Issuu on Google+


Le Pays du Mans Le syndicat mixte du Pays du Mans a été créé en octobre 2002. Il a pour objet l’aménagement et le développement durable du territoire dans une logique de complémentarité ville - campagne. Il regroupe : - 261 000 habitants (la moitié de la population sarthoise) ; - 6 communautés de communes, la communauté urbaine du Mans ainsi que les communes de Ruaudin et Champagné (soit 48 communes au total). CdC des Portes du Maine

CdC de l’Antonnière

CdC des Rives de Sarthe

CdC du Bocage Cénomans

Le Mans Métropole

CdC du Sud-Est du Pays Manceau CdC de l’Orée de Bercé Belinois

Contact Pays du Mans - 40, rue de la galère - 72 000 Le Mans Tél : 02 43 51 23 23 - Fax : 02 43 51 23 32 Mèl : contact@paysdumans.fr - Site : www.paysdumans.fr


Edito

Vous construisez ou vous rénovez votre logement ? Emplacement du terrain, matériaux et énergies renouvelables, recyclage des déchets, économies d’énergie et d’eau, sont autant de préoccupations à prendre en compte pour que votre logement soit économe, confortable, sain et que son impact sur l’environnement soit minimisé. Ce guide de l’éco-construction et de l’éco-rénovation a été conçu pour vous aider à : - vous poser les bonnes questions avant de vous lancer dans votre projet ; - savoir où trouver des informations pertinentes. Des organismes locaux sont à votre disposition pour vous renseigner ou vous accompagner dans votre projet. N’hésitez pas à les solliciter, ils se feront un plaisir de vous aider ! Mais tout n’est pas dans ce guide… c’est pourquoi une rubrique « pour en savoir plus » indique les principales références à consulter si vous voulez approfondir une question. Comptant sur votre curiosité, je vous souhaite une très bonne lecture… et de bons éco-travaux !

Jean-Claude BOULARD Maire du Mans Président de Le Mans Métropole Président du Pays du Mans et du SCoT

1


Sommaire 3

Quiz

4-5 6 7 8 9 10 11

Définir son projet Se poser les bonnes questions Bien choisir son terrain Bien implanter sa maison Déposer un permis ou une déclaration Les contacts locaux Pour en savoir plus Isoler sols, murs et toiture Traiter les points sensibles Isoler par l’extérieur ou l’intérieur Choisir les matériaux Choisir les fenêtres Les contacts locaux Pour en savoir plus

12 -13 14 15 16 17 18 19

Chauffer et rafraîchir Ventiler Jouer avec le soleil Chauffer au bois Améliorer la performance du chauffage Les contacts locaux Pour en savoir plus

20 - 21 22 23 24 25 26 27

Embellir et équiper Habiller les sols Recouvrir les murs Economiser et récupérer l’eau Choisir les appareils électriques Les contacts locaux Pour en savoir plus

28 - 29 30 31 32 33 34 35

Financer et assurer Définir son budget Bénéficier du crédit d’impôt Solliciter un éco-prêt Penser aux assurances Les contacts locaux Pour en savoir plus

36 - 37 38 39 40 41 42 43

Labels et certifications Lexique Les professionnels de la construction

44 45 46

Réponse au quiz

47

NB : les mots suivis d’un astérisque* sont définis dans le lexique p.45.

2


?

Quiz

1. Une maison mitoyenne consomme moins d’énergie qu’une maison isolée.

Vrai

Faux

2. Changer les fenêtres est la première chose à faire pour bien isoler une maison.

Vrai

Faux

3. Le chauffage au bois contribue au changement climatique puisque brûler du bois dégage du CO2.

Vrai

Faux

4. La meilleure solution pour isoler un logement est de poser de la laine de verre.

Vrai

Faux

5. Le chauffage est le poste le plus important dans la consommation d’énergie d’une maison.

Vrai

Faux

6. Pour avoir un logement frais en été, il est recommandé d’installer un système de climatisation.

Vrai

Faux

7. L’air à l’intérieur des maisons est souvent très pollué.

Vrai

Faux

8. Les panneaux solaires thermiques permettent de produire de l’électricité à partir de la lumière du soleil.

Vrai

Faux

9. Les peintures à l’eau ne sont jamais nocives pour la santé.

Vrai

Faux

10. L’eau de pluie des toitures peut être récupérée pour alimenter les toilettes.

Vrai

Faux

Réponses dans le guide ou pour les plus pressés p. 47

3


Définir son projet 4


Définir son projet Se lancer dans un projet de construction, d’acquisition ou de réhabilitation d’un logement n’est pas anodin. Vous allez consacrer une part non négligeable de votre budget à ce projet, vous allez vivre plusieurs années dans ce logement… cela mérite de prendre le temps de bien définir votre projet ! Les bons choix se font bien avant le début des travaux : pour limiter les nuisances de votre maison sur l’environnement, mais aussi ses impacts sur votre qualité de vie et votre santé, il faut prendre un bon départ…

Si votre projet concerne une rénovation, vous aurez intérêt à commencer par un diagnostic des forces et faiblesses de l’existant afin de comprendre comment vit le bâtiment et d’établir une hiérarchisation des travaux à effectuer. Faites-vous accompagner de professionnels compétents. Ils vous aideront à faire des choix pertinents sur le long terme, respectant au mieux l’environnement et tenant compte de votre budget. 5


Se poser les bonnes questions Le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement ainsi que l’Espace Info Energie de la Sarthe peuvent vous aider à préciser votre projet et faire des choix pertinents.

Quatre étapes seront indispensables pour construire votre projet : - définir vos choix de vie, - détailler les contraintes du terrain ou du logement à rénover, - vous renseigner sur les contraintes d’urbanisme, - anticiper le budget global.

Pensez à concevoir votre logement pour qu’il soit facilement adaptable en vue de l’accueil de personnes âgées ou à mobilité réduite. En intégrant dès l’origine du projet les conditions d’évolutivité du logement, vous : - limitez les nuisances et les dépenses occasionnées au moment des travaux ; - facilitez les conditions de revente ou de location éventuelle.

6


Bien choisir son terrain Pour savoir si le terrain est favorable à votre projet, vous devrez prendre en compte les servitudes (contraintes et usages) qui lui sont liées, sa situation et ses caractéristiques.

N’hésitez pas à vous renseigner dans votre mairie ou auprès des Unités Territoriales de l’Equipement de votre secteur.

Prenez en compte sa situation géographique par rapport : - au lieu de travail ; - aux services : commerces, services publics (poste, mairie, école...) ; - aux liaisons (transports scolaires, réseaux routiers...) ; - aux activités partagées (culture, loisirs, sports...) ; Attention : une localisation mal pensée induit beaucoup de désagréments (déplacements coûteux en temps et en ressources).

7


Bien implanter sa maison Toute nouvelle construction s’inscrit dans un ensemble (hameau, rue, quartier...) présentant une organisation particulière liée aux conditions climatiques, aux contraintes urbaines ou réglementaires... L’implantation de votre maison devra donc concilier plusieurs contraintes :

- contraintes pratiques (accès, vis-à-vis, intimité, gain de place...) ; - contraintes réglementaires (document d’urbanisme, règlement de lotissement...) ; - contraintes naturelles (topographie, orientation, vents dominants, ensoleillement...).

Hypothèse d’implantation

- Une implantation en bordure de parcelle permet de profiter pleinement de la surface du terrain. - L’implantation mitoyenne favorise une meilleure isolation (par la réduction des surfaces exposées aux vents) et une économie d’énergie. Elle préserve les ressources foncières de la commune. Elle réduit le coût des déplacements et des infrastructures (voirie, réseaux).

8


Déposer un permis ou une déclaration Le permis de construire et la déclaration préalable de travaux sont des documents administratifs qui donnent les moyens à l’administration de vérifier qu’un projet de construction respecte bien les règles d’urbanisme en vigueur.

Les formulaires sont mis à votre disposition dans les mairies, à la Direction Départementale des Territoires et sur le site internet : www.sarthe.equipement.gouv.fr.

Une déclaration préalable doit être déposée avant d’édifier toute : - construction nouvelle ou agrandissement créant une surface hors œuvre brute* (SHOB) supérieure à 2 m² et inférieure ou égale à 20 m² (au-dessus de 20 m², un permis de construire est nécessaire) ; - transformation de plus de 10 m² de SHOB en surface hors œuvre nette* (SHON) ; - modification de l’aspect extérieur d’un bâtiment ; - évolution de destination d’un bâtiment (par exemple transformation d’un local commercial en local d’habitation).

9


Les contacts locaux CAUE de la Sarthe Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement

Pour des conseils gratuits en matière d’architecture, de construction, de réhabilitation, de restauration, d’extension, d’aménagement de jardins et d’adaptation du logement au handicap.

1, rue de la Mariette au Mans – Tél : 02 43 72 35 31 Mèl : caue.sarthe@wanadoo.fr – Site : www.caue-sarthe.com Espace Info Energie

Pour des renseignements techniques et financiers concernant la conception du logement, l’isolation, la ventilation, le chauffage, l’eau chaude et l’installation d’énergies renouvelables.

10, rue Barbier au Mans – Tél : 02 43 28 47 93 Mèl : eie72@ville-lemans.fr Site : www.info-energie-paysdelaloire.fr Votre mairie

Pour consulter le Plan Local d’Urbanisme et regarder les projets d’infrastructure et d’aménagement de la commune.

Coordonnées des mairies de la Sarthe sur www.communes-de-lasarthe.eu > Liste des maires DDT de la Sarthe Direction Départementale des Territoires, fusion de la DDE et de la DDAF – Service urbanisme et aménagement, unité ADS Pour l’instruction des permis de construire et déclarations de travaux sur les communes n’ayant pas de service instructeur.

34, rue de Chanzy au Mans (5ème étage) - Tél. : 02 43 78 87 90 Site : www.sarthe.equipement.gouv.fr Castors de l’ouest

Pour des services techniques et des conseils économiques liés à l’autoconstruction.

21, rue des Coquelicots au Mans - Tél. : 02 43 85 08 16 Mèl : lemans@castorouest.fr – Site : www.castorsouest.fr Professionnels de la construction bioclimatique Liste sur http://www.info-energie-paysdelaloire.fr > Monter votre projet > Trouver un professionnel

10


Pour en savoir plus Des documents de référence : Fiches-conseil / Urbanisme du CAUE de la Sarthe : - Bien penser pour bien construire - Bien choisir son terrain - Bien implanter sa maison - Déposer un permis de construire pour une maison individuelle - Commen concevoir sa maison bioclimatique ? CAUE de la Sarthe à l’initiative du CODERPA, Une maison pour la vie ou comment anticiper les aléas de la vie Disponibles auprès du CAUE (cf. p. 10) ou sur www.caue-sarthe.com Guide pratique ADEME, Une maison confortable, respectueuse de l’environnement, économe en énergie : construire autrement, Février 2010 Guide pratique ADEME, Une nouvelle réglementation pour économiser l’énergie : rénover sans se tromper, Avril 2008 Disponibles sur http://ecocitoyens.ademe.fr > Mon habitation Espace Info Energie de la Sarthe, Guide de la construction de maisons individuelles économes en énergie et labellisations, Août 2009 Disponible auprès de l’Espace Info Energie de la Sarthe (cf. p. 10)

Des sites Internet complémentaires : Le portail de l’administration française http://vosdroits.service-public.fr/ > Logement > Construction, voisinage, mitoyenneté > Construction Le centre de ressources environnementales du Pays du Mans www.paysdumans.fr/cre-cre.html > Les actions > Espace Grand Public > Construction Direction Départementale des Territoires de la Sarthe www.sarthe.equipement.gouv.fr > Développement durable > Simulateur – Coût de vos déplacements > Risques

11


Isoler sols, murs et toiture 12


Isoler sols, murs et toiture La réglementation thermique actuellement en vigueur date de 2005 (RT 2005). Si les avancées du Grenelle de l’environnement se confirment, celle-ci devrait être beaucoup plus exigeante dès 2012. Les logements BBC (Bâtiments Basse Consommation) devraient ainsi se généraliser. Dans un bâtiment basse consommation, les consommations d’énergie primaire* ne doivent pas dépasser 50 kWh/m².an en neuf et 80 kWh/m².an après travaux en rénovation. Une construction passive consomme 15 kWh/m².an pour ses besoins de chauffage. On peut même aller jusqu’à un logement à énergie positive, qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme (et renvoie sa surproduction sur le réseau).

Comme l’électroménager et les voitures, les bâtiments existants et neufs sont maintenant dotés d’étiquettes énergie et GES* qui signalent leurs performances énergétiques et leurs émissions de gaz à effet de serre. Ces deux étiquettes traduisent certaines conclusions du Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) dont la réalisation est désormais obligatoire à la livraison de toute construction neuve et lors des ventes et des locations. 13


Traiter les points sensibles Les ponts thermiques sont des zones localisées par lesquelles le froid extérieur peut rentrer facilement. Ils apparaissent notamment sur les points suivants : - aux liaisons entre les dalles de planchers et les murs extérieurs, si une isolation périphérique n’a pas été prévue ;

- les balcons, s’ils sont coulés dans le prolongement de la dalle de la maison ; - dans le cas des isolations par l’intérieur : les vides d’air (généralement d’un centimètre), les trous pratiqués pour les prises de courant, les mauvaises jointures entre panneaux isolants…

- Une isolation ne doit jamais être exécutée sur une paroi présentant des signes d’humidité. Les causes d’humidité sont multiples. Seul un professionnel peut établir un diagnostic qui identifiera les parties d’ouvrage nécessitant un traitement avant d’être isolées. - Avant la fin du chantier, afin de vous assurer que les travaux ont été bien réalisés, vous pouvez demander le passage d’une caméra thermique ou faire réaliser un test d’étanchéité à l’air.

14


Isoler par l’extérieur ou l’intérieur Les avantages de l’isolation par l’extérieur par rapport à l’isolation par l’intérieur : - traiter un plus grand nombre de ponts thermiques ; - ne pas modifier les surfaces habitables ; - protéger les murs des variations climatiques.

L’isolation des murs dans leur épaisseur (isolation répartie) permet d’isoler et de construire avec un seul produit porteur et isolant. Utilisée en construction neuve, elle est aussi intéressante dans le cas d’une réhabilitation lourde : extension ou surélévation.

- L’isolation des toitures est la plus rentable et la première étape à réaliser car le potentiel d’économies d’énergie est important. - C’est souvent la partie la plus facile à traiter. En effet, l’air chaud, plus léger, s’élève naturellement et vient en grande partie se loger sous les toits.

15


Choisir les matériaux Deux catégories de matériaux présentent des pouvoirs isolants: - des isolants conventionnels d’origine synthétique ou minérale (polystyrènes, polyuréthane, laines minérales telles que la laine de verre ou la laine de roche) souvent les moins

chers mais présentant des risques pour la santé et l’environnement ; - des isolants naturels d’origine végétale ou animale (fibre de bois, laine de chanvre, liège expansé, ouate de cellulose, laine de mouton…) plus sains et meilleurs pour l’environnement.

Les questions à se poser sur le matériau : - a-t-il un fort pouvoir isolant ? - est-il issu de matières premières renouvelables ? - est-il recyclable ? - a-t-il fallu beaucoup d’énergie pour le fabriquer ? - émet-il des gaz à effet de serre lors de sa fabrication ? - est-il nocif pour la santé ?

16


Choisir les fenêtres Petites ou absentes des façades exposées aux vents dominants, les fenêtres gagneront à être grandes du côté le plus ensoleillé pour profiter de la lumière du soleil. Pour respecter la réglementation, votre vitrage doit être peu émissif à isolation renforcée. Mais le vitrage n’est pas le seul élément déterminant.

Les menuiseries extérieures doivent être parfaitement étanches et offrir une bonne isolation. Une menuiserie avec rupteurs de ponts thermiques comporte dans ses montants des barrettes isolantes qui permettent de limiter les déperditions de chaleur.

- Changer les fenêtres est souvent la solution qui vient à l’esprit en premier car elle semble la plus aisément réalisable. Sachez que seulement 10 à 15 % de la chaleur s’échappe par les fenêtres. Ces travaux effectués seuls ne vous permettront pas de réaliser de grosses économies. - Il est préférable de les intégrer à une isolation plus globale de votre logement en prenant également en compte le toit, les murs et le sol.

17


Les contacts locaux Espace Info Energie

Pour des renseignements techniques et financiers concernant la conception du logement, l’isolation, la ventilation, le chauffage, l’eau chaude et l’installation d’énergies renouvelables.

10, rue Barbier au Mans – Tél : 02 43 28 47 93 Mèl : eie72@ville-lemans.fr Site : www.info-energie-paysdelaloire.fr Castors de l’ouest

Pour des services techniques et des conseils économiques liés à l’autoconstruction.

21, rue des Coquelicots au Mans - Tél. : 02 43 85 08 16 Mèl : lemans@castorouest.fr – Site : www.castorsouest.fr L’âge de paille

Pour des conseils et de la formation sur la construction en paille.

Les Trémouilles à Saint Germain d’Arcé Mèl : bgrondin@gmail.com - Site : http://lagedepaille.free.fr ECO Artisans®

Artisans du bâtiment engagés dans l’amélioration des performances thermiques des logements

Liste disponible auprès de la CAPEB (Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment) sur www.capeb.fr Bâtir avec l’Environnement et PROS de la performance énergétique

Artisans et entrepreneurs du bâtiment formés ou qualifiés et engagés dans la construction et la rénovation durables

Liste disponible auprès de la Fédération Française du Bâtiment sur www.btp72.ffbatiment.fr Menuiseries 21 et Charpentes 21

Fabricants de fenêtres et de charpentes en bois sur mesure

Listes disponibles sur www.menuiseries21.com et www. charpentes21.com Professionnels de la construction bioclimatique et de la construction bois Listes sur http://www.info-energie-paysdelaloire.fr > Monter votre projet > Trouver un professionnel Fournisseurs de matériaux écologiques Liste sur http://www.info-energie-paysdelaloire.fr > Monter votre projet > Trouver un professionnel

18


Pour en savoir plus Des documents de référence : Guide pratique ADEME, Une nouvelle réglementation pour économiser l’énergie : rénover sans se tromper, Avril 2008. Guide pratique ADEME, Améliorez le confort de votre maison, l’isolation thermique, Mars 2008. Guide pratique ADEME, Une maison confortable, respectueuse de l’environnement, économe en énergie : construire autrement, Février 2010

t de votre

maison,

ion l’isolat ue iq m r e h t

Améliorez

le confor

0 0

Disponibles sur http://ecocitoyens.ademe.fr L’ H A B I

DIVI TAT I N

DUEL

Espace Info Energie de la Sarthe, Guide de la construction de maisons individuelles économes en énergie et labellisations, Août 2009 Disponible auprès de l’Espace Info Energie (cf. p.18) Une no pour uvelle régle économ m iser l’éentation nergie :

Région des Pays de la Loire, Habitation individuelle Réduisons nos consommations, Septembre 2009

réno v se tr sanesr omp er

Disponible auprès de l’espace régional (cf. p. 42) L’ H A

B I TA

T

Des sites Internet complémentaires : L’espace éco-citoyens de l’ADEME http://ecocitoyens.ademe.fr/ > Mon habitation Le centre de ressources environnementales du Pays du Mans www.paysdumans.fr/cre-cre.html > Les actions > Espace Grand Public > Construction Mon habitat durable, site de la MAÏF www.mon-habitat-durable.fr > Comment faire ? > Utiliser des matériaux respectueux de l’environnement Atlanbois www.atlanbois.com > Construire Construire en chanvre http://www.construction-chanvre.asso.fr

19


Chauffer et rafraîchir 20


Chauffer et rafraîchir Le coût des énergies fossiles, leur raréfaction, leur impact sur la pollution et l’effet de serre… tout concourt à ce que nous changions notre vision de l’énergie à la maison. Hors le chauffage est le poste le plus important dans la consommation d’énergie d’une maison sous les latitudes tempérées. Grâce à une implantation astucieuse et une enveloppe performante, votre maison a déjà réduit ses besoins en énergie. Vous pouvez limiter encore son impact environnemental en vous tournant vers des équipements de chauffage très performants et peu émetteurs de gaz à effet de serre*.

appareils électriques et éclairage; 170 €

cuisson; 99 €

eau chaude; 170 €

chauffage; 979 €

Coût annuel moyen de la facture d’un ménage pour l’énergie dans son logement (électricité + combustible)

Pour avoir un logement frais l’été, il n’est pas forcément nécessaire d’installer un système de climatisation ou de rafraîchissement de l’air. C’est d’autant plus vrai dans une maison bien conçue et bien isolée. 21


Ventiler L’air dans les maisons n’a rien de pur. Humidité, monoxyde d’azote, polluants chimiques (produits ménagers), particules diverses (bricolage), fumée de tabac… Celui-ci est parfois plus pollué qu’à l’extérieur.

L’air doit y être régulièrement renouvelé. La santé de ses habitants et du bâtiment lui-même en dépend. Dans le passé, cette aération se faisait naturellement dans des logements peu étanches, mais aujourd’hui, dans des maisons très bien isolées, un système de ventilation est nécessaire.

- La ventilation est une obligation légale. Elle doit satisfaire aux exigences suivantes : l’aération doit être générale et permanente, la circulation d’air doit se faire depuis des entrées d’air situées dans les pièces principales jusqu’à des sorties, dans les pièces de service. Des débits réglementaires sont exigés. - La façon la plus sûre de les obtenir est d’installer une VMC. Il est en effet difficile de contrôler les débits d’air renouvelés par ventilation naturelle.

22


Jouer avec le soleil Laisser la lumière du soleil entrer dans les pièces en hiver permet de minimiser les besoins de chauffage et d’éclairage (on parle de solaire passif). Grâce à certaines technologies, le soleil peut aussi produire de l’énergie. On distingue deux types de panneaux solaires :

- les panneaux solaires thermiques, appelés capteurs solaires thermiques, qui convertissent la lumière en chaleur récupérée et utilisée sous forme d’eau chaude ; - les panneaux solaires photovoltaïques, appelés modules photovoltaïques, qui convertissent la lumière en électricité.

S’il faut faire entrer le soleil en hiver, il faut aussi s’en protéger en été ! Les protections placées à l’extérieur sont de loin les plus efficaces : - pour occulter les ouvertures : les volets ; - pour ombrer les ouvertures : les protections solaires (elles empêchent l’insolation directe des ouvertures mais laissent passer la lumière) et la végétation à feuilles caduques (elles tombent en hiver et laissent ainsi passer le soleil quand vous en avez besoin).

23


Chauffer au bois Le chauffage au bois dispose d’avantages non négligeables. C’est une énergie renouvelable et abondante qui peut être disponible localement. Elle est neutre au regard de l’effet de serre* : en brûlant, le bois émet le CO2 qu’il avait fixé lors de sa croissance. Cheminées ouvertes, inserts et foyers fermés, poêles à bûches, poêles à granulés… les possibilités sont nombreuses. Mais attention, toutes n’offrent pas le même rendement*.

- Si vous disposez d’une cheminée ou au moins d’un conduit de fumée et que vous souhaitez compléter votre système de chauffage : vous pouvez moderniser votre cheminée ou vous équiper d’un poêle. - Mais, attention, comparez leur performance avant de vous lancer. Ayez le même réflexe si vous souhaitez vous équiper d’une chaudière bois.

24


Améliorer la performance du chauffage Chaudières basse température (conçues pour délivrer une eau à 50°C), chaudières à condensation (qui récupèrent de l’énergie en condensant la vapeur d’eau des gaz de combustion), pompes à chaleur

(aérothermiques ou géothermiques), systèmes de régulation et de programmation… les moyens de réduire la consommation énergétique des modes de chauffage sont nombreux.

- Les pompes à chaleur sont avant tout des systèmes de chauffage. Même si certaines peuvent faire du rafraîchissement, la finalité essentielle de ces systèmes doit être la production de chaleur. - Pour que l’installation conserve ses performances et dure longtemps, il faut la faire surveiller et entretenir par un spécialiste tous les ans. - En fin de vie, la pompe à chaleur doit être démontée par un spécialiste qui récupérera le fluide frigorigène pour le recycler ou le détruire.

25


Les contacts locaux Espace Info Energie

Pour des renseignements techniques et financiers concernant la conception du logement, l’isolation, la ventilation, le chauffage, l’eau chaude et l’installation d’énergies renouvelables.

10, rue Barbier au Mans – Tél : 02 43 28 47 93 Mèl : eie72@ville-lemans.fr Site : www.info-energie-paysdelaloire.fr Castors de l’ouest

Pour des services techniques et économiques liés à l’auto-construction.

21, rue des Coquelicots au Mans - Tél. : 02 43 85 08 16 Mèl : lemans@castorouest.fr – Site : www.castorsouest.fr

ADEAS CIVAM 72 Agriculture Durable, Econome, Autonome et Solidaire, avec le Centre d’Initiatives et de Valorisation de l’Agriculture et du Milieu rural Pour des conseils et éléments techniques sur l’achat d’une chaudière à bois déchiqueté ou sur la récupération d’eau de pluie.

La Maison des Paysans – 31, rue d’Arcole au Mans Tél : 02 43 14 23 07 Mèl : adeascivam72@maison-des-paysans.org Site : www.maison-des-paysans.org Union des CUMA Coopératives d’Utilisation du Matériel Agricole

Pour un accompagnement sur l’achat d’une chaudière à bois déchiqueté.

9, rue de Grémillon au Mans – Tél : 02 43 23 77 37 Mèl : udcuma-72@wanadoo.fr - Site : www.ouest.cuma.fr Energies Avenir

Pour s’impliquer dans la promotion des énergies renouvelables en Sarthe et bénéficier de groupements d’achats de panneaux photovoltaïques

Maison des associations - 4, rue d’Arcole au Mans Mèl : energiesavenir@hotmail.com - Site : www.energiesavenir.info Professionnels de la construction bioclimatique Bureaux d’études sur les énergies renouvelables Fournisseurs de VMC double-flux Listes sur http://www.info-energie-paysdelaloire.fr > Monter votre projet > Trouver un professionnel

26


Pour en savoir plus Des documents de référence : Guide pratique ADEME, Une nouvelle réglementation pour économiser l’énergie : rénover sans se tromper, Avril 2008 Guide pratique ADEME, Le soleil au service de votre confort, le chauffage et l’eau chaude solaires, Mars 2008 Guide pratique ADEME, De la forêt à votre foyer, le chauffage au bois, Octobre 2008 Guide pratique ADEME, Quand le sol, l’eau ou l’air chauffent la maison, les pompes à chaleur, Avril 2008 Guide pratique ADEME, Chaleur et confort sans gaspillage, le chauffage, la régulation, l’eau chaude, Août 2008 Guide pratique ADEME, Avec le fioul ou le gaz, de la chaleur sans gaspillage : les chaudières performantes, Juillet 2008 Guide pratique ADEME, Faites respirer votre maison, avec la ventilation, Novembre 2009 Guide pratique ADEME, Informer vous et agissez pour respirer un air de qualité, Juillet 2009 Disponibles sur http://ecocitoyens.ademe.fr/ Région des Pays de la Loire, Habitation individuelle - Réduisons nos consommations, Septembre 2009

la ven tilatio n

Fa votre mites respirer aison av ec

Disponible auprès de l’espace régional (cf. p. 42) L’ H A B

Des sites Internet complémentaires :

I TAT

INDIV

IDUEL

L’espace éco-citoyens de l’ADEME http://ecocitoyens.ademe.fr/ > Mon habitation Le centre de ressources environnementales du Pays du Mans www.paysdumans.fr/cre-cre.html > Les actions > Espace Grand Public > Construction Atlanbois www.atlanbois.com > Se chauffer

27


Embellir et ĂŠquiper

28

Lorraine BAPST - Architecte


Embellir et équiper Vous avez construit ou réhabilité votre logement en tenant compte des enjeux sanitaires et environnementaux, vous disposez donc de bonnes bases pour limiter votre consommation d’énergie et maximiser votre confort. Mais le travail ne s’arrête pas là : les techniques de finition et le choix de vos appareils domestiques ont encore de l’importance !

Exposition moyenne à quelques polluants (en pourcentage) : c’est dans des locaux, et plus particulièrement à la maison, qu’on est le plus exposé.

On passe, en moyenne, 9 fois plus de temps à l’intérieur qu’à l’extérieur. Limiter la pollution de l’air intérieur est donc une priorité. Indissociables d’un intérieur sain, les finitions naturelles participent également à une bonne régulation de l’hygrométrie ambiante. 29


Habiller les sols Pour les sols, les matériaux nobles et respectueux de l’environnement comme de la santé sont nombreux :

- parquets ; - tissages et revêtements végétaux (jonc de mer, fibre de coco, linoléum, liège, bambou) ; - dallages naturels (terre cuite, pierre).

- Lors de la pose de sols en terre cuite ou en céramique, on peut améliorer les qualités d’innocuité de ces revêtements en remplaçant avantageusement le mortier-colle traditionnel par un mortier de chaux. Ce produit naturel évite l’utilisation de produits potentiellement toxiques et émetteurs de composés organiques volatils. - Dans un second temps, les dallages les plus poreux (terre cuite, pierre) seront protégés avec une huile spécifique qui viendra boucher les pores de la matière et la protéger contre les tâches.

30


Recouvrir les murs Il existe une multitude de textures, des couleurs à en revendre, des produits faciles à travailler et surtout des matières nobles qui n’appauvrissent pas la terre et ne présentent pas de risque pour la santé : - enduits naturels ; - peintures écologiques ; - parements naturels (briques, pierre, bois).

La chaux est un matériau intéressant à bien des égards. Elle ne pâtit pas de l’humidité, mais aide au contraire à la réguler. Elle est bactéricide : larves et germes ne résistent pas à son pouvoir désinfectant.

Lorraine BAPST - Architecte

- Attention, car même les peintures acryliques (à l’eau) ne sont pas toutes exemptes de substances toxiques. - Pour limiter les quantités de composés organiques volatils à l’intérieur de votre maison, il est recommandé de limiter l’usage de colles et ciments-colles. Préférez-leur des équivalents écologiques. Les joints peuvent être réalisés avec un enduit de chaux, teinté ou naturel.

31


Economiser et récupérer l’eau Adaptables sur les robinets ou le flexible de douche, certains dispositifs limitent la consommation tout en conservant une même efficacité d’utilisation : réducteurs de débit, aérateurs, stop-douche, douchettes à turbulence…

Pour les toilettes, le système le plus économe reste celui des toilettes sèches (fonctionnant par exemple avec des copeaux de bois).

Si vous avez un jardin, envisagez de récupérez l’eau de pluie. C’est un moyen efficaces de limiter les consommations d’eau et donc de coûteux traitements.

Légalement, rien n’interdit d’utiliser l’eau de pluie comme bon vous semble. Mais pour bénéficier du crédit d’impôt, l’eau de pluie doit rester cantonnée aux usages extérieurs, à l’alimentation des WC et au lavage des sols. Vous pouvez aussi : - privilégier des plantes économes en eau ; - penser au paillage et au binage (ils permettent de limiter les arrosages) ; - tondre votre gazon moins souvent, il sera plus résistant aux périodes de sécheresse...

32


Choisir les appareils électriques Les équipements électriques de la maison consomment jusqu’au tiers de l’énergie utilisée par les ménages. Pour l’électroménager et l’éclairage, l’étiquette énergie vous aide à acheter les équipements à la fois sobres et efficaces.

Les téléviseurs, magnétoscopes, chaînes Hi-fi, ordinateurs… ne consomment pas énormément d’électricité pour fonctionner. Mais ils se multiplient dans la maison et ils sont presque tous équipés de veilles.

- L’éclairage électrique a un coût énergétique : entre 400 et 600 kWh/an pour un ménage. - Lors de la construction ou de la rénovation d’un logement, l’orientation et la dimension des ouvertures doivent permettre d’apporter le maximum d’éclairage naturel (sans provoquer de grosses pertes de chaleur l’hiver et de pénibles surchauffes l’été).

33


Les contacts locaux CAUE de la Sarthe Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement

Pour des conseils gratuits en matière d’architecture, de construction, de réhabilitation, de restauration, d’extension, d’aménagement de jardins et d’adaptation du logement au handicap.

1, rue de la Mariette au Mans – Tél : 02 43 72 35 31 Mèl : caue.sarthe@wanadoo.fr – Site : www.caue-sarthe.com Espace Info Energie

Pour des renseignements techniques et financiers concernant la conception du logement, l’isolation, la ventilation, le chauffage, l’eau chaude et l’installation d’énergies renouvelables.

10, rue Barbier au Mans – Tél : 02 43 28 47 93 Mèl : eie72@ville-lemans.fr - Site : www.info-energie-paysdelaloire.fr Castors de l’ouest

Pour des services techniques et économiques liés à l’auto-construction.

21, rue des Coquelicots au Mans - Tél. : 02 43 85 08 16 Mèl : lemans@castorouest.fr – Site : www.castorsouest.fr

ADEAS CIVAM Agriculture Durable, Econome, Autonome et Solidaire, avec le Centre d’Initiatives et de Valorisation de l’Agriculture et du Milieu rural Pour des conseils et éléments techniques sur l’achat d’une chaudière à bois déchiqueté ou sur la récupération d’eau de pluie.

La Maison des Paysans – 31, rue d’Arcole au Mans Tél : 02 43 14 23 07 Mèl : adeascivam72@maison-des-paysans.org Site : www.maison-des-paysans.org Maisons paysannes de France

Pour des conseils en termes de sauvegarde du patrimoine rural bâti et paysager.

5, rue Marin Chaligné à Clermont Créans – Tél : 02 43 94 71 42 Mèl : sarthe@maisons-paysannes.org Site : www.maisons-paysannes.org Service Départemental d’Architecture et du Patrimoine

Pour des conseils gratuits en termes de rénovation du bâti ancien.

24, place du Cardinal Grente au Mans – Tél : 02 43 74 02 80 Site : http://www2.culture.gouv.fr/culture/sites-sdaps/sdap72/ Fournisseurs de matériaux écologiques Liste sur http://www.info-energie-paysdelaloire.fr > Monter votre projet > Trouver un professionnel

34


Pour en savoir plus Des documents de référence : Fiche-conseil du CAUE de la Sarthe, Les sols en terre cuite Fiche-conseil du CAUE de la Sarthe, Peintures à la chaux : les badigeons Disponibles auprès du CAUE ou sur www.caue-sarthe.com Écon

une m pou aison r viv mie re ux

ome, fac et bie ile à viv re n int égrée ,

Guide pratique ADEME, Economie, efficacité, confort : branchez-vous malin ! Équipements électriques, Mars 2008 Guide pratique ADEME, Econome, facile à vivre et bien intégrée, une maison pour vivre mieux, Avril 2008

L’ H A

B I TA

T IN D

IVID

UEL

Disponibles sur http://ecocitoyens.ademe.fr > Mon habitation Service départemental de l’architecture et du patrimoine de la Sarthe, Charte pour la sauvegarde du bâti ancien en Sarthe, 2007 Disponible auprès du SDAP (cf. p.34) Fiche ADEAS CIVAM 72, La récupération d’eau de pluie, Avril 2008 Fiche ADEAS CIVAM 72, Les différentes étapes d’installation d’une citerne enterrée, Février 2007 Disponibles auprès de l’ADEAS CIVAM (cf. p. 34) Guide du Pays du Mans, Petit Futé des éco-gestes, Avril 2007

Des sites Internet complémentaires : L’espace éco-citoyens de l’ADEME http://ecocitoyens.ademe.fr/ > Mon habitation Observatoire de la qualité de l’air intérieur www.air-interieur.org Le centre de ressources environnementales du Pays du Mans www.paysdumans.fr/cre-cre.html > Les actions > Espace Grand Public > Construction > Les actions > Espace Grand Public > Habitat Mon habitat durable , site de la MAÏF www.mon-habitat-durable.fr > Comment faire ?

35


Financer et assurer 36


Définir son budget Les pratiques préconisées dans ce guide engendrent souvent des coûts d’investissement non négligeables. Pourtant, ils sont indispensables pour préserver notre environnement, et rentables à moyen ou long termes. Il est donc essentiel de bien examiner l’ensemble de son budget et des aides possibles avant de faire l’impasse sur un investissement utile.

De nombreux dispositifs financiers ont été mis en place pour faciliter et inciter les propriétaires, voire les locataires, à améliorer leur habitat. Aides des collectivités territoriales, avantages fiscaux… autant de soutiens qu’il faut connaître avant de s’engager dans la rénovation, la construction ou l’achat d’un logement. Notez par ailleurs que certains travaux ouvrent droit à une TVA réduite à 5,5 % (alors que le taux normal de TVA est de 19,6 %). Et si vous avez besoin d’un prêt, n’hésitez pas à rencontrer plusieurs organismes financiers afin de comparer leurs offres et l’attention qu’ils accordent à l’aspect écologique de votre logement. 37


Définir son budget Le coût global d’un logement a le mérite de représenter ce qu’il coûte réellement sur une période donnée (par exemple 20 ans si c’est la durée sur laquelle vous envisagez de l’habiter).

En effet, il prend en compte la somme des coûts d’investissement, de fonctionnement et d’entretien sur une période déterminée.

Répartition moyenne sur 50 ans des coûts d’un bâtiment d’habiltation

Pensez à réserver un budget pour l’aménagement du terrain : - clôtures et haies ; - modelés de terrain ; - composition du jardin ; - plantations... Envisagez dès le début les frais de fonctionnement : - maintenance du chauffage ; - ramonage de la cheminée ; - alimentation en bois, gaz...

38


Bénéficier du crédit d’impôt Le crédit d’impôt est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d’amélioration énergétique portant sur une résidence principale (qu’ils occupent ou dont ils sont bailleurs).

Chaque contribuable peut bénéficier du crédit d’impôt, qu’il soit imposable ou pas. Si le montant du crédit d’impôt dépasse celui de l’impôt dû, l’excédent est remboursé au ménage.

- La pose des matériaux ou l’installation du matériel doivent être effectuées par l’entreprise qui les fournit. - Conservez soigneusement la facture de l’entreprise qui vous a fourni et posé matériaux et équipements. - La construction d’un bâtiment qui consomme très peu d’énergie (certifié Bâtiment Basse Consommation), vous donne droit à un crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt plus avantageux.

39


Solliciter un éco-prêt L’éco-prêt à taux zéro permet de financer les travaux d’économies d’énergie et leurs éventuels frais induits afin de rendre le logement plus économe en énergie, plus confortable et moins émetteur de gaz à effet de serre.

Pour bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro, il faut soit mettre en œuvre un «bouquet de travaux», soit améliorer la performance énergétique globale de son logement.

- Pour composer un « bouquet de travaux » éligible à l’éco-prêt à taux zéro, vous devrez choisir des travaux dans au moins deux des 6 catégories suivantes : isolation de la toiture, des murs donnant sur l’extérieur, remplacement des fenêtres donnant sur l’extérieur, installation ou remplacement d’un système de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire économe ou utilisant une source d’énergie renouvelable. Dans tous les cas, ces travaux doivent permettre d’atteindre des performances précises. - Pour comparer les différentes offres bancaires, consultez le comparateur Eco-Prêts™, un comparateur de prêts dédiés aux économies d’énergie, développé par l’ADEME avec « testé pour vous » sur www.ademe.fr/ecoprets.

40


Penser aux assurances La construction ou la réhabilitation d’un logement est concernée par trois types de garanties - la garantie décennale : elle est prise par l’entreprise généralement de gros œuvre pour tous les risques liés à la solidité ou à l’étanchéité du bâtiment ; - la garantie dommage ouvrage : elle est prise par l’architecte, le maître d’œuvre (ou le

propriétaire s’il coordonne les travaux) et lui permet d’être indemnisé des dommages avant de connaître les différents responsables ; - la garantie de parfait achèvement : elle est prise par le propriétaire pour les dommages qui peuvent apparaître pendant la première année.

Dès la signature de votre contrat avec un constructeur ou un architecte, véfifiez bien que les entreprises que vous faites travailler sont assurées pour les garanties mentionnées ci-dessus. Consultez les conditions particulières de votre contrat d’assurance pour savoir : - s’il est fait mention d’une surprime en cas d’installation d’une énergie renouvelable ; - si votre logement est assuré s’il est construit avec des matériaux ne bénéficiant d’aucun DTU* (ex : paille, terre...).

41


Les contacts locaux Espace Info Energie

Pour des renseignements techniques et financiers concernant la conception du logement, l’isolation, la ventilation, le chauffage, l’eau chaude et l’installation d’énergies renouvelables.

10, rue Barbier au Mans – Tél : 02 43 28 47 93 Mèl : eie72@ville-lemans.fr Site : www.info-energie-paysdelaloire.fr Région des Pays de la Loire

Pour connaître les aides financières proposées par la Région (audit thermique et énergétique de votre logement, investissements en faveur de la maîtrise de l’énergie)

83, bd Marie et Alexandre Oyon au Mans - Tél : 02 43 14 37 30 Liste sur http://www.info-energie-paysdelaloire.fr > Monter votre projet > Aides habitat énergie

DDT de la Sarthe Direction Départementale des Territoires (fusion de la DDE et de la DDAF) - ANAH Service Habitat Ville et Construction Pour des renseignements sur les aides nationales dans le domaine du logement et de l’amélioration de l’habitat.

21, rue de la Mariette au Mans - Tél. : 02 43 78 87 74 Site : www.sarthe.equipement.gouv.fr Habitat & développement de la Sarthe

Pour être aidé dans vos démarches, compléter votre dossier et étudier votre projet de réhabilitation et d’amélioration de votre logement et bénéficier des conseils d’un thermicien certifié si vous êtes éligible aux aides de l’Agence nationale de l’habitat.

47, rue Paul Ligneul au Mans - Tél. : 02 43 43 33 90 Mèl : mgoury@groupama-cm.fr Site : www.habitatdeveloppement.fr PACT Sarthe

Pour être aidé dans vos démarches, compléter votre dossier et étudier votre projet de réhabilitation et d’amélioration de votre logement si vous êtes éligible aux aides de l’Agence nationale de l’habitat.

6, rue de la Pelouse au Mans - Tél : 02 43 24 98 78 Mèl : cals.legraet@wanadoo.fr – Site : www.pact-habitat.org Castors de l’ouest

Pour des services techniques et économiques liés à l’auto-construction.

21, rue des Coquelicots au Mans - Tél. : 02 43 85 08 16 Mèl : lemans@castorouest.fr – Site : www.castorsouest.fr

42


Pour en savoir plus Des documents de référence : Guide pratique ADEME, Financez vos travaux d’économies d’énergie : l’éco-prêt à taux zéro, mars 2009 Guide pratique ADEME, Maîtriser l’énergie dans l’habitat, les aides financières habitat 2010, Février 2010 Disponibles sur http://ecocitoyens.ademe.fr > Mon habitation Espace Info Energie de la Sarthe, Guide de la construction de maisons individuelles économes en énergie et labellisations, Août 2009 Disponible auprès de l’Espace Info Energie de la Sarthe (cf. p. 42) Région des Pays de la Loire, Habitation individuelle - Réduisons nos consommations, Septembre 2009 Disponible auprès de l’espace régional (cf. p. 42) Guide du Pays du Mans, Petit Futé des éco-gestes, Avril 2007

Des sites Internet complémentaires : Le centre de ressources environnementales du Pays du Mans www.paysdumans.fr/cre-cre.html > Les actions > Espace Grand Public > Construction Direction Départementale des Territoires de la Sarthe www.sarthe.equipement.gouv.fr > Logement > Faire des travaux chez soi Mon habitat durable, site de la MAÏF www.mon-habitat-durable.fr > Comment faire ? > Dispositifs financiers

Maîtri

ser l’ éne

l finaes aides nci res habè itat 2010 rgie dans

L’ H A

B I TA

l’hab

itat,

T

43


Labels et certifications

NF Environnement. Ecolabel officiel français. Il offre une double garantie : la qualité d’usage et la qualité écologique. Il assure la prise en compte des impacts environnementaux sur tout le cycle de vie du produit. Ecolabel européen. Certification écologique officielle européenne. Comme pour la marque NF environnement, à performances d’usage égales, l’écolabel européen distingue les produits dont l’impact sur l’environnement est réduit. FSC, Forest stewardship council (conseil de bonne gestion des forêts). Cautionnée par les plus grandes ONG environnementales (WWF, Greenpeace), le label FSC distingue les bois issus d’une exploitation forestière respectant les principes du développement durable. PEFC, Plan européen pour la forêt certifiée. Créé par des propriétaires forestiers européens, le label PEFC certifie la provenance de bois issus de forêts durables. Valable pour les bois européens. HQE, Haute qualité environnementale. Une maison NF démarche HQE® prend en compte l’ensemble des préoccupations environnementales, avant, pendant et après la construction : éco-construction, éco-gestion, confort et santé. Flamme Verte. Label de qualité du chauffage bois. Il garantit la qualité, le rendement* ainsi que les performances énergétiques et environnementales des foyers fermés à bois.

44


Lexique

Développement durable Le développement durable doit permettre à tous les peuples présents et à venir d’accéder équitablement à un niveau satisfaisant de développement économique et social, d’épanouissement humain et culturel. Document Technique Unifié (DTU) Un DTU est un document contenant des règles techniques à respecter dans des travaux de construction, de rénovation, de réhabilitation. Electricité Réseau Distribution (ERD) Créée le 1er janvier 2008, ERDF – Electricité Réseau Distribution France est chargée de la distribution et l’acheminement de l’énergie sur le réseau français moyenne et basse tension. Energie primaire L’énergie primaire est l’énergie nécessaire pour fournir l’énergie finale que nous consommons. Par exemple, 1 kWh d’électricité disponible au compteur nécessite 2,58 kWh d’énergie primaire au niveau de la centrale. Gaz à Effet de Serre (GES) Les GES sont les gaz qui participent à l’effet de serre. L’augmentation de leur concentration dans l’atmosphère terrestre est à l’origine du changement climatique. Les principaux gaz à effet de serre émis par l’activité humaine sont le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4), les halocarbures (CxHyHalz), le protoxyde d’azote (N2O) et l’ozone (O3). Rendement Le rendement d’une chaudière traduit son efficacité, c’est-à-dire l’énergie qu’elle peut fournir par rapport à l’énergie consommée. Plus le rendement est élevé, plus la chaudière est efficace. Surface Hors Œuvre Brute (SHOB) La SHOB des constructions est égale à la somme des surfaces de plancher de chaque niveau, des surfaces des toitures-terrasses, des balcons ou loggias et des surfaces non closes situées au rez-dechaussée, y compris l’épaisseur des murs et des cloisons. Surface Hors Œuvre Nette (SHON) La SHON est obtenue par déduction de divers éléments de surface de la SHOB. Ne sont pas compris dans la SHON : les combles et soussols non aménageables, les toitures-terrasses, balcons et parties non closes situées au rez-de-chaussée, les garages, etc.

45


Les professionnels de la construction

Artisans du bâtiment Charpentiers, couvreurs, électriciens, maçons, peintres, plâtriers, plaquistes, plombiers, tailleurs de pierre… les métiers des artisans du bâtiment sont nombreux. Dans tous les cas, ils exercent un travail manuel qui nécessite une maîtrise des techniques appropriées aux divers matériaux de la construction. Vous pouvez vous renseigner auprès de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, la CAPEB (Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment) ou la FFB (Fédération Française du Bâtiment). Architecte Un architecte définit sur mesure l’implantation des bâtiments, leur composition, leur organisation, leur volume ainsi que le choix des matériaux et des couleurs. Il est compétent pour intervenir à tous les niveaux d’un projet, de la conception à la réalisation des travaux (conception, dessin des plans, permis de construire, descriptif des travaux, consultation d’entreprises, suivi de chantier et du paiement des entreprises...). Pour une maison, le coût de l’architecte représente environ 12% du coût total de la construction. Mais cette intervention peut être rentable puisque l’architecte a le devoir de défendre son client, et donc de négocier avec les entreprises, les mettre en concurrence afin d’obtenir le meilleur rapport qualité / prix. Constructeur ou promoteur immobilier Un constructeur propose sur catalogue, des plans de logement standard. Des modifications sont possibles mais souvent couteuses. Pour du sur mesure, il vous reviendra moins cher de passer par un architecte. Lotisseur Un lotisseur est une personne ou une entreprise qui crée des lotissements en obtenant les permis nécessaires pour diviser un terrain en plusieurs parcelles à bâtir. Paysagiste Un paysagiste est à la fois concepteur et maître d’œuvre pour l’aménagement de paysages, de jardins et d’espaces verts urbains. Ses connaissances couvrent l’ensemble des végétaux et de leurs propriétés, afin de s’adapter aux possibilités du terrain et aux particularités locales. Il sait quelles plantes survivront le mieux, avec ou sans entretien, en fonction du climat et des souhaits du commanditaire. Thermicien Un thermicien est un spécialiste des installations de chauffage, de production d’énergie et de climatisation.

46


Réponses au quiz (p.3) 1. Vrai (cf. p.8)

?

2. Faux : les déperditions de chaleur par le toit et par les murs sont généralement bien supérieures à celles des fenêtres (cf. pp.13 et 17) 3. Faux : le chauffage au bois ne contribue pas au changement climatique parce que lors de sa croissance, l’arbre avait stocké au moins autant de CO2 qu’il n’en émet lorsqu’on le brûle (cf. p.24) 4. Faux : il existe de nombreux isolants naturels moins nocifs pour l’environnement et la santé (cf. p.16) 5. Vrai (cf. p. 21) 6. Faux : une maison bien conçue et bien isolée ne nécessite aucun recours à la climatisation (cf. pp. 21 et 23) 7. Vrai (cf. pp. 22 et 29) 8. Faux : les panneaux solaires thermiques permettent de produire de la chaleur à partie de la lumière du soleil. Ce sont les panneaux solaires photovoltaïques qui permettent de produire de l’électricité (cf. p. 23) 9. Faux : les peintures acryliques à l’eau comprennent souvent des substances toxiques (cf. p. 31) 10. Vrai (cf. p. 32)

Guide de l’éco-construction et de l’éco-rénovation Edition : Syndicat mixte du Pays du Mans Directeur de la publication : Jean-Claude Boulard, Président du Pays du Mans Conception – rédaction – graphisme – mise en page : Claire Nicolle - Le Gentil, chargée de mission environnement et Matthieu Georget, ingénieur développement du Pays du Mans Impression : Numéri’Scann 24 (72) Impression avec encres végétales, sur papier PEFC Crédits photographiques : CAUE de la Sarthe, ADEME, Pays du Mans, Orrière, MAIF, Sarthe Nature Environnement (Espace Info Energie de la Sarthe), Guy Durand, Voralberg, ADEAS CIVAM, Cemjika Pao. Tirage : 20 000 exemplaires Dépôt légal : mars 2010 Ce guide est cofinancé par l’Europe et l’ADEME, il ne peut être vendu.

47


Sarthe Nature Environnement - 10 rue Barbier - 72000 LE MANS TĂŠl: 02.43.28.47.93 - eie72@ville-lemans.fr Permanences du lundi au vendredi de 9h Ă  12h


Ce guide est édité grâce aux concours financiers de :


eco guide