Issuu on Google+

Samuel Lugassy

UN TEMPS D’AVANCE DANS L’UNIVERS PROTÉIFORME DE LA PHOTOGRAPHIE CONTEMPORAINE

magazine


"Le problème avec le monde, c'est que les sots et les fanatiques sont toujours certains d'eux-mêmes quand les plus sages sont pleins de doutes" Bertrand Russell

oct. /dec. 2011 DIRECTEUR DE LA PUBLICATION

PIERRE CIALDELLA

COMMUNICATION & MARKETING

HENRI MAUS

COORDINATRICE GÉNÉRALE SECRÉTAIRES DE RÉDACTION MISE EN PAGE RETOUCHES & RELECTURE ÉDITEUR E-MAIL FAX SITE ISSN Ninja magazine remercie

TAMARA VIGNATI MARINA PRIMORAC CÉLINE DAGOIS PIERRE CIALDELLA VALÉRIE SERVANT PIOTR MÉDIA www.piotr-media.com info@ninja-mag.com +33(0)1 42 55 35 79 www.ninja-mag.com 1957-879X PAPIER CONDAT www.condat-pap.com

magazine

TWODICKS

Ninja magazine est un trimestriel de tendances visuelles multilangues diffusé sur Internet depuis 2006 www.ninja-mag.com. Fondateur et curateur : Pierre Cialdella © 2006-2011


Holy Polska After a turbulent twentieth century and an entry into the European Union, Poland is rooted in its own land, with the lack of a weak economy and a regional and social policy in the process of constant changes. A strong religiosity pervades in the most rural areas, of this behaviour takes place in the Holy Mountain of Grabarka. It has been a pilgrimage center for Orthodox Christians in Poland and other countries since the eighteenth century. It has, as its climax,

some do it with wood crosses that can be seen around the church. Since the humankind began to live in communities, they have had for an algorithm or a spiritual leader has lost presence in the current world. However, for these Polish people every day is a step towards feeling of deep roots and ancestral faith. But it is not risky to make a more anthropological or sociological reading to conclude that the maintenance of highly formalized rituals and liturgies are in their essence and its manifestation, an attempt to resist an annihilating, overwhelming , absorbent modernity which tends to blur and to neutralize any trace of uniqueness, persistence of distinctive signs that give personality and reason to live to groups of humans that are witness of this world which is becoming more residual and more dispensable in the eyes of postmodernity www.salvidanes.com


Salvi Danes


Laure & Sarah

Sept proverbes mexicains Le voyageur n’est pas heureux. Ce voyage aurait dû se faire en compagnie de celle qu’il aime. d’hôtel. Du Mexique, il n’aura rien appris.

www.laure-sarah.fr


dossier spécial

DMA-Gwennaëlle AGNES / N. BOREL


N. Borel

Retour à l 'essentiel: les Artistes Ici s’ouvrent les pages de la deuxième édition de CHIC ART FAIR, foire d’art contemporain, de design, de photographie, de street art, et de toutes les pratiques artistiques actuelles. CHIC ART FAIR est l’Evénement artistique de la Rive Gauche pendant la semaine de l’art contemporain en

événements forts pour tous ceux qui aiment l’art, qui vivent l’art, qui achètent l’art et qui l’expriment

www.chic-today.com

L’énergie d’une Foire est portée par les galeries qui choisissent de s’y présenter. Cette année CHIC ART FAIR fait vivre et correspondre dans un même espace une sélection prospective et resserrée de galeries françaises et étrangères qui vivent leur engagement pour l’art en toute indépendance. Elles savent témoigner de la richesse et de la vivacité de l’art contemporain. Pour l’édition 2011, nous associons l’univers marchand et la création artistique vive et vivante au travers de performances et d’événements. CHIC ART FAIR s’impose également comme un espace de promotion de la création artistique.

FAIR est une Foire qui communique avec la ville et sur la ville, qui étend les domaines artistiques à

actualité artistique française, vive et frétillante. Elle offre un temps de repos et de découverte. La magie opère. L’art est ici. Cécile Griesmar & Sandrine Bisognin


Rencontre avec Sandrine Bisognin Propos reccueillis par Pierre Cialdella Rédaction & Photos Valérie Servant Sandrine Bisognin est habillée par : Melany Duvard

Comment est né CHIC ART FAIR ? L’aventure a commencé par CHIC DESSIN en mars 2010. Dans cet événement nous annoncions déjà le design puisque certains stands de galeries exposaient également des pièces de design. Nous avions eu l’intuition qu’il y avait un espace à occuper pour le design d’innovation à Paris, d’autant que nous voulions valoriser le savoir faire des designers français dont on ne parle pas spécialement chez nous, voir au niveau international. Dès lors, notre objectif a été de les valoriser, en commençant par la présence d’éléments de design dans une foire de dessin. CHIC et œuvres d’art. Le succès a été au rendez-vous dès la première édition, qui s’est tenue en octobre 2010, en raison justement de ce parti pris inédit qui inscrivait cette foire dans une transversalité pour la première fois à Paris. Pourquoi le nom «CHIC» pour une foire d’art contemporain ? Dans le contexte dans lequel nous avons créé la foire, il était nécessaire de monter un événement différent, mais il ne pouvait avoir de poids que si sa signature aussi était différente. par le CHIC (le CHIC parisien), la mode... Alors pourquoi ne pas utiliser un mot qui à priori appartient au lexique de la

Il était important d’imposer l’identité de CHIC en donnant un nom qui n’était pas nécessairement en rapport avec le monde de l’art contemporain, qui n’avait pas de correspondance immédiate entre l’idée que l’art contemporain proposition soit forte et qu’on impose notre identité rapidement pour que CHIC passe non plus comme étant du langage de l’art contemporain, ou en tout cas ne soit pas intégré dans le lexique de l’art contemporain, mais

contemporain, du design d’innovation, mais également de Paris. Quel est le lien qui lie CHIC ART FAIR à Paris ? Il était essentiel de mettre en avant Paris parce que nous n’envisageons pas d’installer une nouvelle foire d’art contemporain à Paris sans parler de Paris, et il était important que Paris nous accueille aussi. Avec mon associée Cécile Griesmar, lors de l’organisation et de la création de CHIC, nous sentions qu’il nous fallait investir un lieu contemporain lié à la Seine, qu’il nous fallait jouer et interagir avec la Seine comme ambassadrice vivante de la capitale. La visite de la Cité de la Mode et du Design a été une évidence pour incarner cet événement artistique, le lieu idéal. D’ailleurs,

l’exclusivité de sa proposition à un public averti. La conversation avec Paris s’est engagée par l’intermédiaire des se permettre d’offrir à Paris un langage vicié. Il faut que l’on ait une proposition artistique, une vision d’ensemble de


Parallèlement, on ne pouvait pas organiser un événement parisien en communiquant sur Paris sans proposer à la Cette année, nous avons voulu que CHIC ART FAIR offre des moments intenses pour tous ceux qui aiment l’art, conçue pour offrir des événements forts. C’est vraiment essentiel, alors nous avons aussi souhaité qu’il y ait de

qui

Sur le mur des douanes, qui se situe dans le prolongement de la Cité, nous offrirons chaque soir aux Parisiens des nuits de la vidéo, en projetant une sélection originale proposée par des artistes venus du monde entier. Nous allons

Quel est le programme ? Cette année nous allons présenter une soixantaine de galeries dans le hall d’exposition : section art contemporain, section design, section édition, des éléments de street-art, etc. galeries de photo, des agents de photographes, des collectifs de photo et de l’édition photographique. Nous nous en sommes remis à Éric Corne pour la direction artistique de la section art contemporain, et à Emiliana Tedesco pour la direction artistique de la section photographie. Deux personnalités qui ont l’avantage de travailler à la fois en France et à l’international et qui savent mettre en forme la volonté de transversalité de CHIC ART FAIR, puisque cette année nous allons présenter toutes les formes de medium et toutes les formes d’expression de la création artistique, en un seul lieu. Pour assumer cette présentation transversale, il fallait une dynamique qui soit une dynamique de groupe, organisée par des personnalités différentes, venues de milieux divers, mais toujours des experts. Dès la première édition de CHIC ART FAIR, nous présentions 75% de galeries françaises et 25% de galeries étrangères, et faire découvrir à Paris des galeries émergentes au même niveau que celles qui existent depuis un certain

Aujourd’hui il est important de considérer que dans le domaine artistique en général, il y a un manque de valorisation quant à la création artistique française, et à son savoir faire en particulier, ici comme ailleurs. Comment comptez-vous aller à la rencontre du public ? CHIC ART FAIR a la caractéristique d’être la seule foire à Paris qui propose un espace gratuit et un espace

large, pour que chacun y trouve un écho avec l’univers artistique qui lui correspond. CHIC ART FAIR sera donc également animé par des médiateurs, de jeunes étudiants d’écoles d’art, complètement intégrés dans le paysage CHIC ART FAIR, qui assureront en permanence le lien entre les visiteurs et les galeries, et, pourquoi pas, qui assureront la compréhension des galeries auprès de visiteurs qui en feraient la demande.

créer une vraie synergie, une rencontre avec ces enfants, nous avons prévu des visites guidées animées par une


right

Richard T Scott, Oeil du Prince Thomas Dodd, Oeil du Prince Claudia Vialaret, Agence RĂŠvĂŠlateur this page

Benjamin Renoux. courtesy Quai Est


Mastutani. courtesy E. G. P. Michael Tamaño, courtesy CAMAC centre d’art Marc Chatelard, courtesy Agence Révélateur

Cindric. courtesy Espace 2.13 pm


left

Pascal Frament, courtesy Exit gallery Irina Ionesco, courtesy Camera16

right


From top, left to right

Marie Orensanz courtesy School Gallery Aïssa Logerot, courtesy Coming Soon galerie Laure Manac’h. courtesy Artisan Sosial Designers Boris Dennler. courtesy Artisan Sosial Designers


Pascal Colrat, courtesy Galerie Talmart Peter Donders, courtesy Outdoorz Pascal Colrat, courtesy Galerie Talmart


left

Thomas Goisque, courtesy Eve de Médeiros Vincent Fournier. courtesy Up to Art

right

courtesy Mazel gallery Gilles Picarel, courtesy agence révélateur


left

right

Thomas Millet. courtesy La Galerie 1161


CĂŠdric Quissola. courtesy Xpo gallery Bernard Pras, courtesy Mazel gallery Tachdjian. courtesy La nettoyeuse Vincent Broquaire. courtesy Xpo gallery


Lifestyle

ranée et Cyril Aouizerate philosophe, l’hôtel MAMA SHELTER MAMA SHELTER c’est un lieu de vie à l’atmosphère unique. Un restaurant avec des plats simples conçus par Alain

ou écrivains d’Amérique Latine. d’IMacs, d’une literie digne d’un 5 étoiles et d’un accès gratuit

C’est dans un Paris authentique, celui du quartier Saint Blaise, ses terrasses de café, ses jardins et son SHELTER vous accueille. Entre les ateliers d’artistes et la ‘campagne à Paris’, au détour des rues pavées, on devine les


H么tel Mama Shelter 109 rue de Bagnolet 75020 Paris t + 33 1 43 48 48 48 f + 33 1 43 48 49 49 www.mamashelter.com


Mode

Casque d ,Or Photos Valérie Servant

Make up Moufeeda GHANNOUCHI Modèles Coralie (Angels & Démons) et Jean

alors Raymond, accompagné de son ami d’enfance, Manda, un ancien apache reconverti immédiat. Une passion destructrice, sur fond de rivalité au sein du gang, unit les deux amants…


Expositions

Laure & Sarah Portraits de ville Obsédant regard détaché-rattaché. L’ Âme des modèles au fil des rencontres. Regards multiples. On peine à s’y retrouver. Il faudrait effacer le décor, pour mieux nous voir. Regards doux. Regards rassurants. C’est pas désagréable, me voir à travers toi. Et ces yeux là ont posé une question indiscrète. Un masque Clauses stipulées par les yeux. Contrat synallagmatique. mais je ne serai pas seul, Inversons les rôles. Déshabille moi. Accorde moi ta bénédiction, puisque tu es modèle et juge. J’ aimerais savoir. Non. J’ai peur. Je t’aime. Non, tes yeux ne me font pas peur. Si tu me dévisage, je te défigure. Un masque. Nous savons à qui appartient le dernier mot. Inversons les rôles. Déshabille toi. Mais tu me perces, ami, tu révèles mon visage. Un des visages, foutu miroir. Epargne moi. Indulgence, l’ami, tu es si proche. Indulgence. Se ressaisir. Mon image, elle, ne te cédera pas. regarder parce que, mon ami, tu es... tu n’es qu’une marionnette. Un masque. De tes deux visages, tu ne saurais pas reconnaître le bon. Immobiles, tes doutes, tes appréhensions. Intact.

Exposition du 10 au 30 Septembre Sur La Montagne / Berlin


Mario Marino

Faces of Africa - Photographic Psychograms last few months in the South Ethiopia’s Omo River Valley

different micro-culture of the region, which Marino chose

searches the smallest, furthest villages for people whose Exhibithions:

chosen method of preservation is to record a culture’s intricate patterns shaved into hair, and throughout the portraits, ornaments made from the matchless leaves and shells of the South Ethiopian terrain. The sitters literally wear their homeland, supporting the claim of couturiers one more medium for communication.

Galerie Brockstedt, Berlin 4 . November 2011 - 24. January 2012 National Portrait Gallery, London Galerie Reygers, Munich

www.mariomarino.com


Nyaba Léon Ouedraogo, série « L’enfer du cuivre », 2008


Les Rencontres de Bamako

proposent

avec la volonté d’esquisser un état des lieux et de formes de résistances possibles.

les photographes du continent et de la diaspora ; offrant aux artistes des opportunités exceptionnelles de rencontres non seulement entre eux mais aussi avec les professionnels du secteur venant du monde entier : conservateurs, galeristes, commissaires d’exposition, collectionneurs et journalistes. L’itinérance des exposi-

et régionaux sur la photographie. Ainsi, petit à petit, se développe sur le continent un travail en profondeur qui est en train de hisser la création photographique au plan d’une des expressions artistiques contemporaines les africains. Face au constat que peu de commissaires d’exposition invités dans les grands rendez-vous internationaux vivent et travaillent sur le continent africain, nous avons souhaité encourager l’accès des commissaires partir d’un appel à candidature. Nous accueillerons cette année une proposition de la Camerounaise Ruth

promotion du patrimoine photographique africain, initiée cette année par le Musée National du Mali. après avoir présenté deux artistes de la Galerie sud-africaine Michael Stevenson en 2009, accueilleront en 2011

Ce dossier a été réalisé avec la complicité de Catherine Philippot


Tsvangirayi Mukwazhi, série « Granite Mining in Angola » 2011


Georges Osodi, série «oil rich Niger delta», 2006


Hasan et Husain ESSOP , sĂŠrie Hallal Art 2008


Pieter Hugo, série « Permanent Error » 2009


Michael Tsegaye, série « Inferno », 2010


Jehad Nga, série « Turkana », 2009


Jehad Nga, série « Turkana », 2009


Khvay Samnang


PhotoPhnomPenh propose, pour la quatrième de la volonté d’approfondir le dialogue Europe-Asie autour des travaux de jeunes créateurs

d’envisager une cinquième édition faisant le point sur des pratiques à la fois différentes et toutes mues par la même recherche d’une excellence et d’une connaissance de l’autre. L’an passé, en déplaçant une partie de

mettent généreusement à disposition du festival nous permet d’offrir une fois de plus un programme copieux,

travailler encore un an, pour qu’ils puissent donner le meilleur d’eux-mêmes. Et nous pouvons le faire car nous

temps sans doute, la couleur domine largement, sous toutes ses modalités et que nous lui consacrons une exposition collective et internationale. C’est également la raison pour laquelle nous avons, cette année, ajouté un élément de formation au traitement numérique et au tirage en exposant un artiste qui est également un des

d‘écrans feront voguer les images sur le Tonlé Sap. Pour la première fois, nous exposons le travail d’enfants province et les autres vivent dans une petit quartier de Phnom Penh dans lequel le festival à pris depuis deux Christian Caujolle Directeur artistique

Ce dossier a été réalisé avec la complicité de Catherine Philippot


Rasel Chowdhury


Rasel Chowdhury


Phan Quang


Phan Quang


Lek Kiatsirikajorn


Luo Mingyi


Portfolios


Two Dicks www.twodicks.co.cc


Ola Grochowska

www.olagrochowska.com


Himalaya Hip-Hop A travers deux univers liés à des formes de revendications, la série de photographies pointe l’arrivé des référents Hip-Hop dans l’univers la tradition se mêlent à celui de la contestation politique à travers

monastère alors qu’ils étaient enfants. Ces signes d’émancipation individuelle, sont-ils ceux du ralliement à


Floriane de Lassee & Nicolas Henry www.florianedelassee.com


Carine Chevalier

www.momenti-belli.com


A. C. Hello

www.anneclairehello


Lire


" Betty Davis Drank Champagne out of my shoe, I was very honored" In this third act of my life, much has become clearer. So much is over, and i am over so much At a certain time in life, we all come to realize what is truly important to us and what just doesn’t matter. For Shirley MacLaine, that time is now. In this wise, witty, and fearless collection of small dealing with in life, in love, at home, and in the larger world . . . as well as the things she will never get over, no matter how long she lives. Among the things that Shirley is over: people who repeat

on the state of Hollywood past and present. She recollects her relationships and romances with


> < Bertrand David / cover 1er

2006


< Gilles de BeauchĂŞne >


< Alberto van Stokkum

Jannica Honey >


< Serezah Komarov

Jil La Monaca >

Fabien Huntern채hrer > >


<

Ivo Hofste >


<

Jam Abelanet >


<

Vallentine Gallardo >


^ < Dudy Dayan

<

Melania Avanzato >


< < Jil La Monaca

>


< < Vincent Bordet

>


<< Sylvain Margaine >


< Socatoba


Patrick Boussignac >


2006 / 2011 Ninja magazine a 5 ans

photo Bertrand David / Cover Ninja n째1 / 2006


Ninja21