Issuu on Google+

Dossier de présentation D e s e n d ro i t s o ù l ’ o n p e u t a l l e r e t , p o u r u n m o m e n t , « ê t re l i b re d e p e n s e r à c e q u e l ’ o n v a f a i re » . H. Marcus


SOMMAIRE

Le Point de fuite

p.03 Le Point de fuite éphémère

Le lieu Les résidences Les expositions

Les résidences Les expositions

p.12 Edition

Fugitif

Les Lignes de fuites

p.15

Invitations Réseau social

Le réseau professionnel

p.19 Partenaires

p.21

u P.01 u

Coordonateurs Soutien


Présentation Fugitif représente une plateforme expéri- Fugitif / Flüchtig coordonne : mentale et interdisciplinaire. Il est le lieu de la rencontre et de l’échange de différentes u POINT DE FUITE / FLUCHPUNKT : maison à Leipzig, lieu de résidence, atelier et pratiques, disciplines et cultures. espace d’exposition. La coodination est effectuée par les membres permanents et les participants qui souhaitent y prendre part à plus ou moins long u POINT DE FUITE EPHEMERE / FLUCHTIGER FLUCHTPUNKT : terme. programme européen hors les murs du Point La maison mère de Fugitif a élu domicile à de fuite. Leipzig, ville de cultures située au cœur de u LIGNES DE FUITES / FLUCHTLIENEN : l’Europe. projets indépendants et autonomes initiés Cette organisation franco-allemand s’adresse par un ou plusieurs membres de l’équipe à de jeunes professionnels européens (phi- dans l’intérêt de Fugitif. losophes, historiens, critiques d’art, artistes, architectes, designers et tant d’autres) afin de leur permettre une entrée dans la vie active à travers des travaux collectifs de conceptualisation et de réalisation dans les domaines artistiques.

u P.02 u


01.1.

Point de fuite - Le lieu 01/02

u LE LIEU, SOURCE D’INSPIRATION: Bâtiment construit en 1886, le Point de fuite accueille aujourd’hui une résidence multidisciplinaire, un lieu d’exposition et de travail pour les jeunes professionnels.

Face à ce lieu, se réapproprier les traces du passé et les retransmettre ou les faire disparaître en les enrichissant par la singularité de ses interventions, telle est la problématique qui se pose à chaque participant.

Il est situé à Leipzig dans le quartier de Plagwitz-Lindenau en pleine expansion cultu- Ainsi, cette démarche permet de garder l’immeuble et ses différents espaces en perpérelle. tuel mouvement. Le lieu est une source d’inspiration. Si le point de départ du processus de tra- Pour structurer le processus créatif des résivail et de création fut l’archivage et la do- dents, de multiples interventions (colloques, cumentation, aujourd’hui il se situe autour conférences, performances, projections de de la dynamique de la mémoire : entre le films...), organisés par l’équipe de Leipzig, souvenir d’une histoire du lieu et son oubli. viennent à l’appui de la réflexion.

u P.03 u


01.1.

Point de fuite - Le lieu 02/02

u P.04 u


01.2.

Point de fuite - Résidences 01/03

u RESIDENCE 2008: La découverte du lieu Participants :

Les premiers participants au projet Fugitif se sont réunis à Leipzig en juillet 2008. Il s’agissait lors de cette résidence de mettre en place les problématiques de travail qui alternaient entre création artistique et valeur historique et documentaire du lieu. Un travail documentaire a été rendu possible grâce aux vestiges matériels laissés à l’abandon par les anciens occupants des différents appartements. Les vestiges ont été triés, organisés, puis archivés. Des recherches historiques, à propos du lieu même dans les archives de la ville sont venus compléter ce premier travail. En plus de constituer une importante base de données, ces recherches permettent aujourd’hui à Fugitif de se développer autour de divers axes, tout en gardant en mémoire l’histoire propre du lieu.

Neven ALLANIC artiste plasticien Katja BERGER philosophe Jonathan CEJUDO artiste plasticien Sabine FISHER étudiante en art Constanze FRITZCH professeur d’histoire de l‘art Uwe GRELAK critique littéraire Léonor MATET étudiante en histoire de la photographie Liliana PADILLA journaliste Nicolas RIVET artiste plasticien Klaus SPEIDEL philosophe et critique d’art.

u P.05 u


01.2.

Point de fuite - Résidences 02/03

u RESIDENCE 2009: Affirmation d’une identité En avril 2009 commençait la deuxième édition d’une résidence au Point de fuite. Ce fut une expérience collective d’un grand intérêt pour le lieu, à la fois physiquement dans la rénovation fonctionnelle d’un appartement pour pouvoir y vivre, dans la mise en place d’une exposition, dans la préparation du lieu à ses futures fonctions mais également dans son aspect professionnel, afin de lancer une réelle plateforme de travail exempte de toute contrainte de rendement ou de vente mais où la présence du possible engendre une énergie de travail saine dédiée à l’art et à ses spectateurs. Cette résidence, de part la conclusion des participants, a extrait du lieu des problématiques concrètes concernant notemment l’archivage, la mémoire ou encore

l’interaction de l’environnement de travail avec l’art produit. Elle a également permis de mieux comprendre, pour les coordonateurs, la gestion collective d’une résidence. Participants : Neven ALLANIC artiste plasticien Jonathan CEJUDO artiste plasticien Jérémie GRANDSENNE artiste plasticien Nans QUETEL artiste plasticien Yann RENAND artiste plasticien Ludovic SAUVAGE artiste plasticien

u P.06 u


01.2.

Point de fuite - Résidences 03/03

u RESIDENCES 2010: L’ouverture multidisciplinaire Au printemps 2010, le Point de fuite réouvrira ses portes à de nouvelles disciplines à travers plusieurs résidences. Architecture, design, art contemporain, danse, cinéma et musique seront là afin d’élargir le champ d’action et mieux comprendre les interactions qui existent entre-elles. L’objet de ces résidences franco-allemande sera une réflexion sur le lieu lui-même et sur la construction d’une nouvelle structure.

u P.07 u


01.3.

Point de fuite - Expositions 01/04

u FRAG DEN STAUB: Exposition collective en Mai 2009 Concrétisant la première phase de la résidence, réhabilitation du bâtiment afin de pouvoir y vivre, « Demande à la poussière » fut une exposition où chaque artiste montrait son travail en s’inspirant de la présence du lieu. Cette exposition a été l’occasion d’ouvrir pour la première fois le lieu au public allemand de Leipzig et d’ainsi affirmer la présence d’un nouveau lieu culturel dans cette ville.

u P.08 u


01.3.

Point de fuite - Expositions 02/04

u Images des installations intérieures et extérieures sur le bâtiment durant «Frag den Staub».

u P.09 u


01.3.

Point de fuite - Expositions 03/04

u Images des installations intérieures et extérieures sur le bâtiment durant «Frag den Staub».

u P.10 u


01.3.

Point de fuite - Expositions 04/04

u TO THE EAST L’événement de clôture de la résidence 2009 Laisser le temps aux artistes résidents de s’imprégner de l’espace qui les environnent afin de réaliser puis montrer de nouvelles oeuvres; cet objectif se concrétise à travers cette exposition. Le vernissage de To the East a lieu au Point de fuite le vendredi 18 septembre. Son finissage se déroule le 2 octobre dans le cadre du Lindenow. To the East transporte le spectateur vers une rencontre de deux cultures pourtant proches. Cette exposition est l’occasion pour les artistes français d’y inviter leurs homologues allemands à y exposer avec eux.

u P.11 u


02.1.

P.F.Ephémère - Vence 2008 01/01

u LEIPZIG / VENCE Résidence puis exposition documentaire Le premier Point de fuite éphémère s’est déroulé à Vence et Nice en Octobre - Novembre 2008. Une exposition documentaire, comportant les archives historiques concernant la maison, les dessins d’architecture établis pour sa construction en 1886, les photographies prises lors du premier workshop à Leipzig ainsi qu’un film documentaire, ont été visibles à Vence Culture pendant un mois et préparée à La Maison, Galerie singulière à Nice.

u P.12 u


02.2.

P.F.Ephémère - Corse 2009 01/01

u EX-VOTO Une résidence éphémère Pour cette première édition, l’ouverture d’esprit fut de mise. L’équipe est partie vers une nouvelle aventure humaine. Ex-voto, une exposition d’art contemporain en Centre Corse en Août 2009, ou le défi qui fit d’un lieu ouvrier un pôle culturel européen éphémère. Elle se caractérisa par la réunion d’œuvres, d’objets d’artistes, d’artistes et d’autres professionnels du monde de l’Art dans l’usine des charpentiers de la Corse, à Piedigriggio. Dans le cadre de ce projet, initié par David Raffini, membre fondateur de l’ATP et de MI Project, Fugitif y installa son Point de fuite éphémère. En effet, les artistes du Fluchtpunkt 2009 et leurs invités allemands se sont retrouver parmi tous les autres artistes français réunis pour l’occasion.

u P.13 u


02.3.

P.F.Ephémère - 2010 01/01

u LE FUTUR FUGITIF Perspectives 2010 Suite à la première expérience franco-allemande au sein de la résidence Ex-Voto, Fugitif tentera d’installer de nouveau en 2010 son Point de fuite éphémère en Corse. Y seront conviés les résidents 2010 du Point de fuite afin d’y établir une exposition mais également travailler avec l’association locale MI Project sur l’établissement d’un réseau professionnel fort entre Leipzig et la Corse.

de vie et de travail éphémère lors de la résidence 2010 à Leipzig avec les architectes et designers invités. Il n’est pas exclu d’envisager des résidences vers d’autres destinations européennes de manière individuelle ou collective.

Une attention particulière sera apportée cette année à la construction de structures

u P.14 u


03.1.

Lignes de fuites - Edition 01/01

u KONSERVE / UNE MAISON D’EDITION

Le Label Konserve a été créé pour Fugitif par trois de ces membres. Née de la volonté de traduire le livre de Clément Rosset, Impressions fugitives, afin de le rendre accessible au public allemand, la mise en place de cette structure nous permettra de continuer à fournir un travail éditorial où diversité et ouverture seront de mise. A travers une ligne graphique qui lui est propre, ce label nous permettra d’éditer catalogues, essais et revues d’art.

u P.15 u


03.2.Lignes de fuites - Invitations 01/02 u LA FORET SANS NOM / GEGEN!

Chaque année Fugitif invite une ou plusieurs initiatives à se concrétiser dans le lieu. En 2009, c’est une carte blanche qui fut offerte à la jeune galerie Parisienne « La Forêt sans nom » qui organisa pour le 3 juillet 09 l’exposition Gegen ! avec Etienne Rey et Nicolas Muller. Cette première invitation s’est construite autour d’un workshop où des étudiants de la HGB (école des beaux arts de Leipzig) sont venus assister les jeunes artistes pour le montage de l’exposition.

u P.16 u


03.2. Lignes de fuites - Invitations 02/02 u Images de l’exposition «GEGEN!» organisée par La forêt sans nom

u P.17 u


03.3.

Lignes de fuites - Réseau 01/01

u UN RESEAU SOCIAL

Afin de maintenir le contact entre tous les participants et de leur apporter des outils de travail performants, le réseau fugitif se mettra en place dans les années à venir.

Notre ambition est de diffuser et rendre plus accessible cette formation à un plus grand nombre de jeunes artistes afin de faciliter l’insertion dans le monde professionnel.

En cours d’élaboration, il se caractérise aujourd’hui sous la forme du projet IO et du programme Envol.

Io, quant à lui, est un projet en cours d’élaboration. Il concerne l’étude d’un réseau informatique professionnel adapté aux artistes et aux métiers de l’art contemporain. Sa mise en fonction est prévue pour l’année 2011. Son but est de fournir à ses abonnés un outil de travail et de communication performant alliant formation et information.

Envol est un programme de formation destiné à initier les jeunes professionnels dans la mise en place et la gestion fiscale et sociale de leur entreprise. Il est coordonné par ATP et soutenu par l’ARAPL Côte d’Azur, partenaire spécialisé en formation de gestion professionnelle.

u P.18 u


04.1.

Le réseau professionnel 01/02

u LEIPZIG Le réseau local de Fugitif

u FRANCE / ALLEMAGNE Les liens France / Allemagne de Fugitif

Fugitif se matérialise à Leipzig à travers le Point de fuite.

Fugitif est une organisation franco-allemande coordonnée par une association allemande Monade e.V. et une française, ATP.

Le lieu construit progressivement son réseau local afin d’établir sa place dans le milieu culturel de Leipzig. Il fera ainsi parti du Lindenow en octobre 2009. Cet événement regroupe tous les lieux d’art de Lindenau à Leipzig et active ainsi la dynamique culturelle du quartier.

Soutenu par l’Ofaj, l’office franco-allemand pour la jeunesse, une grande part de ses projets sont axés vers des échanges de jeunes professionnels français et allemands.

Des partenariats avec des galeries de Leipzig sont en cours afin de promouvoir plus facilement dans le futur le travail des participants.

u P.19 u


04.1.

Le réseau professionnel 02/02

u EUROPE Fugitif et l’Europe L’objectif des Points de fuites éphémères est d’établir à long terme un réseau européen des jeunes professionnels de l’art. A travers des rencontres à moyen-court terme, Fugitif espère pouvoir établir un nouveau réseau européen et développer ainsi , ce qui semble être la plus grande force de l’Europe, sa diversité culturelle. Le réseau et la place géographique des différents espaces de Fugitif sont destinés à s’élargir et ainsi à recenser une vraie richesse multiculturelle dans le paysage artistique européen.

u P.20 u


05.1.

Partenaires - Coordinateurs 01/01

u COORDINATEURS Les personnes à la base de Fugitif Chaque participant à Fugitif apporte de sa personne pour construire cette structure.

Contact : Katja Berger : katja_berger@yahoo.de

Notre site internet www.fugitif-leipzig.com vous permet de consulter les cv de l’ensemble des intervenants depuis sa fondation.

Neven Allanic : contact@atp-lacie.com

Fugitif est coordonné par une responsable allemande Katja Berger (philosophe et présidente de Monade e.V;) et un responsable français Neven Allanic (artiste et président de l’ATP).

u P.21 u


05.2.

Partenaires - Soutien 01/01

u CEUX QUI NOUS SOUTIENNENT

Financièrement

Pour la commnunication Institut francais de LEIPZIG

Pour les formations professionnelles

Nos amis

u P.22 u


http://www.fugitif-leipzig.com/dossierweb