Page 1

N° 6

N° 30 Septembre 2011

Guillaume Fontaine au France de montagne, grâce à sa cinquième place il rentre en équipe de France !!!! Bravo Guillaume.


Au sommaire La Bonne humeur de Fiona Porte Rencontre d’Hassan Hirt et de Yohan Durand par Hakim Merzougui Retour sur le KM vertical de Manigod par Fabien Manceau Sierre Zinal par Jean Louis Bal Le Team Sport 2000

Guillaume Fontaine en route pour le mondial de montagne L’enfant et le sport par Bernadette Frison Avoir raison de ses mauvaises excuses par Laurent Vicente Les championnats du monde de Course d’Orientation par Virginie et Hakim Merzougui Ou en est le challenge des cinq soleils par François Vanlaton

Crédit photo: Merci à tous pour les photos de ce mag, J Brouard, Seb Fayolle, JL Bal, Joel Pellicier, François Vanlaton, Fred Brouseau et tous les organisateurs des différentes courses, ……… merci à tous les autres.


La Scott T2 Comp J’ai testé la Scott T2, chaussure hyper dynamique, c’est une chaussure de route, légère 235 grammes, elle a une bonne réponse au sol, un bon renvoi d’énergie. Après un test sur tapis ( à 18 km/h) elle apparait stable, le pied n’a pas de gène et le laçage reste en place. En montagne comme on court sur l’avant du pied il n’y a aucun problème mais en descente un peu mouillée l’accroche "n’est pas là", c ‘est une chaussure de route donc ceci explique cela !

Résultats flash

UTMB Hommes 1. Kilian JORNET BURGADA 20:36:43 2. Iker KARRERA ARANBURU 20:45:30 3. Sébastien CHAIGNEAU 20:55:41 Femmes 1. Elisabeth HAWKER 25:02:00 2. Néré MARTINEZ URRUZOLA 27:55:34 3. Darcy PICEU AFRICA 28:30:28

CCC

Le site

Cross, France 2012

Deux villes sont en balance pour l’année prochaine. Ce sera soit Aix les Bains ou Le Mans. Réponse courant septembre !

Hommes 1. Emmanuel GAULT 10:10:25 2. Adam CAMPBELL 10:29:33 3. Nikolaos KALOFYRIS 10:50:17 Femmes 1. Virginie GOVIGNON 12:47:11 2. Claire PRICE 13:08:41 3. Catherine DUBOIS (13:30:38

TDS Hommes 1. Franck BUSSIERE 15:51:37 2. Lionel TRIVEL16:12:32 3. Sebastien TALOTTI 16:20:54 Femmes 1. Jolanda LINSCHOOTEN 20:57:32 2. Francesca CANEPA 20:57:40 3. Nathalie LE FLANCHEC 21:38:28

Coupe vent Craft

Voici un bon modèle de coupe vent, hyper light et respirant. Ce coupe vent n’est pas imperméable mais si vous prenez la pluie vous vous apercevrez vite que la veste sèche extrêmement rapidement et c’est encore bien plus visible en vélo. Je l’ai aussi utilisé par temps glaciale, ce n’est pas le but au départ, mais avec un maillot manche longue dessous cela passe très bien. Cette veste est très compressible, vous pouvez la ranger dans une ceinture banane ou dans un bidon sur un vélo :)

http://www.craft-sports.fr/cra

Un produit à découvrir !


"La bonne humeur permanente" by Fiona Porte A consommer sans modération! Ingrédients -des voyages un peu partout -une bonne paire de baskets -des rencontres -un peu d'imagination Le truc du chef Avant toute chose, il faut savoir que pour savourer pleinement cette préparation, le "free and fun spirit" est de rigueur...Autrement dit, il faut savoir rire de tout et ne pas se prendre la tête. Humour et simplicité sont les "mots maîtres".

Quelqu'un te fait signe au loin. Tu t'approches, et reconnais le berger qui retourne à son chalet. Fidèle à ses rituels de montagnard, il te propose de venir un insL'être humain a la chance d'être doté de 5 sens, et tant, boire un Génépi et lui raconter ton hiver. Ca tombe en plus d'avoir été placé dans un environnement magnibien, le temps s'est bien gâté, et tu en profite pour fique, d'être entouré de paysages grandioses, afin de les t'abriter une petite heure. Lui n'a pas changé, toujours expérimenter...Alors pourquoi y résister ?! aussi solitaire et bosseur ; quel courage! Une paire de baskets, une barre de chocolat dans la sacoche...et c'est parti! La pluie semble se calmer, tu repars. Tu rejoins d'abord le petit village en fond de vallée. Tu arrives sur Pas nécessairement besoin de prendre l'avion ou la voila place, et tu t'aperçois qu'en terrasse, des visages te ture pour voyager...Juste un peu d'imagination! sont familiers. Un groupe d'amis rencontrés dans le Tu ouvres grand les yeux et les oreilles ; sens-tu ces coin il y a quelques années. Des skieurs, eux aussi parfums de foin fraîchement coupé, de bois huamoureux de la montagne, avec qui tu avais passé mide...Tu entends la rivière? Les oiseaux, le son des quelques soirées...bien arrosées! Après quelques plaicloches des troupeaux..? Le vent, l'orage gronder au santeries, le "ding-dong" du clocher te rappelle que tu loin; Dame Nature semble vouloir montrer qu'elle n'es pas d'ici, et qu'il est temps pour toi de prendre la existe. Insouciant, un peu, mais tu dois rester humble et navette pour rejoindre la ville où tu vis. prudent ; il y a plus fort que toi, la montagne est belle, tu l'admires, la parcours : tu t'y ressources... mais ne Retour à la civilisation difficile certes, mais la vie manque jamais de la respecter, de l'écouter; c'est à toi semble tellement plus facile après avoir pris un bon bol de t'adapter! d'air frais! Des images plein la tête, le quotidien peut reprendre à présent. Tu es heureux... De ce que tu as pu Tu marches, la pente est raide! Mais tu te dis qu'une faire, pu voir, de ces rencontres...Peu importe ce qui fois en haut, l'effort sera récompensé. Bien vu! Un rot'attend, tu as l'impression d'avoir "un esprit sain dans cher, tu te poses un instant et savoures...un morceau de un corps sain". Et dans les moments difficiles, tu sais ce chocolat bien mérité, tu peux repartir! qu'il te reste à faire pour revivre ces instants de "pur En redescendant, sur le bord du sentier, des ranbonheur"... donneurs découragés par la longue montée se sont arrêCroquer un morceau de chocolat, et savourer ce goût tés. Ils te voient courir, te prennent peut être pour un sucré qui te rappelle ces doux instants à apprécier la "surhomme" en voyant avec quelle facilité tu te débeauté et la pureté de la nature..! place. Tu leur expliques qu'il faut un peu de volonté au début, et qu'après tu n'as plus à te motiver, l'appel de la Mon astuce (bien sûr) toujours avoir du chocolat sur montagne est plus fort que tout : quand on l'aime, diffisoi... cile de s'en passer ! Ces quelques mots d'encouragements les incitent à reprendre leur marche; il ne leur en Bon appétit! fallait pas beaucoup !


De Rio de Janeiro à Albi, rencontre avec deux champions de la piste

Du 12 au 24 juillet 2011, j’ai eu l’honneur de participer aux 5e Jeux Mondiaux Militaires organisés par le Comité International aux Sports Militaires à Rio de Janeiro. Cette 2nde sélection internationale couronnait une année riche sur le plan sportif après une saison de cross particulièrement réussie. Mais cette consécration avait surtout pour moi le goût d’une revanche après ma mutation au Centre National des Sports de la Défense, sur un poste de responsable demandant beaucoup disponibilité auprès des stagiaires, et des examens de carrière qui ont primé sur ma préparation sportive. On m’a donc proposé de défendre les couleurs de la France sur 800m, aux côtés d’athlètes prestigieux tels Abdel Bakhtache, Yoahnn Kowal, Elodie Guegan, sans compter les sportifs des autres disciplines. Ce fut un expérience très enrichissante tant au niveau humain que sportif. J’ai pu côtoyer les meilleurs athlètes mondiaux, et assister à des courses de niveau ligue de diamant. Ma prestation lors des séries du 800 pouvait difficilement déboucher sur des qualifications pour la suite des compétitions. Mais depuis, j’ai le privilège d’échanger avec des athlètes très sympas et dont les prestations aux championnats de France Elites à Albi les 28 et 29 juillet n’ont pas dû vous échapper. Ils nous font l’honneur de nous raconter cette expérience, de Rio à Albi (dommage pour moi, ça a été de Rio à Aix les Bains, à défaut de ramener une médaille, j’ai ramené une bronchite !!!…)

Par Hakim Merzougui

Crédit photo : Pascal MACHAT / FFA HASSAN HIRT Bonjour à vous tous, j’ai 31 ans, je suis brigadier au 40ème Régiment d'Artillerie à Suippes (51). J'ai débuté le sport par le rugby (1 an : superbe expérience), le football (5 ans) et en parallèle je faisais aussi du hockey sur gazon (2 ans). Je suis venu à l'athlétisme en commençant par les cross, un peu comme beaucoup d'athlètes, en ayant suivi les conseils de mon professeur d'EPS au collège (Dominique Botté) qui était un passionné de course à pied. Mes résultats aux chpts de France de cross : 7e à Laval (2008), 8e à Aix-les-Bains (2009), 3e en 2010 et 2011. Concernant mes meilleurs résultats aux France sur piste : je vais souligner un résultat junior (19ans), juste pour le clin d'oeil à la Savoie, un département que j'affectionne particulièrement : 4e en 1999 sur 5000 à Aix-lesBains! Puis : Vice-champion de France sur 5000m en 2007 à Niort, 7e à la coupe d'Europe des nations à Annecy en 2008, 4e France Elites en 2008 à Albi, et après 2 années sans saison piste (cause blessures) je reviens à Albi pour remporter mon 1er titre de champion de France Elite sur 5000m! Mes records : 3'46 sur 1500 (2003), 7'52 sur 3000(2011), 13'25 sur 5000 (2011) et 29'40 sur 10km route en "espoirs" (2002). Mes résultats militaires : 18e en 2006 puis 12e en 2008 des mondiaux sur cross court, Champion de France 2009 sur cross court, 16e des mondiaux 2010 sur cross long et 1er européen, vicechampion de France 2011 sur cross court et 8e et 1er européen des jeux mondiaux 2011 à Rio de Janeiro.


Qu'est ce que tu préfères à l'entrainement et qu'est ce que tu n'aimes pas ? Ce que je préfère à l'entrainement ce sont les footings car c'est moins difficile et on peut discuter! j'aime aussi les séances de côtes (longues sur 1' et courtes sur 20") car je trouve que c'est l'exercice le plus complet. Non seulement cela fait travailler le coeur, la puissance, le gainage abdominal mais on peut même améliorer sa vitesse en travaillant intensément sur des côtes courtes. Sinon le genre de séance que j'aime le moins c'est la répétition de plusieurs fois la même distance. Exemple 8 fois 1000. Raison pour laquelle je négocie parfois avec mon entraineur pour avoir une séance plus variée de type 2000, 1600, 1200, 800, 400 ou des séances pyramidales de type 400, 800, 1200, 1600, 1200, 800, 400. Quel est ton sportif préféré ? Je n'ai pas vraiment de sportif préféré, j'aime en général les sportifs qui, malgré leur immense talent, gardent une humilité assez touchante. Le premier qui me vient à l'esprit est Roger Federer. Dans le domaine de l'athlétisme, sans aucun doute, Haile Gebreselassie. Comment as-tu vécu tes jeux mondiaux militaires ? Les jeux mondiaux militaires à Rio étaient pour moi l'occasion de me confronter à des athlètes de niveau mondial car depuis mes 2 saisons gâchées par les blessures j'allais un peu vers l'inconnu. En terme d'ambiance c'était vraiment sympa car il n'y avait pas de clans comme on aurait pu l'imaginer entre athlètes de la même spécialité. L'atmosphère était donc assez agréable et bon enfant. Ma finale sur 5000 était en fin de séjour (le 23juillet) donc, même si nous étions sur place du 12 au 25 juillet, je ne pouvais pas m'autoriser le luxe de visiter Rio ou de faire le touriste à la plage de Copacabana! Je suis donc resté assez concentré sur mon objectif et je ne regrette pas cette option car je bats mon record en réalisant 13'25 contre mes 13'46 de 2008 à Ninove(Bel). Je peux dire non seulement merci à mon coach mais au cross également! Car même si je n'ai pas pu faire de piste depuis 2ans, le cross reste la meilleure des préparations. Ton meilleur et ton pire souvenir pour cette compétition? J'aime terminer par le meilleur donc je vais commencer par le "pire" souvenir même si il n'y en a pas vraiment eu. J'avoue que j'ai eu un moment de panique et de culpabilité lors de ma demi-finale qui était la première, car on s'échappe à 5 et ils en prenaient 4 pour la finale. Je me suis dit

pendant l'emballage final: "ce n'est pas possible je vais quand même finir dans les 4 premiers!" Et bien non, je finis 5ème car devant ils en voulaient certainement plus que moi. J'ai cru que j'étais éliminé et je culpabilisais pour mes dirigeants militaires que je me voyais décevoir! J'ai donc attendu le déroulement des 2 autres demifinales afin d'espérer une qualification au temps. C'était chose faite! Je faisais partie des 3 athlètes repêchés au temps. Mon meilleur souvenir, c'est bien évidemment ma 8ème place (finaliste donc) de cette finale du 5000m et surtout le chrono vraiment inattendu(13'25) quand on sait que souvent ce genre de finale se déroule tactiquement! Avec un vainqueur en 13'06 et les 3 premiers dans le même temps c'était tout simplement une course de niveau "diamond league" à laquelle nous avons eu droit avec mon collègue Yohan (Durand)! Il avait probablement une chance de médaille si ça avait été une course plus tactique… Comment as-tu géré le retour en France pour les Championnats de France Elites ? La fatigue était bien entendu présente et j'en discutais avec Hakim avant notre départ au Brésil. Je lui disais qu'il serait peu probable que j'aille participer aux France Elites! Résultats, quand j'ai vu ce que je venais de réaliser lors de ma finale à Rio je me suis dit qu'un gros cap était franchi et que même fatigué par le décalage, avec 13'25 sur 5000 dans les cannes je ne pouvais pas valoir 14' cinq jours après. Je me suis placé, en plus de ça, 1er au bilan FFA sur la distance donc je n'avais pas le droit de ne pas tenter le coup à Albi(lieu des France Elites) en visant au moins un podium si la fatigue devait avoir raison de moi. Donc je me suis rendu à Albi, après de longues négociations avec la Fédération Française d'Athlétisme pour être accepté sur la ligne de départ(mon chrono qualificatif à Rio était hors délai). La FFA ayant fini par accepter de me faire participer, j'ai décollé le jour même de la course, suite à une nuit blanche, en prenant l'avion le matin à Paris. N'ayant pas pu trouver d'hôtel, j'ai été hébergé chez un ami membre du même club et habitant Albi. J'ai dormi comme une marmotte une partie de la matinée et également l'après-midi pour compenser ma nuit blanche car la course était, heureusement, à 20h30 ce jeudi 28juillet. Voilà comment s'est déroulé l'avant championnat de France! Une fois au départ, je ne me suis pas posé de question car, fatigué ou pas, il fallait se battre et donner le maximum. Bilan de la soirée: j'ai pu, enfin, remporter mon 1er titre national "seniors" dans cette même piste où j'avais échoué en 2008 lors de ma dernière participation aux Elites! Une belle revanche sur le passé, pour le plus grand plaisir des gens qui m'ont soutenu, pour l'Armée et évidemment pour moi-même!

Crédit photo : Pascal MACHAT / FFA


YOHAN DURAND Bonjour, j’ai 25ans, je suis sportif de Haut Niveau de la Défense et je suis licencié au Club du C.A Montreuil. Après m’être essayé à d’autres sports tels que le football notamment, je suis venu à l’athlétisme à l’âge de 15 ans (catégorie cadet). Dès le début, j’ai intégré le club de l’U.S.Bergerac Athlétisme, sous la houlette de Pierre Messaoud, mon entraîneur et mentor, la personne qui m’a permis de m’épanouir à mon rythme et de devenir l’athlète que je suis maintenant. J'ai découvert l'athlétisme en pratiquant le sport scolaire, et notamment les cross. Pendant ma première année cadet je possédais encore une double licence, foot et athlé. Suite à ma 13ème place aux championnats de France sur piste sur 3000m, j'ai décidé de me consacrer uniquement à l'athlétisme. Mes records personnels: 800 m : 1’ 50’’ 04 (2008) 1000 m : 2’ 20’’ 62 (2008) 1500 m : 3’ 38’’ 12 (2011) 3000 m : 7’ 46’’ 46 (2011) 5000 m : 13’ 36’’ 33 (2009) 10 kms : 29’ 11’’ (2010) Semi marathon : 1h 03’ 43

arrivée sur Paris, je n’avais pas beaucoup dormi dans l’avion. J’ai cherché à ne pas dormir à notre arrivée le matin en France, pour privilégier un petit entrainement (des 200m). Ainsi, je me suis forcé à rester éveillé jusqu’au soir pour me réadapter au décalage horaire. Cela m’a réussi, car 2jours après, je ne me sentais plus du tout fatigué et j’avais repris le rythme français. Au niveau entrainement, je me suis contenté de faire des footings et des lignes droites. Quels sont tes prochains objectifs? Je reprends l’entrainement début septembre, avec une grosse préparation foncière, beaucoup de kilomètres, pour ensuite enchainer avec les cross jusqu’en décembre. A partir de janvier je m’orienterais vers la salle. Quelque chose à rajouter ? Oui que Hakim Merzougui doit être assisté, un coup il oublie son passeport, un coup la photo, un coup le short….. Réponse de l’intéressé : 1. Ce n’est pas moi qui ait oublié mon passeport, hein… : ) l’intéressé se reconnaitra, je suis sûr qu’il lit le Mag !!! 2. La photo c’est pas moi qui l’ait perdue 3. le seul paquetage sans short c’était pour ma Gu…. !!!

Qu'est ce que tu préfères à l'entrainement et qu'est 4. Avec Yohan, ça vire toujours au sketch ! un sacré nuce que tu aimes moins? méro !!! J’aime les séances de vma (type 400m) ou le fartleick en nature. Je ne suis en revanche pas fan des séances de technique course ou de ppg. Quel est ton sportif préféré ? Haile Gebreselassie, coureur de fond Ethiopien. Un exemple. Comment as-tu vécu tes jeux mondiaux militaires ? C’était une très belle expérience. Je termine 10eme du 5000m (57athletes). La première semaine sur place nous a permis de nous adapter à la météo et au décalage horaire. Nous en avons profité pour visiter un peu. Le 5000 s’est déroulé en fin de championnat donc l’attente a été longue. Il y a eu une série le jeudi et la finale le samedi. Je termine 3eme de la série pour me qualifier pour la finale. En finale, la course est partie très vite (2’39 au 1000m, 8’00 au 3000m) je termine 10eme avec un chrono de 13’40. Ton meilleur et ton pire souvenir pour cette compétition? Les cérémonies d’ouverture et de clôture ont été magnifiques à vivre, un stade plein, une icône du football mondiale allumant la flamme (Pélé). Défiler pour son pays est un super moment. Je n’ai pas de pire souvenir, sauf peutêtre le problème de logistique au niveau des navettes pour aller sur les lieux de compétition. Comment as-tu géré le retour en France, avec la tenue des Championnats de France Elites dans la foulée ? Mon retour s’est bien passé puisque je prends la 2eme place du 1500m des championnats de France Elite, seulement 3jours après être rentré en France. Pourtant j’étais plutôt inquiet, je me suis senti très fatigué à notre

http://www.yohan-durand.com/


KM vertical de Manigod Prenez 4 dates en été, une poignée de bénévoles motivés, une office qui bouge, un ou deux contacts qui arrivent à faire venir un plateau de choix, vous obtenez le KM vertical de Manigod


Le KV Challenges à Manigod (3250 m / 1000 D+) Par Fabian Manceau, l'Athletic Club de la Rance à Dinan KV comme … Kilomètre Vertical, soit 1000 m de dénivelé positif pour 3250 m de distance. Dans le cadre du nouveau KV Challenges, 4 manches sont prévues à Manigod (Haute-Savoie, Massif des Aravis) au cours de l'été, à intervalles de 15 jours, avec au final un classement général (3 participations obligatoires). Rendez-vous au restaurant "La Vieille Ferme" au col de Merdassier. De là, on aperçoit l'arrivée, la pointe de Merdassier (2173 m) qui se présente de profil comme une impressionnante rampe herbeuse montant vers le ciel. Dans un premier temps, tous les engagés descendent ensemble par un chemin forestier au hameau de Comburce afin de perdre 320 m de dénivelé et atteindre le point 0. Nous sommes une soixantaine de pionniers pour cette première édition. Killian Jornet est présent. De retour après sa victoire sur la Western States (USA) 10 jours plus tôt, il tient sa promesse de participer au KV Challenges, dans un cadre plus confidentiel. Pour ma part, j'ai décidé de tout monter ou presque en marche active avec bâtons car je souhaite habituer mes muscles à la marche en côte pour la suite de mon programme. La première partie de course nous fait donc remonter ce chemin raide et piégeur sur lequel les pieds ont parfois tendance à ripper. Sortant de la forêt et revenant à ciel ouvert, le parcours se poursuit sur une zone de plat contournant le restaurant où le speaker et les spectateurs chauffent l'ambiance. Un bref moment de répit avant de s'engager dans une mono-trace préparée au milieu des alpages, au pied de la rampe menant à la pointe de Merdassier. Le chemin est long avant d'apercevoir enfin le winflag matérialisant l'arrivée. Mais une fois celle-ci franchie, et après quelques respirations régénératrices (étendu sur le sol, ça va de soi …), le panorama sur le massif des Aravis offre la plus belle des récompenses. Sans surprise, Kilian Jornet l'emporte (37' 10''), comme à l'entraînement. Axelle Mollaret (championne du monde junior de ski alpinisme en 2011) gagne chez les féminines (49'). Tous les deux revêtissent un maillot de leader chatoyant (voir photo) au terme de la première manche. Pour ma part, je finis 23ème (48' 38''). A l'issue de la course, tout le monde se retrouve au restaurant autour d'un buffet "couleurs locales", ce qui permet de lier connaissance avec les concurrents du jour, anonymes ou reconnus. La combinaison de cette ambiance conviviale, voire confidentielle, avec la présence de traileurs de haut niveau donne une saveur particulière à cet événement. Le Challenge va prendre son envol lors des 3 manches suivantes avec une belle participation, aussi bien en quantité (170 engagés lors de la dernière manche) qu'en qualité. Prendrons également part à au moins une manche : Sébastien Chaigneau, Christophe Bassons, Alexis Traub, Marco De Gasperi (5 fois champion du monde de course de montagne), Céline Lafaye, Zhanna Vokhueva … Killian Jornet et Fiona Porte seront finalement les premiers vainqueurs du KV Challenge. Les records sont fixés par Killian Jornet (34' 05'') et Céline Lafaye (42' 40'').

Belle organisation :) Nous, nous sommes rester jusqu'au casse croute, ÉNORME le casse croute. Jamais vu ça Sur les podiums le speaker nous a dit que seul le premier homme et la première femme seraient récompensés, et qu'en échange un gros buffet serait proposé pour tous les participants. Ça c'est très bien. Chapeau. Nous avons bu un bonne Bière avec Josette et puis nous nous sommes mêlés aux participants avec Benjamin? J'ai jamais vu autant de plateaux avec toute la charcuterie existante, et fromage, plus petits fours qui sortaient régulièrement du four. C'était Fou. Bruno Vagnotti


Manigod, j'y suis allée au départ pour voir ce qu'était un KMV...Puis après coup, une fois dans la pente, je me suis dis que c'était pas un effort pour moi, que c'était trop raide! Mais la bonne ambiance, que ce soit avant la course (ça discute pas mal), en montant (il y a des gens un peu partout qui encouragent), ou après la course (ça re-discute autour d'un verre...), m'a donné envie de revenir. Du coup j'y suis retournée une première fois, et je compte bien y retourner pour la dernière manche. Même si le chrono restera médiocre, l'ambiance sera bonne...Puis se sera l'occasion de revoir les "potes du vertical" une dernière fois ;)! Fiona Porte (vainqueur Femme)

Je me souviens quand en octobre dernier Fred avait l'idée d'organiser un kilomètre vertical et quelques semaines plus tard on parcourait ce parcours sous la neige. Hier c'était la grosse ambiance. Il a tout ce qu'on aime, c'est facile de s'inscrire, d'y arriver, il y a une ambiance énorme sur un parcours très très beau. Pour moi, il m'a servi comme entraînement au long de la saison en m'affrontant aux plus durs rivaux en KV mais toujours en une ambiance d'amitié et détendue! Kilian Jornet (vainqueur Homme)


Par JL Bal

La course de Sierre-Zinal est la première grande course de montagne au monde. Elle est également appelée la Course des Cinq 4000 du nom des cinq montagnes culminant à plus de 4000 m, visibles du parcours de la course : Weisshorn (4506 m), Zinalrothorn (4221 m), Ober-gabelhorn (4073 m), Cervin (4478 m) et Dent-Blanche (4357 m). En 1974, 2000 coureurs participent à la première édition dont le fameux Gaston Roelants qui en était le grand favori. Le coureur belge présentait un palmarès éloquent: champion olympique du 3000 m steeple, recordman du monde de l'heure sur piste, quadruple vainqueur du cross des nations (aujourd'hui championnats du monde de cross) et marathonien. Mais être un bon marathonien ne suffit pas forcément pour gagner cette épreuve de 31 km de long, avec 2200 m de dénivelé positive et 800 m de descente parfois abrupte. La victoire revint à un... skieur de fond, médaillé olympique lui aussi (bronze en relais en 1972 à Sapporo: Eddy Hauser, 1er devant Roelants ! Mais une semaine plus tard, Roelants obtenait le bronze au marathon des Championnats d'Europe en 2h16'29''. Chez les féminines c’est la future recordwoman du monde du marathon Chantal Langlacé (2h35’15’’ en 1977) qui l’emporta en 3h51’59’’. En tout cas un beau duel une première course, qui donna le ton aux éditions suivantes. Le profil :

Photo A Claude


Pour briller sur cette course, il faut à la fois être excellent grimpeur, capable de maintenir un rythme élevé lors des grandes traversées en balcons et puis bon descendeur pour la partie finale, bien que la descente soit relativement courte dans sa partie technique. Il s’agit d’une course déjà longue pour des coureurs de montagne mais rapide pour des traileurs qui pour l’instant n’y ont pas encore très bien réussi. L’historique des courses montre que le parcours peut convenir davantage à des fondeurs ou des skieurs alpinistes, voire des cyclistes qu’à des coureurs rapides sur plat.

Photo C Travers

L’édition 2011 Cette édition 2011 se présentait sous le signe du duel Kilian Jornet – Marco De Gasperi. Le coureur Espagnol avait jusqu’ici devancé le multiple champion du monde Italien à 3 reprises en 3 confrontations mais les spécialistes savaient que le multiple champion du monde de courses de montagne avait le potentiel pour reprendre l’avantage. Le Portugais César Costa, dont les gros progrès n’avaient échappés à personne en Suisse, son pays de résidence, était logiquement à placer presque au même niveau tandis que chez les Français les meilleures chances semblaient promises à Julien Rancon et JC Dupont.

Dès le départ les Américains Randall et King prenaient les choses en main devant Kilian Jornet, Marco De Gasperi et César Costa. Un peu plus tard Costa plaçait des accélérations et lâchait KJ puis De Gasperi pour prendre la tête et passer à Chandolin (un peu avant la mi course) avec 20’’ d’avance sur l’Italien et presque 3’ sur Kilian qui pensait la veille ne pas être capable de pouvoir descendre sous les 2h32’/ 2h33’. Suivaient à cet endroit Rangel, Rancon, Dupont, Hernandez Algazar et Krupicka.


Petit à petit De Gasperi revenait sur Costa puis finissait en boulet de canon pour l’emporter en 2h30’18’’ soit le second chrono de l’histoire de la course. Un excellent César Costa prenait la 2è place en améliorant son record de 6’ tandis que Kilian Jornet complétait le podium sans jamais pouvoir se mêler à la lutte. Derrière le coureur de Buffskyrunning Hernandez Algazar et le Colombien P Rangel prenaient les 4è et 5è place devant le meilleur des Français JC Dupont 6è en maitrisant parfaitement son sujet. La suite du classement prouvait que bon nombre de coureurs de première catégorie avaient en fait explosé et n’étaient pas du tout dans des temps correspondant à leurs potentiels, en particulier Julien Rancon qui subissait un terrible ‘’coup de bambou’’ après 1h30 de course ou bien encore M King, un des animateurs du début de course, qui finalement terminait à la 20è place. Par opposition on retiendra la remarquable prestation de Nicolas Pianet, sûrement conscient qu’il ne pourrait rivaliser avec les meilleurs, et qui a parfaitement mené sa barque en fonction de ses possibilités, ce qui l’a finalement amené à une remarquable 12è place au scratch : vraiment excellent pour ce coureur méconnu mais qui vient quand même d’obtenir une seconde victoire au Marathon du Mt Blanc puis une remarquable 3è place au Nid d’Aigle. Même scénario chez les féminines, à la différence que la course était plus ouverte, sans véritable favorite. Départ rapide aussi de Kortazar et Lund, suivies par Erhlotz qui semblait déjà ‘’dans le rouge’’ après 15’ de course, tandis qu’A Camboulives, Z Vokueva et C Lafaye suivaient en semblant mieux gérer leur départ. A Chandolin Aline Camboulives surgissait en tête devant M Lund visiblement en surrégime, suivaient Kortazar, Erholtz,Vokueva et une Céline Lafaye en léger retard sur ses chronos habituels mais relativement fraiche en comparaison de plusieurs de ses adversaires.

Aline gardait les commandes une bonne partie de la course, jusqu’aux portions délicates et la descente finale qui lui a été fatale, l’Espagnole Kortazar en ‘’Buffskyrunneuse’’ expérimentée finissait en force pour l’emporter en 3h11’25’’ devant Aline et Céline qui réalisait une gestion de course parfaite, en opposition avec ses précédentes productions à Zinal. Elle qui avait tendance à partir en surrégime puis s’écrouler à la fin. Les 4è et 5è place étant finalement occupées par la gagnante 2010 M Lund, pourtant partie pour améliorer son chroC Lafaye O Kortazar A Camboulives M Lund no et la Russe Z Vokueva, récente 12è aux ch d’Europe de Montagne tandis que les autres favorites B Erhlotz terminait avec peine à la 14è place et L Yerli abandonnait rapidement.


Un petit aperçu des 10 meilleurs performeurs Français depuis 1999 :

1 Julien Rancon 2h40'11'' (2008) 2 JChristophe Dupont 2h41'44'' (2007) 3 Nicolas Pianet 2h48'32'' (2011) 4 Gilles Segris 2h48'52'' (2010) 5 Alex Pellicier 2h55'51'' (2010) 6 Fred Thérisod 2h55'54'' (2010) 7 Ludovic Pommeret 2h57'21'' (2007) 8 Rachid Louar 2h57'53'' (2005) 9 Olivier Martial 2h58'378'' (2009) 10 Michel Dizin 2h59'41'' (2004)

J Rancon et JC Dupont

Les meilleures performeuses Françaises depuis la création de l’épreuve (1974) : 1 Laetitia Roux 3h11'48'' (2010) 2 Isabelle Guillot 3h12'18'' (2004) 3 Aline Camboulive 3h13'44'' (2011) 4 Céline Lafaye 3h15'31'' (2011) 5 Marie Christine Subot 3h19'41'' (1981) 6 Véronique Billat 3h19'44'' (1982) 7 Aurélie Didier 3h22'18'' (2008) 8 Michèle Leservoisier 3h22'49'' (2003) 9 Odile Levêque 3h22'55'' (1992) 10 Brigitte Eustache 3h24'28'' (1994)

Laetitia Roux

Sierre Zinal : une course à faire, que l’on soit bon ou moins bon. Si 300 coureurs parcourent les 31 km en moins de 4h, la majorité se trouve entre 4 et 6h, sans compter qu’il est possible de la parcourir en randonnée avec un premier départ 4h avant la course.


Quelques nouvelles du Team Sport 2000 qui truste les podiums cet été ! ALINE CAMBOULIVES "équipée BROOKS" 3ème AU CHAMPIONNAT DE FRANCE COURSE DE MONTAGNE 2ème A SIERRE – ZINAL 2ème BANDOL CLASSIC 1ère AU DUATHLON DE L'ALPE D'HUEZ 1ère DE LA GRIMPEE TANINGES – PRAZ DE LYS 1ère AU BELIER DE LA CLUSAZ SUZANNE PERCHE "équipée GORE" 1ère DU TOUR DES FIZ 62 KMS 1ère V2 AU TRAIL DES GLAISINS 1ère V2 A LA GRIMPEE DU MÔLE 2ème F ET 1ère V2 AU TRAIL DU GYPAÊTE RACHEL BONTAZ "équipée SALOMON" 3ème DU TOUR DES FIZ 32 KMS 3ème A L'ARAVIS TRAIL 1ère V1 AU COURCHEVEL XTRAIL NADEGE CAPRI "équipée SKINS" 3ème AU TRAIL DU GYPAÊTE LIONEL MATHIEU "équipé MIZUNO" 1er TRAIL DES ALLOBROGES 35 KMS 3ème AU TRAIL DES GLAISINS 2ème DE LA GRIMPEE DU MÔLE 2ème COURSE DU VUACHE 2ème S DU TRAIL DES HAUTS FORTS CHRISTOPHE BONTAZ "équipé CRAFT" 3ème DES 10 KMS DE CHAMONIX DIDIER THEVENARD "équipé" SALOMON 2ème V1 DU TRAIL DU GYPAÊTE SYLVERE PRUVOST "équipé ASICS" 3ème COURSE EN RELAIS DU GYPAÊTE PATRICK MONTINI "équipé MIZUNO" 2ème V2 A LA SAINTINOISE 3ème V2 A LA RONDE DE LA PRESQU'ILE DU LEMAN


Le France de Montagne 2011 qui se courait aux Tardets (dans les Pyrénées) à mis en avant le club d’Annemasse, en effet en Juniors Edgar Gridello rentre 2 et Hugo Altmeyer 3. Chez les femmes Aline Camboulives "monte sur la boite" avec sa troisième place et remonte aussi par équipe avec la troisième place.

née nous jouissons d'une bonne représentativité à tous les niveaux, tant individuel que par équipe, on peut y voir le signe d'une bonne santé du club !! Plus personnellement, tu tiens enfin ta sélection, énormément méritée et qui rend fou de joie les coureurs de Haute Savoie, cela te met une pression supplémentaire pour aller aux "Monde"

Chez les hommes Guillaume Fontaine fait 5 et 3 par Non pas vraiment, peut être du fait que je n'ai pas le équipe ! sentiment de rendre fou de joie les coureurs de Haute Que dire de plus , Annemasse place 3 coureurs en Savoie !! équipe de France, si ce n’est pas une domination ceLe soutien que peuvent m'apporter un certain nombre la y ressemble quand même un peu :) de personnes se traduit davantage en motivation qu'en pression. J'essaie bien sur de préparer ce championnat le mieux possible, il le faut d'autant plus qu'aujourd'hui, Hello Guillaume, dis moi tu as coupé un an, tu au niveau mondial de nouvelles nations rendent l'accès sembles revenu plus fort pourtant tu as une masse au podium par équipe très difficile !! Il faudra que de travail importante avec votre gite, comment ex- nous soyons tous vraiment en forme. pliques tu cela ? Pour finir sur une note humoristique, c'est une Plusieurs éléments m'ont permis de revenir en forme, le (double) bonne nouvelle pour toi cette sélection et premier étant que je sors enfin des travaux de rénovapour tes adversaires qui auront la joie de ne pas te tion, ensuite je pense que notre organisation familiale voir à l'ancilevienne :) et professionnelle est plus au point qu'à nos débuts, et enfin, j'ai pu à l'occasion de nos vacances de printemps, C'est donc ça qui rend heureux certains hauts saeffectuer un gros volume d'entrainement, qui m'a servi voyards!!... de tremplin pour cette saison tant physiquement que Il est vrai que l'Ancilevienne était un peu l'objectif mentalement. principal après la saison de montagne, c'est vraiment un Mais pour être franc je ne partais pas avec l'idée qu'il bel effort, mais attention mon absence n'affaiblira pas me serait possible d'aller au championnat du forcement la qualité des deux équipes made in Megève monde !! c'est donc un heureux déroulement!! qui seront elles, bien présentes!! Comment s'est déroulé ton France de montagne ? Plutôt bien évidemment... avec juste un soupçon de regret d'avoir couru avec des chaussures de route sur un tel parcours !! C'était quand même très spécial, pas d'appuis en montée et "free ride" en descente!!... Mais ce qui est sûr, c'est que j'aime toujours autant tenter les sélections, tout le monde est extrêmement motivé, cela donne des courses denses et tendues à souhait… Il me semble en revanche que le niveau général a légèrement baisser. Je ne fais pas d'aussi bonnes séances de piste que lors de mes dernières sélections et cela se confirme avec mon chrono sur le nid d'aigle 2 mn inférieur à ma première victoire sur ce parcours en conditions similaires. Probablement que le trail a quelque peu divisé les forces. Annemasse a fait carton plein, sur l'analyse des résultats c'est vraiment le club qui écrase tout en montagne, comment s'est passé le retour du France c'était l'euphorie ? Plus la fatigue que l'euphorie !! Il est vrai que cette an-


Championnat de France de glissages… non de montagne… Tardets à n’en pas douter restera dans les mémoires des athlètes et plus précisément des montagnards. La pluie de la veille au soir aura permis aux spectateurs d’assister à ce que l’on peut appeler un spectacle de grande glissage avec ou sans contrôles. Me concernant depuis 1996 je n’ai jamais manqué un France de montagne et je peux affirmer que j’ai rarement vu de telles parties glissantes. Certes, sur terrain sec ce parcours peut paraître normal mais dans un tel bourbier il devient limite dangereux. Il est vrai que les descendeurs ont eu leur mot à dire mais uniquement s’ils étaient bien chaussés sinon ils sont passés à la trappe sauf exception extra-terrestres. Du côté de l’athlé St-Julien 74, nous visions trois médailles, nous sommes revenus avec deux. La plus grande satisfaction est à mettre du côté de notre équipe féminine (Sandra Annen, Djamila Benguèche, Amandine Dahl et Stijntje Reulen) qui a décroché l’argent synonyme de 14ème podium national consécutif en course de montagne. Djamila Benguèche est sacrée vice-championne de France VF et en masculin Benjamin Lemay arrive à une prometteuse 9ème place. Enfin, seule fausse note l’abandon sur chute en descente d’Isaline Thibon que l’on attendait dans le top 15. Après 11h00 de route à l’aller la veille (bouchons) et 08h30 au retour on peut dire que ce fut un superbe week-end avec comme d’habitude un accueil et une organisation de qualité dans le pays basque. Gérard Brouard

Parcours Juniors H et séniors F

Parcours Séniors H

http://www.wmrc2011.al/


ter à celle de 10100m et une course pour les baby’s athlé de 600m ouverte aux 4-6 ans. Tous les autres concurrents de 7 à 77 ans peuvent s’inscrire avant le vendredi 2 septembre dans l’épreuve de leur La seconde édition de la Vitam’Run aura choix. lieu comme l’an passé à Neydens le samedi 3 septembre. Tous les départs et ar- D’autres nouveautés seront à l’ordre du rivées seront jugés sur l’esplanade de Vi- jour avec pleins de surprises au niveau tam’Parc de 09h00 à 11h45. Pour une pre- de l’animation et une remise des prix mière en 2010 ce fut une réussite avec améliorée en commençant par une entrée plus de 500 inscrits, cette année les Vitam’Parc de 4h00 offerte à tous les coumembres du comité directeur ont pour reurs et marcheurs de toutes les catégoobjectif d’atteindre la barre des 1000 par- ries et à utiliser jusqu’à fin novembre. ticipants. Ce chiffre situerait cette compéRenseignements tition dans le top 5 des fréquentations le site des courses haut-savoyardes.

La Vitam’Run II du 3 septembre 2011 est lancée

Pour séduire encore plus de coureurs et marcheurs, Vitam’Parc et l’asj74 ont innové avec l’ajout de trois courses supplémentaires avec une spéciale féminines de 5680m, une marche nordique et populaire d’initiation de 5770m qui viendra s’ajou-

04 50 79 06 89 ou 06 36 96 39 03


Par Bernadette Frison

Grand est celui qui n'a pas perdu son cœur d'enfant Mencius) Le sport joue un rôle important pour le bien-être et la santé de l’enfant. Il peut et devrait occuper une place importante durant la croissance. Des recherches indiquent que des programmes sportifs de qualité peuvent réduire l’incidence des troubles comportementaux et émotionnels chez les enfants. Les « premières impressions » laissées par le sport chez votre enfant auront probablement une influence directe sur toute sa vie. Les enfants se rappellent les bonnes et les mauvaises impressions. S’ils vivent des expériences positives, ils seront davantage enclins à rester actifs toute leur vie. Au contraire, des expériences négatives trop nombreuses peuvent diminuer leur estime de soi et ils peuvent décider de s’éloigner du sport et même de toute forme d’activité physique. Compte tenu de la tendance à la sédentarité chez les jeunes actuellement, il est d’autant plus important que les enfants reçoivent une première impression positive de l’activité physique grâce au sport.

Le SPORT doit apporter à l’enfant le sentiment d’être en sécurité, d’être compétent, d’appartenir à un groupe, d’être bienvenu, d’être important et d’être unique. De cette façon, l’enfant aura toutes les chances de devenir un « accro » du sport et s’y adonnera au détriment d’activités sociales négatives Un Programme Sportif bien dirigé peut apporter à l’enfant de nombreuses aptitudes : l’amour de l’activité physique, la considération pour le franc-jeu, une meilleure forme physique, la fierté de la réalisation de soi, des habiletés sociales, des amis et des aptitudes sportives de base pour la vie. Les Programmes :

Les enfants peuvent avoir du mal à négocier les succès et les échecs. Les programmes sportifs doivent pouvoir lui offrir tous les moyens de bâtir son estime de soi. Des études menées par le « Youth Sports Institute » à l’Université de l’État du Michigan ont démontré que les jeunes pratiquent le sport pour dix grandes raisons, par ordre d'importance : Pour s’amuser. Pour améliorer leurs compétences. Pour se tenir en forme. Pour être bon dans quelque chose. Parce que c’est passionnant. Pour faire de l’exercice. Pour faire partie d’une équipe. Pour le défi. Pour acquérir de nouvelles compétences Pour gagner.


Les programmes sportifs plutôt axés sur l’acquisition d’habiletés que sur la victoire sont les plus appropriés pour les jeunes. Les programmes axés sur la victoire avant tout favorisent généralement les enfants précoces au détriment des autres. Effectivement, la majorité des enfants précoces possèdent plus de tissu musculaire, ont les os plus longs, sont plus forts et affichent une meilleure coordination que ceux dont le développement physique est plus tardif. Il est très important de comprendre que les enfants dont le développement est plus tardif ne seront pas nécessairement de moins bons sportifs dans l’avenir. Au contraire, leur période de croissance étant plus longue, leur taille une fois adultes sera supérieure en moyenne à celle des enfants précoces. Certes, l’enfant qui commence à développer sa force avant l’âge de 12 ans est avantagé dans les sports de compétition avant la puberté. Mais lorsque les enfants plus tardifs connaissent leur poussée de croissance, qui se produit généralement entre 13 et 16 ans, ils peuvent devenir relativement plus forts et mieux développés comme athlètes. À ce stade, l’enfant précoce qui a connu beaucoup de succès avant la puberté peut avoir du mal à accepter ses échecs. Il s’agit là d’un problème sérieux. Les enfants ne sont pas de « petits adultes ». Les jeunes super vedettes ne seront pas nécessairement les meilleurs athlètes une fois adultes. Le Sport chez l’enfant : oui mais pas trop !

Le sport est devenu un véritable phénomène de société chez l'enfant. Ils sont de plus en plus nombreux à le pratiquer et de plus en plus tôt. Si le sport est nécessaire et bénéfique à l'enfant, tant sur le plan physique que psychologique, il est indispensable qu’il soit contrôlé et bien encadré. En effet, un surentraînement peut, à terme, être préjudiciable pour l'organisme, avec notamment des perturbations de la croissance. Le sport est bénéfique à l'enfant : Les enfants ont avant tout besoin d'extérioriser leur énergie dans un cadre ludique. L'activité sportive assure un développement harmonieux des muscles, permet une bonne statique vertébrale ou de l'améliorer si besoin est. Elle contribue également à lutter contre la sédentarité. Enfin, la pratique d'un sport permet à l'enfant d'acquérir très tôt une certaine hygiène de vie. Les contre-indications à la pratique du sport sont très rares chez l'enfant : Chez tout enfant qui pratique une activité sportive régulière, une visite médicale annuelle s'impose. Le médecin pratique un examen clinique complet, comprenant notamment la recherche d'un souffle cardiaque, d'une mauvaise posture de la colonne vertébrale, d'une anomalie des cartilages de croissance ou encore d'un problème pulmonaire. Il faut savoir que les enfants atteints d'une maladie chronique peuvent faire du sport car celui-ci contribue alors à améliorer leur condition physique et surtout, le sport aidera à effacer les différences liées à la maladie et à valoriser l'enfant. Bien évidemment, l'activité sportive doit être adaptée. Ainsi, un enfant asthmatique peut pratiquer tous les sports. Chez l'enfant diabétique, le sport fait partie du traitement.


Le sport doit être bien adapté à l'enfant : L'enfant ne retirera de bénéfices que si le sport correspond bien à ses possibilités physiques et à ses envies. Il est très important de laisser l'enfant choisir le sport qu'il souhaite pratiquer. Il n'existe pas un sport meilleur que l'autre, et imposer un sport à un enfant risque de conduire à un échec ou à un abandon, voire à une aversion définitive du sport..

Toute pratique sportive comporte des risques : En dehors de l'accident imprévisible, un entraînement trop intense ou mal équilibré entraîne une souffrance de l'organisme. Souvent, le premier signal d’alarme est une douleur persistante. Dans d’autres cas, il peut s’agit d’une fatigue anormale, de problèmes de sommeil, d’un manque d’appétit ou de résultats scolaires en baisse. A plus long terme, une pratique sportive trop importante ou mal adaptée peut entraîner des lésions des cartilages de croissance, qui peuvent se fissurer ou même se fracturer. Avant d'en arriver à ce stade, il est donc très important d'apprendre à l'enfant à reconnaître et à exprimer sa douleur, de façon à pouvoir adapter le rythme d'entraînement. Le Geste Sportif et la Douleur Chez l’Enfant et l’Adolescent :

Un surentraînement ne se juge pas sur le nombre d'heures de pratique mais sur l'apparition d'une rupture d'équilibre dans l'un des domaines suivants: physiologie, cardio-respiratoire, orthopédie, scolarité, concentration, motivation, affectivité, sociabilité, alimentation et sommeil. Chez l'adulte, l'os peut être comparé à un mur de béton dans lequel est scellée une ficelle (le tendon musculaire). Si cette ficelle est soumise à des tractions intenses, brutales et répétées, c'est elle qui souffrira : l'adulte aura une tendinite, une élongation ou un claquage. Par contre, chez l'organisme en croissance, l'os est assimilable à un mur de plâtre dans lequel est planté un clou (le cartilage) et sur lequel est fixée une ficelle (le tendon). Si l'ensemble est soumis aux mêmes tractions intenses et brutales, c'est le clou qui souffrira à des degrés divers (mobilité du « clou» et effritement du plâtre à son contact donnant des signes de morcellement, de fragmentation du cartilage voire d’arrachement).


Là où l’adulte aura une tendinite, l’enfant aura une ostéochondrose, c’est-à-dire un trouble de l’ossification de certains cartilages de croissance soumis à des efforts excessifs, brutaux et répétés, en tractions ou compressions. Les ostéochondroses représentent 80% des microtraumatismes de l’enfant. Nous avons l'habitude d'expliquer aux enfants la signification de la douleur: "si tu ressens une douleur, c'est que le genou, se plaint. Il te dit: jusqu'à maintenant ça allait bien, mais là, c'est trop, tu me fais mal. Tu as alors 2 solutions : - ou bien tu l'écoutes et, immédiatement, tu arrêtes, tu freines ou tu changes le geste que tu es en train de faire et qui fait mal (ce qui ne veut pas dire arrêter le sport) - ou bien tu ne l'écoute pas et il va te le répéter de plus en plus fort, jusqu'au moment où il en aura assez et où il te diras: depuis le temps que je te dis que j'ai mal et tu ne m'écoutes pas, tant pis pour toi, je m'arrache" (avec les conséquences d'un arrêt sportif obligatoire de plusieurs semaines, de plusieurs mois ou même définitif) S'il peut paraître logique d'avoir mal quand on fait des efforts importants, il n'en demeure pas moins que c'est tout à fait anormal. L'enfant n'est pas un adulte en miniature il n'est est que l'ébauche, c'est un organisme en constante évolution. Les Règles de base sont : priorité aux activités variées en phase pré-pubertaire éviter les gestes nocifs ou stéréotypés pas de musculation excessive précoce pas de spécialisation sportive avant la puberté L'Entraînement et le Surentraînement chez les Jeunes : L'entraînement des jeunes gens nécessite de bien connaître les caractéristiques et les fragilités d'un organisme en croissance et d'un état psychoaffectif parfois bouleversé. Les différentes phases de pratique sportive : entre 5 et 10 ans, l’enfant nécessite une pratique qui accompagne le développement de la motricité et de la coordination des mouvements. Les pré-adolescents pratiquent ensuite un sport qui développe des qualités complètes : développement cardio-respiratoire, musculaire, stratégique et technique. Le travail permet l'apprentissage et le perfectionnement de certains gestes inhérents et spécifiques à un sport. Les adolescents, en fonction de l'ancienneté de leur pratique et de leurs capacités physiologiques, entrent dans la phase d’amélioration des performances. Ces différentes phases interviennent à des âges civils différents mais surtout à des âges biologiques différents. Tous les enfants n'ont pas la même maturation au même âge.

Les effets du surentraînement sur le système cardio-respiratoire : Le surentraînement entraîne des modifications cardiorespiratoires, notamment une augmentation du rythme cardiaque (tachycardie), une augmentation de la tension artérielle basale, un défaut de récupération après un effort voire des modifications de l'électrocardiogramme. Les méfaits psychologiques du surentraînement : Lors de surentraînement, la fatigue chronique s'installe. Elle engendre troubles du sommeil, troubles relationnels, diminution des performances scolaires… Dans tous les cas la pratique sportive doit être effectuée sous les conseils d'un professionnel du sport, en étroite collaboration avec un médecin sportif. Les enfants présentent des particularités morphologiques et physiologiques qu'il ne faut pas négliger pour leur assurer un entraînement correct et permettre l'accroissement de leurs performances.


Stress en compétition La tolérance psychologique de l’enfant à l’entraînement et à la compétition est un sujet important, peu pris en considération jusqu’à présent. Si les problèmes mécaniques sont en partie réglés par une prévention efficace, les difficultés psychologiques sont, elles, peu évaluées. Certains gestes observés sur le terrain (jet de matériel, crise de larmes) semblent indiquer que l’enfant a du mal à supporter la pression de la compétition. D’après les experts, le stress psychologique est plus lié à l’influence parentale qu’à celle de l’entraîneur. Sachant que l’entraînement sportif risque de provoquer des douleurs musculaires, des blessures, voire une ostéochondrose, peut-on tolérer la douleur de l’enfant ? Certaines personnes trouvent normal de couvrir la douleur d’un Osgood-Schlatter par des antalgiques car il évolue sans complication. Ce n’est pas éthiquement tolérable d’autant qu’il n’y a qu’un pas à faire pour aboutir au dopage qui existe déjà à cet âge comme l’évoquent les enquêtes sur le dopage chez l’enfant en France. L’ENFANT FACE AU

DOPAGE

DANS LE SPORT

Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous avons peur, mais elles sont difficiles parce que nous avons peur. G. Cebron Les motifs du DOPAGE retrouvés chez l’enfant sportif sont essentiellement la pression familiale ou de l’encadrement sportif, ou à l’inverse le désintéressement familial. On y retrouve souvent un détournement de la notion du sens du sport vers la victoire coûte que coûte, vers « la gagne ». Cela se traduit très souvent par l’instauration d’un phénomène de surentraînement favorisé par la mauvaise structuration de l’encadrement sportif, une récupération insuffisante, des sollicitations physiques et psychologiques inadaptées, une mauvaise hygiène de vie (manque de sommeil, alimentation déséquilibrée…) Il existe une vulnérabilité individuelle et un âge critique pouvant conduire à un comportement de dopage. L’adolescence est caractérisée par des bouleversements esthétiques et psychologiques en rapport avec des modifications hormonales importantes, ce qui peut expliquer l’utilisation de ces substances. En conclusion, on peut considérer la période de l’enfance comme une période « clé » dans la lutte contre le comportement dopant. Il convient de sensibiliser l’ensemble des acteurs que constitue les dirigeants (les Clubs, les entraîneurs, l’encadrement médical, le pratiquant sportif, les sportifs de haut niveau, et surtout les parents). les dirigeants doivent permettre de placer l’être humain au centre de leur préoccupation, les entraîneurs doivent connaître chaque sportif et ses limites, et ainsi moduler l’entraînement et la récupération et participer à l’épanouissement du sportif sur le même plan que l’amélioration de sa technique et de ses performances, et enfin les parents doivent rechercher au travers du sport, une contribution au bonheur de leurs enfants, et non pas une projection d’eux même au travers de leurs exploits. Mais ne dramatisons pas, il est en général plutôt question d’attitudes pouvant mener au dopage, d’accoutumance aux compléments alimentaires ou produits vitaminés engendrant une escalade infernale dans la consommation de ceux-ci. Nous retrouvons cette addiction chez beaucoup de jeunes pratiquant des sports dits « endurants ». Le problème devenant récurant dès lors que ces jeunes ne peuvent plus se passer de ces produits habituellement destinés aux adultes et pour de vraies épreuves d’endurance.


Quoi qu’il en soit, si l’épreuve est correctement adaptée, ces jeunes sportifs ne devraient en aucun cas avoir besoin d’une aide de ce type pour pouvoir « tenir sur la longueur » d’une épreuve quelle qu’elle soit, ni toute autre aide « coup de fouet ». Leurs épreuves sont adaptées en fonction de leur age et de leur niveau, et suffisamment courtes pour ne pas avoir besoin de recourir à ce type de complément qui du coup sera complètement inutile les concernant, mais qui pourra par contre avoir très vite un effet « d’addiction » chez ces jeunes sportifs fragiles. *** « l’important n’est pas de participer ou de gagner, l’important est de savoir perdre »… « ne faisons pas de nos enfants des champions, mais des sportifs équilibrés et heureux d’être sportifs» ***

« Le dopage », dessiné par Anthony, jeune cycliste de 13 ans :

Sources : Etude du Dr H. Chalabi – Clinique de l’appareil locomoteur et du sport – d’après expertise du CNRS d’octobre 1998 Etude du Dr Bruno DOHIN, chirurgie pédiatrique CH Le Mans, 2 juin 1998 E-SANTE Shotokan Karate Do Ecole de cyclisme La Motte Servolex


AVOIR RAISON DE SES MAUVAISES EXCUSES

Sur la lancée d’un été actif et sportif, on a tous envie de continuer à pratiquer une activité physique. Mais, malheureusement, dès les premiers frimas de l’automne, trop de (mauvaises) excuses viennent à bout des meilleures résolutions. Fini les phrases au conditionnel : « il faudrait que je poursuive mes efforts de l’été et continue à m’entraîner »… Ce conditionnel cache une réalité psychologique qui nous anime tous : le désir de réalisation. Entre la conviction que l’activité physique est bonne pour notre santé et le fait même de s’y adonner régulièrement, il y un monde... Le même que celui qui sépare théorie et pratique. Autrement dit, un but avisé (s’organiser pour courir régulièrement par exemple) n’est pas l’intention mais la Réalisation; réalisation à entendre à la fois comme prise de conscience-conceptualisation, action, et accomplissement personnel.

Parce que le désir humain est complexe et que le chemin de la réalisation d’une « chose », d’un acte, de soi, dans cet ordre, est toujours plus long et sinueux, prétextes et rationalisations ne manquent pas pour justifier le fait que le rêve : courir tous les jours, ne devienne pas réalité.

Psychologue de formation, Entraîneur de profession, Coureur par passion Vainqueur de 3 manches de Coupe de France de course de montagne 2011 Vainqueur de l’Alpes d’huez 2011 en 1h01’21 Record du Mont Ventoux

ment, moins de courbatures, muscles plus vigoureux, et un meilleur sommeil. 3. « Après une journée de travail, j’en peux plus » Figurez-vous que c’est souvent le manque d’exercice qui nous fatigue. Moins on en fait, moins on a envie d’en faire et tout nous fatigue. Je dirais même plus : la plus saine des détentes, le meilleur regain d’énergie, c’est prendre l’air. Dites-vous bien qu’après une journée de travail, pour évacuer le stress et les tensions du quotidien, il n’y a rien de tel que la dépense physique. L’activité physique n’est pas une liberté, c’est une libération.

Voyons dès lors ce qu’il en est de ses prétextes de rentrées les plus répandus qui font obstacles à l’intégration de l’exercice physique dans votre quotidien. Prétextes, vraies-fausses raisons ou excuses ? A nous de les transformer en raison de bouger. Voici comment les com4. « Je ne suis plus tout jeune » battre pour rester en forme et actif, dès la rentrée. 1. « Je ne suis pas assez en forme »

Il n’y a pas d’âge pour faire du sport, pour être actif. L’activité physique est encore le moyen le plus efficace de vivre vieux. Le poids des années n’est autre que la résignation de (sup)porter son corps une journée de plus. Alors, soyez actif pour rester en forme, non pas pour ne pas vieillir, mais pour vieillir jeune.

Et bien justement, en voilà plutôt une raison pour bouger ! Moins on en fait, plus l’on se fragilise. Le corps n’est pas fait pour rester inactif. Il est prouvé que les personnes sédentaires sont plus souvent malades et consomment plus de médicaments que celles qui sont physiquement actives. Si vous commencez par des activités d’intensité légère et d’une durée que vous augmenterez progressivement, la transition vers « la vie En somme, en transformant nos excuses justifiant notre sédentarité… pour mieux se relancer dans l’activité sportive » se fera en douceur. sportive, il est possible de ne pas se laisser gagner par la peur de l’activité et/ou de l’effort, bien plus usante que l’activité et/ou l’effort lui même. En effet, quoi de 2. « Cela prend trop de temps pour se mettre en forme » plus fatiguant que penser à un effort que l’on redoute de livrer? Quoi de plus délivrant que panser l’érosion Au contraire, les bienfaits de l’exercice se font sentir du quotidien par l’activité et l’effort physique? Le tradès le départ. Faites-en l’expérience. Marchez d’un pas vail physique est le seul domaine défiant toutes les alerte pendant 15 minutes. Après cette marche, vous se- lois du marché : la dépense est proportionnelle aux rez plus détendu et plus éveillé. De fait, après un mois gains. de vie active, on note déjà les premiers changements physiologiques : pouls plus lent, moins d’essouffle-


LES CONSEILS DU PSY

Conseils

Inutile de vous mettre la pression : avoir une activité physique ne signifie pas s’entraîner comme un champion. 30 minutes d’effort par jour suffisent pour conserver une forme physique procurant une bonne qualité de vie. S’il s’agit d’une reprise après plusieurs années de sédentarité, (re)commencez en douceur par des activités quotidiennes : marche, jardinage, tâches domestiques, promenade du chien. Si vous manquez de temps ou d’énergie, souvent par défaut d’organisation ou de motivation, vous pouvez aussi organiser trois phases d’effort de 10 minutes par jour. C’est un pis aller qui a le mérite de la souplesse.

- 30 minutes par jour d’effort suffisent pour conserver une forme physique procurant une bonne qualité de vie.

L’objectif est de ne pas vivre l’effort physique comme une contrainte sinon, vous risquez d’abandonner rapidement. Pour cela, il faut vraiment faire ce que vous aimez en trouvant l’activité qui vous plaît. Pratiquez aussi le sport à l’heure qui vous convient le mieux et selon le rythme adapté à votre vie, professionnelle, familiale et sociale, ce qui vous permettra de vous dépenser l’esprit libre, donc pleinement.

- Trouvez l’activité qui vous plaît, qui vous correspond. Faites ce que vous aimez.

- Commencez en douceur par des activités quotidiennes : marche, bricolage, jardinage, tâches domestiques, promenade avec votre chien. - S’il vous manque temps et énergie, souvent par manque d’organisation ou de motivation, 3 périodes d’au moins 10’ peuvent être envisageables.

- Trouver le bon moment : pratiquez votre sport à l’heure qui vous convient le mieux.

- Trouvez le bon rythme : le biologique qui vous permet de vous dépenser à votre plein potentiel, et le professionnel, social et familial Pour une meilleure organisation, il faut inscrire votre exercice phy- qui vous offre la souplesse maximale pour vous entraîner. sique dans votre agenda, mais plus encore dans votre projet de vie. - Préférez les horaires fixes. Voilà un moyen efficace et sûr de En déterminant des rendez-vous fixes et un entraînement personnalid’intégrer dans son quotidien plus naturellement l’organisation sé précis par exemple. L’habitude fixe l’action, c’est un moyen efd’une activité physique régulière. L’habitude fixe l’action. ficace d’intégrer plus naturellement dans son quotidien la pratique d’une activité physique régulière. - Primer la régularité dans l’activité physique doit toujours primer la régularité sur la fréquence et l’intensité. - Inscrivez votre exercice physique dans votre agenda, mais plus enIl faut privilégier la régularité sur la fréquence et l’intensité. 2 ou 3 core dans un projet de vie. séances de 30 minutes par semaine seront plus efficaces que 2 heures une fois par semaine - Ayez un programme d’entraînement précis. N’hésitez pas à vous référer à des professionnels de l’encadrement sportif. - Variez les types d’effort, d’allures, de récupération, de sports… - Variez les lieux d’entraînements et les parcours.


Sport 2000 Pays Rochois Le magasin SPORT 2000 Amancy possède un rayon technique avec conseils vous proposant une gamme complète de chaussures de route et de trail pour homme et femme du débutant au confirmé Une sélection route : Entraînement / Compétition : Asics Gel nimbus , Adidas Adistar Ride , Brooks Ravenna 2 , Mizuno W.Rider 14 ou W.Inspire 7

Piste ou séance WMA : Asics Gel-DS Trainer , Mizuno W.Précision... Gamme pour poids lourds : Adidas Adistar Salvation 2 , Asics Gel Cumulus , Mizuno W.Ultima... Gamme pour pronateurs : Asics Gel 2160 , Mizuno W.Nirvana... Gamme pour débutant : Asics Gel 1160 ou Blackhawk

Une sélection Trail : Chaussures légères : Lafuma Speed Trail , Salomon S.Lab et Speed Cross Gamme pour poids lourds / pronateurs : Brooks Adrénaline , Lafuma Moon Race... Gamme Valeurs sûres : Asics Trabucco , Brooks Cascadia , Adidas Supernova Riot , Salomon XT Wings et Xt Pro Gamme Montante : Sportiva Raptor , Mizuno Cabracan , North Face Single Trach

Sélection Enfants : Asics Gel Nimbus , Nike Pégasus , Mizuno Nexus , Asics Galaxy

Les Nouveautés : Hoka : une Mafate revue et corrigée et une Bondy pour la route Reebok : Zigtech, concept d'amorti pour un meilleur transfert d'énergie vers l'avant pied Technica : la Diablo pour une meilleure stabilité et un déroulé du pied remarquable tout en restant légère

Sport 2000 Amancy 15, Impasse des Champs ZAC de la Vulpillère 74800 AMANCY Tél. : 04.50.03.22.59

Venez découvrir par vous-même A bientôt Roland , votre conseiller


Le site


Les France 2010 - 2011 à venir Année 2011 09/01: Championnats Départementaux de Cross 73-74 à Aix Les Bains 30/01: Championnat Régional de Cross Country, La Tour de Salvagny (69) 13/02: 1/2 Finales Championnats de France de Cross à Annonay (07) 27/02: Championnats de France de Cross-country - Paray-le-Monial (BOU) 03/04: Championnats de France des 10 km - Vittel (LOR) 07/08: Championnats de France de Courses en Montagne - Tardets (AQU)

23/10/2011 Chpts de France de Semi Bois Guillaume (H-N) Le site

07/08/2011 Chps de France de Courses en Montagne Tardets (AQU) Le site

20/11/2011 Chps de France de Marathon Nice Cannes (C-A) Le site


Par Virgine et Hakim Merzougui

Les championnats du monde de Course d’Orientation : la tête et les jambes ! Si les coupures de fin de saison servent à la régénération de l’organisme, elles permettent également de se « vider la tête » en découvrant d’autres disciplines… et je ne parle pas des défis de pétanque avec mes copains de club Antoine et Patrick… En effet, pour la seconde fois, la France a accueilli les Championnats du monde de Course d’Orientation, du 10 au 20 août 2011, sur le plateau Savoie Grand Revard, et dans les villes de Chambéry et d’Aix-lesBains, pour 7 jours de compétitions (longue et moyenne distances, relais et orientation de précision dans les forêts du Plateau autour de La Féclaz, les épreuves de Sprint dans Aix –les Bains et Chambéry.). Une cinquantaine de nations, plus de 400 coureurs, je n’avais aucune excuse de ne pas assister à l’épreuve du contre la montre, dont les qualifications se déroulaient à Aix les Bains le 16 août au matin… et pris dans l’ambiance, je ne me suis pas arrêté en si bon chemin !!!! Le 16 août au matin, se déroulaient donc les épreuves de qualification du contre la montre. Ces qualifications consistaient en un circuit matérialisé par 15 balises dissimulées dans toute la ville d’Aix les Bains à retrouver dans le délai le plus court et… dans l’ordre s’il vous plaît. Les candidats, au nombre total de 90 étaient dispersés sur 3 séries de qualification de 30 desquelles devaient se qualifier 15 candidats pour la finale de l’après midi à Chambéry. Ces athlètes sont partis sur ce parcours toutes les minutes à un rythme d’enfer pour environ 14 à 16 minutes d’effort (correspondant à un 5000m en temps d’effort en athlé). C’est donc un vrai plaisir pour ce premier contact avec la CO de compétition de voir que les 3 français étaient

tous qualifiés pour aller défendre leur chance en finale l’après midi aux alentours du Château des Ducs de Savoie. L’après-midi, à Chambéry, l’ambiance était 2 fois plus chaude qu’à Aix le matin car il était possible de suivre en temps réel les compétiteurs grâce à un équipement spécifique qui fait la fierté de ce sport : le GPS. En effet, cela nous donnait la possibilité d’apprécier directement les choix des compétiteurs pour approcher les balises ou de constater directement les erreurs et revirements de situation sur ce second parcours de 15 balises dans les rue de Chambéry. Le plus stressant dans ce moment de la compétition, c’était de voir les temps intermédiaires de pointage aux différentes balises sur écran géant qui étaient généralement très serrés entre les compétiteurs, et de suivre le décompte des secondes à l’arrivée lorsqu’ils s’arrachaient pour aller chercher les places. C’est l’effet contre la montre… Niveau classement, les français se sont honorablement placés 9e, 14e et 22e sur les 45 orienteurs au départ. Saluons la performance des Suisses Daniel Hubmann qui fait champion du monde, Matthias Mueller 3e et leur compatriote 5e. On peut déjà constater que le suisse ne se perd jamais en ville… Faites le calcul et saluez l’exploit, ces orienteurs ont quand même réalisés en moins de 5 heures d’écart, environ 2 courses de 14 à 16 minutes à intensité maximale en alliant performances physique et intellectuelle. Superbe démonstration !!!


Le lendemain après midi, c'était l'épreuve de longue distance, sur le plateau du Grand Revard. Tout avait été aménagé pour utiliser au mieux le domaine de ski nordique, et permettre une ambiance de folie : grâce au tracé passant par l’aréna, les spectateurs profitaient de plusieurs passages des coureurs pour que tout le monde bénéficie du spectacle. Mais c’est surtout sur le plan technologique que des efforts impressionnants ont été réalisés pour rendre le spectacle plus attractif : d’habitude la course d’orientation se pratique seul, en forêt, et il est impossible pour le spectateur de suivre l’évolution de la course. Or lors de ces championnats, les spectateurs pouvaient suivre les coureurs sur certains passages de boucles, sur certains postes ou balises. Mais le plus « ludique » pour le public était la mise en place d’un écran géant dans l’aréna, sur lequel étaient diffusées des images de la course, avec les temps de passage. Enfin pour les finales, nous avons tous vibrés en suivant la progression des meilleurs concurrents en direct avec un dispositif spécialisé de positionnement GPS. Lors de cette épreuve, on a pu observer la maîtrise du Français Thierry Gueorgiou qui devient champion du monde avec 4 min 30 d'avance sur le finlandais 2e et le Suisse 3e. Quelle classe!!! Il fallait voir le public se soulever lors de son arrivée, cela mettait le frisson. Surtout quand on sait que le lendemain, il arrachera encore le titre de l’épreuve de moyenne distance. Enfin, le samedi, afin de finir en beauté, l’équipe masculine était en lice pour un titre en relais. Avec un beau

départ en côte ! Et là, grâce à ses coéquipiers qui ont fait le métier en lui transmettant le relais en seconde position, Thierry Georgiou a été phénoménal de facilité, en prenant la tête de la course devant la Norvège, puis en creusant l’écart en choisissant de suivre les courbes de niveau… pour finir en triomphe avec ses collègues, devant un public en liesse… Ce que je retiens de ces championnats : la maîtrise de ces coureurs pour trouver le point optimum entre vitesse de course (je peux vous assurer qu’ils courent vite) et capacité d’analyse (ils ont un cerveau qui mouline sévèrement), l’enchainement des courses de niveau mondial sur une semaine, mais surtout l’humilité de ces athlètes dont la discipline n’est pas reconnue et médiatisée comme elle le devrait. J’ai d’ailleurs été étonné de ne pas avoir croisé plus d’amis coureurs à pied dans le public ! Si ce genre compétition devait de nouveau passer par chez nous, je vous conseille vivement d’aller découvrir cette discipline qui pousse au respect et à l’humilité. Alors encore un grand bravo à tous les participants !!!


On est fin prêt pour vous accueillir dans notre humble demeure du " Haut Doubs"le Week end du 23 au 25 Septembre 2011 . Nous commencerons par un Dîner- Conférence le vendredi soir entièrement consacré à la nutrition sportive. Débat animé par deux grand spécialistes en la matière à savoir Laurent Ardito : Manager général du TEAM ASICS TRAIL , ancien raideur international , Laurent a remporté de nombreuses victoires dont la fameuse Patagonia expédition race en 2005 , il possède une solide expérience en nutrition particulierement sur les efforts au long court. Benoit NAVE : Ostéopathe de renom , entraineur , expert en nutrition sportive , Benoit est le superviseur du programme de santé "Anima "du Team Asics , il est aussi coureur de haut niveau ( champion de france V1 sur le TTN court ). Exposer , démontrer , proposer des solutions et prodiguer des conseils nutritionnels dont le souci premier est la préservation de la santé . Ce dîner vous sera concocté en accord avec le thème de la soirée et se terminera par un debat en fin de soirée . Le Samedi et le dimanche 24 ET 25 seront consacrées au STAGE TRAIL BY ASICS ouvert à une douzaine de personnes (voir le programme complet du week end ci dessous ) . Pour toutes les infos liées aux inscriptions, au contenu du stage, à l'hébergement et à l'intendance en général, vous pouvez nous contacter directement par téléphone au 03/81/68/08/94 ou par mail kirtapbohard@gmail.com Le site internet de l'Auberge " sur la roche"www.auberge-surlaroche.com Les inscriptions au stage TRAIL et les réservations de place pour le dîner- conférence se font soit par mail : kirtapbohard@gmail.com ou par téléphone au 03 81 68 08 94

Contenu et prix Dîner -conference LA NUTRITION SPORTIVE du vendredi 23 septembre au foyer du Chauffaud à 19H30 28€ / personne STAGE TRAIL BY ASICS du vendredi 23 septembre au dimanche 25 sept 2 formules possibles ( avec ou sans hébergement à l'Auberge sur la roche ) Formule 1 avec le dîner- conference , l'hébergement en pension compléte , le pret possible du materiel ( frequence mètre Suunto , Myotest ,Compex , lunettes Cébé, chaussures Asics), les navettes ( si besoin) en gare de Morteau, l'assistance terrain , l'encadrement technique . 250€ Formule 2 : Le dîner- conférence , les repas de midi ( samedi et dimanche ) , le pret du matériel , l'assistance terrain , l'encadrement technique . 180€

Le stage TRAIL Dans le prolongement du programme TRAIL EXPERIENCE BY ASICS , le TEAM ASICS TRAIL vous propose d’aller plus loin avec les stages labellisés TEAM TRAIL ASICS. Patrick BOHARD athlète du team, spécialiste de l’Ultra (3 victoires en Ultra Trail en 2011, victoire sur la TDS , 5° UTMB ) , vous propose un stage de 3 jours dans son gîte d’accueil dans le Haut Doubs , une magnifique ferme Comtoise du 17 ième siècle. Encadré par 2 coachs et un athlète ASICS, nous vous proposons un programme complet , en alternant des temps d'entraînement pratique et des temps d'information théorique. L’objectif sera dans un premier temps de cerner vos capacités et vos aptitudes , pour définir un programme et des objectifs cohérents, (programmation annuelle et contenu type des séances) , puis de vous apporter des contenus techniques visant à améliorer votre niveau de pratique en préservant votre santé. Le lieu : Auberge Sur la Roche , le Chauffaud, 25 130 VILLERS LE LAC Laurent ARDITO. Team Manager du team ASICS TRAIL :" L'ambition des stages auxquels nous apportons notre concours, est de mettre à disposition du plus grand nombre, les mêmes outils de gestion de la forme et de la santé que ceux utilisés pour les athlètes du PRO TEAM ASICS TRAIL. Nous avons la certitude que la haute performance est un laboratoire efficace dans la compréhension de ces mécanismes. Nos athlètes sont présents sur nos actions de coaching, Trail Expériences et stages, ils sont là pour vous faire partager leur passion , leur expertise en toute simplicité. Le Trail, ça s'apprend !! Groupe de 12 à 15 personnes PROGRAMME : 2011 JOUR 1 vendredi 23 sept 18H30 Accueil des stagiaires à l'auberge "sur la roche" Dîner- conférence sur la nutrition à 19H30 ( salle du Chauffaud ) JOUR 2 9H - 12H Pratique : 1 / autour de la séance : la préparation physique générale et le développement de sa VMA, de sa vitesse, l’'échauffement, les étirements, les éducatifs course et amélioration de la foulée 2 / choisir et adapter son matériel 3 / définition du profil individuel et des plages d'intensité d'entraînement, 15H - 18H Pratique : comment monter ? comment descendre ? comment courir sur les pierriers ? Comment utiliser les bâtons ? soirée Théorie : Programmation de l’entraînement JOUR 3 9H -17H Pratique : Enchaînement sur la journée avec 1H00 de Trail, descente vers le Lac, 1 H de travail de gainage avec Swiss ball en salle (VAL FORM de Villers le Lac), 1 H de kayak en eau plate et 3 H de Trail pour remonter au gîte ( travail sur les stratégies de course , la gestion de l'alimentation et l'hydratation) 17H30 Clôture du stage et navette possible vers les gares Attention, le programme est susceptible d'être modifié et adapté en fonction des conditions météo.


CHALLENGE NATIONAL MONTAGNE 2011 Après une belle saison 2010, le Challenge des Courses en Montagne revient en 2011. Avec ses 12 épreuves au programme, le Challenge National des Courses en Montagne 2011 promet de nouveau un beau tour de France à la découverte des principaux massifs montagneux. Les courses en montagne font partie des « courses de pleine nature ». Ce sont des épreuves en milieu montagnard, présentant un minimum de dénivelé de 500m et un écart minimum entre point bas et point haut de 300 mètres. Il est recommandé aux organisateurs de restreindre la distance à une durée d’1heure à 1 heure 15’ pour les premiers, respectant en cela le format « athlétique » de cette discipline organisée au niveau mondial, et surtout d’éviter tout passage dangereux ou sol instable. Ce Challenge National des Courses en Montagne a été mis en place par la Fédération Française d’Athlétisme qui souhaite à travers ce circuit réunir tous les coureurs. Les participants peuvent ainsi côtoyer les coureurs de l’Equipe de France qui défendent chaque année les couleurs de la France aux Championnats d’Europe (médaille d’argent équipes féminine et masculine en 2010) et aux Championnats du Monde.

Ligue

Date

Nom - Lieu

C-A

01-mai

L’Ascension du Col de Vence (06 - Alpes Maritimes)

R-A

22-mai

La Grimpée du Semnoz à Quintal (74 - Haute Savoie)

ALS

02-juin

La montée du Grand Ballon à Willer sur Thur (68 - Haut Rhin)

F-C

12-juin

La montée du Poupet (39 - Jura)

PRO

12-juin

La montée du Ventoux (84 - Vaucluse)

PYR

19-juin

La Crémaillère à Luchon - Superbagnères (31 - Haute Garonne)

AUV

26-juin

La voie de l’Ecir - Murat (15 - Cantal)

R-A

09-juil.

Courch’ à pied à Courchevel 1650 (73 - Savoie)

PYR

10-juil.

Les crêtes du Soulor à Arrens Marsous (65 - Hautes Pyrénées)

10-juil.

Championnats d’Europe de courses en montagne - Bursa (Turquie)

R-A

17-juil.

La montée du Nid d’Aigle à St Gervais (74 - Haute Savoie)

AUV

24-juil.

La Grimpée du Montoncel à Lavoine (03 - Allier)

AQU

07-août

Championnats de France à Tardets (64 - Pyrénées Atlantiques)

AQU

21-août

La Montée de L’Aubisque à Laruns (64 - Pyrénées Atlantique)

11-sept

Championnats du Monde de courses en montagne - Tirana (Albani)


La liste des épreuves retenues pour le Trail Tour National 2011 ont été désigné par la Fédération Française d'Athlétisme. A l'issue de ces 10 courses, les titres de Champion de France 2011 hommes et femmes seront attribués.

Circuit TTN Long 13/02 Gruissan Phoebus Trail (11) 26/03 Eco Trail de Paris Ile de France 01/05 Trail du Nivolet Revard (73) 08/05 Trail des Forts du Grand Besançon (25) 05/06 Pilatrail (42) 19/06 Trail de la Vallée des lacs (88) 25/06 Trail 56 Golfe du Morbihan (56) 30/07 6000 D (73) 12/09 Trail de la Côte d’Opale (62) 24/10 Course des Templiers (12)

Circuit TTN Court 2011 9/01 Trail Blanc New Balance - Serre Chevalier (05) 6/02 Trail Givré - Montanay (69) 17/04 Trail Drôme Lafuma Ð Buis-les-Baronnies (26) 5/06 Trail du Colorado - St Denis de la Réunion (974) 5/06 La TransjuTrail - Mouthe-Lamoura (39) 12/06 Les Gendarmes et les Voleurs de Temps - Ambazac (87) TRAIL BONUS 18/06 Trail Faverges Odlo - Faverges (74) 25/06 Sur les traces du loup - La Ville aux Clercs (41) 31/07 Trail Via Romana - Carpineto (2B) 16/10 Trail des Hauts Pays - Estreux (59) TRAIL BONUS 13/11 Sparnatrail - Epernay (51)


Exemple: la Salomon Crossmax

125 EUROS moins 15 % (soit 106.25 EUROS net) sans frais de poste pour la France mĂŠtropolitaine.

code promo "9135292C4 " 15% de remise Le site


A AMBERIEU-EN-BUGEY CE DIMANCHE 4 SEPTEMBRE DEUX COURSES NATURE AU MENU INVENTIF ET GENEREUX PIERRE PAGE ! Ce dimanche 4 septembre, à la très populaire et festive Ronde des Grangeons (16km), se greffera une nouvelle épreuve de 45km qui pourrait bien devenir dès l’an prochain une manche du prestigieux Trail Tour National (TTN) long. Le bassin ambarrois serait ainsi appelé à devenir l’un des rendez-vous cultes de la course nature rhônealLa Croix des Moines et le Mont Charvet depuis Doran. pine. Et ce grâce à l’impulsion d’un formidable précurseur : Pierre Page, âgé de 60 ans et président entre la métropole lyonnaise et les Savoie, qu’on visuad’Ambérieu Marathon depuis son éclosion en 1997. lise avec le plus grand mal, pêchant en effet par son absence d’image de marque. Situation d’autant plus injuste A la routine et à l’immobilisme, Pierre Page privilégie le qu’il ne manque pas d’atouts. Un trail, qui plus est à camouvement et l’innovation, quitte à prendre des risques. ractère national, drainant une foultitude accourue d’horiAlors que la Ronde des Grangeons, surgie en septembre zons géographiques très divers, ne peut qu’apporter un 1999, n’avait jamais été aussi fréquentée que l’an passé coup de projecteur à la contrée traversée, raffermir son (543 coureurs et quasiment 1800 randonneurs), ce leader attractivité et in fine lui engendrer pour partie un label. » charismatique s’est résolu à relever de nouvelles gageures. Par nécessité en réalité, bien à l’avenant de son L’exemple des six trails du Massif des Bauges est là pour tempérament réfractaire au moindre conservatisme, cher- l’attester : leurs organisateurs travaillant en synergie avec chant au contraire à être perpétuellement en avance sur les forces vives locales contribuent à animer et ainsi à son époque, bref à accomplir le salutaire aggiornamento. faire vivre le Parc Naturel Régional. Vers un trail national ? En conséquence, Pierre Page ne perd pas une minute et opte pour l’action éclair. Le Trail des Quatre Châteaux est prestement porté sur les fonts baptismaux, ayant comme dimension une longueur de 44,7km pour 2434m de dénivelée positive et autant en négatif. Mais ce pionnier ne s’en contente pas. Dimanche, il a convaincu le président de la Commission Nationale des courses hors stade de la Fédération Française d’Athlétisme, Michel Huertas, pour qu’il vienne en personne à Ambérieu et avalise dès 2012 l’intégration de son épreuve dans le TTN long. Rarissime en course hors stade : les vingt premières féminines, nombre identique à celui de leurs alter ego masculins, sont récompensées à l'occasion de la Ronde des Grangeons, course nature de 16,2km pour 560m de dénivelée. Motif amplement suffisant pour les femmes d'accourir à Ambérieu-en-Bugey le dimanche 4 septembre prochain, n'est-ce pas ?!

Causalités d’un défi Aussi, il contraint rapidement son club à opérer sa mue. En 2009, il lui soumet un projet de trail longue distance en avançant un premier argument choc : « Devant l’explosion de cette discipline partout dans l’Hexagone, nous ne pouvions restés les bras croisés. Il fallait alors absolument prendre le train en marche sous peine un jour ou l’autre de voir la Ronde péricliter. Et la figure de proue d’Ambérieu Marathon d’ajouter : « D’autre part, notre territoire est perçue comme une banale voie de passage

Coup d’essai, coup de maître ? Il est trop tôt encore pour l’affirmer même si Page et ses lieutenants mettent les bouchées doubles pour décrocher la lune, mobilisant ainsi presque trois cents bénévoles ! Du jamais vu dans l’Ain ! Et comme si ce chef d’orchestre n’avait pas encore exploité toutes les richesses de sa partition, il fera don, comme président du Comité d’organisation de la manifestation, de cinq cents euros au coordinateur du Challenge des Cinq Soleils qui effectuera lui aussi le déplacement. Preuve d’une autre vertu de Pierre Page : sa magnanimité, ce challenge agrégeant cinq courses entièrement caritatives des Pays de Savoie. François Vanlaton


D’ores et déjà, vous pouvez compulser les trois listes des inscrits sur le site Internet de la manifestation : - Pour la Ronde des Grangeons (course) avec 221 engagés ce mardi 30 août : le site. - Pour le Trail des Quatre Châteaux avec 80 engagés ce mardi 30 août : le site. - Pour la Ronde des Grangeons (randonnée) avec 1219 engagés ce mardi 30 août : le site. Notons qu’elle est actualisée en permanence. Deux alléchants duels risquent d’enflammer cette terre du Bas-Bugey : Concernant la Ronde des Grangeons, Yannick Chichoux (Belley Sport Pédestre), caracolant en tête aujourd’hui sur le Challenge de l’Ain de course en montagne, versus Laurent Deluye (Ambérieu Marathon). Arnaud Bonin et Nicolas Duclos, tous deux coéquipiers à Ambérieu Marathon, ne manqueront certainement pas de se mêler à la bagarre.

le 22 mai dernier (merci encore à Dominique Vouliot, président de l’ASPTT Annecy !), c'est la seconde fois que des coureurs épaulent financièrement d'autres coureurs. Aussi, j'invite tous ceux qui sont sensibilisés par la cause dudit challenge à se rendre avec fougue et passion à Ambérieu-en-Bugey et rallier en conséquence, soit le peloton de la Ronde des Grangeons, soit celui du Trail des Quatre Châteaux. De cette manière, vous témoignerez de votre reconnaissance à l'endroit de Pierre Page et de son escouade pour leur formidable générosité. REPERES : DEUX COURSES ET UNE RANDONNEE :

- La 13ème Ronde des Grangeons : 16,2km pour 560md+ et -. L’épreuve compte pour : - Le Challenge de l’Ain des courses hors stade. - Le Challenge de l’Ain de course en montagne : le site. - Le Challenge de la Grosse Course : le site. - Pour le Trail des Quatre Châteaux, El Yazid El Madi (Corsica Sport - Le 1er Trail des Quatre Châteaux : 44,7km pour 2434md+ et -. Mezzavia) contre Nicolas Pianet (Lons Athlétique Club). Remar- La randonnée : 16,2km pour 560md+ et -, empruntant le parcours quons également la présence de Jean-Pierre Pepey (Belley Sport Péde la Ronde des Grangeons. destre) et Jean-Marie Thévenard (Hotonnes), frère cadet de Xavier, vainqueur de la CCC 2010. Chez les filles disputant la Ronde des PROGRAMME : Grangeons, on notera la présence de Cathy Antoinet (Entente Athlétique Bressane), Pascaline Brevet (Bourg-en-Bresse), Christine CaSamedi 3 septembre 2011 : tin (Courir Nature Saint-Jean-de-Niost), actuellement première sur le - 10h à 18h : retrait des dossards au siège d’Ambérieu Marathon, Challenge de l’Ain de course en montagne, l’Helvète de souche chemin du Stade, à Ambérieu-en-Bugey. tchèque Yvona Jenc (Foulée d’Annemasse). Dimanche 4 septembre 2011 : Camp de base : motocross, route des Allymes, à Ambérieu-enBugey. - 6h30 à 7h45 : retrait des dossards pour le Trail. - 7h30 à 8h30 : retrait des dossards pour la Ronde (course et randonnée). - 8h : départ pour le Trail. - 8h30 à 9h : départ pour la Ronde (randonnée). - 10h : départ pour la Ronde (course). - 13h : remise des prix pour la Ronde (course). - 15h : remise des prix pour le Trail. INSCRIPTIONS : - Par courrier : documents téléchargeables à imprimer. - En ligne : avant le vendredi 2 septembre 2011 ; paiement au retrait du dossard. - Sur place : pour la Ronde (course et randonnée) ; non-autorisé sur place pour le Trail. PHOTO DE NICOLAS PIANET A INSERER ICI (ELLE FIGURE TARIFS : DANS MON ARTICLE MIS EN MIGNE HIER SUR LE FORUM) Agé de 34 ans, le Jurassien Nicolas Pianet sera le grandissime favori - La Ronde (course) : 15 euros. Majoration de 3 euros sur place. - Le Trail : 35 euros. sur le Trail des Quatre Châteaux. On peut l’observer ici à quelques encablures de l’arrivée du Marathon du Mont-Blanc, le 26 juin der- - La Ronde (randonnée) : 15 euros. Pas de majoration sur place. - Repas bugiste : 12 euros, sur réservation. nier, qu’il remporta brillamment pour la seconde année consécutive. Autre fait d’armes retentissant cette saison, il s’est classé le 14 août ACCES : sur Sierre-Zinal à une remarquable 12ème place en 2h48’32’’. - Depuis Chambéry : 80km par Yenne, Belley et Saint-Rambert-enCliché de Georges Ongaro. Bugey. - Depuis Annecy : 99km par Rumilly, Culoz, Virieu-le-Grand et CHALLENGE DES CINQ SOLEILS : REMISE D’UN Saint-Rambert-en-Bugey. CHEQUE DE 500 EUROS DE LA PART D’AMBERIEU MARATHON INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES : N'oublions surtout pas que Comité d'organisation de la Ronde des Grangeons et du Trail des Quatre Châteaux est le quatrième par- - Téléphone-Fax : 04-74-34-09-58 au siège d’Ambérieu Marathon. tenaire financier du Challenge des Cinq Soleils, après la Grimpée - Portable : 06-84-20-95-76 chez Pierre Page, président d’Ambérieu Marathon. du Semnoz, Confor'm Habitat et Ligne et Beauté. E-mail : amberieumarathon@orange.fr En effet, Pierre Page, président donc d'Ambérieu Marathon, me reSite Web mettra pour l'occasion, en tant que coordinateur du Challenge des Cinq Soleils, un chèque de 500 euros. Après la Grimpée du Semnoz,


RETOUR SUR LA 5EME EDITION D’ODYSSEA CHAMBERY DU 28 MAI 2011 BILAN : Tous les records ont été annihilés. En premier lieu, le succès populaire a été exceptionnel. Sous un soleil radieux, la manifestation a en effet drainé quelques 4500 participants contre 3022 l’an passé, âgées de 2 à 82 ans, élitaires comme profanes. Plus précisément, 800 d’entre-elles ont pris le départ du 8km, 3450 du 5km tandis que 250 enfants se sont éclatés sur le 1km. Unies pour la même cause, en l’occurrence la prévention du cancer du sein par le sport, la convivialité et la solidarité, ces 4500 âmes désintéressées et sacrificielles étaient toutes de rose vêtues. Aux côtés de ces 4500 personnes, n’occultons surtout pas les 200 bénévoles qui se sont mobilisés durant les trois semaines précédant le jour J et bien sûr pendant celui-ci.

de huit personnes et sur un cycle de neuf séances : le lundi de 9h30 à 10h30 pour l’aquagym à la piscine de Buisson-Rond ; le jeudi de 19h15 à 20h15 pour la gymnastique douce dans la salle sous la patinoire. - Des séances régulières de préparation à la marche et à la course d’Odysséa, opus 2012, proposées pour tout public. Elles auront lieu le mercredi de 17h30 à 18h15 dans le Parc de Buisson-Rond. Toutes les informations sur ces séances seront disponibles dans le courant de ce mois de septembre sur le site d’Odyssea Chambéry. L’association « 4S : Sport, Santé, Solidarité, Savoie » a été portée sur les fonts baptismaux le 11 juillet dernier par les deux principales figures d’Odysséa Chambéry qui en sont devenues aussitôt coprésidentes : Christine Aguettaz et Michèle Berliat. Désormais, c’est cette association qui sera maîtresse d’œuvre d’Odysséa Chambéry.

Conséquence directe de cette déferlante, les retombées financières n’ont jamais été aussi élevées. Elles s’établissent en effet à près de 37000 euros, destinés aux victimes du cancer du sein dans le département de la Savoie. La totalité du montant des inscriptions et autres dons a été octroyée aux cinq associations suivantes : - L’Association de cancérologie de l’Hôpital de Chambéry qui a reçu 8700 euros afin de raffermir à la fois la kinésithérapie pour le traitement des lymphoedemes et les soins de support déjà mis en place.

Odysséa Chambéry, le 28 mai 2011. Paulette sur la joëlette, avec Galopine derrière elle et Thierry à gauche d’elle Cliché des Galopins.

- L’Association de cancérologie du Médipole qui a Au final, en cinq millésimes, Odysséa Chambéry aura reçu 8700 euros afin de favoriser le soutien thérapeu- fait marcher ou courir 11130 participants, reversant 82000 euros au profit de la lutte contre le cancer du tique et l’achat de matériel. sein. Par année, cela se décompose de la manière sui- L’association « Cancer du sein, rester femme, vivre vante : bien » qui a reçu 8700 euros. Montant correspondant 2007 : 450 participants pour 2700 euros récoltés. aux soins de support (convention signée depuis trois 2008 : 1150 participants pour 7200 euros récoltés. ans avec l’hôpital de Chambéry pour quatre heures 2009 : 1850 participants pour 11700 euros récoltés. d’intervention d’une esthéticienne), l’achat de matériel, 2010 : 3180 participants pour 23400 euros récoltés. 2011 : 4500 participants pour 37000 euros récoltés. des ateliers d’écriture, des séances de sophrologie. - Le Comité de Savoie de la Ligue contre le cancer qui a reçu 8700 euros, somme qu’il attribue à un Concernant le cru 2012 d’Odyssea Chambéry, l’Assogroupe de chercheurs choisie en 2010 par le Comité ciation « 4S : Sport, Santé, Solidarité, Savoie » espère d’experts de la Savoie - équipe de Léon Bérard à Lyon. atteindre le chiffre de 6000 participants, et ce afin d’amplifier les actions surgies il y a un peu plus de - L’association « 4S : Sport, Santé, Solidarité, Sa- quatre ans. voie » qui a reçu 2100 euros. Dès le 3 octobre prochain, Cet événement dorénavant culte se disputera le samedi 12 mai 2012, toujours au cœur de la capitale elle proposera : - Des séances régulières de gymnastique douce et des Ducs de Savoie. d’aquagym dévolues aux patients ayant eu ou ayant un cancer du sein. Elles seront organisées par petit groupe


RECIT D’ALAIN CARRE SUR LE 8KM : Né le 31 décembre 1953 et demeurant à Montmélian, Alain Carré étrenne ses running et enfourche le vélo depuis seulement 2003. A compter d’octobre 2008, il anime un blog particulièrement séduisant et exhaustif, qui fait ressortir toute sa flamme pour la course à pied: Viscéralement attaché aux courses caritatives, il ne pouvait bien sûr manquer le rendez-vous d’Odysséa. Son récit, le voici :

Rond, nous rejoignons le parcours du 5 km, et là c’est un peu l’embouteillage. François et moi parvenons tout de même à frayer un passage pour Hélène. Nous quittons Buisson-Rond pour nous retrouver de nouveau sur l’asphalte, en filant vers le centre ville et ses rues piétonnes. Puis nous tournons devant le palais de justice et rallions l’arrivée au Vernet. Stéphanie et Titouan achèvent leur 5 km quelques dix minutes après moi, après avoir alterné course et marche. Titouan est aux anges !!! Moment inoubliable que celui d’étrenner la course en escortant un vélo handisport. Merci à Hélène pour sa fougue, son éternel sourire et sa volonté de fer ! Merci aux participants qui n’ont jamais tergiversé pour laisser passer Hélène et aux spectateurs qui n’ont jamais cessé de l’encourager ! Merci aux Galopins pour avoir cavalé magnifiquement avec la joëlette ! Merci à Galopine pour avoir pensé à moi afin de lui rendre service ! Unique regret, celui de n’avoir pas réussi à voir Arnaud, mais il y avait tellement de monde !!! Bravo à Joël Pellicier pour son excellent résultat, s’adjugeant la troisième place, à 1’26’’ du lauréat, l’indéboulonnable Nabil Bouchelaghem. Nous garderons un souvenir ému de cette manifestation que nous avons terminé, Stéphanie, Titouan et moi, au restaurant. Pour l’anecdote, car l’essentiel n’était pas le résultat, nous avons concouru l’épreuve en 38 minutes.

Ce samedi 28 mai, se tenait l’étape chambérienne d’Odysséa 2011. Tous les records ont été battus, en particulier celui de la participation. Nous étions en effet 4 500 cette année. 4 500 personnes, des tout petits aux plus âgés, réunis au Parc du Vernet, faisant office de camp de base. Et 37 000 euros reversés aux associations chambériennes qui luttent contre le cancer du sein. A 17h30, mon fils Titouan a pris le départ du km enfant. Il s’est élancé tranquillement, puis progressivement a remonté une grande partie du peloton pour terminer au sprint. Excellente première course en autonomie puisque l’an passé il avait couru main dans la main avec sa maman, Stéphanie. Bravo donc à mon petit bonhomme qui nullement éreinté a pris ensuite le départ du 5km allure libre, mais avec Stéphanie cette fois -ci. Figure de proue des Galopins (membres du club Gym’Form’Détente situé à Bassens), Bernadette, alias Galopine bien sûr, a eu l’excellente idée de me proposer d’accompagner un des leurs, en l’occurrence Hélène, en vélo handisport. Parallèlement, certains Galo- ALAIN CARRE pins se relayaient pour porter une joëlette où avait pris place leur amie Paulette. Après quelques tours et détours pour dénicher le départ, nous partons finalement après les marcheurs. Très vite avec Hélène, épaulée également par François et Thierry alias Titop73, l’homme aux cheveux blancs, nous avalons les coureurs qui nous précèdent à grands renforts d’avertissements. Hélène reçoit beaucoup d’applaudissements et les coureurs se prêtent volontiers au jeu de « serrez à droite, serrez à gauche !!! ». Nous traversons le coeur de Chambéry dans une atmosphère extraordinaire puis passons derrière le lycée Monge. Thierry s’arrête pour se rafraîchir au premier ravitaillement et malgré tous ses efforts, il ne nous rejoindra plus. Nous continuons à toute allure avec François pour ouvrir le chemin à Hélène. Et puis survient l’indigeste côte du Parc de Buisson-Rond ! Oh là là !!! Il faut bien sûr pousser Hélène, c’est raide, je suis penché en avant, ça me coupe le souffle. Je franchis un peu plus de la moitié du raidillon puis sollicite François pour prendre le relais. Je récupère tout en marchant et reprends la poussée pour la fin. Enfin la descente, qui nous permet opportunément de récupérer. Odysséa Chambéry, le 28 mai 2011. Hélène sur le handbike, entouré par Alain Carré à gauche puis Nous continuons sur notre lancée en doublant un Thierry et Galopine à droite. nombre impressionnant de concurrents. Dans BuissonCliché des Galopins.


Le Refuge de Margot et Léon, chambres d'hôtes, table d'hôte et gîte de groupe, a pour vocation, quelque soit la formule choisie, d'être un lieu authentique, simple, où il fait bon vivre. Megève, petit village de montagne, et aussi un vaste site de sports d'hiver au profil familial qui, l'été, laisse place à une nature préservée.

http://refuge-margot-leon.com

http://www.runazur.com


Septembre - Octobre Septembre S 3 sept -> La Vitamrun à Neydens (74) D 4 sept -> La montée de Trévignin - le Revard à Trévignin (73) D 4 sept -> Montée Aix les Bains le Revard à Aix les Bains (73) D 11 sept -> Trail court de Combe Bénite à Granier (73) D 11 sept -> Foulée Montteraine (73) D 11 sept -> Foulées Maglanchardes à Magland (74) D 11 sept -> L'Ancilevienne à Annecy le vieux (74) D 18 sept -> Course de la Bialle à Freterive (73) D 18 sept -> La ronde des devins à Thusy (74) D 18 sept -> Grimpée Chedde les Ayeres à Chedde (74) D 18 sept -> L'Ecotrail sur le plateau de Somand (74) S 24 sept -> Tour de la ville de St Michel à St Michel (73) D 25 sept -> La Gresylienne à Gresy sur Aix (73) D 25 sept -> Trail d'Albertville (73) D 25 sept -> 10km d'Annecy (74) D 25 sept -> Grimpée du pays Rochois à la Roche sur Foron (74) D 25 sept -> Trail des Aiguilles Rouges à Chamonix (74)

Octobre S 1 octobre -> La Molinette à st jean de Tholome (74) D 2 octobre -> La foulée de Drumettaz à Drumettaz Clarafond (73) D 2 octobre -> Km vertical de Nantaux aux Granges à Montriond (74) D 2 octobre -> L'Epagnole à Epagny (74) D 2 octobre -> Course Nature de la St Bruno à Contamine sur Arve (74) D 9 octobre -> Course la Chautagnarde au port de Chatillon (73) D 9 octobre -> La Persjussienne à Pers-Jussy (74) D 16 octobre -> Grande course du lac du Bourget à Aix les Bains (73) D 16 octobre -> La Cepienne à St Jean de la Porte (73) D 16 octobre -> 10km de St Jean de Maurienne (73) D 16 octobre -> 10km du Pays Rochois à St pierre en Faucigny (74) D 16 octobre -> La Choisylienne à choisy (74) D 23 octobre -> Les relais des Moutiers (73) D 23 octobre -> La Chamberienne à Chambery (73) D 23 octobre -> Ekiden des 4 Hameaux à St Julien en genevois (74) D 30 octobre -> Cross de la Semine (74)


Voici le tableau des "minimas" pour se qualifier dans les différents championnats de France

Minimas 10 km

Minimas semi marathon Catégories

Hommes

Femmes

Juniors

1h21

1h55

*Espoirs

1h17

1h50

Seniors

1h15

1h45

Vétérans 1

1h21

1h50

Catégories

Hommes

Femmes

Juniors

37'

46'

Vétérans 2

1h30

1h55

Espoirs

35'

44'

Vétérans 3

1h40

2h00

Séniors

34'

43'

Vétérans 4

1h55

--

Vétérans 1

37'

48'

Vétérans 2

40'

51'

Vétérans 3

46'

55'

Vétérans 4

51'

55'

Minimas marathon Catégories

Hommes

Femmes

Espoirs / Séniors

2h45

3h30

Vétérans 1

3h05

3h45

Vétérans 2

3h20

3h52

Vétérans 3

3h45

4h00

Vétérans 4

4h30

---

Osthéo à Chamonix

Courir dans 2 Savoie  

Mag de course à pied dans les 2 Savoie, running, Trail, ITW d'Hassan Hirt, Yohan Durand...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you