Page 1

Les vingt sept premières années de  la vie de Jean Calvin 1509‐1536 Eloi Delbecque


Timbre du millénaire de Hugues Capet                                                 Noyon G Compiègne  Phot. Lib. Noyon

Avec l’aimable autorisation de Louis Ferrari Imp. Finet ©                        Portrait de Jean Calvin avec l'aimable autorisation de la  Société du Musée historique de la Réformation, Genève


Noyon et les Calvin y Noyon La maison  Calvin Les Cal in Les Calvin

• La famille • Les proches de  L   h  d   Jean Calvin


Portrait de Jean Calvin  ? d’après Holbein  ©Coll. Privée                                    Avec l’aimable autorisation de Louis Ferrari   Imp. Finet ©


Noyon religieux et civil au temps  Noyon religieux et civil au temps de Calvin  Le diocèse

 Les pouvoirs judiciaires

 Le doyenné

 La commune

 Les paroisses

 La ville

 La cathédrale


Le diocèse et le doyenné y 

C’est d’abord un diocèse q qui, de 53 531 à 1146, 4 réunit les évêchés de Noyon y et de Tournai. Il comprenait p 9 doyennés (Noyon ( ( ) Chauny (02), (60), ( ) Vendeuil (02), ( ) Saint‐Quentin (02), ( ) Nesle (80), ( ) Curchy (60), ( ) Ham (80), Athies (80) et Péronne (80) rassemblant 349 paroisses et 25 vicariats amovibles.

Le diocèse est dirigé par l’évêque. Celui‐ci est le personnage le plus important de l’époque car il est évêque‐comte de Noyon et pair de France. France A ce titre il participe au sacre des rois de France dont il est le dernier pair ecclésiastique. Il y a au sein du diocèse plusieurs chapitres : ceux de Noyon (60 prébendes), de Saint‐Quentin (60 prébendes), de Ham (36 prébendes).

Dans le doyenné de Noyon sont établis plusieurs couvents et abbayes : l’abbaye cistercienne d’ d’Ourscamp, l prieuré bénédictin le b d à Machemont, h l chartreuse la h d Mont‐Renaud, du d le l prieuré de d Notre‐ Dame de Beaulieu, à Noyon même, les abbayes bénédictine de Saint‐Eloi, des chanoines réguliers de Saint‐Augustin de Saint‐Barthélemy, le prieuré Saint‐Blaise à Noyon, le couvent des Cordeliers, un béguinage. Différents hôpitaux (Saint‐Jacques et des Capettes, de la Gésine, de Saint‐Maurice), un hôtel‐Dieu, une maladrerie Saint‐Lazare, tous desservis par des religieux et religieuses. Il en est de même pour les l écoles l dont d l collège le ll d Capettes des

.


Veromandii le Vermandois.  Evesché de Noyon  où sont les Comté et Pairie de  Noyon Balliages et Prevostés  de Noyon, Chauny,  Saint‐Quentin,  Peronne  Roye  etc  et  Peronne, Roye, etc. et  les Eslections de  Noyon, Saint‐Quentin  Paris, B.n.F.  Département des  é  d   Cartes et plans Cliché  Bibliothèque  nationale de France


Les paroisses et la Cathédrale p  Il y a dix paroisses à Noyon à cette époque Saint‐Martin, Saint‐

Pierre, Saint‐Hilaire, Saint‐Germain, Sainte‐Marie‐Madeleine, S i tJ Saint‐Jacques‐du‐mur, d S i t Maurice, Saint M i Sainte‐Godeberthe S i t G d b th situées it é intra muros ainsi que Saint‐Eloi et Saint‐Etienne extra muros Ils forment la communauté des curés, a laquelle il faut rajouter la paroisse de Pont‐l Pont l’Evêque Evêque pour ll’occasion occasion.

 La cathédrale comprend un chapitre de 60 membres avec 6

dignitaires di i i : le l doyen, d l’ hidi l’archidiacre, l chantre, le h l chancelier, le h li le l trésorier et l’écolâtre, une communauté de chapelains, formant le bas‐chœur forte de 36 membres. Il y avait peut‐être à l’époque de Jean Calvin une chambre ecclésiastique

 Les chanoines assuraient leurs œuvres de charité p par le biais de

l’ l’aumône d cloître. du l


Les monuments  majeurs et gisements  archéologiques  Les paroisses de  Noyon Suivant axe  Nord Sud cardo 11 Saint‐Pierre 12 Saint‐Hilaire 12 Saint Hilaire 13 Saint‐Martin 14 Sainte‐ Godeberthe 15 Saint‐Maurice Saint Jacques Suivant axe Est  Ouest decumanus Vers 16 Saint – Etienne, Saint‐Eloi 13 Saint‐Martin 10 Sainte‐ Madeleine Saint Germain

Service du cadastre  Mi  à j  Mi h l  Mise à jour Michel  Laporte 

Joëlle Désire Cartographe   géographe Elizabeth  Swartvagher Cartographe Université de  Picardie

La Ville de Noyon Cahiers 10 de  l’Inventaire ©AGIR  PIC, Amiens 1987


La Cathédrale La Cathédrale Vuë  Extérieure du Ronpoint de la Cathédral [sic], et d'une  p [ ] partie des Ruines de l'Eglise St Pierre  dessin aquarellé  Tavernier de Jonquières  Paris B.n.F. Département des Estampes et de la  Photographie Cliché  Bibliothèque nationale de France

Eglise N. D de Noyon Portail occidental Daniel Ramée  Architecte del.                                              Hibon scul.  ©Coll. Privée 


Les pouvoirs judiciaires p j  Les pouvoirs judiciaires étaient fort complexes car plus ou

moins importants p suivant la nature des crimes et délits et horriblement enchevêtrés puisqu’il y avait le bailli de la Comté‐pairie, l’Officialité de l’évêque qui jugeait de toute personne ne dépendant ni du chapitre, chapitre ni des abbayes de Saint‐Eloi, de Saint‐Barthélemy et d’Ourscamp qui avaient chacune leur tribunal, l’Officialité du Chapitre, la juridiction canoniale du cloître réglementant les incidents survenus dans les espaces canoniaux situés au nord de la cathédrale comme ll’âtre âtre Notre Notre‐Dame Dame, les juridictions du trésorier et du chancelier du chapitre, la juridiction échevinale, le baillage.


La Commune 

La commune, créée en 1108, était administrée à l’origine g par un maire et trente jjurés renouvelés p chaque année qui ne comptait plus au temps de Calvin qu’un maire assisté de deux jurés puis, en 1572, porté à un maire et quatre jurés renouvelables tous les deux ans. Le maire était assisté à la même époque dans ses fonctions par un argentier chargé de tenir les comptes, par quatre portiers qui étaient chargé de fermer et ouvrir l’accès à la ville par les portes de Paris ou Saint‐Jacques, de Saint‐Eloi, de par deux g guetteurs installés dans le beffroi, des sergents g de ville. Dame‐Journe et de Wé ou Wez, p

Depuis 1492 une fontaine alimentait le centre de ville. Elle avait été construite par Jehan Tiercelin, célestin de Soissons. Elle avait un triple usage : approvisionner en eau les habitants, permettre une meilleure lutte contre les incendies et assainir le quartier des bouchers installés au sud de la place. Sur cette place était installé le pilori qui sera le premier lieu des affrontements entre les réformés et le population. p Il y avait également g un g grenier à sel installé dans la q quadrilatère des bâtiments reste de la p de l’hôtel de ville qui fut reconstruit par Mathieu Réaulme entre 1487 et 1520/1523. Des étuves situés à proximités de l’hôpital et de l’église Saint‐Maurice permettaient d’améliorer pour certains l’hygiène. Enfin à l’extérieur des remparts au nord proche de l’abbaye Saint‐Barthélemy un cimetière dont une partie s’appelait à sablons.


Dessin aquarellé  Tavernier de Jonquières  Dessin  Paris B.n.F.  aquarellé  Département des Estampes et de  Tavernier de  la Photographie Jonquières  Cliché  Bibliothèque nationale  Paris B.n.F.  de France Département  des Estampes  et de la  Photographie


La maison de Calvin  

Achetée en 1494 par Jean Le Franc et son épouse, fille de Guerard le Josne, sergent royal, grands parents maternels de  Jean Calvin avec l’hôtellerie des Pourcelets et l’hôtel du Barillet  ? qui donnaient sur la place au blé Jean Calvin avec l hôtellerie des Pourcelets et l hôtel du Barillet  ? qui donnaient sur la place au blé. Celui  Celui‐ci était  ci était  hôtelier et juré de la commune de Noyon. Elle était située derrière les hôtels limités par les rues des Pourcelets et Fromenteresse.

Calvin y est né le 10 juillet 1509. Il sera baptisé le lendemain dans l’église Sainte‐Godeberthe donnant sur la place au blé.  Il la quittera le 6 février 1510 lorsque sa famille emménagera dans le même quartier.

Cette maison est vendue en 1536 lors de la succession des parents Gérard Cauvin et Jeanne Le Franc par les héritiers  Charles, Antoine, Jean [et leurs deux sœurs.]

En 1552 Calvin écrivait à Ambroise Blaurer, pasteur à Bienne « En 1552 Calvin écrivait à Ambroise Blaurer  pasteur à Bienne « Je survis à ma patrie ce que je n Je survis à ma patrie ce que je n’aurais jamais pu croire aurais jamais pu croire.   Chaque jour nous sommes réduits à apprendre de nouveaux désastres dans toute la Picardie… » Plus tard en 1553 à un  inconnu il écrit « Quelqu’un m’écrit, entre autres choses que c’est un étrange spectacle de voir dans les ruines de notre  cité la maison de mon père demeurer seule debout au milieu des autres réduites en cendre ».

Une hôtellerie devient l’hôtel du cerf rouge (1608) puis à l’enseigne du cerf en 1621, devenue avant la première guerre  mondiale hôtel de France. Un troisième hôtel  accolé à  celui du cerf rouge est appelé hôtel Saint‐Martin ou de la Fleur  de lys. Lettres 1674 et 1704  Tome XIV Johannis Calvini Opera quae supersunt omnia


Noyon  La face de l’église Sainte‐Godeberthe Société archéologique, historique et scientifique de Noyon 1862 Tome XI 

Avec l’aimable autorisation de Louis Ferrari  Imp. Finet ©


 Selon certaines sources, elle aurait été partiellement endommagée voire détruite lors des

guerres de religion. Rien n’est moins sûr puisque le citoyen Jacques Cambry en visite à Noyon note que « le peuple voit sans surprise des voyageurs charger dans leur voiture les débris de sa maison qu’on démolissait à l’époque de ma tournée ». En écho, Ludovic Vitet note « On montre encore cette maison [de Calvin] aux étrangers, mais elle doit avoir été reconstruite vers le commencement du siècle dernier car elle ne porte aucun caractère d’une d une époque plus ancienne »..

 Il faut avoir en tête que le lieu où est né Jean Calvin se compose d’une maison et deux

hôtels et il semblerait que les destructions ou rénovations aient affecté plus souvent les hôtels et qu qu’une une partie ? de la maison est restée telle qu qu’elle elle était à la naissance du réformateur.

 Un panneau de bois fut apposé sur la maison en 1916 par le lieutenant Flothmann   Elle subsiste jusqu’en 1918 où elle est détruite durant l’arrêt de l’offensive allemande (28 

mars 6 avril 1918).

   

Description du département de l'Oise, par le citoyen Cambry  Publication :  Paris : Impr. P. Didot l'aîné, an XI‐1803 Description matérielle :  2 vol. in‐8° et 1 atlas in‐fol., pl. Monographie de l'église Notre‐Dame de Noyon [Texte imprimé] / par M. L. Vitet,... ; plans, coupes, élévations et détails par Daniel Ramée g p g y [ p ] p , ;p , p , p Publication :  Paris : Imprimerie royale, 1845 Description matérielle :  1 vol. (256 p.) et 1 atlas (23 pl.) : ill. ; 27 cm


Noyon. La place du marché aux blés. Vue depuis le clocher nord de la cathédrale, au  premier plan  les toits de l’hôtel de France

Au  fond derrière l’hôtel de France, la maison natale  de Jean Calvin 


 Le p pasteur JJacques q Pannier la décrit dans L'Enfance f et la jjeunesse de

Jean Calvin, ses études, sa conversion, ses voyages en France « Derrière l’hôtel se trouve une étroite cour intérieure. L’extrémité g d’escaliers formant saillie et la vieille est resserrée entre deux cages bâtisse qu’on a devant soi est du XVe siècle, elle ne semble pas bien belle aujourd’hui, mais c’était une demeure bourgeoise relativement confortable... Au dessus du rez‐de‐chaussée en p pierre et en bois,, le mur de l’unique étage est recouvert d’ardoises jusque sous le grenier. Les fenêtres relativement larges, sont à petits carreaux et se ferment, suivant su va t l’ancienne a c e e mode, ode, à gu guillotine. ot e. Montons o to s que quelques ques marches a c es toutes usées, traversons le petit palier à balustrade de bois vermoulu : nous voici dans une pièce basse, à poutrelles saillantes, enfant « la chambre de Calvin » précisément lorsque je la visitai, ll’enfant de l’hôtellerie y dormait dans un berceau et je me représentais les choses presque toutes pareilles il y a quatre siècles, après la naissance de Jean Calvin ».


Page tirée de Jean Cadier L’homme o e que Dieu eu a do dompté pté Ge Genève, è e, Edition Labor et Fides, 1963


 La société d’histoire du protestantisme français à la suite du refus par le propriétaire d’apposer

une plaque lors du quatrième centenaire en 1909 envisageait d’en faire l’acquisition par souscription comme le révèle une lettre en date du 22 septembre 1917 avant sa destruction. Le terrain sur lequel était édifiée la maison est achetée en 1924 (100.000 francs). La première pierre est posée le 10 juillet 1927.

 C C’est est ll’architecte architecte Antoine Antoine‐Charles Charles Letrosne (1869 (1869‐1939) 1939) architecte à Noyon du théâtre édifié sur

la même place qui est chargé du projet. Il est secondé par Eugène Denis. Elle est reconstruite d’après les dessins exécutés par Henri‐Armand Delille pour la monumentale biographie de Emile Doumergue, diverses photographies sur les anciennes fondations. Il ne restait que quelques marches d’escalier et la cave. Une balustre en chêne de l’escalier fut conservée. A ses côtés est édifié un musée bibliothèque pouvant servir de temple. Elle est inaugurée le 10 juillet 1930.

             

La veuve Jacquelin. Lauréat en 1894 de la Société centrale des Architectes français et architecte de la faculté de théologie de Paris. Il a construit précédemment les temples d’Etretat (1883 sous la direction de Bénard, grand prix de Rome, de la petite étoile à Levallois‐Perret (1911‐1912) et de Reims (1921‐1923). Jean Calvin, les hommes et les choses de son temps, par É. Doumergue,...  I. La jeunesse de Calvin ; II. Les premiers essais ; III. La ville, la maison et la rue de Calvin Publication :  Lausanne : G. Bridel, 1899‐1905 Description matérielle :  Gr. in‐4° , fig. et pl. IV. La pensée religieuse de Calvin Publication :  Lausanne, G. Bridel, 1910. In‐fol. V. La pensée ecclésiastique et la pensée politique de Calvin Publication :  Lausanne. In‐fol. Quatrième partie. L'Oeuvre : T. 6. La Lutte.  Publication :  Chartres, impr. Durand, rue Fulbert. Neuilly‐sur‐Seine, éditions de "la Cause", 69, rue Perronet. 1926. (26 décembre.) In‐folio, 587 p. [1953] ; T. 7 et dernier. Le Triomphe. ‐ 1927, 581 p., 120 fr. Publication :  Chartres, impr. Durand, rue Fulbert ; Neuilly‐sur‐Seine, éditions de "la Cause", 69, rue Perronet,  Publiées dans le bulletin de l’histoire du protestantisme en 1897 page 373 et dans la biographie de Jean Calvin de Williston Walker traduite en 1909 et publiée à Genève, Jullien 


©Musée Jean Calvin, Noyon

En haut, le rez‐de‐chaussée En bas,  le premier étage


Les Calvin  Les grands parents  Les parents Gérard Cauvin et Jeanne Le Franc p J  Les frères et sœurs de Jean Calvin  Les proches de Jean Calvin noyonnais  Jean Calvin le Noyonnais


Vue de Noyon  de Claude Chastillon ?, ingénieur topographe, prise lors du premier siège  de la ville par Henri IV Au premier plan la maladrerie Saint‐Lazare et la porte Saint‐Jacques, à droite Pont‐l’Évêque ©Coll. Privée .


Les grands parents 

N Cauvin grand père paternel ((‐))

Jean Le Franc, Grand père maternel ( ‐ )

Epouse x fille de Guerard le Josne, sergent royal

naviculari suivant la généalogie du manuscrit Dupuy 751. marinier suivant Jean Christophe Beaucousin. tonnelier selon certaines sources noyonnaises.

père de Jeanne Le Franc

Aurait eu au moins trois enfants ?

hôtelier à Cambrai

Richard Cauvin faber ferrarius serrurier habite chemin de Saint Germain l’Auxerrois à Paris.

hôtelier à Noyon

Taxé 4 livres; son gendre Gérard 14 sous en 1490

Jacob b Cauvin C i faber f b ferrarius f i serrurier i habite h bi rue du d Renard d paroisse i Saint Médéric.

Reçu bourgeois 1498

Gérard Cauvin né à Pont‐l’Evêque, père de Jean.

Juré de la commune de Noyon

JJean Le L Franc F et son épouse, é fill de fille d Guerard G d le l Josne, J grands d parents maternels de Jean Calvin achètent avec l’hôtellerie des pourcelets et l’hôtel du Barillet? qui donnaient sur la place au blé, une maison derrière. 1494

On peut penser que sa fille est venue accoucher chez sa mère comme c’était encore l’usage jusque dans les années 1960‐1970 avant les maternités.

Vivait‐il encore en 1528 comme le mentionne les registres des comptes de l’église Sainte‐Godeberthe.

Cette hôtellerie devient l’hôtel du cerf rouge (1608) puis à l’enseigne du cerf en 1621 dénommé avant la première guerre mondiale hôtel de France.


L Les parents t 

Gérard Cauvin (v 1466/1482‐ 26/05/1531) père de Jean, né à Pont‐ l’Evêque,

aurait pour frères Richard Cauvin et Jacob Cauvin faber ferrarius, serruriers

Quitte, selon Tessier, Pont‐l’Evêque pour s’installer à Noyon

R Reçu b bourgeois i en 1497

1510 6 février, il emménage dans une maison sise rue du Mez (l’Evêque)

Profession

Qualifié de praticien d’église selon un acte du 6 février 1510 AD Oise G 1533

notaire du chapitre

Scribe du grand vicaire et de la cour spirituelle

Procureur fiscal du comté

Secrétaire de l’évêque

A plusieurs occasions promoteur du chapitre

 

Marié en premières noces avec Jeanne Le Franc dont sont issus Charles, Antoine, Jean, un garçon mort en bas âge et deux filles dont Marie/Maria Paludana

Marié en secondes noces avec une veuve dont il n’eut pas d’enfant

Mort le 26 mai 1531

Jeanne Le Franc mère de Jean (v 1489‐1515)

Fille d’un hôtelier de Cambrai q qui s’est installé à Noyon. y

Se marie avec Gérard Cauvin.

Elle accouche de quatre garçons (Charles, Antoine, Jean, X) et deux filles ( ‐ Marie).

belle mais a assez mauvaise réputation.

Décède en août ? 1515.

1531 13 août [après le décès de son père] Jean Calvin, Calvin titulaire de la cure de Pont‐l’Evêque, donne à l’église de Muirancourt 2 sols parisis de revenu pour la fondation d’une messe de requiem pour le repos de sa mère enterrée à Muirancourt (Coet p 120).

Eglise Saint‐Médard de Muirancourt (8 juin) avait pour nominateur le chapitre de Noyon.


Les frères et sœurs de Jean Calvin 

Charles Cauvin frère aîné (‐ v. 1537)

Fils aîné de Gérard Cauvin (‐26/05/131) et Jeanne Le Franc (‐1515).

Antoine Calvin, frère (v 1508 ‐1573)

1529‐1530 Chapelain de la Gésine (momentané)

Chapelain de la chapelle de la saint Vierge dite de la Tournelle à saint Médard de Travecy (8 juin) (02) dans le doyenné de Vendeuil dont la cure est à la nomination de l’abbé de Saint‐Barthélemy.

1536 Le château de Tournay sur la commune du Grand‐Saconnex (canton de ) appartient à Antoine Calvin imprimeur et son épouse Anne Le Fert. Antoine possédait également l’île Calvin

Frère d’Antoine et Jean et de ses deux sœurs.

1517 Curé de Roupy.

1518 1 des 3 chapelains de la Gésine.

1520 Chapelain de la Madeleine.

1531 Obtient Obti t l’absolution l’ b l ti pour son père. è

1546 6 reçu bourgeois b i à Genève G è

1534 Cité devant l’officialité de Noyon pour cause d’hérésie notoire.

Excommunié pour avoir frappé Maximilien un clerc.

1537 31 octobre Refuse vivement les sacrements et affirme, affirme ouvertement son hérésie. Inhumé sous les fourches patibulaires pour  avoir refusé l’eucharistie.

Marié à Anne le Fert, dont il eut Samuel vivant en 1590, David né en 1551, Anne qui épousa Firmin Bachelier puis Guillaume Mugniere, Suzanne née en 1550 et morte de la peste en 1571, Jean membre du conseil des deux cents en 1590 mort en 1601. Il en divorce en 1557. Elle se remarie à Jean Louis Ramel/Ramal

1560 14 janvier Antoine se remarie à la veuve Antoinette Commelin (v1510‐) dont il eut Dorothée, Judith et Marie, mortes de la peste en 1571

Dans son testament Calvin stipule p « Pour les p petites p possessions terrestres que Dieu m’a données pour en disposer, je nomme et désigne comme seul héritier, mon très aimé frère Antoine Calvin, mais uniquement comme héritier honoraire, lui léguant personnellement la coupe d’argent que m’a offerte Monsieur de Varennes en le priant d’en être satisfait. Tout le reste je lui confie pour qu’il le transmette à sa mort à ses enfants ».

Chapelain de Noyon.

Chanoine de Nesle.

Curé de Roupy en 1517‐1537.

Saint‐Remi de Roupy dépend du doyenné de Saint‐Quentin. La nomination est faite par le chapitre de Saint‐Quentin. Chapelle Notre‐Dame de la Gésine (25 décembre) située à l’entrée du chœur de l’église cathédrale comprenait 3 portions, la première à la nomination de l’évêque, évêque, les es deu deux aut autres es à laa nomination o at o du cchapitre. ap t e.  Chapelle Sainte Madeleine (22 juillet) située dans une des chapelles du chœur de l’église cathédrale comportait deux portions toutes deux à la nomination du chapitre. 

 

1558 Membre du conseil des deux cents.

Marie, sœur de Calvin, protestante (av1531‐1571).

Il est q question d'elle dans une lettre latine de Calvin du 18 jjanvier 1532. 53 (Herminjard j II, p p.  397.)) Elle ll est appelée l Maria Paludana, l d qui n'est vraisemblablement bl bl que le l nom latinisé l d de son mari.

1570 Membre M b du d conseil il des d 60 6 1573 Décès. Antoine Calvin, frère du Réformateur, lègue à Jean de Saint André, fils de l’éditeur Pierre de Saint André les droits sur de nombreuses copies. Il est présenté comme chapelain de Tournerolle de Travercy.

Sœur de Calvin catholique


Les personnes proches de Jean Calvin et de Noyon 

Famille de Tournes dont Jean (1504‐1564) qui devint imprimeur à Lyon (1535‐1564).

  

Famille de Bures. Famille établie à Noyon. Dont Petrus Burrus (1430‐1507) licencié en droit canon, poète, chanoine d’Amiens. Idelette de Bures ,veuve de Jean Stoerder, épouse de Jean Calvin.

Nicolas l Cop / Copp ancien collègue ll d Calvin de l au collège ll d Montaigu de

Théodore de Bèze (1519‐1605) devient prieur commendataire de Villeselve (15/11/1542) par résignation de son oncle Nicolas de Bèze. Il a peut‐être rencontré Calvin à Orléans. Il rejoint Calvin à Genève en 1548.

Pierre de la Ramée dit Ramus (1515‐1572) né à Cuts, mort à Paris pendant la Saint‐Barthélemy

Laurent de Normandie (1510‐1569) rencontre, en 1533, lors de ses études, Calvin à Orléans. Il devient disciple de Calvin en 1536.Il exerce la profession d’avocat et se marie en 1540 avec Anne de la Vacquerie (‐1549) petite fille d’un président du Parlement de Paris. Témoin du mariage de conscience de Théodore de Bèze avec Claudine Denosses en 1544. Lieutenant Li t t du d baillage b ill d Vermandois, de V d i il est, t en 1545, secrétaire ét i du d dauphin d hi (Henri (H i II) ett du d roii de d Navarre N (H i (Henri d’Albret, Henri II) maire de Noyon en 1546. Incident en 1547 : affaire du crucifix. Quitte Noyon avec son épouse, Claude de Montigny, Nicolas Picot et arrivent en octobre 1548 Reçu à Genève en mai 1549, Calvin lui dédie en 1550 son Traité des scandales. En1552, le Parlement le condamne avec huit autres noyonnais à être traînés sur la claie et brûlés. Ils seront pendus en effigie. Il épouse Anne Colladon. Il est reçu bourgeois de Genève en 1555. Nommé en 1559 au conseil des Deux Cents. Il repasse par Noyon en 1561 avant de se rendre au colloque de Poissy. Il assiste aux derniers moments d Jean de J C l i Il sera l’exécuteur Calvin. l’ é testamentaire i de d Jean J avec Antoine. A i Il est le l principal i i l auteur des d édits édi de d 1568, 68 quii font de lui le véritable législateur de la Rome protestante : édits politiques qui mettent à jour les ordonnances sur les offices de 1543, régissant l'organisation politique genevoise, et surtout édits civils, qui fixèrent pour plus de deux siècles les règles de procédure et de droit privé de Genève. Il s’est lancé dans la libraire dès son arrivée à Genève puis dans l’édition dès 1554

Pascal de l’Estocart (1539‐1584) mit en musique des sonnets et des octonnaires de Simon Goulart, célèbre pasteur.


Jean Calvin (10 juillet 1509‐1523) 

Né le 10 juillet 1509 à 1h 21 de l’après midi hôtellerie des pourcelets donnant sur le marché aux blés.

Son p parrain est le chanoine JJean de Watines.

Première études à Noyon où il se distinguait au dessus de ses enfants par la vivacité de son esprit et par l’étendue de sa mémoire.

1512 Jean de Watines devient chantre, l’un des six dignitaires du chapitre.

1515 Décès de sa mère.

1517 2 novembre b Décès de d son parrain Jean de d Watines.

Tonsuré.

29 mai 1521‐1529 Titulaire l d la de l chapelle h ll de d la l Gésine résignée par Michel h l Courtin.

Chapelle Notre‐Dame de la Gésine (25 décembre) située à l’entrée du chœur de l’église cathédrale comprenait trois portions, la première à la nomination de l’évêque, les deux autres à la nomination du chapitre.


Dessin du jubé par Alfred Révillon © Médiathèque de l’architecture et du patrimoine

Archéologia n° g 84 Juillet 1975  4J 975 Le Jubé de la Cathédrale de Noyon   Eloi Delbecque 


Jean Calvin (1524‐1527) 

Et d à Paris P i au collège llè de d la l Marche M h dirigé di i é par Mathurin M th i Cordier. C di Logé L é chez h Richard Ri h d Cauvin C i son oncle. l Joachim J hi ett 1524 Etude Yves de Montmor de la famille de Hangest l’accompagnent et des Hangest dont Claude, futur abbé de Saint‐Eloi.

Etude au collège Montaigu, « fief de l’orthodoxie catholique romaine ». « L’un de ses professeurs, John Mair ou Major, écrit même un commentaire aux évangiles et défend la doctrine catholique contre Wyclif, Hus et surtout Luther. La doctrine luthérienne ss’est est largement répandue et les catholiques y opposent une forte résistance. est probablement résistance C C’est dans cet établissement que Calvin apprend la théologie catholique, au travers des sentences de Pierre Lombard (environ 1100 à 1160), des Pères de l’Église et d’Augustin (354 à 430.)» Dirigé par Antoine Coronel, Jean l’emporta sur tous ses émules tant dans la grammaire que dans la dialectique.

20 septembre p 1527 5 7 nommé curé de Saint‐Martin de Marteville au diocèse de Noyon. y Il est p présenté p par le chanoine Antoine Fauvel.

Titulaire de la chapelle de Saint‐Jean de Bayancourt qu’il cédera en 1534.

Rencontre avec Pierre‐Robert Olivetan

C’était initialement le collège Constantinople fondé par Pierre, patriarche de Constantinople. Il fut racheté en 1362 par Guillaume de la Marche cf. Atlas de  Paris au Moyen Age page 172. Mathurin Cordier (1479/1480‐1564) prêtre de Rouen, il enseigne dans différents collèges parisiens dès 1514. C’est un pédagogue né. Converti à l’évangélisme  par l’imprimeur Robert Estienne dès 1528. Impliqué dans l’affaire des placards, il s’enfuit à Nevers puis Bordeaux. Appelé par Farel et Calvin à Genève en 1536,  il organise l’instruction publique avec ses « Lois de l'Académie ». Comme les réformateurs,  il doit quitter Genève pour Neuchâtel, puis Lausanne avant de  revenir à Genève en 1559. Si é  Situé actuellement place du Panthéon vers la bibliothèque Sainte‐Geneviève. Fondé en 1314 par  Gilles Aycelin de Montaigut, archevêque de Rouen, restauré  ll   l  d  P hé    l  bibli hè  S i G iè  F dé        Gill  A li  d  M i   h ê  d  R   é  par Pierre Aycelin de Montaigut, évêque de Nevers puis de Laon. Il est destiné à 84 pauvres écoliers en souvenir des 12 apôtres et 72 disciples Jean Standonck  en 1483 rétablit la discipline et réforme les études des Arts libéraux pour finir par le quadrivium. Grâce à de généreux donateurs le collège peut accueillir des  étudiants payants  et pauvres qui paient leurs études en faisant des travaux domestiques.  Ces  étudiants s’appelaient des capets. Ignace de Loyola, fondateur  de l’ordre des Jésuites y suivit des cours de pédagogie en 1528‐1529. Noël Beda, principal en 1504 s’adjoignit Pierre Tempête, grand fouetteur d’enfants. Selon  Rabelais Horrida Tempestas montum turbavit acutum. Devenu principal en 1514, il résigne sa charge en 1528 en raison de sa nomination comme chanoine de  Noyon et curé de Champigny. cf  Atlas de Paris au Moyen Age page 172   cf. Atlas de Paris au Moyen Age page 172.  Elève de John Mair ou Major. Il a écrit des Commentaires sur Aristote (1510) et des manuels de logique en 1500 et 1507 et 1512, sur la somme de saint Thomas  d’Aquin. (1512‐1513). Eglise de Saint‐Martin de Marteville dans le doyenné d’Athies (80) est à la nomination du chapitre de Noyon. En fait chapellenie Saint‐Pierre fondée à Saint‐Quentin‐en‐l’Eau (80) dont le présentateur était l’abbé de Saint‐Barthélemy de Noyon. Il cédera ce bénéfice à  André Marlier.  Pierre Robert Olivetan (v 1506‐1538) cousin de Jean Calvin  traduit la bible en français. Publiée d’abord  en 1535 à Serrières près de Neuchâtel, sa dernière  édition en 1588 fut effectuée sous le contrôle de Théodore de Bèze  Simon Goulart et Corneille Bertram édition en 1588 fut effectuée sous le contrôle de Théodore de Bèze, Simon Goulart et Corneille Bertram.

    


Plan de Paris 1550 de Sebastian Münster  ©The Hebrew University of Jerusalem  & Th  J i h  N ti & The Jewish  National & University Library l & U i it  Lib

Plan de Paris de 1572  Georg Braun et Frans Hogenberg G  B   t F  H b

©The Hebrew University of Jerusalem  & The Jewish  National & University Library


Jean Calvin (1528‐1532) 

 

1528 Devenu licencié ès arts son père l’oriente vers des études de droit. Etude à Orléans auprès de Pierre de l’Etoile : il y fit en peu de d temps t d progrès des è sii rapides id que souventt il remplaçait l it les l docteurs d t en droit d it de d façon f qu’on ’ le l regardait d it moins comme un écolier que comme un maître. Reçu maître es arts. Lorsqu’il en partit on lui offrit comme à un homme qui avait rendu de grands services à l’université le bonnet de docteur sans en exiger aucun argent. Durant ce séjour, il se lie d’amitié avec Melchior Wolmar qui professait le grec et l’apprend. Il aurait prêché à Lignières.

5 Juillet 1529 Echange sa cure de Marteville contre celle de Pont‐l’Evêque. Echange avec Michel Courtin

1529/1531 Ecrit préface de Antapaloigia adversus Arelii Albucii de Nicolas Duchemin.

Etude à Bourges (1529‐1531) auprès d’André Alciat. Antoine Contius (1526‐1586), son cousin, en fut plus tard un des professeurs.

 

1531 mai retour à Noyon suite à la maladie puis le décès de son père (27/05). 133 août Jean Calvin, titulaire de la cure de Pont‐l’Evêque, q donne à l’église g de Muirancourt 2 sols p parisis de revenu p pour la fondation d’une messe de requiem pour le repos de sa mère enterrée à Muirancourt (Coet ( p 120). )

1531/1532 Calvin rédige un commentaire sur le traité « De Clementia » de Sénèque.

1532 53 4 avril 1532 53 De Clementia de Sénèque q dédié p par Calvin à Claude Hangest g abbé de St‐Eloi.

Calvin licencié es loix.

Pierre Taisan de l’Etoile (1480, à Orléans‐21 octobre 1537) devient en 1512 docteur–régent. A la mort de sa femme, il devint chanoine d’Orléans et archidiacre de Sully. En 1528 il est nommé par François 1er conseiller au parlement et président aux enquêtes. Gentien Hervet et Vulteius se joignirent à Théodore de Bè pour lui Bèze l i rendre d hommage. h ,Il Il a écrit é i Petri P i Stellae S ll brevis b i repetitio i i legis l i et Petri P i Stellae S ll Aurelii A lii repetitiones. ii Né en Suisse à Rotweil en 1497 et mort à Eisenach en 1561, enseignant à Orléans, le duc de Wittenberg le nomma professeur de droit à Tübingen. Lignières de Touraine arrondissement de Chinon, canton d’Azay‐le‐Rideau. Eglise de Pont‐l’Evêque dédiée à la Sainte Vierge (15août) dépendait de la nomination de l’abbé de Saint‐Eloi. André Alciat (8 mai 1492‐ 1501 Pavie) jurisconsulte et écrivain italien, émule d’Ulrich Zasius et de Guillaume Budé est un des premiers représentants du courant dit de l’humanisme juridique. Juriste engagé à Avignon en 1521 de retour à Milan il et attaqué par ses confrères. Grâce à François 1er, il peut enseigner à Bourges. g Francesco Sforza,, duc de Milan l’obligea g à revenir en Italie où il enseigna g à Pavie,, Bologne g et Ferrare. Son œuvre p principale p est Emblemata q qui connut plus de 100 éditions. Eglise Saint‐Médard de Muirancourt (8 juin) avait pour nominateur le chapitre de Noyon. Abbaye fondée vers 645 sous le patronage de Saint‐Leu par saint Eloi qui y est primitivement inhumé. Détruite par les invasions normandes vers 881, elle renait vers 950 avec des chanoines réguliers. Les bénédictins en prennent possession vers 987. Une seconde abbaye est construite entre 1207‐1240. Elle est à nouveau détruite par Henri IV et devient citadelle jusqu’en 1630. Elle est alors reconstruite intra muros.

   

 


Noyon XVIIe siècle Au premier plan Porte Saint‐Jacques A droite Pont‐l’Évêque  ©Coll. Privée 

Vuë de l'Eglise, et de l'abbaye  Royale de St Eloy de noyon :  [dessin aquarellé] /  T Tavernier De Jonquières  i  D  J iè   Paris B.n.F.  Département des Estampes et de  la Photographie Cliché  Bibliothèque nationale  de France


Jean Calvin (1532‐1533) 

1532 Calvin de retour à Paris. Il se lie avec les réformateurs. Il est au collège de Fortet. Il suit les cours des lecteurs royaux Danès et Vatable. Il est en relation avec le recteur Nicolas Copp.

1533 Jean Calvin est en Saintonge auprès de Louis du Tillet chanoine d’Angoulême, curé de Claix, frère de Jean, greffier au parlement de Paris et de Jean du Tillet, évêque de Saint Brieuc puis de Meaux et de Séraphin du Tillet. Ils sont les fils d’Hélie du Tillet maire et capitaine d’Angoulême. Calvin y enseigne le grec sous le nom d’Espeville. Il en fit de même à Poitiers.

23 août Jean au nombre de chapelains qui demandent en chapitre des prières pour obtenir la fin de la peste.

1 novembre Il p participe p ou rédige g le fameux discours de Nicolas Cop p sur les Béatitudes d'après p des textes d'Erasme et de Luther.

Fondé en 1394 par Pierre Fortet (v1345‐1398), originaire d’Aurillac, chanoine et chancelier du chapitre Notre‐Dame. Ils devaient accueillir 4 écoliers du diocèse de Saint‐Flour et 4 pauvres écoliers de Paris Le collège est agrandi en 1415‐1417 puis rénové en 1505. La tour Calvin est inscrite à l’inventaire supplémentaire des MH cf. Atlas de Paris au Moyen Age page 172. Pierre Danès (1497‐1577) abbé, lecteur royal de grec de 1530à 1535. François Vatable ou Watebled (v 1493‐1547) abbé, abbé lecteur royal d d’hébreu hébreu 1530 à 1547. 1547 Il est disciple de Lefebvre d d’Etaples Etaples deviendra curé de Suresnes. Suresnes Il a traduit en français « la bible hébraïque » c’est à dire l’ancien testament condamnée par la Sorbonne en 1545. Suisse protestant réformiste. Devient recteur de l’université de Paris pour six mois. C’est un érasmien notoire et lecteur de Luther. Juriste, historien et greffier du Parlement mort le 18septembre 1570. Il a publié Recueil des Roys de France, leurs couronne et maison. Ensemble, le rang des grands de France, par Jean du Tillet, Sieur de la Bussière, Protenotaire & Secrétaire du Roy, Greffier de son Parlement. Plus une Chronique abrégée contenant tout ce qui est advenu, tant en fait de guerre, qu'autrement, entre les Rois & Princes, Républiques, & Potentats estrangers : par M. L. du Tillet, Evesque de Meaux, frères. En outre les Mémoires dudit Sieur sur les privilèges de l'Eglise Gallicane, & plusieurs autres de la Cour de Parlement, concernant lesdits p privilèges. g Il s’agit d’une des terres dont il percevait les redevances en tant que titulaire de Notre‐Dame de la Gésine. Une copie manuscrite de la harangue du recteur Nicolas Cop par Jean Calvin est conservée à Strasbourg cf Regard contemporain sur Jean Calvin Colloque de Strasbourg 1964. Le registre des procès‐verbaux de la faculté de théologie de l’université de Paris de 1524 à novembre 1533 fut saisi par le roi le 25 novembre de la même année. (Paris, B.n.F. nouv. acq. lat. 1782).

   

 


Plan de Paris  de Belleforest 1575 gravé par Cruche  ©Paris Pages 

Angoulême Maison où se  réfugia Calvin en 1534.


Jean Calvin (1534‐1536) 

1534 Le lieutenant de police Jean Morin veut l’arrêter mais Jean Calvin est en Saintonge. Il rencontre Lefebvre d’Etaples à Nérac chez Marguerite d’Angoulême avant de revenir à Noyon pour céder ses bénéfices.

26 6 maii Arrêté A ê é pour scandale d l dans d l cathédrale. la héd l

Il vend à Antoine de La Morlière la chapelle de la Gésine deux bénéfices et à Guillaume du Bois dit Bossonius, son cousin, sa cure de Pont‐l’Evêque et à André Marlier la chapelle Saint‐Pierre de Bayancourt et il partit pour Bâle.

Il publie à Orléans Psychopannychion, dirigé contre les anabaptistes.

 

1535 janvier février Calvin à Bâle août‐septembre manuscrit de l’Institution de la religion chrétienne

1536 22 juin 1536 Revient à Noyon pour la succession de ses parents. Vente faite aux chartreux du Mont‐Renaud par Charles, Antoine et Jean [et des deux sœurs] de 8 setiers de terres à Dives le Franc faisant partie de biens provenant de la succession de Gérard Cauvin et Jeanne Le Franc (Coet p87).

 

Calvin à Genève p pour la p première fois. Il s’yy établira définitivement en 1541. 54 er l’Institution de la religion chrétienne dédiée à François 1

Chartreuse du Mont‐Renaud fondée en 1308 par Renaud de Rouy, trésorier de Philippe le Bel et son épouse. Philippe le Bel complète la f d ti fondation ett la l place l sous l’invocation l’i ti d saint de i t Louis. L i Elle Ell estt dite dit tantôt t tôt chartreuse h t d Mont‐Saint‐Louis, du M t S i t L i tantôt t tôt chartreuse h t d Mont‐ du M t Renaud. Le plus célèbre de ces chartreux est dom Innocent Le Masson qui reconstruisit la Grande Chartreuse telle qu’elle existe actuellement.


La Chartreuse du Mont‐Renaud Paris, B. n. F.

Cliché  Bibliothèque nationale de France


Les Calvin et le monde (1486‐1586) Les Calvin

Les événements  à Noyon y Les événements  en France • Les événements  dans le monde


1483‐1484 De 1254 à 1466 L’abbaye de Saint‐Eloi  et le chapitre sont en procès à propos des reliques du saint transféré de la première à la  De 1254 à 1466 L abbaye de Saint‐Eloi  et le chapitre sont en procès à propos des reliques du saint transféré de la première à la  cathédrale en 881 à cause des invasions normandes. Service célébré pour le roi Louis XI les officiers portent 12 torches d’une livre 19/09 Diner solennel  27/09 1 décembre 1483 Assemblée des trois états pour députer aux états d’Orléans Folio 176 Recto On allait d’abord à Laon Folio 178 Verso. M di 23 décembre Mardi dé b 1483 8 On O députa dé vers le roi pour lui faire la révérence et exposer les besoins de la ville Folio 182 Verso Jacques de la Viefville doyen depuis 1476 6 Jean de Baynast trésorier depuis 1464 1521 Mort du neveu de Guillaume de Marafin, titulaire de la chapelle sainte Luce inhumé dans la cathédrale

Avènement de Charles VIII 30/08

Juifs expulsés d’Andalousie

Philippe de Commynes s’opposant au roi rejoint le duc d’Orléans futur Louis XII

Création du conseil de la Générale et  suprême Inquisition

7 février procession malgré opposition évêque 24 mai Il y avait procès entre ll’évêque évêque et la ville pour des prés ?des pers ? de la ville Folio 196 Recto 12 août Un chevaucheur du service du roi a apporté la lettre du roi qui ordonne d d’arrêter arrêter les gens de guerre qui pillent les champs et le pauvre peuple.

Réunion des Etats Généraux 15/01‐11/03 baisse générale des tailles

Projet de Christophe Colomb rejeté deux fois par les Portugais

Sacre Charles VIII 30/05

Fin de guerre victorieuse$

Convocation des Etats Généraux 24/10 Règne d’Edouard V puis de Richard III  d’Angleterre

Naissance de Martin Luther.

à

Ferrare

Traité de Montargis 28/10 Innocent VII devient pape Le roi appelé à prendre la succession du duc de Bretagne François II

Premiers autodafés Naissance Ulrich Zwingli 1/01

Venise


Noyon y Chapelle sud  Vue de la  chapelle  Sainte‐Luce  et Sainte et Sainte‐ Marguerite 

La Ville de  Noyon Cahiers 10 de  l’Inventaire  ©AGIR PIC,  Amiens 1987.

Périn, Jean‐Michel ©Ministère de la Culture et de la Communication / Région  Picardie Picardie.


1485‐1486 Jean Le Franc grand d père paternel de Jean Calvin juré de la commune surveille les travaux

Construction Hôtell Ville 1483‐1523

d de

Lettre de Charles VIII demandant de mettre la ville à l’abri de toutes les attaques 11 mars 1484 [1485] Enjoint à messieurs du chapitre de garder les portes de la ville selon l’intention du roi

Guerre folle f ll Louis II d’Orléans essaye de soulever les parisiens en sa faveur, les nobles bretons se révoltent contre le roi. Louis II se réfugie à Alençon et se soumet au Roi

Christophe h h Espagne

Création du parlement de Vannes

Maximilien d’Autriche d Autriche fait diffuser le Recueil des plaintes de la nation allemande contre Rome

19 7bre b 1485 8 Lettre L d roii du qui ordonne de bien garder la ville 23 août Guillaume Cauvin ? chanoine demanda au chapitre pour l’évêque le livre des sermons de carême ce qui est accordé.

Sentence du Parlement obligeant Jean de Roye de remettre à l’abbaye d’Ourscamp le reliquaire de Ste Anne

Colomb l b

Mathias Corvin enlève Vienne,, haute et basse Autriche Révolte de Gand

Avènement A è H Henri i d’Angleterre

Reprise de la Guerre folle (fin en juillet 1488) des nobles révoltés contre la dame de Beaujeu, conduits par Louis d’Orléans (futur L i XII). Louis XII) Orléans O lé s’allie ’ lli au « roi des Romains » Maximilien et au duc François II de Bretagne... villes ((Paris, le Les Parlement et l’université se méfient des seigneurs et restent fidèles au camp des Beaujeu.

en

VII

Henry VII Tudor met fin à  la lutte entre  York et  Lancastre en épousant   Elisabeth d’York, fille  d’Edouard VI.  Maximilien est couronné   roi des Romains à Aix‐la‐ Chapelle.9/04

Débuts de la prédication de  Savonarole à  Florence.


Paris B.n.F.

Cliché   Bibliothèque  q nationale de  France


1487‐1488‐1489 Achats Maisons contigües HDV Compte argentier Guillaume de Longueville

Marafin

Guillaume de Marafin  titulaire du prieuré de  Longueville

titulaire

du

prieuré

de

Louis II d d’Orléans Orléans ss'enfuit enfuit une nouvelle fois en Bretagne. Siège de Nantes par Charles VIII.

Bataille de Saint‐Aubin‐du‐Cormier, en Bretagne; fin de la Guerre folle. La victoire des troupes françaises d’Anne de Beaujeu et de Louis II de la Trémoïlle sur l'armée bretonne met un terme à l'indépendance du duché. Louis II d’Orléans d Orléans est fait prisonnier par les Français (fin en juin 1491). Naissance de Georges II d’Amboise, cardinal français, archevêque de Rouen († 1550).

Opposition chapitre évêque sur  les  redevances

Reprise de la guerre entre Français et Bretons. Traité de Francfort entre Maximilien de Habsbourg et Charles VIII de France. Naissance N i théologien.

d de

G ill Guillaume

F l Farel,

Le pape ordonne la levée  de troupes pour la  croisade contre les Turcs.

Le Portugais Bartolomeo Dias double le cap Tormentoso (qui sera rebaptisé Cap de Bonne Espérance Espérance.

Traités de Dordrecht entre ll’Autriche Autriche et l’Espagne et l’Autriche et l’Angleterre contre la France. Traité de Medina del Campo entre l'E l'Espagne et l'Angleterre. l'A l


Plan schématique de  la ville de Noyon  Images du  p patrimoine  Canton de Noyon

© AGIR PIC. 1986. 


1490‐1491 Accord chapitre évêque Remise relique Ste Anne à l’abbaye d’Ourscamp

Début du règne de Charles II de Savoie (fin en 1496. Mariage par procuration à Rennes d‘Anne de B Bretagne, â é de âgée d 14 ans, et de Maximilien d’Autriche. Le mariage sera annulé après la prise de Rennes par p les Français en 1491

Le Portugais Pêro da Covilhà atteint les Indes à partir de la mer Rouge. Entrée triomphale de Maximilien à Vienne. Maximilien de Habsbourg libère Vienne et la Basse Autriche, puis envahit la Hongrie, mais l’expédition tourne court. Laurent de Médicis crée le Conseil des quatorze à Florence. Le prédicateur Savonarole sème l’agitation dans Florence p par une vive critique q des mœurs de ses contemporains.

Reprise des hostilités entre la Bretagne et la France. Louis II d’Orléans est libéré après trois ans d'emprisonnement par le roi Charles VIII, sans en informer sa sœur Anne de Bourbon (ex‐Beaujeu). Les deux hommes se réconcilient. Mariage, à Langeais (Indre et Loire), du roi Charles VIII de France avec la duchesse Anne de Bretagne.

Signature du  traité de Presbourg, entre  Maximilien Ier et  le roi hongrois Ladislas II Jagellon. Il rétablit le statu quo en  Hongrie, confirmant l’accord de  1468. Les domaines des  Habsbourg sont réunis sous la seule autorité de l’empereur  Frédéric III. La couronne de saint Étienne reviendra aux  héritiers de Maximilien de Habsbourg ou à ceux de Ladislas  Jagellon suivant la branche qui s’éteindra la première. 

Le prêtre Jean Langlois est brûlé à Paris pour avoir piétiné des hosties à Notre‐Dame de Paris.

Bible latine éditée par  Johann Froben à  Bâle. Naissance  d’Ignace de Loyola, fondateur des Jésuites.


Chiry‐Ourscamp  Abbaye d Chiry Ourscamp  Abbaye d’Ourscamp  Ourscamp  le chœur vue en contre plongée

Avec l’aimable autorisation des © Serviteurs de Jésus et Marie


1492‐1493 11 mai Le chapitre accepta  l’arbitrage du doyen de  Chalons pour (mot  manquant) avec l’évêque.

L’évêque de Noyon baptise  Louis de Bourbon qui  deviendra évêque de Laon q p Différent évêque et chapitre  de Saint‐Quentin

Bretagne: Charles VIII s'engage à maintenir les impôts traditionnels votés par les Bretons et le droit pour les Bretons d'être jugés par leurs propres instances judiciaires. Paix d’Etaples entre Charles VIII et H Henri i VI d’Angleterre. La France achète pour 745 000 écus la non‐intervention de Londres en Bretagne.

Christophe Colomb atteint l’île de Guanahani (Bahamas), baptisée San Salvador, puis les grandes Antilles, Cuba (28 octobre) et Haïti qu’il appelle Juana et Espanola. À Haïti, ils laissent une garnison de 39 hommes au fort de Navidad, avec pour mission de découvrir et d’entreposer l’or.

Traité de Barcelone entre Charles VIII et les rois Catholiques. Charles VIII cède la Cerdagne et le g Roussillon à l’Aragon. Traité de Senlis entre Charles VIII et Maximilien d’Autriche : les Habsbourg la récupèrent l‘’Artois, Franche Comté et le Charolais. Maximilien renonce à ses ambitions bretonnes. Charles VIII obtient par ces deux traités la neutralité de Maximilien d’Autriche et de Ferdinand d’Aragon avant sa campagne en Italie.

Retour difficile de  Christophe Colomb sur la Pinta et la  Niña (tempêtes, manque de vivres). Il est accueilli en  grande pompe et confirmé dans ses fonctions de vice‐roi  des Indes.

Pierre II de Médicis devient prince de Florence à la mort de Laurent de Médicis.

Arrivée au Maghreb de Juifs séfarades chassés d’Espagne, suivis de nombreux marranes pendant le XVIe siècle.

La nouvelle de la découverte de l’Amérique atteint Rome.

Un sermon de Savonarole sur le renouvellement de l’Église  a un grand retentissement en  Italie.


1494‐1495 1494 1495 Achat de la maison « Calvin » par Jean Le Franc et son épouse, fille de Guérard le Josne

Charles VIII prend le titre de roi de Naples et de Jérusalem. Charles VIII, roi de France envahit ll’Italie Italie. Début des guerres d’Italie(fin en 1559). Entrée des Français à Florence. Charles VIII y rencontre Savonarole,  et veille avec lui. Entrée des Français à Rome.  d Naissance François 1er,  François  Rabelais, écrivain français

L’armée française quitte Rome. Entrée des Français à Naples  L’ é  f i   itt  R  E t é  d  F i  à N l   sans difficultés avec l'aide de Ludovic Sforza et de la Florence  de Savonarole. Charles VIII fait une entrée solennelle dans sa ville de   Naples. L'armée espagnole de Gonsalve de Cordoue restaure   Ferdinand II de Naples. Bataille de Fornoue, victoire de la France sur la Sainte Ligue. Paix de Verceil.  Louis d’Orléans évacue Novare. Guillaume Briçonnet est nommé cardinal. Erasme se rend à Paris pour étudier. Il noue des liens avec   Robert Estienne et  Lefèvre d’Etaples.

L’Espagne et le Portugal signent, contraint par le pape Alexandre VI, le traité de Tordesillas. Tordesillas Ces deux puissances s'entendent sur le partage des territoires du Nouveau Monde. La ligne de 1493 est repoussée à 370 lieux plus à l’ouest. Le pape donne à Isabelle et à Ferdinand le titre de rois catholiques.

Début du règne de Manuel 1 Déb t d   è  d  M l  er le Grand (1469‐1521), roi de   l  G d ( 6 )   i d    Portugal. Naissance de  Soliman le Magnifique, souverain ottoman  (décès en  1566) Venise imprime un quart des livres en  Europe. Francisco Jiménez de Cisneros devient archevêque de Tolède. Massacre des Juifs à Manosque, orchestré par les frères prêcheurs dans leur prédication de la Passion. Les consuls de la ville ferment les yeux devant les descentes populaires dans la juiverie.


Avec l’aimable autorisation de Louis Ferrari  Imp. Finet ©


1496‐1497‐1498 1496 1497 1498 Epidémie de peste qui ravage Noyon et ses environs pendant 3 ans

Capitulation de la garnison française de Naples (Gilbert de Montpensier), encerclée à Atella par Gonzalve de Cordoue. Cordoue

Bénédiction de chapelles à la  chartreuse du Mont Renaud

Naissance de Clément Marot,  poète français.

Gérard Cauvin reçu  bourgeois. Prières pour le roi. A cause des épidémies de  peste le chapitre dispense  les fidèles d’assister aux  les fidèles d assister aux  offices.

Début du règne de Philippe II de Savoie (fin en 1497). Début du règne de Frédéric 1er (1452‐1504), (1452 1504), roi de Naples (fin en 1501). Monastère de Jerónimos à Belém,  près de Lisbonne.

Au service de l Angleterre, le navigateur vénitien  John Cabot (Giovanni Caboto), parti de  Au service de l’Angleterre, le navigateur vénitien  John Cabot (Giovanni Caboto), parti de  Bristol le 2 mai, explore les côtes de l’Amérique du Nord et aborde  Terre Neuve ou l‘’île du  Cap Breton (Canada) qu’il revendique pour l’Angleterre. Le Portugais Vasco de Gama quitte  Lisbonne. Il découvre la route des  Indes par le cap de  Bonne Espérance (1497‐1499). Début du règne de  Philibert de Savoie (fin en  1489) Début du règne de  Philibert de Savoie (fin en  1489). Bûcher des Vanités à Florence. Naissance de Philippe Melanchthon, réformateur

Jean Le Franc reçu bourgeois Service solennel pour Charles VIII.  Les évêques de Beauvais et Noyon participent à la chambre de justice de Louis XII. Te deum d pour la l paix entre roi de d France et d’Angleterre et l’archiduc comte de Flandres. Procession des reliques de sainte Godeberthe p pour la p peste . Christophe de Lameth chancelier . Modification de la chaire de l’évêque.

Mort Charles VIII. Avènement Louis XII Avènement Louis XII. Sacre de Louis XII. Georges d’Amboise devient Premier  ministre effectif (fin en  1510) Il dirige  les affaires étrangères et les Cultes,  tandis que Pierre de Rohan , maréchal  d d h h l de Gié, se charge de l’Intérieur et de la  Guerre jusqu’en 1503. Annulation du mariage de  Louis XII et  de Jeanne de France. Elle se retire à   J Bourges et y fonde l’ordre de  l’Annonciade en  1501.  Réunion des  Etats Généraux.

Troisième expédition de  Christophe  Colomb Colomb. Arrivée de Vasco de Gama  en  Inde. César Borgia, devient duc de  Valentinois. Ulrich VI de Wurtemberg (1482‐1530)  d devient duc de Wurtemberg d d b ( (1498‐1510  et 1534‐1550). Il fera venir à   Montbéliard le prédicateur  Guillaume  Farel. Savonarole est arrêté, jugé par les  ,j g p juges de Florence et condamné à mort,  pendu, puis brûlé comme hérétique  avec deux de ses partisans (23 mai).


Vuë de la chartreuse du mons Renauld [sic] Prise du Bacq [sic] de Sempigni : [dessin] / Tavernier De Jonquières  Paris B.n.F. Département des Estampes et de la Photographie.             Cliché  Bibliothèque nationale de France


1499‐1500 Archiduc Philippe reçu par le doyen  et le chapitre. Prières pour le roi et le duché de  Milan. Procession pour préserver Noyon  de la peste. Don de tapisserie historiée de saint  Eloi pour la chapelle par Adrien  Lameth de  Hennecourt. Charles de Hangest  nommé abbé  commendataire de ND de Prières  OSC diocèse Vannes.

Traité de Grenade. Louis XII et Ferdinand II d’Aragon envisagent de se partager le royaume y de Naples. p

Succès de l’ordre des Chartreux : le nombre de couvent passe de 100 en 1350 à 200.

Traité de Blois : Alliance de Louis XII avec Venise et Florence. Traité de Lucerne entre Louis XII et les Suisses. L’armée française, dirigée par le condottiere Trivulce, maréchal de France pénètre dans le Milanais. France, Milanais Gênes se donne au roi Louis XII (fin en 1512). Mariage à Nantes du roi Louis XII avec la duchesse Anne de Bretagne, veuve de Charles VIII. François d’Angoulême est fait duc de Valois. Naissance de Claude de France et de Diane de Poitiers.

Expédition d’ Alonso de Ojeda, Juan de la Cosa et d Amerigo d’Amerigo Vespucci le long des côtes du Venezuela et de Guyane. Ils atteignent la côte Nord du Brésil. Exécution de Perkin Warbeck, prétendant au trône d’Angleterre d’An leterre par Henry VII. Le comte de Warwick est condamné à mort et exécuté pour complot. Vasco de Gama rentre à Lisbonne. Victoire des Turcs sur la flotte vénitienne à Sapienza (Italie). Les Turcs, victorieux, s’emparent de Naupacte, de Navarin, de Méthone et de Crotone entre 1499 et 1500.

Les Portugais établissent des comptoirs commerciaux sur les côtes de l’Afrique orientale.  Pedro Alvares Cabral prend officiellement possession du Brésil au nom du roi du Portugal.  Christophe Colomb est destitué et renvoyé en Espagne. Des Français débarquent au Canada pour sécher et fumer la morue. ç q p Depuis l’Autriche, Ludovic le More repart à la conquête du Milanais. Milan est reprise en  mars. Naissance de Charles‐Quint  La religion musulmane est proscrite en Espagne. Construction de la mosquée de Bayazid II à Istanbul par l’architecte  Khair‐Eddine (fin en   Construction de la mosquée de Bayazid II à Istanbul par l architecte  Khair Eddine (fin en   1508). Année sainte à Rome. Le pape prêche la croisade contre les turcs.


Vue cavalière de l’Église N. D. de Noyon  Daniel Ramée  Architecte del.                                             P. Dien imp.                                             Hibon scul.  ©Coll. Privée 


1501‐1502 9 août Le chapitre députe au roi Pierre Isabeau et Jean de Watines pour l’élection.

Jubilé Mort Guillaume de  Marafin 7/08 Inhumé  dans sa cathédrale.

17 août Le chapitre charge Gérard Cauvin Cau in notaire de faire exécuter les citations des chanoines pour l’élection de l’évêque.

Nomination/Election Charles de Han est  / 8 Charles de Hangest 20/08. Te Deum réduction de  Naples.

Legs de Jean Milet évêque  de Soissons  Gel Procession. Prise de possession de l’évêché par procureur 13/01. Refus par le chapitre contre  p p le légat d’établir un couvent  de Cordeliers à Moyencourt. Entrée solennelle évêque  25/09.

Chute de Naples. La France et ll’Espagne Espagne se partagent le royaume de Naples. Louis XII, allié à Ferdinand 1er d’Aragon, spolie Frédéric 1er de Naples de son royaume. ro aume Il lui donne en compensation le duché d’Anjou. Le roi expulse les Juifs de Provence qui ne veulent pas se convertir. Il soutient les Vaudois contre les autorités locales (1501 (1501‐1509). 1509).

Les Turcs prennent Durazzo à Venise, qui n’est plus qu’une petite bourgade.

Conversion forcée des mudéjares de Grenade et de Castille (12 février 1502), qui deviennent les chrétiens morisques.

Début des hostilités en   Italie du Sud entre Français  et Espagnols. Séjour de Louis XII en Italie. j

Quatrième voyage de  Christophe Colomb qui longe le  littoral de l'Amérique centrale (fin en 1504). Le Portugais Miguel Corte Real aborde à Terre Neuve et  gagne le golfe du Saint‐Laurent. g g g Second voyage de Vasco de Gama vers l’Inde.

Construction du château de  Gaillon. (1502‐1509).

Signature du  Traité de paix perpétuelle  entre l'Angleterre et  l'Écosse, ratifié dans la cathédrale de Glasgow le 22 février  suivant


Noyon La face de l église de Sainte Godeberthe dans Comptes rendus et mémoires lus aux  Noyon La face de l'église de Sainte Godeberthe dans Comptes rendus et mémoires lus aux  séances ‐ Société archéologique, historique et scientifique de Noyon, 1862 Tome XI  Détail de la tombe de Jean de  Watines 


1503‐1504 Evêque aplanit les  difficultés pour  l’installation des  Cordeliers

Accord franco‐suisse : les Suisses obtiennent le comté de Bellinzona, sur le haut Tessin. Défaite française Louis d’Armagnac, duc g de Nemours,, à la bataille de Cérignole. Le général espagnol Gonzalve de Cordoue force les Français à abandonner Naples. Bataille du Garigliano.

L’Espagne achève la conquête du   royaume de Naples.

Transfert reliques sainte  Godeberthe dans une  nouvelle chasse

Capitulation de Gaète. Les Français chassés du royaume de Naples. Bayard ss’illustre illustre en défendant le pont du Garigliano. Traité de Blois. Louis XII doit donner en dot à sa fille, Claude de France, fiancée au futur Charles Quint, petit‐fils de Ferdinand II d’A d Aragon, le l Milanais, Mil i Gênes, Gê l Bourgogne la B et la Bretagne. Le traité sera bientôt annulé par les États Généraux de Tours, et Claude de France fiancée à François d’Angoulême (mai 1506).

Le navigateur Amerigo Vespucci émet  l'hypothèse que les terres découvertes  par  Christophe Colomb ne sont pas les  Indes mais un nouveau continent.  Ludovico Vathema est sans doute le  premier européen à pénétrer dans La  Macque. Pontificat de Pie III du 22 septembre au   18 octobre. Pontificat de Jules II (fin en 1513) Pontificat de Jules II (fin en 1513). Le pape autorise les  Chevaliers  teutoniques à vendre des  indulgences. Arrivée du Français Binot Paulmier de Gonneville au Brésil. Les Anglais installent le relais de pêche de Saint‐John à Terre Neuve. La Suède et le Danemark sont en guerre  permanente jusqu’en 1512. Th Thomas M More entre t au Parlement P l t ett s’oppose au roi Henri VII, qui l’oblige à se retirer de la vie publique (1504‐1509). David, statue de Michel‐Ange, est érigée à  Florence. Les Nubiens détruisent le royaume chrétien  de Méroé. Fin du royaume chrétien d’Aloa  au Soudan. Le pape autorise la vente d’indulgences pour  financer la construction de  Saint Pierre de  financer la construction de  Saint‐Pierre de  Rome. Naissance d’Heinrich Bullinger,rsuccesseur  de Zwingli.


Patron de la châsse de sainte Godeberthe dessin 1499  ©Archives départementales de l’Oise G 1359.   Périn, Jean‐Michel © Ministère de la Culture et de la Communication/ Région Picardie‐Picardie


1505 1506 1507 1505‐1506‐1507 Evêque consacre l’abbé de Saint‐ Barthélemy Naissance de de quii N i d Jean J d Hangest H bénéficiera de l’évêché de Noyon par résignation de son oncle, Charles. Jean Le Franc, chanoine de Noyon fait profession chez les Célestins meurt en 1555 après avoir été vicaire général de l’ordre. Missel 1506 en vélin / Rouen . Heures à l’usage de Noyon (1506‐1520),  Paris / Simon Vostre . Construction Bibliothèque capitulaire. Charles de Hangest nommé abbé commendataire de Saint‐Eloi.

Louis XII reçoit de l'empereur Maximilien l’investiture du duché de Milan. Louis L i XII renonce à sa part du d royaume de Naples au traité de Blois en faveur de sa nièce Germaine de Foix qui épouse Ferdinand II d’Aragon g le 19 9 octobre. Révolte de Gênes contre les Français. Les nobles doivent fuir à Asti.

Réunion des Etats généraux de Tours : annulation traité de Blois. Il fiance alors Claude de France à François d’Angoulême, l'héritier présomptif. L'intégrité g du royaume y est sauvegardée. Louis XII passe en Italie. Reprise de Gênes. Louis XII y fait une entrée solennelle. Convention de Savone entre Louis XII  et Ferdinand II d’Aragon.

Naissance de Michel de L'Hôpital.

Les Portugais atteignent  Ceylan. Naissance de Thomas Tallis, compositeur anglais. i l i Martin Luther, maître ès Arts à l’université d’Erfurt décide après un vœu à la Vierge, un jour d’orage, de rentrer dans les ordres (1507). 5 Prise d’Ormuz et de  Ceylan par les  Portugais. Emmanuel de la Pole, comte de Suffolk, capturé en Bourgogne est transféré à Calais puis à la tour de Londres, condamné à mort, exécuté en 1513. Décès de Christophe Colomb. Création de la garde suisse pontificale  g p par le pape  Jules II. Massacres de Juifs à Lisbonne. Avec le cartographe allemand Martin Waldseemüller (Hylacomilus) œuvrant au sein du Gymnase vosgien de Saint‐ Dié, le Nouveau Monde prend le nom d'Americi Terra , dérivé du prénom d‘’Amerigo Vespucci à qui il en attribuait la découverte. Les Portugais occupent le  Mozambique. Martin Luther est ordonné prêtre.


Noyon Intérieur de la bibliothèque du chapitre cliché  ©Jean‐Louis Garrigou.


1508‐1509‐1510 Naissance Calvin Calvin. François doyen.

d’Antoine

de

Parthenay

Les marins rouennais  s’intéressent à Terre‐ ’i té t à T Neuve.

J Jean d Hallescourt de H ll d doyen. Naissance de Jean Calvin 10  juillet

Pierre Allart écolâtre  1517 Charles de Bovelles dédie De  Sensu à l’évêque q Travaux église St Hilaire

Maximilien d’Autriche prend à Trente le titre d’ d’empereur. L' L'armée é de d Maximilien M i ili pénètre é èt dans d l les territoires de la république de Venise. La ligue de Cambrai est formée pour s'opposer à Venise (Louis XII, Maximilien, Ferdinand II d’Aragon, Jules II, Florence). Elle permet au pape de récupérer les villes de Romagne cédées aux Vénitiens.

Victoire de la Ligue de Cambrai menée par Louis XII sur la République de Venise, à Agnadel (Agnadello). Après Agnadel, le pape propose aux Vénitiens de les absoudre. Il l soumission de d Venise, Le pape crée la l Sainte Ligue reçoit la en 1511 qui unit l’Espagne, la Suisse, le Saint‐Empire et l’Angleterre contre la France. Louis XII remet en vigueur les clauses de la Pragmatique Sanction q qui réduisent les p pouvoirs jjudiciaires et financiers du pape en France et limitent ses interventions dans le choix du haut clergé au profit du roi. Naissance Etienne Dolet, imprimeur et humaniste français.

Gérard Cauvin, son épouse et leurs enfants emménagent dans une nouvelle maison. Construction principal corps de logis HDV sur la place par Mathieu Réaulme. Jean Le Franc surveille les travaux Convocation évêque à Blois et deux députés du chapitre pour traiter des libertés gallicanes.

Louis XII convoque l’assemblée des évêques français à Tours. Elle récuse les guerres temporelles du pape contre les princes, mais autorise les combats royaux et nationaux contre le Vatican, annule à l’avance toute excommunication pontificale et proclame la supériorité du concile général sur la papauté. Naissance de Guillaume Postel

John Cabot atteint Terre‐ Neuve et plante le drapeau  de la couronne d'Angleterre  d’’ au nom d’’Henri VIII. Venise perd Samos au profit  des Turcs. Henri VIII épouse Catherine d’Aragon, veuve de son frère. Il obtient des dispenses pontificales.

Les premiers esclaves africains partent pour l’Amérique. Jules II regroupe contre la France une ligue qui regroupe les Suisses, les Aragonais, Venise et même ll’Angleterre Angleterre Jules II envoie une flotte contre Gênes, pour soulever cette ville contre la France, en vain. Luther est choisi par le supérieur des augustins observants, observants Staupitz, Staupitz pour essayer d’obtenir la reconnaissance de la réforme des observants (opposés aux conventuels) par Rome.


Noyon Hôtel de Ville Archéologia n° 194  Septembre 1974 L’Hôtel de Ville de  Noyon  Eloi Delbecque. l lb


1511‐1512 Convocation évêque q à Lyon et Mathieu Randoul député du clergé pour les affaires du royaume.

Ciboire St Germain enlevé  Cib i  S  G i   l é  procession. Prières pour le roi Louis XII.  Jean de Watines  chantre  Jean de Watines, chantre .

Prise de Bologne g par les p Français de Trivulce, qui rétablissent Annibale et Ermes Bentivoglio. Le pape Jules II forme une Sainte Ligue contre Louis XII.

Conquête q de Cuba ((1511‐1514) 5 5 4) p par Diego g Velasquez q et Cortès. Sermon du dominicain Antonio de Montesinos devant les colons de Saint‐Domingue « vox clamantis in deserto » sur la pertinence de la colonisation. Les Portugais ss’installent installent à Malabar et sur les côtes de Ceylan et sont les premiers européens à atteindre le Siam (la Thaïlande).

Traité de Westminster entre Ferdinand II d’A d’Aragon et Henry H VIII contre la France.

Naissance N i d Miguel de Mi l Servet S d Villeneuve de Vill d Aragon, de A médecin, théologien adversaire de Calvin.

Bayard est blessé au siège de Brescia, bataille de Ravenne : victoire inutile inutile. La présence française s’effondre en Italie du Nord. Maximilien abandonne Louis XII et rejoint la Sainte Ligue. La république s’effondre à Florence. Les troupes françaises se replient p de Toscane,, après la bataille de Prato.

Lois de Burgos pour la protection des Indiens. Début du sultanat ottoman de Sélim 1er « le Terrible », (fin en 1520). 1520) Soliman, Soliman fils du sultan ottoman Selim 1er devient Vali Ahad (Prince héritier). Naissance de Henri 1er de Portugal. Décès d’Amerigo Vespucci. V Concile du Latran. La suprématie romaine est réaffirmée (f en 1517). (fin ) Michel‐Ange termine sa fresque de la chapelle Sixtine.. La diète d’Empire réunie à Cologne organise le territoire allemand sur un modèle fédéral : l’empire est partagé en 12 cercles ((Kreis), ), de tailles moyennes, y , faciles à administrer. Martin Luther devient prieur de Wittenberg.


Noyon La librairie du Chapitre 1506    lib i i  d  Ch i   Avec l’aimable autorisation de Louis Ferrari Imp. Finet ©


1513‐1514 Mathieu doyen.

Randoul

Venise abandonne la Sainte Ligue et se rapproche de la France. La ligue de Malines rassemble Maximilien 1er, Henri VIII et Ferdinand II d’Aragon contre la France. Reprise de Gênes par les Français, qui chassent le doge do e Jean de Campo Fregoso. Fre oso Ils reprennent Milan et s'emparent d‘Alexandrie, bataille de Novare ; défaite française. Les Français et leurs partisans doivent évacuer Gênes. Henry VIII débarque près de Calais. Bataille de Guinegatte, prise de Thérouanne. Les Suisses envahissent la Bourgogne. Traité de Dijon, assiégée par les impériaux. Réconciliation de la France avec l‘Espagne.

Mariage de Claude de France et de François de Valois. paix et d'alliance entre la France et l‘Angleterre g à Traité de p Tournai. Louis XII doit abandonner ses conquêtes et épouse Marie d’Angleterre, sœur d’Henri VIII. Capitulation du fort de La Lanterne à Gênes tenu par les Français Décès du cardinal Guillaume Briçonnet, conseiller de Charles VIII.

L'Espagnol Juan Ponce de Léon, parti de Porto Rico, découvre la Floride et le Gulf Stream. Arrivée des premiers esclaves Noirs à Cuba. Le cardinal Giovanni Gio anni di Lorenzo Loren o de Médicis, fils de Laurent de Médicis, est élu pape et devient le 217e pape de l’Eglise catholique sous le nom de Léon X (1513‐ 1521). Il s’appuie sur Florence et crée une principauté comprenant Parme, Plaisance et Modène. Réconciliation avec le pape Léon X : Louis XII désavoue le concile de Pise et rallie les thèses pro‐pontificales du Ve concile du Latran; dissolution de la Sainte Ligue.

Premiers navires portugais en Chine. Albert de Hohenzollern devient archevêque‐électeur de Mayence. Il doit payer des redevances aux papes pour son entrée en fonction (annates) et pour l’autorisation de conserver trois sièges épiscopaux en cumul. Le pape ll’autorise autorise à prélever une partie des fonds recueillis par les indulgences dans les trois évêchés (Magdebourg, Halberstadt et Mayence) pour payer les droits dus à Rome.


Galerie de la bibliothèque du Chapitre Charrondière, Fabrice ©Ministère de la Culture / Région Picardie  Picardie


1515 Mort de JJeanne Le Franc, mère de Jean Calvin. Augmentation des faveurs confrérie des Joyes dans chapelle de la Vierge à l’église Saint‐Pierre par l’évêque à la demande de Jean de Watines. Service S i funèbre f èb pour feu f le roi Louis XII. François 1er de retour du sacre reçu par l’évêque et le chapitre. Deux noyonnais blessé et tué à Marignan. Fête de St Vanneng patron de Ham. Bréviaire R Rouen

de

Noyon

/

Mort Charles VIII 1/01 Avènement François 1er Sacre 25/01 Le Parlement de Paris rend un arrêt reconnaissant le droit du sol à tout enfant né en France de parents étrangers. La France s'allie avec Venise pour récupérer le Milanais. G Guerre d la de l France F contre Charles Ch l Quint Q i (fin (fi en 1529)) Entrevue de Bologne entre François Ier et le pape Léon X. Pedro Navarro ouvre une nouvelle voie au col de Larche signalée par Trivulce dans les Alpes, alors que les Suisses g gardent le col du Montcenis et le col de Montgenèvre. Bientôt l’armée (40 000 hommes) atteint la vallée, prend Novare (août). François Ier conclu un accord avec les Suisses, à Gallarate par lequel il s’engage à verser un million d’écu d écu d d’or. or. Mais ll’évêque évêque de Sion réussit à convaincre les Suisses de marcher contre l’armée française (13 septembre). Victoire de François Ier (en partie grâce à l’aide de Venise) à Marignan contre les mercenaires suisses des Ét t italiens, États it li ett prise i de d Milan. Mil La neutralité perpétuelle des Suisses date de cette époque.

Fondation de la ville de La Havane à Cuba. Thomas Wolsey, cardinal depuis le 7 septembre, devient lord chancelier d‘Angleterre. Traité de Paris : Le comte de Flandre, futur Charles Quint, qui cherche à hé i hériter d de l‘E l‘Espagne, s'allie avec François 1er afin d'obtenir son appui. Il est projeté un mariage entre Charles et la jjeune Renée de France (4 ans alors) fille de Louis XII et d’Anne de Bretagne. Décès d d’Aldo Aldo Manuce, imprimeur vénitien et inventeur de l’italique. Naissance de sainte Thérèse d’Avila. En 1515, la vente d’indulgence commence avec succès.


La Place Corbeau à Noyon (ancienne maison de Justice et Bibliothèque de  l’évéché) Picardie Lithographie Monthelier del. Lith. de Thierry frères ©Coll. Privée 

Livre aux armes de la bibliothèque du  q chapitre (fer de Nicolas Oddoux) ©Coll. Privée 


1516 6 Traité de Noyon entre l’Espagne et la France. 4 juillet Les ambassadeurs du roii et de d l’archiduc l’ hid étant venus à Noyon, on leur fit présent d’une pièce de vin achetée p pour eux (1‐13/07). Vente d’indulgences par Léon X. Cause peste les chanoines peuvent s’absenter.

Incendie à la cathédrale éteint sans conséquence

Traité de Noyon (restitution de la Navarre, Navarre mariage fille François 1er avec le roi d’Espagne). Milan est cédée par l‘Espagne à la France. Charles Quint s’engage à dédommager la maison i d’Alb d’Albret quii à perdu d la l partie i ibérique de la Navarre. François 1er renonce à ses droits sur le royaume de Naples. Fin de la guerre de la Ligue g de Cambrai. Paix perpétuelle de Fribourg entre la France et les cantons suisses. Elle assure le recrutement des mercenaires suisses au roi de France. France Concordat de Bologne entre François 1er et le pape Léon X, qui reconnaît l’église gallicane. Décès de Jacques d’Amboise, religieux français, abbé de Jumièges et de Cluny, évêque de Clermont.

Laurent de Médicis, Médicis devient seigneur de Florence à la mort de Julien (fin en 1519). Charles 1er prend la couronne de Castille et d’Aragon conjointement avec sa mère. Ch l Quint Charles Q i devient d i roii de d Sicile Si il (Charles (Ch l IV) et prince des Pays‐Bas. Charles Quint refuse de limiter les pouvoirs du Saint‐Office. Les Ottomans tiennent le Liban et Alger en Afrique du Nord. Tout le Proche‐Orient et l’ Afrique du Nord sont désormais aux mains des turcs, à l'exception du Yémen et du Maroc qui conservent leur indépendance. indépendance Création du ghetto de Venise. Les Juifs de la ville sont contraints par le sénat de vivre dans une île au nord de la ville (geto nuovo). ) Erasme publie à Bâle une édition critique du Nouveau Testament en grec.


1517‐1518 Charles Cauvin curé d Roupy de R . Décès Jean Watines novembre).

de (2

Charles Quint ou d de H b b Habsbourg ett er François 1 sont alliés par le traité de Noyon.

Francisco Hernández de Cordoba part de Cuba pour explorer les côtes ôt nord d ett ouestt du d Yucatán, Y tá où ù il découvre dé l cités les ité mayas. Charles Quint ou de Habsbourg rencontre le roi d’Angleterre, Henry VIII. Arrivée de Charles Quint ou de Habsbourg en Espagne, accompagné de ses conseillers bourguignons L’Égypte devient une province de l’Empire ottoman. A la clôture du concile du Latran, le pape Léon X crée une congrégation de la croisade et ordonne la levée de troupes pour la croisade Mort de Francisco Jiménez de Cisneros, inquisiteur général de Castille (né en 1436). Il avait été l’initiateur de la confrontation des traductions grecque (la Septante) et latines (la Vulgate de saint Jérôme) de la Bible avec le texte hébreu. Présentation sur les portes de l'église du château de Wittenberg d 95 thèses des thè d Luther, de L th à ll'origine i i du d Protestantisme. P t t ti

François 1er autorise  le mariage de Laurent  II de Médicis et de  Madeleine de la Tour  d’Auvergne à  Amboise.  Par cette union, le roi devient allié du pape Léon X. Traité de Londres. Paix entre la France, l'Angleterre, la papauté, l' l'Empire, l'Espagne et les Pays Bas.

L'espagnol Juan de Grijalva, neveu de Diego Velázquez de Cuellar, gouverneur de Cuba, explore la péninsule du Yucatan. Il découvre l’existence de l’empire p aztèque. q Le premier navire négrier quitte la Guinée pour le Nouveau Monde. Maximilien 1er convoque une diète générale des pays autrichiens à Innsbruck. Charles Quint reçoit l’hommage des Cortès de Castille. En Angleterre, Angleterre Le cardinal Thomas Wolsey met en œuvre, œuvre comme légat du pape, une réforme ecclésiastique qui sera peu suivie. Naissance de Conrad Lycosthenes , humaniste alsacien (mort en 1561) Le chapitre de Zurich élit le prédicateur Ulrich Zwingli à la cure de la cathédrale. A Augsbourg, b f face au légat l pontifical f l Thomas h Cajetan, générall des d dominicains, Luther affirme la supériorité de l’écriture sur l’autorité du pape. Invité à venir à abjurer ses propos à Rome, il ne s’y rend pas. Il est excommunié, et le pape Léon X dénonce 41 de ses 95 thèses.

Etendard au clocher à cause de la croisade et des bulles du pape

Saint‐Rémi de Roupy dépend du doyenné de Saint‐Quentin. La nomination est faite f par le l chapitre de Saint‐Quentin.

Charles Calvin un des chapelains de la Gésine Procession pour obtenir victoire sur les Turcs

Chapelle Notre‐Dame de  la Gésine (25 décembre)  située à l’entrée du chœur  de l’église cathédrale  g comprenait 3 portions, la  première à la nomination  de l’évêque, les deux  autres à la nomination du  chapitre.


Tombe de Jean de Watines et d’un  chanoine  Laurain, Ernest  Epigraphie de Notre Dame de Noyon   Epigraphie de Notre Dame de Noyon.  Noyon, Société archéologique de  Noyon, 1941.


1519‐1520 P t Peste. Des personnes se chargent des soins et mise en terre. Evêque assiste à l’enterrement de Louis Hallewyn, marquis de Piennes avec les évêques de Beauvais Beauvais, Soissons Soissons, Amiens 26 nov. Michel Courtin prêtre chapelain de la chapelle Ste Madeleine à droite dans le chœur permute avec Charles Cauvin chapelain de la chapelle de la Gésine. Le dit Cauvin fut nomméé par le l chantre h (mot manquant). Peste Assemblée A blé générale é é l du d clergé du diocèse à propos de la déclaration des biens Bréviaire de Saint Quentin / Paris LeFèvre

Ch l Charles Q i t estt élu Quint él empereur du Saint empire romain germanique contre François 1er . Naissance de Gaspard de Coligny, François de Lorraine, duc de Guise, Henri II, roi de France, Catherine de Médicis, Médicis reine de France.

Déb t du Début d tour t d monde du d Ferdinand F di d Magellan. M ll Début de la conquête du Mexique par Hernan Cortez(Cortés). C'est la fin de l'Empire aztèque ( fin en 1521). Charles Quint reçoit l’hommage des Cortès de Catalogne, d’Aragon. Albert de Brandebourg‐Ansbach, grand maître des chevaliers teutoniques se rend en Allemagne où il rencontre Luther qui lui teutoniques, conseille de transformer l’ordre (Ordenstaat) en un duché séculier. Décès de Johann Tetzel, dominicain dont la défense du trafic d‘indulgences dérange et de John Colet, théologien anglais (1467). Ulrich Zwingli commence à prêcher la réforme à Zurich. Dispute de Leipzig. Leipzig Le vice‐chancelier vice chancelier de ll’université université d d’Ingolstadt Ingolstadt, Johann Eck, critique les thèses de Luther sur les indulgences.

Entrevue de François 1er et Henry VIII, au Camp du Drap d’Or entre Guînes et Ardres.

Victoire de Cortés sur les Aztèques à la bataille d’Otumba. Le navigateur portugais José Alvares Fagundes découvre de Saint‐Pierre‐et‐ Miquelon. Le navigateur espagnol Estéban Gómez aurait découvert les îles Malouines.

Décès de Henri Estienne, imprimeur français (né en 1470).

Charles Quint organise la noblesse castillane : dix grands d’Espagne. Début du sultanat ottoman de Soliman le Magnifique, c'est l'âge d‘or de Empire ottoman(fin en 1566). L roii Christian Le Ch i i II du d Danemark D k conquiert i l Suède la S èd à la l tête ê d’une d’ armée é de d mercenaires. Aux Pays‐Bas, des placards interdisent les livres hérétiques, permettent l’application de l’édit de Worms et organisent l’Inquisition. B ll Exsurge Bulle E D i : le Domine l pape Léon Lé X condamne d l propositions les iti d Luther de L th et le met en demeure de se rétracter sous deux mois, sous peine d’excommunication pour hérésie. A Wittenberg, Luther brûle publiquement la bulle Exsurge Domine, un livre de droit canon et les œuvres de Eck, consommant définitivement sa rupture avec ll’Église Église. Chapelle Sainte Madeleine (22 juillet) située dans une des chapelles du chœur de l’église cathédrale comportait deux portions toutes deux à la nomination du chapitre.


Noyon Chapelle absidiale de la Madeleine.


1521‐1522 1521 29 mai Veille du Saint Sacrement sur la collation faite par l’évêque à Jean Cauvin, fils de Gérard Cauvin de la chapelle de la Gésine sur la résignation faite par Michel Courtin ? le chapitre l’a agréé.* 26 7bre On voit que  6  b  O   i     Gérard Cauvin était  exécuteur  testamentaire de  Michel  Courtin prêtre  h bit é d  l’é li habitué de l’église. Peste Prière pour malade

Lautrec est chassé de Milan par les troupes de l’Empire soutenues par la population. Charles Quint favorise le retour des Sforza à Milan et du doge à Gênes. Le pape, en retour, lui envoie la bulle d’investiture du royaume de Naples. Les Suisses se retirent d’Italie. Guerre entre la France et l’Empire. Ell se déroule Elle dé l sur plusieurs l i f fronts : Artois, Hainaut, Luxembourg, Italie, Roussillon et Navarre. La faculté de théologie de Paris d l les propositions iti d de condamne Luther.

l’évêque

Peste 4 avril 1522 On a payé au roi 90 livres pour les amortissements du bien de la ville ainsi modéré parce que la commune est de fondation royale ce sont les termes Folio 30 verso

Défaite du maréchal de France Lautrec à La Bicoque. Les mercenaires suisses sont battus par le capitaine Prospero Colonna. perd le Milanais. Les La France p Français se replient. L’Angleterre entre en guerre contre la France. Charles Quint signe avec le roi d'Angleterre Henry VIII le traité de Windsor prévoyant une invasion de la France.

Diète de Worms, Charles Quint place son frère Ferdinand à la tête des États héréditaires des Habsbourg (Autriche, Styrie, Carinthie, Carniole). Édit censurant les livres protestants en Espagne. Les idées luthériennes sont condamnées. Martin Luther, convoqué par l’empereur Charles Quint, comparaît devant la diète de Worms pour être jugé. Il refuse de rétracter sa doctrine. Laissé libre, malgré sa condamnation par l'Église, il pourra poursuivre son activité réformatrice. L’édit de Worms met Martin Luther au ban de l’empire (l loi (la l i ne le l protège è plus, l n’importe ’i quii peut le l tuer), ) ordonne la destruction de ses ouvrages, exige le retour au catholicisme et la restitution des biens de l’Église confisqués. Luther se retire au château de Wartburg auprès de Frédéric de Saxe(1521‐1522). Il y traduit les E Evangiles il en allemand. ll d Charles Quint préside à Louvain une cérémonie expiatoire où sont brûlées les œuvres de Luther. La Réforme atteint l’Autriche et la Hongrie. Zwingli mène la réforme à Zurich. Début du siège de Rhodes par Soliman le Magnifique. Les Chevaliers de Saint Jean de Jérusalem seront contraints de capituler et de quitter l'île le 1er janvier 1523. Après sept ans de pérégrinations, ils s'établiront en 1530 à Malte qui leur par Charles Q Quint. sera offerte p Mort du dernier évêque catholique de Finlande, Arvid Kurck. Ses successeurs seront des luthériens convaincus. Martin Luther organise son Église à Wittenberg. Il traduit la Bible en allemand.


Plan de la Cathédrale, de l’Evêché et des bâtiments claustraux  Moët de la Fortemaison 1845  Eglise N.D de Noyon Ancienne cathédrale de Noyon Daniel Ramée  Architecte del.                                Hibon scul. ©Coll. Privée 


1523‐1524 29 octobre Le chapitre accorde à Jean Cauvin, fils de Gérard Cauvin pour cette fois seulement la somme qu’il aurait gagné au chœur s’il n’avait pas été étudiant dans la maison des Capettes et il rend audit Cauvin les provisions de l’église. Ce Gérard Cauvin était demandeur demandeur. Il avait adressé requête dès le 5 août Jean Paris écolâtre

Noyon avisé de la prise de Rhodes Charles de Hangest assiste à l’assemblée tenue par le roi au sujet du connétable de Bourbon.

Peste + Mauvais temps

L explorateur florentin Giovanni Verrazano, L’explorateur Verrazano voyageant pour le compte de François 1er et pour des armateurs de Dieppe, explore la côte d’ Amérique du Nord du Cap Fear, en Caroline du Nord (17 janvier) à l’île du Cap Breton, en Nouvelle‐Ecosse. Il découvre la baie de New‐York et l'embouchure du fleuve Hudson (2 mars). Il pressent que l’ l’Amérique d Nord du d constitue un continent.

François de Brolly  écolâtre Correction du bréviaire d b

Peste un chirurgien est appointé Galerie de l’hôtel de ville bâtie en 1523 Folio 43 pour 248 livres 87 sols 4 deniers.

Première condamnation en France des idées de Luther.

Début du pontificat de Clément VII (Jules de Médicis, fin en 1534). Le canton de Zurich est le premier État à se séparer de l’Église de Rome. À la demande du Conseil de ville, le prédicateur Ulrich Zwingli soutient 67 thèses en présence de plusieurs centaines de personnes et du vicaire général de Constance. Arrivée du dominicain Martin Bucer à Strasbourg. Excommunié, il organise la Réforme à Strasbourg. Introduction de la Réforme en Slovénie et à Riga Riga. Henri Voes et Jean von Eschen , brûlés sur la Grand‐Place de Bruxelles.

Siège de Pavie par les Français. Mort de Claude de France. Elle cède avant de mourir la Bretagne à son p François. ç fils le dauphin Naissance de Pierre de Ronsard et de Louise Labé

Décès de Vasco de  Gama Le pape Clément VII  ouvre solennellement  l le neuvième Jubilé  bl (Année Sainte). Martin Luther  introduit la soutane  noire du prédicateur. p Œcolampade mène la  réforme à Bâle.


Vues de la bibliothèque du Chapitre et de  l’ensemble canonial.  Charrondière, Fabrice  ©Mi i è  d  l  C l ©Ministère de la Culture et de la     d  l   Communication / Région de Picardie Picardie


1525‐1526 Gérard Cauvin admonesté par le chapitre pour n’avoir n avoir pas rendu compte de ll’exécution exécution testamentaire de deux chapelains. 9 mars 1525 Lettre de la reine à la ville qui marque ? la bataille ? de perdue de Pavie et le prisonnier es mains du vice‐roi de roi fait p Naples Folio 78 verso Elle promet de travailler à sa délivrance en (mot manquant) M de Vendôme (mot manquant) à la ville de fortifier la place et de bien garder Folio 79 garde des p portes Folio 93 recto. Cessation de la g

Le Milanais revient aux Habsbourg après la bataille de Pavie. Le roi de France, fait François 1er, prisonnier par p Charles l'empereur Quint, est embarqué pour l‘Espagne à Villefranche près de Nice. Le roi y sera p à emprisonné l’’Alcazar de Madrid.

Charles de Hangest résigne son évêché et la commende de Saint‐Eloi 6 août 1525 . Jean de Hangest nommé évêque‐comte de Noyon, pair de France (à 20 ans). Bréviaire Paris Pierre Atteignant. 1526 Gérard Cauvin était exécuteur testamentaire de Ni l Nicolas Ob Obry et de d Michel Mi h l Courtin. Il est poursuivi pour ce. Adrien Lameth de Henencourt chancelier. h li 10 août 1526 La ville donne à Louis Marlier ? pour 60 livres la maison des filles de joie et y prendre des filles de joie à 12 deniers par mois. Ce sera le terme pour un mois.

Traité de Madrid. François 1er renonce à ses droits sur Naples et Milan, Mil à la l seigneurie i i d’Artois et de Flandre et restitue à Charles Quint le duché de Bourgogne. Il promet d’épouser Eléonore, sœur de d ll’empereur. Ligue de Cognac] entre le pape Clément VII, la France, l'Angleterre, Florence, Milan et Venise. François 1er entame des pourparlers avec Soliman le Magnifique qui menace Vienne.

Édit censurant les livres protestant en  Espagne. Interdiction de la pratique de l’islam en  Espagne. Le moine allemand Antonius prêche la  Réforme  à Bergen. Adoption des douze articles par les paysans de  p p p y Souabe. Ils écrivent une lettre à Luther qui  condamne leur révolte. Andreas Osiander, disciple de Luther établit à  Königsberg, introduit la Réforme dans le  duché de Prusse. Les magistrats de Zurich interdisent la  célébration de la messe et imposent une  réglementation de la Cène. Décès de Thomas Müntzer, réformateur (né en  1489), fondateur du mouvement des  anabaptistes. Ses disciples prospèrent à Zurich et à Bâle et pénètrent les milieux paysans.

Les Turcs mettent Buda à sac puis quittent le pays. Frédéric F édé i Ier introduit i d i le l luthéranisme l hé i d dans ses États É avec les l prédicateurs Hans Tausen, qui a fait ses études à Wittenberg, et Paul Helgesen. La diète d’Odense décide de faire prêcher la Bible dans tout le royaume de Danemark. Christian de Holstein, fils du roi, favorise la réforme dans son duché. Dièt de Diète d Spire S i : Ferdinand F di d 1er accorde d aux princes i protestants t t t la l liberté d’imposer la religion de leur choix dans leurs domaines (Cujus regio, ejus religio). Des mesures pour améliorer la condition paysanne sont prises. Les princes allemands obtiennent la nomination aux bénéfices, jusque‐là pourvus par le Saint Siège Saint‐Siège. Ordre du service divin et Formule pour la messe, de Luther. Amica Exegesis, de Zwingli.


1527‐1528 24 juillet Gérard Cauvin  stipule pour Jean Cauvin  dans une affaire contre Jean  de Vico vicaire prêtre  étranger. 27 septembre Jean Calvin  présenté à la cure Saint‐ Martin de Marteville par  Antoine Fauvel  Pièce de Vers de Charles de  Bovelles contre Luther dans  la cathédrale. Eglise de Saint‐Martin de  E li  d  S i M i  d   Marteville dans le doyenné  d’Athies (80) est à la nomination  du chapitre de Noyon.

14 février 1527 [1528] On était  en guerre avec l’empereur en guerre avec l empereur, on   on  fit réparer les portes de la ville. Mort Charles de Hangest  évêque au château de  Carlepont construit par ce  prélat prélat. Il a également reconstruit une  partie du palais épiscopal Délibération capitulaire juin  rappel donation terrain Pierre Tempête principal du  collège Montaigu devient  chanoine

Juillet 1527 Chapitre général des  Cordeliers Folio 123 verso. 3 septembre 1527 Le roi arriva à  Noyon, il n’y eut point de présent.  Il fut seulement harangué et on lui  présenta les clefs Folio 132 recto.  On dépensa pour sa réception 34  livres 10 sols 32 deniers ?  Pierre Isabeau chanoine pèlerin  de Jérusalem, de Rome, de Lorette  et de Compostelle inhumé devant  le sépulcre chapelle Saintes  M Marguerite‐Luce i L 9/07 Début construction chapelle  de Hangest Deuxième guerre entre François 1er et  Charles Quint Charles Quint. Défaite française à Landriano. Début  du siège de Naples par les Français de  Lautrec. Déroute de la France en  Italie : mort de Lautrec, victime avec  ses troupes d’une épidémie au siège  ses troupes d une épidémie au siège  de Naples. Andrea Doria chasse les  Français de Gênes avec l'aide de la  flotte impériale. La mutilation d’une statue de la  Vierge à Paris provoque la colère du  roi, qui prend part à une procession  expiatoire le jour de la Fête‐Dieu. La  vierge est remplacée par une statue  en argent massif.

Prise de Gênes par les  Français. Théodore de  Trivulce est nommé  gouverneur (fin en  g 1528). Vendanges tardives.  Mauvaises récoltes  céréalières  accompagnées de  famines et d’émeutes  dans toute la France  (1529). Mariage de Marguerite  d’A d’Angoulême(1492‐1549)  lê ( )  et d’Henri d’Albret.

Les Médicis sont renversés à Florence. Début de la lutte contre la poussée islamique en E hi i (fin Ethiopie (fi en 1543). 1543) Répression contre les anabaptistes : le prédicateur Félix Mantz (1500-1527) est exécuté par noyade à Zurich. H Hans H t estt torturé Hutz t t é à mortt à Augsbourg. Création de l'Université protestante de Marbourg par Philippe 1er de Hesse. La ville de Bâle passe à la Réforme et l‘évêque quitte la ville pour Porrentruy

Le théologien écossais Patrick Hamilton (1504‐1528) est  brûlé comme hérétique  Le prédicateur anabaptiste Balthazar Hubmaïer(1485‐ 1528), fondateur d’une communauté à Nikolsburg, en  Moravie, est exécuté à Vienne. Son disciple Jacob Huttier  ss’efforce de reconstituer la communauté des frères de  efforce de reconstituer la communauté des frères de  Moravie au Tyrol jusqu’en 1536. Le luthéranisme devient religion d’Etat en Suède. en  Finlande. Berne adopte la réforme zwinglienne sous l’action de  Berne adopte la réforme zwinglienne sous l action de  Bertold Haller et de Franz Kolls, curé de Berne. Le Grand Catéchisme, de Luther.


Tombe de Charles de Hangest, évêque‐ comte de Noyon, pair de France  Laurain, Ernest  Epigraphie de Notre Dame de Noyon.  Noyon, Société archéologique de Noyon,  1941


1529 1529 11 février Procédure contre Gérard Cauvin. Cauvin 30 avril L’évêque donne à Antoine Cauvin, fils de Gérard Cauvin, la chapelle de la Gésine par la démission de Jean Cauvin son frère. frère 4 juillet Procédure entre Antoine Fauvel et Jean Cauvin. 9 juillet Il permute sa cure de Saint Martin de Marteville contre celle de Pont Pont‐l’Evêque l Evêque avec messire Jean de Bray. Vendredi 24 juin 1529 Le roi arrivant de Guyenne arriva à Noyon 4 h de ll’après après midi avec sa mère les chancelier, le roi et la reine de Navarre (mot manquant) à l’évêché. On lui présenta les clefs, la mère du roi p , le maire était à la réception, porta la parole, le chancelier était logé chez (mot manquant) Dubois. La mère du roi et le chancelier partirent pour Cambrai pour un traité de paix. 28 octobre 1529 Ordre de députer à Laon pour le 9 novembre afin de valider les traités de paix fait à (mot manquant) et à Cambrai Folio 193 Députation faite le 2 novembre. Eglise de Pont‐l’Evêque dédiée à la Sainte Vierge (15août) dépendait de la nomination de l’abbé de Saint‐Eloi.

Paix de Cambrai ou paix des Dames, négociée par Louise de Savoie et Marguerite d’Autriche. François 1er doit épouser Eléonore de Habsbourg (juillet 1530), céder le Tournaisis et le bailliage de Hesdin, abandonner sa suzeraineté sur la Flandre et l’Artois et renoncer à ses droits sur l’Italie tandis que Charles Quint rend les enfants de France retenus en otage contre rançon, renonce à la Bourgogne, aux comtés d’Auxerre et de Mâcon, à la seigneurie de Bar‐sur‐Seine et aux villes de la Somme.

Procès pour hérésie et exécution de Louis de Berquin en l’absence du roi de France.

Louis de Berquin n'est pas considéré par les Protestants comme l'un des leurs, et ne fut pas un adepte inconditionnel des idées de Luther, quoiqu'il en fut traducteur. Il est par contre correspondant et traducteur d‘Erasme, et il est avant tout la cible et la victime i i d attaques de des d Noël N ël Beda, B d le l syndic di de la Sorbonne. Celui ci, chargé du combat contre les idées hérétiques en France, considérait Berquin comme un propagateur de ce "désordre de la pensée".

Traité de Saragosse entre l’Espagne et le Portugal : la ligne de partage dans le Pacifique est fixée à l’est des Moluques. Les Philippines reviennent à l’Espagne. Les Espagnols abandonnent les Moluques au Portugal. Début du siège de Florence par les Impériaux Henri VIII, s’éprend Anne Boleyn. Le roi demande au Parlement de mettre un terme aux « abus » ecclésiastiques les plus flagrants, tel le cumul des bénéfices ou la non résidence des évêques (novembre 1529‐mai 1532). L'armée turque quitte Constantinople pour envahir la Hongrie. Les Turcs ottomans font leur premier siège de Vienne mais leur avance en Europe est brisée. Les catholiques de suède rédigent une Missa Lincopensis (Messe de Linköping) avec prières en suédois. A la Diète de Spire, Ferdinand 1er tente de revenir sur la liberté de religion des princes Guerre entre catholiques et protestants en Suisse. Le canton de Bâle passe à la réforme suite à la prédication de Jean Husschin, dit Œcolampade. Echec du colloque de Marbourg réuni par Philippe de Hesse. Luther, Brenz, Oesjander et Melanchton s’opposent à Zwingli et à, Œcolampade tandis que Bucer, Hedion et Capiton s’efforcent à concilier les deux partis. Martin Luther rédige son grand et son petit catéchisme.


La ville et citadelle de Noyon par C.  Chastillon . Cette gravure peut être datée de 1594.  Au premier plan la chartreuse du  Mont‐Renaud dans son enclos  fortifié, légèrement à gauche la  maladrerie Saint‐Lazare, à droite le  bourg de Pont‐l’Évêque, plus loin la  porte Saint‐Jacques, la citadelle  érigée sur les ruines de la seconde  abbaye de Saint‐Éloi

©Coll. Privée 


1530‐1531

Délibération du chapitre  juin 1530 chapelle des  H Hangest t

François 1er épouse Eléonore de Habsbourg, sœur de Charles Quint. François 1er contraint l’Université de Paris, consultée, à entériner le divorce. Il interdit au syndic de la Sorbonne Noël Beda de consulter Rome sous peine d’enfreindre les droits et privilèges du royaume. Guillaume du Bellay soutient le roi. François 1er fonde le Collège des Lecteurs Royaux , ancêtre du Collège de France , à Paris, à la requête de Guillaume Budé, pour dispenser un enseignement centré sur l’étude des humanités, la philosophie gréco‐ l i latine, mais i aussii les l connaissances i nouvelles ll dans d un lieu d’enseignement libéré du contrôle de l’Église. Pierre Danès enseigne le Latin, François Vatable et Jacques Toussaint le Grec, Fine l’Hébreu. Naissance de Louis 1er de Bourbon‐Condé, prince h huguenot t de d la l première iè guerre de d religion. li i

Lettre de l’évêque de  Carlepont à propos de  l’augmentation des  protestants 16/01 Mort 27 mai Gérard Cauvin Charles Cauvin obtient  l’absolution pour leur père.

Eléonore d’Autriche reçue à  Noyon par le doyen Charmolue. 18 7bre 1531 Entrée de la reine à  Noyon Le poêle porté par les gens  du roi, le maire porta la parole  Présents de 4 muids ? de vin et 4  d’avoine Folio 240 verso.

13 août Jean Calvin   13 août Jean Calvin,  titulaire de la cure de Pont‐ l’Evêque, donne à l’église   de Muirancourt 2 sols  parisis de revenu pour la  o dat o d u e esse de fondation d’une messe de  requiem pour le repos de  sa mère enterrée à  Muirancourt  (Coet p 120)

18 novembre 1531 Arrivée du légat  à Noyon.

1530 Procédure du  chapitre contre Charles  Cauvin pour avoir frappé  Maximilien contre Jean au sujet des  émoluments dus au  vicaire pour la Gésine

Antoine Charmolue  doyen jusqu’en 1557 D Dominique le Cirier  i i  l  Ci i   trésorier  1543

Jean l’Hermius de Cologne dédie à  l’évêque les œuvres de Galien. Eglise Saint‐Médard de Muirancourt (8  juin) avait pour nominateur le chapitre de  Noyon.

Mort de Louise de  Savoie. Le Bourbonnais est  réuni au domaine royal. Les Dombes sont réunis  à la couronne de 1531 à  1561.

La troisième expédition de Francisco Pizarro part de Panama pour conquérir le Pérou. Les Dieppois Jean et Raoul Parmentier touchent Sumatra. L’Université Albertina de Fribourg condamne dans un rapport les thèses de Luther. La Confession d’Augsbourg, rédigée par Philippe Melanchton ( i (qui remplace l L h ) Luther) et Camerarius, est présentée à Charles Quint à la diète d’Augsbourg, mais elle est rejetée par les théologiens catholiques (C f i tetrapolitana). (Confessio t t lit ) Francisco Pizarro soumet l’empire  inca (fin en 1532), Tremblement de terre à Lisbonne.  L‘inquisition est établie au Portugal Le roi Henri VIII rompt les liens avec  le pape ce qui est à l'origine de l’Eglise  anglicane. Guerre de religion en Suisse : Le chef  protestant Ulrich Zwingli est tué à la  deuxième bataille de Kappel contre  l’union chrétienne des cantons suisses  restés catholique. écès d U c g , é o ateu Décès d’ Ulrich Zwingli, réformateur  protestant suisse., d’ Œcolampade,  humaniste et réformateur allemand, à  Bâle (né en 1489).


Voute des  Sibylles de la chapelle des Hangest  Photographie Lefèvre‐Pontalis  © Médiathèque de l architecture et du patrimoine © Médiathèque de l’architecture et du patrimoine


1532‐1533 4 avril 1532 De Clementia  de Sénèque dédié par   Jean Calvin à Claude  Hangest abbé de St‐Eloi  Abbaye fondée vers 645sous le patronage de Saint Leu par Saint‐Leu saint Eloi qui y est primitivement inhumé. Détruite par les invasions normandes vers 881, elle renait vers 950 avec des chanoines réguliers. é li L Les bé édi i bénédictins en prennent possession vers 987. Une seconde abbaye est construite entre 1207‐1240. Elle est à nouveau détruite par Henri IV et devient citadelle jusqu’en 1630. Elle est alors reconstruite intra muros,

23 août 1533  Jean Calvin au  nombre de chapelains qui  demandent en chapitre des  prières pour obtenir la fin de  la peste la peste. 4 septembre 1533 Lettre de  Calvin à Martin Bucer pour  lui recommander  un  Noyonnais et  chargeait ce  d i  d   dernier de remettre un  tt     exemplaire du commentaire  de de Clementia Discours de Nicolas Cop 1/11

27 7bre 1532 On apprit que le roi dans ses lettres datées de Chateaubriand avait reçu la (mot manquant) de Noyon à son domaine Folio 268 verso. Mais soins de M i par les l i d Me M Jean Geuffrin, le roi donna au mois de novembre mainlevée de cette réunion. Opposition Antoine  Charmolue et Michel  Jourdain à propos du  doyenné. Décès père évêque 16/10 Délibération du chapitre  27/10/1532 chapelle des  Hangest Décès mère évêque 6/01. Remontrance à l’évêque  (barbe). Entrée de Jean de Hangest  évêque. 6 avril 1532 [1533] Folio 278  Recto et Verso Harangue faite  à l’é ê à l’évêque Jean de Hangest à   J  d  H t à  son arrivée entre les deux  portes Saint Jacques par Jean  Geuffrin, procureur de la ville.

Édit d‘union de la  Bretagne et de la France  consacrant l’union du  duché de Bretagne avec  le royaume de France  (Edit du Plessis‐Macé en  septembre). La province  t b )  L   i   obtient le maintien de  ses libertés et privilèges,  dont les routes  gratuites. Entrevue de Calais entre  Henry VIII et François  1er. Traité franco‐anglais. Les Vaudois de Provence adhèrent aux thèses de  Luther. Henri d’Orléans, futur roi  de France, épouse à Nice,  Catherine de Médicis  d‘Italie.  La France se rapproche  ainsi du pape. François  envisage de reprendre le  Milanais avec l’appui du  pape.

Début de la conquête de  ll’empire inca par le  empire inca par le  conquistador espagnol  Francisco Pizarro (fin en  1534). Nouvelle constitution à  Florence. Alexandre de  Fl  Al d  d   Médicis devient duc de la  République. Thomas More refuse  d’appuyer la requête  d’Henri VIII , qui  souhaitait divorcer de  Catherine d’Aragon. Par la paix de Nuremberg,  les protestants du Saint  Empire ont le droit de  pratiquer leur culte. Naissance de Francisco de  Toledo L’Algérie est rattachée à  l’empire ottoman. Le pape prononce  ll’excommunication Henry  excommunication Henry  VIII et d’Anne Boleyn, alors  enceinte.  L'Église d‘Angleterre se  sépare de l'Église de Rome.


Noyon Cathédrale Vue du chœur depuis les tribunes orientales et détail des  stalles  Lefébure  Thierry ©Ministère de la Culture et de la Communication / Lefébure, Thierry ©Ministère de la Culture et de la Communication / Région Picardie Picardie

Vuë de l'Eglise et de l'abbaye Royale de St Eloy de  Noyon  [dessin aquarellé] / Tavernier De Jonquières.  Paris B n F  Département des Estampes et de la  Paris B.n.F. Département des Estampes et de la  Photographie. Cliché  Bibliothèque nationale de France


1534‐1535 4 mai Antoine de La Marlière à la chapelle de la Gésine par résignation de Jean Calvin Il cède sa cure Calvin. de Pont‐l’Evêque à son cousin Guillaume du Bois. Charles fait l’objet d’une enquête secrète du promoteur pour hérésie 21 mai Un Jean Calvin est mis en prison à la porte Corbault pour tumulte fait dans l’église la veille de la Sainte Trinité. Il reste huit jours (26 mai 3 juin) réincarcéré le 5. 5

Synode. L’évêque réduit les fêtes d’obligation 5/10 Procession dans toutes les villes à la demande du roy pour lutter contre l’hérésie de Luther 11/1534 1534 13 décembre 1534 Le duc d’Orléans vient dîner à Noyon. La ville lui fit présent de deux pièces de vin, l’un blanc, l’autre clairet Folio 143

Jacques Cartier découvrira le Canada et le Labrador. Il reconnaît partiellement les côtes de Terre‐ Neuve (10 mai), de l’île du Prince‐ Edouard et du Nouveau‐Brunswick, Nouveau Brunswick puis explore le Saint‐Laurent (1534 et 1535‐1536). Dans la nuit du 17 au 18 octobre, des placards rédigés par le pasteur français Antoine Marcourt, sont posés par les protestants à Paris et Amboise, intitulés « Abus de la messe papale » (ils récusent l’Eucharistie). Ignace de Loyola organise sa société à l’imitation de l’organisation militaire et la fonde sur l’obéissance absolue à ll’autorité autorité hiérarchique. hiérarchique

Couronnement du dernier empereur inca. Le gouvernement théocratique et communiste des Anabaptistes de Münster en Allemagne est proclamé. Il est écrasé par une alliance des catholiques et des luthériens. Début du pontificat de Paul III L‘Angleterre rompt toutes ses  relations avec l‘Eglise  catholique. Le roi d’Angleterre,  Henry VIII est excommunié. Luther achève de traduire la  Bible en langue vulgaire, créant  l’allemand commun. Thomas Cromwell autorise la  parution de la traduction de la  Bible faite par Coverdale Bible faite par Coverdale.

janvier février Calvin à  Bâle.

Début du deuxième voyage de Jacques Cartier, explorateur français, au  Canada, parti de Saint‐Malo  le jour de la Pentecôte(fin en 11536).

août septembre août‐septembre  manuscrit de  l’Institution de la  religion chrétienne.

Le roi François 1er dirige la procession expiatoire à la suite de affaire des  Placards, Edit de Coucy offrant l’amnistie aux réformés repentis. Bible d’Olivetan, première version d’une Bible protestante en français  (Pierre‐Robert Olivetan, Lefèvre d’Etaples, Bonaventure des Périers).

Charles Quint prend Tunis  durant sa campagne contre  l‘empire ottoman Kayrad‐ Din Barberousse Din Barberousse. Exécution de l’humaniste  anglais John Fisher, évêque  de Rochester. décapitation  de Sir Thomas More.


24 Noyon La rue et la Porte Corbault  ND Phot. Au fond, il s’agit de l’officialité et en  bas de ses prisons où fut  emprisonné Jean Calvin


1536 et après 22 juin Vente faite aux chartreux du  Mont‐Renaud par Charles, Antoine  et Jean [et des deux sœurs] de 8  setiers de terres à Dives le Franc  faisant partie de biens provenant  de la succession de Gérard Cauvin  et Jeanne Le Franc (Coet p87) Départ définitif de Noyon. Il a pour  di i l  L disciple Laurent de Normandie qui  t d  N di   i  devient maire de Noyon en 1546. Calvin à Genève pour la première  fois. Il s’y établira définitivement  en 1541. Institution de la religion  chrétienne dédiée à François 1er.  "Christianae religionis institutio,  totam fere pietatis summam et  quicquid est in doctrina salutis  cognitu necessarium  complectens... Joanne Calvino,  Noviodunensi, auctore" Basileae :  per T. Platterum et B. Lasium, 1536.  1537

1538 1564 1572 1577

Reprise des hostilités entre la  France et l’Empire (1536‐1537). À  la mort du dernier Sforza(1535),  François 1er a fait valoir ses  droits sur Milan et ceux de sa  mère sur la Savoie. La France s'allie aux Ottomans  (traité des Capitulations). Ch l  Q i t  Charles Quint ravage la   l   Provence. Henri d’Orléans devient  héritier du trône de France à la  mort de son frère aîné François  à Tournon. La Bretagne devient  définitivement une province  française.

Anne Boleyn, condamnée à mort pour  adultère est exécutée. Henry VIII épouse  Jeanne Seymour. Suppression Act Suppression Act. Henry VIII ordonne la   Henry VIII ordonne la  sécularisation des biens des monastères. Exécution William Tyndale. Michel‐Ange réalise le Jugement dernier  pour la chapelle Sixtine (fin en 1541). C Concorde de Wurtemberg, texte commun  d  d  W t b  t t     entre Luther  et Martin Bucer. Établissement de l’Inquisition au  Portugal. Décès de Lefèvre d’Etaples, théologien,  humaniste et éditeur français.

31 octobre Mort de Gentien Hervet rend hommage à Pierre de l’Etoile Charles Calvin frère aîné de Jean Gentien Hervet fait chanoine de Noyon Dé è de Décès d Jean J C l i Calvin. Saint Barthélemy Meurtre de Pierre Ramus Décès de Jean de Hangest, évêque de Noyon


Institution de la religion chrétienne... Joanne Calvino, Noviodunensi, auctore ©Musée Jean Calvin, Noyon  / S.H.P.F.


Les événements de 1483 à 1536 

En cinquante ans l’Europe se sera ouverte au monde découvrant à l’Ouest les Amériques à l’Est la Chine grâce aux Espagnols et Portugais. Le commerce se développera également en Amérique du N d avec l’établissement Nord l’ét bli t des d comptoirs t i en Amérique A éi ett au Canada C d par les l Anglais A l i ett les l Français. F i Les L premiers esclaves partiront de l’Afrique.

La France va s’étendre à l’ouest avec le rattachement de la Bretagne et voir ses rêves italiens échouer (1559) tandis que les coalitions de tous types et les alliances vont ll’isoler isoler enserrée dans ll’empire empire de Charles Quint qui réunit sur une même tête les possessions habsbourgeoises réunies en 1491 et les possessions espagnoles pour les décennies suivantes.

Dans le domaine religieux,  les bouleversements seront plus radicaux et fondamentaux.

Les Juifs seront pourchassés en Espagne, au Portugal voir parqués dans les premiers ghettos en Italie. Ils s’installeront au Maghreb.

Chassés du sud de ll’Europe Europe, les croisades contre ll’empire empire musulman n n’empêchent empêchent pas les musulmans de progresser et de s’implanter dans le ventre mou de l’Europe et dans tout le Moyen Orient.

L’église laisse s’instaurer des pratiques aussi réprouvées que l’Inquisition en Espagne, au Portugal ou g à Florence mais ce q qui déclenchera le p plus g grand scandale ce sera la vente des le fanatisme religieux indulgences.


Les événements de 1483 à 1536 

En trente cinq ans (1491‐1535) grâce à l’humanisme et la connaissance du grec, du latin de l’hébreu et des langues orientales et grâce à ll’imprimerie, imprimerie, les Bibles vont être renouvelées et être diffusées :Bible latine de Johann Froben (1491), première édition critique du Nouveau Testament en grec par Erasme (1516) Francisco Jimenez de Cisneros, inquisiteur général de Castille (né en 1436) avait été l’initiateur de la confrontation des traductions grecque (la Septante et latine (la Vulgate de saint Jérôme) de la Bible avec le texte hébreu (1517) Elles vont même s’adresser directement en langue vernaculaire aux fidèles. Ainsi Luther traduit les Evangiles en allemand (1521) puis la Bible (1522). La Bible en français (Pierre Robert Olivetan, Lefèvre d’Etaples, Bonaventure des Périers) parait en 1535.

En vingt cinq ans (1483‐1509) les principaux protagonistes de la Réforme seront nés Martin Luther, Ulrich Zwingli, Guillaume Farel, Philippe Melanchton, Heinrich Bullinger, Jean Calvin mais aussi Ignace de Loyola.

En vingt ans, des thèses de Luther à Wittenberg à l’Institution Chrétienne (1517‐1536) la Réforme va s’imposer en Europe notamment en Europe du Nord : Allemagne, Allemagne Suède, Suède Norvège Danemark, Danemark Pays‐Bas, Pays Bas Autriche, Autriche Hongrie, Hongrie Slovénie, Riga, Finlande, et finalement en France

Durant le même temps le courant anabaptiste est écrasé par l’action conjuguée des protestants et des catholiques

E dix En di ans (1526‐1536) ( 6 6) Les L trois t i principaux i i réformateurs éf t aurontt écrits é it leurs l principaux i i ouvrages Zwingli Z i li Amica A i Exegesis Luther Ordre du service divin et Formule pour la messe, de (1526) ainsi que son grand et son petit catéchisme (1529) Jean Calvin Institution de la religion chrestienne dédiée à François 1er en 1536.

En deux ans (1531‐1533) l’église d’Angleterre se sépare de Rome. La rupture est imposée il est vrai par le roi Henri VIII.

L'anabaptisme est le courant protestant qui prône un baptême volontaire et conscient, à un âge où la personne est en mesure de comprendre l'engagement qu'elle prend. Le mot vient du grec ecclésiastique anabaptizein signifiant « baptiser à nouveau ». Cette pensée est un point essentiel de la Réforme radicale protestante.


Autographe de Jean Calvin (22 décembre 1559) ©Noyon, Musée Calvin


C Conclusion l i 

Calvin a vécu de 1509 5 9 à 1564. 5 4 Il est p parti de Noyon y définitivement en 1536,soldant 53 avec ses frères et sœurs les derniers biens qui pouvaient leur appartenir. Il a vécu presque autant de temps que ce que nous connaissons de lui comme réformateur et l’un des meilleurs littérateurs de son époque.

En présentant Jean Calvin le Noyonnais, j’ai osé me couler dans les premières pages du Jean Calvin de Denis Crouzet: « Calvin ne fut pas le réformateur glacial et mécanique, renfermé, et mat pour ainsi dire, que les stéréotypes des traditions historiographico‐théologiques dépeignent avec complaisance. Il fut un homme constamment hanté et agité par la mémoire du passé malheureux dont sa conversion à Dieu l’avait délivré, mais dont il ne cessait de parler agressivement lorsqu’il s’efforçait de faire connaître la volonté divine aux hommes de son temps, lorsqu’il dépeignait les incrédules et les méchants comme engloutis dans un « gouffre » sans fond, oublieux de Dieu même, cherchant en « destresse et fascherie », en « doute » et « feintise » et non pas en assurance. Il fut un homme rempli de véhémence et de violence, de force et d’assurance, aimanté par une haine puissante de ce qu’il jugeait détourner le monde humain de son unique fin, l’amour et la glorification d’un Dieu tout puissant ».

Mais avant d’être le réformateur et le littérateur, il fut d’abord un homme qui perdit jeune sa mère (1515), son parrain (1517) , son père (1531), son frère (1537) , marié, il perdra son épouse et son fils, puissé‐je vous l’avoir fait ressurgir un instant et vous avoir aidé à le comprendre.


Remerciements Table des Illustrations Sources consultées Brève bibliographie Brève histoire de Noyon


Mes remerciements vont à tous ceux qui ont permis de mettre  en œuvres et d’illustrer  ce visuel consacré  d’ ll l à Jean Calvin le  Noyonnais ww.calvin09.org www jnul huji ac il  www.jnul.huji.ac.il  The Hebrew University of Jerusalem & The Jewish  National & University Library   The Hebrew University of Jerusalem & The Jewish  National & University Library,  www.paris.org/copyright.html  Paris Pages Copyright  www.bnf.fr la Bibliothèque nationale de France et particulièrement Gallica,  www.mediatheque‐patrimoine.culture.gouv.fr, la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine www.shpf.fr  la Société d’Histoire du Protestantisme Français,   www.laboretfides.com  l b fid   les éditions Labor et Fides de Genève, www.cr‐picardie.fr  le Conseil régional de Picardie et particulièrement son  service  de l’inventaire,  www.oise.fr/Archives_departementales  les archives départementales  de l’Oise, www.ville‐noyon.fr le musée municipal Jean Calvin,  Noyon la société archéologique, historique et scientifique de Noyon,  gq , q q y , www.serviteurs.org  les serviteurs de Jésus et Marie (abbaye d’Ourscamp), www.agir‐pic.com AGIR PIC, Edition, architecture, objets mobiliers en Picardie.  Calvin09

l imprimerie Finet,   l’imprimerie Finet monsieur Louis Ferrari,   monsieur Jean‐Louis Garrigou,  madame Joëlle Désire, lles collectionneurs privés qui ont tenu à garder l’anonymat par leurs prêts  de gravures,  ll d l’ l d lithographie, de cartes postales… ainsi que les auteurs qui ont participé à l’encyclopédie Wikipedia/Wikimedia 


Un colloque à  Genève en 1549 »  A.L. Noël  d’après  p P.A. Labouchère  ©Musée Jean Calvin,  Noyon /S.H.P.F.

Timbre de Jean Calvin,  France 1964 ,  timbre Jean Calvin ,  S i   Suisse 2009, réalisé par     é li é     Laurent Donner  timbre Jean Calvin ,  F France 2009,      cachet  du   premier jour,  22 mai 2009 Le timbre français 2009  a été conçu et gravé par C  Jumelet C. Jumelet


Table des Illustrations 2  Timbre premier jour Hugues Capet Vente 1er  jour le 24 mai 1987 retiré de la vente le  13 novembre 1987 2  Timbre premier jour Hugues Capet Vente 1er  jour le 24 mai 1987 retiré de la vente le  13 novembre 1987. CP Noyon  G Compiègne Photo. Lib. Noyon. La Cathédrale Dessin Louis Ferrari imprimerie Finet reproduction interdite. Portrait de Jean Calvin « avec l'aimable autorisation de la Société du Musée historique de la Réformation, Genève » 4 Portrait de Jean Calvin ? d’après Hans Holbein collection privée. Maison Calvin Dessin Louis Ferrari imprimerie Finet reproduction interdite. 7 Carte du diocèse de Noyon Veromandii le Vermandois. Evesché de Noyon où sont les Comté et Pairie de Noyon Balliages   C t  d  di è  d  N  V dii l  V d i  E hé d  N   ù  t l  C té  t P i i  d  N  B lli   et Prevostés de Noyon, Chauny, Saint‐Quentin, Peronne, Roye, etc. et les Eslections de Noyon, Saint‐Quentin Paris  B.n.F. Département des Cartes et plans. Cliché  Bibliothèque nationale de France. 10 Eglise N. N D de Noyon Portail occidental Daniel Ramée Architecte del. del Hibon scul. scul Planche III Monographie de ll’église église Notre‐Dame de Noyon de Ludovic Vitet. Noyon Vuë Extérieure du Ronpoint de la Cathédral [sic], et d'une partie des Ruines de l'Eglise St Pierre : [dessin aquarellé] / Tavernier de Jonquières Paris B.n.F. Département des Estampes et de la Photographie. Cliché Bibliothèque nationale de France. 13 Noyon Vuë de la Place de l'hotel de ville de noyon : [dessin] / Tavernier De Jonquières Paris B.n.F. Département des  Estampes et de la Photographie. Cliché  Bibliothèque nationale de France. 15 Noyon La face de l'église de Sainte Godeberthe dans Comptes rendus et mémoires lus aux séances ‐ Comité  archéologique... ‐ Société archéologique, historique et scientifique de Noyon, 1862 Tome XI  Dessin tiré de la Collection des manuscrits de Beaucousin conservés Paris B.n.F. Département des Manuscrits  Jean Calvin Carte postale premier jour Noyon 23 mai 1964 Dessin Louis Ferrari imprimerie Finet reproduction interdite 17 Carte postale Noyon Panorama Carte Postale 15 Noyon Place du marché aux blés Collection R. F.


19 Carte postale 74 Noyon Maison où naquit Calvin ND Phot  Chambre de Jeanne Le Franc / Bâtiment dit aujourd’hui maison de Calvin par Jean Cadier L’homme que Dieu a dompté Genève,  Ch b d / d d’h d C l C d ’h d G Edition Labor et Fides, 1963 Carte postale Noyon Maison de Calvin Masson Lib Edit 21 Carte postale Les ruines de la maison Calvin en juin 1925 Visite de professeurs et pasteurs américains délégués à l’Assemblée de  l’Alli l’Alliance universelle des Eglises réformées. Collection SHPF  42   i ll  d  E li   éf é  C ll ti  SHPF   Carte Postale Noyon (Oise) Maison de Calvin Edit Levasseur Noyon 22 Noyon Musée Calvin Le rez‐de‐chaussée de la maison Cliché Musée Calvin ©. Noyon Musée Calvin Le premier étage de la Maison Cliché Musée Calvin ©. 24 Noyon 14 Gravure de Claude Chastillon 1591  ? Avant le deuxième siège de Henri IV Noyon vu du Mont‐Renaud au premier plan la  maladrerie Saint‐Lazare, l’église de Pont‐l’Évêque, la porte Saint‐Jacques ou de Paris. Collection privée. 30 Archéologia n° 84 Juillet 1975 Le Jubé de la Cathédrale de Noyon  Eloi Delbecque En haut dessin du jubé par Alfred Révillon  Médiathèque  de l architecture et du patrimoine ©. Médiathèque  de l’architecture et du patrimoine © 32 Paris Plan de Paris 1550 de Sebastian Münster Lutetia Parisiorum urbs, toto orbe celeberrima notissimaqúe, caput regni 

Franciae Cosmographiae universalis lib. VI. in quibus, iuxta certioris fidei scriptorum traditionem describuntur, omnium  habitabilis orbis partium situs, propriaeque dotes... [Basileae : apud Henrichum Petri, 1550  Fig. et cartes gravées sur bois. ‐ P Première éd. latine de la cosmographie de Sebastian Münster. iè  éd  l ti  d  l   hi  d  S b ti  Mü t ©The Hebrew University of Jerusalem & The Jewish  National  ©Th  H b  U i it   f J l  & Th  J i h  N ti l  & University Library. Plan de Paris de 1572 de Georg Braun / Georgius Bruin et Frans Hogenberg / Franciscus Hogenbergius Civitates orbis  terrarum. Liber primus Coloniae Agrippinae : Apud Godefridum Kempensem, 1577  In f°. ©The Hebrew University of  Jerusalem & The Jewish  National & University Library.  34 Vue de Noyon XVIIe au premier plan la porte Saint‐Jacques et à droite Pont‐l’Évêque collection privée reproduction interdite  Vuë de l'Eglise, et de l'abbaye Royale de St Eloy de noyon : [dessin aquarellé] / Tavernier De Jonquières Paris B.n.F. Département des  Estampes et de la Photographie. Cliché  Bibliothèque nationale de France.  36 Paris Plan de Paris 1575 gravé par Cruche Belleforest 1575 La Cosmographie universelle de tout le monde en laquelle, 

suivant les auteurs plus dignes de foy, ©Paris Pages Carte Postale Angoulême Maison où se réfugia Calvin en 1534.


38 La Chartreuse du Mont‐Renaud détail de Vuë de la chartreuse du mons Renauld [sic] Prise du Bacq [sic] de Sempigni : [dessin] /  Tavernier De Jonquières Paris B.n.F. Département des Estampes et de la Photographie. Cliché  Bibliothèque nationale de France.  41 Noyon Chapelle sud Vue de la chapelle Sainte‐Luce et Sainte‐Marguerite La Ville de Noyon Cahiers 10 de l’Inventaire ©AGIR PIC,  Amiens 1987 .  Périn, Jean‐Michel ©Ministère de la Culture et de la Communication / Région Picardie Picardie  Amiens 1987  Périn  Jean Michel ©Ministère de la Culture et de la Communication / Région Picardie Picardie  43 Noyon Hôtel de ville A gauche détail de la Vuë de la Place de l'hotel de ville de noyon : [dessin aquarellé] / Tavernier De Jonquières Paris B.n.F. Département  des Estampes et de la Photographie. Cliché  Bibliothèque nationale de France.  A droite carte postale Noyon Cour intérieure de l’Hôtel de Ville Edit C A droite carte postale Noyon Cour intérieure de l Hôtel de Ville Edit C. B.  B 45 Noyon Plan schématique de la ville de Noyon Images du patrimoine Canton de Noyon ©AGIR PIC. 1986. 47 Chiry Ourscamp Abbaye d Ourscamp différentes  le chœur vue en contre plongée ©. 47 Chiry‐Ourscamp Abbaye d’Ourscamp différentes  le chœur vue en contre plongée © 50 Détail de la carte postale 15 Noyon Place du marché aux blés Collection R. F. Carte Postale Maison et musée Calvin Dessin Louis Ferrari imprimerie Finet reproduction interdite. 52 Vuë de la chartreuse du mons Renauld [sic] Prise du Bacq [sic] de Sempigni : [dessin] / Tavernier De Jonquières Paris B.n.F.  Département des Estampes et de la Photographie. Cliché  Bibliothèque nationale de France.  54 Vue cavalière de l’Église N. D. de Noyon  Daniel Ramée  Architecte del.  P. Dien imp. Hibon scul. Planche XXIII Monographie de   l’église  Notre‐Dame  de Noyon de Ludovic Vitet.  56 Détail de la tombe de Jean de Watines Laurain Ernest Epigraphie de Notre Dame de Noyon. Noyon, Société archéologique de Noyon,  1941. Noyon La face de l'église de Sainte Godeberthe dans Comptes rendus et mémoires lus aux séances ‐ Comité archéologique... ‐ Société  archéologique, historique et scientifique de Noyon, 1862 Tome XI  Dessin tiré de la Collection des manuscrits de Beaucousin conservés Paris B.n.F. Département des Manuscrits. p 58 Patron de la châsse de sainte Godeberthe dessin 1499 Archives départementales de l’Oise G 1359  ©. Périn, Jean‐Michel © Ministère 

de la Culture et de la Communication/ Région Picardie‐Picardie 60 Noyon Intérieur de la bibliothèque du chapitre cliché Louis Garrigou ©. y q p g 62 Noyon Hôtel de Ville Archéologia n° 194 Septembre 1974 L’Hôtel de Ville de Noyon Eloi Delbecque.


64 Noyon Bibliothèque du chapitre Dessin Louis Ferrari imprimerie Finet ©. Détail de la tombe de Jean de Watines. Laurain, Ernest Epigraphie de Notre Dame de Noyon. Noyon, Société archéologique de Noyon,  1941. 66 Carte postale 25 Noyon Abside de la Cathédrale et Bibliothèque ND Phot.

Galerie de la bibliothèque du Chapitre Charrondière, Fabrice ©Ministère de la Culture /  Région Picardie  Picardie 68 La Place Corbeau à Noyon (ancienne maison de Justice et Bibliothèque de l’évéché) Picardie Lithographie Monthelier del. Lith. de  Thi Thierry frères Collection privée.  f è  C ll ti   i é Livre aux armes de la bibliothèque du chapitre (fer de Nicolas Oddoux) collection privée. 70 Carte postale Noyon Ancien évêché.  Carte postale 21 Noyon L’ancien Evêché The ancient Bishop Palace ND. Phot. 72 Noyon Tombe de Jean de Watines et d’un chanoine Laurain Ernest Epigraphie de Notre Dame de Noyon. Noyon, Société archéologique  de Noyon, 1941. 74 Noyon Chapelle de la Madeleine photographie. 76 Noyon Plans de la cathédrale de Noyon et de ses annexes.  A gauche Plan de la Cathédrale, de l’Evêché et des bâtiments claustraux Moët de la Fortemaison 1845 A remarquer à gauche les maisons  parasites détruites entre 1845 et 1914 et les parties de l’évêché détruites à la même époque. A droite  Eglise N.D de Noyon Ancienne cathédrale de Noyon Daniel Ramée  Architecte del.   Hibon scul. Planche I Monographie de  l’église   Notre Dame  de Noyon de Ludovic Vitet.  Notre‐Dame  de Noyon de Ludovic Vitet. 

78 Vues de la bibliothèque du Chapitre et de l’ensemble canonial. Charrondière, Fabrice   ©Ministère de la Culture et de la  Communication / Région Picardie Picardie. 81 Tombe de Charles de Hangest, évêque‐comte de Noyon, pair de France Laurain Ernest Epigraphie de Notre Dame de Noyon. Noyon,  81 Tombe de Charles de Hangest, évêque comte de Noyon, pair de France Laurain Ernest Epigraphie de Notre Dame de Noyon. Noyon,  Société archéologique de Noyon, 1941. 82 Noyon Le Palais épiscopal. Carte postale 6599 Noyon (Oise) L’ancien évêché. p y p Carte postale 21 Noyon L’ancien Evêché The ancient Bishop Palace ND. Phot. 83Carte postale Carlepont, près Noyon La façade du Château (N°1) G Compiègne, photo‐imprimeur, à Noyon Ce château a été détruit en  1914‐1918.


85 Noyon vu du Mont‐Renaud 85 Noyon vu du Mont Renaud La ville et citadelle de Noyon par C Chastillon Collection privée. Cette gravure peut être datée de 1594.Au premier plan la  chartreuse du Mont‐Renaud dans son enclos fortifié, légèrement à gauche maladrerie Saint‐Lazare, à droite le bourg de Pont‐ l’Evêque, la porte Saint‐Jacques, la citadelle érigée sur les ruines de la seconde abbaye de Saint‐Eloi La ville de Noyon vue depuis le Mont‐Renaud gravure XVIIe siècle collection privée. 87Noyon Cathédrale actuelle chapelle Notre‐Dame de Bon Secours. 9 Cathédrale de Noyon Le retable (XVe siècle) ND. phot. Voute de la chapelle des Hangest Photographie Lefèvre‐Pontalis Médiathèque de l’architecture et du patrimoine ©. A noter à gauche armoires de l’évêché‐comté pairie, des Hangest et des Amboise et sur les clés huit figurations de Sibylles  g p , g g y annonçant un événement de la vie du Christ. 89 Noyon Cathédrale Vue du chœur depuis les tribunes orientales et détail des stalles Lefébure, Thierry ©Ministère de la  Culture et de la Communication /Région Picardie Picardie. A  noter les stalles basses qui permettaient aux chapelains de  siéger dans le chœur. Cet agencement a été conçu après la destruction du jubé voir Bulletin monumental 2007 Eloi Delbecque  ié  d  l   h  C t  t   été    è  l  d t ti  d  j bé  i  B ll ti   t l   El i D lb   La vue de la pompe funèbre de Charles de Broglie et l’espace liturgique de Noyon Les œuvres de Pierre François Godot et de  Jacques Gondouin. Vuë de l'Eglise et de l'abbaye Royale de St Eloy de noyon : [dessin aquarellé] / Tavernier De Jonquières. Paris B.n.F.  Département des Estampes et de la Photographie. Cliché  Bibliothèque nationale de France.  91 Noyon Carte postale 24 Noyon La rue et la Porte Corbault ND. Phot. Il s’agit de l’officialité et en bas de ses prisons 93 Jean Calvin Institution de la religion chrétienne ©Musée Jean Calvin, Noyon . ©Musée Jean Calvin  Noyon  Christianae religionis institutio, totam fere pietatis summam et quicquid est in doctrina salutis cognitu necessarium  complectens... Joanne Calvino, Noviodunensi, auctore Basileae : per T. Platterum et B. Lasium, 1536 In‐8°, 514 p. et l'index C’est semble‐t‐il la seule œuvre mentionnant son attachement à sa ville natale 96 Jean Calvin Autographe de Jean Calvin (22 décembre 1559) ‐ 6 J  C l i  A t h  d  J  C l i  (  dé b   )  ©Musée Jean Calvin, Noyon . ©M é  J  C l i  N  


100 « Un colloque à Genève en 1549 » A.L. Noël  d’après P.A. Labouchère ©Musée Jean Calvin, Noyon /S.H.P.F. Timbre de Jean Calvin, France 1964 , timbre Jean Calvin ,Suisse 2009, timbre Jean Calvin , France 2009  avec le cachet  du   premier jour, 22 mai 2009. 107 Jean Calvin par Cornelis Visscher ©Musée Jean Calvin, Noyon /S.H.P.F.  A remarquer une vue de Noyon dans l’angle haut droit. Avec les timbres de Jean Calvin France  sortis à Noyon les premiers jours  23 mai 1964 et 22 mai 2009 cachet du premier jour 22 mai 2009. 113  A gauche sceau du maire et des jurés de Noyon de 1359 A droite armes de la ville « d’argent à la fasce de gueules » entourées de rameaux de feuilles de chêne et d’olivier noués d’un  ruban chargé de la croix de guerre et de la légion d’honneur, surmontées par la couronne comtale .


Jean Calvin par Cornelis Visscher ©Musée Jean Calvin, Noyon /S.H.P.F.  A remarquer une vue de Noyon dans l’angle haut droit. Avec les timbres de Jean Calvin France  sortis à Noyon les premiers jours  23 mai 1964 et 22 mai 2009  cachet du premier jour  22 mai 2009.


Les Sources écrites consultées   

Les manuscrits du Chanoine Sézille  Paris, B.n.F. notamment ms. fr. 12032. Les manuscrits Beaucousin Paris, B.n.F . notamment ms. fr. 8807.

CAHSN TXXIII L’ancien Noyon Comptes rendus et mémoires  Comité archéologique et historique de Noyon Sevin,  y p gq q y , Chauny, 1912 Coët Emile Chroniques Noyonnaises Tugault, Noyon, 1889. Coët Emile Ephémérides du Noyonnais Tugault, Noyon, 1887. Coët Emile. Tables d’histoire locale. Compiègne, 1894 p g 94 Colliette Paul Louis doyen Mémoires pour servir à l’histoire ecclésiastique, civile et militaire de la Province du  Vermandois S. Berthoud, Cambrai, 1772 3 Tomes. Laurain Ernest Epigraphie de Notre Dame de Noyon. Noyon, Société archéologique de Noyon, 1941. Le Vasseur Jacques Docteur en théologie, chanoine et doyen de ladite église  Annales de l’Eglise Cathédrale de Noyon  jadis dite de Vermand. Paris, 1633. Moët de la Forte Maison C. A. Antiquités de Noyon. Aubry, Paris, 1845. Plouvier Martine  et alii La ville de Noyon. Cahiers de l’inventaire Amiens, A.G.I.R.PIC., Yvert, 1987. Lefranc Abel La Jeunesse de Calvin, par Abel Lefranc  Paris : Fischbacher, 1888  In‐8° , XVI‐231 p. Cadier  Jean Calvin, l'homme que Dieu a dompté Genève, Labor et fides (Impr. populaires), 1958. In‐16 (19 cm), 192 p. Histoire et Dictionnaire des guerres de Religion, 1559‐1598 Par Arlette Jouanna, Jacqueline Boucher, Dominique  Biloghiet Guy Le Thiec, 1536 pages Paris, Robert Laffont collection Bouquins, 1998. Crouzet Denis Jean Calvin: vies parallèles Paris : Fayard, 2000  480 p. 

La liste des documents cités est volontairement restreinte.

Enfin les événements concernant la France et le monde sont tirés de l’encyclopédie Wikipedia/Wikimedia.

          


Brève bibliographie 

Lefranc Abel (1863‐1952) Archiviste‐paléographe (1886). ‐ A été archiviste aux Archives nationales (1888‐1893). ‐ Directeur à l'Ecole pratique des Hautes études. ‐ Professeur au Collège de France. ‐ S'est attaché à l'étude de la  Renaissance. ‐ Membre de l'Institut. ‐ A été président de la Société de l'Ecole des chartes (1919‐1920). Né à Elincourt‐ Sainte‐Marguerite.

Institution de la religion chrestienne : texte de la première édition française (1541) / [Jean Calvin] ; réimpr. sous la dir. de  Abel Lefranc,... par Henri Chatelain,... et Jacques Pannier,... Publication :  Paris : H. Champion, 1911 Description matérielle :  2 vol. (843 p.) ; in‐8°

    

Jean Calvin. Message envoyé à l'occasion de la pose de la première pierre du musée Calvin à Nyons, par Abel Lefranc,...  Publication :  Paris, Société de l'histoire du protestantisme français, (s. d.). In‐8°, 16 p., fig. La Jeunesse de Calvin, par Abel Lefranc  Publication :  Paris : Fischbacher, 1888 Description matérielle :  In‐8° , XVI‐231 p.


P i J  ( 86 ) P t  d  l'É li   éf é   Secrétaire‐bibliothécaire puis président de la Société de  S ét i bibli thé i   i   é id t d  l  S iété d   Pannier Jacques (1869‐1945) Pasteur de l'Église réformée. ‐ l'histoire du protestantisme français. ‐ Docteur ès lettres et en théologie

 

Calvin à Strasbourg par Jacques Pannier Publication :  Strasbourg : Impr. alsacienne ; Paris : libr. Istra, (57, rue de Richelieu), 1925. (30 janvier  1931.)Description matérielle :  1931 )Description matérielle :  In‐8°, 63 p. et portrait. [3642] In 8°  63 p  et portrait  [3642]

Calvin écrivain. Sa place et son rôle dans l'histoire de la langue et de la littérature française. 2e édition revue et  augmentée  Publication :  Paris : Fischbacher, 1930 Description matérielle :  In‐8° , 32 p.

  

Calvin et la Réforme française / exposition organisée à l'occasion du quatrième centenaire de la publication de  L'institution de la religion chrétienneParis, Bibliothèque nationale, mars 1935 / [catalogue réd. par Jean Cordey et  Jacques Pannier ; préf. de Abel Lefranc] Publication :  Paris : Bibliothèque nationale, 1935 Description matérielle :  VII‐120 p. : front., fig., pl. ; 21 cm

 

L'Enfance et la jeunesse de Jean Calvin, ses études, sa conversion, ses voyages en France, par Jacques Pannier  Publication :  Toulouse : Société d'édition de Toulouse, 1909 Description matérielle :  In‐8° , 62 p., fig.

 

Histoire de la Maison de Calvin  Publication :  Issy‐les‐Moulineaux, (1930) Description matérielle :  In‐8 °

 

Musée Jean Calvin à Noyon.  Publication :  Issy‐les‐Moulineaux : impr. "Je sers", (1930) Description matérielle :  In‐8° , 20 p., fig.

 

Recherches sur la formation intellectuelle de Calvin, par Jacques Pannier  Publication :  Paris : F. Alcan, 1931 Description matérielle :  In‐8° , 93 p.

Recherches sur l'évolution religieuse de Calvin jusqu'à sa conversion, par Jacques Pannier,... Publication :  Strasbourg :  Istra  1924 Description matérielle :  In Istra, 1924 Description matérielle :  In‐8° 8 , 48 p.  48 p


 Cadier, Jean (1898‐1981) Pasteur calviniste. ‐ Professeur puis doyen de la Faculté de 

théologie de Montpellier. – Résistant

 Calvin, l'homme que Dieu a dompté  Publication :  Genève, Labor et fides (Impr. populaires), 1958. In‐16 (19 cm), 192 p., fig., 

portr., fac‐sim., couv. mobile en coul. [D. L. 14392‐58] ‐IId‐

 Calvin, par Jean Cadier,...  Publication :  Paris : Presses universitaires de France, 1966 Description matérielle 

: In‐16 (18 cm), 163 p., couv. ill. 9 F. [D. L. 1082‐67]

 Jouanna, Arlette (1936‐....) Spécialiste d'histoire de la littérature. ‐ Docteur en lettres 

(Paris IV, 1975). ‐ Professeur à l'Université Paul‐Valéry, Montpellier (en 1989)

 Histoire et Dictionnaire des guerres de Religion, 1559‐1598 Hi i    Di i i  d    d  R li i   8 Par Arlette Jouanna,  P  A l  J  

Jacqueline Boucher, Dominique Biloghiet Guy Le Thiec, 1536 pages Paris, Robert Laffont  collection Bouquins, 1998

 Crouzet, Denis (1953‐....) ( ) Professeur d'histoire à l'Université de Paris 4‐Sorbonne f d'h l' d b  Jean Calvin: vies parallèles / Denis Crouzet  Publication :  Paris : Fayard, 2000 Description matérielle :  480 p. : couv. ill. en coul. ; 

22 cm


Je n’ai pas cité les travaux éminents et sûrement passionnants de messieurs Bernard Cottret Calvin : biographie. ‐ Paris : J.‐C. Lattès, 1995. ‐ 455 p.,  de Jean‐François Gilmont Jean Calvin  et le livre imprimé. ‐ Genève : Droz, 1997. ‐ 412 p., de Pierre Janton Jean Calvin, ministre de la  parole : 1509‐1564. ‐ Paris : les Éd. du Cerf, 2008. ‐ 384 p., d’Olivier Millet Calvin et ses  É contemporains : actes du colloque de Paris, 1995. ‐ Genève : Droz, 1998. ‐ 314 p.  et Calvin et la  dynamique de la parole : étude de rhétorique réformée. ‐ Paris : H. Champion, 1992. ‐ 983 p. – d’Yves Krumenacker d Yves Krumenacker Calvin. Au‐delà des légendes Calvin  Au‐delà des légendes Paris Bayard 200. ‐607 p  parce que je ne  Paris Bayard 200  ‐607 p  parce que je ne  les ai pas lus. A cette biographie centrée sur Jean Calvin, j’ajouterai deux auteurs  Le premier est Jean Delumeau qui lors d’un entretien m’a indiqué les chemins de la recherche  à emprunter, ce qui m’a permis de vous parler de mon « Jean Calvin le Noyonnais ». Naissance et affirmation de la Réforme Nouvelle Clio PUF 1991 413 p et Le Catholicisme entre  Luther et Voltaire Nouvelle Clio 374 p Les ouvrages du second deviennent une nécessité puisque la première édition de l’Institution  de la Religion Chrétienne a été publiée à Bâle par Thomas Platter et Baltasar Lasius [Ruch] en  1536. Il s’agit pour l’instant des trois volumes d’Emmanuel Le Roy Ladurie Le siècle des  Platter 1499‐1628 Tome 1 Le mendiant et le professeur Paris, Fayard, 1996‐ 528 p. notamment  pages 189‐194 Tome 2 Le Voyage de Thomas Platter 1595‐1599 Paris, Fayard, 2000‐ 704 p. Tome  3 L’Europe de Thomas Platter France 3 L Europe de Thomas Platter France, Angleterre, Pays Bas 1599  Angleterre  Pays Bas 1599‐1600 Paris 1600 Paris, Fayard, 2006  Fayard  2006‐638 p 638 p.  


Sceau du maire et  des jurés de  Noyon de 1359 « S. MAIORI[S] ET  S  MAIORI[S] ET  [JURA]TOR MUŇC    [NOVI]OMI

Armes de la ville  « d’argent à la  fasce de gueules » La ville emprunte  ses armes aux  anciens châtelains  les Thorotte


Brève histoire de Noyon   

51 av. J.C. Noyon devient cité gallo‐romaine après la conquête de la Gaule par Jules César. Noyon dans l’Itinéraire d’Antonin et sur la table de Peutinger (Wien). II‐III siècle Création de la première enceinte.

 

530‐558 Saint Médard transfert le siège de l’évêché de Vermand à Noyon (531) et y ajoute celui de  Tournai (532)  Les deux évêchés seront réunis jusqu’en 1146 Tournai (532). Les deux évêchés seront réunis jusqu en 1146. 640‐659 Saint Eloi.

   

768 844‐859 844 859 890‐935 987

  

1108 Noyon obtient de l’évêque Baudry une des premières chartes communales. 1145‐1220 Construction de la Cathédrale. 1293 Incendie de la ville.

1352‐1362 Etienne Aubert, évêque de Noyon et de Clermont‐Ferrand devient pape sous le nom  d’I d’Innocent VI. t VI

 

1475‐1566 Charles de Bovelles, savant humaniste. 1485‐1525 Construction de l’hôtel de Ville.

    

1506 Construction de la Bibliothèque du Chapitre contemporaine de celle de Citeaux. 1509 Naissance de Jean Calvin. 13/04/1516 Signature du Traité de Noyon entre François 1er et Charles Quint. 1552 et 1557 Noyon ville prise par les Impériaux. 55 557 y p p p 1591 et 1595 Prise de Noyon par Henri IV.

Couronnement de Charlemagne comme roi d’Austrasie, d’Aquitaine et de Neustrie. Raids normands. La ville et la deuxième cathédrale sont incendiées. Nouveaux raids normands qui échouent devant la nouvelle enceinte.  Couronnement de Hugues Capet.


Brève histoire de Noyon (fin) 

1592‐1660

Jacques Sarrazin, sculpteur de Louis XIII et de Louis XIV.

1627‐1703

1622

1661‐1701

Philippe Innocent Le Masson, ministre général des Chartreux et concepteur de  l’actuelle Grande Chartreuse. Jacques Levasseur, premier historien de Noyon avec « Les Annales de l’église  cathédrale  de Noyon... » Paris, 1633. Episcopat de François de Clermont‐Tonnerre, académicien.

1770‐1771

1790

28/12/1804

 

1845 av. 1848

1914‐1918 8

1939

1952 95

1987

2006

Elévation de la troisième Fontaine de la Place de l’hôtel de Ville grâce à la  g libéralité de Charles de Broglie. Fermeture de la Cathédrale et suppression de l’évêché. Décès à Londres de Louis‐André de Grimaldi, dernier évêque‐comte de Noyon  pair de France. Ludovic Vitet « Monographie de l’église Notre Dame de Noyon » Paris, 1845. Classement de la Cathédrale et de ses dépendances comme Monument  Historique. Noyon dans le conflit : ville de garnison allemande (août 1914‐mars 1917),  N  d  l   flit    ill  d   i   ll d  ( ût    )  incendiée (mars 1918), martyre (95% des habitations sont détruites). Charles Seymour « Notre Dame of Noyon in the Twelfth Century ». New Haven,  1939. Retour des Reliques de Saint Médard, saint Eloi, sainte Godeberthe et saint  q , , G Mummolin. Martine Plouvier et alii « La Ville de Noyon » ouvrage collectif. Amiens, 1987 Christophe Batard et Nicolas Petit et alii La bibliothèque du chapitre. Ville de  Noyon 2006. N  

Jean Calvin le Noyonnais  

Jean Calvin le Noyonnais

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you