Issuu on Google+

H abiter Supplément printemps 2011

Ecrin de mélèze Prim’vert

Le salon du printemps et de l’habitat.

Intérieur et déco  Les bons plans cuisine.  Décoration à la chaux.

Ne peut être vendu séparément


La technique de chauffage au mazout à condensation, une nouvelle génération de chauffage

Photo: UP

Un chauffage au mazout moderne économise beaucoup d’énergie

Maison non isolée Chaudière ancienne Consommation annuelle: 22 l/m2

Maison non isolée / Nouvelle chaudière à condensation Consommation annuelle: 15 l/m2

Maison isolée / Nouvelle chaudière à condensation Consommation annuelle: 7 l/m2

Maison isolée / Nouvelle chaudière à condensation, installation solaire Consommation annuelle: 5 l/m2

Il n’est pas obligatoire de changer d’agent énergétique pour préserver l’environnement. En effet, une bonne isolation de l’immeuble et un chauffage au mazout appliquant la technique à condensation, combiné à une installation solaire thermique, constituent une solution optimale (en se référant aux besoins de chauffage annuels d’une maison typique).

Son efficacité est exceptionnelle, elle consomme peu et respecte l’environnement. Indubitablement, la technique de chauffage à condensation incarne la nouvelle génération de chauffage des bâtiments. Comparativement à la technique de chauffage à basse température, elle présente des valeurs nettement meilleures dans le refroidissement des gaz de combustion. En effet, elle réutilise la chaleur de la condensation de l’eau résiduelle qui s’y trouve. Il en résulte un gain additionnel d’énergie de 10%, la condensation directe générant 6% et la réduction supplémentaire de la température des gaz de combustion 4%. De la sorte, celui qui utilise cette nouvelle génération de chauffage à condensation économise de l’argent, du combustible fossile et préserve l’environnement.

V

oilà pourquoi la plupart des cantons ont édicté des prescriptions n’autorisant plus que les chauffages appliquant la technique à condensation dans les nouveaux bâtiments ou lors d’assainissement de chauffage. La durée de vie d’un chauffage au mazout varie de 15 à 20 ans, suivant l’intensité de son utilisation. Etant donné que les anciens chauffages au mazout sont particulièrement robustes et fiables, il existe en Suisse des appareils encore en fonction qui sont beaucoup plus vieux que 20 ans. L’assainissement d’une installation de ce genre – ce qui est appro-

prié sur les plans économique et environnemental – entraîne une économie d’énergie jusqu’à 35%. Les économies s’avèrent encore plus importantes si l’on investit dans l’amélioration énergétique des bâtiments. Ainsi, par exemple, la pose de nouvelles fenêtres permet d’économiser jusqu’à 20% d’énergie. De même, une isolation des façades ou encore des galetas et du toit peuvent entraîner chacun une réduction supplémentaire de 10 à 25% de consommation énergétique, suivant le type et le caractère du bâtiment. Le plus souvent, pour réaliser des économies, il convient de remplacer le chauffage au mazout existant par une chaudière moderne à condensation fonctionnant également au mazout, plutôt que d’assainir l’enveloppe du bâtiment et de passer à un autre mode de chauffage plus coûteux. Le chauffage à condensation au mazout s’avère en effet nettement meilleur marché qu’une pompe à chaleur avec sonde géothermique. Les économies réalisées de la sorte permettront, par exemple, de rénover les fenêtres. Ces mesures peuvent entraîner des diminutions significatives de la consommation de mazout par mètre carré de surface chauffée. Exprimé en chiffres, après rénovation, cela peut se réduire à environ 7 litres par mètre carré et par année au lieu de 22 litres. Si l’on combine toutes les mesures d’as-

sainissement avec un appoint solaire thermique, on arrive à une consommation annuelle de 5 litres par mètre carré seulement. Un chauffage au mazout moderne fonctionne d’une manière économique, respectueuse de l’environnement et fiable. Il s’adapte à toutes les sortes de bâtiments et peut être combiné sans difficulté avec des systèmes d’énergies renouvelables tels que les capteurs solaires. Par ailleurs, le mazout garantit un approvisionnement en énergie bien plus sûr que les autres agents énergétiques, ne serait-ce que grâce à la réserve qui est stockée dans la citerne du bâtiment. Pour des conseils gratuits, contactez notre bureau régional.

Jean-Pierre Castella Centre Information Mazout Suisse romande Téléphone 0800 84 80 84 info@petrole.ch

www.mazout.ch


Défi relevé avec brio

A.-N. POT

Salins: avec le soleil dans le dos, entre zone industrielle et route fréquentée, le terrain à bâtir avait peu d’atouts. L’architecte Olivier Cheseaux a relevé le défi avec succès : une vue splendide, la lumière qui tombe du ciel et une superbe maison en terrasses.

Beaux jours et créativité JEAN BONNARD RESPONSABLE DES MAGAZINES

Avec les beaux jours «Habiter» se penche sur un rêve de gosse: la cabane de jardin. Le papa bricoleur la construit ou alors c’est l’option en kit. Le CERM à Martigny lance sa nouvelle Foire Prim’vert: 150 exposants sur 15 000 m2 répartis en 7 secteurs dont l’habitat, les espaces extérieurs et la mobilité douce (vélos et quad électriques) etc. Chapitre «architectes de talent»: Patrick Devanthéry ressuscite des mazots promis à la ruine et habille avec un égal bonheur le cube de béton de l’opéra de Lausanne d’une peau de pixels miroitants où la ville se réfléchit. A Salins, Olivier Cheseaux sublime un terrain qui avait tout pour décourager le plus fertile des concepteurs. Chapeau à ces créateurs tirant le meilleur parti du sol et du bâti existant. Au rayon meuble, le cuir indémodable et vivant revient en force et nous vous proposons une série d’objets et décorations tendances. Pour les 100 ans de la Fédération suisse des aveugles,«Habiter»sepenchesurlessolutionstechniquesfacilitant le quotidien des malvoyants. Sedunum Nostrum fête ses 40 ans avec un président-archéologue doublement intéressé par le patrimoine sédunois. Coup de projecteur sur Billy, la plus célèbre bibliothèque du monde qui a fait le bonheur de millions d’amateurs et de ses créateurs,fondateursd’IKEA.Ellefêteses30ansavec41 millions de pièces vendues! Bonne lecture

Mais encore... 50-55 Ma cabane au jardin 56-59 Domotique pour aveugles 60-62 Iphone: quoi de neuf ?

THOMAS JANTSCHER

7 – 13

5

Sommaire

22

Habiter

Tendances

 Cuisines de rêve  Un fauteuil pour deux

14 – 27

Architectes de talent  Mazot de luxe  Entre la Tour et l’Opéra  Lumière tombée du ciel

28 – 30 Billy, le Kit

31 – 39

Prim’vert: le salon du printemps

40 – 45

Intérieur et déco  Retour de la chaux  Indémodable, le cuir

46 – 49

Sedunum Nostrum a 40 ans IMPRESSION Centre d’Impression des Ronquoz S.A., CIR Sion. | PUBLICITÉ Publicitas S.A., Sion. ÉDITEUR Editions Le Nouvelliste S.A., Sion. | TIRAGE 45 000 exemplaires TEXTES Joëlle Anzévui, Catherine Killé, Sophie Dorsaz, Véronique Ribordy, David Vaquin, Charles Méroz et Jean Bonnard. PHOTOS C. Hofmann, F. Mamin. GRAPHISME ET RÉALISATION P. Claivaz, R. Bailo PHOTO PREMIÈRE PAGE Fausto Pluchinotta


Habiter

®

AllStar AS1

7

Disponible dès à présent chez votre concessionnaire EgoKiefer.

bon plan

Le

CUISINE | Sollicité depuis que les îlots se démocratisent, le plan de travail nécessite des matériaux plus résistants et esthétiques. Comment choisir le bon ?

Protection du climat comprise. Vos spécialistes: Henzen & Cie · 1896 Vouvry · Tél. 024 481 36 22

Fauchère SA · 1967 Bramois · Tél 027 203 12 12

Menuiserie Artisanale Monte SA · 1896 Vouvry · Tél. 024 481 34 85

Menuiserie Tous Bois · 3960 Sierre · Tél. 027 455 17 50

Roccabois SA · 1906 Charrat · Tél. 027 746 20 20 Carruzzo & Cie SA · 1955 Chamoson · Tél. 027 306 35 13

Conseiler à la clientèle: EgoKiefer SA · Monsieur Grégoire Vannay · 1844 Villeneuve - Tél. 021 967 08 00

Light Art by Gerry Hofstetter ©

LE VERRE, NOUVELLE STAR Ses possibilités de coloris et son esthétisme le place au sommet des cuisinescontemporaines.Iloffreune brillance incomparable et reste stable dans le temps. Son atout majeur réside dans son imperméabilité aux taches. En plan de travail, le verre utilisé est du verre trempé chauffé à 600°C puis refroidi pour lui conférer une plus grande résistance.

L’INOX, PASSE PARTOUT Hygiénique, il est le roi pour s’assembler aux autres matériaux. Il se façonne sans joints apparents pour accueillir un évier, garantissant une parfaite étanchéité et la robinetterie qui semble incorporer au plan, reflet des cuisines des professionnels. Utilisé en plan de travail, la tâche se complique quelque peu. Il nécessite un entretien fastidieux dû à sa sensibilité aux traces de doigts ou d’eau ainsi qu’aux rayures. Brillant au dé-

but, il faut accepter qu’il se patine avec le temps.

LE STRATIFIÉ, INIMITABLE Pas un décor ne lui résiste grâce à sa capacité d’adaptation. Avec une palette de teintes, de formes, de finitions infinies et un prix des plus attractifs, il est sans conteste le chouchou des français. Cependant, il ne tolère une température supérieure à 180°C, au risque de provoquer un choc thermique pouvant le déformer et le cloquer. A bannir également, les abrasifs qui attaquent la surface. Renseignez-vous lors de l’achat, puisque certains décors sont plus sensibles aux rayures.

LE BOIS, UN CACHET INTEMPOREL Le bois massif s’intègre dans tous les styles avec un éventail d’essence important pour des esthéti-

ques variées. Son aspect doux et soyeuxenfaitunmatériaunoble,raffinéetnaturel.Avecletemps,ilsepatine et prend des teintes plus foncées pour les bois clairs et inversement pour les essences plus sombres. Ce n’est en aucun un défaut maisletémoindesoncharmelégendaire.

LES MATÉRIAUX DE SYNTHÈSE, UNE ÉVOLUTION Sans aucun doute, les pierres de synthèse ont une longueur d’avance. Très souples, certaines prennent des formes les plus diverses, d’autres acquièrent une dureté sans précédent. Tous les fabricants ontleurrecettemiracle,parmilaplus connue, le Corian®.Très malléable, il estparfaitpourdelongsplansdetravail puisqu’il est dispensé de joints d’assemblage. PC

Le triangle fonctionnel

Ce principe est utilisé pour tous les types de cuisine sauf celle en ligne droite dont l’aménagement ne le permet pas. Il s’agit de disposer la cuisinière, l’évier et le réfrigérateur pour former un triangle, de façon à ce qu’ils ne soient pas trop près les uns des autres. Les lignes imaginaires qui relient ces trois points ne doivent pas être employées à d’autres fonctions et leur longueur doit totaliser au minimum 3,6 m et au maximum 7 m. Cette règle permet de maximiser l’efficacité de l’espace. >>>


Retrouvez notre ESPACE MAGAZINE sur http://mags.lenouvelliste.ch Articles, infos et le supplément COMPLET et GRATUIT au téléchargement !


2011 - Supplement - Habiter 1