Page 1

C I T IZ E N Nicolas Havette

Landscape Manual


N E L I A V A R T S R U O C 2 1 / 8 0 01/ 2


CITIZEN

N E L I A V A R T S R U O C 12 / 8 0 / 01

Des prises de notes. Raconter des bouts d’histoires, réinventer des instants déjà vécus. Des arrêts sur images au cœur de Rangon. Des bouts de monde, où convoquer l’imprévu, théâtraliser l’accident, provoquer les regards. Voir, regarder la diversité des citoyens vivant dans un présent où les jeans, les Lexus, la communication publicitaire cohabitent encore avec le Thanaka, les Longyis et l’odeur du bétel. Equilibre instable... Mon rôle de témoin, de photographe. Mon rôle de passeur, et la dictature presque invisible. Je coupe. Cadre. Monte. Créer un univers sans horizon, sans échappatoire où seuls les regards, les relations humaines nous emmènent hors du cadre toujours trop étroit.

1


Š Nicolas Havette

2


Š Nicolas Havette

3


Š Nicolas Havette

4


Š Nicolas Havette

5


Š Nicolas Havette

6


Š Nicolas Havette

7


Š Nicolas Havette

8


Š Nicolas Havette

9


Š Nicolas Havette

10


Š Nicolas Havette

11


12


Š Nicolas Havette

13


Š Nicolas Havette

14


Š Nicolas Havette

15


Š Nicolas Havette

16


Š Nicolas Havette

17


Š Nicolas Havette

18


Š Nicolas Havette

19


Funambule de la rue Le travail photographique de Nicolas Havette a été une évidence pour moi, tant par le traitement des images, que par le choix du sujet et son approche physique. Dans la lignée d’un Walker Evans expérimentant dans les années trente à l’aide de son Roleiflex les nouvelles possibilités du medium. Nicolas Havette s’inscrit dans cette école de la Street Photography mais y apporte sa touche personnelle dans l’attention particulière qu’il semble prêter à ses passagers de la rue et aux rapports qu’ils entretiennent avec leur environnement. La profusion des foules se ressent dans cette série, mais également la tension que peut exercer le photographe sur le réel, comme si les images naissaient de la collision des mouvements du photographe avec ses sujets, comme une sorte de happening expérimental ou l’accident visuel fait sens de création. Ce qui est troublant dans cette série c’est la capacité à croiser les corps mais aussi des regards, les mouvements, comme une sorte de tension entre la chair et l’esprit dans le flux mouvementé de la ville. Fred Boucher, Juillet 2011 Co-directeur de Diaphane et du festival des Photaumnales 20


Notes: Images réalisées entre 2008 et 2011. Ces images peuvent être présentées sous forme d’un leporello au format de page 30 x 40 cm : être accrochées au mur ou consultables en livre. Remerciements pour leur aide et leur soutien : Christophe Loviny, Fred Boucher, Yann Linsart. Nicolas Havette nicolashavette@hotmail.com 0033 660 74 19 45 21


Š Nicolas Havette

22


Š Nicolas Havette

23


Š Nicolas Havette

24


Š Nicolas Havette

25


Š Nicolas Havette

26


Š Nicolas Havette

27


Š Nicolas Havette


Š Nicolas Havette


N E L I A V A R T S R U O C/08/12 01

30


N E L I A V A R T S R U O C/08/12 01

Notes: Images rĂŠalisĂŠes entre 2008 et 2011. Nicolas Havette nicolashavette@hotmail.com 0033 660 74 19 45 31

Citizen / Yangon  

A work in progress about the City of Yangon at the edge between tradition and new open market.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you