Issuu on Google+

France

Web Marketing

Allemagne

Italie

Espagne

Pologne

Ukraine

Revue de presse Ao没t 2011

UK


France

Web Marketing

Allemagne

Italie

Espagne

Pologne

Ukraine

UK

Marché français Filière fruits et légumes Une perte de 110 millions d'euros en 2011 dans les Bouches-du-Rhône La saison 2011 a été « catastrophique » pour la filière des fruits et légumes dans les Bouches-du-Rhône, avec une « perte colossale de 110 millions d'euros » et des exploitants « exsangues », a annoncé mardi la Chambre d'agriculture. La Chambre d'agriculture des Bouches-du-Rhône réclame des mesures structurelles pour rendre la filière à nouveau compétitive. (© TNC) « Cinq cents exploitations professionnelles spécialisées seront en cessation de paiement dans les prochaines semaines si des mesures ne sont pas mises en place en urgence », a souligné la Chambre dans un communiqué. Une perte de 85 millions avait déjà été essuyée en 2009 et l'année 2010, « normale », n'avait pas permis de remettre totalement les trésoreries à flot, a-t-elle rappelé. La perte annoncée, encore provisoire, concerne 12 productions majeures du département: aubergine, concombre, courgette, melon, salade, tomate, poire, abricot et pêche. Mais la Chambre s'attend aussi à une perte d'au moins 15 millions d'euros pour la production de pommes.

65 départements sont dorénavant reconnus en calamité agricole Les éleveurs de bétail de soixante cinq départements pourront potentiellement toucher des indemnités en raison de la sécheresse de ce printemps, a annoncé jeudi le ministère de l'Agriculture. Pour aider les éleveurs, le Fond national de gestion des risques en agriculture est doté d'une enveloppe de 200 millions d'euros. Le comité national de l'assurance en agriculture (Cnaa) qui s'est réuni jeudi pour la troisième fois a donné son feu vert à 17 départements, en plus de ceux qu'il avait déjà déclaré éligibles les 12 et 28 juillet. Les éleveurs toucheront un acompte le 15 septembre, a réaffirmé le ministère. Les agriculteurs seront indemnisés par le Fonds national de gestion des risques en agriculture (anciennement Fonds national de gestion des calamités agricoles). Ce fonds est doté d'une enveloppe de 200 millions d'euros, mais le montant total des indemnisations sera connu après une évaluation des pertes à la fin de l'année.

1


France

Web Marketing

Allemagne

Italie

Espagne

Pologne

Ukraine

UK

Marché français Sécheresse 2011 Xavier Beulin se félicite de l'opération « Paille » Le président de la Fnsea Xavier Beulin s'est félicité jeudi de l'opération nationale de transport de paille mise en place cet été pour faire face à une « sécheresse historique », lors d'une conférence de presse à Nantes. 90 % de la paille récoltée au cours de l'opération ont été transportés par camions. « Nous avons connu une sécheresse historique qui a touché les deux tiers nord de la France ainsi que le grand Massif central (...): l'opération a permis d'assurer à tous les éleveurs qu'ils puissent disposer de la paille des régions céréalières » qui est normalement broyée, a-t-il souligné. « Il y a eu une très forte mobilisation et je suis très fier de ce qui a été fait, fruit de relations à la fois professionnelles et conviviales, ainsi que de relations de solidarité », a-t-il ajouté. « En décembre, on aura déplacé entre 700.000 et 900.000 tonnes de paille en France au total »

2


France

Web Marketing

Allemagne

Italie

Espagne

Pologne

Ukraine

UK

Marché français Taxe sur les sodas L'industrie sucrière européenne doute de son efficacité Le Comité européens des fabricants de sucre (Cefs) a dénoncé vendredi l'instauration en France d'une taxe sur les sodas, dont le but affiché est de lutter contre l'obésité, en estimant qu'il s'agissait d'une mesure « simpliste » dont l'efficacité « n'est pas démontrée ». « Aucun aliment ou nutriment n'est nocif en soi, sinon il est purement et simplement interdit. Il n'est donc pas justifié de taxer de manière discriminatoire certains aliments ou nutriments », a estimé la directrice générale du Cefs, Marie-Christine Ribera, interrogée par l'Afp. « Lutter contre l'obésité appelle des mesures moins simplistes qu'une nouvelle taxe » « La recherche scientifique montre que la fiscalité n'est pas un instrument efficace pour modifier les comportements alimentaires du consommateur et n'aura aucune incidence sur les taux d'obésité », a-t-elle ajouté. La représentante de l'industrie sucrière européenne a estimé qu' « informer et éduquer le consommateur » était « un moyen bien plus adapté pour encourager des comportements alimentaires sains ». « L'obésité est un problème complexe relevant de multiples facteurs: lutter contre l'obésité appelle donc des mesures moins simplistes qu'une nouvelle taxe », a-t-elle souligné. L'instauration d'une nouvelle taxe dont « l'efficacité reste à démontrer » semble davantage guidée « par des considérations budgétaires que de santé publique », a-t-elle soutenu. Le Premier ministre français, François Fillon, a annoncé mercredi la création d'une taxe sur les boissons à sucres ajoutés pour lutter contre l'obésité. Elle doit entrer en vigueur début 2012 et devrait rapporter 120 millions d'euros à l'Etat. Elle devrait renchérir le prix de la canette d'un centime d'euro en moyenne, selon les industriels du secteur. Seule une poignée d'Etats de l'UE, notamment des pays nordiques, taxent plus fortement les produits sucrés. La Grande-Bretagne, qui connaît pourtant le taux d'obésité le plus élevé d'Europe, avec 24,5 % de la population en surpoids, ne taxe pas spécialement les sodas. Il n'y a pas non plus de taxe spéciale en Allemagne, en Italie, au Portugal ou encore en Pologne, en Suède et dans les pays baltes.

3


France

Web Marketing

Allemagne

Italie

Espagne

Pologne

Ukraine

UK

Marché français Observatoire des marchés

Blé tendre la Pallice -4 €/t214 €/t Blé tendre Rouen -3 €/t209 €/t

Blé dur Départ Sud-Ouest +5 €/t330 €/t

Pois fourrager Creil = 0 €/t228 €/t Pois alimentaire Creil = 0 €/t228 €/t

Colza Rouen -1 €/t436 €/t Colza Moselle -1 €/t447 €/t Mais Creil -1 €/t204 €/t Mais Bordeaux -1 €/t215 €/t Orges fourragères Rouen -5 €/t202 €/t Orge hiver Rouen -2 €/t225 €/t

Orge printemps Moselle -2 €/t270 €/t Tournesol St Nazaire -3 €/t385 €/t

4


France

Web Marketing

Allemagne

Italie

Espagne

Pologne

Ukraine

UK

Actualité Web Marketing Google lance une carte de crédit pour les annonceurs AdWords Le moteur propose aux petites entreprises américaines une carte permettant de financer des campagnes de liens sponsorisés à crédit.

Google veut fidéliser les PME. L'entreprise a commencé à distribuer à quelques-uns de ses petits annonceurs américains une carte de crédit destinée à être utilisée pour son programme de liens sponsorisés AdWords, révèle l'agence Reuters. Cette carte distribuée en version beta s'adresse à des entreprises annonçant déjà sur AdWords mais ne disposant pas toujours de fonds suffisants pour opérer rapidement des campagnes promotionnelles à certains moments clés de l'année, comme la saint Valentin ou la fête des mères. Elle offre sans abonnement annuel une ligne de crédit aux annonceurs avec un taux d'intérêt de 8,99 %. Elle ne pourra être utilisée que pour acheter des liens sponsorisés sur la plate-forme du groupe Source Journal du Net.

Les tarifs des campagnes Facebook s'envolent Depuis un an, le coût des campagnes au CPC et au CPM sur le réseau social ont respectivement augmenté de 74% et 45%. Le coût par clic (CPC) des campagnes opérées sur la plate-forme publicitaire de Facebook a crû de 74 % sur un an au deuxième trimestre aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne et en France, affirme une étude de l'agence TGB Digital. Le coût pour mille affichages (CPM) a lui augmenté de 45 % sur la même période. Ces tarifs sont en partie déterminés par le réseau social lui-même et en partie par la demande des annonceurs, déterminée par un système d'enchères. Cette augmentation des tarifs se traduira dans celle des revenus de l'entreprise. Le cabinet eMarketer estime qu'ils devraient dépasser les 4 milliards de dollars cette année.

C'est une première ! L'agence de RP Edelman a annoncé le lancement de deux outils de mesure de l'influence sur Twitter. Dénomés BlogLevel et TwitLevel, les deux outils utilisent un algorithme propriétaire qui permet de classer les "Twittos" et les "Blogger" en fonction de leur influence globale, de leur popularité, et de la confiance qu'ils inspirent. L'étude se veut à la fois qualitative et quantitative. Les deux outils disent se différencier des mesures déjà existantes (comme le Twittoscope de TNS Sofrès par exemple) en insistant sur "les créateurs d'idées" et les "amplificateurs" et la façon dont les utilisateurs diffusent ou non les conversations. Pour souligner son étude Edelman a publié le classement des parlementaires les plus influents. Dupont-Aignant, Lionel Tardy, Arnaud Montebourg ou Pascal Terrasse tirent bien leur épingle du jeu. Sur les politiques, Julien Mayer - en charge de l'expertise Affaires Publiques à l'agence - tire la leçon suivante. "Si les parlementaires ont massivement investi la toile, l'utilisation des outils digitaux est encore à l'ère du 1.0. Près de la moitié des parlementaires est encore peu active sur le web 2.0. Les contenus sont rarement mis à jours et les réseaux sociaux sont plus envisagés comme une caisse de résonnance de leurs actions que comme un véritable moyen de conversation avec les citoyens". Un enseignement intéressant à l'aube de la campagne présidentielle de 2012. 5


France

Web Marketing

Allemagne

Italie

Espagne

Pologne

Ukraine

UK

Actualité Web Marketing La publicité sur le mobile passe à la vitesse supérieure Sur le deuxième trimestre 2011, la France comptabilise 120 millions d'annonces sur mobile. Selon un rapport publié aujourd'hui par BuzzCity, la croissance phénoménale de la publicité sur mobile ne montre aucun signe de ralentissement sur le début de l'année 2011. Cette étude, réalisée tous les trimestres, est un résumé des tendances et des forces de la publicité sur mobile. Elle montre par exemple que sur les six premiers mois de l'année 2011, 53 milliards de publicités ont été réalisées contre 52 milliards sur l'année entière 2010. Cette étude incluant les récentes prédictions de Gartner*, met aussi en avant une hausse importante des revenus publicitaires, passant de 1.6 milliards de dollars en 2010 contre 3.3 milliards de dollars en 2011. BuzzCity attribue cette hausse prévisionnelle à une association de plusieurs facteurs : baisse des tarifs des forfaits data, des appareils et smartphones de moins en moins chers et une démocratisation importante de l'internet mobile. « Ces dernières années ont été prometteuses en matière de publicité sur mobile. La baisse des tarifs des data, l'augmentation du taux d'équipement pour les smartphones et la demande grandissante concernant internet, vont faire de 2011 une année très prometteuse pour la publicité sur mobile » déclare Dr KF Lai, le PDG de Buzz City. BuzzCity gère désormais plus de 10 milliards d'annonces publicitaires payées par mois ce qui équivaut à une hausse de 28 % sur le dernier trimestre 2011. Les pays leaders en matière de publicité sur mobile sont les États-Unis, l'Inde, l'Indonésie et le Viêt-Nam, qui réalisent à présent plus de 1 milliard d'annonces mobiles par trimestre. "De plus, nous sommes sur le point de voir l'adoption massive des technologies de paiement sur mobiles," ajoute Dr KF Lai "en conséquence, nous nous attendons à une accélération de la publicité sur mobiles, étant donne que de plus en plus d'annonceurs peuvent constater des revenus directs, immédiats et mesurables découlés de leur campagne.

Médiamétrie Médiamétrie a annoncé le lancement d'une nouvelle mesure quotidienne de l'audience Internet, E-Stat Cibles. Cet outil fusionne la mesure de la fréquentation Internet avec le panel Médiamétrie Net Ratings et a pour but de donner chaque jour aux éditeurs le profil des internautes qui ont consulté chacune de leurs pages, en les classant par sexe, par âge et par activité. E-Stat Cibles permet, de fait, de construire la performance d'un site au jour le jour. A noter enfin que d'autres produits mêlant les deux approches de la mesure Internet («site-centric» et «user-centric») pourraient voir le jour dans les mois qui viennent. 6


France

Web Marketing

Allemagne

Italie

Espagne

Pologne

Ukraine

UK

Actualité Web Marketing Les dépenses publicitaires brutes sur Internet en hausse de 6,1% au premier semestre Les dépenses publicitaires brutes des annonceurs sur Internet (bannières, liens sponsorisés contextuels, vidéos) ont progressé de 6,1% au premier semestre 2011, à 1,67 milliard d'euros, selon le baromètre IABSRI publié vendredi 22 juillet. Le SRI prévoit que les investissements publicitaires nets devraient croître de 12% en 2011, à 2,57 milliards d'euros. La croissance semestrielle de la Toile est en ligne avec le plurimédia : +6,2% sur le semestre, à 13,6 milliards d'euros, selon Kantar Media. «On a noté un décrochage au deuxième trimestre, souligne Corinne In Albon, directrice marketing de Kantar Media, citée par l'AFP. Le climat économique un peu plus compliqué a freiné les investissements publicitaires, notamment dans la grande consommation, l'automobile et chez les établissements financiers.» «Il est vrai que la croissance se ralentit, confirme Luc Tran Thang, président du SRI. (...) On arrive dans une période un peu troublée. Le deuxième trimestre a été un petit peu moins bon que le premier, mais internet a déjà montré qu'il pouvait continuer à progresser malgré la crise.» Pour Corinne In Albon, «Internet se consolide, les annonceurs sont fidèles et continuent à investir toujours davantage [dans ce média]», puisque deux-tiers des annonceurs recensés étaient déjà présents sur internet au premier semestre 2010. Ces deux-tiers apportent d'ailleurs 95% des recettes.

Adconion lance deux offres sur Facebook Adconion Media Group, réseau indépendant d'audience et de contenus vidéo, propose deux nouvelles offres aux annonceurs: Fan+ et Social+, qui leur permettent de communiquer de façon ciblée auprès de leurs consommateurs sur Facebook et sur Adconion Audience Network. Fan+ facilite la création et le développement d'une communauté de fans premium sur le réseau social, tandis que Social+ permet de capitaliser sur le bassin d'audience de Facebook pour mener à bien des campagnes de marketing direct au ciblage optimisé et générer du trafic qualifié sur les sites des annonceurs.

La société d'édition ABC rejoint le groupe Réussir Le groupe Réussir, via son holding Siac, vient d'acquérir les 52,5% du capital de la société d'édition ABC précédemment détenus par René-Charles Millet. Spécialisée dans les publications destinées aux filières agricoles et alimentaires, ABC continuera à développer ses activités rassemblées autour de deux pôles: les cotations et informations de marchés (avec les titres La Dépêche, FLD ou Les Marchés), et le service de référence de l'information agricole et agroalimentaire (Agra Presse, Agrafil, Agra Europe, Agra Alimentation, la lettre VSB, etc.). Réussir devient donc l'opérateur et actionnaire majoritaire d'ABC aux côtés des autres actionnaires: Sofiprotéol, Naples Investissement et l'AGPB. 7


France

Web Marketing

Allemagne

Italie

Espagne

Pologne

Ukraine

UK

Marché allemand Mise en place d’un partenariat sur l’Allemagne Le 12.09.2011, Agriaffaires met en place un partenariat avec le site de news d’agriculture allemand de référence, www.proplanta.de. Dans le cadre de ce partenariat, nous nous proposons d’envoyer environ 30 000 annonces au site Proplanta issues de toute l’Europe. En contrepartie, Proplanta s’engage à communiquer sur Agriaffaires dans ses newsletter aux agriculteurs et sur le site. De plus, les coordonnées et les détails de l’annonce seront peu visibles sur les annonces, ce qui permettra d’augmenter le trafic sur le site.

Agritechnica – infos DLG et Traktorpool La DLG, la Deutsche Landwirtschafts-Gesellschaft, organisatrice du salon Agritechnica, mènera une campagne de pub à l’occasion du salon sur les sites Agriaffaires.COM et Agriaffaires.ES courant du mois d’octobre. Plus de 320 nouveautés sont attendus au salon Agritechnica. Cette offensive sur l’innovation est un signal fort selon la DLG. Une commission indépendante de spécialistes et de scientifiques a été réunie afin de décerner, selon des critères strictes, des médailles aux innovations les plus pertinentes. Les prix seront remis par le président de la DLG Carl-Albrecht Bartmer et par la ministre de l’économie allemande Ilse Aigner le 14 novembre au salon. Toutes ces nouveautés seront présentés de manières compactes au Stand A30, Hall 19, et également dès début octobre sur le site Internet d’Agritechnica. Traktorpool, principal concurrent de la zone Allemagne avec plus de 65 000 machines agricoles d’occasion sur son site et un visitorat revendiqué de 2,4 millions de visites mensuelles, sera présent sur Agritechnica et fêtera ses 10 ans lors du salon. Traktorpool, qui pour rappel fait partie du groupe de presse Landwirtschaftsverlag Münster comptant les gros titres de la presse agricole dans son giron, aura son stand juste à côté d’Agriaffaires lors du salon. Traktorpool prépare également un encart occasion à l’occasion d’Agritechnica, qui sera glissé dans le magazine de référence Profi et tiré à plus de 160 000 exs.

8


France

Web Marketing

Allemagne

Italie

Espagne

Pologne

Ukraine

UK

Marché allemand Fin de la moisson en Allemagne Selon un sondage réalisé par Proplanta, la moisson a commencé tard cette année, malgré un printemps très estival. Au centre et à l’est de l’Allemagne, la moisson devrait se terminer cette semaine, alors que les régions côtières de l’Allemagne commencent tout juste. Les moissonneuses-batteuses dans cette région seront à l’honneur pour les champs de blé. Les champs de colza ont quant à eux largement été récoltés, cependant, toujours selon ce même sondage, la sécheresse a laissé des traces et les rendements des champs sont moindres. Tout type de céréales confondu, 786.200 ha ont été cultivés en Allemagne cette année pour une récolte de 5,04 million de tonnes, soit 13% de moins que l’année précédente. (Source : Proplanta)

Infos clients BAYWA BayWa, l’une des plus grandes coopératives agricoles en Allemagne, renforce ses activités à l’international notamment dans les énergies renouvelables en Europe de l’est et en Autriche. Elle vient de racheter à AAG Holding, la société Ecowind GmbH (Autriche), qui développe des projets Eoliens en Bulgarie, Pologne, Roumanie, Slovaquie, Croatie, et Autriche. Le montant de la vente s’élève à 4.6 millions d’Euro. AAG Holding quant à elle, souhaite se concentrer sur ses activités exclusivement agricoles. BayWa, client d’Agriaffaires depuis le printemps 2011, possède un forfait de 700 annonces sur Agriaffaires malgré un potentiel de 1400. Les différents services collaborent étroitement pour améliorer les résultats de l’import. CLAAS Claas en profitera également pour organiser la promotion et la sortie mondiale de nouveaux modèles tel l’Avero 160 ou le Quadrant 3300. Elle cultive tout du moins le suspense concernant ses nouveaux modèles de tracteurs.

9


France

Web Marketing

Allemagne

Italie

Espagne

Pologne

Ukraine

UK

Marché italien Nouveaux importateurs pour ARGO en Australie Après avoir confié l’importation des tracteurs McCormick en Australie à McCormick Tractors Australia Pty Ltd, c’est au tour de Landini de signer un accord, le 1er Aout, avec Western Ag Pty Ltd e la D&D Machinery Pty Ltd, qui vont importer les tracteurs italiens dans le territoire australien. (Source : Agronotizie http://agronotizie.imagelinenetwork.com/agrimeccanica/2011/08/04/ai-canguri-piaceitaliano-13839.cfm)

Trop d’aides PAC aux terres non agricoles Les derniers jours de juillet la cour de comptes de l’UE a publié un rapport spécial (5/2011). Ce rapport va probablement influencer les décisions concernant le futur de la PAC après 2013. Si d’un coté la Court met en évidence les succès de la PAC dans le soutien du revenu agricole et dans le maintien des terrains agricoles en bonnes conditions, elle ne cache pas certains disfonctionnements dans l’application de la normative européenne. Il s’agit en premier lieu de la définition des bénéficiaires de la PAC : dans certains cas on pu bénéficier de l’aide européenne des sujet n’exerçants pas (ou seulement marginalement) une activité agricole. La liste de ces sujets inclus en fait des associations sportives, des aéroports, des campings et des écoles, pour un total de 150 miles hectares. On retrouve aussi des sujets qui ont achetés des droits à la PAC, activés sur des terrains à faible productivité, obtenant ainsi un retour sur investissement garanti grâce à la PAC. Pour ces raisons, la Cour des Comptes a adressé des recommandations à la Commission Européenne, visant à modifier la législation actuelle, pour que seulement les « agriculteurs actifs » puissent accéder à l’aide. De surcroit, la Cour demande que les ayants droit soient soumis à une vérification plus stricte concernant les obligations liées à l’aide, et à une modulation plus précise des payements, avec un éventuel plafond les aides les plus importants. (Source : Agricoltura24 / Terra e Vita : http://agricoltura24.it/troppi-aiuti-pac-a-terre-nonagricole/p_3218.html)

Fendt Dieselross Show 2011 Le 30 Juillet 2011 a eu lieu a Bigarello (Mantoue) le Fendt Dieselross Show 2011 : une journée de spectacle et tests dédiée à Fendt et ses partenaires (Merlo, Fella, Laverda, Trelleborg…). Cette journée de spectacle a été l’occasion pour présenter en Italie la nouvelle série 700 Vario SCR. Le Dieselross Show 2011 a été aussi le premier meeting Fendt en Italie, qui a rassemblé 220 participants et leurs propres tracteurs. (Source : Agronotizie : http://agronotizie.imagelinenetwork.com/agrimeccanica/2011/08/04/fendt-inmigliaia-al-dieselross-show-13817.cfm) 10


France

Web Marketing

Allemagne

Italie

Espagne

Pologne

Ukraine

UK

Marché espagnol Présentation nouveau produits John Deere Espagne et Portugal Tout au long du mois de juin Jhon Deere a effectué la présentation de 137 nouveaux produits dans la ville de Lisbonne (Portugal) sous le nom « Setting Directions ». Du 9 au 12 juin les concessionnaires espagnols et portugais on reçu une des messages d'affaires a développer dans la concession les différentes stratégies de marketing et de ventes marquées par John Deere. Pendant ces jours on John Deere a présenté des nouveautés comme les nouveaux tracteurs de les séries 5E – 6R – 7R – 8R Cet événement a coïncidé avec le lancement de la nouvelle page web de John Deere avec une image renouvelée et une interface plus dynamique et abordable.

Très bonne récolte de céréale Cette année la récolte s'est caractérisée par l'irrégularité dans la récolte, bien que, quant à des rendements et à des qualités le résultat soit très bon. La récolte a débuté la première semaine de juillet. La mauvaise météorologie ait retardé sa fin jusqu'à la troisième semaine d'août. Cette année les rendements de la récolte on été de 5.500 kg/ha. en orge et 6.000 en blé. Sur cette base la production a été chiffre dans autour de 144.000 tn. de blé, 75.000 d'orge et 25.000 d'avoine.

Massey Ferguson présente les dernières nouveautés de produit à son réseau de concessionnaires À la fin du mois de juin il a eu lieu dans le Cigarral de Mercedes (Toledo), la réunion générale de concessionnaires Massey Ferguson. Les nouveautés de la marque disponibles après la période estivale on été présentés a plus d’une centaine d’invitées. La marque a aussi profité de l'acte pour le lancement en Espagne de sa campagne de Marketing au niveau mondial " ADN Superior". Les nouveautés présentées ont inclus des tracteurs standard de la série MF5400, des tracteurs spécialistes de la série MF3600 et des télescopiques avec une nouvelle série la MF9000.

Site Agroterra : nouveau service « Garantie de Paiement » Le portail web agricole espagnole Agroterra www.agroterra.com a lancé un nouveau service « Garantie de Paiement » pendent le mois d’août. Comment ça marche ? 5 étapes : 1 – L’acheteur fait sa demande. 2 – L’acheteur paie à Agroterra. 3 – Le vendeur envois le produit. 4 – L’acheteur reçoit le produit et vérifie son état. 5 – Agroterra paie au vendeur. 11


France

Web Marketing

Allemagne

Italie

Espagne

Pologne

Ukraine

UK

Marché polonais Quelques chiffres / repères Nombre d’exploitations en Pologne : 1 956 141 Total 59% de 1-5 ha 10% de 15h et plus en chiffre : 200 000 Note : Contrairement à la France, la Pologne se caractérise par les exploitations de petites tailles. (Source : Ministère de l’Agriculture en Pologne www.minrol.gov.pl)

Population Agricole et Population Agricole Active en UE EN 2007

Les concessionnaires en Pologne A ce jour il n’y a pas encore de liste rassemblant des concessionnaires en Pologne comme dans le Machinisme & Réseaux en France, mais La chambre de l’industrie des machines agricoles en Pologne qui est aussi l’organisateur d’Agro Show : www.agroshow.pl est en train de créer cette liste en collaboration avec Climmar. Note : Lors d’Agro Show 2010, j’ai rencontré le responsable MKT de cette chambre, et il m’a dit qu’il faut compter environ : 3000 de concessionnaires et négociants à ce jour en Pologne. La liste doit sortir en avril 2011, je suis en contact avec lui à ce sujet. En général, les constructeurs en Pologne, les nationaux et étrangers, possèdent en moyenne un réseau de 30/50 concessionnaires.

12


France

Web Marketing

Allemagne

Italie

Espagne

Pologne

Ukraine

UK

Marché polonais Politique de distribution constructeur en Pologne Cette politique est la même pour les constructeurs polonais et étrangers installés en Pologne : Vente via son réseau de distribution; 10% en vente directe cella se fait également Toute la Pologne divisée par les régions / acceptent la distribution d’autres marques sauf les marques des leurs concurrents directes : mêmes produits

La durée de vie d’une machine en Pologne La durée de vie d’une machine en Pologne est supérieure à celle en France et en Europe de l’Ouest : 10-15 ans et même plus jusqu’à la fin de leur vie. Cette tendance s’explique d’une part par les exploitations de taille plus petite, donc les machines durent plus long temps et d’autre part la mentalité d’agriculteur polonais qui exploite la machine jusqu’au bout et aussi par manque des moyens financiers pour pouvoir changer le tracteur tous les 5 ans par exemple. A ce jour la reprise n’est pas pratiquée ou très peu, car le marché du neuf est encore trop jeune. Mais cella viendra d’ici 2-3 ans, selon les témoignages des constructeurs rencontrés lors de l’Agro Show 2010. Egalement suite à la fin des aides de l’EU, le marché de l’occasion va revenir //toutes les machines neufs ne vont pas se vendre donc les concessionnaires vont se retrouver avec les machines presque neuf invendus le cas de KUBOTA d’aujourd’hui.

Les aides de l’EU Actuellement la Pologne profite des aides de l’UE . Ce programme appelé en polonais PROW a pour objectif la modernisation et la restructuration du marché agricole en Pologne (les machines et exploitations agricoles en Pologne). Les dates de ce programme : 2007 – 2013. Pour cela, l’UE a débloqué pour l’ensemble des 25 pays de l’UE 88.75 mld euros, dont 31.3 mld euros pour la Pologne. Un agriculteur polonais peut avoir jusqu’à 75 000 euros pour l’achat du neuf.

Ventes du neuf en Pologne en 2010 Les agricultures ont dépensé 2 mld d’euros en achat de tracteurs neufs et 1 mld euros pour les tracteurs d’occasions, soit 14 300 tracteurs qui ont été vendus en 2010. Depuis 2003, la vente de tracteurs est en progression de 3.5% grâce aux aides de l’UE. Les constructeurs qui ont vendu le plus de tracteurs en Pologne en 2010 : N° 1. New Holland : 2465 de tracteurs vendus N° 2. Zetor : 2179 de tracteurs vendus N° 3. John Deere : 1992 de tracteurs vendus 13


France

Web Marketing

Allemagne

Italie

Espagne

Pologne

Ukraine

UK

Marché polonais Types de vendeurs Des négociants type Firma Handlowo- Usługowa et des sociétés indépendantes qui se ne considèrent pas comme des négociants (firmes /sociétés indépendantes qui se spécialisent dans l’achat des machines de l’occasion et dans le service également). Ces sociétés ont été créées au début des années 90 suite au boom du marché de l’occasion en Pologne lié au manque des constructeurs de l’époque et au besoin en machines agricoles. A l’époque 1.3 mln de machines a + 25 ans. Ces négociants aujourd’hui achètent à l’Ouest, et notamment en Allemagne et en France (le marché export France se fait avec eux : achat de tracteurs, de moissonneuses batteuses ; en Angleterre : achat des chariots télescopiques pour revendre en Pologne et en Ukraine). Pourquoi achètent-ils en Allemagne ? Distance géographique (l’Allemagne étant le voisin de la Pologne). Le coût du transport est donc moins élevé. De plus, les Allemands sont connus pour prendre soin de leurs machines. Pourquoi achètent-ils en France ? Parc d’occasions très riche. Les polonais trouvent cependant le prix des machines d’occasion élevé. Pourquoi achètent-ils en Angleterre ? Les prix des chariots télescopiques sont très intéressants. Les polonais connaissent bien notre site car ils s’en servent comme outil de recherche pour leur business. Les acheteurs polonais en France sont souvent des agriculteurs qui préfèrent acheter les machines d’occasion en France car ils font plus de confiance aux vendeurs français. Souvent les négociants polonais achètent en France et, en revendant les machines en Pologne, modifient les compteurs d’heures.

Des concessionnaires officiels Parc : 90% de matériel neuf Confirmation lors de l’Agro Show2010 : Ils n’ont pas des parcs d’occasions très grands, en moyenne 15/20. Parmi ces concessionnaires, il y a aussi les anciens négociants qui vendent du neuf et également continuent de vendre de l’occasion acheté en France.

14


France

Web Marketing

Allemagne

Italie

Espagne

Pologne

Ukraine

UK

Marché polonais Principaux concurrents en Pologne Tabor 24 34 19 annonces agricoles Prix : pour 100 PLN – 25 euros / mois en illimité Couverture nationale et site traduit traduit en anglais , en russe et en allemand Très connu en Pologne. Propose des liens vers les sites agricoles en Pologne Ex. les forums agricoles, etc. Allegro 22 408 annonces agricoles Pas de forfait mais le prix par annonce : entre 1 //3 euros N°1 en Pologne. Site généraliste et très populaire en Pologne et dans les pays de l’est : Ukraine et les pays CEI

Otomoto 4 700 annonces agricoles 60 annonces / mois : 50 euros // 25 euros pour 30 annonces Mascus 341 annonces agricoles Forfait de 10/ 20 annonces : 25 euros // Forfait illimité : 65 euros

Autres nouveautés La performance de Zetor Tracteur Zetor Forterra 135 avec le nouveau moteur 16 a reçu un prix prestige par (DLG) Société Allemande de l’Agriculture. Le tracteur a été mise en avant grâce à son efficacité et basse consommation.

Farmtrac 675 DT se positionne comme le leader en 1er semestre de 2011 Farmtrac le tracteur de constructeur polonais de puissance 75 KM. Il a été donc entièrement construit par les ingénier polonais avec l’intégration du moteur Perkins. Selon le directeur commercial de Farmtrac , le fabricant polonais se place en 8ème position dans les marques les plus populaires en Pologne.

La garantie de KUBOTA Kubota Pologne lance la nouvelle période de garantie pour les tracteurs : 36 mois, habituellement c’était 24 mois. La garantie de 36 mois est valable pour les tracteurs de l’année 2010 et 2011 oavec puissance de : 66 KM (M6040), 74 KM (M7040), 88 KM (M8540), 99 KM (M9540), 108 KM (M108S) oraz 128 KM (M128X). 15


France

Web Marketing

Allemagne

Italie

Espagne

Pologne

Ukraine

UK

Marché Ukrainien Le Gouvernement russe lance le programme de modernisation de l’agriculture Le Gouvernement russe a annoncé le lancement de programme de l’aide publique au cadre de la réalisation de programme national de développement et de modernisation de l’agriculture et de la construction de machines agricoles en Russie pour la période 2012 – 2020. Selon ce programme les constructeurs locaux doivent vendre plus de 65 milles des tracteurs et plus de 9 milles des moissonneuses batteuses chaque année. En 2020, le volume de marche des machines agricoles doit atteindre 8 750 millions d’euros (production locale 6125 millions d’euros, soit 70 % du marché). Le gouvernement fixe aussi l’objectif d’augmenter les exportations des machines agricoles sur le marché mondiale, jusqu’à 1 150 millions d’euros en 2020. (Source : Portail d’actualité marché agricole en Russie www.agronovosti.ru)

Les machines agricoles étrangères en Russie Le 23 juillet à Rostov-sur-le- Don V. Poutine a déclaré que l'Etat ne subventionnera pas les crédits pour l'achat des machines agricoles de la production étrangère. La Russie, selon les mots du Première ministre, propose aux constructeurs étrangers d'organiser la production des machines agricoles «sur notre territoire, en Russie». V. Poutine a rappelé que dès l’année prochaine en Russie on lance le programme de reprise des machines agricoles. (Source : Portail d’actualité marché agricole en Russie www.agronovosti.ru)

Export russe des céréales en Juillet 2011 La Russie du 1 juillet au 3 août exportait 2,9 millions des tonnes de blé, a annoncé Rosselnadzor (Service fédérale de surveillance dans le secteur agricole). Le blé russe était livré aux 50 pays du monde. Y compris à : La Turquie - 563,5 M. des tonnes L'Egypte - 492,8 M. des tonnes Le Kenya - 212,6 M. des tonnes L'Israël - 193,6 M. des tonnes L'Italie - 192,3 M. des tonnes L'Azerbaïdjan - 108,9 M. des tonnes (Source : Portail d’actualité marché agricole en Russie www.agronovosti.ru)

16


France

Web Marketing

Allemagne

Italie

Espagne

Pologne

Ukraine

UK

Marché Ukrainien Jusqu’à 2020 les agriculteurs ukrainiens doivent acheter 20 000 nouvelles moissonneuses batteuses En 2011 l’Ukraine a acheté 500 nouvelles moissonneuses batteuses a déclaré le ministre de l’agriculture au cours de son rencontre avec l’Ambassadeur de l’Allemagne. La plupart des machines était importé de ce pays. Selon le Ministre, en prenant en compte les objectifs du gouvernement d’augmenter la production des céréales dans le pays, les agriculteurs ukrainiens auront besoin encore de 20 milles des moissonneuses batteuses au minimum jusqu’à l’année 2020. (Source : www.apk-inform.com)

La récolte des céréales : Ukraine, Russie, Kazakhstan Ukraine : Le ministre de l’agriculture Mr. Prisjazhnjuk a annoncé que le Ministère a augmenté le pronostic de la récolte globale des céréales en 2011. Il est prévu de récolter de 45 à 47 millions des tonnes. Y compris : Blés — 20 millions de tonnes, Maïs — 17 millions de tonnes, Orge — près de 9 millions de tonnes. Le Ministère de l’agriculture annonce que en 2011-2012 l’Ukraine pourra exporter jusqu’à 23 millions tonnes des céréales. Russie : Association «L'union russe des céréales» a augmenté le pronostic de la récolte globale des céréales en Russie cette année : «la récolte finale dans la Fédération de Russie en 2011 est estimée près de 87-94 millions des tonnes », a annoncé le Président de l’association Mr. Zlochevsky à la conférence de presse à Moscou. Les années passées selon les statistiques officielles étaient récoltées : 2008 - 108 millions des tonnes 2009 - 97,2 millions des tonnes 2010 - 60,49 millions des tonnes Kazakhstan : En 2011 au Kazakhstan la récolte totale des céréales est attendue au niveau de 18-20 millions des tonnes. En 2010, 18-20 millions des tonnes de céréales ont été produit. (Source : Portail d’actualité marché agricole en Russie www.agronovosti.ru)

17


France

Web Marketing

Allemagne

Italie

Espagne

Pologne

Ukraine

UK

Marchés anglais et belge Belgique 25 Août - Fruits

et légumes: Faiblesse des prix

En Flandre, le secteur des fruits et légumes craint d'être asphyxié par la faiblesse des prix des légumes et des fruits. Exemple: les tomates sont de 60 à 65% moins chères que l'an dernier, pour les laitues, c'est 30%... Les conditions climatiques changeantes de l'été, la crise de la bactérie E. coli en Allemagne... sont pointées comme responsables. Un conseil de crise se tient vendredi 19 août autour de Kris Peeters, ministre président, mais également ministre de l'Agriculture en Flandre. Selon le porte-paroles d'un grand magasin, la demande de légumes est nettement plus faible que d'habitude, il en est un peu de même pour les fruits. Tout cela est la conséquence d'un drôle d'été. On aurait, par exemple, nettement moins fait de barbecues.?Les criées enregistrent une offre supérieure alors que la demande est en baisse. La conséquence logique est la baisse des cours. Si cela continue de la sorte, 2011 sera une année catastrophique pour le secteur horticole. Le ministre flamand de l'Agriculture signale que les horticulteurs pourraient demander un crédit de soudure de 90.000 euros jusqu'à la fin de cette année, remboursable avec subvention-intérêt de 3% sur une période de 3 ans.

Royaume-Uni 5 Août -Augmentation de la robotisation dans le secteur de l’élevage Les robots sont utilisés de façon accrue dans les exploitations britanniques pour un nombre encore plus grand de tâches. Les robots éliminent l’aspect répétitif de nombreuses tâches et permettent de nourrir le bétail, charger les palettes, laver les cochons, racler les stabulations, semer avec précision etc… La question est toujours de savoir si cela coûte plus cher que de payer quelqu’un pour le faire mais ce n’est pas la seule. En effet, dans de nombreuses situations les machines exécutent les tâches avec plus de consistance et le font sans se devenir aliénés, sans se plaindre et ce, pour aussi longtemps que besoin. Paradoxalement, il semble que le bétail s’adapte plus facilement à ces machines que les fermiers eux-mêmes.

18


Revue de presse Août2011