Issuu on Google+

BULLETIN n°43 novembre 2007 voir l’astrologie autrement

l’Oeil d’Horos

Akiane : enfant prodige, artiste et visionnaire

AVEZ-VOUS VU

VERTUMNE ?

LE VERTEX DANS LE THEME NATAL


Astrologie exo Plan de l’article Qu’est-ce que le Vertex ? Que signifie le mot ? La mythologie révèlet-elle quelque chose ? Le Vertex estil significatif en astrologie ? Activation du Vertex ? Signe et maison natales Conclusions © DR : Pomone et Vertumne - Insecula.com

Avez-vous vu Vertumne ?

Le Vertex dans le thème natal

P

armi toute la panoplie des « bidules astrologiques médusants », un jour où l’autre, vous trouverez quelqu’un qui vous posera une question sur votre Vertex... Gasp ! Qu’est-ce encore que ça ? La réponse (prudente) de Kim. AL [1] NDLT : théorique ne signifie pas ici hypothétique et incertain… mais reposant sur une théorie (qui fait la part belle aux calculs). Maisons, Nœuds, Lune Noire, Parts arabes reposent tous sur des calculs (entièrement ou partiellement). Si « influence » il y a, l’auteur souligne celle qui émane de « corps célestes » - et qui sont source d’énergie - diffère de celle de « points focaux » du thème reposant davantage sur sa structure géométrique ou… son « architecture ».

page 2 |

La plupart des astrologues font toute leur carrière sans jamais prendre en compte le Vertex. Ce point un peu similaire à un Nœud n’a pas été postulé avant les années 30 ou 40 lorsque L. Edward Londhro a utilisé ce nom. Lui-même, et ceux qui l’ont suivi, ont attribué des significations au Vertex, bien qu’il ait apparemment fallu batailler avec sa valeur relative plus d’une fois. Le Vertex est-il concrètement effectif ? L’article suivant invite les étudiants à considérer cette question, en expérimentant sur leur propre thème pour trouver des réponses par eux-mêmes.

l’Oeil d’Horos | N°43 | novembre 2007

par Kim Falconer Qu’est-ce que le Vertex ? Le Vertex est un point théorique dans les cieux où l’écliptique – l’orbite apparente du Soleil autour de la Terre – croise la verticale – le plan qui court à angle droit depuis le milieu du ciel et divise la sphère céleste en avant et arrière. Déjà ça a l’air louche. Un point théorique ? Le Vertex et l’Anti-Vertex sont aussi théoriques que l’Ascendant et le Milieu du Ciel le sont [1] . L’Ascendant est le point où l’écliptique recoupe l’horizon. Les Nœuds Nord et Sud de la Lune sont aussi des points théoriques d’intersection et se trouvent là où le cheminement de la Lune est à son plus haut ou à son plus bas sur l’écliptique. Ils sont tous illusoires parce qu’il n’y a rien à ce point de l’espace : pas d’étoile fixe, pas d’astéroïde, pas de planète ; sans parler du fait que l’écliptique est lui-même le chemi-


Avez-vous vu Vertumne ? Le Vertex...

nement imaginaire du Soleil autour de la Terre. Illusoire ou pas, le Vertex tombe dans la partie Ouest du thème, et l’anti-Vertex se trouve exactement à 180° de lui, dans la partie Est. De même que pour l’Ascendant et le Milieu du Ciel, une heure de naissance exacte est nécessaire au calcul du Vertex. On ne peut pas trouver ce point sans cela. C’est la première règle. Que signifie le mot Vertex ? Le mot vertex vient de la racine latine « vertere » qui signifie changer, tourner, tourner fréquemment ou tournoyer. Il peut aussi signifier un point culminant, un sommet ou une crête. Les mots qui ont cette racine latine comprennent : vertèbres (jonction qui pivote), vertige (étourdissement « tête qui tourne », désorientation), vertical (de haut en bas), versatile (faire beaucoup de choses à la fois, passer d’une chose à une autre) […]. La mythologie révèle-t-elle quelque chose à propos du Vertex ? Oui. Le dieu romain Vertumne a ses racines dans le mot latin « vertere », changer, tourner, tournoyer. Vertumne était une divinité mineure des jardins, des arbres fruitiers et des saisons. Jeune et plein d’allant, il avait le pouvoir de prendre diverses formes, tout comme les graines évoluent de la racine vers les branches, vers les feuilles et les fruits. Vertumne utilisait cette capacité dans la cour ardente qu’il faisait à la déesse Pomone. Dans le mythe, Vertumne tomba amoureux d’une déesse à l’étourdissante beauté (une nymphe dans certaines versions) appelée Pomone. Bien qu’elle rejetât tous ses prétendants, il nourrissait sa passion de sa simple contemplation, en traversant son jardin chaque jour, une fois comme soldat,

Astrologie exo

une autre comme moissonneur, pêcheur, etc. Imperturbable, Pomone ne s’occupait que de la culture des ses arbres fruitiers. Vertumne n’abandonna pas, et un jour il troqua sa forme contre celle d’une vieille femme, l’accueillit avec un baiser passionné et commença à entrer dans ses jardins. Vertumne (en matrone) parla à la déesse, essayant de la convaincre de ce qu’apportaient les relations et des dangers qu’il y avait à rejeter l’amour. On discuta des qualités et de l’intégrité du jeune dieu Vertumne. Finalement « elle » raconta à Pomone l’histoire d’un jeune homme qui s’était tué après avoir été rejeté par son amour au cœur dur. Il raconta aussi comment les dieux avaient transformé la femme difficile en pierre. Mais Pomone n’était toujours pas convaincue. Finalement, exaspéré, Vertumne laissa tomber son déguisement et se tint nu debout devant Pomone, sous sa vraie forme. Elle pensa qu’elle voyait le soleil émerger de derrière les nuages et dans la glorieuse lumière de Vertumne, elle ouvrit son cœur et lui rendit son amour. Toujours ensemble, ils continuent de s’occuper des jardins et des fruitiers de la campagne. Le thème du mythe est centré sur un moment apparemment chanceux durant lequel un événement extraordinaire se passe. Pour Pomone, c’était comme une épiphanie, un soudain retournement du destin, un éveil radical à une perception. Pour Vertumne, c’était au commencement une stratégie bien planifiée, et au final un acte de désespoir spontané. Imaginez sa surprise quand Pomone l’accueillit enfin ! L’amour, la relation et l’union sont mis en lumière ici : pas seulement dans le désir de Vertumne, mais également dans l’histoire du jeune homme repoussé et des tragiques novembre 2007 | N°43 |

l’Oeil d’Horos | page 


Astrologie exo

Avez-vous vu Vertumne ? Le Vertex...

conséquences qui s’ensuivirent. L’imagerie du jardin, des fruits et du vin ajoutent au sentiment de maturité, un événement finalement prêt à se produire, une expérience fructueuse. Le vertex est-il significatif en astrologie ? Tout le débat est là. Certains astrologues diront que le vertex ne signifie relativement rien. D’autres diront qu’il est un point de grande signification. Il a un sens, quel est-il ? Le Vertex apparait comme un point sensible lié aux rencontres prédestinées avec les autres, semblables à de soudaines épiphanies, points décisifs de la vie et du destin sur lesquels nous n’avons pas de contrôle. Une fois activé, il peut se synchroniser avec l’expérience de l’autre dont l’effet s’enregistre comme étant profond ou extraordinaire. Un vertex natal fortement placé (conjoint au Desc, en aspect étroit d’une planète personnelle, ou sur le degré des Nœuds) peut indiquer des résultats plus tangibles. Qu’est-ce qui active le Vertex ? Trois choses peuvent déclencher, activer ou faire coïncider le Vertex : les transits, les gens et les lieux. Les transits sur le Vertex peuvent apporter des événements intérieurs ou extérieurs correspondant à un moment décisif, une rencontre significative avec quelqu’un ou un brusque changement dans les perceptions. La planète transitante active le symbolisme du Vertex, en coïncidence avec un événement majeur ou mineur. En gardant des orbes étroites et en se cantonnant à la conjonction, on obtiendra de meilleurs résultats plus concrets. Une conjonction lors d’un transit de Mars devrait être de loin plus remarquable qu’un trigone d’Uranus,

page  |

l’Oeil d’Horos | N°43 | novembre 2007

bien que parfois cela ne soit pas le cas. L’amplitude de l’effet dépend de la valorisation du Vertex lui-même, sa relation aux autres facteurs du thème et de l’occurrence d’autre transits, de même nature ou différents. En plus des transits, les étudiants sont encouragés à considérer les progressions directes, converses, et les directions. Des rencontres avec des personnes importantes, comme on peut le voir au travers de synastries ou de thèmes composites, peuvent aussi former des liens puissants avec le Vertex (penser que les gens sont des transits constants). Lorsque les planètes personnelles ou les astéroïdes d’une personne (du Soleil à Jupiter), les angles, les Nœuds, le Vertex et certaines parts arabes sont conjointes au Vertex, il est possible que l’on ressente un sentiment de fatalité, de destin, heureux ou malheureux, à propos de la relation. Quelque chose dans le contact avec cette personne peut avoir la possibilité de créer chez le natif de profonds changements, sur une période qui peut être courte ou longue. Le changement peut être perçu comme agréable ou amer, la conjonction reflétant souvent ce dernier cas, l’opposition est mieux perçue. Le lieu où nous nous trouvons sur la planète peut éveiller le Vertex comme on le voit au travers des thèmes de relocation et l’astro-carto-graphie. Lorsque nous nous déplaçons, le Vertex peut devenir plus important en changeant de maison, d’aspect ou d’angle. La relocation du Vertex peut signifier des lieux où des rencontres marquantes d’une nature singulière semblent se produire de façon plus palpable. Qu’en est-il du signe et de la maison du Vertex natal ? La position en maison du Vertex et de l’Anti-vertex peut offrir des indices sur le secteur où nous pourrions expérimenter


Avez-vous vu Vertumne ? Le Vertex...

des points tournants, des rencontres avec le destin ou des rencontres karmiques dans la vie. Comme on l’a remarqué plus haut, le Vertex tombe habituellement entre la cinquième et la huitième maison, sur la partie occidentale du thème, et l’anti-vertex est à l’opposition de ce point. Dans l’axe des maisons V/XI, il pourrait exister une propension à expérimenter des rencontres karmiques romantiques ou créatives (maison V) au travers du contact avec les amis ou des groupes (maison XI). Dans l’axe des maisons VI/XII, le point tournant ou le retournement pourrait affecter notre vie quotidienne ou notre lien entre le corps et l’esprit (maison VI) au travers du contact avec les professions d’assistance, avec ceux qui sont moins fortunés ou par des rêves et rêveries créatives (maison XII). Dans l’axe VII/ I, de soudaines épiphanies pourraient produire des partenariats sociaux significatifs (maison VII) au travers d’une expérience qui nous projette nous-mêmes dans le monde (maison I)[2]. Dans l’axe VII/II, le destin peut arriver sous la forme d’une rencontre érotique ou d’une intense recherche (maison VIII) conduite par le désir de plaisir, de sécurité ou de paix (maison II). Le Vertex/Anti-vertex en signe pourrait représenter la façon dont nous expérimenterions l’activation de cet axe. Bélier/Balance peuvent indiquer des sujets reliés à la volonté personnelle et au partage, alors que Taureau/Scorpion peuvent parler de sécurité face au risque. Gémeaux/Sagittaire pourraient faire contraster la connaissance et la vision, tandis que Cancer/Capricorne mettent l’accent sur la protection et l’entreprise. L’axe Lion/Verseau peut mettre en

lumière l’expression personnelle s’opposant à la participation de groupe, là où Vierge/ Poissons peuvent comparer des limitations structurés à des aspirations illimitées. Conclusions Le Vertex est un point du thème indiquant un destin qui travaille au travers d’une autre personne ou d’un événement extraordinaire. Il peut être stimulé par des transits, des progressions ou des directions, d’autres gens (synastrie ou composite) ou un changement de lieu. La maison et le signe concernés offriraient des indices sur le secteur où peut prendre place le changement ou le retournement.

Astrologie exo

[2] NDLT : on peut imaginer une situation où la mise en avant de soi, une naissance symbolique, une émergence ou une déclaration de ce que l’on est, crée finalement les conditions propices de la rencontre et du partenariat (association, mariage…).

Tous les étudiants sont encouragés à regarder le Vertex dans leurs thèmes et à en déterminer par eux-mêmes la valeur relative. Après tout, on ne sait jamais quand Vertumne pourrait entrer dans votre jardin, à la guise de quelqu’un d’autre, offrant un tournant inattendu à votre destin ! Calculer le vertex La plupart des logiciels d’astrologie offrent l’option qui permet de calculer le Vertex dans le thème. […] Ou encore vous pouvez aller sur Astrodienst http://www.astro.com et l’inclure dans les options du thème, en le calculant gratuitement en ligne. n

Kim FALCONER © septembre 2007

Cet article a connu une première publication originelle dans le Bulletin n°64 de l’American Federation of Astrologer de novembre 2002. Il figure également en anglais sur le site de l’auteur Falconastrology à cette adresse : http://www. falconastrology.com/vertex.htm. Traduction : A. Lorrai.

novembre 2007 | N°43 |

l’Oeil d’Horos | page 


Astrobio éso Plan de l’article La Lune Bleue du Cancer Lune et Neptune, la personnalité et l’âme Un double génie

© Akiane - Co-creating (Self portrait) - age 11

Akiane

enfant prodige, artiste et visionnaire

S

i vous n’avez jamais vu les peintures d’Akiane, ni entendu parler d’elle, courrez voir son site Internet ! Ses toiles, la profondeur de ses poèmes, sa maturité, sont une expérience qui laisse songeur... AL

par Phillip Lindsay

Cet article, sorti en l’honneur de la pleine lune du Cancer, constitue la newsletter de juin juillet 2005 du site Esoteric Astrologer.

CANCER : je bâtis une maison illuminée et je l’habite. « Une nouvelle fois, j’étais avec Dieu. Il m’a dit de prier continuellement. Il m’a montré, où il vivait. Je grimpais le long d’escaliers transparents ; sous mes pieds je voyais de bouillonnantes chutes d’eau, et alors que je m’approchais de Lui, son corps était d’intense et pure lumière. Ce qui m’a le plus impressionnée c’était ses mains : elles étaient gigantesques ! Je n’ai vu ni os, ni veines, ni peau, ni page 6 |

l’Oeil d’Horos | N°43 | novembre 2007

sang, mais des cartes et des événements. Puis il m’a demandé de mémoriser des milliers et des milliers de paroles de sagesse sur un rouleau qui n’avait pas l’air fait de papier, mais plutôt d’intense lumière. Et en quelques secondes, c’est comme si j’en avais été remplie. Désormais, je me lèverai tôt pour peindre. J’espère qu’un jour je serai capable de peindre ce que j’ai vu ». Akiane


Akiane

Astrobio éso

MY PLANTED EYES God’s love is my painting Silent mountains suffer in pride As wild spring blends the time My breath searches heavenly mind.

LA FLEUR DE MES YEUX L’amour de Dieu est ma peinture Les montagnes silencieuses souffrent dans l’orgueil Quand le printemps sauvage avec le temps se mêle, Mon souffle cherche l’esprit céleste.

Blue wind surrounds the sleepy lilacs Each sound is a sacrifice I can hear God’s whitest whisper Thorns have cut my planted eyes. (Age 7)

Le vent azuré environne les lilas assoupis Chaque sonorité est comme un sacrifice Je peux entendre le plus blanc soupir de Dieu Les épines ont déchiré la fleur de mes yeux (âge de 7 ans).

Amis et étudiants de l’Astrologie Esotérique et des Sept Rayons, La « lune bleue » du 22 juin s’approche : deux pleines lunes ont eu lieu durant la période solaire du Cancer, l’une dans les premiers degrés, l’autre dans les derniers. «… [La] seconde pleine lune dans un signe était considérée comme un jour très sacré et de très bon augure. Elle est vue comme un moment très spécial durant lequel la connexion avec le ciel et les dieux est très puissante. C’est une époque forte et spirituellement significative pour la prière et la méditation, qui remonte à un millier d’années. La couleur bleue et son importance viennent de la couleur de la peau du Seigneur Krishna qui est révéré comme le divin joueur de flute, et l’énergie particulière de la seconde lune était tenue pour « bleue » ou divine par les religieux indiens qu’ils soient étudiants ou prêtres. En conséquence, ils célébraient deux Pleines Lunes dans le même signe et tenaient de grandes cérémonies religieuses et sacrificielles pour souligner l’importance de la seconde ». (Merci à Richard Giles [1] ).

Les forces du Cancer seront puissantes dans ce mois astrologique qui s’annonce, et tout à fait appropriées pour dire au revoir aux deux ans de transit de Saturne dans ce signe, tandis qu’il entre en Lion juste avant la seconde pleine lune du 21 juillet. L’aquatique Cancer est l’un des signes les plus sensitifs du zodiaque. Du point de vue ésotérique, Neptune le dieu des Eaux, ré-

git le Cancer, illustrant le vaste océan de conscience au sein du quel vit le Crabe. Comme l’Eau est le symbole de l’émotionnel ou du corps astral, c’est là un medium que le Cancer connaît fort bien et par lequel il reçoit toutes ses impressions. Tout comme les Poissons - autre signe d’Eau - et co-régis par Neptune, le Cancer peut être très médiumnique ; de fait la combinaison de ces deux signes peut produire des médiums parmi les meilleurs qui soient [2]. En tant que signe féminin [yin] le Cancer possède une impressionnabilité et une réceptivité qui l’autorisent à puiser dans les contenus de l’âme personnelle, de la conscience de masse, ou bien encore dans les deux à la fois. Le Cancer et Neptune sont des symboles de la conscience de masse, à partir de là, une âme suffisamment avancée et alignée peut percevoir leurs appels. En guise d’exemples historiques pris dans la sphère politique : le Dalai Lama, Nelson Mandela et Alexandre le Grand. Mais ces qualités du Cancer peuvent se manifester dans n’importe quel département des entreprises humaines, et ainsi que nous allons le voir dans l’exemple qui suit, dans le domaine des arts. La personne que nous allons considérer est Akiane, enfant prodige, artiste, poète et novembre 2007 | N°43 |

[1] www.astrology. com/bluemoon.html [2] Alice Bailey : Esoteric Astrology - Lucis. p. 125

l’Oeil d’Horos | page 7


Astrobio éso

[3] Cette date a été obtenue par mail auprès de la mère d’Akiane, Foreli Kramarik. [4] NDL T : En français, nous prononçons spontanément comme il convient. [5] NDLT : La jeune Akiane expérimente de nombreuses visions où elle est « emportée au ciel » et voit « Dieu ». Notons qu’elle est née dans une famille athée et que c’est elle qui, en partageant ses visions avec sa famille, les a convertis au catholicisme (et non sa famille qui l’a élevée dans le respect de cette religion).

page  |

Akiane

visionnaire (9 juillet 1995, 05h00, Mount Morris – Illinois – Etats-Unis)[3]. Akiane est un « triple Cancer », c’est-à-dire qu’elle y a le Soleil, l’Ascendant et la Lune. Elle est née lors d’une nouvelle lune, indiquant une phase de nouvelle activité durant laquelle l’expression de nombreuses incarnations semble atteindre sa glorieuse efflorescence. De façon assez classique, ce Cancer très aquatique est née lors d’un accouchement en piscine à des parents semblant déjà très cancériens : une mère femme au foyer et un père professeur de cuisine. « Son prénom (Aki-ane) est une restitution phonétique libre du mot russe (ou peut-être lithuanien) pour le mot « océan » = OKEAH (prononcé Ah-keeahn, accentué sur la 3e syllabe) [4] ».

l’Oeil d’Horos | N°43 | novembre 2007

Le thème natal d’Akiane exprime fortement l’axe du Cancer-Capricorne, avec Neptune et Uranus s’opposant à son Soleil et sa Lune, cette dernière étant la plus étroitement aspectée. La Lune est le régent de la personnalité du Cancer, et elle s’oppose étroitement – d’un degré seulement – au régent d’âme de ce signe, Neptune ; ceci crée un alignement puissant entre l’âme et la personnalité, et se présente comme la signature « mystique » du « don » d’Akiane qui s’exprime au travers de la récolte des fruits d’autres existences. Comme Neptune est dans la septième maison des relations, nous voyons que la relation dont il est question se fait ésotériquement avec l’Ame ou Dieu [5] . Neptune est à la fois le régent ésotérique et hiérar-


Akiane

Astrobio éso

LE SABLIER (âge de 10 ans) Les dauphins représentent différents groupes de personnes et leurs cinq réponses possibles à la vérité. Un groupe la fuit. Un autre la recherche au mauvais endroit. Le troisième distrait les autres de sa recherche. Le groupe suivant déjà distrait est désormais en quête de fausses sources de bonheur. Et le dernier groupe de dauphins est directement à la recherche de la vérité.

chique de son Ascendant Cancer (l’un en liaison avec l’Ame, l’autre avec l’Esprit) ce qui montre qu’elle se développe à un cran plus élevé de la spirale évolutive dans cette incarnation, et se voit au travers de l’opposition à la Lune, régissant l’expression de sa personnalité.

manifeste en rendant [le sujet] esclave de ses désirs. Elle engendre confusion et addiction [7] . Il faut une âme plus ancienne et plus expérimentée pour surmonter ces expressions les plus sombres et pour faire résonner le diapason-trident de Neptune d’une façon claire et sans distorsions.

On peut comparer ces éléments avec l’horoscope de Jeanne d’Arc qui comporte un aspect assez semblable de Mercure en Capricorne, opposé à Neptune en Cancer, et qui représentait autant sa réceptivité aux messages de Dieu [et des Saints] que sa capacité à être guidée vers son propre destin pour le compte du peuple français.

L’axe du Cancer-Capricorne est intimement lié à la manifestation. Le Cancer (la mère, le processus de mise au monde), pourtant ici il s’agit de la mise au monde d’impressions et d’idées qui proviennent de l’âme, la « moitié spirituelle » de Dieu, jusqu’à celles de l’esprit de Dieu, ce « lourd nuage de pluie chargé de toutes les choses connaissables ».

La vibration de Neptune la plus raffinée, la plus éthérée et la plus « au-delà des mots », s’exprime dans la peinture d’Akiane et dans les sublimes sons célestes qu’elle entend. Le musicien Debussy (Lune en Cancer) nous vient ici à l’esprit, particulièrement ses compositions rêveuses, aquatiques et éthérées comme « La Mer » et celles qui explorent le monde des fées, des sylphes et des anges.

L’étroite conjonction d’Uranus à Neptune est encore un gage de manifestation. Uranus régit le 7e Rayon qui est l’un des plus puissant qui se déverse par le Capricorne (et le Cancer), en donnant à ce signe son pouvoir d’organisation et ses prouesses mentales. Uranus a également affaire avec l’occulte (ou connaissance cachée) et la sagesse dont elle a fait preuve dès ses trois ans [8].

La vibration la plus basse de Neptune lorsqu’elle affecte la personnalité encore « endormie »[6] et principalement le corps astral, se

On se rappellera d’autres âmes avancées comme celles de Mozart qui a commencé à composer à peu près au même âge. L’en-

novembre 2007 | N°43 |

[6] NDLT : le terme anglais était « unredeemed » - qui n’a pas été rachetée, ou encore perdue. Désigne dans les conceptions de l’astrologie ésotérique une personnalité qui n’a pas encore été symboliquement éclairée par la lumière de l’Ame. [7] NDLT : les mots exacts étaient esclave de sa nature de désir. J’ai volontairement simplifié car il faut plus qu’une note pour expliciter ce concept mais l’idée générale est préservée. [8] Pour en savoir plus visitez le site en anglais d’Akiane : www.akianeart.com et notamment les sections concernant, sa peinture (gallery), ses poèmes (poetry) et sa biographie (life).

l’Oeil d’Horos | page 9


Astrobio éso

[9] NDLT : la Théosophie postule un « espace » entre l’Ame et la personnalité qui serait enjambé par un « pont ». La construction de ce pont par l’Ame lui permet l’accès au cerveau. C’est ce qui permet d’expliquer le génie ou les dons extraordinaires. [10] Voir sa biographie en ligne. [11] Idem. [12] L’autre régent est Mars. Je ne suis pas venu apporter la paix mais l’épée (Jésus).

© Akiane : Prince of Peace (8 ans)

Akiane

trainement et la discipline acquises dans d’autres vies, mais – plus important – le souvenir de tout ce travail, a été préservé par la qualité de l’antahkarana (pont arc-enciel) [9] construit par ces individus ; il permet la continuité de la conscience et la capacité d’aller puiser à un âge très tendre dans les traces de ces accomplissements passés. La polyvalence d’Akiane et son intelligence dans deux arts (c’est actuellement la seule enfant qui soit un génie dans deux disciplines en tant que peintre réaliste et en tant que poète) est reflétée par Mercure en Gémeaux, sextile de Vénus en Lion, permettant une expression intense de la beauté. Mercure est la planète majeure des communications, et situé sur le dernier degré des Gémeaux, très puissant ; personne ne sera surpris qu’à 11 ans Akiane parle quatre langues : Lithuanien, Russe, Anglais et langue des signes. Le Cancer est un signe très tactile et Akiane a toujours montré une propension à toucher les vêtements des gens et à « ressentir les différentes textures de peau, à prêter une attention toute particulière aux textures, aux mouvements et aux expressions du visage » [10]. La raison en est bien sûr de pouvoir les transcrire dans son art. On pourrait dire d’Akiane que c’est une artiste médium bien que je sois sûr qu’elle fasse la grimace à de telles étiquettes, y compris à celle de « prodige » ou de « génie ». Lorsqu’Akiane a eu quatre ans, elle a commencé à partager ses visions du divin qui arrivaient chaque jour ou chaque semaine :

page 10 |

l’Oeil d’Horos | N°43 | novembre 2007

« Elle a commencé à décrire des détails de la vie dans les cieux et du futur de l’ humanité. La famille savait qu’elle n’exagérait pas ou n’inventait pas de tels événements parce qu’elle n’aimait pas imaginer des histoires comme le font les enfants de son âge… les plus petits détails, le ton prophétique, et le sentiment qu’elle passait beaucoup plus de temps dans le monde spirituel plutôt qu’avec sa famille étaient difficile à ignorer ou à prendre à la légère. Parfois lorsqu’elle parlait, on aurait dit une femme plus âgée… pas tellement à cause de sa voix, mais à cause de sa totale sincérité, ses commentaires forçant l’attention et son vocabulaire… A peu près à la même époque où les visions commencèrent, Akiane a soudainement commencé à montrer un puissant intérêt pour le dessin… des esquisses d’anges, de la famille, de ses amis, et des visages dont elle rêvait ». [11] L’éveil précoce d’Akiane peut être mis en parallèle avec la conversion de toute sa famille au christianisme lorsqu’elle avait 4 ans. Neptune, régent d’âme du Cancer, intervient encore une fois. Le Christ est connu ésotériquement en occident comme Neptune et le maître Jésus est connu comme un chohan de 6e Rayon, Idéalisme et Dévotion – co-régi par Neptune [12] . La profonde dévotion d’Akiane envers Dieu et son ardent souhait que tout le monde « aime Dieu et son prochain » apparaît dans certaines de ses peintures, comme dans sa version de Jésus, pleine de profondeur (cf. ci-contre). En astrologie Neptune régit les médias visuels, de la peinture au cinéma. Neptune régit aussi la musique, particulièrement celle du type éthéré qui est décrit comme « la musique des sphères » ou « la musique angélique » : « Il y avait peu de choses qui soient aussi difficiles à comprendre que l’amour d’Akiane


Akiane

pour la musique. Durant ses cinq premières années, elle commençait à pleurer et à se plaindre aussitôt qu’on entendait de la musique, de quelque genre qu’elle soit. Et personne n’avait le plus petit indice à ce sujet. Un soir, alors que sa mère bouleversée était en train de sangloter, Akiane s’est excusée : « Maman, s’il te plaît ne pleure pas. Je suis désolée de réagir ainsi, mais la musique que j’entends au ciel est meilleure que celle-ci. Cette musique me fait très mal aux oreilles et à la tête, alors que la musique céleste est toujours douce et merveilleuse ». Elle ne commença à se sentir plus à l’aise avec les musiques qui l’entouraient que lorsqu’elle grandit un peu »[13]. Bien que le terme de « mediumnité » ne soit pas correct dans le cas d’Akiane, cette facette de Neptune dont nous avons parlé plus tôt se révèle ici : « Elle commença alors à écrire ou à dicter des poèmes, souvent sans le moindre effort, en quelques secondes, et qui n’avait besoin d’aucune correction. Chaque poème semblait aussi dynamique et parfait que le suivant, bien qu’il ne se produise ni transe, ni écriture automatique » [14] . Ce passage est très important et il démontre la maturité spirituelle d’Akiane et le fait qu’elle n’est pas un médium qui entre en transe ou se trouve sujet à la possession d’un esprit. Elle n’est un « médium » que pour son Soi Supérieur et même une « secrétaire cosmique » [15] pour le Divin. Les poèmes pleinement compris sont une indication d’un mental supérieur pleinement effectif qui est capable de traduire et de franchir la distance (via l’antahkarana) qui le sépare du mental inférieur. « Paraissant recevoir ses instructions d’une guidance plus élevée, Akiane prête peu d’attention aux commentaires ou aux critiques. Elle fait preuve dans son travail d’une auto-

rité bien au dessus de son âge, et a rapidement progressé sur des toiles de plus en plus grandes, en peignant des scènes allégoriques, des images de nature, et des portraits réalisés d’après son imagination, des études, l’observation, des modèles vivants ou d’autres matériaux de référence. Elle s’est essayée à différents styles : expressionniste, symbolique, esquisses rapides, avec différentes techniques, y compris la peinture à l’ huile. Quasiment toutes les peintures sont aujourd’hui accompagnées d’un poème, mais la façon dont elle les fait coïncider laisse tout le monde stupéfait. Ces poèmes s’y rattachent de façon frappante pour préciser des éléments visuels ou émotionnels qui y sont peints, et ceci alors même qu’Akiane ne s’attache pas à souligner délibérément des parallèles entre les deux œuvres ».

Astrobio éso

[13] Voir sa biographie en ligne. [14] Idem. [15] NDLT : le terme était amanuensis. Personne employée à écrire ou à dactylographier ce que lui dicte quelqu’un d’autre, secrétaire. [16] Biographie en ligne déjà citée. [17] NDLT : en anglais quicksilver, comme du vif-argent. [18] Biographie en ligne déjà citée.

Mercure en Gémeaux, placé dans la 12e maison de l’inconscient et des mondes subtils est véritablement le « messager des dieux » ici, l’intermédiaire qui est plutôt un médiateur conscient entre deux mondes dont l’énergie est instantanée [17] et sans effort. La façon dont Akiane communique à travers le monde via son art, inspire et rallume bien des âmes : « la plupart de la correspondance qu’elle reçoit provient de personnes qui ont commencé à s’intéresser à la spiritualité pour la toute première fois après avoir vu les peintures d’Akiane et lu ses poèmes » [18] . Le fait qu’elle soit « reçue » par un large public a été effleuré lorsque le rapport entre le Cancer et la conscience de masse a été évoqué plus haut : les vérités éternelles de l’inconscient collectif sont communiquées à la conscience collective humaine. L’attitude humble, parfaitement « normale » et non affectée d’Akiane face à sa célébrité naissante l’ont rendue attachante à tous, tout comme la beauté et la façon dont elle a vécu sa vie jusqu’à présent.

novembre 2007 | N°43 |

l’Oeil d’Horos | page 11


Astrobio éso

Akiane

© Akiane : the evenig swan (9 ans)

You need to cleanse and silence your eyes For dizzy prayer bounces off a wall All of your smile lands on a silent swan You need her love to catch you when you fall

Il te faut nettoyer Et apaiser tes yeux Car les prières confuses Rebondissent sur un mur. Toutes celles de ton sourire Se posent sur un cygne silencieux Tu as besoin de son amour Pour te rattraper lorsque tu tombes

Brassy visions count each and every stone There are so many lives in this lonely womb When feelings are hungry mirrors show different faces The only evening the swan lands she looks for you

Visions trop colorées Qui détaillent et comptent chaque pierre Il y a tant de vies Dans ce nid solitaire Où les sentiments sont affamés Les miroirs montrent différents visages Le seul soir où le cygne se pose – Il te cherche.

Elle a été comparée à d’autres géants artistiques, tels que Picasso, Miro ou Chagall. Il est intéressant de noter que ce dernier a le Soleil et Saturne en Cancer […]. On peut aussi relever que Rubens, un autre maître en peinture, avait le Soleil et Neptune en Cancer, et la Lune et Saturne en Capricorne, partageant donc le même axe qu’Akiane. L’artiste américaine Eleanor Parker a également le Soleil, la Lune et Pluton tous en Cancer.

La peinture ci-deesus et son poème peuvent être rapprochés de la note clé du Cancer : « je bâtis une maison illuminée et j’y habite ». Le cygne peut représenter l’âme, ou bien le légendaire Kala Hamsa hindou, le cygne de l’éternité. n PHiLLiP LiNDSAY

juin 2005

www.artakiane.com Le Bulletin de l’Oeil d’Horos est une publication amateur gratuite, rattachée au site L’Oeil d’Horos (http://mapage.noos.fr/oeildhoros). Diffusion commerciale strictement interdite. Sauf mention contraire, rédaction, design et fabrication : A. Lorrai. Informations et contact : oeildhoros@noos.fr

page 12 |

l’Oeil d’Horos | N°43 | novembre 2007


L'Oeil d'Horos n°43