Issuu on Google+

Protocole chirurgical


Remarques

SIGNIFICATION DES SYMBOLES

Numéro de lot Utilisable jusqu’au Do not reuse

Non sterile

Stérilisé aux rayons gamma Ne pas réutiliser Do not Do not reuse

Do not

reuse reuse

Caution

Non sterile

Do not reuse Do not reuse

Do not reuse

1250

Non Attention, consulter la documentation jointe Caution stérile NonNon

Consult Non instruction sterile for use

Caution

Non sterile Non sterile

Consult Consult instruction instruction Consult for use for use

instruction for use

Consult instruction for use

Do not reuse

Caution

1250

sterile sterile

Non sterile Non sterile

1250

Do not reuse

Caution

Caution

Caution Caution 1250

1250 Référence d’article  Label de conformité à la directive européenne 1250 1250 1250 MDD 93/42/EWG Prêter attention au mode d’emploi Caution1250

Consult instruction for use Consult instruction for use

Consult instruction

for use Consult instruction for use

ResponsabilitÉ Les implants SPI® faisant partie intégrante d’un concept global, ils doivent être utilisés exclusivement avec les pièces et instruments d’origine, et conformément aux instructions du fabricant de ces pièces et instruments. L’utilisation d’autres produits peut en effet compromettre le bon fonctionnement de l’implant et de sa superstructure, et conduire à l’échec. L’utilisation de nos produits n’étant soumise à aucun contrôle de la part de Thommen Medical AG, l’utilisateur assume l’entière responsabilité de leur mise en œuvre. Nous ne pourrons par conséquent en aucune manière être tenus responsables de dommages directement liés à la mise en œuvre.

Garantie de stérilité pour les produits SPI® livrés stériles Par principe, les produits SPI® livrés stériles ne peuvent pas être restérilisés. Les produits sous emballage stérile dont l’emballage a été en­ dommagé ne peuvent pas être utilisés. Les produits livrés stériles dont l’emballage a été ouvert sans que le produit n’ait été utilisé pour l’intervention chirurgicale doivent être considérés comme utilisés et ne ­peuvent plus être employés. Dans le cas d’une restérilisation, le fabricant ne peut donner aucune garantie concer­ nant le fonctionnement irréprochable et la stérilité.

STOCKAGE Toutes les pièces de résine doivent être protégées d’un fort rayonnement lumineux et calo­ rifique et stockées à la température de la pièce.

Utilisation Les descriptions suivantes ne constituent en aucun cas un mode d’emploi suffisamment ­détaillé pour permettre une utilisation correcte du système SPI®. Pour cela, il faut en plus une initiation par un utilisateur expérimenté.

VALIDITÉ Cette brochure remplace toutes les versions anciennes.

Documentations sur nos produits Des informations produit plus détaillées sur l’utilisation du sy­ stème SPI® figurent dans nos différentes brochures. Pour obtenir la documentation/le mode d’emploi que vous souhaitez, veuillez contacter votre succursale nationale.

NOTE DE LA DISPONIBILITÉ Les produits mentionnés dans cette brochure ne sont pas livrables dans tous les pays. Informez-vous chez votre distributeur national Thommen Medical.

Copyright©/Registered® SPI® est une marque déposée de Thommen Medical AG. La publication, la reproduction du présent document nécessitent l’accord préalable (par écrit) de Thommen Medical AG.


NEW HANDLING NEW DESIGN

AUTOCOLLANT COLORÉ Utilisation changée – il convient de respecter les informations figurant dans la documentation correspon­ dante. Nouveau design – l’utilisation reste inchangée.

CODE EN COULEUR Une couleur est attribuée à chaque diamètre de la plateforme de l’implant. Elle ­figure sur tous les emballages d’implant (sauf SPI®DIRECT), sur les éléments de prise d’empreinte ainsi que sur la plupart des instruments spécifiques au diamètre. Jaune = Plateforme B 3,5 mm

Vert = Plateforme B 4,0 mm

Gris

Violet = Plateforme B 6,0 mm

= Plateforme B 5,0 mm

Bleu = Plateforme B 4,5 mm

1


Sommaire Concept du design et du système SPI® Aperçu du système d’implants SPI®

5

Flexibilité chirurgicale et prothétique

6

Code de couleurs

6

Matériau

7

Surface endo-osseuse des implants

7

Filetage autotaraudant

7

Raccordement implant-abutment

8

Emballage et stockage des implants

9

Système d’implants SPI®

10 Indications/contre-indications

10

Contre-indications générales

13

Charge immédiatement

13

Phase de cicatrisation

13

Dimensions des implants

14

Instruments standards/cassette chirurgicale

16

Clé à cliquet dynamométrique SPI®MONO

16

Couples de serrage

19

Instruments pour clé à cliquet dynamométrique SPI®MONO

20

Forets SPI®VECTOdrill™

22

Rallonge pour foret

25

Forets de profil pour la préparation du lit implantaire

26

Cassette chirurgicale SPI®

28

Perforatrice de muqueuse

30

Instruments optionnels

2

4

31 Foret et jauge de profondeur B 1,5 mm

31

Taraud pour implants cylindriques

32

Adaptateur pour contre-angle, en une pièce

35

Profileur d’os

37


Documentation/planification du cas à traiter

38

Documentation

38

Planification du cas à traiter

39

Préparation du lit implantaire

46 Remarques concernant l’utilisation des instruments de préparation du lit implantaire

46

Préparation du lit implantaire SPI®ELEMENT

48

Préparation du lit implantaire SPI®CONTACT

52

Préparation du lit implantaire SPI®ONETIME

56

Préparation du lit implantaire SPI®DIRECT

57

Insertion de l’implant

58 Prélèvement de l’implant de son boîtier

58

Insertion mécanique de l’implant

58

Insertion manuelle de l’implant

60

Orientation de l’hexagone interne des implants SPI®ELEMENT, SPI®CONTACT et SPI®ONETIME

62

Enlever l’aide de vissage de l’implant SPI®DIRECT

63

Insertion du capuchon de cicatrisation/façonneur gingival

65

Informations

67 Protection contre l’aspiration

67

Restauration provisoire

67

Explantation

67

Kit d’entretien

67

Formation et perfectionnement

68

Entretien, maintenance et préparation des instruments

68

Vue d’ensemble – cassette chirurgicale et instruments Instruments optionnels/aides de planification

76 80

3


Concept du design et du système SPI® Le système SPI® de Thommen Medical est un système d’implants ayant fait ses preu­ ves depuis 20 ans en Suisse. La surface sablée et mordancée permet une durée de cicatrisation plus courte et donc une prise en charge plus rapide du patient. Grâce à la liaison interne extrêmement stable et la haute qualité d’usinage, le système offre à ­l’utilisateur et au patient une sécurité optimale et garantit un taux élevé de réussite à long terme. La procédure chirurgicale normalisée permet une utilisation simple et efficace du ­système d’implants SPI®. Grâce à des implants d’application sous-gingivale et transgingivale, ainsi qu’à un vaste assortiment de composants prothétiques offrant des solutions scellées et vissées, le système SPI® couvre toutes les indications. Il offre de la sorte à son utilisateur un ­maximum de flexibilité et permet la pose d’une prothèse dentaire de haute qualité ­esthétique.

Avantages en bref • Simple à utiliser • Garantit une grande stabilité primaire et favorise une cicatrisation rapide • Offre une flexibilité chirurgicale et prothétique pour couvrir de façon optimale toutes les indications • Satisfait aux hautes exigences de restauration ­esthétique

4


Aperçu du système d’implants SPI®

1

2

3

4

SPI®ELEMENT pour les indications esthétiques 1 La hauteur du col de 1,0 mm de cet implant garantit un épaulement sous-gingival pour un résultat particulièrement esthétique, notamment au niveau des dents antérieures.

SPI®CONTACT pour une intégration naturelle 2 En raison de sa forme conique-cylindrique, cet implant convient extrê­ mement bien à l’implantation immédiate dans les alvéoles d’extraction et pour des conditions anatomiques particulières, telles que racines conver­ gentes des dents adjacentes ou concavité de la crête alvéolaire.

SPI®ONETIME pour la technique monophasée 3 Le design de cet implant le rend particulièrement indiqué pour la pose transgingivale pour l’application de prothèses hybrides dans le secteur des dents postérieures et antérieures.

SPI®DIRECT pour une charge immédiate 4 Cet implant à abutment intégré est uniquement destiné à la restauration sur barre avec mise en charge immédiate.

5


Flexibilité chirurgicale et prothétique

· Les implants SPI® sont disponibles avec des plateformes aux diamètres de 3,5 mm, 4,0 mm, 4,5 mm, 5,0 mm et 6,0 mm, ce qui permet de choisir le meilleur implant en fonction des conditions anatomiques. · Les différentes hauteurs de col permettent, selon l’indication et le plan de traitement, une cicatrisation en une phase (transgingivale) ou en deux phases (sous-gingivale). · Les abutments provisoires permettent une restauration esthétique ­immédiate. · Les implants ELEMENT, CONTACT et ONETIME présentent sur la même plateforme un raccordement implant-abutment identique, ce qui permet une grande flexibilité en matière de restauration prothétique.

Code de couleurs

Une couleur est attribuée à chaque diamètre de plateforme du système SPI®.

Plateforme  3,5 mm, jaune

6

Plateforme  4,0 mm, vert

Plateforme  4,5 mm, bleu

Plateforme  5,0 mm, gris

Plateforme  6,0 mm, violet

1

1 Tous les emballages d’implants sont munis d’une étiquette avec un code couleur (sauf SPI®DIRECT), ce qui simplifie la logistique et la manipulation.

2

2 Si une plateforme a été clairement définie, toutes les étiquettes des composants d’empreinte et secondaires portent également la couleur de la plateforme correspondante. Les produits tels que capuchons de cicatri­ sation, façonneurs gingivaux, abutments selection et pièces d’empreinte spécifiques de plateforme sont codés en couleur.


Matériau

Tous les implants SPI® sont fabriqués en titane pur de degré 4, biocompatible et éprouvé, selon la norme ASTM F 67/ISO 5832-2.

Surface endo-osseuse des implants

1

1 Tous les implants du système SPI® présentent une surface endo-­osseuse sablée et mordancée thermiquement. Les macrostructures et microstruc­ tures ainsi obtenues favorisent une ostéo-intégration rapide des implants SPI®.

50 µm

10 µm

Filetage autotaraudant

1

1 Tous les implants du système SPI® sont autotaraudants. Cela simplifie et raccourcit la procédure chirurgicale, car l’étape supplémentaire de ­taraudage du filetage devient inutile. La fonction d’autotaraudage implique une étroite liaison implant-os et favorise ainsi de façon optimale la stabilité primaire.

7


Raccordement implant-abutment

Les critères de design suivants présentent des avantages décisifs pour la sécurité et la réussite à long terme des implants à deux éléments ELEMENT, CONTACT et ONETIME.

1

1

Design du raccordement implant-abutment

Bague de guidage (A) · Stabilité mécanique optimale vis-à-vis de forces non axiales. · Etanchéité optimale à l’égard des liquides corporels. A B

Hexagone interne (B) · Faible hauteur de montage pour une haute flexibilité prothétique. · Sûreté contre la rotation de prothèses unitaires. · Transfert précis de la position de l’implant sur le modèle.

C

Epaisseur de paroi de l’implant optimisée selon la méthode MEF (C) · haute résistance à la fatigue

2

2

Design de la vis d’abutment

A B

C

Petite tête de vis (A) · Permet de réaliser un canal de vissage fin et augmente ainsi la ­souplesse de conception prothétique pour une restauration esthétique optimale. Logement conique de la vis (B) · Diminue le risque de desserrage. Diamètre réduit de la tige (C) · Assure une grande résistance à la fatigue. · Fonctionne comme «point de rupture prédéfini» en cas de surcharge.

Pour des informations détaillées sur le design des implants SPI®, voir les bro­ chures «Système SPI® – Concept de design», Fo_03d093, et «SPI®System Implant/Abutment Connection», Fo_42d600.

8


Emballage et stockage des implants Emballage Les implants SPI® sont conditionnés dans un emballage stérile. 1

1 Le boîtier de l’implant (ampoule stérile) renferme l’implant SPI® et, sous le couvercle, le capuchon de cicatrisation correspondant à la plateforme. Exception: l’implant SPI®DIRECT est livré sans capuchon de cicatrisation.

Le capuchon de cicatrisation peut aussi être livré séparément (non stérile).

2

2 Les informations relatives aux dimensions des implants figurent sur ­l’étiquette.

Remarque La longueur des implants SPI® indiquée sur l’emballage correspond à la ­partie endo-osseuse sablée et mordancée.

Les implants sont livrés avec · une information produit (notice d’emballage); · trois étiquettes de patients. Les étiquettes de patients peuvent être utilisées à des fins de documentation.

Stockage Les implants SPI® sont à conserver dans leur emballage de protection ­d’origine, au frais (température ambiante), au sec et à l’abri des rayons ­directs du soleil.

Manipulation de l’emballage de protection et de l’emballage ­stérile · Ouvrir l’emballage de protection seulement au moment de ­l’implantation. · Vérifier l’état de l’emballage stérile avant de l’ouvrir. Un emballage stérile (sachet peel-pack) endommagé peut porter préjudice à la stérilité des produits qu’il contient. · Respecter les consignes d’asepsie correspondantes en retirant le ­boîtier de l’implant du sachet stérile et l’implant SPI® de son boîtier.

9


Système d’implants SPI® Indications/contre-indications

1

SPI®ELEMENT 1 L’implant ELEMENT d’une hauteur de col de 1,0 mm est particulièrement indiqué pour une cicatrisation en deux temps (couverte). La hauteur de col de 1,0 mm permet de réaliser une plateforme nettement sous-gingivale et d’obtenir ainsi une très bonne esthétique, notamment dans le secteur ­antérieur.

SPI®ELEMENT endo-osseux B 3,5 mm/plateforme (PF) B 3,5 mm Du fait de sa relative finesse, l’implant ELEMENT endo-osseux B 3,5 mm est mécaniquement moins résistant qu’un implant ELEMENT B 4,0 mm et plus. Par conséquent, toujours opter pour le plus gros diamètre d’implant possi­ ble. N’utiliser les implants ELEMENT endo-osseux B 3,5 mm que si le vo­ lume osseux disponible ne permet pas d’utiliser des implants de plus gros diamètre (cas où la largeur de crête est minimale, c’est-à-dire de l’ordre de 5–6 mm). Il est par ailleurs recommandé, dans la mesure du possible, d’uti­ liser l’implant ELEMENT endo-osseux B 3,5 mm de façon solidarisée. Indications · Edentement partiel: Les implants ELEMENT endo-osseux B 3,5 mm peuvent être utilisés pour le remplacement alloplastique des ­incisives latérales maxillaires (12 et 22), ainsi que pour les incisives ­mandibulaires centrales et latérales (41, 31, 42 et 32). · Edentement mandibulaire total: Quatre implants ELEMENT endo-osseux B 3,5 mm doivent être solidari­ sés par une barre. · Edentement total des deux maxillaires: En cas de bridges complets, ­utiliser exclusivement des implants ­ELEMENT endo-osseux B 3,5 mm en combinaison avec des implants CONTACT endo-osseux B 3,5 mm et avec tous les implants endo-os­ seux SPI® B 4,0 mm et plus. Contre-indications · Secteurs postérieurs des deux maxillaires. · Restaurations unitaires de canines ou d’incisives centrales mandibulaires. · Ancrages sphériques, quels qu’ils soient (p. ex. Dalla Bona®, Tima®, ­Suprasnap®, Ecco®). · Cet implant est déconseillé dans les cas présentant des mouvements de rotation et de translation très prononcés, car il y a risque que l’implant soit exposé à des contraintes en flexion excessives, notamment s’il s’agit par exemple de la restauration d’une canine.

Dimensions des implants, voir pages 14/15.

10


2

SPI®CONTACT 2 L’implant CONTACT a une forme conique-cylindrique. Avec sa hauteur de col de 1,5 mm, il convient à l’insertion sous-gingivale et transgingivale. Le design conique-cylindrique de l’implant CONTACT est indiqué pour · l’implantation immédiate ou retardée dans des alvéoles d’extraction; · des situations anatomiques particulières, par exemple des racines ­convergentes ou concavité de la crête alvéolaire. Il faut veiller à ne placer un implant CONTACT, notamment en cas de situations anatomiques délicates, qu’en présence d’une quantité osseuse suffisante. Remarque Il convient de prendre en considération, lors de la planification préopératoire, que l’explantation d’un implant CONTACT peut présenter des difficultés en raison de son design conique-cylindrique si l’extrémité apicale de l’implant est placée à proximité des racines des dents voisines.

SPI®CONTACT endo-osseux B 2,7 mm/plateforme (PF) B 3,5 mm L’implant CONTACT endo-osseux B 2,7 mm/PF B 3,5 mm présente, en raison de sa forme élancée, une moindre résistance mécanique que les implants CONTACT d’un diamètre supérieur. Par conséquent, toujours opter pour le plus gros diamètre d’implant possible. N’utiliser les implants CONTACT endo-osseux B 2,7 mm/PF B 3,5 mm que si le volume osseux disponible ne permet pas d’utiliser des implants de plus gros diamètre (cas où la lar­ geur de crête est minimale, c’est-à-dire de l’ordre de 5–6 mm). Il est par ailleurs recommandé, dans la mesure du possible, d’utiliser l’implant CONTACT endo-osseux B 2,7 mm/PF B 3,5 mm de façon solidarisée. Indications · Edentement partiel: Les implants CONTACT endo-osseux B 2,7 mm/PF B 3,5 mm peuvent être utilisés pour le remplacement alloplastique des incisives latérales maxillaires (12 et 22), ainsi que pour les incisives mandibulaires centrales et latérales (41, 31, 42 et 32). · Edentement mandibulaire total: Quatre implants CONTACT endo-osseux B 2,7 mm/PF B 3,5 mm soli­ darisés par une barre.

Dimensions des implants, voir pages 14/15.

11


· Edentement total des deux maxillaires: En cas de bridges complets, ­utiliser exclusivement des implants CONTACT endo-osseux B 2,7 mm/PF B 3,5 mm en combinaison avec des implants CONTACT endo-­osseux B 3,5 mm et avec tous les implants SPI® endo-osseux B 4,0 mm et plus. Contre-indications · Secteurs postérieurs des deux maxillaires. · Restaurations unitaires de canines ou d’incisives centrales mandibulaires. · Toute utilisation avec ancrages sphériques (p. ex. Dalla Bona®, Tima®, Suprasnap®, Ecco®). · Cet implant est déconseillé dans les cas présentant des mouvements de rotation et de translation très prononcés, car il y a risque que l’implant soit exposé à des contraintes en flexion excessives, notamment s’il s’agit par exemple de la restauration d’une canine.

SPI®ONETIME 3

3 L’implant ONETIME est indiqué pour la pose transgingivale au moyen de la technique chirurgicale monophasée. De par leur design (hauteur de col 2,5  mm), ces implants conviennent en particulier au secteur des dents pos­ térieures ou antérieures pour la mise en place de prothèses hybrides.

La gamme ONETIME comprend également un implant avec plateforme B 6,0 mm et un profil d’émergence qui convient particulièrement bien à la restauration de molaires.

4

SPI®DIRECT 4 L’implant DIRECT comporte un abutment intégré et est destiné exclusive­ ment aux restaurations sur barre avec mise en charge immédiate (4 implants dans le maxillaire inférieur ou 6 implants dans le maxillaire supérieur).

Dimensions des implants, voir pages 14/15.

12


Contre-indications générales

Tenir compte des contre-indications générales en implantologie. Si la situation parodontale est défavorable, y remédier avant de procéder à l’implantation. L’implantation est contre-indiquée dans les cas suivants: · Quantité/qualité osseuse ne garantissant pas une stabilité (primaire) ­suffisante de l’implant. · Infections aiguës ou chroniques. · Ostéite chronique subaiguë de la mâchoire. · Maladies entraînant des troubles microvasculaires. · Maladies systémiques. · Mauvais état physique général du patient. · Dépendance (alcool, tabac, drogues). · Hygiène buccale non satisfaisante. · Patient manquant de motivation ou peu coopératif. · Allergie au titane.

Charge immédiatement

Les implants SPI®ELEMENT, SPI®CONTACT, SPI®ONETIME et SPI®DIRECT peu­ vent être mis en charge immédiatement dans la mesure où ils sont reliés à d’autres implants par une barre de conjonction (4 implants dans le maxillaire inférieur ou 6 implants dans le maxillaire supérieur).

Phase de cicatrisation

Il est recommandé d’observer une phase de cicatrisation d’au moins 6 semaines: · lorsque l’os est de bonne qualité et que l’offre osseuse est suffisante; · en cas d’implant SPI® endo-osseux B $ 4,0 mm. Il est recommandé d’observer une phase de cicatrisation d’au moins 12 semaines: · lorsque l’os est de qualité spongieuse; · en cas d’implant SPI® endo-osseux B # 3,5 mm. Les phases de cicatrisation recommandées sont les mêmes pour la mâchoire supérieure et inférieure. Une phase de cicatrisation correspondant à la situa­ tion doit être planifiée lorsque la surface sablée et mordancée à l’acide n’est pas totalement en contact avec l’os ou qu’une augmentation osseuse est ­nécessaire. Nous recommandons d’effectuer un contrôle radiographique après la phase de cicatrisation de 6–12 semaines, avant de commencer la ­restauration prothétique.

13


Dimensions des implants

Les termes épaulement et plateforme sont utilisés dans les brochures, sur les étiquettes et la cassette chirurgicale. Etant donné que ces termes sont utilisés de différente manière dans le secteur dentaire, voici les abréviations utilisées par Thommen Medical avec leur définition. PF = S = C = E =

plateforme (désignation du raccordement implant-abutment) épaulement (désignation du diamètre de l’implant à la couronne) diamètre du cœur diamètre endo-osseux

SPI®ELEMENT  plateforme

1,0 mm

B plateforme

3,5 mm

4,0 mm

4,5 mm

5,0 mm

B endo-osseux

3,5 mm

4,0 mm

4,2 mm

5,0 mm

B cœur

2,8 mm

3,5 mm

3,5 mm

4,3 mm

8,0 mm

4.13.900

4.13.904

4.13.901

4.13.902

9,5 mm

4.13.940

4.13.914

4.13.941

4.13.942

11,0 mm

4.13.910

4.13.924

4.13.911

4.13.912

12,5 mm

4.13.950

4.13.934

4.13.951

4.13.952

14,0 mm

4.13.920

4.13.944

4.13.921

4.13.922

17,0 mm

4.13.930

4.13.931

B plateforme

3,5 mm

4,0 mm

4,5 mm

5,0 mm

6,0 mm

B endo-osseux

2,7 mm

3,5 mm

3,5 mm

4,2 mm

5,0 mm

B cœur

2,0 mm

2,8 mm

2,8 mm

3,5 mm

4,3 mm

Longueur (L)

L

 cœur  endoosseux

SPI®CONTACT  plateforme 1,5 mm

Longueur (L)

L

 cœur  endoosseux

14

8,0 mm

9,5 mm

4.13.214

4.13.211

4.13.212

4.13.213

11,0 mm

4.13.220

4.13.224

4.13.221

4.13.222

4.13.223

12,5 mm

4.13.230

4.13.234

4.13.231

4.13.232

4.13.233

14,0 mm

4.13.240

4.13.244

4.13.241

4.13.242

4.13.243

17,0 mm

4.13.261

4.13.262


SPI®ONETIME

 plateforme

2,5 mm

B plateforme

5,0 mm

6,0 mm

B endo-osseux

4,2 mm

5,0 mm

B cœur

3,5 mm

4,3 mm

8,0 mm

4.13.641

4.13.642

9,5 mm

4.13.621

4.13.622

11,0 mm

4.13.651

4.13.652

12,5 mm

4.13.631

4.13.632

14,0 mm

4.13.661

4.13.662

17,0 mm

4.13.671

B endo-osseux

3,5 mm

4,2 mm

B cœur

2,8 mm

3,5 mm

8,0 mm

4.03.960

4.03.961

9,5 mm

11,0 mm

4.03.970

4.03.971

Longueur (L)

L

 cœur  endoosseux

SPI®DIRECT 7,0 mm

Longueur (L)

L

 cœur  endoosseux

12,5 mm

14,0 mm

4.03.980

4.03.981

17,0 mm

4.03.990

4.03.991

15


Instruments standards/ cassette chirurgicale Clé à cliquet dynamométrique SPI®MONO*

La clé à cliquet dynamométrique MONO est conçue pour une utilisation dans le domaine chirurgical et prothétique. Elle est fabriquée en alliage de titane de haute qualité qui garantit une longévité extrême. La clé à cliquet dynamométrique est extrêmement simple à utiliser et ­permet en outre un gain de temps pour l’entretien et la maintenance, car elle est ­fabriquée en une seule pièce et ne nécessite ni démontage ni remontage. En raison du design exceptionnel et du maniement ergonomique de la clé à cliquet dynamométrique, Thommen Medical a reçu en 2007 le prix de ­design «red dot: best of the best», décerné sur la base de 2548 compéti­ teurs en provenance de 48 pays.

*Brevet en cours d’homologation.

16


1

Utilisation 1 Pour l’insertion, engager la clé à cliquet dynamométrique MONO dans le sens de la flèche jusqu’à la butée sur le corps de clé à criquet de l’instrument de vissage MONO. Important L’insertion de la clé à cliquet sur l’instrument de vissage doit être effectuée sans exercer de force. La clé à cliquet dynamométrique doit facilement ­glisser dans le corps de clé à criquet de l’instrument de vissage MONO. Dans le cas contraire, les pièces sont coincées et doivent être réalignées ou bien remplacées en cas de détérioration.

Tous les articles marqués MONO de la gamme d’instruments SPI® sont compatibles avec la clé à cliquet dynamométrique MONO. Les composants non prévus pour la clé à cliquet dynamométrique MONO ne doivent en aucun cas être utilisés avec cette clé. Une utilisation non conforme peut ­détériorer la clé à cliquet dynamométrique.

A

Appuie-doigt

2

2 La clé à cliquet dynamométrique porte d’un côté l’inscription «IN» (A) et de l’autre «OUT». (B).

Pour insérer ou visser, placer la clé à cliquet dynamométrique sur le corps de clé à criquet, de sorte que le côté marqué «IN» soit dirigé vers le haut. Pour dévisser, retourner la clé à cliquet dynamométrique et la placer sur le corps de clé à criquet, de sorte que le côté marqué «OUT» soit dirigé vers le haut.

B

Appuie-doigt

Dans les deux cas, la flèche sur la clé à cliquet indique le sens de vissage et de dévissage.

3 A

3 La clé à cliquet dynamométrique MONO est utilisée dans les cas ­ uivants: s · Application chirurgicale sans utilisation de l’affichage de couple. Le ­serrage doit donc être effectué avec la partie rigide de la clé à cliquet (A). · La restauration prothétique en tenant compte des couples. Pour le ­serrage définitif et l’affichage des couples de serrage, utiliser la partie souple, barre de flexion (B), de la clé à criquet.

B

17


4 Lors du vissage et dévissage, l’instrument de vissage MONO peut être maintenu dans sa position en appuyant sur l’appuie-doigt (A) ou bien à l’aide de la clé de maintien (B).

4

A

B

5

A

C

B

Lecture des couples (couples de serrage) 5 Le couple de serrage prescrit est engagé via la barre de flexion (B) de la clé à cliquet dynamométrique MONO. En actionnant la barre de flexion (B), le pointeur de la barre de flexion indique sur l’échelle (A) le couple de serrage exercé. Remarque Sans force exercée sur la barre de flexion (B), le pointeur de la barre de ­flexion doit indiquer sur l’échelle la position «0» (C). Si tel n’est pas le cas, la barre de flexion est peut-être endommagée et les couples de serrage ne s’affichent plus correctement. La clé à cliquet dynamométrique ne doit plus être utilisée dans cet état. L’affichage correct des couples de serrage est un critère essentiel pour le succès à long terme de composants vissés.

18


PF B 3,5 mm

PF B 4,0 mm

PF B 4,5 mm

PF B 5,0 mm

PF B 6,0 mm

Couples de serrage

Capuchon de cicatrisation/ façonneur gingival

Vis transversale VARIO T

Vis d’abutment pour PF B 3,5 mm (également pour abutment ART PF B 3,5 mm)

Abutment VARIOmulti

10 Ncm

15 Ncm

Vis d’obturation DIRECT

Vis occlusale pour barre

Vis occlusale Vis d’abutment en combinaison avec abutment ART (PF B 4,0/4,5/5,0 mm)

Abutment ZEST LOCATOR®

Vis d’abutment pour PF B 4,0 mm et supérieur

Abutment VARIOmulti

Ancrage sphérique

+

20 Ncm

25 Ncm

Cet aperçu peut être commandé comme feuille individuelle laminée, sous la réf. d’article Fo_22d123.

19


Instruments pour clé à cliquet dynamométrique SPI®MONO

1 A

Instruments de vissage MONO pour l’insertion manuelle d’implants 1 Pour l’insertion manuelle de tous les implants SPI® à l’aide de la clé à ­cliquet dynamométrique MONO, on dispose de deux instruments de vis­ sage: instrument de vissage MONO, court, et instrument de vissage MONO, long. Les deux instruments disposent d’un hexagone interne qui sert à ­recevoir l’aide de vissage prémontée sur l’implant. Ces instruments de ­vissage permettent donc de retirer directement l’implant de l’ampoule ­stérile (du boîtier de l’implant) et de l’insérer. Description détaillée, voir pages 60/61. L’instrument de vissage MONO, court (A) intègre également un mandrin dentaire qui permet de fixer des instruments SPI® équipés d’un accouple­ ment correspondant.

2

20

2 Six points visibles sont disposés en cercle sur les instruments de vissage. Ils marquent les bords de l’hexagone interne et servent au positionnement de l’implant pour la restauration prothétique planifiée. Pour plus d’informations concernant le positionnement, voir page 62.


Tournevis MONO pour visser et dévisser des composants SPI® 3 Pour visser et serrer tous les capuchons de cicatrisation, les façonneurs gingivaux et les vis du système SPI® avec la clé à cliquet dynamométrique MONO, l’utilisateur peut choisir entre trois tournevis MONO de différente taille. Les tournevis courts (A) et longs (B) sont équipés d’un appuie-doigt pour ­garantir un guidage optimal. Afin de pouvoir utiliser le tournevis à des en­droits avec un espace occlusal restreint, la hauteur du tournevis extra­ court a été réduite au minimum en retirant l’appuie-doigt.

3

A

Tous les tournevis possèdent la configuration géométrique de tête de vis à 4 lobes, utilisée généralement sur les composants SPI® et garantissant un maintien sûr des composants SPI® et une transmission de force optimale. Tous les tournevis présentent un point de rupture prédéfini (C). Dans le cas d’un couple de serrage trop fort, le tournevis casse à cet endroit. Cela ­protège les composants prothétiques contre un endommagement. Ce point de rupture garantit également de pouvoir retirer sans problème la par­ tie qui a cassé.

B

C

21


Forets SPI®VECTOdrill™*

Foret pilote

1 Le système SPI®VECTOdrill™ comprend un foret pilote et trois forets ­étagés.

Forets étagés 1

B 2,0

B 2,8

B 3,5

B 4,3

B 1,5

B 2,0

B 2,8

B 3,5

Les forets ont un design unique.

2 Le foret pilote B 2,0 mm sert au marquage de l’os, car la pointe de B 1,5  mm (A) assure la position choisie du foret et l’empêche de glisser. Le marquage par fraise ronde est ainsi inutile.

entfällt

Supprimé

2 B

Contrairement aux autres forets étagés, le foret pilote est également en mesure de pouvoir couper latéralement (B) et ainsi d’effectuer une légère correction axiale. Les forets étagés ne permettent pas de fraisage latéral, ce qui assure ­l’exactitude des dimensions du lit implantaire.

A

entfällt

3

3 Tous les forets VECTOdrill™ comprennent une pointe étagée qui cor­ respond au diamètre du foret précédent. Le guidage axial qui en résulte ­empêche le glissement du foret et garantit la précision de forme du lit ­implantaire.

* Brevet en cours d’homologation.

22


4

5

4 L’implant peut être vissé directement dans le forage à étages préparé. La forme de la pointe étagée du foret correspond à celle de la pointe de ­l’implant.

Foret VECTOdrill™ en acier inoxydable, à usage unique, sous emballage stérile 5 Les forets VECTOdrill™ à usage unique sont usinés en acier inoxydable et livrés sous emballage stérile. Cela garantit une protection optimale contre les infections croisées et une excellente qualité de coupe. L’utilisation des forets VECTOdrill™ stériles économise du temps, car aucun processus de nettoyage ou de stérilisation n’est requis. Les forets VECTOdrill™ sont disponibles dans les longueurs de 29,0 mm, 34,0 mm et 40,0 mm.

23


6

Foret VECTOdrill™ en céramique, réutilisable, non stérile 6 Les forets en céramique VECTOdrill™ sont fabriqués en céramique de haute qualité ATZ (alumina toughened zirconia). Cet excellent matériau ­garantit la longévité et la haute performance de coupe des forets. Les ­forets peuvent être restérilisés et sont donc réutilisables. Ils sont livrés sous embal­ lage non stérile. Les forets en céramique présentent le même design VECTOdrill™ de la pointe de guidage que ceux en acier inoxydable et s’utilisent de la même ­façon lors de l’intervention chirurgicale. Les forets VECTOdrill™ sont disponibles dans les longueurs de 29,0 mm et 34,0 mm.

Remarques importantes Les forets en céramique possèdent de remarquables propriétés de coupe et de tranchant sur plusieurs utilisations, ils présentent une bonne biocom­ patibilité, ils résistent à la corrosion et sont restérilisables. Etant donné que la céramique est plus fragile que le métal et donc plus susceptible de frac­ tures, il faut absolument observer les points suivants lors de l’utilisation des forêts: · Ne pas arrêter le foret dans l’os, mais le laisser tourner en le retirant. · Ne pas changer la direction de rotation en cours de forage (inverser la marche). · Ne pas dévier de l’axe de forage. · Ne pas imposer au foret des forces latérales. · Les forets en céramique peuvent être réutilisés au maximum 20 fois. Les forets endommagés ou usés doivent être éliminés. Pour les remarques générales concernant l’entretien, la maintenance et la ­préparation, consulter les pages 68–74 de cette brochure. D’autres remar­ ques spécifiques concernant les forets en céramiques figurent en page 73/74 de cette brochure, de même que sur les notices d’emballage de ces forets.

24


Rallonge pour foret

1

1 Tous les forets et tarauds VECTOdrill™ peuvent être allongés de 16,0 mm à l’aide de la rallonge pour foret. Cela est particulièrement indiqué lorsque l’espace vertical de la dent manquante ne suffit pas.

Les rallonges pour forets sont indiquées dans les cas suivants: · B extérieur 3,7 mm – pour la préparation du lit implantaire pour implants avec plateforme de 3,5 mm et 4,0 mm; · B extérieur 5,0 mm – pour la préparation du lit implantaire pour implants avec plateforme de 4,0 mm et plus. Important · En utilisant un taraud, il faut absolument veiller à ne pas tarauder au-delà du trou déjà foré, sans quoi les flancs du filetage peuvent casser et endommager la rallonge. · La rallonge pour foret ne doit pas être utilisée pour l’insertion d’un implant.

25


Forets de profil pour la préparation du lit implantaire

En raison de la forme différente des implants ELEMENT et CONTACT et des exigences correspondantes à l’égard de la préparation du lit implantaire, il existe pour chaque type d’implant un foret correspondant. 1

26

1 Les forets de profil correspondants sont identifiés par le nom du ­produit, le diamètre endo-osseux et le diamètre de la plateforme (voir illustration des forets de profil ELEMENT 4,2/4,5 et CONTACT 3,5/4,0).


2

C A

B

2 Tous les forets de profil présentent le même repère de profondeur à 1,5 mm (A). Cette hauteur correspond aux mêmes repères de profondeur des forets et des jauges de profondeur VECTOdrill™.

Les forets de profil comportent à la pointe un guide intégré (B) qui cor­res­ pond au diamètre du forage effectué par le foret VECTOdrill™ précédent. Cela permet d’orienter exactement le foret de profil dans le forage existant et offre ainsi à l’utilisateur une sécurité optimale lors de la préparation du lit implantaire. Tous les forets de profil présentent un tranchant plus long de forme ­conique au-dessus du repère de profondeur (C). Ce tranchant permet de réaliser une forme légèrement conique du lit implantaire dans la zone de la crête ­osseuse lors de la pénétration au niveau de l’épaulement de l’implant. Cet espace circulaire libre autour du col de l’implant permet l’introduction ­complète du capuchon de cicatrisation ou d’empreinte, du façonneur ­gingival et de l’abutment. Les forets de profil sont à usage unique, sous emballage stérile. Les remarques concernant la procédure chirurgicale de préparation du lit implantaire au moyen des forets de profil ELEMENT figurent en pages 48 à 50 et celles concernant le foret de profil CONTACT en pages 52–54.

27


Cassette chirurgicale SPI®

La cassette chirurgicale sert au rangement, à l’utilisation et à la stérilisation en toute sécurité des instruments chirurgicaux du système SPI®. 1

2

1

Cassette chirurgicale complète, cassette pour vis incluse.

2 Le plateau intérieur peut être fixé incliné à 30°, ce qui permet d’avoir une excellente vue de l’ordinogramme imprimé et de prélever plus aisément les instruments.

Le couvercle de la cassette chirurgicale s’enlève facilement et peut servir de base à la cassette (à moins de l’utiliser comme support du plateau intérieur), ce qui économise de la place.

3

28

3 La cassette à vis intégrée dans la cassette chirurgicale peut être stérili­ sée séparément ou avec la cassette chirurgicale.


L’ordinogramme imprimé illustre le processus chirurgical et guide à travers les étapes, à savoir: · la séquence de forage normalisée pour tous les types et diamètres d’implants; · le forage profilé nécessaire au SPI®CONTACT pour la préparation du lit implantaire et de la pose optionnelle au niveau de la crête; · le forage profilé optionnel de SPI®ELEMENT pour la pose sous le niveau crestal. Les emplacements prévus pour les instruments standards et optionnels sont marqués en conséquence. Les emplacements des instruments sont disposés avec systématique, ­clairement ordonnés et marqués par des pictogrammes. Cela facilite le ran­ gement et le contrôle de l’intégrité des instruments.

4

4 Le graphique sur le plateau donne un aperçu de la signification et des ­ imensions des repères de profondeur sur les forets VECTOdrill™ et forets d de profil.

Les termes diamètre de plateforme, diamètre d’épaulement et diamètre endo-osseux utilisés par Thommen Medical sont illustrés graphiquement. Pour plus d’informations à ce sujet, voir la page 14.

Les manchettes en silicone peuvent être remplacées si nécessaire. Lors de l’échange, veiller à utiliser la bonne taille de manchette pour assurer le main­ tien ferme des instruments. Les remarques concernant la stérilisation figurent sur le couvercle de la cas­ sette chirurgicale. Il convient d’observer les autres remarques à ce sujet en pages 72 à 74 de cette brochure.

Une vue d’ensemble des instruments contenus dans la cassette chirurgi­ cale et des pièces de rechange de cette dernière (manchettes en silicone) figure en pages 76 et suivantes.

29


Perforatrice de muqueuse

1

1

Indication/domaine d’utilisation

La perforatrice de muqueuse est utilisée · pour perforer le tissu mou en vue de la pose d’un implant (technique ­«flapless») ou · pour mettre à nu un implant posé ou le capuchon de cicatrisation pour la restauration prothétique. La perforatrice de muqueuse ne doit être utilisée qu’avec · une connaissance suffisante des conditions anatomiques; · une largeur suffisante de crête osseuse et de muqueuse masticatoire.

Utilisation La perforatrice de muqueuse en acier inoxydable convient à un usage ­multiple. Elle est munie d’un mandrin dentaire pour une utilisation manuelle et mécanique. Utiliser une perforatrice de muqueuse de diamètre approprié en fonction du diamètre de plateforme de l’implant prévu ou posé.

Utilisation manuelle L’utilisation manuelle de la perforatrice de muqueuse s’effectue à l’aide de l’instrument de vissage MONO, court. L’ouverture du tissu mou jusqu’à la crête osseuse s’effectue par oscillations sous légère pression axiale. L’utilisation manuelle est notamment recommandée pour la mise à nu de l’implant ou du capuchon de cicatrisation, car elle permet un meilleur ­contrôle et diminue ainsi le risque d’endommagement de la surface du ­capuchon de cicatrisation.

Utilisation mécanique Pour une utilisation mécanique, il faut utiliser des contre-angles réducteurs avec une vitesse de rotation lente (env. 20 tours/min).

Remarques · L’utilisation de la perforatrice de muqueuse s’effectue dans des ­conditions stériles. · Pour enlever le capuchon de cicatrisation, il y a lieu d’évaluer soigneuse­ ment la position de l’implant. · Une perforatrice de muqueuse coupante et non endommagée est ­indispensable pour une coupe précise. Il convient donc de vérifier après chaque utilisation son état de fonctionnement. Les instruments endommagés ou usés doivent être éliminés.

Les remarques concernant l’entretien, la maintenance et la préparation des instruments sont à observer (pages 68–74).

30


Instruments optionnels Foret et jauge de profondeur B 1,5 mm

1

1 Le foret B 1,5 mm est un instrument spécial qui peut être utilisé si néces­ saire pour le forage pilote dans la mâchoire avant la préparation proprement dite du lit implantaire. Etant donné qu’il n’est pas prévu dans la préparation normalisée du lit ­implantaire, ce foret ne figure ni dans la séquence des opérations chirurgi­ cales (pages 46–57), ni dans l’ordinogramme de la cassette chirurgicale.

Tout comme le foret pilote VECTOdrill™, ce foret comprend des arêtes de coupe latérales. Il est en acier inoxydable, à usage unique et sous embal­ lage stérile. Le foret et la jauge de profondeur B 1,5 mm ont tous deux les mêmes repè­ res de profondeur que les forets VECTOdrill™. Le diamètre du foret de 1,5  mm correspond à la pointe de guidage du foret pilote VECTOdrill™ B 2,0 mm, ce qui facilite la reprise et le guidage dans l’axe donné lors des étapes suivantes de préparation du lit implantaire. La jauge de profondeur peut être raccourcie en vue de vérifier l’axe du lit ­implantaire par rapport à la surface d’occlusion de l’antagoniste. Les détails de la procédure chirurgicale figurent dans la brochure Fo_03d128.

31


Taraud pour implants cylindriques

Les implants SPI® sont autotaraudants, ce qui facilite grandement la procédure standard de préparation du lit implantaire, puisque le taraudage préalable est inutile. L’expérience clinique et les tests in vitro avec ces implants mon­ trent que ce concept permet d’obtenir une stabilité primaire élevée.

Indication/domaine d’utilisation Un taraudage peut cependant être indiqué lors de la pose d’un implant dans un os extrêmement dur, par exemple en cas de mâchoire édentée forte­ ment atrophiée. Dans ce cas, le couple de vissage est notablement dimi­ nué. Important L’utilisation du taraud peut compromettre la stabilité primaire de l’implant dans des os normaux ou mous. Le taraud n’est indiqué que pour l’utilisation citée ci-dessus et n’est donc pas intégré dans la procédure standard de préparation du lit implantaire pour les implants cylindriques SPI®.

Utilisation Le taraud en acier inoxydable est prévu pour un usage multiple. Un traite­ ment de surface particulier garantit une haute résistance à la corrosion et augmente la durée de vie.

1

17,0 14,0 11,0 8,0

32

12,5 9,5

1 Les mêmes repères de profondeur, utilisés également sur les forets et jauges de profondeur VECTOdrill™, permettent une lecture aisée de la ­profondeur de préparation du lit implantaire.

Le mandrin dentaire permet à la fois l’utilisation manuelle avec l’instrument de vissage MONO, court, et l’utilisation mécanique au moyen d’un contreangle réducteur (sens de rotation gauche/droite).


Le taraudage est effectué après le dernier forage destiné à l’obtention du diamètre endo-osseux prévu de l’implant et, le cas échéant, avant de réali­ ser le forage profilé ELEMENT. 2

2 Le guide situé à la pointe du taraud facilite l’alignement axial le long du lit implantaire préforé.

Pour la préparation du lit implantaire, le taraud avec son guide est placé dans le lit implantaire préparé. Pour cela, il faut veiller à ce que le taraud soit vissé exactement dans l’axe du forage, afin de ne pas élargir le lit implantaire et de ne pas diminuer ainsi la stabilité primaire. Le taraudage doit être réalisé jusqu’au fond (repère de profondeur) du lit ­implantaire préparé avec le foret. Il faut absolument veiller à ne pas visser le taraud plus profondément dans l’os.

3

Utilisation mécanique 3 Utiliser des contre-angles réducteurs pour l’utilisation mécanique. Vitesse de rotation max. 20 tours/min. Régler le contre-angle ou la machine sur rotation gauche pour retirer le ­taraud. Lors du retrait, il faut veiller à ce que le dévissage se fasse lentement et dans l’axe.

4

Utilisation manuelle 4 Le taraud est placé dans le trou de forage au moyen de l’instrument de vissage MONO, court, et le filet est ensuite coupé lentement dans le sens horaire à l’aide de la clé à cliquet dynamométrique MONO.

Remarque Veiller à ce que le taraud tourne toujours exactement dans l’axe du lit implan­ taire préparé.

33


5 Le guidage de la clé à cliquet peut s’effectuer au choix avec le doigt sur l’appuie-doigt (A) ou avec la clé de maintien (B) dans le trou prévu à cet ­effet.

5

A

B

En retirant le taraud, il faut veiller à le dévisser lentement et dans l’axe, afin d’éviter un élargissement du lit implantaire.

Important Il est indispensable d’observer les points suivants en vue d’éviter l’endom­ magement du filetage. · Le taraudage doit être réalisé sans exercer de pression axiale. · Le taraud doit être vissé seulement jusqu’à la profondeur du lit implan­ taire préparé. En cas de vissage plus profond, le taraud patine et les flancs du filet sont arrachés. C’est pourquoi il est vivement recommandé d’effectuer très lentement les derniers tours de vissage jusqu’à la ­profondeur prévue. · Le taraud ne doit pas être retiré puis réintroduit. · Lors de la mise en place de l’implant dans le filetage préparé, l’implant doit être vissé lentement et sans pression, surtout dans les premiers tours, afin que l’implant tourne bien dans le filetage préparé. Une ­augmentation du couple de rotation indique que l’implant ne tourne pas dans le filetage préparé. Dans ce cas, il faut enlever l’implant et le ­revisser. · Les tarauds usés ou endommagés doivent être éliminés, ou remplacés après 20 utilisations au plus.

6

Remarque 6 En cas d’édentation antérieure isolée, des rallonges pour foret peuvent être utilisées lorsque la place verticale disponible pour le vissage du taraud est insuffisante. Lors de l’utilisation de la rallonge pour foret, il faut tenir compte de toutes les recommandations et mises en garde mentionnées auparavant. Il faut particulièrement veiller à ne pas visser le taraud au-delà du lit implan­ taire préforé. En cas de vissage trop profond, le filetage sera détruit et la ­rallonge pour foret sera endommagée par le couple de rotation trop élevé. Pour des informations détaillées sur l’entretien, la maintenance et la prépa­ ration des instruments, voir pages 68–74.

34


Adaptateur pour contre-angle, en une pièce

1

Indications/domaine d’utilisation 1 Des manipulations ultérieures de l’implant peuvent s’effectuer, soit avec l’aide de vissage (A), soit, si celle-ci n’est plus disponible ou ne peut plus être utilisée, au moyen de l’adaptateur pour contre-angle, en une pièce (B). Des manipulations ultérieures de l’implant sont éventuellement néces­saires pour · corriger la position verticale de l’implant (attention: une correction ­ultérieure de la position peut entraver la stabilité primaire de l’implant); · aligner l’hexagone de l’implant; · explanter l’implant.

A

B

Une situation anatomique délicate peut occasionnellement exiger d’exercer lors de l’insertion une pression sur l’implant en direction linguale/palatale, par exemple en cas de · défauts osseux; · fine lamelle osseuse. L’aide de vissage de l’implant ne convient pas dans ce cas. Seule la combi­ naison avec l’adaptateur pour contre-angle (en une pièce) permet de ­transmettre directement une pression correspondante sur l’implant. C’est pourquoi dans ce cas, après avoir positionné l’implant dans l’os, il faut ­enlever l’aide de vissage et la remplacer par l’adaptateur pour contre-angle (en une pièce).

35


2

A

Utilisation 2 L’adaptateur pour contre-angle (en une pièce) peut être utilisé, soit ­manuellement avec l’instrument de vissage MONO, court (A), soit méca­ niquement avec un contre-angle réducteur (B). Vitesse de rotation maximale 15 tours/min.

B

3

36

3 Comme sur l’instrument de vissage MONO, l’adaptateur pour contreangle (en une pièce) comprend six points marquant les bords de l’hexagone interne et servant au positionnement de l’implant et donc de la superstruc­ ture. Pour les détails à ce sujet, voir page 62.


Profileur d’os

Le profileur d’os permet d’adapter facilement le contour de l’os aux ­composants prothétiques sans abîmer l’implant.

Indication/domaine d’utilisation Le profileur d’os est toujours utilisé lorsque l’os empêche l’insertion complète du capuchon de cicatrisation ou de la coiffe d’empreinte, du façonneur gingi­ val ou d’un abutment.

Utilisation Le profileur d’os peut être utilisé mécaniquement ou manuellement avec l’instrument de vissage MONO, court. 1

1 Le tenon du profileur d’os doit être positionné dans l’implant. Ce faisant, il faut veiller à la correspondance entre l’axe du profileur et l’axe de ­l’implant.

2

2 L’os est fraisé sur la plateforme de l’implant par des mouvements de ­rotation dans le sens des aiguilles d’une montre.

L’os dérangeant est enlevé dès que le profileur d’os se trouve sur l’implant. Avant de procéder par la suite à l’empreinte ou à la pose d’éventuels com­ posants prothétiques, il faut nettoyer et bien sécher l’intérieur de l’implant. Remarque Points à observer lors de l’utilisation du contre-angle: · Vitesse de rotation maximale 200 tours/min. · Refroidissement recommandé avec du sérum physiologique stérile et refroidi (env. 5 °C). · L’appareil chirurgical doit être utilisé comme unité motrice. La turbine ne convient pas, car son couple est insuffisant. Pour des informations détaillées sur l’entretien, la maintenance et la prépa­ ration des instruments, voir pages 68–74.

37


Documentation/ planification du cas à traiter Documentation

Il est recommandé de disposer d’une documentation clinique et radiologi­ que complète. Afin de garantir la traçabilité des implants et d’enregistrer aussi le fabricant, le type d’implant et ses dimensions pour une intervention prothétique ­ultérieure, chaque emballage d’implant est accompagné de trois étiquettes. Celles-ci peuvent servir de documentation pour le cabinet ou pour le passe­ port-santé du patient.

38


Planification du cas à traiter

Une planification consciencieuse est primordiale pour la réussite d’une ­restauration implanto-portée. Un diagnostic préchirurgical complet et une planification sont indispensables dans tous les cas. Ils fournissent des ­informations pour l’implantation, ainsi que pour la configuration de la super­ structure. Un échange suivi et soutenu entre le patient, le dentiste et le ­prothésiste dentaire est à la base d’une planification réussie.

A cet effet, Thommen Medical met à disposition les aides suivantes.

Transparents de radiographie pour implants SPI® Les transparents de radiographie pour implants SPI® avec différentes échelles (facteurs de distorsion) aident l’utilisateur à déterminer ou rechercher les ­types d’implant nécessaires/posés, leurs diamètres et leurs longueurs.* La détermination du facteur d’agrandissement correspondant ou de l’échelle peut se faire · par la comparaison de l’échelle de la sphère de référence radiologique sur la radiographie du patient au moyen de la sphère de référence ­radiologique dans le transparent de radiographie pour implants SPI®; · en mesurant la dimension de la sphère de référence radiologique sur la radiographie et en calculant le facteur d’agrandissement (voir formule en page 40). Après avoir calculé le facteur d’agrandissement, l’échelle de mesure sur le transparent de radiographie pour implants SPI® peut aussi servir à détermi­ ner les conditions d’espace interdentaire ou bien cet espace peut être cal­ culé à l’aide de la formule de la page 40. Les transparents de radiographie pour les implants SPI® ne donnent qu’une indication pour déterminer l’implant et sa position. Dans les zones critiques, d’autres investigations sont éventuellement nécessaires (p. ex. tomodensi­ tométrie).

Réf. art. Dénomination *Fo_20d132 Transparent de radiographie pour SPI®ELEMENT et SPI®CONTACT, multilingue *Fo_20d134 Transparent de radiographie pour SPI®ONETIME et SPI®DIRECT, multilingue

39


Sphère de référence radiologique B 5,0 mm La connaissance de la hauteur osseuse disponible est essentielle pour le choix de la bonne longueur de l’implant. A cet effet, la sphère de référence radiologique est incorporée dans un transparent. Sur la radiographie, on peut déterminer le facteur d’agrandissement (p. ex. 1,1:1) par comparaison directe avec la sphère de référence radiologique ou sur l’échelle du «trans­ parent de radiographie pour la sphère de référence radiologique», ou ­encore selon la formule suivante:

Y=

a b

Y = facteur d’agrandissement a = diamètre de la sphère de référence radiologique, mesuré sur ­ la ­radiographie (en mm) b = diamètre réel de la sphère de référence radiologique (en l’occurrence 5,0 mm)

L’espace osseux disponible peut être déterminé au moyen de l’échelle sur le transparent de radiographie pour la sphère de référence radiologique ou selon la formule suivante:

X= c/Y

X = hauteur osseuse réelle (en mm) c = hauteur de la mâchoire mesurée sur la radiographie Y = facteur d’agrandissement calculé

40


Douille de guidage pour foret pilote VECTOdrill™ pour la f­abrication de gabarits de forage 1 Un gabarit de forage tridimensionnel peut simplifier notablement la ­planification et la préparation du lit implantaire. Thommen Medical met donc à disposition une douille de guidage pour le foret pilote VECTOdrill™.

1

Planification à l’aide du scanner Il existe plusieurs systèmes de planification à l’aide du scanner qui contien­ nent les données du système SPI®, p. ex. SimPlant™.

Hauteur après restauration prothétique La planification doit toujours tenir compte de la hauteur des composants prothétiques et de celle des différents cols d’implants.

Hauteur pour les restaurations sur barre de conjonction Lors de la planification des restaurations sur barre de conjonction, il convient de respecter les hauteurs minimales suivantes.

7,3  mm

SPI®ONETIME

9,8  mm

7,3  mm

SPI®CONTACT

SPI®DIRECT

8,8  mm

2

8,8  mm

7,3  mm

8,3  mm

SPI®ELEMENT

41


Distances recommandées entre les dents et les implants Les dimensions indiquées ici doivent être considérées comme valeurs indi­ catives (distance minimale). L’objectif est d’obtenir un profil d’émergence idéal et une forme optimale de restauration, et aussi de garantir une bonne hygiène interdentaire. Les dimensions indiquées ci-après se rapportent toujours à la distance ­séparant la surface de contact cervicale de la dent adjacente du centre de l’implant, ou du centre de l’implant jusqu’au centre de l’implant suivant.

Distance 4,0  mm

Combinaison d’implants

B plateforme

6,5  mm

3,5

3,5

Distance 4,0  mm

Combinaison d’implants

B plateforme

7,0  mm

3,5

4,0 et 4,5

Distance 4,0  mm

Combinaison d’implants

42

B plateforme

7,5  mm

3,5

5,0


Distance 4,5  mm

Combinaison d’implants

B plateforme

7,0  mm

4,0

4,0

Distance 4,5  mm

Combinaison d’implants

B plateforme

7,5  mm

4,0

4,5

Distance 4,5  mm

Combinaison d’implants

B plateforme

7,5  mm

4,5

4,5

Distance 4,5  mm

Combinaison d’implants

B plateforme

8,0  mm

4,5

5,0

Distance 4,5  mm

Combinaison d’implants

B plateforme

8,5  mm

4,5

6,0

43


Distance 5,0  mm

Combinaison d’implants

B plateforme

8,0  mm

5,0

5,0

Distance 5,0 mm

Combinaison d’implants

B plateforme

8,5  mm

5,0

6,0

Distance 5,5  mm

Combinaison d’implants

B plateforme

6,0

Remarque Lors de la planification préopératoire, il faut tenir compte du fait que l’explan­ tation d’un implant SPI®CONTACT peut être délicate, en raison de son profil conique-cylindrique, lorsque l’extrémité apicale de l’implant est ­implantée à proximité de racines de dents adjacentes.

44


Choix de l’implant en fonction de la largeur de crête osseuse Il est important de disposer d’une lamelle osseuse vestibulaire et buccale de 1 mm autour du col de l’implant (diamètre du cœur ou C/H).

SPI®ELEMENT

SPI®ONETIME

SPI®DIRECT

SPI®CONTACT

PF B plateforme

E B endo-osseux

C B du cœur de l’implant

Largeur minimale de crête osseuse

3,5 mm

3,5 mm

2,8 mm

4,8 mm

4,0 mm

4,0 mm

3,5 mm

5,5 mm

4,5 mm

4,2 mm

3,5 mm

5,5 mm

5,0 mm

5,0 mm

4,3 mm

6,3 mm

5,0 mm

4,2 mm

3,5 mm

5,5 mm

6,0 mm

5,0 mm

4,3 mm

6,3 mm

3,5 mm

2,8 mm

4,8 mm

4,2 mm

3,5 mm

5,5 mm

PF B plateforme

E B endo-osseux

C/H B du cœur de l’implant au ­niveau du col

Largeur minimale de crête osseuse

3,5 mm

2,7 mm

3,5 mm

5,5 mm

4,0 mm

3,5 mm

4,0 mm

6,0 mm

4,5 mm

3,5 mm

4,3 mm

6,3 mm

5,0 mm

4,2 mm

5,0 mm

7,0 mm

6,0 mm

5,0 mm

5,7 mm

7,7 mm

45


Préparation du lit implantaire Remarques concernant l’utilisation des instruments de préparation du lit implantaire Les remarques dans ce chapitre sur les forets VECTOdrill™ sont valables tant pour les forets en acier inoxydable, à usage unique, que pour les forets en céramique, réutilisables. Remarque Tous les forages sont à effectuer avec une légère pression intermittente et un refroidissement extérieur permanent avec du sérum physiologique ­stérile et refroidi à env. 5 °C. Eliminer les débris d’os pour garantir une coupe optimale des forets.

Préparation initiale du trou de forage avec le foret pilote ­VECTOdrill™ B 2,0 mm Ce forage est particulièrement important, car il détermine l’orientation et la profondeur de forage. Supprimé 1

1 La forme spéciale de la pointe du foret pilote assure sa position sur l’os, de sorte que le marquage par fraise ronde est inutile. Il faut réaliser le forage jusqu’à la profondeur désirée.

Vitesse de rotation max. 800 tours/min. Remarque Dans certaines situations particulièrement critiques, il est possible d’appliquer le foret B 1,5 mm avant d’utiliser le foret pilote. Les détails sur ce foret ­figurent en page 31 de cette brochure.

Recto

46

2

Mesure de profondeur, contrôle de l’axe, correction de l’angle axial 2 Vérification de la profondeur et de l’axe de forage au moyen de la jauge de profondeur VECTOdrill™ B 2,0 mm.

3

3 La profondeur de forage indiquée sur la jauge de profondeur se réfère toujours au bord inférieur du repère. A observer lors de la vérification de la profondeur de forage.

Verso

Dans certaines situations critiques, il est recommandé d’effectuer une ­radiographie pendant l’intervention. Les encoches sur la jauge de profon­ deur sont visibles sur la radiographie et permettent d’y lire la profondeur. Etant donné que le foret pilote peut aussi couper latéralement, une correc­ tion éventuellement nécessaire de l’axe est encore possible.


B 2,8

B 3,5

Préparation étagée du lit implantaire avec les forets VECTOdrill™ 4 Après le forage pilote initial, le lit implantaire est élargi par étapes jusqu’au diamètre du cœur de l’implant prévu.

B 4,3 4

Remarque Une correction de l’axe ne peut s’effectuer avec les forets étagés, car ils ne coupent pas latéralement.

B 2,0

Recto

B 2,8

B 3,5

Mesure de la profondeur de forage 5 La hauteur et l’espacement des repères noirs de profondeur sur les ­forets VECTOdrill™ sont chaque fois de 1,5 mm. La profondeur de forage peut être lue en fonction du bord supérieur ou inférieur du repère noir.

Verso 5

Après chaque étape de forage, il convient d’en vérifier la profondeur avec la jauge de profondeur. Voir les remarques à ce sujet en page 46, n° 3.

17,0 14,0

12,5

11,0

9,5

8,0

Important 6

6 En raison de leur construction et de leur fonctionnement, tous les forets VECTOdrill™ sont 0,5 mm plus long que la longueur indiquée pour les ­implants SPI®. Pour éviter des complications, il convient d’en tenir compte lors du choix des implants SPI®, surtout dans les zones critiques du nerf mandibulaire ou de la région sinusale.

0,5

47


Préparation du lit implantaire SPI®ELEMENT

Etape 1

Etape 2

B 2,0

B 2,8

B 1,5

Plateforme B 3,5 mm/endo-osseux B 3,5 mm 1 2

Forage pilote B 2,0 mm Vitesse de rotation max. 800 tours/min Mesure de la profondeur/contrôle de l’axe et, si nécessaire, correction de l’axe de forage Forage B 2,8 mm Vitesse de rotation max. 600 tours/min Mesure de la profondeur

Option Forage profilé avec le foret de profil ELEMENT 3,5/3,5 pour positionner l’épaulement de l’implant légèrement sous le niveau crestal (0,5 mm). Il faut tenir compte dans ce cas de la profondeur de forage supplémentaire de 1,5 mm (voir page 50).

B 2,0

Vitesse de rotation: 250–300 tours/min

Plateforme B 4,0 mm/endo-osseux B 4,0 mm

Etape 1

Etape 2

Etape 3

B 2,0

B 2,8

B 3,5

1 Forage pilote B 2,0 mm Vitesse de rotation max. 800 tours/min Mesure de la profondeur/contrôle de l’axe et, si nécessaire, correction de l’axe de forage 2 Forage B 2,8 mm Vitesse de rotation max. 600 tours/min Mesure de la profondeur 3 Forage B 3,5 mm Vitesse de rotation max. 500 tours/min Mesure de la profondeur

B 1,5

B 2,0

B 2,8

Option Forage profilé avec le foret de profil ELEMENT 4,0/4,0 pour positionner l’épaulement de l’implant légèrement sous le niveau crestal (0,5 mm). Il faut tenir compte dans ce cas de la profondeur de forage supplémentaire de 1,5 mm (voir page 50).

Vitesse de rotation: 250–300 tours/min

Vitesse de rotation recommandée Observer la vitesse de rotation recommandée pour éviter une surchauffe du tissu osseux et une cassure éventuelle des instruments.

48


Etape 1

Etape 2

Etape 3

B 2,0

B 2,8

B 3,5

B 1,5

B 2,0

B 2,8

Plateforme B 4,5 mm/endo-osseux B 4,2 mm 1 Forage pilote B 2,0 mm Vitesse de rotation max. 800 tours/min Mesure de la profondeur/contrôle de l’axe et, si nécessaire, correction de l’axe de forage 2 Forage B 2,8 mm Vitesse de rotation max. 600 tours/min Mesure de la profondeur 3 Forage B 3,5 mm Vitesse de rotation max. 500 tours/min Mesure de la profondeur Option Forage profilé avec le foret de profil ELEMENT 4,2/4,5 pour positionner l’épaulement de l’implant légèrement sous le niveau crestal (0,5 mm). Il faut tenir compte dans ce cas de la profondeur de forage supplémentaire de 1,5 mm (voir page 50).

Etape 1

Etape 2

Etape 3

Etape 4

B 2,0

B 2,8

B 3,5

B 4,3

B 1,5

B 2,0

B 2,8

B 3,5

Vitesse de rotation: 250–300 tours/min

Plateforme B 5,0 mm/endo-osseux B 5,0 mm 1 Forage pilote B 2,0 mm Vitesse de rotation max. 800 tours/min Mesure de la profondeur/contrôle de l’axe et, si nécessaire, correction de l’axe de forage 2 Forage B 2,8 mm Vitesse de rotation max. 600 tours/min Mesure de la profondeur 3 Forage B 3,5 mm Vitesse de rotation max. 500 tours/min Mesure de la profondeur 4 Forage B 4,3 mm Vitesse de rotation max. 400 tours/min Mesure de la profondeur Option Forage profilé avec le foret de profil ELEMENT 5,0/5,0 pour positionner l’épaulement de l’implant légèrement sous le niveau crestal (0,5 mm). Il faut tenir compte dans ce cas de la profondeur de forage supplémentaire de 1,5 mm (voir page 50).

Vitesse de rotation: 250–300 tours/min

Vitesse de rotation recommandée Observer la vitesse de rotation recommandée pour éviter une surchauffe du tissu osseux et une cassure éventuelle des instruments.

49


Option Forage profilé SPI®ELEMENT Profondeur d’insertion standard au ­niveau de la limite de mordançage 1

A

1 L’épaulement des implants ELEMENT peut être placé à la profondeur d’insertion standard de limite de mordançage (A) ou bien légèrement sous le niveau crestal (B) au moyen du foret de profil dans des situations anato­ miques particulières (p. ex. une gencive très fine).

Dans ce cas, il faut former le lit implantaire au niveau de l’épaulement de ­l’implant à l’aide du foret de profile ELEMENT.

Profondeur d’insertion sous le niveau crestal

B

2 B A

1,5

1,0

2 Le foret de profil ELEMENT présente un repère de profondeur large de 1,5 mm, soit 0,5 mm de plus que la hauteur de col de l’implant ELEMENT. Si le forage profilé s’effectue jusqu’au bord supérieur du repère de profondeur (B), l’épaulement de l’implant se situe à 0,5 mm sous le niveau ­crestal.

Important Si l’implant ELEMENT est placé sous le niveau crestal, alors tous les forages pré­cédents doivent également être effectués plus profondément (+1,5 mm). La lamelle osseuse vestibulaire et buccale minimale de 1,0 mm doit être res­ pectée.

Vitesse de rotation recommandée Observer la vitesse de rotation recommandée pour éviter une surchauffe du tissu osseux et une cassure éventuelle des instruments.

50


51


Préparation du lit implantaire SPI®CONTACT

Etape 1

Etape 2

Plateforme B 3,5 mm/endo-osseux B 2,7 mm

B 2,0

B 2,7/3,5

1 Forage pilote B 2,0 mm Vitesse de rotation max. 800 tours/min Mesure de la profondeur/contrôle de l’axe et, si nécessaire, correction de l’axe de forage 2 Forage profilé avec le foret de profil CONTACT 2,7/3,5 Vitesse de rotation: 250–300 tours/min

B 1,5

52

Etape 1

Etape 2

Etape 3

B 2,0

B 2,8

B 3,5/4,0

B 1,5

B 2,0

Etape 1

Etape 2

Etape 3

B 2,0

B 2,8

B 3,5/4,5

B 1,5

B 2,0

Plateforme B 4,0 mm/endo-osseux B 3,5 mm 1 Forage pilote B 2,0 mm Vitesse de rotation max. 800 tours/min Mesure de la profondeur/contrôle de l’axe et, si nécessaire, correction de l’axe de forage 2 Forage B 2,8 mm Vitesse de rotation max. 600 tours/min Mesure de la profondeur 3 Forage profilé avec le foret de profil CONTACT 3,5/4,0 Vitesse de rotation: 250–300 tours/min

Plateforme B 4,5 mm/endo-osseux B 3,5 mm 1 Forage pilote B 2,0 mm Vitesse de rotation max. 800 tours/min Mesure de la profondeur/contrôle de l’axe et, si nécessaire, correction de l’axe de forage 2 Forage B 2,8 mm Vitesse de rotation max. 600 tours/min Mesure de la profondeur 3 Forage profilé avec le foret de profil CONTACT 3,5/4,5 Vitesse de rotation: 250–300 tours/min

· Observer la vitesse de rotation recommandée pour ­éviter une surchauffe du tissu osseux et une cassure éventuelle des instruments. · Observer la profondeur supplémentaire de forage de 1,5 mm lors de l’insertion de l’implant au niveau de la crête.


Etape 1

Etape 2

Etape 3

Etape 4

Plateforme B 5,0 mm/endo-osseux B 4,2 mm

B 2,0

B 2,8

B 3,5

B 4,2/5,0

B 1,5

B 2,0

B 2,8

1 Forage pilote B 2,0 mm Vitesse de rotation max. 800 tours/min Mesure de la profondeur/contrôle de l’axe et, si nécessaire, correction de l’axe de forage 2 Forage B 2,8 mm Vitesse de rotation max. 600 tours/min Mesure de la profondeur 3 Forage B 3,5 mm Vitesse de rotation max. 500 tours/min Mesure de la profondeur 4 Forage profilé avec le foret de profil CONTACT 4,2/5,0 Vitesse de rotation: 250–300 tours/min

Etape 1

Etape 2

Etape 3

Etape 4

Etape 5

B 2,0

B 2,8

B 3,5

B 4,3

B 5,0/6,0

B 1,5

B 2,0

B 2,8

B 3,5

Plateforme B 6,0 mm/endo-osseux B 5,0 mm 1 Forage pilote B 2,0 mm Vitesse de rotation max. 800 tours/min Mesure de la profondeur/contrôle de l’axe et, si nécessaire, correction de l’axe de forage 2 Forage B 2,8 mm Vitesse de rotation max. 600 tours/min Mesure de la profondeur 3 Forage B 3,5 mm Vitesse de rotation max. 500 tours/min Mesure de la profondeur 4 Forage B 4,3 mm Vitesse de rotation max. 400 tours/min 5 Forage profilé avec le foret de profil CONTACT 5,0/6,0 Vitesse de rotation: 250–300 tours/min

· Observer la vitesse de rotation recommandée pour ­éviter une surchauffe du tissu osseux et une cassure éventuelle des instruments. · Observer la profondeur supplémentaire de forage de 1,5 mm lors de l’insertion de l’implant au niveau de la crête.

53


Forage profilé SPI®CONTACT Profondeur d’insertion standard au ­niveau de la limite de mordançage 1

A

Profondeur d’insertion au niveau de la crête 2

B

B A

1,5

1 Le forage profilé fait partie de la procédure chirurgicale standard des i­mplants CONTACT. Il permet d’adapter le lit implantaire à la couronne ­conique-cylindrique des implants CONTACT. Le forage profilé doit être ­effectué jusqu’au bord inférieur du repère de profondeur (A).

2 Si nécessaire, l’implant CONTACT peut aussi être inséré au moyen du f­ oret de profil jusqu’au niveau de l’épaulement de l’implant dans l’os ­(niveau de la crête). La hauteur de col de 1,5 mm de l’implant CONTACT est identique à la hauteur du repère de profondeur du foret de profil. Dans ce cas, le ­forage profilé doit être effectué jusqu’au bord supérieur du repère de ­profondeur (B).

Important Si l’implant CONTACT est placé au niveau de la crête, alors tous les forages précédents VECTOdrill™ doivent être effectués plus profondément (+ 1,5 mm). La lamelle osseuse vestibulaire et buccale minimale de 1,0 mm doit être ­respectée.

Vitesse de rotation recommandée Observer la vitesse de rotation recommandée pour éviter une surchauffe du tissu osseux et une cassure éventuelle des instruments.

54


55


Préparation du lit implantaire SPI®ONETIME

Etape 1

Etape 2

Etape 3

Plateforme B 5,0 mm/endo-osseux B 4,2 mm

B 2,0

B 2,8

B 3,5

1 Forage pilote B 2,0 mm Vitesse de rotation max. 800 tours/min Mesure de la profondeur/contrôle de l’axe et, si nécessaire, correction de l’axe de forage 2 Forage B 2,8 mm Vitesse de rotation max. 600 tours/min Mesure de la profondeur 3 Forage B 3,5 mm Vitesse de rotation max. 500 tours/min Mesure de la profondeur

B 1,5

B 2,0

B 2,8

Etape 1

Etape 2

Etape 3

Etape 4

B 2,0

B 2,8

B 3,5

B 4,3

B 1,5

B 2,0

B 2,8

B 3,5

Plateforme B 6,0 mm/endo-osseux B 5,0 mm 1 Forage pilote B 2,0 mm Vitesse de rotation max. 800 tours/min Mesure de la profondeur/contrôle de l’axe et, si nécessaire, correction de l’axe de forage 2 Forage B 2,8 mm Vitesse de rotation max. 600 tours/min Mesure de la profondeur 3 Forage B 3,5 mm Vitesse de rotation max. 500 tours/min Mesure de la profondeur 4 Forage B 4,3 mm Vitesse de rotation max. 400 tours/min Mesure de la profondeur

Vitesse de rotation recommandée Observer la vitesse de rotation recommandée pour éviter une surchauffe du tissu osseux et une cassure éventuelle des instruments.

56


Préparation du lit implantaire SPI®DIRECT

Endo-osseux B 3,5 mm

Etape 1

Etape 2

B 2,0

B 2,8

B 1,5

B 2,0

Etape 1

Etape 2

Etape 3

B 2,0

B 2,8

B 3,5

B 1,5

B 2,0

B 2,8

1 Forage pilote B 2,0 mm Vitesse de rotation max. 800 tours/min Mesure de la profondeur/contrôle de l’axe et, si nécessaire, correction de l’axe de forage 2 Forage B 2,8 mm Vitesse de rotation max. 600 tours/min Mesure de la profondeur

Endo-osseux B 4,2 mm 1 Forage pilote B 2,0 mm Vitesse de rotation max. 800 tours/min Mesure de la profondeur/contrôle de l’axe et, si nécessaire, correction de l’axe de forage 2 Forage B 2,8 mm Vitesse de rotation max. 600 tours/min Mesure de la profondeur 3 Forage B 3,5 mm Vitesse de rotation max. 500 tours/min Mesure de la profondeur

Vitesse de rotation recommandée Observer la vitesse de rotation recommandée pour éviter une surchauffe du tissu osseux et une cassure éventuelle des instruments.

57


Insertion de l’implant Prélèvement de l’implant de son boîtier

Ouvrir le sachet peel-pack et retirer le boîtier de l’implant dans des conditions stériles. 1

1 Pour retirer l’implant, tenir le boîtier de l’implant comme illustré et ouvrir le couvercle à 90°.

Insertion mécanique de l’implant

2

B

58

A

2 Tenir le boîtier de l’implant comme illustré et fixer le contre-angle avec adaptateur intégré pour contre-angle (A) sur l’aide de vissage (B). L’adaptateur doit être enfoncé jusqu’à toucher le boîtier de l’implant.

Remarque Utiliser des contre-angles réducteurs pour l’insertion mécanique.


3

3 Retirer l’implant avec précaution de son boîtier dans le sens de la flèche (sans le tourner).

Il est recommandé de procéder à cette opération au-dessus d’un champ stérile.

4

4

Insérer l’implant dans le lit implantaire préparé.

Lors de l’insertion mécanique, il faut toujours exercer une légère pression axiale sur le manche. On assure ainsi une prise complète de l’aide de vissage dans l’hexagone interne de l’implant et le retrait sans problème de l’aide de vissage après l’implantation. Vitesse de rotation max. 15 tours/min Remarque Afin d’assurer une flexibilité prothétique aussi en cas de révision, il est ­recommandé d’aligner l’implant. L’alignement est absolument nécessaire s’il est prévu de réaliser la restau­ ration prothétique avec SPI®VARIO T et des abutments angulés (p. ex. SPI®EASY). Détails sur l’alignement des implants, voir page 62.

5

5

Retirer l’aide de vissage (A) de l’implant dans le sens axial.

A

59


Insertion manuelle de l’implant

Ouvrir le sachet peel-pack et retirer le boîtier de l’implant dans des condi­ tions stériles. 1

1 Pour retirer l’implant, tenir le boîtier de l’implant comme illustré et ouvrir le couvercle à 90°.

2

2 Tenir le boîtier de l’implant comme illustré et insérer l’instrument de ­ issage MONO (A) sur l’aide de vissage (B). L’adaptateur doit être enfoncé v jusqu’à toucher le boîtier de l’implant.

3

3 Retirer l’implant avec précaution de son boîtier dans le sens de la flèche (sans le tourner).

B

A

Il est recommandé de procéder à cette opération au-dessus d’un champ stérile.

4

60

4 Insérer l’implant dans le lit implantaire préparé. Visser l’implant à la main avec l’instrument de vissage MONO jusqu’à ce qu’il soit solidement implanté dans l’os.


5

5 Utiliser ensuite la clé à cliquet dynamométrique MONO pour visser l­’implant jusqu’à la profondeur d’insertion définitive prévue. Pour cela, pous­ ser la clé à cliquet dynamométrique MONO jusqu’à l’arrêt sur le corps à ­cliquet de l’instrument de vissage.

Remarque Afin de ne pas endommager l’élément-ressort, la clé à cliquet dynamo­ métrique doit être placée sur l’instrument de vissage MONO sans exercer de force. La clé à cliquet doit glisser sans résistance dans le corps de clé à cliquet. Dans le cas contraire, les pièces sont coincées et doivent être ­alignées en conséquence. 6 A

6 Visser l’implant avec de lents mouvements de la clé à cliquet. Pour visser, guider la clé à cliquet au niveau de la barre rigide (A) comme illustré.

7 Le guidage de la clé à cliquet peut s’effectuer au choix avec le doigt sur l’appuie-doigt (A) ou avec la clé de maintien (B) dans le trou prévu à cet ­effet.

7

A

B

Remarque Afin d’assurer une flexibilité prothétique aussi en cas de révision, il est ­recommandé d’aligner l’implant. L’alignement est absolument nécessaire s’il est prévu de réaliser la restau­ ration prothétique avec SPI®VARIO T et des abutments angulés (p. ex. SPI®EASY). Détails sur l’alignement des implants au chapitre suivant (page 62).

8

8

Retirer l’aide de vissage (A) de l’implant dans le sens axial.

A

61


Orientation de l’hexagone interne des implants SPI®ELEMENT, SPI®CONTACT et SPI®ONETIME A

B

C

SPI®EASY (angulé)

1

1 Six points sont visibles au niveau des instruments d’insertion des im­ plants: instrument de vissage MONO (A), adaptateur pour contre-angle (B), adaptateur pour contre-angle, en une pièce (C). Ils marquent les bords de l’hexagone interne et servent au positionnement de l’implant et donc de la superstructure.

Remarque Afin d’assurer une flexibilité prothétique aussi en cas de révision, il est ­recommandé d’aligner l’implant. L’alignement est absolument nécessaire s’il est prévu de réaliser la restau­ ration prothétique avec des abutments angulés (p. ex. SPI®EASY).

SPI®VARIO T

62


Enlever l’aide de vissage de l’implant SPI®DIRECT

1 Aide de vissage (jetable)

1 L’aide de vissage de l’implant SPI®DIRECT comprend une vis support (A) et un hexagone d’insertion (B).

Après insertion de l’implant dans l’os, ceux-ci sont à enlever de la façon ­suivante.

A

B

Mécanique 2

La vis peut être dévissée à la main ou par voie mécanique.

A B

2 Tenir l’aide de vissage au niveau de l’hexagone (B) à l’aide de la clé de maintien (C) et dévisser la vis support (A) dans le sens contraire des ­aiguilles d’une montre.

C

Manuelle

A B

C

63


3

3

Enlever la vis support (A) et l’hexagone d’insertion (B).

Marche à suivre si l’aide de vissage ne se détache pas de la tête de l’implant Après avoir enlevé la vis support (A), tenir l’hexagone (B) avec la clé de maintien (C).

A B

Visser ensuite la vis d’extraction DIRECT (D) avec l’instrument de vissage MONO (E) jusqu’à ce que l’hexagone d’insertion se détache.

E

D B

64

C


Insertion du capuchon de cicatrisation/façonneur gingival

1

Capuchon de cicatrisation (sous le couvercle)

2 A

1 Les implants ELEMENT, CONTACT et ONETIME comprennent un capu­ chon de cicatrisation stérile de plateforme correspondante, placé sous le couvercle du boîtier de l’implant (C).

Pour retirer le capuchon de cicatrisation, prendre appui des mains sur une base solide ou tenir fermement le boîtier de l’implant sur une table (ne pas renverser). Le couvercle se détache en le tournant au-delà du point de ­résistance.

2 Prélever le capuchon de cicatrisation (B) avec le tournevis MONO (A) et le visser à la main jusqu’à ce qu’il touche légèrement l’épaulement de ­l’implant (C).

Important En serrant à la main avec le tournevis MONO, il est possible que le couple appliqué sur le capuchon de cicatrisation/façonneur gingival soit tel qu’il ­endommage ces composants. Pour le serrage définitif, il ne faut donc utiliser que la clé à cliquet dynamométrique réglée au couple maximal indiqué.

B

C

3 B

3 Pour le serrage définitif, placer la clé à cliquet dynamométrique (A) sur le tournevis MONO (B) jusqu’à l’arrêt et visser le capuchon de cicatrisation/­ façonneur gingival avec un couple maximal de 10 Ncm.

A

65


4 Le guidage de la clé à cliquet peut s’effectuer au choix avec le doigt sur l’appuie-doigt (A) ou avec la clé de maintien (B) dans le trou prévu à cet ­effet.

4

A

B

Remarque · Tant le capuchon de stérilisation que le façonneur gingival doivent ­toujours se trouver hors occlusion. · Lors de la cicatrisation, aucune substance (comme un antibio­tique) ne doit s’introduire entre l’implant et le capuchon de cicatrisation, le façonneur gingival ou l’abutment, car cela pourrait sérieusement ­compromettre la précision d’ajustage de l’implant et de la prothèse. · Les capuchons de cicatrisation et les façonneurs gingivaux livrés ­séparément ne sont pas stériles. Leur stérilisation s’effectue de façon ­similaire à celle des instruments. Détails sur le nettoyage et la stérilisation, voir pages 68–74.

5

66

5 Si de l’os devait gêner la pose du capuchon de cicatrisation ou du f­ açonneur gingival, il est possible de le fraiser au moyen du profileur d’os sans abîmer l’implant. Détails sur le profileur d’os et son application, voir page 37.


Informations Protection contre l’aspiration

Les produits utilisés dans la cavité buccale sont à protéger contre une aspiration.

Restauration provisoire

Informations sur la restauration prothétique avec SPI®TEMPORARY, voir la brochure «Protocole prothétique», Fo_23d010.

Explantation

Si jamais l’explantation d’un implant n’était pas possible au moyen de l’adaptateur pour contre-angle (en une pièce), un foret d’explantation avec cylindre de guidage corres­ pondant est disponible pour chaque type d’implant et diamètre de plateforme (voir ­catalogue des produits). La notice d’emballage des forets d’explantation contient une description de la technique chirurgicale d’explantation. Pour plus de précisions, veuillez contacter votre représentant Thommen Medical.

Kit d’entretien

En cas de surcharge, par exemple lors d’un accident, il peut se produire une rupture de la vis d’abutment/vis transversale dans les implants/abutments SPI®. Typiquement, les vis d’abutment se briseront soit directement en dessous de la tête, soit au passage entre la tige et le filetage. Si la partie brisée de la vis se situe dans ce cas au même ­niveau ou au-dessus de l’implant, il faut d’abord essayer de dévisser le reste de la vis au moyen d’ultrasons et/ou avec un instrument approprié (p. ex. une pincette). Si le reste de la vis ne peut pas être saisi, Thommen Medical offre un kit d’entretien corres­ pondant à tout type de vis/diamètre de plateforme. Pour plus de précisions, veuillez contacter votre représentant Thommen Medical.

67


Formation et perfectionnement

Thommen Medical propose des cours/manifestations de perfectionnement chirurgical et prothétique. Veuillez contacter votre représentant Thommen Medical concernant l’offre actuelle.

Entretien, maintenance et préparation des instruments

Les produits du système SPI® sont fabriqués en matériaux haut de gamme et de haute précision. L’entretien soigné des instruments ne constitue pas seulement une protection contre les infections et blessures pour le patient et l’équipe soignante, mais également la condition requise pour la réussite du traitement. Un entretien non approprié/insuffisant ou un manque de soin pendant l’utilisation peut entraîner en peu de temps des dommages. Chaque instrument doit être utilisé uniquement pour l’usage prévu. L’utilisation des produits n’étant soumise à aucun contrôle de la part de Thommen ­Medical AG, l’utilisateur assume l’entière responsabilité de leur mise en œuvre. Nous ne pourrons être tenus responsables de dommages directement liés à la mise en œuvre. Veuillez observer et respecter les remarques et recommandations ci-après.

1. Remarques concernant les produits sous emballage stérile Les remarques suivantes concernant le nettoyage et la stérilisation ne sont pas valables pour des produits sous emballage stérile.

68

Les produits offerts sous emballage stérile ne doivent pas être restérilisés.


Les produits livrés non stériles doivent être nettoyés, désinfectés et stérilisés avant leur première utilisation. 1

Produits sous emballage stérile

L’étiquette mentionne si un produit est sous emballage stérile ou non.

1

Do not reuse Produits sous emballage non stérile

Non sterile Non sterile

2.

Do not reuse

Caution

Remarques générales importantes · Tous les instruments utilisés, et également ceux qui ont été retirés de leur ­emballage, sont à considérer comme contaminés et doivent subir un traite­ ment hygiénique (nettoyés et stérilisés). · Toujours porter des vêtements de protection appropriés (gants, lunette de protection, etc.) durant les travaux avec des instruments encrassés.

Caution

· Ne jamais nettoyer ou déposer dans l’appareil à ultrasons des instruments ou 1250 composants composés de différents matériaux. 1250 Les instruments et composants doivent être regroupés selon leurs matériaux

Consult instruction forConsult use instruction for use

constituants en vue de leur nettoyage, de leur désinfection et de leur stérilisa­ tion. Les produits du système SPI® sont composés des matériaux suivants: · titane; · céramique; · acier inoxydable; · résine (matière synthétique); · aluminium; · alliages en métal précieux.

Le matériau dont est composé chaque produit est indiqué sur l’étiquette ­correspondante et dans le catalogue des produits.

· Les produits adéquats de nettoyage et de désinfection pour les matériaux mentionnés plus haut sont disponibles dans le commerce. Il faut impérative­ ment respecter les instructions du fabricant de solvants en ce qui concerne la convenance du matériel, le dosage, la concentration, le temps d’action et la température.

Les substances suivantes sont inappropriées pour le nettoyage d’instruments en acier inoxydable (risque de corrosion): · Les produits de nettoyage et de désinfection à haute teneur en chlore. · Les produits de nettoyage et de désinfection à base d’acide oxalique. Les substances suivantes sont inappropriées pour le nettoyage d’instruments en titane (risque de coloration): · Tous les acides oxydants (acide nitrique, acide sulfurique, acide oxalique) et le H2O2 (peroxyde d’hydrogène).

69


Les substances suivantes sont inappropriées pour de l’aluminium anodisé (détérioration de la surface): · Nettoyants alcalins (lessive) d’une valeur pH supérieure à 9. Les produits ­adéquats ont une valeur pH située entre 5 et 9.

· Ne jamais laisser ou stocker des instruments humides ou mouillés pendant une période prolongée.

· En cas de nettoyage à la machine, il faut veiller à ce que les instruments ne se touchent pas, sans quoi ils risquent d’être détériorés.

· Observer les consignes nationales relatives au reconditionnement de produits médicaux. Cela est particulièrement valable pour la consigne relative à une ­inactivation efficace des prions.

· La personne chargée du reconditionnement est responsable d’obtenir avec le dispositif de reconditionnement les résultats souhaités à l’aide de l’équipement utilisé, des matériaux et du personnel correspondant.

3. Remarques concernant le nettoyage de nouveaux composants et instruments  Tous les instruments chirurgicaux, la cassette chirurgicale et les composants ­chirurgicaux livrés non stériles (y compris les capuchons de cicatrisation et ­façonneurs gingivaux livrés non stériles) doivent être nettoyés, désinfectés et ­stérilisés avant leur première utilisation. Observer les remarques particulières mentionnées aux points 5 et 6 dans le présent chapitre. Tous les autres composants (p. ex. pièces d’empreinte) doivent au moins être nettoyés et désinfectés.

2

70

2 L’emballage de produit pour instruments à tige ne convient pas pour la stérili­ sation. Il sert uniquement au stockage et au transport.


4. Remarques générales pour le reconditionnement des composants et ­instruments après leur utilisation

4.1. Nettoyage immédiat après utilisation Eliminer immédiatement tous les restes de sang, de sécrétion, de tissus ou d’os (pendant ou après l’intervention chirurgicale). Ne jamais laisser sécher.

4.2. Désinfection Après leur utilisation, regrouper immédiatement les instruments et composants selon leurs matériaux constituants, les désassembler si possible et les plonger dans un produit désinfectant approprié pour empêcher toute adhérence de résidus.

La désinfection est réalisée par voie manuelle ou mécanique.

4.3. Nettoyage Nettoyer à fond les instruments et composants souillées à l’eau courante froide. Veiller particulièrement à bien nettoyer les espaces. Les instruments composés de plusieurs pièces devront au besoin être désassemblés. Eliminer entièrement les souillures adhérentes (p. ex. tissus résiduels) à l’aide d’une brosse en nylon (ne pas utiliser de brosses métalliques, de produits de net­ toyage durs ou de laine d’acier). Rincer soigneusement tous les résidus de produits de nettoyage et de désinfec­ tion. Nettoyer les instruments très souillés également avec un appareil à ultrasons, car l’utilisation d’ultrasons renforce l’action de nettoyage par procédés chimiques.

3

Cassette de nettoyage à ultrasons 3 Thommen Medical propose une cassette spéciale pour le nettoyage dans un bain à ultrasons. La plaque à nopes en silicone permet de stocker individuelle­ ment les instruments, sans aucun contact avec d’autres instruments. Cela est particulièrement important pour tous les instruments de coupe et les forets en ­céramique. Pour améliorer l’effet de nettoyage, il est recommandé d’enlever le couvercle de la cassette pendant l’opération de nettoyage dans le bain à ultrasons.

71


4.4. Contrôle Après le nettoyage, contrôler l’état et le fonctionnement de tous les instruments et composants. Remplacer les instruments détériorés ou ceux dont la surface a été en­ dommagée.

4.5. Séchage Il faut sécher les instruments et composants (de préférence avec de l’air comprimé propre), en particulier les endroits difficilement accessibles.

4.6. Stérilisation Les instruments et composants sont ensuite stérilisés, en appliquant les procédés suivants.

Stérilisation dans un sachet stérile Chaque instrument est placé dans un propre sachet stérile. Les sachets stériles sont ensuite déposés dans un récipient perforé qui sera placé dans l’autoclave.

La stérilisation est réalisée selon les directives suivantes. Stérilisation à la vapeur

Température

Durée de ­stérilisation

Durée de ­séchage

avec prévide

134 °C/274 °F

18 minutes

20–60 minutes

avec vide

134 °C/274 °F

40 minutes

20–60 minutes

Ne retirer les instruments du sachet stérile qu’au moment de leur utilisation.

Stérilisation des instruments dans la cassette chirurgicale Placer les instruments dans les compartiments et supports correspondants de la cassette chirurgicale. Mettre ensuite la cassette chirurgicale dans un emballage ­approprié pour la stérilisation à la vapeur, puis la placer dans l’autoclave.

La stérilisation est réalisée selon les directives suivantes. Stérilisation à la vapeur

Température

Durée de ­stérilisation

Durée de ­séchage

avec prévide

134 °C/274 °F

18 minutes

20–60 minutes

avec vide

134 °C/274 °F

40 minutes

20–60 minutes

 Ne retirer la cassette chirurgicale de l’emballage stérile qu’au moment de son utilisation et la placer dans un endroit stérile.

72


5. Remarques concernant la cassette chirurgicale SPI®/cassette prothétique Les remarques concernant la stérilisation figurent sur le couvercle des cassettes. Observer les consignes nationales relatives aux paramètres de stérilisation. Remarque Les cassettes ne doivent pas entrer en contact avec la paroi intérieure de l’auto­ clave, sinon il y a risque d’une détérioration thermique.

Les cassettes sont inappropriées pour · la stérilisation chimique, car elle risque de détériorer le plastique; · la stérilisation à l’air chaud, car la haute température (180 °C) fait fondre la ­cassette en plastique.

Lors du remplacement/de l’échange des manchettes en silicone de la cassette chirurgicale, il faut veiller à utiliser la taille correspondante pour l’évidement ­respectif. Si une mauvaise manchette est insérée, les instruments risquent de tomber hors de la cassette.

4

6.

5

Remarques concernant les instruments 4 Clé à cliquet dynamométrique MONO et instruments auxiliaires MONO · Il est recommandé de nettoyer les interstices de la clé à cliquet dynamo­ métrique MONO avec une brosse interdentale (diamètre maximal du fil: 0,7 mm). Le ressort fin de la tête du cliquet en particulier ne doit être nettoyé qu’à l’aide d’une fine brosse en nylon. · En présence de grosses salissures, il faut retirer l’appuie-doigt (mat. PEEK) des instruments MONO avant le nettoyage.

5 Foret en céramique VECTOdrill™ (réutilisable) · Les forets en céramique VECTOdrill™ peuvent être nettoyés avec des ­produits de nettoyage pour instruments rotatifs (p. ex. avec Komet DC1). · Pour le nettoyage manuel, il faut utiliser seulement des brosses de nettoyage non métalliques, car ces brosses empêchent une décoloration abrasive de l’instrument et un endommagement des forets. · La désinfection ou le nettoyage ne doivent pas être effectués dans le thermo­ désinfecteur, car les produits de nettoyage combinés à une température ­élevée risquent d’attaquer les forets en céramique VECTOdrill™.

73


· Les forets soumis à une sollicitation spontanée (p. ex. le foret est tombé par terre ou a été soumis à une flexion ou autre) présentent un risque de rupture plus élevé. Ces forets ne doivent donc plus être utilisés.

· Pour un stockage et une stérilisation en toute sécurité, il est recommandé de conserver les forets dans la cassette chirurgicale SPI®. Si les forets en ­céramique VECTOdrill™ sont stockés d’une autre manière, il faut veiller à ce que les différents forets ne se touchent pas.

Important Il est interdit de conserver les forets en céramique VECTOdrill™ dans des armoires de désinfection à rayonnement ultraviolet ou à des emplacements soumis à un fort rayonnement ultraviolet, car il y a risque de décoloration de la surface.

7. Instruments de coupe, définis pour un usage multiple Les instruments de coupe, définis pour un usage multiple, usés ou endommagés, doivent être éliminés ou bien remplacés après 20 applications au maximum.

74


75


Vue d’ensemble – cassette chirurgicale et instruments

Cassette chirurgicale, cassette pour vis incl. En matière synthétique, résistant à la stérilisation LongueurLargeurHauteur 291,0170,065,5 mm

1.03.016

Cassette de vis pour cassette chirurgicale En matière synthétique, résistant à la stérilisation LongueurLargeurHauteur 50,056,020,5 mm

8.03.018

Set de manchettes en silicone, pour cassette prothétique et chirurgicale Contient 3 dimensions diverses à 2 pièces (gris); silicone 1.03.056

76


Foret VECTOdrill™, à usage unique Emballage stérile; acier inoxydable Foret pilote

Longueur

B 2,0 mm

B 2,8 mm

B 3,5 mm

B 4,3 mm

extracourt 1 29,0 mm

3.03.624 Q4

3.03.625 Q4

3.03.626 Q4

3.03.627 Q4

court

34,0 mm

3.03.610 Q4

3.03.612 Q4

3.03.614 Q4

3.03.616 Q4

long

40,0 mm

3.03.611 Q4

3.03.613 Q4

3.03.615 Q4

3.03.617 Q4

B 2,8 mm

B 3,5 mm

B 4,3 mm

Foret en céramique VECTOdrill™, réutilisable Céramique Foret pilote

Longueur

B 2,0 mm

extracourt  29,0 mm

3.03.660

3.03.662

3.03.664

3.03.666

court

3.03.661

3.03.663

3.03.665

3.03.667

1

34,0 mm

Jauge de profondeur VECTOdrill™ Titane Longueur 27,5 mm

1

B 2,0 mm

B 2,8 mm

B 3,5 mm

B 4,3 mm

3.03.630

3.03.632

3.03.634

3.03.636

 es forets VECTOdrill™ extracourts ne peuvent être utilisés qu’avec des implants L de longueur 8–14 mm.

Q4 Conditionnement: 4 pièces.

77


PF  3,5 mm

PF  4,0 mm

PF  4,5 mm

PF  5,0 mm

PF  6,0 mm

extracourt 29,0 mm

3.03.641 Q4 3.03.649 Q4 3.03.643 Q4 3.03.645 Q4

3.03.647 Q4

court

3.03.640 Q4 3.03.648 Q4 3.03.642 Q4 3.03.644 Q4 3.03.646 Q4

Foret de profil CONTACT, à usage unique Emballage stérile; acier inoxydable Longueur 34,0 mm

Foret de profil ELEMENT, à usage unique Emballage stérile; acier inoxydable Longueur extracourt 29,0 mm

3.03.651 Q4 3.03.657 Q4 3.03.653 Q4 3.03.655 Q4

Rallonge pour foret Acier inoxydable B extérieur Longueur 3,7 mm

26,0 mm

5,0 mm

26,0 mm

3.03.231 3.03.230

Q4 Conditionnement: 4 pièces.

78


Clé à cliquet dynamométrique MONO Alliage de titane Longueur 110,0 mm

3.03.160

Clé de maintien Acier inoxydable Longueur 77,5 mm

3.03.202

Instrument de vissage MONO Acier inoxydable/PEEK court 1 B

Longueur

8,5 mm

long

15,4 mm

25,8 mm

3.03.162

3.03.163

Adaptateur pour contre-angle Acier inoxydable Longueur 18,0 mm

3.03.240

28,0 mm

3.03.249

Tournevis MONO 4 lobes; acier inoxydable/PEEK

B

Longueur

8,5 mm

extracourt2

court

long

14,5 mm

22,2 mm

28,2 mm

3.03.165

3.03.166

3.03.167

Tournevis pour contre-angle 4 lobes; acier inoxydable

Longueur

extracourt

court

long

17,0 mm

22,0 mm

28,0 mm

3.03.500

3.03.501

3.03.502

1

Les instruments de vissage MONO permettent le logement d’instruments avec verrouillage dentaire.

2

Tournevis MONO extracourt composé uniquement d’acier inoxydable, sans appui pour les doigts en PEEK.

79


Instruments optionnels/aides de planification

Foret B 1,5 mm, à usage unique Emballage stérile; acier inoxydable Longueur court

34,0 mm

3.03.690 Q4

Jauge de profondeur B 1,5 mm Titane Longueur 30,5 mm

3.03.692

Taraud, réutilisable Acier inoxydable Longueur endo-osseux B

34,0 mm

3,5 mm

4,0 mm

4,2 mm

5,0 mm

3.03.680

3.03.682

3.03.684

3.03.686

Q4 Conditionnement: 4 pièces.

80


PF  3,5 mm

PF  4,0 mm

3.03.248

3.03.251

3.03.671

3.03.673

PF  4,5 mm

PF  5,0 mm

PF  6,0 mm

Adaptateur pour contre-angle, en une pièce Acier inoxydable Longueur 24,0 mm

3.03.241

Profileur d’os, réutilisable Acier inoxydable Longueur 29,0 mm

3.03.675

3.03.677

3.03.679

Sphère de référence radiologique Acier inoxydable B 5,0 mm

3.03.140

81


Succursales nationales/ Distributeurs nationaux Allemagne Thommen Medical Deutschland GmbH Am Rathaus 2 | D-79576 Weil am Rhein Tél. +49 (0)7621-4 22 58 30 Fax +49 (0)7621-4 22 58 41 info@thommenmedical.de Australie Gunz Dental Pty Ltd. City South Business Park Units 3-4, 26-34 Dunning Ave Rosebery NSW 2018 | Australie Tél. +61 2 9935 6677 Fax +61 2 9935 6666 www.gunz.com.au Autriche Thommen Medical Austria GmbH Technologiezentrum Neusiedl Ludwig Boltzmann Straße 2 A-7100 Neusiedl am See Tél. +43 (0)5 9010 29230 Fax +43 (0)5 9010 29231 info@thommenmedical.at Canada Thommen Medical Canada Inc. 1100 Burloak Dr. | Suite 300 Burlington, ON L7L 6B2 | Canada Tél. +1 (905) 336-8966 Fax +1 (905) 332-3007 info@thommenmedical.ca Corée du Sud Dami Medical Co., Ltd. 6F, 426-1, Hapjeong-dong, Mapo-gu Seoul 121-886 | Corée du Sud Tél. +82-(0)2-3141-2875 Fax +82-(0)2-3141-2877 www.damimedical.com Chine Shanghai Yujing Trading Co., Ltd. Room G | Floor 15 | Jia Fa Bldg. No. 129-1 Da Tian Rd. Shanghai 200041 | Chine Tél. +86-21-62723077 Fax +86-21-62175264 Espagne ISP Implante Suizo de Precisión C/ los quintos n 1 03350 Cox (Alicante) | Espagne Tél. +34 (0)96 536 1020 Fax +34 (0)96 675 1347 comercial@implantesuizo.com www.implantesuizo.com Etats-Unis Thommen Medical USA L.L.C. Idea Center | 1375, Euclid Avenue Cleveland OH 44115 Toll free phone number: +1-866-319-9800 Fax +1-216-583-9801 info.usa@thommenmedical.com

Italie Dental Trey S.r.l. Via Partisani, 3, 47016 Fiumana Predappio (FC) | Italie Tél. +39 0543 929111 Fax +39 0543 940659 implantologia@dentaltrey.it www.dentaltrey.it Japon/Asie Thommen Medical Japan Inc. Representative Office Asia 3-20-14, Senriyama-Nishi | Suita Osaka 565-0851 | Japon Tél. +81-(0)6-6385-4255 Fax +81-(0)6-6385-4256 info@thommenmedical.jp Japon J. Morita Corporation 23-28, 1-chome, Esaka-cho Suita City | Osaka 564-0063 | Japon Tél. +81-(0)6-6384-6921 Fax +81-(0)6-6384-6746 http://spi.dental-plaza.com

Suisse Thommen Medical (Schweiz) AG Postfach 1160 | Neckarsulmstrasse 28 CH-2540 Grenchen Tél. +41 (0)32 644 30 20 Fax +41 (0)32 644 30 25 info@thommenmedical.ch Taïwan Ting Sing Trading Co., Ltd. No. 30 | Sec. 2 | Chang-An East Road Taipei | Taïwan | R.O.C. Tél. +886-2-25420968 Fax +886-2-25420969 www.tingsing.com.tw Turquie RISUS Medikal Ürünler İthalat İhracat ve Eğitim A.Ş. (RISUS MEDİKAL A.Ş.) Fulya Mah. Pehlivan Sk. Meriç Konak Ap. No. 3 D. 23 Mecidiyeköy | İstanbul | Turquie Tél. +90-212 2130573 Fax +90-212 2130563 info@risusmedikal.com www.risusmedikal.com

Mexique DiDeSwiss S.A. de C.V Venustiano Carranza #502-A Despacho 102 | Colonia Universidad Toluca, CP 50130 | Edo. de Mexico CP 50130 | Mexique Tél. +52 (722) 2-77-74-57 Tél./Fax +52 (722) 2-77-74-58 dideswiss@prodigy.net.mx www.dideswiss.com.mx Moyen-Orient Star Science International GmbH Jupiterstrasse 57 | 3015 Berne | Suisse Tél. +41 (0)31 941 07 31 Fax +41 (0)31 941 07 33 star.science@bluewin.ch Nouvelle-Zéland Gunz Dental Pty Ltd. PO Box 99176 Newmarket | Auckland 1149 Nouvelle-Zéland Tél. +64 9 366 0249 Fax +64 9 522 2910 www.gunz.co.nz Pays-Bas Thommen Medical Benelux B.V. Edisonweg 17B | 3404 LB IJsselstein Postbus 430 | 3400 AK IJsselstein Pays-Bas Tél. +31 (0)30 68 68 468 Fax +31 (0)30 68 68 469 info.benelux@thommenmedical.com Pologne C. Witt i Spółka Sp. z.o.o. 87-100 Toruń, ul. Św. Katarzyny 4/4 Tél. +48 56 652 16 95 Fax +48 56 655 01 26 www.cwittdental.pl marcin.milkowski@cwittdental.pl

A SOLID PARTNER FOR SOLID IMPLANTS. www.thommenmedical.com

Singapour FONDACO Pte Ltd 7 Kaki Bukit Road 1, #03-06, Eunos Techno Link, Singapore 415937 Tél. +65 6392 2806 Fax +65 6392 1296 fondaco@fondaco.sg

A H A , Basel

Thommen Medical AG Hauptstrasse 26d | CH-4437 Waldenburg Suisse Tél. +41 (0)61 965 90 20 Fax +41 (0)61 965 90 21 info@thommenmedical.com

France Thommen Medical France 10, avenue Pierné F-77680 Roissy-en-Brie I France Tél. +33 (0)6 12 43 97 92 Fax +33 (0)3 89 33 52 53 info@thommenmedical.fr

Fo _ 2 3 d0 0 9 .0 5 1 2/ 0 8

Headquarters


03_ProtocoleChirurgical