Page 1

ONFROY NICOLAS PORTFOLIO


SOMMAIRE

02

16

06

22

28 ARCHITECTURE Licence 16 SITUATIONS EXTRÊMES Murak’Atoll. projet de 2ème année dans le cadre d’une option dont l’intitulé porté sur la création d’une ville utopique dans le cadre d’un environnement défavorable.

PRÉSENTATION 04 CURRICULUM VITAE

22 SCÉNARIOS CONSTRUITS À la périphérie de Nantes, la réalisation de 300 logements collectifs et intermédiaires sur un ancien site industrielle en réhabilitation.

DESIGN 06 PROJET PROFESSIONNEL Des sanitaires au canal de la Martinière. Une réhabilitation et une extension d’un complexe de sanitaires dans une ancienne capitainerie d’écluse non loin de Nantes.

28 UN PHARE DANS LA VILLE En plein centre de l’île de Nantes, dans un quartier en restructuration, la réalisation d’une médiathèque et d’une résidence pour écrivains.


03

40

50

46

34

ARTS PLASTIQUES Maîtrise 34 MADE IN TAÎWAN Projet de 4ème année à l’université de Montréal, ayant pour but la réalisation d’un terminal portuaire et touristique dans la ville de Keelung.

46 1% ARTISTIQUE Aller - retour. Création d’une oeuvre artistique pour l’ENSAN qui fait partie du 1% artistique des bâtiments public. (3ème année)

DIVERS 40 UDEM Sur le site du campus de l’Université de Montréal, restructuration de la rampe mobile qui permet de créer un lien entre le métro et la partie haute de l’UdeM.

50 GRAPHISME Infographie. Les études m’ont permis d’expérimenter l’infographie sous divers exemples que ce soit pour les études où du travail extérieur. Créations personnelles.


04

PRÉSENTATION

2006

CV ONFROY NICOLAS naissance 10 juillet 1989 résidence 2449 rue Messier H2K 3R4 Montréal, QC mail nicoonfroy@voila.fr

AGENCE GUERVILLY / MAUFFRET stage en agence d’architecture Saint-Brieuc

2007 MAFART manutention chez un grossiste en bâtiment Saint-Brieuc

2007 / 2009 AGENCE CARIOU RONAN dessinateur projeteur / Apprenti Saint-Brieuc

2010 ENTREPRISE LOÏC TEISSEIDRE Stage de chantier en gros-oeuvre Pléneuf Val-André

2011 S.B.N Technicien de surface / Job d’été Ploufragan

2012

CURSUS 2007

B.T COLLABORATEUR D’ARCHITECTE Lycée Freyssinet / Saint-Brieuc

2009 B.T.S DESIGN D’ESPACE L’École de Design Nantes Atlantique / Nantes

2012 LICENCE D’ARCHITECTURE L’École nationale supérieure d’architecture de Nantes / Nantes

ACTUELLEMENT 1ER ANNEE MASTER ARCHITECTURE L’Université de Montréal (Échanges d’étudiants international)

IDE.A architectes Stage assistant suivi de chantier Nantes

EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES


05

AUTRES Beaux-arts (2 années) / Arts plastiques (Peintures) / Cinema

association BÉNÉVOLE Au sein de l’association REEZOM pour le festival archiculture / Communication

VOYAGES ESPAGNE (Séville / grenade) PAYS-BAS (Amsterdam) ITALIE (Rome / venise) DANEMARK (Copenhague) HONGRIE (Budapest) CANADA ( Montréal, Québec, Toronto) USA (New York, Chicago)

COMPÉTENCES

DIVERS

CAO / DAO AUTOCAD SKETCHUP MAXWELL RENDER PHOTOSHOP INDESIGN ILLUSTRATOR

3DS MAX STUDIO RHINOCEROS CINEMA 4D ARCHICAD VECTORWORKS

LANGUES ANGLAIS (niveau TOEIC)

REGLEMENTATIONS DROIT DE L’URBANISME DROIT DES MARCHÉS / DROIT SOCIAL

TECHNIQUES DE CONSTRUCTIONS TECHNOLOGIE TOUT CORPS D’ÉTAT STATIQUE DES BÂTIMENTS


O6

PROJET

design


DES SANITAIRES AU CANAL DE LA MARTINIÈRE Ce projet fut réalisé dans l’optique de l’examen de fin d’année de BTS Design d’espace. Il a pour but de nous former à une autonomie complête dans la réalisation d’un projet du début jusqu’à la fin en tenant compte des problèmes techniques et financiers. C’est un projet qui à le devoir d’être réalisable et de montrer un réel besoin dans un site particulier.


08

DESIGN PROJET

Localisation

Nantes

Situtation du Pellerin par rapport à la métropole Nantaise

Plan masse de la ville du Pellerin avec une occupation presque totale du canal par rapport à la ville. Le Pellerin

Plan Local d'Urbanisme

7. Annexes

7.2.2. Réseau d'eau potable

Echelle : 1/15000

Pôle : Sud-Ouest

Légende

Approbation du 22 juin 2007

Diamètre : <175 Diamètre : <300 Diamètre : <500

Diamètre : >=500

Echelle : 1/15000


09

Présentation

S

ite à fort patrimoine industriel, le canal de la Martinière reflète la révolution industrielle qui a marqué la ville de Nantes. Aujourd’hui, il est devenu un outil de gestion hydraulique des champs environnants. Situé à 20 kilomètres au sud-ouest de la ville de Nantes, il profite de sa proximité avec la ville et de son caractère naturel pour amener pécheurs, promeneurs et sportifs. C’est aussi un site qui révèle un caractère culturel. La manifestation ESTUAIRE 2007-2009-2011, présente sur le site par des oeuvres et des activités, amène à chaque manifestation de nombreux visiteurs. Cet afflux de population nécessite pendant cette courte durée, ainsi que toute l’année, l’installation de sanitaires, pour renforcer le confort des utilisateurs. Plan masse du canal de la Martinière avec ciblage sur le premier bassin.

Panorama sur le premier bassin du canal de la Martinière.


10

DESIGN PROJET

Histoire

L

e canal de la Martinière réalisé de 1882 à 1892, servit à acheminer les navires marchand jusqu’au port de Nantes. Aujourd’hui,c’est un lieu de plaisance prisés des habitants de Nantes par ses diverses activités. Ouvrage de 15 kilomètres de long, sa structure ne se démarque pas de la nature environnante. C’est un élément qui se fond dans le paysage naturel des abords de la Loire.

Parcours de l’utilisateur sur le site

Stationnements provisoires ou permanents pour véhicules Routes pour piétons et tout véhicules ( vélos, voitures, motos...) Chemins piétons

Activités le long du canal École de voile Aire de jeux pour enfants bar restaurant

Activités du canal 1

2

1 Bar-restaurant de la Martinière 2 École de voile du canal 3 Jeux pour enfants

3


11

L’écluse, un espace transitoire

L

’écluse , forme un espace de transition entre le canal et la Loire, entre un élément artificiel et naturel. Il est marqué par les différents aspect du canal. En effet, on y trouve le passé industriel, représenté par l’écluse. La vie culturelle avec la manifestation ESTUAIRE 2007-2009-2011 illustré par la sculpture de l’artiste Erwin WURM. Et enfin, une activité pédagogique, avec la présence d’une association qui restaure les installations du canal pour instruire les enfants qui viennent le visiter.

2

1

2

1


12

DESIGN PROJET

La fonctionnalité La structure extérieure

C

ette esquisse, se base sur le principe de la fonctionnalité. Un espace extérieur minimale, dans le prolongement de la capitainerie et qui intègre toutes les fonctions secondaires du pôle multifonctions. De plus cette structure extérieure s’inspire du principe précédent en utilisant les éléments naturels environnant ainsi que l’architecture horizontale

de l’écluse. Cette structure à proximité de la capitainerie, qui l’englobe complètement créer un rapport direct par les matériaux utilisés. De plus, elle montre que cette construction extérieure complète le bâtiment. Sa forme de pente nous invite à pénétrer à l’intérieur de la construction existante.

Poteau en acier corten qui soutiennent la structure et permettent des percées visuelles sur des lieux important du canal tel le bateau mou d’Erwin WURM et le barrestaurant.


Référence

13

Cette structure se situant à Pinohuacho, au Chili, a été réalisé par Rodrigo Sheward. Le cadrage que forme la structure permet le point de vue sur le volcan Villarica toujours en activité. De plus celle-ci protège les visiteurs des intempéries que subit la région.

Matériaux Red Cedar

Acier Cor-Ten

Brique

Végétaux


14

DESIGN PROJET

Les sanitaires, Contraste de l’espace intime

S

ur la dernière partie, l’aménagement des sanitaires dans la capitainerie de l’écluse, le parti pris est d’ouvrir en partie cet espace sur l’extérieur pour créer un rapport direct avec le canal, cette ouverture permet de délimiter les espaces qui composent le bâtiment et ainsi de les rendre plus intime. On crée un contraste entre un lieu de passage lumineux et ouvert sur l‘extérieur et des sanitaires plus sombres dont on limite les ouvertures sur l‘extérieur. De plus, le passage d’entrée central, créer un rapport avec la position symétrique de la capitainerie avec l’écluse. Enfin, les matériaux utilisés sont en rapport direct avec le site et ils le sont dans leur forme brut, pour rappeler la brique qui compose le bâtiment.

Références

Matériaux Tiberius - 2004 BEHF Architekten

Brique

Acier Cor-Ten®

Béton poli

Vue sur des sanitaires d’une boite de nuit, les equipements utilisés proviennent tous de prisons du pays

novoceram gamme Samsara


15


PROJET

16

architecture

MURAK’ ATOLL Cet enseignement de 2ème année à pour but la réalisation d’une architecture dans un lieu qui développe une caractéristique extrême que ce soit par son territoire ou son enjeu. C’est une option de projet qui se déroule avec une équipe de 3 étudiants et qui à lieu durant tout le semestre.

L

e pétrole n’a jamais aussi bien porté son nom d’or noir à la fin du XXIème siècle. En effet, la diminution des réserves mondiales de pétrole fait flamber tous les marchés. Par ailleurs, le transport de marchandises et d’hommes est désormais presque inaccessible et réservé à une élite. Aux Maldives, où le tourisme représente 60 à 70 % des revenus, la dépendance aux importations devient problématique. En effet, la surface du territoire ne permet pas de subvenir totalement aux besoins alimentaires de la population, en constante croissance. Par ailleurs, le pays subit de plein fouet le réchauffement climatique, entrainant une immersion progressive de ses terres. La population se recroqueville alors sur les îles encore habitables. Le gouvernement tente de palier au problème de la densité par l’extension artificiel de ces îles, solution bien trop onéreuse dans ce nouveau contexte. La problématique est donc double : Apporter aux Maldives une plus grande autonomie liée aux mutations économiques à venir, tout en proposant à la population et aux générations à venir une alternative quant à la façon d’habiter.

Le gouvernement maldivien envisage alors une nouvelle manière d’occuper la géographie de l’archipel, en effectuant une conquête de l’intérieur des atolls. Ces surfaces peu profondes offrent un terrain constructible à l’échelle de petits villages en bambou et en plaques de calcaires directement inspirée des coraux environnant. A travers l’organisation générale de ces villages dans l’atoll, on distingue une réinterprétation des interactions entre les îles, à l’échelle du pays. Ainsi, les villages sont déclinés selon qu’ils s’agissent d’unités d’habitations, de sites industriels, ou de lieux administratifs.

Des villages autonomes Un village reprend la forme de la division cellulaire du corail. Un noyau central regroupe les dômes d’habitation et l’espace de vie commune, autour duquel s’articulent les champs aquacoles et agricoles. La structure légèrement surélevée sur pilotis génère un espace navigable, destiné à la circulation des biens et des personnes. La partie émergée de l’atoll est exploité, mais reste vierge de toute construction, afin de préserver cette ressource fragile.


18

ARCHITECTURE PROJET

Le projet se situe dans le territoire des maldives. C’est un pays d’Asie du Sud-ouest, situés à 450 kilomètres du Sud de l’Indes. Le pays est constitué de 1199 îles, regroupées en 26 atolls. Ce pays se caractérise par sa topographie, faisant de ce dernier le plus plat du monde (l’altitude maximale est atteinte à 3,5 mètres). Le projet vise à éxister sur une longue durée et à être adaptable sur l’ensemble du territoire des maldives. C’est un projet architecturale qui est construit avec des matériaux léger et solide tel que le bambou et qui permet une construction rapide. L’utilité de construire e bois permet de remplacer les matériaux facilement, mais aussi de pouvoir faire évoluer les structures jusqu’à relier ensembles les différents villages qui composent l’atoll. L’architecture des villages se base non seulement sur le plan de la division cellulaire mais aussi pour les domes d’habitation, sur les coraux qui sont très présent dans les fonds marins des atolls puique ceux-ci sont presque entièrement en corail. Ainsi, ces deux entités nous on permit de discerné dans le plan les différentes fonctions. Pour la division cellulaire, les champs d’agriculture et pour le corail, les habitations.


Les villages

La circulation entre village se fait principalement en bateau. La structure du village et réhaussé par rapport au niveau de la mer pour permettre une circulation fluide. Ces circulations permettent un transport de marchandises et une meilleure relation entre les villages qui composent l’atoll. Chaque dôme possède son propre port pour recevoir et stocker les marchandises, alimentation etc... C’est aussi Le seul élément en pierre de la structure du dome autour duquel vient se construire le village. Les dômes d’habitat sont une structure très simple. Ils sont construits sur un soubassement en pierre qui chercher la nappe phréatique pour l’approvision en eau. Autour de ce puit, se développe un hall sur la hauteur total du dôme autour duquel gravite les habitations. C’est une struture en poteau poutre essentiellement construite en bambou grâce à sa très forte résistance.

Vue depuis ponton sur les domes d’habitation, avec, au premier plan, les champs d’agricultures flotants.


1 Un lieu de culte est présent dans chaque village. Les habitants étant très pratiquant, il fallait donc que la religion fasse partie intégrante de notre projet.

1 2

2 Village industrie pour la production de plaque de calcaire servant à la résille et à la coupe de bambous.


3 Vue sur un marché placé au centre de chaque village. Ils permettent la ventre de produit produit sur place et / ou importé.

3 4 Intérieur du dôme usine avec la techique de l’éléctrolyse pour la création de plaque de calcaire

4


PROJET

22

architecture

SCÉNARIOS CONSTRUITS Projet d’architecture réalisé en 2ème année, ce module nous à permis d’étudier et de manipuler l’architecture à grande échelle,par groupe de 3, avec la réalisation de 300 logements collectifs et intermédiaires sur une ancienne parcelle industrielle en réhabilitation.

L

e but initial de ce projet était de nous enseigner l’urbanisme à une échelle réduite. L’exercice s’est fini sur un projet d’urbanisme à grande échelle à la périphérie de Nantes, sur une parcelle bloqué entre 2 axes routiers ; l’un au nord étant une voie rapide et la seconde, à l’est, une voie à transports multiples puisqu’elle comprenait le passage du tramway, des transports en commun, mais surtout une frontalité avec un quartier urbain. Le projet était simple, il fallait réalisé un complexe qui comprenait 300 logements dont une partie de logements intermédiaires plus des activités diverses. Sur ce projet, notre travail s’est porté sur des éléments fort du site : en premier, la forme particulière de la parcelle et ses orientations qui donnaient sur des alentours différents : au nord, la voie express, au sud-est, un quartier résidentiel et au sud-ouest, un espace vide donnant sur la

gare. Notre premier but, fut de donner une identité à chaque façade, avec l’idée d’une barrière de 3 bâtiments répartie le long de chaque bord de la parcelle qui entourait une grande place publique. L’idée fut ensuite d’organiser toute l’architecture du site en fonction de cette place et après de l’extérieur selon un schéma très simple : l’échelle des bâtiments et leur aspect. Ainsi, sur l’échelle proche de l’espace central, le travail s’est porté sur des volumes horizontaux qui utilisaient des matériaux proche du minéral L’intérêt pour cette place fut d’organiser tous les logements intermédiaires autour pour ne pas dévier du travail de l’échelle. Quand au grand volume qui occupait les logements collectifs, l’idée fut de les créer comme des volumes verticaux orienté sur l’extérieur de la parcelle de forme plutôt abstraite et utilisant des matériaux industriels comme l’acier ou le zinc.


24

ARCHITECTURE PROJET

voie express

gare urbaine quartier résidentiel

Axonométrie sur la parcelle étudiée

Plan général RDC sur toute la parcelle

Coupe transversale 1


25

Croquis d’intention de projet

Sur le travail commun, nous nous sommes intéressés au tracé de la place centrale, qui découlait de la transversalité offerte par le bâti le long de la rue qui longe la ligne de tramway. Ce tracé nous à permis de determiner le placement des entrées pour le socle commun du bâtiment A qui est occupé par des bureaux et autres commerces. C’est d’ailleurs le placement des bâtiments qui a influé sur la fonction de la base, comme c’est le cas pour le parking le long de la voie express.

croquis sur les espaces tampon du bâtiment sud

croquis sur les espaces intérieurs du bâtiment sud

Vue depuis le bâtiment sud ouest sur la place centrale

Vue depuis la venelle du bâtiment nord

Coupe transversale 2


26

ARCHITECTURE PROJET

plan R+1

plan R+2

façade extérieur du bâtiment


Bâtiment sud-ouest Ce dernier bâtiment ferme la parcelle sur la dernière bordure, il reste dans le même schéma architecturale que les 2 autres bâtiments mais se rapproche du bâtiment sud car il crée avec lui, une articulation au nord qui permet de rentrer sur la place centrale. C’est un bâtiment plus particulier que les 2 autres car il ne fonctionne pas sur le système base-plot, mais plutôt comme une double barre d’immeuble qui fonctionne grâce à une interconnection de passerelle centrale. De plus, les 2 bâtiments ne jouent vue depuis la place centrale sur le bâtiment sud-ouest pas sur la même échelle, celui à l’intérieur de la parcelle fonctionne en relation avec le bâtiment nord, pour fermé la perspetive intérieur que l’on peut avoir depuis l’est et le bâtiment extérieur fonctionne plus avec l’environnement de la ville et possède donc une echelle plus réduite. L’architecture à été pensée pour créer un ensemble avec l’idée d’une partie basse sur un rapport vertical et minérale et la partie haute sur un rapport vertical et abstrait. On peut donc vue sur la venelle intérieure observer sur cette partie supérieure, le traitement vertical des ouvertures ainsi que l’affirmation des verticales. La venelle intérieure, fonctionne comme une percée qui vient scinder l’immeuble en 2 pour permettre une pénétration de la lumière et le jeux de claustra perforée vient donner de l’intimité entre les différents logements qui fonctionnent en face à face. vue depuis les coursives extérieures

Coupe transversale sur le bâtiment


28

PROJET

Architecture

UN PHARE DANS LA VILLE Ce projet fut réalisé pendant le second semestre de la 3ème année. Il s’agissait de réaliser, à travers l’étude du territoire, un espace multi-culturel qui permettrait de créer un lien urbain dans la ville de Nantes

C

e dernier projet de licence aborde une thématique peu abordé pendant ce cursus: les création d’un bâtiment public sur l’île de Nantes.L’intérêt de ce projet ne fut pas de voir ce programme comme une simple médiathèque, mais comme un lieu de rayonnement de la culture dont le site a une réelle importance. Situé à proximité de la futur ligne de chronos qui devrait traverser l’île de Nantes, elle tient à coeur de revitaliser le centre de l’île et surtout d’amener une connexion est-ouest qui n’existe pas pour l’instant. Ainsi le projet nous amenait à analyser le territoire de l’île, à comprendre son évolution, les lieux d’implantation des nouvelles structures, des nouveaux centres de l’île qui est en soit, un immense chantier depuis 2003.

Situé dans un quartier de la ville ou il y a peu de bâtiments de grande hauteurs, l’idée fut donc de créer avec cette médiathèque, un phare qui permette d’avoir un repère dans la skyline de l’île, Ainsi, le plan de la médiathèque se développerait par étage et permettrait une meilleurs segmentation du programme ainsi qu’une séparation des parties plus nette. La particularité du travail fut aussi d’implanter ce projet sur une parcelle en bout de ligne pour marquer l’angle urbain du site, mais aussi pour créer un gradation de la structure qui en premier viendrait se rattacher à l’existant avec la résidence d’écrivains puis les salles de cours pour ensuite se détacher avec la médiathèque comme tour dans le paysage.


ARCHITECTURE PROJET

30 Gilles

Rapport d’échelle:

enue Gilles

montre la présence d’un rapport d’échelle le long de l’axe

Rapport d’échelle:

montre la présence d’un rapport d’échelle le long de l’axe

figure 03 / 05 / 2012

ONFROY NICOLAS Renaud Jean-François / Nouailler Thomas / Bienvenu Gilles

ÉPICENTRE

Tracé de la ligne de Chronobus Bâti de taille importante en construction sur l’ile de Nantes

entre

croisement Bâtiments grande échelle le long de la futur ligne de chronobus. lien entre le bâti de historique et futur

Tracé de la futur ligne Chronobus avec influence de la circulation

axe traversant transversal Éléments remarquables de l’île

Figure

Tracé de la ligne de Chronobus

Bâti de taille importante en construction sur l’ile de Nantes

axe traversant longitudinal

50

bâti dense bati grande echelle

Éléments remarquables de l’îlot

site état projeté

Influence du contexte sur le projet

Gradation des bâtiments

Traversées du projet

Vue sur le bd Babin Cheuvaye depuis le bd Vincent Gache état

Vue sur le bd Babin Cheuvaye depuis le bd Vincent Gache avec l’implantation du projet

100


31

Plan dâ&#x20AC;&#x2122;implantation

plan RDC

R+1

R+3

R+2

R+4


32

ARCHITECTURE PROJET

Coupe transversale sur les logements d’écrivains

Coupe longitudinale

Coupe paysagère


33

hall d’entrée

Façade arrière avec ligne de chronobus

Coupe de détail


PROJET

34

architecture

MADE IN TAÏWAN Cet enseignement de 3ème année à l’université de Montréal avait pour but de nous mettre en situation de concours et de réaliser un projet d’envergure international par équipe de 2 personnes.

L

La demande initiale de ce projet d’architecture visait à la création d’un terminal portuaire et touristique dans la ville de Keelung à Taïwan. La problématique était simple. créer pour la ville, un symbole de la culture Taïwanaise et un immeuble iconique. L’intérêt premier de ce projet fut le cadre dans lequel il se trouvait. Sujet d’un concours international réalisé il y a peu par les enseignants. Nous avons dû, par équipes de 2, nous omettre au règles d’un concours public pour la réalisation de cet édifice. Pour la création de cet édifice, nous avons basé notre travail sur une analyse précise de 2 éléments: En premier, la culture asiatique et notamment

la ville de Keelung qu’est-ce qui la représente? Le premier élément qui nous à marqué fut la diversité des couleurs présentes, les saveurs, les sensations quelle dégage. Les petites ruelles qui regorgent de boutiques, restaurants, bars, tout aussi colorés . Ensuite, ce fut le territoire, Nous sommes sur une île avec un rapport à l’eau extrêmement important, tant par sa proximité que par sa pénétration dans la ville. Ensuite, la structure de la ville, elle est composé d’un grain urbain très dense et très bas, il a donc fallut déduire de ne pas construire un immeuble qui serait une image de la ville mais mettre en valeur la ville elle-même.


36

ARCHITECTURE PROJET

Analyse du territoire

Intentions architecturales À travers cette analyse du territoire et de la culture Asiatique, nous avons donc trouver plusieurs lignes directrices à notre projet. La Intention première, le travail sur la densité et le grain urbain caractéristique des villes asiatiques. Il fallait donc créer un bâtiment qui soit une unité entière mais qui à l’intérieur, soit fragmenté en une multitude d’unitées pour qu’il donne l’impression d’être une composition dense. ensuite, le ratacher à la ville, permet, de conserver un lien entre elle et le bâtiment qui se voit comme une porte de la ville. Enfin, la question du retournement comme Grain urbain évênement architectural qui permettrait de créer une place urbaine pour la ville, ce qui manqua cruellement et d’apporter un rapport à l’eau inexistant pour le moment. Toutes ces pistes, nous ont donc permit de créer un bâtiment à l’échelle humaine qui se fondent dans la ville mais tout en étant un élément distinctif de celleci pour le repérer dans le paysage urbain. Le retournement

La symbolique

Images de références


37

Façade principale

Ruelle des bureaux

Vue depuis le port

Place public

Hall d’entrée


38

ARCHITECTURE PROJET

Plan RDC

Plan R+1

Coupe transversale


39

Plan R+2

Plan R+3


40

PROJET

architecture

UdeM Cet enseignement de 3ème année à l’UdeM est un peu particulier. Il nous permet de travailler en collaboration avec des étudiants de polytechnique et d’apporter au projet d’architecture une profondeur plus importante.

C

et atelier vise plusieurs objectifs: réalisé pour l’université un projet de rénovation de la rampe mobile qui permet de créer un lien entre le métro e le pavillon Roger Gaudry et implanter une cafétéria pour ainsi valoriser ce lieu de passage. L’intérêt premier de cet atelier, outre être sur le site de l’université et donc de pouvoir analyser le terrain et d’être en collaboration avec l’école polytechnique. L’idée est donc de pouvoir intégrer dans la structure du projet toute la partie technique et ainsi, pouvoir pousser jusqu’au bout le projet d’architecture que nous ne faisons qu’effleurer la plupart du temps à l’université. Le principe du projet fut donc créer un lien sans modifier la position de

la rampe. Pour le dessin, nous nous sommes basés sur 2 axes dans le plan, le premier, celui de la rampe mobile et le second, l’axe entre qui relie la tour du pavillon Roger Gaudry et la sortie du métro. Ensuite, l’idée fut au croisement de ces 2 axes, développé notre projet de façon radial et donc de créer autour de ce point central, tout le projet. Donc au centre, l’accès qui permet de desservir les sorties de métro et la café et à l’extérieur, tout un aménagement paysager. Avec en partie basse, une place basse qui permet divers rassemblement et en haut, une place d’observation pour profiter du point de vue qu’offre l’université sur la ville.


42

ARCHITECTURE PROJET

Schémas de principe

Local

ique techn

à r Garde nge ma

bre Cham froide

Plan de la rampe mobile

ique techn Local ique techn Local

Local technique

19

18

17

16

15

14

13

12

11

9

10

8

7

6

5

4

3

2

1

bre Cham froide

Coupe transversale

à r Garde nge ma

Schéma d’intentions des divers aménagements sur le projet

Plan de la mezzannine


43

Plan gĂŠnĂŠral du projet

Coupe longitudinale


44

ARCHITECTURE PROJET

Images d’ambiance

Axonométrie du projet

Vue depuis la place haute

Vue sur la cafetéria

Rampe mobile

Vue sur la place basse


45

Photos maquette de détail

cafétéria


46

PROJET

arts plastiques

1% ARTISTIQUE

ALLER - RETOUR

Projet réalisé pendant le premier semestre de la 3ème année dont le but était la réalisation d’une oeuvre artistique faisant partie des 1% artistique dans la réalisation d’un édifice public

I

ntensif d’arts plastiques de 3ème année, ce travail de groupe nous à permis d’explorer une facette inconnue d’un sujet d’artiste, le 1% artistique compris dans chaque construction public, comme par exemple, l’absence pour l’école d’architecture. Cette exercice nous à permis d’aborder l’architecture de l’école d’une autre façon. Celle-ci étant déjà complexe ne serait-ce que par son aspect et ses recoins innombrables. L’idée fut donc de réaliser un objet, ou tout autre structure possible en étant en relation avec l’architecture, qu’elle soit de l’école ou qu’elle est un rapport commun avec l’architecture. Ainsi, notre postulat de départ fut que l’école était un bâtiment hermétique à l’extérieur et aux personnes étrangères malgré

son aspect ouvert sur la ville. Le problème, c’est que chaque entrée est caché ou très peu visible, notre but était donc de révéler cette entrée par une structure qui viennent contraster avec le bâtiment en ayant une réponse aussi forte que celui-ci. Pour cela, nous avons d’abord choisi, l’entrée, proche de l’auditorium, elle est visible depuis le pont Haudaudine est, est l’entrée la plus empreinté pour le public extérieur. Notre idée fut donc de créer comme un objet qui serait un signal, mais aussi une continuité qui traverserait le bâtiment pour montrer le chemin. L’idée la plus cohérente fut celle d’une lame qui viendrait transpercer l’école.


31


48

ARTS PLASTIQUES PROJET

à gauche: plan de l’école avec site d’intervention page de droite: esquisse de la lame avec dessins

préparatoire, maquette et image de rendu

Une esthétique singulière. Cette lame, traversant l’école, serait conçu sous le même principe que les œuvres de Richard Serra, minimaliste, elle dessine un espace et transmet des émotions à celui qui serait à côté par sa posture. Ici, cette lame, serait un volume creux qui viendrait trancher les planchers et les murs du bâtiment pour en révéler ces dimensions. Ainsi, nous serions en présence d’un volume creux dans lequel il serait possible de voir toute la hauteur pour en comprendre les dimensions dans un bâtiment déjà hors-normes. De plus, celui-ci serait pencher ce qui amènerait un sensation d’inconfort au spectateur, Cela permettrait de rendre cet espace comme un lieu de passage ou l’on ne s’attarde pas. Enfin, la matérialité de l’objet joue un rôle primordial, un acier rainuré serait utilisé pour contraster avec l’aspect béton de chantier présent dans toute l’école. Un objet neuf et brillant ainsi que bien fini, pour contraster durablement avec un immeuble neuf mais dont les matériaux laisse à désirer.


49


50

DIVERS

graphisme L’informatique comme outil de représentation:

Images d’ambiance pour l’option de projet Situations extrêmes dans le cadre du projet Nantes 2030. (Vertical layers)

Image d’ambiance réalisé pour le projet d’architecture surville dispensé à l’Université de Montréal.


51

Image d’ambiance réalisée pour Alexandre Reminel et Borha Chauvet dans le cadre d’un concours international.

Image de projet pour le cours architectures virtuelles.

Image d’ambiance réalisées pour une étudiante en échange en Espagne dans le cadre de son rendu de projet final.


52

GRAPHISME DIVERS

Coupes et façades pour le concours étudiant européen GAU:DI. «La ferme de Céléstin». Réalisées pour Jonathan Poupin.

Images d’ambiance pour l’option de projet Situations extrêmes dans le cadre du projet Nantes 2030. Réalisé pour un groupe d’étudiants en 2ème année.


53

Réalisation de l’affiche de festival nantais Archiculture organisé par les étudiant de l’école d’architecture de Nantes.


54

GRAPHISME DIVERS


55


portfolio nicolasonfroy  

portfolio d'un étudiant en architecture. L'école de Design Nantes Atlantique ENSA Nantes Université de Montréal

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you