Page 31

©R. Hope

©R. Hope

©Slimak

E

comme… EXPOSITION

En parallèle de sa thèse, Ségolène Vandevelde a monté une exposition avec la collaboration de deux autres collègues sur le sexisme en archéologie. « En 2018, on avait organisé un colloque sur l’éthique en archéologie mais la question du sexisme n’avait pas été traitée. On voulait l’aborder sous la forme d’une exposition de témoignages », explique-t-elle. Pour la préparer, les collègues sont entrées en contact avec l’archéologue belge qui a fondé l’initiative « Paye ta truelle », Laura Marie, afin de recueillir des témoignages. Cette exposition illustrée circulera dans différentes institutions dont l’Institut d’art et d’archéologie à Paris à l’automne, le siège du CNRS (Centre national de la recherche scientifique), l’INRAP (l’Institut national de recherches archéologiques préventives)… Les trois femmes envisagent également de l’exporter à l’étranger.

En chiffres

3% c’est le nombre de prix Nobel scientifiques attribués à

ECLAIRAGE « RUE DES CŒURS QUI BALANCENT » Avec son époux, auteur compositeur et écrivain, Ségolène a monté le duo Utopus, dans lequel elle chante et joue de la harpe ainsi que du clavier. En s’installant en Vendée, le couple a rencontré le duo Mister B & Mam’Zelle Cha avec lequel il a monté le spectacle « Rue des cœurs qui balancent ». Sur scène, les quatre musiciens deviennent des « guides » et emmènent le public découvrir la rue des cœurs qui balancent. « Chaque porte cache un univers musical différent. Il y a quelques reprises, beaucoup de compositions de Jean-Pierre Auger, mon mari, ainsi que des compositions de Charlotte Tonnel (Mam’Zelle Cha) », explique Ségolène Vandevelde. Le quatuor qui a inauguré le spectacle au printemps avec des concerts chez l’habitant compte bien tourner en Vendée et même au-delà ! Plus d’information sur ruedescoeurs.wix.com/spectacle Utopus : @UtopusBand sur twitter et Facebook L’album « Dessine-moi une chanson » sur iTunes : https://itunes.apple.com/fr/album/dessine-moi-une-chanson/

des femmes depuis la création de cette récompense

28% c’est le nombre de femmes chercheuses. 90% c’est le nombre de postes à responsabilités dans le secteur de la recherche occupés par des hommes.

29 | LES SABLES MAGAZINE • n°21

Profile for Offset5

LES SABLES MAGAZINE N°21  

Editions OFFSET 5

LES SABLES MAGAZINE N°21  

Editions OFFSET 5

Profile for offset5