Page 1

#105

gratuit novembre 2012


EDITO #105 Les bénévoles des associations, les salles de spectacles, les mairies, les théâtres ou encore les cinémas constituent la force motrice du formidable bouillon culturel qui anime le Tarn et la région. En novembre, loin de se laisser démonter par la chute des températures, ils envoient du lourd. À l’image du Collectif Culture Bar-Bars qui débarque à Albi, de Rocktime qui remet le couvert avec son Fame à Carmaux, du Bolegason qui invite Zebda à Graulhet, de Ciné Forum qui met les bouchées doubles avec la nouvelle édition du festival Les Oeillades, ou encore du Winter Festival qui revient avec son cortège de lives fédérateurs. Des évènements qui rassemblent et qui secouent notre quotidien pour le meilleur. Monsieur G

Tiré à 15.000 exemplaires 450 points de diffusion sur le Tarn Votre Pub dans

06 73 63 00 21

SOMMAIRE Guest in Tarn 5 Actu ciné & DVD 6 & 7 Disque compact 8 & 9 Rubrique à vrac 10 &11 La Prog 12 à 18 Evènement 19 Concerts 20 à 22 Festivals 23 à 25 Prog Théâtre-expo 26 et 27 Théâtre / expo 28 & 29 Bd / Jeux 30

New Box Magazine - 7 Bd Ed. Andrieu 81000 Albi Tél : 05 63 38 24 56 / Fax : 05 63 38 17 52 Mèl : contact.newbox@gmail.com Pub : Simon Glorieux Rédaction : Gilles Rolland / Laetitia Bonnery Graphisme : Gtan Gluchowski Bande Son de ce numéro : Converge ‘All We Love We Leave Behind’ - Lise ‘Lise’

Imprimerie ESCOURBIAC. Dépôt légal à parution. Ne pas jeter sur la voie publique. Une publication New Box Magazine SARL au capital de 30 000 Euros. RCS Albi 445 051 113. L’éditeur décline toute responsabilité quant aux visuels, photos, libellé des annonces, fournis par ses annonceurs, omissions ou erreurs figurant dans cette publication. Tous droits d’auteur réservés pour tous pays. Toute reproduction, même partielle, par quelque procédé que ce soit ainsi que l’enregistrement d’informations par système de traitement de données à des fins professionnelles, sont interdits et donnent lieu à des sanctions pénales.

Et tous les mois sur www.newboxmagazine.fr


Festival Culture Bar-Bars Du jeudi 22 au samedi 24 novembre à Albi (et dans toute la France)

Le Festival Culture Bar-Bars prend possession des bars de France pour une 11ème édition, qui s’installe également à Albi. Au Pub Ô’Gambrinus et au Central Park. Au Central Park donc, ce seront Kawa (le 22), Gadzi (le 23) et The Flyin’ Muffins (le 24) qui se produiront, tandis que le Ô’Gambrinus recevra Dirty Fonzy (le 22), The Florentines (le 23) et les Noktambules (le 24). Coup d’envoi à 21h ! Nicolas Crusson, le coordinateur du festival répond à nos questions. Le festival Culture Bar Bars débarque à Albi ! Comment vous est venue l’idée d’élargir la zone d’action du collectif à Albi ? Le collectif Culture Bar-Bars fédère les énergies qui existent déjà localement. C’est grâce à ce parti pris que le festival a connu un fort développement ces dernières années. Ils seront 205 (dans 45 villes de France) à participer à cette édition 2012 (contre une centaine en 2009). Le sud-ouest de la France et plus particulièrement la région Midi-Pyrénées a toujours été une région dynamique en matière d’activisme culturel dans les cafés concerts notamment. Il semble donc logique que des lieux comme le Ô’Gambrinus ou le Central Park, qui proposent des concerts à l’année, rejoignent cette dynamique en cours. Pouvez-vous en quelques mots nous définir le concept et son état d’esprit ? L’ambition du festival c’est de découvrir ou de redécouvrir des artistes pendant 3 jours durant ! C’est donc un coup de projecteur pour valoriser la diversité de l’activité culturelle (concerts, expositions, spectacle vivant…) proposée par les lieux adhérents et leur rôle fondamental dans l’offre de diffusion à l’année. Ainsi, à Culture Bar-Bars, chaque lieu est responsable de l’organisation de ses concerts et de sa programmation. Très largement, en accès libre, cette offre permet à un public de proximité de « butiner » en fonction de ses goûts et de son envie. Pouvez-vous nous parler de la programmation ? Cette diversité dont on parle se traduit très concrètement à Albi avec six soirées concerts programmées et autant de genres musicaux proposés : chanson, blues, punk rock, de l’électro world du rock ou de la pop. Les albigeois auront donc le choix en fonction de leurs envies. Ils pourront par exemple voir ou revoir des groupes confirmés comme les Dirty Fonzy au Ô’Gambrinus, ou découvrir des artistes en devenir comme c’est le cas par exemple au Central Park avec The Flyin’Muffins et son blues New Orleans. www.bar-bars.com


6

Sélection des sorties Cinéma

Nous York

Tout ce qui brille 2, de Géraldine Nakache et Hervé Mimran avec Leïla Bekhti... Le succès de Tout ce qui brille, déjà réalisé par Géraldine Nakache, a encouragé cette dernière à poursuivre une carrière de réalisatrice. Ici, elle emmène plus ou moins la même troupe (Leïla Bekhti, Manu Payet...) à New York et tisse, avec son compère Hervé Mimran, une comédie douce-amère farcie des mêmes ingrédients. La localisation différente va-t-elle apporter un surplus d’originalité à la sauce ? Non, car Nous York avec son pitch convenu (deux françaises qui ont réussi aux États-Unis, reçoivent à l’occasion de l’anniversaire de l’une d’entre-elles des amis français), s’impose définitivement comme un vraie/fausse suite de Tout ce qui brille. En salle le 7 novembre

Une Nouvelle Chance

Home Run, de Robert Lorenz avec Clint Eastwood, Amy Adams... Une Nouvelle Chance est un petit événement en soi. Et ce pour une seule et bonne raison : le film marque le retour de Clint Eastwood devant la caméra d’un autre. Ce qui n’était pas arrivé depuis Dans la ligne de mire, qui date déjà de 1993. Une bonne nouvelle donc, qui voit un ancien recruteur de base-ball touché par une cécité progressive entreprendre avec sa fille un ultime voyage à la rencontre d’une star montante du base ball. Clint fait ici face à Justin Timberlake et côtoie la toujours fréquentable Amy Adams. Un casting aux petits oignons, pour ce qui s’annonce comme l’un des temps forts de cette fin d’année. En salle le 21 novembre

Populaire

Amour et machine à écrire, de Régis Roinsard avec Romain Duris, Déborah François... La série Mad Men fait des émules des deux côtés de l’Atlantique. Populaire, qui met en scène le sympathique Romain Duris, affiche en effet de sérieux airs vintage, dans la lignée de la série phare du câble américain. On suit ici un homme persuadé que sa secrétaire, grâce à la vitesse ahurissante avec laquelle elle tape à la machine, peut accéder à la gloire. Une célébrité qui ne saurait que déteindre sur lui, on s’en doute... Histoire d’amour aux relents classieux, Populaire semble s’inscrire dans la tonalité des grandes love story de la l’âge d’or hollywoodien. Mais ne vous méprenez pas ! Il s’agit bel et bien d’un authentique produit bleu, blanc, rouge ! En salle le 26 novembre Mais aussi en novembre : Le 7 : Sinister, avec Ethan Hawke ; Argo, de Ben Affleck ; Augustine, avec Vincent Lindon. Le 14 : Twilight – Chapitre 5 : Révélation 2ème partie, avec Kristen Stewart ; Le Capital, de Costa-Gavras, avec Gad Elmaleh ; La Chasse, avec Mads Mikkelsen ; End of Watch, avec Jake Gyllenhaal. Le 21 : Thérèse Desqueyroux, de Claude Miller, avec Audrey Tautou ; The Impossible, avec Naomi Watts, Ewan McGregor. Le 28 : Les Cinq Légendes, avec Hugh Jackman ; Silent Hill : Revelation 3D, avec Kit Harington...


DV D/ B l u -R a y

7

Starbuck, de Ken Scott, avec Patrick Huard (comédie) : Déjà culte, Starbuck est le feel good movie québecois ultime. On ressort avec la chair de poule et le sourire. Parfait ! De Rouille et d’Os, de Jacques Audiard, avec Marion Cottilard (drame) : Constellée de défauts et de maladresses, cette adaptation des nouvelles de Craig Davidson, s’avère heureusement plus qu’à son tour viscérale et pénétrante malgré les lourdeurs de ton... Rebelle, de Mark Andrews et Brenda Chapman (animation) : Une princesse écossaise se refuse à suivre les traditions et rêve d’aventure ! Le dernier film Disney/ Pixar suit un schéma classique, mais s’avère aussi passionnant que sublime. The Amazing Spider-Man, de Mark Webb, avec Andrew Garfield (fantastique) : Les acteurs très justes et le savoir-faire du réalisateur sauvent cet dispensable nouvelle adaptation du comic culte de Stan Lee sur grand écran. Pour autant : rendez-nous Sam Raimi ! La Part des Anges, de Ken Loach, avec Paul Brannigan (comédie) : Le jury cannois n’a pas goûté à la dernière fable sociale de Ken Loach. Dommage car ce joli film, teinté de réflexion sociale sur fond de dégustation de whisky, ne manque pas de saveur. Chroniques de Tchernobyl, de Bradley Parker, avec Devin Kelley (horreur) : Des touristes américains s’aventurent non loin du site dévasté de Tchernobyl -juste comme ça pour rigoler- et tombent sur des mutants malintentionnés... Pas de quoi se lever la nuit, mais ce film d’horreur modeste fait son petit effet. Père Noël Origines, de Jalmari Helander, avec Onni Tommila (épouvante) : Éloignez les enfants. Rien à voir avec le traditionnel film de Noël. Ce curieux métrage norvégien qui convoque autant E.T. que les codes du cinéma d’horreur, ne manque pas d’atouts, notamment d’originalité. Malheureusement, il sonne un peu creux et vain...

Le Navet du mois

Rock Forever, d’Adam Shankman, avec Tom Cruise, Julianne Hough... Quelque chose saute au yeux à la vue de cette adaptation d’une comédie musicale à succès : les mecs derrière Rock Forever n’ont rien compris à l’essence de la scène heavy metal californienne des années 80. Tapageuse, bariolée et insolente, elle se retrouve ici propice à des déferlements de guimauve trop sages, plus proche de Mamma Mia que du Paradise City des Guns N’ Roses. Les reprises des morceaux cultes de l’époque étant en toute logique assez pénibles... Risible.

La Ressortie du mois

Adventureland : un job d’été à éviter, de Greg Mottola, avec Jesse Eisenberg, Kristen Stewart... Ne vous fiez pas au titre français peu engageant. Adventureland est certainement l’un des meilleurs films sur le passage à l’âge adulte, que le septième art nous ait offert depuis un bail. Porté par une escouade de jeunes comédiens ultratalentueux, Adventureland est de plus signé Greg Mottola, réalisateur responsable du culte Supergrave. Cerise sur le gâteau : la bande son est à tomber.


8

LA rougne du mois

Muse

The 2 Law nd

Matthew Bellamy est en roue libre, c’est désormais officiel. Alors qu’il évoque le désir d’aller jouer dans l’espace (histoire vraie), le bougre livre, avec ses deux acolytes, son nouvel opus, sobrement intitulé The 2nd Law. On glisse le cd dans la platine et tout à coup c’est le drame. Muse pompe allègrement une multitude de plans à Queen, tourne électro mou du genou, le bassiste chante sur deux morceaux anecdotiques et le disque se termine sur une touche synthétique assez prétentieuse. Alors oui, deux ou trois morceaux peuvent à la limite sauver l’ensemble du naufrage, mais force est d’admettre que les seuls qui trouveront ici leur compte seront les fans hardcore. Les autres ne pourront que remarquer l’égocentrisme d’un groupe, qui maintenant qu’il a goûté aux stades, ne semble plus se tourner que vers une musique outrancière, prétentieuse, pompeuse et finalement peu inspirée. Pas très rock’n’roll tout ça...

Les Rois de la Suède Néon Futur

Quoi de mieux, avant le concert du 3 novembre à la Dynamo (Toulouse) que de plonger les pieds joints dans le dernier album des Rois de la Suède. Un album intitulé Néon Futur, qui continue dans la même veine que leur premier opus et qui part positivement dans tous les sens, en dynamitant au passage les clichés les plus éculés de la chanson française. Énergie rock, esprit concerné en phase avec le cadre social, humour omniprésent, second degré et paroles qui envoient du lourd, voilà pour le cahier des charges des Rois de la Suède. Des rois autoproclamés qui fustigent tout et n’importe quoi. Niveau musique, il est tentant de ranger ces trublions dans la catégorie fusion, mais on serait encore loin du compte. Pas d’étiquette donc, c’est préférable. Sachez simplement que si vous êtes un peu geek sur les bords, si vous aimez vous en payer une bonne tranche et/ou si vous aimez secouer votre popotin sur des sons dansants et décalés, cet album est certainement pour vous. Lesroisdelasuede.com

Kestekop II

African Voodoo Ride

L’une des grandes qualités du tentaculaire Kestekop, le guitariste/chanteur/auteur/compositeur/adepte du sampling en direct et accessoirement érudit mélomane, c’est sa faculté à ne jamais laisser très longtemps son public sans nouvelles fraîches. Le mois dernier a ainsi déboulé African Voodoo Ride, un nouvel album où Kestekop s’adjoint les services du batteur Erico Boccalini. Et c’est là que l’on voit qu’en plus d’avoir du talent, Kestekop a aussi des amis tout à fait fréquentables. Les 8 morceaux qui composent ce pur trip blues rugueux, immersif, lyrique et rock, passent comme une lettre à la poste. Aussitôt commencé, on est plongé dans la psyché rock de deux types en totale adéquation, qui savent faire passer leur message tout en faisant abstraction des clichés. La musique de Kestekop évoque ainsi quelques grands noms (à vous de trouver), mais finit par ne ressembler qu’à elle même : lancinante, stoner, rock, blues et fascinante. Well Done et vivement le prochain ! www.myspace.com/bnazmusic


9

Manimal Multiplicity

Manimal livre ici son chant du cygne. Après la tournée, le rideau se tirera pour ne plus jamais s’ouvrir. Le dernier album se devait donc d’être grandiose. Soulagement, c’est le cas. Tous les électrons libres du combo qui, ces dernières années, se sont affairés sur divers projets parallèles, sont parvenus à retrouver la flamme qui a fait de Manimal, l’hydre métal qui a marqué son époque. Du coup, l’album ne laisse aucun répit. La voix est toujours impressionnante, pareil pour les cordes tendues des grattes, lourdes et furieuses à souhait et la batterie, elle aussi ultra massive et pourtant enlevée et précise. Déroulant neuf titres denses, complexes et -c’est là le tour de force- toujours comparables à de gros coups de pompe dans la tronche, ce Multiplicity salue le talent et la présence d’un groupe qui a su soigner son dernier coup (d’éclat). Et si l’homme animal s’en va, son ultime témoignage n’est lui, pas prêt d’arrêter de tourner sur les platines et de justifier des pogos sauvages à domicile. www.myspace.com/manimale

El Comunero Sigue luchando

Les Hurlements de Léo + L’Air de Rien + Elektric Geisha + Anakronic Electro Orkestra = El Communero. L’addition est éloquente, car elle met en exergue l’expérience des musiciens qui composent El Communero. Sans trahir d’une quelconque façon le répertoire républicain espagnol qu’il reprend ici (du traditionnel polonais, russe et carribéen vient se glisser ici ou là), El Comunero modernise sans dénaturer ses chants de la lutte. Très mélodieuses, les reprises accrochent non seulement l’oreille, mais s’avèrent très fédératrices, tout en traduisant un état d’esprit révolutionnaire toujours sur les dents. Mélange homogène et pimenté de sensibilités et de sonorités, ce Sigue luchando ravive une large partie de l’histoire espagnole, sans pour autant délaisser le caractère purement musical. Ainsi, si vous ne comprenez pas un traitre mot d’espagnol, rassurez-vous : ce nouvel album est tout aussi agréable à écouter et s’avère très efficace, avec mention « poing levé ». www.elcomunero.fr

HISTOIRE DE CULTE

The Who Tommy

Tommy, le film, est un monument de surréalisme. Tommy, l’album, est un monument de la musique rock. Opéra rock controversé dès sa sortie, Tommy est né dans l’esprit torturé du guitariste Pete Townsend, qui décide de tisser un canevas de morceaux autour de l’histoire d’un jeune homme aveugle, sourd et muet, qui devient champion de flipper. En résulte un chef-d’œuvre aussi complexe que perché, où s’entrechoquent les titres cultes Pinball Winzard, I’m Free ou encore See Me, feel me. Un disque qui fait école et qui démontre non seulement de l’ambition folle d’un groupe alors au top de sa gloire et de son inspiration, mais aussi d’une liberté artistique qui, couplée au talent hors norme de ses artisans, a su s’imposer rapidement dans l’inconscient collectif des mélomanes avertis. Incontournable !


/// Les News de la

Rubrique à Vrac Ouverture du 1er Salon Studyrama des Grandes Écoles, le 17 novembre au Parc des expositions de Toulouse (hall 1), de 10h à 18h. L’occasion pour vous d’y voir plus clair dans le monde des grandes écoles. ///

Le Musée Goya à

Castres fait découvrir au public, du 9 novembre au 30 décembre, 10 ans d’acquisitions et de donations qui sont venus enrichir l’impressionnante collection du musée au cours des années et qui contribuent au prestige de ce dernier. À découvrir notamment Le Martyr de St-Sébastien, de Sébastien Muños, des gravures de Goya, Fortuny, Manet, Miró... ///

Le festival des Inrocks continue d’envoyer du lourd avec sur l’étape

toulousaine : The Vaccines, Electric Guest, Poliça et Phantogram le lundi 12 ; et Michael Kiwanuka, Willy Moon, Wild Belle et The Bots le mardi 13 au Bikini (25/40€) ///

Le Cirque des Cirques organise un stage de cirque et de magie, au

Stade de Cordes/Ciel, du 29 octobre au 9 novembre, suivi d’une présentation au public, les vendredis 2 et 9 novembre à 17h. Renseignements : 05 63 46 19 92. Tarifs : journée à 16€ semaine à 60€ / quinzaine à 95€ ///

Ce n’est pas la porte à côté, mais si vous êtes de passage à Paris, sachez que Le Grand Palais propose un exposition exceptionnelle consacrée au peintre américain Edward Hopper, jusqu’au 28 janvier 2013. www.grandpalais.fr /// Le Salon de Vauban aux Cammazes, reçoit depuis le 13 octobre et jusqu’au 31 décembre, l’exposition de photographies de Bruno Oules, Visages du Monde. L’occasion également de profiter de l’ambiance de cet oasis de sérénité qu’est le Salon de Vauban. ///

Les Vieilles Pies, la formation bretonne, qui verse allègrement dans une fusion faite de jazz, de reggae et de guinguette, sera en concert exceptionnel à la Salle René Cassin, à St Sulpice, le vendredi 9 novembre à 21h. (5/10€) /// Le spectacle Irish Celtic regroupe les danseurs exceptionnels de Lords of The Dance, Celtic Tiger et de Riverdance. Au programme de cette représentation événement, des chorégraphies spectaculaires, précises et flamboyantes. Le tout sur un répertoire fait de mélodies tirées des grands classiques du cinéma comme Le Dernier des Mohicans ou encore Titanic. Mardi 20 novembre à 20h30, au Scénith d’Albi (36€). ///


Stabat Mater Furiosa ! C’est le titre d’un texte signé Jean-Pierre Siméon, fameux poète/romancier/dramaturge français. Un texte qui prend vie avec Isabelle Tossan (pour les mots) et Sylvie Grandjean (pour les vocalises). Un événement lyrique proposé par l’association Être. Samedi 17 novembre à 21h à L’Agora – Lavaur (7/9€) ///

Form’Action Tarn, forum autour de la formation à destination des salariés, jeunes, étudiants, demandeurs d’emploi et mis en place par la Maison Commune Emploi Formation de Castres, se déroulera le vendredi 30 novembre (14h/18h) et le samedi 1 décembre (9h/13h) au Parc des expositions de Castres. Il réunira les acteurs majeurs de la formation dans le département. Animations pratiques et informatives autour de la formation. Espace de restauration. Entrée gratuite. La page Facebook «Form’action Tarn» rappelle les principales informations de cet évènement. ///

ZOOM///ZOOM zang 1er Nuit Américaine

Hissez haut, non pas Santiano, mais bel et bien la bannière étoilée des États-Unis d’Amérique ! La discothèque le Pop Art à Castres accueille la première édition de la Nuit Américaine. Un concept chapeauté par The Brainless, que n’aurait pas renié François Truffaut et qui fait la part belle à la musique et à tout ce qui fait la légende du pays de John Wayne. Au programme, les concerts de TaxMan et des Tontons Bringueurs, pour un pur moment de rock’n’roll. À ne pas rater également, une exposition de voitures et de Harley Davidson, de la Line Dance, du foot américain et un repas texan, pour une ambiance 100% yankee ! Oh yeah ! Vendredi 9 novembre à partir de 18h30, au Pop Art Castres (17€ entrée, repas, concert...)

Le Café Plùm à Lautrec

À la fois café, librairie de proximité et lieu culturel organisateur d’évènement, le Café Plùm participe à rythmer la vie culturelle du village médiéval de Lautrec, dans le Tarn. L’association Ma Case, chargée de proposer et de mettre en œuvre la programmation artistique du café, déroule en novembre une série d’évènements culturels qui rendent hommage aux femmes, avec le thème évocateur « Femmes, identités et territoires ». Parmi les nombreux temps forts de la saison hivernale, le Café Plùm propose une rencontre avec l’écrivaine Elsa Peny Etienne le vendredi 2 à 19h, un concert de Bey Ler Bey (musique balkanique) le samedi 10 à 21h (5/8€), la projection du film Terra Ferma le mercredi 21 à 20h30, ou encore l’exposition Rencontre avec Chercheurs d’Autres visible du 21 au 25 novembre. Tous les détails et la programmation : www.cafeplum.org


nov

12

Attention aux fermetures, changements de dates, annulations,… Renseignez-vous !

Tous les mardis Scène libre Tous les mercredis Pub Songs Initiation au Go (dames chinoises) Karaoké Tous les jeudis Scène Libre Karaoké Live Live Music Tous les vendredis Scène ouverte Tous les samedis Soirée Karaoké Soirée Années 80 Jeudi 1er One thousand directions/Wank for peace... (HxC/métal) Artetango : Cuarteto Rotterdam... Wouash Machine (pop/rock) Giedre (chanson) La Petite invite # Worldwide Festival (électro) Vendredi 2 FAME : U-Roy/The Bayans Artetango : Milonga avec DJ Marcelo Rojas The Jonborrows (rock) Artistes de tous horizons (scène libre) Carl Hurtin (performance) Giedre (chanson) La Petite invite # Worldwide Festival (électro) Samedi 3 FAME : Burning Heads/The Rebel Assholes Les Bourrachos (punk/rock) Artetango : grande soirée Les Accoustelous (variétés) Electrogen (pop rock) Les Rois de la Suède/ Michel Krome (fusion) Boys Noize Live/Spank Rock (électo) La Petite invite # Worldwide Festival (électro) Dimanche 4 Artetango : bal avec DJ Ariel Yuryevic Here we go magic (pop) Lundi 5 Irma (soul/pop)

Central Park- Albi

21h

grat

Pub O’Sullivan’S- Albi Le Pré en bulle- Albi Pub O’Carlow- Gaillac

21h30 21h 21h

grat grat grat

Le Galion- Arthès Central Park- Albi Pub O’Sullivan’S- Albi

21h 21h 21h30

grat grat grat

Bar L’Abracadabrante- Lavaur

20h30

grat

N’ Club Bar- Réalmont N’ Club Discothèque- Réalmont

21h 1h

8€ 8€

Ô Gambrinus- Albi Salle de Pratgraussals- Albi Pub O’Sullivan’S- Albi La Dynamo- Toulouse Le Bikini- Ramonville

20h30 20h30 21h 20h 23h

free 5/20€ grat 18€ 18.5/22€

Salle Bérégovoy- Carmaux Salle de Pratgraussals- Albi Le Central Park- Albi Café Plùm- Lautrec Café- Fiac La Dynamo- Toulouse Le Bikini- Ramonville

20h30 21h30 21h 21h 21h 20h 23h

10/12€ 11/14€ grat grat nc 18€ 18.5/22€

Bar Le Mini Centre- Carmaux Ô Gambrinus – Albi Salle de Pratgraussals- Albi Le Central Park- Albi Bar Les Américains- Lavaur La Dynamo- Toulouse Le Bikini- Ramonville Le Connexion Live- Toulouse

21h 20h30 21h 21h 21h 20h 20h 20h30

5€ grat 24/28€ grat grat 15€ 22.2/24.7€ 11.7/14€

Salle de Pratgraussals- Albi Le Connexion Live- Toulouse

20h 19h30

8/27€ 8/10€

Le Bikini- Ramonville

20h30

22.8/24.8€


13 Oh No ! Yoko Mardi 6 W.A.S.P./Myrath (métal) Maniacx/Frères Parish (hip-hop) Mercredi 7 Paul Sidibe (conte et musique) Uncommonmenfrommars (punk) Sexion d’Assaut/Dry (rap) Bloc Party/Pvt (pop/rock) Jeudi 8 Soirée spéciale étudiants Serial Zikeurs (reprises rock) Marc Minelli (folk) Tremplin Les Feux de la Rampe Anton Serra/Lucio Bukowski... (hip-hop) Ciné-concert Hilight Tribe/Anonymous (transe) Fat & Furious#2 : Dirtyphonics... Vendredi 9 FAME : Little Bob Blues Bastard Benoît Mardon (trio flamenco)

La Dynamo- Toulouse

20h

nc

Le Bikini- Ramonville La Dynamo- Toulouse

19h 20h

15.5/28€ 16€

Médiathèque- Nègrepelisse La Dynamo- Toulouse Le Zénith- Toulouse Le Bikini- Ramonville

11h30 20h 20h30 20h30

nc 8€ 32/40€ 25/28€

Musée Toulouse-Lautrec- Albi Pub O’Sullivan’S- Albi Le Bolegason- Castres Le Bikini- Ramonville La Dynamo- Toulouse Le Rio grande- Montauban Le Connexion Live- Toulouse Le Phare- Tournefeuille

18h 21h 19h 18h 20h nc 20h 21h30

grat grat grat 18.5/12€ 7€ nc 16/19€ 18/23€

SdFêtes- St-Benoît-de-Cx Le Zazou Bar- Castres

20h30 20h30

10/12€ grat


14 Nuit Américaine : Tontons Bringueurs/Tax Man La Vague (opéra rock) Les Vieilles Pies (guinguette/jazz) Hawaïan Falafels (soul/reggae) C’est la Lune qui me l’a dit (spectacle) Narvalo (rock psyché) Soirée années 90 (rock/pop/électro) Elmer Food Beat (rock festif) Samedi 10 Buttkicker La Vague (opéra rock) FAME : Lafayette/The Florentines Nicolas Roger (rock) Bey Ler Bey (balkans) Soirée Tek-One (techno) The Guts/I Lost My Keys/Le Minus (rock) Flippy Neck (punk) Archive (rock) En Goguette (chanson) In Bikini Dura Electro Dimanche 11 Bey Ler Bey (balkans) Trio Arthémus (classique) LKJ (reggae) Little Bob Blues Bastards (blues) Lundi 12 Festival Les Inrocks : Electric Guest... Ancient Sky (métal) Mardi 13 La Vague (opéra rock) Blood Red Shoes/1984 (rock) Festival Les Inrocks : Willy Moon... Mercredi 14 Macao et Cosmagne avec Paamath Puppetmastaz/Chris Imler (hip-hop/électro) Volo (chanson) Rover/I Me Mine (pop/rock) Earth Wind & Fire Experience feat. Al McKay Jeudi 15 Sweet Spices (soirée vin nouveau) Café Tango avec Omar Hasan Amid Beriouni (contes en musique) Mr Jorge et son Microkestre (soirée primeur) Toulouse in Bikini : Les Malpolis... Electro Deluxe (funk)

Pop Art Club- Castres Cap’ Découverte- Le Garric Salle René Cassin- St Sulpice Le Central Park- Albi Musée du Saut du Tarn- St-Juéry Bar Le Jour de Fête- Albi Le Bikini- Ramonville La Dynamo- Toulouse

18h30 20h30 21h 21h 20h30 21h30 23h 20h

17€ 5€ 5/10€ grat grat 5€ 5€ 22/24€

Le Galion- Arthès Cap’ Découverte- Le Garric Bar de la Poste- Carmaux Ô Gambrinus- Albi Café Plùm- Lautrec La Rue Du Bain- Albi Lo Bolegason- Castres Bar Les Américains- Lavaur Le Phare- Tournefeuille La Dynamo- Toulouse Le Bikini- Ramonville

21h 20h30 21h 20h30 21h 23h 20h30 21h 20h30 20h 23h

grat 5€ 5€ grat 5/8€ nc grat grat 30.7€ 7/9€ 20.5/23€

Café Plùm- Lautrec Théâtre Municipal- Castres Le Bikini- Ramonville La Dynamo- Toulouse

16h 17h30 20h30 20h

5/8€ 5/17€ 23.5/26€ 10/13€

Le Bikini- Ramonville La Dynamo- Toulouse

20h30 20h

23.5/26€ 6€

Le Forum- Graulhet La Dynamo- Toulouse Le Bikini- Ramonville

20h30 20h 20h30

3/5€ 17€ 13.5/26€

Le Rond Point- Labruguière Le Bikini- Ramonville La Dynamo- Toulouse Le Connexion Live- Toulouse Le Phare- Tournefeuille

14h 20h30 20h30 20h 20h

nc 18.5/21€ 20/21€ 16/20€ 39€

Le Zazou Bar- Castres Salle de conférences- Lautrec Médiathèque- Aussillon Pub O’Sullivan’S- Albi Le Bikini- Ramonville La Dynamo- Toulouse

20h30 20h30 18h30 21h 20h 20h

grat 5/8€ nc grat 10€ 15€


15 Pony Pony Run Run/The Caramel Incident (pop) Vendredi 16 Angry Dead Pirates/ Cheap Chaser (punk) Lyricaly (reggae) Cécile Perfetti (pop/flok) Pete Vyler (rock) DJ Bena (funky mix) Le Duo Parleur (chanson) Kililana Song de Benjamin Flao Café Tango avec Omar Hasan Tropicalia Groove Christine and the Queens (pop électro) Samedi 17 Pas vu pas pris (chanson décalée) The Crazy Ducks (rock) Stabat Mater Furiosa (poésie/chant) Winter Fest : Brassen’s not dead/Tak’up... Aldavidjah (jazz fusion hindus) Zebda/Dadou El Oued Son of Kick/dDamage/KSM... (électro) Toulouse Dub Club : Stand High... Dimanche 18 Bey Ler Bey (balkans) Clara Simonoviez (chanson) Café Tango avec Omar Hasan Izia (rock) M.O.P./Mash Out Posse (hip-hop) The Jim Jones Revue (rock) Lundi 19 Balthazar (pop) Mika (pop)

Le Rio Grande- Montauban

20h30

18/22€

Ô Gambrinus- Albi MJC Noctambule- Albi Le Central Park- Albi Bar Le Jour de Fête- Albi Café Plùm- Lautrec MJC- Mazamet Le Pot Ethique- Mazamet Auditorium Dom Vayssette- Gaillac La Dynamo- Toulouse Le Connexion Live- Toulouse

20h30 20h30 21h 21h30 22h 21h 12h>14h 20h30 19h 20h

free nc grat 5€ Part. Libre 4/8€ nc 5/10€ 7/9€ 6/8€

Ô Gambrinus- Albi Le Central Park- Albi L’Agora- Lavaur Salle de Fêtes- Ambres Café Plùm- Lautrec Le Forum- Graulhet La Dynamo- Toulouse Le Bikini- Ramonville

20h30 21h 21h 20h30 21h 20h30 20h30 22h

grat grat 7/9€ 5€ 5/8€ 5/12€ 13€ 11.8/14€

Café Plùm- Lautrec Salle Polyvalente- Les Cammazes La Halle- Rabastens Le Bikini- Ramonville La Dynamo- Toulouse Le Connexion Live- Toulouse

16h 16h 18h 20h30 20h 20h

5/8€ 3/8€ 5/8€ 28/29€ 20€ 15/17€

Le Connexion Live- Toulouse La Halle aux Grains- Toulouse

20h 20h30

13/15€ 28/48€


16 Mardi 20 Le Chant de la matière Café Tango avec Omar Hasan Nomeansno/Sec (punk post-moderne) Soma/The Gabelt/Your Happy End (pop/folk) Numbers not name/Sole (hip-hop) Mercredi 21 The Wackids (concert enfants) Rodrigo & Gabriela (guitare) Jeudi 22 Culture Bar-Bars : Dirty Fonzy (punk) Culture Bar-Bars : Kawa (variété) Tarzifo (rock) Gatshen’s (duo franco-congolais) Andouma (afro jazz) Café Tango avec Omar Hasan Budapest (trip hop)

Hyphen Hyphen/Les Filles et les Garçons (pop électro)

Eiffel/Lux Interior (rock) Vendredi 23 Culture Bar-Bars : The Florentines (rock) Culture Bar-Bars : Gadzy (rock) Swing Machine (swing/jazz/groove) Monsieur Tristan (chanson) Si Montand m’étais chanté Café Tango avec Omar Hasan J.M. Hernandez & R. Delaporte (swing/chanson) Ladji Diallo (conte musical) Bertrand Burgalat (pop) Rock Inter Région Gibus (rock) Samedi 24 Culture Bar-Bars : Les Noktambules (reggae) Culture Bar-Bars : The Flyin’ Muffins (swing) Winter Fest : Budapest/Gasmoney... Fanfare Ciocarlia (musique tsigane) Macao et Cosmage avec Paamath Moustapha Mbengue (poésie) Grob (rock) Midnite/Acoustic Soul Lions (reggae) Cyberpunkers/Fukkk Offf...(électro) Anakronic Electro Orchestra (Balkan Beats) Hell’s Kitchen/Scarecrow (blues) Dimanche 25 Bertrand Chamayou (classique piano) Café Tango avec Omar Hasan

L’Athanor- Albi Salle des Fêtes- Monestiès Le Bikini- Ramonville Le Connexion Live- Toulouse La Dynamo- Toulouse

20h30 20h30 20h30 20h30 20h

10/17€ 5/8€ 15.5/18€ 9.7/10€ 20€

Auditorium- Graulhet Le Zénith- Toulouse

15h 20h30

2€ 35/36€

Ô Gambrinus- Albi Le Central Park- Albi Pub O’Sullivan’S- Albi Le Rond Point- Labruguière Fac Champollion- Albi Cinélux- St-Juéry Lo Bolegason- Castres La Dynamo- Toulouse Le Bikini- Ramonville

21h 22h 21h 21h 18h 20h30 18h30 20h 20h30

grat grat grat nc grat 5/8€ grat 14/15€ 22.5/25€

Ô Gambrinus- Albi Le Central Park- Albi Bar Le Jour de Fête- Albi Le Zazou Bar- Castres Espace Apollo- Mazamet Salle P. Bérégovoy- Carmaux Le Frigo- Albi Lo Bolegason- Castres Le Connexion Live- Toulouse La Dynamo- Toulouse

21h 22h 21h30 20h30 14h30/21h 20h30 20h30 20h30 20h 20h

grat grat 5€ grat 10/20€ 5/8€ nc 5€ 11/13€ 10€

Ô Gambrinus- Albi Le Central Park- Albi MJC- Gaillac Salle de Pratgraussals- Albi Médiathèque- Nègrepelisse Médiathèque- Parisot Bar Les Américains- Lavaur Lo Bolegason- Castres Le Bikini- Ramonville La Dynamo- Toulouse Le Rio Grande- Montauban

21h 22h 20h30 20h30 15h 10h30 21h 20h30 23h 20h 20h30

grat grat 5€ 10/21€ nc nc grat 18/15€ 13.5/15€ nc 10/14€

Théâtre Municipal- Castres Auditorium- Graulhet

17h30 17h30

15/17€ 5/8€


17 Julian Marley/Sound System/Skandalyze (reggae) Becs Bien Zen (chanson) Mercredi 28 Slam & Hip-hop session KKC Orchestra/Tioneb/Be Bop Swing (électro) Wax Tailor & The Dusty Rainbow Experience... (électro)

Tioneb/KKC Orchestra Jeudi 29 Atomik Band III (reprises rock) Hubert Félix Thiéfaine Babel Tchap (scène ouverte) Narcisse (slam multimédia) Café Tango avec Omar Hasan I Heart Sharks... (pop/rock) Vendredi 30 Grob (rock) The Gartloney Rats (irish) Frédéric Bobin (chanson) Mampy/Toulouse Shanking Foundation Flynt (hip-hop) Revolver/The H.O.S.T (rock/pop/folk)

Le Bikini- Ramonville La Dynamo- Toulouse

18h 20h

18.5/22€ 6€

Lo Bolegason- Castres La Dynamo- Toulouse Le Bikini- Ramonville La Dynamo- Toulouse

19h 20h 20h30 20h

grat 13/14€ 13.5/26€ 13€

Pub O’Sullivan’S- Albi Salle Gérard Philipe- Castres Le Zazou Bar- Castres Fac Champollion- Albi Le Rond Point- Labruguière La Dynamo- Toulouse

21h 21h 19h 18h 20h30 20h

grat 35/38€ grat grat 5/8€ 8/12€

Bar Le Jour de Fête- Albi Le Central Park- Albi Salle des Fêtes- Montans Chronic Argo- Toulouse La Dynamo- Toulouse Le Rio Grande- Montauban

21h30 21h 21h 20h 20h 20h30

5€ grat 5/10€ 5€ 14€ 18/22€


/// Évènement

18

Le Retour du Jeudi en novembre

Jeudi 8, à 18h : Les étudiants (et rien que les étudiants) sont conviés au Musée Toulouse-Lautrec pour une soirée spéciale visites guidées, qui verra aussi se produire le Conservatoire de Musique et de Danse du Tarn. Également au programme, un buffet et la présence de nombreuses associations.

Jeudi 15, à 18h : Vent Divin « remake » la Seconde Guerre Mondiale. Le tout en solo, via le spectacle de David Jonquières, mis en scène par Cécile Bernot. Bruitage à la bouche, crème capillaire Pento ou cerceau, la production d’Ultrabutane ne fait pas appel à d’énormes moyens, mais à une imagination burlesque sans limite. À voir ! Jeudi 22, à 18h : Place à la musique avec le concert d’afro-jazz d’Andouma, dans le cadre du festival Traversées Africaines. Fusion de la liberté de ton du jazz, de l’exigence de la musique classique et de la richesse rythmique de la musique africaine, le répertoire D’Andouma s’écoute avec les oreilles, le cœur et les jambes. Jeudi 29, à 18h : Chancre de la scène slam suisse, Narcisse ne vient pas à l’Université Champollion uniquement armé de ses paroles grinçantes et drôles et de son flow. Non, il vient aussi avec son concept, qui organise le mariage de projection vidéo, de musique et d’une théâtralité toute particulière. Rendez-vous donc au Bâtiment Pascal(e) Ambic de la Fac Champollion d’Albi, tous les jeudis. En plus c’est gratuit !


/// Concerts

19 19

Zebda + Dadou El Oued

2012 aura été marqué par le retour aux affaires festives de Zebda. Tout d’abord, en début d’année, avec l’atterrissage dans les bacs de Second Tour, leur nouvel album et puis via une tournée événement. Évènement car en France, et plus particulièrement dans la région Midi-Pyrénées -fief du trio- Zebda est quasiment un monument historique. Une fierté qui a su imposer un certain propos engagé et un état d’esprit festif et fédérateur de Toulouse à Dunkerque. En novembre, Zebda débarque à Graulhet dans le cadre d’une soirée co-organisée par l’équipe du Bolegason. Zebda qui sera précédé par la performance haute en couleurs et chaleureuse de Dadou El Oued, qui organise avec une ferveur sans cesse renouvelée une fusion entre musiques traditionnelles et sonorités modernes. Le tout proposé à un prix défiant toute concurrence. À noter la mise en place d’une navette gratuite entre Castres et Graulhet (réservation au 05 63 62 15 61). Samedi 17 novembre à 20h30, au Forum de Graulhet (5€ (adhérents Lo Bolegason)/12€)

Fanfare Ciocarlia

La Scène Nationale d’Albi poursuit son périple en Europe Centrale. Après la venue, l’année dernière, de l’illustre Goran Bregovic, c’est toute une fanfare qui prendra possession de la salle de Pratgraussals. Une fanfare tsigane qui brille par un répertoire festif, mais aussi et surtout par une vitesse d’exécution hallucinante. De quoi réveiller chez les amateurs des bandes-son du cinéma d’Emir Kusturica, des souvenirs émus. Idéal pour balayer les préjugés et pour célébrer avec eux un amour immodéré pour la musique, le concert de la Fanfare Ciocarlia est bel et bien un événement incontournable pour tout bon amateur du genre. Cors, trompettes, clarinettes et grosses caisses, les instruments sont affûtés et les interprétations ne manquent ni de souffle, ni d’émotion. De quoi passer un moment unique en compagnie d’artistes investis. Samedi 24 novembre à 20h30, à la Salle de Pratgraussals – Albi (10/21€)


20

Pony Pony Run Run

Les dernières années ont vu peu de phénomènes musicaux français arriver à franchir les frontières comme a pu le faire Pony Pony Run Run. De l’eau a coulé sous les ponts depuis la formation du trio nantais, à l’École des Beaux-Arts. C’est le premier album qui mit le feu aux poudres avec des pop songs addictives et dansantes et qui conquit le monde à grands coups de tubes imparables, comme en témoigne d’ailleurs le carton de leur single Hey You. En 2012, Pony Pony Run Run est de retour dans les bacs avec une nouvelle galette éponyme. La fusion entre un rock incisif et une électro ciselée et acidulée est toujours à l’ordre du jour et c’est tant mieux. Les fans ne seront pas dépaysés, tandis que les non-initiés risquent de méchamment accrocher. Une belle occasion de vérifier tout ceci en live. En première partie, la formation The Caramel Incident invitera le public à rentrer dans son conte de fée radioactif, où se croisent les influences rock et pop, entre Bowie, Pink Floyd ou les Strokes. Jeudi 15 novembre à 21h, au Rio Grande – Montauban (18/22€)

Les Feux de la Rampe : le concert de clôture

Le tremplin des Feux de la Rampe a vu se succéder 50 groupes de la région Midi-Pyrénées, sur la scène de l’Aéro à Toulouse, au fil de 13 concerts. Au terme de la finale, c’est le groupe Black Do’ qui a remporté le titre suprême de cette deuxième édition. Une formation de reggae/funk qui sera à l’affiche du grand concert de clôture au Bikini à Ramonville, aux côtés de Earling (rock), Maya (pop/ électro), Judie (rock), Warren Minute (rock), Big Bang Bay Bees (rock métal), Whatever (pop rock), Dysto (rock), Strange Brew (rock 60’s) et de Lya (pop rock). Une grande soirée qui sera aussi l’occasion pour le Label Sozinho Prod et le Studio Rimshot de lancer l’appel à candidature en vue de la troisième édition du tremplin. Jeudi 8 novembre à partir de 18h, au Bikini – Ramonville (10/12€)

Soirée Tek-One

Vous pensez qu’une nuit sur le dance floor vaut mieux qu’une heure sur un vélo d’appartement ? Inutile de se poser plus de questions : direction La Rue du Bain, le samedi 10 novembre. Organisée dans le cadre de la tournée Natural Bassline, la soirée Tek-one réunit la crème des dj’s, le tout sous la bannière d’une parité salvatrice. Car oui, ce sont bel et bien deux « djettes » et deux dj’s qui vont mettre la Rue du Bain à feu et à sang. Quatre artistes pros des platines, issus de labels comme Petite Records, Telepathy Records ou encore Mystic Records. Au son, ce sont donc UNU (aka Maud de Montigny), DJ RYKKK’s, la force de frappe locale Dexima et Beatbullmania, de Natural Bassline. Sensations garanties ! Samedi 10 novembre à La Rue du Bain Albiwww.natural-bassline.fr/festival


Hubert-Félix Thiéfaine

21

Thiéfaine est résolument un artiste à part. Il fait partie de ce que l’on pourrait appeler la noblesse populaire du rock français. Celle de Gainsbourg ou de Bashung. Un artiste qui n’a jamais été vraiment à la mode et qui, conséquence directe, n’a jamais été démodé. Thiéfaine surfe sur les tendances et a su se constituer une vraie armée de fans, qui grandit d’année en année, glanant de nouvelles recrues dans les générations les plus jeunes. Son rock parle aux rebelles et aux poètes (aux poètes rebelles également). Il susurre ses paroles concernées et séduit par son refus des conventions. Son concert à Castres est un bel événement que ses aficionados se doivent de saluer. L’occasion de rencontrer ou de revoir un homme à fleur de peau, qui continue vaille que vaille d’enrichir son répertoire de belles compositions toujours exigeantes et mélancoliques, qui savent aussi monter dans les tours. Plus en forme que jamais, Thiéfaine revient sur les planches fort d’un nouvel album (Supplément de mensonges) et de deux Victoires de la musique. Jeudi 29 novembre à 21h, à la Salle Gérard Philipe – Castres (35/38€)

Revolver

En empruntant leur nom au célèbre album des Beatles, les trois membres de Revolver annoncent d’emblée la couleur. Alors oui, on peut entendre l’influence des Fab Four, mais les choses ne s’arrêtent pas là. Revolver a su imposer sa touche dans l’univers un poil sclérosé de la pop frenchie. Il y a les harmonies, ce sens de la mélodie et les instrumentations exigeantes, comme en témoigne le tube Get Around Town. En 2012, Revolver est de retour, après avoir tourné, ici et ailleurs (aux États-Unis notamment), avec un nouveau disque plus dansant. Revolver a pris de la bouteille et leur son n’en est que meilleur. À vérifier sur scène lors d’un concert événement.En première partie, le trio franco-anglais, Uniform Motion, fera connaissance avec un public tarnais avide de découvertes. Au programme : mélange d’arts graphiques et de musique. Singulier et curieux, Uniform Motion déboule ! Une soirée présentée dans le cadre du Winter Festival de L’Adda du Tarn. Samedi 1er décembre à 20h30, au Lo Bolegason (10/17€)


22

/// Festivals Winter Festival

Du samedi 17 novembre au samedi 15 décembre dans le Tarn

Le Winter Festival déboule dans le Tarn avec pertes et fracas, pour la 24ème fois. 24 éditions qui ont assis une réputation infaillible, due à l’acharnement passionné et mélomane des organisateurs de l’ADDA du Tarn à construire une programmation pointue, éclectique et fédératrice. Un Winter Festival à cheval entre novembre et décembre qui se déroule en quatre étapes. Direction Ambres, Gaillac, Castres et Carmaux donc, pour un pur défilé de décibels décomplexés ! Let’s go ! Samedi 17, à la Salle des Fêtes d’Ambres : du punk, du vrai qui tache et qui laisse des traces, avec Brassen’s not Dead. Ensuite, ce seront The Hop Hop Hop, Tak’up et Mesryne qui se chargeront de vous mettre une bonne torgnole dans la face (5€). Samedi 24, à la MJC de Gaillac : du bon son toujours, bien fusion et trip-hop, avec Budapest, en direct de Gaillac. La ville vignoble accueillera aussi Into The Fold, Alpaga et Gasmoney (5€). En décembre, direction Castres, le 1er (voir notre article sur le concert de Revolver) et Carmaux, le 15, avec Salut les Anges et Maria Ghanima. Mais ça, on vous en reparle le mois prochain... www.adda81.com

Les Oeillades

Du mardi 20 au dimanche 25 novembre à Albi

Cette année, le Festival de cinéma Les Oeillades, organisé par Ciné Forum, prend place au cinéma Le Lapérouse et au Théâtre Municipal d’Albi. Une 16ème édition de grand standing, comme toujours, qui voit défiler des invités tout aussi prestigieux. Ainsi, vous pourrez rencontrer le grand manitou du Festival de Cannes, Gilles Jacob, l’excellent acteur Sergi Lopez (à l’occasion de la projection de Tango Libre), Jean-Pierre Darroussin, Hiam Abbass, Ariane Ascaride, Dominique Besnehard (avec la projection de Mince Alors !) et le célèbre réalisateur Robert Guédiguian qui sera présent pour présenter ses films tels que Les Neiges du Kilimandjaro, Marie-Jo et ses deux amours, L’argent fait le bonheur et Lady Jane. Et encore, il ne s’agit que d’un bref aperçu. En plus de l’hommage rendu au cinéma de Robert Guédiguian, le festival donnera également carte blanche au distributeur de films Pyramide, proposera une leçon de cinéma, une grande compétition de courts-métrages, un stage et des ateliers de formation. C’est le cinéma avec un grand C qui est ici célébré. Fort d’une programmation exigeante, pointue et généreuses et d’un panel d’invités passionnants et passionnés. Silence... Moteur... Action ! Toute la programmation : www.cine-oeillades.fr


23

Extrême Cinéma

Du mardi 13 au dimanche 18 novembre à la Cinémathèque Toulouse

Marre du cinéma consensuel ? Marre des films plats et sans saveur ? Marre du cinéma de masse ? Direction le Festival Extrême Cinéma à Toulouse pour prendre une bonne louche de septième art déviant, tordant, choquant, pénétrant, impressionnant, viscéral et mémorable. Cette année, le Festival Extrême Cinéma s’articule autour du thème Zoofilms et invite les bêtes à poils longs et courts via une sélection de films. Des métrages tour à tour obscurs et classiques, mais qui, d’une façon ou d’une autre, valent le détour. Des longs-métrages donc, prétextes à de belles rencontres entre cinéphiles, mais aussi avec le cinéaste belge Thierry Zéno, l’auteur du sulfureux Vase de noces, ou encore avec la réalisatrice Lucile Hadzihalilovic. À ne pas louper également, la soirée cinéconcert avec le groupe Goat River. www.lacinemathequedetoulouse.com/extremecinemas

Fame

Du vendredi 2 au samedi 10 novembre à Carmaux (et alentours)

La ligne éditoriale de la troisième édition du Fame Festival, institution carmausine musicale en devenir, ne change pas : proposer dans divers lieux (bars, cinéma, salles des fêtes...), des concerts et des animations. Le tout disséminé aux quatre coins de Carmaux Rock City, de St-Benoît-de-Carmaux ou encore de Blaye-Les-Mines. Offrir un éventail de genres très larges, organiser des rencontres, booster les lieux culturels et fédérer les publics, voilà pour l’état d’esprit d’un événement d’ores et déjà incontournable. Rayon invités, c’est du tout bon. On vous parlait le mois dernier de U-Roy et des Banyans qui se produiront à la Salle Bérégovoy, le vendredi 2 (20h30, 10/12€). Le samedi 3, ce seront Burning Heads et The Rebel Assholes, qui donneront leur définition du punk, au cultissime bar le Mini Centre (21h, 5€). La légende du blues rock, Little Bob et ses Blues Bastards sera, avec Marc Minelli, à la Salle des Fêtes de St-Benoît, le vendredi 9 (20h30, 10/12€). Rock’n’roll au possible les sets de ces deux monuments de la scène française précéderont Lafayette et The Florentines, qui joueront leurs accords électriques au Bar de la Poste, le samedi 10 (21h, 5€). Et c’est loin d’être tout tant le Fame propose son lot de surprises, de conférences, d’expositions, de projections et débats sur tout la durée du festival. www.rocktime.org

Grenad’in

Samedi 10 novembre à partir de 19h, à la Salle des Fêtes de Grenade (31)

Créée en 2001 à Grenade, l’association MultiMusique se donne pour but d’enseigner, de faire découvrir et de diffuser la musique le plus largement possible. Par le biais d’ateliers, de master class, de l’école de musique, de concerts et bien sûr via le fameux festival Grenad’in qui secoue favorablement l’automne. Cette année, l’affiche s’excite avec la venue d’Inspector Clouzo, duo rock groovy imparable. L’Inspecteur qui côtoie sur l’affiche de la nouvelle édition le britannique expatrié, Flox qui, pour sa part, donne gaiement dans l’électro rock aux forts accents dub. Également au programme des festivités, les hors-la-loi du scratch de Scratch Bandits Crew et leur hip-hop reconstruit, mais aussi Dounshaq et son hip-hop funky, KSM et son mix purement instable, sans oublier la valeur montante du rock fusion, Arcane. Tarifs : 8/14€ - www.grenad-in.net


24

Les Dimanches Musicaux de Castres Dimanche 11 et 25 novembre au Théâtre Municipal de Castres

La 23ème édition des Dimanches Musicaux de Castres débutera en novembre et s’achèvera dans l’allégresse et le grandiose, le dimanche 17 mars. Au programme, deux récitals de piano, des artistes de renom, un trio fort original, un quatuor à cordes réputé et un orchestre baroque et ses trois solistes vocaux remarquables. Le concept reste le même et propose, via des tarifs très attractifs, de rendre la grande musique classique la plus abordable possible. De plus, le festival renouvelle son partenariat avec le Secours Populaire. En novembre, rendez-vous dès le dimanche 11, à 17h30, au Théâtre, pour le concert du Trio Arthémus (violon, alto, violoncelle) qui livrera ses interprétations des partitions de Mozart, Schubert et Beethoven. Dimanche 25, c’est le pianiste Bertrand Chamayou qui visitera les répertoires de Debussy et de Liszt. Tarifs : 5/17€ le concert / 40€ les 4 concerts au choix Programmation complète : www.dimanchesmusicauxdecastres.com

Séquence Court-Métrage

Du vendredi 16 novembre au dimanche 2 décembre à Toulouse

Le long-métrage, tout le monde connaît. Le court beaucoup moins. Pourtant, c’est là que naissent les grands, que les cinéastes de demain expriment leur talent et leurs idées, le plus librement du monde, sans aucune contrainte. Le Festival Séquence célèbre cette liberté et cet esprit hétéroclite. Pendant une quinzaine de jours, dans plusieurs lieux de la Ville Rose et de ses alentours (La Cinémathèque, l’ABC, Le Centre de Congrès Pierre Baudis, Le Cratère...), cet événement fédérateur et profondément cinéphile, efface toutes les frontières et propose une programmation colorée, vivante et variée. Un festival qui remet aussi des prix et qui propose de nombreuses rencontres. www.sequence-court.com

Traversées Africaines

Depuis le 26 octobre, jusqu’au samedi 1er décembre dans le Tarn (et en Midi-Pyrénées)

Direction l’Afrique, le berceau de l’humanité et de toutes les cultures. Le Festival Traversées Africaines promène le public au fil de nombreuses étapes en Midi-Pyrénées et déroule toute une palette de concerts, de rencontres, de danses, de contes, d’expositions ou encore de projections. La programmation est bien trop riche pour être totalement exposée ici, mais sachez que le festival se met à la portée de tous. À Albi, Castres, Labruguière, Lagrave, Aussillon, Graulhet, Lautrec, Parisot, Carmaux, Gaillac ou Toulouse, cet événement pluriculturel fait la part belle à l’ouverture et fédère les publics, grâce à une exigence et à un esprit fédérateur sans cesse renouvelés. Parmi les temps forts, on notera le concert de Lyricaly (reggae) au Noctambule à Albi le vendredi 16 ; le concert de Zebda au Forum de Graulhet (voir notre article), le marché artisanal inter-associatif à Castres le 17 et le 24, le concert de Moustapha Mbengue à la Médiathèque de Parisot (le 24), ou encore le spectacle Macao et Cosmage ou l’expérience du bonheur, avec Paamath le samedi 24 à la médiathèque de Nègrepelisse. Programme complet : www.traf81.com


Jeudi 8 novembre à 21h30, au Phare à Tournefeuille

Le mois dernier, ce sont Foreign Beggars, Grems, Bounce!!! et Takine qui ont fait trembler le Phare lors de la première « party » de Fat & Furious. En novembre, Le Phare remet le couvert avec une affiche qui se la pète grave ! Et à juste titre. Dirtyphonics par exemple, qui a fait du dubstep un véritable mode de vie sur scène. Le quatuor vous fera passer un grand moment dans la fosse du Phare, tout comme Tha New Team, qui compte notamment dans ses rangs -ne l’oublions pas- iRaize, la moitié du duo Tha Trickaz. Également composé de Ben Becker, alias Senbeï et de MC Youthstar, Tha New Team, malgré son jeune âge, fait bouger la scène électro dubstep, sans laisser de place au doute. Également à l’affiche, l’auteur compositeur toulousain Pzyon, spécialisé quant à lui dans une mixture atypique qui mêle dubstep et glitch-hop. À consommer sans modération, tout comme les volutes de l’électro made in France de Carbon Airways, très jeune duo virtuose qui, de débuts très classiques sur les bancs du conservatoire est rapidement passé à l’électro en sachant développer son propre style. Un style qui a su taper dans l’oreille d’un public grandissant. Tarifs : 18/23€ - www.premiere-pression.com

AMBRES

(LAVAUR) - SDF - 17 NOVEMBRE > 5€

BRASSENS NOT DEAD

THE HOP HOP HOP- TAK’UP - MESRYNE

GAILLAC

MJC - 24 NOVEMBRE > 5

BUDAPEST

INTO THE FOLD - ALPAGA - GASMONEY

CASTRES

LO BOLEGASON - 1 DECEMB

RE

à 17 REVOLVER - UNIFOR>M 10 MOTION

CARMAUX

RE > 7€ MINI CENTRE - 15 DECEMB OTH) (EXS GE SALUT LES ANMAR IA GHANIMA

ADDA DU TARN Licence n°2-1032735 et n°3-1032736 - impression : cooperarock.org / création : newboxcom.com dessin : christophe@senegasbros.com

Fat & Furious Party # 2


26

Légende T : théâtre ; D : Danse ; C : Conférence ; E : Expo ; JP : jeune public ; H : HUMOUR

Jeudi 1er

E- Cajas Luminosas de José Cuneo E- La Belle Époque de Jules Chéret E- Et pourtant il vole ! E- Les artistes de l’atelier de l’EMBA E- Obéye Fall E- Colin Painter chez les Gueules Noires E- Bernard Dufour : Manipulations E- Anne Slacik : Jardins et livres peints E- Talents Mélés E- Verres du Languedoc... E- Exposition des résidents de L’Orival E- Visages du Monde T- Les Belles Sœurs

MJC- Albi Musée Toulouse-Lautrec- Albi Musée Jean Jaurès- Castres Théâtre- Castres Hôtel de Ville- Castres Musée de la Mine- Cagnac Centre d’art- Lectoure Château-Musée du Cayla- Andillac Galerie Terson de Paleville- Sorèze Musée du Verre- Sorèze Tour Ronde- Sorèze Le Salon de Vauban- Les Cammazes Grenier Théâtre- Toulouse

>14/11 >31/12 >10/11 >01/12 >15/12 >18/11 >16/12 >04/11 >09/11 >31/12 >23/11 >31/12 >30/11

Rencontre littéraire avec Elsa Peny Étienne Artetango : Projection du film Les Yeux Fermés E- Bouquet de Femmes (Nicole Virtue...) Le Cirque Lontan

Café Plùm- Lautrec Fac Champollion- Albi Espace du Castelviel- Albi Stade- Cordes/Ciel

19h 18h30 >29/11 17h

Vendredi 2

Samedi 3

La Muerte De Don Cristobal (marionnettes adultes) Café Plùm- Lautrec Musée Toulouse-Lautrec/MJC- Albi Artetango

21h à partir de 11h

La Muerte De Don Cristobal (marionnettes adultes) Café Plùm- Lautrec MJC/Salle de Pratgraussals- Albi Artetango

16h à partir de 13h

Dimanche 4 Lundi 5

C- Organique et géométrique

Musée Toulouse-Lautrec- Albi

15h

T- Pss Pss

Théâtre Municipal- Castres

20h30

T- L’Apprenti

L’Athanor- Albi

19h

Le Cirque Lontan T- Le Marchand de fables E- 10 ans de donations et d’acquisitions T- L’Apprenti

Stade- Cordes/Ciel Café Plùm- Lautrec Musée Goya- Castres L’Athanor- Albi

17h 21h >30/12 20h30

H- Patrick Sébastien T- L’Apprenti Le Cirque Lontan

Théâtre Municipal- Castres L’Athanor- Albi Stade- Cordes/Ciel

21h 20h30 20h30

Secret (arts croisés/cirque)

Lycée Fonlabour- Albi

20h30

Mardi 6 Jeudi 8

Vendredi 9

Samedi 10

Mardi 13


27 T- Georges Feydeau H- Jamel Debbouze

Salle Paroissiale- Vielmur/Agoût Zénith- Toulouse

19h30 20h

T- Feu la Mère de Madame Renc Litté Les Sentiers de L’Utopie Secret (arts croisés/cirque)

Salle Louisa Paulin- Castres Café Plùm- Lautrec Lycée Fonlabour- Albi

20h30 20h30 19h

La Soupe du 15 (repas et loto poétique) T- Vent Divin T- Georges Feydeau

Le Frigo- Albi Fac Champollion- Albi Salle des Fêtes- Puylaurens

19h30 18h 20h30

T- Georges Feydeau D- La Danse au pays des merveilles Secret (arts croisés/cirque)

Espace Apollo- Mazamet Théâtre Municipal- Castres Lycée Fonlabour- Albi

20h30 19h 20h30

E- Art Discount – Le Rudoscope Secret (arts croisés/cirque) Les dessous du Carnaval d’Albi

2 Pass des pervenches- Graulhet Lycée Fonlabour- Albi Ateliers du Carnaval- Albi

>02/12 20h30 en journée

JP- Madame est au violon

Auditorium Dom Vayssette- Gaillac

17h

Festival Les Oeillades D- Irish Celtic D- Ailey II E- Anne-Marie Sins-Panek vernissage (photos) Bharati (spectacle Bollywood)

Albi Le Scénith- Albi Théâtre Municipal- Castres Le Zazou Bar- Castres Zénith- Toulouse

>28/11 20h30 21h 18h 20h30

E- Chercheurs d’Autres Projection Terra Ferma

Médiathèque/Café Plùm- Lautrec Salle des conférences- Lautrec

>25/11 20h30

C- Là bas j’y suis (par Wil) C- l’art a-t-il des limites ?

Le Zazou Bar- Castres Le Tortill’Art- St-Amans-Soult

20h30 18h30

D- Les Joyeux Petits Souliers (danses et ballet d’Ukraine) T- Le Monologue d’Adramélech Film-débat Soirée Protéiforme Qui croque qui ? (contes du monde)

Cap’ Découverte- Le Garric L’Athanor- Albi Médiathèque- Aussillon Café Plùm- Lautrec Auditorium Dom Vayssette- Gaillac

21h 21h 20h30 19h30 20h30

Renc. Litté. Avec Katy Becchia-Sala D- Celtic Legends

Café Plùm- Lautrec Théâtre Barrière- Toulouse

19h 20h30

H- Ouh là... encore des histoires ?!!

Théâtre Municipal- Castres

15h

Diffusion Court-métrage avec les vidéophages T- Éclats

Ô Gambrinus- Albi Théâtre Municipal- Albi

21h 20h30

Mercredi 14

Jeudi 15

Vendredi 16

Samedi 17

Dimanche 18 Mardi 20

Mercredi 21 Jeudi 22

Vendredi 23

Samedi 24

Mercredi 28 Vendredi 30


28

/// théâtre

Éclats Lili, Thibault et Philémon ne sont pas branchés réseaux sociaux. Eux, ce qui les branche sévère, c’est

la pensée libre ! Leurs armes ? La poésie, la philosophie, l’humour et l’art. La lutte est enclenchée et il n’y aura pas de prisonnier ! Création du Théâtre Québécois Le Clou, Éclats dresse un portrait de notre société en soulignant l’importance de l’autodéfense intellectuelle. Ici, on casse l’image d’une jeunesse sans idéaux accro à la télé-réalité. Plébiscité outre-atlantique, chez nos amis canadiens, Éclats débarque enfin en France et prend ses quartiers au Théâtre d’Albi, sous l’égide de la Scène Nationale. Sur une mise en scène de Benoît Vermeulen, Éclats propose un spectacle intelligent. Une véritable ode à l’imagination, volontairement décrite comme « le seul territoire valable » par l’un des protagonistes de la pièce. Sans compromis et plein de poésie, cette création vaut le détour. Vendredi 30 novembre à 20h30, au Théâtre d’Albi - Tarifs : 10/21€

Georges Feydeau Comment parler de la nouvelle proposition théâtrale des Cabarets Nomades sans tout d’abord vous

toucher deux mots à propos de Georges Feydeau. Pour faire court : Feydeau était un comique, Feydeau était le roi du vaudeville et Feydeau était un rebelle. Feydeau aimait aussi rire de tout, y-compris (et surtout) de la tragédie. Il a laissé derrière lui un héritage énorme et doit être considéré comme l’un des auteurs français les plus importants. En novembre, les Cabarets Nomades, comme leur nom l’indique, se baladent à travers le Tarn pour présenter Georges Feydeau. Au programme des soirées, deux représentations. Tout d’abord, Léonie est en avance ou le Mal Joli, qui tourne autour d’un accouchement très éprouvant pour la future maman, mais aussi pour le futur papa, harcelé de toutes parts. Ensuite, rendez-vous avec Feu la Mère de Madame qui revient sur les conséquences désastreuses de la soirée de Lucien, un modeste employé aux prises avec son épouse vindicative. Sur une mise en scène de Christian Rizoud Mardi 13 à 19h30 à la Salle Paroissiale de Vielmur ; Mercredi 14 à 20h30 à la Salle Louisa Paulin de Castres ; Jeudi 15 à 20h30 à la Salle des Fêtes de Puylaurens ; Vendredi 16 novembre à 20h30 à L’Espace Apollo de Mazamet. Tarifs : 4/8€


29

/// expo Exposition Bouquet de Femmes Québécoise établie à Albi depuis deux ans, Nicole Virtue est une peintre autodidacte passionnée.

Après avoir exposé à la Galerie Le 2012 à Albi, Nicole Virtue prend possession, en compagnie d’autres artistes, des cimaises de l’Espace du Castelviel (10 rue du Castelviel à Albi), du vendredi 2 au jeudi 29 novembre. Une exposition qui permettra aussi de découvrir les œuvres de Dominique Guillard. L’exposition se nomme Bouquet de Femmes et présente les tableaux de deux femmes, leurs univers variés et leurs visions colorées du monde qui les entoure. En découle un panorama joyeux, brillant, expressif et résolument original. Quelques liens Internet pour faire connaissance avec les deux artistes : www.artquid.com/artist/galeriezebragallery/nicole-virtue.html et www.artquid.com/artist/gdaque/gdaque.html


31

/// jeux

New Box Magazine et Thierry LAFFONT vous font gagner ce mois-ci des invitations pour le spectacle BHARATI Il était une fois l’inde. Mardi 20 novembre 2012 - 20h30 au Zénith de Toulouse. Répondez à cette question à thierrylaffontmedia@orange.fr avant le 18 novembre:

Quelle est l’année de création du spectacle BHARATI ? Tirage au sort des bonnes réponses.

Et retrouvez nous sur Facebook pour gagner des places de concert pour le Rio Grande à Montauban (concerts ci-dessous), Le spectacle Violons de France à la Cathédrale d’Albi, Les concerts du groupe Monkey Tree lors de la tournée «Climb inna de Tree» TOUR 2012, ... et bien d’autres... www.facebook.com/new.box.5


NB Magazine 105  

New Box Magazine - novembre 2012

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you