Page 1

IMT MINES ALBI FÊTE SES 25 ANS Jeudi 11 octobre 2018

Dossier de presse Contact presse : Cathy Clément Agence GAIA Communication Tél. : +33 (0)1 30 82 66 65 Mobile : +33 (0)6 28 41 17 16 cathy.clement@gaiacommunication.fr


Sommaire Sommaire .................................................................................................................... 2 Communiqué de presse .............................................................................................. 3 Introduction .................................................................................................................. 7 IMT Mines Albi, 25 ans en chiffres .............................................................................. 8 IMT Mines Albi, chiffres clé 2018 ................................................................................ 9 Quelques mots d’histoire ........................................................................................... 10 De la reconversion industrielle locale à la reconnaissance scientifique et technologique internationale .................................................................................. 10 IMT Mines Albi, une grande école d’ingénieurs ........................................................ 11 Les missions d’IMT Mines Albi .............................................................................. 11 Une recherche tournée vers les enjeux du futur et de l’industrie ........................... 12 Une école riche de ses reseaux ............................................................................ 12 IMT Mines Albi, acteur de la formation ...................................................................... 13 Un diplôme d’ingénieur, trois filières de formation : étudiante, apprentis, alternance ............................................................................................................................... 14 Les formations Master international ....................................................................... 14 La formation doctorale ........................................................................................... 16 Un projet pédagogique et différenciant ..................................................................... 16 Donner le goût et le sens de l’innovation ............................................................... 17 Stimuler la sensibilité sociale et sociétale des eleves-ingenieurs .......................... 18 Des axes de recherche attractifs et porteurs d’innovation ........................................ 19 RAPSODEE, Centre de Recherche d’Albi en génie des Procédés et des SOlides Divisés, de l’Énergie et de l’Environnement .......................................................... 19 L’Institut Clément Ader Albi – UMR CNRS 5312 ................................................... 21 Le centre de génie industriel .................................................................................. 22 IMT Mines Albi acteur du développement économique ............................................ 23 Des partenariats stratégiques ................................................................................ 24 Une relation entreprise/école gagnante-gagnante ................................................. 24 L’entrepreneuriat, moteur de développement ........................................................... 25 Stimuler l’innovation et la création d’entreprise ..................................................... 25 Un lieu de référence pour l’entrepreneuriat et l’innovation : le bâtiment I .............. 26 Quelques belles réussites entrepreneuriales ......................................................... 27 IMT Mines Albi, une école ouverte sur le monde ...................................................... 29 Un champ des possibles ouvert pour la mobilité internationale des elèvesingénieurs .............................................................................................................. 29 Des formations attractives à l’international ............................................................ 30 Des axes de recherche fédérateurs a l’échelle internationale ............................... 30 Après l’école .............................................................................................................. 31

2


Communiqué de presse

Communiqué de presse Albi, le 11 octobre 2018

IMT Mines Albi : 25 ans de développement et de nouveaux moyens au service de la compétitivité du territoire Ce 11 octobre, IMT Mines Albi a fêté officiellement ses 25 ans. Cet évènement a été l’occasion de faire un retour sur la croissance exceptionnelle de l’école et sur ses objectifs ambitieux de développement. Arrivée à maturité, IMT Mines Albi irrigue le tissu industriel de ses nombreux atouts : expertises scientifiques et technologiques tournées vers les enjeux du futur, d’ingénieurs formés à impulser et à accompagner l’innovation dans l’entreprise, entrepreneuriat, rayonnement international… Au cours de cette journée, l’école a inauguré un nouvel espace dédié à l’innovation et à l’entrepreneuriat : le bâtiment Innov’Action. Ces moyens supplémentaires visent à donner un coup d’accélérateur à la création d’entreprises innovantes et à s’inscrire dans une dynamique de développement économique du territoire L’école a également annoncé l’ouverture d’un nouveau Diplôme National de Master dans le domaine de l’intelligence du transport aérien. Ce diplôme a été conçu dans le cadre européen de l’alliance KAAT (Knowledge Alliance In Air Transport).

Une croissance exceptionnelle de 1993 à 2017 En 25 ans, l’École a diplômé 4100 ingénieurs, formé 500 docteurs dans ses laboratoires de recherche et accompagné 40 projets de création d’entreprises via son incubateur. Avec 4 millions d’euros de contrats de recherche par an, elle cultive un lien étroit entre le monde scientifique et industriel et compte plus de 1500 entreprises partenaires. Chaque année, près de 100 articles sont publiés dans des revues scientifiques. La dernière née du Groupe des Écoles des Mines, (devenu Institut Mines Télécom) a réussi son pari :

3

En 25 ans, IMT Mines Albi est passée de : §

18 à 968 élèves

§

18 à plus de 4 100 diplômés

§

35 personnels à 319 permanents actifs

§

7 à 74 enseignants-chercheurs

§

100% d’élèves masculins à 40% de femmes

§

1 formation d’ingénieur à 10 cursus


faire partie des plus prestigieux établissements de formation d'ingénieurs, être dotée d’une recherche sur des créneaux d'avenir prometteurs internationalement reconnue et participer activement au développement économique de son territoire. La stratégie d’IMT Mines Albi est de poursuivre sa croissance. Aujourd’hui, avec 968 étudiants dont 20% d’élèves internationaux, elle est en passe d’atteindre l’objectif fixé, à 2020, de 1030 étudiants dont 25% recrutés à l’étranger. Elle augmente aussi progressivement ses ressources propres pour financer le renforcement des moyens nécessaires à son ambitieux programme de développement.

de formation §

2 à 98 doctorants

§

0 à 180 élèves en master(es)

§

une recherche innovante avec : - 4 plateformes de recherche : GALA / MIMAUSA /VALTHERA / IOMEGA - 4 chaires et laboratoires communs

§

0 à 39 entreprises incubées à l’Ecole

§

Aucun élève international à 20%

Un lieu de référence de l’innovation et de l’entrepreneuriat : le bâtiment Innov’Action Ce 11 octobre, IMT Mines Albi a inauguré le bâtiment Innov’Action. D’une surface de 1200 m2, il abrite la majeure partie des équipements de travaux pratiques et plusieurs espaces dédiés à l’innovation et à l’entrepreneuriat : § un incubateur, § un OpenLab et ses nombreux équipements, appelé « La FaBrique ». Pour favoriser la créativité et la concrétisation de projets interdisciplinaires, il est ouvert à tous : élèves, personnels de l’école, entreprises et associations. § un espace de travail collaboratif. Cet espace est doté d’une structure d’animation. Elle a vocation à favoriser les synergies entre les différentes activités et typologies d’utilisateurs en vue de stimuler l’innovation et la création d’entreprises. Et « cerise sur le gâteau », les élèves-ingénieurs disposent désormais d’un TP grandeur nature : la construction est passive en énergie, elle est équipée d’une chaufferie à bois instrumentée et d’une installation photovoltaïque. Le projet a été financé par : § la Région Occitanie : 620 455 € § la Communauté d’Agglomération de l’Albigeois : 262 500 € § le Conseil Général du Tarn : 262 500 € § l’Institut Mines Télécom : 1 254 545 €

De nouveaux moyens pour accélérer le développement du territoire Avec près de 40 projets incubés depuis 1997, 70 créations d’emplois et 20 créations d’entreprises dans l’albigeois, IMT Mines Albi apporte une contribution significative au développement économique et à l’attractivité du territoire. Les projets de création sont tous menés en lien avec les thématiques des centres de recherche de l’école. L’accompagnement repose sur le concept original de l’immersion dans un laboratoire de l’école. Au cœur d’un environnement propice à la maturation technologique de leur projet, les porteurs bénéficient d’un appui scientifique, technique et logistique. Cette organisation a permis de belles réussites entrepreneuriales (cf. dossier de presse). Toutes sont caractérisées par leur avance technologique et une grande intelligence industrielle et économique. Ces nouveaux moyens affectés à IMT Mines Albi ont pour objectif de développer plus

4


encore l’entrepreneuriat, avec un objectif de 60 projets portés en 2020 et sources de dynamisme économique pour le territoire. Six autres établissements du département sont engagés aux côtés d’IMT Mines Albi : le centre AFPA, la maison d’Albi des Compagnons du Devoir, le Lycée Louis Rascol, l’Institut Mines Telecom/IMT Mines Albi, l’Institut National Universitaire Champollion et l’Institut de la Promotion Industrielle de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Tarn.

ITAAT : un nouveau Master dans le domaine de l’IT appliqué au transport aérien A la prochaine rentrée, IMT Mines Albi ouvrira un nouveau Diplôme National de Master. Baptisé ITAAT comme IT Applied In Air Transport, ce cursus a été conçu pour répondre à la « Smartization » croissante du transport aérien. Interdisciplinaire, il concernera des sujets aussi variés que : § les systèmes de communication, de navigation et de surveillance embarqués, § l’exploitation des aéroports dans une optique de digitalisation, § l’électronique de bord, § les certifications, § la gestion de projet, § les facteurs humains, § les applications IT et collaboratives dédiées aux aéroports, aux compagnies aériennes et au contrôle aérien. Cette formation vise à former des ressources hautement qualifiées pour gérer les systèmes intelligents dédiés à l’aérien et à l’aéroportuaire. Dans cette perspective, le master qui impliquera les principaux acteurs de l’industrie du transport aérien, conjuguera l’expérience de terrain avec l’acquisition de connaissances théoriques. Le Master ITAAT a été bâti dans le cadre du projet Européen Erasmus+ KAAT (Knowledge Alliance in Air Tansport) qui organise une coopération Université/entreprises en vue d’anticiper la forte demande de compétences du marché de l’aviation. Ce projet porté par l’Université polytechnique de Bucarest réunit 17 partenaires issus de 6 pays.

« Anticiper et être acteur des mutations industrielles et sociétales est, comme toutes les écoles de l’IMT, dans l’ADN d’IMT Mines Albi. La forte capacité d’innovation de l’école permet de répondre avec un grand dynamisme aux enjeux de développement économique du territoire. Cet évènement anniversaire était l’occasion de le démontrer mais aussi de présenter un ambitieux plan de développement, les moyens mis en œuvre pour l’accompagner et la mobilisation de l’ensemble de l’écosystème », commente Narendra Jussien, Directeur d'IMT Mines Albi.

A propos d’IMT Mines Albi IMT Mines Albi – Innover, entreprendre, construire un avenir durable. IMT Mines Albi forme des ingénieurs généralistes, innovants, humanistes et internationaux qui intègrent dans leurs actions et leur management la dynamique du développement durable. Former des ingénieurs rigoureux, entreprenants, capables de dynamiser les entreprises. Inventer de nouveaux produits et

5


procédés grâce à des recherches de pointe. Les développer avec des partenaires industriels, et contribuer ainsi à l’expansion économique de notre territoire... Telles sont les missions d’IMT Mines Albi. En symbiose avec son environnement IMT Mines Albi a choisi de se spécialiser sur des créneaux d’expertise, à la fois originaux et porteurs : matériaux et procédés pour l’aéronautique et le spatial, valorisation énergétique de la biomasse et des déchets, nouvelles technologies de mise en forme des médicaments, cinétique des organisations d’entreprises et aide à la décision. Dans ces domaines, l’école a su attirer à Albi des enseignants et chercheurs de renoms, dont les travaux sont reconnus à l’échelle internationale. Les entreprises bénéficient de leur soutien et d’outils scientifiques uniques à l’échelle de la région, permettant de tester la faisabilité de nouveaux produits et procédés. Les formations IMT Mines Albi, sont de plus en plus diversifiées, avec des cursus ingénieurs par apprentissage et des masters internationaux qui ne cessent de se developper à côté de la formation étudiante post classes préparatoires, s’appuient aussi sur ces expertises. IMT Mines Albi est une école de l’Institut Mines Télécom (IMT). L’IMT est le 1er groupe d’écoles d’ingénieurs et de management en France. 11 grandes écoles d’ingénieurs et de management qui constituent ensemble l’IMT. La force du groupe repose sur la complémentarité de ses écoles et leur cohésion, fondée sur leur vision commune : • former au service des entreprises ; • développer l’économie et les territoires ; • contribuer à l’innovation et à l’entrepreneuriat. Ces activités se déploient dans les domaines liés aux grandes transitions numérique, énergétique, industrielle et éducative. 13 400 étudiants, soit un nombre comparable aux grandes universités américaines comme le MIT ou Stanford. 4 420 diplômes délivrés. 90 % des diplômés débuteront directement en CDI Un réseau de 60 000 anciens élèves dans tous les secteurs économiques. 2 080 publications de recherche de rang A concourent aux avancées scientifiques et technologiques. Elles garantissent un enseignement de pointe. 9 070 partenariats entreprises noués avec les écosystèmes locaux mais aussi au niveau national grâce au maillage territorial de l’IMT.

www.imt-mines-albi.fr

Contact presse : Cathy Clément Agence GAIA Communication Tél. : +33 (0)1 30 82 66 65 Mobile : +33 (0)6 28 41 17 16 cathy.clement@gaiacommunication.fr

Contact école : Charline Suderie Directrice communication Tél. : +33 (0)5 63 49 30 15 charline.suderie@mines-albi.fr

6


Introduction

En 2018, IMT Mines Albi fête son quart de siècle ! 25 ans d'innovation et de formation de jeunes ingénieurs, 25 ans de recherche et de partenariats avec le tissu économique, industriel et académique, qui dépassent désormais nos frontières, 25 ans après la fondation de l'École… En 25 ans, l’École a diplômé 4100 ingénieurs, formé 500 docteurs dans ses laboratoires de recherche et contribué à la création de 40 entreprises via son incubateur. Avec 4 millions d’euros de contrats de recherche par an, elle cultive un lien étroit avec le monde scientifique et industriel et compte plus de 1500 entreprises partenaires. Aujourd’hui, plus de 600 entités ont accueilli l’un de ses élèves en stage ou en échange académique. Chaque année, près de 100 articles sont publiés dans des revues scientifiques et 30 thèses sont réalisées dans les centres de recherche de l’École, qui accueillent et organisent régulièrement des manifestations de portée internationale. La dernière née du Groupe des Écoles des Mines, (devenu Institut Mines Télécom) a réussi son pari : §

elle fait partie des plus prestigieux établissements de formation d'ingénieurs en France et dans le monde,

§

elle est reconnue internationalement pour sa recherche sur des créneaux d'avenir prometteurs,

§

elle participe activement au développement économique de son territoire.

A l’occasion de cet anniversaire, nous vous proposons de revenir sur l’exceptionnelle évolution d’IMT mines Albi, sur son écosystème et les caractéristiques qui forgent son identité avant d’évoquer ses projets d’avenir, notamment à travers l’activité de

son nouveau bâtiment Innov’Action, espace collaboratif et de promotion de la culture de l’innovation.

7


IMT Mines Albi, 25 ans en chiffres Une croissance exceptionnelle de 1993 à 2018 ! De 18 à 965 élèves Objectif 2020 : 1030 élèves

De 18 à 4100

diplômés De 100% d'étudiants masculins à

40% de femmes De 1

formation d'ingénieur à 10 cursus de formations dont 7 master(es) 1 cursus ingénieur étudiant et apprenti formation continue doctorat

De 2 à

98 doctorants De 7 à

74 enseignants-chercheurs De 0 à 180 élèves en master(es)

Une recherche

innovante avec

39 projets incubés

4 plateformes de recherche Gala, Mimausa, Valthera, Iomega

4 chaires et laboratoires communs De 35 personnels à 310 permanents actifs

35 De 0 à 153

étudiants internationaux aujourd'hui

8


IMT Mines Albi, chiffres clé 2018 er

Membre de l’Institut Mines-Télécom : 1 groupe d’écoles d’ingénieurs et de management de France Membre de la l’Université Fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées

968 élèves 767 élèves ingénieurs dont 147 sous statut apprenti 47%* d’étudiants boursiers 40%* de femmes 90% des diplômés en emploi au bout de 6 mois 98 doctorants au 1/1/2015 dont 50% de nationalité étrangère 47% des doctorants employés dans le secteur privé Plus de 1500 entreprises partenaires

4 M€ d’activité de recherche contractuelle annuelle 50% des contrats de recherche avec des entreprises privées 74 enseignants-chercheurs dont 41 titulaires de l’HDR 164 publications scientifiques dont 50% de rang A.

22 000 m2 de bâtiments sur 22 hectares de campus

9


Quelques mots d’histoire DE LA RECONVERSION INDUSTRIELLE LOCALE A LA RECONNAISSANCE INTERNATIONALE

SCIENTIFIQUE

ET

TECHNOLOGIQUE

Créée en 1993, IMT Mines Albi est une Grande École d’ingénieurs généralistes placée sous la tutelle du ministère en charge de l’industrie. Dernière née des 7 Écoles des Mines, elle est fidèle au modèle Mines qui, depuis plus d’un siècle, combine

avec

succès

formation

de

haut

niveau,

recherche/Innovation,

développement économique et diffusion de l’information scientifique, technique et entrepreneuriale. L’Ecole présente la particularité d’être née sur un territoire en pleine reconversion industrielle au sein duquel elle a développé des thématiques de recherche en lien étroit avec le tissu économique et dans des domaines qui répondent tant aux besoins de développement de son environnement qu’aux enjeux du futur. À la genèse d’IMT Mines Albi, le bassin minier de Carmaux L’École a été créée dans un contexte de ré-industrialisation du Tarn, au moment où le bassin d’Albi-Carmaux tournait la page des charbonnages. Trois raisons ont alors motivé la création de l’école : renforcer le potentiel de formation du Sud-Ouest et faire face au manque d’ingénieurs en France, en particulier en Génie des Procédés, mais avant tout, soutenir le tissu industriel du Tarn. Pour répondre à ce défi, l’Ecole a centré ses actions de recherche sur des domaines répondant aux besoins de l’économie et du développement du territoire. Une dynamique portée par la création de valeur et les enjeux industriels du futur Dès sa création, IMT Mines Albi a concentré sa recherche sur les enjeux d'avenir, contribuant ainsi à l’élan économique local et ouvrant des perspectives pour ses entreprises partenaires, ses étudiants et ses enseignants-chercheurs. Aujourd’hui, l’École est internationalement reconnue sur ses domaines d’expertise : les matériaux pour l’aéronautique, les poudres pour la santé et la nutrition, le recyclage des déchets et l’énergie, l’amélioration des processus d’entreprise.

10


IMT Mines Albi, une grande école d’ingénieurs LES MISSIONS D’IMT MINES ALBI Former des cadres de haut niveau capables de dynamiser les entreprises : ingénieurs généralistes, humanistes, rigoureux et entreprenants ; docteurs en prise avec les exigences de l’industrie ; et cadres internationaux diplômés des masters de l’école. Inventer de nouveaux produits et procédés, grâce à des recherches de pointe. Les valoriser avec des partenaires industriels, et contribuer ainsi au développement économique du territoire… Telles sont les métiers d’IMT Mines Albi. Intégrée à l’Institut Mines-Télécom, IMT Mines Albi est une école d’ingénieurs mais aussi un centre de recherche et de valorisation économique tourné vers les concepts, les technologies et les usages de demain. À l’avant-garde des enjeux industriels sur la scène internationale, elle joue un rôle moteur de la vie scientifique et économique nationale, régionale et locale. Sa spécificité est de conjuguer 4 missions dans un cercle vertueux porteur d'innovation : §

Former des ingénieurs généralistes et des docteurs capables d’anticiper, d’entreprendre et d’innover en entreprise

§

Mener des recherches scientifiques de pointe, inventer de nouveaux produits et procédés

§

Contribuer au développement économique territorial et national

§

Promouvoir la culture scientifique, technique et entrepreneuriale

Engagée pour la diffusion de la culture scientifique et technique, l’École est mobilisée pour rapprocher la science de la société et encourager les vocations scientifiques.

11


IMT Mines Albi soutient ainsi, tout au long de l’année un programme d’actions diversifiées, en collaboration avec l’Université Fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées, l’Institut National Universitaire Champollion et les groupes scolaires du département du Tarn.

UNE RECHERCHE TOURNEE VERS LES ENJEUX DU FUTUR ET DE L’INDUSTRIE En symbiose avec son environnement, IMT Mines Albi a choisi de se spécialiser sur des créneaux d’expertise, à la fois innovants et porteurs d'avenir : §

Matériaux et procédés pour l’aéronautique et le spatial

§

Poudres, santé et nutrition

§

Énergies renouvelables, Biomasse, Déchets et Éco-activités

§

Cinétique des organisations et aide à la décision

Portées par les trois laboratoires de l’école, ces thématiques de recherche constituent un vivier d’innovation pour les entreprises. Elles attirent de nombreux partenaires industriels et contribuent au développement économique. Les formations dispensées à IMT Mines Albi sont développées en lien avec ces expertises. Internationalement reconnues, elles attirent de nombreux étudiants étrangers.

UNE ECOLE RICHE DE SES RESEAUX Une école au cœur d’un réseau national IMT Mines Albi fait partie de l’Institut Mines-Télécom (IMT) qui constitue, depuis sa création au 1er mars 2012, le premier groupe de grandes écoles d’ingénieurs et de management de France. Cette appartenance offre de multiples opportunités aux étudiants et enseignants-chercheurs de l’École : échanges, doubles diplômes avec des universités étrangères, nouvelles spécialités, perspectives professionnelles enrichies, fertilisation croisée entre les axes de recherche, des 12 écoles membres du réseau IMT France.

12


Une école membre de l’Université fédérale de Toulouse Midi Pyrénées Acteur à part entière de la stratégie de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche régionale, IMT Mines Albi est membre associé renforcé de la COMUE Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées (UFTMiP). L’école fait également partie des 8* étalissements membres qui composent « TOULOUSE TECH», consortium né du programme national IDEX (Initiatives d’Excellences) et qui représente 2500 ingénieurs diplômés chaque année.*TOULOUSE TECH est composé des écoles et formations suivantes : ENAC, ICAM Toulouse, INSA Toulouse, INP Toulouse, ISAESUPAERO, INU Champollion, IMT Mines Albi, Université Toulouse III Paul Sabatier.

IMT Mines Albi, acteur de la formation IMT Mines Albi forme chaque année près de 300 ingénieurs généralistes, innovants, humanistes et internationaux et compte plus de 950 élèves toutes formations confondues. Avec un objectif 2020 : 1030 élèves ! Former des ingénieurs capables d’impulser et d’accompagner l’innovation, c’est la première ambition du projet pédagogique d’IMT Mines Albi. Les bases de sa formation à l’innovation s’articulent autour de 4 axes : §

Apprendre à apprendre

§

Avancer en équipe

§

Comprendre les systèmes complexes

§

Communiquer

Cette formation est complétée par des missions en entreprise pour aller plus loin et mettre les éudiants en situation de tester des projets innovants. Pour répondre aux besoins diversifiés des entreprises partenaires, IMT Mines Albi a organisé plusieurs parcours menant au même diplôme d’ingénieurs. Son offre de formation est enrichie par des mastères spécialisés, des masters DNM et des diplômes de docteur.

13


UN DIPLOME D’INGENIEUR, TROIS FILIERES DE FORMATION : ETUDIANTE, APPRENTIS, ALTERNANCE Des formations d’ingénieurs généralistes sous statut étudiant et par apprentissage sont proposées avec la possibilité de choisir une option, en lien avec nos thématiques de recherche et les enjeux d’avenir : • Une formation d’ingénieur sous statut étudiant en 3 ans, après 2 ans de classes préparatoires. • Une formation d’ingénieurs par apprentissage en 3 ans ouverte aux titulaires de BTS et DUT. • Des formations continues destinées aux professionnels en activité titulaires d’un DUT ou BTS, avec au moins 3 années d’expérience professionnelle. Options filière étudiante : • • • •

Bio-santé ingénierie Éco-activités et énergie Ingénierie des matériaux avancés et des structures Génie industriel, processus et systèmes d’information

Options filière apprentissage et formation continue : • • •

SIPHASS (Secteur Industrie Pharmaceutique et Services) SENMBA (Secteur Énergies et Nouveaux Matériaux pour le Bâtiment) SIMMA (Secteur Industrie Manufacturière Mécanique et Aéronautique)

LES FORMATIONS MASTER INTERNATIONAL Adossées aux spécialités scientifiques développées à IMT Mines Albi, les masters internationaux accueillent, cette année, 180 étudiants dont la majorité sont internationaux. • Mastère spécialisé BE+ (MS) en collaboration avec IMT Lille Douai, le Mastère spécialisé « bâtiment à énergie positive » apporte une spécialisation dans le domaine de la maîtrise de l'énergie appliquée à la construction (thermique du

14


bâtiment). Il vise à former des ingénieurs capables de concevoir des bâtiments à basse consommation (BBC) ou à énergie positive. • Mastère spécialisé Advanced Manufacturing Processes for Aeronautical Structures – AMPAS (MS) en collaboration avec l'Institut Supérieur de l'Aéronautique et de l'Espace (ISAE Toulouse). Entièrement dispensé en anglais, ce Mastère répond au contexte de croissance et de mutation technologique et organisationnelle du secteur aéronautique. Formés au nouveaux matériaux et à la supply chain, les diplômés du MS AMPAS sont destinés à intégrer des unités de production industrielle spécialisées dans la production de pièces unitaires ou de composants assemblés pour les structures ou l’aménagement des avions. • MSc SCALE - Supply Chain And LEan management en collaboration avec Toulouse Business School, il vise à former des ingénieurs-managers aux méthodes de la gestion des flux et du lean management dans un contexte international. A forte valeur ajoutée, il présente la spécificité d’intégrer au cursus la préparation de 4 certifications métier internationales (BASICS of SCM de l’APICS, CAPM du PMI, Lean-6 Sigma Green Belt du IIBLC et CDDP du DDI). • MILES - Management of International supply chain and Lean Projects (Diplôme National de Master), vise l’acquisition d’une formation de haut niveau pour la gestion de la supply chain et le lean management en environnement international. Full english. • Aeromat·Innovation (Diplôme National de Master), en collaboration avec Télécom École de Management : en phase avec les dernières avancées de la recherche, ce master fournit une double formation, technique et managériale, pour l’industrie aéronautique. • Adpharming - Advanced Pharmaceutical Engineering (Diplôme National de Master) vise à former des managers de très haut niveau pour la R&D, la production de médicaments, la qualité, les processus, la logistique et la supply chain dans les domaines de la pharmacie, des cosmétiques et de la biotechnologie. • BiWEM - Biomass and Waste for Energy and Materials (Diplôme National de Master) vise à fournir aux étudiants des compétences spécialisées, techniques et pratiques dans le domaine de la biomasse et du traitement des déchets.

15


LA FORMATION DOCTORALE L’École est habilitée à délivrer le doctorat pour les trois écoles doctorales de l’Université de Toulouse : MEGeP (Mécanique, Énergétique, Génie civil et Procédés), EDSYS (Systèmes) et AA (Aéronautique et Astronautique). Chaque année, près de 25 docteurs sont diplômés dans l’École. L’École offre un cadre de recherche particulièrement attractif aux étudiants avec un potentiel et des équipements de recherche de haut niveau. Les trois centres de recherche sont impliqués dans des programmes d’envergure internationale. Fidèle à la genèse de l’école, les travaux de recherche conduits à IMT Mines Albi conjuguent excellence scientifique, dimension appliquée pour l’entreprise et pertinence économique. Il en résulte trois conséquences avantageuses pour les doctorants : §

un environnement riche en partenariats industriels,

§

un niveau d’employabilité élevé dans le secteur privé, soit 47%

§

une rémunération de tous les doctorants pendant leurs années d’étude.

Un projet pédagogique et différenciant Au-delà de l’acquisition du socle technique et scientifique et de l’ouverture internationale que se doit de fournir une grande école d’ingénieur, IMT Mines Albi a mis l’accent sur deux dimensions fortes dans son projet pédagogique : former concrètement les élèves à générer de l’innovation et leur apprendre à valoriser la dimension humaine, deux leviers essentiels au progrès dans l’entreprise. Pour mener à bien ces objectifs, l’école a su être imaginative et mobiliser l’ensemble de son corps enseignant dans une démarche et un environnement fertiles en innovations pédagogiques.

16


DONNER LE GOUT ET LE SENS DE L’INNOVATION IMT Mines Albi s’attache à donner à ses futurs ingénieurs le goût et le sens de l’innovation. Tout au long de la formation, des modules pédagogiques et des actions spécifiques les conduisent à acquérir l’état d’esprit qui leur permettra, dans leurs futures fonctions, d’être pourvoyeur de solutions et de process innovants dans les entreprises : • Le Parcours Recherche amène les élèves ingénieurs à entrer de façon active dans l’univers des laboratoires de recherche scientifique, en accompagnant, sur deux ans, les travaux menés à l’école par les doctorants. §

Les missions Innov’Actions

Pour IMT Mines Albi, l’innovation est une condition majeure de la compétitivité industrielle. C’est pourquoi, l’École propose une formation grâce à laquelle les élèves sont préparés à développer de nouvelles activités tirant parti des

recherches

scientifiques.

Le

programme

des

Missions

Innov’Actions est devenu une excellente concrétisation de cette politique. Une entreprise propose une problématique réelle à laquelle une équipe d’étudiants doit répondre avec un projet viable et innovant. 200 heures sont dédiées cet enseignement : elles comprennent des formations au design thinking partagées par les étudiants et les commanditaires d’entreprises.

§

Les missions Veille Innovation Brevet complètent la formation à l’innovation. Elles sont centrées sur les problématiques de propriété industrielle, de dépôt de brevets et de recherche documentaire sur les solutions et process déposés. Un domaine qui revêt une importance stratégique pour les entreprises.

§

Enfin, des modules de formation hors des sentiers battus sont mis en place pour aborder différemment les stratégies d’innovation.

17


STIMULER LA SENSIBILITE SOCIALE ET SOCIETALE DES ELEVES-INGENIEURS Pour répondre à son objectif de former des ingénieurs humanistes, IMT Mines Albi stimule la sensibilité sociale et sociétale de ses élèves-ingénieurs, leur esprit citoyen et leur conscience environnementale, tout en veillant à leur aptitude managériale. L’objectif est préparer les élèves à un monde plus divers et toujours plus ouvert ! Le dispositif diversité et égalité des chances IMT Mines Albi Il s’articule autour de 2 briques phares : §

La Cordée de la réussite « Oser l’excellence », labellisée depuis 2009 (425 tutorés répartis sur tout le territoire tarnais et 223 élèves-ingénieurs tuteurs impliqués sur trois années durant au sein de la Cordée). C'est le socle du dispositif.

§

Le Programme d’excellence diversité soutenu par le Fonds de dotation IMT Mines Albi et le Groupe ENGIE. IMT Mines Albi a notamment mis en place, dans le cadre de la formation ingénieur, un module de formation spécifique : le “Certificat Management de la diversité et égalité des chances“, supplément au diplôme d’ingénieur.

L’ensemble de ces actions a été récompensé, en 2017, par l’attribution à IMT Mines Albi, du trophées RSE : au côté d’un engagement fort en faveur de l’ouverture sociale (43% des élèves d’IMT Mines Albi bénéficient d’une bourse), de la mixité des métiers de l’ingénieur (+ de 40% de l’effectif annuel est composé de femmes) et d’une recherche de haut niveau sur le Développement Durable, IMT Mines Albi se distingue par son engagement en faveur de l’égalité des chances et de la diversité.

18


Des axes de recherche attractifs et porteurs d’innovation Trois Centres de recherche pour inventer, former, collaborer, innover IMT Mines Albi a su déterminer des thèmes de recherche répondant aux besoins des entreprises et aux enjeux du futur. Ils attirent des chercheurs de haut niveau et des doctorants motivés par ces sujets. Aujourd’hui, les trois Centres de Recherche de pointe de l’école et à sa chaire d’entreprise sur le thème «Supply Chain Agile» signée avec le Laboratoire Pierre Fabre développent des relations avec la communauté scientifique internationale et impulsent de nombreux projets qui contribuent au développement des entreprises et de leur territoire.

RAPSODEE, CENTRE DE RECHERCHE D’ALBI EN GENIE DES PROCEDES ET DES SOLIDES DIVISES, DE L’ÉNERGIE ET DE L’ENVIRONNEMENT Le laboratoire RAPSODEE (IMT Mines Albi – UMR CNRS 5302) intervient dans le domaine scientifiques des procédés de traitement des solides finement divisés : la génération et la mise en forme des poudres ou autres solides divisés ; la valorisation énergétique et environnementale des résidus. Les domaines d’applications sont vastes : énergies renouvelables, biomasse et écoactivités, santé et nutrition. Les énergies renouvelables, biomasse et éco-activités La transition énergétique est un des enjeux majeurs de la société. Elle passe par l’utilisation de ressources renouvelables telles que la biomasse et les bio-déchets. Ces nouveaux procédés requièrent des développements technologiques innovants qui sont conduits par RAPSODEE : plus propres, économes en ressources périssables, ils permettent de valoriser les déchets et de diminuer les émissions de CO2 dans l’atmosphère. Partenariats industriels :

19


Les travaux de recherche menés par le laboratoire RAPSODEE sont ancrés au cœur des besoins industriels. Le Centre possède aussi plusieurs laboratoires communs de recherche : §

RESPECTc, Ressources et Énergie par des Sous-Produits pour la Cuisson de Terre cuite, avec TERREAL,

§

MARVAPOL pour le recyclage des pneus et matériaux composites avec Alpha Recyclage Franche Comté et Alpha Recyclage Composites,

§

avec l’industriel SOLVAY ainsi que des collaborations avec Prayon et OCP sur le thème des « Phosphates pour l'Énergie et l'Environnement ». Sur ce thème, les travaux de RAPSODEE sont à la genèse d’une véritable filière industrielle.

Equipement technologique : Depuis 2017, le laboratoire bénéficie d’une grande plateforme technologique. Baptisée Valthera (VALorisation THErmique des Résidus de transformation des Agro ressources), son coeur de métier est le développement des procédés thermiques à haute efficacité énergétique, pour la valorisation de résidus et sous-produits de transformation de la biomasse. Elle permet aux équipes du centre RAPSODEE d’accompagner les entreprises dans l’innovation et de les aider à faire aboutir leurs programmes de Recherche à travers la mise au point de procédés et installations pilotes permettant de démontrer la faisabilité des projets à l’échelle semi-industrielle, avant d’engager les applications industrielles. Poudres, santé et nutrition Les innovations industrielles dans le secteur des poudres jouent un rôle majeur : procédés alimentaires plus sains et plus sûrs, médicaments plus efficaces et mieux tolérés. Equipement technologique : Autre grande plateforme technologique pilotée par le Centre de recherche RAPSODEE, GALA® a été développée pour mieux répondre aux attentes industrielles de l’industrie pharmaceutique et sa formation dédiée. IMT Mines Albi concentre ainsi expertises et moyens pour découvrir de nouvelles techniques «propres» et applicables par l’industrie. 20


Dirigé par le professeur Ange Nzihou, le Centre RAPSODEE compte 108 personnes. Il est partie prenante du laboratoire d’excellence SOLSTICE et de l’équipement d’excellence GENEPI.

L’INSTITUT CLEMENT ADER ALBI – UMR CNRS 5312 Intégré à l’UMR 5312 avec le CNRS, l’INSA, l’ISAE-SUPAERO et l’Université Paul Sabatier, l’Institut Clément Ader Albi épaule les industries aéronautiques et spatiales dans le domaine des matériaux et des procédés. Les chercheurs de l’ICA-Albi optimisent les procédés de production et les performances des pièces en matériaux composites, métalliques ou multimatériaux et analysent le comportement et l’endommagement de ces matériaux. Une attention particulière est portée aux outillages de fabrication. Ils étudient leurs comportements mécaniques, leur résistance à l’usure et à la fatigue thermique, notamment en surveillant les procédés grâce à des méthodes optiques originales. Les études permettent de faire émerger des procédés et des matériaux innovants. Domaine d’application : matériaux et procédés pour l’aéronautique et le spatial Urbanisation,

démographie,

climat,

transports

:

les

consciences

et

les

comportements changent et évoluent. IMT Mines Albi intervient dans les secteurs inhérents à la mobilité du futur : automobile, aéronautique, spatial. L’École fait converger ses expertises scientifiques, pédagogiques et économiques pour imaginer et créer des matériaux, des structures et des procédés plus sûrs, plus verts : alliages plus résistants dans le temps, indéformables dans des conditions extrêmes, recyclables ou provenant eux-mêmes de ressources valorisées, plus économes en énergie. Equipement technologique : La plateforme de recherche et d’innovation MIMAUSA tire son nom de « Mise en œuvre de Matériaux pour l’Aéronautique et Surveillance Active ». Portée par l’Institut Clément Ader et développée en partenariat avec la Communauté d’Agglomération de l’Albigeois, elle fournit des pilotes industriels, des équipements d'essais mécaniques ou encore des dispositifs optiques et thermo-optiques. Elle permet aux industriels de

21


développer de nouveaux matériaux et procédés, ainsi que de faire de la surveillance active de procédés et de structures. Dirigé par le professeur Thierry Cutard, l’ICA Albi compte 70 personnes et participe à l’IRT Saint-Exupéry, localisé à Toulouse.

LE CENTRE DE GENIE INDUSTRIEL Le Centre de recherche en Génie Industriel d’IMT Mines Albi s’intéresse à la cinétique des organisations et au développement de méthodes et d'outils d’aide à la décision dans des contextes complexes. Cela se traduit en pratique par la représentation, la modélisation, l’analyse et la capitalisation de connaissances de ces organisations, afin d'aider à la prise de décision dans des contextes hétérogènes, collaboratifs et incertains. Equipement technologique : La plateforme technologique IOMEGA (Interoperability of Organizations, Means, Experiments, Games and Acceptances) est la dernière née des platesformes d’innovation d’IMT Mines Albi. Dotée d’infrastructures de pointe, elle est dédiée à l'expérimentation et la démonstration des travaux de recherche relatifs aux processus d’entreprise et à la gestion de crise. Elle permet, par exemple de simuler dans sa globalité un environnement de chaine logistique, d’en analyser les interactions et de développer des outils d’aide à la décision permettant d’en améliorer la performance / résilience. Capables d’appréhender des processus complexes et de recevoir d’importants volumes de données, notamment les Big data, les équipements de la plateforme permettent l’analyse des résultats transférables aux organisations. Modéliser les processus des organisations, améliorer leur efficience et les rendre plus adaptables lorsqu’ils sont soumis à des perturbations, telle est la vocation des travaux qui y sont menés sur la plateforme. Partenariats industriels : La reconnaissance internationale de l’expertise du Centre de Génie Industriel a permis, le 20 avril 2016, de concrétiser la première chaire de l’École sur la Supply Chain Agile avec les laboratoires Pierre Fabre, lesquels s’appuient sur la plateforme technologique IOMEGA pour revisiter l’ensemble de ses processus et lui fournir des

22


applications pratiques, notamment du point de vue de l’approvisionnement des chaines en matières premières. Les chercheurs de la plateforme travaillent également, en partenariat avec l’Établissement Français du Sang, sur un projet de poches de sang connectées en vue d’adapter la fourniture aux besoins. En partenariat avec le CHU de Toulouse,

l’équipe de recherche revisite le parcours de soin des jeunes mamans. En 2017, le Centre de recherche en Génie Industriel d’IMT Mines Albi a créé le Laboratoire commun de recherche AGIRE (AGIlité et REsilience des entreprises) qui correspond au consortium de recherche composé de AGILEA CONSEIL et IMT Mines Albi avec le soutien de son opérateur de recherche ARMINES. Ce Laboratoire Commun de Recherche réalise des travaux permettant de définir et expérimenter des solutions associées aux notions d’agilité et de résilience dans l’entreprise. Deux dimensions sont ici particulièrement traitées : la gestion des flux et l’organisation de l’entreprise. Là encore, ces travaux et développement seront expérimentés grâce à la plateforme technologique IOMEGA. Comptant plus de 40 personnes, le Centre de Génie Industriel est dirigé par Xavier Lorca.

IMT Mines Albi acteur du développement économique Avec plus de 1500 entreprises partenaires, IMT Mines Albi constitue un moteur industriel pour le département du Tarn, la ville d’Albi, et plus largement, à l’échelle

23


nationale. Elle a su tisser des liens solides et constructifs avec les différents acteurs économiques.

DES PARTENARIATS STRATEGIQUES IMT Mines Albi développe des partenariats avec des entreprises et des institutions de recherche internationaux. Sur cette base, et dans le cadre d’une stratégie de développement partagée, l’objectif est de consolider ces partenariats sur le moyen terme, par le biais d’accords cadre, de chaires, et de laboratoires communs. L’école collabore également dans des secteurs porteurs via les pôles de compétitivité comme Aerospace Valley, Cancer-Bio-Santé, DERBI (énergie) et Agri Sud Ouest Innovation.

UNE RELATION ENTREPRISE/ECOLE GAGNANTE-GAGNANTE L’Ecole a tissé une relation solide et équilibrée avec les entreprises de son territoire. D’une part, les élèves-ingénieurs de l’école constituent des ressources en compétences spécialisées pour les entreprises du territoire, à travers les missions Innov’Actions, les stages, l’alternance... IMT Mines Albi est aussi un vivier de recrutement de jeunes ingénieurs, d’apprentis ou de doctorants pour les entreprises. Depuis la création de l’école, 30% de ses diplômés ont trouvé un emploi dans la région Occitanie dans de grandes entreprises comme Pierre Fabre ou Pentair, dans des PME/PMI ou dans les services de l’Etat ou des collectivités territoriales. D’autre part, les entreprises constituent un appui à la dimension pratique et appliquée de la formation à travers leur leur implication dans ses enseignements. Enfin, la proximité d’IMT Mines Albi avec le tissu industriel s’appuie notamment sur sa capacité à proposer aux entreprises, à travers ses laboratoires et ses plateformes, des connaissances scientifiques et des espaces de transfert technologique pour innover. 4 M€ de contrats de recherche et de prestations technologiques ont ainsi été conclus, en 2017.

24


Autre champ d’action particulièrement investi par IMT Mines Albi pour accompagner le développement économique : la création d’entreprise.

L’entrepreneuriat, moteur de développement Avec près de 40 projets incubés depuis 1997, 70 créations d’emplois et 20 créations d’entreprises,

IMT

Mines

Albi

apporte

une

contribution

significative

au

développement économique et à l’attractivité du territoire. Menée en lien avec les thématiques des centres de recherche de l’école, la démarche favorise l’émergence d’entreprises pourvoyeuses d’innovation. Forte de belles réussites, IMT Mines Albi est en ordre de marche pour développer plus encore cet atout : le nouveau bâtiment Innov’actions en est l’illustration.

STIMULER L’INNOVATION ET LA CREATION D’ENTREPRISE A IMT Mines Albi, la démarche pour développer l’entrepreneuriat s’appuie sur trois fondamentaux : §

la formation à innover qui fait partie intégrante de l’ensemble du projet pédagogique et qui prépare les élèves à développer de nouvelles activités en tirant parti des recherches scientifiques ex : missions Innov’Actions),

§

l’accompagnement de projets à fort potentiel sur les thématiques des centres de recherche de l'École. L’offre de l’incubateur repose ainsi sur le concept original de l’immersion dans un laboratoire de l’école. Au cœur d’un environnement propice à la maturation technologique de leur projet, les porteurs bénéficient d’un appui scientifique, technique et logistique. Cette organisation permet de bâtir un projet structuré de création d’entreprise et souvent de développer une innovation.

§

L’interdisciplinarité qui s’exprime au sein de l’Open Lab hébergé à IMT Mines Albi. Baptisé « La Fabrique », il met à disposition de nombreux équipements, tels 25


que, par exemple, un atelier de fabrication numérique. Il est ouvert à tous : élèves, permanents de l’école, entreprises et associations. Lieu de partage de connaissances et de compétences, « La Fabrique » permet l’entraide et l’échange entre ses utilisateurs. Elle favorise la créativité et la concrétisation de projets interdisciplinaires.

UN LIEU DE REFERENCE POUR L’ENTREPRENEURIAT ET L’INNOVATION : LE BATIMENT INNOV’ACTION Le bâtiment Innov’Action est l’aboutissement d’un projet commun de l’écosystème albigeois. Innovant et porteur d’avenir, il s’inscrit dans une logique d’expansion du territoire. Le contrat d’objectifs et de performance signé en 2014 par le ministre chargé de l’industrie avec les écoles de l’Institut Mines-Télécom prévoit une croissance significative (+33% de 2012 à 2017) des effectifs d’IMT Mines Albi, tant par le nombre d’élèves-ingénieurs que par la création de nouvelles filières, les masters notamment. L’apport de moyens d’équipements complémentaires est donc nécessaire pour assurer ce développement tout en maintenant la qualité des enseignements. Un espace collaboratif de promotion de la culture de l’innovation et de l’entrepreneuriat D’une surface de 1200 m2, le bâtiment Innov’Action abritera la majeure partie des équipements de travaux pratiques et

les espaces dédiés à l’innovation et à

l’entrepreneuriat : §

l’incubateur,

§

l’OpenLab « La FaBrique »,

§

un espace de travail collaboratif.

Il sera doté d’une structure d’animation qui aura pour mission de favoriser les synergies entre les différentes activités. L’objectif est de promouvoir largement la culture de l’innovation et de l’entrepreneuriat puisque cet espace sera ouvert aux

26


acteurs extérieurs, tant pour les travaux pratiques que pour l’accompagnement à la création d’entreprise. Construction passive en énergie, il servira aussi aux élèves, de TP grandeur nature, avec chaufferie instrumentée et installation photovoltaïque. Un espace pour servir l’attractivité du territoire L’espace Innov’Action a été réalisé, aux côtés du conseil général du Tarn, de la Région Occitanie et de l’Institut Mines Télécom, avec un fort soutien de la Communauté d’Agglomération de l’Albigeois. La volonté de cette dernière est de créer un lieu générateur d’innovations pour faciliter l’émergence de nouveaux projets et participer à l’attractivité du territoire. L’implication de six autres établissements du département dans la co-construction de la FaBrique contribuera à développer plus encore l’entrepreneuriat : le centre AFPA, la maison d’Albi des Compagnons du Devoir, le Lycée Louis Rascol, l’Institut Mines Telecom/IMT Mines Albi, l’Institut National Universitaire Champollion et l’Institut de la Promotion Industrielle de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Tarn. L’objectif est de porter 60 projets en 2020.

QUELQUES BELLES REUSSITES ENTREPRENEURIALES IMT Mines Albi peut mettre en avant de belles réussites entrepreneuriales. Toutes sont caractérisées par leur avance technologique et une grande intelligence industrielle et économique. La société Leyfa Measurement révolutionne le tracé des voies ferrées Créée en 2011, par deux diplômés de l’école, elle révolutionne le tracé des voies ferrées grâce à un procédé de mesure innovant. Les créateurs ont bénéficié de l’accompagnement étroit de l’école dans leur démarche entrepreneuriale. Pendant leur scolarité, ils ont en bénéficié d’un cursus aménagé afin de concilier avec succès la gestion de leur entreprise et leur dernière année d'école. Les travaux de recherche des étudiants ont très vite abouti au dépôt d’un brevet et leur premier salarié en CDI a été recruté 1 an avant l’obtention de leur diplôme. Aujourd’hui, avec une technologie unique en Europe, Leyfa Measurement est leader sur son marché et

27


sous-traitant exclusif de SNCF réseau pour le tracé des voies de chemin de fer. Elle emploie plus de 30 salariés et poursuit une activité de R&D importante. Aurock, expert des procédés de fabrication des pièces aéronautiques La création d’Aurock en 2007, par deux doctorants, a fait suite à 10 ans de recherche au laboratoire matériaux d’IMT Mines Albi. Aurock est spécialisée dans la conception et la réalisation de moules en béton réfractaire pour la production de pièces aéronautiques, notamment pour les Airbus A380, A350 et A320neo. Elle conçoit notamment des moules en béton réfractaires pour le prototypage et la mise au point de préséries de pièces. Aurock réalise également des prestations de modélisation et de simulation des procédés de fabrication. Trois brevets ont été déposés avec IMT Mines Albi avec laquelle l’entreprise entretient des liens étroits. Ils lui permettent de continuer à développer des matériaux de plus en plus performants dans le domaine des réfractaires, de diversifier les domaines dans lesquels ils peuvent être utilisés et de perfectionner les procédés de mise en forme autour des métaux durs et notamment des alliages de titane. La moitié du chiffre d’affaires en R&D est réalisée avec l’école. Marianka, la matière bavarde Créée en juillet 2017, la toute jeune société Marianka est spécialisée dans les surfaces interactives, connectées. La Matière Bavarde est une technologie brevetée permettant de transformer toutes les surfaces en capteurs. Sa jeune créatrice a inventé des enduits et des mortiers connectés qui permettent de transformer les surfaces, quelles qu’elles soient, en interface avec un système informatique ou en interrupteur d’un système électrique. L’idée : faire disparaitre les interrupteurs. Elle vise les secteurs d’application du luxe et le haut de gamme afin d’exploiter tant leurs compétences en artisanat d’art que leur invention. Marianka est accompagnée, dans son parcours entrepreneurial par l’incubateur d’IMT Mines Albi.

28


IMT Mines Albi, une école ouverte sur le monde IMT Mines Albi continue à renforcer son positionnement international. Forte de ses réseaux, elle offre de nombreuses possibilités d’expatriation à l’international. Son attractivité à l’international croissante s’appuie sur une offre de formation captive des étudiants étrangers et des axes de recherche reconnus et fédérateurs à l’international.

UN CHAMP DES POSSIBLES OUVERT POUR LA MOBILITE INTERNATIONALE DES ELEVES-INGENIEURS Au cours de leur scolarité, les élèves-ingénieurs d’IMT Mines Albi ont la possibilité d’effectuer des séjours à l’étranger de six mois à un an, qu’il s’agisse de stages, de projets

étudiants

ou

d’expatriation

académique.

Georgia

Forte de son appartenance à l’Institut Mines-Télécom, IMT Mines Albi offres un vaste palette de destinations dans des établissements prestigieux et de renommée

Quelques exemples de partenaires…

internationale :

500

partenaires internationaux dans 70 pays via l’IMT et 170 conventions de

Tech

(4e

université technologique

des

USA)

Université Jiao Tong à Shanghai (l’une des plus prestigieuses universités chinoises) École Polytechnique et École de Technologie Supérieure à Montréal…

…et d’accords de double diplômes École Polytechnique de Tunisie Université Polytechnique de Timisoara (Roumanie) Institut

International

d’Ingénierie

de

l’Eau

et

de

doubles diplômes. L’École bénéficie de 145 d’accords de collaboration d‘échanges d’étudiants. Les futurs ingénieurs sont assurés de suivre les spécialités qui les intéressent dans des établissements d’excellence à l’étranger, partenaires de l’École. Enfin, 13 doubles diplômes à l’international sont proposés dans des établissements de renommée internationale. 100% d’étudiants bénéficient chaque année de ces opportunités.

29


DES FORMATIONS L’INTERNATIONAL

ATTRACTIVES

A

L’ECHELLE

Chaque année, ce sont 20% d’étudiants étrangers, représentant 28 nationalités, qui viennent étudier à IMT Mines Albi. L’objectif est d’atteindre le taux de 25% en 2020. Le développement de son attractivité à l’international, IMT Mines Albi le doit à plusieurs facteurs : §

l’ouverture de formations à vocation internationale adossées aux domaines d’expertise des Centres de recherche de recherche de l’école :

- 4 Masters internationaux ouverts entre 2015 et 2016, dont l’effectif a triplé depuis leur création (cf. p.15), - 6 MS et MSc internationaux totalement en anglais. §

La reconnaisssance internationale dont bénéficient les centre de recherche d’IMT Mines Albi dont 50% des doctorants accueillis sont étrangers.

DES AXES DE RECHERCHE FEDERATEURS A L’ECHELLE INTERNATIONALE Les domaines d’excellence en recherche développés par IMT Mines Albi et les axes de formation qui leur sont adossés nourrissent la démarche partenariale de l’école à l’international. Les installations de recherche de haut niveau de l’Ecole et les nombreux partenariats industriels qu’elle ouvre dans le cadre des échanges internationaux constituent un point d’attractivité important dans le cadre des échanges internationaux. Parmi quelques exemples, l’Ecole a développé des partenariats bilatéraux avec de prestigieuses université chinoises, dans les domaines de l’aéronautique et de la santé. Elle participe à des programmes de collaboration académique en recherche avec la prestigieuse université Tohoku de Sendai et des programmes d’échanges d’étudiants avec d’autres universités partenaires au Japon, Vietnam, Mexique, Canada, Colombie, Pérou, Afrique, Russie, Etats-Unis.

30


L’exemple du centre RAPSODEE Le centre constitue constitue le pôle de compétences sur la valorisation des déchets et la biomasse le plus important en France terme d’effectif. Doté d’un équipement de dernière génération, il est un point d’attractivité pour des chercheurs du monde entier, originaires de prestigieuses universités comme Columbia et Princeton. Le centre diffuse les résultats de ses travaux à l’échelle mondiale. En 2005, il a créé, WasteEng, l’unique conférence internationale qui réunit, tous les 2 ans, 400 à 500 participants de plus d’une cinquantaine de pays, parmi les meilleurs spécialistes mondiaux de la valorisation des déchets et de la biomasse. C’est aujourd’hui une confgérence

Après l’école IMT Mines Albi affiche un placement performant de ses diplômés puisque plus de 85% d’entre eux trouvent leur 1er emploi, en moins de 2 mois, dont 96,3% à un poste de cadre. Le salaire annuel moyen (primes incluses) des diplômés d’IMT Mines Albi s’élève à 38 056 €. Il est ainsi quasiment équivalent à la moyenne nationale publiée dans l’enquête d’insertion de la CGE (38 301 €). En revanche, le salaire moyen (primes incluses) des femmes ingénieures issues de d’IMT Mines Albi atteint 38 770 €. Il est plus élevé que celui de leurs homologues masculins de l’école et plus élevé que le salaire annuel moyen des ingénieurs publié par la CGE dans son enquête nationale d’insertion (36 006 €).

Salaire annuel brut avec primes (moyenne)

Femmes IMT Mines Albi

Femmes CGE

Ingénieurs CGE

Ingénieurs IMT Mines Albi

41 444 €

36 171€

38 328€

39 397 €

31


Sur le plan des secteurs d’activité, les diplômés d’IMT Mines Albi s’insèrent prioritairement dans les bureaux d’études, cabinets de conseil et d’ingénierie (22%) avec, cette année un recul de 10% au profit de l’industrie, notamment pharmaceutique (20%) et des activités informatiques et services d’information (11%). L’industrie des transports accueille également 13% des diplômés 2016. Enfin, près de 30% des diplômés s’insèrent dans la région Occitanie et semblent privilégier la qualité de vie qu’ils ont apprécié à l’école.

32

TARN - ALBI - IMT Mines Albi : 25 ans de développement et de nouveaux moyens au service...  

Ce 11 octobre, IMT Mines Albi a fêté officiellement ses 25 ans. Cet évènement a été l'occasion de faire un retour sur la croissance exceptio...

TARN - ALBI - IMT Mines Albi : 25 ans de développement et de nouveaux moyens au service...  

Ce 11 octobre, IMT Mines Albi a fêté officiellement ses 25 ans. Cet évènement a été l'occasion de faire un retour sur la croissance exceptio...

Advertisement