Page 1


Dans quelle galère nous sommes-nous fourrés, Gyözö ? Nous voilà qui débarquons, au Musée d’Ixelles, au beau milieu des œuvres de Vasarely. Tu sais, ce célèbre artiste qui a créé notre belle planète, Cheyt-rond-va. Ah la la, ce fichu vaisseau a complètement perdu le nord et moi avec ! Plus moyen de me souvenir du code de démarrage. Ah, mais j’aperçois quelqu’un ! Et toi, oui, oui, toi… Pourrais-tu nous aider ?


Hello ! Embarque-toi avec nous dans l’étrange univers de Vasarely et résous les 8 énigmes cachées dans l’expo. Trois d’entre elles vont nous sauver car elles donneront le code qui fera décoller notre vaisseau. Ces trois précieux chiffres te permettront aussi d’ouvrir le coffret, sur le comptoir d’accueil. On t’y a laissé une petite surprise. Pas une minute à perdre ! Pour commencer, trouvons l’autocollant n° 1, au début de l’exposition.


1. À fond la forme

Le savais-tu ? Vasarely est né en Hongrie, mais il a vécu presque toute sa vie en France. Il a même choisi de devenir français. Gyözö est son prénom hongrois (et aussi de mon ami le robot, comme tu as pu remarquer !) ; en France, on l’appelait Victor.

Vasarely est né en Hongrie, il y plus de 100 ans, d’ici. À 24 ans, il quitte son pays avec sa femme Claire et s’installe en France où il travaille dans la publicité. Lui qui venait d’un pays sans la mer, il va adorer faire de longues promenades sur la plage. La preuve : ce paysage – un peu extraterrestre - est inspiré par les galets. Tu vois, ces gros cailloux arrondis que l’on trouve sur certaines plages ? À toi, maintenant, de représenter ton paysage d’extraterrestre avec juste des formes géométriques ou des lignes.


2.  Plein la vue Waouw ! As-tu vu cette belle installation ? Tourne autour : c’est bizarre, n’est-ce pas ? Vasarely s’est amusé avec des lignes brisées, de la lumière et du plastique transparent (on peut voir au travers). Oh là là, avec ces lignes qui bougent dans tous les sens, on ne sait plus où donner de la tête. J’ai une boîte pleine de formes avec laquelle on adore jouer. Le but du jeu : trouver les formes qui ne ressemblent pas du tout à celles que tu aperçois dans cette œuvre. Tu nous aides ?

Combien d’intrus as-tu trouvés ?

Le savais-tu ? Vasarely ne créait pas seulement des peintures ou des installations. On lui doit aussi des bâtiments, des affiches publicitaires ou des logos*. Je parie que tu connais l’un des logos créés par Vasarely. Qui a inventé le célèbre losange des voitures Renault, à ton avis ? * Logo = dessin ou lettres dessinées qui permettent de reconnaître facilement tous les produits (des biscuits, des jouets, des voitures…) d’un même fabricant.


3. Métro Boulot Tableau À Paris, Vasarely va tous les jours travailler en métro. Pendant qu’il attend, il regarde les murs plein de petits carrés de la station de métro, leurs fissures… Il ne s’ennuie jamais avec toutes ces lignes et formes géométriques à observer. Cela lui donne plein de nouvelles idées pour ses tableaux. Quand le métro surgit, ces images éclatent en mille morceaux dans sa tête, comme ici ! Vite, recomposons son œuvre.

2 1

3 4

5

6

Le savais-tu ? Beaucoup d’œuvres de Vasarely sont abstraites : on n’y reconnaît aucun élément que l’on voit dans la réalité. Comme il adore utiliser toutes sortes de formes géométriques dans ses tableaux, on dit qu’il fait de l’abstraction géométrique.

N° Combien de formes différentes vois-tu sur ce tableau ?

N° N°

N° N°


Le savais-tu ? Tridim… Un nom bizarre pour une œuvre ? Oui, mais pas pour un tableau avec des effets 3D ou tridimensionnels, n’est-ce pas ?

4. Un cube peut en cacher plein d’autres Là, ça ne va vraiment plus ! Essaie donc de compter les cubes qui semblent sortir de la toile et demande aux personnes qui t’accompagnent combien elles, elles en comptent. Pas sûr que vous serez d’accord. Ici, personne n’a tort ou n’a raison et surtout pas nos yeux qui changent d’avis comme de chemise. Bienvenue dans le monde merveilleux des illusions d’optique !


5. L’ABC de Vasarely

Vasarely a une sacrée imagination. Il s’est même inventé son propre alphabet. Pas celui qui commence par « A » et finit par « Z » et avec lequel on écrit des mots. Ici, c’est un alphabet de formes et de couleurs qui permet de créer toutes les œuvres dont on rêve. C’est bien moins compliqué que d’apprendre l’alphabet chinois et bien pratique puisque l’on peut tous l’utiliser. Hé, Gyözö ? On dirait ton jeu vidéo préféré, tu ne trouves pas ? Et toi, à quoi cette œuvre te fait-elle penser ? Cette œuvre me fait penser à ………………………………………………………........


6. Op Art

Le savais-tu ? Les planètes sont une grande passion de Vasarely. Tu peux en admirer plusieurs dans l’exposition. En s’amusant avec les ombres, les formes et les couleurs, il parvient à nous faire rentrer dans la toile et à en faire jaillir toutes ces boules colorées.

Mais, j’ai la berlue ou c’est notre planète ? Qu’est-ce qu’elle a l’air réelle, tu ne trouves pas, Gyözö ? J’ai l’impression qu’elle va sortir de la toile. Encore une illusion à la Vasarely, ça saute aux yeux ! On a bien raison de l’appeler « le maître de l’art optique ». On dit aussi Op Art. Un art qui joue avec nos yeux, quoi !

Connais-tu ces expressions ? Essaie de les relier à leur signification.

Avoir à l’œil

Ne pas avoir froid aux yeux

Sauter aux yeux

Avoir la berlue

Être évident

Surveiller

Ne pas avoir peur

Voir des choses qui ne sont pas réelles


7. Pas si simple ! Ce tableau m’hypnotise totalement. Regarde-le fixement, en plissant les yeux et ensuite, en les fermant. Tu ne trouves pas que ces petits points ont la bougeotte ? On dirait qu’ils grandissent, puis qu’ils rétrécissent ou qu’ils font des cabrioles sur la toile. Parmi les mots qui suivent, entoure ceux qui vont bien avec cette œuvre, selon toi. Est-ce que d’autres mots te viennent à l’esprit ? Si oui, note-les vite ici pour ne pas les oublier. ………………………………………………………… …………………………………………………………

Le savais-tu ? Avant de s’intéresser à l’art, Vasarely avait commencé des études de médecine. Il a toujours adoré la science et la géométrie. Ça se voit dans ses œuvres, non ?

magie mouvement couleur vibration immobilité

grillage football lumière ennui


8. Vasarely fait des petits

Encore une dernière œuvre pour la route… Enfin, façon de parler ! Vasarely est mort à 91 ans. Cela lui a laissé le temps de réaliser des milliers d’œuvres qui inspirent aujourd’hui encore plein d’artistes. Cherche dans le musée les deux installations des artistes de LAb[au]. Tu ne peux pas les rater. Regarde-les bien et trouve au moins deux éléments que l’on retrouve aussi dans les œuvres de Vasarely.

Le savais-tu ?

Combien de couleurs (noir et blanc non compris) vois-tu dans l’œuvre de LAb[au] située au rez-de-chaussée ?

Il y a quelques années, les artistes de LAb[au] ont installé plein des lampes tout le long de la tour Dexia, dans le quartier Rogier. La nuit, on aurait dit une vraie cascade multicolore qui glissait le long de ce gratte-ciel. Voilà une idée lumineuse qui aurait plu à Vasarely et qui fait rêver Gyözö !


Allô Cheyt-rond-va ? Ici, la terre. Gyözö, maintenant que l’on a récupéré le code, je crois qu’il serait plus que temps de rentrer. Merci de ton aide. On te doit une fière chandelle. Va vite voir dans le coffret à l’accueil. On t’a laissé un petit souvenir de notre visite. Après toutes ces illusions d’optiques,il ne faudrait pas non plus que tu t’imagines avoir rêvé tout cela ! À bientôt, Tes amis OpOp et Gyözö

Le savais-tu ? La prochaine exposition du Musée d’Ixelles présentera les étranges sculptures de l’artiste américain Duane Hanson. Adieu les soucoupes volantes et l’art abstrait à la Vasarely, ce sont des personnages plus vrais que nature qui t’accueilleront au musée. Rendez-vous à partir du 20 février pour faire leur connaissance.


Ce livret a été réalisé par le Musée d’Ixelles dans le cadre de l’exposition VASARELY. Hommage (du 17 octobre 2013 au 19 janvier 2014). Vente et copie interdites. Tous droits réservés. Rédaction : Justine Manigart, stagiaire et Stéphanie Masuy, responsable des publics Conception graphique : Flore Figuière Illustrations : Yoann Meunier Copyrights des œuvres : N° 3, Victor Vasarely, Darjeeling, 1952 © Mumok, Victor Vasarely, photo Museum Moderner Kunst Stiftung Ludwig Wien, Sabam, Belgium, 2013. Contact : Musée d’Ixelles – Rue Jean Van Volsem 71 à 1050 Bruxelles. + 32 2 515 64 21/22 – musee@ixelles.be – www.museedixelles.be Le Musée d’Ixelles organise de nombreuses activités pour familles : visites contées, stages, ateliers artistiques… Pour ne pas les manquer, consultez la rubrique « Activités »  de notre site internet ou abonnez-vous à notre newsletter. À l’initiative de Willy Decourty, Bourgmestre; Yves de Jonghe d’Ardoye, Échevin de la Culture et des membres du Collège des Bourgmestre et Échevins d’Ixelles.

Carnet ludique Vasarelly  

Carnet ludique de l'exposition Vasarely au Musée d'Ixelles

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you