Page 1

#108

gratuit mars 2013


EDITO #108

Courage ! L’hiver touche à sa fin ! L’été et ses festivals nous dévoilent déjà leurs charmes et parmi eux, Pause Guitare promet une édition flamboyante. En attendant, il y a largement de quoi faire dans le Tarn et ses environs, avec pléthore de concerts, de festivals, d’expositions et de pièces de théâtre en tous genres, avec, entre autres joyeusetés, le Carnaval d’Albi. La fête est au programme de cette fin d’hiver. De quoi accueillir le printemps, de la musique et de belles images plein la tête.

Monsieur G

Tiré à 15.000 exemplaires 450 points de diffusion sur le Tarn Votre Pub dans

06 73 63 00 21

SOMMAIRE Guest in Tarn 4 Actu ciné & DVD 6 & 7 Disque compact 8 & 9 Rubrique à vrac / Zoom 10 &11 La Prog 12 à 17 Concerts 18 à 20 Festivals 21 à 25 Prog Théâtre-expo 26 & 28 Danse / Expo / Théâtre 29 & 30

Et tous les mois sur

www.newboxmagazine.fr

New Box Magazine - 7 Bd Ed. Andrieu 81000 Albi Tél : 05 63 38 24 56 / Fax : 05 63 38 17 52 Mèl : contact.newbox@gmail.com Pub : Simon Glorieux Rédaction : Gilles Rolland / Laetitia Bonnery///////// Graphisme : Nicolas Sénégas Bande Son de ce numéro : Diablo Swing Orchestra -Voodoo Mon Amour-

Imprimerie ESCOURBIAC. Dépôt légal à parution. Ne pas jeter sur la voie publique. Une publication New Box Magazine SARL au capital de 30 000 Euros. RCS Albi 445 051 113. L’éditeur décline toute responsabilité quant aux visuels, photos, libellé des annonces, fournis par ses annonceurs, omissions ou erreurs figurant dans cette publication. Tous droits d’auteur réservés pour tous pays. Toute reproduction, même partielle, par quelque procédé que ce soit ainsi que l’enregistrement d’informations par système de traitement de données à des fins professionnelles, sont interdits et donnent lieu à des sanctions pénales. Crois ce que tu crois mais crois pas tout quand même...


Journées Électriques du

GMEA

Du lundi 11 mars au dimanche 7 avril à Albi

Les Journées Électriques s’apparentent à un grand voyage sensitif, dédié à la création musicale contemporaine, aux nouvelles écritures sonores et aux formes de créations artistiques qui explorent les ressources de l’intermédia plus généralement. À tous les passionnés, aux néophytes, aux spécialistes et aux curieux, Les Journées Électriques offrent un panel artistique à la richesse rare, qui amuse et stimule. À cette occasion, le directeur du GMEA, Thierry Besche, répond à nos questions... Comment présenteriez-vous les Journées Électriques à quelqu’un qui ne connaîtrait pas le GMEA et son travail ? Le GMEA est un des 5 Centres Nationaux de Création Musicale en France. Il accueille des musiciens pour expérimenter et inventer de nouvelles formes musicales. Temps fort du GMEA, nous avons baptisé ces Journées « Électriques » car depuis le XXème siècle l’électricité est rentrée en force dans la musique. D’abord avec la radio, le microphone, le haut-parleur, puis le synthétiseur et aujourd’hui avec l’informatique. Une occasion de faire découvrir à tous, sous des formes très facile d’accès, ces nouvelles expressions. Comment se construit la programmation d’un événement comme celui-là, aux exigences sans cesse renouvelées, qui joue à la fois sur l’écoute et sur le visuel ? Dans ma fonction de directeur je vois, j’écoute beaucoup de choses, je rencontre beaucoup d’artistes et j’entretiens de très nombreux contacts au travers de toutes nos activités et ce à l’échelle nationale et internationale. Notre engagement dans la recherche et les nombreuses sollicitations que nous recevons nous permettent aussi d’être au cœur des préoccupations artistiques actuelles. La programmation reflète toutes ces dynamiques traversées. Cette année, l’accent est mis sur ce sur quoi nous travaillons tout au long de l’année : inventer les nouvelles façons de faire « tricoter » ensemble les médias : le son, la lumière, les machineries, l’espace, le théâtre, la musique, etc... Quels sont les temps forts de l’édition 2013 ? Tout d’abord les installations à ne pas rater tant elles sont insolites, curieuses et étonnantes ! Impossible de les louper car elles sont ouvertes tous les jours du 11 mars au 7 avril. Les lumières de l’une d’elles se commande avec les ondes du cerveau, une autre butine en tout sens car c’est une ruche en action ! La dernière « tricote » justement le son, la lumière et... la brume. De la musique traditionnelle revisitée au chef-d’œuvre de Xénakis qui sera joué le samedi 6 avril avec un magnifique travail de vidéo-projection, en passant par un moment exceptionnel, véritable temps fort, le dimanche 7 avril à 17h avec une proposition d’un théâtre de corps et de son à découvrir, et qui se joue en partie dans le noir complet ! Un moment d’une extrême délicatesse qui devrait faire date dans les Journées Électriques.

Pour en savoir plus sur le GMEA : www.gmea.net


6

Sélection des sorties Cinéma

Au bout du conte

Conte de fées, de et avec Agnès Jaoui, et aussi Jean-Pierre Bacri...

À nouveau réunis, Jaoui et Bacri, le duo responsable du Goût des Autres, revient avec Au bout du conte. Un long-métrage à l’affiche très « Bacri », qui narre les destins croisés de personnes croyantes ou non. Il y a celle qui croit au grand amour et aux signes du destin ; celle qui désire devenir actrice ; cette petite fille qui croit en Dieu et ce jeune homme qui croit en son talent de compositeur mais pas en lui. Il y a enfin ce type qui ne croit en rien jusqu’au jour où une voyante lui annonce la date de sa mort. Étrangement, là, dans ce cas précis, il y croit... Vous l’aurez compris, le pitch d’Au bout du conte ne manque pas de mystères. Réponse dans les salles obscures...En salle le 6/03

À la merveille

Masterpiece, de Terrence Malick avec Rachel McAdams, Javier Bardem...

C’est un record ! À peine deux ans après The Tree of Life, son dernier film (palmé à Cannes), le réalisateur culte Terrence Malick revient au charbon et livre un long-métrage qui a tout du chef-d’œuvre annoncé. Il faut dire que les chef-d’œuvres, à Malick, c’est son credo. Il ne fait que ça et celui-là, avec son histoire de couples qui se font et se défont tout en questionnant leur amour, ne devrait pas faire exception. De plus, le casting, de grande classe, qui compte également Ben Affleck et Olga Kurylenko, la James Bond Girl de Quantum of Solace, ne fait que donner à cette sortie des airs d’évènement cinématographie de cette fin d’hiver. En salle le 6/03

40 ans : mode d’emploi

Vraie fausse suite, de Judd Apatow avec Paul Rudd, Leslie Mann, Megan Fox...

Souvenez-vous de En cloque : mode d’emploi et de sa formidable étude de la grossesse vue à travers le prisme d’un couple improvisé et novice en la matière. Dans ce film, jouaient déjà Paul Rudd et Leslie Mann, que l’on retrouve dans ce 40 ans : mode d’emploi, où ils tiennent les mêmes rôles. Ce coup-ci, c’est leur intimité que le grand maître de la comédie américaine nous propose de pénétrer. Les aléas de la vie de couple, le pourquoi du comment de la crise de la quarantaine et d’autres joyeusetés sont au centre de ce film attendu, qui n’est autre que la quatrième réalisation de Judd Apatow. En salle le 13/03

Mais aussi en mars : Le 6 : Spring Breakers, avec Selena Gomez ; Hansel & Gretel : Witch Hunters, avec Jeremy Renner. Le 13 : Cloud Atlas, avec Tom Hanks ; Promised Land, avec Matt Damon ; Jappeloup, avec Guillaume Canet ; Le Monde Fantastique d’Oz, de Sam Raimi, avec James Franco ; Camille Claudel 1915, avec Juliette Binoche. Le 20 : La chute de la Maison Blanche, avec Morgan Freeman ; The place beyond the pines, avec Ryan Gosling. Le 27 : G.I. Joe : Conspiration, avec Bruce Willis ; Jack le chasseur de géant, de Bryan Singer ; Les amants passagers, de Pedro Almodovar...


DV D/ B l u -R a y

7

Looper, de Rian Johnson, avec Joseph Gordon-Levitt, Bruce Willis (sciencefiction) : en convoquant un grand nombre de références subtiles, Rian Johnson livre un

film de s.f. moderne, haletant et malin. Une véritable bombe où Bruce Willis met le pilotage automatique sur off. Argo, de et avec Ben Affleck, et aussi John Goodman (drame) : Ben Affleck croule sous les récompenses (méritées) grâce à ce brûlot politique en forme de thriller au suspens intenable sur la crise des otages iraniens. Brillant et visuellement chiadé, un grand film. Sinister, de Scott Derrickson, avec Ethan Hawke (épouvante) : dans sa nouvelle maison, un écrivain trouve des vidéos de meurtres particulièrement atroces... Du bon petit film d’horreur comme on les aime, sans trop de surprise, mais relativement efficace. End of Watch, de David Ayer, avec Jake Gyllenhaal (thriller) : au cœur de l’action, David Ayer propulse Jake Gyllenhaal dans les quartiers chauds de L.A pour une virée en apnée. Éprouvant et plutôt bien ficelé, le film n’oublie pas de conserver en permanence une âpreté rare. Immersif !

Nous York, de Géraldine Nakache et Hervé Mimran, avec Leïla Bekhti (comédie) : Géraldine Nakache et Leïla Bekhti nous refont le coup de Tout ce qui brille, à New York. Rien de nouveau dans la Grosse Pomme si ce n’est quelques situations clichées mais sympathiques et un Manu Payet toujours fréquentable. Mention spéciale à Marthe Villalonga qui met à l’amende la plupart des jeunes comédiens. La Chasse, de Thomas Vinterberg, avec Mads Mikkelsen (drame) : la vie d’un professeur bascule dans un cauchemar sans fin, lorsqu’une petite fille l’accuse (à tort) de pédophilie... Le dernier scandale cannois en date ! Dredd, de Pete Travis, avec Karl Urban, Olivia Thirlby (action) : après le navet avec Sly, le Judge Dredd revient dans un film violent, visuellement super maîtrisé et pour le coup jubilatoire. De quoi réhabiliter ce personnage aussi taciturne que bourrin.

Le Navet du mois

Paranormal Activity 4, d’Henry Joost et Ariel Schulman, avec Kathryn Newton (épouvante)

C’était prévisible. Le quatrième volet de la saga en carton Paranormal Activity est lamentable. Un bon vieux navet qui n’offre que quelques sursauts de pacotille et dont la fin -et ses trois plans sous acides censés nous offrir un climax digne de ce nom- s’avère scandaleuse. Toujours rentable grâce à son budget famélique, Paranormal Activity 4 brille surtout par sa capacité à abuser de la patience et de la tolérance des spectateurs. Navrant.

La ressortie du mois

Une étoile est née, de George Cukor, avec Judy Garland, James Mason (drame)

Une excellente opportunité que la ressortie du film de George Cukor, pour (re)découvrir ce classique de l’âge d’or hollywoodien. Attaché à dépeindre les effets du succès sur l’existence et sur les sentiments amoureux, le long-métrage suit la romance entre un acteur vieillissant et une jeune chanteuse au fort potentiel. Une chanteuse dont le succès soudain entraînera la déchéance de celui qui, entre temps, est devenu son mari. Si l’histoire vous rappelle celle de The Artist, c’est normal...


8

Rue Barbe Fruit d’homme LA rougne du mois

Yannick Noah Hommage

Yannick Noah est probablement un mec bien. Contrairement à son dernier album. Car si l’ancien champion de tennis est plutôt à l’aise dans le reggae mainstream et la variété estivale, il démontre ici d’un trop plein de confiance, en se confrontant au père du reggae, Bob Marley. Un album composé de onze titres donc, qui reprend les tubes (Redemption Song, I shot the Sheriff...) et d’autres morceaux moins connus (Crazy Baldheads...) du patron jamaïcain. Les mélodies irrésistibles sont là bien sûr, c’est l’exécution qui pêche. Fadasses, les titres se ressemblent tous. Noah semble tourner sous Lexomil et les instrumentations manquent sévèrement de saveur. Quand on parle d’un disque apparemment rêvé depuis des lustres par son auteur, c’est le comble !

Disiz

Extra-Lucide

Finit Disiz La Peste. Aujourd’hui, c’est Disiz tout court. « Je déteste qu’on me mette dans une case » proclame l’artiste dans le dossier de presse de son dernier album, fruit de 2 ans de travail à plein temps. Et effectivement, l’homme a évolué. Car franchement, qui aurait pu se douter que le mec derrière J’pète les plombs avait dans le ventre une telle capacité à offrir une musique aux influences diverses et à la richesse flagrante. De quoi faire sortir effectivement Disiz des carcans du rap à la française et de ses clichés parfois embarrassants. Extra-Lucide, un album d’une grande générosité (qui aujourd’hui balance dans ses disques 20 titres, dont plusieurs dépassent les 4 minutes !), de la part d’un type qui a mûri et qui, sans renier ses origines, tend à offrir quelque chose de différent. Afin de vérifier cette évolution, veuillez noter que Disiz sera sur la scène du Lo Bolegason à Castres, le vendredi 15 mars à 20h30 (11/14€).

Curieux nom que Rue Barbe. Curieuse musique aussi qui se cache derrière Fruit d’homme. Non pas que les morceaux arrivent à faire naître un genre nouveau. Ces morceaux en question arrivant par contre à se défaire d’un étiquetage sauvage. On pense à plusieurs influences (Noir Désir notamment) qui ont peut-être effectivement inspiré les deux protagonistes à l’origine du projet, mais là n’est pas le propos. L’important est de saisir la faculté de la musique de Rue Barbe à passer d’un genre à un autre, tout en mixant les saveurs. Espagnol, français ou encore anglais le chant donne la couleur et la musique se met au diapason. Folk, chant de révolte sociale, balade viscérale, la musique du combo n’est jamais tout à fait là où l’attend et c’est certainement là qu’il fait chercher sa véritable essence. Dépouillés d’un premier abord, concentrés et volatiles, les titres de Fruit d’homme, un à un, arrivent à constituer un tout cohérent. Le résultat d’un travail de passionnés, en phase avec leur temps, c’est certain. http://terrenative.eklablog.com


9

histoire de culte

DC Shell

The Negropolitan

Troisième effort solo de DC Shell, The Negropolitan marque ainsi le retour d’un artiste exigeant sur tous les points. Derrière un packaging à nouveau des plus soignés, se cache une galette immersive au possible. Avec DC Shell, et cela même si on pense connaître l’artiste, on va de surprises en surprises. The Negropolitain instaure en cela immédiatement une réelle ambiance, très cinématographique, très suave et enveloppante, à la lisière du jazz et du blues, mâtinée d’une liberté de ton très trip-hop. Enveloppés par la voix pénétrante de l’artiste, les neuf titres qui composent le cd s’apparentent à une invitation au lyrisme. Sombre, la musique de ce sorcier bien de chez nous, surprend et envoûte. Écrit entre Dusseldorf et Mombassa, The Negropolitan s’écoute ainsi d’un trait. Le voyage est total, tout comme ce besoin de soigner le moindre détail. Là est la marque de DC Shell, qui nous prouve une nouvelle fois à quel point il demeure un artiste à suivre de très près.

Led Zeppelin

Délinquante...

… Comme une Blonde

Après un premier album au nom délicieusement décalé (J’aime pas le musette), les Délinquante (sans s, c’est normal) reviennent avec une nouvelle galette tout aussi savoureuse. Fortes d’une succession impressionnante de concerts (plus de 500), ces deux pétillantes accordéonistes jettent un regard plein de malice sur la société moderne qui nourrit leurs compositions des plus caustiques. Niveau musique, l’accordéon tient toujours une place centrale, même si la musique du duo est loin de se résumer à de simples partitions musettes (puisque le musette, elles n’aiment pas ça). On navigue ici dans un hybride de jazz sous influence free, tout en conservant une partie des codes inhérents aux bals de nos campagnes. Là est la grande originalité des Délinquante : arriver à sortir le musette de ses carcans pour proposer un melting-pot de genres, sans se départir d’un humour définitivement dansant.

Led Zeppelin IV

Album sans nom (l’appellation courante étant donc Led Zeppelin IV) au parfum de scandale et de culte, le quatrième essai du quatuor londonien, sorti en 1971, est souvent considéré comme son grand chefd’œuvre. Un titre subjectif pour un groupe qui, pour beaucoup de fans également, n’a sorti que des chef-d’œuvres. Contenant la pierre angulaire Stairway to heaven, ce disque fait clairement parti des incontournables. Rarement une œuvre n’aura su proposer un tel condensé de génie, avec fureur, virtuosité et impétuosité, déclenchant au passage une série de scandales et de vocations qui perdurent aujourd’hui et n’en finissent pas de foudroyer sur place les nouvelles générations. Des vocalises surnaturelles de Plant, aux riffs mystiques de Page, en passant par les breaks de batterie de Bonzo et les lignes de basses pénétrantes de John Paul Jones, tout ici appelle un respect absolu. L’air de rien, Led Zeppelin IV incarne l’essence d’un rock destiné à rester gravé dans les tables de loi de la musique moderne.


/// Les News de la

Rubrique à Vrac Le Cri de Tarzan a rouvert ses portes : 140 jeux suspendus dans les arbres, une Forêt des Pitchouns plus grande, un tout nouveau parcours blanc pour tous et une légère modification du rouge (avec notamment un passage en skateboard), un parcours bleu renouvelé, un nouveau parcours de 5 tyroliennes et une ligne de vie continue pour les enfants (100% sécurisés). La cabane perchée dans les arbres est toujours là, accueillant les visiteurs recherchant un hébergement insolite ! www.lecridetarzan.com /// L’Abbaye-Ecole de Sorèze

accueille une sélection d’œuvres de François Malbreil ainsi que d’artistes espagnols (sélection en cours) sur le thème du corps dans le cadre de la Triennale Européenne de l’Estampe contemporaine. Vernissage le 2 mars. Exposition jusqu’au 21 avril. ///

Les Dimanches Musicaux de Castres tirent leur révérence, en compagnie du pianiste prodige Adam Laloum. Un artiste toulousain, notamment titulaire du Premier Prix du Concours International Clara Haskil, à la sensibilité à fleur de peau et au toucher profond, qui se produira le dimanche 17 mars à 17h30, au Théâtre Municipal de Castres. (5/17€) ///

Le Musée Goya de Castres présente l’exposition de Joan Jordà, Les Ménines. Une belle occasion de découvrir pour la première fois sa série sur Les Menines, inspirée par le fameux tableau de Velàzquez. 80 œuvres sont ainsi exposées au Musée Goya (peintures, sculptures et gravures). www.ville-castres.fr ///

Erratum : Le Colibri (et non le Conciliabule) accueille les amateurs d’articles originaux, au 7, rue Puech-Bérenguier dans le Vieil Alby. Le festival Européen de Théâtre Étudiant Acthéa aura lieu du 20 au 27 avril. Au programme, des troupes de région Parisienne, de Belgique, de Roumanie ou encore du Portugal, ainsi que des concerts gratuits, des matchs d’improvisation et une journée consacrée aux enfants.


ZOOM///ZOOM zang Pause Guitare

Depuis ses débuts en 1997, à Monestiés, le festival Pause Guitare n’a cessé de croître. Aujourd’hui à Albi, alors qu’il prend place, à Pratgraussals, au Théâtre et pour la première année au Scénith, Pause Guitare fait partie des grands rassemblements musicaux de l’été. La programmation 2013 est là pour le confirmer un peu plus. Impressionnante galerie d’artistes, la nouvelle édition, qui se tiendra du jeudi 4 au mardi 9 juillet, accueillera ainsi, Iggy Pop & The Stooges, Crosby, Still and Nash, BB Brunes, Peter Doherty, Tracy Chapman, Patrick Bruel, Benjamin Biolay, Tété, Lilly Wood & The Prick, Mika, Raphaël, Oxmo Puccino, Martin Solveig, Strange Enquête, ou encore Sexion d’Assaut. On en reparle ! www.pauseguitare.net

La Gardienne & Perez

Intéressons-nous un instant à ce duo musical iconoclaste qui se fait appeler La Gardienne & Perez. D’un côté, La Gardienne, chanteuse amoureuse des mots et de la musique et de l’autre Perez, un clavieriste inspiré. Deux mordus de musique aux compositions originales s’inscrivant dans un registre fusion, quelque-part entre la chanson, le rock et le funk. Épaulés par trois autres musiciens, La Gardienne & Perez sortent en 2011, leur premier album, Chair à chers et se font vite remarquer. Au fil des nombreux concerts, le combo s’affirme et confirme du même coup son importance croissante dans le paysage musical régional. Sans cesse en évolution, le groupe promet pour 2013 de nombreuses surprises. Parmi elles, il est de bon ton de mentionner la sortie en librairie du livre de La Gardienne, Je ne reviendrai pas, ou l’ode à une vie qui se nourrit d’amour, de liberté et de paix (disponible ici : www.bordulot.fr/detail-je-nereviendrai-pas-99.html). Pour faire connaissance avec La Gardienne et Perez, direction leur site : www.lagardienneetperez.com


12

mar

Attention aux fermetures, changements de dates, annulations,… Renseignez-vous !

Tous les mardis Scène libre

Le Central Park- Albi

21h

grat

Tous les mercredis Pub Songs Initiation au Go (dames chinoises) Karaoké

Pub O’Sullivan’S- Albi Le Pré en bulle- Albi Pub O’Carlow- Gaillac

21h30 21h 21h

grat grat grat

Tous les jeudis Scène Libre Karaoké Live Live Music Ambiance night-club av animations Dj au rdc

Le Galion- Arthès Le Central Park- Albi Pub O’Sullivan’S- Albi Le Quartier latin- Castres

21h 21h 21h30 22h/2h

grat grat grat grat

Tous les vendredis Scène ouverte Initiation à la salsa/soirée salsa

Bar L’Abracadabrante- Lavaur Le Quartier latin- Castres

20h30 22h/04h

grat grat

Tous les samedis Soirée Karaoké Soirée Années 80 Ambiance night-club av animation Dj au rdc

N’ Club Bar- Réalmont N’ Club Discothèque- Réalmont Le Quartier latin- Castres

21h 1h 22h/02h

8€ 8€ grat

Vendredi 1er Honest John Plain (punk/rock) Feasoga – St David’s Day (celtic) Soirée Quiz Musical Géosoul (soul)

Ô Gambrinus- Albi Pub O’Sullivan’S- Albi Pub The Quay- Castres Le Central Park- Albi

21h 21h30 21h 21h

grat grat grat grat

Samedi 2 Ta Gueule/Smoke Deluxe... Une Nuit en enfer White Street (pop/rock) Dark Entries#14 (goth) La Gardienne & Perez (rock)...

Ô Gambrinus- Albi Salle René Cassin- St-Sulpice Le Central Park- Albi Le Bikini- Ramonville Frog and Rock- Graulhet

21h 20h30 21h 23h 20h30

part libre 12€ grat 6€ 5€

Mercredi 6 Scène ouverte Mell (chanson décoiffée)

Pub The Quay- Castres Le Bijou- Toulouse

21h 21h30

grat 6/12€

Jeudi 7 Serial Zikeurs (pop rock) Little Mojo (pop/rock)

Pub O’Sullivan’S- Albi Pub The Quay- Castres

21h30 21h

grat grat


livres, Sports, spectacles, musées. . 1

80c=

plus de de réductions!!!

Pour favoriser la pratique du sport, des activités culturelles et de loisirs, le Conseil général du Tarn distribue le

Chéquier Collégien à plus de 17 000 élèves des classes de 6 à 3 . e

e

Des entrées gratuites ou des réductions importantes pour aller aux musées, écouter un concert, voir un match, pour lire, pour pratiquer une activité sportive..., voilà un pas de plus pour bien avancer dans la vie, voilà aussi un beau pari pour l’avenir de nos enfants.

LORNE CONSEIL 2013

Pour connaître tous les avantages : Chéquier Collégien 2012/2013 Service Jeunesse et Sports Conseil général du Tarn - Hotel du Département Lices Georges Pompidou - 81 013 Albi Cedex 09 Tél : 05 63 45 65 94 Courriel : chequiercollegien@cg81.fr Internet : www.tarn.fr

En aidant les jeunes tarnais,

le Conseil général prépare l’avenir du Tarn.


14 BB Brunes (pop) Mell (chanson décoiffée)

Le Bikini -Ramonville Le Bijou- Toulouse

20h30 21h30

complet 6/12€

Vendredi 8 Memories (rockabilly) Yvette et les Collègues (variété/rock) European Blues Challenge Délinquante (chanson)

Pub The Quay- Castres Le Central Park- Albi Le Bikini- Ramonville Le Bijou- Toulouse

21h 21h 19h55 21h30

grat grat 17/18€ 6/12€

Samedi 9 Mix Party of Domideep Rock in Tarn : Do you wanna marry me ?... Soirée Les Tempos du Cœur L’Emigrante (Journée Inter des Femmes) Gadzy (funk/rock) Liz Candy (club) Chloë Lacan (chanson) European Blues Challenge The Bonecrusher Fest (métal)

Ô Gambrinus- Albi Salle F. Mitterrand- Carmaux Salle de l’Albaret- St Sulpice Audit. Dom Vayssette- Gaillac Le Central Park- Albi Pop Art Club- Castres Auditorium- Graulhet Le Bikini- Ramonville Rio Grande- Montauban

22h 17h 20h30 20h30 21h 23h30 20h30 19h55 20h

grat grat 10€ 5/8€ grat 6€ 5/8€ 17/18€ 19/25€

Dimanche 10 Lil Wayne (rap)

Le Zénith- Toulouse

20h

48.8/54.3€

Lundi 11 Two Door Cinema Club (rock)

Le Bikini- Ramonville

20h30

26.5/29€

Mardi 12 Richard Galliano (accordéon) The Australian Pink Floyd Show The Ex+Alfie Ryner (rock) The Lost Fingers (jazz manouche)

Salle F. Mitterrand- Carmaux Le Zénith- Toulouse La Dynamo- Toulouse Le Connexion Live

20h30 20h 20h 20h

10/21€ 45.5/56.5€ 14.5/15€ 12/14€

Mercredi 13 The Commitments/N. Cassagneau (soul) Psy 4 de la Rime (rap) Jill is lucky (pop folk)

Rio Grande- Montauban Le Bikini- Ramonville Le Connexion Live- Toulouse

20h30 20h30 20h

18/22€ 23.5/26€ 15/17€

Jeudi 14 Tarzifo (rock) The Gartloney Rats (irish) Alima (quatuor trilingue) Skarra Mucci/Soom T... (ragga) Tete (chanson) Thomas Pitiot (chanson) Raggamuffin Revival 2013

Pub O’Sullivan’S- Albi Pub The Quay- Castres Fac Champollion- Albi Le Connexion Live- Toulouse Le Bikini- Ramonville Le Bijou- Toulouse Le Connexion Live-Toulouse

21h30 21h 18h 20h 20h30 21h30 20h

grat grat grat 13.5/15€ 22.5/25€ 6/12€ 13/15€

Vendredi 15 DJ No Breakfast (mix rock) RazPop (pop/rock) Doctor Midnight (blues)

Ô Gambrinus- Albi Pub The Quay- Castres Le Central Park- Albi

22h 21h 21h

grat grat grat


15 La Fanfare des guitares La Framboise Frivole (humour musical) Disiz/Nemir/Yass (hip-hop) Bernardo Sandoval quartet (flamenco) Thomas Pitiot (chanson)

Le Jour de Fête- Albi Théâtre Municipal- Castres Lo Bolegason- Castres Salle R. Cassin- St-Sulpice Le Bijou- Toulouse

21h30 21h 20h30 21h 21h30

5€ 17/33€ 8/15€ 7/12€ 6/12€

Samedi 16 Winter Duo (rock) Something Else (rock) La Lune derrière les granges : Trafiko/Alaska.. Les Casses-Museaux (festif) Moustache party avec Getdown Friction & Mc Linguistics... (drum & bass)

Ô Gambrinus- Albi Le Central Park- Albi MJC- Les Salvages Pub The Quay- Castres Pop Art Club- Castres Le Bikini- Ramonville

21h 21h 19h29 21h 23h30 23h

grat grat 5/7€ grat 15€ nc

Dimanche 17 St Patrick : Buttkicker (pop rock) Les Charettes (pop/rock) Marion Combes (chanson) Adam Laloum (piano) St Patrick : Doolin... (irish)

Pub O’Sullivan’S- Albi Pub The Quay- Castres Le Noctambule MJC- Albi Théâtre Municipal- Castres Le Bikini- Ramonville

21h30 21h 17h 17h30 19h30

grat grat 6€ 5/17€ nc

RICHARD GALLIANO

Hommage à Nino Rota Mardi 12 mars à 20h30

CARMAUX

www.sn-albi.fr

Scène Nationale d’Albi - Licences d’entrepreneur de spectacles : n°1-1035500 - n°1-1035503 - n°2-1035501 - n°3-1035502 / Crédits photos : DR


16 Mardi 19 Mumford & Son... (folk) Mochélan (hip-hop)

Le Bikini- Ramonville Le Bijou- Toulouse

20h30 21h30

complet 6/12€

Mercredi 20 Scène ouverte RDV Atypik avec Stan et sa flûte Peul Jenifer (variété) Kaki King (folk) Mochélan (hip-hop)

Pub The Quay- Castres Le Noctambule MJC- Albi Le Bikini- Ramonville Le Connexion Live- Toulouse Le Bijou- Toulouse

21h 18h 20h30 20h 21h30

grat grat complet nc 6/12€

Jeudi 21 Marc Lavoine (variété) Zia (funk/pop) Lolo and The Brigades (rockabilly) Treponem Paul (métal indus) Erik Truffaz Quartet (jazz) Alexandre Poulin (chanson)

Scénith- Albi Pub O’Sullivan’S- Albi Pub The Quay- Castres La Dynamo- Toulouse Le Bikini- Ramonville Le Bijou- Toulouse

20h 21h30 21h 20h 20h30 21h30

42/49€ grat grat 12/14€ 20.5/23€ 6/12€

Vendredi 22 Vison (post rock) AMG (pop/rock) The Flyin’ Muffins (blues) Kevin K (rock/punk) Shar-Baby (blues) Erik Truffaz/Le Tigre des Platanes (jazz/rock) Du Reggaeton au Kuduro avec R’An Theodore-Paul & Gabriel (folk) Stephan Eicher (variété) Soirée années 80 (pop/rock) Robin Fincker Trio (jazz) Alexandre Poulin (chanson)

Ô Gambrinus- Albi Pub The Quay- Castres Le Central Park- Albi Le Jour de Fête- Albi Le Noctambule MJC- Albi Lo Bolegason- Castres Pop Art Club- Castres La Dynamo- Toulouse Le Bikini- Ramonville Le Bikini- Ramonville L’Impro- Toulouse Le Bijou- Toulouse

21h 21h 21h 21h30 20h30 20h30 23h30 20h 20h30 23h59 19h30 21h30

part libre grat grat 5€ 8/12€ 13/20€ 15€ 15.5/18€ 28.5/31€ 5€ grat 6/12€

Samedi 23 David Carroll (folk rock) Rock in Tarn : Rhedji/Budapest... Flower Power (rock) The Fatal Picards/Vison (rock) The Hacker/Junio Kambell... (electro) Salut les Copains

Ô Gambrinus- Albi Salle de Pratgraussals- Albi Le Central Park- Albi Rio Grande- Montauban Le Bikini- Ramonville Le Zénith- Toulouse

21h 20h 21h 20h30 23h 20h30

grat 5/6€ grat 20/24€ nc 48€

Dimanche 24 Big Band 81

Théâtre Municipal- Castres

17h

grat/15€

Mardi 26 Osons Mars 2013 (chanson)

Le Bijou- Toulouse

21h30

grat


17 Mercredi 27 Lou Doillon (chanson) Les Chœurs de l’Armée Rouge

Le Bikini- Ramonville Le Zénith- Toulouse

20h 15h/20h30

22.5/25€ 34/44€

Jeudi 28 Kestekop II (folk) Joey’s Band (bluegrass) Kif-Kif (festif français) Manivelles (J.élect) Le Caravage (spoken trip rock) Alice Russell (soul)... Les Airs Solitaires Nevchehirlian (chanson)

Ô Gambrinus- Albi Pub O’Sullivan’S- Albi Pub The Quay- Castres L’Athanor- Albi Fac Champollion- Albi Lo Bolegason- Castres Le Bikini- Ramonville Le Bijou- Toulouse

21h 21h30 21h 19h 18h 20h30 20h 21h30

grat grat grat nc grat 10/17€ nc 6/12€

Vendredi 29 Los Jamones/Los Remotos (punk) Why Notes (pop/rock) Fred Cruveiller & The BBB (blues) Tremix (chansons métisées) Soma/We The People/Hill Valley (rock) RazPop/Sword (pop rock) Saez – Miami Tour (rock) Les Curiosités du Bikini vol.15 (house) Nevchehirlian (chanson) Ethnik Season #4

Ô Gambrinus- Albi Pub The Quay- Castres Le Central Park- Albi Le Jour de Fête- Albi Rio Grande- Montauban Lo Bolegason- Castres Le Zénith- Toulouse Le Bikini- Ramonville Le Bijou- Toulouse Salle J. Brel- Toulouse

21h 21h 21h 21h30 20h30 19h 20h30 23h 21h30 20h30

grat grat grat 5€ 10/14€ grat 32.5/35€ grat/5€ 6/12€ 9/13€

Samedi 30 Rock in Tarn : In Aevum... Rastarn/El Bombasin... Royal Bedoune Blues Band Tom Terrien (électro) EleEuropean Beardrop vol.04 (electro)

MJC Pichery- Gaillac Forum- Graulhet Le Central Park- Albi L’Impro- Toulouse Le Bikini- Ramonville

20h30 18h30 21h 19h30 23h

5€ 5/12€ grat grat nc

Dimanche 31 Pâques avec les Lapins déjantés

Pop Art Club- Castres

23h30

12€


/// Concerts

18

Alice Russell + Sing Sing My Darling

La dernière décennie a vu l’émergence de la scène soul britannique, avec des voix comme celles d’Amy Winehouse et de Duffy. Alice Russell est de cette trempe-là, de celles qui n’en finissent plus de monter et de s’imposer dans le cœur des amoureux des vibes de la Motown et des autres grands noms de la discipline. Porteuse d’un gène rare, qui lui permet de tisser des compositions douceâtres et délicieusement vénéneuses, Alice Russell organise depuis ses débuts la rencontre entre une soul pure et dure et une envie de fusion, qui la pousse à entrer en contact avec d’autres styles comme l’électro ou le jazz. En résulte un bouillon des plus addictif pour une musique de très grande classe. En première partie de soirée, Lo Bolegason verra également se produire Sing Sing My Darling, le célèbre quatuor pop toulousain, lui aussi adepte d’un métissage sonore plus que recommandable. Qu’on se le dise ! Jeudi 28 mars à 20h30, au Lo Bolegason (13/16€)


/// Concerts

19 19

Kevin K

Kevin K vient de loin. De Buffallo plus exactement. Une ville qui, sous bien des aspects pourrait être qualifiée d’austère. Kevin K fait du rock depuis toujours. Du rock, du punk, du garage, de la guitare et du chant. Il pousse le genre vers ses retranchements les plus âpres et livre une musique qui transpire le vécu et qui retranscrit une expérience qui l’a amené à croiser des types notoires du milieu comme Dee Dee Ramone. Kevin K a déjà fait carton plein au Jour de Fête. Aujourd’hui il revient, en acoustique, toujours méchamment rock’n’roll. Aucune concession ne jalonne la vie de Kevin K qui a jadis signé un pacte avec les grandes instances du rock, pour ne jamais le renier. Son dernier (et 21ème album solo), intitulé Tramp Stamp, vient de sortir. Kevin K aime la France qui, dans les petits clubs et autres bars où la musique compte vraiment, le lui rend bien. Son retour est l’un des événements rock’n’roll du mois. Vendredi 22 mars à 20h30, au bar Le Jour de Fête – Albi (5€)

Richard Galliano : Hommage à Nino Rota À New Box, on aime le cinéma. Du coup, lorsqu’un artiste se propose de rendre hommage au grand compositeur de musiques de films Nino Rota (Rocco et ses frères, 8 et ½...), on adhère et on décide de vous en toucher deux mots. L’artiste en question est un accordéoniste et répond au nom de Richard Galliano. Compagnon privilégié de Nougaro ou de Barbara, Galliano est un virtuose et amène son instrument dans toutes les directions. Pour avoir également collaboré avec Chet Baker, Bireli Lagrene ou Michel Petrucciani, Richard Galliano est un musicien polymorphe. De ceux qui arrivent à embrasser tous les styles sans se départir de leur toucher. Entouré pour l’occasion de grands musiciens de jazz italiens (dont le trompettiste Flavio Boltro), Galliano fait son cinéma à Carmaux et vous propose d’embarquer avec lui et ses compagnons dans un voyage au cœur de l’une des œuvres les plus denses d’un répertoire culte du septième art. Mardi 12 mars à 20h30, à la Salle F. Mitterrand – Carmaux (10/21€)


20

/// Concerts Two Door Cinema Club

Vous connaissez forcement la musique de ce trio irlandais. Peut-être sans le savoir. Notamment grâce au hit What you know, utilisé par la télévision et la publicité. Les refrains de Two Door Cinema Club ont en effet largement su s’imposer dans l’inconscient collectif. Très rapidement et très efficacement, le jeune combo s’est hissé à la force d’une pop acidulée et efficace au sommet des affiches des festivals. De quoi faire du groupe l’une des dernières grandes sensations de cette scène dynamique, où les groupes s’attirent les faveurs d’un public grandissant. Tout autant plébiscité dans les fosses des grands rassemblements que sur les pistes de danses, les musiciens de TDCC (pour les intimes) ont prévu de faire bouger le public toulousain. Qui en sera ? Pour le même prix, et à condition d’arriver à l’heure, Dog Is Dead vous mettra dans l’ambiance d’emblée ! Lundi 11 mars à 20h30, au Bikini- Ramonville (26.5/29€)

The Commitments + Nicolas Cassagneau À l’origine, il y eut un film d’Alan Parker, sorti en 1991, qui suivait le parcours des Commitments, un groupe de rythm’n blues irlandais. Suite au succès mondial du film, s’est formé un groupe du même nom, qui continue aujourd’hui de jouer sur les scènes du monde entier. Pilotée par Dick Massey et Kenneth McCluskey (respectivement batteur et bassiste), la formation continue de propager l’esprit du film via un répertoire constellé de reprises de classiques et des morceaux issus du long-métrage. Un grand moment en perspective ! Également « on stage », l’ex-Fly & The Tox, Nicolas Cassagneau se chargera de chauffer le public à grand renfort de reprises des standards des Rolling Stones, des Beatles, de Ray Charles ou encore d’Otis Redding, mais aussi de morceaux de son cru. Guitariste chanteur toulousain, Nicolas Cassagneau continue une carrière en solo et -coup de bol- s’arrête au Rio Grande pour diffuser sa musique portée par sa voix unique et son jeu de guitare des plus sensitifs. Mercredi 13 mars à 20h30, au Rio Grande – Montauban (18/22€)

the commitments


/// Festivals

21

Carnaval d’Albi

Jusqu’au dimanche 10 mars à Albi

Pile poil à l’heure des vacances d’hiver, le Carnaval d’Albi propose comme à l’accoutumée son grand barnum d’animations diverses et variées. Et ce dès le samedi 2 mars, avec la soirée de gala de la Reine, à 20h (réservation au 05 63 45 19 48). Ensuite, alors que la ville vivra au rythme des nombreux manèges présents pour l’occasion, vous pourrez vous régaler les mirettes et les oreilles grâce au traditionnel défilé, les dimanches 3 et 10 mars, dès 14h30. Les enfants seront plus que jamais à l’honneur, le mercredi 6, à partir de 13h30, sur la Place du Vigan. Au menu, une grande parade dans les rues piétonnes, un spectacle gratuit, le jugement et la crémation du roi du Carnaval et la préparation de la crêpe géante ! Jeudi 7, la Salle de Pratgraussals accueillera quant à elle un thé dansant, à partir de 15h (8€). www.carnaval-albi.com

Une Nuit en enfer

Samedi 2 mars à 20h30, à la Salle René Cassin – St-Sulpice (12€)

Le black métal aime le froid. C’est même de là qu’il vient. Mais pour autant, inutile d’aller en Norvège pour goûter au charme de cette musique champêtre, en connexion directe avec les esprits de la nature et autres sensations extrêmes. Le festival Une Nuit en enfer, cet événement désormais incontournable pour tout bon amateur de musique extrême qui se respecte, rameute dans le Tarn, une affiche brutale et sans concession. Le mosh pit sera secoué successivement par Merrimack, pour la première fois dans le sud de la France, mais aussi par le gros son bien touffu d’Offending. Également sur les planches de la salle René Cassin, les tarnais de Necrocult et ceux d’Insane Vesper. Une Nuit en enfer célèbre cette musique qui s’écoute à fond les bananes, la mâchoire serrée et les poings levés. Avec une affiche bien de chez nous, prouvant par A+B dans la tronche, que les français, quand il s’agit de faire vrombir les amplis, savent tout aussi bien s’y prendre que nos amis les norvégiens. Cocorico !


22

/// Festivals Electrosnow

Du samedi 30 mars au lundi 1er avril, à El Tarter (Andorre)

20 DJ’s internationaux + 200 km de pistes = la formule magique du festival Electrosnow, à El Tarter en Andorre. Une combinaison qui saura régaler les amateurs de musique électronique et de glisse, tout en offrant un dépaysement, en se positionnant en plein cœur du domaine skiable de Grandvalira en Andorre. L’affiche, affolante, rassemble ainsi la crème de la crème des artistes d’une scène en mouvement perpétuel comme Miss Kittin & The Hacker, Carl Craig, Nina Kraviz, Michael Mayer, Wankelmut, Nôze Live, Martyn Live, Fairmont Live, Pablo Bolivar, Bambounou ou encore Sound Pellegrino Thermal Team. À noter également (les organisateurs ont pensé à tout), la mise en place d’une scène d’altitude qui accueillera des artistes en journée. www.electrosnow.com

Le Retour du Jeudi Alors que le Complot sur le Campus se rapproche, Le Retour du Jeudi continue de proposer des soirées gratuites. En mars, ce sont trois rendez-vous qui vous attendent dans l’enceinte du bâtiment Pascal(e) Ambic à la Faculté Champollion d’Albi. Jeudi 14 c’est le quatuor bilingue Alima qui se produira chez Pascal(e) Ambic, pour un voyage dans un univers passionnant, sensible et féminin où la poésie de l’intime rejoint celle des grands espaces. Jeudi 21, en partenariat avec la Scène Nationale d’Albi, Jean-Paul Lefeuvre et Didier André relèveront, avec leur cirque en boîte, le défi de se produire dans un espace super restreint (8m3), pour deux solos (Chez moi circus & Ni Omnibus) placés sous le signe du cirque. Jeudi 28, Le Caravage présentera son melting-pot de poésie et de rock. Ce trio composé d’un MC, d’un bassiste et d’un machiniste surprend et prend à revers. En soi, un vrai moment de spoken trip rock ! 18h - Gratuit


23

Frida

Théâtre - Création de et avec Céline Bernat

vendredi 8 mars 20h30 / saLLe de spectacLes Tout public à partir de 13 ans Tarif : 10 €/ Réduit : 5 € / 2.5 € – de 15 ans

Mon toit du monde à moi c’est toi One man show / Humour

vendredi 12 avriL 20h30 / auditorium dom vayssette Tout public à partir de 10 ans Tarif : 10 € / Réduit : 5 € / - 15 ans : 2.5 €


24

/// Festivals Cinélatino, Rencontres de Toulouse

Du vendredi 15 au dimanche 24 mars à Toulouse

La 25ème édition du grand rendez-vous consacré au cinéma latino-américain se concentre sur la thématique « Cinéma et Politique ». L’occasion de marquer les fondements du festival et de proposer une trentaine de longs-métrages, répartis en quatre sous-sections : Dictatures et violences d’état/Migrations/Globalisation/Média et pouvoir. Une programmation qui s’intéressera également au jeune cinéaste mexicain Edgardo Aragón Diaz. Un événement institutionnel toulousain qui n’oublie pas de varier les plaisirs, en proposant notamment des apéros concerts, des animations, des expositions et des rencontres, le tout baigné dans une ambiance festive des plus chaleureuses. À noter également le regroupement de professionnels en provenance de toute l’Europe et de l’Amérique Latine, à l’occasion de la 23ème session de Cinéma en construction. Moteur... Action ! www.cinelatino.com.fr

Rock in Tarn

L’évènement est de taille. Le tremplin tarnais culte fête ses 20 ans ! Toujours piloté par Rocktime (et l’ADDA 81), le Rock in Tarn compte bien envoyer du gros son pour l’occasion et a ainsi convié quelques-uns des artistes et groupes phares qui font de notre région un véritable vivier de talents ! En mars, le Rock in Tarn vous donne rendez-vous pour trois dates à surligner en rouge dans votre agenda : Samedi 9 mars, la grande soirée d’anniversaire va embraser la salle François Mitterrand à Carmaux grâce à une affiche de très grande classe, où tous les cadors de la région se sont donnés rencard. Du rock, du punk, de la pop, de la fusion ou encore du hip-hop, de nombreux styles sont représentés avec Dirty Fonzy, Do You Wanna Marry Me ?, de retour et en grande forme, Los Jamones, Khod Breaker, Trashnasty, The Florentines, R-Cut aussi de retour au charbon (et à Carmaux c’est de bon ton), et Silly Game. De quoi fêter un anniversaire rock’nroll en compagnie de ceux qui ont largement contribué au prestige du tremplin. Et en plus, c’est gratuit ! DO YOU WANNA MARRY Me?


/// Festivals

25

Samedi 23 mars à 20h à la Salle de Pratgraussals (Albi), Rhedji, Budapest et Elisappart se tireront la bourre (en tout bien tout honneur), à grands coups de décibels, tandis que Billy Hornett et Hill Valey clôtureront la soirée, avec le brio qui les caractérise. (5/6€) Samedi 30 mars à 20h30 à la MJC Pichery (Gaillac), le vin risque bien de rentrer en ébullition sous les assauts impétueux de l’affiche de l’étape gaillacoise. In Aevum sera sur les planches, tout comme 7 Minutes avant et Skull Soda. Le combo toulousain Acoustic Soul Lions clôturera la soirée. (5€) La compétition pour élire le nouveau lauréat du Rock in Tarn se prolongera en avril, pour s’achever en juin, au Lo Bolegason, à l’occasion d’une soirée gratuite, comme le veut la tradition. www.adda81.com

Garosnow : la suite Du 14 au 16 au mars aux Angles

Après une tonitruante première partie en février, le festival qui mêle musique et glisse prend place aux Angles dans les Pyrénées Orientales. Coup d’envoi le jeudi 14 mars dans les bars L’In8 et le Mixx pour un apéro-mix. Le Lendemain, il y aura du lourd, à la salle du CAPCIR, avec les prestations d’Étienne De Crecy, de Missill et de Yoan.L. Prévoir la nuit ! Idem pour le lendemain, avec la fameuse Elisa Do Brasil, Tha New Team, Bounce !!! et Milu. Tarifs : 12/15€ la journée / 20€ le forfait 2 jours www.garosnow.com


26 Légende T : théâtre ; D : Danse ; C : Conférence ; E : Expo ; JP : jeune public ; H : HUMOUR

Vendredi 1er

E- Echos#2 E- Un animal des animaux E- Claudia Zerrate-Bravo E- Ours oursons et cie E- Grandes résistantes contemporaines...

Box des Moulins Le Lait- Albi Musée Goya- Castres Hôtel de Ville- Castres Musée Jean Jaurès- Castres Théâtre Municipal- Castres

>03/03 >03/03 >23/03 >19/05 >30/03

E- Pour solde de tout compte

Musée des Beaux-Arts- Gaillac

>07/04

Carnaval : Fête foraine Journée Internationale des Femmes D- Comptoir de Buenos Aires Emmène moi (spec équestre)

Albi Salle des Spectacles- Gaillac Théâtre Municipal- Castres La Grainerie- Toulouse

>10/03 20h30 21h >10/03

Abbaye Ecole-Sorèze Muséum d’Hist. Naturelle- Gaillac

>21/04 >02/06

Salle de Pratgraussals- Albi Cinema Imagin’- Gaillac

15h 20h30

Cap’ Découverte- Le Garric Salle de Spectacles- Gaillac

19h 20h30

Salle des loisirs- Arthès Espace Socio.- Brens

21h >14h30

Salle F. Truffaut- St-Benoît-de-Carmaux

15h

Hôtel Rochegude- Albi Médiathèque P. Amalric- Albi

>07/04 >16/03

Bibliothèque Municipale- Castres Théâtre Municipal- Castres Médiathèque- Mazamet Théâtre Barrière- Toulouse

>19/04 21h >20/04 20h30

L’Athanor- Albi Audit. Dom Vayssette- Gaillac Box des Moulins Le Lait- Albi Le Zénith- Toulouse

17h 20h30 >09/06 20h30

Samedi 2

E- Triennale Européenne de l’estampe contemporaine E- Patrimoine & diversité végétale

Jeudi 7

Thé dansant avec Aldo Féliciano Journée Internationale des Femmes

Vendredi 8

Mars en cirque : Au fil des torsions T- Frida

Samedi 9

Résistances de femmes (récital litt et mus) Journée Internationale des Femmes

Dimanche 10

Projo We Want Sex Equality

Lundi 11

E- Le chant des filaments E- La Ruche à sons

Mardi 12

E- Numériquement Vôtre T- Dom Juan E- Premières vues (photos) T- Dernier coup de ciseaux

Mercredi 13

JP- Cité Journée Internationale des Femmes E- Jeunes artistes issus de la col. LGR Nice/Monaco D- Rock The Ballet 2

Jeudi 14


Mars en cirque : Déluge

Vendredi 15

D- Ensemble Troïka (danse et chants folklo) JP- Cité Salon du cheval Portes ouvertes de l’EEAM E- Joan Jordá-Les Ménines D- Seydou Boro T- Les Hommes viennent de Mars... Festival Cinelatino

Samedi 16 Cirque Aléa

Dimanche 17

Salon de la carte postale et des collections Cirque Aléa Proj Les Aventures du Prince Ahmed

Mardi 19

T- En attendant Godot

Mercredi 20

Mars en cirque : 8m3

Cap’ Découverte- Le Garric

19h

Cap’ Découverte- Le Garric L’Athanor- Albi Parc des expositions- Albi EEAM- Albi Musée Goya- Castres Espace Apollo- Mazamet Théâtre Barrière- Toulouse Toulouse

20h30 19h >17/03 +16/03 >09/06 19h +16/03 >24/03

Place Bosquet- Graulhet

20h30

Salle de Pratgraussals- Albi Place Bosquet- Graulhet Salle F. Truffaut- St Benoît de Carmaux

8h30 16h 15h

Théâtre Municipal- Albi

20h30

St-Juéry

15h

27


28 T- En attendant Godot

Théâtre Municipal- Albi

20h30

Collège J.Jaurès- Castres Fac Champollion- Albi

>19/04 18h

Café Le Préf’- Albi Musée Raymond Lafage- Lisle-sur-Tarn Monestiès Parc des expositions- Albi Théâtre Municipal- Castres Espace Apollo- Mazamet

>22/04 >27/05 20h30 en journée 21h 21h

Graulhet Théâtre Municipal- Albi Théâtre de la Commanderie- Vaour Salle basse des Moulins Le Lait- Albi Parc des expositions- Albi

20h30 nc 17h >09/06 en journée

Valdériès Théâtre Municipal- Albi Parc des expositions- Albi

17h nc en journée

Hôtel de Ville- Castres

>11/05

St-Juéry

20h30

Théâtre Municipal- Castres

15h

L’Athanor- Albi Rabastens Théâtre de la Croix Blanche- Albi

19h 20h30 >07/04

Carmaux

20h30

Mars en cirque : 8m3

Lautrec

20h30

Mars en cirque : Déambuloscopie E- Alfred Kubin et ses contemporains T- Le Testament du Vampire E- Fantastique et modernité (A. Kubin)

Cap’ Découverte- Le Garric Musée Toulouse-Lautrec- Albi Théâtre de la Commanderie- Vaour Musée T. Lautrec- Albi

17h >23/06 17h >23/06

Labruguière

15h

Jeudi 21

E- Travaux des élèves de l’EMBA Mars en cirque : 8m3

Vendredi 22

E- Stencil & Pop Corn Movie E- Gérard Jan (monotypes et pastels) Mars en cirque : 8m3 Grand déballage antiquités T- Les Amours inutiles T- BP Zoom Mélange 2 Temps

Samedi 23

Mars en cirque : 8m3 T- Thé à la menthe ou t’es citron ? T- Millefeuilles E- Porosités Grand déballage antiquités

Dimanche 24

Mars en cirque : 8m3 T- Thé à la menthe ou t’es citron ? Grand déballage antiquités

Lundi 25

E- Travaux des élèves de l’EMBA

Mardi 26

Mars en cirque : Ivre d’équilibre (+ mercredi 27 à 15h)

Mercredi 27

T- Molière dans tous ses éclats

Jeudi 28

JP- Manivelles Mars en cirque : 8m3 E- Nocturne n1 – Sédiments

Vendredi 29

Mars en cirque : 8m3

Samedi 30

Dimanche 31

Mars en cirque : 8m3


29

/// théâtre Le Testament du Vampire

Le Comte de Rac se morfond, lassé de sa condition de créature de la nuit. Car le Comte est un vampire. Il vit la nuit et doit se coltiner depuis des lustres une malédiction qu’il ne supporte plus. C’est alors qu’un jeune docteur ambitieux se rend au chevet du vampire, ignorant à qui il a affaire. À la merci du monstre aux canines acérées, le docteur va pourtant nouer un lien avec ce dernier. Un échange étrange, entre deux personnages aux antipodes, qui débouche sur un conte philosophique cocasse et cruel, présenté par L’Émetteur Compagnie. Une représentation qui intervient dans le cadre de la résidence au Théâtre de la Commanderie, de L’Émetteur Compagnie. Samedi 30 mars à 17h, au Théâtre de la Commanderie – Vaour (gratuit)

Frida Artiste peintre mexicaine emblématique, Frida Kahlo n’en finit pas de fasciner. Et ce pour plusieurs raisons. Pour son talent bien sûr, dont les nombreuses toiles de l’artiste témoignent plus que jamais aujourd’hui, mais aussi pour ses combats, qui ont jalonné une vie chaotique, notamment pour l’émancipation de la femme. Céline Barnat revient sur le parcours de Frida Kahlo, via un spectacle qui se concentre sur le paradoxe qui se dégage d’une vie difficile, transformée par la seule volonté de sa principale actrice, en tour de piste flamboyant. L’occasion, après la sortie en 2002 du film porté par Salma Hayek, de (re)découvrir Frida à travers une création originale en forme de vibrant hommage. Une rencontre avec l’artiste sera organisée après la représentation. Vendredi 8 mars à 20h30, à la Salle de Spectacle – Gaillac (2.5/10€)


danse ///

30

30

Pourquoi,

la hyène a les pattes inférieures plus courtes que celles de devant et le singe les fesses pelées ? « S’extraire des stéréotypes exotiques et folkloriques limités à la tradition ». Tel est l’un des buts premiers de la démarche artistique de Seydou Boro, un véritable couteau suisse, aussi bien danseur, chorégraphe, acteur, chanteur ou réalisateur. Dans cette logique, son spectacle (au titre aussi long qu’amusant), échappe aux carcans et déclenche rapidement un flot de superlatifs enthousiasmants. Voyage chorégraphique dans la brousse, Pourquoi la hyène... s’appuie sur une voix, chargée de transmettre le texte, à grands renfort de gestes, tandis que le danseur et ses complices, dont certains sont affublés de masques artisanaux à l’effigie d’animaux, déambulent sur la scène. Adapté par Seydou Boro lui-même, cette pièce chorégraphique convoque une magie qui se transmet au public grâce à son exigence constante. Elle nous propulse au cœur de l’Afrique et appelle un lâcher-prise bienvenu. Et pourquoi pas, au bout du voyage, avoir les réponses aux questions que pose le titre du spectacle ? Vendredi 15 mars à 19h, à L’Espace Apollo – Mazamet (8/15€)

eXPO ///

Stencil & Pop Corn Movie

Au départ, il y a une réelle passion pour le septième art. Des films de tous genres, mais aussi les séries télé, dévorés depuis la plus tendre enfance. Ensuite, il y a cette attirance pour les arts graphiques et plus particulièrement le pochoir (stencil dans la langue de Shakespeare) qui ont amené G-Tan à débuter une série de créations autour d’une large poignée de classiques du cinéma de divertissement des années 80/90. Influencé (entre autres) par des artistes du street art comme C215 et Jef Aérosol, G-Tan revisite avec talent des films comme The Big Lebowski, SOS Fantômes, Total Recall ou encore Shaun of the Dead (en débordant un poil sur les années 2000), mais aussi des figures emblématiques comme Bill Murray ou Clint Eastwood. En résulte un superbe panorama pop, qui saura à la fois séduire les mordus de pellicule et les amateurs de street art. Vernissage le vendredi 22 mars à 19h ! Du vendredi 22 mars jusqu’au lundi 22 avril au Café de La Préf’ – Albi

http://gtan-stencil.blogspot.fr


New Box Magazine 108  

New Box Magazine 108 - Mars 2013

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you