Page 1

AV R I L 2 0 1 8

I N T E RV I E W Antoine Darcet et Philippe Smolders, Cofondateurs dirigeants de Nexeo Groupe

Nexeo groupe obtient simultanément les labels «Happy At Work» et «Great Place To Work», ce qui envoie un message fort et affirme son engagement historique pour un modèle qui allie compétitivité, excellence et dimension humaine très forte. Nexeo vient d’obtenir le label « Best Place To Work ». Qu’est-ce que cela représente pour vous ? ANTOINE DARCET Depuis sa création, Nexeo a placé l’humain au cœur de sa construction et cela lui a plutôt bien réussi. Nous sommes donc fiers d’obtenir ce label qui résonne pour tous comme une reconnaissance du travail accompli et une incitation à poursuivre sur la route travée par tout ceux qui ont participé, participent et y participeront à cette belle aventure. PHILIPPE SMOLDERS Ce label est très important pour nous car il est un élément de preuve de la manière dont nous travaillons. On parle beaucoup de bienveillance, on met d’ailleurs souvent un peu

tout et n’importe quoi derrière ce mot. Le fait que des organismes indépendants donnent la parole en toute transparence et en toute indépendance aux salariés est un phénomène relativement récent…et extrêmement puissant.

Depuis quand Nexeo s’est-elle engagée sur ce sujet ? Et pourquoi ? 2002 ! C’est la date à laquelle nous avons lancé le projet Nexeo en affirmant tout de suite 2 valeurs fondatrices : éthique et compétences. Nous souhaitions en effet construire un projet qui s’appuie sur 2 piliers forts et complémentaires. En 2002, ces 2 valeurs pouvaient sembler antagonistes. Le vocabulaire a évolué et l’on parle volontiers de bienveillance, mais l’idée reste la même : on peut se positionner avec un niveau d’exigence fort en termes de compétence, disons alors d’expertise et d’implication dans son travail, tout en donnant et attendant, beaucoup dans la relation humaine. En 2002, nous pouvions être moqués quand nous présentions notre projet. Depuis, quel grand écart ! Le terme bienveil-


lance est aujourd’hui tellement repris…pas une semaine sans une ‘une’ de magazine… qu’il est souvent détourné de son sens originel. La bienveillance, soit le fait d’une disposition favorable à l’égard de quelqu’un, n’est pas contradictoire avec l’exigence, au

... La bienveillance induit cette dimension de projection à l’autre, de prise en compte de sa nature, son caractère ou son histoire ... contraire, mais elle induit cette dimension de projection à l’autre, de prise en compte de sa nature, son caractère ou son histoire, dans l’appréciation que l’on peut faire d’une situation ou d’une réaction, et dans la manière dont on peut dialoguer avec lui. La forme du message imprime plus que le message en soit. Les mentalités et les entreprises, ont beaucoup évolué sur ce thème et c’est tant mieux car au bénéfice de tous. Les discours se sont aussi alignés et il est important d’afficher des preuves de nos éléments de langage. C’est la raison pour laquelle nous avons mené coup sur coup les projets «HappyAtWork» et «Great Place to Work». Nous avons été classés 1er sur le premier et ‘Best Place to Work’, soit parmi les mieux classés, au niveau national dès notre première participation ! Ainsi depuis 15 ans, nous considérons que chacun doit trouver son équilibre propre vie professionnelle / vie personnelle et donc que « l’open-space » doit contribuer au bonheur qui reste ceci-dit une valeur personnelle.

Concrètement, c’est quoi pour vous une entreprise où il fait bon vivre ? Nos salariés sont en grande majorité des consultants, donc amenés à intervenir chez nos clients. Dans ce cas, par exemple, il faut veiller à ce qu’ils soient bien chez leur employeur, mais aussi chez leur client. C’est la raison pour laquelle tous nos consultants choisissent les projets et missions sur lesquels ils interviennent.

Pardon pour le cliché mais un babyfoot ne suffit pas à faire le bonheur des salariés ! Le bien-être commence par la confiance que l’on accorde aux salariés et l’autonomie dont ils bénéficient. Ce n’est pas si évident de lâcher prise et de s’en remettre aux autres. Mais c’est tellement satisfaisant en réalité. Chez Nexeo, le contact est direct et simple entre tous les acteurs. Personne n’est inaccessible. Personne n’est intouchable. Tout le monde participe, échange, contribue.

Qu’avez-vous mis en place concrètement ? Je ne m’attarderai pas sur la dimension festive, mais elle existe et nos salariés sont très réceptifs (rires). Nous avons mis en place pas mal de choses. Tout d’abord, le partage de connaissances est institutionalisé : ateliers réguliers, le midi ou le soir, durant lesquels des consultants ou des intervenants externes viennent partager leur science. On aborde des sujets techniques, fonctionnels ou liés au développement personnel. Ils partagent aussi leurs passions. On a eu, par exemple, beaucoup de monde à l’atelier mis en place avant la dernière coupe de monde de rugby fin d’en comprendre les règles et les subtilités ! On a également mis en place des rôles que peuvent tenir les consultants pour contribuer au développement du cabinet. Coach, mentor, compagnon, manager, practice leader, ambassadeur, club d’investissement… sont des exemples de rôles que peuvent prendre les salariés. Chacun ses contraintes, chacun ses envies…donc chacun construit son parcours à la carte. Nous appelons ces rôles les « initiatives » car elles ont été mises en place par les salariés eux-mêmes. Bien entendu, nous les accompagnons et les aidons à structurer et animer. Nous avons mis en place un réseau social en interne qui permet de partager l’information, lancer des conversations thématiques, gérer des bases documentaires, proposer ou s’inscrire à des activités, etc. Et en vrac nous avons aussi le week-end annuel au vert, les awards et distinctions, les évènements fêtés …


Quels bénéfices en tire Nexeo ?

Et les salariés ?

Déjà, on trouve un réel plaisir à construire ce projet. La solidarité entre les équipes est forte et dans notre métier, c’est assez rare.

J’ai envie de vous dire de leur poser la question ! Mais quelque part, si on discute aujourd’hui, c’est qu’ils ont déjà répondu. Les deux termes qui nous sont le plus remontés sont le sens que les salariés trouvent à travailler chez Nexeo, et aussi la fierté. Je dois dire que nous partageons ces ressentis.

nous gérons un turn-over inférieur aux standards de notre industrie et bénéficions d’un flux important de candidatures entrantes Sur la dimension économique, nous gérons un turn-over inférieur aux standards de notre industrie et bénéficions d’un flux de candidatures entrantes important. Il faut savoir que la cooptation est notre premier canal de communication. En 2017, il a représenté très exactement 40% de nos recrutements. Quand on sait la dimension qualitative de cette source…

Nexeo groupe a été reconnue n°1 des sociétés Happy At Work de 200 à 1000 salariés par Choosemycompany dès sa première participation en 2017. Nexeo groupe a été reconnue Best Place To Work par Great Place To Work, selon un sondage anonyme réalisée auprès de ses salariés et un audit de ses pratiques managériales.

Vous souhaiteriez conclure cette interview comment ? je voudrais terminer sur le bonheur, qui n’est pas le bien-être ! Le bonheur n’est pas non plus un ensemble de conditions, c’est d’abord une surprise, un évènement inattendu, une rencontre, quelque chose qui change mon rapport à la vie, à mon quotidien. Dans bonheur il y a heurt, c’est donc le « bon heurt » ce qui veut dire une ouverture au possible et à l’inattendu. Un très grand merci à tous, vous tous qui rendez possible cette dimension éminemment humaine de l’entreprise.

Nexeo Groupe est un cabinet de consulting spécialisé dans les métiers de la finance des marchés et des assurances. Son activité de conseil en management et stratégie est portée par son cabinet Finaxium. Ses activités autour des systèmes d’informations métier sont portées par Nexeo Finance pour ses clients de la banque de financement, d’investissement ou de la gestion d’actifs et du métier titres, par Nexeo Assurance les métiers de l’assurance et de la protection sociale, et par Nexeo Infrastructure pour les projets Big Data, DevOps et sécurité. Antoine Darcet et Philippe Smolders ont voulu, dès la création de la société, mettre en place un projet résolument humain en s’appuyant sur des valeurs fortes. Nexeo Groupe compte aujourd’hui plus de 270 personnes et intervient auprès de plus de 50 clients actifs.

Interview de Antoine Darcet et Philippe Smolders, Cofondateurs dirigeants de Nexeo Groupe réalisée en mars 2018.

Nexeo Groupe | 19 rue du Rocher | 75008 PARIS | T. (0)1 40 82 79 00 | info@nexeo.fr

Interview d'Antoine Darcet et Philippe Smolders  
Interview d'Antoine Darcet et Philippe Smolders  
Advertisement