Issuu on Google+

CH4VILLES hop' Le nouvel

Le journal interne du Centre Hospitalier des Quatre Villes Chaville Saint-Cloud Sèvres Ville d'Avray

s p m e t u d re è ’ l s Dan

L’équipe de mise en place du logiciel de planning Agile Time au CH4V

16 juin 2012


Thérapie familiale en alcoologie

p2

Edito La reconstruction de l'Hôpital de Saint-Cloud est entrée dans une phase décisive. La démolition des anciens bâtiments est en voie d'achèvement. Avec l'installation de la grue en septembre, ce sont tous les travaux de gros œuvre qui vont s'enchaîner à un rythme soutenu. Ce chantier respecte les règles strictes de qualité environnementale : tri des déchets, arrosage des gravas pour éviter la diffusion des poussières, régulation du trafic des camions afin de ne pas accentuer de difficultés habituelles de circulation. Pendant ces travaux, l'activité de l'hôpital se poursuit : un grand Merci aux personnels et aux patients qui supportent ces nuisances sonores.

Apparue en occident, au début du 20ème siècle, et développée en France dans les années 1980, la thérapie familiale est une forme de psychothérapie proposant de traiter les difficultés psychologiques des individus, en intervenant sur les relations que ces derniers entretiennent avec les membres de leur famille. On observe, en effet, que l’état de santé de tel ou tel membre d’une famille, s’il s’améliore ou s’il s’aggrave, peut parfois entraîner des améliorations en chaîne ou l’apparition d’un problème chez un autre membre de la même famille. Le thérapeute familial a donc pour objectif d’étudier les liens potentiels entre la problématique d’un individu et celle de l’ensemble de sa famille. Les consultations, en fonction des possibilités pratiques des personnes et des problèmes rencontrés, se déroulent en présence, par exemple, des parents, de plusieurs membres de la famille de plusieurs générations ou encore uniquement des enfants d’une même fratrie, etc. Au sein de notre hôpital, une consultation familiale spécialisée dans la prise en charge des patients alcooliques existe depuis de nombreuses années. Développée par une, puis deux personnes, elle est aujourd’hui animée par : Dr Vanghelis Anastassiou, Chef de service, Sylvie Auliac, Infirmière, et 3 psychologues, Malaurie Onno Maillard, Elise Diamant Berger et Michaël Villamaux. En alcoologie, la consultation familiale a, depuis de nombreuses années, montré son efficacité. Quel que soit le programme thérapeutique, l’implication de la famille est un support important pour motiver les personnes alcooliques à s’engager dans les soins et améliorer le pronostic des rechutes. Michaël Villamaux

Ce numéro vous informe de la mise en œuvre d'un nouveau logiciel du temps de travail pour le personnel.

Elisabeth PACREAU Directrice De gauche à droite Sylvie Auliac, Elise Diamant Berger, Michaël Villamaux, Dr Vanghelis Anastassiou, Malaurie Onno Maillard

Au sommaire du prochain numéro Jardins - Espaces verts

17

nouvel hop' Numéro 16 - juin 2012 - 2000 exemplaires Quadrimestriel Directrice de la publication et Rédactrice en chef : Elisabeth PACREAU, Directrice Comité de rédaction : Christine AUDRAIN, Aide-Soignante, Représentante du personnel Jocelyne HANNIER, Secrétaire Médicale - Guillaume GIRARD, Directeur des Finances et système d’information - Hélène CAILLÉ-DRANCOURT, Directrice de la qualité et du patrimoine Noémie SCHOEBEL, Directrice des Ressources Humaines - Annie LELIEVRE, Directrice du Pôle personnes âgées - Dr Jean-Victor RAUST, Président de la CME. Monique COURTOIS, Attachée d’Administration Hospitalière - Chantal FABRY, Adjoint des Cadres Bernadette ERNOUF, Kinésithérapeute. Maquette : Agence de communication Artatem - Impression : Impression Directe Dépôt légal : enregistrement en cours à la Bibliothèque de France Journal interne du Centre hospitalier des Quatre Villes - 3 place Silly - 92210 St-Cloud Téléphone : 01 77 70 70 02 - Télécopie : 01 77 70 70 05


p3

On facilite... le parcours du patient

Développé en région Rhône-Alpes, puis progressivement étendu à toutes les régions de France, le logiciel Trajectoire propose un annuaire en ligne de l’ensemble des services de Soins de Suite et Réadaptation (SSR) et permet surtout de simplifier la gestion des demandes de places en SSR, pour les patients hospitalisés en unités de court séjour. Accompagné par l’Agence Régionale de Santé (ARS), le CH4V a d’abord mis en place cet outil en SSR à Sèvres, en 2010 pour pouvoir réceptionner les demandes émanant des services de chirurgie et de médecine environnants. L’heure est maintenant au déploiement de cet outil dans les services de médecine et de chirurgie où les professionnels (médecins, cadres, assistantes sociales) seront rapidement formés entre juin et septembre. Dans ces services, c’est le travail des assistantes sociales qui va notamment être facilité puisqu’une seule demande de place, renseignée en ligne, va venir se substituer à l’ensemble des fax jusqu’ici envoyés dans différents SSR. Les possibilités de placement des patients seront également élargies, la demande étant automatiquement transmise à tous les SSR de l'annuaire, correspondant aux caractéristiques renseignés (localisation, pathologies du patient). Ceci aidera les services devant faire face, de manière récurrente, à des problèmes de sortie d'hospitalisation de certains patients. Cet outil a ensuite vocation à être progressivement étendu aux structures d’Hospitalisation à Domicile, de Long Séjour, puis à terme, aux Résidences de personnes âgées. Pour plus de renseignements :

https://trajectoire.sante-ra.fr

Guillaume Girard

Bienvenue au Dr Najah BEN GUIRAT, cardiologue,

las e

ancienne chef de clinique de l'Assistance Publique de Paris Najah Ben Guirat assure depuis le 10 mai 2012, une activité de consultations et d'échographies cardiaques. L'arrivée de ce nouveau médecin cardiologue ainsi que l'activité déjà existante des Drs François, Drevillon, Yannoutsos et Viard, vont permettre au Centre Hospitalier des Quatre Villes de mettre en place au mois de septembre prochain, une activité de bilans cardiovasculaires complets pour des patients externes. Regroupés sur une demi-journée, ces bilans sont modulables en fonction des antécédents et facteurs de risque cardiovasculaire des patients.

r


La naissance d’Agile Time

p4

Encore un mot barbare ? Non, le nom du nouveau En 2006, deux hôpitaux très proches fusionnaient. Commença alors un travail important d’harmonisation des pratiques et des outils. Un seul outil, « véritable irréductible Gaulois », résista à ce travail : le logiciel de gestion du temps de travail.

Ainsi, pendant plus de 5 ans, le site de Sèvres continua d’utiliser le logiciel Médiane, pendant que le site de Saint-Cloud dont Lelégard, continuaient d’utiliser ce que l’on appelait plus communément le « planning RH ». L’utilisation de ces deux logiciels en parallèle était complexe pour le service de la DRH qui devait sans cesse basculer d’un logiciel à l’autre, mais également pour les agents qui changeaient de site et devaient en plus s’adapter à de nouveaux outils. Enfin les logiciels exploités étaient devenus obsolètes et n’offraient pas aux cadres les facilités d’utilisation des nouveaux logiciels aujourd'hui sur le marché. En Janvier 2011, un groupe de travail composé de cadres, agents de la DRH et des organisations syndicales, s’est regroupé pour définir les attentes de chacun et ainsi élaborer un cahier des charges. 3 sociétés ont été auditionnées. Le choix du groupe s’est porté sur la société EquiTime qui proposait le logiciel AgileTime, comme nouvel outil de gestion des plannings. Pendant plusieurs mois, le Comité de pilotage a travaillé au recensement des pratiques en matière de gestion du temps de travail, pour programmer le logiciel. À partir du mois de Janvier 2012, le logiciel a été testé dans des services pilotes : 

L’EHPAD de Sèvres avec l’équipe des ASH

Le service de Radiologie

Le service de Chirurgies de Saint-Cloud

Le bloc opératoire de Saint-Cloud

Parallèlement, des journées de formation ont été organisées pour sensibiliser l’intégralité des cadres à cette utilisation. En effet, AgileTime présente de nouvelles fonctionnalités : calcul des besoins, compteurs d’aide à la décision, état individuel des droits d’agents, message d’alerte, etc.

Cette phase a permis de tester le logiciel avant son déploiement à tous les services, le 1er Avril !

logiciel


p5

de plannings !

L’équipe de mise en place du planning Agile Time CH4V Joëlle Rapacioli, Alain Ruhlmann, Sandrine Seban-Partouche, Geneviève Donars, Noémie Schoebel, Birgit Wegner-Viala (manque sur la photo Monique Mikkelsen) Un grand merci à l’équipe du Comité de pilotage qui, je suis sûre, rêve encore de « caff, uep et autres compteurs ».

Pour aider les cadres à la mise en place de ce nouveau logiciel, les cadres du Comité de pilotage ont joué le rôle de référents et ont rempli une véritable fonction de « hot-line ». Comme tout nouvel outil, il faut maintenant du temps pour s’approprier le logiciel et apprendre à l’exploiter. Mais nous pouvons dès à présent nous féliciter d’avoir réussi ce que les « garnisons de légionnaires romains des camps retranchés de Babaorum, Aquarium, Laudanum et Petitbonum » n’ont jamais réussi à faire : vaincre l’irrésistible gaulois et harmoniser nos pratiques. Noémie Schoebel


p6

Qualité

La qualité, c’est du concret

L’éducation thérapeutique du patient

Et de trois... Nous voici prêts à « attaquer » notre 3è certification - V2010 pour les initiés. Elle aura lieu en décembre 2013

Une plaquette a vu le jour, grâce à l'initiative de Bernadette ERNOUF, kinésithérapeute, en collaboration avec Sylvie Coulon, cadre de santé qualité. Son but : apprendre à se relever d'une chute à domicile et ainsi éviter les réhospitalisations pour les patients présentant une pathologie susceptible d'en occasionner.

Si la certification précédente avait permis une approche médicalisée avec notamment l’introduction des EPP (évaluation des pratiques professionnelles), la V2010 est très fortement axée sur la sécurité des patients, la Haute Autorité de Santé (HAS) en faisant une priorité « non négociable ». Cette orientation se traduit par : 

La gestion des risques 

Une fiche plastifiée facilitant les commandes de produits sanguins labiles existe désormais. De format pratique, elle se glisse facilement dans la poche des soignants.

L’accueil et la sécurité des soins 

Un dépliant « Accueil des pères en salle de césarienne » est à la disposition des futures parents dans le cadre de l'accueil et de la sécurité des soins. 

une simplification du manuel de certification, organisé en 2 grands chapitres : management de l’établissement (9 références et 46 critères) et prise en charge du patient (19 références et 39 critères, couvrant le MCO et l’HAD, le SSR et l’USLD). l’introduction de 17 Pratiques Exigibles Prioritaires (PEP). Ce sont 17 sujets jugés fondamentaux pour l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins*. La gestion des risques est évidemment très représentée. la généralisation des EPP à tous les secteurs d’activité de l’établissement. une montée en charge des indicateurs nationaux pour favoriser les comparaisons entre établissements (11 actuellement, mais leur nombre va prochainement augmenter) : il s’agit des Indicateurs Pour l’Amélioration de la Qualité et de la Sécurité des Soins (IPAQSS). Ils concernent actuellement la lutte contre les infections nosocomiales et la tenue du dossier du patient*. Une organisation plus souple pour les groupes d’autoévaluation Hélène Caillé-Drancourt

“J’entends, j’oublie Je vois, je me souviens Je fais, je comprends” Confucius

*Pour en savoir plus, allez sur Kaliweb rubrique certification


Les brèves...

p7 16 février 2012 Une Conférence animée par le Pr Franck BELLIVIER a réuni de très nombreux médecins psychiatres des Hauts-de-Seine et de l’ouest parisien autour du thème "le premier épisode psychotique dans la maladie bipolaire".

CSAPA CH4V 13 mars 2012 12 avril 2012 La Maternité de Saint-Cloud et le Cercle d'Études des Gynécologues Obstétriciens de l'Ouest Parisien ont organisé leur réunion annuelle, avec pour thème "Accoucher en 2012". Une soirée très réussie.

La Journée portes ouvertes du Centre de Soins, d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA) a rencontré un grand succès ; elle s'est déroulée dans les nouveaux locaux du CSAPA au rez-de-jardin de Sèvres, 105 personnes étaient présentes dont des élus. Chacun des ateliers a accueilli un public participatif. Le Dr NIOX-RIVIERE (ancien chef de service ayant succédé au fondateur, le Dr HAAS) nous a fait le plaisir de sa présence.

7 Juin 2012 Comme chaque année, le laboratoire du SIH Dailly a ouvert ses portes pour resensibiliser les personnels soignants aux bonnes pratiques de transfusion sanguine.

Bienvenue à

Les bruits du cœur

sur le site de St-Cloud... Najah BEN GUIRAT Emylie COLLOT Jean-Charles FERRET Mélanie GOGOL Caroline GRASSIN Elisabeth STARYNKEVITCH Rosine UWITONZE Alexandra YANNOUTSOS

Médecin Animatrice Infirmier Infirmière Infirmière Cadre de santé Infirmière Médecin

Cardiologie USLD Urgences Hôpital de jour chirurgie Médecine Dialyse-consultations Dialyse Cardiologie

sur le site de Sèvres... Yassine BELAID Edith FORTIN LABEAU Sandra MAGALHAES

Médecin Aide médico-psychologique Animatrice

Laboratoire FIV Accueil de jour EHPAD

ils sont bi-site... Pascaline DUMAS Philippe LARROQUE Mouhssine SOLTANI

Cadre de santé Radiologue Médecin

Hygiène Imagerie Urgences

départs Estève CONFLANS Laure FOURNIER Olivier GUETRES Catherine HEINTZ Nathalie REINEIX Michelle LELONG Nadia YAHIA BERROUIGUET

Aide-soignant Cadre de santé Aide-soignant Auxiliaire puéricultrice Adjoint administratif Secrétaire médicale Adjoint administratif


C

Témoignage de patient "Des 4 Pavillons" aux "4 Villes"

Ma maman, Simone âgée de 87 ans, a été opérée d’un poignet, début février 2012, à la Polyclinique des 4 Pavillons, excellent établissement de Gironde : Merci au chirurgien. Maman qui vit seule chez elle ne pouvait pas retourner à son domicile après son opération et aucun établissement des soins de suite de secteur, ne pouvait l'accueillir. Sur les conseils de mon médecin traitant, j'ai pris contact avec le service de soins de suite de Sèvres. Un accueil téléphonique très agréable m’a permis d’espérer un placement en convalescence. Une disponibilité a été trouvée assez rapidement. Ce fut un nouveau changement pour maman qui avait du mal à retrouver ses repères au début. Je suis reconnaissante au Docteur Cécile Charpentier, chef de service de soins de suite, d’avoir accepté ma maman pour permettre son rétablissement dans les meilleures conditions possibles. Je suis fière de ma ville qui dispose entre autres, de plusieurs établissements pour personnes âgées. La proximité pour les familles visitant leurs personnes âgées et (ou) malades hospitalisées est tellement appréciable. Maman est restée un mois, dans de bonnes conditions de soins, d’attention et dans un environnement de confiance. La chambre était lumineuse et l’environnement impeccable. Entre les soins et les repas, de petites et courtes visites à certaines chambres voisines, ont égrainé ses journées, simplement pour dire bonjour ou échanger des petits mots d’encouragement. Aux sourires, on pouvait percevoir que ces moments sympathiques étaient appréciés. Et puis, il faut marcher aussi un peu pour se dégourdir les jambes. Mon seul regret : qu’il n’y ait pas davantage d’espace de rencontres entre patients, familles et amis, ni assez de bancs dans le petit jardin. Les m² sont chers surtout en région parisienne, et les coûts d’infrastructure d’accueil supportés par l’assurance maladie sont limités et les jours d’hospitalisation comptés certes ! Dommage ! Maman va pour le mieux. Elle est rentrée chez elle. Je tenais à rendre ce petit hommage au Centre Hospitalier des 4 Villes et aussi à remercier tout le personnel hôtelier et soignant. Merci.

Liliane Aveneau Sèvrienne


Le nouvel hop' numéro 16 - juin 2012 - Dans l'ère du temps