Issuu on Google+

CHIFFRES CLÉS 2012 DU TOURISME NORMAND NORMANDIE I ÉCOUTE I CLIENTÈLES

ÉDITION 2013

Investissements Offre

Fréquentation

Lieux de visite

Hébergements Sites

Marchés

Offre

Emplois Clientèles


En mettant à votre disposition sa brochure des Chiffres clés 2012 du tourisme normand, le Comité Régional de Tourisme de Normandie vous propose des repères indispensables pour bien appréhender l’économie touristique régionale : données structurelles, tendances en cours, positionnement au niveau national. Dans ce document, vous découvrirez, traités de façon synthétique, les données sur l’offre en hébergement, les chiffres de fréquentation dans les hébergements, dans les lieux de visite et par clientèle, ainsi que les principaux indicateurs décrivant le poids de l’économie touristique normande. Vous trouverez, par ailleurs et pour la première fois dans cette édition, les résultats d’une étude complémentaire à celle réalisée en 2011 sur les emplois salariés liés au tourisme. Ces nouvelles données permettent de dresser le profil des salariés occupant un emploi dans les activités hautement touristiques : âge, conditions d’emploi, mobilités géographique et professionnelle… Tous les chiffres présentés ici, ainsi que des données plus détaillées, sont également disponibles sur le site dédié à la Communauté touristique normande www.pro-normandie-tourisme.com dans la rubrique Normandie Ecoute Clientèles. Que tous ceux qui nous ont aidés à rassembler ces données en soient remerciés, notamment les Comités Départementaux du Tourisme du Calvados, de l’Eure, de la Manche, de l’Orne et de la Seine-Maritime, les Directions Régionales de l’Insee de Basse-Normandie et de Haute-Normandie, les relais départementaux des Gîtes de France.

SOMMAIRE 1. L’essentiel en 4 pages

3

2. L’offre en hébergement touristique

7

3. La fréquentation dans les hébergements marchands u La fréquentation dans l’hôtellerie u La fréquentation dans l’hôtellerie de plein air u La fréquentation dans les gîtes

10 12 14

4. Les clientèles française et étrangères u La clientèle française u Les clientèles étrangères

15 17

5. Les sites et lieux de visite

22

6. Les trafics transmanche et aérien, les croisières maritimes

24

7. Les emplois salariés liés au tourisme

26

8. Les investissements touristiques 28

2

9. L’audience des principaux sites Internet grand public du CRT, Facebook et YouTube

30

Lexique

30

Contacts

31


1. L’essentiel en 4 pages L’OFFRE EN HÉBERGEMENT TOURISTIQUE Sources : CDT / INSEE, RP 2009 / DGCIS, Mémento du Tourisme 2012

1,1 million de lits touristiques en Normandie.

9e région avec 5% de la capacité nationale

> R épartition de la capacité entre hébergements marchands

• 843 000 lits non marchands

et non marchands

dans 168 500 résidences secondaires Non marchands 77 %

• 256 000 lits marchands

Marchands 23 %

> C apacité par département, en nombre de lits 500 000

Les 3 départements littoraux sont les mieux dotés. Ils concentrent 80 % de la capacité régionale en hébergement touristique.

Lits marchands

400 000

Lits non marchands

300 000

Comptant plus de 400 000 lits, le Calvados totalise, à lui seul, 40 % de l’offre.

200 000 100 000 0

Calvados

Manche

Seine-Maritime

Eure

Orne

 ’hôtellerie de plein air : L le premier des hébergements marchands. Avec ses quelque 140 000 lits, l’hôtellerie de plein air offre 55 % de la capacité totale en hébergement marchand.

Hôtellerie de plein air

1,6% 0,3% 2,8% 3,4%

Hôtellerie Meublés classés et/ou labellisés

6,2%

Suit l’hôtellerie, disposant de 21 % des lits marchands.

9,8% 20,6%

> R épartition de la capacité en hébergement marchand, par type d’hébergement

55,2%

Résidences de tourisme Chambres d’hôtes labellisées Villages de vacances Auberges de jeunesse Autres hébergements collectifs

Voir p.7 : L’offre en hébergement touristique

3


LA FRÉQUENTATION La Normandie, 8e destination des Français. Source : TNS Sofres - DGCIS, Suivi de la demande touristique, 2012

• 11,7 millions de voyages

• Durée moyenne de séjour : 4,5 nuits

8e région avec 5,2 % des voyages des Français

-0,2 % par rapport à 2011 • 52,2 millions de nuitées

•5  e région pour les courts voyages

9e région avec 4,2 % des nuitées des Français

-0,1 % par rapport à 2011

10e région pour les longs voyages

Voir p.15 : La clientèle française

 rès de 11,5 millions de nuitées dans les hébergements marchands, toutes nationalités P confondues : -2,4 % par rapport à 2011. Sources : INSEE-DGCIS, enquêtes de fréquentation dans l’hôtellerie et l’hôtellerie de plein air / Gîtes de France, services de réservation départementaux

Arrivées dans les hébergements marchands

Nuitées dans les hébergements marchands

Normandie

Basse-Normandie

Haute-Normandie

5 602 703

3 514 461

2 088 242

11 490 422

7 585 623

3 904 799

> P rincipales clientèles dans les hébergements marchands, en nombre de nuitées (hôtellerie, hôtellerie de plein air et gîtes)

France

Évolution 2012/2011

Royaume-Uni

8 400 092 -1,8 %

791 330 -11,3 %

Pays-Bas

Belgique

628 661 -14,5 %

393 383 -2,4 %

Allemagne États-Unis Italie 330 270 -0,8 %

180 402 +6,6 %

yL’hôtellerie Évolution 2012/2011

• 4 662 769 arrivées

-2,2 %

• 7 471 280 nuitées

-0,9 %

• Taux d’occupation : 55,2 %

-1 point

• Durée moyenne de séjour : 1,6 nuit

Italie Allemagne 2 % 1 % Autres États-Unis 2 % 7% Belgique 3 % Royaume-Uni 6%

=

78 %

• 78 % de fréquentation française

> Répartition des nuitées dans l’hôtellerie, par nationalité 4

France

128 882 =


yL’hôtellerie de plein air Évolution 2012/2011

• 780 799 arrivées

-5,1 %

• 2 962 822 nuitées

-7,5 %

• Taux d’occupation : 31,4 %

Belgique Autres Allemagne 4% 5% 5% Royaume-Uni 11 %

-3,3 points

• Durée moyenne de séjour : 3,8 nuits

60 % 16 %

-0,1 nuit

• 60 % de fréquentation française

Pays-Bas

> Répartition des nuitées dans l’hôtellerie de plein air,

France

par nationalité

yLes gîtes Évolution 2012/2011

• 159 135 arrivées

+1,8 %

• 1 056 320 nuitées

+2,6 %

• Taux d’occupation : 46,8%

Royaume-Uni Allemagne 3% 4% Belgique 5% Pays-Bas 5 %

Autres 7%

+0,4 point

• Durée moyenne de séjour : 6,6 nuits

74 %

= France

• 74 % de fréquentation française

> Répartition des nuitées dans les gîtes, par nationalité Voir p.10 : La fréquentation dans les hébergements marchands

La fréquentation dans les sites et lieux de visite Sources : CDT / CRT

Le Top 10 des sites payants Site

Commune

1. Abbaye du Mont-Saint-Michel

Des données de fréquentation sont disponibles pour certains des sites gratuits de Normandie. Il s’agit soit d’estimations (e), soit de chiffres issus de compteurs (c).

Dépt

Visites

Mont-Saint-Michel

50

1 246 983

2. Maison et Jardins Claude Monet

Giverny

27

570 871

3. Tapisserie de Bayeux

Bayeux

14

373 096

4. Mémorial de Caen

Caen

14

364 400

- Pointe du Hoc (Cricqueville-en-Bessin) : 960 000 (e)

5. Musée du Débarquement

Arromanches-les-Bains

14

313 008

- Basilique Sainte-Thérèse (Lisieux) : 656 266 (c)

6. Parc zoologique Cerza

Hermival-les-Vaux

14

288 215

- Visitor Center du Cimetière militaire américain (Colleville-sur-mer) : 469 859 (c)

7. Cité de la Mer

Cherbourg

50

267 732

- Colline aux Oiseaux (Caen) : 360 209 (c)

8. Arromanches 360°

Arromanches-les-Bains

14

204 300

9. Festyland

Bretteville-sur-Odon

14

193 181

10. Musée Airborne

Sainte-Mère-Eglise

50

174 535

Le Top 10 de ces sites gratuits : - Mont-Saint-Michel : 2 200 000 visites (e) - Cimetière militaire américain (Colleville-sur-mer) : 1 413 516 (c)

- Eglise Jeanne d’Arc (Rouen) : 273 109 (c) - Jardin des Plantes (Caen) : 244 785 (c) - Chapelle du Carmel (Lisieux) : 131 254 (e) - Cimetière militaire allemand (La Cambe) : 125 000 (e)

Voir p.22 : Les sites et lieux de visite

5


L’ÉCONOMIE TOURISTIQUE Les emplois salariés liés au tourisme Source : INSEE, DADS 2009

• 45 100 emplois liés au tourisme en moyenne annuelle, représentant 4 % de l’ensemble des emplois salariés de Normandie.

7e région avec 4,3 % des emplois salariés liés au tourisme en France

> R épartition départementale des emplois salariés liés au tourisme

• Une hausse des effectifs de 2,3 % entre 2007 et 2009. • 56 960 emplois salariés liés au tourisme en moyenne sur juillet-août. • La restauration et l’hôtellerie, mobilisant respectivement 28 % et 19 % des effectifs, sont les principaux employeurs du secteur.

En moyenne annuelle

En moyenne juillet-août

15 840 14 570 7 340 5 230 2 940

20 450 17 370 10 110 6 140 3 710

Calvados Seine-Maritime Manche Eure Orne

Les emplois salariés dans les activités hautement touristiques Champ : 15 600 emplois (sur les 45 100 emplois salariés liés au tourisme) dans les 7 activités hautement touristiques (hôtellerie, autres hébergements touristiques, parcs d’attractions et casinos, gestion du patrimoine naturel et culturel, offices de tourisme, thermes et thalassothérapie, transports maritimes et côtiers)

En moyenne journalière, sur l’année : • 9 % d’emplois saisonniers d’été • 68 % de postes d’employés • 58 % de femmes • 53 % de salariés de moins de 36 ans • 34 % de contrats à temps partiel • 43 % de contrats de plus de 6 mois, 30 % de contrats de moins d’un mois • 10,3 € de salaire horaire net moyen Voir p.26 : Les emplois salariés liés au tourisme

Les investissements touristiques Source : JMP C pour Atout France et le CRT Normandie, Les investissements touristiques 2008-2010 en Normandie, 2011

> Répartition départementale des investissements 2008-2010 Investissements (millions €)

9e région avec 4,6 % des investissements touristiques en France

• 1 137 millions d’euros d’investissements sur la période 2008-2010.

Calvados Manche Seine-Maritime Eure Orne

485 285 176 103 89

> Répartition des investissements 2008-2010, par secteur • L’hébergement non marchand représente 56 % des montants investis. Voir p.28 : Les investissements touristiques

6

Résidences secondaires 56 %

Hébergement marchand 35 %

Equipements 9%


2. L’offre en hébergement touristique u La capacité des hébergements touristiques

5e

Sources : CDT / INSEE, RP 2009 / DGCIS, Mémento du Tourisme 2012

1,1 million de lits touristiques recensés.

9e

7e

6e 10e 4e

5 % de la capacité nationale en hébergement touristique

2e 1re

3

e

8e

• 843 000 lits non marchands (résidences secondaires) Non marchands 77 %

• 256 000 lits marchands

Marchands 23 %

> Répartition de la capacité entre hébergements marchands et non marchands Nombre de lits

40 % des lits touristiques se situent dans le Calvados.

400 000

14 %

La part des hébergements marchands dans l’offre totale des départements varie entre 13 % dans l’Orne et 29 % en Seine-Maritime.

200 000

40 %

100 000

11 %

25 %

Lits marchands Lits non marchands

9%

> Offre départementale

en hébergement touristique

% Part dans le total Normandie

Comité Régional de Tourisme de Normandie avec Cartes & Données - © Articque

L’hôtellerie de plein air offre plus de la moitié des lits marchands.

> Capacité par type d’hébergement et part dans le total des lits marchands Hôtellerie de plein air*

Hôtellerie

Meublés classés et/ou labellisés

Résidences de tourisme

Chambres d’hôtes labellisées

Villages de vacances

Auberges de jeunesse

Autres hébergements collectifs

Capacité (lits)

141 300

52 730

25 020

15 960

8 820

4 010

840

7 070

Part des lits marchands

55,2 %

20,6 %

9,8 %

6,2 %

3,4 %

1,6 %

0,3 %

2,8 %

Sources : CDT * campings, parcs résidentiels de loisirs, aires naturelles de camping, campings à la ferme / ruraux

3,8 % de la capacité nationale en hébergement marchand

10%

Villages de vacances, maisons familiales

Meublés classés

0% Résidences de tourisme / hôtelières

Source : DGCIS, Mémento du Tourisme 2012 * Au 1er janvier 2012

2%

Auberges de jeunesse, centres internationaux de séjour

par type d’hébergement marchand*

4%

Hôtels de tourisme

> Poids de la Normandie en France

6%

Campings classés

En revanche, elle accuse un déficit sur le plan des hébergements collectifs, villages de vacances en particulier.

8%

Chambres d'hôtes labellisées

Bien dotée en chambres d’hôtes, la Normandie se place au second rang des régions françaises pour ce type d’hébergement.

7


yL’hôtellerie de plein air : 141 300 lits

• Premier hébergement marchand avec 55 % des lits marchands. • Au 1 janvier 2013, 69 % des campings sont classés*. Ils représentent 85 % de la capacité totale en camping.

> R épartition des emplacements par département Eure 9%

er

Orne 4%

Seine-Maritime 15 %

• La Manche et le Calvados offrent chacun plus d’un tiers de la capacité normande en hôtellerie de plein air.

Manche 37 % Calvados 36 %

yL’hôtellerie : 52 700 lits • Deuxième hébergement marchand avec 21 % des lits marchands.

> R épartition des chambres par département

• Au 1er janvier 2013, 59 % des établissements sont classés*. Ils totalisent 77 % de la capacité hôtelière. • Les départements du Calvados et de la Seine-Maritime disposent, à eux deux, de 68 % des chambres.

Eure 9%

Orne 6% Calvados 38 %

Manche 16 %

• Une dizaine de villes, parmi lesquelles Rouen, Caen, Deauville, Le Havre, Honfleur, Bagnoles-de-l’Orne et Dieppe, concentrent 40 % de la capacité hôtelière régionale.

Seine-Maritime 30 %

168 500 résidences secondaires, représentant 843 000 lits. 5,4% du parc national de résidences secondaires

Les résidences secondaires par département

> L es résidences secondaires par département

Nombre de résidences secondaires

41 % des résidences secondaires sont localisées dans le Calvados. Les résidences secondaires composent 10 % du parc de logements de la région. Cette part est comprise entre 4 % et 18 % selon les départements. Elle atteint 62 % sur la Côte Fleurie.

70 000

40 000

15 000

Part des résidences secondaires dans le parc de logements moins de 5% de 5% à 13%

Source : INSEE, RP 2009 Résidences secondaires et logements occasionnels

plus de 13%

Comité Régional de Tourisme de Normandie avec Cartes & Données - © Articque

* De 1 à 5 étoile(s), d’après les nouvelles normes (loi du 22 juillet 2009 de développement et de modernisation des services touristiques)

8


u Les résidences secondaires des étrangers Source : Atout France, d’après le traitement effectué par la Direction Générale des Finances Publiques en fonction du pays d’expédition de la taxe d’habitation, 2011

Près de 10 000 résidences secondaires appartiennent à des étrangers, soit environ 7 %. Les Britanniques détiennent à eux seuls 68 % du parc étranger.

> Répartition des résidences secondaires selon la nationalité du propriétaire Étrangers États-Unis 2 % Autres Suisse 3 % 8% Allemagne 5 % Pays-Bas 6 %

7%

Belgique

93 %

8%

68%

Royaume-Uni

Français

Inversion de tendance : le nombre de propriétés étrangères décroît légèrement en 2011.

> Évolution du nombre de résidences secondaires, selon la nationalité du propriétaire Royaume-Uni

Belgique

Pays-Bas

Allemagne

Suisse

Etats-Unis

Etranger

Evolution 2011/2003

+35 %

+86 %

+47 %

-4 %

+26 %

+24 %

+36 %

Evolution 2011/2010

-3 %

+9 %

+1 %

+1 %

+11 %

+3 %

-1 %

Passé de 7 300 à près de 10 100, le nombre de résidences secondaires possédées par des étrangers a sensiblement augmenté entre 2003 et 2010. En 2011, la croissance est interrompue : le nombre de propriétés étrangères diminue de 1 % sous l’effet de la réduction du parc britannique.

Sur la période 2003-2011, les Britanniques restent les premiers contributeurs au développement du parc étranger, avec 1 760 résidences secondaires supplémentaires (+35 %). En proportion, la plus forte croissance est observée sur le parc belge (+86 %).

Un parc concentré dans la Manche. Plus de 3 800 des quelque 10 000 résidences secondaires appartenant à des étrangers se situent dans la Manche, soit 39 %. Dans ce département, ainsi que dans l’Orne, la part des propriétés étrangères dans l’ensemble du parc de résidences secondaires atteint 11%. Cette part est supérieure à 20% dans la partie rurale du sudManche et dans le bocage calvadosien.

> Résidences secondaires des étrangers, par département

Manche

11,2 %

Calvados

4,2 %

Orne

11,5 %

SeineMaritime

6%

Eure

3,2 %

0

500

Résidences secondaires des étrangers % Part des étrangers dans le total des résidences secondaires

1 000 1 500 2 000 2 500 3 000 3 500 4 000

L’offre en hébergement touristique… ce qu’il faut retenir : • 1,1 million de lits touristiques en Normandie. • Prédominance de l’hébergement non marchand, offrant 77 % de la capacité totale. • 7 % de résidences secondaires appartenant à des étrangers. • 55 % des lits marchands dans l’hôtellerie de plein air.

Pour en savoir plus sur l’offre en hébergement touristique : http://www.pro-normandie-tourisme.com Normandie Ecoute Clientèles / Les chiffres clés / Les chiffres clés du tourisme normand

9


3. La fréquentation dans les hébergements marchands Sources : INSEE-DGCIS, enquêtes de fréquentation dans l’hôtellerie et l’hôtellerie de plein air / Gîtes de France, services de réservation départementaux

Nuitées 2012 Hôtellerie : Hôtellerie de plein air : Gîtes : Total hébergements marchands :

7 471 280 2 962 822 1 056 320 11 490 422

-2,4 % par rapport à 2011

8e

u La fréquentation dans l’hôtellerie

5e

 es hôtels de Normandie affichent des L résultats 2012 en retrait. En France : stabilité du nombre de nuitées

Les résultats 2012 se situent dans la moyenne des 5 dernières années.

Arrivées 2012

Nuitées

-2,2 %

9e 3e

4

e

2e

7

e

Taux d’occupation

Durée moyenne de séjour

55,2 %

1,6 nuit

-1 point

=

4 662 769 7 471 280

Evolution 2012/2011

1re

10e

Source : INSEE-DGCIS, enquête de fréquentation dans l’hôtellerie

Le ralentissement de l’activité est modéré : le nombre d’arrivées diminue de 2,2 %, le nombre de nuitées de 0,9 %. Cette baisse de la fréquentation, à offre constante, se traduit par une réduction de 1 point du taux d’occupation.

6e

-0,9 %

7 700 000 7 600 000 7 500 000 7 400 000 7 300 000

>

Evolution 2007-2012 des nuitées

7 200 000

2007

2008

2009

2010

2011

2012

Le repli du marché français explique la baisse globale. La fréquentation française diminue de 1,9 %, mais reste à un niveau élevé : plus de 5,8 millions de nuitées. Parallèlement, la fréquentation étrangère progresse de 2,9 % à plus de 1,6 million de nuitées, chiffre demeurant très inférieur à ceux enregistrés avant la chute de 2009.

Français Nuitées

Arrivées

Nuitées

2012

3 755 058

5 844 955

907 710

1 626 325

Evolution 2012/2011

-2,8 %

-1,9 %

+0,2 %

+2,9 %

La clientèle française, largement majoritaire, est à l’origine de 81 % des arrivées et de 78 % des nuitées enregistrées dans les hôtels de Normandie.

>

La plupart des autres principaux marchés se maintiennent ou progressent. La croissance de la fréquentation japonaise est particulièrement prononcée.

-5,6 %

Royaume-Uni -0,4 %

Belgique +6,3 %

Etats-Unis

10

Nuitées des principales clientèles étrangères et évolution 2012/2011

2012 2011

+3,4 %

Allemagne Italie

-1 %

Japon

+65,9 % +2,8 %

Pays-Bas

>

Etrangers 22 %

Français 78 %

Répartition des nuitées selon la nationalité

En 2012, la fréquentation des Britanniques, première clientèle étrangère dans l’hôtellerie, recule pour la 5e année consécutive.

Etrangers

Arrivées

-24,8 %

Espagne 0

100 000

200 000

300 000

400 000

500 000


Fréquentation départementale dans l'hôtellerie en 2012

Entre -4,8 % et +2,2 % de nuitées selon les départements. Nuitées

Le Calvados capte 40 % des nuitées hôtelières réalisées en Normandie. Suivent la Seine-Maritime, avec 30 % de la fréquentation, et la Manche, avec 16 %. L’Eure et l’Orne enregistrent respectivement 8 % et 6 % des nuitées. En 2012, la fréquentation hôtelière diminue de 4,8 % dans l’Orne et de 2,9 % dans le Calvados. Elle reste stable en SeineMaritime (+0,2 %) et progresse de 2,2 % dans l’Eure et dans la Manche.

3 000 000

30 % 1 500 000

500 000

40 %

8%

françaises

16 %

étrangères

% Part dans le total Normandie

6%

Evolution 2012/2011 de -5% à 0%

> Fréquentation dans les départements

de 0% à +5%

et évolution 2012/2011

Comité Régional de Tourisme de Normandie avec Cartes & Données - © Articque

Fréquentations française et étrangère culminent en août. 1 000 000 900 000

Entre janvier, mois le plus calme, et août, période de la plus forte affluence, le nombre de nuitées hôtelières est multiplié par près de 3. La fréquentation étrangère, beaucoup plus saisonnière que la fréquentation française, passe de 12 % pendant les mois d’hiver (décembre, janvier) à 30 % en juillet.

800 000 700 000 600 000 500 000 400 000 300 000 200 000 100 000 0

> Nuitées mensuelles

ier

nv

Ja

er

vri

rs

Ma

l

ri Av

i

in

Ma

Ju

Totales

t

ille

Ju

Françaises

ût

Ao

S

re

mb

te ep

re

tob

Oc

e

bre mbr ce Dé

em

v No

Etrangères

Les nuitées de la clientèle affaires représentent 44 % de la fréquentation. Cette clientèle génère 3,3 millions de nuitées hôtelières en 2012 (-2 % par rapport à 2011). Sa fréquentation se répartit de façon équilibrée entre les deux régions normandes mais pèse davantage dans l’activité en Haute-Normandie (58 % des nuitées) qu’en Basse-Normandie (36 %). Le tourisme d’affaires contribue pour beaucoup à l’étalement de l’activité hôtelière sur l’année, la plus forte contribution des nuitées affaires à la fréquentation (66 %) se faisant en janvier, mois le plus creux.

> Part mensuelle des nuitées affaires

100 % 90 % 80 % 70 % 60 % 50 % 40 % 30 % 20 % 10 % 0%

Ja

ril rs ier ier nv Févr Ma Av

Ma

i

in et ût re re re re Ju Juill Ao mb ctob mb mb e e e t v c O p No Dé Se

Nuitées loisirs

Nuitées affaires

La fréquentation dans l’hôtellerie… ce qu’il faut retenir : Évolution 2012/2011

• Arrivées : 4 662 769 -2,2 % • Nuitées : 7 471 280 -0,9 % • Taux d’occupation : 55,2 % -1 point • Durée moyenne de séjour : 1,6 nuit = • 44 % de nuitées affaires • 78 % de nuitées françaises / 22 % de nuitées étrangères • Les Britanniques, première clientèle étrangère Pour en savoir plus sur la fréquentation dans l’hôtellerie en Normandie : http://www.pro-normandie-tourisme.com Normandie Ecoute Clientèles / Les chiffres clés / Les chiffres clés du tourisme normand

11


u La fréquentation dans l’hôtellerie de plein air

10e

6e

Source : INSEE-DGCIS, enquête de fréquentation dans l’hôtellerie de plein air

4e 7e 3e

5e 8

e

1re

2e 9e

L’activité chute en 2012.

En retrait de 7,5 %, la fréquentation dans l’hôtellerie de plein air normande s’établit à un peu moins de 3 millions de nuitées en 2012.

En France : -1 % de nuitées

Ce chiffre, le plus faible jamais enregistré depuis 2005, contraste avec les très bons résultats de la fin de la décennie 2000 et confirme le retournement de tendance observé en 2011.

Arrivées

Nuitées

Taux d’occupation

Durée moyenne de séjour

2012

780 799

2 962 822

31,4 %

3,8 nuits

Evolution 2012/2011

-5,1 %

-7,5 %

-3,3 pts

-0,1 nuit

3 400 000 3 300 000 3 200 000 3 100 000 3 000 000

>

2 900 000

2007

Evolution 2007-2012 des nuitées

2008

2009

2010

2011

2012

Un peu moins de Français et beaucoup moins d’étrangers que les années précédentes.

Arrivées

Nuitées

2012

423 406

1 768 603

357 393

1 194 219

Evolution 2012/2011

-1,8 %

-3,3 %

-8,7 %

-13,1 %

Les touristes français génèrent 54 % des arrivées et 60 % des nuitées enregistrées.

Etrangers 40 %

Français 60 %

Répartition des nuitées selon la nationalité

-17,9 %

Pays-Bas

-2,3 %

Allemagne

Italie

+3,6 %

Danemark

-18,6 %

Suisse

-22,5 %

12

2012 2011

00 00 50

00 00 40

00 00 30

20

00

00

+0,2 %

00

Nuitées des principales clientèles étrangères et évolution 2012/2011

0

Espagne

>

-8 %

Belgique

00

En 2012, la plupart des principaux marchés étrangers sont en net repli.

-17,2 %

Royaume-Uni

10

Les Néerlandais constituent la première clientèle étrangère, devant les Britanniques. Ils réalisent 40 % des nuitées étrangères et 16 % de l’ensemble des nuitées.

00

>

Etrangers

Nuitées

00

La chute de la fréquentation étrangère explique à elle seule les trois quarts de la baisse globale.

Français Arrivées

60

Clientèle française et clientèle étrangère sont en retrait en 2012. Leur nombre de nuitées recule respectivement de 3,3 % et 13,1 %.


Les cinq départements normands voient leur fréquentation diminuer.

Le Calvados et la Manche enregistrent chacun 39 % du total des nuitées de l’hôtellerie de plein air normande.

14 %

Les cinq départements observent de sensibles baisses de fréquentation en 2012, comprises entre -5,6 % et -14,7 %.

39 % 4% 39 % % Part dans le total Normandie 3%

>

 réquentation dans les départements F et évolution 2012/2011

Comité Régional de Tourisme de Normandie avec Cartes & Données - © Articque

Le taux d’occupation recule, quel que soit le type d’emplacements. Les emplacements nus continuent à capter l’essentiel de la fréquentation (69 % des nuitées) mais cèdent, chaque saison, des parts de marché (-9 points en 5 ans) au locatif.

>

Répartition des nuitées selon le type d’emplacement Locatifs 31 %

Nus 69 %

En 2012, la fréquentation des emplacements nus chute, à offre constante, tandis que la demande en locatif diminue légèrement dans un contexte de développement de l’offre. Le taux d’occupation des emplacements nus décroît ainsi de 3 points à 28 %, celui des emplacements locatifs perd 4 points et s’établit à 52 %.

Près de 1,2 million de nuitées en août, soit 39 % du total de la saison. Les mois de juillet et août reçoivent 70 % de la fréquentation de la saison. Cette part se stabilise en 2012, après avoir lentement reculé pendant quelques années.

1 200 000

Alors que les touristes français privilégient le mois d’août pour leurs séjours dans l’hôtellerie de plein air (42 % de leurs nuitées), les touristes étrangers sont autant présents dans les campings en juillet qu’en août (respectivement 35 % et 34 % de leurs nuitées).

600 000

-2 %

1 000 000

-12 %

800 000

400 000

+14 %

-31 % +7 %

200 000 0

Mai

> Nombre mensuel de nuitées et évolution 2012/2011

Juin Totales

Juillet Françaises

Août

Septembre Etrangères

La fréquentation dans l’hôtellerie de plein air… ce qu’il faut retenir : Évolution 2012/2011

• Arrivées : 780 799 -5,1 % • Nuitées : 2 962 822 -7,5 % • Taux d’occupation : 31,4 % -3,3 points • Durée moyenne de séjour : 3,8 nuits -0,1 nuit • 60 % de nuitées françaises / 40 % de nuitées étrangères • Les Néerlandais, première clientèle étrangère

Pour en savoir plus sur la fréquentation dans l’hôtellerie de plein air : http://www.pro-normandie-tourisme.com Normandie Ecoute Clientèles / Les chiffres clés / Les chiffres clés du tourisme normand

13


u La fréquentation dans les gîtes Source : Gîtes de France, services de réservation départementaux

 es gîtes connaissent une légère hausse L d’activité en 2012. Le nombre d’arrivées croît de 1,8% et le nombre de nuitées de 2,6 %. Malgré la faible baisse du nombre de semaines louées, le taux d’occupation progresse de 0,4 point à 46,8 %.

>

Evolution 2007-2012 des nuitées

Arrivées

Nuitées

Taux d’occupation

Durée moyenne de séjour

2012

159 135

1 056 320

46,8 %

6,6 nuits

Evolution 2012/2011

+1,8 %

+2,6 %

+0,4 point

=

1 080 000 1 060 000 1 040 000 1 020 000 1 000 000 980 000 960 000 940 000 920 000

2007

2008

2009

2010

2011

2012

34 600 contrats : +2,1 % par rapport à 2011. < 5 jours

5-10 jours

31 %

18-24 jours

10 %

Français

La clientèle française et la clientèle étrangère progressent à un rythme similaire : respectivement +2,6 % et +2,4 % de nuitées.

Etrangers

Arrivées

Nuitées

Arrivées

Nuitées

2012

129 392

786 534

29 743

269 786

Evolution 2012/2011

+2,1 %

+2,6 %

+0,5 %

+2,4 %

Les touristes français génèrent 79 % des contrats et 74 % des nuitées. Les Normands et les habitants des régions limitrophes, Franciliens en tête, représentent deux tiers de cette fréquentation.

> Répartition des nuitées selon la nationalité

-8,1 %

Pays-Bas Belgique

2012 2011

+0,9 %

Allemagne

+6,3 % -19,9 %

Royaume-Uni

et évolution 2012/2011

2% 3%

Etrangers 26 %

Français 74 %

> Nuitées des principales clientèles étrangères

> 24 jours

53 %

 ne hausse conjointe des fréquentations U française et étrangère.

Les clientèles néerlandaise, belge, allemande et britannique réalisent 71% des nuitées étrangères. Cette part diminue de 6 points en 2012 : alors que les fréquentations néerlandaise et britannique reculent sensiblement, les séjours d’autres clientèles européennes, le plus souvent présentes pour des raisons professionnelles, se multiplient.

11-17 jours

2% 3%

La répartition des ventes par durée de séjour reste stable. Plus de la moitié des contrats durent entre 5 et 10 jours et près d’un tiers durent moins de 5 jours. > Répartition des contrats en fonction de la durée de séjour

Pologne

+97,3 %

0

10 000

20 000

30 000

40 000

50 000

60 000

70 000

La fréquentation dans les gîtes… ce qu’il faut retenir : Évolution 2012/2011

• Arrivées : 159 135 +1,8 % • Nuitées : 1 056 320 +2,6 % • Taux d’occupation : 46,8 % +0,4 point • Contrats vendus : 34 603 +2,1 % • Durée moyenne de séjour : 6,6 nuits = • 74 % de nuitées françaises / 26 % de nuitées étrangères • Les Néerlandais, première clientèle étrangère

Pour en savoir plus sur la fréquentation dans les gîtes : http://www.pro-normandie-tourisme.com / Normandie Ecoute Clientèles / Les chiffres clés / Les chiffres clés du tourisme normand

14


4. Les clientèles française et étrangères u La clientèle française LA FRÉQUENTATION DANS LES HÉBERGEMENTS MARCHANDS

7e

Sources : INSEE-DGCIS, enquêtes de fréquentation dans l’hôtellerie et l’hôtellerie de plein air, 2012 / Gîtes de France, services de réservation départementaux

10e 1

re

6e 8e 5e

4e 9e

3e 2e

Hôtellerie et hôtellerie de plein air*

73 % de fréquentation française dans les hébergements marchands : - 78 % dans l’hôtellerie - 60 % dans l’hôtellerie de plein air - 74 % dans les gîtes

En France : -1,5 % de nuitées françaises

(hôtellerie et hôtellerie de plein air)

Nuitées 2012

Evolution 2012/2011

Hôtellerie

5 844 955

-1,9 %

Hôtellerie de plein air

1 768 603

-3,3 %

786 534

+2,6 %

8 400 092

-1,8 %

Gîtes TOTAL

* D’après l’enquête de fréquentation dans l’hôtellerie 2012 et l’enquête de fréquentation dans l’hôtellerie de plein air 2011

LES VOYAGES DES FRANÇAIS EN NORMANDIE Source : DGCIS-TNS Sofres, Suivi de la demande touristique 2012

L’enquête Suivi de la demande touristique est réalisée tous les mois par voie postale, par TNS-Sofres pour la DGCIS, auprès d’un panel de 20 000 personnes représentatif de la

population des résidents français âgés de 15 ans et plus. Ses résultats permettent de décrire et de suivre les comportements touristiques des Français.

La Normandie consolide sa place de 8e destination française. Part des voyages des Français

• 11,7 millions de voyages -0,2 % par rapport à 2011 En France : +0,4 %

• 52,2 millions de nuitées -0,1 % par rapport à 2011 En France : -1,6 %

> Les 10 premières régions françaises en termes de voyages

1. Rhône-Alpes

10,1 %

2. Île-de-France

8,2 %

3. PACA

8%

4. Pays de la Loire

6,8 %

5. Bretagne

6,4 %

6. Languedoc-Roussillon

6%

7. Aquitaine

5,5 %

8. Normandie

5,2 %

9. Midi-Pyrénées

4,8 %

10. Centre

3,9 %

Deux tiers de courts voyages. La Normandie se situe au 5e rang régional sur le segment des courts voyages, avec 6,3 % de part de marché, et au 10e rang régional sur le segment des longs voyages, avec 3,9 % de part de marché.

Longs voyages (4 nuits et plus)

34%

66%

Les touristes séjournant en Normandie y restent en moyenne 4,5 nuits, contre 5,1 en France.

> Répartition des voyages selon leur durée

Courts voyages (1 à 3 nuits)

15


Les hébergements non marchands captent 70 % de la fréquentation. Choisi lors de 47 % des voyages*, l’hébergement chez une personne de la famille est de loin le plus courant. Vient ensuite un autre hébergement non marchand : la résidence secondaire. Utilisée dans 13 % des cas, 24 % des nuitées françaises en Normandie s’y déroulent.

Voyages pour motif personnel*

>

Marchands 30% 70%

Répartition des voyages par mode d’hébergement

HÉBERGEMENTS NON MARCHANDS

HÉBERGEMENTS MARCHANDS

Non marchands

Voyages

Nuitées

Famille

46,7 %

38,5 %

Résidence secondaire du foyer

13,4 %

24,2 %

Amis

10,7 %

7,9 %

Hôtel

10 %

4,7 %

Location, gîte rural et chambre d’hôtes

9,5 %

11 %

Camping

4,5 %

7,2 %

5,3 %

6,4 %

Autres (marchands et non marchands)

*Champ : les voyages pour motif personnel, représentant 94 % de l’ensemble des voyages et 96 % de l’ensemble des nuitées

La Normandie, une destination de proximité. L’Île-de-France est pour la Normandie, comme pour l’ensemble du territoire national, le premier bassin émetteur. La part des voyageurs franciliens est toutefois particulièrement élevée dans notre région et bien supérieure à la moyenne française : 40 % contre 21 %.

>

20 % des voyageurs résident dans une des quatre autres régions limitrophes (Pays de la Loire, Bretagne, Centre, et Picardie) et 16 % habitent la Normandie même. La région est ainsi fréquentée à plus de 75 % par une clientèle de proximité.

Répartition des voyageurs en Normandie selon leur région de résidence % Part des voyageurs en Normandie

5,7 % Nord-Pas de Calais

moins de 2% de 2% à 5%

3,2 % 15,7 % Normandie

6,2 %

Picardie

40,4 % Ile-de-France

de 5% à 10%

1,8 % ChampagneArdenne

1,6 % Lorraine

de 10% à 20%

1,1 %

plus de 20%

Alsace

Bretagne

6,3 %

Représentation de la région de résidence*

4,3 %

Pays de la Loire

1,5 %

1,1 %

Bourgogne

FrancheComté

Centre

1,2 % Poitou-Charentes

0,2 % Limousin

0,7 % Auvergne

3,1 % Rhône-Alpes

1,1 % Aquitaine

1,2 % Midi-Pyrénées

2,3 % 1,1 %

LanguedocRoussillon

Ile-de-France : sur-représentation Aquitaine : sous-représentation

* d’après la comparaison entre la part des voyageurs en Normandie et le poids démographique de la région. Exemple  : Les Franciliens représentent 40,4 % des voyageurs en Normandie alors qu’ils constituent 18,5 % de la population française (de 15 ans et plus) : ils sont donc «  sur-représentés  » parmi les voyageurs en Normandie.

Provence-AlpesCôte d'Azur

0% Corse Comité Régional de Tourisme de Normandie avec Cartes & Données - © Articque

Retrouvez l’intégralité de l’étude sur : http://www.pro-normandie-tourisme.com Normandie Ecoute Clientèles / Les chiffres clés / Le Suivi de la Demande Touristique des Français en Normandie

16


u Les clientèles étrangères Sources : INSEE-DGCIS, enquêtes de fréquentation dans l’hôtellerie et l’hôtellerie de plein air, 2012 / Gîtes de France, services de réservation départementaux

7e

8e 1

re

3e

5e

En 2012, quelque 3 millions de nuitées étrangères sont comptabilisées dans l’hôtellerie, les campings et les gîtes de Normandie. En retrait de 4 % par rapport à 2011, la fréquentation se situe à son plus bas niveau. Les touristes étrangers délaissent massivement l’hôtellerie de plein air, accusant seule la baisse (-13,1 % de nuitées). L’hôtellerie (+2,9 %) et les gîtes (+2,4 %) profitent du report de clientèle mais surtout de la croissance de certains marchés lointains et de l’afflux d’une nouvelle clientèle esteuropéenne.

9e

10e

6e 4e 2e

Hôtellerie et hôtellerie de plein air*

Nuitées 2012

Evolution 2012/2011

Hôtellerie

1 626 325

+2,9 %

Hôtellerie de plein air

1 194 219

-13,1 %

269 786

+2,4 %

3 090 330

-4 %

Gîtes TOTAL

En France : +1,9 % de nuitées

(hôtellerie et hôtellerie de plein air)

27 % de fréquentation étrangère dans les hébergements marchands : • 22 % dans l’hôtellerie • 40 % dans l’hôtellerie de plein air • 26 % dans les gîtes

104 100 96 92 88 84

> Evolution des nuitées étrangères dans l’hôtellerie

80

2007

et l’hôtellerie de plein air en Normandie et en France (base 100 en 2007)

Les Britanniques : 1 clientèle étrangère re

2009

2010

2011

Normandie

7

e

5e

26 % des nuitées étrangères en hébergement marchand

La fréquentation britannique fléchit une nouvelle fois en 2012, à moins de 800  000  nuitées, niveau le plus bas jamais atteint. Globalement en recul depuis 2003, la fréquentation a connu une baisse accélérée en 2009, avant de se stabiliser en 2010, puis de rechuter.

2008

2012

France

8e 1re

4e 10e

3e

6e

9e

2e

Nuitées 2012

Evolution 2012/2011

Hôtellerie

435 516

-5,6 %

Hôtellerie de plein air

322 374

-17,2 %

Gîtes

33 440

-19,9 %

TOTAL

791 330

-11,3 % En France : +0,6 % de nuitées

(hôtellerie et hôtellerie de plein air)

La clientèle britannique connait bien la Normandie. Elle en apprécie particulièrement les villages typiques, les paysages de campagne, le patrimoine historique et la gastronomie. En plus d’être une destination privilégiée, la Normandie est souvent une étape incontournable pour de nombreux touristes en provenance ou en direction d’autres régions françaises. Première clientèle étrangère dans l’hôtellerie, les Britanniques sont aussi les principaux détenteurs étrangers de résidences secondaires en Normandie, propriétés qu’ils louent volontiers à leurs compatriotes. Au cours de la période récente, les touristes britanniques ont été nombreux à délaisser l’hôtellerie au profit du camping. Cette tendance s’inverse en 2012 : l’hôtellerie, subissant une baisse moins prononcée que l’hôtellerie de plein air, reprend des parts de marché.

> E volution des nuitées britanniques dans l’hôtellerie et l’hôtellerie de plein air en Normandie et en France (base 100 en 2007)

110 100 90 80 70 60 50

2007

2008

2009

2010

Normandie

2011

2012

France

* D’après l’enquête de fréquentation dans l’hôtellerie 2012 et l’enquête de fréquentation dans l’hôtellerie de plein air 2011

17


Les Néerlandais : 2e clientèle étrangère

10e

La Normandie est une destination appréciée par les Néerlandais pour son littoral, ses paysages authentiques et verdoyants, propices à la randonnée. Facile d’accès, elle peut également constituer une étape vers le Sud de la France.

e

7

9e

2e 5e 6e 3e re 1

20 % des nuitées étrangères en hébergement marchand La fréquentation néerlandaise chute lourdement en 2012 (-14,5 %). Frôlant les 630 000 nuitées, elle se place dans la fourchette basse, loin du record de plus de 800 000 nuitées enregistré deux ans plus tôt.

8e 4 e

Nuitées 2012

Evolution 2012/2011

Hôtellerie

93 759

+2,8 %

Hôtellerie de plein air

477 505

-17,9 %

Gîtes

57 397

-8,1 %

TOTAL

628 661

-14,5 % En France : -1,2 % de nuitées

Du point de vue de l’hébergement, la préférence des touristes néerlandais se porte sur le camping haut de gamme, permettant d’allier confort et proximité avec la nature. Les Néerlandais forment la première clientèle étrangère dans l’hôtellerie de plein air (40 % des nuitées étrangères) et dans les gîtes (21 %). C’est dans ces hébergements que la chute de fréquentation est observée en 2012. Parallèlement le nombre de nuitées progresse dans l’hôtellerie, pour la première fois en 5 ans.

> Evolution des nuitées néerlandaises dans l’hôtellerie et

(hôtellerie et hôtellerie de plein air)

120 115 110 105 100 95 90 85

2007

l’hôtellerie de plein air en Normandie et en France (base 100 en 2007)

2008

2009

2010

Normandie

2011

2012

France

9e

Les Belges : 3e clientèle étrangère

8e 1

re

6e

10e

13 % des nuitées étrangères en hébergement marchand

Les Belges ont une fréquentation peu fluctuante, oscillant autour des 400 000 nuitées annuelles. En 2012, leur fréquentation recule légèrement (-2,4 %).

Clientèle de proximité, les Belges sont nombreux à venir en Normandie dès l’avant-saison pour des courts séjours. Leur fréquentation dans la région, mieux répartie sur l’année que celle de la plupart des clientèles étrangères, culmine en juillet. Les touristes belges, séjournant de préférence sur le littoral, réalisent un quart de leurs nuitées hôtelières dans les établissements de la Côte Fleurie. Ils n’hésitent pas à se déplacer pour effectuer des visites dans toute la Normandie. Pour se loger, ils privilégient l’hôtellerie, dont ils constituent la seconde clientèle étrangère.

3e 5e

7e

e 4e 2

Nuitées 2012

Evolution 2012/2011

Hôtellerie

231 028

-0,4 %

Hôtellerie de plein air

107 479

-8 %

Gîtes

54 876

+0,9 %

TOTAL

393 383

-2,4 % En France : +2,6 % de nuitées (hôtellerie et hôtellerie de plein air)

112 108 104 100

> Evolution des nuitées belges dans l’hôtellerie et l’hôtellerie de plein air en Normandie et en France (base 100 en 2007) 18

96

2007

2008 Normandie

2009

2010

2011 France

2012


Les Allemands : 4e clientèle étrangère 8e

10e1

re

5e 9e

11 % des nuitées étrangères en hébergement marchand

6e

4e

3e

2e 7e

En 2012, le nombre de nuitées allemandes dans les hébergements marchands connaît une très faible baisse. Depuis 2008, la fréquentation varie entre 310 000 et 340 000 nuitées annuelles. Les touristes allemands, pour la plupart originaires de l’Ouest du pays, réalisent près de 90 % de leurs nuitées en Normandie entre mai et septembre. Ils passent des vacances actives, associant sport et culture.

Nuitées 2012

Evolution 2012/2011

Hôtellerie

138 126

+3,4 %

Hôtellerie de plein air

152 857

-2,3 %

Gîtes

39 287

-8,6 %

TOTAL

330 270

-0,8 % En France : +2,9 % de nuitées

(hôtellerie et hôtellerie de plein air)

Rouen, Etretat, la Côte Fleurie et le Pays d’Auge comptent parmi leurs lieux de visite favoris. Entre 2007 et 2011, face au développement des nuitées en camping, l’hôtellerie perd sa place de 1er hébergement marchand auprès de la clientèle allemande. En 2012, l’hôtellerie reprend quelques parts de marché au camping, qui conserve une courte avance.

105 100 95 90 85

> Evolution des nuitées allemandes dans l’hôtellerie et l’hôtellerie de plein air en Normandie et en France (base 100 en 2007)

80

2007

2008

2009

2010

Normandie

Les Américains : 5e clientèle étrangère

4e 1

re

2011

2012

France

8e

6e 10e 3e

6 % des nuitées étrangères en hébergement marchand

En 2012, la Normandie enregistre une progression sensible de la clientèle américaine (+6,6 %). Il s’agit de la 3e année de hausse consécutive, depuis le creux de 2009.

7e

9e

5e

2e

Nuitées 2012

Evolution 2012/2011

177 991

+6,3 %

2 411

+32,2 %

180 402

+6,6 %

Hôtellerie Gîtes TOTAL

Les Américains, surtout présents d’avril à octobre, sont aussi nombreux en Normandie au printemps ou à l’automne que pendant les deux mois d’été. Touristes au pouvoir d’achat généralement élevé, ils séjournent de préférence dans des hôtels haut de gamme. Marché important pour la région, les Américains sont surtout attirés par les plages du Débarquement et les sites historiques. Ils apprécient également de visiter les lieux où l’impressionnisme est né et représentent la première clientèle étrangère à Giverny. Le Calvados concentre 75 % de la fréquentation américaine en Normandie, la seule zone Bessin-Bocage plus de 40 %. La Normandie se classe 4e région française pour son nombre de nuitées américaines.

> Evolution des nuitées américaines dans l’hôtellerie en Normandie et en France (base 100 en 2007)

En France : +11,9 % de nuitées (hôtellerie)

105 100 95 90 85 80 75

2007

2008 Normandie

2009

2010

2011

2012

France

19


Les Italiens : 6e clientèle étrangère

9e

8e 1

re

6e

10e 5e

4 % des nuitées étrangères en hébergement marchand

3e

2e

7e

4e

La saison 2012 met fin à l’érosion de la clientèle italienne entamée en 2008. La fréquentation se maintient à plus de 128 000 nuitées. Considérée comme une destination dépaysante, la Normandie jouit d’une bonne notoriété sur ce marché. Clientèle itinérante, adepte du tourisme urbain et des visites culturelles, les Italiens figurent parmi les premiers touristes internationaux à Rouen et au Mont-Saint-Michel. A la recherche de lieux de charme, ils sont également nombreux à se rendre à Deauville et à Honfleur. Les touristes italiens séjournent essentiellement dans l’hôtellerie. Leur fréquentation est très saisonnière, plus de 40 % de leurs nuitées se déroulant au cours du seul mois d’août.

> Evolution des nuitées italiennes dans l’hôtellerie et l’hôtellerie

Nuitées 2012

Evolution 2012/2011

Hôtellerie

104 397

-1 %

Hôtellerie de plein air

22 752

+3,6 %

Gîtes

1 733

-20 %

128 882

=

TOTAL

En France : -6,5 % de nuitées (hôtellerie et hôtellerie de plein air)

105 100 95 90 85 80 75 70 65

2007

2008

de plein air en Normandie et en France (base 100 en 2007)

Les Japonais : 7e clientèle étrangère

10e

3 % des nuitées étrangères en hébergement marchand La fréquentation japonaise en Normandie connaît une véritable envolée en 2012 (+65,9 %). Le nombre de nuitées, variant habituellement entre 45 000 et 75 000 selon un tracé en dents de scie, atteint un niveau record : 95 000 nuitées.

2009

2010

Normandie

3e 1

re

2011

2012

France

6e

5e 8e 4e 7e

2e

9e

Nuitées 2012

Evolution 2012/2011

95 000

+65,9 %

Hôtellerie

En France : +4,9 % de nuitées (hôtellerie)

La Normandie est une des rares régions françaises connues au Japon et la 3e pour son nombre de nuitées japonaises en 2012. Quand ils ne viennent pas de Paris pour la journée, les Japonais passent une nuit, rarement plus, dans l’hôtellerie normande. Leur fréquentation, peu saisonnière, s’échelonne sur l’année. Première clientèle internationale au Mont-Saint-Michel, les Japonais réalisent près de 70 % de leurs nuitées dans les hôtels de la baie, part en hausse de 10 points en 2012. Leur intérêt pour l’impressionnisme les conduit également à Giverny, où ils représentent la 2e clientèle étrangère, ainsi qu’à Rouen, Honfleur…

> Evolution des nuitées japonaises dans l’hôtellerie

170 160 150 140 130 120 110 100 90 80

2007

2008

en Normandie et en France (base 100 en 2007)

Les Espagnols : 8 clientèle étrangère e

7e

2010

2011

2012

France

10e1

re

8e 9e 2e

2,4 % des nuitées étrangères en hébergement marchand En Normandie, comme en France, le marché espagnol plonge en 2012 (-19,5 %). Si la fréquentation reste supérieure à celle enregistrée au début des années 2000, au moment de l’essor du marché, elle est aussi bien inférieure à celle d’avant-crise.

2009

Normandie

6e 3e

5e

4e

Nuitées 2012

Evolution 2012/2011

Hôtellerie

54 601

-24,8 %

Hôtellerie de plein air

15 438

+0,2 %

Gîtes

3 327

+4,7 %

TOTAL

73 366

-19,5 % En France : -12,1 % de nuitées (hôtellerie et hôtellerie de plein air)

20


La clientèle espagnole se compose principalement d’individuels séjournant en majorité dans l’hôtellerie. Sa préférence se portant sur le tourisme urbain et culturel, elle réalise 45 % de ses nuitées hôtelières dans les agglomérations de Caen et de Rouen. Les lieux de tourisme spirituel, Mont-SaintMichel et Lisieux, font également partie des principaux sites visités par les touristes espagnols venant en Normandie.

> Evolution des nuitées espagnoles dans l’hôtellerie et l’hôtellerie

105 100 95 90 85 80 75 70

2007

2008

de plein air en Normandie et en France (base 100 en 2007)

Les Scandinaves : 9e clientèle étrangère

Les Danois génèrent environ la moitié de la fréquentation scandinave en Normandie et la quasi-totalité des nuitées scandinaves en hôtellerie de plein air. Les Suédois, les Norvégiens et les Finlandais affichent une préférence pour l’hôtellerie. La Normandie bénéficie d’une image positive mais reste encore peu connue sur ce marché. Surtout considérée comme une destination culturelle, elle reçoit des touristes souhaitant découvrir le patrimoine historique, les Plages du Débarquement, les musées, la gastronomie et les paysages typiques.

> Evolution des nuitées scandinaves dans l’hôtellerie et

10e

7e 1

re

Si l’hôtellerie reste le mode d’hébergement favori de la clientèle suisse, sa part dans l’ensemble des nuitées a sensiblement reculé entre 2005 et 2011, au profit de l’hôtellerie de plein air. La situation semble s’inverser en 2012, puisque la chute de fréquentation touche davantage les campings que les établissements hôteliers.

2012

France

4e 3e

8e

5e 2e 6e

Nuitées 2012

Evolution 2012/2011

Hôtellerie

41 872

-1,2 %

Hôtellerie de plein air*

19 967

-18,6 %

Gîtes

3 770

+4,1 %

TOTAL

65 609

-7 %

*Nuitées danoises uniquement

En France : -0,4 % de nuitées (hôtellerie et hôtellerie de plein air)

110 100 90 80 70 60

2007

2008

2009

2010

Normandie

9e

12e 1

re

2011

2012

France

5e 8e 10e

3e 7e 11e e 2e 4

1,7 % des nuitées étrangères en hébergement marchand Les Suisses sont nettement moins nombreux à séjourner dans les hébergements normands en 2012 que l’année précédente (-14 % de nuitées). Cette baisse constitue un retour à la moyenne, après une année 2011 marquée par une forte hausse.

2011

9e

l’hôtellerie de plein air en Normandie et en France (base 100 en 2007)

Les Suisses : 10e clientèle étrangère

2010

Normandie

2,2 % des nuitées étrangères en hébergement marchand La Normandie observe une érosion du marché scandinave en 2012 (-7% de nuitées). La baisse de fréquentation se concentre dans l’hôtellerie de plein air.

2009

6e

Nuitées 2012

Evolution 2012/2011

Hôtellerie

31 569

-6,9 %

Hôtellerie de plein air

19 004

-22,5 %

Gîtes

2 457

-23,7 %

TOTAL

53 030

-14 % En France : +8,6 % de nuitées (hôtellerie et hôtellerie de plein air)

125 120 115 110 105 100 95

> Evolution des nuitées suisses dans l’hôtellerie

et l’hôtellerie de plein air en Normandie et en France (base 100 en 2007)

90 85

2007

2008

2009

Normandie

2010

2011

2012

France

Pour en savoir plus sur les clientèles étrangères en Normandie : http://www.pro-normandie-tourisme.com Normandie Ecoute Clientèles / Les chiffres clés / Les chiffres clés du tourisme normand

21


5. Les sites et lieux de visite Sources : CDT / CRT

u L’offre Sources : Ministère de la Culture et de la Communication / Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie / Villes et Villages Fleuris / Comité des Parcs et Jardins de France / Plus Beaux Villages de France

Rang régional

Part de l’offre métropolitaine

2 995 édifices protégés au titre des monuments historiques*

3e

6,9 %

659 sites protégés*

3e

8,9 %

265 Villes et Villages Fleuris

7e

6,4 %

104 parcs et jardins

2e

7,8 %

dont 37 labellisés Jardins Remarquables

2e

9,8 %

91 musées de France*

4e

7,6 %

8 Villes et Pays d’art et d’histoire

10e

5%

5 Plus Beaux Villages de France

10e

3,2%

4 Parcs naturels régionaux 3 biens inscrits sur la liste du patrimoine mondial UNESCO * Au 31/12/2011. Pour les autres indicateurs : janvier 2013.

u La fréquentation Sources : CDT / CRT / Normandie Mémoire

Le nombre de visites recule de 6 % en 2012.

Thématiques

Visites 2012

Evolution 2012/2011

Sites à caractère militaire et lieux de mémoire : Espace historique de la 4 797 541 -10 % Bataille religieux de Normandie Edifices et patrimoine Edifices et patrimoine religieux 2 618 869 -6 % 2% 1% 2% Sites, villes et villages pittoresques dont 3% 2% Sites, villes et villages pittoresques 3% Mont-Saint-Michel 2 346 849 nd dont Mont-Saint-Michel Parcs, jardins et arboretums 6% Parcs, jardins et arboretums 1 412 410 -5 % 30% 6% Musées thématiques 1 159 495 +15 % Musées thématiques Parcs animaliers 1 033 051 -5 % 7% Parcs animaliers Musées des Beaux-Arts 922 539 -15 % 9% 16% Châteaux et architectures civiles Musées des Beaux-Arts 516 485 -6 % 14% remarquables Châteaux etSites architectures civiles agricoles, artisanaux industriels, 406 425 -7 % remarquables et visites techniques Sites industriels, agricoles, artisanaux et Parcs à thème 341 467 nd visites techniques Muséums et musées Parcs à thème 312 480 = d'histoire naturelle La plupart des thématiques affichent des totaux en baisse : Muséums et musées entre -0,5 % et -15 %. etnaturelle musées d'art et tradition Muséums etEcomusées musées d'histoire d'histoire naturelle 261 137 -4 % populaire Ecomusées et musées d'art et tradition populaire et musées d'arttouristiques et tradition 75 185 +15 % Les seules hausses globales d’activité sont observées dans Ecomusées Transports populaire 39 771 -9 % les transports touristiques et les musées thématiques. Dans Autres Sites et musées archéologiques cette dernière catégorie figure notamment la Cité de la Mer Visites 2012 : comptabilisées ou estimées (sur la base des données de Cherbourg, dont la fréquentation a progressé de 40 % en disponibles) 2012, à l’occasion de l’ouverture du nouvel espace consacré Evolution 2012/2011 calculée sur un panel de sites constant au Titanic. nd : non disponible

> Répartition des visites par thématique

Sites à caractère militaire et lieux de mémoire : Espace historique de la Bataille de Normandie

{

22


> S ites de plus de 100 000 visites

Le Top 10 des sites payants Site

Commune

Dépt

Visites

1. Abbaye du Mont-Saint-Michel 2. Maison et Jardins Claude Monet

Mont-Saint-Michel

50

1 246 983

Giverny

27

570 871

3. Tapisserie de Bayeux

Bayeux

14

373 096

4. Mémorial de Caen

Caen

14

364 400

5. Musée du Débarquement

Arromanches-les-Bains

14

313 008

6. Parc zoologique Cerza

Hermival-les-Vaux

14

288 215

7. Cité de la Mer

Cherbourg

50

267 732

8. Arromanches 360°

Arromanches-les-Bains

14

204 300

9. Festyland

Bretteville-sur-Odon

14

193 181

10. Musée Airborne

Sainte-Mère-Eglise

50

174 535

Des données de fréquentation sont disponibles pour certains des sites gratuits de Normandie. Il s’agit soit d’estimations (e), soit de chiffres issus de compteurs (c). Le Top 10 de ces sites gratuits : - Mont-Saint-Michel : 2 200 000 visites (e) - Cimetière militaire américain (Colleville-sur-mer) : 1 413 516 (c) - Pointe du Hoc (Cricqueville-en-Bessin) : 960 000 (e) - Basilique Sainte-Thérèse (Lisieux) : 656 266 (c) - Visitor Center du Cimetière militaire américain (Colleville-sur-mer) : 469 859 (c) - Colline aux Oiseaux (Caen) : 360 209 (c) - Eglise Jeanne d’Arc (Rouen) : 273 109 (c) - Jardin des Plantes (Caen) : 244 785 (c) - Chapelle du Carmel (Lisieux) : 131 254 (e) - Cimetière militaire allemand (La Cambe) : 125 000 (e)

LE « NORMANDIE PASS » Normandie Mémoire propose, depuis 2007, un pass permettant aux individuels adultes de bénéficier de réductions dans les musées partenaires. 25 sites de l’Espace Historique de la Bataille de Normandie et 14 autres lieux de visite adhèrent au dispositif. Allemagne 2% Etats-Unis 2% Autres Espagne 2% 8% Italie 3% En 2012 : Royaume-Uni 7% • 53 812 pass vendus : +28 % (par rapport à 2011) France Pays-Bas • 150 970 visites générées* : +29 % 50% 11% • 3 visites en moyenne par porteur du pass Belgique 15% • La moitié des porteurs du pass sont étrangers. * chiffre provisoire

> Répartition des porteurs du pass, par nationalité

Champ : 1 078 formulaires

Pour en savoir plus sur les sites et lieux de visite : http://www.pro-normandie-tourisme.com Normandie Ecoute Clientèles / Les chiffres clés / Les chiffres clés du tourisme normand

23


6. Les trafics transmanche et aérien, les croisières maritimes u Le trafic transmanche

Sources : ports de Caen/Ouistreham, Cherbourg, Dieppe et le Havre

-7,2% dans l’ensemble des ports transmanche

Caen-Ouistreham, premier port normand pour le transport transmanche de passagers, accuse une baisse de trafic de 1,7 % en 2012. Le recul est nettement plus marqué à Cherbourg et au Havre : respectivement -14,9 % et -38,1 %. Seul le port de Dieppe enregistre une évolution positive du nombre de passagers : +2,9 %.

> E volution 2008-2012 du nombre de passagers Transmanche 1 400 000 1 200 000

2 800 000 2 368 522

2 227 973

2 104 049

2 400 000

2 160 043 1 930 309

1 000 000

2 000 000

800 000

1 600 000

600 000

1 200 000

400 000

800 000

200 000

400 000

0

2008

2009

2010

2011

Caen-Ouistreham Dieppe Total

u Le trafic aérien

2012

Nombre annuel total de passagers

• -10,6 % par rapport à 2011

12,8% du transport transmanche de passagers

Nombre annuel de passagers par port

• 1 930 300 passagers transmanche dans les ports normands en 2012

0

Cherbourg Le Havre

Source : Union des Aéroports Français

> E volution 2008-2012 du nombre de passagers des vols commerciaux

+6,1 % dans l’ensemble des aéroports de province

En 2012, l’aéroport de Deauville-Normandie voit son nombre de passagers augmenter pour la 3e année consécutive (+9,6 %). Totalisant désormais plus de la moitié du trafic, il consolide sa place de premier aéroport normand. A Caen-Carpiquet, l’activité se maintient à un peu plus de 100 000 passagers commerciaux (+0,7 %). Les trois autres aéroports normands, au trafic inférieur à 25 000 passagers, enregistrent des évolutions contrastées. Le trafic recule de 18 % au Havre-Octeville et de 26,8 % à Rouen-Vallée de Seine tandis qu’il croît de 56,9 % à Cherbourg-Maupertus.

320 000

180 000 Nombre annuel de passagers par aéroport

• +3,2 % par rapport à 2011

160 000 140 000

266 686

309 612

254 487

120 000

240 000 200 000

100 000

160 000

80 000

120 000

60 000

80 000

40 000

40 000

20 000 0

280 000 275 330

275 141

Nombre annuel total de passagers

• 275 300 passagers commerciaux

2008 2009 2010 Deauville-Normandie Le Havre-Octeville Rouen-Vallée de Seine

0

2011 2012 Caen-Carpiquet Cherbourg-Maupertus Total

u Les croisières maritimes

Sources : Offices de tourisme de l’Agglomération Havraise, Cherbourg-Cotentin, Honfleur, Rouen Vallée de Seine, Port de Dieppe, Ports normands associés

• 180 escales • 267 800 passagers : +4,4 % par rapport à 2011 En 2012, la Normandie affiche, une nouvelle fois, des résultats en hausse sur le segment des croisières maritimes. Au port du Havre, le développement de l’activité croisière se poursuit. Avec 13 paquebots supplémentaires, le nombre de passagers croît de 15 % et passe la barre des 200 000.

24

Le Havre reçoit 79 % des passagers comptabilisés en Normandie. Cherbourg et Honfleur voient leur nombre d’escales et leur nombre de passagers diminuer. A Rouen, le nombre de passagers progresse, malgré la perte de 2 escales.


>

Evolution 2008-2012 de l’activité croisières

LE HAVRE CHERBOURG HONFLEUR ROUEN CAEN** DIEPPE TOTAL

Escales 59 28

2008 Passagers 77 648 31 043

Escales 50 25

2009 Passagers 86 315 43 055

Escales 70 21

2010 Passagers 128 239 31 853

34

26 261

34

27 509

37

39 330

nd nd 121

nd nd 134 952

nd nd 109

nd nd 156 879

nd nd 100 128

nd nd 199 422

Escales 95 32 28

2011* Passagers 185 194 48 061 13 804

2012 Passagers 212 825 32 806 12 068

Escales 108 29 24

17

8 401

15

8 2 182

980 195 256 635

3 1 180

9 565 496 115 Equipage 267 875 Passagers

80 nd : non disponible * Avant 2011, les chiffres « Rouen » sont ceux du Grand Port Maritime de Rouen (terminaux de Rouen et Honfleur). 60 En 2011 : rupture de série pour Rouen et Honfleur (sources et mode de comptage différents) ** Caen : nombre de passagers estimé 40

20 LES DÉPENSES DES PASSAGERS CROISIÉRISTES ET DES MEMBRES D’ÉQUIPAGE EN ESCALE AU HAVRE ET À 0CHERBOURG

Le Havre

Source : GP Wild, Cruise Passenger et Crew Surveys, 2011

Cherbourg

14,6 millions d’euros dépensés au Havre et 4,2 millions d’euros à Cherbourg. 16

Dans ces deux ports, respectivement 98 % et 97 % des dépenses sont attribuées aux passagers

Equipage Passagers

12 8

>

4

Dépenses des passagers et des membres d’équipage, en millions €

0

Le Havre

Cherbourg

Entre 85 et 90 e par passager en moyenne. 89 % des passagers et 32 % des membres d’équipage quittent le bateau au moment de leur escale au Havre. Pendant leurs quelques heures à terre, les passagers dépensent en moyenne 87,10 €, les membres d’équipage 12,76 €.

100

Equipage Passagers

80 60

94 % des passagers et 37 % des membres d’équipage en transit à Cherbourg débarquent. Leurs dépenses moyennes sur le territoire sont respectivement évaluées à 89,05 € et 18,64 €.

40 20 0

Le Havre

>

Dépense moyenne par passager et membre d’équipage débarqués, en €

Cherbourg

16

8 Excursions et transport

La structure des dépenses par poste est similaire dans les deux ports. Les montants consacrés aux excursions et au transport représentent trois quarts de l’ensemble des dépenses.

Boutiques

Restauration/bar, divertissement

Autres

4

Le Havre

>

11%

6%

0

2% 3% 77%

Cherbourg

Répartition des dépenses par poste à Cherbourg Excursions et transport

Boutiques

Restauration/bar, divertissement

75%

11%

Autres

7%

Plus de la moitié des passagers descendant au Havre et à Cherbourg (respectivement 52 % et 54 %) achètent une excursion.

12

Répartition des dépenses par poste au Havre

6%

>

Equipage Passagers

7%

Les excursions : principal motif de dépenses.

Pour en savoir plus sur les trafics transmanche et aérien, les croisières maritimes en Normandie : http://www.pro-normandie-tourisme.com Normandie Ecoute Clientèles / Les chiffres clés / Les chiffres clés du tourisme normand

25


10e

7. Les emplois salariés liés au tourisme

7

e

6e

1re

8e

Source : INSEE, DADS 2009 4e

3e 9

5

e

e

2e

45 100 emplois salariés liés au tourisme, en moyenne annuelle. Emplois salariés liés au tourisme, moyenne annuelle

4,3 % des emplois salariés liés au tourisme en France

• Les emplois salariés liés au tourisme représentent 4 % de l’ensemble des emplois salariés de Normandie. • Une croissance des effectifs de 2,3 % entre 2007 et 2009.

> Les 10 premières régions françaises

en nombre d’emplois salariés liés au tourisme

1. Île-de-France

281 257

2. PACA

125 564

3. Rhône-Alpes

108 572

4. Aquitaine

53 803

5. Languedoc-Roussillon

52 512

6. Bretagne

51 335

7. Normandie

45 090

8. Pays de la Loire

44 422

9. Midi-Pyrénées

42 311

10. Nord-Pas-de-Calais

38 870

Le Calvados et la Seine-Maritime concentrent deux tiers des effectifs. C’est en effet dans ces deux départements que sont situés les territoires créant le plus d’emplois en lien avec la fréquentation touristique, à savoir Côte Fleurie-Pays d’Auge, Rouen-Vallée de Seine et les agglomérations de Caen et du Havre.

> E mplois salariés liés au tourisme et part dans l’ensemble des emplois salariés, par département.

Suivent les départements de la Manche, de l’Eure et de l’Orne, avec respectivement 16 %, 12 % et 6,5 % des effectifs.

20 000

La part des emplois salariés liés au tourisme dans l’ensemble des emplois salariés varie entre 3,1 % dans l’Eure, l’Orne, la Seine-Maritime, et 6,5 % dans le Calvados. La Manche se trouve dans une situation intermédiaire avec un ratio de 4,6 %.

12 000

Entre 2007 et 2009, les trois départements bas-normands observent une progression de l’emploi salarié lié au tourisme : +10,7 % dans la Manche, +6,3 % dans le Calvados, +0,9 % dans l’Orne. La Seine-Maritime et l’Eure enregistrent des évolutions négatives : respectivement -2,2 % et -2,3 %.

6,5 %

16 000

3,1 %

4,6 %

8 000

3,1 % 4 000

3,1 %

0

Calvados Seine-Maritime

Manche

Eure

Orne

La restauration et l’hôtellerie : près d’un emploi sur deux.

Parmi les principales activités génératrices d’emplois en lien avec la fréquentation touristique, la restauration porte à elle seule la croissance des effectifs, avec 18,4 % d���emplois supplémentaires entre 2007 et 2009.

> Emplois salariés liés au tourisme pour les 5 principales activités en Normandie 26

Emplois salariés liés au tourisme moyenne annuelle

Part dans l’ensemble des emplois salariés liés au tourisme

1. Restauration

12 464

27,6 %

2. Hôtellerie

8 468

18,8 %

3. Super et hypermarchés

2 754

6,1 %

4. Parcs d’attractions et casinos

2 687

6%

5. Campings et autres hébergements

2 387

5,3 %


56 960 emplois salariés liés au tourisme sur juillet-août. S’adaptant à la fréquentation touristique, les effectifs mensuels, réduits à 34 360 en janvier, culminent à 57 530 en août.

60 000 50 000 40 000 30 000 20 000

> E mplois salariés liés au tourisme, par mois

10 000 0

Ja

La saisonnalité est particulièrement marquée dans le département de la Manche : le volume des emplois y est multiplié par 1,9 entre janvier et août. Cette amplitude entre minimum et maximum mensuels atteint 1,7 dans l’Orne et le Calvados, entre 1,5 et 1,6 en Seine-Maritime. Dans l’Eure, les fluctuations sont moindres, les effectifs d’août étant 1,4 fois supérieurs à ceux de janvier.

> Saisonnalité des emplois salariés liés au tourisme

200 190 180 170 160 150 140 130 120 110 100

Ja

par département (base 100 en janvier)

La saisonnalité est très prononcée dans les super et hypermarchés. Ce secteur emploie 3,5 fois plus de personnel en août que pendant la très basse-saison. Les variations d’effectifs sont également importantes dans les établissements de la catégorie « campings et autres hébergements » (excluant l’hôtellerie). Le niveau d’emploi passe presque du simple au double entre janvier et juillet. Les restaurants, les hôtels, les parcs d’attractions et casinos, dont l’activité est mieux répartie sur l’année, n’augmentent que modérément leurs effectifs pendant la période estivale.

> Saisonnalité des emplois salariés liés au tourisme pour les 5 principales activités (base 100 en janvier)

nv

ier

ier ier Mars nv Févr

vri

er

Ma

rs

ri Av

ri Av

l

l

Ma

Ma

Orne

Manche

i

i

Ju

Ju

in

in

Ju

Ju

ille

ille

t

re re re re ût Ao temb ctob emb emb p O Nov Déc e S

t

bre

re bre bre tob vem cem o é N D Eure Seine-Maritime

Ao

Calvados

ût

p Se

tem

Oc

350 300 250 200 150 100 50

Ja

nv

ier

vri

er

Ma

rs

Super et hypermarchés

ri Av

l

Ma

i

Ju

in

Campings et autres hébergements

Ju

ille

t

Ao

re

re bre bre tob vem cem o é N D S Hôtels Restauration

ût

te ep

mb

Oc

Parcs d’attractions et casinos

Les emplois salariés dans les activités hautement touristiques Champ : 15 600 emplois (sur les 45 100 emplois salariés liés au tourisme) dans les 7 activités hautement touristiques (hôtellerie, autres hébergements touristiques, parcs d’attractions et casinos, gestion du patrimoine naturel et culturel, offices de tourisme, thermes et thalassothérapie, transports maritimes et côtiers)

En moyenne journalière sur l’année Ensemble 9 % d’emplois saisonniers d’été

Parcs d’attractions et casinos 5%

Hébergements touristiques hors hôtellerie 17 %

68 % de postes d’employés

Transports 32 %

Hôtellerie 79 %

58 % de femmes

Transports 36 %

Offices de Tourisme 85 %

53 % de salariés de moins de 36 ans

Transports 39 %

Thermes et thalassothérapie 61 %

34 % de contrats à temps partiel

Transports 12 %

Hébergements touristiques hors hôtellerie 45 %

30 % de contrats de moins d’un mois

Transports 11 %

Hébergements touristiques hors hôtellerie 47 %

Pour en savoir plus sur les emplois salariés liés au tourisme : http://www.pro-normandie-tourisme.com / Normandie Ecoute Clientèles / Economie et tourisme

27


8. Les investissements touristiques Sources : JMP C pour Atout France et le CRT Normandie, Les investissements touristiques 2008-2010 en Normandie, 2010 / Atout France, Tableau de bord des investissements touristiques en 2010

5e

La situation de crise a eu pour conséquence une diminution des investissements en 2009 et 2010.

> Investissements touristiques en Normandie et en France, (base 100 en 2002, euros constants, moyenne mobile sur 3 ans)

170 160 150 140 130 120 110 100 90

e

8e

10e 6e

1 137 millions d’euros d’investissements sur la période 2008-2010. L’évolution des investissements touristiques en Normandie suit la tendance nationale, avec toutefois une sensibilité au contexte économique un peu plus marquée.

9e 4

1re 7

e

3

e

2e

(1)

Normandie France

2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010

Plus de la moitié des investissements touristiques concerne les résidences secondaires. • 641,5 millions € dans les résidences secondaires

5,7 % des investissements en résidences secondaires en France

> Répartition des investissements 2008-2010 Équipements

Résidences secondaires

9%

• 392,5 millions € dans l’hébergement marchand

4 % des investissements en hébergement marchand en France

Hébergement marchand

35 %

56 %

• 103,1 millions € dans les équipements touristiques

L’hôtellerie, premier hébergement marchand en matière d’investissements.

> R épartition des investissements 2008-2010 en hébergement marchand Gîtes de France

Villages de vacances

Total hébergement marchand

49,4

36,4

5,7

392,5

4,3 %

7,4 %

1,3 %

4%

Hôtellerie

Résidences de tourisme

Hôtellerie de plein air

Cumul 2008-2009-2010

179,3

121,7

Normandie en % de la France

3,8 %

3,9 %

(en millions €)

Hôtellerie : Un maintien des investissements malgré la crise (expliqué par les délais entre lancement et réalisation effective des programmes), se traduisant par une légère progression du parc et un renouvellement significatif du tissu hôtelier. Résidences de tourisme : La confirmation d’un engagement accru dans le développement de l’offre. Hôtellerie de plein air : Un investissement qui a sans doute marqué le pas en 2009 et 2010, en Normandie comme en France. Gîtes de France : Un accroissement sensible du parc exclusivement concentré sur la partie gîtes. Villages de vacances : Un maintien du patrimoine, sans développement de l’offre.

Gîtes de France Hôtellerie de plein air

Villages de vacances 1,5 % Hôtellerie

9% 13 %

46 % 31 %

Résidences de tourisme

(1) C  hamp : hébergement, casinos, parcs de loisirs, centres de congrès et parcs expo, remontées mécaniques. Ne sont donc pas inclus ports de plaisance et musées.

28


Les musées, principal domaine d’investissement parmi les équipements touristiques.

> R épartition des investissements 2008-2010 en équipements touristiques

Cumul 2008-2009-2010 (en millions €)

Musées

Casinos

Parcs de loisirs

48,2

24,2

14,4

Musées : Un niveau d’investissement élevé se chiffrant à 3,5 € par an et par visite. Casinos : Une nette contraction des budgets d’investissements en 2009-2010, après une période riche en réalisations. Parcs de loisirs : Des investissements visant l’adaptation et le renouvellement de l’offre existante. Une progression sensible des investissements en 2010. Ports de plaisance : Un ralentissement des investissements sur la période 2008-2010 et des réalisations inférieures aux prévisions. Une reprise des investissements ensuite avec la programmation d’opérations d’envergure à l’horizon 20132015. Parcs expos, centres de congrès : Une stabilisation des investissements à un bas niveau dans un contexte économique difficile, avec pour conséquence le report des investissements initialement prévus.

Ports de plaisance

Parcs expos, centres de congrès

Total équipements

13,3

3

103,1

Parcs expos et centres de congrès 3%

Ports de plaisance

Musées

13 % Parcs de loisirs

14 %

47 % 23 %

Casinos

Des territoires aux profils d’investissements différenciés. Si dans la Manche, l’Eure et l’Orne, plus de 60 % des investissements sont réalisés dans les résidences secondaires, dans le Calvados et surtout en Seine-Maritime,

les flux sont mieux répartis entre les trois segments de l’investissement touristique.

investissements touristiques par département > L esLes investissements touristiques 2008-2010 2008-2010 par département

Volume des investissements (en millions €) 16 % 500

300

43 %

9%

100

25 % Résidences secondaires Hébergement marchand

8%

Equipements

%

Part dans le total Normandie

Comité Régional de Tourisme de Normandie avec Cartes & Données - © Articque

Retrouvez l’intégralité de l’étude « Les investissements touristiques 2008-2010 en Normandie » sur : http://www.pro-normandie-tourisme.com / Normandie Ecoute Clientèles / Economie et tourisme

29


9. L’audience des principaux sites Internet

grand public du CRT, Facebook et YouTube Source : Google Analytics

w Site en français

w Site en espagnol

958 898 visites (+11 % par rapport à 2011) par 827 974 visiteurs uniques (+20 %)

40 542 visites (+33 %) par 33 119 visiteurs uniques (+36 %)

wS  ite en anglais 360 146 visites

(+30 %) dont 27% du Royaume-Uni, 23% des Etats-Unis par 296 884 visiteurs uniques (+33 %)

wS  ite en allemand 106 564 visites (+38 %) par 86 158 visiteurs uniques (+44 %)

wS  ite en néerlandais

w Page Facebook (en français) 14 135 fans au 31 décembre 2012 (+33 % par rapport au 31 décembre 2011)

w Film « Normandie pour la vie » sur YouTube 2 618 900 vues au 31 décembre 2012

74 794 visites (-1 %) par 64 221 visiteurs uniques (+4 %)

wS  ite en italien 54 401 visites (-1 %) par 44 443 visiteurs uniques (+2 %)

LEXIQUE Touriste :

Toute personne passant au moins une nuit hors de chez elle.

Voyage :

Déplacement compris entre un départ du domicile et un retour au domicile avec au moins une nuit passée en dehors de celui-ci.

Séjour :

Composante d’un voyage, le séjour se définit par le fait d’avoir passé au moins une nuit dans un même lieu.

Court séjour / Court voyage :

Nombre de nuitées rapporté au nombre d’arrivées.

Taux d’occupation : Rapport entre le nombre de chambres, d’emplacements ou de semaines occupé(e)s et le nombre de chambres, d’emplacements ou de semaines offert(e)s (en %).

Hébergement marchand : Hébergement exploité dans un but lucratif (hôtel, camping, chambre d’hôtes, meublé, village de vacances, résidence de tourisme…).

Séjour / Voyage d’une à trois nuits.

Hébergement non marchand :

Long séjour / Long voyage : Séjour / Voyage de quatre nuits et plus.

Hébergement ne donnant pas lieu à rétribution (résidence secondaire, résidence de parents, d’amis).

Arrivées :

Visite (site internet) :

Nombre de personnes séjournant une ou plusieurs nuits consécutives dans un même hébergement.

Connexion sur un site.

Nuitées :

Internaute se connectant sur un site depuis un même poste au cours d’une période donnée. Il est comptabilisé une seule fois quel que soit son nombre de connexions.

Nombre de nuits passées dans un hébergement. Deux personnes séjournant trois nuits dans un établissement comptent ainsi pour six nuitées de même que six personnes ne séjournant qu’une nuit.

30

Durée moyenne de séjour :

Visiteur unique (site internet) :


Retrouvez les Chiffres clés 2012 du tourisme normand, consultez les fiches thématiques, bilans et résultats d’études du CRT sur : www.pro-normandie-tourisme.com Normandie Ecoute Clientèles

CONTACTS Marie-Gabrielle CLÉMENT mg.clement@normandie-tourisme.fr

Héloïse ROUSSEAU

h.rousseau@normandie-tourisme.fr

31


TÉL. : 02 32 33 79 00 - FAX : 02 32 31 19 04

www.pro-normandie-tourisme.com

Investissements Offre

Fréquentation

Lieux de visite

Hébergements Sites

Marchés

Offre

Emplois Clientèles

Le Comité Régional de Tourisme de Normandie est sensible au développement durable. Document imprimé sur du papier certifié PEFC (bois issu de forêts gérées durablement). 

14, RUE CHARLES CORBEAU - 27000 ÉVREUX - FRANCE

ITALIC’COMMUNICATION : 02 32 39 15 49 - CRÉDIT PHOTO : DIETER BASSE

COMITÉ RÉGIONAL DE TOURISME DE NORMANDIE


Chiffres clés 2012-2013 - Normandie Tourisme