Issuu on Google+

GUIDES DE LOISIR DE PLEIN AIR français

RANDONNÉES À savoir avant le départ Les randonnées permettent d'apprécier les magnifiques paysages de la Nouvelle‑Zélande. Vous pouvez vous promener le long du littoral, escalader les collines ou explorer des réserves naturelles. Ce n'est pas long à planifier. Utilisez ce guide pour vous aider. Il est destiné aux randonneurs occasionnels ou inexpérimentés qui souhaitent faire une sortie en plein air agréable et en toute sécurité en Nouvelle‑Zélande.

Le CODE de sécurité en plein air Page

1. Planifiez votre excursion

1

2. Parlez à quelqu'un de vos projets

4

3. Renseignez‑vous sur la météo

6

4. Connaissez vos limites

8

5. Apportez suffisamment de matériel

10

À la fin de ce guide vous trouverez une liste de vérification nommée « Pendant la randonnée » à utiliser lors de votre excursion.

DES ENDROITS PLUS SÛRS, DES ACTIVITÉS PLUS SÛRES, DES PERSONNES PLUS EN SÉCURITÉ


www.adventuresmart.org.nz

À SAVOIR AVANT LE DÉPART

CODE

Le de la sécurité en plein air Avant de partir à l'aventure, familiarisez‑vous avec le code de la sécurité en plein air de la Nouvelle‑Zélande.

5

règles simples pour vous aider à rester en sécurité :

Planifiez votre excursion

Connaissez vos limites

Renseignez‑vous sur l'endroit et planifiez votre itinéraire et la durée que vous estimez raisonnable.

Mettez‑vous au défi dans les limites de vos capacités physiques et de votre expérience.

Parlez en à quelqu'un Parlez à quelqu'un de vos projets et donnez‑lui une date à laquelle il faudra signaler que vous n'êtes pas de retour.

Renseignez‑vous sur la météo La météo en Nouvelle‑Zélande peut être très imprévisible. Vérifiez les prévisions météo et prévoyez des changements de temps.

Apportez suffisamment de matériel Assurez‑vous d'avoir suffisamment de nourriture, d'équipement, de vêtements et de rations d'urgence pour les scénarios catastrophes. Prenez un moyen de communication approprié. Également disponible :

CODE

Le de la sécurité nautique

CODE

Le de la sécurité aquatique

Pour obtenir davantage d'informations sur la préparation de vos activités de plein air, rendez‑vous sur www.adventuresmart.org.nz


Pouvez‑vous répondre aux questions suivantes ? Où allez‑vous ? Avec qui partez‑vous ? Où pouvez‑vous vous renseigner sur cet endroit ?

1 Planifiez votre RANDONNÉE Planifier votre randonnée selon la forme physique de votre groupe augmentera les chances de passer une agréable sortie. Cela vous aidera à prévoir les équipements, les aptitudes et les attentes adéquates de façon à passer une journée dehors en toute sécurité.

L'histoire de Pete « Si on avait regardé une carte, on aurait pris une piste plus facile. »

Mon pote Carl et moi, on a décidé de se rendre au Parc forestier de Tararua. On s'est rejoints au parking sur la route de Mangahao à midi. Sans aucune carte ni rien. On est tombés sur le sentier de Burtton, qui débute assez facilement. Mais après une heure, ça a commencé à se corser. On a continué, mais on commençait tous les deux à être essoufflés et à transpirer. Après trois heures, j'étais épuisé. Carl aussi. Donc on a rebroussé chemin. Il était presque 17 h 00 et il commençait à faire sombre. On ne voyait pas où on allait. On a commencé à tourner en rond et à paniquer. À 20 h 00, on a finalement réussi à s'en sortir. On avait froid et faim et on était frustrés. Mais ça aurait pu être encore pire. Vers la fin, on a pensé qu'on allait devoir passer la nuit là‑bas. On en a tiré une bonne leçon : planifier à l'avance. Si on avait regardé une carte, on aurait pris une piste plus facile et on serait rentrés avant la tombée de la nuit. Ou on aurait commencé plus tôt. On a été chanceux cette fois‑là.

Planifiez votre RANDONNÉE |

Parlez à quelqu’un de VOS PROJETS |

Renseignez‑vous sur la météo |

Connaissez vos limites |

Apportez suffisamment de matériel |

1

GUIDES DE LOISIR DE PLEIN AIR RANDONNÉES


Où allez‑vous ? Étudiez soigneusement le lieu de votre excursion et comment cela va jouer sur votre expérience : Combien de temps cela vous prendra‑t‑il ? Assurez‑vous de vous laisser assez de temps. Pensez au nombre d'heures de marche en plein jour dont vous disposez. Vous ne voulez pas vous retrouver à marcher dans le noir alors que ce n'était pas prévu au départ. Pensez également aux horaires des transports en commun ou à un moyen de transport de l'autre côté. Comment arriverez‑vous là‑bas ? N'oubliez pas de prendre en compte le temps de trajet dans votre planification d'excursion, surtout si vous planifiez de faire une longue randonnée ou si vous y allez pendant l'hiver, lorsque la durée du jour est moins longue. De quel type est le terrain ? Vérifiez sur une carte ou demandez à quelqu'un qui le sait. La distance à parcourir peut sembler courte sur une carte, mais elle peut prendre plus de temps si c'est un sentier difficile ou si les pentes sont raides. Est‑ce que les autres membres du groupe, tels que les jeunes enfants, sont capables d'affronter ce type de terrain ? Rendez‑vous à la section Connaissez vos limites pour plus d'informations. Est‑ce que votre téléphone fonctionnera ? Les téléphones portables ont une réception limitée dans la plupart des zones isolées. Pensez à un autre moyen d'agir en cas de problèmes. Pensez à vous renseigner sur le centre de secours le plus proche. Y a t‑il des cours d'eau ? Planifiez vos trajets de manière à passer sur des ponts, si cela est possible. N'essayez pas de traverser un cours d'eau à moins que vous en ayez les capacités.

MEILLEUR CONSEIL Renseignez‑vous sur l'endroit pour vous aider à planifier votre excursion et a en estimer sa durée. Voir Page 3 : Où trouver des renseignements sur l'endroit. Carte provenant de BQ32 – Lower Hutt. Droits de la Couronne réservés.

Avec qui partez‑vous ? Soyez conscient des capacités et des besoins de chacun dans le groupe :

• Quelle expérience chaque personne possède‑t‑elle ? Sont‑elles

toutes en bonne condition physique ? Assurez‑vous que toutes les personnes de votre groupe ont une santé physique adéquate pour apprécier l'excursion. La durée de l'excursion peut aussi changer selon les capacités de votre groupe. Ce qu'un coureur de marathon peut réaliser en quelques heures peut prendre plusieurs jours à une autre personne.

• Est‑ce que quelqu'un souffre d'un problème médical connu ?

C'est quelque chose de très important à savoir, d'une part pour s'assurer que chaque personne peut réaliser l'excursion et d'autre part pour savoir comment faire face aux situations médicales qui peuvent survenir lors de cette sortie.

• Est‑ce que des enfants viennent ? Leur âge peut influencer le

niveau de difficulté de l'excursion que vous planifiez ou la durée qu'elle va prendre. Rappelez‑vous que les enfants ont besoin de plus de pauses à intervalles réguliers, prenez donc cela en compte.

MEILLEUR CONSEIL

• Qu'est ce que chaque personne attend de la randonnée ?

Deux cerveaux valent mieux qu'un ; si vous partez en groupe, impliquez tout le monde dans la planification. Ils pourraient penser à des choses auxquelles vous n'avez pas pensé.

Marcher sur un chemin escarpé et difficile est un bon défi pour certaines personnes mais ne sera pas au goût de tout le monde. Assurez‑vous d'avoir tous les mêmes attentes et planifiez votre excursion en fonction de cela.

• Est‑ce que tout le monde a ce dont il a besoin ? Assurez‑vous

d'avoir les vêtements et l'équipement appropriés pour le chemin, le type de terrain et la météo.

Planifiez votre RANDONNÉE |

Parlez à quelqu’un de VOS PROJETS |

Renseignez‑vous sur la météo |

Connaissez vos limites |

Apportez suffisamment de matériel |

2

GUIDES DE LOISIR DE PLEIN AIR RANDONNÉES


Où trouver des renseignements sur l'endroit ? Vous trouverez de nombreuses informations sur place ou en ligne. Consultez ces excellentes sources avant d'y aller :

• Le Department of Conservation (DOC). Leur site Web et leurs centres d'accueil des visiteurs sont remplis de connaissances spécifiques à propos des sentiers, des activités et des choses importantes à savoir sur les endroits où vous allez. Le DOC est l'endroit idéal pour commencer à planifier votre excursion. Voir www.doc.govt.nz.

MEILLEUR CONSEIL Avant d'y aller, vérifiez sur le site du DOC et celui du conseil municipal si des alertes ou des avertissements sur l'état du sentier ont été publiées.

• Les centres d'information. Les sources d'informations locales tels que les

sites web de tourisme régional et les offices de tourisme (i‑SITE) proposent souvent des renseignements utiles sur les randonnées disponibles dans leur région.

• Les habitants. Les membres de clubs de randonnée locaux connaissent la

région en détail et peuvent vous aider à trouver le type d'excursion que vous cherchez. Vous pouvez trouver les coordonnées des clubs de randonnée locaux sur le site Web de la Federated Mountain Clubs of New Zealand, www.fmc.org.nz.

• Sites web des conseils municipaux. Ils ont souvent des informations sur les sentiers de la région et peuvent vous avertir en cas de fermeture.

• Guides. De nombreux livres excellents abordent les meilleures randonnées de

Nouvelle‑Zélande. Ils donnent souvent des recommandations pour des régions spécifiques de Nouvelle‑Zélande, vous trouverez donc probablement quelque chose dans votre région.

• Walking Access Mapping System. C'est le meilleur moyen d'obtenir des

informations sur l'accès aux terres, c'est‑à‑dire de savoir si le public a accès à un sentier en particulier. La Walking Access Commission a également de précieux renseignements sur un certain nombre de sentiers de Nouvelle‑Zélande. Voir www.wams.org.nz.

• Vous recherchez une carte pour votre excursion ? La plupart des boutiques

d'articles de plein air en ont en réserve, ainsi que tous les centres d'accueil des visiteurs du DOC. Vous pouvez également aller voir des sources en lignes telles que topomap.co.nz ou le site Web du Land Information NZ, www.linz.govt.nz.

Planifiez votre RANDONNÉE |

Parlez à quelqu’un de VOS PROJETS |

Renseignez‑vous sur la météo |

Connaissez vos limites |

Apportez suffisamment de matériel |

3

GUIDES DE LOISIR DE PLEIN AIR RANDONNÉES


Pouvez‑vous répondre aux questions suivantes ? À qui allez‑vous le dire ? Quelles informations allez‑vous lui donner ? Que doit faire cette personne si elle n'a pas de nouvelles de votre part ?

PARLEZ À QUELQU'UN DE 2 VOS PROJETS Informer quelqu'un de votre projet est essentiel, peu importent le type et l'endroit de l'excursion. Il y a toujours des risques que les choses se passent mal. Vous n'aurez aucune aide si personne ne sait où vous êtes. Faire part de vos intentions à une personne de confiance, ce n'est pas grand chose mais cela augmentera significativement vos chances de revenir sain et sauf si vous vous blessez ou vous perdez.

L’histoire de Jen « Mon amie ne savait pas quoi faire et n’avait jamais fait de secourisme. »

Planifiez votre RANDONNÉE |

Un jour, mon amie et moi avons décidé d’aller à une randonnée improvisée dans le parc forestier de Rimutaka. On a rapidement fait nos sacs, pris quelques casse‑croûtes et on est parties. Cela faisait à peine une heure que l'on marchait quand j’ai soudain trébuché sur une racine d'arbre. Je me suis tordu la cheville et je n'arrivais plus à me relever. Mon amie ne savait pas quoi faire et n’avait jamais fait de secourisme, on avait seulement quelques barres de muesli et pas beaucoup de vêtements chauds. Aucune d’entre nous n’avait de signal téléphonique. À la fin, ma seule option était de revenir en marchant avec l’aide de mon amie. On a réalisé à quel point on a été stupides de ne dire à personne où on allait, personne ne savait où on était. On a eu de la chance que je ne sois pas plus grièvement blessée et de ne pas être allées plus loin. La prochaine fois qu’on décide de faire une excursion, on parlera forcément de nos plans à quelqu'un et on prendra assez de provisions en cas de problèmes.

Parlez à quelqu’un de VOS PROJETS |

Renseignez‑vous sur la météo |

Connaissez vos limites |

Apportez suffisamment de matériel |

4

GUIDES DE LOISIR DE PLEIN AIR RANDONNÉES


À qui le dire Parlez de vos plans à une personne de confiance. L'idéal, c'est un membre de votre famille ou un ami proche, car vous devez savoir s’ils vont réagir si vous ne revenez pas de votre excursion au moment où vous l’aviez dit.

MEILLEUR CONSEIL Assurez‑vous d’informer quelqu'un si vous changez de plan.

Quelles informations donner Parler à quelqu’un de vos plans, c'est simple, il suffit de lui dire où vous allez et quand vous pensez rentrer. Vous devez lui donner les informations indiquées dans le diagramme ci‑dessous. Vous pouvez lui écrire quelque chose, ou utiliser le procédé d’intentions en ligne sur le site Web AdventureSmart. Vous pouvez y accéder facilement sur votre smartphone. Les informations sont ensuite envoyées automatiquement à votre contact de confiance une fois complétées www.adventuresmart.org.nz. Si vous avez changé d’avis à propos de vos plans, essayez d’en informer votre contact en l’appelant rapidement ou en lui envoyant un message dans la journée de votre excursion. Par exemple, quelqu’un pourrait venir avec un ami ou décider de ne plus y aller, ou vous pourriez décider de prendre un sentier différent. Si quelque chose arrive, il vaut mieux que les personnes sachent où et qui chercher.

Parlez lui de vos plans :

Identifiez votre contact de confiance

Tenez votre contact au courant de votre retour

Passez une excellente excursion

Ce que vous faites Où vous allez Qui vous accompagne Votre moyen de transport sur place Quand vous reviendrez

Ce que votre contact de confiance doit faire s’il n’a pas de nouvelles de votre part Votre contact de confiance doit savoir exactement quoi faire s’il n’a pas de nouvelles de votre part et quand le faire. S’il n’a pas de vos nouvelles à l’heure indiquée, il doit :

Essayer de contacter toutes les personnes de l’excursion. Si personne ne répond, attendre une heure.

Si les randonneurs ne peuvent pas être contactés, essayer de contacter les amis et la famille de chaque personne du groupe pour voir s’ils ont eu des nouvelles.

Après une heure, réessayer de contacter toutes les personnes de l’excursion.

Planifiez votre RANDONNÉE |

Parlez à quelqu’un de VOS PROJETS |

Si eux non plus n’ont toujours pas eu de nouvelles, appeler le 111 et demander la police. Votre contact devra alors donner à la police toutes les informations qu’il connait et indiquer qu'il a tenté de contacter le groupe.

Renseignez‑vous sur la météo |

Connaissez vos limites |

Apportez suffisamment de matériel |

5

GUIDES DE LOISIR DE PLEIN AIR RANDONNÉES


Pouvez‑vous répondre aux questions suivantes ? Quelle est la météo d'aujourd'hui ? Quel impact la météo aura‑t‑elle sur votre randonnée ? Qu'allez‑vous faire si la météo change pendant votre randonnée ?

3 Renseignez-vous sur la météo Connaitre les prévisions météo signifie que vous pouvez apporter l’équipement adéquat ou changer de plans. Mais la météo peut changer rapidement, donc préparez‑vous à tous les temps.

L’histoire de Tamara « Le ciel était bleu lorsqu’on a quitté la maison, donc on ne s’est pas embêtés à regarder les prévisions météo. »

Planifiez votre RANDONNÉE |

Mon compagnon et moi avions prévu une sortie sur un sentier de la région le long de la côte jusqu’à un point d’observation. Le ciel était bleu lorsqu’on a quitté la maison, donc on ne s’est pas embêtés à regarder les prévisions météo. Lorsque nous sommes arrivés en voiture au sentier, il y avait des petits nuages blancs mais il faisait toujours beau. Après deux heures de marche, ces petits nuages sont devenus gros et gris et il a commencé à bruiner. On a continué en pensant que ça allait s'arrêter. Mais le vent et la pluie se sont accentués, la température a chuté, c’était de pire en pire. Finalement, on a décidé d’abandonner le point de vue et de revenir. Mais à ce moment, on avait beaucoup marché sans faire de pause et il n’y avait aucun endroit où s'arrêter pour manger. C'était boueux et gelé, un temps vraiment affreux, et on a tous les deux glissé plusieurs fois. On est revenus sains et saufs, mais ça aurait pu être bien pire et on a gâché notre temps. Si on s'était donné la peine de vérifier, on aurait fait une randonnée plus courte pendant qu'il faisait beau et on aurait passé un bon moment.

Parlez à quelqu’un de VOS PROJETS |

Renseignez‑vous sur la météo |

Connaissez vos limites |

Apportez suffisamment de matériel |

6

GUIDES DE LOISIR DE PLEIN AIR RANDONNÉES


Comment vérifier la météo

DEMANDEZ‑VOUS

Il existe de nombreuses sources d'informations météorologiques en Nouvelle‑Zélande. Le site Web (www.metservice.com) et les applications mobiles de MetService sont parfaits pour commencer. Ils possèdent des fonctions utiles, par exemple :

Comment vais‑je passer ma journée si j'y vais par ce temps? Suis‑je préparé et vais‑je passer un bon moment ?

• Veilles et avertissements météorologiques. En cas de mauvais temps dans

les environs, une notification apparaît en haut de vos prévisions. Si cela arrive, vous devrez sérieusement réfléchir à l'idée d'aller en randonnée. Pouvez‑vous aller à un endroit où le temps est meilleur ?

MEILLEUR CONSEIL

• Section montagnes et parcs. Faites un tour par ici si vous allez dans un parc

Attendez‑vous à ce que la météo change. Soyez prêt à faire face à toutes les conditions.

ou une zone extérieure spécifique. Vous obtiendrez davantage d'informations sur les randonnées et les excursions.

• Prévisions générales pour les villes et les régions rurales. Rechercher votre

ville vous donnera un aperçu de la météo pour les cinq prochains jours,vous aurez ainsi une idée du temps qu'il fera. Assurez‑vous d'avoir vérifié le temps à l'approche de votre excursion, les prévisions météo peuvent changer.

• Section radars. Elle donne les prévisions des précipitations des 3 et 5

prochains jours, ce qui vous permet de connaître les changements possibles des jours qui viennent. La météo peut souvent être différente des prévisions des jours précédents. Pour vous tenir au courant des changements météorologiques, vérifiez régulièrement les prévisions jusqu'à votre départ.

Quel impact la météo aura‑t‑elle sur votre randonnée ? Lorsque le temps se gâte, vous devez déterminer si cela vous oblige à changer vos plans. Vous pouvez envisager de déplacer la date de votre excursion, ou d'aller dans une région différente où le temps est meilleur. Assurez‑vous d'en parler à tous les membres du groupe et de prendre en considération l'expérience et le confort de chacun. En prenant vos décisions, pensez aux effets que ces différentes conditions météorologiques auront sur votre randonnée.

PLUIE

NEIGE

BROUILLARD

VENT

SOLEIL

TEMPÉRATURES EXTRÊMES

VÊTEMENTS SENTIER Aurons‑nous besoin de porter ou de prévoir des vêtements et des équipements différents ?

DURÉE

Quel sera l'état du sentier ? Deviendra‑t‑il boueux ou glissant ?

Est‑ce que la randonnée sera plus longue ? EAU

MEILLEUR CONSEIL La météo n'affecte pas seulement la façon dont vous allez apprécier votre excursion. Les risques d'accidents augmentent si le temps se détériore.

Planifiez votre RANDONNÉE |

Pouvons‑nous emporter suffisamment d'eau ? Avons‑nous accès à des points d'eau pendant la randonnée ?

Parlez à quelqu’un de VOS PROJETS |

EXPOSITION

Qu'arrivera‑t‑il aux ruisseaux et aux rivières ? Vont‑ils monter ? Aurons‑nous besoin d'en traverser ?

Renseignez‑vous sur la météo |

À quel point serons‑nous exposés au soleil, au vent, à la pluie ?

RIVIÈRES

Connaissez vos limites |

Apportez suffisamment de matériel |

7

GUIDES DE LOISIR DE PLEIN AIR RANDONNÉES


Pouvez‑vous répondre aux questions suivantes ? Quelles sont mes limites ? Quelles sont les limites des autres membres de mon groupe ? Quel est le niveau de difficulté du sentier ? Que faire pour assurer que je prends de bonnes décisions ?

4 Connaissez vos limites Être conscient de ses propres limites et de celles de son groupe signifie que vous pouvez choisir un sentier pouvant combler les attentes et le niveau de forme physique de tous. Cela signifie également moins de risques de se retrouver dans des situations dangereuses hors de votre expérience et de vos aptitudes. Soyez toujours prêt à revenir sur vos pas ou à changer vos plans si les circonstances changent.

L'histoire de Wiremu « Après environ une heure, ce type était vraiment essoufflé. »

Je parlais avec le nouveau, au travail. Nous avons découvert que nous aimions tous les deux la randonnée. Nous avons donc décidé de se voir pendant un week‑end afin de se promener à la montagne locale. Nous devions nous rencontrer à la barrière à 10 h00, mais il était en retard de trente minutes. Apparemment, il s'était perdu. J'aurais dû poser plus de questions, mais je me suis simplement dit qu'il n'était pas une personne matinale. Nous nous sommes lancés sur la piste. J'avais un sac à dos, de l'eau et des collations. Lui aussi avait un sac, j'ai donc pris pour acquis qu'il avait apporté la même chose. Je connais bien ce sentier. Il est un peu difficile et à pic à certains endroits, mais cela en vaut vraiment la peine une fois au sommet. Je lui en ai parlé pendant que nous marchions ; il a semblé un peu surpris, mais n'a rien dit. Après environ une heure, ce type était vraiment essoufflé. Il semblait être du genre en forme, mais j'imagine que je me suis trompé. Nous nous sommes arrêtés et quand il a ouvert son sac, j'ai réalisé qu'il n'avait qu'une demi‑bouteille de boisson gazeuse et un sac de croustilles ! Il suait à grosses gouttes et avait du mal à reprendre son souffle. J'ai bien vu qu'il ne se rendrait jamais au sommet. Nous sommes revenus sur nos pas. C'est triste. Si nous en avions parlé un peu plus, j'aurais choisi quelque chose d'un peu plus facile pour commencer, et nous aurions probablement tous les deux plus profité de la promenade.

Planifiez votre RANDONNÉE |

Parlez à quelqu’un de VOS PROJETS |

Renseignez‑vous sur la météo |

Connaissez vos limites |

Apportez suffisamment de matériel |

8

GUIDES DE LOISIR DE PLEIN AIR RANDONNÉES


Prendre de bonnes décisions Prendre en considération les limites du groupe et trouver un sentier dont le niveau de difficulté est adéquat signifie une réduction du risque de se trouver dans des situations potentiellement dangereuses et excédant votre expérience et vos aptitudes. La situation peut cependant changer au cours de la randonnée. Soyez prêt, soyez conscient de vos limites et prenez des décisions intelligentes.

• Restez ensemble et surveillez‑vous les uns et les autres. Assurez‑vous que

tout le monde soit en vue si possible et assurez‑vous de toujours vérifier la présence de chaque membre du groupe. C'est ainsi que vous serez le plus à même de remarquer si quelqu'un est hors de sa zone de confort ou ne se sent pas bien. Servez‑vous des indices, comme une personne qui trébuche ou qui grogne.

• Régulez votre cadence. Prévoyez des pauses de cinq minutes toutes les

Vous mettre au défi fait partie d'une excellente expérience de plein air, mais il faut rester réaliste quant à ce qui peut être accompli.

PENSEZ à votre groupe avant de partir Pour évaluer vos propres limites et celles de votre groupe, répondez aux questions suivantes :

• Qu'avons‑nous comme

heures, plus souvent si vous avez des enfants. Servez‑vous de ces occasions pour boire et manger un peu et pour vérifier l'état de chaque membre du groupe.

MEILLEUR CONSEIL

expérience ?

Soyez conscient de votre environnement. Est‑ce que les conditions changent ? Est‑ce que quelqu'un a froid ou est mouillé alors que la météo change ? Savez‑vous toujours où vous vous trouvez et où vous vous dirigez ? De cette manière, vous pourrez agir de manière appropriée, comme revenir sur vos pas, changer de trajet ou trouver un abri.

• Quel est le niveau de forme physique du groupe ?

• Est‑ce que quelqu'un souffre d'un problème médical connu ?

• Qu'est ce que chaque personne attend de la randonnée ?

• Évitez de traverser des rivières si vous n'êtes pas un randonneur aguerri,

choisissez des sentiers avec des ponts pour éviter de traverser des rivières. Rappelez‑vous que si les conditions changent, vous pouvez changer vos plans et revenir sur vos pas, choisir un autre trajet ou trouver un abri.

Sélectionnez un sentier au niveau de difficulté adéquat

• Avons‑nous ce dont nous avons besoin ?

• Est‑ce que ce sentier est un défi qui nous convient ?

La Nouvelle‑Zélande se sert d'un système national permettant d'évaluer la difficulté d'un sentier. Il y a six niveaux d'intensité différents. Rappelez‑vous cependant que la météo a un impact immense sur le défi que votre randonnée représente. Même une piste facile peut s'avérer très difficile si la météo est extrême.

Plus facile : Courte randonnée d'accès facile. Jusqu'à une heure, sentier bien délimité, pour tous, accommode les fauteuils roulants, les marchettes et les poussettes Plus facile : Courte randonnée. Jusqu'à une heure, sentier bien délimité, pour personnes de pratiquement tous les âges

Intermédiaire : Grande randonnée « Great Walk »/sentier de randonnée plus facile. Parfois plusieurs jours, certaines sections plus difficiles, pour personnes ayant peu d'expérience de randonnée Avancé : Sentier de randonnée. Parfois plusieurs jours, sentier grossièrement délimité, cours d'eau à traverser sans pont, pour personnes avec expérience de randonnée modérée Expert : Piste. Parfois plusieurs jours, sentier grossièrement délimité et difficile à parcourir, cours d'eau à traverser sans pont, pour personnes avec grande expérience de randonnée

Facile : Sentier de randonnée. Jusqu'à une journée, sentier bien délimité, pour personnes dont la forme physique va de faible à moyenne

Vous voulez vous attaquer à un sentier plus difficile ? Il y a plusieurs éléments à prendre en considération si vous voulez vous lancer sur un sentier plus difficile ou nécessitant plusieurs jours à compléter, comme la navigation, les refuges et les rivières à traverser. Pour en savoir plus sur ce type de randonnées, consultez le guide de randonnées de plusieurs jours du New Zealand Mountain Safety Council ou encore le site www.mountainsafety.org.nz.

Planifiez votre RANDONNÉE |

Parlez à quelqu’un de VOS PROJETS |

Renseignez‑vous sur la météo |

Connaissez vos limites |

Apportez suffisamment de matériel |

9

GUIDES DE LOISIR DE PLEIN AIR RANDONNÉES


Pouvez‑vous répondre aux questions suivantes ? De quels vêtements et chaussures aurons‑nous besoin ? De quels boissons et aliments aurons‑nous besoin ? De quel équipement aurons‑nous besoin ?

Apportez suffisamment 5 de matériel Avoir le bon matériel pour une randonnée signifie qu'il est plus probable que vous restiez au chaud, confortable et en sécurité pendant toute la durée de votre sortie.

L'histoire de Neil « Mais je n'ai pas paniqué, nous avions ce qu'il fallait et je savais quoi faire. »

Ma famille et moi étions partis pour la journée dans le parc local. Mes filles, Susan (7) et Alice (10), transportaient chacune un petit sac à dos avec des collations et quelques vêtements supplémentaires. Leur mère et moi avions des sacs plus gros avec plus de nourriture et de vêtements et une trousse de premiers soins. C'était une magnifique journée et nous étions tous très heureux de la passer en plein air. Après quelques heures, nous nous sommes arrêtés à un ruisseau pour manger. Après le repas, les filles sont allées jouer sous l'œil de leur mère, pendant que je me permettais une petite sieste. Je me suis réveillé en sursaut à cause des cris d'Alice. Elle venait d'être piquée par une abeille. Elle est allergique aux piqûres d’abeille ; je savais que c'était grave. Je voyais bien qu'elle avait du mal à respirer. Mais je n'ai pas paniqué, nous avions ce qu'il fallait et je savais quoi faire. Pendant que sa mère s'efforçait de la calmer, j'ai mis la main sur notre trousse de premiers soins et trouvé les antihistaminiques. Alice a pris deux comprimés alors que sa mère lui frottait le dos. Finalement, sa respiration s'est améliorée. Lorsqu'elle a été prête, nous avons remballé nos affaires et sommes retournés à la maison. L'expérience a été un peu effrayante, mais je suis simplement content que nous ayons pris soins de nous préparer. Et ça n'a pas découragé Alice d'aller se promener en forêt. Elle sait ce qu'elle doit faire et s'assure que nous apportons ce qu'il faut pour la sortie.

Planifiez votre RANDONNÉE |

Parlez à quelqu’un de VOS PROJETS |

Renseignez‑vous sur la météo |

Connaissez vos limites |

Apportez suffisamment de matériel |

10

GUIDES DE LOISIR DE PLEIN AIR RANDONNÉES


Vêtements et chaussures

• Apportez toujours une protection

Pour décider quoi porter pendant la randonnée, voici quelques éléments à prendre en considération :

• Portez les bonnes chaussures.

C'est essentiel à une bonne journée de randonnée. Vous voudrez emporter des chaussures de marche ou des bottes de randonnée. Ces chaussures vous offriront plus de soutien, surtout aux chevilles, et une paire de base n'est pas plus chère qu'une paire de sneakers.

• Portez et emportez des couches. Des couches légères sont une option idéale pour sortir. Vous pouvez en ajouter ou en enlever selon que vous avez chaud ou froid et ça n'est pas trop lourd à transporter. C'est beaucoup plus efficace que d'apporter des vêtements lourds ou volumineux. Apportez au moins un bas et un haut de rechange dans votre sac.

imperméable. Il est préférable d'avoir une coquille extérieure qui vous protège de la pluie et du vent. La météo en Nouvelle‑Zélande est imprévisible et il est préférable d'être bien préparé, peu importe si les prévisions parlent de soleil.

• Portez les bons tissus. Les

vêtements ne peuvent retenir que la chaleur générée par le corps. Certains tissus évacuent l'humidité du corps et conservent la chaleur. Évitez le coton ‑ une fois mouillé, il ne vous isole plus. Des vêtements mouillés et froids contribuent au risque de souffrir d'hypothermie.

MEILLEUR CONSEIL Ne pas porter de coton. Ce n'est tout simplement pas approprié au climat néozélandais ; il ne conserve pas la chaleur, ne coupe pas le vent et une fois mouillé, il reste mouillé. Laissez‑le à la maison ; il en va de même pour les chaussettes de coton.

Couche externe

• Coupe‑vent et imperméable Couche isolante

• Respirante • Chaude même mouillée • Légère • Isolante

Couches Vent et pluie

COUCHE EXTERNE COUCHE ISOLANTE

• Préparez‑vous à faire face à

Couche de base

COUCHE DE BASE

toutes les conditions. La météo est variable. La météo le matin de votre randonnée peut être complètement différente en après‑midi. Assurez‑vous d'avoir une protection contre la pluie et des couches supplémentaires que vous pouvez ajouter si vous avez froid.

• N'irrite pas la peau • Absorbe l'humidité

Chaleur corporelle

Un chapeau chaud, un chapeau qui protège du soleil Des lunettes de soleil Un sac approprié (avec doublure, vêtements supplémentaires, nourriture, équipement et eau)

• Restez au chaud. Il est plus

important que certaines parties de votre corps restent au chaud que d'autres. Concentrez‑vous sur votre tronc, votre tête, vos pieds et vos mains. Apportez un chapeau, des gants et des chaussettes chaudes même s'il s'agit d'une belle journée.

COUCHE DE BASE COUCHE ISOLANTE

COUCHE EXTERNE (imperméable et coupe‑vent)

• Portez des vêtements faits de

matériaux appropriés. Chaque matériau commun a ses avantages et inconvénients. Pensez à ce qui convient pour votre sortie.

Des gants Un short

COUCHE EXTERNE (imperméable et coupe‑vent)

MEILLEUR CONSEIL Les vêtements ne créent pas de chaleur ‑ un tissu approprié retient la chaleur générée par votre corps.

COUCHE DE BASE (leggings isothermes)

Des chaussettes longues confortables et bien ajustées Des chaussures robustes et offrant un bon maintien et du soutien aux chevilles (comme des bottes de randonnée)

Planifiez votre RANDONNÉE |

Parlez à quelqu’un de VOS PROJETS |

Renseignez‑vous sur la météo |

Connaissez vos limites |

Apportez suffisamment de matériel |

11

GUIDES DE LOISIR DE PLEIN AIR RANDONNÉES


Aliments et boissons Vous n'avez pas besoin d'une cuisine complète lors d'une randonnée d'un jour, mais vous devez vous assurer d'avoir suffisamment à manger et à boire. Voici nos suggestions :

MEILLEUR CONSEIL Rappelez‑vous de ramener vos restes de nourritures et de boisson. Ne laissez pas de traces ; protégez notre environnement.

• Assurez‑vous de manger

un petit‑déjeuner décent avant de partir.

• Apportez des aliments qui sont faciles à préparer ; des mélanges de noix et des barres de céréales sont des classiques.

• Apportez au moins une bouteille d'eau de 1 L par personne. Il est préférable d'en avoir deux.

• Planifiez des arrêts réguliers pour manger et boire. Équipement Voici quelques autres articles essentiels à apporter lors de vos randonnées.

• Un sac à dos confortable. Un sac d'environ 30 L est suffisant pour une seule personne, mais il se peut que vous ayez besoin d'un sac à dos plus grand si vous transportez du matériel pour des enfants ou d'autres personnes.

• Une trousse de premiers soins de base. • Des médicaments pour les membres du groupe souffrant d'un problème

médical connu, comme des comprimés antihistaminiques si quelqu'un est allergique aux piqûres de guêpe.

• Une carte de votre sentier. • Un dispositif de communications. La couverture des téléphones portables est limitée dans la plupart des milieux de plein air. Si vous vous rendez dans une région éloignée, pensez à louer une balise de localisation personnelle.

• Une lampe de poche ou une lampe frontale avec des piles. Vous avez

probablement planifié de rentrer avant la nuit, mais si ce n'est pas le cas, une lampe de poche deviendra rapidement votre meilleure amie.

Planifiez votre RANDONNÉE |

Parlez à quelqu’un de VOS PROJETS |

Renseignez‑vous sur la météo |

Connaissez vos limites |

Apportez suffisamment de matériel |

12

GUIDES DE LOISIR DE PLEIN AIR RANDONNÉES


Pouvez‑vous répondre aux questions suivantes ? Pouvez‑vous répondre aux questions des encadrés oranges se trouvant au début de chaque question de ce guide ?

Liste de vérification « Pendant la randonnée » Il s'agit d'éléments à ne pas oublier pendant la randonnée. Nous vous recommandons d'imprimer cette page et de l'avoir avec vous. Restez ensemble. Assurez‑vous que tout le monde soit en vue si possible et assurez‑vous de toujours vérifier la présence de chaque membre du groupe. Surveillez‑vous les uns et les autres. C'est ainsi que vous serez le plus à même de remarquer si quelqu'un est hors de sa zone de confort ou ne se sent pas bien. Servez‑vous des indices, comme une personne qui trébuche ou qui grogne. Laissez les personnes les plus lentes marcher devant pour qu'elles définissent la vitesse de croisière. Vous pouvez également désigner des endroits où tout le monde devra s'arrêter et attendre le reste du groupe. Remarque : ne laissez personne faire la randonné en solitaire. Régulez votre cadence. Prenez des pauses régulières tout en tenant compte du temps. Prévoyez des pauses de 5 minutes toutes les heures, plus souvent si vous avez des enfants. Servez‑vous de ces occasions pour boire et manger un peu et pour vérifier l'état de chaque membre du groupe. Soyez conscient de votre environnement. Est‑ce que les conditions changent ? Est‑ce que quelqu'un a froid ou est mouillé alors que la météo change ? Savez‑vous toujours où vous vous trouvez et où vous vous dirigez ? De cette manière, vous pourrez agir de manière appropriée, comme changer de trajet ou trouver un abri. Écrivez dans les registres des refuges. Si vous passez par un refuge pendant votre randonnée, consignez votre passage dans le registre s'y trouvant. Les administrateurs de refuge savent ainsi combien de personnes visitent les refuges chaque année, facilitant l'entretien. Et si jamais quelque chose tourne mal, il y aura une indication claire de l'endroit où vous êtes allé.

Surveillez l'heure. Regardez régulièrement l'heure pour savoir si vous avez suffisamment de temps pour revenir sur vos pas ou pour vous rendre à destination. Il est préférable de prévoir du temps en fin de journée si vous prenez du retard ou si vous avancez plus lentement que prévu. Évitez de traverser les rivières. Si vous n'êtes pas un randonneur aguerri, choisissez des sentiers avec des ponts pour éviter de traverser des rivières. Respectez la propriété des autres. Si vous voulez passer sur un terrain privé, demandez l'autorisation à cet effet et laissez les barrières telles qu'elles étaient. Évitez d'endommager les clôtures. Ne laissez pas de traces. Minimisez votre impact sur l'environnement : ramenez vos déchets, évitez d'endommager les zones naturelles et respectez les animaux sauvages et de ferme.

SÉCURITÉ RELATIVE AUX RIVIÈRES

ARRÊTEZ-VOUS AVANT DE TRAVERSER

Signes qu'une rivière ne peut être traversée en toute sécurité : La rivière est en crue ou l'eau est décolorée ou des débris (comme des branches) sont transportés par le courant ou le débit de la rivière est plus rapide qu'une cadence de marche ou vous pouvez entendre des rochers être déplacés par le courant. Pensez aux éléments suivants : 1. Devrions‑nous En cas de doute, ne tentez traverser ? pas la traversée. 2. Où pouvons‑nous Choisissez un endroit sûr traverser ? pour traverser. 3. Comment allons‑nous Servez‑vous d'un mode de traverser ? soutien mutuel.

Pour en savoir plus sur la sécurité en rivière, consultez notre site Web.

Si quelque chose tourne mal, pensez à l'acronyme APÉR Si vous vous perdez ou vous retrouvez séparé du reste du groupe, restez où vous êtes et appelez à l'aide. Arrêtez de marcher, cela ne pourra qu'aggraver la situation. Pour vous aider à vous rappeler quoi faire, pensez à APÉR :

Arrêtez. Respirez lentement et restez clame.

Pensez. Regardez autour de vous, écoutez et échangez des idées.

Évaluez. Évaluez vos options et leurs conséquences potentielles.

Réagissez. Choisissez la meilleure option qui s'offre à vous en fonction de la situation. 13 GUIDES DE LOISIR DE PLEIN AIR RANDONNÉES


Sites Web utiles Pour en savoir plus sur les sujets abordés dans ce feuillet, consultez les sites Web suivants : New Zealand Mountain Safety Council www.mountainsafety.org.nz Department of Conservation www.doc.govt.nz MetService www.metservice.com New Zealand Walking Access Commission www.walkingaccess.govt.nz Federated Mountain Clubs of New Zealand www.fmc.org.nz Leave No Trace www.leavenotrace.org.nz Land Information New Zealand www.linz.govt.nz

Visitez AdventureSmart pour accéder aux ressources utiles suivantes : • Code de sécurité en plein air, disponible en plusieurs langues • Code de la sécurité nautique et aquatique • Formulaire d'intention d'activité de plein air en ligne Ce document est là pour aider les gens à mieux profiter du défi représenté par leur sortie en plein air, ce en toute sécurité. Chacun se doit cependant d'être responsable de sa propre sécurité pour assurer une participation sécuritaire à des activités de plein air. Les personnes et les histoires dont il est question dans ce livret sont fictives, mais elles sont inspirées de situations communes réelles. Nous apprécions vos commentaires et nous serions très heureux de savoir ce que vous pensez de cette ressource. Veuillez nous faire parvenir vos commentaires à l'adresse suivante info@mountainsafety.org.nz Publié par : New Zealand Mountain Safety Council www.mountainsafety.org.nz Demandes : info@mountainsafety.org.nz © 2015 New Zealand Mountain Safety Council ISBN : 978‑0‑908931‑34‑7

Servez‑vous de ce code QR ou visitez notre site Web pour obtenir une version gratuite à télécharger de ce guide.

Nous aimerions remercier les partenaires suivants pour leur aide et leur participation à la production de ce document :


Day walks activity guide - French