Page 1

BILAN D’ACTIVITÉ onda 2011

BILAN D’ACTIVITÉ ONDA 2011

1


sommaire

EXPERTISER, INFORMER, CONSEILLER

4

Expertise et conseil 4 Repérage artistique en France et à l’étranger 4 Circulation de l’information 5 ANIMER LE RÉSEAU

6

Rida Rida jeune public Rencontres thématiques

6 7 7

SOUTENIR FINANCIÈREMENT LA DIFFUSION DES SPECTACLES

9

Les dispositifs spécifiques de mutualisation et de coopération 9 Les garanties financières 11 ACTIVITÉS EUROPÉENNES ET INTERNATIONALES Améliorer la visibilité des productions françaises à l’étranger Établir un contexte favorable aux échanges européens et internationaux Étude sur les échanges entre la France et l’Europe en matière de spectacle vivant Soutien à la formation Collaborations avec l’Institut français

14 14 15 16 17 17


experTiser, informer, conseiller ExperTise eT conseil Le nombre de rendez-vous avec les équipes artistiques et les programmateurs est en augmentation depuis 2 ans : 792 rendez-vous en 2011 (771 en 2010, et 646 en 2009). Ceci s’explique, entre autres, par un plus fort niveau de sollicitation : un nombre toujours plus important d’équipes artistiques souhaitent un rendez-vous auprès des conseillers de l’Onda pour exprimer de façon de plus en plus pressante les difficultés qu’elles rencontrent à trouver partenaires et financements pour le montage de leurs productions et leur diffusion.

REPÉRAGE ARTISTIQUE EN FRANCE ET À L’ÉTRANGER Le nombre de spectacles vus par l’équipe de l’Onda est en hausse : 1 400 en 2011 (1 200 en 2010). Si l’arrivée de nouveaux conseillers dans l’équipe, joue un rôle dans cette augmentation, il convient aussi de rappeler que le nombre de propositions artistiques va croissant. Cette situation ne favorise

4

BILAN D’ACTIVITÉ ONDA 2011


pas la connaissance réciproque ou même la rencontre entre les directeurs de lieux et les artistes et rend d’autant plus essentiel le rôle de l’Onda à l’endroit du repérage artistique, activité sur laquelle repose son efficience et qui fonde sa légitimité vis-à-vis de ses partenaires. Chaque année, l’Onda propose une série de voyages pour accompagner les programmateurs dans leur repérage. Ceux-ci sont souvent assortis d’aides à la mobilité. Ainsi, en 2011, 98 professionnels ont participé aux voyages de repérage, 64 bourses de mobilité ont été attribuées. Voyages de repérage 2011 : Festival des Transamazoniennes (Saint-Laurent-du-Maroni, Guyane), Australie, Bipod (Beyrouth), Cirko (Helsinki), Assitej (Copenhague et Malmö), Impulse Festival (Cologne), Edinburgh Showcase (Edimbourg), Estonian theatre showcase (Tallinn), Perforacije (Zagreb).

L’Onda accompagne par ailleurs les programmateurs étrangers dans leur repérage des spectacles français à travers les Salons d’artistes et les Focus (voir p. 14 et 15). En 2011, 371 professionnels ont participé aux Salons d’artistes et Focus. Salons d’artistes et Focus 2011 : Focus jeune public (Momix, Kingersheim), Focus théâtre (Maubeuge), Salons d’artistes en Avignon 14 et 21 juillet (Festival d’Avignon).

CIRCULATION DE L’INFORMATION La nouvelle formule du site internet de l’Onda, www.onda.fr, a été mise en ligne en février 2011. Sur cette première année, le nombre moyen de connexions par semaine a été de 910 contre 565 en 2010. Ces bons chiffres démontrent que le site s’est très vite installé auprès des internautes et qu’il répond à un besoin réel, ce qui est prometteur pour les étapes de développement à venir : inscription aux rencontres en ligne et dans un second temps demandes d’aides en ligne. La Lettre d’information de l’Onda est un trimestriel d’actualité qui relaie les actions et manifestations organisées par l’Onda aussi bien que son travail de repérage artistique, que ce soit au travers d’un agenda des festivals ou d’une sélection de spectacles étrangers susceptibles de tourner en France. Une synthèse bilingue de l’étude Les Échanges entre la France et l’Europe confiée par le ministère de la Culture à l’Onda a été publiée pour permettre de relayer les résultats de cette étude auprès d’un large public, inciter les professionnels à en débattre et aller en consulter la version intégrale sur le site de l’Onda.

BILAN D’ACTIVITÉ ONDA 2011

5


Animer le réseau

Pour animer le réseau des structures de diffusion françaises et mettre en relation programmateurs et équipes artistiques, l’Onda organise différents types de rencontres tout au long de l’année : Rida – Rencontres interrégionales de diffusion artistique, Rida jeune public, Rencontres disciplinaires ou thématiques. Ces Rencontres font appel à deux types de réseaux, l’un pluridisciplinaire sur une base territoriale et interrégionale (Rida), l’autre thématique ou disciplinaire sur une base nationale et européenne. Ces deux réseaux ont vocation à s’interpénétrer grâce à la participation des structures partenaires à l’un ou à l’autre de ces réseaux. Pour l’ensemble des rencontres, la qualité des échanges et des propositions artistiques (programmation de spectacles, présentation de projets artistiques par les artistes eux-mêmes, salons…) participent à une plus forte mobilisation des professionnels. À ces rencontres, s’ajoutent les voyages de repérage, les Focus et les Salons d’artistes (voir p.5). En 2011, 51 réunions professionnelles ont réuni 2 175 participants et 1 867 structures de diffusion.

RIDA L’Onda a organisé 12 Rida – Rencontres interrégionales de diffusion artistique en 2011. La fréquentation fut bonne avec 382 structures présentes. Les 2 rencontres les plus fréquentées se déroulaient à Bruxelles et Paris.

6

BILAN D’ACTIVITÉ ONDA 2011


40% des structures participantes sont extérieures à la zone géographique dans laquelle est organisée la Rida. Ce pourcentage témoigne de la volonté de l’Onda de favoriser la circulation interrégionale des programmateurs. 11% des structures participantes sont étrangères, ce qui favorise les échanges au niveau transfrontalier et européen. Les Rida dans des villes frontalières ou étrangères proches (comme c’est le cas avec Bruxelles ou Genève), assurent la présence de professionnels étrangers, ce qui favorise la circulation d’information et suscite des partenariats. Rida 2011 : Ibos (Le Parvis), Paris (Le Monfort), Quimper (Théâtre de Cornouaille), Avignon (Les Hivernales), Saint-Médard-en-Jalles (Le Carré-Les Colonnes), Annecy et Genève (Bonlieu), Metz (Centre Pompidou-Arsenal), Lyon (Théâtre de La Croix rousse), Bayonne (Les Translatines), Caen (Centre dramatique national et Les Boréales), Blois (La Halle aux grains), Bruxelles (Théâtre national).

RIDA JEUNE PUBLIC L’Onda exerce une forme de tutorat sur le réseau des Rida jeune public, organisées au plan interrégional par les professionnels du champ concerné, dont il accompagne l’activité en veillant à la régularité des réunions, à la qualité des échanges et en contribuant souvent à leur animation. Les Rida jeune public permettent un maillage fin du territoire en direction de petites et moyennes structures, ces espaces restent des lieux de formation et d’échanges privilégiés. Rida jeune public 2011 : Rhône-Alpes (Chambéry, Espace Malraux), Ile-de-France (Gonesse, Pôle culturel de Coulanges), MidiPyrénées, Aquitaine (Billère, L’Agora), PACA, Languedoc (Fréjus, Théâtre le Forum), Grand-Nord, Basse et Haute-Normandie (Vire, Le Préau), Ile-de-France (Noisy-le-Sec, Théâtre des Bergeries), Rhône-Alpes (Echirolles, La Rampe - La Ponatière), Midi-Pyrénées, Aquitaine (Quint-Fonsegrives, Odradek), Rhône-Alpes (Cusset, Théâtre de Cusset), PACA, Languedoc (Cavaillon, Théâtre de Cavaillon), Bretagne, Pays-de-la-Loire (Angers, Le Quai), Grand-Est (Homécourt, Centre culturel Pablo Picasso), Ile-de-France (Paris, IVT International Visual Theatre), Midi-Pyrénées, Aquitaine (Tournefeuille, Marionettissimo).

RENCONTRES THÉMATIQUES Les rencontres par discipline, secteur ou thématiques (danse, cirque, musique, jeune public, Pow wow, Groupe international) complètent le travail de circulation de l’information tel qu’il s’opère dans les Rida, tout en renforçant le travail en réseau au plan national. La Rencontre annuelle des partenaires en Avignon a permis de présenter et débattre les conclusions de l’étude sur les échanges entre la France et l’Europe en matière de spectacle vivant, en présence de Georges-François Hirsch, directeur de la DGCA, Sylviane Tarsot-Gillery, directrice de l’Institut français, Sylvie Hubac, présidente de l’Onda, et Marie Deniau, consultante et analyste qui a réalisé l’étude.

BILAN D’ACTIVITÉ ONDA 2011

7


L’année 2011 a été marquée par la première édition du Forum des artistes, plateforme de rencontre entre artistes, qui leur a donné l’occasion de partager leurs préoccupations professionnelles et artistiques. L’Onda proposait pour la première fois une rencontre dédiée, et ouverte uniquement aux artistes. Un compte-rendu de ces riches échanges est disponible sur le site de l’Onda. Rencontres 2011 : Rencontre danse (Paris, Gaîté lyrique), Rencontre musique (Nanterre, Maison de la musique / festival Planète musiques), Forum des artistes (Paris, CENTQUATRE), Rencontre espace public, (Encausse-les-Thermes, Pronomade(s)), Rencontre annuelle des partenaires (Avignon, Festival d’Avignon), Pow wow, (Gennevilliers, Théâtre 2 Gennevilliers), Rencontre jeune public (Lille, Opéra de Lille), Groupe international (Paris, Théâtre national de l’Odéon), Groupe international (Bruxelles, Kunstenfestivaldesarts), Groupe international (Paris, Ménagerie de verre), Rencontre jeune public (Utrecht, Tweetakt).

Analyse des rencontres NB DE RENCONTRES

NB DE PERSONNES

NB DE STRUCTURES

RIDA

12

426

384

RIDA JEUNE PUBLIC

14

322

296

RENCONTRES DISCIPLINAIRES OU THÉMATIQUES

11

958

773

VOYAGES DE REPÉRAGES SALONS D’ARTISTES ET FOCUS

14

469

414

TOTAL

51

2 175

1 867

8

BILAN D’ACTIVITÉ ONDA 2011


SouTenir financièremenT la diffusion des specTacles Le montant total des soutiens financiers engagés auprès des partenaires s’élève à 2 530 867 €, soit 61% du budget total de l’Onda. En 2011, l’Onda a ainsi soutenu la diffusion de 727 spectacles de 535 équipes artistiques pour 3 791 représentations dans 379 structures.

LES DISPOSITIFS SPÉCIFIQUES DE MUTUALISATION ET DE COOPÉRATION Pour contribuer à augmenter la durée des temps d’exploitation et élargir la diffusion des spectacles, l’Onda a développé une série de dispositifs spécifiques de mutualisation et de coopération qui ont connu en 2011 un fort développement. Évolution des dispositifs spécifiques – Depuis 2011 2011

2010

TOURNÉES TERRITORIALES

109 775 €

22 699 €

CHARTE DE DIFFUSION INTERRÉGIONALE

121 000 €

74 650 €

CONVENTIONS DE DIFFUSION MUSIQUE

178 950 €

132 100 €

BILAN D’ACTIVITÉ ONDA 2011

9


LA CHARTE DE DIFFUSION INTERRÉGIONALE La Charte de diffusion interrégionale réunit l’Oara (Aquitaine), l’Odia (Basse et Haute-Normandie), Réseau en scène (Languedoc-Roussillon) et Arcadi (Ile-de-France). Le dispositif mis en œuvre dans le cadre de la Charte associe les moyens financiers d’aide à la diffusion des partenaires de la Charte, autour de quelques projets sélectionnés collectivement. À l’occasion de la présentation de ces projets, hors de leur région d’origine, chaque organisme régional participe aux frais de voyages et de transport et l’Onda intervient par l’intermédiaire d’une garantie financière. Ce dispositif coopératif a fait ses preuves : depuis 2009, 22 spectacles ont été aidés. Soit 318 représentations dans 113 lieux pour un montant cumulé de 405 560 e. En 2011, l’Onda a attribué 63 garanties financières à 158 représentations de spectacles sélectionnés dans le cadre de la Charte. SOUTIEN RENFORCÉ AU SECTEUR CHORÉGRAPHIQUE Les difficultés grandissantes de la diffusion des pièces chorégraphiques en France obligent à une réflexion sur les réseaux et les modalités de la diffusion de ces œuvres. Dans cette perspective, la DGCA a confié à l’Onda le soin d’apporter un soutien renforcé à la diffusion des pièces chorégraphiques d’équipes indépendantes ayant fait l’objet d’un accueil studio dans un centre chorégraphique national (CCN) ou d’une coproduction dans un centre de développement chorégraphique (CDC). SOUTIEN AUX TOURNÉES DE SPECTACLES ÉTRANGERS L’étude sur les échanges entre la France et l’Europe en matière de spectacle vivant préconise de stabiliser la présence en France des spectacles étrangers et de l’optimiser en augmentant le nombre de programmations dans un plus grand nombre de lieux. Depuis 2007, le nombre des tournées aidées par l’Onda dans le cadre de sa mission de soutien aux tournées de spectacles étrangers, va croissant. En 2011, l’Onda a contribué à la réalisation de 16 tournées en France pour 163 représentations. L’Onda met chaque année en place un apport financier ponctuel, destiné aux frais de traduction et / ou surtitrage pour des spectacles pouvant faire l’objet d’une tournée ultérieure. En 2011, cet apport a permis de financer la traduction et/ou surtitrage de 9 spectacles pour 82 représentations. TOURNÉES TERRITORIALES Les efforts fournis pour développer les tournées territoriales, à travers une communication et une information plus intenses sont visibles. Ce dispositif de mutualisation régional est en très fort développement. En 2011, l’Onda a soutenu 27 tournées (18 en 2010, 17 en 2009), dans 72 villes et pour 194 représentations.

10

BILAN D’ACTIVITÉ ONDA 2011


SOUTIEN SPÉCIFIQUE AU SECTEUR MUSIQUE Les Conventions de diffusion musique permettent à l’Onda d’accompagner les lieux de diffusion pluridisciplinaires qui mettent en œuvre sur une saison une série de trois concerts avec le même ensemble musical ou autour d’une thématique. L’Onda participe à la conception de ce partenariat et s’engage alors à soutenir la programmation de ces concerts. Pour la saison 2011-2012, l’Onda a mis en œuvre 18 conventions. Depuis 2 ans, l’engagement financier de la Sacem a permis d’amplifier ce dispositif. L’Onda a signé des protocoles d’accord avec différents réseaux musicaux (Afijma – Association des festivals innovants en jazz et musiques actuelles, FSJ – Fédération des scènes de jazz et de musiques improvisées, Futurs composés). L’Onda souhaite ainsi accroître la diffusion des ensembles musicaux, favoriser les séries de concerts et encourager la coopération à l’intérieur des réseaux. L’ensemble de ces aides prend la forme de garanties financières.

Les garanTies financières DES INDICATEURS POSITIFS En 2011, l’Onda a engagé 2 354 625 e pour 1200 garanties venant ainsi soutenir 702 spectacles et 2 998 représentations de 513 équipes artistiques dans 343 structures. Le tableau suivant montre une évolution positive des indicateurs puisque les garanties ont tendance à se concentrer sur moins de spectacles pour plus de représentations en accord avec une volonté de moins disperser les aides et de mieux accompagner la diffusion des spectacles. Évolution des garanties – Depuis 2008 NOMBRE DE :

2011

2010

2009

2008

GARANTIES

1 200

1 173

1 130

1 135

SPECTACLES

702

711

727

767

ÉQUIPES ARTISTIQUES

513

545

584

644

REPRÉSENTATIONS

2 998

2 684

2 571

2 544

GARANTIES PAR SPECTACLE

1,71

1,65

1,55

1,48

GARANTIES PAR ÉQUIPE ARTISTIQUE

2,34

2,15

1,93

1,76

REPRÉSENTATIONS PAR GARANTIE

2,5

2,29

2,28

2,24

BILAN D’ACTIVITÉ ONDA 2011

11


RÉPARTITION PAR DISCIPLINE ARTISTIQUE ET TYPE DE PUBLIC La répartition des garanties par discipline artistique sur les 5 dernières années montre une relative stabilité pour le théâtre, la danse et la musique. En revanche, le cirque a connu une progression constante et les arts de la rue, une diminution constante. Analyse par discipline artistique – Depuis 2008 2011 THÉÂTRE

2010

2009

2008

1 064 793 € - 45,2%

873 405 € - 37,7%

1 056 362 € - 45,2%

1 031 775 € - 44,8%

DANSE

581 815 € - 24,7%

648 283 € - 28%

545 229 € - 23,3%

512 600 € - 22,2%

MUSIQUE

338 450 € - 14,4%

441 100 € - 19%

352 087 € - 15,1%

392 950 € - 17,1%

CIRQUE

300 346 € - 12,8%

260 854 € - 11,3%

256 352 € - 11%

232 528 € - 10,1%

69 221 € - 2,9%

93 662 € - 4%

125 127 € - 5,4%

134 120 € - 5,8%

2 354 625 € - 100%

2 317 304 € - 100%

2 335 157 € - 100%

2 303 973 € - 100%

RUE TOTAL

Analyse par discipline artistique – Année 2011 MONTANTS ENGAGÉS THÉÂTRE

SPECTACLES

REPRÉSENTATIONS

ÉQUIPES ARTISTIQUES

GARANTIES

STRUCTURES

1 064 793 € - 45,2%

265

1 597

208

523

229

DANSE

581 815 € - 24,7%

225

626

162

355

143

MUSIQUE

338 450 € - 14,4%

112

260

74

155

83

CIRQUE

300 346 € - 12,8%

82

426

67

144

89

RUE TOTAL

69 221 € - 2,9%

18

89

16

23

19

2 354 625 € - 100%

702

2 998

513

1 200

343

Les garanties dédiées à des spectacles jeune public représentent, comme en 2010, 10% du montant total des garanties. Ces 193 garanties sont venues appuyer 354 représentations de 93 spectacles de 72 équipes artistiques. Il est à noter que 28% des partenaires de l’Onda reçoivent un soutien pour la diffusion de spectacles jeune public. Même si le théâtre reste très majoritaire, on voit poindre les prémices d’une pluridisciplinarité pour ce secteur. RÉPARTITION GÉOGRAPHIQUE DES SPECTACLES ET STRUCTURES D’ACCUEIL AIDÉS L’Onda est intervenu auprès de 343 structures de diffusion réparties sur 264 villes. La répartition entre l’Ile-de-France et le reste des régions est stable. L’Onda a aidé 16% de lieux franciliens en 2011. Les festivals représentent 15% des structures aidées par l’Onda. Le réseau territorial (scènes conventionnées incluses) est toujours largement majoritaire (90%).

12

BILAN D’ACTIVITÉ ONDA 2011


En 2011, l’Onda a soutenu 513 équipes artistiques (70% d’équipes françaises et 30% d’équipes étrangères). La répartition des compagnies françaises sur l’ensemble du territoire national reflète la réalité d’une répartition fortement déséquilibrée. Ainsi 36% des compagnies françaises sont implantées en région parisienne. SPECTACLES ÉTRANGERS En 2011, l’Onda a soutenu la présentation de 226 spectacles étrangers (199 en garanties, et 27 en dispositifs de mutualisation) dans 162 structures françaises. Il est à noter que presque la moitié des partenaires de l’Onda (47%) reçoivent au moins une garantie pour un spectacle étranger et qu’une écrasante majorité de ces spectacles est originaire d’un pays européen (74%). Les 199 spectacles bénéficiant d’une garantie financière en 2011 représentent 24% de l’ensemble des garanties. La répartition de ces spectacles entre disciplines artistiques révèle une très forte prédominance de la danse (46%) et du théâtre (37%), les autres disciplines étant marginalisées (10% cirque, 4% musique, 3% rue). Analyse des soutiens financiers de spectacles étrangers

MONTANTS

NB DE SPECTACLES

NB DE REPRÉSENTATIONS

NB D’ÉQUIPES ARTISTIQUES

NB DE STRUCTURES

NB DE GARANTIES

GARANTIES

566 853 €

199

811

153

162

310

TOURNÉES (TRANSPORT ET SURTITRAGE)

90 998 €

16

163

14

71

SURTITRAGES TOTAL

BILAN D’ACTIVITÉ ONDA 2011

14 200 €

9

82

8

15

672 051 €

224

1 056

175

310

13


AcTiviTés européennes eT inTernaTionales Améliorer la visibiliTé des producTions françaises à l’éTranger Afin d’améliorer la visibilité des productions françaises à l’étranger, l’Onda a développé des plateformes de visibilité de spectacles et multiplié les occasions de rencontres entre les programmateurs étrangers et les équipes artistiques françaises.

LES FOCUS Conçus pour témoigner de la vitalité et de la diversité de la création française, les Focus permettent aux professionnels de découvrir sur quelques jours une sélection de spectacles et d’échanger avec des artistes français et des programmateurs du monde entier. Fort du succès rencontré par les Focus théâtre et Focus danse réalisés avec l’Institut français ces deux dernières saisons, l’Onda a décliné ce format à la création jeune public avec un Focus jeune public qui a réunit 177 participants dont 49 étrangers. L’édition 2011 du Focus théâtre a réuni 127 participants dont 61 étrangers (voir p.5).

14

BILAN D’ACTIVITÉ ONDA 2011


LES SALONS D’ARTISTES Conçus à l’intention des programmateurs étrangers, les Salons d’artistes permettent à des artistes français ou francophones de présenter leurs démarches et leurs projets dans des espaces intimes favorisant la discussion. Cette formule offre aux équipes artistiques un temps de parole d’environ 20 minutes pour s’entretenir avec les programmateurs qui, réunis en petits groupes, peuvent ainsi circuler d’un salon à l’autre afin de rencontrer plusieurs artistes et d’échanger de manière informelle avec chacun (voir p.5).

LES SALONS PROFESSIONNELS INTERNATIONAUX Les artistes et programmateurs français sont relativement absents des grands salons professionnels organisés sur les autres continents : Cinars à Montréal, APAP à New-York, TPAM à Yokohama, APAM à Adélaïde… Les structures de pensée et les pratiques professionnelles françaises ne sont pas très adaptées à ces manifestations. Or sur les continents lointains, ces plateformes à forte concentration de professionnels étrangers revêtent une efficacité indéniable. 2011 a permis de faire un repérage de ces salons, notamment au TPAM, salon qui se tient à Yokohama dans la perspective d’y organiser en 2012 deux sessions de Salons d’artistes.

éTablir un conTexTe favorable aux échanges européens eT inTernaTionaux Les conclusions de l’étude sur les échanges entre la France et l’Europe en matière de spectacle vivant sont à la fois encourageantes (le spectacle vivant français s’exporte plutôt bien et le public français bénéficie d’une offre de spectacles étrangers diversifiée) et mobilisatrices. Elles insistent sur la nécessité de développer le potentiel existant et d’accompagner les acteurs de la mobilité et de la coopération artistique.

LES RENCONTRES DE L’ONDA Ces conclusions soulignent aussi le lien étroit qui peut être établi entre l’export et l’import de spectacles ainsi que l’importance de la mise en réseau des professionnels français et étrangers et de la « rencontre » entre artistes et programmateurs pour créer un contexte favorable à l’exportation des spectacles. L’Onda a favorisé la présence des programmateurs étrangers dans ses Rencontres. Sur les 130 participants de la Rencontre danse, 15% étaient étrangers. Les Rida qui se sont déroulées à Annecy-

BILAN D’ACTIVITÉ ONDA 2011

15


Genève et Bruxelles ont fait l’objet d’une politique d’invitation spécifique de programmateurs étrangers et sur l’ensemble des Rida en 2011, 11% des participants étaient étrangers. L’Onda, en collaboration avec le TIN, Theater Instituut Nederland à Amsterdam et le festival Tweetakt ont organisé une Rencontre internationale jeune public à Utrecht, aux Pays-Bas.

LES RÉSEAUX EUROPÉENS Après une première phase de développement qui s’est achevée en 2011, le subventionnement de la Commission européenne a pris fin. SPACE – Supporting the Performing Art Circulation in Europe souhaite poursuivre le travail entamé et développer de nouveaux projets : - un programme de « Destination », l’opportunité pour des programmateurs européens de se réunir dans une ville afin d’échanger entre eux, de créer des opportunités de programmation et d’acquérir une connaissance approfondie des contextes de production et de diffusion de chacun des pays visités, - un fonds de mobilité pour les programmateurs, - un dispositif d’aide direct aux tournées européennes. L’Onda est aussi fortement impliqué dans les réseaux européens : IETM - International network for contemporary performing arts, Fonds Roberto Cimetta, Culture action Europe.

ÉTude sur les échanges enTre la France eT l’Europe en maTière de specTacle vivanT L’étude confiée par le ministère de la Culture à l’Onda, et réalisée par Marie Deniau, consultante et analyste, a été menée de juin 2010 à janvier 2011. Cette étude visait à donner des éléments d’analyse tangibles sur la circulation des spectacles. L’étude a d’abord conduit à dresser un état des lieux : examiner la nature et l’amplitude des flux import et export ; apporter de l’information qualitative sur les pratiques professionnelles ; décrire les dispositifs de soutien à la circulation des spectacles. Par ailleurs, la démarche d’observation et d’analyse a abouti à la formulation de préconisations, ces pistes de travail répondant aux problèmes repérés et aux besoins exprimés. L’intégralité de cette étude est en ligne sur le site de l’Onda. Une synthèse bilingue en a été publiée et largement diffusée.

16

BILAN D’ACTIVITÉ ONDA 2011


SouTien à la formaTion Poursuivant sa mission d’accompagnement des artistes français à l’international, l’Onda continue sa collaboration avec le programme de formation, Vue d’ailleurs, pratiques de la diffusion du spectacle vivant en Europe de La Belle ouvrage. En 2011, une session de cette formation s’est tenue dans les locaux de l’Onda au printemps, concernant la Suisse, la Grande-Bretagne, le Portugal, la Bulgarie, les Pays-Bas.

COLLABORATIONS AVEC L’INSTITUT FRANÇAIS La collaboration avec l’Institut français a concerné principalement : - la préparation de l’Afrique du sud en France, saison sud-africaine en France : sensibilisation des programmateurs français, invitation d’un artiste sud-africain au groupe international à l’automne. - la préparation de Croatie, la voici, saison croate en France : sensibilisation des programmateurs français, diffusion d’information sur la création croate, repérage du conseiller international et organisation d’un voyage de repérage avec des professionnels français dans le cadre du festival Perforacije. - la poursuite des échanges sur les Focus dans la perspective des Focus théâtre et Focus danse 2012.

BILAN D’ACTIVITÉ ONDA 2011

17


Conseil d’administration et assemblée générale : Sylvie Hubac, présidente, membre élu / Olivier Bernard, trésorier, membre élu / Karine Gloanec-Maurin, secrétaire, membre élu / Laurent Brunner, membre élu / Michel Orier, membre élu / Georges-François Hirsch, directeur de la DGCA au ministère de la Culture et de la Communication, membre de droit / Jean-Philippe Mochon, chef du service des Affaires juridiques et internationales au secrétariat général du ministère de la Culture et de la Communication, membre de droit / François Brouat, directeur régional des Affaires culturelles PACA, membre de droit. L’équipe de l’Onda : Fabien Jannelle, directeur / Nathalie Vimeux, secrétaire générale / Fabienne Bidou, conseillère (musique) / Brigitte Chaffaut, conseillère (jeune public) / Philippe Lherbier, conseiller (théâtre et arts de la rue) – jusqu’en juillet 2011 / Jean-Paul Perez, conseiller (théâtre et cirque) / Régis Plaud, conseiller (danse) / Maïté Rivière, conseillère (théâtre et arts de la rue) / Christophe Susset, conseiller (international) / Catherine Barthélemy, responsable de l’informationcommunication / Clémentine Roger-Mazas, attachée à l’administration / Shani Bermès, attachée aux rencontres professionnelles / Mireille Thibault, assistante des conseillers - à partir de septembre 2011 / Daphne Vandercruyssen, assistante de direction – à partir de septembre 2011 / Julie Burgheim, assistante projet Space / Eric Seigneur, attaché au secteur musique / Anissa Merahi, base de données / Lara Ohana, secrétaire administrative et accueil / Fernanda Sousa, agent d’entretien.

Onda – Office national de diffusion artistique / 13 bis, rue Henry Monnier 75009 Paris / tél. 33 (0)1 42 80 28 22 / info@onda.fr / www.onda.fr / L’Onda est une association subventionnée par le ministère de la Culture et de la Communication (direction générale de la Création artistique / sousdirection des Affaires européennes et internationales

BILAN D’ACTIVITÉ ONDA 2011

19


Le bilan d’acTiviTé déTaillé esT disponible sur le siTe www.Onda.fr

Bilan d'activité Onda 2011 (synthèse)  

Bilan d'activité Onda 2011 (synthèse)

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you