__MAIN_TEXT__

Page 1

AGENDA / MUSIQUE / CINEMA / CULTURE / MODE / DESIGN / EVASION / MOTEURS

#19


C H A N GE . Y O U C A N .

Find all our stores on www.ice-watch.com

facebook.com/ice.watch


EDITO par Sébastien Michel

Juillet / Août 2013

19 JOURS DE NUIT – UNE MAIN DE FER SANS GANT DE VELOURS

Editeur :

MEDIAMAG SA 1, Um Klaeppchen L-5720 Aspelt (Uespelt)

Directeur Commercial Sabrina Di Bernardi sabrina@nightanddaymag.lu Tél. : + 352 24 83 83 16 Gsm : + 352 621 309 500

Rédacteur en Chef

Sébastien Michel sebastien@nightanddaymag.lu Tél. : + 352 24 83 83 31

Conception Graphique VISIO MEDIA - Grégory Nadé greg@visiomedia.lu

Photographe

Kevin Prud’Homme.

Contributeurs

Rédaction Inter. : Olivia Townsend Traductions : Zineb Ramrami

Impression Est Imprimerie 20 000 ex.

Quand la pendule sonne minuit, les soirs de pleine lune… rien ne se passe. Rien ne me pousse : ni poils au menton, ni griffes acérées, ni dents aiguisées, ni une quelconque envie furtive de laisser libre court à une apaisante bestialité. Non pas que botter les fessiers indélicats d’un ou deux (ou trois ou et caetera) imbéciles me déplairait, mais, juste : rien, désespérément, ne se passe. Pas même le moindre petit trouble « lunatique » du comportement. Les chats, les chiens, les gloutons (stricte traduction de Wolverine), la ménagerie du coin, Batman et Hulk, ont plus d’effets secondaires que moi sous l’astre plein et entier. Je peux tout aussi bien continuer d’écrire ce genre d’absurdités comme de baver sur mon oreiller. Ca restera un grand vide : de n’être que… normal. Je ne me sens pas si seul après tout, à tant voir de cancres courir derrière la charrette de la célébrité. J’échange un quart d’heure de gloire contre un vrai, un grand, un gigantesque, superpouvoir. Mais bon, à quoi bon ? Si je devais, immortel, traverser les âges avec six lames d’un métal indestructible qui me sortent d’entre les doigts à chaque fois que la mauvaise humeur se pointe, probable que je finirais comme Logan : par l’avoir mauvaise, mais pour de bon. Et là, c’est la colère qui se mord la queue, le genre de cercle vicieux à devenir misanthrope, tout ça tout ça. Tout au plus, je pourrais enfin ouvrir sans mal ces boîtes de conserves dont la languette se casse avant même de l’avoir touché. Ouais, quoi ? Toi aussi, ça t’énerve ? Alors, au final, je me rabats, la mort dans l’âme, sur un Marvel, un DC Comics. C’est pas trop dur, il ne se passe pas une semaine sans qu’un nouvel énergumène avec ses muscles et ses collants en lycra ne voit le jour dans une salle obscure. Est-ce que c’est lassant ? Sûrement autant que de se la jouer super-héros. #19 / David Bowie – Heroes (1977)

Cover : DR

Events & Lifestyle

Engine - P 06

Harley Davidson Sportster Seventy-Two

P20 & 21 - THE WOLVERINE

Evasion - P 08 à 13 Les tendances Last-Minute

Mode - P 14 à 17 BCBG MAX AZRIA For Herve Leger

Interviews - P 18 à 23 Ke$ha & Kanye West

Mais aussi : Buzz : P 04 /// Going Out Trendy : P 24

/// Going Out Tradi : P 26 /// Going Out Arty : P 28 /// Going Out Movie : P 32 /// Place2Be : P 38 à 44 /// 5 Albums essentiels : P 46 NIGHT&DAY

3


Buzz Par Sébastien Michel In’ Lux

HOT TOPICS MODE/SHOPPING

ZADIG & VOLTAIRE

BEAUTÉ

SECONDHAND4SALE

BARBERSHOP

Ce nouveau magasin atypique est un bon plan malin qui surfe sur la tendance de la seconde main haut de gamme... pour une mode écologique!

Dans la nouvelle annexe de la Belle Etoile, Ferber Hair&Style a ouvert un « Barbershop » inspiré des modèles londonniens ou new-yorkais. © PATTY NEU

Un nouveau shop, entièrement consacré à la marque de prêt-à-porter s’est installé en centre-ville de Luxembourg. Honneur aux femmes au rez-dechaussée tandis que les collections hommes sont logées au premier étage. 31, rue Philippe II Luxembourg-Ville www.zadigetvoltaire.com

SOCIETE LUXEMBOURGEOISE DE SURVEILLANCE – SLS

Lise Lundqvist a fait de sa passion une boutique. Elle propose un shopping intelligent : des vêtements, chaussures et accessoires de seconde main, de grandes marques et de design. On déniche aussi des articles neufs comme de l’habillement issu du commerce équitable.

C’est un univers exclusivement pour l’homme. On y dispense, outre les classiques services, de barbiers à l’ancienne et de coiffure, des soins du visage, épilations et aussi manucure et pédicure. Une petite boutique propose également des produits exclusifs.

SECONDHAND4SALE 59, rue du Dix Octobre L-7243 Bereldange / Tél. : 691 123 248 www.second4sale.com

BARBERSHOP BY FERBER HAIR&STYLE C.C. Belle Etoile, route d’Arlon L-8050 Bertrange / Tél. : 26 31 37 50 www.barber.lu

GELATERIA

4

RESTAURANT

BARGELLO

OKE

La première enseigne Bargello a ouvert ses portes à Luxembourg-Ville. Elle propose des spécialités glacées artisanales de qualité supérieure.

En mai dernier, le restaurant Oke a été inauguré à Kehlen. Sa carte met en avant une cuisine d’inspiration française dans un cadre moderne et plein de clarté.

Le concept initié par Laura Fontani reprend les codes de la gelateria du même nom sise à Florence, son savoir-faire et son raffinement. Les crèmes, sorbets, granités siciliennes etc. sont réalisés de manière authentique, dans le plus grand respect de la fraîcheur et de la tradition.

Propriété de messieurs, Weydert, Vorberge et Hein, l’établissement situé derrière la galerie Pëtschebiirchen, est dirigé par Carlo Birel. On y déguste par exemple un dos de bar grillé aux herbes ou une volaille de Bresse. Le menu du jour est très bon marché...

GLACIER BARGELLO 13-15 rue Fort Elisabeth L-1463 Luxembourg / Tél. : 26 29 60 97 www.bargello.lu

OKE 12 rue de Nospelt L-8283 Kehlen / Tél. : 27 32 52 52 www.oke.lu

NIGHT&DAY

Un nouveau fournisseur et installeur de matériel de surveillance s’est établi rue de Strasbourg à Luxembourg. Il vend d’intéressantes solutions de surveillance pour particuliers comme pour commerces et entreprises. 26, rue de Strasbourg, LuxembourgVille / Tél. : 621 775 814 – www.sls.lu

MAMACITA

Gabriel Boisante et les frères, Tom et Ray Hickey viennent d’ajouter une seconde adresse au Mama Loves You du carré Hollerich. Cette fois, il la décline façon cuisine mexicaine chili, nachos et autres tacos en tête. 9, rue des Bains Luxembourg-Ville Tél. : 26 26 23 98

LE GREC

La cuisine grecque et méditerranéenne a désormais une adresse, sobrement nommée, dédiée à sa richesse et à sa variété : moussaka, calamar grillé et autres fruits de mer ainsi que des plats végétariens... 47, rue de Bonnevoie, LuxembourgVille / Tél. : 27 12 50 91

LUX GOLF CENTER

A Kockelscheuer, juste à côté du CK Sport Center, de nouveaux greens sont sortis de terre. Les joueurs confirmés comme les novices y trouveront leur compte avec notamment quatre zones techniques spécifiques. 18, rue de Bettembourg, Kockelscheuer / Tél. 621 16 26 34 www.luxgolfcenter.com


S-Digicash : payez mobile depuis votre compte courant !

S-Digicash ?

Internet

Une application gratuite qui vous permet de payer par smartphone depuis votre compte courant.

Comment payer ?

Commerces

Scannez tout simplement le QR Code Digicash affiché et validez le paiement par la saisie de votre code secret personnel.

Où payer ?

Consultez la liste des partenaires Digicash sur www.digicash.lu et dans l’app S-Digicash.

Factures

Fonctionnement ? Il suffit de télécharger S-Digicash et de l’activer via S-net ou S-net Mobile.

Banque et Caisse d'Epargne de l'Etat, Luxembourg, établissement public autonome, 1, Place de Metz, L-2954 Luxembourg, R.C.S. Luxembourg B 30775 www.bcee.lu tél. (+352) 4015-1


Moteurs A l’essai

Par David Cailteau

HARLEY-DAVIDSON

XL 1200 V SPORTSTER SEVENTY-TWO 2013 Le mythe Harley fouille dans son passé pour inventer son présent. Ne vous fiez pas au rétro « Frisco Style », très tendance dans la Californie des années 60/70 ; Le Seventy-Two est un chopper ultra-moderne !

TABLEAU DE BORD : TARIF : 10 725€ TTC MOTEUR : Bicylindre en V à 45°, 4 temps Refroidissement par air 2 soupapes par cylindre 1202 cc (88.9 x 96.8 mm) 75 ch à 6000 tr/min 9.8 mkg à 3500 tr/min TRANSMISSION : Boite à 5 rapports Transmission secondaire par courroie crantée CHÂSSIS : Cadre : Double berceau en acier Réservoir : 7.9 litres Hauteur de selle : 710 mm Longueur : 2275 mm Largeur : 915 mm Hauteur : 1210 mm Empattement : 1525 mm Poids à sec : 247 kg

EASY-RIDER

PIERRE ARDIZZOIA DIRECTEUR DE CRESUS LUXEMBOURG MONTRES ET OCCASIONS D’EXCEPTION 10, RUE DE LA BOUCHERIE L-1247 LUXEMBOURG WWW.CRESUS.LU > Harley-Davidson vient de fêter ses 110 ans. Le mythe est-il toujours aussi intense ?

Cela me fait toujours penser à ce film culte : Easy-Rider (réalisé par Dennis Hopper avec Peter Fonda et Jack Nicholson, sorti en 1969 ndlr). Il a changé son époque, et à titre personnel, m’a donné envie de faire de la moto !

Qu’est-ce que tu recherches dans l’utilisation d’une grosse cylindrée ?

Je ne recherche pas les grosses cylindrées… mais plus une sensation et du plaisir. Aller d’un point à l’autre le plus rapidement possible, ça reste le graal : « Café Racer » ! On a tendance à dire que rouler en Harley c’est renoncer à tout plaisir de pilotage. Tu en penses quoi ?

Non pas du tout, « Harley », c’est une philosophie. C’est comme les vieilles coccinelles ou les Porsche : on accroche directement ou jamais. A première vue, qu’est-ce que tu penses de son style ?

Vintage Efficace !

6

NIGHT&DAY

Un mot sur son bruit ?

C’est du classique pour une « Harley ». Au guidon, quelles sont tes sensations de conduite ?

L’arrière de « Sportster » est très sympa. Une mention spéciale pour le pneu à flanc blanc à l’arrière. Elle est relax ! 10% de la clientèle Harley est féminine ; tu penses que ce modèle pourrait faire grossir le pourcentage ?

Oui, ce modèle est plus fait, je pense, pour une clientèle féminine... Tu pourrais lui trouver une certaine agressivité ?

L’agressivité, ce n’est pas l’image d’une Harley !


ERRATUM : une erreur s’est glissée dans notre dernier test auto, celui du ‘Range Rover Evoque’. Notre conducteur masculin et gérant du Pain World se nomme, Patrick Vitali, bien sûr. Et rien d’autre. Nos excuses.

A quel usage destinerais-tu plutôt cette cette machine ?

La position de pilotage est agréable, en revanche, elle n’est pas faite pour de longs trajets. Cela dit ça reste en adéquation avec l’idée générale du modèle. La cohabitation avec les automobilismes et/ou les camionneurs, ça reste un problème ?

Il n’y a pas de complicité à Luxembourg entre les motards par rapport aux grandes villes européennes. Si tu devais lui trouver un seul défaut ?

Je ne suis pas trop un fan des roues fines sur le devant ! Mais dans son

ensemble, « Harley » perd de son caractère initial de vrai « Biker » au dépend du « motard banquier du dimanche ». Qu’est-ce que tu penses du rapport qualité-prix ?

Bon équilibre ! L’évolution technique assure des performances à tous les niveaux et justifie son tarif. Après l’essai, quelle note donnes-tu au plaisir ressenti ?

7/10 Si cette Harley te faisait penser à un morceau de musique, quel serait-il ?

‘Gonna Make My Own Money’ de “Deap Vally“. NIGHT&DAY

7


(LAST MINUTE)

Evasion Par Sébastien Michel Partir à...

INFOS PRATIQUES Comment y aller ?

Vols directs jusque Tanger ou Rabat au départ de Francfort Hahn en low-cost ou sur les aéroports internationaux. Pas de vols direct depuis le Findel. Se rendre à Asilah en voiture est facile d’accès, la liaison depuis Tanger est d’une demi-heure.

S’évader

Asilah est réputée pour ses longues plages de sable fin à l’image de la superbe Rmilat à 4 km du centre ville. On trouve sur la corniche de très bons restaurants de poissons. A Rada, on laisse sa voiture pour de longues ballades à l’infini.

Chez Mounir

Se cultiver La galerie Aplanos (www.aplanosgal-

lery.com) appartient à Anne-Judith Van Loock, qui fût enfant, modèle pour le peintre René Magritte. Elle y expose toute l’année la nouvelle vague de l’art contemporain marocain.

Aller plus loin

A 25 km au sud d’Asilah, M’Soura est un mystérieux cercle mégalithique composé de 167 blocs de grès. Un monument funéraire unique qui serait la tombe du géant d’Antée, fils de Neptune et de la Terre.

ASILAH

8

A seulement 45 kilomètres au sud de Tanger, tournée vers l’Atlantique ; c’est la cité arty marocaine. Derrière ses remparts portugais, elle est le fief des artistes et surtout des peintres qui se nourrissent de son visage aux traits tantôt mauresques, tantôt andalous.

de vivre et création. Des lieux d’expositions récents soulignent le foisonnement culturel contemporain: la grande bibliothèque financée par un Prince saoudien, le centre Hassan II et le palais Raïssouni. Le lacis des ruelles est baigné d’un silence à peine troublé par le bruit des vagues de l’Atlantique. Le lieu idoine pour se reposer et rêver.

Son palais arabo-andalou restauré, ses tours pointées vers le soleil, ses façades immaculées, blanchies à la chaux, aux petites allures de Cyclades dessinent ce lieu encore un peu secret où résonnent douceur

OÙ MANGER ? Chez Mounir, au milieu de nul part, à Rada, au sud d’Asilah. Sur une plage de bout du monde, on peut y goûter des plats concoctés par les rifaines

NIGHT&DAY

(habitantes du rif) du coin et dormir au calme la nuit. Budget moyen // Tél. : +212 661 28 52 23 // www.mounirlaplage.com

OÙ DORMIR ? C’est une demeure retirée dans la campagne à 5km d’Asilah : Dar Walili. On y loue des maisons avec le personnel entre 900€ et 1300€ la semaine. Au Dar Manara, vous trouverez des chambres d’hôtes de charme, de 55€ à 75€ la nuit. Dar Walili : +212 06 41 62 63 47 // Dar Manara : +212 539 41 69 64 et www. asilah-darmanara.com


(LAST MINUTE)

Evasion Partir à...

INFOS PRATIQUES Comment y aller ?

Depuis le Findel avec une escale à Nice. Calvi possède son aéroport : Calvi – Ste Catherine. On peut s’en sortir aux alentours de 500€ même en dernière minute. Sinon, il vous faudra faire la route et prendre le ferry.

Sortir

« Vivez aujourd’hui car demain il sera trop tard ». C’est la devise de chez TAO et avouez que ça colore déjà l’ambiance du lieu où on croise souvent guitare et chant. L’Acapulco est un nightclub en plein air avec une piscine.

Se cultiver La Cathédrale Saint-Jean Baptiste

La Signoria Scandola

est datée du XIIIème siècle. Son histoire navigue entre un monastère de propriété génoise et une restauration au XVIème siècle. Elle renferme quelques belles œuvres d’art.

Aller plus loin

U Pallazu Pigna

La Villa

En bateau, la Corse dévoile encore mieux ses charmes. C’est le meilleur moyen pour découvrir la réserve de Scandola, près de la baie de Girolata, où se nichent quelques sublimes restaurants de poissons et de fruits de mers.

CALVI L’emblème de la capitale de la Balagne, la vielle citadelle, domine une large et somptueuse baie. Comme presque tout en Corse, Calvi a gardé une authenticité qui est un art de vivre. Elle est surtout – au contraire de Porto-Vecchio – encore assez abordable. Tout le monde ne possède pas le portefeuille de Keira Knightley. L’actrice américaine a récemment passé sa lune de miel dans un légendaire hôtel 5 étoiles de Calvi, La Signoria. La cité qui doit

beaucoup de son charme à l’occupation génoise (du XVème au XVIIIème siècle) reste encore accessible à beaucoup de bourses. Ce qui n’est malheureusement pas le cas de La Villa, la dernière trouvaille ultraprisée sur les hauteurs de Calvi. Mais il reste une chose qui n’a pas encore de prix : les magnifiques plages de Sant’Ambroggio ou du Rocher. Comme tous les trésors corses, elles se méritent car difficiles d’accès.

de Calvi, Chez Léon, le luxe s’écrit autrement. Ce sont la vue, l’agneau de lait, les canelloni au brocciu ou les langoustes qui le définissent le mieux.

OÙ MANGER ? A Cateri, à une trentaine de minutes

Budget : à partir de 140€ www.hotel-corse-palazzu.com

Budget : environ 30€ // Tél. : + 33 (0)4 95 61 73 95

OÙ DORMIR ? Une maison de maître du XVIIIème siècle qui domine la mer : U Pallazu Pigna se situe entre Calvi et l’Île Rousse. Une maison de campagne corse où charme et simplicité font bon ménage.

NIGHT&DAY

9


(LAST MINUTE)

Evasion Par Sébastien Michel Partir à...

INFOS PRATIQUES Comment y aller ?

En train, c’est assez lent, avec deux TGV, depuis Luxembourg et changement à Paris. 7 à 8 heures avec la correspondance. En avion, depuis Luxembourg avec une escale, c’est évidemment plus rapide (3h-3h30) et on peut s’en sortir pour 250€/300€.

MuCem Machine de l’île : L’éléphant © Le Voyage à Nantes / Nautilus Nantes

Se cultiver Au MAC, une exposition fait comprendre la mixité qui compose Marseille. Au MAMO, Xavier Veilhan rend hommage à l’architecture de Le Corbusier. Sur La Digue, « les terrasses » de Kader Attia rappellent combien le port de Marseille a toujours été un haut-lieu d’échanges et de migrations.

Villa Méditerranée

MaMo

Se détendre

Il faut s’avoir s’arrêter à la Calanque de Sormiou, descendre ses quelques kilomètres à pied jusqu’à la mer. Vous pouvez réserver l’un des deux restaurants : Le Château avec une vue imprenable ou le Lunch, sur la plage.

Pavillon M

Aller plus loin

Au port des goudes, bien sûr ! On mange à L’Auberge du Corsaire, plus couramment appelée Chez Paul, un poisson on ne peut plus frais… au coucher du soleil.

Lunch/Sormiou

MARSEILLE La capitale européenne de la culture a su profiter de ce titre pour se lancer dans d’immenses et innombrables chantiers. Le vent du changement a soufflé aussi fort que son éternel mistral. Tout cela, à deux pas des calanques… Depuis que l’été est venu, la cigale est fort pourvue. A l’heure de la sieste, la cité phocéenne connaît une agitation peu coutumière. Outre les récentes inaugurations du MuCem et du Palais de Longchamp qui accueille l’exposition, « Le Grand Atelier du 10

NIGHT&DAY

Midi », la ville s’est dotée de trois nouveaux lieux : la promenade de La Digue du large, le centre d’art MaMo (MArseille-MOdulor) signé Ora-Ito et le Château de Borély, un musée des arts décoratifs. Sans oublier une kyrielle d’équipements déjà nés ou rénovés : hangar J1, Pavillon M, FRAC, Villa Méditerranée etc. OÙ MANGER ? Depuis deux ans, Alexandre Mazzia fait des merveilles au Ventre de l’Architecte. Sa cuisine créative, pleine de parfums et de sensibilité a tôt fait d’en faire une des toutes

meilleures tables marseillaises. Le soir, menu découverte à 59€ // Tél. : +33 (0)4 91 16 78 23 // www. leventredelarchitecte.com

OÙ DORMIR ? Au Mama Shelter, bien situé et plutôt bon marché. Pour un plus gros budget au Pullman Marseille Palm Beach sur la corniche avec une vue magnifique sur la mer. Mama Shelter / tél. : +33 (0)4 84 35 20 00 www.mamashelter.com Pullman Marseille Palm Beach tél. : +33 (0)4 91 16 19 00 www.pulmannhotels.com


(LAST MINUTE)

Evasion Par Sébastien Michel Partir à...

INFOS PRATIQUES Comment y aller ?

Vols avec une escale depuis le Findel avec Luxair. Depuis l’aéroport international de Francfort. Comptez 2 heures de vol, entre 400 et 600€.

Analipsis

Sortir A Sankt-Pauli évidemment ! Le quartier

de la fête, pas encore gangrené par le succès comme le Prenzlauer Berg de Berlin. La Reeperbahn est devenu le nouveau repère des hipsters avec quelques-uns des meilleurs clubs de la ville comme le Molotow ou le Mojo.

Se cultiver Au Kunsthalle (www.hamburger-kuns-

thalle.de). C’est un des plus grands musées allemands qui couvre une période allant du Moyen Âge aux romantiques du XIXème. On y admire le fameux « voyageur au-dessus de la mer de C.D. Friedrich.

Aller plus loin

Il faut débarquer à Ovelgönne à bord des bus maritimes. La vue sur l’Elbe y est imprenable. Sur une petite bande de sable, la Strandperle est une guinguette renommée où l’on peut admirer l’agitation maritime du troisième port au monde...

HAMBOURG La deuxième ville d’Allemagne avec ses quelques 2 millions d’habitants est en train, discrètement et humblement, de damer le pion à Berlin. Sous l’air salé de la Hanse, elle associe une audace architecturale nouvelle, des hôtels design et une scène musicale d’avant-garde. Hambourg vit au fil de l’eau. Elle coule des canaux des anciens docks jusqu’aux bassins de HafenCity. C’est un écoquartier futuriste, laboratoire d’architecture où siège 12

NIGHT&DAY

fièrement l’immeuble de la Philharmonie en verre bleuté. Il sera livré en 2016. L’eau rythme évidemment l’été : les bords de l’Elbe sont semés de beach clubs et de guinguettes qui invitent à la fête et à la paresse. On la retrouve aussi, surprenante, en plein milieu d’un centre ville dessiné par deux grands lacs, l’Aussenalster et ses voiliers, ses hôtels de luxe et ses clubs d’avirons et le Binnenalster qui évoque certaines allures genevoises. OÙ MANGER ? A la Fischküche, qui fait la part belle aux poissons et plats locaux comme

le labskaus, une composition de hareng, de viande hachée, de pommes de terre et d’œufs sur le plat. Budget : environ 60€ // Tél. : +49 40 365 631 // www.die-fischkueche.de

OÙ DORMIR ? Au 25 Hours HafenCity. Cet hôtel design donne sur le port et arbore un charme maritime avec ses chambres-cabines ou son sauna installé dans un conteneur. A noter que son restaurant, Heimat est un hotspot hambourgeois. A partir de 112,50€ la chambre double // Tél. : +49 40 257 77 70 // www.25hours-hotel.com


(LAST MINUTE)

Evasion Partir à...

INFOS PRATIQUES Comment y aller ? Avec Icelandair, la compagnie nationale

islandaise qui est la seule à assurer des vols directs depuis Francfort ou Paris. Les prix sont très doux, environ 235€ l’aller/retour.

Sortir

La salle de concert, Harpa est posée sur la mer à l’entrée du port. C’est un édifice de 28 000 m2 qui déploie une façade de 10 000 vitraux. Programme éclectique. Le B5 est un bar où il fait bon barboter avec les people… Blue Lagoon

Se baigner

L’Islande regorge de sources d’eau chaude qui alimentent les piscines extérieures tel le Laugardalslaug avec son Laugar Spa. Mais la star c’est le Blue Lagoon, à 35 km de la capitale. On y sirote un verre dans une eau laiteuse pleine de minéraux et dans un surprenant décor de champs de lave noire.

Aller plus loin Le Cercle d’Or est un circuit incontour-

nable. Il regroupe trois sites situés à 1h30 environ de la capitale : Geysir, un parc de geysers d’eau chaude, Gullfoss, des chutes d’eau prises dans la glace et Thingvellir, où fût déclarée l’indépendance du pays.

Harpa

REYKJAVIK Cela fait un petit moment que son côté branché a rattrapé son côté nature. Les deux se mêlent au gré des envies de touristes, toujours plus nombreux, alléchés par un voyage au coût somme toute raisonnable et par la vie trépidante de la plus septentrionale capitale du monde. Au quatrième étage de la Perle (www.perlan.is), un dôme érigé sur le mont Oskjuhlid ; la terrasse panoramique permet de découvrir la petite capitale islandaise, en fait,

juste un gros bourg de pêcheurs. C’est inimaginable de se perdre dans le centre-ville, à moins de s’être adonné au Runtur, la tradition des vendredis et samedis soirs : les islandais sortent de bars en bars à la manière du “Pub Crawl“ anglais. Le cœur de la cité se compose surtout d’une petite place et de Kolaportiö, le marché couvert, qui étale fripes, disques… légumes et hakari… des cubes de requins faisandés ! OÙ MANGER ? A la table de la célèbre chef islandaise, Hrefna Rosa : la Grillmarkadurin. On y retrouve une cuisine à base

de haddock séché et de produits du terroir. Imaginez que pour déguster une superbe lotte, on s’en sort à peine pour une dizaine d’euros. Budget : environ 30€ Tél. : +354 571 777 www.grillmarkudin.is

OÙ DORMIR ? Au 1919, petit hôtel Radisson en plein centre dans un immeuble Art déco (172€ chambre double) ou, moins cher, dans l’un des cinq Center Hôtel Arnarhvoll (de 45€ à 55€). 1919 – www.radissonblu.com Arnarhvoll / tél. : +354 595 85 40 www.centerhotels.com

NIGHT&DAY

13


Mode Mode in Lux

14

NIGHT&DAY


Mode

Mode in Lux

NIGHT&DAY

15


Mode Mode in Lux

16

NIGHT&DAY


Mode

Mode in Lux

NIGHT&DAY

17


InterviewPar Olivia Townsend / Zineb Ramrami

crĂŠdit photo : DR

Play

18

NIGHT&DAY


Interview Play Shakira

> KE$HA M

y Crazy Beautiful Life. C’est le titre du documentaire façon télé-réalité qui dévoile deux années de la vie de la jeune californienne. On y découvre une fille partagée entre des aspirations de son âge et son personnage de scène, énergique et… trash ! Que sa vie soit crazy, aucun doute. Que Ke$ha ait passé la seconde vitesse du succès commercial au point de raconter sa life, encore moins de doute. Elle vient de dévoiler, ‘Crazy Kids’, le troisième titre de son album, “Warrior“ avec un featuring de Will.I.Am. Un titre qu’elle a défendu parmi d’autres lors de son passage sur la scène de l’Atelier le mercredi 10 juillet. Il y a un moment, vous avez-déclaré avoir eu des relations sexuelles avec un fantôme. A choisir, quel serait le top 3 des fantômes avec qui vous aimeriez passer la nuit ?

Bon, puisqu’ils sont censés être morts… Un dinosaure (Un T-Rex évidemment !), Liberace et Patrick Swayze. Les paillettes sont devenues votre marque de fabrique, vous devez à vous toute seule, maintenir l’industrie des paillettes. En avez-vous une réserve ?

Non mais ma cave en est remplie et j’ai deux piscines qui en sont pleines aussi. Des piscines pleines de paillettes dans lesquelles on peut tremper n’importe quelle partie de son corps. C’est plus ou moins devenu un mode de vie. Si vous faites partie de mon équipe vous trouverez des paillettes aux endroits les plus intéressants. Et tout le monde en tournée aura une histoire vraiment marrante ou flippante liée aux paillettes de Ke$ha.

“Je suis plutôt pour que les femmes dirigent tout !“ Vous avez fait des tas de choses que la majorité des gens considère comme répugnante. Qu’est-ce qui vous révulse ?

Je n’aime vraiment pas les vers de terre. Ils sont si dégoûtants qu’ils me donnent juste envie de m’enfuir en criant. Ils me

donnent envie de vomir et, ouais : ils sont dégoûtants ! Vous êtes aussi connue pour être très ouverte et pour avoir fait des choses qui en auraient fait rougir plus d’un. Est-ce que quelque chose vous embarrasse ?

Il n’y a pas grand-chose qui me gêne. Je ne sais pas. Si je me fais dessus, oui, je serais sûrement embarrassée, mais j’espère que ça ne m’arrivera pas. Vous avez un look et un son unique. Qui considérez-vous comme vos pairs dans l’industrie du disque ?

Vous savez, je n’en ai aucune idée. C’est un peu comme si j’étais horscompétition. Je ne me sens pas en concurrence avec d’autres femmes et honnêtement: je ne dis pas ça pour paraître politiquement correcte. J’aime les femmes fortes, féroces qui « tuent » tout, simplement. Lady Gaga m’a envoyé des crackers en forme d’animal et on s’entend bien. Je connais Katy Perry, j’ai fait une chanson avec Nicki Minaj et j’ai écrit une chanson pour Britney Spears. J’ai énormément de respect pour mes pairs et en fait je ne suis en concurrence avec aucune des femmes que j’ai rencontré. Je suis plutôt pour que les femmes dirigent tout ! Dites-nous en plus sur votre chanson ‘C’mon’ et plus précisément sur les paroles : “feeling like i’m a high schooler/ sipping on a warm wine cooler“ et “feeling like a sabertooth tiger/sipping on a

“Il n y a pas grand-chose qui me gêne. Si je me fais dessus, je serais sûrement embarrassée, mais j espère que ça ne m arrivera pas“ warm Budweiser“. Comment s’est passée l’écriture de ces paroles hilarantes ?

Il s’agit d’un des moments qui me rend la plus fière. Je dis que je me sentais comme un tigre à dents de sabre. En général, la « police du fun » essaye d’ôter toutes mes paroles « stupides » mais celles-ci sont passées, alors j’en suis plutôt heureuse. Et c’est aussi une de mes répliques préférées à chanter en live : ça signifie juste que je suis en super forme pour faire la fête. J’ai une chanson qui s’appelle ‘Dinosaur’ et une autre à propos du cannibalisme, j’aime écrire sur des sujets que je trouve délirants.

ACTU

A

KE$H IER LIVE @ DEN ATEL ILLET MERCREDI 10 JU RECORDS WARRIOR / RCA

NIGHT&DAY

19


InterviewNYT Par Olivia / J.C Townsend

crĂŠdit photo : DR

Music

20

NIGHT&DAY


Interview Music Shakira

> KANYE WEST Y

eezus’, le titre de son sixième album studio est une contraction de son surnom, ‘Yeezy’ et de… Jésus. On y trouve même un titre où il clame à qui veut l’entendre, ‘I Am a God’. Kanye, on le sait, est un rien mégalo. Ou plutôt, a-t-il saisi quel pouvoir la provocation avait sur les ventes de ses productions. Sa communication est une gigantesque planche à billets, comme quand il livre son intimité avec sa femme, Kim Kardashian et leur bébé, North. Le problème pour ses détracteurs, c’est que Yeezy balance des bombes avant-gardistes dopées à l’électro. Le problème, c’est que l’égo de Kanye accouche d’une musique et d’une mode ambitieuses… Et quand on se dit qu’il finira bien par se prendre les pieds dans le tapis de sa démesure, il est toujours devant. Avant, vous étiez du genre : “Je veux plus de son, je veux des raps plus complexes.“ A quel point tout ceci a changé?

L’architecture et vous savez, la lampe de Le Corbusier étaient ma plus grande inspiration. Je vivais à Paris dans un loft spacieux et j’enregistrais dans mon salon. J’avais la pire acoustique possible, mais en même temps les chansons devaient être très simples, parce que si vous augmentez le volume d’un morceau avec trop de basses, le rendu n’est pas convaincant dans ce genre d’espace. Comme je l’ai dit, je suis un minimaliste dans un corps de rappeur.

C’est un enregistrement viscéral...

Oui, viscéral, tribal. J’essaye juste de couper tous les... – vous savez c’est comme les vêtements et la mode –, on essaye d’éviter certaines choses. Ça se voit dans la façon dont je m’habille : maintenant, tout est si simple. Vous considérez-vous toujours comme un outsider dans la mode ?

Non ce n’est plus le cas. Je n’ai pas l’impression de devoir intégrer quoi que ce soit maintenant. C’est comme si je m’étais désinvité. Qu’est-ce qui a changé ?

“Quand vous voyez la marque de fabrique Kanye West, vous pouvez vous attendre à ce qu on ait poussé les limites au maximum“ Dans cet album, la façon dont les basses et la texture sont mises en avant : vous avez privilégié le fond.

J’ai toujours voulu avoir une influence de Chicago pour cet album, et pour ça, j’écoutais de la vieille house de Chicago. Je pense même que, ‘Black Skinhead’ est à la limite de ce genre. ‘On Sight’ peut être considéré comme de l’acid house et ‘I Am a God’ sonne évidemment comme de la « super house ».

Plus grande est votre longévité, plus grande est la confiance. Kanye et vanité sont comme synonymes. Mais je me suis placé dans des situations où des personnes vaniteuses n’oseraient jamais être. A quel point est-ce vaniteux de porter un kilt ? Vous créez des vêtements, quelques personnes pensent que vous ne prenez pas ce projet créatif au sérieux.

La passion c’est pour l’humanité. La passion c’est pour les jeunes à mes concerts. J’ai besoin d’en faire plus, de pouvoir leur donner ce qu’ils veulent. Je ne pense pas que le luxe, c’est d’aller dans un magasin et ne de pas pouvoir se permettre d’acheter quelque chose. Le luxe c’est acheter ce qu’on souhaite. (…) Je suis un créatif professionnel. Depuis que j’ai créé la basket Louis Vuitton, je n’ai jamais pris place dans le processus

continu dont découle le produit fini. J’ai eu des réunions où un type me disait: « on essaye de trouver un moyen de vous contrôler ». A moi, au cours d’une réunion ! Tout ce que je veux c’est rendre le monde meilleur. Pourquoi voulez-vous contrôler ça ?

“Je suis sans aucun doute Steve Jobs version mode et culture“ C’est comme dire : respectez mon avantgardisme ?

Oui : « respectez ma capacité à créer la tendance ». Une fois que ça arrive, tout le monde est gagnant. Je suis sans aucun doute Steve Jobs version mode et culture. Je le ressens comme ça parce qu’il est décédé. C’est comme quand Notorious BIG est mort et que Jay Z est devenu Jay Z. Quand vous voyez la marque de fabrique Kanye West, vous pouvez vous attendre à ce qu’on ait poussé les limites au maximum. Je serai le leader d’une entreprise qui vaudra au bout du compte des milliards de dollars parce que j’ai des réponses. ACTU

KANYE WEST M YEEZUS / DEF JA C UNIVERSAL MUSI

NIGHT&DAY

21


Cover Par P. Sciretta / Zineb Ramrami Movie

HUGH JACKMAN THE WOLVERINE Ce n’est en rien un hasard, si Wolverine voit un deuxième blockbuster lui être consacré. C’est certainement l’un des personnages Marvel adapté sur grand-écran les plus excitants. Même placé juste après l’immense ‘Iron Man 3’ et le Superman de ‘Man of Steel’. L’acteur australien de quarante-quatre ans n’y est pas étranger. A tel point, qu’on l’imagine presque indissociable de ses griffes recouvertes d’adamantium et de son caractère de loup solitaire bourru et bougon. Il reprendra d’ailleurs son rôle fétiche dès 2014 dans un X-Men collectif : ‘Days of Future Past’… En attendant il évoque ce nouveau film imprégné tout entier de culture japonaise…

Dans quel état retrouvera-t-on Wolverine au début du film ? On a entendu dire qu’il sera au plus bas... Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Une bonne partie de sa vie, celle qu’il a oubliée, aussi bien que celle dont il se rappelle, implique souffrance et mort de ses proches, parfois de ses propres mains comme vous l’avez vu dans X-Men 3. Résultat, il en a assez de sa vie, de lui-même, de ce qui il est, de son passé. Il veut juste en finir. Il lui est difficile de trouver une raison pour tout ce qui arrive – une raison de vivre et de lutter contre lui-même, contre son immortalité. Toutes les choses de son entourage meurent, alors il ne veut plus s’approcher de rien. C’est plutôt un loup solitaire… On a l’impression que l’arrivée du directeur de la seconde équipe fait vraiment la différence au niveau de l’action et du ton du film en comparaison des films d’action classiques ou même des films Wolverine…

Oui, on a vraiment l’impression que ce film est à contre-courant. J’ai 22

NIGHT&DAY

toujours détesté l’idée de l’appeler « Wolverine 2 ». Je ne savais pas comment il allait être intitulé. C’est le studio qui a proposé le titre et moi j’étais plus que partant. Parce que d’une certaine façon, tout le monde au studio avait envie d’un film différent, en avait besoin. Le personnage est vraiment différent de celui que j’ai envisagé par rapport aux comics que j’ai lus. Le style, le design et l’histoire sont dissemblables. Ce n’est pas rempli de mutants. Ce n’est pas une grosse production pleine d’effets spéciaux. Ca n’a pas besoin de l’être. C’est une étude de caractère qui tourne autour de ce personnage mis en scène dans cet univers, et je trouve ça excitant car ça commence là, où on s’attend voir un film se terminer. Est-ce qu’un jour Logan sera heureux ? Où sera-t-il toujours au plus mal ?

C’est une bonne question. Vous savez, ce serait juste fourbe d’avoir un classique happy-end. Chris Mc Quarrie et moi en avons parlé il y a deux ou trois ans. James Mangold (le réalisateur) et moi pensons qu’il

s’agit d’une bataille pour qu’il soit en paix avec lui-même plutôt qu’une bataille pour être heureux. L’inverse serait totalement faux pour ce personnage. Parce que sa version du concept de joie est très différente de la mienne par exemple. Il est plus bad boy que moi et il y a beaucoup plus de femmes dans ce volet. Beaucoup de fans voudraient savoir si Wolverine – vous en tant que Wolverine – allait un jour apparaître dans un film ‘Avengers’ ? Est-ce possible d’un point de vue légal ?

Evidemment, une des bonnes choses à propos de l’univers Marvel, c’est que les personnages s’entrecroisent. Je ne sais pas ce qui se passe en coulisse, mais ça serait grandiose. En réalité j’en parlais il y a quelques jours à peine, j’ai dit : « Je ne sais pas comment ça se passe légalement parlant mais pourquoi est-ce que ces deux entreprises ne s’associent pas ? ». Parce que personnellement, j’adorerais faire une scène avec Robert Downey Jr. et botter les fesses d’Iron Man ! Ca serait génial (Rires) !

«

«


Cover Movie

“J’adorerais faire une scène avec Robert Downey Jr. et botter les fesses d’Iron Man !“

THE WOLVERINE (WOLVERINE, LE COMBAT DE L’IMMORTEL) RÉALISÉ PAR JAMES MANGOLD AVEC : WILL YUN LEE, TAO OKAMOTO, BRIAN TEE ETC. SORTIE PRÉVUE LE 24 JUILLET NIGHT&DAY

23


Going out Par Sébastien Michel Trendy

TRENDY FESTIVAL

FESTIVAL

FESTIVAL

25TH DOUR FESTIVAL

KOLLA FESTIVAL

CONGÉS ANNULÉS

> DU JEU 18 AU DIM 21 JUILLET A l’heure où ces pages sont mises sous presse, Dour est un des seuls grands rassemblements belges pour lequel il reste encore des places. Et ce, pour les quatre jours. Alors, même s’il ne dispose pas d’un chapelet de grosses têtes d’affiche pop(ulaires) comme d’autres, cela reste quand même incompréhensible. C’est certainement l’un des line-up les plus inventifs qui soit. Les sélections Hip-Hop (Jurassic 5!) et électro tutoient les sommets, sans oublier, un Tomahawk de Mike Patton qui vole par là…

> VEN 26, SAM 27 ET DIM 28 JUILLET Le Kolla a trouvé dans l’alternatif sa place et sa devise « néo baba-cool » : peace, love, bio et écolo. Le thème principal c’est l’échange de fringues. Vous ramenez des habits, des chaussures, des bijoux, du maquillage, des disques, des livres etc., et pouvez troquer tout ça. Aucune notion d’argent ne rentre dans le processus. Outre des ateliers aux titres parfois cocasses (atelier rasta), la musique tiendra une place de choix avec pas moins de vingt-cinq groupes invités dont All The Way Down ou Seed To Tree.

> DU VEN 2 AU VEN 30 AOÛT Ils ont raison d’annuler chaque année leurs vacances ! Rue de l’Aciérie à Hollerich, en plein mois d’août, à l’heure où le goudron est censé coller ; le CarréRotondes réussit la prouesse de programmer plus d’une quinzaine d’artistes aussi rares qu’indispensables : les canadiens, d’Austra, par exemple, avec leur dernier album, ‘Olympia’, la pop électro charnelle et sensible de Cloud Boat, la soul électro envoûtante de Stubborn Heart ou le folk mélancolique de House of Wolves. Du lourd, rien que du lourd.

PLAINE DE LA MACHINE À FEU – DOUR PROGRAMME : WWW.DOURFESTIVAL.BE TICKET 4 JOURS : 105€ / TICKET 1 JOUR : 50€

CENTRE NATURE & FORÊT, STEINFORT (STENGEFORT) PROGRAMME : KOLLAFESTIVAL.WORDPRESS.COM TICKET 3 JOURS : 11€ / 1-2 JOURS : 5€

CARRÉROTONDES – EXIT07 PROGRAMME COMPLET : ROTONDES.LU PRIX SUIVANT LES ARTISTES (AUSTRA : 15/17€)

FESTIVAL

@ STEINFORT

FESTIVAL

@ CARRÉROTONDES

FESTIVAL

E-LAKE

ROCK DE SCHLEEK

NORDIC ROCK FESTIVAL

> VEN 9, SAM 10 ET DIM 11 AOÛT Même si l’on est toujours enthousiastes à soutenir le festival du lac d’Echternach ; à de nouveau vanter les mérites de son cadre enchanteur ; pas sûr que cela serve encore à grand chose. Pensez donc : 18 éditions, bientôt une histoire de vingt ans... On a le temps d’avoir des racines solides... Le line-up s’appuiera à nouveau sur un premier jour à la solide programmation allemande et luxembourgeoise, sur un second, tourné vers l’électro, (Basto) et un « lazy sunday » avec une grosse coloration reggae.

> VEN 16 AOÛT On avait, un peu par hasard, découvert ce « petit » festival l’année dernière. Il faut dire qu’il ne brille pas par une communication « virale ». Sur les bords de la Moselle, un peu moins d’une dizaine de groupes, tous issus de la « scène luxembourgeoise » viendront quelque peu troubler l’habituelle quiétude du petit bourg de Machtum. On pourra ainsi, par exemple, voir, sur la « Schliikeplaz »: Versus You accompagné par le très bon groupe, The Gambling Badgers qui vient de sortir son album, ‘Kings’ au Melusina début juin.

> VEN 20 & SAM 21 SEPTEMBRE Le dernier de cette sélection festivalière est aussi le dernier dans l’ordre chronologique. C’est à la rentrée que cet acte musical a choisi de « gronder ». Pour l’heure, huit groupes sont annoncés parmi lesquels les, Tuys, récemment remarqués dans le microcosme musical luxembourgeois avec un premier EP, ‘People’. On retrouvera à leurs côtés, des groupes plus confirmés dans le temps tels la formation, Moof (plus de 20 ans de bons et loyaux services), les allemands de Torian et leur power-metal, Scarlet Anger ou Luceed...

LAC ECHTERNACH PROGRAMME COMPLET : WWW.E-LAKE.LU ENTRÉE GRATUITE / CAMPING : 20€ (5€ CAUTION)

SCHLIIKEPLAZ MACHTUM – WORMELDANGE ENTRÉE : 5€ - PRÉVENTE / 8€ - CAISSE

HAAL GÉITZT – WILTZ PROGRAMME COMPLET : WWW.NORDIC.LU PRIX 1 JOUR : 5€ / 2 JOURS : 10€

@ ECHTERNACH

24

SPÉCIAL FESTIVALS

NIGHT&DAY

@ MACHTUM

@ WILTZ


B Y P A S S 1 9 , R U E D E S B A I N S L 1 2 1 2 L U X E M B O U R G T . + 3 5 2 2 6 1 8 7 8 6 7 F . + 3 5 2 2 6 1 8 7 8 6 9 M A I L T O : I N F O @ B Y P A S S . L U W W W . B Y P A S S . L U


Going out Par Sébastien Michel Tradi

TRADI FESTIVAL

FESTIVAL

FESTIVAL

MÉDIÉVAL 2013 DÉIFFERDENG 2013 LIVE BLUES’N JAZZ RALLYE FESTIVAL @ CHÂTEAU DE VIANDEN

> SAMEDI 20 JUILLET Ce n’est pas une mince affaire que de vulgariser des musiques, d’ordinaire confidentielles, et ce même si le public luxembourgeois est plutôt connaisseur. Les programmations annuelles comme celles de la Philharmonie ou du centre opderschmelz le prouvent. Mais le plus du Blues’n Jazz Rallye c’est d’offrir un condensé de diversités rassemblées en une seule et même soirée. Des styles les plus bruts et les plus conventionnels come le New Orleans, le boogie-woogie ou les marching bands jusqu’aux dernières tendances comme l’électro funk ou la fusion.

> DU SAM 27 JUILLET AU DIM 4 AOÛT Jeu de rôle grandeur nature, la onzième édition de la fête médiévale du Château de Vianden rassemblera plus de cent participants. Ils feront revivre aux curieux une vie d’époque révolue. Au programme, campements de chevaliers, démonstrations de combats, musiciens, cracheurs de feu, jongleurs, ménestrels, présentation de rapaces, démonstration de calligraphie sans oublier un véritable marché avec artisans d’art... Si vous êtes (ou avez été) complètement imperméable à votre professeur d’histoire, rien ne vaut la pédagogie d’un spectacle vivant. Apprendre en s’amusant, voilà bien, une des clés du succès.

> DU VEN 2 AOÛT AU VEN 30 AOÛT Après le Blues Express le 13 juillet, où jouera une de nos idoles, la belle saxophoniste Candy Dulfer ; la Ville de Differdange, jamais avare en évènements, enchaîne sur des live aux horizons divers, Place du Marché, chaque vendredi du mois d’août. On écoute sur cinq soirées, dès dix-huit heures : le Quente Salsiccia Jazz Band (2 août), l’unplugged de Mental (9 août), les reprises des Vocals On Tour et la salsa de Sonido Profundo (16 août), les vocales a cappella des Singers Unlimited (23 août), le brass du Crazy Bléiser ou le folk de Dëppeggéisser (30 août).

GRUND & CLAUSEN PROGRAMME : WWW.BLUESJAZZRALLYE.LU ENTRÉE GRATUITE

CHÂTEAU DE VIANDEN WWW.CASTLE-VIANDEN.LU CARTE FAMILLE (2 ADULTES, 2 ENFANTS) : 17€

PLACE DU MARCHÉ DIFFERDANGE WWW.DIFFERDANGE.LU ENTRÉE GRATUITE, BOISSONS, GRILLADES SUR PLACE

FESTIVAL

26

DANSE

DANSE

STREET A(RT)NIMATION

SOULSONGDANCES / OPDER- ANGELIN PRELJOCAJ – LES NUITS @ GRAND THÉÂTRE SCHMELZ & KINNEKSBOND

> SAMEDI 10 ET DIMANCHE 11 AOÛT Une trentaine de compagnies internationales rassemblant quatre-vingts artistes de rue se relaient pour présenter au public quelques cent-vingt spectacles gratuits sur la place d’Armes, la place Guillaume II et la zone piétonne du centre-ville. Certains sont fixes, d’autres ambulants pour un contact des plus spontanés avec le public. On remarque pêlemêle : des théâtres musicaux voire expérimentaux, des comédies, des acrobates, des jongleurs et d’autres arts du cirque et même quelques productions surréalistes !

> VEN 20 & DIM 22 SEPTEMBRE Cette performance est une exploration du corps, du mouvement et de la danse par la respiration, la voix et plus particulièrement le rythme. A travers la musique, elle interroge l’origine du mouvement, de l’espace-temps mais également de la conscience et de la pensée. Tania Soubry se concentre sur les relations opposées ou complémentaires entre : liberté/spontanéité, structure/forme, connu/inconnu, émotion/sentiment, logique/ raisonnement, simplicité/complexité, mots/ actions, réalité/imagination. A s’y perdre...

> LUNDI 23 ET MARDI 24 SEPTEMBRE Le chorégraphe et danseur français s’est vu confier à l’occasion de Marseille Provence 2013, un spectacle inspiré par les contes des Milles et Une Nuits. Dans ses plongées nocturnes, il souhaite « aller au plus près d’un Orient rêvé où les corps se feraient signes, comme une calligraphie des affects et des humeurs. » Il s’y emploie avec ses dix-huit danseurs en poussant parfois les traits de la sensualité dans des pas de deux suggestifs et entraîne sa Shéhérazade dans une certaine… violence érotique… Subversif !

LUXEMBOURG CENTRE-VILLE, ZONE PIÉTONNE WWW.STREETARTNIMATION ENTRÉE GRATUITE

OPDERSCHMELZ, 20H00 / KINNEKSBOND, CENTRE CULTUREL MAMER, 17H00 PRÉVENTE 15€ / CAISSE DU SOIR 20€

LES NUITS – 18 DANSEURS GRAND THÉÂTRE 20H00 PRIX : 15€, 20€ ET 25€ / JEUNES : 8€

NIGHT&DAY


secret

One

we Russians want to share

Ons vakmanschap drink je met verstand. - Notre savoir-faire se dĂŠguste avec sagesse


Going out Par Sébastien Michel Arty

ARTY ART CONTEMPORAIN

SAUVEZ BABAR/EXPO PLEIN AIR

THADDEUS STRODE NOSBAUM & REDING

20 FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA BANDE DESSINÉE CONTERN

ELEPHANT PARADE TRIER LUXEMBOURG

> JUSQU’AU SAMEDI 17 AOÛT Depuis dix ans, le californien combine des éléments de bande dessinée à une gestuelle abstraite. Fumetti est une nouvelle série où s’interpénètrent des références de BD et de culture Pop. Dans, Brain Capers, il transfère à nouveau l’esthétique de la BD et du collage, cette fois, vers des assemblages tridimensionnels. Il arrange des paysages miniatures, des scènes d’histoire sur des piédestaux. Ainsi, entre peintures et installations, l’espace de la galerie est ordonné de manière atypique ouvrant différents niveaux de réalités…

> SAMEDI 20 ET DIMANCHE 21 JUILLET Vingt ans de bulles, partagées entre auteurs et un public qui se compte aujourd’hui à près de 8000 visiteurs. Pour cette date anniversaire et symbolique, le festival a tenu à organiser une exposition rétrospective du 9e art dans son ensemble. Celle-ci se dévoilera à l’Abbaye de Neumünster. Pour la grande fête populaire se déroulant à Contern, on rencontrera parmi la cinquantaine d’auteurs, de nombreuses célébrités de la bande dessinée comme Jean-Claude Servais, Guillem March, Raoul Cauvin, Sergio Garcia etc. etc.

> DU VEN 19 JUILLET JUSQU’AU VEN 18 OCTOBRE L’Elephant Parade est la plus grande exposition au monde organisée dans les lieux publics. Elle s’arrête pour un temps à Trêves et Luxembourg avec plus de quatre-vingt cinq statues d’éléphants décorées et colorées par des artistes régionaux et internationaux. Elle interpelle sur le sort des éléphants asiatiques en voie d’extinction et contribue au financement des programmes de sauvegarde en s’engageant pour un développement durable de l’espace vital des animaux.

BRAIN CAPERS & FUMETTI STORIES : A HISTORY INSIDE MY HEAD / GALERIE NOSBAUM & REDING, 4 RUE WILTHEIM, LUXEMBOURG

CONTERN / WWW.BDCONTERN.LU ENTRÉE : 3€ PAR JOUR / GRATUIT POUR LES ENFANTS DE MOINS DE 12 ANS

PLUS DE 85 STATUES D’ÉLÉPHANTS COLORÉES ENTRÉE GRATUITE / TRÊVES ET LUXEMBOURGVILLE / ELEPHANTPARADE.COM

SCULPTURE

28

BANDE DESSINÉE E

STREET-ART

SOCIOLOGIE/HISTOIRE

GARE ART FESTIVAL

SUMO @ GALERIE L’INDÉPENDANCE

SHOP, SHOP, SHOP MHVL

> DU SAM 10 AOÛT AU JEU 19 SEPT Depuis treize années, le Gare Art Festival permet à tous, de suivre en live chaque étape du processus de création de sculptures grands formats. Six sculpteurs professionnels avec des styles bien distincts, seront à l’œuvre tous les jours sur la Place de Paris du samedi 10 août jusqu’au samedi 17 août : Hiroyuki Asano (JAP) Mario Lopes (P), Stefan Esterbauer (AUT), Maurizio Perron (I), Manon Bertrand (L) et Heather Carroll (L, CAN). Les œuvres resteront exposées à la Gare jusqu’au jeudi 19 septembre.

> JUSQU’AU VEN 13 SEPTEMBRE Issu du graff des années 90, Sumo s’est affranchi des murs et a fait rentrer son oeuvre dans les galeries et le prêt-à-porter. Si presque tout le monde connaît sa patte graphique au Luxembourg, ses personnages « signatures » lui voleraient presque la vedette : « Doubledevil Hands » et « Crazy Baldhead » en tête. Comme beaucoup d’artistes issus du Street-Art sa peinture est hyper référencée par les cultures cinématographiques ou musicales. Il présente une vingtaine de grandes toiles à la BIL...

> JUSQU’AU DIMANCHE 30 MARS 2014 Jamais, probablement, dans l’histoire de l’humanité, une société ne s’est à ce point organisée autour de la consommation et n’a à ce point érigé la possession de biens matériels comme un symbole absolu de réussite sociale. Partant de l’exemple de Luxembourg, l’exposition retrace une évolution urbaine destinée à satisfaire cette nouvelle échelle de valeur ; comment la ville s’est transformée pour devenir le lieu privilégié du « shopping », source de plaisir immédiat. L’histoire d’une décadence ou d’une ascension ?

CRÉATION SUR LA PLACE DE PARIS, 10/08 > 18/08 EXPOSITION SOUS LA VERRIÈRE DE LA GARE : 18/08 > 19/09

‘BAD MEANING GOOD’ BIL – GALERIE L’INDÉPENDANCE, LUX-VILLE ENTRÉE GRATUITE / WWW.BIL.COM

UN VOYAGE À TRAVERS L’HISTOIRE DU COMMERCE À LUXEMBOURG / MUSÉE D’HISTOIRE DE LA VILLE DE LUXEMBOURG / WWW.MHVL.LU

NIGHT&DAY


L’A B U S D ’A L C O O L E S T D A N G E R E U X P O U R L A S A N T É . À C O N S O M M E R A V E C M O D É R A T I O N .


Going out Complete

JUILLET/ AOUT / SEPTEMBRE

TRENDY 10-17-24-31/07 – Gran Horno 10/07 – Ke$ha (dance/pop/R&B) 12/07 – Lauter Unfug presents Rampa (électro) 12/07 – Big Sean (hip-hop) 13/07 – Woodkid (folk/électro) 13/07 – Eldoradio Beatboat 9 13/07 – Bring Back The Passion Fest. (métal) 16/07 – Elvis Costello & The Imposters (new-wave) 18 au 21/07 – Dour (festival) 19/07 – DJ Shadow (trip-hop/électro) 20/07 – End Of Season (électro) 20/07 – Summer Break 21/07 – Bush (rock) 22/07 – Hugh Laurie (blues) 26/07 – DJ Sav presents Colors 26,27&28/07 – Kollafestival 27/07 – Subway To Sally (rock classic) 28/07 – Alan Parsons Live Project (rock classic) 03/08 – Moon Duo (rock/psychedelic) 03/08 – Skate Punk Fest Vol. 2 03/08 – Rockin’ Silly Season 3 (métal) 07/08 – Austra (électro-pop) 08/08 – P.I.A (électro) 09/08 – Brandt Brauer Frick (électro/experimental) 09-10-11/08 – e-Lake (festival) 11/08 – U.S. Girls & Slim Twig (pop/experimental) 14/08 – Woods (folk) 14-21-28/08 – Yuri Suzuki 15/08 – Cloud Boat (pop/indé) 15-16-17/08 – Pukkelpop 16/08 – Rock de Schleek (festival) 21/08 – Stubborn Heart (électro) 23/08 – Grand Duchy Grooves Night 25/08 – House of Wolves (folk) 28/08 – Lenka (pop) 28/08 – King Khan & The Shrines (rock/garage/soul) 30/08 – Congés Annulés Closing Night 03/09 – Capital Cities (dance/électro/rock) 07/09 – Portugal Live Music 13/09 – Lauter Unfug presents Format :B (électro) 14/09 – Eargarden Festival 14/09 – Black or White B-Day Party 15/09 – Madness (rock/pop/reggae) 19/09 – Cascadeur (électro) 19/09 – Sexion d’assaut (rap) 20&21/09 – Nordic Rock Festival 21/09 – Frank Turner and The Sleeping Souls (folk/punk) 25/09 – Bonobo (down-tempo) 11&12/10 – Indochine (pop) 18/10 – Bruno Mars (pop)

30

NIGHT&DAY

TRADI MUDAM den Atelier d:qliq Seven Club Abb. Neumünster Grevenmacher Kulturfabrik Abb. Neumünster Dour (BE) den Atelier Factory 12 Aaal Seeerei den Atelier den Atelier Soulkitchen Steinfort Château Beaufort Chäteau Beaufort Exit07 Soulkitchen Café All In Exit07 Exit07 Exit07 Lac Echternach Exit07 Exit07 MUDAM Exit07 Hasselt (BE) Machtum Exit07 Exit07 Exit07 den Atelier Exit07 Exit07 den Atelier Ettelbruck d:qliq Sandweiler Factory 12 Rockhal Rockhal Galaxie Wiltz Rockhal Kulturfabrik Galaxie Rockhal

13/07 – Abbamania 13/07 – Blues Express (festival) 13/07 – Cello Loops 14/07 – Michel Camilo & Tomatito (jazz) 15/07 – EUYWO (classique) 17/07 – Judith Lecuit Quartett (jazz) 19/07 – The Sound of America 19/07 – Five Blind Men 19/07 – Chino & The Big Bet (blues) 19/07 – Steve Kaspar – Hommage à Franz Liszt 19/07 – Orchestre Philharmonique Luxembourg 20/07 – Blues & Jazz Rallye 20&27/07 – Jean-Philippe Visini (humour) 21/07 – André Mergenthaler (jazz) 21/07 – University of Manchester Symphony Orchestra 22/07 – Tapton Youth Brass Band 24/07 – Trio Vamaja 24/07 au 27/07 – Les Misérables (comédie musicale) 25/07 – Trio Dullemajik 26/07 – Wandsworth Pop Orchestra 26/07 – Soul Serenade (blues) 27/07 au 04/08 – Festival Médiéval 28/07 – Maxime Bender Organ Trio 31/07 – Northern BigBand 02/08 – Quente Salsiccia Jazz Band / Kantri Klapp 04/08 – Jeff Sivertrust One Man Band 09/08 – Lafayette Hot-Jazz Trio 09/08 – Dirk de Vriendt / Mental 10&11/08 – Streeta(rt)nimation 14/08 – Duo ?B !z’art ? 16/08 – Olivier Pagliarini Jazz Trio 16/08 – Vocals on tour / Sonido Profundo 18/08 – Lamy & Simoes (jazz) 20/08 – International Cajun Trio 21/08 – La Boca 23/08 – Nobbie Dixie Band / Singers Unlimited 23/08 au 11/09 – 673. Schueberfouer 24/08 – Brigtown Concert Show Band 25/08 – Sammy Vomacka Trio 27/08 – Wiltshire youth Big Band 28/08 – Les Salonnards / Eka Quartet 29/08 – Farnham Music & Drama 30/08 – Crazy Bléiser / Dëppegéisser 30/08 – Ivan Paduat Quartet 31/08 – Royal Concertgebouw Orchestra 14/09 – Summer in the City Closing Act 20/09 – Soulsongdances (danse contemporaine) 23&24/09 – Angelin Preljocaj (danse) 26/09 – The Fretless (folk/Irlande) 27/09 – From Jazz to Hip Hop and Back !

opderschmelz Differdange Ch. Vianden Abb. Neumünster Conservatoire Lux. Place d’Armes Conservatoire Lux. Place d’Armes Le Neumünster Casino Luxemb. Lasauvage Grund/Clausen Showtime Place d’Armes Trifolion Place d’Armes Place d’Armes Wiltz Place d’Armes Place d’Armes Le Neumünster Vianden Le Neumünster Place d’Armes Differdange Le Neumünster Place d’Armes Differdange Lux-ville Place d’Armes Place d’Armes Differdange Le Neumünster Place d’Armes Place d’Armes Differdange Glacis Place d’Armes Place d’Armes Place d’Armes Place d’Armes Place d’Armes Differdange Place d’Armes Philharmonie Luxembourg-Ville opderschmelz Grand Théâtre Philharmonie opderschmelz


ILLUSTRATION: BILLIE CHEDID & SANGHON KIM

TEXAS 03-11-2013

-M07-11-2013

MADNESS 15-09-2013

EN CONCERT NOUVEL ALBUM « Î L » DISPON IBLE

ARTY 20/07 – Summertime… and the living is easy… 20/07 – Lé Sibenaler & Marc Wilwert 21/07 – Céline Evans (photo) 20 & 21/07 – 20ème festival de la Bande Dessinée 26/07 au 15/09 – La route de l’Espoir 27/07 – Gemeinsam (peintures) 28/07 – Colors of Life (peinture) 28/07 – Collection MUDAM – Katinka Bock 31/07 – Ilux, Identités au Luxembourg 10/08 au 19/09 – Gare Art Festival 17/08 – Damien Deroubaix 17/08 – Thaddeus Strode 25/08 – Louisa Marie Summer – Jennifer’s Family 01/09 – distURBANces / LandEscape 01/09 – Exposition Brassens 01/09 au 30/09 – L-Art-Rochette 06/09 – John Blau 07/09 – Futura Bold ? Post-City 08/09 – L’Image Papillon 08/09 – Folkert De Jong 08/09 – Batty Fischer (photo) 14/09 – Sumo 15/09 – Altars of Madness 16/09 – Thomas Wrede, Manhattan Picture Worlds 21/09 au 26/10 – Myriam Hornard 21/09 – Daniel Daniel 27/09 au 07/10 – Art Against Exclusion 29/09 – Marc Cellier, entre Chien et Loup 30/09 – Michel Medinger – Pompes à essence 30/09 – Reiner Riedler – Fake Holidays 31/09 – Nissim Ben Aderet 05/10 au 19/01/2014 – Chen Chieh-Jen 05/10 au 09/03/2014 – Elmar Trenkwalder 05/10 au 09/06/2014 – Lee Bul 06/10 – Konscht am Gronn 10/10 au 05/01 – Christodoulos Panayiotou 12/10 – Brent Birnbaum 18/10 – distURBANces – Dionisio Gonzales 18/10 – Elephant Parade 19/10 au 01/12 – MUSEA 09/11 au 20/12 – Ronny Delrue 09/11 au 20/12 – Laure Rabaut & Frank Depoorter 24/11 – Between Shades and Darkness 24/11 – Atelier Weyer 01/12 – The Bitter Years (attention ! en travaux, cf. web) 31/12 – The Family of Man 05/01/2014 – Les Collections en mouvement 19/01/2014 – Thea Djordjadze 19/01/2014 – Lutz & Guggisberg 30/03/2014 – Shop, Shop, Shop Jusqu’au

Gal. Clairefontaine Gal. Clairefontaine Mille Galerie Contern Abb. Neumünster Château Wiltz Café-Club Vianden MUDAM M. Dräi Eechelen Gare de Luxemb. Nosbaum & Reding Nosbaum & Reding Waassertuerm MNHA Ch. Malbrouck Larochette Espace mediArt Fond. Archi. Ingéni. MUDAM MUDAM Cercle Cité G. L’Indépendance Casino Lux. Clervaux Nei Liicht Dominique Lang Abb. Neumünster Clervaux Clervaux Clervaux CultureInside Gall. MUDAM MUDAM MUDAM Grund Casino Lux. Casino Lux. Arendt & Medern. Lux-Ville Vianden Dominique Lang Dominique Lang Musée Résistance MHVL Waassertuerm Clervaux Villa Vauban MUDAM MUDAM MHVL

FRANK TURNER 21-09-2013

GOD IS AN ASTRONAUT 23-09-2013

CASCADEUR 19-09-2013

NOISIA & FOREIGN BEGGARS 01-10-2013

IN EXTREMO 24-10-2013

BETTENS (FORMERLY K’S CHOICE) 08-11-2013

ANE BRUN 16-10-2013

CHARLES BRADLEY AND HIS EXTRAORDINAIRES 21-10-2013

OZARK HENRY 05-10-2013

EDITORS 22-10-2013

PASSENGER 25-10-2013

GAETAN ROUSSEL 13-11-2013

www.rockhal.lu Rockhal, Esch/Alzette (LUX) // infos & tickets: (+352) 24 555 1 // Rockhal recommends to use public transport: www.cfl.lu


Going outPar Sébastien Michel Movie

MOVIE A GLIMPSE INSIDE THE MIND OF CHARLES SWAN III Réalisé par : Roman Coppola

Réalisé par : Robert Schwentke

Réalisé par : Gore Verbinski

Avec : Charlie Sheen, Bill Murray, Patricia Arquette…

Avec : Ryan Reynolds, Jeff Bridges, Kevin Bacon…

Avec : Johnny Depp, Armie Hammer, Ruth Wilson…

Sortie prévue : 31 juillet

Sortie prévue : 31 juillet

Phénomène de sitcoms (‘Spin City’, ‘Two & A Half Men’ et maintenant, ‘Anger Management’), de foire et de frasques à scandales; Oncle Charlie Sheen campe un graphiste réputé de L.A., séducteur excentrique qui part à la dérive quand son grand amour se fait la malle. On est encore loin d’un rôle de composition… Roman Coppola livre un film à l’univers visuel décalé, venant marcher sur les platesbandes d’un Wes Anderson (dont il est le coscénariste) sans pour autant… en atteindre toute l’excellence. Une belle curiosité esthétique qui manque de consistance…

ACTION

Le pitch ce serait comme une mauvaise blague sortie tout droit d’outre-tombe : Nick Walker, un policier récemment décédé rejoint dans l’au-delà le R.I.P.D, le “Rest In Peace Departement“, une division composée d’officiers morts. Il va tenter avec l’aide de son nouveau partenaire de… eh bien… sauver le monde. Jeff Bridges, le partenaire en question vaut le détour en vieux flic-cowboy et ses punchlines narquoises prêtent à sourire. Reste à savoir si Ryan Reynolds saura se mettre au niveau… tant on était restés sur sa décevante prestation dans, ‘Green Lantern’.

SCIENCE-FICTION / ACTION

PAIN & GAIN

Johnny Depp l’avoue : il aime désormais tourner dans des films qui peuvent plaire à ses enfants. Pas étonnant donc qu’il ait pris un ticket d’abonnement avec Disney, Gore Verbinski et Jerry Bruckheimer, respectivement réalisateur et producteur de Pirates des Caraïbes et avec… les maquilleurs. Il est méconnaissable, grimé en Tonto, un amérindien malin qui chasse la corruption et la cupidité aux côtés de John Reid, justicier masqué et icône de la pop culture US. Gros budget, humour et pas mal d’action, le Lone Ranger n’est toutefois pas un blockbuster comme les autres.

ACTION

ELYSIUM

MACHETE KILLS

Réalisé par : Michael Bay

Réalisé par : Neill Blomkamp

Réalisé par : Robert Rodriguez

Avec : Mark Wahlberg, Dwayne Johnson, Ed Harris…

Avec : Matt Damon, Jodie Foster, Sharlto Copley…

Avec : Danny Trejo, Tom Savini, Michelle Rodriguez…

Sortie prévue : 07 août

Sortie prévue : 09 août

On est plus habitués à voir Michael Bay derrière la caméra d’un bon gros ‘Transformers’ que derrière une histoire réalisée à « petit budget », loufoque mais vraie d’un trio de bodybuilders. Ces véritables pieds nickelés se lancent dans un kidnapping de riche pour toucher un peu de ce rêve américain qui leur échappe au quotidien. La bonne surprise vient de Dwayne Johnson qu’on avait rarement vu aussi à son aise et qui est à mourir de rire dans cette satire sociale sous acide qui vire, - et s’essouffle pas mal aussi -, au fil de ses 2h10, dans une ambiance assez sombre. NIGHT&DAY

THE LONE RANGER

R.I.P.D

Sortie prévue : 24 juillet

32

ACTION / WESTERN

ACTION

COMÉDIE

Déjà, dans le génial ‘District 9’ (2009), Neill Blomkamp utilisait la science-fiction dans une de ses meilleures prérogatives : faire du futur une critique sociale du présent en le dégradant. Et déjà, il employait la thématique du ghetto pour satisfaire son but. ‘Elysium’, raconte ainsi l’humanité en 2159, divisée en deux classes : l’une très riche vivant sur une station spatiale du nom du film et le reste du monde parqué sur une Terre surpeuplée et dévastée. Matt Damon, notre héros d’en bas va alors tout faire pour se rendre en haut ; sauver sa vie et rétablir l’équité du monde…

Sortie prévue : 11 septembre Sorti tout droit du projet Grindhouse qui regroupe des thrillers-épouvantes, ou plutôt des séries Z complètement décalées; ‘Machete’, réalisé par Robert Rodriguez (Planète Terreur) est de retour. Le casting est éclectique et électrique : Charlie Sheen reprenant son vrai nom civil, Carlos Estevez, Lady Gaga pour ses premiers pas au cinéma, Amber Heard la nouvelle copine de Johnny Deep, Mel Gibson, Jessica Alba etc. etc. Surtout, ne cherchez pas les codes du cinéma habituel. On est ailleurs, dans un burlesque démoniaque et dans un bordel jouissif.


Salitos.Luxembourg

Attention, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé.


Going out Par Sébastien Michel Restaurants

FOODY Ils portent des noms évocateurs racontant la petite histoire des murs qu’ils ont repris : La Forge de Massard et la Table du Curé. Nous sommes allés « goûter » ces restaurants à « supplément d’âme »… RESTAURANT

LA FORGE DE MASSARD

34

RESTAURANT

LA TABLE DU CURE

Avant que les casseroles ne tintent au bruit des services, c’est un forgeron qui battait le fer encore chaud dans cette demeure de Sandweiler au cachet indéniable et agréable. Le groupe Espace Saveurs livre ainsi son dernier né.

S’il en a gardé le nom, le Presbytère de Lasauvage s’est mué en un hôtel-restaurant superbement restauré. La «soutane» du curé a été troquée contre une « toque ». On mange désormais à sa table une cuisine raffinée et savoureuse.

La bâtisse a été rénovée avec goût, sans trop en faire et sans fioritures. Cela laisse au lieu le soin de se raconter et de se réinventer simplement : tables en bois, espaces clairs et couleurs naturelles. L’assiette puise sa force dans une cuisine plutôt généreuse, largement inspirée du terroir luxembourgeois et rehaussée par des touches modernistes. Le savoir-faire est évident, il ne laisse pas de place à l’improvisation. Un « Feierstengzalot », la salade de bœuf est par exemple décliné en entrée suivi par une tête de veau sauce Gribiche ou un impérieux coquelet au vin jaune et morilles. Les poissons sont travaillés selon les arrivages et la carte des vins est très complète. Une adresse qui s’est déjà « forgée » un sacré caractère.

Le presbytère a accueilli des ecclésiastiques jusqu’en 1960, est devenu une école avant d’être incendié en 2009. Sa nouvelle vie s’écrit désormais sous les traits d’un charmant hôtel et donc, d’un restaurant. Ils ont été subtilement modifiés et agencés pour disposer au mieux du cadre verdoyant et de la vue sur le lac où la terrasse vient s’allonger. C’est un endroit de ceux qui arrêtent le temps. La carte présente quelques classiques revisités comme, en entrée, une déclinaison du homard en verrine, avant un travail sur les poissons très soigné à l’image de la dorade royale. On peut tout aussi bien s’essayer aux viandes : le demi pigeon farci au foie gras avec ses girolles a laissé la bouche d’en face sans voix…

33, rue principale / L – 5420 Sandweiler Tél. : 27 69 47 77 / www.espaces-saveurs.lu Ouvert du mardi au samedi midi et soir (12h-14 et 19h-23h)

1, rue de la Crosnière / L – 4696 Lasauvage Tél. : 26 58 62 / www.presbytere.lu Ouvert 7/7 jours (11h30 à 15h30 et 18h à 00h)

Budget : €€€ Formule du midi : 19,50€, entrée/plat ou plat/dessert Le coquelet au vin jaune et morilles : 25€

Budget : €€€ Le menu du jour change vraiment tous les jours : Viandes et poissons entre 23€ et 30€

NIGHT&DAY


Going out Bars

DOSSIER SPECIAL COCKTAILS Où siroter le sommet du cocktail cet été ? Au bar de cette véritable «institution», la Brasserie Alfa et son inimitable décor des années 30 et à celui de l’Eagle Bar, au Kikuoka Country Club à Canach. MERCURE GRAND HOTEL ALFA

MERCURE KIKUOKA GOLF CLUB

COCKTAIL « LE POISSON » VODKA CURACAO BLEU GRAND MARNIER JUS D’ANANAS

COCKTAIL « LE TOCCO ROSSO » CREMANT BLANC CAMPARI FLEUR DE SUREAU MENTHE FRAICHE

BRASSERIE ALFA MERCURE

BAR EAGLE KIKUOKA

BARMAN LOÏC TRAVERSA

BARMAN JENS MAAS

Depuis 6 ans chez Accor

Depuis 1 an et demi chez Accor

Si tu n’étais pas barman, que serais-tu ? Cuisinier

Si tu n’étais pas barman, que serais-tu ? Musicien

la Spécialité de la Brasserie ? Bières au fût Happy hours tous les jours de 17h30 à 18h30

la Spécialité de la Brasserie ? Whiskey et Whisky du monde entier

Hôtel Mercure Alfa Luxembourg (centre gare) 16, place de la Gare - L-1616 Luxembourg Tél : +352 49 00 11-1 - Fax : +352 49 00 09 E-mail : H2058@accor.com - mercure.com

Hôtel Mercure Kikuoka Golf Club L-5412 Canach - Scheierhaff Tél : +352 26 35 41 - Fax : +352 26 35 44 44 E-mail : H2898@accor.com - mercure.com


Place 2Be Photos : Kevin Prud’Homme

I D A M H A D A Z SHAHR ON - LE ROYAL COLLECTI iranienne de 29 ans, Shahrzad Aévhmoilaédi,les 22

Alzette, a d ste d’origine ons d’Esch-surLa jeune styli rç l ‘Le Royal’. ga e d e cé soirée à l’hôte du Ly e e d èv s él be e ro n e en d ci an tion première collec créations de sa

38

NIGHT&DAY


Place 2Be Shakira

H T I W Y A D H T R 3 BI BYPASS u rythme de S U C R I C K BLAC ypass ! Le club a fêté ses trois antrs èsa tendance club parisien, RD

ay B aire troupe du Happy Birthd ck Circus, la ie de l’imagin is la B ta n u d fa w la o e sh d la rencontre l’exceptionnel s du cirque à er iv n u ginal ! L’ e. m Vendô e très très ori ir sa er iv n n a s un a offert à tou


Place 2Be Photos : Kevin Prud’Homme

D ROCK A FIEL ROESER

it moment : depuis un pet t le élange p m co t n autour d’un m affichaie ld i fe qu es rs ch u er jo H x au Stone Deu aient réunies ueens of The ét ‘Q es es n d n i so u el er p C 36 000 p et... rock. ectro, folk, ra surnagé… des genres, él tude, pas mal bi a h n so à e Age’, a, comm

40

NIGHT&DAY


Place 2Be

Photos : Kevin Prud’Homme

Shakira


Place 2Be

FE I L T H G I N G R LUXEMBO2U013 - MELUSINA anisée par AWARDioS e Awards org if tl h ig N rg u sina. Elle n des Luxembo nnes au Melu it de 500 perso La seconde éd zen, le Magssemblé plus ra a ct ia d cturne. Le Zan In o n e èn sc l’agence la rt du lion“. le meilleur de une “belle pa s lé il ta t n so a récompensé ff se uneweger Stu num ou le Bo

42

NIGHT&DAY


Place 2Be Shakira


Place 2Be

44

NIGHT&DAY


Place 2Be

Photos : Kevin Prud’Homme

ERE MNEVILLE SONISPLH L PARK / A SNOWHA

Shakira

oué avec br utale a ren e qu si u m la e emée avait été pars grand-messe d i la qu , in 12 ju 20 9 n et io ille Les 8 après une édit assés à Amnév m se t es n bl so o n se e l d a s ses lettre usique mét vertes. 000 fans de m 55 . es ch bû mal de décou m s ’e a d p et es d n ques lége pour voir quel


Must Par Sébastien Michel Hot Tunes

5 COCKTAILS SONORES A “SIFFLER” SANS MODERATION ROCK INDÉPENDANT

THE NATIONAL

ROCK INDÉPENDANT

ELECTRONICA

POST-ROCK

TROUBLE WILL FIND ME

THE WEIGHT OF YOUR LOVE

EDITORS

BOARDS OF CANADA

SIGUR ROS

Qu’est-ce qui pourrait réconcilier un chasseur de vinyles indépendants invétéré avec un fan de Coldplay ? Qu’est-ce qui arpente avec la même agilité musicale la grande scène d’un festival avec la plus intime des salles ? Il n’est rien de bien compliqué quand on s’appelle sobrement The National et qu’on écrit dans son coin, à grands coups de scalpels mélancoliques, une œuvre classique. On pourrait parler de ‘Trouble Will Find Me’, faire comme certains et trouver qu’il ressemble à ces prédécesseurs, mais à quoi bon ? On ne juge aucune poésie sur un seul vers pas plus qu’une grande chanson sur une seule de ses notes. The National sera sur la scène de la Rockhal le 6 novembre.

Au rayon des organes barytons du rock indépendant, et des univers post Joy-Division (ce que les beaux parleurs appellent de la néo cold-wave) ; on retrouve simultanément le semblant de frère jumeau de The National. Semblant seulement. Pour une même voix, les anglais d’Editors ont choisi une autre voie que les américains. Première impression et pas des moindres : la ressemblance avec U2 est frappante. Il faut dire que le groupe est allé chercher, Flood, l’ingénieur en chef de l’historique ‘The Joshua Tree’. Du coup, on s’éloigne allégrement du côté obscur de la force pour son côté grand public. Comme d’autres, Editors cherche à grandir et à remplir des stades…

Une chose est sûre, leur réapparition a fait moins de bruit que celle des Daft Punk. Une chose l’est moins : ce n’est pas clairement justifié. Le duo écossais est un mythe musical ; construit humblement à grands coups d’une électro-ambient juchée sur des beats hip-hop. Un mythe laissé au quasi silence depuis huit ans. Peu de monde attendait encore un album (le 4ème) mais tous étaient nostalgique de ce matin de 1998, où le premier ‘Music has the right to children’ était venu chatouiller des connections chimiques du cerveau jusqu’alors inexplorées. Or, comme de retour après un long voyage, rien n’a bougé, et comme par enchantement, tout se remet en marche.

C’est la bande son d’une aube ou d’un crépuscule, d’une naissance ou d’une fin d’un monde. Les islandais n’ont jamais vraiment tranché. C’est en tout cas l’atmosphère d’un entre-deux: le vent qui se lève avant que l’orage n’éclate sous d’intenses explosions mélodiques largement portées par la voix d’ange de Jonsi. Si le tonnerre gronde un peu plus qu’à l’accoutumée sur cette livraison, explorant quelques versants plus « noisy » que le précèdent album, ‘Valtari’ ; Sigur Ros ne dévie pas vraiment de sa ligne de conduite « aérienne ». Tant mieux, puisque cette bonne habitude trace une signature sonore éblouissante et reconnaissable entre mille.

4 AD – Beggars Banquet Records www.americanmary.com

PIAS www.editorsofficial.com

Warp Records www.boardsofcanada.com

XL Recordings www.sigur-ros.co.uk

TOMORROW’S HARVEST

KVEIKUR

ROCK

QUEENS OF THE STONE AGE / …LIKE CLOCKWORK

Matador Records www.qotsa.com

Quoi de mieux pour prolonger le plaisir d’avoir vu évoluer la bande à Josh Homme au Rock A Field, que de se sortir à intervalles aussi réguliers que nos averses estivales, leur sixième et… longtemps attendu… dernier album. A dire vrai, la formation californienne reste avant tout une machine de scène mais elle alimente, même enregistrée, une addiction auditive qui n’est pas prête de s’éteindre. Vous voulez la faire simple ? On adore. Alors quand certains fans de la première heure sont déçus de ne plus retrouver « leur » brutalité originelle : on répond que quelque soit le virage musical ou l’évolution, ici, certes, plus sombre, QOTSA n’a plus rien à prouver. Et on prend un casque… Un bien gros.

LUCKY BOX

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE NOS CONCOURS ET SUR : WWW.NIGHTANDDAYMAG.LU

> SUR LES PAGES 46

NIGHT&DAY


www.peugeot.lu

NEW PEUGEOT 2008

Voyez la ville

autrement

OFFRES DE LANCEMENT À DÉCOUVRIR DANS LE RÉSEAU PEUGEOT

NEW PEUGEOT 2008

3,8 À 5,9 L /100 KM

98 À 135 G /KM


RC Metz 517 715 983 - Photo : C.Dubreuil

14>22 SEPTEMBRE 2013

Profile for Benoit hentzien

NIGHT AND DAY N°19  

Cover Star HUGH JACKMAN

NIGHT AND DAY N°19  

Cover Star HUGH JACKMAN

Advertisement