Issuu on Google+

Nova-Flore ĂŠcologie urbaine


Nous avons créé la société Nova-Flore en janvier 2003 pour promouvoir l’utilisation des prairies fleuries dans les collectivités. Les mélanges de fleurs champêtres étaient très peu utilisés à cette époque et leurs nombreux avantages insuffisamment mis en avant pour que les prairies fleuries apparaissent comme une technique alternative au fleurissement traditionnel. Notre volonté était de proposer une solution très économique pour apporter du fleurissement là où les services techniques n’avaient pas forcément les moyens humains et financiers d’intervenir : zones périurbaines, lotissements, cités, ZI, ZAC… Notre présence sur le terrain et l’expérience acquise au contact des professionnels nous ont permis de devenir le leader naturel des techniques alternatives de fleurissement. Le champ d’intervention de notre société s’est démultiplié pour proposer aujourd’hui des réponses spécifiques à chaque utilisateur. Fleurissement champêtre, réinsertion de sauvage, végétalisation des bords de route ou mise au point de mélanges pour la lutte biologique intégrée, nous sommes plus que jamais convaincus que le végétal est une réponse aux nouvelles problématiques des espaces verts.

Du MéLANGE DE FLEuRS À L’éCoLoGIE uRBAINE

3


histoire 2003 > 2010 importance des hommes 2003  > C  réation de la société >  Distribution de mélanges de fleurs classiques 2004  > P  roduction intégrale des mélanges >  Création et développement d’une gamme spécifique pour les collectivités >  Siège social en Maine-et-Loire 2005  > C  réation d’une gamme spécifique pour l’agriculture >  Premiers contrats de production semences 2006  > Intensification des productions de semences en France >  Recherche & Développement des mélanges auxiliaires de culture 2007  > D  émarrage de l’activité à l’international : Italie et Espagne >  Développement des alternatives sur sols stabilisés >  Adhérent Végépolys 2008  > C  réation d’une gamme spécifique pour le grand public >  Développement de l’activité en Allemagne, Danemark, Belgique, Luxembourg >  Création d’une nouvelle unité de production 2009  > L  ancement officiel de la gamme grand public >  Prix du savoir-faire horticole français >  Prix de l’innovation éco-développement 2010   > D  éveloppement de l’activité au Québec et en Angleterre >  Partenariat avec Noé Conservation et Réseau Biodiversité pour les Abeilles >  Adhérent Plante & Cité

4

Le développement d’une société ne peut s’effectuer sans une équipe de qualité, des hommes et des femmes capables de relever des défis, avec pour seul objectif : la satisfaction du client. La forte saisonnalité des espaces verts nécessite de s’adapter aux contraintes techniques et aux besoins de nos partenaires. Évolution de l’activité (CA) et croissance de l’effectif (nombre de salariés) > > > > > > >

22 salariés - 2 cogérants 1 responsable des ventes 1 responsable approvisionnement-qualité 1 ingénieur environnement 1 responsable production 1 responsable marketing 13 agents sur le secteur GP

> > > >

2 000 m² de bâtiments 3 plateformes de recherche et développement 10 à 15 plateformes de démonstration annuelles régionalisées 80 tonnes aujourd’hui contre 1,7 tonne en 2003

121 000 €

290 000 €

1

3

2003

2004

500 000 €

4 2005

990 000 €

8 2006

€ 1 490 000 

12 2007

€ 1 915 000 

17 2008

3 300 000 

22 2009

5


CoNCEVoIR DES MéLANGES LES SECRETS DE CONCEPTION D’UN PRODUIT DE QUALITÉ Notre métier est de concevoir et développer des solutions de végétalisation en milieu naturel comme en milieu urbain. Au point de départ, la graine bien sûr qui, derrière de nombreuses représentations, souvent protectrices et nourricières, est l’élément vivant auquel nous sommes très attachés. Elément complexe et singulier, la graine est à l’origine de nombreuses familles de plantes qui appartiennent à la strate herbacée. > LES CRITÈRES DE CONCEPTION Pour concevoir des mélanges de qualité, une à trois années peuvent être nécessaires pour créer une nouvelle composition. un ensemble de critères doit être pris en considération : développement de la plante sélectionnée (nombre de graines par gramme, vitesse de germination…), les spécificités de la plante (annuelle, bisannuelle, période de semis), les spécificités de la floraison.

> DIFFÉRENCIER FLEURS SAUVAGES ET FLEURS HORTICOLES Au-delà de leurs frontières génétiques, fleurs horticoles et fleurs sauvages se différencient par leur nom, mais également par leurs conditions de mise à disposition. Il est impératif de définir le type de semences en fonction de la nature du projet : • Restauration ou végétalisation de milieux naturels. • Création ou implantation en milieu urbanisé. Le choix est d’autant plus stratégique que la mise à disposition d’espèces sauvages repose aujourd’hui sur deux modes d’approvisionnement : • La production d’espèces sauvages récoltées : certaines espèces sont facilement multipliables. La mise à disposition de volumes de semences est aisée sur ces espèces. • La collecte directe en milieux naturels : la collecte directe pose le problème de la pression engendrée sur l’environnement et par conséquent la baisse des populations d’une même espèce sur un site de récolte.

6

> LA PRODUCTION La production de fleurs horticoles est en partie réalisée en France, notamment en Anjou. Des contrats de production sont confiés à des agriculteurs locaux dont la mise en culture de semences de fleurs fait partie de leur savoir-faire. Dans les années à venir, nous souhaitons intensifier ces productions locales qui nous permettent aujourd’hui d’assurer une qualité de semences et un suivi de production plus importants. un dispositif de traçabilité intégrale des lots de production et des origines de semences est en place. Nous travaillons actuellement à renforcer nos liens avec l’ensemble des techniciens français et européens pour garantir la qualité des semences fournies. Les fleurs sauvages et la production La production et la mise à disposition de fleurs sauvages bénéficieront de ces procédures grâce à un suivi sur site et un contrôle accru de l’origine des semences. Nous nous attachons dans nos recherches au bassin nord et centre européen auquel appartient la France. La zone méditerranéenne fait l’objet d’une approche plus spécifique et qui mérite une attention toute particulière. > L’EXPÉRIMENTATION 77 plateformes régionales Nous organisons chaque année une quinzaine de rencontres en région qui se déroulent sur nos plateformes de démonstration et d’expérimentation. Ces plateformes d’essai sont essentielles, car elles permettent, d’une part, de faire découvrir les produits du catalogue en situation et, d’autre part, d’apporter d’éventuelles corrections aux compositions des mélanges. Ce sont ces corrections qui garantissent l’amélioration continue de la qualité de nos prairies fleuries.

TESTER LES NOUVEAUTÉS

Les nouveaux concepts et les nouveautés sont testés sur trois sites d’expérimentations sur plus de 4 000 m² en rotation, au siège de Nova-Flore. Pour valider une composition, les modalités de tests produits sont répétées sur trois plateformes régionales. Par exemple, la nouvelle composition de tom-Pouce Classique a ainsi été testée à Beauvais, à Champigné et à Cenon avant d’être intégrée au catalogue.

ACCOMPAGNEMENT ET DÉFINITION DE LA STRATÉGIE ENVIRONNEMENTALE L’ensemble de ces mesures est indispensable pour assurer une qualité constante et irréprochable dans les produits. Cependant, notre mission va au-delà de la conception d’un mélange de fleurs. En effet, les techniques de végétalisation nécessitent d’intervenir en amont et en aval de l’opération de semis. Avec la prise de conscience environnementale et les conséquences du Grenelle de l’environnement, la place du végétal est à repenser, tout comme la gestion des espaces verts. C’est notre métier que de vous accompagner dans toutes les phases de votre projet : de la conception jusqu’au suivi sur site d’implantation.

7


uNE SPéCIALIté, DIFFéRENtS MARChéS : uNE RéPoNSE ADAPtéE LES PROFESSIONNELS DES ESPACES VERTS

Le segment professionnel est notre cœur de marché et nous y portons une attention toute particulière. Les problématiques auxquelles font face les professionnels des espaces verts sont variées et l’intégration des prairies fleuries dans le paysage urbain n’en est qu’à sa phase de développement. La gamme professionnelle est aujourd’hui la plus étoffée du marché et s’adresse à différents acteurs : collectivités, paysagistes, architectes-paysagistes. Ce segment est à l’origine des nouveaux concepts et des nouveaux produits sur lesquels nous travaillons chaque année. Ils tentent d’apporter des réponses systématiques aux contraintes rencontrées par les professionnels sur le terrain. Le catalogue professionnel est le fruit de relations et d’échanges forts avec les techniciens des espaces verts.

LE MONDE AGRICOLE

Notre sensibilité au secteur agricole et à ses problématiques est née de notre attachement aux exploitations agricoles familiales. Nous nous efforçons par ailleurs de conserver ce bon sens agricole qui nous guide dans nos décisions. Cette gamme spécifique de jachères fleuries s’adresse à un public professionnel très large : > Agriculteurs > Maraîchers > Pépiniéristes/horticulteurs > Cultures spécialisées Les mélanges de fleurs conçus pour l’agriculture se doivent de participer à une agriculture plus éco-responsable. Cette évolution ne peut s’envisager qu’en conciliant respect de l’intégrité du métier d’agriculteur et protection de l’environnement.

LE JARDINIER AMATEUR

Depuis 2008, nous proposons au grand public la même qualité de produits que les professionnels. En effet, nous avons développé une gamme complète et segmentée permettant de répondre aux différentes attentes des jardiniers, et de revaloriser la graine de fleur, produit duquel le grand public semble se désintéresser depuis une dizaine d’années. 8

La structure de la gamme tente d’apporter des solutions de fleurissement à chacun des jardiniers, de plus en plus sensibles aux préoccupations environnementales : > > > > >

Les Les Les Les Les

Amis du jardin pour le jardinier bio Fleurs de l’été et Les lutins pour le jardinier néophyte Spécifiques pour le jardinier averti mini-box pour les propriétaires de petit jardin jachères pour les propriétaires de grands jardins

L’OUVERTURE À L’INTERNATIONAL Depuis 2007, la part des exportations dans notre chiffre d’affaires ne cesse de progresser. Le marché export se développe en direction des pays qui partagent la même sensibilité aux problématiques environnementales et qui apprécient notre expertise dans les techniques alternatives de fleurissement : Italie, Espagne, Allemagne, Belgique, Luxembourg, Angleterre, Danemark, Québec En réponse aux attentes de l’export, l’entreprise va accueillir de nouvelles compétences pour structurer le service.

9


APPRoChE CuLtuRELLE DE L’ENtREPRISE INNOVATION & INVESTISSEMENT

Nos gammes de produits et nos compétences sont nées de productifs échanges clients/fournisseurs, et, alimenter ces échanges nous semble primordial pour ne pas s’éloigner des réalités du terrain. Les concepts « d’acceptation de la flore spontanée » et les mélanges « auxiliaires de cultures », dans une logique de diminution des produits phytosanitaires, sont deux innovations fortes en réponse à des sollicitations directes. L’élaboration de ces produits-concepts est longue et coûteuse mais il nous semble indispensable de soutenir ces actions. Positionner la relation client au cœur de l’entreprise est un vœu pieux s’il n’est pas accompagné d’une réelle politique d’investissement et d’innovation. Il nous faut répondre avec exactitude aux besoins des clients. C’est la raison pour laquelle nous gardons aujourd’hui des systèmes de production très souples permettant de gérer un mélange spécifique pour de très petites quantités, de l’ordre du kilo. Dans le même temps, nous investissons continuellement dans du matériel de précision permettant de garantir une production industrielle de mélanges de très grande qualité.

18 pesées pour 1 conditionnement, la garantie d’un mélange haut de gamme unique sur le marché, une peseuse à tête multiple relié à un processeur électronique vient d’être mise en service. Dirigée par un écran tactile, cette ligne de pesageensachage garantit une pesée de très grande précision et une capacité de production dépassant les 15 000 sacs/jour. Ces investissements sont indispensables pour maintenir le niveau de qualité à l’origine de la notoriété de l’entreprise.

10

RECHERCHE & DÉVELOPPEMENT

Le développement de nouveaux produits doit être approuvé par les professionnels et les utilisateurs. Ainsi, avons-nous fait le choix d’implanter ces produits directement en milieu urbain. Ce positionnement permet aux professionnels, tout comme aux citoyens, de valider les intérêts techniques pour les premiers et les intérêts esthétiques pour les seconds.

Pour tester nos nouveaux concepts de végétalisation sur sols stabilisés, sur les trottoirs et autres sols gravillonnés, des essais ont été réalisés, cette année, sur la ville de Quetigny (dans la région Bourgogne). une double approche est ainsi menée : > Valider la capacité technique du produit à s’implanter > Valider l’acceptation et l’adhésion du public à ces nouvelles pratiques (approche psychosociologique des espaces verts).

Par ailleurs, nous poursuivons les études et les recensements de données sur les interactions fleurs/insectes. De nombreux partenariats sont en cours ou se dessinent pour collecter des données scientifiques, quantitatives et qualitatives, et ainsi améliorer les approches de la Lutte Biologique Intégrée. Cependant, les recherches scientifiques sur la biodiversité sont encore trop peu nombreuses et, en tant que structure privée, nous nous devons d’accompagner ces travaux de recherche. C’est pourquoi notre participation au Projet Biodiversité en Saumur-Champigny a semblé évidente. Le projet, complexe et ambitieux, vise à évaluer puis améliorer la biodiversité du territoire grâce à une combinaison de pratiques en faveur de l’environnement. En relation avec les enseignants chercheurs de l’Agrocampus ouest et de l’Enita, cette étude associe producteurs privés, syndicats, chercheurs et partenaires privés. Insertion de fleurs, fauches tardives, plantation de haies d’essences locales… toutes ces pistes nécessitent une forte mobilisation et l’implication du plus grand nombre.

11


MANAGEMENt ENVIRoNNEMENtAL CoNCILIER éCoNoMIE & éCoLoGIE Le développement d’une jeune entreprise implique une prise de décision rapide en termes d’investissements et de choix des partenaires. Conscients de l’impact environnemental que peut générer notre activité économique, bien qu’essentiellement axée sur la promotion de techniques alternatives, il nous paraît indispensable d’anticiper ou/et corriger ces incidences. LE CHOIX DES CONSOMMABLES

Le choix a été fait de n’utiliser que des matières recyclées pour les consommables de bureau et les matériaux nécessaires à la création de nos documents internes. De même, pour limiter l’utilisation de papier, sont mis en place les impressions recto verso et le recyclage des erreurs d’impression pour les fax ou le scan des documents. Concernant la communication externe, nous privilégions des solutions d’impression avec encres végétales et papiers certifiés PEFC issus de forêts gérées durablement.

L’AMÉNAGEMENT DE LA STRUCTURE

La création du nouveau siège social en 2007, dont l’agrandissement est prévu pour les années à venir, a été pensée pour diminuer l’impact écologique de l’infrastructure. Ainsi les surfaces goudronnées ont-elles été diminuées au maximum. L’intégralité des surfaces imperméables est reliée à un système de récupération des eaux pour être redirigées vers un bassin de récupération spécialement conçu à cet effet. Nous disposons ainsi d’une réserve d’eau nécessaire à l’entretien de nos plateformes d’expérimentations.

L’ENTRETIEN ET LA GESTION DES DÉCHETS

Nos équipes sont sensibilisées à la diminution de l’entretien par le semis de fleurs, comme aux abords du bassin de rétention, qui réduit les interventions à une fauche par an. La gestion des déchets est également une problématique que notre équipe s’est chargée de résoudre. un tri sélectif est donc en place pour l’ensemble des déchets de l’entreprise.

BILAN CARBONE DE L’ENTREPRISE

Aujourd’hui, rien n’oblige une entreprise de moins de 560 salariés à effectuer son bilan carbone (engagement n° 51 du projet de loi Grenelle 1). Cependant, nous sommes intimement convaincus que le bilan carbone et la comptabilisation des gaz à effet de serre (GES) émis dans le cadre de notre activité mais aussi par le choix de nos partenaires, sont nécessaires pour assurer le développement de l’entreprise et entreprendre des actions compensatrices en faveur de la biodiversité. L’ensemble des flux de la société est pris en compte. Matières premières, fournitures, consommables, emballage… toutes les étapes de la production à la destruction du produit par l’utilisateur final (fin de cycle) sont cartographiées pour mesurer l’émission de GES. Les premières mesures compensatrices porteront sur les économies d’énergies, un plan de réduction des émissions et le développement de produits par éco-conception.

12

13


uN outIL DE tRAVAIL EN LIGNE

www.novaflore.com DU CONTENU DES PHOTOS > Itinéraire technique en ligne : de la préparation du sol à l’entretien de la prairie. > Dossiers thématiques : Stratégie de fleurissement, Gestion différenciée... > Infos techniques : sur les produits et les espèces pures. > + de photographies de toutes nos réalisations.

DES SERVICES ESPACE PRO Créez votre compte personnel sur l’espace pro et accédez à tous nos services. > Catalogues : Consultation en ligne > Alertes semis : en fonction des conditions météo, nous vous informons des meilleurs moments pour faire vos semis de prairies. > Invitations sur les plateformes d’essai > Informations sur les salons pro > Newsletter.

14


ZA des Fontaines - rue du Puits - 49 330 Champigné Tél. 02 41 22 10 55 - Fax. 02 41 39 48 74

Création catalogue : www.atribu.fr

www.novaflore.com


Brochure société Nova-Flore