Issuu on Google+

Trosly, mai 2009 Chers amis, Le printemps est arrivé et je me sens heureux. J’aime tant écouter le chant des oiseaux et contempler les fleurs qui sortent de la terre. Les travaux au Val Fleuri sont finis et nous avons quitté les deux foyers provisoires… la vie redevient normale… Le Père Gilbert est venu bénir le Val Fleuri, plus grand et renouvelé. Nous sommes heureux de nous retrouver là tous ensemble. Pour moi la vie est plus tranquille, la santé est bonne, je me couche plus tôt, je me lève plus tôt et je fais une sieste après le déjeuner. Alors c'est la belle vie. J'aime rester en contact avec Jean-Christophe et Christine, qui font une œuvre d’unité admirable malgré notre grande diversité. Il faut dire que les lois et règlementations du gouvernement sont parfois difficiles pour nous à L’Arche: le régime des salaires, les normes pour les foyers, la nécessité de compétences, etc. Elles affaiblissent parfois le sens et l'esprit de la vie communautaire, les motivations les plus profondes des assistants et l'approfondissement de la vie spirituelle. Il faut ajouter que les nouvelles personnes accueillies dans nos foyers ont, comme beaucoup de jeunes de notre monde, un désir d'indépendance, d'avoir leur projet; leur vie affective est stimulée par les films etc. Mais tout n'est pas négatif, dans beaucoup des nouvelles réglementations il y a une vision positive de la croissance humaine: aider chacun à devenir responsable de sa vie, découvrir son vrai désir, faire des choix, avoir des projets, développer sa liberté. Je trouve que nos responsables sont merveilleux. Nos coordinateurs au plan international, les responsables de zones, de régions, et les directeurs: ils prennent toutes ces questions à bras-le-corps, car il s'agit bien de préserver, d'approfondir et de faire connaître l'esprit de L’Arche qui est profondément humain. Evidemment, en fin de compte, la responsabilité pour tout cela revient à chacun de nous, assistants et membres de L’Arche à long terme, et à tous ceux qui sont proches. Il est crucial que nous vivions pleinement et approfondissions ensemble cet esprit de prière et de plaisir qui nous a été confié. L’essentiel est d'aider chacun à devenir plus humain, moins gouverné par la peur. Il s’agit d’avoir des cœurs ouverts aux autres, de créer des communautés où nous nous aimons vraiment, avec nos différences, où nous devenons source d'espérance les uns pour les autres, et où nous célébrons la vie. Il s’agit aussi de découvrir comment la foi en Dieu et dans l'Évangile nous aide à devenir plus aimants, plus donnés, pour ne pas nous soumettre à la tyrannie de la normalité: être fort et beau, fuir la souffrance et écarter les vue sur Jérusalem faibles. La grande valeur de L’Arche, comme de Foi et Lumière, est de révéler que les personnes faibles sont, non seulement importantes, mais elles ont un message à donner à la société et à l'Église. Si nous entrons dans une relation de confiance avec elles, elles peuvent nous transformer, et devenir une source d'unité, entre les chrétiens, entre des hommes et des femmes de religions différentes ou qui n'ont pas de religion. Elles ont vraiment un rôle prophétique. L’Arche et Foi et Lumière continueront à s'approfondir et à répandre le message pour que tous nous puissions vivre ce chemin de vie et d’espérance dans notre monde brisé.

Lettre de Jean Vanier – mai 2009

1


Ma mission aujourd’hui est de vivre cette relation, de me laisser transformer par les personnes faibles et les plus vulnérables de ma communauté et d'annoncer cette relation à travers des retraites et des conférences. Ma joie est d'annoncer cette vision de Jésus qui est contenue dans l'Évangile.

le puits de la Samaritaine

Je suis allé en Israël et en Palestine pour faire 14 films sur l'Évangile de Saint-Jean vu à travers notre expérience à L’Arche. Je suis allé avec Odile Ceyrac et Valérie Bouchez et Olivier Pilet de la communauté de Chemin Neuf. Ces films vont être mis en quatre DVD par le Chemin Neuf et vendus à la Ferme de Trosly. J'espère que ma parole et mon interprétation de Saint-Jean auront des fruits pour L’Arche et Foi et Lumière. Les prises de vues à Jérusalem et en Galilée sont de toute beauté : un régal pour les yeux et les cœurs. Le Chemin Neuf a voulu faire en plus un DVD (26 minutes traduit en 16 langues) qui donne le sens profond de ces 14 films et en même temps annonce les quatre DVD, qui seront au début en français. Peut-être seront-ils traduits plus tard. Le premier de ces quatre DVD sera prêt en juillet, les trois autres se succéderont jusqu'en janvier 2010. Le DVD Net for God qui annonce ces films est prêt à la Ferme maintenant où vous pouvez le commander. (La Ferme de Trosly, B.P.21, 23 rue d’Orléans, 60350 Trosly-Breuil, France)

L’Arche avec ses aspects interreligieux et œcuméniques, avec toutes les pressions de l'État sur elle, est bien fragile et vulnérable. Les assistants, qui ont été formés dans ce monde sécularisé où les médias ont une influence énorme, ont de la difficulté à s'engager dans cette folie de L’Arche. Nous vivons le mystère incompréhensible des personnes avec un handicap qui souvent sont rejetées. Mais Dieu veille sur nous, nous gardant dans l’amour et la confiance. Comment croire qu’elles sont prophétiques, source de salut ? Comment croire à un Dieu qui se fait faible jusqu'à en mourir sur une croix pour toucher nos cœurs et nous conduire vers un monde où l'amour est appelé à être le dernier mot ? N’est-ce pas le message annoncé par nos communautés? Dernière minute… j’arrive d’un Katimavic à Trèves en Allemagne où se sont retrouvés des membres des communautés de L’Arche et de Foi et Lumière d’Allemagne, et des gens de Foi et Lumière du Luxembourg, de Belgique et des Pays-Bas… C’était une grande célébration, une bonne nouvelle pour nous tous et particulièrement pour les plus faibles parmi nous. Nous étions 150 à cette célébration de prière et d’amour. Joie de retrouver de nouveaux et d’anciens visages, de constater cette unité entre Foi et Lumière et L’Arche…

Katimavic à Trèves

En communion avec vous tous, Jean Vanier

Merci d’envoyer votre adresse e-mail à secretariat.jv@larche.org si vous souhaitez recevoir cette lettre par mail. Vous pouvez également vous abonner sur le site www.jean-vanier.org.

Lettre de Jean Vanier – mai 2009

2


Lettre de Jean Vanier mai