Page 1

Le Dictionnaire du Diable


ABDICATION Acte à travers lequel un souverain atteste qu’il est sensible à l’élévation de température de son trône.

14

A

ARBORIGÉNES Personnes de moindre importance qui emcombrent les paysges d’un pays nouvellement découvert. Ils cessent rapidement d’ecombrer ; ils fertilisent le sol. ABRÉGER Rendre plus court. AMÉSIE Don de Dieu accordé aux débiteurs, pour compenser leurs faiblesses de conscience. ANORMAL Qui n’est pas conforme à la moyenne. Dans les domaines des actes et de la pensée, être indépendant revient à la normal, être anormal revient à être détesté. C’est la raison pour laquelle l’auteur de cet ouvrage invite ses lecteurs à tenter de se rapprocher de l’Homme Moyen, autant qu’il s’efforce quant à lui de se ressembler à luimême. Quiconque atteindra ce but est assuré la paix, d’une mort inéductable et de la perspective de l’Enfer. ACCOMPLISSEMENT La fin de l’effort et le début de l’ennui.

15


ACCIDENT Événement inévitable dû à l’ effet de lois naturelles immuables.

16

17


ALLIANCE En politique internationalle, union de deux voleurs qui ont leurs mains si profondément enfoncées dans les poches l’un de l’autre qu’il leur est difficile de ‘en prendre séparément a un troisième. AMITIÉ Embarcation assez grande pour porter deux personnes par beau temps, mais seule en cas de tempête.

18

ARMURE Sorte d’habit porté par un homme dont le tailleur est un forgeron. AUTEL

Endroit où le prêtre émiétant jadis l’intestin grêle de la victime d’un sacrifice pour en tirer des oracles, et où il cuisinait la viande pour les dieux. L’endroit n’est plus guère utilisé pour les sacrifices, sinon celui de la libertté et de la paix d’un mâle et d’une femelle atteints de folie.

AMNÉSIE Don de dieu accordé aux débiteurs, pour leurs faiblesses de conscience.

AUDACE L’une des qualités les plus remarquable d’un homme en sécurité.

ARGOT Grogement du pourceau humain (pignoramus intolerabilis) et dont le sens est audible. Mode d’expression de quelqu’un qui éruete avec la langue ce qu’il pense avec son oreille, et qui empli de la fierté du créateur alors qu’il accomplit l’exploit du perroquet. Manière (sous la conduite de la Providence) de se croire doté d’esprit lorsque l’on est dépourvu d’un certain capital de bon sens.

AUSTRALIE Pays situé dans les mers du Sud, dont le développement industriel et commercial a été épouvantablement retardé par une fâcheuse querelle entre géographes sur la question de savoir s’il s’agissait d’une île ou d’un continent.

AMOUR Folie temporaire que l’on peut guérir par le mariage ou en retirant le patient du cahmp d’influence qui est à la source de l’indisposition. Ce mal, comme les caries dentaires et de nombreuses autres autres infections, qui vivent selon d’assez articielles conditions; les nations barbares qui respirent l’air pur et se nourissent de manière frugale ont la chance dêtre à l’abri de ses atteinte. Le mal est quelquefois fatal, mais plus souvent chez le practicien que chez le patient.

AUTRUCHE Gros oiseau auquel la nature, a refusé ce doit postérieur, en quoi nombre de pieux naturaliste ont vu la preuve évidente d’une intention. L’absence d’une paire d’ailes en état de fonctionner n’est en rien un défaut, car, comme il l’a été ingégnieusement fait remarquer, l’autruche ne vole pas.

AUTREMENT Pas mieux.

19


B

20

BACCIUS Divinité complaisante inventé par les anciens pour excuser leurs exès de boisson. BAROMÈTRE Instrument ingénieux qui nous indique le temps qu’il fait? BATAILLE Méthode pour dénouer avec les dents un nœud politique qui résisterait à la langue. BAIN

Sorte de cérémonie mystique remplaçant un culte religieux et dont l’efficacité spirituelle reste à prouver.

BAPTÊME Rite sacré d’un telle efficacité que celui qui se retrouve au ciel sans l’avoir reçu sera malheureux à tout jamais. Administré avec l’eau de deux manières - par immersion, ou plongeon, et par aspersion ou humectation. BARBE

Pois que coupent souvent ceux qui exècrent, à juste titre, l’absurde coutume chinoise consistant à temps la tête.

BEAUTÉ Pouvoir grâce au quel une femme charme un amant et terrifie un mari. BAISER Mot inventé par les poères pour rimer avec «pâmer». Au sens large, il est censé correspondre à une sort de rite.

21


BÉBÉ

Créature difforme à l’âge, au sex et à la conditio indéterminés, hautement remarquable par la violence des sumpathies et des antipathies qu’elle provoque chez les autres, sans exprimer elle-même de sentiment ni d’émotion.

BELLADONA En italien, une belle femme. En Anglais, un poison mortel. Un exemple frappant de l’identité essentiel des deux langues. BÉRÉNICE Constélation désigné ainsi en l’honneur de celle qui sacrifia sa chevelure pour sauver son mari. BIENFAITEU Individu qui fait de gros achats d’ingratitude, sans pour autant en affecter matériellement le prix, qui reste à la portée de chacun. 22

BIGAMIE Faute de gôut pour laquelle la sagesse future infligera un chatîment appelé trigamie. BIGOT

BLÉ

Personne attaché avec obsetion et zèle à une opinion que vous ne partagez pas.

Céréale dont on arrive non sans peine à fabriquer un assez bon whisky, et qui sert également à faire le pain. On dit des Français qu’ils mangent plus de pain qu’aucun autre peuple, ce qui paraît naturel, car eux seuls savent rendre la chose savoureuse.

BOBARD Mensonge qui n’a pas encore fait ses dents. Ce qui se rapproche le plus de la vérité chez un menteur invétéré: le périgée de son orbite excentrique. BONHEUR Sensation agréable qu’éveille la contemplation des misères d’autrui. BOTANIQUE Science des végétaux - aussi bien ceux qui ne sont pas comestibles que ceux qui le sont. Traite largement des fleurs, qui sont en général mal dessinées, avec des couleurs de mauvais goût, et ne sentent rien. BOUCHE Chez l’homme, la porte de l’âme. Chez la femme, l’issue du coeur. BOUFFON Autrefois, fonctionnaire attaché à la maison du roi, dont le travail consistait à amuser la cour par des actes et des propos saugrenus, et dont le caractère absurde était attesté par son costume bariolé. Le roi lui-même étant vêtu avec dignité, il fallut quelques siècles au monde avant de découvrir que sa propre conduite et ses décrets étaient suffisamment ridicules pour amuser non seulement sa cour mais l’humanité tout entière. Le bouffon était communément qualifié de « fou», mais les poètes et les romanciers se sont toujours plu à le représenter comme une personne singulièrement sage et spirituelle.

23


24

25

BÉBÉ Créature difforme à l’âge, au sexe et à la condition indéfinis, particulièrement remarquable par la violence des sympathies et antipathies qu’elle suscite chez les autres, bien que dénuée elle-même de sentiment ou d’émotion. Il y a eu des bébés célèbres: par exemple, le petit Moïse, dont l’aventure dans les roseaux inspira sans doute, sept siècles auparavant, les scribes égyptiens, qui en tirèrent l’histoire oiseuse de l’enfant Osiris sauvé des eaux sur une feuille de lotus flottante.


CALAMITÉ Rappel le lus souvent clair et implacable que les événements de ce monde ne sont pas de notre ressort. Les calamités sont de deux sortes : le malheur qui nous arrive et le bonheur qui arrive à autrui CANON instrument utilisé dans la rectification des frontières nationale. CALOMNIER Atribuer malicieusemeent à quelqu’un les actions vicieuses que l’on n’a pas eu la tentation ou l’opportunité de commettre soi-même. CAPITAL 26

C

Ce qui fournit le gaz, la gamelle, la nourriture, la table, le conteau et la fourchette, si l’on en croit l’anarchiste ; son apport personnel au repas se résume au actions de grâce avant la viande. Peine capital : Sanction qui est du ressort de la justicce et des circonstances, et qui inspire quelques frisssons à de très estimable personnes - dont évidemment les assassins. CAPORAL Homme qui occupe le rang le plus bas dans la hiérarchie militaire. CARNIVORE Qui s’adonne à la cruauté en dévaurant le végétarien craintif, ses héritiers et ses ayant droit.

27


28

29

CANNIBALE Gastronome de l’ancienne école qui concerve des goûts simples et s’en tien à l’alimentation naturelle de l’époque pré-porcine


CHEMIN DE FER Le plus important des dispositifs mécaniques qui nous permettent de nous déplacer de là où nous ne serons pas mieux. Le chemin de fer est pour cette raison tenu en haute estime par l’optimiste, car cela lui permet d’effectuer le transfert avec la meilleure célérité. CHEVELURE Constellation baptisée en l’honneur de celle qui sacrifia ses cheveux pour sauver son mari. CHICANEUR Personne qui vient nous critiquer notre ouvrage. CIEL

30

Endroit où les méchants cessent e vous assomer avec bavardage de leurs affaires personnelles, et où les genils écoutent avec attention tandis que vous exposz les vôtres.

CIRQUE Endroit où les chevaux, les poneys et les éléphants sont autorisés à voir des hommes, des femmes et des enfants se conduire comme des idiots. CITATION Répétition erronée d’une déclaration d’autrui. CLAIRVOYANCE Capacité pour une personne, généralement féminine de voir ce qui est visible pour son patron - à savoir que cest un abruti. COCHON Animal étonnament proche de la race humaine par la vivacité et la splendeur de son appétit, qui néanmoins lui est inférieur dans sa portée, car il n’inclut pas le cochon.

COMPORTEMENT Conduite déterminée non pas par un principe mais par l’éducation. COMPRÉHENSION Sécrétion cérébrale qui permet à celui qui en a de reconnaître une maison d’un cheval grâce au toit de la maison. Sa nature et ses lois ont été exposées de façon approfondie par locke, qui chevauchait une maison, et par kant, qui vivait dans une cheval. CONFIDENT(E) Celui qui met sa main dans votre poche, sa langue dans votre oreille et sa foi dans votre patience. CONGRÈS Assemblé d’hommes qui se rencontrent pour abroger des lois. CONSERVATEUR Homme politique qui a une passion pour les maux existants, à ne pas confondre avec le Libéral, qui souhait les remplacer par d’autres. CORBILLARD Lando de la mort.

31


DANSER Sautiller au son d’une musique ricannante, de préférence en pasant les bras autour d’une femme ou de la fille de son voisin. Il existe maintes et maintes sortes de danses, mais toutes celles qui requièrent la participation des deux sexes ont deux caractéristiques en commun : elles sont d’un remarquable innocence et fort appréciées des vicieux. DÉBAUCHÉ Celui qui a poursuivi le plaisir avec tant d’ardeur qu’il a eu le malheur de le dépasser. DÉCALOGUE Série de dix commandements - un nombre suffisant pour permettre une sélection intelligente deceux que l’on veut observer, mais pas pour avoir l’embarras du choix. DÉCIDER

32

D

Succomber à la prédominance d’un groupe d’influences sur un autre groupe. DÉDAIN Sentiment d’un homme prudent envers un ennemi trop redoutable pour qu’on s’oppose à lui impunément. DÉGÉNÉRÉ Visiblement moins admirable que ses ancêtres. Les contemporains d’Homère offraient des exemples frappants de dégénérescence; il leur fallait se mettre à dix pour soulever un rocher ou une foule,alors qu’un seul des héros de la guerre de Troie l’eût accompli sans difficulté. Homère ne se lasse jamaisd’invectiver « les hommes qui vivent dans cette époque dégénérée », ce qui explique peut-être pourquoi ils supportèrent de le voir mendier son pain exemple saisissant d’un bien rendu pour un mal, car s’ils l’enavaient empêché, il serait sans doute mort de faim.

33


DINDE DÉGRADATION L’une des étapes du progrès moral etsocial lorsqu’on passe d’une situation privée à une promotion politique.

Gros oiseau dont la chair, quand on la mange à l’occasion de certains anniversaires religieux, a la propriété singulière d’attester la piété et la gratitude. Soit dit en passant, c’est fort bon à manger.

DÉJEUNER Breakfast d’un Américain qui est allé àParis. Prononciations diverses. DÉLÉGATION En politique américaine, article de marchandise qui arrive en série.

34

DÉLIBÉRATION Acte consistant à examiner son pain afin de déterminer quel côté est beurré. DÉLIT

Infraction à la loi qui a moins de dignité qu’un crime et qui n’est pas suffisante pour être reçu dans la haute société criminelle.

DÉLUGE N. Première expérience remarquable de baptême qui lava tous les péchés (et les pécheurs) du monde entier. DÉMISSIONNER Renoncer à un honneur pour un avantage. Renoncer à un avantage pour un avantage plus grand. DENTISTE Prestidigitateur qui, en vous mettant du métal dans la bouche, extrait des pièces de monnaie de votre poche..

35


ÉCONOMIE Achat du tonneau de whisky dont vous n'avez pas besoin pour le prix de la vache dont vousn'avez pas les moyens.

36

E

ÉCOUTER AUX PORTES Entendre secrètement le catalogue des crimes et des vices d'un autre ou de soi-même. ÉCREVISSE Petit crustacé qui ressemble beaucoup au homard, mais moins indigeste. ÉCRIVAILLEUR Écrivain professionnel dont les vues sont opposées aux nôtres. ÉCRITURES Livres sacrés de notre sainte religion, à ne pas confondre avec les écrits profanes et mensongers sur lesquels sont basées toutes les autres croyances. ÉDUCATION Ce qui révèle aux sages et dissimuler aux sots leur manque de compréhension. EFFET

Le second de deux phénomènes qui se produisent toujours ensemble dans le même ordre. Le premier,qu'on appelle cause, est censé engendrer l'autre- ce qui n'est pas plus raisonnable que ne le serait quelqu'un qui, n'ayant jamais vu un chien autrement qu'à la poursuite d'un lapin, déclare que le lapin est la cause du chien.

ÉGOÏSTE Dépourvu de considération pour l'égoïsme d'autrui.

37


38

39

ERMITE Personne dont les vices et les folies n’ont rien de sociable.


ÉLECTEUR Celui qui jouit du privilège sacré de voter pour l’homme qu’a choisi un autre homme.

40

ÉLECTRICITÉ Force qui déclenche tous les phénomènesnaturels auxquels on est dans l’incapacité d’attribuer une autre cause. C’est la même chose que la foudre,dont la célèbre tentative de frapper le Dr Franklin représente l’un des incidents les plus pittoresques ayant marqué la carrière de ce brave homme. La mémoire du Dr Franklin fait à juste titre l’objet d’une grande considération, notamment en France, où son effigie en cire a été exposée récemment, accompagnéede ce compterendu touchant sur sa vie et les services qu’il rendit à la science : « Monsieur Franklin, inventeur de l’électricité. Cet illustre savant, après avoir effectué plusieurs voyages autour du monde, est mort aux îles Sandwich où il a été dévoré par les sauvages, de sorte qu’on n’a jamais retrouvé de lui aucun fragment. L’électricité semble destinée à jouer un rôle très important dans l’art et l’industrie. La question de son application économique à divers usages n’est pas encoreréglée, mais l’expérience a déjà démontré qu’elle propulse mieux un tramway qu’un brûleur à gaz et qu’elle donne davantage de lumière qu’un cheval. ÉLÉGIE Composition en vers dans laquelle, sans recourirà aucune des méthodes de l’humour, l’auteur vise à produire dans l’esprit du lecteur le plus affligeant découragement. ÉLOQUENCE Art de persuader les idiots par la parole que le blanc est bien la couleur qu’il paraît être.Englobe aussi le talent de faire passer n’importe quelle couleur pour du blanc.

F

41


FANTÔME Signe extérieur visible d'une crainte intérieure. FÉLICITATIONS Politesse de la jalousie.

FOURCHETTE Instrument utilisé essentiellement pour porter des animaux morts à la bouche.

FÉLON Personne plus entreprenante que discrète qui,en s'engageant pour une cause, en a conçu un regrettable attachement. FEMELLE Du sexe opposé, ou déloyal. FIANCÉE Femme qui a une belle perspective de bonheur derrière elle. FIDÉLITÉ Vertu particulière de ceux qui sont sur le point d'être trompés. 42

FINANCE L'art ou la-science de gérer des revenus etdes ressources pour le plus grand profit du gérant. FOI

FOLIE

Croyance sans preuve en ce que raconte quelqu'un qui parle sans savoir de choses sans équivalent.

Ce « don et faculté divine », dont l'énergie créatrice et décisive inspire l'esprit de l'Homme, guide ses actions et enjolive son existence.

43


GARGOUILLE Gouttière en saillie sur l'avant-toit des édifices médiévaux, généralement sculptée en une caricature grotesque d'un ennemi personnel de l'architecte ou du propriétaire. GÉNÉALOGIE Étude de la filiation de quelqu'un à partir d'un ancêtre qui ne s'est pas particulièrement soucié d'établir la sienne. GÉNÉREUX À l'origine, ce mot signifiait noble de naissance et s'appliquait à juste titre à d'innombrables personnes. Aujourd'hui, il signifie de nature noble et prend un peu de repos.

G

44

GÉOLOGIE Science de la croûte -terrestre - à laquelle s’ajoutera sans doute celle de son intérieur chaque fois qu’un bavard remontera d’un puits. Les formations géologiques du globe déjà répertoriées sont classées comme suit: le Primaire, ou celle du bas, qui se compose de rocs, d’os de mules embourbées, de tuyaux de gaz, d’outils de mineurs, de statues antiques dépourvues de nez, de doublons espagnols et d’ancêtres. Le Secondaire est en grande partie fait de vers rouges et de taupes. Le Tertiaire comprend des voies ferrées, des chaussées brevetées, de l’herbe, des serpents, des bottes moisies, des bouteilles de bière, des boîtes de tomate en conserve, des citoyens intoxiqués, des détritus,des anarchistes, des chiens hargneux et des imbéciles. GIBET

Scène où se jouent des pièces miraculeuses,dans lesquelles l’acteur principal est transporté auciel. Dans ce pays, le gibet est surtout remarquable par le nombre de personnes qui en réchappent.

45


GLOUTON Personne qui échappe aux maux de la modération en s'adonnant à la dyspepsie.

46

47


GNOU

Animal d'Afrique du Sud qui, à l'état domestique,ressemble à un cheval, à un buffle et à un cerf. À l'état sauvage, il évoque une sorte d'éclair, de tremblementde terre et de cyclone.

GOUTTE Nom donné par le médecin au rhumatisme d'un riche patient. GOUVERNEMENT MONARCHIQUE N Gouvernement. GRÂCES Trois belles déesses: Aglaé, Thalie et Euphrosyne,qui étaient attachées à Vénus et la servaient sans percevoir de salaire. Elles ne faisaient aucune dépense pour le couvert et les vêtements, car elles ne mangeaient quasiment rien et s'habillaient selon le temps, portant la première brise qui venait à souffle. 48

GRAMMAIRE Système de pièges soigneusement préparés pour faire trébucher l'autodidacte, le long du chemin sur lequel il avance vers la distinction. GRAVITATION Tendance de tous les corps à s'approcher les uns des autres avec une force proportionnelle à laquantité de matière qu'ils contiennent -la quantité de matière qu'ils contiennent étant déterminée par la force de leur tendance à s'approcher les uns des autres. Une charmante et édifiante illustration de la façon dont la science, ayant fait de A la preuve de B, fait de B la preuve de A.

H 49


HAINE Sentiment approprié face à la supériorité d’autrui.

HABEAS CORPUS Assignation grâce à laquelle un homme peut être sorti de prison quand il est détenu pour un crime qui n’est pas le sien. HABILETÉ Ce qui tient lieu de cervelle à un imbécile. HACHIS Il n’existe pas de définition pour ce mot personne ne sait ce qu’est le hachis. HAINE Sentiment approprié face à la supériorité d’autrui. HARANGUE Discours d’un opposant, que l’on qualifie de harangue-outang. HIER

50

Enfance de la jeunesse, jeunesse de la maturité, passé enfui de la vieillesse.

HISTOIRE Compte rendu généralement faux d’événements généralement sans importance, rapportés par des dirigeants qui sont en général des coquins et des soldats qui sont en général des abrutis. HISTORIEN Commère de grande envergure. HOMÉOPATHE L’humoriste de la profession médicale.

51


IDIOT

52

I

Membre d’une nombreuse et puissante tribu dont l’influence sur les affaires humaines a toujours été prépondérante. L’activité de l’idiot ne se limite pas à un domaine donné de la pensée ou de l’action, mais en « imprègne et réglemente l’ensemble ». Il a toujours le dernier mot; sa décision est sans appel. Il détermine les courants en matière d’opinion et degoût, fixe des restrictions au discours et circonscrit la conduite avec une limite à ne pas franchir.

IGNARE Personne qui ne possède pas certaines connaissances qui vous sont familières et qui en possèdecertaines autres dont vous ne savez rien. ILLUSION Mère d’une famille fort respectable comprenant l’Enthousiasme, l’Affection, l’Esprit de Sacrifice,la Foi, l’Espérance, la Charité et de nombreux autres fils et filles honorables. ILLUSTRE Bien placé pour recevoir les flèches de la méchanceté, de l’envie et du dénigrement. IMAGINATION Entrepôts de faits, dont un poète et un menteur sont copropriétaires. IMBÉCILLITÉ Sorte d’inspiration divine, ou de feu sacré,affectant les détracteurs du présent dictionnaire. IMMIGRANT Individu borné qui pense qu’un pays est mieux qu’un autre. IMMODESTE Qui a un sens très développé de son propre mérite, doublé d’une piètre opinion de la valeur d’autrui.

53


54

IMPUNITÉ Richesse.

J

55


JARRETIÈRE Bande élastique destinée à empêcher qu’une femme sorte de ses bas et désole le pays. . JE

JOUG

56

JOUR

JOURNAL INTIME Rapport quotidien de cette part de son existence que l’on peut se raconter à soi-même sans rougir.

Premier mot du langage, première pensée de l’esprit, premier objet d’affection. En grammaire, c’est le pronom de la première personne du singulier. On prétend que nous en est le pluriel, mais qu’il puisse exister plus d’un moi-même paraît sans doute plus clair aux grammairiens qu’à l’auteur de cet incomparable dictionnaire. Concevoir deux moi-même est difficile, quoique merveilleux. L’usage franc et néanmoins gracieux du « je » distingue un bon écrivain d’un mauvais ; ce dernier le porte à la manière d’un voleur qui tente de dissimuler son butin.

Ustensile, Madame, dont le nom latin, jugum, adonné l’un des mots les plus éclairants de notre langue- un mot qui définit la situation matrimoniale avec une justesse et une précision poignantes. Mille excuses de ne pas en avoir voulu.

Période de vingt-quatre heures, la plupart du temps mal employée. Elle se divise en deux parties, le jour proprement dit et la nuit, ou jour impropre - la première consacrée aux péchés des affaires, la seconde à ceux d’une autre sorte. Ces deux types d’activité sociale se chevauchent.

JOURNAL INTIME Rapport quotidien de cette part de son existence que l’on peut se raconter à soi-même sans rougir. JUSTICE Denrée que, dans un état plus ou moins avarié, l’État vend au citoyen en récompense de son allégeance, de ses impôts et de ses services personnels.

57

Le dictionnaire du diable  

Interpretation of "Le dictionnaire du diable", Ambrose Bierce, by Nino Israel and Pierre-Alban Kientz

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you