Page 1

M u s i q u e · t h é ât r e · h u m o u r danse · cirque · e xpos · cinéma l e s at e l i e r s l a t ê t e e n l ' a i r ·············· C E N T R E C U LT U R E L R é g i o n a l d u centre L A LO U V I è R E


INSCRIVEZ VOUS à NOTRE

NEWSLETTER! vot r e ag e n da c o m p l e t tous les lundis !

· w w w. ccrc . b e ·


SOMMAIRE ouverto 5 la carte ginkgo 7 joyeuse rentrée, la louvière ! 8 arts de la scène et musique 13 expositions et arts plastiques 61 cinéma 69 les ateliers la tête en l’air 81 infos pratiques ! 115 on s’abonne gratis (1+1=1) 116 abonnements 117 c’est encore mieux l’après-midi ! 120 l’école au théâtre en soirée / le pass jeunes 121 article 27 122 nos troupes ! 129

3


On s’occupe de vous... Majid ALIDADI, régie – Mario BENVENUTO, régie générale – Céline BIETLOT, bâtiments, prévention et sécurité – Chantal BLERVAQUE, entretien – Marianne BLERVAQUE, entretien – Didier CAILLE, direction – Natassia CARA, accueil, animation et billetterie – Martine CARON, ateliers créatifs – Catherine CHALON, graphisme – Lorena CICCONE, animation, secrétariat de rédaction Liens ! et agence Centritudes – Marleen CLAES, administration – Yolande CLAES, administration – Eric CLAUS, arts plastiques – Nicolas DELYS, communication – Vincent DIERICKX, communication – Mélanie DUMOULIN, projets multidisciplinaires – Laurence FAYT, comptabilité – Marie FERETTE, Article 27 – Marie-Rose GIOIA, comptabilité – Michaël GITS, régie générale – Massimo GRECO, régie bâtiments – Clémentine HEMERYCK, ateliers créatifs, programme scolaire – Amir KOUSHA, régie et estafette – Michele LA FISCA, régie scènes – Angelo LAVERDE, régie bâtiments – Corinne LEROY, programmation cinéma – Remi Lobet, ateliers créatifs – Valérie LOSSIGNOL, assistanat de direction et validation des compétences – Michel MAINIL, programmation théâtre et jazz, agence Centritudes – Micheline MAUGUIT, entretien – Patrizia MERCHE, programmation musiques, humour, danse et cycle C’est encore mieux l’après-midi – Julie MONTIGNIES, ateliers créatifs, programme scolaire et jeunesse – Sally PARLAGRECO, accueil, billetterie et gestion des salles – Julie RESPONDEK, accueil et billetterie – Renato ROCCHETTI, régie scènes – Thierry ROGGE, régie scènes – Jean-Pierre SCHIAVON, régie scènes – Bernadette SCHIETTECATTE, accueil des artistes et du public – Paolo SERAFINO, régie bâtiments – Pina SPINATO, accueil et billetterie – Jonathan TALMAT, régie scènes et éclairage – Jennifer FLAMANG, accueil et billetterie – Alexia ZOINA, accueil, billetterie et programmation cinéma. Vous voyez bien que vous pouvez nous faire confiance !

4


On commence à se connaître, vous et nous… OUVERTO Nous en avons enfin étonné plus d’un en devenant Métropole Culture, en 2012. Pour notre part, cette désignation n’était à ce point étonnante : La Louvière a grandi sur un terreau d’art et de culture, et cette reconnaissance n’avait que trop tardé… Rien d’étonnant, au fond !

On trouve de l’étonnement dans les domaines les plus variés. Sainte Thérèse d’Avila disait : Vous trouverez Dieu au fond de la casserole ! Un jour, madame Littré ouvre la porte d’une chambre et découvre son mari couché avec la bonne : Oh ! Comme je suis surprise ! s’écrie-t-elle. Erreur, madame ! Vous êtes étonnée, c’est nous qui sommes surpris ! * Du prosaïque au sublime, de l’ordinaire à l’exceptionnel, tout peut être source d’étonnement.

Il faut pouvoir s’étonner, pour apprendre. L’étonnement est le principal moteur de la connaissance. Le formidable livre de Jeanne Hersch L’étonnement philosophique repose sur une approche séduisante : on peut se promener dans l’histoire de la philosophie sans passer en revue toutes les thèses. Mais il faut s’attarder face au sentiment d’étonnement. Jeanne Hersch resitue les périodes de l’histoire de la philosophie à partir de son objet premier, l’étonnement. Cette capacité à s’interroger sur une évidence, aveuglante quand elle nous empêche de voir et de comprendre le monde le plus immédiat. L’étonnement serait à la philosophie ce que le doute est à la science. Les deux concepts sont intriqués, d’ailleurs, et Jeanne Hersch prend comme exemples les grands scientifiques qui souvent ont gardé intacte leur capacité d’étonnement et de remise en question des évidences…

Quand nous avons décidé de maintenir le spectacle de Dieudonné, en 2004, malgré un abondant courrier d’hostilité, vous avez été étonnés. Pour nous, il s’agissait de défendre le droit à l’humour **. Quand nous avons décidé, en 2007, de vous offrir un abonnement, gratis, ça vous a étonnés. Nous ne faisions qu’anticiper les politiques d’austérité auxquelles nous sommes confrontés aujourd’hui. Quand, le 22 mars 2008, nous lisions, ensemble, tous les mots du dictionnaire, pulvérisant un record d’inutilité, nous avons été étonnés… Mais l’intérêt était ailleurs, autour d’une lecture conviviale et autodérisoire, et de cet esprit d’équipe qui nous permet de poursuivre un but ! Quand, en septembre 2009, nous vous avons proposé une Vlaamse Kermis lors des Fêtes de Wallonie, vous avez été étonnés (certains d’entre vous ont même été agacés…). Nous voulions nous rappeler que nos voisins les plus proches, et les premiers « étrangers » à s’être installés avec nous, font partie de nos racines. Quand nous vous avons emmenés, le 20 novembre 2010, assister à des spectacles dans les salons de vos voisins, vous avez été étonnés. Nous venions de fermer le Théâtre et étions en manque de lieux pour vous accueillir, vous et les artistes !

Pour réussir cette nouvelle saison, nous comptons sur vous, comme d’habitude, et sur votre capacité à vous étonner, dont nous ne doutons plus un instant ! Ca vous étonne ? Pourtant, on commence à se connaître, vous et nous… Danièle Staquet, présidente Didier Caille, directeur * Ce qui prouve qu’on peut tromper sa femme tout en restant fidèle au vocabulaire ! ** Depuis, le personnage semble avoir mal tourné pour de vrai…

5


ça

vous

étonne

?

(Yvonne)

Chaque saison, le Centre culturel régional du Centre organise près de deux cents événements culturels, artistiques, citoyens. Disposant d’une importante infrastructure, il propose à la population une programmation basée sur la diffusion, la création et l’éducation permanente. Parmi les grands événements auxquels il participe en tant qu’organisateur ou partenaire, il y a la Fête de la Musique, La langue française en fête, le Week-end au bord de l’eau, Sous la tente Blanche exactement, la Terrasse, Décrocher la Lune, Cité Métisse, le tour d’Yvette (festival de l’accordéon), ProgRésiste, 5 sur 5 La Louvière en documentaire, etc. 6


la carte ginkgo C ' e s t b o n p o ur v o u s !

C’est votre carte d’adhérent.e. Elle vous donne droit à de multiples avantages, des réductions sur à peu près tout ce que nous vous proposons, des cadeaux, des surprises et toutes ces petites choses qui font plaisir…

VOS AVANTAGES Vous bénéficiez du tarif avantage sur tous les spectacles ! Vous bénéficiez du tarif avantage sur les Mercredis du Cinéma ! Vous bénéficiez d’une réduction de 50 % sur les sauces chez Yani (place Jules Mansart, juste à côté du Palace). Cette carte vous est offerte (moyennant une participation aux coûts de fabrication de 2 €) si vous souscrivez à un abonnement ou si vous faites partie d’une des catégories qui sont habituellement privilégiées : + 65 ans, - 18 ans, sans emploi, etc. Sinon, elle vous coûtera 20 €, qui seront très vite amortis ! Le ginkgo est un arbre dont la durée de vie est très longue, celui du jardin botanique de l’Université de Sendai (Japon) est âgé de 1250 ans. Selon le principe de coloniarité de Francis Hallé, le ginkgo est un être vivant potentiellement immortel; il n’a ni prédateurs naturels, ni parasites, ni maladies. Et si on prononce son nom assez vite, ginkgo peut sonner bingo ! C’est surtout pour cette deuxième caractéristique que nous avons donné ce joli nom à votre carte d’adhérent.

Infos : 064 21 51 21 !

7


rentrée, la louvière !

ce jour-là, et uniquement ce jour-là, À L’ACHAT D’UN ABONNEMENT, VOUS EN RECEVEZ UN AUTRE, IDENTIQUE, GRATIS ! INFOS > P. 115

ouverture de la saison culturelle --------------------

samedi 14 septembre de 9h00 à 18h00 sous la tente Blanche, place Jules Mansart toute la journée En sons et en images, votre saison culturelle 2013-2014 : présentation des spectacles, expos, ateliers, films, etc. proposés par le Centre culturel !

à 16h00 Fritüür Un concert de Fritüür, c’est une expérience unique. Onze frites croustillantes pour un chœur rock and kitsch, tantôt mayonnaise, tantôt andalouse. C’est du pays des drugstores et des baraques à frites de bord de nationale que nous arrivent ces onze voix virginales. Fritüür, c’est bien plus qu’un large répertoire de chansons huileuses, c’est un art de vivre. Ode à la libération des mœurs, hymne patriotique à la frite, Fritüür, c’est la sensualité avec du sel, du yellow glamour crousti en paquet à cinquante ! de 15h00 à 18h00 le ministère de la frite ! Le Ministère de la frite vous apprendra a bien vous préparer à homologuer vos fritures ! a Jeux, battle de friture, concours de sauces, démonstrations d’lépluo fair u chage de pdt, tombola, etç. (pour : et tout ça)... une sorte delfancy où l’on s’amuse pour de vrai ! v i è re

!


Les fêtes de Wallonie à La Louvière vendredi 13 septembre

samedi 14 septembre

Cabaret Wallon

marché artisanal

des Scriveûs du Cente

place Communale, de 10h00 à 19h00

au Coq Wallon, place Jules Mansart, à 19h30

concerts place Communale 11h00 > Centre Music Band 12h00 > Jasna Woda 12h45 > Wours des Rayes 14h00 > Raftway 15h15 > Rock en Stock 17h30 > Lady Cover concerts

E t tout ça, c ' e st g r at u i t !

place Maugrétout à 19h30 Jenifer Bastian Baker

--------------------------------9


expositions

expos / dessin / chanson / théâtre / rock / jeux / barbecue bal / cinéma / jardinage / édition / conférences / aphorismes

Jacques Sondron, dessins Présence et Action Culturelles à La Louvière > ven 27.09 sam 28.09 - dim 29.09 > vernissage ven 27.09 > 19h00 Une enfance heureuse malgré un désintérêt total pour les mathématiques le pousse vers le dessin. Depuis 1997, il sévit à Vers l’Avenir. Et il a collaboré au Soir Illustré, avant de dévoiler son côté sombre dans le Journal du Mardi.

Ioo caricatures Exposition au Grain de Sel 27.09 > 27.10

Quelques dessins

Camping !

Balthaz’art > sam 28.09 et dim 29.09 > dès 12h00 Marc Large, Sergio, Giemsi, Flavien, Ioo, Slobodan Diantelvic, Hénin Liétard, Jacques Sondron, Serge Poliart, Frédéric Blin, Etienne Liebig, Philippe Decressac, Mael Nonet (éditeur)

du dessin et de la presse (alternative) indépendante

cinéma Camping Cosmos Balthaz’art > ven 27.09 > 21h30 En présence de Yan Bucquoy, qui ne se gênera pas… Pour rencontrer les gens là où ils sont, le ministère teste un projet de culture pour tous dans un camping de la côte. Les gens apprécient moyennement… Avec Lolo Ferrari et Noël Godin. Rien que pour ça… >>> plus d’infos page 72 !

vendredi 27, samedi 28 et dimanche 29 septembre Le Balthaz’art, etc. à La Louvière La presse alternative indépendante, héritière des journaux d’opinion des années proches de mai 68 tels Le Point, Mai, L’hebdo, Alternatives libertaires, etc., se distingue des autres titres par son autonomie face aux organisations marchandes, politiques et associatives. Ce type de presse reste très minoritaire, en Belgique comme en France ou ailleurs dans le monde…

concerts

Ce week-end festif se veut une vitrine pour cette presse qui survit, sans apports financiers autres que la vente en kiosque ou sous le comptoir, dans un océan de publicité… Expos, concerts, interventions bizarres, jeux pour enfants, soirées dansantes, barbecues, démonstrations de semis de scorsonères… Ca sent la récréation et l’étonnement pour tous ! Comme au camping, avec des tentes !

Fanchon Daemers, la libert de la presse / Recital

Romano Nervoso, Rock and roll & déglingue DJ ! Balthaz’art > ven 27.09 > 23h00 Une soirée pour terminer la journée. Et pour un peu danser.

10

Balthaz’art > sam 28.09 > 18h00 Elle conjugue a capella les abîmes du temps, des ailleurs disparus, avec l’abîme de notre mémoire. Elle nous donne le vertige et nous transforme en Ulysse pantois, ligoté à son mât pour résister au chant des sirènes.


Battle

Freddy Loco + Skatalites Concerts + fête pour danser ! Balthaz’art > sam 28.09 > 22h00

d'aphorismes

André Stas, Eric Dejaeger, Jean-Philippe Goossens, Massimo Bortolini, JeanPhilippe Querton. Le chahut est bienvenu ! Vous aussi...

conférences

Balthaz’art > sam 28.09 > 15h00

Comment abandonner convenablement son chien pendant les vacances ?

Barbecue

conférence par le docteur Lichic, pataphysicien Balthaz’art > sam 28.09 > 16h00 Une invitation à voyager dans le monde de la pataphysique, la science des solutions imaginaires créée par Alfred Jarry. Le docteur Lichic célèbrera à cette occasion la sortie de son livre du même nom que sa conférence aux éditions Cactus Inébranlable.

Balthaz’art > dim 29.09 > 12h00

carnassier et pique-nique vegetarien

Conferences improvisees, caricatures, dessins en direct, lectures de textes Balthaz’art > dim 29.09 > 12h00>19h00

Je ne fais pas de politique, je me pose des questions

Un par tenariat du Balthaz’ar t, du Centre culturel régional du Centre, de Présence et Action Culturelles, à l’occasion de la Fête de la Fédération Wallonie-Bruxelles !

conférence gesticulée par Romain Ladent Balthaz’art > sam 28.09 > 19h00 Pas facile de défendre ses idées en appliquant, dans les collectivités territoriales et dans les associations, les règles du capitalisme… L’idée de la conférence gesticulée est celle d’une transmission, qui n’est JAMAIS autorisée, jamais organisée : la transmission de l’expérience collective, c’est-à-dire politique.

théâtre Keine Frucht Fancy-Fair Cie du Campus Balthaz’art > dim 29.09 > 19h00 Tandis que les orateurs terminent leur introduction du thème Myhte & démocratie, ça sent la bolognese… C’est grinçant, mêlé d’ambiances tragiques et comiques d’une violence latente, tout ça en même temps !

Sortie de l' Edition de septembre des magazines Zélium, El batia mourt sou, La Brucellöse ! avec aussi Catarrhe (Bruxelles), CQFD (Marseille), Le Fakir (Amiens), La Brique (Lille) seront là ! 11


12


Arts de la scène et musiques


f e s t i v a l d e l ' a cc o r d é o n

LE TOUR D’YVETTE du 15 septembre au 20 octobre plusieurs lieux en région du Centre

Créé à Soignies en 1997, ce festival d’accordéon se déroulait, originellement, sur une journée et s’adressait à un public exclusivement adepte du musette. En 2004, le jeune Centre culturel de Soignies a donné un nouveau soufle au projet en diversifiant les genres proposés et en investissant de nombreux lieux de l’entité sonégienne. Aujourd’hui, avec l’agence Centritudes il a adopté un nouveau nom, a envahi la région et a pris du grade... L’événement a pour ambition de montrer l’extrême richesse de cet instrument longtemps dénigré et aujourd’hui réhabilité. Musiques du monde, rock, conte, chanson française, musette, jazz, etc. Un tour du monde de l’accordéon, qui passe, par chez vous ! Le tour... d’Yvette ! Erin la verte

dimanche 15 septembre à 15h00 - Petit Théâtre de Fauroeulx (Estinnes)

Contes de l’Irlande réelle et rêvée, par Muriel Durant ! Muriel tricote des histoires qui serpentent du merveilleux à l’absurde, maillées d’humour et de tendresse. Dans sa besace : créations personnelles et contes traditionnels revisités. Ses compagnons de route : accordéon et percussions. Les Scrèneus Brin-nous vendredi 27 septembre à 14h00 - Espace culturel Victor Jara à Soignies

Du savoureux patois local en sketches, chansons, textes et… accordéon avec une troupe experte dans l’art du rire. Bal folk d’automne samedi 28 septembre à 20h30 - Espace culturel Victor Jara à Soignies

Ce bal folk sera animé par le musicien italien Raffaele Antoniotti avec, pour guider vos pas MicheuStef à l’animation danse... . Coin de rue jeudi 3 octobre à 11h00-Espace culturel Victor Jara à Soignies

Cie des trois lézards - repas-spectacle (dans le cadre du cycle « Le Retour du Jeudi ») Une histoire en chansons. Plongez dans le Paris des années 30-40, dans l’ambiance des bals musettes et dans l’univers de Suzon. Suzon ? C’est une môme de la rue.

14


De pâtures en terrils

jeudi 3 octobre à 19h30 - Centre culturel Joseph Faucon au Roeulx

Repas-spectacle ! Des histoires puisées chez nos passeurs de mémoire régionaux : des poésies, des contes et des chansons « du terroir », saupoudrés de bonhomie, de rire, d’émotion et de parler local, le tout, en complicité avec les notes d’un piano à bretelles… Patricia Beudin aux mots, Jean-Pierre Schotte, aux notes. Après-midi musette avec Erika samedi 5 octobre à 16h00 - Espace culturel Victor Jara à Soignies

La princesse de l’accordéon vous fait danser des airs de valse, musette, tango, cha-cha-cha ! Chouval Brass

vendredi 11 octobre à 20h00 - Les Sabots d’Hélène à Thieusies

Un répertoire de compositions ensoleillées, énergiques et aux arrangements foisonnants. Les grooves et les styles musicaux d’Amérique latine et des Caraïbes. Avec Fabian Beghin. Bel appartement clé-sur-porte

mardi 15 octobre à 13h30 - Centre culturel Joseph Faucon au Rœulx

Cie Fil en trop - marionnettes Devant vous, un immeuble avec des gens en haut, en bas, à gauche, à droite. Et pourtant, on ne se parle pas. Et si, dans les consciences endormies, il restait quelques étincelles de vie capables de… Les 3 G se Lapointe jeudi 17 octobre à 20h00 - Le Scailmont à Manage

Guy Massart et son accordéon, Gérard Migot et sa contrebasse, Christian « Boby » Godart et sa voix et sa guitare vous invitent à un voyage dans l’espace et dans le temps en bonne compagnie : Paris, de 1952 à 1972, avec Boby Lapointe. Vingt ans de la vie de ce merveilleux jongleur de mots, de ses débuts hésitants à sa fin prématurée, en chansons, celles de Boby mais aussi des vedettes dont il a fait les premières parties. Le Phare du Bout du monde

dimanche 20 octobre à 14h30 - Salle communale de Mignault

Conte et musique - dès 4 ans ! Tant d’animaux égarés ont échoué au phare du bout du monde… La gardienne du phare et un vieux marin échangent de lointains souvenirs : l’aventure de Sadko, un chien arrivé un jour de grande tempête. Tantôt ils content les pérégrinations du chien et de ses compagnons, tantôt ils les jouent, tantôt ils les chantent en s’accompagnant de divers instruments : saxophone, accordéon, clarinette… 15


m u s i q ue cl a s s i q ue

Festival de Wallonie-Hainaut Premières Scènes Après l'école, la scène !

E n s e m b l e C l e m at i s

dimanche 15 septembre à 16h00 Église Saint-Joseph à La Louvière

dimanche 22 septembre à 18h00 Église du Vœu à saint Antoine de Padoue à La Louvière

��� Orchestre royal de Chambre de Wallonie Direction : JeanFrançois Chamberlan Solistes : Sophie Ackermann (violon), Laetitia Herreman (accordéon), François Houx (saxophone)

��� Transversale Patrick Davin

La saison 2013 du Festival de Wallonie a pour thème rêverie, Passion ! Déclarations, ruptures, conquêtes et reconquêtes ! Ce projet permet à de jeunes talents sortis du Consevatoire Royal de Mons de se confronter à la réalité de la carrière professionnelle. En compagnie des musiciens de l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, ils mettent à l’honneur, eux aussi, Rêveries et Passions,

L’ensemble Clematis travaille les œuvres méconnues du XVIIe siècle. Il aborde aussi bien le vaste répertoire italien que des œuvres allemandes ou françaises, avec toutefois un intérêt particulier pour les pages oubliées des compositeurs des Pays-Bas comme Nicolaus à Kempis, Carolus Hacquart ou Giuseppe Zamponi. Formation à géométrie variable, l’ensemble Clematis réunit des musiciens choisis en fonction des différents projets musicaux. Tous sont actifs au sein des meilleures formations baroques du moment. Dans un souci d’authenticité historique, l’ensemble travaille en étroite collaboration avec des musicologues afin de mettre en place des programmes originaux.

Au programme ! Alzxander Arutiunian: Concerto pour violon et orchestra à cordes en 4 mouvements Richard GALLIANO : Opale concerto pour accordéon et orchestre à cordes Lars-Erik LARSSEN : Concerto pour saxophone et orchestre à cordes

GRATUIT !

Premières scènes: dans le cadre des fêtes de Wallonie www.clematis-ensemble.be - www.festivaldewallonie.be

16


T o ut le m o n d e l a c o nn a î t , l a f a m eu s e F a l k !

Suzy raconte

samedi 12 octobre à 16h00 Espace culturel Victor Jara à Soignies ��� Suzy Falk : auteure, metteuse en scène, interpréte.

Seule en scène ! Souvenirs de comédienne Elle a porté les plus beaux rôles du répertoire. Mais qui la connaît vraiment ? Un chapeau magique, des papiers. Une main en tire un, le lit. Et Suzy nous raconte… ses souvenirs vivants et imagés. Son exil (l’Allemagne d’A.H.), la petite auto de couleur Vie, le recueil de SDF, le retour dans un camp, la nuit. Et dans le silence, des silhouettes jamais oubliées. Suzy Falk incarne le théâtre en Belgique depuis 1945. Une multitude de rôles, un tourbillon de femmes auxquelles elle a su insuffler un supplément d’âme et sa surprenante vitalité. « Je suis toujours parvenue à tirer quelque chose du rôle le plus anodin, car j’ai aimé ces petits personnages qui pour moi existent à part entière. J’avais à cœur de leur offrir une vraie vie ».  

Cycle C’est encore mieux l’après-midi ! En partenariat avec le Centre culturel de Soignies !

17


s ur p r i s e s

vl a a n d eren

bretelles

An Pierlé

et a cc o r d é o n

piano·voix

vendredi 18 octobre à 20h00 Le Palace à La Louvière ���

jeudi 17 octobre à 20h00 Église du Vœu à saint Antoine de Padoue à La Louvière

www.ccrc.be

���

Quatorze ans après Mud Stories, An Pierlé revient à une formule intimiste avec un Strange Days pop d’une beauté apaisante. Strange Days n’est pas pour autant minimaliste. Entre l’univers de Talk Talk, Emilie Simon et la musique classique qu’elle a étudiée à l’Académie, An Pierlé crée des perles pop déplacées. Quelques cordes discrètes et des rythmiques feutrées apportent couleurs et nuances à ce projet audacieux. Plus qu’un retour aux sources, Strange Days dévoile une An Pierlé en pleine maîtrise de son écriture, avec ses accents asiatiques et son texte rédigé comme un mantra. Entre instants secs et parenthèses enchanteresses. An nous offre une éclatante reprise de Such a Shame de Talk Talk, qu’elle chante comme si elle avait tout appris chez Kate Bush.

www.anpierle.be

vous savez bien que vous pouvez nous faire confiance ! Une soirée dédiée à l’accordéon, une brochette d’artistes qui emmanchent leurs pianos (à bretelles) dans une dimension contemporaine.

©2 Athos Burez

Je suis consciente que ce disque n’est pas taillé pour les radios...

An Pierlé : aussi en concert à Soignies en octobre 2013 Avec le Service Provincial des Arts de la Scène !

18

!


Seul en s c è ne !

INDIENS

Dès 8 ans !

m a r i o nnette s

Famille !

ENTRE MOI ET JE danse . Hip hop

dimanche 20 octobre à 16h00 Centre Dramatique de Wallonie pour l’Enfance et la Jeunesse à StrépyBracquegnies

dimanche 20 octobre à 16h00 Le Palace à La Louvière ��� Par Mike Alvarez, accompagné par le dispositif TransForm, plateforme transfrontalière de formation et de transmission des arts de la marionnette.

��� Foule Théâtre - texte et jeu : Philippe Léonard - mise en scène : Pierre Richards - scénographie et costumes: Catherine Somers

Il a disparu. Disparu. Dans le vrai sens du mot disparaître. Un jour, il était là et, le lendemain, il n’était plus là. Il a disparu et, depuis 40 ans, on n’a plus eu de ses nouvelles. Édouard, c’est mon grandpère. Il a le même âge que la Tour Eiffel, alors, quand je vois la Tour Eiffel, je pense à lui. J’ai calculé que si mon grand-père a marché 5 km par jour depuis 40 ans, il a fait le tour de la Terre. Aujourd’hui, il est probablement en France, à Paris, sans doute au troisième étage de la Tour Eiffel qui, comme lui, est toujours debout. De là-haut, il regarde la route parcourue et le chemin qu’il lui reste pour retrouver la rue du Méridien à Schaerbeek, au nord de Bruxelles...

Assis, regardant comme chaque soir cette marionnette, je m’interroge, je pense à mon passé, je me questionne sur mon futur, fixant bizarrement cette marionnette comme si je voyais en elle un reflet... Le reflet de mon double. Je me suis donc inventé un jeu de rôles, où il y avait Moi et Je et j’ai tenté de trouver des réponses à toutes sortes de questions. Entre ce Moi qui veut être, et ce Je qui prétend être : le mouvement. La transmission d’un danseur-manipulateur à la marionnette.

Indiens, c’est une histoire qui croit en la bonté, en la singularité de la vie, une histoire où l’optimisme et la jubilation sont les moteurs du récit. Une histoire qui voyage de Schaerbeek à la Californie, de l’enfance à la vieillesse, du silence à la musique, de l’éphémère à l’éternité.

©1 Valérie Burton

Indiens : Une organisation du Centre Dramatique de Wallonie pour l’Enfance et la Jeunesse, en partenariat avec le Centre culturel régional du Centre ! Entre moi et Je : Dans le cadre de la 9e édition du festival international Découvertes, Images et Marionnettes ! Avec les Ateliers la tête en l’air ! 20


ch a n s o n

STYLE

FABRICE ALLEMAN

DR. GuMBO STYLE

jeudi 7 novembre à 20h00 Le Palace à La Louvière

samedi 9 novembre à 20h00 Le Sablon à Carnières

���

���

Fabrice Alleman (saxophone ténor, saxophone soprano) Nathalie Loriers (Fender Rhodes) Reggie Washington (contrebasse, basse électrique) Lionel Beuvens (batterie)

Francois Vaiana (voix) Michel Mainil (saxophones) Marc Sperber (piano) Stijn Deldaele (bass) Nicolas Chkifi (drums)

A tribute to Ray Charles, Nina Simone and Dr. John !

Les compositions de Fabrice Alleman, profondément mélodiques et naturelles, sont sublimées par des musiciens d’une sensibilité, d’une musicalité et d’une richesse rares : Reggie Washington à la basse, Nathalie Loriers au Fender Rhodes et Lionel Beuvens à la batterie. Ce nouveau quartet nous emmène aux confins du jazz et du groove, à la fois moderne et ancré dans la tradition.

Dr. Gumbo Recipe 16 ounces of hot vocals 10 drops zesty sax solos 1/2 a pound smoked New Orleans piano riffs 5 table spoons of funky bass lines 1 cup of spicy drum grooves

https://soundcloud.com/#fabrice-alleman

Mix all the ingredients in a big pan and cook on a high flame for 2 sets!

Dr. Gumbo : Une organisation du Centre culturel Le Sablon, en partenariat avec le Centre culturel régional du Centre !

21


Note !

al

f e st i va l

u 14 aeu202100 SI ça vous chante

ovembr

de n��� nso

10e édition !

du mercredi 13 au mardi 19 novembre ��� www.ccrc.be

a ut o ur d e l a ch a n s o n

On a choisi de ne pas choisir... Et de ne pas changer ! Des concerts, du cinéma, des expos, des jeux et de l’amusement ! Depuis sa création, Si ça vous chante a accueilli quelques têtes d’affiche : Dominique A., Arthur H.,Agnès Jaoui, Victoria Abril, Dick Annegarn, Juliette, Maurane, An Pierlé, Stephan Eicher. A proposé, avant tout le monde : Carmen Maria Vega, l’Orchestre du Mouvement Perpétuel, Vincent Delbushaye, Monsieur Fraize, Françoiz Breut et Vincent Venet...

vière u o L a L crc.be c . w w w © Photographe

Ce généreux festival envisage la chanson au sens large. Seul mot d’ordre dans ce mélange des genres : le goût du neuf. Après tout, c’est bien ce festival qui, en 2007, a programmé Moriarty pour la première fois en Belgique ! Let’sMotiv, novembre 2011

Bla bla Institutionnels

22


Irr é s i s t i b le m ent f é m i n i s te

Interdit aux moins de 14 ans !

Irrésistible, le chant de bataille c o m é d i e m u s i c a le mercredi 13 novembre à 20h00 Théâtre de Binche ��� Alexine Boucher Hardy (co-auteure, interprète) Philippe Vande Weghe (coauteur, metteur en scène)

��� www.lachouettediffusion.com

Un solo d’une heure, mélangeant théâtre, chant, cuisine, tissu aérien, jonglerie de bouteille et fouet... C’est l’histoire d’une femme parfaite, dans un monde parfait. Mais sous un vernis de savoir-vivre, l’héroïne vous livre ses tripes sur un plateau d’argent, et peut-être pas seulement les siennes… Dans son petit chez-elle, venez, écoutez-la faire son show, cuisiner et se débattre avec ses ustensiles et ses dilemmes. Les pieds sur terre ou dans les airs, emmêlée dans son tissu, suspendue entre textiles et notes sensibles, elle vous emmène dans une petite ballade caustique, dans cette part intime qui nous lie les uns aux unes. Sous la forme d’une comédie musicale grinçante et décalée, le sujet de l’inégalité homme-femme prend un tournant Grand-Guignol. N’ayez pas peur, ça n’est que du cirque…

Avec le Service Provincial des Arts de la Scène !

23


C H A N SO N

bertrand belin + g ue s t jeudi 14 novembre à 20h00 Le Palace à La Louvière ��� www.bertrandbelin.com

C’est tellement bien qu’on croirait un groupe américain. Au départ, vu de loin, on pense à Bashung, Murat, Gainsbourg, ces gens qui ont su tisser leur œuvre dans le fil de deux traditions, anglo-saxonne et française. On a souvent parlé de son esprit brillant, de son goût pour la littérature, la poésie, la vérité des choses derrière les apparences. Mais Belin est aussi une silhouette, un profil, un regard, une présence. Comme un genre de Corto Maltese, dont l’album Parcs est à ce jour la plus belle des aventures. Voix basse, poésie économe et mots choisis, souvenirs de paysages musicaux américains - tout en accueillant la pop, tout en s’abandonnant au vertige. Après le mat et minéral Hypernuit, Parcs est un projet d’aube rougeoyante, de lumières mouvantes, d’arrangements comme des étoiles qui scintillent. C’est sensuel et charnel, traversé par le monde, corps et âme. Au milieu de ces riffs de guitares et de ces nappes de claviers, Bertrand Belin chante comme un poisson dans l’eau. Bertrand Belin n’est pas un chanteur, mais un groupe : jeu collectif intime et complice, guitares qui s’emballent, chansons gorgées et détrempées, plénitude totale. Un projet qui avance à reculons, après lequel il faut accepter de courir un peu pour dénicher sa subtilité timide et sa poésie planquée. Ça nous changera de Sexion d’Assaut. coup de

de

la

saison !

© P. Lebruman

24

coeur


V L AA N D E R E N !

DEZ MONA + g ue s t vendredi 15 novembre à 20h00 Le Palace à La Louvière ��� www.dezmona.com

Dez Mona est l’un des groupes les plus singuliers que compte notre petit pays et l’impressionnante voix de son leader Gregory Frateur y est sans aucun doute pour beaucoup. À la croisée du jazz, du gospel, de la musique classique et du rock alternatif. La collaboration de Dez Mona avec l’ensemble baroque Box avait donné lieu à l’excellente production Sága, un opéra qui avait foulé les scènes classiques du royaume. Chiffonnés par leur réputation de groupe précieux, les Anversois de Dez Mona ignorent ici les grandiloquentes textures soyeuses de Sága. Le nouveau projet que nous accueillons, A Gentleman’s Agreement, creuse la piste pop, montrant que la palette musicale du groupe est toujours plus colorée à chaque pas. En introduisant des guitares très électriques dans ce cocon, le sextet éclabousse ses propres conventions et jette les fondements d’un heavy-cabaret au magnétisme très rock... Sans pour autant abandonner son côté sophistiqué. Dez Mona nous offre un performance quatre étoiles (le max) !

© Mous Lamraba

Avec le Centre culturel de Soignies !

26

Attention concert debout !


U ne p r o m en a d e ch a nt é e

LA BELLE Péniche à b o r d d e l a p é n i che A g a m i ! La belle péniche samedi 16 novembre à 14h30 et à 16h00 Péniche Agami à Ronquières Accueil à 14h00 ! ��� Pascale Delagnes (voix, accordéon) Damien Campion (contrebasse) Jordi Grognard (sax, clarinettes, flûtes)

Une promenade à bord de la belle péniche Agami. Avec le sourire du capitaine Pit, cette courte croisière nous emmènera, au départ de Ronquières, vers de nouveaux horizons musicaux ! Pascale Delagnes Ancrée dans la chanson française, la musique de Pascale Delagnes explore d’autres rives, d’autres langages, et nous emmène dans un pays où la poésie des textes, légèrement surréalistes et poétiques se mêlent à des ambiances jazzy.

��� www.pascaledelagnes.com http://peniche-agami.wifeo. com

© Yves Kerstius

27


cinéma

Le lundi au soleil et d i s c o th è q ue ! lundi 18 novembre à 18h15 Le Palace et Ciné Stuart à La Louvière ��� www.europalia.be

Cette année, on revient au Palace, l’ambiance était meilleure ! Ceux qui ont participé, le 28 novembre 2011, à la première édition de ce nouveau rendez-vous désormais culte se souviennent d’une ambiance enflammée mémorable... Une soirée ciné-dj, à l’occasion du festival Si ça vous chante ! Sur les 214 invités, seuls 4 n’ont pas dansé ! On commence à 18h15, par un apéro chantant, avec DJ BoyToy, qui nous passe des tubes de la chanson française des années soixante à aujourd’hui. Et comme on connaît tout par coeur, on peut même chanter, d’autant qu’on aura pris un petit verre... Puis, vers 19h45, on se dirige vers le Ciné Stuart pour une séance exceptionnelle des Mercredis du cinéma (qui ne tombent d’habitude pas un lundi !), pour voir un magnifique film indien, Water, voir page 76

europalia.india - logomar Dans le cadre d’europalia.india

28

choose your colour in the range


SOI R É E D E C L ô T U R E D U F E S T I V A L !

DIMONE + trash croutes + f ê te ! mardi 19 novembre à 20h00 Le Palace à La Louvière ��� Dominique Terrieu (chant, guitare, mandoline) - JeanChristophe Sirven (clavier)

��� www.dimonelesite.com www.lestrashcroutes. wordpress.com

, un must

Entre Général Alcazar, Alain Bashung et Daniel Darc, aux limites du rock et de la chanson. de la belle bricole musicale. Il est un peu étrange, et assez attirant, l’énergumène. Dimoné chante d’une voix claire traversée d’une pointe d’accent méditerranéen et d’une petite tension qui le rend présent et élégant. Sa plume caresse l’homme « au plus près de l’os », cisèle le verbe avec élégance, au gré des jeux de mots et doubles sens. D’une voix pénétrante à la fois grave et soyeuse, il distille une poésie sans fard, presque charnelle, posée sur une pop mélodique portée par les guitares. Dandy démon, Dimoné grésille, irradie, bouillonne, crépite et éclabousse.

En gros les Trash Croutes, c’est bien. Elles sont cinq, elles sont belles, et surtout elles rigolent bien ! Le concept est simple : des instruments, des claquettes, un oeuf… pour reprendre en chœur des tubes des années 60 à nos jours. En tutu et paillettes, les Trash Croutes sont philosophes et se proposent de lutter contre la globalisation anglophone, en nous permettant de comprendre des textes absurdes dans un monde absurde.

l’équipe ! selon de comm

© Renaud Papillon Paravel

Une tournée Asspropro !

29


eur o p a l i a . i n d i a

Amjad Ali Khan Sarod & ensemble samedi 23 novembre à 20h00 Le Palace à La Louvière ��� Accompagné de Amaan Ali Khan et Ayaan Ali Khan, sarod.

��� www.europalia.be

C’est donc une véritable légende qui se produira à La Louvière dans le cadre d’europalia.india ! Amjad Ali Khan est un joueur de sarod, une variante du luth, à 25 cordes, utilisé dans la musique classique hindoustanie (Inde du Nord). Comme de nombreux grands musiciens, il est né dans une famille dont la tradition musicale et plus précisément celle du sarod, remontent à plusieurs générations. Ce seraient d’ailleurs ses aïeux qui auraient inventé l’instrument. Son tout premier gourou fut son père. La déjà longue carrière d’Amjad Ali Khan est jalonnée de prix prestigieux et de concerts internationaux et est caractérisée par une recherche incessante d’expérimentation et d’amélioration de son instrument. Il a collaboré avec de nombreux artistes et ensembles internationaux, tels que le Hong Kong Philharmonic Orchestra ou Charlie Byrd, donnant ainsi ses lettres de noblesse internationales au sarod, jusque-là méconnu.

europalia.india - logoma Dans le cadre d’europalia.india ! Découvrez l’exposition initiée dans le cadre d’Europalia.india, p.65 !

30

choose your colour in the range


SP E C T A C L E

c a b a ret th é â tr o · m u s i c o · f l o r a l

Léon accordéon

les petits pots de fleurs

GO û T E R & S U R P R IS E S !

à cue i ll i r en f a m i lle samedi 30 novembre à 15h00 Espace culturel Victor Jara à Soignies

samedi 7 décembre à 16h00 Espace culturel Victor Jara à Soignies

���

���

À partir de 3 ans !

���

De et avec Justine Verschuere-Buch et Geneviève Voisin

www.leonaccordeon.com

��� www.cie-ahmonamour. com

Légèrement empotées, sincèrement osmosées, grain dans la tête et jupes en corolles... Les petits pots de Fleurs adorent les chansons françaises, joviales et goûtues. Un spectacle très intelligent, où la complicité entre les comédiennes est admirable. La technique de Justine Verschure-Buch à l’accordéon impressionne, totalement libre de son instrument pour pouvoir permettre un jeu d’acteur jubilatoire. Geneviève Voisin propose une interprétation très personnelle qui ajoute une nouvelle dimension à des textes subtilement choisis. La mise en scène et les décors tout en finesse apportent un bonus à ce spectacle tout public. Jacky Lacroix

Léon accordéon veut comprendre pourquoi l’air qui souffle dans son ventre fait de la musique. Il part à la rencontre d’instruments traditionnels plus fous les uns que les autres : un tambour qui en assez de se faire taper dessus, une petite harpe qui s’est fait voler une corde, une vielle à roue amnésique, des cornemuses soldates… Le nouveau conte musical de Yves Barbieux, le créateur des Déménageurs et de Bonjour tout va bien, est un spectacle mettant en scène trois comédiens chanteurs, rejoints par de nombreux musiciens en vidéo.

Léon accordéon : avec le Centre culturel de Soignies ! Les petits pots de fleurs : C’est encore mieux l’après-midi ! avec le Centre culturel de Soignies !

31


An d a ll th a t j a z z …

DECEMBER JAZZ the sidewinders + the room i knew samedi 14 décembre à 20h00 Le Palace à La Louvière

samedi 14 décembre à 20h00 Le Palace à La Louvière

���

���

Michel Paré (trompette) Thomas Champagne (sax) Eve Beuvens (piano) Nicholas Yates (contrebasse) Toon Van Dionant (batterie)

Guy Slotte (guitares et compositions) Vincent Descamps (trompette et bugle) Martin Bauer (piano) Denis Van der Brempt (contrebasse et basse) Yuriy Bochkov (batterie)

Un quintet de grand jazz !

Simple, direct, énergétique, accrocheur, insolemment joyeux... du hard bop. The Sidewinder, c’est d’abord le nom d’une des composi-

Le dernier projet de Guy Slotte vous amène dans un paysage sonore personnel alternant rythmes jazz soutenus et pièces plus intimistes. Ses compositions privilégient des lignes mélodiques claires jouées à la guitare et à la trompette, laissant un bel espace à l’improvisation.

tions et d’un des albums les plus emblématiques de Lee Morgan, et par la même occasion, du tournant que prend le hard-bop au début des années soixante. Sur les traces d’Horace Silver, ces hard-boppers façon sixties ont pour mots d’ordre groove funky et feeling soul. C’est cette période que ressuscite avec brio le groupe belge : Lee Morgan, mais aussi Hank Mobley, Wayne Shorter, Art Blakey sont appelés à la barre d’un swing moderne et énergique au cœur duquel le trompettiste Michel Paré et le saxophoniste Thomas Champagne semblent prendre un plaisir absolu. Pour les seconder dans cette tâche, il fallait une rythmique capable de retrouver ce groove sixties : la pianiste Eve Beuvens réussit ce challenge, soutenue par le contrebassiste Nicholas Yates et le batteur Toon Van Dionant.

www.ettols-music.net http://guyslotte.bandcamp.com/album/the-room-i-knew

Pour cloturer la soirée, Jazz Virus feat. Pierre Lafontaine

Une initiative de l’échevinat de la culture de la Ville de La Louvière !

32


th é â tre

L’avare C i e V o l p l a n é ( Fr a nce ) dimanche 12 janvier à 18h00 Le Palace à La Louvière jeudi 16 janvier à 20h00 Centre culturel d’Herlaimont à Chapelle-lez-Herlaimont ��� www.vol-plane.com

Voilà ce qui arrive quand on commence à parler d’argent. Harpagon, vieil avare tyrannique, contrôle d’une main de fer le train de vie de sa maison. Par la pratique de l’usure, il continue à accroître sa fortune. Veuf, il abrite sous son toit ses deux enfants : sa fille Élise et son fils Cléante. Au début de la pièce, nous apprenons qu’Élise est amoureuse de Valère, le fils d’un noble napolitain exilé, cachant son identité sous un faux nom, mais elle n’ose envisager un mariage sans l’accord de son père. Valère, pour vivre auprès d’elle, a donc imaginé de se faire engager comme majordome d’Harpagon. Cléante, quant à lui, souhaite épouser Mariane, jeune fille sans fortune vivant avec sa mère. Harpagon, grâce à l’entremetteuse Frosine, nourrit lui aussi un projet matrimonial avec la jeune fille. Tout chavire lorsque Cléante essaie de rassembler une grosse somme d’argent. L’usurier qu’on lui indique n’est autre que son père ! « Que veux-tu que j’y fasse? Voilà où les jeunes gens sont réduits par la maudite avarice des pères; et on s’étonne après cela que les fils souhaitent qu’ils meurent. »

Avec le Service Provincial des Arts de la Scène ! Une tournée ASSPROPRO !

33


th é â tre / cr é a t i o n

QUI VEUT DE MOI th é â tre d u p u b l i c mercredi 15 et jeudi 16 janvier à 20h00 Le Palace à La Louvière ��� Écriture : Luc Dumont (volet belge) - Hamadi (volet palestinien) - Guy-Régis Junior (volet haïtien) mise en scène : Anne Romain comédien : Emmanuel Guillaume

��� www.theatredupublic.be

Quelles brèches ces enfants maltraités peuvent-ils ouvrir pour faire exister l’ébauche d’un rêve, pour respirer ? Une fêlure dans le mur. Une fêlure dans le monde, trois no man’s land : une cellule de prison, un terrain vague, les décombres d’une maison. Ismaël, Goran, Camille, trois solitudes, trois enfances abandonnées, une en Palestine, une en Belgique, une en Haïti. Ce qu’ils vivent fait d’eux des adultes bien avant l’âge... Quels rêves d’amour peuvent-ils nourrir ? C’est un môme né en Palestine, sorti de prison, sujet à l’agoraphobie, il s’enferme dans une chambre, ferme fenêtres et portes. Au milieu de la pièce, il construit une cage (une sorte de maison miniature avec des barreaux) et dans cette cage, il y a un amoncellement de poupées. Il joue avec ces poupées, se déguise en militaire, en infirmier, en journaliste radio... Il dispose d’outils de chirurgien, scalpels, petite guillotine et une scie dont il use pour torturer les poupées...

© Veronique Vercheeval

34


cr é a t i o n

Une semaine sur deux c o m pa g n i e m a r i t i m e mercredi 22 et jeudi 23 janvier à 20h00 Le Palace à La Louvière ��� Texte : Chloé Adam et Claude Lemay - mise en scène : Daniel Adam avec : Chloé Adam, Claude Lemay, Pierre Poucet

��� www.lacompagniemaritime.be

Avant il y avait plein de bruit dans la maison, ils se disputaient tout le temps. Aujourd’hui il y a un grand silence dans ma tête, du vide, alors je tombe et ils me rattrapent comme ils peuvent, une semaine sur deux. Cette création, soutenue par l’Aide à la Jeunesse, vise à sensibiliser les parents et les professionnels du secteur aux effets sur les enfants des séparations parentales conflictuelles. Ce spectacle n’a pas encore été créé à l’heure de boucler cette brochure. Une information complète sera publiée dans le magazine Liens ! de décembre ainsi que sur le site www.ccrc.be !

Une semaine sur deux (titre provisoire) : Avec le soutien de la DG de l’Aide à la Jeunesse. En partenariat avec la Commission Maltraitance du Brabant Wallon, le SAJ de Nivelles, et le Centre culturel régional du Centre !

35


en s e m b le

Grand orchestre national lunaire samedi 25 janvier à 20h00 Espace culturel Victor Jara à Soignies

Pintez tous les cracs... * Un collectif intergénérationnel de nonante-cinq musiciens d’horizons culturels et musicaux divers avec, la même envie : faire de la musique, ensemble. Entre violons, guitares, djembés, sousaphones, petites percussions, piano et autres tubas, l’entente est bonne et l’équilibre est juste. Le charismatique Eloi Baudimont, également chef d’orchestre de la Fanfare Détournée et du projet Mali Mali, dirige avec brio cette nouvelle association musicale. On a envie d’en être, on en est. Simple, joyeux, magnifiquement fragile, humainement jailli, l’orchestre lunaire traverse les atmosphères. Quelques facéties colorent le concert. On lance des fusées, on dessine des miroirs, on se raconte un peu. C’est un bon voyage. La Louvière, berceau de leurs ébats, s’en vante. Elle a raison. Ce trésor pirate toutes les morosités pour les ranger là où elles n’auront plus cours. Ils vous embrassent ces musiciens, sans compter. Laissez-vous faire. La lune est à tout le monde.

* Premier ver de Aah, l’hyme ! joué et chanté par le GONL !

36


s w i n g g i ta n

ju s te p o ur r i re

Christophe Astolfi Duo

Boeing-boeing v a u d ev i lle

MA N O U C H E dimanche 26 janvier à 20h00 Le Palace à La Louvière

samedi 8 février à 16h00 Espace culturel Victor Jara à Soignies

���

���

www.brosella.be

Marc Camoletti mise en scène : Nathalie Uffner - avec Myriem Akheddiou, Catherine Decrolier, Antoine Guillaume, Odile Matthieu, Thibaut Nève et Delphine Ysaye.

Django a accompli ce que très peu d’entre nous pourraient accomplir !

Si vous voulez rire pendant environ 2h30… … ruez-vous pour voir cette excellente comédie !

Il a créé à lui seul un genre musical, qu’on appelle le Hot Club Jazz ou le swing gitan. Django Reinhard était un guitariste virtuose à la sensibilité acérée pour la mélodie, l’équilibre et la structure. Sa façon originale et intemporelle de fusionner avec conviction les éléments du jazz, du musette et de la musique tzigane de l’époque est tout simplement digne d’un génie. Il est considéré comme l’un des grands réformateurs de la musique du 20e siècle.

Le héros de l’histoire, un charmant célibataire, a trouvé la solution pour vivre en toute sérénité avec trois femmes qu’il a promis d’épouser. Son secret ? Il a choisi d’adorables hôtesses de l’air de pays différents, ce qui lui permet d’harmoniser les horaires, avec la complicité de sa bonne, drôlement bourrue. Mais voilà que les horaires se dérèglent et l’heureux célibataire quitte les cieux paisibles de ce bel arrangement pour entrer dans une zone de turbulence rocambolesque... C’est LE remède classique de Broadway contre tous vos tracas. (The Journal News)

Christophe Astolfi a joué avec un grand nombre de virtuoses comme tchavalo, matcho Winterstein et Eddy Bockorny. Il se produit régulièrement à travers l’Europe entière.

© Josl Knaepen © JPohl

Christophe Astolfi Duo : Dans le cadre des Djangofolllies ! Boeing-Boeing : C’est encore mieux l’après-midi ! Avec le Centre culturel de Soignies ! Durée 2h30, entracte compris !

37


U ne o d e a r a b o · J AZZ

th é â tre p é p i te

Laïla Amezian TriOde

en toute Inquietude

vendredi 14 février à 20h00 Le Sablon à Carnières

jeudi 20 février à 20h00 Le Palace à La Louvière

���

���

www.lailaamezian.com

www.theatrepepite.be

Ce serait comme quelqu’un qui a beaucoup voyagé et qui rapporte un collier de perles.

Très drôle également ! Que se passe-t-il quand votre vie se décale, que tout semble aller trop vite pour vous ? L’histoire de Séraphin. Largué au boulot, dépassé en famille, il est prêt à tout : apprendre l’anglais, la natation, le langage HTML, la rébellion. Et pourtant quelque chose résiste. Et si c’était lui-même ? Inspiré par le cheminement de son père, qui n’a jamais osé vivre son rêve, Jean-Luc Piraux interroge avec un appétit drôle et cruel la science aléatoire des trajectoires de vie.

Une ode en arabe constellée d’anglais, des mélodies tourneuses de tête, une dégustation intime de joyaux poétiques : c’est le TriOde concocté par Laïla Amezian, pour l’amour de la voix... et des tribulations de l’âme entre Orient et Occident. La voix de Laïla a exploré bien des paysages : chanson française, jazz, funk, ethno-electro-dance, post-rock, chants polyphoniques, musiques arabo-andalouses et traditionnelles. Cette voix intense, soyeuse ou joyeuse, qui caresse ou déchire à la façon de celle d’une soulwoman, fend l’âme. Sans doute parce qu’elle vient de loin. Du Tanger familial elle a pris les couleurs, écloses sous le ciel belge. Le voyage de Laïla Amezian, artiste très bruxelloise et très marocaine, est d’abord intérieur, donc universel. © Stephan Vanfleteren ©2 Thierry Van den Eynde

On en ressort l’esprit dilaté, les yeux détendus d’avoir tant souri et le cœur tout ragaillardi par la simplicité voluptueuse de ce comédien hors pair. Catherine Makereel, 4 étoiles, LE SOIR, mars 2013.

Coup de cœur Centritudes !

Laïla Amezian : Coproduction du Centre culturel régional du Centre avec le Centre culturel Le Sablon ! En toute inquiétude : Une tournée ASSPROPRO ! Au Rœulx le 7 novembre, à Manage le 23 janvier, à Chapelle-lez-Herlaimont le 24 janvier !

38


les mutants ont 30 ANS !

th é â tre

DISPARUS

Et ils fêtent ça au Palace... Lieu Adresse Date

- - - - - - - - - - Accroche -----------Texte max 1300 caractères

dimanche 16 février à 18h00 Le Palace à La Louvière

samedi 8 février à 20h00

���

Un Cabaret : 30 ans de Mutants Cuvée spéciale avec les comédiens, musiciens, chanteurs mutants !

���

Nom membres troupe

���

Création collective Texte et mise en scène : Dirk Opstael avec Patrick Beckers, Michel Carcan, Eric Drabs, David Greuse, Jean-François Maun, Fabien Robert, Nicola Testa, Gordon Wilson et, en alternance, Martin Swabey

site@web.be

mercredi 12 février à 15h00

Elisa et Jean René + atelier-goûter Théâtre épistolaire pour marionnettes et comédien Spectacle pour les 6 à 12 ans – parents admis samedi 15 février à 15h00

Disparus… Treize tableaux d’une terrible aventure

Miss Ouifi et Koubrev font des expériences + atelier-goûter

C’est la guerre. Un groupe d’enfants est envoyé, par avion, dans les territoires d’outremer où ils seront en sécurité. Après plusieurs heures de vol, l’avion plonge, c’est le crash. Les enfants, seuls survivants, se retrouvent sur une terre inconnue. Une nature hostile ou paradisiaque ? Ces huit enfants livrés à eux-mêmes nous montrent la fragilité de la civilisation…

dimanche 16 février à 18h00

Disparus… (voir ci-contre) Et on clôture la fête, on se boit un verre !

www.mutants.be

39


n o uvel a l b u m . le f r a nc b el g e

DAAN

Attention concert debout !

+ g ue s t vendredi 21 février à 20h00 Espace culturel Victor Jara à Soignies ��� www.daan.be

C’est un roc. Et sa voix rocaille. Elle soulèverait des troupes et des montagnes. Un univers bien à lui qui d’influences diverses. Yves Montand, Françoise Hardy, Bashung, Gainsbourg, les morceaux clignent de l’œil à l’un ou à l’autre mais ne s’égarent pas. Daan se livre, il nous parle de lui, de ses doutes, ses écueils mais aussi du monde qu’il habite. Et si cet album rend hommage à la chanson française dans ce qu’elle a de plus grand, c’est d’un chanteur belge dont il est question, d’humour en coin et de sourires tristes, de révolte et d’autodérision. Parce qu’il ose, pour la première fois, écrire en français alors que ça lui semblait impossible, il offre une version de lui-même encore plus vaste.

La crise, texte qui liste toute une série de crises de notre époque, des plus intimes aux plus sociétales est introduit par des sonorités de musique traditionnelle grecque… Palaistine, pays sans palais et Même s’il y en avait, ce serait des ruines, dénonce et déchire. Dans Mes états unis, Daan (ce prénom a deux A, qui résonne comme anarchie) se dit et dans un même mouvement dit son pays, son appartenance menacée. On est touché, au bord du « noyage ». Il surprendra ses fans, même si cinq morceaux en anglais résonnent et font lien avec ses derniers succès, et c’est bien cela qu’il cherche, ce « samouraï », aller sur des terrains où on ne l’attend pas, surtout ne pas faire deux fois la même chose.

© Tom Verbruggen

Coproduction du Centre culturel régional du Centre et du Centre culturel de Soignies ! En partenariat avec le Service Provincial des Arts de la Scène !

40


jazz

TRIO Grande dimanche 23 février à 11h30 Maison de la Laïcité à Soignies ��� Michel Debrulle (batteriepercussions Laurent Dehors (saxophones, clarinettes, cornemuse, guimbarde, harmonica, saxophone, bagpipes, Jew’s harp) Michel Massot (tubas, trombone)

Ce trio résout la question du jazz aujourd’hui... Faut-il vraiment tout étiqueter ? Loin des crises d’identité, il n’est ici question que de danse des tempos et d’émotion partagée grâce au langage des sons. En équilibre permanent entre l’élan et la suspension, Trio Grande est le groupe de la maturité, du bonheur trouvé au fil de l’expérience et au gré du temps, un hymne à la vie et à la beauté, à l’écart de toute intention niaise. Une puissance parfois terrible cohabite constamment avec une délicatesse surnaturelle. Dans des compositions que l’on aimerait presque qualifier «à succès», tant elles vous emmènent haut, les comparses habitent leur musique avec une fièvre lyrique admirablement servie par les entrechats tantôt d’un Michel Massot inventif, tantôt d’un Michel Debrulle puissamment architectural. Puis Laurent Dehors leur rend la pareille, avec un phrasé allié à une coloration splendide.

��� www.myspace.com/ triograndebelgium

Une organisation du Centre culturel de Soignies et du Centre culturel régional du Centre, en partenariat avec la Maison de la Laïcité de Soignies !

42


th é â tre

Celui qui se moque du crocodile n’a pas traversé la rivière M a i s o n E p h é m è re jeudi 27 février à 20h00 Centre culturel Joseph Faucon au Roeulx ��� Direction artistique et texte : Guy Theunissen/La Maison Ephémère - interprétation et création : François Ebouele et Guy Theunissen mise en scène : Yaya Mbile Bitang et Brigitte Baillieux Le texte du spectacle est paru aux Editions du Cerisier.

��� www.maisonephemere.be

© Debeir

Indépendance Tchatcha, Rostropovitch, Césaire, la dette, Mitterrand, Sankara, le discours de Christiane Taubira, Lumumba, le but de Vanderelst à la coupe du monde de Mexico. Le récit de la rencontre de deux hommes et du chemin à parcourir pour en arriver là. Ce projet en noir et blanc a la volonté d’être présenté en Europe et en Afrique. Sous les deux points de vue, il interroge la mémoire du spectateur, personnelle et collective, commune à l’Histoire qui a marqué son pays et sa communauté d’appartenance. C’est l’histoire de la rencontre de deux hommes. François Ebouele et Guy Theunissen. L’un est camerounais, né en 1971, l’autre est belge, né en 1963. Aujourd’hui, ils sont amis mais, pour en arriver là, il a fallu que chacun traverse la rivière, la vraie et celle que chacun avait dans la tête. Cette traversée est le sujet du spectacle. C’est le récit des grandes et petites histoires qui nous ont traversés : la rencontre d’une femme dans les rues de Dakar, une dernière bière dans un aéroport, une visite au musée du Louvre, un voyage en taxi clando… Une tournée ASSPROPRO ! Aussi à Chapelle-lez-Herlaimont le 7 février et à Braine-le-Comte le 14 février !

43


jazz au féminin

Les Mijolettes pierre vaiana + Tamara Suffren samedi 8 mars à 20h00 Le Palace à La Louvière

Les meilleurs jazzmen du Royaume sont aussi des femmes… Les Mijolettes Sensualité des années folles chez ces drôles de dames exposant leurs drames. Sensualité d’avant la crise. La gravité s’allège par l’humour des historiettes racontées entre les chansons. Les mijoles hors des geôles musicales, hors des carcans. Erotisme rose bonbon. Dissonances et prose, en ton sur ton... C’est du cabaret, c’est du jazz, c’est de la chanson à texte, c’est des arrangements formidables, des compos bien foutues, des reprises qui font mouche, c’est un mélange de styles, ça joue avec les rythmes, c’est sensible et puis c’est drôle, c’est spontané, c’est un jeu, c’est drôlement sexy, c’est d’une élégance décadente. Pierre Vaiana invite tamara suffren Pierre Vaiana, connu pour ses multiples collaborations avec l’Afrique, invite la chanteuse haïtienne Tamara Suffren pour un projet ensoleillé qui met en valeur un genre nouveau : le jazz vocal chanté en créole haïtien. Tamara Suffren habite Port-au-Prince et chante des chansons qui parlent simplement de la vie et de l’espoir. Sa voix chaude et profonde nous transporte dans un univers musical nouveau, entre jazz créole, rythmes chaloupés, blues universel et chanson.

44


th é â tre

th é â tre

CARnaval des ombres

LE CID I N FI N I T H é â tre

M a i s o n E p h é m è re lundi 17 mars à 20h00 Le Palace à La Louvière

mardi 18 mars à 20h00 Espace culturel Victor Jara à Soignies

��� De et avec Serge Demoulin - mise en scène : Michael Delaunoy - avec les voix de Nicolas Buysse, Michael Delaunoy, Muriel Legrand et Magali Pinglaud

��� De Pierre Corneille mise en scène de Dominique Serron

��� www.infinitheatre.be

��� www.maisonephemere.be

L’infini traite les œuvres sans les démanteler et la mise en scène les conduit vers une modernité profonde.

Prix de la critique 2012 Meilleur seul en scène ! Un jour, il se fait traiter de Boche. Ah tu viens des cantons rédimés, de chez les... Il ne sait pas quoi dire. Il sort à peine de l’adolescence. Il est belge, oui. Mais son grand-père et ses deux oncles ont été enrôlés de force dans la Wehrmacht. Le plus jeune allait avoir vingt ans. Comment meurt-on sous cet uniforme-là ? Dans le village où il est né, on ne parle pas de tout ça. On rit en wallon, on chante en wallon, on rêve en wallon. Mais parfois, sur les chemins de fête, l’alcool fracasse les digues, les corps tremblent d’une tristesse inexplicable...

Deux jeunes gens s’aiment et sont promis l’un à l’autre. Mais voilà que les Pères s’affrontent… Comment l’énergie de l’espoir peut-elle parvenir à vaincre les obstacles que l’existence dresse sur notre chemin ? Corneille valide l’amour qui unit Chimène à Rodrigue et choisit de lui donner une issue, et ce malgré les circonstances inextricables qui les accablent. Pilier du théâtre baroque écrit par un Corneille rétif aux dogmes de son époque, Le Cid enjambe les siècles d’un pas leste grâce à la mise en scène cadencée de Dominique Serron. Physicalité, piano et flamenco épaulent ce texte puissant, mis à nu par des comédiens qui portent une parole authentique vers la modernité.

L’acteur Serge Demoulin rend hommage à sa région, ses racines. Avec délicatesse, humour et détermination, il dévoile un pan occulté de notre histoire : l’annexion des Cantons de l’Est par l’Allemagne nazie en 1940 et le silence de l’Etat belge.

Carnaval des Ombres : Dans le cadre de La langue française en fête ! Le Cid : Une organisation du Centre culturel de Soignies en partenariat avec le Centre culturel régional du Centre !

45


R AP

TITRE VEENCe DU SPECTACLE hanao

Attention concert debout !

n o uvelle m u s i q ue ur b a i ne vendredi 21 mars à 20h00 Le Palace à La Louvière ��� www.veencehanao.tumblr.com

© Kmeron

Après Gainsbarre, après Bashung et ce vieux fou de Christophe, allez donc aujourd’hui écrire des sonnets autrement qu’en déflagrations. Jo Delcominette Quatre ans après Saint-Idesbald, voici Loweina Laurae. Etrange poisson de nuit, Veence Hanao quitte le littoral pour loger sa musique à texte dans des zones abyssales. Le cri y est murmuré. Les mélodies, romantico-bruyantes. Ni slam, ni rap, ni chanson française, l’écriture de Veence Hanao est sur le fil et à l’hameçon, parlée puis vaguement chantée dans une langue qui va se faire foutre. La toilette musicale, roulée comme un pétard, est d’un romantisme électro proprement tsunamique, moins les dégâts bien sûr. Une énorme vague nous submerge puis nous laisse pantelant sur la berge, au soleil des mots. Le blues. L’absinthe de Verlaine, de Van Gogh, on la retrouve distillée dans le verbe de Veence Hanao, en eau trouble, méconnaissable.

Dans le cadre de La langue française en fête ! En partenariat avec le Service Provincial des Arts de la Scène !

46


T H é â tre

Le salon d’achille À PA R T I R D ' A C H I L L E C H A V É E mardi 25 mars à 20h00 Espace culturel Victor Jara à Soignies

Il est défendu de voir les yeux de la femme nue, sous peine de mort.

��� Mise en scène : Charlie Degotte avec Philippe Grand’Henry, Patrick Beckers, Jean-Luc Piraux - femme nue : Davina musiciens : Michel Mainil (saxophones), Antoine Cirri (drums) Coproduction : Centre culturel régional du Centre, le manège.mons Centre Dramatique Fabrique de Théâtre/Service Provincial des Arts de la Scène et Aucun mérite asbl !

Trois Achilles dans un terril vivent l’horreur du temps qui lasse… Heureusement, leur dérision est restée intacte et leur irrépressible besoin d’inventer les embarque dans un set spirituel en cinq mouvements, inspiré des obsessions et des résonances de la prosodie d’Achille Chavée… Au beau milieu de sa montagne de charbon, Charlie Degotte nous invite au Salon d’Achille. Metteur en scène atypique de la Belgique joyeuse depuis 30 ans, il s’entoure de trois comédiens-clowns complices et de musiciens plissés qui (dé)tricotent la langue du poète hennuyer pour nous faire découvrir une fois encore que le désespoir fait rire. Il ne faut jamais ternir sa mauvaise réputation !

Un partenariat du Centre culturel régional du Centre, du Centre culturel de Soignies et du Service Provincial des Arts de la Scène ! Dans le cadre de La Langue française en fête !


GENRE

du TITRE DU SPECTACLE 23/04 au 27/04 2014 C O M PA G N I E

Lieu Adresse Date

Accroche Texte max 1300 caractères

���

Nom membres troupe

���

site@web.be

© Photographe

Bla bla Institutionnels

48

Note !


Prog rĂŠsiste

festival

26 et 27 avril 2014 CENTRE CULTUREL DE SOIGNIES www.progresiste.com

49


T h é â tre

Le grand sextacle

Interdit aux moins de 16 ans !

et r é c o nc i l i a t i o n jeudi 8 mai à 20h00 Le Palace à La Louvière ��� www.reconciliation.be

Ce spectacle va heurter les personnes à sensibilité réduite ! Avant de jouir, il faut le mériter. Christina Sutra fait son empire des sens, La confession dégeulasse, La bénédiction du délice, Le Big Mahatma Bit, Le pool dancing, Anthropologie sexuelle, Attache-moi, Clitoritus Sanctus, Uterus magicum, Haute voltige, Peur sur la vulve, Pubis bouffe, L’érection de Noël, Mesure mon orgasme…. Entre le drôle et le trash, ils balancent des messages politiques sur une liberté de ton avec des acteurs dont les corps n’ont jamais été formatés. Oui, ils sont dans le new burlesque… sans le savoir. Ce ne sont pas des icônes, ce ne sont pas des stars. Ils ne sont pas de ces êtres beaux, hommes ou femmes, qui, comme des dieux descendus parmi nous, nous narguent de leur perfection, s’érigent en juges et renvoient chacun à sa médiocrité. Leur lumière à eux n’est pas une lumière qui approfondit la nuit, leur lumière à eux ne nous fait pas regretter de l’avoir approchée. Une confrérie de personnages saugrenus et libertins. Mais que vont-ils nous faire, dans cette cour des miracles érotiques ? Chanter et danser les douces louanges d’une société à la fois érotisée et chaste, livrer un combat contre le formatage, le conformisme. Etre les aristocrates de leurs différences.

Le Grand SEXtacle surprend, émeut et choque le public. Dérangeants, douloureux, souvent drôles, les acteurs, entre cirque et cabaret, fardés et déguisés, vont opposer au glamour une image de la société hors des normes. Ceux qui ne sont pas à la fête du beau, ont-ils droit pour autant au sexe et à l’euphorie perpétuelle ? Il se trouve que la société de consommation réserve ses délices à ceux qui ont les moyens de se les payer, par leur sex-appeal ou par leur portefeuille. Avant de jouir, il faut le mériter. Le paradoxe est que cette exigence de jouissance va déboucher, concrètement, sur une répression de la jouissance.

© Véronique Vercherval

En partenariat avec le Service Provincial des Arts de la Scène !

50


m u s i q ue , etc .

la Promenade spectaculaire d e s s p ect a cle s che z le s g en s ! samedi 10 mai dès 15h00 Chez les gens à Soignies Rendez-vous à 14h00 Espace culturel Victor Jara à Soignies

La journée s’achève par un rassemblement rassembleur. Le principe de la promenade spectaculaire, c’est de passer l’après-midi dans un quartier, de maison en maison, et d’assister, chez chacun de nos hôtes, à un court spectacle. Et de boire un petit verre ou une jatte ! Il y a quatre maisons, il y a quatre artistes, chacun des artistes se produit dans une maison, il y a donc... quatre spectacles !

Une organisation du Centre culturel de Soignies et du Centre culturel régional du Centre !

52


L e g o th a d u j a z z b el g e et eur o p é en !

GUitar night

Jac q u e s Pi r ot to n trio

Fabien Degryse trio

vendredi 16 mai à 20h00 salle Valère Motte à Manage

vendredi 16 mai à 20h00 salle Valère Motte à Manage

���

���

Jacques Pirotton (guitare) Boris Schmidt (contrebasse) Stephan pougin (drums)

Fabien Degryse (guitare) Bart Denolf (contrebasse) Bruno Castellucci (drums)

���

���

www.jacquespirotton.com

www.fabiendegryse.com

Une occasion unique d’entendre sur scène deux guitaristes du gotha du jazz belge et européen, présentés ici avec leur propre trio dans une formule acoustique. Résolument dans l’orbite de la création pure, les compositions de Pirotton ne cessent de nous mener en des ravins sonores à franchir d’un pas allègre. L’art de Jacques Pirotton déclenche des orages bienfaisants. C’est créatif, ouvert aux expériences et doté d’un fameux sens du swing !

Un concert de jazz dans une salle qui n’est rien d’autre qu’une... énorme guitare acoustique ! Vous entrez dans la guitare, vous vous installez et vous vous retrouvez immergé dans le son de la guitare ! Quelques traces de l’approche de l’improvisation telle que pratiquée par les grands maîtres Django Reinhard, Wes Montgomery ou Joe Pass dans le jeu de Fabien, ainsi que des idées inspirées par des guitaristes plus modernes comme Bill Frisell, John Scofield ou Pat Metheny.

Un partenariat du Centre culturel régional du Centre, du Foyer culturel de Manage et de la Maison de la Laïcité de Manage !

53


On regarde un film, on danse, on vote pour ses jumeaux préférés

un bon début de soirée sous la tente blanche

dimanche 18 mai à 20h00 Sous la tente Blanche à La Louvière film à 21h30 ��� Les demoiselles de Rochefort : Comédie musicale française réalisée en 1967 par Jacques Demy, avec Catherine Deneuve, Françoise Dorléac, Jacques Perrin, Danielle Darrieux, Michel Piccoli, Gene Kelly. DJ from Versailles Et la finale du Championnat belge des jumelles et des jumeaux !

C’est gratuit !

Les demoiselles de Rochefort cinéma Solange et Delphine, jumelles d’une vingtaine d’années, enseignent la musique et la danse à Rochefort. Élevées par leur mère, qui tient un café, elles n’ont jamais connu leur père et cherchent vainement l’amour. Un jour, un groupe de forains s’installent sur la place. Ils tombent sous le charme des jumelles… Entre variétoche dégoulinante et grande musique... La maîtrise, la fraîcheur et l’ironie de Demy assurent la postérité à ce chef-d’œuvre qui a failli remporter l’Oscar de la meilleure musique ! Juste Indémodable. Finale du championnat belge de jumelles et de jumeaux Le championnat belge, qui en est à sa troisième édition, a déjà vu défiler un paquet de belles paires sur son 3, 2, 1 podium ! C’est pourtant un concours ancien, qui puise ses racines dans la tradition populaire du cirque et des fêtes foraines. DJ from Versailles Un DJ que nous avons découvert à Versailles ! Mais qui passe surtout de la musique connue de par chez nous... Des tubes des années 50 au top 10 des années 2020, ce flamboyant tourneur de platines peut être en retard à ses rendez-vous et en avance sur son époque ! Avec lui, vous saurez tout de la musique que vous ne voudrez plus écouter dans les années 30…

Finale du championnat belge de jumelles et de jumeaux : inscriptions et règlement sur demande : 064 21 51 21 – communication@ccrc.be

54


s eul en s c è ne · P i erre De s p r o g e s

Vivons heureux en attendant la mort

samedi 24 mai à 16h00 Espace culturel Victor Jara à Soignies ��� avec Dominique Rongvaux mise en scène de Fabrice Gardin

��� www.dominiquerongvaux.com

© Fabrice Gardin

Bonjour ma hargne, salut ma colère, et mon courroux coucou ! Il faut vivre avec les morts, surtout quand ils sont bien vivants. Pierre Desproges ne se prenait pas pour un con, mais, fort heureusement, il ne nous prend pas pour des cons non plus. Ce qu’il écrit est intelligent, érudit et pourtant drôle, mais pas que. Monter Desproges, c’est penser au matin glauque, mais aussi au lendemain qui chante. Pourquoi riez-vous ? J’aimerais tellement vous émouvoir… disait Desproges. Et il y arrivait, à faire rire et à émouvoir car son talent était dans la réplique cinglante autant que dans la pudeur des vérités. Derrière la gaieté du clown se cachait (à peine) un métaphysicien de la vie. Un misanthrope ouvert au monde. L’esprit ouvert, la plume acérée, Desproges maniait la critique ironique sur bon nombre de sujets. Nous vous invitons à découvrir un savant de l’humour qui, pour avoir la pensée juste, n’a pourtant pas que de justes pensées !

Cycle C’est encore mieux l’après-midi ! En partenariat avec le Centre culturel de Soignies !

55


T h é â tre

KARL MARX, le retour th é â tre d e s rue s mercredi 28 mai à 20h00 Le Palace à La Louvière ��� Pièce de Howard Zinn interprétation : Jean Delval mise en scène : Alixe Constant

��� www.theatre-action.be

L’actualité des propos tenus est criante ! Howard Zinn, historien et politologue américain, auteur d’Une Histoire populaire des Etats-Unis qui l’a consacré comme l’un des historiens américains les plus lus dans le monde, s’essaie à l’écriture théâtrale. Dans un truculent monologue, il ressuscite Marx, qui obtient – non sans mal ni protestation ! – des instances du Ciel, l’autorisation de redescendre sur terre. «Ok, tu peux y aller. Tu as environ une heure pour dire ce que tu as à dire. Mais rappelle-toi : pas d’agitation !» Dans cette farce, Marx revisité par Zinn se raconte, avant tout comme un homme : sa famille, ses amis, l’exil, le quotidien à Soho, l’engagement, la radicalité, la genèse et la maturation du Capital. Ou comment un homme en vient à consacrer sa vie à la rédaction de la plus célèbre analyse critique du capitalisme. Voilà donc le tour de force : rendre à Marx ce qui est à Marx, au peuple ce qui est au peuple, et permettre à chacun de rencontrer à la fois l’homme et comprendre son enseignement.

56


Les centres culturels et services culturels des communes de la région du Centre se rassemblent, via l’agence Centritudes, autour d’un concours qui a pour but de découvrir de jeunes talents !

Faites-nous une scène ! Faites-nous une scène ! est un appel au jeu, à la chanson, à la magie, à l’humour... aux arts du spectacle vivant. Une scène ouverte aux artistes, un concours dédié aux amateur.e.s, dans toutes les disciplines scéniques : théâtre, conte, music-hall, mime, cirque, one-woman-show, etc. Les candidat.e.s-artistes proposent un court spectacle à un jury. Le concours se déroule en plusieurs phases : sélection, demi-finale, finale. Le-la finaliste aura l’occasion de présenter son spectacle dans des conditions professionnelles, face à un vrai public, sur une scène de la région du Centre. CONDITIONS Etre amateur.e, avoir 16 ans accomplis (et l’accord des parents si l’on est mineur.e d’âge). Proposer un spectacle acoustique lors des sélections (pas d’installation technique). En phase éliminatoire, chaque candidat.e dispose d’environ cinq minutes pour défendre sa prestation. Une série d’épreuves éliminatoires se tiendront dans différentes communes de la région du Centre en février 2014. Intéressé.e ? Appelez Lorena ou Natassia ! 064 21 51 21

La Louvière - Le Palace

castings du 25 au 28 février ! http://faitesnousunescene.blogspot.be


ch a n s o n . p o p & R o c k

tony et ses radiateur + the exess dimanche 1er juin à 18h00 Le Palace à La Louvière ��� Tony et ses radiateurs: Toni Santocono (chant et joyeusetés) Luc Demulder (guitare) Marc Rosière (contrebasse) Frank Vandersteen (batterie) Armand Luypaers (sax, clarinette)

Tony et ses radiateurs Les Radiateurs, c’est de la musique qui tient chaud, évidemment. Un crooner qui ne se prend pas au sérieux accompagné par des musiciens qui, eux, jouent très sérieusement. On bascule sans transition et sans vergogne d’un standard de Nat King Cole ou Dean Martin totalement dégoulinant (le standard) à une composition comique faite juste pour rire. Flirter et rigoler est de leur aveu, le seul but de ces quinquagénaires bon chic bon teint. The Exess Reprises pop rock de chansons françaises, anglaises, et latinos (espagnoles). Des Beatles à nos jours.

The Exess: Philippe Hesmans (percussions) Jean-Pol Nicolay (guitare, voix) Claude Bodart (contrebasse)

��� www.myspace.com/tonietlesradiateurs

Coup de cœur Centritudes !

58


L E S M U SI C I E N S D ' A T OMI C T R OOP E R S !

king celebration p o w er r o c k a b i lly

jeudi 5 juin Écomusée du Bois-du-Luc à Houdeng-Aimeries ��� Tony La Monica (guitare, voix) Léo Jo (guitare) Rythm (double basse) Olvis (percussions)

���

KISS ME MY DARLING BE MINE TONIGHT ! Groupe formé par trois fans d’Elvis Presley > le but de jouer les plus anciens morceaux du king comme il faisait à ses début, sans batterie ! Du vrai rock’n’roll primitif.

www.facebook.com/ AtomicTroopers

Avec l’écomusée du Bois-du-Luc !

59


Expositions et arts plastiques


expo

DIDIER DEMARET p h oto g r a p h i e du 11 septembre au 11 octobre Espace à Voir vitrine du Centre culturel régional du Centre à La Louvière

Dès ses débuts en photographie, Didier Demaret est attiré par le paysage en noir et blanc. En jouant des lignes et des formes, iI privilégie les compositions minimalistes dans un format carré. La majorité de ses paysages sont réalisés en basse lumière par temps de pluie ou de brouillard, avec de longs temps de pose qui créent une atmosphère mystérieuse.

��� www.demaretdidier. wordpress.com

© Didier Demaret

62


expo

céramique contemporaine cÉr a m i q ue à partir du 18 octobre Espace à Voir Vitrine du Centre culturel régional du Centre à La Louvière

Au cours de cette saison, des expositions de céramique contemporaine d’une sélection d’artistes issus d’écoles d’art se succéderont dans la vitrine Espace à voir.

��� www.keramis.be

Un projet en collaboration avec Keramis, Centre de la Céramique de la Fédération Wallonnie-Bruxelles ! Photographie : archives ARTour 2013, Clémence van Lunen, grès lustré.

63


expo

TITRE voirDUlaSPECTACLE tasse p h o t o g r a p h i e . Art s p l a s t i q ue s du 15 novembre au 22 décembre Musée Ianchelevici à La Louvière

Denis Mahin (plasticien) et François Goffin (photographe) invitent quelques artistes à participer à une exposition ludique, poétique, transversale, quelque peu cynique. Les artistes ont reçu pour seule instruction d’alimenter leur liberté créatrice avec les traces de la disparition de la manufacture Royal Boch. L’intention, à travers différents médiums, est d’emprunter un chemin singulier balisé par une fantaisie régénératrice pour parler de ce qu’il reste : poussière, matière, lumière, archives, courants d’air…

© François Goffin

64


expo

Ousteri - Isabelle Detournay p h oto g r a p h i e du 23 novembre au 22 décembre Château Gilson à La Louvière ��� www.isabelledetournay.net

Isabelle Detournay réalise des séries d’images dans un centre psychiatrique à Ousteri, en Inde du Sud, depuis 1999. Partageant les activités quotidiennes de cette communauté humaine, elle y tire tout d’abord des photos en noir et blanc des patients et du personnel. Ses sujets travaillent au champ, ramassent le foin, vont à la fontaine, lavent, se baignent, partagent un repas, font la sieste. Les photographies témoignent d’une vie collective où la nature luxuriante s’oppose à l’architecture en béton, banale et géométrique. Pour Isabelle, chaque portrait est une histoire, est une personne qu’elle photographie pour lui accorder une trace de vie à part entière. Elle a réalisé des portraits d’individus avec leurs peurs et leurs joies. Arrivés parfois sans nom, ils font désormais partie d’une collectivité… Extraits de Isabella photo podoum ! Viviane Guelfi, historienne de l’art.

Mathew Ousteri, 2012, © Isabelle Detournay

En collaboration avec le Secteur des Arts plastiques de la Province de Hainaut - Culture Tourisme. A l’occasion d’europalia.india ! Voir page 30, concert dans le cadre d’Europalia.india!

65


expo

Cinquième Salon en Quinconce a rt s p l a s t i q ue s · p h o t o g r a p h i e du 22 mars au 11 mai Musée Ianchelevici à La Louvière

L’association Quinconce regroupe aujourd’hui une quinzaine d’artistes de la région du Centre. Chacun.e invite un artiste de son choix, de préférence n’ayant jamais exposé à La Louvière, à participer à ce salon d’ensemble. La cinquième édition sera à nouveau l’opportunité de découvrir de multiples facettes de l’art actuel. A cette occasion, les artistes de l’association produiront une exposition thématique sous la forme d’un hommage à Jean Capiau (1929-2011), membre de Quinconce, peintre, scénographe, animateur de la Galerie Tendances Contemporaines où il organisa de nombreuses expositions dès 1969.

Logo Quinconce créé par Jean Capiau.

66


i n s t a ll a t i o n

Destinations improbables en v i lle ! du 22 mai au 31 août centre-ville de La Louvière

Exposition d’été autour de la thématique du voyage. Créations intégrées à l’espace public, en parallèle à l’exposition présentée au Musée Ianchelevici. Une information complète sera publiée dans l’édition de mai de Liens ! et sur le site www.ccrc.be !

photographie : Jacques Iezzi. Promenons-nous dans les bois, installation, parc Warocqué, 2012

67


*CINÉMA*


Une section compétitive qui privilégie le format documentaire court, une occasion pour le festival de mettre en valeur la production belge actuelle et particulièrement les jeunes auteurs.

Au cœur de cet évènement : une résidence en documentaire qui accueille, pendant cinq semaines, cinq jeunes cinéastes européens pour les mettre au défi de réaliser un documentaire sur La Louvière, sur un thème précis.

jeudi 3 octobre à 19h30 / CinéStuart à La Louvière

La résidence est l’occasion d’un programme de documentaires ; cette année, quatre rendez-vous sont proposés.

Soirée de Clôture

El Gusto

En exclusivité, les 5 films réalisés au cours du mois de septembre par les 5 jeunes réalisateurs européens. samedi 5 octobre à 19h30 / CinéStuart

Réalisé en 2012 par Safinez Bousbia - durée : 1h30 En 2003, Safinez Bousbia découvre par hasard le monde des maîtres de la musique chaâbi, en Algérie. Touchée par les destins de ces musiciens inspirés, elle éprouve le besoin de partager sa découverte en portant leur histoire à l’écran.

Les réalisateurs invités

vendredi 6 septembre / sous la tente Blanche à La Louvière

Rino Noviello - Belgique, Hainaut

La chasse au Snark

Roman Klochkov - Belgique, Flandres

Ecrit et réalisé en 2012 par François-Xavier Drouet - durée : 1h35 Le film accompagne la vie du Snark, internat-école louviérois qui accueille depuis 1973 une trentaine de jeunes dans un projet d’autogestion et d’éducation non-répressive.

Fabio Mollo - Italie, Rome Lisa Josephson - Suède, Umea Bartek & Piotr Bartos - Pologne, Wroclaw

vendredi 20 septembre À 20H00 / CinéStuart à La Louvière

Compétition nationale de documentaires courts CinéStuart & sous la tente Blanche à La Louvière ��� www.festival5sur5.be 70


les mercredis du cinéma C’est le nom de votre ciné-Club ! Chaque semaine, deux projections, le mercredi ! Une selection de films d’auteur, de classiques, de découvertes. Des œuvres récentes ou patinées, reflets des tendances d’un cinéma envisagé comme un langage toujours à inventer plutôt qu’un accompagnement pour le popcorn...

C’est un abonnement… à la carte !

la carte blanche Pour 8 séances : 40 €, soit 5 € la séance. Pour 14 séances : 63 €, soit 4,5 € la séance. Pour 20 séances : 80 €, soit 4 € la séance.

Pour une seule séance, le prix du ticket est de 6 €. Ou de 5 €, si vous possédez la carte Ginkgo ! (voir page 11)

Infos à la billetterie du Centre culturel 064 21 51 21

71


c o m é d i e b e lg e · g r at u i t !

C o m é d i e d r a m at i q u e b e lg e

camping cosmos

Dead man Talking

vendredi 27 septembre à 21h30 Le Balthazar à La Louvière

mercredi 25 septembre à 18h00 et à 20h15 CinéStuart à La Louvière

���

GRATUIT !

Réalisé en 1996 par Jan Bucquoy, avec Jean-Henri Compère, Sabrina Leurquin, Claude Semal, Lolo Ferrari, Noël Godin, Laurence Bibot Durée : 1h25.

���

En gros, les ingrédients : du sexe, du kitsch, de l’humour bête et méchant à vocation subversive. Un film intelligent, subtil et belge.

Une première séquence, d’une extrême violence, fait un instant croire à une tentative belge de concurrencer Hollywood sur le marché de l’hémoglobine.

Réalisé en 2012 par Patrick Ridremont, avec Patrick Ridremont, François Berléand, Virginie Efira, Jean-Luc Couchard Durée : 1h41.

Le jour de son exécution, un condamné à mort soulève une question de procédure : la loi ne précise pas la longueur de la « dernière déclaration ». Le condamné va profiter du vide juridique et se lancer dans un ultime monologue pour échapper à la sentence… Jouer Shéhérazade pour gagner quelques jours de vie... L’exécution qui ne devait être qu’une formalité va devenir un incroyable enjeu politique et médiatique au cœur d’une campagne électorale rocambolesque. Dead Man Talking n’est pas un film de plus sur la peine de mort. Le contexte n’est qu’un prétexte à la fable existentielle revisitant l’être ou ne pas être en un temps où tout est spectacle. Patrick Ridremont utilise le conte pour mettre en scène le pouvoir de la parole, des médias, de la loi, en déceler les faiblesses et dire le cynisme de notre société.

Un vendredi ne tombe pas un mercredi ! Grand prix du festival du film indépendant d’Orense, 1997 Grand prix du Festival du film Trash de Lille, 1997 Pour rencontrer les gens là où ils sont, le ministère de la Culture de la Communauté française (ça s’appelait comme ça avant) teste un projet de culture pour tous dans un camping de la côte. Les gens apprécient moyennement… Mais tout n’est peut-être pas foutu, la vie peut encore avoir un sens... si on arrive à concilier happening et hula hoop et Miss Cosmos, Marx et Merckx ! Projection en présence de Yan Bucquoy, qui ne se gênera pas… ©2 Denis m punga

Camping Cosmos : Dans le cadre du CAMPING ! du dessin et de la presse indépendants ! (voir page 10) Dead man talking : www.deadmantalking-lefilm.com

72


Drame

comédie musicale

LE PASSé

song for marioN

français

b r i ta n N i q u e

mercredi 2 octobre à 18h00 et à 20h30 CinéStuart à La Louvière

mercredi 9 octobre à 18h00 et à 20h15 CinéStuart à La Louvière

���

���

Réalisé en 2013 par Asghar Farhadi - avec Bérénice Bejo, Tahar Rahim, Ali Mosaffa, Pauline Burlet Durée : 2h10

Réalisé en 2013 par Paul Andrew Williams, avec Terence Stamp, Vanessa Redgrave, Gemma Arterton Durée : 1h33

Un sublime morceau d’humanité servi par des acteurs magistraux. (Le Nouvel Observateur) Prix d’interprétation féminine, Cannes 2013.

Song for Marion réussit sans mal à être juste et émouvant. Arthur et Marion, couple de retraités londoniens, sont profondément unis malgré leurs caractères dissemblables ; Marion est positive et sociable, Arthur est morose et fâché avec la terre entière. Aussi ne comprend-il pas l’enthousiasme de sa femme à chanter dans cette chorale férue de reprises pop. Mais peu à peu Arthur se laisse toucher par la bonne humeur du groupe…

De Téhéran, Ahmad revient à Paris pour officialiser son divorce avec Marie. Très vite, il apprend que Marie a refait sa vie avec Samir dont la femme, Céline, est plongée dans le coma après une tentative de suicide. Une tumultueuse situation familiale et amoureuse dans laquelle Ahmad tente de s’immiscer avec impartialité mais où chacun finalement s’enlise. On sort de la projection secoué, bouleversé, ballotté entre de multiples questions qui resteront sans réponse. Asghar Farhadi va au plus près de l’homme, le dévoile sans jamais le débusquer entièrement, en vertu d’une démarche cinématographique d’une humilité et d’une sensibilité admirables. Une femme qui se cherche, un mari qui revient, un amant qui subit. Après Une séparation, l’Iranien signe un film tourné en France qui explore à nouveau les tourments intérieurs.

L’immense Terence Stamp a besoin de peu de chose pour jouer les grincheux. Grâce à lui, et à d’autres acteurs aussi bons que Vanessa Redgrave et Gemma Arterton, Song for Marion réussit sans mal à être juste et émouvant.

©1 Carole Bethuel

73


drame

FILM

Wadjda

blancanieves

saoudien

ES P AGNOL

mercredi 16 octobre à 18h00 et 20h15 CinéStuart à La Louvière

mercredi 23 octobre à 18h00 et 20h15 CinéStuart à La Louvière

���

���

Réalisé en 2012 par Haifaa Al Mansour, avec Waad Mohammed, Reem Abdullah, Abdullrahman Al Gohani Durée : 1h37

Réalisé en 2012 par Pablo Berger - avec Maribel Verdu, Macarena Garcia, Daniel Gimenez Cacho,Angelina Molina & Pere Ponce noir et blanc Durée : 1h44

Une révélation solaire. (Le Monde) Un émerveillement. (Rue 89) Tout est subtil et réussi. (Les Inrocks) Prix du meilleur film art et essai, Festival de Venise 2012.

Un très grand moment de cinéma. (Le Soir) Un célèbre conte des frères Grimm plongé dans l’univers espagnol des corridas et des flamencos. Un film muet. Un chef-d’œuvre !

Wadjda, douze ans, habite dans une banlieue de Riyad, capitale de l’Arabie Saoudite. Bien qu’elle grandisse dans un milieu conservateur, c’est une fille pleine de vie, qui porte jeans et baskets, écoute du rock et ne rêve que d’une chose : s’acheter le beau vélo vert qui lui permettra de faire la course avec son ami Abdallah. Mais au royaume wahhabite, les bicyclettes sont réservées aux hommes car elles constituent une menace pour la vertu des jeunes filles...

Sud de l’Espagne, dans les années 20. Carmen est une belle jeune fille dont l’enfance a été hantée par une belle-mère acariâtre. Fuyant un passé dont elle n’a plus mémoire, Carmen va faire une rencontre insolite : une troupe ambulante de nains toreros qui va l’adopter et lui donner le surnom de Blancanieves. C’est le début d’une aventure qui va conduire Carmen/Blancanieves vers elle-même, vers son passé, et surtout vers un destin à nul autre semblable…

Haifaa al Mansour signe une merveille de film, qui est aussi le premier tourné par une femme en Arabie saoudite. C’est une histoire de résistance et d’obstination, de bicyclette et d’émancipation. C’est aussi (surtout) la meilleure nouvelle cinématographique depuis des lustres.

Avec Blancanieves, le cinéaste espagnol Pablo Berger ne se contente pas de réinventer lumineusement le conte des frères Grimm. Il renoue avec la magie et la poésie d’un cinéma muet dont l’écho n’en finit plus de hanter la production contemporaine.

www.blancanieves-film.be

74


Drame argentin,

elefante blanco

D r a m e f r a n ç a i s , b e lg e ,

e s pa g n o l , f r a n ç a i s

l i b a n a i s , q ata r i e n

l’attentat

mercredi 6 novembre à 18h00 et 20h15 CinéStuart à La Louvière

mercredi 13 novembre à 18h00 et à 20h15 CinéStuart à La Louvière

���

���

Réalisé en 2012 par Pablo Trapero, avec Jérémie Renier, Ricardo Darín, Martina Gusman, Miguel H. Arancibia Durée : 1h45.

Réalisé en 2012 par Ziad Doueiri, avec Ali Suliman, Reymonde Amsellem, Evgenia Dodina, Karim Saleh Durée : 1h45

Prix de la compétition au Festival de Québec 2012 ! On suit attentivement Pablo Trapero depuis Mondo grúa, on admire ses histoires toujours ancrées dans une réalité sociale forte, on goûte son style efficace et physique.

Ziad Doueiri : Réaliser L’attentat fut la plus grosse galère de ma vie... L’attentat a fait polémique dans la presse au Moyen-Orient et a même été interdit dans les 21 pays de la Ligue arabe...

C’est à côté de Buenos Aires. Un immense bidonville qui flotte à la dérive depuis les années soixante, lieu de misère et de débrouille, lieu d’abandon par l’Etat de ses prérogatives et de ses devoirs, où les cartels de la drogue font régner la loi.

Ziad Doueiri est le premier Libanais à être allé tourner en Israël bravant une loi de 1955. Dans un restaurant de Tel-Aviv, une femme fait exploser une bombe qu’elle dissimule sous sa robe de grossesse. Le film commence dans les cris, l’horreur, le ballet des victimes transportées à l’hôpital où travaille un chirurgien israélien d’origine arabe, le docteur Jafaari. Qui va découvrir que la kamikaze responsable de cet attentat est sa propre épouse chrétienne et palestinienne.

Tourné dans les lieux réels avec une flopée de figurants tout aussi réels, Elefante blanco revêt une saisissante dimension de reportage en immersion dans une réalité topographique et sociale dont nous soupçonnons l’existence mais que nous ne connaissons pas. Sur ce terreau documentaire, Trapero dépose une fiction mettant aux prises deux prêtres engagés et une séduisante travailleuse sociale.

Il faut voir L’attentat pour être sûr, encore une fois, une dernière fois, que rien ne nourrit autant les extrémismes, les haines, les rancœurs, les suicides, les kamikazes que l’humiliation. Que les poings serrés, à s’en briser les jointures. Que le viol répété ad vitam d’une dignité.

Un joyau !

75


Ava n t l e f i l m , i l y a u n a p é r o d a n s a n t a u Pa l ac e !

water

Le lundi au soleil lundi 18 novembre à 18h15 au Palace pour l’apéro à 20h00 au CinéStuart pour le film ��� Drame romantique musical indien, canadien, réalisé en 2006 par Deepa Metah, avec Lisa Ray, Seema Biswas, John Abraham Durée : 1h58.

���

Water a mis cinq ans avant de pouvoir être achevé car il dénonce l’existence en Inde de traditions révoltantes : des petites filles mariées à l’âge de sept ans qui, une fois devenues veuves, étaient bannies et devaient passer le reste de leurs jours dans un ashram. N’ayant reçu aucune éducation, ces femmes ne cherchent pas à remettre en cause leur sort injuste tandis que les brahmanes décrètent par loi qu’ils peuvent coucher avec qui ils veulent et que leurs maîtresses sont bénies des dieux. Deepa Mehta parvient à faire passer avec sensibilité et justesse ce message de révolte dans la réalité de l’Inde coloniale des années 1930 qui tente de marcher vers l’indépendance avec l’arrivée de Gandhi. Elle nous offre aussi une mise en scène d’une grande beauté, grâce à un travail photographique splendide sur la lumière et la vie au bord du Gange.

www.films-sans-frontieres. fr/water/presse/index.html

europalia.india - logomar

76

choose your colour in the range


drame

Drame marocain

chevaux de dieu

au nom du fils

f r a n ç a i s , b e lg e

b e lg e

mercredi 27 novembre à 18h00 et à 20h30 CinéStuart à La Louvière

mercredi 4 décembre à 18h00 et 20h15 CinéStuart à La Louvière

���

���

Réalisé par Nabil Ayouch, avec Abdelhakim Rachid, Abdelilah Rachid, Hamza Souidek, Ahmed El Idrissi Amrani Durée : 1h55

Réalisé en 2012 par Vincent Lannoo, avec Astrid Whettnall, Philippe Nahon, Achille Ridolfi, Albert Chassagne, Zacharie Chasseriaud Durée : 1h20

Prix Spécial du Jury, Festival de Namur / Grand Prix, Festival de Valladolid / Grand Prix, Festival du Cinéma méditerranéen (Bruxelles) ... Les soubresauts d’une société qui bascule vers l’intégrisme. Montrant la vision des terroristes, nés dans des bidonvilles, le réalisateur marocain dévoile les ingrédients explosifs des terribles attentats de Casablanca en mai 2003. Yachine, 10 ans, vit avec sa famille dans le bidonville. Sa mère, Yemma, dirige comme elle peut toute la famille. Un père dépressif, un frère à l’armée, un autre presque autiste et un troisième, Hamid, 13 ans, petit caïd du quartier et protecteur de Yachine. Puis Hamid se retrouve en prison. À sa sortie, Hamid a changé. Devenu islamiste radical, il persuade Yachine et ses amis de rejoindre leurs « frères ». Les Chevaux de Dieu posent la question de l’absolu et de la responsabilité de chacun, et montre la faillite d’une société, la corruption, la pauvreté, l’absence de repères… Du grand cinéma.

Le plus éclectique des jeunes cinéastes belges bouffe du curé dans un film pour le moins étonnant ! Un nouvel OVNI tenant du drame familial, de la farce assassine et du sujet de société. Quand une femme de foi, animatrice d’une radio catholique, dévouée à sa famille et à la souffrance du monde, est confrontée à la pédophilie des prêtres et au suicide de son fils, la croyance fait place à la rage et à la violence. Le silence de l’Église crée le chaos et le désespoir de ses brebis... Dépassant le manichéisme et la loi du genre destroy, Lannoo ose la profondeur... et ne s’y noie pas. Ce film bouscule, heurte, dérange en racontant comment une femme de foi devient une louve vengeresse, et bascule dans la violence. Un personnage magistralement incarné par Astrid Whettnall ! Déconcertante expérience que cet Au nom du fils, entre tragédie humaine et comédie massacre !

www.leschevauxdedieu-lefilm.com www.aunomdufils.com

77


Drame

Film

jeune et jolie

freaks

français

é tat s u n i e n

mercredi 11 décembre à 18h00 et à 20h15 CinéStuart à La Louvière

mercredi 18 décembre à 18h00 et 20h15 CinéStuart à La Louvière

���

���

Réalisé en 2013 par François Ozon, avec Marine Vacth, Géraldine Pailhas, Frédéric Pierot, Johan Leysen, Charlotte Rampling Durée : 1h34

Réalisé en 1932 par Tod Browning, avec Wallace Ford, Leila Hyams, Olga Baclanova, Harry Earles, Daisy Earles, Roscoe Ates Durée : 1h04 - VOSTFr

Film d’épouvante, Freaks ? Pas vraiment. Freaks est le film le plus saisissant et le plus inégalable qui soit quant à la question d’une possible existence, d’une vie quotidienne hors des normes physiques basiques de l’humanité. Le film, encore aujourd’hui, le plus pertinent consacré à la question de l’altérité autour de son seul potentiel humaniste, un hymne à la tolérance, à l’acceptation de la « différence » qui, si elle est bien sûr à l’origine du projet de Browning, est loin d’être la seule matrice de sa splendide fiction…

Un François Ozon à rebours du film provoc. Dans son grand sac, il n’y a pas que les poèmes de Rimbaud; elle cache aussi un petit tailleur strict, un chemisier en soie grise, des chaussures à talons… Son premier client pourrait être son grand-père. C’est 300 euros. Pourquoi Isabelle est-elle devenue Léa ? C’est, a priori, un portrait de lycéenne des beaux quartiers. Entre un dépucelage catastrophique sur une plage et des débuts très lucratifs dans la prostitution (sans aucun besoin d’argent de poche), à Paris, la jeune fille est de moins en moins identifiable, alien aux yeux de sa famille, de ses amants-clients, et à ses propres yeux... Quel est son plaisir, si toutefois il y en a ? Ozon passe de la comédie au grand malaise. Son cinéma s’est régulièrement frotté à des sujets délicats. Jeune et jolie ne déroge pas. Evitant les lourdeurs du film à thèse, le réalisateur s’attache à la complexité d’un personnage auquel l’exceptionnelle Marine Vacth apporte une densité chargée d’ambiguïté. Le trouble est au rendezvous. Une partition toute de finesse et de profondeur, une mise en scène brillante, une vraie réussite.

Lorsque Cléopâtre, la trapéziste, débarque parmi les freaks (monstres) du cirque Tetrallini, sa beauté physique fait tout de suite effet sur Hans, qui en tombe amoureux, au grand désarroi de Frieda l’écuyère naine, accessoirement sa fiancée... C’est que Cléopâtre ne passe pas inaperçu au milieu des membres du cirque ; elle est quasiment la seule à être « normale », physiquement parlant, du cirque Tetrallini, dont les membres sont ce qu’on appelle communément des monstres de foire...

78


EN DIRE C T o u e n d i f f é r é

l’opéra au cinéma d e l a r o ya l o p e r a h o u s e . lo n d r e s CinéStuart à La Louvière ��� www.ccrc.be

TURANDOT

GISELLE (live)

Opéra en trois actes et cinq tableaux de Giacomo Puccini jeudi 17 septembre à 20h30

Ballet en deux actes composé par Adolphe Adam chorégraphie de Jean Coralli et Jules Perrot. lundi 27 janvier à 20h30

DON QUIXOTE (live)

DON GIOVANNI (live)

Ballet en quatre actes, huit tableaux et un prologue de Marius Petipa, musique de Léon Minkus mercredi 16 octobre à 20h30

Opéra en deux actes de Wolfgang Amadeus Mozart mercredi 12 février à 20h00

LES VÊPRES SICILIENNES (live)

LA BELLE AU BOIS DORMANT

Opéra en cinq actes de Giuseppe Verdi lundi 4 novembre à 19h00

Ballet en un prologue, trois actes et cinq tableaux de Piotr Ilitch Tchaïkovski mercredi 19 mars à 20h30

CASSE-NOISETTE (live) THE WINTER’S TALE (live) (Le Conte d’hiver)

Ballet en deux actes de Piotr Ilitch Tchaïkovski. jeudi 12 décembre à 20h30

Ballet – nouvelle production de Christopher Wheeldon lundi 28 avril à 20h30

PARSIFAL (live) Opéra en trois actes de Richard Wagner mercredi 18 décembre à 18h00

© Photographe

Bla bla Institutionnels

79

MANON LESCAUT (live) Opéra de Giacomo Puccini mardi 24 juin à 20h00


les Ateliers la tête en l' ’air


Les Ateliers la tête en l’air sont un Centre d’Expression et de Créativité reconnu par le Ministère de la fédération Wallonie-Bruxelles Equipe permanente Martine Caron, Claude Larock, Julie Montignies, Rémi Lobet Intervenants artistiques Daniele Bossi, Caroline Bernard, Fabienne Bernard, Virginie de Brouwer, Cindy Doms, Françoise Gutman, Nadège Herrygers, Leslie Leoni, Bénédicte Rasseaux, Aurore Vandember, Amélie Vancopenolle, Stéphanie Vander Meiren, Carole Vanmossevelde et Catherine Wilkin. Conception graphique : Catherine Chalon Illustration : Catherine Wilkin Les Ateliers la tête en l’air bénéficient du soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Service de la créativité et des pratiques artistiques, Hainaut Culture Tourisme - Secteur Education permanente et Jeunesse, la cellule régionale d’Article 27, la Ville de La Louvière et le Centre culturel régional du Centre, La Louvière centre - ville centre de vie, Centre Daily-Bul & C°, la Bibliothèque centrale de la Province de Hainaut, Politiques des Grandes Villes, le Centre de la Gravure et de l’Image imprimée. INFOS les Ateliers Les Ateliers la tête en l’air culturel régional Centre laCentretête endu l’air place Jules Mansart 17 7100 La Louvière tél : 064 21 51 21 - 064 23 81 63 - 064 23 81 33 lesateliers@ccrc.be www.ccrc.be


petit ouverto

SOMMAIRE

Cette saison, les Ateliers la tête en l’air vivront aux rythmes des marionnettes. La marionnette est au carrefour des disciplines artistiques. Ses liens avec les arts plastiques sont puissants et durables et sa place dans le spectacle vivant impressionne sur les scènes de théâtre ou sur les plateaux de danse. Les marionnettes touchent au sensible, elles ouvrent les portes de l’imaginaire du plus jeune au plus âgé. Parfois les marionnettes fascinent, parfois elles déclenchent le rire, d’autres fois elles entretiennent le mystère. Objet fabriqué, manipulé, la marionnette prend toute sa force quand la main de l’humain lui donne le mouvement et le souffle de vie.

Les Ateliers s’aèrent Appel aux enseignants

Souvent représentation de l’humain, la marionnette est aussi multiforme. Du plus petit au plus grand, les marionnettes déplacent les limites, se montrent dans un rapport intime avec le public, ou sortent du cadre pour investir la rue ou l’espace public.

Les créations des Ateliers Ateliers permanents pour enfants

C’est avec enthousiasme que le Centre de la Marionnette de la Fédération Wallonie-Bruxelles accompagne le projet de cette saison des Ateliers la tête en l’air !

Ateliers permanents pour adolescents et adultes

Entrez donc dans le monde de la marionnette, créez vos propres univers, vos personnages mythiques, extraordinaires ou singuliers, et ensuite donnez vie à vos personnages avec la générosité et le plaisir du jeu réinventé.

Ateliers thématiques pour adultes

A vous de rêver, fabriquer, manipuler, rire et faire vivre… Françoise Flabat, Directrice du Centre de la Marionnette de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Infos pratiques

83

Bulletin d’inscription


Marionnettes

ENTRE MOI ET JE danse · hip hop dimanche 20 octobre à 16h00 Le Palace à La Louvière ��� Chorégraphe-danseur : Mike Alvarez - conception marionnette : Natacha Belova musique originale : Brice Deloose - avec le dispositif Trans-Form, plateforme transfrontalière de formation et de transmission des arts de la marionnette.

���

Pour inaugurer cette saison autour de la marionnette, les Ateliers la tête en l’air vous proposent d’assister à un spectacle étonnant. une graine à faire germer lors des ateliers... Un spectacle au cœur de plusieurs disciplines artistiques, dans lequel un danseur et une marionnette ne font qu’un ! Histoire de dépoussiérer nos stéréotypes et découvrir des merveilles… Assis, regardant comme chaque soir cette marionnette, je m’interroge, je pense à mon passé, je me questionne sur mon futur, fixant bizarrement cette marionnette comme si je voyais en elle un reflet... Le reflet de mon double. Je me suis donc inventé un jeu de rôles, où il y avait Moi et Je et j’ai tenté de trouver des réponses à toutes sortes de questions. Entre ce Moi qui veut être, et ce Je qui prétend être : le mouvement. La transmission d’un danseur-manipulateur à la marionnette.

www.maisondelamarionnette.be

Dans le cadre de la 9e édition du festival international Découvertes, Images et Marionnettes !

84


art urbain

Appel aux enseignants ! Mosaïque Château Gilson Parc Gilson à La Louvière ��� Françoise Gutman, céramiste - sculpteuse

Cette saison, nous poursuivons la réalisation de plaques de mosaïque autour de la mythologie du loup. Les Ateliers proposent aux enseignants du secondaire de participer à ce projet d’art urbain. Les tableaux seront intégrés dans le plan de réaménagement du parc, en regard de la fresque. Deux demi-journées de travail avec la visite du parc Gilson et l’esquisse du projet de chacun, la réalisation du dessin et la création du tableau. Infos et inscriptions : 064 23 81 33

© Clémentine Hemeryck

85


Les Ateliers prennent l’air ! Sous la tonnelle exactement ! Depuis plusieurs saisons, les Ateliers investissent les places, les berges du canal, les kiosques, etc. Ils sortent ! Pour proposer des animations créatives lors d’événements ! Une magnifique tonnelle « girafe » accueille désormais ces moments de plaisir créatif. Soyez attentifs, vous la remarquerez sous peu sur les pavés… Entrez, il n’y a pas de sonnette ! L’atelier à domicile - un kit de l’édition L’atelier à domicile, c’est un projet créatif qui s’invite chez vous ! Sous forme d’ateliers artistiques, avec un maximum de douze invités. Comme une démonstration de sex toy, l’atelier à domicile se déplace avec tout son matériel pédagogique, un kit de l’édition permettant de découvrir le monde de l’estampe et de l’édition. A la demande...

Centre Daily Bul & C° à La Louvière dimanche 17 novembre deux sessions : de 14h00 à 16h30 et de 15h30 à 18h00 ��� www.dailybulandco.be

Un dimanche en Famille Quand la pensée Bul emballe la reliure, proposée par le Centre Daily-Bul & C° ! L’exposition va révéler tout le travail de recherche et de création dans la construction plastique de la reliure. Elle mettra à l’honneur le talent, le savoir-faire et l’imagination d’artistes relieurs qui se sont livrés à un exercice de style éblouissant en habillant chaque volume des collections Les Poquettes volantes et Lexikon de remarquables reliures de création. Les Ateliers la tête en l’air proposent une animation en famille pour découvrir le Daily-Bul. Les participants, enfant dès 5 ans accompagnés d’un adulte, visiteront l’exposition et passeront à la pratique, en réalisant un carnet personnalisé et relié selon la technique japonaise…

Participation à Un dimanche en famille : 5 euros par famille Inscription obligatoire ! Dans le cadre de l’exposition Emballages : mises en bouche, mises en boîtes.

86


88

Les Ateliers la tête en l’air en représentation !


C R é ATIONS

L’un dans l’autre Centre de création à Houdeng-Goegnies pour la première partie Ecole communale du Bocage à La Louvière pour la deuxième partie ��� Ateliers animés par : Cindy Doms, scénographe, plasticienne et art thérapeute Bénédicte Rasseaux, comédienne et animatrice culturelle

��� 18 séances, les lundis de 18h00 à 21h00 21 octobre 4, 18, 25 novembre 2, 9, 16 décembre 13, 20, 27 janvier 3, 10,17, 24 février 10, 17, 24, 31 mars

UN NOUVEAU PROJET ! UNE NOUVELLE CREATION POUR CETTE SAISON ! 1, 2, 3.... 10, 11, 12..... 15 marionnettes géantes qui marchent, dansent, déambulent dans la rue sur les marchés et dans les festivals! Un ensemble de personnages différents, une pluie d’histoires, de découvertes et de transformations. Une succession de surprises. Ce  chœur  de marionnettes sera en représentation lors du festival « Cité Métisse » en avril 2014, à Bois du Luc, et pourquoi pas ailleurs ! Pour en arriver là, deux ateliers : 1° la création Partir d’expressions populaires, savoureuses, dans votre langue maternelle  : Avoir les yeux en face des trous, un cœur d’or, des yeux plus gros que le ventre... Créer ensuite un ensemble de marionnettes, mannequins souples à taille humaine et les imaginer en relations les unes avec les autres. 2° la manipulation Exploration du jeu scénique et manipulation de marionnettes géantes vers la création d’un spectacle de rue. Le but de ce module est de faire évoluer cet ensemble en imaginant les divers liens qui les rapprochent. Reliés aux poignets, aux chevilles et à la tête, la marionnette et son concepteur évoluent dans un même mouvement. Faire naître la magie de l’objet qui prend vie. Participation : 160 € - Référence : LA/18-2013/160

90


Ateliers permanents pour enfants

Durant toute la saison ! L’inscription à deux ateliers vous permet de bénéficier d’une réduction : 90 € pour deux ateliers par trimestre et 150 € pour l’année.


quel cirque !

Initiation aux techniques de cirque

Nouveau !

Pour les enfants de 9 à 12 ans

Pour les plus de 12 ans

Les vendredis de 17h30 à 19h00 (premier atelier le 20 septembre)

Les vendredis de 19h00 à 20h30 (premier atelier le 20 septembre)

���

���

Atelier animé par Thomas Sauvenière (Compagnie TAKAPA)

Atelier animé par Thomas Sauvenière (Compagnie TAKAPA)

Au cours de cet atelier, l’enfant s’initiera plus spécifiquement aux différentes techniques de cirque. Sa créativité et son imaginaire seront suscités à travers la pratique de la jonglerie, l’équilibre et l’acrobatie pour lui permettre, seul ou en groupe, de rencontrer la scène avec un numéro de cirque !

Apprendre à jongler avec des balles, des quilles, des cerceaux, tenir en équilibre sur une boule, une échelle, des échasses, un rola-bola. Créer un numéro pour un spectacle tout seul, à plusieurs.. Voilà ce que l’on propose à l’atelier cirque tous les vendredis soirs. Un moment de gaité et de décompression pour les amoureux du cirque, les adeptes des défis et de la concentration ! Aux initiés, l’atelier permet l’approfondissement et le perfectionnement des diverses disciplines, dans un objectif de recherche artistique qui nous mènera à la création d’un spectacle original et propre à notre développement personnel.

©1 Vincenzo Chiavetta ©2 Egidio De Angelis

Participation : 55 € /semestre ou 90 € /an

92


Pour les enfants de 9 à 12 ans.

Quel Cirque !

Premier pas sur la piste

Dès 12 ans

Les filoups

Les mardis de 17h30 à 19h30 (premier atelier le 17 septembre) Ecole du Centre à La Louvière

Les mercredis de 18h30 à 20h30 (premier atelier le 18 septembre) Hangar d’entraînement, rue Ergot à Strépy-Bracquegnies

Atelier animé par Virginie de Brouwer, professeure en expression corporelle

���

Cette saison, nous continuons d’explorer notre créativité autour des objets cirque. Car ici, nous approchons et expérimentons le cirque comme un art et pas seulement comme une technique! Nous développerons une variété d’activités, de jeux qui permettent à chacun de se découvrir un potentiel «caché», un goût pour une discipline de cirque et gagner de la confiance sur un espace scénique. Aucune compétence technique particulière n’est requise, seulement l’envie de découvrir l’univers du cirque, s’imprégner, s’approprier le décor circassien dans un travail collectif qui aboutira à une création!

Nos funambules progressent de semaine en semaine, d’année en année, plus haut, plus confiants et plus joueurs ! Leur première création Le Fil rouge les a conduits à nous raconter des histoires sur un fil, incarnant les personnages si bien qu’on en oublie presque l’incroyable performance. Les Filoups vous accueillent pour vous initier d’abord à 30 cm... et plus si affinité !

Atelier animé par Caroline Bernard, professeure de mouvement et de jeu d’acteur

Afin de poursuivre la progression pour les uns et découvrir peut-être une nouvelle passion pour les autres, un week-end de formation avec le maître funambule Denis Josselin est programmé les 5 et 6 octobre!

Premier pas : Participation : 55 € /semestre ou 90 € /an Filoups : Gratuit ! Dans le cadre de la Politique des Grandes Villes !

93


Pour mêler arts pl astiques

Meli-mel’art et expression !

Les mercredis de 14h30 à 17h00 (premier atelier le 18 septembre) Château Gilson à La Louvière ��� Atelier animé par Stéphanie Vander Meiren, plasticienne/illustratrice et Caroline Bernard, professeure de mouvement et de jeu d’acteur

���

Entre scène et papier ! Après une année consacrée au livre et une autre à la musique... entre expression théâtrale et arts plastiques, l’atelier Méli-mel’art revient avec un nouveau thème : Le théâtre ! Théâtre d’ombres, petites scènes théâtrales, marionnettes, manipulations simples, création de masques, initiation à la comedia del arte, construction d’un théâtre miniature, création de décors... tout ça en pensant à Shakespeare et  Molière ! L’atelier fera la part belle à la marionnette dans ce joyeux élan théâtral. De quoi s’amuser aussi bien avec  ses  talents  artistiques qu’avec son potentiel scénique, jouer à l’acteur et au dessinateur, sur scène, sur papier, pinceaux ou déclamation... pour s’exprimer en toute créativité.

Participation : 55 e/semestre ou 90 e/an

94

Pour les enfants de 5 à 10 ans


Pour mêler arts pl astiques et expr ession !

La Créativité en mouvement S i j ' é ta i s …

At e l i e r C a m é l é o n

c i n é m a d ' a n i m at i o n

Pour les enfants de 6 à 12 ans

Pour les jeunes de 12 à 16 ans

Les mercredis de 14h00 à 16h30 (premier atelier le 18 septembre) Centre culturel Evance Jennard à Houdeng-Aimeries

Les mercredis de 14h00 à 17h00 (premier atelier le 18 septembre) Château Gilson à La Louvière ���

���

Atelier animé par Nadège Herrygers, animatrice cinéma

Atelier animé par Aurore Vandember, sculpteuse et Virginie De Brouwer, professeure d’expression corporelle

Si j’étais... C’est sur cette question existentielle que l’atelier va commencer son exploration du monde de la marionnette. Comme un déclencheur qui fera naître l’idée d’une marionnette à construire pour chacun. Des personnages qui prendront vie grâce à l’expérimentation du papier mâché, du travail du portrait, de la caricature, de la confection textile, et du maquillage ! Ensuite, ils joueront grâce à un travail sur le corps, la voix, la manipulation, la respiration, les déplacements et les émotions ! Un cheminement pour faire foisonner nos idées et écouter celles des autres.

©2 Clémentine Hemeryck

L’atelier Caméléon poursuit son grand bonhomme de chemin et devient au fil des années plus mûr et plus confiant. Sortent de ce laboratoire d’expérimentation des petits bijoux que nous auront plaisir à vous montrer au cours de la saison. Cet atelier permet d’aborder toutes les étapes de la réalisation d’un court métrage animé et s’essayer à toutes les techniques que le projet embrasse (story-board, création de décors et personnages, prises de vue, montage). Et il permet aux participants de développer leur créativité à chacune de ces étapes.

Participation : 55 €/semestre ou 90 €/an

95


de 4 à 12 ans

STAGES CREATIFS POUR ENFANTS ! vacances de carnaval du lundi 3 au jeudi 6 mars 2014

vacances de Pâques du lundi 7 au vendredi 11 avril 2014

vacances d’été du lundi 25 au vendredi 29 août 2014

Centre culturel Evance Jennard à Houdeng-Aimeries Les thématiques de ces stages seront déterminées en cours de saison. Le programme détaillé peut être demandé dès janvier 2014.

STAGES CREATIFS POUR adultes ! vacances de Pâques du lundi 14 au vendredi 18 avril 2014 De la gravure au court métrage avec le Centre de la Gravure et de l’Image Imprimée !

96


Ateliers thĂŠmatiques pour ADULTES


Sc u l p t u r e

Papier mâché articulé

Plâtre

Château Gilson à La Louvière

Centre de création à Houdeng-Goegnies

���

���

Aurore Vandember, sculpteuse

Aurore Vandember, sculpteuse

���

���

8 séances les lundis de 17h30 à 20h30

10 séances les mardis de 9h00 à 12h00

24, 31 mars 28 avril 5, 12, 19, 26 mai 2 juin

14, 21, 28 janvier 4, 11, 18, 25 février 11, 18, 25 mars

Quelques bouts de papier, un peu de colle, voilà de quoi faire ! Laissez parler les petits papiers aux rythmes de votre imaginaire... Un imaginaire que nous allons articuler, mettre en mouvement, tout en légèreté.

Un zeste de poudre blanche, quelques gouttes d’eau,... voici la naissance d’une alchimie, la création d’une matière douce et onctueuse... le plâtre. Une matière qui ne demande qu’à être saupoudré de votre imaginaire... Ensemble, nous le comprendrons, nous jouerons, nous évoluerons, nous grandirons,... nous créerons !

©1 Egidio De Angelis

Papier maché articulé: Participation : 70 € - Référence : PM/8-2014/70 Plâtre: Participation : 90 € - Référence : P/9-2014/90

98


céramique

Pieds et mains liés Centre culturel Evance Jennard à Houdeng-Aimeries Les mercredis de 17h30 à 20h30 ��� Françoise Gutman, céramiste - sculpteuse

Mettre en scène des pieds et/ou des mains de manière réaliste, surréaliste ou sculpturale. En passant par le moulage en plâtre ou en modelant directement la terre, nous nous inspirerons des artistes du corps humain à travers l’histoire de l’art : Michel-Angel, Rodin, De Vinci, Ianchelevici… Puis, l’estampage en terre et l’agencement selon votre imagination pour oser des compositions originales. La visite du musée Ianchelevici alimentera l’inspiration des participants !

��� 10 séances 25 septembre 2, 9, 16, 23 octobre 6, 13, 20, 27 novembre 4 décembre

© Françoise Gutman

Participation : 90 € - Référence : PM/10-2013/90

99


Céramique

Apprentis architectes Centre culturel Evance Jennard à Houdeng-Aimeries ��� Françoise Gutman, céramiste - sculpteuse

��� Les mercredis de 17h30 à 20h30

Que ce soit par le volume ou par le relief, plongeons dans le monde de l’architecture de terre. Pour une maison de rêve, ou une maison rêvée, la terre se modèlera sous nos doigts. Quelle que soit la technique du façonnage, la terre devra être montée comme le font les maçons. Il faudra imaginer un contexte environnemental et créer ainsi son propre style architectural. Inspiration de l’architecture du monde entier et selon différentes civilisations. Attention ! Le coût de chaque atelier céramique couvre l’encadrement et le matériel ainsi que la possibilité de disposer de deux pains de terre. Les participants devront financer les pains de terre supplémentaires.

10 séances 22, 29 janvier 5, 12, 19, 26 février 12, 19, 26 mars 2 avril

© Egidio De Angelis

Participation : 90 € - Référence : AA/10-2014/90

100


I l l u s t r at i o n

Le petit théâtre de papier Château Gilson à La Louvière ��� Stéphanie Vander Meiren, illustratrice

���

Et si on cachait un théâtre dans un livre ? Par une succession de pages illustrées et découpées pour créer une profondeur et une parfaite illusion digne des plus grandes tragédies classiques ! Dorures et fioritures, costumes et décors de théâtre seront les sources d’inspiration de ce livre-objet particulier où images et coups de ciseaux se seront donné la réplique sur une vraie scène de théâtre… Inspiré par les costumes et décors du théâtre classique, Molière, Shakespeare, Le petit théâtre de Rebecca de Rebecca Dautremer ou Cahier secret d’une costumière de théâtre de Pascale Bordet.

10 séances les mardis de 17h30 à 20h00 1er, 8, 15, 22 octobre 5, 12, 19, 26 novembre 3, 10 décembre

© Stéphanie Vander Meiren

Participation : 75 € - Référence : PTP/10-2013/75

101


ILLUSTRATION

Carnets illustrés, C OM P AGNIE carnets animés Château Gilson à La Louvière ��� Catherine Wilkin, illustratrice, créatrice de Miaw édition

���

En s’inspirant des artistes : Alisa Golden, Marie Ryst et Tammy Kushnir, vous aurez ici l’occasion de réaliser une série de petits carnets. La variété des techniques à explorer va combler les curieux et les astucieux ! L’animation créée par le choix des textures, des découpes ou des collages, vous amènera à former une mini bibliothèque cohérente ou une sorte de cabinet de curiosités de livres aux aspects différents. Vous l’aurez compris, il s’agit ici d’un atelier ludique où l’on cherche des astuces avec les plis, les assemblages, le jeu des textures, des images et des couleurs… pour en faire de véritables petits carnets d’artistes !

12 séances les mardis de 18h00 à 21h00 7, 14, 21, 28 janvier 4, 11, 18, 25 février 11, 18, 25 mars 1er avril

© Catherine Wilkin

Participation : 110 € - Référence : CA/12-2014/110

102


STREET ART

Affiche et moi Château Gilson à La Louvière ��� Carole Van Mossevelde, plasticienne graphiste

��� 8 séances les lundis de 18h30 à 21h00 20, 27 janvier 3, 10, 17, 24 février 10, 17 mars

Travailler d’après un concept en s’inspirant des techniques mais surtout de l’esprit et des modes d’intervention du Street Art. La rue va devenir un terrain de jeu pour une créativité engagée qui ira se confronter aux passants. Entre autres choses, nous composerons des affiches non publicitaires sur un thème à travailler individuellement ou collectivement. L’occasion de marier créativité et citoyenneté dans cet atelier où l’art se propose de servir de support à une réflexion, et une action concernant un problème de société.

Participation : 70 € - Référence : AM/7-2014/70

103


U n p e u d e l é g è r e t é ava n t l ' é t é !

perles, rubans, tissus !

tableau mosaïque

Château Gilson à La Louvière

Centre de création à Houdeng-Goegnies

���

���

Stéphanie Vander Meiren, illustratrice

Françoise Gutman, céramiste sculpteuse

���

���

8 séances les mardis de 17h30 à 20h00 22, 29 avril 6, 13, 20, 27 mai 3, 10 juin

8 séances Les mercredis de 17h30 à 20h30

Quelques perles, des rubans, des dentelles et de jolis tissus. Des petites mains, de l’imagination et de la créativité… Prêts à réaliser de belles parures ! Des bijoux originaux, à porter ou à offrir, c’est à la portée de tous et c’est surtout très amusant… Avec quelques petits riens, on peut vite avoir un résultat qui sera du plus bel effet ! Et pourquoi pas, avoir une petite série de bijoux. Alors mesdames et messieurs, à vos aiguilles, à vos ciseaux et c’est parti !

Prenez les restes des carrelages aux couleurs chatoyantes d’Italie utilisés par Marco Pellizzola pour l’aménagement du parc Gilson à La Louvière. Choisissez un thème, un support. Dessinez votre projet et composez le tableau !

23, 30 avril 7, 14, 21, 28 mai 4, 11 juin

Pour l’inspiration : www.lamarelle.net, http://crealua.blogspot.be, bijoux des années 20 (art déco, art nouveau), Mucha

©1 Stéphanie Vander Meiren ©2 Clémentine Hemeryck

Perle, ruban, tissus : Participation : 60 € - Référence : PR/8-2014/60 Tableau Mosaique : Participation : 70 € - Référence : TM/8-2014/70

104


G r av u r e · I m p r e s sio n

Sérigraphie ! 

Origamis à installer !

Château Gilson à La Louvière

Château Gilson à La Louvière

���

���

Leslie Leoni, plasticienne/graveure et créatrice de Brock’n’Roll EDITIONS

Leslie Leoni, plasticienne/graveure et créatrice de Brock’n’Roll EDITIONS

���

���

12 séances les jeudis de 17h30 à 20h30

12 séances les jeudis de 17h30 à 20h30

26 septembre 3, 10, 17, 24 octobre 7, 14, 21, 28 novembre 5, 12, 19 décembre

9, 16, 23, 30 janvier 6, 13, 20, 27 février 13, 20, 27 mars 3 avril

Une nouvelle collaboration pour découvrir une nouvelle discipline !

Frayons-nous un chemin original dans l’univers des origamis. Choisissons des pistes en fonction de la taille, la couleur et la matière. Puis, rêvons et expérimentons : découper, percer, photographier, photocopier... pour concevoir l’origami comme un objet dans un espace qui vous est propre. Prendre un temps pour réfléchir à sa présentation, sa mise en situation. Se questionner sur l’œuvre et le spectateur. Etre devant, dedans, déambuler, interagir  ! Aborder ainsi la dimension formelle, symbolique de l’œuvre et la perception du spectateur !

A la découverte de l’artiste indienne Nalini Malani, nous explorerons : la sérigraphie ! Cette discipline va vous permettre, à partir d’une série de petites consignes techniques et ludiques, d’obtenir un livre « engageant » gorgé de liberté, d’émotion, d’histoire et de poésie, imprimé... en sérigraphie. Dans le cadre d’europalia.india, en collaboration avec le Centre de la Gravure et de l’Image imprimée !

©2 Leslie Leoni

Sérigraphie : Participation : 110 € - Référence : FB/12-2013/110 Origamis à installer : Participation : 110 € - Référence : OI/12-2014/110

105


C r é at i v i t é c o r p o r e l l e

Improvisons !

Faire d’un corps une… toile !

Centre culturel Evance Jennard à Houdeng-Aimeries ���

Château Gilson à La Louvière

Cet atelier est proposé par un animateur comédien

Fabienne Bernard, Conceptrice maquillage

���

���

���

10 séances les lundis de 18h00 à 21h00

12 séances les mercredis de 18h00 à 21h00

30 7, 4, 2,

18, 25 septembre 2, 9, 16, 23 octobre 6, 13, 20, 27 novembre 4,11 décembre

septembre 14, 21 octobre 18, 25 novembre 9, 16 décembre

Cette saison, un vrai défi va confronter notre équipe d’impro ! Douze séances pour se préparer à un tournoi, un vrai ! Pour se confronter à des équipes d’amateurs ! Pour l’adrénaline, pour que vos talents aient un terrain de jeu ! Pour les débutants ou les confirmés, nous proposons un espace dans nos ateliers pour l’expression théâtrale dans sa forme la plus ludique et collective.

Pour la deuxième année, le monde de la création de maquillage artistique s’ouvre à nous, à vous ! A ne pas confondre avec une initiation à l’esthétique. Ici, nous envisageons la peau comme l’artiste aborde sa toile. Sublimer un regard, changer de couleur de peau, créer de toutes pièces un masque vénitien, indien ou une créature aquatique.. Tels sont les défis que vous relèverez avec cette artiste qui a le don de vous aider à découvrir le vôtre !

Match d’improvisation organisé au Palace, le 12 décembre à 20h00, avec les participants !

Possibilité d’accompagner l’artiste en backstage lors d’un spectacle !

©1 Egidio De Angelis ©2 Fabienne Bernard ©3 Fabienne Bernard

Improvisons : Participation : 110 € - Référence : IP/12-2013/110 Faire d’un corps... : Participation : 90 € - Référence : FCT/10-2013/90

106


C r é at i o n s t e x t i l e s

Envie de tapisserie !

Joyeuses fripes !

Château Gilson à La Louvière

Centre de création à Houdeng-Goegnies

���

���

Amélie Vancoppenolle, plasticienne en création textile

Daniele Bossi, styliste éco-créateur

���

���

12 séances les lundis de 18h à 21h00

12 séances les mercredis de 18h à 21h00

6, 13, 20, 27 janvier 3, 10, 17, 24 février 10, 17, 24, 31 mars

25 septembre 2, 9, 16, 23 octobre 6, 12, 20, 27 novembre 4, 11, 18 décembre

Sortons des sentiers battus ! Abordons des techniques qui n’ont plus la cote pour vous montrer que la créativité avec des matières textiles est illimitée… L’idée de départ : réaliser de cylindres textiles en pratiquant la technique de la tapisserie pour aboutir à une œuvre commune et désopilante ! Du volume, des teintures et des impressions ! Tisser un peu de patience, de curiosité, dans une approche globale dans la construction d’un projet. Pour arriver à maîtriser les difficultés techniques d’avant le montage sur le métier à tisser…

©1 Amélie Vancoppenolle

Pour accueillir la belle saison, mettons-nous en mode « Transformation » ! Pour donner une deuxième vie, un nouvel éclat à une tenue fatiguée ou démodée ! Pour réactualiser et personnaliser nos garderobes en réinventant nos habits rabougris. Vous êtes écosensible et vous voulez vous offrir un style unique qui échappe aux standards de la mode et aux diktats de la consommation ? Ne réfléchissez pas plus loin…

Envie de tapisserie : Participation : 110 € - Référence : ET/12-2013/110 Joyeuses fripes : Participation : 110 € - Référence : JF/12-2014/110

108


------infos pratiques -------

Pour participer aux ateliers… --------

Inscrivez-vous ! Dès le 16 août !

… par téléphone : 064 21 51 21 ! … par courriel : lesateliers@ccrc.be ! … en nous renvoyant le bulletin d’inscription ci-contre (dans ce cas, nous vous invitons à vérifier que les activités qui vous intéressent n’affichent pas complet en nous téléphonant) ! … en vous rendant au Centre culturel (place Jules Mansart 17 à La Louvière) !

En fonction des techniques, le nombre maximum de participants varie de 8 à 15. Si le nombre d’inscrits est inférieur à 8, nous nous réservons le droit de l’annuler. Vous serez alors prévenu.e par téléphone et la participation aux frais vous sera bien sûr remboursée.

Une fois inscrit.e, vous devrez verser le montant de votre participation sur le compte BE48 0682 4556 5227 avec en communication, les nom et prénom du.de la participant.e et la référence de l’atelier (bas de page). ATTENTION : pour que votre inscription soit effective, le montant de l’inscription doit nous parvenir au plus tard deux semaines avant le début de l’atelier. Passé ce délai, votre inscription sera annulée.

participation ------Les prix varient en fonction de l’atelier choisi. En gros, tout cela vous coûtera au maximum 3 €/heure.

Aucun remboursement ne sera accordé en cas d’abandon ou d’annulation, ni avant ni en cours d’atelier.

Les activités pour adultes sont accessibles dans le cadre d’Article 27 à concurrence de 8 tickets Article 27 + 10€. Il est possible, à la demande, d’établir des formules de prix adaptées aux situations particulières; n’hésitez pas à prendre contact avec nous à ce sujet !

109


------infos pratiques -------

Article 27 --------

Nos activités accessibles à tous ! Toutes les activités proposées par les Ateliers la tête en l’air, qu’elles soient destinées aux enfants ou aux adultes, sont accessibles via Article 27. Article 27, c’est quoi?

Comment faire?

L’asbl Article 27 permet aux personnes qui connaissent des difficultés sociales et/ou financières de participer à la vie culturelle ! Comment ? En offrant des tickets qui permettent d’accéder aux différentes manifestations culturelles pour 1,25 € (ateliers créatifs, musées, théâtre, cinéma).

• Pour une inscription à un atelier hebdomadaire pour enfants, demandez à votre travailleur social 4 tickets Article 27. • Pour une inscription à un atelier pour adultes, demandez-lui 8 tickets. • Présentez-vous le plus rapidement possible au Centre culturel de La Louvière (place Jules Mansart 17), muni de vos tickets, pour effectuer l’inscription.

Qui a droit à l’action? Toute personne inscrite dans une association luttant contre la pauvreté, et partenaire d’Article 27 (CPAS, maisons d’accueil, centres d’alphabétisation, centres de santé mentale, Entreprise de Formation par le Travail, maisons de quartier, centres d’accueil des réfugiés, etc.).

• Là, on vous demandera vos 4 tickets + 4 x 1,25 € soit la somme de 5 € s’il s’agit d’un atelier pour enfants (et 8 tickets + 10 € s’il s’agit d’un atelier pour adultes). Pour tous renseignements complémentaires : Marie Ferette, Coordinatrice Article 27/région du Centre. Tel : 064 21 51 21

110


------infos pratiques -------

A RENVOYER AUX ATELIERS LA TETE EN L’AIR / CCRC place Jules Mansart 17 - 7100 La Louvière TEL: 064 21 51 21 - FAX : 064 21 51 25 lesateliers@ccrc.be

BULLETIN D’INSCRIPTION

-------Attention ! 1 bulletin par personne, à compléter en majuscules SVP

nom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . date de naissance : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .rue + n° : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . code postal : localité : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . téléphone : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . courriel : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . école fréquentée / profession : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . • Je m’inscris à l’atelier permanent suivant :

• Je m’inscris à l’atelier (aux ateliers) pour adultes suivants :

ºº ºº ºº ºº ºº ºº ºº

Titre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Référence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prix. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . TOTAL . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Premiers pas sur la piste / 9-12 ans Cirque / 9-12 ans Cirque / + 12 ans Créativité en mouvement / 6-12 ans Meli-Mel’art / 5-10 ans Cinéma d’animation / 12-16 ans Funambule / à partir de 12 ans

Et je verse la somme de. . . . . . . . . . . . . . . . € sur le compte n° BE48 0682 4556 5227.

55€/semestre ou 90€/an pour 1 atelier 90€/semestre ou 150€/an pour 2 ateliers

Communication : nom et prénom + référence(s) du (des) atelier(s) indiquée(s) à côté du prix.

Et je verse la somme de . . . . . . . . . .€ sur le compte n° BE 48 068-2455652-27.

DATE :

Communication : nom et prénom du participant + nom de l’atelier choisi.

111

SIGNATURE :


Atelier sĂŠrigraphie


------infos pratiques -------

Lieux d’animations --------

Château Gilson 1er étage rue de Bouvy 11 7100 La Louvière Ecole communale du Centre place Maugrétout (entrée rue du Temple) 7100 La Louvière Centre culturel Evance Jennard rue du Football 7110 Houdeng-Aimeries Centre de création rue André Renard 27 7110 Houdeng-Goegnies Centre Daily Bul & C° rue de la Loi 14 7100 La Louvière

113


LA CULTURE LA CULTURE C’EST PRATIQUE

114

C’EST PRATIQUE !


Demain, on s’abonne * gratis ! Je choisis au minimum 4 spectacles (au tarif plein) et je reçois gratuitement un deuxième abonnement, identique ! (Cette offre n’est pas cumulable avec d’autres avantages !)

Uniquement le samedi 14 septembre de 8h30 à 18h00, à la billetterie du Centre culturel régional du Centre !

Et en plus, je reçois ma carte Ginkgo, qui me donne droit à de nombreux avantages, réductions, cadeaux, etc., au prix modique de 2 € !

Ni avant, ni après ! Ni ailleurs !

1+1 = 1

POUR COMPRENDRE COMMENT FONCTIONNE LA CARTE GINKGO, RETOUR A LA PAGE 8 !

L’abonement 1+1 exclut Suzy raconte / Les p’tits pots d’fleurs / Boeing-Boeing Vivons heureux en attendant la mort / Léon l’accordéon / Daan

115


SAISON CULTURELLE 2013~2014

JE CHOISIS AU MINIMUM 4 spectacles, donc, je bénéficie du tarif ginkgo ! (voir p.8)

Titre

DATE

je m’abonne ! et je coche

tarif AVANTAGE

tarif

Ensemble Clématis

22/09

15

12

Suzy raconte

12/10

13

10

Bretelles

18/10

13

10

An Pierlé

17/10

18

15

Indiens

20/10

7

5

6 (enfant)

Entre moi et je

20/10

6

6

4 (enfant)

Fabrice Alleman

7/11

15

13

Dr. Gumbo

9/11

8

6

Irrésistible

13/11

16

13

Bertrand Belin

14/11

18

15

Dez Mona

15/11

15

13

La belle péniche

16/11 > 14h30

13

11

La belle péniche

16/11 > 16h00

13

11

Le lundi au soleil – Water 18/11

8

6

Dimone +Trash Croutes

19/11

15

13

Amjad Ali Khan

23/11

14

11

Léon Accordéon

30/11

10

Les petits pots de fleur

7/12

13

10

December jazz

14/12

0

0

7 (enfant)


L’avare

12/01

15

13

Qui veut de moi

15/01

12

10

8 (étudiant)

Qui veut de moi

16/01

12

10

8 (étudiant)

Une semaine sur deux

22/01

12

10

Une semaine sur deux

23/01

12

10

Grand Orchestre

25/01

12

10

Christophe Astolfi

26/01

13

10

Boeing-Boeing

8/02

13

10

Laïla Amezian

14/02

11

7

Disparus

16/02

12

10

En toute inquiétude

20/02

11

9

Daan

21/02

22

18

Trio Grande

23/02

20

18

Celui qui qui se moque... 27/02

10

8

Jazz au féminin

8/03

15

13

Carnaval des ombres

17/03

13

10

Le Cid

18/03

16

12

Veence Hanao

21/03

13

11

Le salon d’Achille

25/03

16

12

Le grand SEXtacle

8/05

14

12

Promenade spectaculaire

10/05

6

6

Guitar night

16/05

8

6

Vivons heureux...

24/05

13

10

Karl Marx, le retour

28/05

10

8

Tony + the Exess

1/06

10

8

King Celebration

5/06

10

8

8 (étudiant)


Je m’abonne ! nom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . date de naissance : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .rue + n° : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . code postal : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . localité : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . téléphone : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . courriel : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Je commande . . . . . .abonnement(s) à . . . . . . . € pour un total de. . . . . . . . . €

mode de paiement ...........................

Je souhaite être informé des programmes du Centre culturel par la newsletter hebdomadaire, mon adresse e-mail est : ......................................................................

ºº Je vire cette somme au compte n° BE71 0680 6639 1069 du Centre culturel régional du Centre avec la mention «ABO 20132014» et je reçois mon abonnement par retour de courrier. ºº Je paie en espèces, carte Bancontact, Mister Cash, Proton ou carte de crédit (Visa - Eurocard - Master Card) à la billetterie du Centre culturel régional du Centre et j’emporte mon abonnement. ºº J’utilise le service vente à distance et je paie par carte de crédit (Visa - Eurocard - Master Card) sur simple appel au Centre culturel régional du Centre (paiement sécurisé).

Des réductions sont accordées aux détenteurs de la carte GinKGo uniquement ! Mais il est bien facile de se la procurer… Allez voir ça en page 8 !

Formulaires de commande à déposer, faxer ou renvoyer au Centre culturel régional du Centre. NB : en cas d’envoi de votre abonnement par nos soins, les frais d’expédition seront de € 1.

118


Je m’abonne ! C’est encore mieux l’après-midi !

nom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .rue + n° : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . code postal : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . localité : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . téléphone : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . courriel : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Je commande . . . . . .abonnement(s) à . . . . . . . € pour un total de. . . . . . . . . € + transport en autocar : . . . . . . . . . €

Vous préférez le spectacle en matinée ? Nous vous proposons une formule de quatre spectacles, joués les samedis à 16h00. Et nous pouvons même venir vous chercher… pas loin de chez vous ! Abonnement aux quatre spectacles : Suzy raconte samedi 12 octobre Les p’tits pots d’fleurs samedi 7 décembre Boeing-Boeing samedi 8 février Vivons heureux en attendant la mort samedi 24 mai

mode de paiement ........................... ºº Je vire cette somme au compte n° BE71 0680 6639 1069 du Centre culturel régional du Centre avec la mention «CEM 20132014» et je reçois mon abonnement par retour de courrier. ºº Je paie en espèces, carte Bancontact, Mister Cash, Proton ou carte de crédit (Visa - Eurocard - Master Card) à la billetterie du Centre culturel régional du Centre et j’emporte mon abonnement. ºº J’utilise le service vente à distance et je paie par carte de crédit (Visa - Eurocard - Master Card) sur simple appel au Centre culturel régional du Centre (paiement sécurisé).

L’abonnement aux quatre séances vous est proposé pour la somme de 35 € / Transport en autocar, pour la totalité des quatre matinées : 15 €

Formulaires de commande à déposer, faxer ou renvoyer au Centre culturel régional du Centre NB : en cas d’envoi de votre abonnement par nos soins, les frais d’expédition seront de € 1.

Je souhaite bénéficier du transport en autocar : oui – non (biffer la mention inutile) lieu de montée dans l’autocar : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Pour la liste des arrêts, appelez la billetterie : 064 21 51 21)

Je souhaite être informé des programmes du Centre culturel par la newsletter hebdomadaire, mon adresse e-mail est : ......................................................................


Un spectacle pour 8 € ! L’école au théâtre en soirée -----------------------------------Offre réservée aux élèves et étudiants, soit en groupes scolaires, à l’initiative d’un professeur, soit individuellement (il est indispensable de disposer d’une carte d’étudiant ou d’une attestation de fréquentation de cours de plein exercice émanant d’un établissement reconnu).

Chez nous, vous êtes jeune jusqu’à 26 ans ! Le Pass Jeunes -----------------Pour 30 €, assistez à cinq parmi les spectacles suivants, que nous avons sélectionnés pour vous ! Disparus En toute inquiétude Le Carnaval des Ombres Ensemble Clématis An Pierlé Irrésistible... le champ de Bataille Bertrand Belin Veence Hanao

Qui veut de moi ? mercredi 15 et jeudi 16 janvier à 20h00 Le Palace à La Louvière Carnaval des Ombres lundi 17 mars à 20h00 Le Palace à La Louvière Disparus dimanche 16 février à 18h00 Le Palace à La Louvière Le Cid mardi 18 mars à 20h00 Espace Victor JAra à Soignies >> infos et tarifs > 064 21 51 21

Passez prendre votre Pass ou votre abonnement à la billetterie, ou appelez-nous au 064 21 51 21 ! billetterie@ccrc.be 120


121


------infos pratiques ------PLAN

1 Braine-le-Comte

> Salle Baudouin IV - rue Rey Aîné 16 > Péniche Agami - Route Baccara 4

2 Carnières

> Le Sablon - place de Carnières 36

3 Chapelle-lez-Herlaimont

Braine-le-Comte

> Centre culturel - place de l'Hôtel de Ville 17

1

4 Houdeng-Aimeries

8

> Ecomusée du Bois-du-Luc - rue Saint-Patrice 26

Soignies

Ecaussinnes

5 La Hestre

Seneffe

5

> Salle Valère Motte - rue de Jolimont

6 La Louvière

10

> Parc et château Gilson - rue de Bouvy 11 > Musée Ianchelevici - place Communale 21 > Maison des Associations - place Jules Mansart 21 > Maison du Tourisme du Parc des Canaux et Châteaux place Jules Mansart 21 > Le Palace - place Jules Mansart 17 > Espace à voir - Centre culturel régional du Centre place Jules Mansart 17 > La tente Blanche - place Jules Mansart > Ciné Stuart - rue Sylvain Guyaux 16 > Centre de ressources multimédias (La Médiathèque) rue Albert Ier > Eglise Saint-Joseph - place Maugrétout > Centre Daily-Bul & Co - rue de la Loi 14 > Eglise Saint Antoine de Padoue - place René Pêtre > Balthaz'Arts - Avenue Saint Maur les Fossés

Le Roeulx

5

11

6 4

9

La Louvière

Manage

7

Chapelle-

3 lez2

Herlaimont

Morlanwelz

12 Binche Anderlues

13 Estinnes

7 Manage

> Le Scailmont - avenue de Scailmont 96

MerbesleChâteau

8 Soignies

> Espace Victor Jara - place Van Zeeland 31 > Les Sabots d’Hélène - rue du Château (Thieusies) > Maison de la laïcité - rue Mademoiselle Hanicq 1

9 Strépy-Bracquegnies

Si vous éprouvez des difficultés à vous rendre sur les lieux de spectacles et d'événements, contactez-nous, nous avons peut-être une solution à vous proposer !

> Centre Dramatique de Wallonie pour l'Enfance et la Jeunesse rue des Canadiens 83

10 Mignault

> Salle communale de Mignault - rue des Déportés

11 Le Roeulx

> Centre culturel Joseph Faucon - rue d’Houdeng 27c

12 Binche

> Théâtre de Binche - Grand’Place

13 Estinnes

> Petit Théâtre de Fauroeulx - rue Lisseroeulx 122


------infos pratiques ------Centre culturel régional du Centre place Jules Mansart 17-18 7100 La Louvière T : 0032 64 21 51 21

Billetterie lundi > vendredi 10h00 > 13h00 14h00 > 17h00

communication@ccrc.be www.ccrc.be

Le Centre culturel régional du Centre remercie pour leur soutien et leur collaboration -------------------------------------

123


Coulon Couleurs Louve d’Or 2004

Peintures batiments industrielles Produits chimiques Droguerie Avenue de la Mutualité, 116 7100 LA LOUVIERE Tél : 064/27.37.27 - Fax : 064/.27.37.28 @ : infos@coulon.be - www.coulon.be

Qui se voue entièrement à son art mérite un podium. © Jan Locus Roosmarij Clercx, académie de Bornem

Belfius et la musique, c’est toute une histoire. Depuis 1965, nous organisons chaque année un concours pour les élèves des académies de musique et des arts de la parole. Bon nombre de lauréats de ces Belfius Classics ont depuis lors percé. Nous soutenons même souvent certains d’entre eux sur le long terme. Car celui qui donne tout pour son art, mérite une récompense. Pour plus d’infos, consultez la page Belfius Classics sur www.belfius.be

Dexia Banque SA (Belfius Banque SA à partir du 11-06-2012), Bd. Pachéco, 44 à 1000 Bruxelles – IBAN BE23 0529 0064 6991 – BIC GKCC BE BB – RPM Bruxelles TVA BE 0403.201.185 – n° FSMA 19649 A.

124


Le Centre Dramatique de Wallonie pour l’Enfance et la Jeunesse (CDWEJ) – Art à l’Ecole --------------------« Art à l’Ecole » est une opération de l’asbl Centre Dramatique de Wallonie pour l’Enfance et la Jeunesse, basée à StrépyBracquegnies. Le CDWEJ travaille, depuis 1982, au rapprochement entre monde de l’enseignement et monde artistique.

Le CDWEJ propose aussi une programmation de spectacles jeune public en séances scolaires et tout public. L’équipe veille à accompagner au mieux les publics et leur propose de poursuivre leurs découvertes par différentes activités : discussions philosophiques, ateliers parent/enfant, animations en classe, coins lecture, etc. Il accueille aussi des compagnies en résidence et organise des bancs d’essai permettant aux classes d’être les complices de ces créations.

Il mène l’opération « Art à l’Ecole » sur tout le territoire wallon : résidence d’artistes dans les classes, projets avec des jeunes, de la crèche à l’enseignement supérieur. « Art à l’Ecole » concerne chaque saison quelque 2.000 personnes (élèves, étudiants, enseignants, artistes et médiateurs culturels). Ateliers, formations, rencontres sont ses temps forts. Partenariat, recherches, processus, singularité, ouverture, curiosité sont ses maîtres mots.

Le CDWEJ s’affirme comme Pôle de Ressources en matière d’art à l’école et participe à différents projets à l’international. Différents moments de rencontres de la saison 2013-2014 : - Ouverture de saison : lundi 26 septembre 2013 à 17h au CDWEJ - Rencontres Art et Petite Enfance : 21 et 22 février 2014 au CDWEJ - Rencontres Art à l’Ecole : 5 & 6 et 15 &16 mai à Charleroi

Pour développer ce projet sur tout le territoire wallon, le CDWEJ constitue une plate-forme de Partenaires culturels-Points de chute, dont le CCRC pour la région du Centre, représenté par Clémentine Hemeryck. ------------

Retrouvez toutes les activités du CDWEJ sur www.cdwej.be ou dans les brochures « Spectacles » et « Art à l’Ecole » disponibles sur simple demande (064 66 57 07 ou info@cdwej.be). www.cdwej.be rue des Canadiens, 83 7110 Strépy-Bracquegnies 064 66 57 07 127


Attention ! Passage de fous !

Bonjour, les compagnies !

Le Centre culturel, depuis plus de trente ans maintenant, initie, soutient, héberge, accompagne de nombreux projets artistiques et associatifs. C’est le cas de ces quatre troupes, qui nous sont devenues, au fil des mois et des années, assez familières, tout en stimulant notre capacité d’étonnement ! Au départ de ces projets, il y a la rencontre d’amateurs et de professionnels. C’est un peu de notre métier, favoriser la rencontre pour la transmission, l’apprentissage, le compagnonnage… Avec ses partenaires, le Centre culturel continue et amplifie son travail de découvreur de talents ! Nos pépites…

© O. Gilbert

Danse aérienne

© O. Gilbert

Depuis 2000, des dizaines de professionnels de la verticalité fendaient les cieux louviérois au cours de ballets aériens (Décrocher la Lune, etc.). Ils venaient d’ailleurs… Le Centre culturel et la Ville de La Louvière ont décidé de relever le défi de la verticalité avec des talents louviérois, pour former une troupe de danseurs aériens. En 2012, vingt sportifs louviérois (danse, escalade, gymnastique) ont bénéficié d’une formation dispensée par Antoine Le Menestrel de la Compagnie Lézards Bleus (F). La plupart des stagiaires étaient des virtuoses dans leur discipline ; ici, ils ont dû se mettre en danger et appréhender le vide… Cette troupe propose un travail très spécifique dont la partition chorégraphique s’écrit sur l’architecture ou le paysage urbain qui est investi. Mouvement gracile des danseurs, prouesses physiques des gymnastes et vertigineuse agilité des grimpeurs, des talents mutualisés pour un imaginaire aérien collectif qui transcende les spécificités individuelles. Chaque proposition est unique et chaque chorégraphie réinventée.


Le Grand Orchestre National Lunaire

©chiavetta

De l’eau a coulé sous les ponts depuis le 9 mars 2009, quand une cinquantaine de personnes répondaient à l’appel lancé à des musiciens amateurs ou aguerris pour former un orchestre dans le cadre de Décrocher la Lune. On connaît la suite : vingt-huit mille spectateurs ont rendu une ovation émouvante un soir d’automne à ces aventuriers mélomanes. Depuis, les prestations, aussi magiques les unes que les autres se sont enchaînées. Le Grand Orchestre National Lunaire soufflera bientôt sa quatrième bougie. En son sein se côtoient pas moins de trois générations, des origines sociales et des horizons culturels différents. Le groupe a réussi à faire de cette diversité un atout. L’attrait principal de l’Orchestre est sans conteste l’approche humaine, chaleureuse de celui qui le plus souvent offre son dos au public, le charismatique Eloi Baudimont et les propositions d’approche des morceaux qu’il fait aux musiciens. Le Grand Orchestre National Lunaire allie précision, contre-pied et humour. Plus le plaisir des musiciens !

Fées lumière

Les Ateliers la tête en l’air ont mis sur pied, dans le cadre de la Métropole Culture, La Louvière 2012, des ateliers de création de costumes : une trentaine de participants dont les créations se différencient les unes des autres par la recherche de matériaux de récupération et de thèmes définis. Lors de la soirée d’ouverture de La Louvière, Métropole Culture, en janvier 2012, ils ont défilé, parés de leurs costumes… et de lumière ! Le groupe a naturellement été baptisé « les Fées lumière ». Les Fées lumière ont une gestuelle et un rythme propres. Elles proposent des actions communes qui donnent de la matière à l’animation en rue. Les Fées lumière jouent avec le public, avec le regard, les expressions ; elles offrent une réelle adaptabilité à la musique et à l’espace rue. Mots clés pour chaque sortie des fées : avoir de la présence, faire du GRAND, de l’extra, PARADER, être généreux mais surtout s’amuser.

©chiavetta

©chiavetta

Les Fil’Loups

En 2011, les Ateliers la tête en l’air lancent un nouvel atelier, sur le fil… Un rendez-vous hebdomadaire qui emmènera une dizaine de funambules de 9 à 60 ans à différentes hauteurs. Objectif annoncé : traverser le Canal du Centre historique, à 4 mètres de hauteur. Le pari réussi, le groupe baptisé « Les fil’loups » se passionne et attend de nouveaux défis, de nouvelles hauteurs. Qui viendront avec Décrocher la Lune, en 2012 ! Les funambules louviérois traverseront le boulevard central de la ville à 2 mètres de hauteur, sans ligne de vie ! Le groupe accueille de nouveaux membres et élargit ses ambitions pour dépasser la simple performance. Il s’aventure dans la création d’une petite forme théâtrale et dans des interventions lors d’événements mettant en valeur les arts du cirque : douze funambules pour raconter une histoire et apporter à l’aspect spectaculaire d’une traversée, une histoire, un scénographie. Dans l’atelier, les participants travaillent désormais de nouvelles compétences et s’exercent au jeu d’acteur. Tout un travail de scénographie est en marche.


La langue en aise ç fran fête ! du 15 au 23 mars

-

de la Francopho s pour l’ensemble é d’écoles ! électionn / les mots dix mots s des collent é d Autour mots le théme Les nie, et sur

Zig- -larigot éÀ tire zag Timbr Charivari

Ouf

Enlivrer, s’

(à confirmer

par la France

)

Tohu bohu

>> Programme complet et infos dans le magazine Liens !

>> et sur le site du www.ccrc.be en cours de saison !

Ambiancer

Faribole

Hurluberlu


L’agence de développement culturel de la région du Centre

poursuit son important travail de maillage ! Depuis dix ans, les centres culturels et services culturels communaux se réunissent régulièrement pour des collaborations qui prennent des formes diverses. L’agence est active dans la construction de projets communs (le tour d’Yvette, Fuites de jazz, Faites-nous une scène...), la concertation dans les politiques culturelles (mise sur pied de tournées, abonnements croisés, circulation des publics...) la communication (magazine Liens !, site www.centritudes.be). Depsui dix ans, Centritudes vous invite à sortir de chez vous !

www.centritudes.be > toute la région > toute la culture ! anderlues 071 54 35 65 / BINCHE 064 23 06 30 / BRAINE-LE-COMTE 067 55 69 10 / CHAPELLE-LEZHERLAIMONT 064 43 13 35 / ECAUSSINNES 067 44 31 15 / ESTINNES 064 31 13 33 / LA LOUVIèRE 064 21 51 21 / LE ROEULX 064 66 52 39 / MANAGE 064 54 03 46 / MERBES-LE-CHÂTEAU 071 55 48 66 / MORLANWELZ 064 43 17 18 / SENEFFE 064 52 17 34 / SOIGNIES 067 34 74 27


belgique-belg誰e P.P 7100 LA LOUVIERE 1 P.P/6/69033

SUR LA ROUTE 2013-2014  

Brochure de saison 2013-2014 du Centre culturel régional du Centre !

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you