Page 1

Centre culturel régional du Centre La Louvière

1

Musiques Théâtre Humour Danse Cirque Expo Cinéma Ateliers ...


INSCRIVEZVOUS A NOTRE NEWSLETTER ! Votre agenda culturel complet tous les lundis !

www.ccrc.be

2

Ecologie et économie ! Dans une démarche de développement durable, nous passons progressivement à la communication en ligne ! Les brochures, le magazine Liens ! existent sous forme virtuelle. Si vous souhaitez nous encourager dans cette voie, faites-le-nous savoir ! communication@ccrc.be


Vous Etes tous mieux que touS! !


Mario BENVENUTO, régie générale - Céline BIETLOT, architecte - Chantal BLERVAQUE, entretien Marianne BLERVAQUE, entretien - Didier CAILLE, direction - Natassia CARA, accueil, billetterie Martine CARON, les Ateliers la tête en l’air Thomas CATTEAU, arts de la scène et musiques Catherine CHALON, graphisme - Lorena CICCONE, europe, lien!, Centritudes - Marleen CLAES, administration - Yolande CLAES, administration Eric CLAUS, arts plastiques, expositions - Nicolas DELYS, jeunesse, communication - Xavier DEMOLDER, régie - Vincent DIERICKX, communication - Mélanie DUMOULIN, projets transversaux Laurence FAYT, comptabilité - Marie Ferette, article 27 - Jennifer FLAMANG, accueil, billetterie - Alexandra GOBERT, administration Marie-Rose GIOIA, comptabilité - Michaël GITS, régie générale - Massimo GRECO, maintenance des bâtiments - Clémentine HEMERYCK, jeunesse, les Ateliers la tête en l’air - Clémence JOORIS, accueil, billetterie - Amir KOUSHA - affichage, montage des expositions Jérôme HERION, régie Michele LAFISCA, régie - Angelo LAVERDE, maintenance des bâtiments - Corinne LEROY, cinéma Valérie LOSSIGNOL, assistanat de direction Michel MAINIL, arts de la scène, jazz, Centritudes Micheline MAUGUIT, entretien - Patrizia MERCHE, musiques - Julie MONTIGNIES, les Ateliers la tête en l’air, vie associative - Sally PARLAGRECO, accueil, billetterie, gestion des salles - Luc PATERNOSTRE, montage des expositions, affichage - Renato ROCCHETTI, régie Thierry ROGGE, régie - Jean-Pierre SCHIAVON, régie - Bernadette SCHIETTECATTE, accueil des artistes - Paolo SERAFINO maintenance des bâtiments - Pina SPINATO, accueil, billetterie Jonathan TALMAT, régie Au service du public depuis 1978 ! pour nous contacter: prenom.nom@ccrc.be 4


OUVERTO

Vous voyez bien que vous pouvez nous faire confiance !

A l’occasion de la sortie du film Sur la route, au tournant de ce qu’on a cru pouvoir appeler le printemps 2012, Pure FM demande à ses auditeurs de lui envoyer des photographies évoquant « la route » *. Nous faisons ça depuis trois ans, en publiant vos photos routières en troisième de couverture du magazine Liens !... Le groupe franco-américain Moriarty fait, en 2008, un triomphe en France grâce au flair d’un programmateur de France Inter, et est nommé au prestigieux Prix Constantin ; nous vous l’avions livré sur le plateau du Palace en novembre 2007, à l’occasion du festival Si ça vous chante… En 2005 et en 2006, c’est Virginie Hocq qui vous présentait vos saisons culturelles… En 1987, en mission à Québec, nos programmateurs sont séduits par un jeune chanteur, qu’ils invitent à La Louvière : il s’appelle toujours Arthur H… Benoît Poelvoorde a joué pour vous Modèle Déposé, en 1988 (bien avant le film-phénomène ça s’est passé près de chez vous, sorti en 1992). Et nous sommes les premiers à avoir assuré, en 2008, la lecture intégrale-en-relais-à-voix-haute-et-sans-interruption du Petit Robert. Nous attendons d’ailleurs toujours que d’autres organisateurs nous plagient… Enfin, d’ici quelques mois, il est probable que les Mireilles seront devenues des stars planétaires ! Nous vous les présentons à l’occasion de notre Joyeuse Rentrée, La Louvière !, avant tout le monde, comme d’habitude ! Laborantins d’idées, découvreurs de talents, c’est un peu nos métiers… Depuis 1978, le Centre culturel vous présente le résultat de ses recherches et de ses trouvailles, vous étonne, vous intrigue, parfois vous déstabilise, voire vous déplaît. Et nous l’espérons, jamais ne vous déçoit, même si le risque fait partie du contrat qui nous unit ! Si nous nous considérons, dans un petit accès d’auto-satisfecit, comme les premiers en tout, il n’y a pas de raisons que vous vous gêniez ! Car vous êtes, au fond, vous aussi, les premiers en tout, puisque tout ce que nous aimons, nous vous le faisons aimer… Vous êtes tous mieux que tous, on vous le dit ! Georges Haine, président Didier Caille, directeur

* Et offre un minitrip à New York à l’auteur.e de la plus belle photo… Nous n’y avions pas pensé, reconnaissons-le !

5


Sommaire

Joyeuse Rentrée, La Louvière ! p.7

la tente Blanche, un nouveau lieu de culture !

p.11 p.8

Conception, réalisation, rédaction, graphisme Catherine Chalon, Nicolas Delys, Vincent Dierickx Contributions : l’équipe d’animation Editeur responsable : Didier Caille 6

expositions arts plastiques

les Ateliers la tête en l’air

arts de la scène et musique p.55

p.44

beaucoup de cinéma

infos pratiques p.116

p. 64

un abonnement gratuit ?

p. 124


La tente Blanche

La place Jules Mansart a bénéficié, au tournant du printemps, d’un spectaculaire lifting ! Le revêtement du sol passerait presque inaperçu sous la flamboyance de la tente Blanche qui nous permet, depuis quelques mois, d’organiser des manifestations culturelles en plein air sans consulter le site de l’Institut Royal de Météorologie, qui ne prévoit pas que de la pluie et ne raconte pas que des bêtises, mais... Au Centre culturel, nous sommes aux premières loges de cette tente Blanche, et nous avons décidé de nous l’approprier, pour vous la rendre tout animée, chaque fois que faire se pourra ! Déjà deux rendez-vous, le 15* septembre et le 26 mai* ! Pourvu qu’il ne gèle pas... Et puis, depuis le mois de juillet, des jeux géants pour enfants et adultes sont disponibles en journée. Une ter-

rasse publique a été installée, qui permet à chacun de s’installer pour discuter, lire, jouer aux cartes, manger un sandwich, travailler, etc. L’asbl La Louvière Centre-Ville, Centre de Vie et le Centre culturel régional du Centre ont voulu, grâce à ce mobilier urbain, encourager une meilleure occupation de l’espace et rencontrer les besoins des citoyens, des passants, des visiteurs, des commerçants, des usagers. La tente Blanche, c’est notre nouvelle terrasse ! Et donc, c’est la vôtre !

* voir pages 8 et 114 Dans le cadre de Lively Cities, projet visant la réappropriation citoyenne des espaces publics, l’AMCV propose de penser les espaces publics en fonction des utilisateurs potentiels de ces espaces. Neuf expériences pilotes ont été lancées dans cinq villes, dont La Louvière. Chouette, non ?

7


Et tout ça, c’Est gratuit !

Joyeuse RentRee, La LouvieRe ! vendredi 14 septembre Vernissage de l’exposition Fenêtres sur Jardins ! (voir page 46) Château Gilson, à 18h00

Centre-ville, à 14h15

Cabaret wallon par Les Scriveûs du Centre

Concerts proposés par la RTBF-VivaCité, la Province de Hainaut et la Ville de la Louvière

le Coq wallon, à 19h30

Concerts proposés par VivaCité et la Province de Hainaut

plaCe MauGrétout , à 19h30

plaCe MauGrétout, à 19h30

dimanche 16 septembre

samedi 15 septembre

Inauguration de la plaque commémorative de la naissance du Mouchon d’Aunia

Animations musicales, folkloriques, pour adultes et enfants, marché artisanal, avec la participation de Woûrs des Ray, La Louvière Orchestra, Dixiland, Center Music Band et Lady Cover plaCe CoMMunale, de 11h00 à 19h00 8

Cérémonies des Fêtes de Wallonie et cortège emmené par les géants D’Jobri et D’Jobrette

le Coq wallon - plaCe Jules Mansart, à 11h00

Dans le cadre des Fêtes de Wallonie !


Joyeuse Rentrée, La Louvière ! et tout ça, c’est gratuit !

ouverture de la saison culturelle

l’occasion de découvrir, en son et en images, votre nouvelle saison, les spectacles, les expos, les ateliers, le cinéma, etc. ! et ce jour-là, on prend son abonnement gratuit ! on vous explique ça à la page 118. et nous vous invitons à fêter cette rentrée bien à l’abri, sur notre nouvelle terrasse couverte, en face du palace, autour des Mireilles, une bande de jeunes chanteuses que nous venons de découvrir.

Mireilles

happening théâtral un peu à côté

Quand Mireille Mathieu se prend pour la brebis Dolly, ça donne les Mireilles. Elles sont six. Même robe, même coiffure, même collier. Plus un à la guitare, même coiffure. Elles chantent, il joue… que les hommes redeviennent des enfants... Les Mireilles présentent une comédie musicale qui rassemble des clones de Mireille Mathieu, plantés comme des piquets.

samedi 15 septembre 9

le palace eT la TenTe Blanche à la louVière de 15h00 à 19h00

Et pour vous préparer à ça...

Tu me playbaques ! master class

Tu feras tout comme moi ! Initiation au véritable playback, une technique de synchronisation labiale qui consiste à faire semblant de chanter, avec l’aide d’un enregistrement remplaçant le son qui devrait normalement être produit par la voix, nous dit Wikipedia. Ce stage exceptionnel vous permettra, en deux heures, de maîtriser les techniques de pose corporelle, de lipping, de maintien et de mimiques. L’objectif : rivaliser, lors de la Joyeuse Rentrée, La Louvière !, le 15 septembre, avec Mireilles ! Formatrices : les Sorelle Vaccarello

samedi 8 septembre

le palace à la louVière à 10h00 ou à 14h00 (au choix) inscriptions indispensables : communication@ccrc.be - 064 21 51 21

9


La carte ginkgo C’est bon pour vous ! Et c’est nouveau !

C’est votre carte d’adhérent.e ! Elle vous donne droit à de multiples avantages, des réductions sur à peu près tout ce que nous vous proposons dans cette brochure, des cadeaux, des surprises et toutes ces petites choses qui font plaisir… Le ginkgo est un arbre dont la durée de vie est très importante, celui du jardin botanique de l’Université de Sendai (Japon) est âgé de 1250 ans. Selon le principe de coloniarité de Francis Hallé, le ginkgo est un être vivant potentiellement immortel; il n’a pas de prédateurs naturels, pas de parasites, pas de maladies. Et si on prononce son nom assez vite, «ginkgo» peut devenir bingo ! C’est surtout pour cette deuxième caractéristique que nous avons donné ce joli nom à notre carte d’adhérent.e.

VOS AVANTAGES Vous bénéficiez du tarif Ginkgo sur tous les spectacles (voir page 116-117) ! Vous bénéficiez d’une réduction sur les Mercredis du Cinéma ! (voir page 57) Vous bénéficiez d’une réduction de 50 % sur les sauces chez Yani (place Jules Mansart, juste à côté du Palace). Cette carte vous est offerte (moyennant une participation aux coûts de fabrication de 2e, quand même) si vous souscrivez à un abonnement (voir page 116-117), si vous faites partie d’une des catégories qui sont habituellement privilégiées : + 65 ans, - 18 ans, sans emploi, etc. Sinon, elle vous coûtera 20e, qui seront très vite amortis !

10

Nous avons besoin de votre adhésion ! infos : 064 21 51 21


11

11


Les Ateliers la tête en l’air, Centre d’Expression et de Créativité reconnu par la Fédération WallonieBruxelles   les permanentes Martine Caron, Julie Montignies, Clémentine Hemeryck, Claude Larock   les intervenants artistiques Caroline Bernard, Fabienne Bernard, Daniele Bossi, Virginie De Brouwer, Martin Dewez, Reda Djemai, Françoise Gutman, Nadège Herrygers, Leslie Leoni, Aurore Vandember, Stéphanie Vander Meiren, et Catherine Wilkin   l’illustratrice Catherine Wilkin

12


La creativite

Partir de l’élémentaire. Qu’est-ce que ça signifie ? Partir du point, de la ligne, de la surface simple. Partir de la simple composition des surfaces : partir du corps. Partir des couleurs simples, rouge, bleu, jaune et noir, blanc, gris. Partir des matières, éprouver les différentes textures du verre, du métal, du bois, etc. et bien les assimiler. Partir de l’espace, de ses lois et de son mystère et se laisser ensorceler. De nouveau, tout est dit et rien n’est dit, tant que ces mots et ces idées n’auront pas été vécus et chargés de sens. Partir des positions du corps, de sa simple présence, de la position debout, de la marche, et enfin du saut et de la danse. Car faire un pas est toute une aventure, lever une main, remuer un doigt ne le sont pas moins. Oskar Schlemmer (Man and Art Figure dans The Theater of the Bauhaus, 1961, Wesleyan University Press)

SOMMAIRE

p.14

les ateliers s’aèrent 13

ateliers permanents pour adolescents et adultes!

ateliers permanents  pour enfants! p.22 p.19

stages créatifs pour enfants !

infos pratiques p.28

p.24

ateliers thématiques pour adultes !

p.39


LES LES ATEATELIERS LIERS S’AES’AERENT RENT ! !

Dans cette rubrique, quelques animations que nous proposons hors-nosmurs. Sur les places publiques, lors d’une fête ou même chez vous !

14


édition, estampe

L’atelier à domicile L’atelier d’estampe et d’édition à domicile, c’est un projet qui invite la créativité chez les citoyens. Il consiste à organiser des ateliers chez les personnes qui le souhaitent (avec un maximum de douze participants). C’est un peu comme une démonstration de boîtes de conservation des aliments… L’atelier à domicile se déplace avec ses animateur.trice.s et tout son matériel pédagogique, un véritable kit de l’édition ! Une occasion d’explorer différentes techniques : art postal, badge, livre, etc. avec vos amis, vos voisins ou en famille. En collaboration avec Leslie Leoni, graveuse et créatrice de Brock’n’Roll Editions.

Sur mesure ! Appelez-nous !

Photographie : Nicolas Delys

15


Petite forme de créativité interactive, en rue !

La FEHT (Fédération de l’Etre en Harmonie avec le Temps !)

Initiation au funambulisme, et démonstrations !

Il faut laisser le temps au temps ! Le temps adoucit les mœurs ! Le temps révèle toute chose... Que de temps perdu à gagner du temps !

On fait des bulles, On est du vent. Des funambules, sur le fil du temps. (Joe Dassin)

 

Ce nouveau syndicat qui a fait son apparition en Belgique le 25 mars 2012, lors de la Journée de la Lenteur, fort de son succès, poursuit son combat ! Une charte, dix recommandations... Venez partager avec Marie-Jeanne et Thérèse, nos deux déléguées syndicales, les secrets de l’Etre en Harmonie avec le Temps ! Parce que le temps, ce n’est pas de l’argent ! Soyez nombreux à donner un peu de votre temps, simplement, pour le plaisir de vos sens. Et découvrez les joies d’un temps commun, trait d’union entre votre moi profond et les circonstances extérieures. Dite oui ! Et devenez acteurs de cette noble cause, l’espace d’un instant, selon votre propre tempo.

Sur mesure ! Appelez-nous !

16

 

Héritier des danseurs sur corde des XVIIIe et XIXe siècles, il se déplace sur un fil tendu à une certaine hauteur du sol. Pour éviter de chuter, il se munit d’un balancier.   Acclamé par des dizaines de milliers de spectateurs, le funambule américain Nik Wallenda est devenu le représentant le plus emblématique de cette fascinante discipline, en réalisant, le 22 juin, son rêve de gosse : traverser sur un fil les chutes du Niagara, une promenade de trente minutes dans le vide, à 60 mètres de la rivière sauvage, entre les Etats-Unis et le Canada.   Pour nous, le défi est un rien moins ambitieux… pour commencer : un fil mobile à 50 centimètres du sol. Et des funambules aguerris prêts à vous aider à trouver l’équilibre. Juste histoire d’y prendre goût avant de vous lancer dans la grande aventure du mardi soir et de rejoindre la jolie troupe des Fil Loups ! (voir page 26) Sur mesure ! Appelez-nous !


17


APPEL AUX ENSEIGNANTS !

L’ombre du loup mosaïque Cet été, vous aurez peut-être remarqué, en traversant le parc Gilson, quelques transformations... Ce nouvel ensemble sculptural qui porte un nom : L’ombre du loup, est l’œuvre de l’artiste italien Marco Pellizzola. Ces réalisations s’intègrent dans une zone du parc autrefois occupée par des jeux pour enfants; elles l’ont (re)transformée en un espace ludique et magique à travers une sculpture et des interventions sur des éléments existants, réalisés grâce à la technique de la mosaïque de céramique polychrome. Les Ateliers la tête en l’air proposent aux enfants (et aux enseignants) des classes de quatrième et cinquième primaires de participer à ce projet d’art urbain par la création de plaques illustrant une histoire à construire autour de la mythologie du loup. La période (2013) sera déterminée, en concertation avec les enseignants intéressés. Infos et inscriptions : 064 23 81 33 - lesateliers@ccrc.be 18


ate-

Durant toute la saison !

liers

eNFeNFpermAants!! ants nents


arts plastiques / expression corporelle 

Méli-mél’art  

5à 10 ans

L’atelier Méli-mél’art continue à exploiter l’univers du livre et de la littérature jeunesse en contant de nombreuses histoires et en découvrant des illustrations originales. Avec la musique comme lien entre les disciplines abordées, les enfants pourront travailler sur la musique classique, de film, de dessin animé, les berceuses, les comptines, les instruments, les notes, etc. Fabriquer des instruments de musique et jouer sur le tempo, transposer l’émotion de la musique en peinture ou raconter avec les pieds, réaliser un livre qui fait du bruit, théâtraliser ou illustrer un opéra connu, etc. Et s’initier à différentes techniques appartenant aux univers des arts plastiques et de l’expression corporelle et musicale.   Atelier animé par Stéphanie Vander Meiren, plasticienne/illustratrice et Caroline Bernard, professeure de mouvement et de jeu d’acteur   Les mercredis de 14h30 à 17h00 (premier atelier le 19 septembre)

Château Gilson La Louvière

 

Participation : 55 €/semestre

20

arts plastiques / expression corporelle  

La créativité en mouvement  

6à 12 ans

En participant à cet atelier, nous allons apprendre à construire avec notre corps et nos mains... Nous allons observer, jouer, écouter, essayer, ressentir, créer et comprendre l’importance de la gestuelle et des matières. Nous rythmerons les couleurs et les mouvements, nous créerons des objets (sculptures, dessins, costumes, etc.) que nous mettrons en scène par nos déplacements dans l’espace. Un espace que nous allons inventer, interpréter... Un espace imaginaire dans lequel nos souvenirs, nos interprétations et nos expérimentations l’emporteront sur le résultat ! Atelier animé par Aurore Vandember, sculpteuse et Martin Dewez, danseur/chorégraphe Les mercredis de 14h00 à 16h30 (premier atelier le 19 septembre)

Centre culturel Evance Jennard Houdeng-Aimeries

 

Participation : 55 €/semestre


Premiers pas sur la piste

9 à 12 ans

nouveau !

Que faire avec une balle, une quille, un fil ou un trapèze ? Que faire avec un partenaire, celui qui manipule et celui qui accompagne ? Comment entrer sur une scène et puis en sortir, s’imprégner d’un personnage, écouter et utiliser une musique, reproduire un rythme corporellement, seul et en groupe ? Ici, nous approchons et expérimentons le cirque comme un art et pas seulement comme une technique ! Nous développons une variété d’activités, de jeux qui permettent à chacun de se découvrir un potentiel «caché», un goût pour une discipline, et de gagner de la confiance sur un espace scénique.

Aucune compétence technique particulière n’est requise. Seule l’envie de découvrir l’univers du cirque, de s’imprégner, s’approprier le décor circassien dans un travail collectif, est importante. Animatrice : Virginie De Brouwer, professeure en expression corporelle et créativité les Mardis de 17h30 à 19h30 (premier atelier le 18 septembre)

école du centre La Louvière Participation : 55 €/semestre

Photographie : Kate Sicurello


Stages enfants crĂŠatifs pour

22


de 4 à 12 ans

Vacances de carnaval du 11 au 14 février 2013  

Vacances de Pâques du 8 au 12 avril 2013  

Vacances d’été du 26 au 30 août 2013   Centre culturel Evance Jennard Houdeng-Aimeries Les thématiques de ces stages seront déterminées en cours de saison. Le programme détaillé peut être demandé dès janvier 2013. 23

23


adolescents et adultes! Ateliers permanents

24

Durant toute la saison !


cinéma d’animation

Atelier Caméléon 

12 à 16 ans

L’atelier Caméléon poursuit son grand bonhomme de chemin et devient, au fil des années, plus mûr et plus confiant. Sortent de ce laboratoire d’expérimentation des petits bijoux que nous aurons plaisir à vous montrer au cours de la saison.   L’atelier permet d’aborder toutes les étapes de la réalisation d’un court-métrage animé et de s’essayer à toutes les techniques que le projet embrasse (storyboard, création de décors et personnages, prise de vue, montage) et de développer sa créativité à chacune de ces étapes.   Cet atelier est basé sur le travail et la dynamique du groupe ! C’est lui qui porte les thèmes. C’est lui qui porte les idées. Et il n’en manque pas ! Animatrice : Nadège Herrygers, animatrice cinéma les mercredis de 14h00 à 17h00 (premier atelier le 19 septembre)

Château Gilson La Louvière participation : 55 €/semestre

25


funambulisme et cirque

dès 13 ans

Les Fil Loups Une expérience qui va Vous mener à prendre de la hauteur !

Traverser sur un fil les chutes du Niagara, à 60 mètres de la rivière sauvage, comme l’Américain Nik Wallenda, le 22 juin passé ? Pas encore... Pour nous, les Fil Loups, le défi est moins ambitieux : trouver l’équilibre, maîtriser ses mouvements, progresser, pour monter en altitude, petit à petit... les MARDIS de 18h00 à 20h30

(premier atelier le 18 septembre)

VHW engineering

Cirque Apprendre à jongler avec des balles, des quilles, des cerceaux, tenir en équilibre sur une boule, une échelle, des échasses, un rola-bola. Créer un numéro pour un spectacle, seul ou à plusieurs. Voilà ce que l’on propose à l’atelier cirque tous les vendredis soirs. Un moment de gaieté et de décompression pour les amoureux de la piste, les adeptes des défis et de la concentration ! les vendredis de 18h00 à 20h30 (premier atelier le 21 septembre)

Ecole du Centre La Louvière Participation 50 e/semestre/module (funambule OU cirque) 85 e/semestre/deux modules (funambule ET cirque) 26


Photographie : Kate Sicurello


ateateliers liers thĂŠmatiques thĂŠmatiques aduadultes ltes


sculpture

Ceci n’est pas du bois, du bronze ou de la pierre, c’est du papier !  

Une sculpture en trompe-l’œil, un effet surprenant, une petite facétie dans la prouesse technique.

Cet atelier propose la création d’une sculpture personnelle en papier mâché et de partir à la découverte de techniques permettant de se rapprocher visuellement d’un matériau lourd tel que le bronze, le bois ou la pierre.   Animatrice-artiste : Aurore Vandember, sculpteuse Dix séances  les lundis 8, 15, 22 octobre 5, 12, 19, 26 novembre 3, 10, 17 décembre de 18h00 à 21h00 Château Gilson La Louvière

 

participation : 90 € référence : SP/10-2012/90

Photographie : Gil de Angelis

29


sculpture

 sculpture

Plâtatra !

Une cage pour rêver

A chacun son projet, à chacun sa technique !

Chacun sa cage…

 

Préparer, monter, renforcer ce doux mélange d’eau et de plâtre pour lui donner la forme que l’on souhaite, voir l’esquisse devenir volume. Y laisser des empreintes, faire des ajouts, des patines, à la truelle ou au pinceau, etc.   Animatrice-artiste : Aurore Vandember, sculpteuse  

Neuf séances  les jeudis 21, 28 février 7, 14, 21, 28 mars 18, 25 avril 2 mai de 9h00 à 12h00 Centre culturel Evance Jennard Houdeng-Aimeries

 

participation : 80 e référence : SP/9-2013/80

 

 

Concevoir une cage en métal, en bois, en papier, en tissu ou en plumes. Découvrir ce qu’elle contient : un oiseau, une fée, un lion féroce ou un rêve inavoué ? Trouver le lien qui unit cette cage et son contenu. Laisser la porte ouverte ou fermée, verrouillée à double tour ? L’important, c’est d’ouvrir la porte de sa créativité et de laisser s’échapper ses pensées.   Animatrice-artiste : Stéphanie Vander Meiren, sculpteuse/illustratrice Dix séances les samedis 23, 30 mars 20, 27 avril 4, 11, 18, 25 mai 1er, 8 juin de 9h30 à 12h30 château gilson la louvière participation : 90 e référence : CR/10-2013/90

30


sculpture

céramique

Exprimer son monde intérieur

Sensations, formes et matières

Au bout du compte, on aura signé une série d’images ou de sculptures, d’objets, ou même une installation à l’image de son monde intérieur.

Technique du colombin, de la plaque et de l’estampage.

 

A l’instar des artistes de l’Art brut, exprimer son univers intérieur par le biais d’assemblages d’objets de récupération, de tissus, de création d’images, de couleurs, de formes et de matières. S’inspirer d’images, photos, livres portant sur les représentations d’univers particuliers (villes miniatures, maisons « de rêve », paysages particuliers réalisés avec de la nourriture, sculptures de bouts de bois, portraits de coquillages, métaux, etc.). En début de module, une série de techniques seront proposées par l’animatrice et testées par chacun. Un esprit d’échange (d’astuces, de matériaux, etc.) accompagnera toutes les phases de la réalisation. Les techniques seront toujours adaptées aux projets et aux capacités de chacun.   Animatrice : Catherine Wilkin, illustratrice

 

Créer une forme en double exemplaire où les surfaces de chacune correspondront à des sensations opposées. Travailler autour des sensations tactiles. Rechercher des formes simples qui permettent et renforcent cette confrontation des matières. Jouer avec les surfaces, jouer avec les couleurs.   Animatrice : Françoise Gutman, céramiste sculpteuse   Dix séances les mercredis 3, 10, 17, 24 octobre 7, 14, 21, 28 novembre 5, 12 décembre de 17h30 à 20h30 Centre culturel EvAnce JennarD Houdeng-Aimeries

 

Participation : 90 e Référence : FM/10-2012/90

dix séances les Mardis 8, 15, 22, 29 janvier 5, 19, 26 février 5, 19, 26 mars de 18h00 à 20h30 Château Gilson La Louvière participation : 75 e référence : MI/11-2012/75

31


céramique

Angles et rondeurs des corps  

On visitera le Middelheim à Anvers (sculpture figurative) !

Vasques et fontaines  

Techniques du colombin, de la plaque et des emboîtements.

Mêler deux formes géométriques (rond/carré) pour créer des corps humains réalistes ou non, pour créer une foule de gens : technique du modelage, montage en creux, modelage en plein et évidage.

Qu’elles s’inspirent de l’Antiquité, de Bury ou du design danois, réaliser des fontaines et/ou des vasques, comme pour s’approprier l’eau, milieu de sérénité et de plénitude ou élément vital…

A partir de positions réelles ou imaginaires, une séance de modelage, en petit, comme esquisse avant de réaliser, en grands volumes, des personnages pour créer un ensemble.

Animatrice : Françoise Gutman, céramiste sculpteuse

Animatrice : Françoise Gutman, céramiste sculpteuse  

Dix séances les mercredis 9, 15, 22, 30 janvier 6, 20, 27 février 6, 13, 20 mars de 17h30 à 20h30 Centre culturel Evance Jennard Houdeng-Aimeries

 

Participation : 90 e Référence : AR/10-2013/90

Attention ! Les frais de participation aux ateliers céramique couvrent l’encadrement, le matériel et deux pains de terre. 32

céramique

  Dix séances les mercredis 17, 24 avril 8, 15, 22, 29 mai 5, 12, 19, 26 juin de 17h30 à 20h30 Centre culturel Evance Jennard Houdeng-Aimeries Participation : 90 e Référence : VF/10-2013/90


illustration

 illustration

Illustrer son propre livre de recettes !

Coups de ciseaux !

Un atelier pour se souvenir et expérimenter !

Attention, travail de patience et de minutie !

Réaliser son propre livre de recettes pour partager ses préférées, celles de notre enfance, celles des vacances ou celles qui ne se mangent pas ! Recettes de cuisine ou de vie, nous allons illustrer ! A partir de différentes techniques picturales, des plis et des impressions, utilisons du papier, de la colle, de l’encre, des pigments et même des œufs pour concevoir l’image qui présentera le mieux notre recette ! Au bout du compte, un livre à admirer, comme un peu de soi à chaque page… Animatrice : Catherine Wilkin, illustratrice, créatrice de Miaw éditions Onze séances Les jeudis 4 , 11, 18, 25 octobre 8, 15, 22, 29 novembre 6, 13, 20 décembre de 9h30 à 12h30 Château Gilson La Louvière

 

Inventer une histoire ou choisir un conte classique et en faire un livre mais sans dessiner ! Juste avec une bonne paire de ciseaux, de jolis papiers à motifs, un peu de colle, quelques matières plates (ficelle, fil de fer, dentelle, feuilles d’arbres, etc.) et surtout une bonne dose d’imagination ! Un petit texte ou quelques phrases viendront terminer ce découpage élaboré et unique.   Animatrice : Stéphanie Vander Meiren, illustratrice   Dix séances les mardis 8, 15, 22, 29 janvier 5, 19, 26 février 5, 19, 26 mars de 18h00 à 20h30 Château Gilson La Louvière participation : 75 e référence : IC/10-2013/75

participation : 100 e référence : LR/10-2012/100

33


création textile

création textile

Le papier sous toutes ses coutures

Carnavalia

S’inspirant de Yahoi Kusama, Mondrian, Yves Saint-Laurent, etc.

Visite du Musée international du carnaval et du masque de Binche.

 

En s’inspirant des tenues architecturales du couturier Roberto Capucci et des costumes en papier de la designer textile Isabelle de Borchgrave, s’aventurer dans la création d’une pièce haute couture en papier ! A partir de l’univers de ces deux créateurs, concevoir et réaliser un vêtement-sculpture ou un accessoire-structure tridimensionnel. Expérimenter diverses techniques d’assemblage de tissus et de papier, de pliage, plissage, découpage, collage, couture créative. Possibilité de travailler avec des patrons pour les féru.e.s en couture, via le stylisme sur buste ou la transformation de fripes. L’intervention de Leslie Leoni, permettra aux participants de réaliser des motifs à imprimer, en abordant les limites, les forces, la fragilité, la porosité, et les possibilités multiples de transformations et de recyclage du papier. Animateurs : Daniele Bossi, éco-créateur et Leslie Leoni, graveuse  

 

S’inspirer de la richesse et de la diversité des carnavals dans le monde pour concevoir et réaliser un costume extraordinaire, fantas-unique ! Le tout à partir de matières textiles et non textiles de préférence de récupération. Cet atelier offre l’occasion de s’initier à plusieurs techniques : patronage de base, couture créative, découpage, collage, assemblage, etc. Animateur : Daniele Bossi, éco-créateur   Huit séances les lundis 7, 14, 21, 28 janvier 4, 18, 25 février 4 mars de 18h00 à 21h00 Château gilson, la louvière participation : 75 e référence : CV/8-2013/75

Douze séances les mardis 24 septembre 1er, 8, 15, 22 octobre 5, 12, 19, 26 novembre, 3, 10, 17 décembre de 18h00 à 21h00 Château Gilson, La Louvière

34

participation : 110 e référence : PC/12-2012/110

Photographie : Gil de Angelis


gravure/impression

gravure/impression

La petite fabrique de flip-book

Abécédaire

Visite de la CINEMATEK de Bruxelles ! 

Conception d’un livre commun, dont les qualités reposeront sur un équilibre autant plastique que narratif !

 

Ce sont de petits dessins-animés sur carnets, que l’on regarde en faisant rapidement défiler les pages à l’aide du pouce. Créer des histoires drôles ou/et poétiques pour petits et grands. A partir d’un story-board, on réalise son propre flip-book d’une trentaine de pages. Les images peuvent être réalisées selon des techniques variées : dessin, collage, photos, gommettes, tampons, etc.   Animatrice : Leslie Leoni, graveuse Onze séances Les jeudis 10, 17, 24, 31 janvier 7, 21, 28 février 7, 14, 21, 28 mars de 17h30 à 20h30 Château Gilson, La Louvière   participation : 95 e référence : FB/11-2013/95

 

Chacune des lettres de l’alphabet ouvre un univers infini. Jouer avec tous les aspects de la lettre et du mot, leur forme et le sens qu’ils évoquent. De multiples images verront le jour grâce à la technique de la gravure (gomme, lino, bois, carton, etc.) et seront reproduites en quelques exemplaires. Autour d’un objectif commun, l’édition, quelques contraintes seront proposées afin d’envisager l’ouverture de chemins inhabituels tout en favorisant le travail personnel. Animatrice : Leslie Leoni, graveuse  

Dix séances les mardis 16, 23, 30 avril, 7, 14, 21, 28 mai, 4, 11, 18 juin de 17h30 à 20h30 Château Gilson, La Louvière   participation : 90 e référence : AB/10-2013/90

   

Photographie : Gil de Angelis

35


créativité corporelle/création de petites formes

Danse contemporaine Un atelier d’exploration du potentiel expressif de votre corps ! Des techniques d’expression libre et créative, au service des singularités des participants. Cet atelier met le corps en mouvement ! La danse, c’est une manière d’échange non-verbal, et un moyen d’expression individuel. La confrontation au groupe, dans cette discipline, enrichit le potentiel, elle est un moteur ! L’atelier débutera par une découverte de la danse en tant que langage. Ensuite, à partir du potentiel et des envies de chacun, on construira un objet chorégraphique, seul ou en groupe. Dans cette élaboration, on tiendra compte du vécu, du terrain social et culturel, de soi et des autres ! Animateur : Martin Dewez, chorégraphe-danseur Les mercredis du 3 octobre au 29 mai de 18h00 à 21h00 Centre culturel Evance Jennard Houdeng-Aimeries participation : 120 e référence : DC/2012-2013/120

36

créativité corporelle/création de petites formes

C’est improvisé… Un espace pour l’expression théâtrale dans sa forme la plus ludique et collective. Animé par un comédien d’improvisation, il vous permet de développer votre créativité verbale et corporelle. Douze séances les mardis 19, 26 février, 5, 12, 19, 26 mars, 16, 23, 30 avril, 7, 14, 21 mai de 18h00 à 21h00 Cercle horticole à Houdeng-Aimeries participation : 110 e référence : IP/12-2013/110


masterclasses

Allez Hop ! Deux ateliers hip-hop !

Le hip-hop est un mouvement culturel et artistique apparu à New York, dans le South Bronx, au début des années 1970. Originaire des ghettos noirs et latinos, il se répandra rapidement dans l’ensemble du pays puis dans le monde entier au point de devenir une culture urbaine majeure. La culture hip-hop connaît plusieurs disciplines : le rap (ou MCing), le DJing, le break dancing (ou b-boying), le graffiti, le beatboxing. Ces disciplines, apparues avant le hip-hop, seront intégrées dès la naissance du mouvement. C’est néanmoins par son expression musicale qu’il est le plus connu et, de ce fait, souvent réduit à celle-ci. Deux masterclasses, dispensées par deux des figures emblématiques de la mouvance belge, sont proposées à La Louvière ! En collaboration avec Lezarts Urbains ! samedi 2 mars en journée

House Dance

par Zachée Ntambwé (Lezarts urbains) Zachée Ntambwé est l’un des talents montants de la scène belge. Spécialisé dans la danse dite « debout » comme le popping, le locking, la house dance, son style très expressif, presque théâtral, s’est peaufiné au contact des danseurs professionnels Bruce Blanchard, Gabson et Turbo. Le Palace La Louvière de 11h00 à 18h00

participation : 7/5 e réservation indispensable ! maximum 15 participants

DJing

par Odilon Odilon, l’un des prodiges nationaux du scracth, a été sacré champion du monde IDA, avec le duo Fader Penetrator, qu’il compose avec Beatbutcher. Les deux scratcheurs ont remporté le titre en Pologne, en 2010. DEF (Département Education Formation) La Louvière de 11h00 à 18h00

Participation : 7/5 e réservation indispensable ! maximum 6 participants

37Photographie Julien Desmet

37


maquillage artistique

Faire d’un visage… une toile !  

Les participants à cet atelier auront la possibilité d’accompagner l’artiste en coulisses lors d’un spectacle.

Entrer dans le monde de la création de maquillage artistique avec Fabienne Bernard, peintre et plasticienne, pour qui la peau des artistes est une toile. Au programme : sublimer un regard, changer de couleur de peau, créer de toutes pièces un masque vénitien, indien ou une créature aquatique. Cet atelier est programmé à la suite de l’atelier Le papier sous toutes ses coutures, pour permettre aux participants à ce dernier de créer un maquillage en lien avec leur costume*.   Animatrice : Fabienne Bernard, conceptrice de maquillage / plasticienne Dix séances les mercredis 16, 23, 30 janvier 6, 20, 27 février 6, 13, 20, 27 mars de 18h00 à 21h00 Château Gilson La Louvière   participation : 90 e référence : ME/10-2013/90

* N.B. : Il n’est pas obligatoire de participer aux deux ateliers. 38


Pour participer aux ateliers Inscrivez-vous… dès le 16 août ! … par téléphone : 064 21 51 21 ! … par courriel : lesateliers@ccrc.be ! … en nous renvoyant le bulletin d’inscription (voir page Dans ce cas, nous vous invitons à vérifier en nous téléphonant que les activités qui vous intéressent n’affichent pas complet ! … en vous rendant au Centre culturel (place Jules Mansart 17 à La Louvière) ! 41)

Une fois inscrit.e, vous devrez verser le montant de votre participation sur le compte BE48 0682 4556 5227 avec en communication, les nom et prénom du.de la participant.e et la référence de l’atelier (indiqué dans cette brochure, à la suite des frais de participation). ATTENTION : pour que votre inscription soit effective, votre participation doit nous parvenir au plus tard deux semaines avant le début de l’atelier. Passé ce délai, votre inscription sera annulée. En fonction des techniques, le nombre maximum de participants varie de 8 à 15. Si le nombre d’inscrits à un atelier est inférieur à 8, nous nous réservons le droit de l’annuler. Vous serez alors prévenu.e par téléphone et la participation aux frais vous sera bien sûr remboursée.

Il est possible, à la demande, d’établir des formules de prix adaptées aux situations particulières; n’hésitez pas à prendre contact avec nous à ce sujet!

Aucun remboursement ne sera accordé en cas d’abandon ou d’annulation, ni avant ni en cours d’atelier.

participation Les prix varient en fonction de l’atelier choisi. En gros, tout cela vous coûtera au maximum 3 $/heure. Les activités pour adultes sont accessibles dans le cadre d’Article 27 à concurrence de 8 tickets + 10 e. 39


Article 27

Nos activités accessibles à tous !

Les activités proposées par les Ateliers la tête en l’air, qu’elles soient destinées aux enfants ou aux adultes, sont accessibles aux personnes bénéficiant du tarif Article 27, à l’exception des stages pour enfants.  

Article 27, c’est quoi ?

  Le projet Article 27 permet aux personnes qui connaissent des difficultés sociales et/ou financières de participer à la vie culturelle ! Comment ? En leur offrant des tickets qui leur permettent d’accéder aux différentes manifestations culturelles pour 1,25 e (ateliers créatifs, musées, théâtre, cinéma).   40

Qui peut bénéficier de ce tarif?

  Toute personne inscrite dans une association luttant contre la pauvreté, et partenaire d’Article 27 (CPAS, maisons d’accueil, centres d’alphabétisation, centres de santé mentale, Entreprise de Formation par le Travail, maisons de quartier, centres d’accueil pour réfugiés, etc.). Vous êtes inscrit(e) dans une de ces associations et votre enfant ou vous-même souhaitez participer à une activité des Ateliers la tête en l’air...

comment faire?

  • Dans le cas d’une inscription à un atelier hebdomadaire pour enfants, demandez à votre travailleur social 4 tickets Article 27.   • Dans le cas d’une inscription à un atelier pour adultes, demandez-lui 8 tickets.   • Présentez-vous au Centre culturel de La Louvière (place Jules Mansart 17), muni de vos tickets.   • Là, on vous demandera vos 4 tickets, majorés de 5 e (4 x 1,25 e) s’il s’agit d’un atelier pour enfants OU vos 8 tickets, majorés de 10 e (8 x 1,25 e) s’il s’agit d’un atelier pour adultes).   Pour tous renseignements complémentaires : Marie Ferette, Coordinatrice Article 27/région du Centre tél. : 064 21 51 21.


Bulletin d’inscription (Attention ! 1 bulletin par personne ! à compléter en CARACTÈRE D’IMPRIMERIE SVP)

NOM : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ __ _ _ _ _ Prénom : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ date de naissance : _ _ _ /_ _ _ _ _/ _ _ _ _ _ rue + n° : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ code postal : _ _ _ _ _ _ _ _ localité : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ téléphone : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ courriel : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ école fréquentée / profession : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ • Je m’inscris à l’atelier permanent suivant (Biffer la/les

• Je m’inscris à l’atelier (aux ateliers) pour adultes suivants :

Créativité en mouvement / 55e/semestre

intitulé : _ __ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

mention/s inutiles/s) :

Meli-Mel’art / 55e/semestre Cinéma d’animation / 55e/semestre Cirque et funambule 50e/semestre pour 1 atelier 85e/semestre pour les 2 ateliers Et je verse la somme de _ _ _ _ e sur le compte n° BE 48 068-2455652-27. Communication : nom et prénom du participant + intitulé de l’atelier choisi.

référence : _ __ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ prix : _ __ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ TOTAL : _ __ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ Et je verse la somme de _ _ _ _ _ _ _ e sur le compte n° BE48 0682 4556 5227. Communication : nom et prénom + référence(s) de l’/des atelier(s) choisi(s). DATE :

SIGNATURE :

à RENVOYER AU Centre culturel régional du Centre / place Jules Mansart 17 - 7100 La Louvière ou à faxer au 064 21 51 25 ou à envoyer à lesateliers@ccrc.be

41


direction : Eloi Baudimont

Le Grand Orchestre National Lunaire La théorie des grands ensembles, à La Louvière, peut donner naissance à… un grand orchestre !

Formation inattendue, le GONL (Grand Orchestre National Lunaire) est un collectif intergénérationnel d’une soixantaine de musiciens, chevronnés ou débutants, venus d’horizons culturels et musicaux variés. On y trouve des employés, des profs, des chômeurs, des étudiants, des indépendants, etc. Le plus jeune musicien du GONL pourrait avoir 9 ans, le plus vieux a oublié son âge... En réponse à la diversité des niveaux des musiciens, le charismatique Eloi Baudimont, le chef, arrange les morceaux, bricole la partition, jusqu’à l’arrangement et l’harmonie finaux.

Entre violons, guitares, djembés, euphonium, piano et tubas, la très bonne humeur s’invite et l’équilibre est juste… Le chef dirige avec fougue ; il a apporté une énergie mirifique et un certain sens de l’à-côté. Cet extraordinaire ensemble créé à l’occasion de l’édition 2009 de l’opéra urbain Décrocher la Lune est aujourd’hui géré par le Centre culturel régional du Centre, le Centre Indigo et la Ville de La Louvière. Il se produit aux quatre coins de la Belgique, voire plus loin. Les Lounaires aiment accueillir de nouvelles têtes. Si vous jouez de la guitare ou d’un des instruments suivants : tuba, euphonium, trombone, saxophone, flûte et clarinettes et que la folie vous guette, prenez contact avec l’équipe ! L’Orchestre accueille les novices (minimum un an de pratique) comme les virtuoses ! Pousser la porte d’une répétition, c’est risquer d’y prendre goût ! Infos : communication@ccrc.be


Les Ateliers la tête en l’air Centre culturel régional du Centre place Jules Mansart 17 7100 La Louvière

Lieux d’animations Château Gilson rue de Bouvy 11 7100 La Louvière Ecole communale du Centre place Maugrétout 7100 La Louvière

Infos pratiques www.ccrc.be

Cercle Horticole 2 chaussée Paul Houtart 300 7110 Houdeng-Goegnies Centre culturel Evance Jennard rue du Football 7110 Houdeng-Aimeries Le Palace place Jules Mansart 17 7100 La Louvière DEF - Département Education Formation rue Albert Ier 19 7100 La Louvière VHW engineering place de l’Hôtel de Ville 8 7100 Haine-Saint-Pierre 43


Expositions Arts Plastiques 44


45

45


photographie/expo

Fenêtres sur jardins  

Photographies de Lucien Brongniart

Une exposition de photographies qui invite à porter un  regard sur la nature aménagée par des habitants de l’entité louviéroise : jardins potagers, décoratifs, tracés au cordeau ou sauvages, à la française, exotiques ou repaires de nains de jardins. Un espace particulier qui reflète la personnalité de son propriétaire, une manière de traduire son rapport à une nature domestiquée, en trompel’œil.   Dans le cadre de ce projet, près de quatre-vingts jardins ont été photographiés à la suite d’un appel public, par Lucien Brongniart (né à Haine-Saint-Paul en 1952), en partie à l’automne 2011 et durant le printemps 2012, à l’aide d’un procédé particulier qui donne  au spectateur l’illusion de la troisième dimension. Chaque prise de vue est doublée avec un décalage précis, assemblée ensuite pour former une seule image. L’utilisation d’une paire de lunettes anaglyphes (un verre bleu, l’autre rouge), pour les visionner, révélera une profondeur étonnante; une perception fondée sur la notion de  stéréoscopie qui permet à notre cerveau d’utiliser le décalage entre nos deux yeux pour appréhender le relief.  A l’heure du cinéma et de la télévision 3D, Lucien Brongniart remet au goût du jour un principe décrit dès 1853, dont le procédé est mis au point en 1891 par l’un des inventeurs de la photographie en couleurs.   46

L’exposition est répartie en différents lieux, la Maison du Tourisme et le château Gilson, où est présenté l’ensemble des tirages; et une sélection de clichés imprimés en plus grands formats sont exposés dans des commerces et des espaces du centre-ville. Le nez chaussé de lunettes bicolores, disponibles en différents lieux, le visiteur aura l’occasion de découvrir de manière ludique un ensemble d’espaces, habituellement privés, très différents; une promenade « virtuelle » dans des jardins ouverts le temps d’un cliché, une fenêtre ouverte sur le reflet de la personnalité de citoyens des communes louviéroises. du 15 septembre au 4 novembre La Louvière Château Gilson, Maison du Tourisme du Parc des Canaux et Châteaux, Centre de ressources multimédias (La Médiathèque), Centre-ville de La Louvière et commerces

(La page blanche, Joe Cool, Bergère de France, Tailleur Serge, Marie-Claire, Boutique Yvanna, Histoires d’opticiens sprl, Sotex Tissus sprl, Harmony sprl, Women’s, Maheux Philippe, Ecrivain Public sprl, José Flamme et Lucia)

En collaboration avec la galerie Ferlini (Mons)


Le jardin des Duray. septembre 2011. Photographie Lucien Brongniart

47


intégration d’un ensemble sculptural dans le Parc Gilson à La Louvière

L’ombra del lupo - L’ombre du Loup Marco Pellizzola Inauguration de l’ensemble le jeudi 27 septembre dès 16h00!

Le centre-ville de La Louvière accueillera, dès septembre, un nouvel ensemble sculptural, conçu par l’artiste italien Marco Pellizzola autour de la figure mythique et emblématique du Loup. Cette œuvre monumentale s’intégrera au parc Gilson, dont le réaménagement global est prévu en 2014.

48

La création plastique de Marco Pellizzola, une œuvre environnementale en mosaïque de céramique polychrome constituée d’une fresque de plus de 50 métres carrés, d’une sculpture et d’une série de sièges qui ponctueront l’espace entre les deux zones d’implantation, confirmera la vocation d’espace vert de détente du Parc Gilson.   L’expérience de Marco Pellizzola s’étend sur plus de trente ans d’activité ; elle est marquée par un intense travail de recherche qui l’a conduit à pratiquer des techniques et des langages variés. Il est notamment le créateur d’un parc auquel il a travaillé pendant plus de six ans, le Giardino del Gigante à Cento (Italie), un vaste complexe artistique qui s’inspire de plusieurs parcs, italiens et étrangers, ayant une veine fantastique, avec une influence plus évidente du Parc Güell de Gaudí (Barcelone).  

A la base de ses projets, l’artiste s’inspire d’un récit sous la forme d’un conte de fées. A La Louvière, le sujet traité s’inspire de l’image symbolique du loup, emblème de la cité. A la manière d’une fable d’inspiration fantastique, cette création contera aux citoyens l’histoire du loup de jour et du loup de nuit, que chacun pourra interpréter selon son imagination, le temps d’une halte dans un lieu qui retrouvera sa vocation d’espace de détente, de convivialité et de dialogue entre les habitants.   UN STAGE ! Dans sa conception, le projet intègre l’idée du chantier : à la fois lieu de créativité et de formation, d’apprentissage non seulement des pratiques, mais aussi du processus social qui lie l’artiste au contexte dans lequel il travaille. Un stage pour adultes est proposé par les Ateliers la tête en l’air du 29 août au 1er septembre. Il permettra aux participants de se former à la technique utilisée par l’artiste et de contribuer plus particulièrement à la conception et la réalisation des éléments de mobiliers.   En prolongement du chantier, des classes seront invitées à imaginer une suite à cette initiative. Les projets dessinés seront réalisés en mosaïque pour être intégrés, au sol ou sur un mur du parc, en concertation avec l’artiste et les architectes chargés du projet de réaménagement du parc Gilson. (Voir page 29)  


L’ombre du Loup Il était une fois un petit loup. Le moment de sa première chasse nocturne était venu. La nuit était particulièrement sombre et silencieuse. Le petit loup, hésitant, s’introduisit dans le bois épais. Les bruits et les couleurs qui lui étaient familiers avaient disparu, le bois semblait habité de monstres et d’esprits démoniaques. Le petit loup commença à courir aussi vite qu’il le pouvait mais quand il s’arrêta, épuisé, il comprit qu’il s’était perdu ! Il commençait à désespérer lorsqu’il vit la Lune, ronde, lumineuse et très belle. Il n’avait jamais vu une lune comme celle-là. La Lune regarda le petit loup et lui montra l’ombre protectrice d’un grand loup sur son épaule. Rassuré, le petit loup retrouva le chemin de la maison. Longtemps, La Lune aida le loup, qui en tomba amoureux. Malheureusement, les loups mènent une vie solitaire et c’est ainsi qu’une nuit, le loup, devenu adulte, dût faire ses adieux à son amoureuse. Il décida alors de lui offrir son ombre. Et c’est ainsi que l’ombre du loup tint compagnie à la Lune, exactement comme la Lune l’avait fait avec le loup. Et cet amour que l’on croyait impensable fut possible pour toujours. Marco Pellizzola

L’ombre du loup, esquisse pour la mosaïque

49


céramique

Safia Hijos  

à JETER !

L’exposition présentée par l’asbl Keramis revient sur le sort de la manufacture Royal Boch et de ses ouvriers. A travers le médium de la céramique, Safia Hijos (étudiante en céramique à La Cambre - arts visuels), s’interroge sur la perte de ces savoir-faire et sur la dimension sociale de la fermeture de l’entreprise. Ses œuvres témoignent de cette destruction. Il ne lui restait plus alors qu’à briser ce qui a avait été fabriqué avec soin, jetant au sol 160 ans de savoir-faire… Et détruisant, ainsi, la vie de ces travailleurs. A jeter est une séquence de six assiettes à dessert qui met en abyme le destin des ouvriers de la faïencerie, promesse de douceur prenant un goût amer... Deux assiettes intitulées Souvenir exhibent de façon grinçante le paysage dévasté de la fabrique gisant en plein cœur de la ville. Une installation vidéo reprenant certains gestes d’ouvrières propose un lieu hors de l’usine, une sorte de chez-soi irréel où les pieds s’ancrent dans un espace en disparition. Cette installation nommée Pillage appelle une autre question : Qui a pillé qui ? du 12 septembre au 31 octobre Espace à voir Centre culturel régional du Centre 50

Assiettes Souvenir - Safia Hijos


arts plastiques/art funéraire

Ni fleurs ni couronne

  Début de l’année 2008, la Galerie Koma, à Mons, et la Maison de la Culture de Tournai ont proposé à des artistes plasticiens belges, français, néerlandais et italiens de créer des couronnes mortuaires contemporaines pour les exposer au cimetière du Sud, à Tournai. Les artistes sélectionnés reçurent un dossier illustré d’exemples de couronnes funéraires anciennes, avec différentes consignes, dans le but de valoriser le patrimoine ancien des cimetières par la mise en place d’éléments contemporains. Comme ce fut le cas à Huy et à Mons, le Centre culturel régional du Centre propose de prolonger l’expérience. Les réalisations d’une sélection d’artistes et d’élèves de la section arts appliqués de l’Athénée Provincial de La Louvière seront exposées au cimetière de La Louvière à côté de couronnes de Tournai, prêtées à cette occasion. du 4 novembre au 2 décembre Cimetière de La Louvière, rue de la flache

 

Une organisation du Centre culturel régional du Centre, en collaboration avec la Galerie Koma asbl, à Mons, la Maison de la Culture de Tournai et la Commission des Cimetières de Tournai.

Couronne d’artiste - Chantelot (JL - MC)

51


art contemporain et patrimoine

ARTour 2013  

Métamorphoses

Depuis 1997, la biennale ARTour - art contemporain et patrimoine se déroule, un été sur deux, dans la région du Centre. Musées, sites et édifices remarquables parfois méconnus, espaces publics accueillent une pléiade de créateurs contemporains issus de Wallonie, de Bruxelles, de Belgique et d’horizons plus lointains. Cette importante manifestation propose un large espace de diffusion et de création à des plasticiens reconnus. Elle promeut l’art d’aujourd’hui à travers un ensemble d’expositions, installations et propositions et offre au public la possibilité de découvrir la diversité des paysages, des monuments, de l’architecture de la région.

Thomas Laureyssens. Les racines de Bois-du-Luc. terril Albert 1er. Photographie : Alain Breyer - ARTour 2011

Le principe d’intégrer à des sites présentant un intérêt architectural, urbanistique, historique des propositions d’art actuel est relativement rare. Le public y est d’ailleurs nombreux, qui allie la randonnée à la découverte artistique. Outre les amateurs éclairés, on rencontre, parmi les visiteurs, des groupes familiaux, des promeneurs du dimanche, des touristes venus de l’étranger à la rencontre par exemple du complexe d’ascenseurs hydrauliques du Canal du Centre. ARTour réunit, à chaque édition, pas moins d’une vingtaine d’artistes dans une dizaine de sites (musées, châteaux, bâtiments publics, industriels, parcs, etc.). du 28 juin au 25 août région du Centre 52

Pèlerivage. D’une rive, l’autre. Collégiale, Soignies. Photographie : Alain Breyer - ARTour 2011


ARTOUR 2011

Ephameron. PĂŠniche Scaldis. Photographie : Alain Breyer - - ARTour 2011

Frederik Heyman. Trauma 1. Seneffe. Photographie : Alain Breyer - ARTour 2011 53


EXPO X3 Eric Croes David de Tscharner Florence Doléac Dans le cadre du cycle EXPO X3, Eric Croes (né à La Louvière en 1978, il vit et travaille à Bruxelles) et David de Tscharner (né à Lausanne en 1979, il vit et travaille à Bruxelles) proposent une création originale en rapport avec les salles du musée où sont présentées en permanence les sculptures d’Idel Ianchelevici. La troisième artiste invitée, Florence Doléac (née en 1968 à Toulouse, elle vit à Paris et dans le Finistère) complètera cette réinterprétation de l’espace muséal. du 25 janvier au 17 mars 2013 musée Ianchelevici

Le cycle EXPOx3, inauguré en 1989, permet la mise en place d’expositions de qualité esthétiquement cohérentes, qui sont modulées à partir d’une carte blanche à un artiste, d’une rencontre de créateurs d’horizons différents, de confrontation de styles, de techniques ou à partir d’une thématique commune.

54

Eric Croes, Enfant bleu au chien. Aquarelle et encre de chine sur papier vergé,

Eric Croes, Sans titre. Encre de chine sur papier vergé


55

CINECIMA NECIMA NE-

55


cinéma documentaire

Festival 5 sur 5, La Louvière en documentaire focus sur La Louvière !

Au cœur de cet évènement : une résidence en documentaire qui accueille, pendant cinq semaines, de jeunes cinéastes européens et qui donne à chacun les moyens de réaliser un film de 10 minutes. Une façon de redécouvrir la réalité de la ville à travers les yeux de jeunes artistes venus d’ailleurs.   Inviter cinq jeunes cinéastes européens, une Lettone, un Espagnol, un Allemand, deux Belges, un francophone et un néerlandophone, pour une résidence documentaire à la Louvière : le défi proposé est de réaliser un documentaire en cinq semaines sur un thème précis. Quatre films sont tournés à La Louvière, le cinquième dans une autre ville de la Province de Hainaut, Mons en 2012. Les contraintes imposées sont : le respect d’un thème et l’ancrage dans la région.   Le bonus de cette édition, une rencontre privilégiée avec un invité spécial, une personnalité du cinéma qui vient partager son expérience à travers une leçon de cinéma ouverte au public.

56

samedi 1er septembre, soirée d’ouverture La tente Blanche

Rencontre avec les réalisateurs. Projection en plein air d’un documentaire. Ouverture d’une expo photo sur La Louvière, par Looka Loopa (Maison des Associations) mercredi 19 septembre ciné stuart

Projection de Black Box, de Looka Loopa, un regard intimiste sur le travail artistique de Franco Dragone.   jeudi 20 septembre ciné stuart

Troisième édition de la compétition nationale de documentaires courts, une sélection de la production belge actuelle, une façon de découvrir le travail de jeunes réalisateurs. Le public et un jury de professionnels sont invités à sélectionner le meilleur court-métrage.   vendredi 21 septembre ciné stuart

Projection de Beco, documentaire de Bruno Jorge, réalisateur brésilien qui a participé au festival 5 sur 5 en 2009. L’occasion aussi de revoir son court Moins que demain, réalisé à La Louvière, lors de l’édition 2009 !

Et bien sûr, les rendez-vous après-projections font toujours partie du programme... Un moment de convivialité à partager avec le public, les réalisateurs, les équipes.

samedi 22 septembre Le splendide (chapiteau)

Une collaboration Espace Dragone, Centre culturel régional du Centre, Ville de La Louvière, Province de Hainaut.

www.festival5sur5.be !

Projection des cinq films réalisés en résidence


LES

du cinéma

MERCREDIS La carte blanche C’est un abonnement… à la carte ! Pour 8 séances : 40 €, soit 5 € la séance. Pour 14 séances : 63 €, soit 4,5 € la séance. Pour 20 séances : 80 €, soit 4 € la séance. ou Pour une seule séance, le prix du ticket est de 6 €. Ou de 5 €, si vous possédez la carte Gingko ! (voir page 11) Infos à la billetterie du Centre culturel : 064 21 51 21 ! 57


Moonrise Kingdom

A perdre la raison

Bienvenue dans le monde de Wes Anderson, celui des robes à col Claudine et des gros gilets en laine !

Joachim Lafosse parvient à nous embarquer dans cette histoire d’infanticide qui a marqué la Belgique en 2007.

Comédie dramatique américaine réalisée en 2012 par Wes Anderson, avec Bruce Willis, Edward Norton, Bill Murray - durée : 1h34 - VOSTFr.

Drame belge réalisé en 2012 par Joachim Lafosse, avec Niels Arestrup, Tahar Rahim, Emilie Dequenne, Baya Belal, Stéphane Bissot, Mounia Raoui, Redouane Behache, Yannick Renier, Nathalie Boutefeu.

Univers absurdes, personnages dépressifs mais toujours hauts en couleurs, musique pop, Wes Anderson est décidément un réalisateur qui a sa patte... et un humour pince-sans-rire. Une figure incontournable du cinéma indépendant américain ! Pendant l’été 1965, sur une île de Nouvelle-Angleterre, Sam et Suzy fuguent pour vivre leur histoire d’amour à l’écart du monde. Trouvant leur disparition inquiétante, les adultes de l’île se mobilisent ! Le casting est fabuleux ! Bruce Willis en policier est génial, Edward Norton en scout est fabuleux; à la moindre apparition à l’écran, on rit de voir de si grandes stars jouer parfaitement des personnages aussi ridicules... www.moonrisekingdom.com mercredi 3 octobre à 18h00 et 20h15

Murielle et Mounir s’aiment passionnément. Depuis son enfance, le jeune homme vit chez le Docteur Pinget, qui lui assure une vie aisée. Quand Mounir et Murielle décident de se marier et d’avoir des enfants, la dépendance du couple envers le médecin devient excessive. Ce film d’une pudeur exemplaire ne juge ni n’invite à (re)juger. Il n’explique pas, et excuse encore moins. Il scrute, il montre, chevillé à une actrice exceptionnelle qui inspira les Dardenne voici une petite quinzaine d’années et qui se donne avec une générosité poignante, une justesse inouïe, devant la caméra d’un réalisateur captant chacun de ses regards, chacun de ses gestes, chacune de ses déchirures, avec une folle intensité. mercredi 10 octobre à 18h00 et 20h15


Le grand soir

Malveillance

Punk’s not dead, assurément.

La loge de la folie !

Film réalisé par Gusave Kerven et Bruno Delépine, avec Benoît Poelvoorde, Albert Dupontel, Brigitte Fontaine, Areski Belkacem, Yolande Moreau, Bouli Lanners, Gérard Depardieu.

Thriller espagnol réalisé en 2012 par Jaume Balaguero, avec Marta Etura, Luis Tosar, Alberto San Juan - durée : 1h42 - titre original : Mientras Duermes - VOSTFr.

Entre comédie cruelle et tendre, farce destroy et grinçante et brûlot anarchiste semeur de rébellion, Le grand soir manie le rire à la manière d’une arme, et professe son amour d’une humanité jamais réduite à sa capacité de produire et de consommer. Le tandem de Mammuth, Kervern et Delépine, persiste dans l’humour agressif et le rêve d’une société différente. C’est jouissif, roboratif, avec en invités les Wampas et leur pogo endiablé. Benoît Poelvoorde est magnifique sous sa crête de plus vieux punk à chien d’Europe, Albert Dupontel n’est pas en reste dans le rôle de son frère qui le rejoindra bientôt dans sa révolte. Une drôle de famille avec des parents joués par des héros subversifs de l’underground des années 70, Brigitte Fontaine et Areski.

César est un gardien d’immeuble toujours disponible, efficace et discret. Disponible pour s’immiscer dans la vie des habitants jusqu’à les connaître par coeur; discret quand il emploie ses nuits à détruire leur bonheur; efficace quand il s’acharne jusqu’à l’obsession sur Clara, une jeune femme insouciante et heureuse…

mercredi 17 octobre à 18h00 et 20h15

mercredi 24 octobre à 18h00 et 20h15

La réussite de Malveillance tient à un art du dosage particulier, celui de la rhétorique traditionnelle et reconnaissable du film de terreur contemporain et celui de l’observation froide d’un monde quotidien et familier. http://sites.wildside.fr/malveillance

59


Sept jours à La Havane

West Side Story

Véritable portrait contemporain de la mythique capitale cubaine.

Avant le film, il y a un apéro-dansant au Palace ! *

Film à sketches espagnol réalisé en 2012 par Benicio del Toro, Laurent Cantet, Gaspard Noé, Pablo Trapero, Elia Suleiman, Julio Medem, Jean Carlos Tabio, avec Emir Kusturica, Mirta Ibarra, etc.

Comédie musicale américaine réalisée en 1961 par Robert Wise et Jerome Robbins, avec Natalie Wood, George Chakiris, Richard Beymer VO - ST FR - durée : 151 min

Un regard instantané de la ville de La Havane à travers un film de cinéma composé de sept chapitres, réalisés par sept cinéastes internationaux. Si les sept histoires présentent des intrigues différentes, les réalisateurs ont accepté d’inscrire leur récit dans une trame partiellement commune; à La Havane, toutes les couches sociales se croisent, se côtoient, parfois s’entremêlent à divers instants de la semaine. www.7joursalahavane.fr mercredi 7 novembre à 18h00 et 20h45

Ce film a fait un triomphe et a imposé dans le monde entier les chorégraphies de Jerome Robbins et la musique de Leonard Bernstein. L’histoire est inspirée de Roméo et Juliette de Shakespeare. À New York, dans les années 1950, deux gangs de rue rivaux, les Jets (américains d’origines polonaise, irlandaise et italienne) et les Sharks (immigrés d’origine portoricaine), font la loi dans le quartier West. Ils se provoquent et s’affrontent à l’occasion... * Voir page 91 ! lundi 12 novembre APéro à 18h00 - film à 20h00


Little Black Spider

Camille redouble

...est inspiré d’une histoire vraie.

Le prix le plus important de la Quinzaine des Réalisateurs, au Festival de Cannes, a été attribué à Noémie Lvovsky pour Camille redouble.

Drame belge réalisé en 2012 par Patrice Toye, avec Line Pillet, Charlotte De Bruyne, Dolores Bouckaert, Ineke Nijssen, Nathalie Verbeke, Martha Vandermeulen, Romy Louise Lauwers, Marjan De Schutter, Renée Vervaet - VOSTFr. Belgique, 1978. Un endroit secret : le grenier d’un hôpital dans lequel les adolescentes enceintes peuvent attendre d’accoucher en secret. Certaines veulent oublier ce problème aussi vite que possible, mais Katja, elle-même orpheline, a une idée tout autre : elle attend son bébé avec impatience. Les jeunes filles partagent de bons et de mauvais moments, établissent des amitiés très profondes et essaient de se distraire dans un monde imaginaire fait de rêves sans souci et de jeux mystérieux. Jusqu’à ce que leur monde se sépare.

Comédie dramatique française réalisée en 2012 par Noémie Lvovsky, avec Noémie Lvovsky, Vincent Lacoste, Samir Guesmi, Yolande Moreau. Camille a seize ans lorsqu’elle rencontre Eric. Ils s’aiment passionnément et Camille donne naissance à une fille… Vingt-cinq ans plus tard : Eric quitte Camille pour une fesmme plus jeune. Le soir du 31 décembre, Camille se trouve soudain renvoyée dans son passé. Elle a de nouveau seize ans. Elle retrouve ses parents, ses amies, son adolescence… et Eric.

Soudain, Katja se rend péniblement compte des plans qui sont faits à son insu, et est déterminée à mettre tout en œuvre pour que cela n’arrive à aucun des bébés.

Une comédie tendre sur l’adolescence et ses amours.

mercredi 21 novembre à 18h00 et 20h15

mercredi 28 novembre à 18h00 et 20h15

61


Hugo Cabret (3D)

Amour

Méliès n’est pas mort, il s’appelle Scorsese !

Un grand choc.

Comédie d’aventures réalisée en 2011 par Martin Scorsese, avec Ben Kingsley, Sacha Baron Cohen, Asa Butterfield - durée : 2h07 - VOSTFr. Dans le Paris des années 30, le jeune Hugo vit dans une gare. Son passé est un mystère et son destin une énigme. De son père, il ne lui reste qu’un étrange automate dont il cherche la clé qui pourrait le faire fonctionner. Pour avancer dans sa quête, Hugo va entrer dans le monde d’un énigmatique vendeur de jouets; ce vendeur n’est autre que Georges Méliès, génie oublié du cinéma muet... Hugo Cabret est un conte fantastique qui utilise admirablement toutes les ressources de la 3D; les cinéphiles ne pourront s’empêcher d’y voir une splendide déclaration d’amour de Scorsese au cinéma tout entier.

Drame réalisé en 2012 par Michael Haneke, avec JeanLouis Trintignant, Emmanuelle Riva, Isabelle Huppert. Mari et femme. Ils ont dans les 80 ans. Sont parisiens, aisés, cultivés, unis. Un jour, elle est victime d’un accident vasculaire cérébral. Ce n’est pas un film de plus sur la maladie ou sur la vieillesse. Seul sujet que Michael Haneke traite de fond en comble dans Amour : la grande aventure du couple au stade terminal, au bout du bout de la vie. Comment les deux époux, en dialogue permanent pendant un demi-siècle, et devenus quasiment autarciques dans leur manière de vivre, font face à la destruction accélérée, physique et psychique de l’un deux. Qu’ont-ils à se dire, heure après heure, dans le huis-clos de leur appartement de toujours ? www.filmsdulosange.fr/fr/amour

www.hugomovie.com mercredi 5 décembre à 18h00 et 20h15

62

mercredi 12 décembre à 18h00 et 20h15


La part des anges (The Angel’s Share) En donnant au whisky le rôle principal de son nouveau film, Ken Loach ajoute une dose de bonheur à sa comédie sociale…

Comédie dramatique britannique réalisée en 2012 par Ken Loach, avec Paul Brannigan, John Henshaw, Gary Maitland, William Ruane, Jasmin Riggins - VOSTFr - durée : 1h 41min. L’embrouille d’une bande de délinquants à Glasgow, autour d’un whisky de collection.

À la question « peut-on échapper à son destin ? », Ken Loach répond oui, avec joie. Maître incontesté du cinéma social britannique, le cinéaste marie la dure réalité sociale et la fable spiritueuse, totalement hilarante, qu’il invente. Paul Brannigan, acteur né au visage balafré, dégoté par Loach dans les rues de Glasgow, est magnifique. Enfin, il y a l’ivresse sobre avec laquelle Loach boucle cette histoire de gamin sauvé... par le whisky, célébrant en chacun de nous cette « part des anges ». Soit, ces quelques grammes d’alcool qui s’évaporent dans l’air chaque année… Prix du Jury au dernier Festival de Cannes !

Jeune Écossais à la dérive à qui la vie n’offre pas d’autre perspective que de se battre, boire ou voler, Robbie est pris en charge par Henri, un éducateur qui l’initie à l’art du whisky. mercredi 19 décembre à 18h00 et 20h15

63


Arts de l

scEn Mus


la

ne et sique 65


festival d’accordéon

le tour d’Yvette   

Musiques du monde, rock, conte, chanson française, musette, jazz, etc.

Créé à Soignies en 1997, ce festival d’accordéon se déroulait, à sa naissance, sur une journée et s’adressait à un public exclusivement adepte du musette. En 2004, le jeune Centre culturel de Soignies a donné un nouveau soufle au projet en diversifiant les genres proposés et en investissant de nombreux lieux de l’entité sonégienne. Aujourd’hui, il a adopté un nouveau nom, a envahi la région et a pris du grade... L’événement a pour ambition de montrer l’extrême richesse de cet instrument longtemps dénigré et aujourd’hui réhabilité. Un tour du monde de l’accordéon, qui passe par chez vous ! Le tour... d’Yvette !

du 14 septembre au 21 octobre plusieurs lieux en région du Centre

 

66


AGENDA Trio Trad - vendredi 14 septembre à 20h00 Club 7491 de Steenkerque - Braine-le-Comte   O’Tchalaï Trio - jeudi 20 septembre à 20h00 Ferme de Theux - Mignault   Soirée Salle de Bains - samedi 22 septembre à 20h30 Club 7491 de Steenkerque - Braine-le-Comte   Lagrima - samedi 22 septembre à 20h00 Espace culturel Victor Jara - Soignies   Anna et le Nouveau Monde - dimanche 23 septembre à 14h30 - Salle des poètes - Le Roeulx   Musette à Steenkerque - dimanche 23 septembre à 16h00 - Gare de Ronquières   Les Scrèneus Braînous - jeudi 27 septembre à 14h00 Espace culturel Victor Jara - Soignies

Léon Humblet Jazz Trio + guest - vendredi 28 septembre à 20h00 - Café des Arts - Braine-le-Comte   Cédric Carouy - samedi 29 septembre à 16h00 Espace culturel Victor Jara - Soignies La Rose Blanche - vendredi 5 octobre à 19h00 Espace culturel Victor Jara - Soignies Benjamin Mack - ciné-concert - jeudi 11 octobre à 11h00 - Espace culturel Victor Jara - Soignies   Cave Canem (bal folk) - samedi 13 octobre à 20h30 Espace culturel Victor Jara - Soignies   Musiques d’Irlande, Slovaquie et Israël jeudi 18 octobre à 20h00 - Le Scailmont - Manage   Didier Laloy - Tuur Florizone duo dimanche 21 octobre à 18h00 - Le Palace - La Louvière

67


musique classique

Premières Scènes Festival de Wallonie-Hainaut Thème : Les Espagnes Gratuit !

  Le projet Premières Scènes permet à de jeunes talents sortis ou sortant du Conservatoire de Mons de se confronter à la réalité de la carrière professionnelle. En compagnie des musiciens de l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, ils mettent à l’honneur, eux aussi, les Espagnes, comme le veut la thématique 2012 du Festival de Wallonie !

  Sergio Assad : Concerto Mikis François Borne/Georges Bizet : Carmen - Fantaisie Astor Piazzolla : Double Concerto pour guitare et bandonéon Patrizio Perucchi, guitare - Jose Benjamin, Gomiz Gonzalez, flûte - Jimmy Bonesso, accordéon         dimanche 16 septembre à 16h00 Eglise Saint-Joseph à La Louvière


Amour et jambe cassée

théâtre à partir de 7 ans !

Compagnie de la Casquette Gratuit !

Un village, une école, trois copains. René, 8 ans et demi, ne tombera plus jamais amoureux. Il se l’est promis. C’est trop fatiguant. Jean-Luc, bientôt 9 ans, aime rêver. Mais « amoureux », il ne l’a encore jamais été. Hervé, premier de classe, lui, s’y connaît. Mais voici Anouchka, c’est la nouvelle ! Et voilà ! René tombe amoureux ! Mais aussi timide et maladroit, parviendrat-il à déclarer son amour ? Choc, coup de foudre, frisson, question, déception, soleil, vertige, inspiration. C’est le bouleversement des cœurs dans la cour de récréation !   Amour et jambe cassée est joué et raconté par trois hommes et une femme, tout disponibles, eux aussi, à la douce contagion de l’amour. Une comédie sentimentale pour petits et grands à partir de 7 ans.  

Fête de la Fédération WallonieBruxelles !

Compagnie de la Casquette - écriture : Gérard Corbion - mise en scène : Isabelle Verlaine - scénographie collective avec James Block - musique originale : Josselin Moinet - avec Sandrine Hooge/Isabelle Verlaine (en alternance), Luc Longton, Miguel Camino Fueyo, Gérard Corbion. jeudi 27 septembre à 15h00 Centre Dramatique de Wallonie pour l’Enfance et la Jeunesse

Aussi mercredi 24 avril à 16h00, Salle Baudouin IV à Braine-Le-Comte

  Journée Théâtre Portes Ouvertes !

www.casquette.be Photographie : Gilles Destexhe


musique

Amadou et Mariam gratuit !

Longtemps surnommés « le couple aveugle du Mali », Amadou et Mariam promènent leurs notes chaleureuses depuis près de trente ans. Après un long début de carrière en Afrique, le duo s’est imposé sur la scène internationale en deux temps, d’abord avec la chanson Mon amour, ma chérie en 1998, puis en 2004 avec l’album Dimanche à Bamako produit par Manu Chao.   Et voilà que Folila débarque pour nous rappeler la puissance de feu du couple. Le duo renoue ici avec les recettes de Welcome to Mali qui comportait des contributions de Damon Albarn, Matthieu Chédid, K’Naan et Juan Rozoff.    Pas question de parler de world music pour les sons de Folila, comme l’explique Amadou : « Notre démarche est très différente. La world music, c’était un moyen d’adapter la musique africaine au contexte européen; chez nous c’est une universalisation, notre musique part du blues, du rock, du traditionnel, et elle passe un peu partout. »

Fête de la Fédération WallonieBruxelles !

jeudi 27 septembre à 21h00  Cour Pardonche à La Louvière

  www.amadou-mariam.com

70


Photographie : Benoit Peverelli


théâtre de rue/parade

Garuma ! gratuit !

Du théâtre à ciel ouvert pour une immersion totale dans le parcours atypique et explosif de Fernandez Maria Olivares, enfant des rues devenu star planétaire de football. Transporté de la pauvreté extrême à l’opulence indécente, cet Icare d’aujourd’hui (baptisé Garuma) se fait le symbole d’espoir de tout un peuple. Plus dure en sera sa chute ? Rien n’est moins sûr dans ce grand match porté par l’enthousiasme d’une tribu déjantée, riche en dribbles verbaux entre darija (parlé marocain), belgicismes et goaaaaaaals ! Garuma ! dessine le portrait d’une humanité en quête de buts, au sens littéral comme au sens figuré. Ce match de football théâtral en plein air est le fruit d’une collaboration entre des artistes venus de Belgique, du Maroc et de France.  

Fête de la Fédération WallonieBruxelles ! Photographie : Jean-Michel Van den Eeyden.

Garuma est celui qui fait rêver des millions d’enfants et d’adultes. Il incarne et cristallise l’espoir nécessaire d’un avenir meilleur et, en même temps, une chimère : celle qui pousse des individus à vouloir devenir star, ne fût-ce qu’un instant !  

 

D’après La ballade de Garuma d’Ad de Bont - mise en scène : Jean-Michel Van den Eeyden - avec Rida Benaïm, Zeneb Ennajem, Amine Ghouada, Line Guellati, Camille Husson, Mouhcine Malzi, Louise Manteau, Mathieu Moro, Daniel Schmitz, Yassine Sekkal.  jeudi 27 septembre à 17h30 > la parade Rue albert 1er à 18h30 > le spectacle Parc Gilson à La Louvière

Avec l’Echevinat des Sports de La Louvière ! http://ancre.be/tournee/garuma


soirée électro

Highbloo & Friends gratuit !

Fête de la Fédération WallonieBruxelles !

Une soirée dansante sur la place Jules Mansart toute neuve ! Avec une star des platines !   Highbloo est un jeune DJ originaire de La Louvière. En deux ans, il a enregistré quelques EP’s sur le label Lektroluv et tourne maintenant un peu partout en Europe et dans le monde. Highbloo fait partie de la nouvelle génération des DJ’s incontournables dans le monde.   Après s’être enfermé plusieurs mois en studio (avec The Subs) et avoir enflammé les scènes de Belgique, d’Ibiza et d’Afrique du Sud, Highbloo revient au pays pour une carte blanche musicale de sa composition, une folle nuit électro scratchin and rollin sous la belle tente Blanche. Avec The Subs, dj set PARTY HARDERS VHYCE LORIS TILS & MIGUEL D’ALESSANDRO, concept bass/dj

  www.myspace.com/highbloo vendredi 28 septembre de 21h00 à 1h00 la tente Blanche à La Louvière Avec Pure FM et le Centre de jeunes Indigo !


Décrocher la Lune

Fête de la Fédération WallonieBruxelles !

Un opéra urbain fait par les gens ! Gratuit !

Un événement attendu ! Alliance de hi-technicité et de participation citoyenne ! Un héros de chiffons et une meute de super-héros du quotidien. Puisque dans un contexte économique et politique chahuté, ce sont les « héros » , des plus illustres à ceux de la débrouille quotidienne, qui aideront Sancho à décrocher la Lune. Le projet imaginé en 2000 a propulsé le citoyen au cœur d’un processus de création excluant toute forme de routine. La Louvière est un vivier de talents, on sait ça depuis Chavée ! Aujourd’hui, les talents cachés d’hier sont libres de façades, s’imposent dans toutes les disciplines comme les moteurs de notre vie artistique et culturelle : au croisement de ces compétences, Décrocher la Lune se construit. C’est ainsi que le Centre culture régional du Centre participe au grand spectacle, tiré par ses ateliers (manipulation de marionnettes, danse aérienne, costume, mise en images de nos super-héros, BD, etc.), fort de son expertise au sein du tissu associatif, fier de son talent de facilitateur. Le travail de préparation a débuté en 2011. Un travail d’intégration et de cohésion sociale mais surtout d’éducation permanente avec enfants, adolescents et adultes. Musiciens, grimpeurs, gymnastes, danseurs, funambules et quidams, ils guideront les pas de Sancho. samedi 29 septembre en soirée centre-ville à La Louvière

www.decrocherlalune.eu 74

la louvière métropole culture 2012 !

Photographie : Gil de Angelis


comédie musicale/création

L’Homme de la Mancha for Kids Le Festival de Wallonie se pare des couleurs de l’Espagne ou plutôt des Espagnes, chaudes et plurielles.

  Pour son projet destiné aux familles, le Festival de Wallonie-Hainaut a décidé de revisiter le personnage le plus illustre de la littérature espagnole du 17e siècle : Don Quichotte ! Le roman qui a inspiré nombre d’écrivains, cinéastes et compositeurs, a finalement été adapté par Jacques Brel pour devenir... une comédie musicale. Qui est passée par Broadway.   L’Homme de la Mancha…for Kids, c’est l’histoire des aventures de l’ingénieux hidalgo Don Quichotte de la Manche, proposée dans une version originale, imaginative et adaptée aux familles et aux enfants. La trame, l’esprit et les musiques ont été adaptés, il s’agit d’une véritable comédie musicale !

Photographie : Emilie Lauwers

 

Pour enfants à partir de 8 ans

Comédie musicale inspirée du roman de Miguel de Cervantes, Don Quichotte, d’après le livret de Dale Wasserman - paroles : Joe Darion - musique : Mitch Leigh - adaptation en français : Jacques Brel - mise en scène : Sybille Wilson - avec Chris De Moor (basse), Christophe Herrada (ténor), Hanna Bardos (mezzo-soprano), Julie Calbete (soprano), Laurent Soffiati (baryton), Xavier Elsen (ténor), Jean-François Breuer (ténor), Denis Boudart (barytonbasse), David Miller (piano), Johan Fostier (guitare), Emilie Maggio et Marty Miller (clarinettes), Rafaël Macaluso (trompette), Lucia Barcari (violon), Catherine Lebrun (violoncelle). Durée approximative : 50’.

En collaboration avec le Centre Dramatique de Wallonie pour l’Enfance et la Jeunesse dimanche 7 octobre à 16h00 Le Splendide (chapiteau) à La Louvière

la louvière métropole culture 2012 !

75


théâtre/marionnettes

Les enfants d’Icare  

Une légende de plus ? Sûrement pas.

C’est un chariot à histoires, le chariot de collectionneurs de mots, de réparateurs d’histoires abimées, le chariot ambulant de lecteurs de comètes égarées et d’étoiles bienveillantes. C’est aussi la maison d’astrologues amoureux, d’inventeurs d’inutiles instants magiques.   Un chant d’amour ? Un cri d’alerte… Un peu les deux, probablement. L’adaptation d’un mythe grec ? Non. Un dialogue entre trois générations, trois âges de la vie. Un long poème dialogué sur le plateau, avec la mise en jeu, avec les corps des acteurs. Un spectacle sur la relation de l’humanité au progrès, un conte forain qui questionne la science, l’avenir, l’environnement.  

Dans un camion ! Représentations les mercredi 10 octobre à 10h00 et 20h00 et jeudi 11 octobre à 20h00.

à l’origine de ce spectacle, la rencontre de trois mondes de la marionnette : l’européenne, l’africaine et l’asiatique. Ces marionnettes évoquent le monde d’aujourd’hui, avec sa déraison funeste, sa folle cupidité, ses dérisoires prises de pouvoir, son incroyable poésie, son humour salutaire.  

La Fabrique des petites utopies - écriture et mise en scène : Bruno Thircuir - scénographie et lumière : François Gourgues musique : Francis Mimoun - avec : Shaji Karyat, Agnès Duclos, Slavica Fayard, Béatrice Ribault, Isabelle Gourgues, Alphonse Atacolodjou.

En partenariat avec le Service Provincial des Arts de la Scène ! www.petitesutopies.com  


Soyez belge envers les animaux La Belgique m’a appris à écrire à l’écart de la Belgique, comme un clandestin. (Marcel Moreau)

C’est que la Belgique gère trois communautés, trois régions, dix provinces et près de 600 communes. Mais en Belgique, il n’y a pas, comme en Suisse, des montagnes, ni des fleuves, pour créer des séparations radicales. Le pays s’inscrit de façon permanente dans une problématique identitaire et territoriale que seul l’art des compromis successifs arrive à calmer. Mais en définitive il a bien fallu reconnaître qu’au sein de cette fluidité identitaire, il y a vraiment une appartenance à quelque chose qui ne relève pas de ce que l’on nomme patrie mais d’un vivre quotidien.   Ce spectacle se compose d’un patchwork de différents textes d’auteurs belges qui renvoie une image tantôt tendre, tantôt grinçante de ce que l’on nomme la belgitude. Voix dérapantes, zézayantes, créatives de langues

imaginaires, libres d’une parole marginale à tout code, dynamiques, ne se réclamant d’aucune patrie, se reconnaissant dans un non-lieu d’où l’humour n’est jamais absent, où l’autodérision est source de vraie vie.  

Compagnie P.M.V.V. le grain de sable (Houlgate/France) textes de Alain Berenboom, Paul Bourgoignie, Jan Bucquoy, Achille Chavée, Jules Destrée, Conrad Detrez, Christian Dotremont, Jean Dypreau, Paul Emond, James Ensor, Guy Goffette, Jacques Izoard, Marcel Mariën, Henri Michaux, André Miguel, Norge, Paul Neuhuys, Louis Scutenaire, Jacques Sojcher, Geert van Istendaele, Jean-Pierre Verheggen, Paul Willems - par Philippe Müller et Vincent Vernillat - décor sonore et images : Christian Léonard - choix des textes et mise en scène : Monique Dorsel.

www.legraindesable.net samedi 13 octobre à 20h00 Le Palace à la louvière

Photographie : Christian Laute


Photographie : Deutsch


Le cirque baroque - nouveau cirque

théâtre en wallon

Ivre d’équilibre

Assurance Vîye

J’ai grandi à genoux et je veux vivre debout !

Comédie très gaie en wallon !

  Danse, jonglerie, acrobatie, équilibre et déséquilibre, il tente tout. Se mettre en danger. Oser. Franchir ce qui paraît impossible parce qu’on y croit. Tel est le défi que Pascal Rousseau relève en puisant son inspiration dans un vécu humain, profond, sincère. De vertiges en vertiges, enivrés par la voix et les rythmes du musicien-compositeur qui l’accompagne, dans la peur et dans le rire, nous suivons sa quête mystérieuse, son corps d’artiste de cirque qui a parcouru le monde. Silhouette épurée, aveugle, il élève en silence une tour de chaises, pour grimper encore et encore, toujours plus haut, magnifique d’aisance et de légèreté, vers l’infini. En dégageant une émotion et une sensibilité rares, il nous touche et nous enveloppe de toute sa grâce et sa générosité. Pour jouer avec la vie, Pascal Rousseau n’hésite pas à tenter tous les déséquilibres.   Succès Avignon Off 2009 et 2010 ! Prix du Public au XIXe Festival d’humour et de création de Villard-de-Lans !  

  Lorsqu’elle apprend, dans la même journée, qu’elle est veuve et cocue à titre posthume, Suzanne sent le ciel lui tomber sur la tête. Cette situation de départ pourrait engendrer un drame, mais Suzanne va riposter. Aidée de Giselle et Madeleine, ses deux amies d’enfance, cette bourgeoise que l’on croyait HS va surmonter le choc. Tout ce qui normalement génère chagrin et désespoir : solitude des femmes, inconstance des hommes, déboires conjugaux et le « certain âge » qui approche, leur est prétexte à rire. Tout en démontrant que, de nos jours, les seniors ne font que rajeunir, l’auteur Génia Carlévaris ajoute un zeste de new age et signe une pièce gaie et tonique!  

Le Cirque Baroque - auteur et interprète : Pascal Rousseau composition et interprétation musicale : Eric Bono - mise en scène : Eric Bouvron et François Bourcier - textes additionnels : Anne De Commines. mercredi 17 octobre à 20h00 Le Splendide (chapiteau) à La Louvière

La pièce est adaptée en wallo-picard par Patricia Poleyn avec les Amis des 3 Coups : Odette Dauchot, Albert Ponassi, Jocelyne Mollez, Daisy Staquet, Patricia Poleyn, Florence Copin, Jacques Dhaeyer, Guy Larsille, Marianne Lebacq, Christian Dellens, Gérard Vanderwaele, Josette Clément, Jeanine Ronsse, Jean-Michel Christiaens, Philémon Drugmand. samedi 20 octobre à 16h00 Le Palace à La Louvière

Aussi le vendredi 19 avril à 18h30 Salle Valère Motte à Manage

la louvière métropole culture 2012 !

www.cirque-baroque.com  79


accordéon/jazz

Tuur Florizoone & Didier Laloy Rencontre de deux grands, au propre comme au figuré, accordéonistes de chez nous !

  Côté chromatique, Tuur Florizoone, musicien qui a étudié et assimilé tous les langages (classique, jazz, et surtout sud-américain à l’occasion de ses nombreux voyages au Brésil). Côté diatonique, Didier Laloy, autodidacte, le musicien le plus indépendant et le plus occupé du royaume !  

Tuur Florizoone : accordéon chromatique - Didier Laloy : accordéon diatonique - musique originale : Didier Laloy et Tuur Florizoone. dimanche 21 octobre à 18h00 Le Palace à La Louvière

www.tuurflorizoone.be http://didierlaloy.be En partenariat avec le Service Provincial des Arts de la Scène ! Dans le cadre du tour d’yvette, festival d’accordéon !

80


SI Ca vous chante du 6 au 13 novembre Le Splendide (chapiteau) et ailleurs à La Louvière

festival autour de la chanson

Si ça vous chante On a choisi de ne pas choisir...

  Des concerts, du cinéma, des jeux et de l’amusement ! Depuis sa création, Si ça vous chante a accueilli quelques têtes d’affiche : Agnès Jaoui, Victoria Abril, Dick Annegarn, Juliette, Maurane, An Pierlé, Stephan Eicher. A proposé, avant tout le monde : Carmen Maria Vega, l’Orchestre du Mouvement Perpétuel, Vincent Delbushaye, Françoiz Breut et Vincent Venet...   En 2012, on annonce : Arthur H, Dominique A, Monsieur Fraize, Kiss & Drive, West Side Story (le film), etc.   Ce généreux festival envisage la chanson au sens large. Seul mot d’ordre dans ce mélange des genres : le goût du neuf. Après tout, c’est bien ce festival qui, en 2007, a programmé Moriarty pour la première fois en Belgique ! Let’sMotiv, novembre 2011 la louvière métropole culture 2012 !

81


chansons en anglais

Kiss & Drive + Mister Diagonal & The Black Light Orchestra + Discover, etc. Une soirée composée de nombreuses surprises, autour d’une découverte à découvrir absolument : Kiss & Drive ! Et de Mister Diagonal & The Black Light Orchestra, ovni scénique. Kiss & Drive Kiss & Drive, alias Elisabetta Spada, est italienne, vit en Belgique et chante en anglais... Accompagnée de sa guitare, de son ukulélé et de son inséparable loopstation, elle nous dit que son côté folk pourrait être plus électronique, son côté pop plus symphonique... Peu importe, ses chansons limpides, sa voix de velours, sa personnalité attachante et drôle créent une magie immédiate. Ses délicates compositions et la fraîcheur de ses mélodies rendent sa musique joyeuse mais jamais banale, mélange de gaieté et de mélancolie. C’est aussi un phénomène sur scène, une énergie communicative et servie parfois par une sorte de décalage burlesque. Et comme elle reprend une chanson de Kylie Minogue, qu’elle transforme grâce à quelques arrangements ingénus, l’équipe de comm lui donne son coup de cœur ! Ah oui, Elisabetta ne conseille à personne d’embrasser et de conduire en même temps !   www.kissanddrive.com  82

Ouverture du festival !

SI ç vou chant

Mr Diagonal & the Black Light Orchestra After dinner un peu rock’n roll Ce band atypique est sans le moindre doute le phénomène cabaret pop le plus singulier de la galaxie. Combinant sens belge de la dérision et de l’absurde, pop anglaise et orchestration classique, son étrange et vaste musique incorpore des éléments de Brecht et Weil, Noël Coward, Van Dyke Parks, The Monthy Python, Frank Zappa, Tom Waits, Douglas Adams et The Residents. Mister Diagonal, auteur-compositeur-interprète et acteur loufoque écossais, mène de main de maître une fine fleur de quatre multiinstrumentistes et multitimbrés de la scène bruxelloise. Une barbapapa multisonore. Un ovni. Une perle. Un voyage que vous n’oublirez jamais...   http://blacklightorchestra.org MARDI 6 novembre à 20h00 Le Splendide (chapiteau) à La Louvière


ça us te Ce sera joyeux, festif et un rien à côté !

Soirée d’ouverture du festival

Si ça vous chante…


Dominique A En vingt ans de carrière, il n’avait sans doute jamais fait mieux !   

Depuis sa révélation critique en 1992, il s’est écrit quantité de choses sur lui. A l’époque, il était désigné chef de file d’une nouvelle chanson française reconnue pour son minimalisme et la qualité de ses textes. La récente réédition des huit premiers albums de Dominique A a fait mesurer l’exigence, la constance et les évolutions d’un auteur-compositeur-interprète à la frontière de la chanson et de l’avant-garde rock. Elle a aussi rappelé que le Nantais a souvent choisi une élégance austère, une pop adepte d’un noir et blanc rigoriste qui a pu laisser quelques auditeurs à la porte.

SI ça vous chante

Beaucoup devraient entrer plus facilement dans l’univers accueillant de Vers les lueurs, neuvième chapitre resplendissant de couleurs nouvelles. L’adjonction d’un quintet à vents à l’habituel groupe rock nourrit la poésie indocile de Dominique A. Le lyrisme ténu du chanteur prend une dimension émotive et charnelle capable d’illuminer une gamme allant de l’intimisme bouleversant au naturalisme sensuel, de la fougue orageuse à la chanson romantique, du pessimisme majestueux à la douceur grave. Une richesse chromatique inédite, pétillante de jeux dynamiques entre électricité et acoustique. mercredi 7 novembre à 20h00 Le Splendide (chapiteau) à La Louvière

www.dominiquea.com

84

Coproduction Service Provincial des Arts de la Scène et Centre culturel régional du Centre !


Photographie : Frank Loriou


SI v cha

chanson en français

Arthur H + La Mordue On se moque…

  Arthur H Le coup de foudre, le désir, l’extase... Arthur H livre un nouvel album électrisé par l’amour, celui des femmes et celui de l’art, avec l’excellent Baba Love. la louvière métropole culture 2012 !

L’expression Baba Love décrit un état amoureux qui génère de l’idiotie heureuse, explique Arthur H. Pour moi, toute bonne musique, toute musique intéressante est sexuelle. Si des amoureux, qui apprécient ce disque, pouvaient faire l’amour en l’écoutant, notre but serait atteint. Un disque solaire et vibrant. Les titres des chansons évoquent la tonalité euphorique sous laquelle le fils de Jacques Higelin a voulu le placer : La beauté de l’amour, L’arc-en-ciel, Un rayon de soleil, L’ivresse des hauteurs.... Arthur s’est entouré de musiciens aux influences éclectiques, des collaborateurs de Cassius et d’Air, le frère de Matthieu Chédid, un spécialiste de Jean-Sébastien Bach, qui l’accompagnent d’ambiances électriques en plages éthérées.

  La Mordue Sensibilité, fragilité, révolte. Sensibilité des mots qui collent à la musique pour ne faire qu’un. Fragilité d’une voix se frayant un chemin entre guitares, Rhodes, accordéon et percussions. Révolte d’un regard lucide sur un monde parfois cruel. Les chansons de La Mordue, mélange de l’esprit des chansons réalistes et d’orchestrations sophistiquées, portent un regard sur le monde qui l’entoure, sur les gens qu’elle aime, ceux qui la séduisent. Elle ouvre aussi quelques parenthèses pour se moquer de personnages au comportement critique. Dans ce flot de sons, de mots portés sur la vie des autres, elle s’octroie quelques moments personnels pour rire d’elle-même. La Mordue passe finement une galerie de portraits au mixer. www.lamordue.com

De sa voix grave, Arthur H égrène des mots doux, crus, triviaux ou poétiques, oscillant entre sensualité et sexualité. www.arthurh.net vendredi 9 novembre à 20h00 - Le Splendide (chapiteau) à La Louvière Une coproduction du Centre culturel régional du Centre et du Centre culturel de Soignies ! 86


I รงa vous ante

87


humour

Monsieur Fraize  

C’est un spectacle qui défie toutes les lois du one-man-show. Alors, nous sommes conscients qu’il ne plaira pas à tout le monde…

  Il est un peu le mauvais garçon de On ne demande qu’à en rire, l’émission de Laurent Ruquier. Après plusieurs passages, il se fait rabrouer par le journaliste. La scène n’est pas coupée au montage.   Un jean trop court et un polo rouge démodé rentré dans son pantalon, l’homme ne paye pas de mine. Mais il n’a à dire que deux mots pour que, déjà, les rires emplissent la salle !   La performance est déroutante et impressionnante. Le monde dans lequel il nous emmène est bien loin des Gad Elmaleh, Franck Dubosc et autres humoristes en vue. Chez lui, c’est le silence qui domine. Mais le personnage dégage une telle force ! Et chacun des gestes de Monsieur Fraize, minutieux, semble régner dans un bazar... très bien organisé.   Monsieur Fraize évolue sur une frontière, toujours entre… On ignore s’il se moque de vous ou s’il joue avec vous. Tout est finement préparé, alors que rien ne le laisse présager. Tout est calculé, alors qu’il a l’air totalement perdu.

88

  Monsieur Fraize est vraiment perturbant. Si vous êtes amateur d’insolite, vous serez épaté ! Hors-course, hors-normes, un humoriste qui fait rire avec... rien ! Monsieur Fraize nous dévoile une zone inconnue du comique. L’humour prend un bol d’air frais, d’absurde, de spontanéité, de non-dit... On se régale !   www.monsieurfraize.com

SI ça vous chante dimanche 11 novembre à 20h00 Le Palace à La Louvière


musique et spectacle chez les gens !

La promenade spectaculaire Avec des gilles et des femmes à barbe !

  Le principe de la promenade spectaculaire, c’est de passer l’après-midi dans un quartier, de maison en maison, et d’assister, chez chacun de nos hôtes, à un court spectacle. Et de boire un petit verre ou une jatte !   Il y a quatre maisons, il y a quatre artistes, chacun des artistes se produit dans une maison, il y a donc... quatre spectacles !   La soirée s’achève par un rassemblement rassembleur.

SI ça vous chante

samedi 10 novembre de 15h00 à 19h00 chez les gens, quartier de Bouvy à La Louvière

la louvière métropole culture 2012 !


cinéma et discothèque !

Le lundi au soleil - West Side Story Comme on a bu un petit coup avant, on chante et on danse pendant!

Ceux qui ont participé, le 28 novembre 2011, à la première édition de ce nouveau rendez-vous désormais culte se souviennent d’une ambiance... Sur les 414 invités, seuls 4 n’ont pas dansé ! C’était notre soirée ciné-dj ! Première !  Chouette, on recommence ! A 18h00, par un apéro chantant, avec DJ BoyToy, qui nous passe des tubes de la chanson française des années soixante à aujourd’hui. Puis, vers 19h45, on se dirige vers le Ciné Stuart pour une séance exceptionnelle des Mercredis du Cinéma (qui tombent un lundi !), pour voir un magnifique film : West Side Story !  

SI ç vou chant

West Side Story Sur les 100 meilleurs films américains retenus en 1998 par l’American Film Institute, il est classé à la 41e place. Un spectacle total pour un sommet du genre, couronné par dix Oscars. (voir page 60)   

lundi 12 novembre à 18h00 Le Palace et Ciné Stuart à La Louvière

91


ça us te

clôture du festival Si ça vous chante !

Koçani Orkestar Cette fanfare est une bombe !

Kitsch et jazzy ! Une frénésie flamboyante qui redonnerait le moral à une armée ! Imaginez l’énergie et le brio d’un fantastique gypsy brassband, avec une énorme section de cuivres funky. Originaire de Macédoine, le Koçani Orkestar mixe rythmes turcs, bulgares et solos orientaux, pour une fête sonore authentique, pleine d’émotion. Une des premières fanfares à se faire connaître internationalement, notamment grâce au succès rencontré par le film d’Emir Kusturica Le temps des gitans et par

92

l’engouement du public européen pour ces nouvelles sonorités balkaniques découvertes après la chute des républiques socialistes de l’Est européen, mais surtout après la sortie de l’excellent premier album L’Orient est rouge, enregistré à Skopje dans les locaux de la télévision macédonienne en 1997. mardi 13 novembre 2012 à 20h00 Le Splendide (chapiteau) à la louvière

www.myspace.com/kocaniorkestar


théâtre en famille

Monsieur Toubli

dès 7 ans

 

Monsieur Toubli n’arrête pas de perdre ses affaires… / L’Anneau Théâtre

  Où sont passées toutes ces choses qu’il ne trouve plus ? Les clés, les gants, les lunettes, les deuxièmes chaussettes ? Et le temps ? Tout ce temps qu’il a perdu… Et les gens ? Les gens qu’il a connus ? Est-ce le brouillard qui lui colle à la peau et lui embrouille le cerveau ? Ou sa mémoire qui lui fait défaut ? La voilà qui revient pourtant et lui rappelle qu’il a six ans. Six ans lui ? Vraiment ?   Avec tendresse et humour, le texte évoque les petits tours, drôles ou cruels, que nous joue parfois la mémoire. Celle-ci s’incarne en chair et en os pour aider Monsieur Toubli à retrouver ses souvenirs et mettre de l’ordre dans son emploi du temps. Peu à peu, le puzzle de son histoire se reconstitue sous nos yeux. L’esquisse d’un parcours de vie teintée d’émotions, petits et gros chagrins, joyeuses et secrètes fiertés... Texte et mise en scène : Ariane Buhbinder - scénographie : Matteo Segers - interprétation : Julie Nayer ou Dominique Baeyens et Jean-François de Neck.

www.anneautheatre.be  dimanche 18 novembre à 16h00

Centre Dramatique de Wallonie pour l’Enfance et la Jeunesse à Strépy-Bracquegnies Aussi en scolaire pour les 2e, 3e et 4e primaires - jeudi 15 novembre à 10h et 13h30, vendredi 16 novembre à 10h et 13h30. infos : 064 66 57 07

93


Théâtre du Public

Pas de quartiers ! Pas de Quartiers ! est donc un spectacle qui VOUS raconte.

  Un centre commercial va être installé dans le terrain vague que les habitants du quartier viennent de réhabiliter en potagers ! Tollé ! Résistance... Action : demain ! Willy, Victor et Diego reprennent leurs instruments et vont donner un concert de solidarité. Sûr que ça va remuer ! Mais Lucienne et Marcelle leur réservent une fameuse surprise qui obligera chacun d’eux à se positionner : par quels moyens et jusqu’où chacun des personnages est-il prêt à agir ?   Au printemps 2011, avec le Théâtre du Public, nous nous sommes rendus dans les quartiers de La Louvière : nous voulions savoir ce que VOUS pensez de La Louvière... Anecdotes, coups de gueule, tranches de vie, souvenirs d’antan... nous ont nourris pendant plusieurs semaines. A partir de ces rencontres, nous avons choisi quelques thématiques, celles qui VOUS sont apparues comme les plus brûlantes, celles dont on s’est dit : « Ca, il faut qu’on en parle à La Louvière » et « Ca, il faut qu’on en parle ailleurs, dans d’autres villes, d’autres quartiers ! ». Ecriture : Toni Santocono - mise en scène : Patrick Duquesne scénographie : Michaël De Clercq - lumière et régie : Matthieu Houart - costumes : Françoise Van Thienen - avec Arlette Delvaux, Nadine Delvaux, Jean-Claude Demarbaix, Philippe Dumoulin , François Houart, Chantal Milon, Dino Toffolo, Olivier Toffolo Renaud Tefnin, Loïc Van Hoolandt. jeudi 29 novembre, le Scailmont à Manage dimanche 8 décembre, Salle baudouin IV à Braine-le-Comte 94

En partenariat avec le Service Provincial des Arts de la Scène !


théâtre/comédie  humour - one-man-show musical

Antoine Guillaume assume Avec lui, on en a pour ses sous !

  Antoine assume en effet son goût prononcé pour les chanteuses inconnues et improbables. Un spectacle avant tout musical dans lequel Antoine chante (beaucoup), danse (un peu) et raconte (pas mal) sa propre histoire dont le début donne le ton, celle d’un petit garçon qui reçoit des gants de boxe pour son anniversaire alors qu’il voulait des claquettes. Un spectacle totalement festif, programmé à proximité des fêtes. C’est Broadway à Soignies !   Il chante, danse, nous fait hurler de rire et refait notre éducation musicale. Co-écrit avec Sébastien Ministru, son one-man-show croque sans complexe la communauté gay. Ode burlesque et vitaminée à la différence. Le Soir   Pièce d’Antoine Guillaume et Sébastien Ministru - mise en scène : Nathalie Uffner. samedi 8 décembre à 16h00 Espace culturel Victor Jara à Soignies En partenariat avec le Centre culturel de Soignies ! C’est encore mieux l’après-midi !

 

95


And all that jazz…      

December Jazz

  Danièle Copus Sings… On a beaucoup vu et entendu Danièle Copus au défunt Travers, à Saint-Josse-ten-Noode, puis au Sounds Jazz Club (Ixelles) où elle focalisa autour d’elle des jam sessions spécialement dédiées aux chanteurs. Cette année 2012 marque son grand retour au jazz, aux ballades et aux improvisions scattées avec quelques-uns des meilleurs sidemen de la scène belge.  Danièle Copus (chant), Jacques Pirotton (guitare), Alain Rochette (piano), Alexandre Furnelle (contrebasse), Bruno Castellucci (drums), Michel Mainil (sax).

Pierre Lafontaine Quartet Sortie officielle de l’album Burning Charlie Canadien, Pierre Lafontaine a débarqué en Belgique avec la tournée européenne d’un spectacle produit par le Cirque du Soleil. Il sera vite séduit par l’esprit belge, au point de revendre son billet retour pour poursuivre sa carrière chez nous. Black Nile, No vibrato, The Jazz Migrators, Sax Battle sont autant de bands auxquels il s’est associé depuis son arrivée. Sa rencontre avec des musiciens de la nouvelle génération nous a semblé l’occasion idéale pour un projet duquel il serait le leader autour de compositions originales. Pierre Lafontaine (sax), Manu Bonetti (guitare), Olivier Stalon (basse) et Jérôme Baudart (drums).

 Une initiative de l’Echevinat de la Culture de la Ville de La

Louvière et du Centre culturel régional du Centre en partenariat avec Aram asbl et Travers Emotion ! samedi 8 décembre à 20h00 Le Palace à La Louvière 96

Photographie : Raymond Saublains


lutherie sauvage

Récital pour objets abandonnés et clavier tempéré  

Ca marche et c’est juste ! Public ébahi...

  Une sélection de compositions et de reprises bien arrangées mettent à l’honneur la rencontre improbable de la lutherie sauvage et de l’harmonie du piano. En guise d’ouverture, le très fameux Day Dream des Wallace sera interprété au scoutophone, série de gourdes métalliques accordées. On entendra ensuite une sonate pour boîtes de conserves, un ragtime pour claxon à deux tons, un blues pour fers à repasser, trois

petites notes de musique sur rasoir Bic jetable. L’intégrale du Quadrille des lanciers sur une chaise musicale à quatre tonalités, une petite valse au bouteillophone et un grand classique de Louis Armstrong sur un bac de Maes Pils... Un lapin Duracell viendra rythmer la Salsa Boliviana. Et on ne vous dit pas tout… En partenariat avec le Centre Daily-Bul & Co ! dimanche 16 décembre à 16h00 Centre Daily-Bul & Co à La Louvière

97


théâtre/création        

Le salon d’Achille Il est défendu de voir les yeux de la femme nue, sous peine de mort.

  Trois Achilles sur un terril vivent l’horreur du temps qui lasse… Heureusement, leur dérision est restée intacte et leur irrépressible besoin d’inventer les embarque dans un set spirituel en cinq mouvements, inspiré des obsessions et des résonances de la prosodie d’Achille Chavée… Au beau milieu de sa montagne de charbon, Charlie Degotte nous invite au Salon d’Achille. Metteur en scène atypique de la Belgique joyeuse depuis 30 ans, il s’entoure de trois comédiens-clowns complices et de trois musiciens plissés qui (dé)tricotent la langue du poète hainuyer pour nous faire découvrir une fois encore que « le désespoir fait rire ».  

Mise en scène : Charlie Degotte - assistanat : Xavier Schaffers - comédiens : Philippe Grand’Henry, Patrick Beckers, Jean-Luc Piraux - femme nue : Davina - musiciens : Michel Mainil (saxophones), Patrick Joniaux (contrebasse), Antoine Cirri (drums) - scénographie : Johan et Johanna Daenen accessoires : Amalgames.   Coproduction : Centre culturel régional du Centre, le manège. mons - Centre Dramatique - Fabrique de Théâtre/Service Provincial des Arts de la Scène et Aucun mérite asbl ! du 18 au 22 décembre à  20h00 et le samedi 22 decembre à 15h00 Le Splendide (chapiteau) à La Louvière

98


musiques/manouche/Flandres 

théâtre        

Rony Verbiest Quartet

Monsieur Malaussène au Théâtre

Ah, des Flamands !

L’acteur unique de ce spectacle est génial !

Rony Verbiest a appris à jouer de l’accordéon, enfant, avec son père, lui-même accordéoniste de renommée. Plus tard, il apprendra aussi à jouer de la batterie et du saxophone. Après ses études au Conservatoire de Gand, il rejoint la Musique Royale des Guides en tant que saxophoniste.

  Faut-il faire des enfants dans le monde où nous vivons ? Il va devenir papa et il en est tout chamboulé. Heureusement, il lui reste neuf mois pour s’y préparer. Au vu de ces angoisses, ce ne sera pas trop ! Pour exorciser ses peurs, le futur père se lance dans un dialogue avec son rejeton, encore tranquillement installé dans le ventre de sa mère. Il aborde tous les thèmes humains : l’amour, la sexualité, la naissance, la mort, la guerre... C’est drôle. Tantôt cynique, tantôt émouvant. Sans s’emmêler les pinceaux, et avec cette smala, ce n’est pas chose aisée, le comédien passe du coq à l’âne. Tour à tour homme, femme, enfant, adulte, il fait preuve d’une réjouissante dextérité. Un sympathique tourbillon familial que l’on prend plaisir à observer...  

Mais il a aussi une fascination pour le jazz. Il a joué avec les plus grands, tels Johnny Griffin, Rob Madna, Jeff Clayton et Etienne Verschueren. Il se produit régulièrement avec un saxophone baryton. En 1990, il s’est remis à l’accordéon grâce à Johan Verminnen. Rony Verbiest Quartet est le nouveau projet que nous présente ce musicien de talent.   Koen de Cauter (guitare et chant), Waso de Cauter (guitare), Dajo de Cauter (contrebasse) et Rony Verbiest (accordéon).

 

dimanche 20 janvier à 20h00 Le Palace à La Louvière

www.myspace.com/ronyverbiest

De et par Régis Florès, sur un texte de Daniel Pennac.

  Deux chaises et un ballon pour unique décor, tout est parfait, c’est un spectacle à ne pas manquer, surtout si l’on se sent déjà de la famille pour avoir dévoré les Pennac... L’avis du festivalier mercredi 23 et jeudi 24 janvier à 20h00 Le Palace à La Louvière

99


danse

Gésir

Parlotte autour de la danse contemporaine un moment d’échange

Spectacle suivi d’une Parlotte autour de la danse contemporaine

Souvent présupposée étrange, peu spectaculaire, incompréhensible, la danse contemporaine fait hésiter, la plupart du temps, le spectateur néophyte qui passe souvent à côté d’une magnifique découverte. Pourtant la danse contemporaine touche des notions cruciales, du fait que le corps est son objet, surtout dans un monde qui se virtualise. A travers une présentation interactive, le chorégraphe Martin Dewez vous propose de découvrir la relation particulière qui se crée entre le public et le danseur, entre le spectacle et le spectateur, et certaines clés de lecture, dans l’espoir, non avoué, de vous donner le goût de la danse...

Sur la route des arts est né Gésir, qui parle de la préciosité de la vie, des rencontres, de la fragilité du corps, de disparitions. Qui parle de femmes, surtout, de leurs atouts, mais sans banalité, de leurs caractères, de courage et de bonheurs. Comme vous, elles n’en savaient rien. Pourtant elles se sont prêtées au jeu. Avec régularité. Une fois par semaine, pour s’aventurer sur le chemin de la danse. La proposition de départ était très simple : participer à la création d’un spectacle de danse contemporaine, comme le ferait un professionnel. Mais c’est aussi d’un fantastique engagement qu’elles vous font part. Observez-les : elles gèrent entièrement le spectacle depuis la scène. Ad libitum : ce sont donc bien elles qui ont le final cut.

Chorégraphie : Martin Dewez - interprétation et scénographie : Mélinda Gabriele, Linda Heyninck, Barbara Martelli, RoseMarie Lamblin, Anne-Catherine Lonchet, Corinne Sabbatini Une production des Ateliers la tête en l’air mardi 5 février 2013 à 20h00 Le Palace à La Louvière

Photographie : Nicolas Delys


hip-hop

Allez hop ! Une soirée en trois parties, avec trois des artistes qui comptent sur la scène urbaine !

  Warm up avec Odilon !   MOCHELAN Un grand gaillard au regard doux, aux épaules larges et à l’accent effervescent du pays carolo. Un interprète enflammé, qui chante sa ville natale, Charleroi, avec humour et poésie. Percuté par le hip-hop au milieu des années 90, Mochélan griffe le papier d’une écriture automatique sans contrainte ni complaisance, des textes à lire, à la poésie dense. Drôle et touchant.  www.mochelan.com

MAKYzard Le croisement d’influences hip-hop et latines et des mélanges plus inattendus, entre textes, improvisations verbales et musique acoustique. Un flow rythmé aux sons de la guitare flamenca, du cajón, du saxophone et de la contrebasse. Des textes engagés, scandés de réalités brutes et d’instants de vie, où l’actualité et le monde résonnent de tous leurs paradoxes. www.makyzard.be  NINA MISKINA On a déjà pu l’entendre sous la houlette de Pitcho, aux côtés de Ghandi. La miss, arrivée du Congo en Belgique à l’âge de six ans, passée par le piano sur les conseils de sa mère avant de se mettre à l’écriture, a reçu en octobre dernier le trophée Parolier Rap lors des premiers Prix Paroles Urbaines... vendredi 22 février à 19h30 Le Palace à La Louvière

Photographie : Véronique Vercheval

101


C’est encore mieux l’après-midi ! / théâtre

Le mec de la tombe d’à côté

Le philosophe et le perroquet

Une histoire d’amour entre un homme et une femme qui s’aiment... maladroitement. Théâtre Le Public

La philosophie appliquée n’est pas sans danger.

  Bibliothécaire et citadine pragmatique, Daphné vit dans un appartement tout blanc, très « tendance ». Au cimetière, elle rencontre le mec de la tombe d’à côté, dont l’apparence l’agace autant que les manières : JeanMarie vit seul à la ferme avec ses vingt-quatre vaches laitières. Chaque fois qu’il la rencontre, il s’énerve lui aussi contre la « Crevette », avec son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie… Entre la petite bourgeoise et l’agriculteur, il y a un fossé, plus grand qu’une tombe, de la taille d’un préjugé ! A travers la rencontre de ces deux marginaux, la pièce nous emmène vers des questions peut-être naïves, mais redoutables : l’amour est-il plus fort que l’appartenance à une classe sociale ?  Théâtre Le Public - mise en scène : Michelangelo Marchese avec Florence Crick et Guy Theunissen.

En partenariat avec le Centre culturel de Soignies ! samedi 23 février à 16h00 Espace culturel Victor Jara à Soignies

  Le professeur de philosophie (45 ans) et sa jeune femme africaine (22 ans) sont perturbés par l’arrivée soudaine d’un perroquet amazone dans leur salon. Le professeur se met en tête d’apprendre la philosophie au perroquet, mais c’est celui-ci qui lui apprendra, à sa grande surprise, la philosophie… et peut-être aussi la vraie vie. Le professeur, sa femme et le perroquet, une version nouvelle du trio, mais ici nous ne sommes pas dans le vaudeville…   Avec Consolate Sipérius, Franck Dacquin - chorégraphie : Francis Pedros - scénographie : Dominiq Fournal, Christian Halkin - assistante : Fabienne Crommelynck - mise en scène : Dolorès Oscari. En partenariat avec le Service Provincial des Arts de la Scène !

www.theatrepoeme.be mercredi 27 et jeudi 28 février à 20h00 Le Palace à La Louvière

Le philosophe et le perroquet, photographie : Isabelle De Beir


théâtre

Royal Boch, la dernière défaïence Depuis 1841, la faïencerie Royal Boch fournit aux quatre coins du monde de la vaisselle pour chaque jour et pour les grandes occasions.

Depuis avril 2011, la faïencerie, brisée morceau par morceau, quitte le cœur de la ville, laissant autant de plaies ouvertes. Que deviendra la ville sans son cœur ? Les travailleurs, laissés pour compte, floués par un démolisseur, ont décidé de raconter leurs luttes, leurs espoirs déçus, leur quotidien. Ce spectacle est, on s’en doute, gorgé d’émotion et de rêve, de bagarre et de rire. Depuis le début de l’occupation de l’usine, en février 2009, la compagnie Maritime est aux côtés des travailleurs. Cette création en est le prolongement.   En partenariat avec le Service Provincial des Arts de la Scène ! dimanche 27 janvier à 16h00 Salle Baudouin IV à Braine-le-Comte jeudi 21 février à 20H00 Le Scailmont à Manage Vendredi 8 mars à 20H00 le sablon à Morlanwelz mars 2013 Espace culturel victor jara à Soignies jeudi 28 mars à 20H00 Centre culturel joseph faucon au Roeulx Photographie : Vincenzo Chiavetta

103


théâtre

Amakuba Vous allez rire de leur spectacle. vous pleurerez de leur histoire.

Burlesques et ironiques, quatre clowns burundais, parfois en kirundi, parfois en français, abordent les différents dysfonctionnements de leur société : la corruption, le viol, la torture, les conflits ethniques, les promesses électorales, les blancs, les misères de la police, les albinos, la condition des prisonniers, la commission vérité et réconciliation, la guerre, les femmes, l’impunité, la vengeance, les abus de pouvoir. Amakuba est un spectacle de clown créé au Burundi. Amakuba, ça veut dire catastrophe. Amakuba traite des catastrophes burundaises. Amakuba, c’est une Afrique pas politiquement correcte; une vision différente sur les catastrophes; une dénonciation en poussant jusque

dans leurs diaboliques retranchements, des situations intenables; le parti de l’ironie. Amakuba, ce n’est pas un spectacle africain destiné à l’exportation européenne, un spectacle gentil et exotique; c’est un spectacle qui rend coupable.   Ecriture et mise en scène : Frédérique Lecomte - avec Jean-Claude Minani, Jean Berchmans Ndemera, Prosper Nduwayo, Gérard Nicayenzi - musique : Jean-Claude Minani costumes : Christine Mobers - photos et graphisme : Katelijne

Heremans.  

En partenariat avec le Service Provincial des Arts de la Scène !

http://reconciliation.be mardi 5 et mercredi 6 mars à 20h00 Le Palace à La Louvière


Une soirée, deux concerts !

Jazz au féminin Certains des meilleurs jazzmen du Royaume sont aussi des femmes… 

  Charlie’s Strings, mais en français C’est un projet belge créé en août 2010, autour duquel se sont réunis quatre garçons amoureux des cordes et une jeune demoiselle folle de la langue française. Mélangeant leur passion du jazz manouche, des mots et leur joie de vivre, ils nous racontent des histoires au son des mélodies d’antan et des standards revisités avec, toujours, ce brin d’aujourd’hui qui leur sied si bien.   Charlotte Bouriez (chant et textes) - Xavier Bronchart (guitare rythmique) - Quentin Liégeois (guitare) - Cédric Raymond (contrebasse) - Alexandre Tripodi (violon).

  http://charliestrings.blogspot.be

Chrystel Wautier Quartet C’est en 2000, lors de leurs premières années au Conservatoire de Jazz de Bruxelles, que se rencontrent ces quatre musiciens. Après s’être produits un peu partout en Belgique, ils enregistrent en 2007 leur premier album, Between Us, composé de standards et interprété dans un esprit traditionnel, teinté de quelques touches plus modernes. Une voix douce et cristalline se mélangeant au son coloré d’une guitare vive, le tout soutenu par une inébranlable contrebasse promet à l’audience une ambiance intimiste et feutrée.  

Chrystel Wautier (chant) - Quentin Liégeois (guitare) - Boris Schmidt (contrebasse) - Ben Sluijs, guest (saxophone, flûte).  

www.myspace.com/chrystelwautier vendredi 8 mars à 20h00 Le Palace à La Louvière

105


théâtre/comédie

Le malade imaginaire N’y a-t-il point quelque danger à contrefaire le mort ?

La dernière pièce de Molière ! Il y dénonce l’imposture de la médecine à travers un personnage principal paradoxal, un malade en bonne santé, qui tyrannise les siens en s’enfermant dans son obsession : enfer familial. Le malade imaginaire, pièce noire certainement, est surtout une pièce folle. Écrivant vite, dans l’urgence, Molière pille allègrement dans ses propres œuvres : on trouve du Scapin, du Tartuffe, du Médecin… Dramaturgie imparfaite, libre, ouverte, comme un brouillon, collision de scènes de farces et de débats d’idées, d’intermèdes chantés et dansés, l’écriture offre, en toute virtuosité, une grande puissance de vie. Entendre le sursaut du poète devant le scandale de la maladie, devant le scandale de la mort, à mi-chemin

de la farce et de la tragédie, et restituer au théâtre un pouvoir d’exorcisme. Un spectacle présenté par la Cie Vol Plané.

  Un bel hommage, drôle et intelligent. Ce « Malade 2.0 » est un véritable régal de spectacle, qui mérite plus que jamais son qualificatif « vivant ». Avec un héros qui se croit toujours aux portes de la mort, c’est une véritable prouesse… La Marseillaise www.vol-plane.com Une tournée Asspropro ! mercredi 13 mars à 20h00 Espace culturel Victor Jara à Soignies

Photographe : Matthieu Wassik


humour/conte

Fred Pellerin - De peigne et de misère Nous ne pouvions pas ne pas vous emmener le voir, le revoir, l’écouter et rire...

  Un conteur peu ordinaire ! Après un passage remarqué à La Louvière voici deux saisons, le revoici, à Soignies, cette fois ! Ses histoires sont celles de son lieu de vie : Saint-Elie-de-Caxton, petit village québécois de la Mauricie où les lutins et les fées s’écrasent sur les pare-brise le soir. Anecdotes, potins, rumeurs. Fred continue de faire vivre les légendes de Saint-Éliede-Caxton avec Méo, le décoiffeur du village, qu’on découvrait au travers des précédents spectacles et qui prend ici le premier rôle. La frontière entre réalité et imaginaire est ténue et des personnages ayant réellement existé ont probablement trouvé ici un petit rôle... La force de ce formidable bonimenteur est, sans être démagogique, de nous raconter des histoires toujours vraies...   Dans le cadre de Soignies, ville des mots ! Une coproduction de la Fabrique de Théâtre/Sevice Provincial des Arts de la Scène, du Centre culturel régional du Centre et du Centre culturel de Soignies ! dimanche 17 mars à 20h00 Espace culturel Victor Jara à Soignies

www.fredpellerin.com

107


théâtre   

Les Barbares Tant que les lions n’auront pas leurs historiens et leurs conteurs, les récits de chasse seront toujours racontés à l’avantage des chasseurs / Hamadi

C’est par ce proverbe africain que Hamadi nous explique pourquoi, spectacle après spectacle, il creuse le sillon de l’immigration. Au fil des dernières saisons, l’auteur-metteur en scènecomédien nous a dévoilé son immense talent empreint d’humanisme et d’engagement. Son Papa est en voyage, seul en scène autobiographique, nous a chamboulés; Sans ailes et sans racines, avec son fils Soufian, a attisé réflexions et débats. Pour cette dernière création, père et fils mêlent à nouveau leurs talents, Hamadi à l’écriture et la mise en scène, Soufian à l’interprétation. Un spectacle fort sur les exils forcés ou choisis d’aujourd’hui, sur les hommes et les femmes que le désir de pain et de liberté pousse vers l’Occident repu. Une histoire d’homme, singulière et qui interpelle, tant le personnage ne correspond pas au misérabilisme qui accompagne habituellement ces questions. Un spectacle qui nous demande à quoi sert l’Autre, l’Etranger, le Barbare dans nos vies ? Et comment le rencontrer en toute égalité ? En partenariat avec le Service Provincial des Arts de la Scène ! les 19, 20 et 21 mars à 20h00 Le Palace à La Louvière

http://leoumaprod.fr/cie-hamadi 108

Photographie : Marwane ElBoubsi


théâtre / comédie de mœurs vaudeville contemporain

Les amis de Carole On ne se méfie jamais assez de ses voisins…

  C’est la fin du mois d’août... L’été n’est pas éternel et Carole l’oublie parfois. Elle invite ses voisins pour un barbecue. La soirée s’annonce très belle et les robes légères... Mais les emmerdements ne prennent pas de vacances. Une comédie mordante construite comme un piège à rats.  

Une comédie de Christian Dalimier - mise en scène : Christian Dalimier - avec Catherine Decrolier, Sophie Schneider, Laurence Warin,Thibaut Nève et Christian Dalimier - lumière : Axel Caufiez - scénographie : Maurice Van Den Broeck.

 

  samedi 20 avril à 16h00 Espace culturel Victor Jara à Soignies

www.arriere-scene.be En partenariat avec le Centre culturel de Soignies ! C’est encore mieux l’après-midi !

théâtre

Pourquoi j’ai mangé mon père Quel beau spectacle !

On ne présente plus ce best-seller de Roy Lewis. Son adaptation sur scène fut une des révélations du Festival Off d’Avignon en 2007, un bol d’humour so british plein de philosophie !   Ernest Grassentroope, conférencier pithécanthrope, vient nous parler de l’évolution de l’humanité pendant le Paléolithique inférieur. Entrainant le public dans son récit, il revit les joyeuses tribulations de sa tribu… A travers les relations d’un père et de son fils, cette fresque revisite la transmission du savoir, l’écologie, le rôle de la femme et de la famille, et l’éternel combat entre progressistes et réactionnaires. Un spectacle solo hilarant !   Théâtre de l’Aiguillon - adaptation et jeu : Damien Ricour mise en scène : Patrick Laval.

  Damien Ricour nous prend par la main dès la première minute et ne lâche qu’à la fin. Tant mieux parce que pour applaudir, il nous faut les deux mains. Pariscope   En partenariat avec le Service Provincial des Arts de la Scène !

   

mercredi 24 et jeudi 25 avril à 20h00 Le Palace à La Louvière

http://theatredelaiguillon.free.fr   109


chanson française - cabaret

Chez Hélène Que serais-je sans toi ?

  Hélène, elle est comme ça, elle aime ces chansons-là, pour le plaisir de partager ces quelques mots qui nous ressemblent. Et le plaisir de chanter ces chansons qui traversent le temps, qui reviennent vers nous, nous up.percutent encore, nous laissent rarement indifférents. Puis au final, plus jamais comme avant.   Des chansons multiples, pour tout public, avec les voyages de Barbara, les vacances au bord de la mer de Michel Jonasz, la tendresse de Bourvil, les questions de Jean Ferrat, le temps de vivre de Moustaki … dimanche 28 avril à 20h00 Le Palace à La Louvière


jazz

Cotton City Jazz Band 

Jazz Station Big Band

Encore du jazz !

Et maintenant, un big band !

  Le Cotton City Jazz Band existe depuis 1962, quand sept musiciens gantois décident de suivre les traces d’illustres instrumentistes comme Louis Armstrong, Georges Lewis, Louis Nelson, Don Ewell et quelques autres, en interprétant la musique noire des années vingt et celle de la période « revival ».  

  Le big band, formule de prédilection des années 30, a certainement continué à se frayer un chemin dans les différents courants du jazz qui privilégiaient des formations plus restreintes. Il a, par ailleurs, perpétué sa participation au développement de l’écriture par des expérimentations sonores variées de plus en plus osées. De jolies compositions, arrangées efficacement, laissent une belle place à cette nouvelle génération de solistes, inspirés et inspirants, sous la direction de Michel Paré, instigateur du projet. Décidément, quoi que certains en pensent, le big band n’a pas perdu ses lettres de noblesse !  

Romain Vandriessche (trompette) - Eddy Sabbe (clarinette, sax tenor, voix) - Bruno Van Acoleyn (trompette, voix) - Alain Lesire (piano) - Herman Sobrie (contrebasse) - Guy Preckler (batterie).

 

En partenariat avec le Foyer culturel et la Maison de la Laïcité de Manage !   vendredi 26 avril à 20h00 Salle Valère Motte à La Hestre  

Vincent Brijs (sax alto) - Vincent Bruyninckx (piano) - Bart De Lausnay (trombone, basse) - David De Vrieze (trombone) A l’occasion de la journée internationale du Jazz décrétée par l’UNESCO !

 

 

mardi 30 avril à 20h00 Le Palace à La Louvière

 

www.myspace.com/jazzstationbigband

Jazz Station Big Band

111


pop atmosphérique

Roscoe + E.T. on the Beach Une soirée, deux groupes !

ROSCOE Tantôt romantico-atmosphérique, tantôt électro-énergisant, ce quintet bénéficie d’une force féline assortie d’une touche mélancolique. Le premier album de Roscoe, Cracks, n’est pas seulement un disque, c’est un monde créé pour nos oreilles. Evocatrices des grands espaces, les chansons de Roscoe ont cette beauté fragile qu’on retrouve chez The National, influence la plus évidente même si le groupe la réfute.  www.roscoeband.com

E.T. ON THE BEACH Ce nom étrange fait référence à l’écrivain Haruki Murakami et au compositeur Philip Glass. C’est à partir des sensations nées de la lecture du livre Kafka sur le rivage que Guillaume Poyet se met à composer une suite de morceaux instrumentaux. Il cherche alors une voix et une plume. Ce sera Nicolas Ly. Inspiré par cette musique, il crée des impressions plus que des récits. Ensemble ils s’accordent sur les titres. La scène devient vite une sorte de laboratoire...  http://etonthebeach.com

vendredi 17 mai à 20h00 - Ecomusée du Bois-du-Luc à Houdeng-Aimeries

Roscoe, photographie : Kmeron


chants polyphoniques du Languedoc

La mal coiffée  

Ne surtout pas confondre avec un patois !

  Puisant dans le chant populaire languedocien, La Mal Coiffée en tire un son unique, empreint d’une pulsation charnelle. Son travail polyphonique s’enrichit chaque jour de cette matière brute, forte et généreuse, issue de la tradition populaire. Sur les contreforts du Minervois, il suffit d’écouter les anciens qui parlent notre français avec l’accent pour y entendre en soubassement les restes de cette langue de la terre, de la vigne, parfois de la colère, et des veillées qui n’avaient pas besoin d’être habillées par le tissu social pour faire le lien entre les générations et les traditions.  

photographie : Nicolas Faure

La Mal Coiffée invente sa propre polyphonie harmonisée à une singulière polyrythmie sur des chants traditionnels ou composés pour l’occasion. Le travail de ces cinq voix met en lumière aussi la beauté de la diction, cet incroyable placement de la voix en poitrine, soutenu par l’utilisation de percussions artisanales où la corne de l’Afrique s’invite en résonnance avec le bendir, les tambourins, ou le balai malgache. samedi 25 mai à 16h00 Espace culturel Victor Jara à Soignies

  www.myspace.com/lamalcoiffee En partenariat avec le Centre culturel de Soignies ! C’est encore mieux l’après-midi !

113


Une belle fin d’après-midi sous la tente Blanche avec  Les demoiselles de Rochefort De Valse Teefjes DJ from Shanghai

  C’est beau, c’est gai, c’est drôle, c’est aérien. Comment peut-on prendre du Prozac alors qu’il est possible de passer une après-midi aussi joyeuse : Les demoiselles de Rochefort projetées sur grand écran, sous la tente Blanche. Vous êtes installés dans un confortable transat. Et des serveurs courent pour vous rendre la vie encore plus douce… Ensuite, les Valse Teefjes prennent la scène, pour un concert de reprises des grands tubes de la chanson mondiale. Et, après toute cette joie, DJ from Shanghai vous fait danser sur les standards et les nouveautés que vous aimez. Avouez qu’il y a mieux que Drucker, pour un dimanche. Et même s’il pleut, ça marche ! Nous sommes sous la tente Blanche ! dimanche 26 mai dès 17 heures La tente Blanche à La Louvière

  114

cinéma

Les demoiselles de Rochefort Juste Indémodable.

Comédie musicale française réalisée en 1967 par Jacques Demy, avec Catherine Deneuve, Françoise Dorléac, Jacques Perrin, Danielle Darrieux, Michel Piccoli, Gene Kelly. À l’image de Legrand, entre variétoche dégoulinante et grande musique... La maîtrise, la fraîcheur et l’ironie de Demy assurent la postérité à ce chef-d’oeuvre qui a failli remporter l’Oscar de la meilleure musique ! Solange et Delphine sont des jumelles d’une vingtaine d’années qui enseignent la musique et la danse. Élevées par leur mère, qui tient un café sur la place Colbert, elles n’ont jamais connu leur père et cherchent vainement l’amour. Un jour, un groupe de forains, s’installe sur la place. Ils tombent aussitôt sous le charme des jumelles mais celles-ci ont des aspirations plus élevées.

De Valse Teefjes (Les Petites Chiennes Méchantes)   Quand on a découvert ces extraordinaires Madammes, on a ri… sans comprendre un seul mot ! Mieke, leur sorte de cheffe, trouve ça normal : Tu sais, même quand on chante en Flandres, personne ne comprend pas. Mais le public s’amuse toujours !  


Une chorale de jeunes dames flamandes très têtues qui portent leurs vieilles robes en lycra sur scène. Elles entonnent dans leurs dialectes (gantois, alostois, brugeois, bruxellois, ostendais, campinois et même les patois de Zeveneken et de Steenokkerzeel) les tubes mondiaux de la pop, du rock, du disco, de l’opéra, de la soul, du blues et du jazz dans une folie qui va crescendo à mesure que passe (très vite !) la soirée.

Ces guerrières donnent l’assaut à Adamo, à Abba, à Vinicius de Morais (The Girl from Ipanema), à Mélanie (Look what they’ve done to my Song) mais aussi à la moins imprenable Jeanette (Porque te vas), pour commencer...  

DJ from Shanghai Un DJ que nous avons découvert à Shanghaï ! Mais qui passe surtout de la musique connue de par chez nous... Il vous fera danser jusqu’à la tombée de la nuit !

Les Valse Teefjes - photographie : Vincenzo Chiavetta


TITRE

Je m'a Saison cultbonne! urelle 12-13

Royal Boch Manage Allez hop ! Le mec de la tombe d'à côté Le Philosophe et le Perroquet Le Philosophe et le Perroquet Atelier hip-hop ! Amakuba Amakuba Jazz au Féminin Le malade imaginaire Fred Pellerin Les Barbares Les Barbares Les Barbares Royal Boch… Soignies Royal Boch… Le Roeulx Royal Boch… Morlanwelz Les amis de Carole Pourquoi j'ai mangé mon père Pourquoi j'ai mangé mon père Cotton City Jazz Band Jazz Station Big Band Chez Hélène Roscoe + E.T. on the Beach La mal coiffée Un après-midi sous la tente Blanche

117

NON-GINKGO GInKGO 8 11 13 12 12 7 12 12 12 12 15 12 12 12 8 8 8 13 13 13 8 12 13 13 13 12

6 7 10 9 9 5 9 9 9 9 12 9 9 9 6 6 6 10 10 10 6 9 11 11 10 10

DATE 21/02 22/02 23/02 27/02 28/02 02/03 05/03 06/03 08/03 13/03 17/03 19/03 20/03 21/03 A déterminer 08/03 28/03 20/04 24/04 25/04 26/04 30/04 28/04 17/05 25/05 26/05

JE M’ABONNE

117


On s’abonne gratis ! :D Uniquement le samedi 15 septembre !

Uniquement le samedi 15 septembre de 8h30 à 18h00, à la billetterie du Centre culturel régional du Centre ! NI avant, ni après ! Ni ailleurs !

 

118

1+1=1

En m’abonnant le 15 septembre, je reçois gratuitement un deuxième abonnement, identique ! Cette offre n’est pas cumulable avec d’autres avantages !

L’abonnement 1 + 1 = 1 exclut Arthur H + La Mordue - Dominique A - Fred Pellerin et Le malade imaginaire ! Pour bénéficier de réductions sur ces spectacles, procurez-vous la carte Gingko ! voir page 10


Je m’abonne ! ! nom et prénom _________________________ _________________________ adresse _________________________ code postal et localité _________________________ téléphone _________________________

mode de paiement O Je vire cette somme au compte n° BE71 0680 6639 1069 du Centre culturel régional du Centre avec la mention «ABO 2012-2013» et je reçois mon abonnement par retour de courrier. O Je paie en espèces, par chèque, carte Bancontact, Mister Cash, Proton ou carte de crédit (Visa - Eurocard Master Card) à la billetterie du Centre culturel régional du Centre et j’emporte mon abonnement. O J’utilise le service vente à distance et je paie par carte de crédit (Visa - Eurocard - Master Card) sur simple appel au Centre culturel régional du Centre (paiement sécurisé). O Je souhaite être informé des programmes du Centre culturel par la newsletter hebdomadaire. NB : en cas d’envoi de votre abonnement par nos soins, les frais d’expédition seront de 1 e.

e-mail _________________________ Je commande _ _ _ abonnement(s) à _ _ _ _ e pour un total de _ _ _ _ _ _ _ e Formulaire de commande à déposer, faxer ou renvoyer au Centre culturel régional du Centre. 119

Des réductions sont accordées aux détenteurs de la carte Gingko uniquement ! Mais il est bien facile de se la procurer… Allez voir ça en page 10 !


abonnement`

C’est encore mieux l’aprèsmidi !

Vous préférez le spectacle en matinée ? Nous vous proposons une formule de quatre spectacles, joués tous les samedis à 16h00. Et nous pouvons même venir vous chercher… pas loin de chez vous !

L’abonnement aux quatre spectacLes : antoine Guillaume assume - samedi 8 décembre Le mec de la tombe d’à côté - samedi 23 février Les amis de carole - samedi 20 avril La mal coiffée - samedi 25 mai L’abonnement aux quatre séances vous est proposé pour la somme de _ _ _ _ _ Transport en autocar, pour la totalité des quatre matinées : 15e

nom et prénom_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ adresse _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ code postal et localité _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ téléphone _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ e-mail _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ Je commande_ _ _ _ abonnement(s) à_ _ z pour un total de _ _ _ _ _ z Je souhaite bénéficier du transport en autocar : oui - non (biffer la mention inutile) Si oui, j’ajoute _ _ _ _ _ _z Lieu de montée dans l’autocar : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ Je souhaite être informé des programmes du Centre culturel par la newsletter hebdomadaire, mon adresse e-mail est : _______________________________

mode de paiement O Je vire cette somme au compte n° BE71 0680 6639 1069 du Centre culturel régional du Centre avec la mention «CEM 20122013» et je reçois mon abonnement par retour de courrier. O Je paie en espèces, par chèque, carte Bancontact, Mister Cash, Proton ou carte de crédit (Visa - Eurocard - Master Card) à la billetterie du Centre culturel régional du Centre et j’emporte mon abonnement. O J’utilise le service vente à distance et je paie par carte de crédit (Visa - Eurocard - Master Card) sur simple appel au Centre culturel régional du Centre (paiement sécurisé). NB : en cas d’envoi de votre abonnement par nos soins, les frais d’expédition seront de 1e. Formulaires de commande à déposer, faxer ou renvoyer au Centre culturel régional du Centre


Un spectacle pour 8€ !

L’école au théâtre en soirée Offre réservée aux élèves et étudiants, soit en groupes scolaires, à l’initiative d’un professeur, soit individuellement (il est indispensable de disposer d’une carte d’étudiant ou d’une attestation de fréquentation de cours de plein exercice émanant d’un établissement reconnu).

Ivre d’équilibre Le salon d’Achille Les Barbares Pourquoi j’ai mangé mon père

chez nous, vous êtes jeune jusqu’à 26 ans…

Le Pass Jeunes

Pour 30 €, assistez à cinq des spectacles suivants, que nous avons sélectionnés pour vous !

Dominique A p.84 Kiss & Drive + Mr Diagonale p.82 Antoine Guillaume assume p. 95 Le Salon Achille p. 98 Gésir p.100 Allez hop ! p.101 Les barbares p.108 Roscoe & E.T On The Beach p.112

Passez prendre votre Pass ou votre abonnement à la billetterie, ou appelez-nous au 064 21 51 21 ! 121

121


Article 27 Aller au spectacle pour 1,25€, voilà ce que vous propose Article 27. Comment Faire ?

Demandez un coupon Article 27 à votre travailleur social. Choisissez la manifestation à laquelle vous souhaitez assister et réservez vos places. Pour cela, rendez-vous chez le partenaire culturel muni de votre coupon que vous échangerez contre le billet d’entrée en payant 1,25€.

Article 27 pousse un cri

Et agit en lançant sa première campagne :

Je t’invite !

Qui distribue les coupons Article 27 ?

Pendant tout le mois de novembre, Article 27 propose aux spectateurs, visiteurs, usagers de la Culture, d’offrir une place symbolique à une personne bénéficiaire, pour un montant de 5€.

Qui accepte les coupons Article 27 ?

Un geste de solidarité pour que la culture devienne vraiment un droit pour tous !

Les associations partenaires d’Article 27 sont les CPAS, les associations d’insertion socioprofessionnelle, les maisons d’accueil et les services sociaux divers.

Ce ticket vous permet de vous présenter auprès des partenaires culturels de toute la Fédération WallonieBruxelles : la plupart des centres culturels, mais aussi les musées, cinémas, sites patrimoniaux, théâtres, festivals, etc.

D’autres questions ? Contactez-nous :

Article 27, région du Centre - 064 21 51 21

122

Si vous souhaitez participer à cette action, contactez Marie Ferette (064 21 51 21) ! D’ici là, une bonne saison culturelle !


1 Braine-le-Comte

> Salle Baudouin IV - rue Rey Aîné 16 > Salle du Club 7491 de Steenkerque > Café des Arts, rue Rey Ainé 19 > Gare de Ronquières

2 Carnières

Braine-le-Comte

> Le Sablon - place de Carnières 36

1

3 Chapelle-lez-Herlaimont

8

> Centre culturel - place de l'Hôtel de Ville 17

Soignies

Ecaussinnes

4 Houdeng-Aimeries

Seneffe

5

> Ecomusée du Bois-du-Luc - rue Saint-Patrice 26

5 La Hestre

10 Le Roeulx

> Salle Valère Motte - rue de Jolimont 5

11

6 4

9

La Louvière

6 La Louvière

Manage

7

Chapelle-

3 lez2

Herlaimont

Morlanwelz

Binche Anderlues Estinnes

MerbesleChâteau

> Parc et château Gilson - rue de Bouvy 11 > Musée Ianchelevici - place Communale 21 > Maison des Associations - place Jules Mansart 21 > Maison du Tourisme du Parc des Canaux et Châteaux place Jules Mansart 21 > Le Palace - place Jules Mansart 17 > Espace à voir - Centre culturel régional du Centre place Jules Mansart 17 > La tente Blanche - place Jules Mansart > Ciné Stuart - rue Sylvain Guyaux 16 > Le Splendide (chapiteau) - rue du Chemin de fer > Centre de ressources multimédias (La Médiathèque) rue Albert Ier > Eglise Saint-Joseph - place Maugrétout > Cour Pardonche - rue de Belle-Vue > Centre Daily-Bul & Co - rue de la Loi 14

7 Manage

> Le Scailmont - avenue de Scailmont 96

8 Soignies

Si vous éprouvez des difficultés à vous rendre sur les lieux de spectacles et d'événements, contactez-nous, nous avons peut-être une solution à vous proposer !

> Espace Victor Jara - place Van Zeeland 31

9 Strépy-Bracquegnies

> Centre Dramatique de Wallonie pour l'Enfance et la Jeunesse rue des Canadiens 83

10 Mignault

> Ferme de Theux - rue des Combattants

11 Le Roeulx

> Centre culturel Joseph Faucon - rue d’Houdeng 27c


INFOS PRATIQUES Le Centre culturel régional du Centre remercie Centre culturel régional du Centre place Jules Mansart 17 7100 La Louvière tél : 00 32 64 21 51 21 fax : 00 32 64 21 51 25 communication@ccrc.be www.ccrc.be BILLETTERIE lundi > vendredi 10h00 > 13h00 14h00 > 17h00 billetterie@ccrc.be

124

pour leur soutien et leur collaboration


Coulon Couleurs Louve d’Or 2004

Peintures batiments industrielles Produits chimiques Droguerie Avenue de la Mutualité, 116 7100 LA LOUVIERE Tél : 064/27.37.27 - Fax : 064/.27.37.28 @ : infos@coulon.be - www.coulon.be

125


pub rtbf

126


127


Le Centre Dramatique de Wallonie pour l’Enfance et la Jeunesse CDWEJ

o le o p é ra ti o n A rt à l’ é c

« Art à l’Ecole » est une opération de l’asbl Centre Dramatique de Wallonie pour l’Enfance et la Jeunesse (CDWEJ), basée à Strépy-Bracquegnies. Le CDWEJ travaille, depuis 1982, au rapprochement entre monde de l’enseignement et monde artistique. Il mène l’opération « Art à l’Ecole » sur tout le territoire wallon : résidenceS d’artistes dans les classes, projets avec des jeunes, de la crèche à l’université. « Art à l’Ecole » concerne chaque saison quelque 2000 personnes (élèves, étudiants, enseignants, artistes et médiateurs culturels). Ateliers, formations, rencontres sont ses temps forts. Partenariat, recherche, projet, processus, singularité, ouverture, curiosité sont ses maîtres mots. Pour développer ce projet sur tout le territoire wallon, le CDWEJ constitue une plate forme de partenaires culturels-points de chute, dont le Centre culturel régional du Centre pour la région du Centre. En parallèle et en complémentarité de cette opération, le CDWEJ propose une programmation de spectacles jeune public en séances scolaires et tout public. L’équipe veille à accompagner au mieux les publics et leur propose de poursuivre leurs découvertes par différentes activités : discussions philosophiques, ateliers parents/enfants, animations en classes, coins lecture, etc. Il accueille aussi des compagnies en résidence et organise des bancs d’essai permettant aux classes d’être les complices de ces créations.

Le CDWEJ devient, au fur et à mesure, un pôle de ressources en art à l’école et est invité à participer à différents projets au niveau international. Ouverture de saison : mercredi 26 septembre 2012 à 16h au CDWEJ Festival International Jeune Public « Turbulences » - du 21 novembre au 4 décembre 2012 à Namur Journées Art et Petite Enfance : 1er et 2 février 2013 au CDWEJ Semaine Art à l’Ecole : du 13 au 17 mai 2013 à Charleroi Retrouvez toutes les activités du CDWEJ sur www.cdwej.be ou dans les brochures Spectacles et Art à l’École disponibles sur simple demande (064 66 57 07 ou info@cdwej.be).


La Louvière, Une

ville de mots ! Puisque La Louvière a été Ville des Mots en 2008 et qu’on s’est bien amusé ! Puisque la langue française est en fête au retour du printemps, c’est comme ça. Parce que l’âme de La Louvière s’est forgée au vitriol de quelques belles plumes, de ses petits et grands legs littéraires des louvophiles d’ici et d’ailleurs, des loufoqueries stylistiques et des perles diluées à l’encre de Chine des personnalités littéraires qui y ont trouvé asile. En hommage à tous ceux-là, La Louvière refera sa Ville de Mots en mars 2013 ! INFOS : communication@ccrc.be !

129


Les centres culturels et services culturels des communes de la région du Centre se rassemblent, via l’agence Centritudes, autour d’un concours qui a pour but de découvrir de jeunes talents ! Faites-nous une scène ! est un appel au jeu, à la chanson, à la magie, à l’humour... aux arts du spectacle vivant. Une scène ouverte aux artistes, un concours dédié aux amateur.e.s, dans toutes les disciplines scéniques : théâtre, conte, music-hall, mime, cirque, one-woman-show, etc. Les candidat.e.s-artistes proposent un court spectacle à un jury. Le concours se déroule en plusieurs phases : sélection, demi-finale, finale. Le-la finaliste aura l’occasion de présenter son spectacle dans des conditions professionnelles, face à un vrai public, sur une scène de la région du Centre. CONDITIONS Etre amateur.e, avoir 16 ans accomplis (et l’accord des parents si l’on est mineur.e d’âge). Proposer un spectacle acoustique (pas d’installation technique). En phase éliminatoire, chaque candidat.e dispose d’environ cinq minutes pour défendre sa prestation. Une série d’épreuves éliminatoires se tiendront dans différentes communes de la région du Centre en février 2013. Les inscriptions sont ouvertes ! Intéressé.e ? Appelez Lorena ou Natassia au 064 21 51 21 !


WWW.CENTRITUDES.BE


132


Saison 2012-2013 - Centre culturel regional du Centre !  

Saison 2012-2013 Centre culturel regional du Centre !

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you