Alain Dulac catalogue 2010

Page 1

alain Dulac


Couverture: « poème bleu » acrylique et encre de chine sur toile 100 x 150 (détail)



Alain Dulac Oeuvres rĂŠcentes Juin 2010


Alain Dulac vit et travaille à Paris. Aussi loin que porte la mémoire, il a toujours été artiste. La peinture est son alphabet. Elle est lyrisme et enthousiasme, sérénité et envoûtement. Sa première exposition, il la donne en 1976. Puis, il participe à de nombreux salons et montre régulièrement son travail à Paris comme à l’étranger. Il est présent dans différentes collections en France, aux Etats-Unis et à Moscou. Pourtant, depuis quelques années, il s’était fait trop discret. Il aura fallu attendre 2010 pour découvrir une nouvelle étape de son travail.


S

es premières armes, Alain Dulac les a faites en travaillant la terre dans l’atelier de Jean Paul Van Lith. Il est fasciné par son dynamisme, son énergie, son efficience. Alain lui doit sa formation artistique, lui voue une reconnaissance extrême et reste l’un de ses admirateurs passionnés. La céramique est l’expérience qui façonne à jamais son œuvre. Cette terre qu’il qualifie volontiers de vivante, froide ou tiède, douce ou agressive, il aime à la modeler en « contenants », des volumes clos, liens impalpables entre intérieur et extérieur, entre l’Univers et les étoiles. Céramique ou peinture, Alain Dulac poursuit la même recherche. Quelque chose pourtant a changé. Ses contenants sont aujourd’hui largement ouverts, il en imagine le contenu s’échapper vers la voûte céleste et prendre tournure sous la lumière. Des formes, des idées, des rêves évanescents qu’il a l’impression d’atteindre mais qu’il laisse s’envoler afin qu’ils demeurent impalpables, éthérés, qu’ils conservent toute leur sensibilité et leur délicatesse. Alain goûte le bleu, tous les bleus : cobalt ou céruléen, sombre comme les ténèbres, profond comme les tonalités des lapis-lazuli, vif comme un firmament d’été. Il ne craint pas de les affirmer, mais quelquefois décide de les laver pour n’en laisser qu’un souffle, qu’une idée de peinture, un fragment, une marque éphémère sur le sable que vient lécher la mer. Est-ce pour toutes ces raisons qu’Alain Dulac aime tellement nous conter ses ciels ? Il y découvre tant de choses, y

contemple tant d’images fugaces, changeantes, indécises sur lesquelles il fonde ses émotions et dit des histoires. « Je veux approcher le ciel et les nuages pour y déposer mes mots légers, mes pensées tendres, mes douces exhortations, mes heurs et mes peines ». Des mots qu’il nous délivre aussi dans une langue inconnue, instinctivement orientale, réapparue depuis peu sur nombre de ses toiles. Une calligraphie intime qui témoigne de la nature de ses rêves. Alain Dulac est profondément influencé par l’œuvre de Picasso, les clairs obscurs de Rembrandt, le tracé de Matisse… Les rencontrent-ils devant sa toile blanche quand la spontanéité d’un trait fait naître et se transformer ces images qui forceront notre imagination ? Empreintes sensuelles, jaillissements, impressions féroces et puissantes, mais aussi souvenirs, murmures et caresses. Éloignée de toute figuration, imprégnée d’expériences, de techniques mêlées, la peinture d’Alain Dulac est trace de mémoire, souffle de vie, fragment d’écriture. Elle conjugue évasion et poésie et force notre imagination. Elle scelle un lien, une complicité entre l’artiste et les hommes et les femmes qui « lisent » ses tableaux. Christine Milhoud

A droite: « Traces du 27 AVR » (détail)



« Traces d’un état poétique » 2010

acrylique et encre de chine sur papier 54 x 76 cm


Sans titre 2010

acrylique et encre de chine sur papier 56 x 77 cm


« Poème bleu »

acrylique et encre de chine sur toile 100 x 150 cm


Sans titre 2010

acrylique et encre de chine sur papier 54 x 76 cm



« Le Vendredi Saint » 2010

acrylique et encre de chine sur papier 45 x 58 cm


Sans titre 2010

acrylique et encre de chine sur papier 56 x 77 cm


Sans titre 2010

peinture acrylique sur toile 97 x 130 cm


« Rochebrune » 2010 acrylique et encre de chine sur papier 75 x 100 cm



« Poème exalté » 2010

acrylique et encre de chine sur papier 57 x 76 cm


« Les petits mots légers » 2010

acrylique et encre de chine sur papier 56 x 76 cm



Sans titre 2010

peinture acrylique sur toile 97 x 130 cm


« Le vol étourdissant au papillon » 2010

acrylique et encre de chine sur papier 54 x 76 cm


« Cathy dans la lumière » 2010

acrylique et encre de chine sur papier 54 x 76 cm


« Traces du 27 AVR » 2010

acrylique et encre de chine sur papier 54 x 76 cm


« Citation de Seurat » 2010

acrylique et encre de chine sur papier 36,5 x 51 cm



Sans titre 2010

peinture acrylique sur toile 100 x 150 cm


« Les assauts du temps n’y feront rien » 2010

acrylique et encre de chine sur papier 54 x 76 cm


« A.Dulac IV » 2009

acrylique et encre de chine sur papier 42 x 56 cm



Sans titre 2010

peinture acrylique sur toile 120 x 80 cm


Photos : Bruno Barjhoux Remerciements à Christine, Joao et Pascale Maquette: Héloïse et Téa Impression: JM Chartrain - Agefim - 01 41 32 26 50 jm.chartrain@agefim.net Site Web: Nicolas Roy

alain.dulac@aliceadsl.fr www.alaindulac.jimdo.com

mai 2010