Page 1

CH4VILLES hop' Le nouvel

Le journal interne du Centre Hospitalier des Quatre Villes Chaville Saint-Cloud Sèvres Ville d'Avray

e v i n e e s s d e i g r u r i h c La o n o r h c h 4 en 2

Dr Béatrice Vinson-Bonnet

7

Février 2010


La Radio

p2

prépare l’avenir Edito

Le capteur plan

Dans le cadre de son projet de modernisation, l’hôpital investit dans un matériel de radiologie fondé sur la dernière technologie des « capteurs plans ».

Les résultats 2009 nous permettent d’aborder 2010 avec confiance et détermination : une hausse d’activité de 5 %, associée à une gestion maîtrisée nous a permis de terminer l’année 2009 en équilibre financier. Pour les hôpitaux, l’année 2010 sera marquée par la mise en œuvre de la nouvelle Loi hospitalière (HPST) et par des contraintes financières accrues. Pour nous, elle a aussi commencé par la visite de certification dont le rapport nous sera transmis au printemps. Cette étape donne un sens au travail accompli depuis les deux premières visites en 2004 et 2006 et depuis la fusion des deux hôpitaux. Un grand merci à tous et notamment à la petite équipe de la qualité qui a su faire partager son enthousiasme et sa compétence.

Alain Ruhlmann, cadre manipulateur

Le choix s’est porté sur la table bi capteur plan Digital Diagnos de chez Philips, qui présente une grande souplesse d’utilisation. En limitant très fortement les travaux d’installation, cet investissement important de 350 000 € permettra de moderniser le service d’imagerie. La transformation directe des informations radiographiques en informations numériques permet la visualisation de l’image en quelques secondes. Grâce à la taille de son capteur, ce système couvre des champs anatomiques qui vont jusqu’à 43 x 43 cm, avec une très grande résolution de 9 millions de Pixels. Très attendue par nos manipulateurs et radiologues, cette technologie présente des avantages pour tous :

Elisabeth PACREAU Directrice

Au sommaire du prochain numéro Dossier patient informatisé

8

Mai -Juin 2010

Une diminution de 50% des doses de rayons délivrées au patient, dans un contexte national de contrôle de la radioprotection. Une amélioration ergonomique du travail du manipulateur du fait d’une utilisation fortement diminuée de nos « cassettes ». Enfin, un système prêt à s’interfacer avec le futur dossier informatisé du patient via un système de communication et d’archivage des images (« Picture Archiving and Communication System », « PACS »). Alain Ruhlmann

nouvel hop' Numéro 7 - Février 2010 - 2000 exemplaires Quadrimestriel Directrice de la publication : Elisabeth PACREAU, Directrice, poste 6600 Rédactrice en chef : Elisabeth PACREAU, Directrice Comité de rédaction : Christine AUDRAIN, Aide-Soignante, Représentante du personnelIngrid de CHEVIGNY, Infirmière - Jocelyne HANNIER, Secrétaire Médicale - Guillaume GIRARD, Directeur des Finances et système d’information - Hélène CAILLE-DRANCOURT, Directrice de la qualité et du patrimoine Annie LELIEVRE, Directrice du Pôle personnes âgées - Dr Jean-Victor RAUST, Président de la CME Monique COURTOIS, Attachée d’Administration Hospitalière. Maquette : Agence de communication Artatem - Impression : Impression Directe Dépôt légal : enregistrement en cours à la Bibliothèque de France Journal interne du Centre hospitalier des Quatre Villes - 3 place Silly - 92210 St-Cloud Téléphone : 01 49 11 66 00 - Télécopie : 01 49 11 60 46


La chirurgie

p3

On modernise

des hémorroïdes

N‘attendez plus pour faire soigner vos hémorroïdes L’objectif de la chirurgie hémorroïdaire n’est plus de supprimer « coûte que coûte » les hémorroïdes, mais de faire disparaître les symptômes qui “empoisonnent” la vie quotidienne des patients. Cette évolution est possible grâce aux progrès des techniques opératoires et à la prévention de la douleur. Le CH4V s’est doté des derniers matériels chirurgicaux permettant de traiter les hémorroïdes par lifting circulaire interne et ou par ligatures internes des artères hémorroïdaires sous contrôle d’une sonde doppler.

Le Dr Vinson-Bonnet

Ces techniques chirurgicales, sans plaie opératoire, autorisent une reprise très rapide des activités habituelles. Toutefois, lorsque la maladie hémorroïdaire est très évoluée, une ablation chirurgicale est nécessaire, de façon très limitée grâce à une combinaison « à la carte » des techniques précédentes. Dans tous les cas, la prévention de la douleur est optimale : par l’application d’un protocole médicamenteux antalgique suivant les dernières recommandations scientifiques, et grâce à l’infiltration per-opératoire, des nerfs de l’anus avec un produit anesthésique actif pendant 7 à 12 h.

Le choix de la stratégie thérapeutique de la maladie hémorroïdaire est clairement discuté, de façon contractuelle avec chaque patient lors de la consultation de proctologie chirurgicale. Dr Béatrice Vinson-Bonnet

Des artistes au CH4V Le centre culturel du Carré à Saint-Cloud, en partenariat avec l’artothèque ECLA, a accueilli du 24 novembre au 8 décembre 2009 une exposition collective de peintures réalisées dans le cadre de l’atelier d’art thérapie du service de Médecine Addictologie. L’exposition, intitulée « Liberté capitale » et dont l’affiche rendait

hommage à l’un des participants du groupe, a pu mettre en valeur la diversité des approches artistiques. Sur place, les artistes ont témoigné d’un travail fait d’exigences et de bonheur. Cette ouverture vers le grand public a montré avec succès l’enjeu de l’aventure humaine engagée dans l’atelier.

C. de Vareille - Arthérapeute

las

er


p4

La chirurgie des varices en 24h chrono Au CH4V, la chirurgie des varices est réalisée en ambulatoire, (hospitalisation d’une journée) avec sortie le soir même de l’intervention. La prise en charge du futur opéré s’organise en 24h chrono :

LA VEILLE 18H Le Dr Béatrice Vinson-Bonnet, chirurgien viscéral, formée à l’Assistance Publique de Paris, s’est spécialisée depuis longtemps dans la chirurgie des varices et la proctologie. Ses recherches dans ce domaine l’ont conduite à élaborer des protocoles spécifiques de lutte contre la douleur et à expérimenter des techniques chirurgicales innovantes. Elle exerce à mi-temps au CH4V et à mi-temps dans un grand établissement de la région parisienne.

Rendez-vous chez le phlébologue référent pour l’écho-marquage des varices. Le Dr Viard, Praticien spécialisé, dessine sous contrôle écho-doppler, une cartographie précise des veines pathologiques à opérer, préservant ainsi le réseau veineux qui circule normalement.

LE JOUR J

A 7 h 30, accueil du patient dans le service de chirurgie par l’équipe infirmière.

Le médecin anesthésiste est à l’écoute des dernières questions que le patient souhaite poser. Une consultation d’anesthésie a eu lieu 8 à 15 jours avant la date opératoire.

A 9h, transfert en salle de réveil. Visite du chirurgien et préparation préopératoire par l’infirmière anesthésiste.


p5

L’intervention se déroule sous anesthésie générale ou loco-régionale. Elle consiste à retirer les veines pathologiques par éveinage (stripping) sur fil-guide complété par des phlébectomies au crochet sous micro-incisions selon la cartographie réalisée par le phlébologue..

A 12h, dès le réveil complet, une restauration est proposée.

A 16h, contre-visite de sortie : lever et premiers pas sous le contrôle du chirurgien ; vérification de la bonne compréhension des consignes post-opératoires, telle une marche quotidienne dès le lendemain et le port diurne des bas de contention.

Après la sortie : une visite de contrôle post-opératoire est organisée un mois après avec le chirurgien et le mois suivant avec le phlébologue.

Le dossier informatisé du patient

1

Quoi de neuf doc'

Pourquoi s’engager dans l’Informatisation du Dossier Patient et des Processus de soins ? Dr Raust : " Le dossier patient est un outil

central dans les unités de soins et le vecteur majeur de la coordination des acteurs dans la prise en charge des patients. La solution retenue : ORBIS, de la société AGFA, présente un double avantage : elle prévoit une « couverture fonctionnelle » de tous les secteurs d’activité du CH4V avec notamment des dossiers de spécialité : urgences, bloc opératoire, gynécologie obstétrique, circuit du médicament… Et elle permettra

?

demain la communication de données sécurisées vers la médecine de ville.”

2

Sommes-nous prêts à franchir ce cap ? Dr Raust : " C’est une nouvelle étape dans

un processus déjà engagé : un dossier papier commun, circuit du médicament informatisé, changement du serveur de résultats du laboratoire... Médecins et soignants sont aujourd’hui prêts à s’engager dans cette étape essentielle et à parvenir, à terme, à un dossier totalement informatisé. ”

3

Dr Jean-Victor Raust

Les médecins sont-ils partie prenante de ce projet ? Dr Raust : " Le choix du prestataire a été

effectué après avis du Comité de Pilotage du Système d’Information auquel ont participé des médecins. Leur implication et celle des soignants sera ensuite primordiale dans les phases de déploiement des différentes composantes du dossier afin d’adapter cet outil à nos pratiques. Je veillerai à l’avancement de ce projet et l’évoquerai dans toutes nos réunions : CME, pôle...”


p6

Retour sur Qualité

la semaine de certification

Du 18 au 22 janvier 2010, 5 experts visiteurs étaient présents sur le terrain pour valider la politique qualité et les pratiques du Centre Hospitalier. Professionnels expérimentés, de formations variées : médecins, soignants, directeur, les 5 experts sont passés dans tous les services de médecine, chirurgie, obstétrique, soins de suite, long séjour.

Aline Maserak Dr Odette Agulles

Jacqueline Vidal

En bref Nous pouvons être fiers de : la dynamique déployée par le CH4V dans un contexte de fusion récente,

Dr Pascal Wheatley

Anne-Marie Tanniou

Coordonnateur de la visite

Sur la base d’un programme précis, de 8 h à 22 h, ils ont rencontré les professionnels de terrain, vérifié l’existence et la conformité des protocoles, suivi les circuits des patients, validé les processus et méthodologies de prises en charge, contrôlé des dossiers médicaux, examiné des centaines de documents preuves et entendu 15 équipes médicales présenter leur démarche d’évaluation des pratiques professionnelles. Cette semaine d’expertise donnera lieu à un rapport de certification qui précisera les points forts et les aspects encore perfectibles de nos fonctionnements. Félicitations et merci à tous les professionnels du CH4V qui s’investissent au quotidien dans la démarche qualité avec rigueur et compétence. La démarche qualité, processus continu et incontournable, permet d’offrir la meilleure prise en charge possible aux patients. Tous les acteurs hospitaliers sont donc concernés. Afin d’évaluer les bonnes pratiques et de mesurer les progrès réalisés par l’établissement, une nouvelle visite de certification est prévue dans quatre ans.

la forte implication des professionnels,

leur réactivité et la volonté de transparence,

une politique de management reconnue dans ses diverses composantes,

les droits des patients bien respectés,

les parcours des patients organisés,

l’évaluation des pratiques professionnelles bien engagée.

Les experts visiteurs nous ont encouragés à poursuivre dans cette voie, notamment développer une culture commune de gestion des risques et à renforcer la coordination de tous les gestionnaires de risques.


Les brèves...

p7 « SOS Dépannage informatique »

Le nouvel outil de demande d’intervention du service informatique, HOLIA, disponible depuis juillet 2009 sur l’ensemble des ordinateurs du CH4V, satisfait 96% des utilisateurs. Ce sont les résultats de l’enquête de satisfaction réalisée à la fin de l’année dernière. Les commentaires associés aux réponses vont permettre d’améliorer encore le service rendu dans une nouvelle version qui sera disponible à partir du mois de mars.

Le 16 décembre 2009, le CH4V a déposé la demande de permis de construire des nouveaux bâtiments de Saint-Cloud. La Mairie dispose de 6 mois pour instruire ce dossier. Pendant ce temps, les opérations de restructuration se poursuivent afin de démolir les bâtiments anciens de Saint-Cloud, début 2011.

A compter du 1er mars 2010, la Société AVENANCE sera responsable des deux cuisines centrales de Lelégard et Sèvres et de l’unité relais de Saint-Cloud. Bon courage aux deux gérants, Laurent BLADOU à Sèvres, Nathalie FORTE à Saint-Cloud et à leurs équipes. Nous n’avons qu’un seul objectif : poursuivre l’amélioration de la qualité de la restauration.

Bienvenue à

Les bruits du cœur

sur le site de St-Cloud... Laura AUGE Rachid BIZGUERN Meriem BOUGUELLI Marie-Josée DOMECQ Laurence ENRICI Corinne HUGON Hélène JEZEGOU Céline MARTIN Elodie NEVEU Murielle NJOMGANG Aurélie PODJASKI Océane RAIMBAULT Sandra THOMASSIN Joseph ABICHEDID Boualem HAMID Cécile PREVOST Sophie RICHEZ Mary SOLIMAN

A.S.H. qualifié Adjoint des Cadres Hospitaliers Adjoint Administratif Cadre de santé Adjoint des Cadres Hospitaliers Directrice de crèche Infirmière Anesthésiste Aide Soignant Infirmière A.S.H. qualifié Sage-femme A.S.H. qualifié Infirmière Médecin Médecin Médecin Médecin Médecin

sur le site de Sèvres... Vanessa COUGNEAU Yamna HAMOUALI Angélique LE BAIL Jehan MEDJBEUR Elodie MICHEL Agathe REBOUL Leila TARASSE David HUSSON

Infirmière Prép. en pharmacie Infirmière Adjoint administratif Infirmière Aide soignante A.S.H. qualifié Responsable espaces verts

Chirurgie Direction Affaires Financières Admisssions-soins externes Médecine Addictologie Services économiques et logistiques Crèche Le Carrousel Anesthésie Crèche Le Carrousel Chirurgie USLD LAVAL Gynécologie-obstétrique Gynécologie-obstétrique Médecine Mauricette BENJALLEB Gynécologie-obstétrique Marie-Jeanne COLIN ORL Jocelyne DEMALVOISINE Médecine Addictologie Médecine Addictologie Christiane PANTIER Gynécologie-obstétrique Mireille PIEL

Bonne retraite à... Adjointe Administratif Aide-soignante Technicienne laboratoire Infirmière de bloc opératoire Adjointe administratif Eliane SCHMITT Aide-soignante Michel THOS Cadre de santé

Médecine 5 Pharmacie Gynécologie-obstétrique Admissions-soins externes SSR SSR EHPAD Sèvres Ateliers travaux multisites

Condoléances Joël LE DU, ASH en Médecine St-Cloud, en retraite le 1er janvier 2009, est décédé le 7 janvier 2010 des suites d’une longue maladie. Nous présentons nos condoléances à Mme Martine LE DU, à sa famille et à ses collègues et nous associons à leur chagrin.


Les patients ont la parole M. X, opéré en proctologie « Je suis venu me faire opérer ici car mon médecin traitant fait confiance au Dr Vinson. J'ai été très satisfait de mon séjour : rapide et sans douleur ! » . Mme Y, opérée en phlébologie « J'ai été très bien accueillie. L'équipe a été super : attentive et rassurante, exactement ce qu'il me fallait car j'appréhendais mon passage au bloc opératoire. »

UN NOUVEL ACCUEIL DE JOUR A LELEGARD Caroline BUNO

Votre nouvelle Directrice des Ressources Humaines, a pris ses fonctions le 16 novembre 2009

A méditer... Un petit conte pour commencer l’année sur de bonnes résolutions... résolutions

Un vieil indien explique à son petit-fils que dans chaque être humain, il y a deux loups qui se font une guerre sans merci. - Un loup représente la colère, la jalousie, l’orgueil, la peur et la honte. L’autre représente la douceur, la bienveillance, la gratitude, l’espoir, le sourire et l’amour. Inquiet, le petit garçon demande : - Et quel loup est le plus fort, grand-père ? Le vieil indien lui répond : - Celui à qui tu donnes à manger.

Fort du succès rencontré par l’accueil de jour à Sèvres, un nouvel accueil ouvrira ses portes sur le site de Saint-Cloud, au printemps, pour répondre aux demandes toujours plus nombreuses. Dans un espace chaleureux, spécialement aménagé et bénéficiant d’un jardin paysagé, les 14 places supplémentaires offriront aux Clodoaldiens et aux personnes des communes alentours, une solution d’accueil à la journée, parfaitement adaptée aux besoins des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer, de pathologies apparentées ou tout simplement en perte d’autonomie. Organisé autour d’une salle de vie centrale et ouverte sur un espace « cuisine », le centre d’accueil de jour de Saint-Cloud disposera également d’un espace de repos, d’un salon et bénéficie des aménagements existants comme le jardin paysagé ou le salon de coiffure, et de soins esthétiques. Cette unité n’est pas seulement un simple accueil, elle est surtout un lieu d’accompagnement thérapeutique, dans un cadre convivial et ludique. L’objectif est d’améliorer la qualité de vie de la personne accueillie et de sa famille.

Les enquêtes d’évaluation réalisées durant l’année 2009 montrent le rôle positif de cette unité dans le quotidien des personnes accueillies. Elle leur procure des repères, les stimule et favorise le développement personnel et social en accord avec leurs souhaits, leurs rythmes et leurs projets, contribuant ainsi à leur mieux-être face à la maladie.

Le tarif journalier d’accueil est de 22 € à charge de la personne. Le tarif dépendance, financé en tout ou partie par l’APA, varie de 4,5 € à 16,60 €. Pour plus de renseignements : 01 49 11 62 51 - residences.lelegard@ch4v.fr

C

Le nouvel hop' numéro 7 - février 2010 - La chirurgie des veines  

Le nouvel hop' numéro 7 - février 2010 - La chirurgie des veines

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you