Page 8

Le bénévole (espèce menacée, à protéger...) texte décrivant bien la "bêbête"( prix sur internet)

Un exemple de bénévolat avec Dany qui ferme la marche au KMV de Manigod

Le bénévole (activus benevolus) est un mammifère que l’on rencontre surtout dans les associations où il peut se réunir avec des congénères : les bénévoles se rassemblent à un signe mystérieux appelé "convocation". On les rencontre aussi en petits groupes, dans divers endroits, quelquefois tard le soir, l’œil hagard, le cheveu en bataille, le teint blafard, discutant ferme de la meilleure façon d’animer une manifestation ou de faire des recettes supplémentaires pour boucler un budget. Le téléphone est un appareil qui est beaucoup utilisé par le bénévole et qui lui prend beaucoup de son temps, mais cet instrument lui permet de régler les petits problèmes qui se posent au jour le jour. L’ennemi héréditaire du bénévole est le "yaqua" (nom populaire) dont les origines n’ont pu être à ce jour déterminées ; le "yaqua" est aussi un mammifère bipède mais il se caractérise surtout par un cerveau très petit qui ne lui permet de connaître que deux mots : "Y a qu’à" ; ce qui explique son nom. Le "yaqua", bien abrité dans la cité anonyme, attend ; il attend le moment où le bénévole fera une erreur, un oubli, pour bondir et lancer son venin qui atteindra son adversaire et provoquera chez lui une maladie très grave, le "découragement". Les premiers symptômes de cette maladie implacable sont visibles très rapidement : absences de plus en plus fréquentes aux réunions, intérêt croissant pour son jardin, sourire attendri devant une canne à pêche et attrait de plus en plus vif qu’exercent sur le sujet atteint un bon fauteuil et la télévision. Les bénévoles, décimés par le découragement, risquent de disparaître et il n’est pas impossible que, dans quelques années, on rencontre cette espèce uniquement dans les zoos où, comme tous ces malheureux animaux enfermés, ils n’arriveront plus à se reproduire. Les "yaqua" avec leurs petits cerveaux et leurs grandes langues viendront leur lancer des cacahuètes pour tromper leur ennemi, ils se rappelleront avec nostalgie du passé pas si lointain où le bénévole abondait et où on pouvait le traquer sans contrainte. N.D.L.R. Toute ressemblance avec des personnes vivantes ou ayant vécu dans nos écoles ne serait évidemment que pure coïncidence

la nature, les montagnes c'est ce qui me motive le plus ... L'équipe de l'Office du tourisme avec Samuel (directeur), Fred avec le magazine Trailendurance, moi et mon équipe de Trailers des Aravis prêt au " garde à vous" pour accueillir, apporter du plaisir et surtout pour tous se réunir et partager une vrai passion ... L'ambiance est au rendez-vous. Comme d'habitude à Manigod, le matos est installés à l'heure, merci à l'office du Tourisme de son savoir-faire ! L'heure de départ arrive "rapidos". Je dispatche mon équipe, je file au départ et je balise au fur et à mesure une partie du parcours...petit point dans ma tête pour voir si je n'ai rien oublié, un point radio, tout le monde est à son poste et aller hop "go go" pour une belle et grande manche du KV de Manigod..le départ est lancé!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ON SOUFFLE, DECOMPRESSION!!

L'organisation pour le KV de Manigod En tant que "voiture balais" je "débalise" et je gère les derniers.. ça va très très vite devant, les premiers en 36, 37 minutes.. notre Killian comme d'hab! L'heure passe très vite, les conditions sont bonnes sauf le terrain qui reste encore bien gras avec ses dernières grosses pluies tombées le week end dernier, rien d'alarmant pour "un véritable Trailers, plus il y a de difficultés mieux c'est.......et plus ça ressemble à un pur kilomètre vertical! Et voilà cette manche s'achève avec une organisation irréprochable. On prépare la remise des prix pour nos champions. On démonte, on range rapidement pour se retrouver pour le meilleur moment de la journée, autour d'un bon buffet et fêter cette réussite.... Merci à tous.

Lundi, la deuxième manche du kV arrive à grand pas! Il faut penser à tout...refaire un point avec mes collaborateurs. Fred du magazine endurance qui est le grand créateur du KV de Manigod, l'office du Tourisme qui nous épaule fortement et moi président du club des Trailers des Aravis. Le téléphone n'arrête pas de sonner !! Point sur le matériel. Les 5 radios rechargées pour permettre de se joindre rapidement afin d'assurer une sécurité digne d'une grande épreuve ,le balisage du parcours effectué le jours même pour être sure de ne pas avoir du "vandalisme"..c'est t'on jamais !!! Pour moi ce qui m'importe le plus, c'est la météo et aussi de trouver et de réunir mes bénévoles pour pouvoir par exemplarité promouvoir une manche du kV de Manigod dans les règles de l'art !!! Une chose facile Que de pression pour rien comme diraient les organisateurs et les bénépour moi car la plupart des Trailers des Aravis adhérent du club sont là voles tout c'est passé merveilleusement bien, comme d'habitude........à pour partager une passion, un art de vivre et vivre des choses fortes dans bientôt pour la prochaine manche... ce sport si fabuleux, le trail! Mardi matin, petit point par mail pour l'équipe. J'ai déjà plus de bénévoles, de Trailers qu'il n'en faut...! Super, quel dynamisme!! Maintenant répartition des tâches pour chacun et surtout ne rien oublier... deux personnes pour le départ, une personne qui fait le serre-file, trois personnes placées à des points stratégiques sur la distance de 3100m (intersections),trois personnes à l'arrivée pour gérer le chrono et le classement !! Voilà, voilou.. Concernant la sécurité, notre médecin de Manigod est présent pour assurer les moindres secours ... Mardi soir, appel rapide avec Fred et Samuel pour vérifier le bon déroulé du repas et de l'accueil à la vieille Ferme (restaurant col de Merdassier).Pour l'après course...tout est au "TOP". Allez, une bonne nuit et c'est parti!! JOUR J, une météo mitigée avec une alternance de petites pluies et d'éclaircies, pas de grosse chaleur mais une bonne température pour couDavid Bénévole au KV Chalrir; "une épine dans le pied" en moins... lenge de Manigod Les inscriptions battent leurs pleins, des Trailers motivés par ce beau par& Président des Trailers des cours bien "raidos", un plateau de champions pour relever le niveau et Aravis Photo Fred Brousseau surtout un paysage grandiose dans l'une des plus belles vallées des Alpes....pour moi dans le trail c'est un des points essentiels, les paysages,

Trail, course en montagne, Courir dans les 2 Savoie  

Trail, running, course à pied, racer, course montagne, mountain ...

Trail, course en montagne, Courir dans les 2 Savoie  

Trail, running, course à pied, racer, course montagne, mountain ...

Advertisement