Page 1

Les Communautés de communes du Pays du Cheylard et des Boutières

se dévoile et s’affirme ! esse

de pr ossier

d CONTACTS PRESSE Communauté de communes du Pays du Cheylard Carine Faure

Communauté de communes des Boutières Fabien Ravier

Place de l’Hôtel-de-Ville 07160 Le Cheylard

07310 Saint-Martin-de-Valamas

Tél. 04 75 29 91 26

cdc-boutieres@orange.fr

c.faure@paysducheylard.fr

Tél. 04 75 64 80 97

cœur d’excellence, esprit créatif


Préserver les savoir-faire pour fonder un développement moderne économique et touristique Le territoire est plus qu’un vecteur d’enracinement et d’identité, plus qu’un pourvoyeur de services, il est également un tremplin vers l’avenir pour l’ensemble des acteurs qui y vivent et s’y développent. Ce vendredi 12 février marque

Les deux communautés de communes souhaitent la reconnaissance et la valorisation des savoir-faire, de l’excellence et de la création du bijou sous toutes ses facettes, mais également de tout le savoirfaire : • Pour l’industrie et l’artisanat, il s’agit d’un nouveau départ de développement économique et des vecteurs de communication.

l’acte fondateur de La Vallée du Bijou…

• Pour les élus, un même développement économique, créateur de richesse et de notoriété, associant l’innovation des décideurs économiques et des élus.

Un pôle d’excellence en devenir et en construction, qui dévoile dès à présent ses premiers atouts, ses premiers bénéfices…

• Pour les décideurs économiques et politiques, c’est le défi de demain et l’appropriation commune de l’excellence, de la création, de la notoriété, dans un contexte de mutation, de choix technologique de communication… et, in fine, le rayonnement partagé. • Pour le grand public, cela se traduit dès aujourd’hui par :  Une signature et une image fortes et valorisantes (identité visuelle, charte graphique, signalétique…). Une approche stratégique, un rayonnement de territoires : - Des rendez-vous événementiels réguliers comme la SaintValentin, la Fête des Mères, le Festival du Bijou, la Fête de la Science, Noël, des animations estivales, des rendezvous culturels. - Une Maison du Bijou autour de lieux dédiés à l’univers du bijou (exposition-vente, fabrication, scénographie, espace muséal, ateliers et espaces de formation…). - Une irrigation dans tout le territoire des Boutières. - Une découverte des savoir-faire par le biais de la Maison du Bijou et des ateliers des artisans et industriels bijoutiers (circuits découvertes et balades…). - Une complémentarité logique avec L’Arche des Métiers, les offices de tourisme, le CDT, le CRT et les autres réseaux. - Une déclinaison à l’unisson sur toutes les richesses des deux pays. “Des bijoux dans les écrins” : les paysages, les sentiers et itinéraires, la gastronomie (restaurants, auberges et tables d’hôtes), les incontournables du patrimoine naturel (mont Gerbier-de-Jonc, mont Mézenc, les randonnées, le Chemin des Cinq Sens -sentier d’art in situ-, les “Chemins oubliés” des Boutières…). - Une aventure familiale et/ou entre amis. L’opportunité de se ressourcer, de puiser une nouvelle énergie de plaisir et de bonheur, du bijou jusqu’au tourisme.


Un territoire

autonome et solidaire

Une mission,

valoriser les savoir-faire

Le territoire des Boutières entend rester

Jusqu’à présent, le développement économique des

un territoire leader qui soit à la fois autonome, bien

territoires était relativement endogène et linéaire.

qu’à proximité des grands centres urbains,

Aujourd’hui, le développement économique

et qui rayonne par ses différents atouts

est “ouverture” avec le poids accru

(industriels, touristiques, culturels, scientifiques…)

de l’internationalisation des échanges

sur l’ensemble du département,

et “rupture” avec des soubresauts économiques

sur Valence Drôme Ardèche Centre (Valdac),

violents et des cycles accélérés.

sur Rhône-Alpes, mais aussi à l’international, grâce à sa communication propre et à celle des industries locales déployant leur activité sur les cinq continents.

La Communauté de communes du Pays du Cheylard (14 communes et près de 7 000 hab.) et la Communauté de communes des Boutières (11 communes et près de 3 500 hab.) intègrent cette nouvelle donne et se fixent pour objectif le développement de la richesse économique et touristique.

C’est dans ce contexte que les communautés de communes donnent la priorité à la valorisation du patrimoine “Bijou” et sa fabrication dans la vallée. Celles-ci ont défini et validé un plan d’actions commun pour donner naissance, à compter de ce jour, à La Vallée du Bijou. Ce programme d’actions vise quatre objectifs : • Construire des produits touristiques. • Développer les manifestations et animations sur la thématique du bijou. • Favoriser l’installation de nouveaux fabricants bijoutiers et de créateurs sur le territoire. • Communiquer sur l’identité “La Vallée du Bijou”, sur l’ensemble des opérations conduites et sur les partenaires actifs. Le projet de La Vallée du Bijou se doit d’agir comme une véritable locomotive dans le développement d’une identité forte, propre aux Boutières. Il rayonnera ainsi sur le patrimoine économique, naturel et culturel au bénéfice de l’ensemble des territoires des deux communautés de communes.

Les deux communautés de communes pensaient depuis longtemps qu’avec tous les atouts touristiques (paysages, randonnées, Raid VTT, patrimoine, L’Arche des Métiers - Centre de Culture Scientifique Technique et Industrielle de l’Ardèche, L’École du Vent…), il était important de mettre en avant un patrimoine connu et reconnu, le bijou, qui sur le territoire connaît la plus forte concentration de France. Le Pays porte ainsi la notion de “continuum technique” qui associe l’apprentissage des techniques passées à l’imagination des techniques nouvelles mettant en œuvre une politique d’intervention moderne des communautés vis-à-vis des décideurs économiques et de la population dans son ensemble. La question de la transmission des savoirs industriels a été le fondement de cette action d’aménageur. Elle a été organisée en direction de deux cibles : l’industrie et la population. Et c’est toujours à partir de ces deux piliers que les communautés déclinent aujourd’hui leurs actions culturelles, sociales et environnementales (touristiques, économiques…) afin de créer un bassin de vie équilibré, cohérent, dynamique et au fait des grands enjeux de ce XXIe siècle pour trouver les moyens de sa permanence.


Une vocation,

soutenir l’innovation Des outils et des infrastructures ont été mis en place pour transmettre les savoirs industriels d’un tissu économique ancien et nourrir l’innovation et l’inventivité au cœur de la culture industrielle du territoire.

– www.agence-nouvelr.fr – © CCPC, PNR Monts Ardèche/Y. Vérilhac, H. Argence/Fotolia – Février 10

• Un lycée de proximité d’enseignement général et sa filière Sciences et Technologies Industrielles (STI), réservoir des cerveaux de demain. • L’Arche des Métiers, Centre de Culture Scientifique Technique et Industrielle de l’Ardèche (CCSTI), créateur de sens entre attachement et identité ouverte et carrefour entre les mondes du travail, des techniques, de l’école et de la culture. • L’École du Vent : ce n’est pas tout à fait une école, pas tout à fait un musée… c’est un site à tous vents, poétique, ludique et instructif. • La maîtrise foncière et l’organisation des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC). • Le suivi attentif et l’incitation à la création d’emplois du tertiaire (réflexion sur le monde de la santé, intégration des nouvelles définitions du développement durable, des pistes de développement économique différentes comme le tourisme, l’agriculture, l’artisanat…). Pour cela, les communautés de communes doivent, tout à la fois être un outil de formalisation du projet de territoire, remplir une fonction de chef de projet dans le cadre de la concertation avec les acteurs locaux et être un outil d’organisation de la réflexion et de l’action économique. Les communautés de communes sont ainsi le ciment de la cohésion sociale et s’adaptent avec réactivité aux nouvelles exigences économiques. La Vallée du Bijou en est le témoignage.

Pour tous renseignements concernant cette opération et sur le projet La Vallée du Bijou :

Communauté de communes du Pays du Cheylard

Communauté de communes des Boutières

Carine Faure

Fabien Ravier

Place de l’Hôtel-de-Ville 07160 Le Cheylard

07310 St-Martin-de-Valamas

Tél. 04 75 29 91 26

cdc-boutieres@orange.fr

c.faure@paysducheylard.fr

Tél. 04 75 64 80 97

La Vallée du Bijou-Dossier de presse  

La Vallée du Bijou-Dossier de presse

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you