Page 1

master pro assistant rĂŠalisateur poitiers

exercices de tournage scènes de plateau des films communion et le dÊpart

2013 / 14

photographies de nicolas rouget


université de poitiers master pro assistant réalisateur direction laurence moinereau les exercices de tournage dirigés par jean-baptiste germain

communion et

le départ photographies de tournage nicolas rouget


Laurence Moinereau

directrice du master professionnel Assistant réalisateur de Poitiers

C

omment former, de façon concrète et efficace, de futurs assistants réalisateurs à leur métier ? Communion et Le départ, exercices de tournage réalisés en 2013-2014 dans le cadre du master professionnel Assistant réalisateur de l’Université de Poitiers, constituent la réponse que nous avons tenté d’apporter à cette question. L’assistant est le collaborateur artistique et technique privilégié du réalisateur. Il prépare et supervise le tournage en s’efforçant de rendre les exigences de la mise en scène compatibles avec les contraintes budgétaires et techniques du projet. Autrefois nommé « chef de plateau », le premier assistant donne le tempo du tournage et fait le lien entre les membres de l’équipe et le réalisateur. Il travaille avec un second et un troisième assistant. Le second sert de relais entre le plateau et les différents cercles qui l’entourent et établit la feuille de service avec l’assistant de production. Le troisième demeure proche du HMC (habillage, maquillage, coiffure), lieu où les comédiens se préparent, et s’assure de leur présence au moment requis sur le plateau. Dans le cadre du master, les étudiants doivent donc apprendre à la fois à effectuer les différentes étapes de la préparation, à prendre en charge le plateau de tournage, et à occuper les différents postes d’assistants. Le dispositif choisi pour nos tournages est le suivant : un réalisateur et assistant réalisateur professionnel, Jean-Baptiste Germain, écrit deux scénarios, qui donnent lieu à deux tournages dans l’année universitaire. Sur chaque tournage il est assisté par les étudiants de M2, qui effectuent ensemble, sous sa direction, toutes les étapes de la préparation. Sur

le tournage, ils permutent de façon à occuper tour à tour les postes de premier, second et troisième assistant. L’équipe est constituée de six chefs de poste professionnels (chef opérateur, ingénieur du son, régisseur, script, chef décorateur, chef costumier ou maquilleur), euxmêmes assistés par les étudiants de M1 qui « testent » ainsi, d’un tournage à l’autre, deux postes différents. Ce dispositif répond à trois préoccupations essentielles : - Mettre les étudiants en situation de tournage, dans des conditions aussi proches que possible de celles d’un tournage réel. - Construire une progression pédagogique cohérente entre la première et la deuxième année du master : en première année, les étudiants apprennent à comprendre les besoins des différents postes et le fonctionnement du plateau qu’ils seront amenés à diriger en deuxième année. - Créer un réseau de contacts qui favorise l’insertion des étudiants à leur sortie de la formation. La réussite de ces premières tentatives m’encourage à poursuivre dans la voie de ce que je considère comme ma mission : mettre le master au service de la réussite des étudiants en prenant toute la mesure de ce qu’implique l’adjectif « professionnel », c’est-à-dire, les former à un métier et mettre en œuvre les moyens nécessaires pour qu’ils parviennent à l’exercer.


Jean-Baptiste Germain

professeur associé au master professionnel Assistant réalisateur de Poitiers

L

es étudiants du master professionnel Assistant réalisateur de l’Université de Poitiers ont travaillé au cours de l’année 2013-14 sur deux exercices de tournage, en l’occurrence deux courts métrages de fiction que j’ai écrits dans une pensée pédagogique mais non dénuée d’ambition artistique. L’objet de ces projets filmiques étant en premier lieu de former de futurs professionnels, il m’a fallu jouer de ma double casquette d’auteur et de formateur pour inventer sur une durée réduite de tournage de nombreux cas de figure jouant comme autant de contraintes possibles au travail d’assistant. Les deux films en question, Communion et Le départ, ont proposé toute une gamme de situations permettant aux assistants de s’exercer à la préparation et à l’organisation d’une journée de tournage, en construisant et en gérant en premier lieu un plan de travail, document central de l’assistant réalisateur. Afin de motiver au maximum ces exercices, les scénarios offraient toutes une variété de séquences jonglant entre intérieurs et extérieurs, se déroulant de jour ou de nuit, avec ou sans figuration, et riches de nombreux éléments à gérer : présence d’un chien, d’un véhicule, effet de coiffure ou de maquillage, play-back musical... Dans cette même logique, les étudiants ont dû se former à la pensée des raccords, en évitant d’oublier par exemple un accessoire jouant à l’identique dans deux séquences tournées sur deux journées différentes. Ces scénarios étaient des boites à pièges. Écrits pour des temps de tournage plus longs que les trois journées prévues à cet effet, ils ont obligé les étudiants à repenser les films dans leur écriture même, et à inventer des parades imaginaires pour

réduire le texte sans rogner pour autant les envies créatives du cinéaste. Un bon assistant est au final à la fois dans une maîtrise technique de son travail et dans une écoute artistique du projet sur lequel il s’est engagé. La réussite de ces exercices passe in fine par leur valorisation auprès de possibles et futurs employeurs. Les premiers pas de cette promotion d’étudiants dans le monde professionnel nous donnent toutes les raisons de poursuivre et d’affirmer encore un peu plus cette voie pédagogique et formatrice dans laquelle nous nous sommes engagés, en proposant deux nouveaux projets à réaliser pour cette année 2014-15.


communion Écrit et réalisé par Jean-Baptiste Germain Avec Églantine Rabaud, Cédric Doumbe, Léo Boulay, Caroline Phillipe, Claire Paquereau, Maxime Troger, Arnaud Nias, Jean-Claude Maillot, Julien Gauthier, Romain Paris, Josiane Lastere Assistant réalisateurs Pascal Chagnaud, Étienne Courjault, Alice Mainard Scripte Bénédicte Kermadec Assistant scripte Hugo Boutin Chef opérateur Nicolas Contant Assistant caméra Simon Hallier, Kiowa Le Clec’H Ingénieur du son Mathieu Descamps Perchman Pierre Gattin Chef décorateur Nicolas Lefebvre Assistante décorateur Rachael Newton Maquilleuse coiffeuse Flore Chandès Assistante maquilleuse coiffeuse Anaïs Garnier Régisseur général Dorine Bourineau Assistants régie Camille Dujardin, Fabien Peyrelade Photographe de plateau Nicolas Rouget Cantiniers Julien Gauthier, Gildas Madelénat, Swann Riémain Nous tenons à remercier la mairie de Poitiers et plus particulièrement François Bouet, l’église Sainte Radegonde et Pierre Boinot, le Kébab Mac Hallal, Audrey Bonin, l’Espace Mendès France et plus particulièrement Cyril Martin et les employés de l’accueil, Caroline Phillipe, Le Moulin à Café et Catherine Challet, Le Zinc, Le collectif 23, Studio Grenouille et Grenouille Production ainsi que l’ensemble des habitants de la rue du Pigeon blanc à Poitiers pour l’aide qu’ils nous ont apportée.


le départ Écrit et réalisé par Jean-Baptiste Germain Avec Olivier Charruau, Philippe Suberbie, Marthe Gallic, Mikaël Thiollet, Richard Ecalle, François-Thomas Choppin de Janvry, Philippe Dupuy, Pascal Chagnaud, Laëtitia Bachelier Assistant réalisateurs Julien Gauthier, Gildas Madelénat, Swann Riémain Scripte Charles Jodoin-Keaton Assistant scripte Simon Hallier Chef opérateur Nicolas Contant Assistant caméra Camille Dujardin, Pierre Gattin Ingénieur du son Benoît Perraud Perchman Fabien Peyrelade Chef décorateur Paul Chapelle Assistante décorateur Kiowa Le Clec’H Renfort décoration Arthur Prolongeau Costumière habilleuse Élodie Gaillard Assistante costume Rachael Newton Régisseur général Claire Éveillé Assistants régie Hugo Boutin, Anaïs Garnier Photographe de plateau Nicolas Rouget Cantiniers Pascal Chagnaud, Étienne Courjault, Alice Mainard Nous tenons à remercier Christophe Simonet, le proviseur du lycée Auguste Perret, Violaine Capron, Florian Guille, Sébastien Logeais, Karl Rivault, Lionel Ferry et le Confort Moderne pour l’aide apportée lors du tournage, ainsi que les figurants, Adeline Antoine, Marie Bertin, Fabien Castel, Gérard Buffeteau, Olivier Boisseau, Maud Debacker, Delphine Hamouma, Marion Pannier, Arnaud Nias, Florian Vicat, Maxime Michaut, Jonathan Legrand, Adeline Piout, Hugo Petit et Kévin Soreau.


photographies et mise en page Nicolas Rouget

Je tiens à remercier : Laurence Moinereau et Jean-Baptiste Germain l’ensemble des équipes de tournage les étudiants du master pro Assistant réalisateur et l’association AMPAR Camille Sanz, Luc Engélibert et l’équipe du Poitiers Film Festival Cédric Boissinot

Exposition du 28 novembre au 7 décembre 2014 lors de la 37ème édition du Poitiers Film Festival, rencontres internationales des écoles de cinéma.

© 2014, Nicolas Rouget.

www.nicolasrouget.fr

Exercices de tournage, scènes de plateau  
Exercices de tournage, scènes de plateau  

photographies des "tournages exercices" pour le master pro Assistant réalisateur de Poitiers

Advertisement