Page 1

Portfolio Nicolas DELPORTE Paysagiste concepteur DEP et Urbaniste

1


2


la diversité comme spécificité En tant que jeune paysagiste concepteur et urbaniste, je suis passionné par le monde du végétal. Curieux et avide de découvertes, c’est naturellement que j’ai cherché à explorer une diversité de formations et d’expériences professionnelles en France (Lille, Marseille, Antibes, Nice, Nantes et Lyon) mais aussi à l’étranger (Ecosse, Madagascar et Irlande). C’est cette diversité que je continue sans cesse à cultiver, en découvrant de nouvelles personnes, en jardinant, en écrivant, en lisant et en voyageant, car je suis persuadé qu’elle est indispensable à mon métier.

3


Bac Economique et Social

2012

Lycée général Nord (59) 2014 1994

Bts Aménagement paysager Lycée Horticole de Lomme (59)

Nicolas Delporte Paysagiste concepteur DEP et Urbaniste

4


Classe prépa aux écoles du paysage Lycée Horticole d’Antibes (06)

2015

Ecole du paysage Licence 3 de Géographie

ENSP : Ecole Nationale Supérieure de Paysage de Marseille (13)

Université de Nice (06)

2018

service civique Projet Coco Velten avec Yes We Camp à Marseille (13)

Master 2 projet de paysage Aménagement et urbanisme IUAR : Institut d’Urbanisme et d’Aménagement Régional d’Aix-Marseille (13)

2019

micro entrepreneur Paysagiste concepteur à Marseille (13) 5


6


conception 8-17

Etude 18-29

ANimation 30-39

Terrain 40-49

illustration 50-59

7


8


La conception d’un projet vise à transformer un lieu à partir d’un désir. C’est de cette confrontation que naît le projet. Dans les projets auxquels je participe, que ce soit des jardins publics, privés, ou de l’espace public, j’essaye toujours de faire le plus possible avec les éléments déjà présents : les usages, le climat, la végétation, les matériaux, l’histoire, etc...

conception 8-17

9


Jardin public

LE JARDIN DES NYMPHES Concours national étudiant Botany For Change : Lauréat Commanditaire : Fondation Klorane Commande : Imaginer le jardin urbain méditerranéen de demain Lieu : Marseille, Plages du Prado (13) Surface : 200 m² Date : Mai 2018 Travail de groupe : avec Mathilde Clément Jury : Jean Mus, Véronique Mure, Fondation Klorane, SEV de Marseille Alain Baraton

TOUT EN ÉCONOMISANT LA RESSOURCE EN EAU

MONTRER LA DIVERSITÉ VÉGÉTALE MÉDITERRANÉENNE

Aspersion - Goutte à goutte - Cuvette

AU SEIN D’UNE MÊME PARCELLE Bassin méditerranéen Californie

Ba n

c

Chili Afrique du Sud 10

Australie


Phyla nodiflora 4/m²

Coleonema album

Achillea nobilis

Dorycnium pentaphyllum

2/m²

Myoporum parviflorum

3/m²

Euphorbia arborescens Erica manipuliflora subs anthura

Mélange de graminées Stipa tenacissima 2/m² Stipa barbata 4/m²

Plantes disséminées

Plantes de structure

Plantes de matrice

Eriogonum arborescens Lavandula dentata

Phlomis purpurea

Ampelodesmos mauritanicus

Rosmarinus officinalis ‘Blanc des Calanques’

Bupleurum gibraltaricum

Santolina chamaecyparissus

Tulbaghia violacea

Sarcopoterium spinosum

Campanula pyramidalis

Senecio vira vira

Salvia leucophylla ‘Figueroa’

JOUER SUR LA DIVERSITÉ DES FORMES ET TEXTURES Plante de structure Plante en matrice de graminées

Banc

N 2m

Plante disséminée

Plante en matrice 11


12


13


Jardin privé

RÉSIDENCE INITIAL PRADO Commanditaire : Bailleur ICADE Lieu : Marseille, Avenue du Prado (13) Surface : 1 400 m² Date : 2019 Collaboration : avec L’Atelier des Méditerranées et l’Atelier du Prado Architectes Mission : Conception des espaces extérieurs de la résidence (phase ESQ)

14

2. JARDIN AUX ODEURS DE GARRIGUE 1. JARDIN LUXURIANT


1. JARDIN LUXURIANT

2. JARDIN AUX ODEURS DE GARRIGUE 15


Espace public

Colline Mirabilis

Atelier d’école : Grands équipements Lieu : Marseille, Quartiers nord (13) Date : Décembre 2016 Travail de groupe : avec Sarah Corre Encadrants : Jérôme Mazas et Jean-François Ravon Partenaire : Ville de Marseille, ANRU

ETAT DES LIEUX

PROMENADE À TRAVERS LES MONDES Parc potager Montgolfier

A’ A

Massif de l’Etoile

Domaine Montgolfier

Chaussée

Terre plein

3m

6.5 m

4m

Chaussée

Domaine Montgolfier

Trottoir

6.5 m

4m

La Margeraie ETAT PROJETÉ

Colline Mirabilis

Trottoir

A’

A

Talus

1

2

3

Voie piétonne

Ilot végétal

Chaussée

5m

11 m

6.5 m

1 Talus

Collège Manet A

La Busserine

A’

1.5 m

La Busserine Place du théâtre

Centre urbain le Merlan

Centre urbain le Merlan

16

Parc de Font Obscure

Pente 1 %

Pente 1 % Pente 4 %

Parc de Font Obscure

N


PROMENADE

COLLÈGE MANET

BUSSERINE

ENJEUX STRATÉGIE

Le quartier du Merlan vibre à travers une diversité de mondes étonnante. Pourtant, cette richesse est aujourd’hui difficilement appréhendable à cause du «tout voiture» et d’un manque crucial d’espaces publics. Comment alors faire apprécier cette diversité ? Nous proposons de créer une promenade ponctuée d’espaces publics, venant articuler les mondes entre-eux. La place des modes doux est ainsi reconsidérée.

RAIMU

A’

A Ilot végétal

Avenue Raimu

11 m

6.5 m

Talus

Terrasse fruitière

Talus

Terrasse fruitière

Talus

13.5 m

8.5 m

14 m

10 m

16 m

Belvédère

Mail piéton 27 m

17


18


Etudier un site, qu’il soit urbain, agricole ou naturel, c’est réfléchir en même temps à plusieurs échelles : spatiales, mais aussi temporelles. Du territoire au lieu, et du court terme au long terme. Dans mes diagnostics, j’essaye de révéler le «déjà là», les problèmes, les potentiels et les besoins du lieu, pour ensuite formuler une stratégie d’actions.

Etude 18-29

19


grand territoire

LA RIVIÈRE FORTH COMME CHEF DE PROJET Atelier international d’école : Landscape assessment Lieu : Ecosse, Haute vallée du Forth Date : Février 2017 Travail de groupe : avec Allan McInnes, Ella Tobes et Annabelle Charlotte Encadrants : Ross McLean et Kenny Fraser

1

Donner de la place à la ripisylve

0

STRATÉGIE

ENJEUX

Rivière actuelle

20

Le Forth est une rivière prenant sa source au sein du Parc National du Loch Lomond et se jettant dans l’estuaire d’Edimbourg. La haute vallée connait chaque année de terribles inondations causant de multiples dégâts. L’agriculture s’est développée dans la plaine fertile du Forth, jusqu’au plus près de la rivière, en oubliant qu’elle était bien mouvante. Comment peuton ainsi vivre avec la rivière tout en diminuant l’impact de ses crues ? Nous proposons de redonner de la place à la rivière en protégeant ses berges pour laisser place à une ripisylve dans la plaine agricole. L’agroforesterie et des zones humides sont également favorisées pour atténuer les crues. Des sentiers de découverte viennent connecter le réseau existant le long du Forth.

Principe d’évolution de la ripisylve sur 20 ans par protection des berges

2

Créer des zones tampons +5

+20 3

Expérimenter l’agroforesterie


1

2

2 1

21


espace agricole

AU FIL DE L’EAU ENTRE PELVOUX ET VALLOUISE

Torrent de l’Eychauda Pelvoux

Torrent Rif Paulin

Torrent La Juliane

Sortie du canal Béal neuf

STRATÉGIE

ENJEUX

1190 m

Gyr

1500 m

Prise d’eau du canal Béal neuf

1300 m

Atelier d’école : Atelier Montagne Lieu : Vallée de La Vallouise (05) Date : Octobre 2016 Travail de groupe : avec Iris Olié Encadrants : Rémi Duthoit et Cécile Berthoux Partenaire : Parc National des Ecrins

22

La vallée de La Vallouise se situe dans l’aire d’adhésion du Parc National des Ecrins. Son développement est tourné essentiellement autour du ski. Avec les changements climatiques, la neige se fait de plus en plus rare. Comment alors proposer un développement viable à long terme pour la vallée ? Nous proposons ainsi de redessiner la vallée par le maillage de l’eau en réutilisant les canaux d’irrigation comme structure d’urbanisme. L’urbanisation se développe en fond de vallon alors que l’agriculture entretien les coteaux en adret.

Direction Vallouise


Canal porteur 1300 m

STRUCTURER LA VALLÉE PAR LES CANAUX

A’

BÉA L

PC LC

NA

L DU

HAM

Frange agricole

CA

NA

CA

1200 m

ON

NEU

STA

Gyr

F

NT

Canal porteur

A

Frange urbaine 0

PELVOUX

100 m

1

GY R

L

e

nn

lia

u aJ

A’

A Rif paulin

VALLOUISE 100 m

1

UN BELVÉDÈRE SUR LA VALLÉE ET LES COTEAUX AGRICOLES

23


F ED al Ca n

e

Cha

To ul ou br

espace naturel

La Poudrerie

e la

d îne

e

Far

TOUCHER BERRE

Petite Camargue

STRATÉGIE

ENJEUX

Atelier d’école : Esquisse écologie Lieu : Poudrerie de Saint Chamas, Etang de Berre (13) Date : Février 2018 Travail de groupe : avec Guillaume Langin et Johanna Baudoin Encadrant : Audrey Marco, Véronique Mure, Cécile Mermier et François Wattelier La Poudrerie de Saint Chamas est un ancien terrain militaire pollué, aujourd’hui recolonisé par la végétation. Désormais protégé par le Conservatoire du littoral, ce lieu au bord de l’Etang de Berre renferme un patrimoine naturel et historique extrêmement riche mais néanmoins peu connu du public. Comment peut-on ainsi concilier protection et valorisation de la Poudrerie de Saint Chamas ? Nous proposons de créer un sentier de découverte qui traverse les différents milieux (sansouïre, phragmitaie, forêt alluviale et fourrée de tamaris) sans pour autant les bouleverser. Pour cela, le sentier est mis à distance des zones à forts enjeux de protection déterminées par le DOCOB. Le projet permet ainsi au visiteur de profiter du lieu sans déranger la faune et la flore présente.

UN HABITAT LAGUNAIRE ATTRACTIF POUR LA FAUNE

L’Arc

Marais de la tête noire

Colline de Cadéraou Etangs Citis Pourra

La

Etang de Bolmon Ch

aîn

N

ed

1 km

0

Espaces protégés par le Conservatoire du littoral GR2013

e la

Ne

rthe

Cours d’eau Source : Conservatoire du littoral

UN PROJET BASÉ SUR LES FORCES DU SITE FAIRE AVEC LES ZONES DE PROTECTION

S’APPUYER SUR LES CHEMINEMENTS EXISTANTS

PARCOURIR LES MILIEUX EN 4 SÉQUENCES

4 3

2 Zones à forts enjeux de protection

Source : Natura 2000 - DOCOB

24

re

diè

Ca

1


OBERVER L’ETANG C

re

us

rti Fr anc - Ma h

Ca

p

1

4m

2

TRAVERSER LA SANSOUIRE

3

PARCOURIR LA PHRAGMITAIE 2

1

W

3

ES

-G

ed e

nkst aette

N 140 cm

0

250 m

25


espace urbain

Atelier d’école : Projet de Fin d’Etudes Lieu : Marseille, centre-ville Date : Mars à Juin 2018 Encadrants : Guerric Péré, Antoine Petitjean et Xavier Coquelet Partenaires : Pôle biodiversité de Marseille, Collectif SAFI, AREMA

STRATÉGIE ENJEUX

RENOUER AVEC LA BIODIVERSITÉ À MARSEILLE Face à l’inquiétant constat de l’érosion de la biodiversité et au manque crucial de végétal et d’espaces publics dans le centre de Marseille, j’ai choisi de me pencher sur ce sujet pour mon Projet de Fin d’Etudes. Peut-on alors imaginer un centre-ville où l’homme, la faune et la flore vivraient en harmonie ? Pour imaginer cela, je me suis appuyé sur les îlots de nature existants, afin de constituer une trame verte mélée à une trame d’espaces publics. Les parcs, places, squares, friches et boulevards deviennent support à ce réseau. La transformation de la voie ferrée de La Capelette devient ainsi la colonne vertébrale de ce projet pour le centre-ville de Marseille.

SAISIR L’OPPORTUNITÉ DE LA VOIE FERRÉE DE LA CAPELETTE

CONSTITUER UNE TRAME

ETAT EXISTANT : VOIE FERRÉE UTILISÉE 1 FOIS/JOUR POUR LA DÉCHETTERIE

Gare La Blancarde

Gare La Blancarde

Boulevard du Jarret Cimetière St Pierre

PROJET : MUTUALISER L’USAGE EXISTANT AVEC UN PARC LINÉAIRE

Parc 26è centenaire Quartier La Capelette

ne

au

e uv

H

Déchetterie

Esplanade Ganay

26

N 0

500

Parc 26è centenaire

N 0

750


LA BIODIVERSITÉ DU BASSIN MÉDITERRANÉEN COMME FIL DIRECTEUR

Le parc linéaire ouvre au public après le passage du train et devient un lieu de promenade mettant en scène la biodiversité méditerranéenne La promenade aboutie sur la pépinière de production et de vente de plantes méditerranéennes

L’exportation des déchets de la déchetterie se fait par train 1 fois/jour le matin

27


UN JARDIN DE DÉMONSTRATION DES PLANTES DU BASSIN MÉDITERRANÉEN

28


LA PÉPINIÈRE COMME OUTIL DE DIFFUSION DE LA BIODIVERSITÉ 29


30


Animer c’est partager. Transmettre des connaissances certes, mais aussi et surtout du plaisir ! C’est pour moi une chance de pouvoir intéragir directement avec l’autre, qu’il soit un professionnel, un débutant, un adulte ou un enfant. A travers ces ateliers, j’essaye de reconnecter les gens au monde du vivant : la faune, la flore mais aussi l’humain.

ANimation 30-39

31


atelier de formation professionnelle

VERS UNE NOUVELLE GESTION DES JARDINS MÉDITERRANÉENS Lieu : Jardin des Nymphes, Marseille (13) Date : 2019 Commanditaire : Fondation Klorane Public : Jardiniers et techniciens du Service Espace Vert de Marseille Mission : Afin de poursuivre le suivi du Jardin des Nymphes, j’ai proposé au Service Espace Vert de les accompagner dans la gestion du jardin, à travers des ateliers de formation autour de la gestion du jardin méditerranéen économe en eau.

32


33


atelier pédagogique

INITIATION À LA DIVERSITÉ VÉGÉTALE MÉDITERRANÉENNE Lieux : Jardin des Nymphes, Marseille, Médiathèque Jorgi Reboul, Septèmes(13) Date : Février 2019 Commanditaire : Centre social de Septèmes Public : Animateurs et enfants (9/12 ans) du centre social Mission : Animer des ateliers d’initiation à la diversité végétale méditerranéenne et au climat méditerranéen. D’abord en sortie sur le terrain pour observer, puis en salle pour créer.

34


35


stand et table ronde

SENSIBILISATION AU JARDIN MÉDITERRANÉEN ÉCONOME EN EAU Lieu : Médiathèque Jorgi Reboul, Septèmes-les-Vallons (13) Date : Février 2019 Commanditaire : Ville de Septèmes-les-Vallons Mission : Dans le cadre du Forum sur le développement durable: Agenda 21, j’anime un stand sur les jardins méditerranéens économes en eau, puis je participe à une table ronde sur la place des jardins en ville.

36


37


chantier participatif

VÉGÉTALISATION CITOYENNE DE L’ESPACE PUBLIC Lieu : Quartier Joliette, Marseille (13) Date : Avril 2019 Commanditaire : Association Petitapeti Public : Habitants du quartier Mission : Accompagner l’association dans le choix des végétaux pour ensuite co-animer avec elle la journée de végétalisation du quartier.

38


39


40


Que ce soit à travers de la construction ou du jardinage, la pratique sur le terrain est pour moi indispensable. Elle me permet de me confronter à la réalité, d’essayer, quitte à me tromper pour mieux apprendre de mes erreurs.

Terrain 40-49

41


construction

UNE PÉPINIÈRE URBAINE EXPÉRIMENTALE Lieu : Marseille, Coco Velten (13) Date : 2018 à 2019 Surface : 500 m² Collaboration : en service civique chez Yes We Camp Mission : Dans le cadre de mon service civique avec l’association Yes We Camp, je participe à la construction d’une pépinière urbaine sur le toit du bâtiment où vit le projet d’urbanisme temporaire Coco Velten. Cette pépinière est un outil pour les habitants, afin de les aider à cultiver des plantes pour végétaliser le quartier. Elle est aussi un support d’ateliers pédagogiques que je co-anime.

42


43


jardinage

MON JARDIN PERSONNEL, PRÉMICE D’UNE PASSION Lieu : Villeneuve d’Ascq (59) Date : 2008 à aujourd’hui Surface : 15 m² C’est à l’âge de 14 ans que je commence mon propre jardin ornemental. Une dizaine de m² du potager de mon père me sont cédés. L’expérimentation peut alors commencer. Textures, couleurs, formes, contrastes, j’essaie. Je plante, transplante puis j’observe. Aujourd’hui 10 ans après, le jardin s’est installé. Une soixante-dizaine d’espèces différentes se côtoient.

44

2008

2010

2010

2018

17/17


45


jardinage urbain

UN JARDIN D’ESSAIS À MARSEILLE Lieu : Marseille, Friche de la Belle de Mai (13) Date : 2015 à 2018 Surface : 50 m² En groupe : avec Antoine Debray 3 ans pour transformer un dessous d’escalier bétonné en jardin. Sans moyens financiers, nous avons dû recréer un sol, semer, bouturer, transplanter, broyer, pailler, récupérer puis bricoler pour apporter de la vie au lieu. Seulement 3 ans après, le résultat est fascinant, les plantes s’installent, grimpent au mur, les gens investissent le lieu, et viennent s’y détendre.

46

2015 : ETAT DES LIEUX

2015 : ETAT DES LIEUX

2015 :


: ETAT DES LIEUX

2017

201847


48


49


50


Dessiner est devenu une de mes passions lorsque j’ai commencé les études supérieures. Le dessin est pour moi un outil d’analyse, de projet, de communication, mais aussi d’expression sensorielle. Il permet de prendre le temps, d’observer, écouter, souffler, mémoriser. Aujourd’hui, mon carnet de croquis m’accompagne à chacune de mes sorties.

illustration 50-59

51


croquis botanique

ILLUSTRATIONS POUR LE LIVRE DU JARDIN DES MIGRATIONS Commanditaire : MUCEM Commande : réalisation de 14 croquis botaniques en noir et blanc Editeurs : MUCEM et Actes Sud

52


53


aquarelle

PROMENADE DANS LES CALANQUES

54


55


carnet de voyage

CHANTIER HUMANITAIRE AU LAOS

56


57


58


croquis noir et blanc A LA DÉCOUVERTE D’EDIMBOURG

59


60


Article : Les cimetières dans la ville Edition : Revue Openfield Date : Décembre 2017

Mémoire : La pratique du jardinage ches les paysagistes Edition : Revue Openfield Date : Juin 2018

Ouvrage : Le Jardin des migrations Edition : Mucem et Actes Sud Date : Mars 2019

61


NICOLAS DELPORTE Paysagiste concepteur et Urbaniste ENSP Marseille et Institut d’Urbanisme et d’Aménagement Regional d’Aix-Marseille nicolas.delporte@hotmail.fr

62

Profile for Nicolas Delporte

Portfolio Nicolas Delporte : paysagiste concepteur/landscape designer  

Pour en savoir plus sur mon travail, voici mon portfolio illustrant mes compétences de paysagiste concepteur et urbaniste. To know more abou...

Portfolio Nicolas Delporte : paysagiste concepteur/landscape designer  

Pour en savoir plus sur mon travail, voici mon portfolio illustrant mes compétences de paysagiste concepteur et urbaniste. To know more abou...

Advertisement