didactiques adaptées ; 30. la mise en place des conditions de promotion des langues nationales ; 31. la valorisation des règles de vie en société et des institutions démocratiques par la redynamisation de l’enseignement de l’instruction civique et morale à l’école. De l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de le Technologie 1. Dans ces domaines, l’option fondamentale du MNSD – NASSARA est de définir te mettre en œuvre une politique de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de la Technologie orientée vers la résolution des problèmes spécifiques du pays en matière de développement. 2. Le Parti s’attachera à :

20


20. la création des meilleurs conditions de travail des Chercheurs et des Enseignants Supérieurs ; 21. l’amélioration des conditions de vie des Etudiants en favorisant l’excellence ; 22. la décentralisation des filières à travers la création d’Instituts Universitaires de Technologie (IUT) ; 23. la restructuration de la gestion de la recherche au Niger par la fédération des efforts déployés dans plusieurs institutions ; 24. la formation des Enseignants Chercheurs en vue des nouveaux postes à créer selon les disponibilités de l’Etat ; 25. l’incitation a l’autofinancement des Institutions Universitaires ; 26. la réglementation de l’enseignement supérieur privé par l’institution de diplômes nationaux ; 27. le renforcement des infrastructures de l’enseignement supérieur ; 28. le développement et le raffermissement d’un partenariat international en matière d’enseignement supérieur ; 29. l’encouragement et l’appui a la recherche universitaire ;

DE LA JEUNESSE , DES SPORTS, DES LOISIRS ET DE LA CULTURE OPTION FONDAMENTALE 1. Le MNSD – NASSARA mettra en œuvre les politiques en matière de jeunesse, des sports, des loisirs et de la culture en se referant a la charte de la jeunesse et en application des dispositions législatives et réglementaire relative a la sauvegarde, la conservation et la mise en valeur du patrimoine culturel d’une part, et la protection de la propriété artistique et intellectuelles d’autre part. De la Jeunesse 2. Parti de masse, le MNSD – NASSARA assurera une meilleur intégration des jeunes a travers les actions suivantes : 20. la création d’emplois rémunérateurs pour les jeunes dans le cadre de la lutte contre la pauvreté ; 21. la formation systématique des jeunes a des métiers a démystifier comme la forge, la vulcanisation, l’artisanat etc.….. occupées aujourd’hui par des jeunes étrangers ;

21


22. l’incitation des jeunes au sociétariat et a la pratique des Groupements d’Intérêt Economique (GIE) ; 23. l’institution des prix d’encouragement aux jeunes entrepreneurs méritants notamment pour la facilitation de l’accès a des financements bancaires ; 24. la conception et la mise en place d’un programme de formation civique en direction des jeunes pour pallier les défaillances des systèmes familiaux et scolaires. Des Sports, des Loisirs et de la Culture 3. Parti visera notamment : 31. la généralisation des activités physiques et sportives et l’émergence d’une élite sportive ; 32. le développement des sports traditionnels et une meilleure organisation des loisirs ; 33. la promotion des échanges sportifs et culturels au niveau national et international ; 34. la promotion de la création, la production et la diffusion culturelles par l’adoption des mesures incitatives a l’investissement dans le domaine des industries et commerces culturels. DE LA SANTE ET DES AFFAIRES SOCIALES 1. En matière de santé le Parti s’engage a mettre en œuvre toutes les action devant concourir a l’état de bien être, physique, mental et social des populations nigériennes. 2. Ainsi, le Parti envisage : 20. l’amélioration de la couverture sanitaire du pays en accordant une attention particulière a la santé de la mère et de l’enfant ; 21. la revalorisation du patrimoine médico – pharmaceutique national ; 22. la redynamisation de l’auto – encadrement sanitaire ; 23. l’amélioration de la gestion hospitalière et le renforcement des services de santé a tous les niveaux ; 24. la vulgarisation des médicaments essentiels génériques ; 25. la dotation des formations sanitaires en moyens adéquats ; 26. la formation et la spécialisation des agents de santé ;

22


27. la participation de la population a la prise en charge de leur santé ; 28. l’accentuation des actions de préventions ; 29. la lutte contre les maladies endémo – épidémiques dont VIH/SIDA et le paludisme ; 30. la promotion du secteur privé dans le domaine de la santé. 3. En ce qui concerne les affaires sociales, le Parti vise a : 30. renforcer les moyens de lutte contre la dégradation des mœurs et la délinquance juvénile ; 31. œuvre à l’adoption et à la mise en œuvre d’un code de la famille. DE LA POPULATION 1. Le MNSD- NASSARA est convaincu que le développement économique et social d’un pays n’est possible que si la croissance démographique est compatible avec ses ressources économiques. Dans cette optique, il veillera à la mise en œuvre de la politique nationale de la population. 2. Aussi, la stratégie du Parti en matière de population sera axée essentiellement sur ; 21. la création des conditions permettant a tous les couples et individus de jouir d’une meilleure santé dans le domaine de la santé de la reproduction y compris la maternité à moindre risque, la contraception, la santé sexuelle des jeunes et des adolescents ; 22. la création d’un environnement plus favorable a l’amélioration du statut vers plus d’équité et d’égalité de chance. 23. l’amélioration de la production et de l’utilisation des statistiques fiables par une prise en compte effectif des interrelations entre population et développement dans toute panification. DE L’EMPLOI ET DE LA SECURITE SOCIALE 1.Il s’agira pour le Parti de définir une politique nationale de l’emploi en vue de : 10. mener une action particulière a l’endroit du monde rural pour accroître les possibilités de création d’emplois dans ce secteur ; 11. accorder un soutien au secteur non structuré dit secteur informel pour qu’il génère d’avantage d’emplois rémunérateurs ; 12. restaurer la crédibilité de la Fonction Publique dans le cadre de la politique de moralisation de l’administration ;

23


13. accroître la capacité d’emplois dans les secteurs para – public et privé ; 14. mettre en œuvre une politique de modernisation du secteur public et de gestion des emplois et des carrières ; 15. reformer le système des retraites en vue de la création des mutuelles d’épargne et de retraite ; 16. mettre en œuvre une politique d’incitation fiscale au profit d’industries créatrices d’emplois ; 17. mettre en place une politique de sécurité sociale accompagnée d’une politique adéquate d’assurance maladie ; 18. encourager la création et la promotion des Petites et Moyennes Entreprises (PMI –PME). III DES DISPOSITIONS FINALES 31. La finalité de la Société de Développement est d’assurer au peuple nigérien le bien être auquel il aspire. 32. Fidèle a sa philosophie et a ses engagements, le MNSD – NASSARA propose au peuple nigérien, ce programme d’action qui tient compte des contraintes a la fois structurelles et conjoncturelles dont le monde est perpétuellement l’objet. 33. Le programme du MNSD – NASSARA, n’occulte aucun aspect des réalité économique, politique et sociale tant au niveau national qu’international. 34. Aussi, pour réaliser son programme, le Parti entend mobiliser les moyens et toutes les compétences nécessaires sans exclusives, aucune. Et pour ce faire, il veillera à la défense et au respect de l’identité culturelle de notre peuple et aux valeurs auxquelles il est fortement attaché. 35. Le MNSD – NASSARA, mettra en œuvre un programme d’éducation et de formation conforme aux objectifs nationaux de lutte contre la pauvreté .Il contribuera de façon significative à la lutte contre toute forme de domination et oeuvrera a l’édification d’une Afrique unie et d’un ordre international plus juste. Enfin, le MNSD – NASSARA apportera sa contribution à l’avènement d’un monde de paix, de justice, de solidarité et de progrès.

24


25


programme du parti